Passer sa retraite en Guadeloupe

Septembre 2017


La Guadeloupe est un département français d'outre-mer situé aux Antilles, à quelques kilomètres des côtes de l'Amérique centrale. Cinq îles constituent l'archipel de la Guadeloupe : Basse-Terre, Grande-Terre et Marie-Galante, les îles des Saintes et la Désirade. Bien que détaché de la métropole, ce territoire fonctionne selon la loi et le droit français. Ainsi, les démarches pour un retraité souhaitant s'installer sur l'île sont réduites. Cependant, une adaptation au mode de vie insulaire et tropical est souvent nécessaire avant de profiter pleinement des délices de cette nouvelle vie sous les cocotiers.

Un retraité est en Guadeloupe comme en France

Bout de terre français en pleine mer et plus proche du continent américain que du territoire européen, la Guadeloupe possède la même administration que la métropole. Ainsi, une simple pièce d'identité ou un passeport suffit à entrer sur l'île et à y vivre.

Tous les systèmes sociaux - retraites, impôts, minimas sociaux - sont présents en Guadeloupe et fonctionnent pour les citoyens. Lors du déménagement, il suffit pour un retraité de s'affilier à la Caisse générale de Sécurité sociale locale. Ce type de démarche doit être effectué de la même manière par toute personne qui change de ville sur le territoire métropolitain. Tous les régimes sociaux complémentaires ont aussi cours sur l'île pour venir en supplément des prestations de base.
D'un point de vue sanitaire, il n'y pas d'obligations particulières concernant une éventuelle vaccination. De même, et contrairement à d'autres pays tropicaux, la Guadeloupe assure un accès à l'eau digne de la métropole avec une eau de qualité et parfaitement potable.

Le visa n'est pas nécessaire

Seuls les résidents de certains pays ne faisant pas partie de l'Union européenne ont besoin d'un visa pour s'installer en Guadeloupe. Pour un Français, les démarches sont réduites à leur plus simple expression puisque la présentation d'une simple carte d'identité suffit à être en règle. Pour les résidents de l'Union européenne ou de la Suisse, il est nécessaire de présenter un passeport en cours de validité pour entrer sur l'île.


La proximité avec la France est le principal avantage pour un nouveau résident en Guadeloupe
Le fait de se trouver dans un département français d'outre-mer lorsque l'on arrive en Guadeloupe doit faciliter l'intégration. Ainsi, la barrière de la langue se limite éventuellement à un accent créole à appréhender. Pour le reste, les habitants de l'île parlent le français.

D'autre part, la continuité de l'Etat est une réalité en dépit de l'insularité de la Guadeloupe : tous les services publics de métropole se retrouvent dans les Antilles.

Une autre raison qui peut inciter un métropolitain à rejoindre la Guadeloupe pour ses vieux jours est l'image paradisiaque qui y est attachée. Liée au caractère insulaire et au climat tropical, cette « carte postale » marquée par la plage et les cocotiers sous un soleil de plomb est assurément un gage d'attractivité. L'impression générale est que la vie paraît plus simple en Guadeloupe.

Des conditions de vie pas si simples

En Guadeloupe, la part des retraites dans les revenus des ménages est moins élevée qu'en métropole, au profit des minimas sociaux ou des prestations familiales. Ce constat illustre le principal inconvénient de la situation économique et sociale sur l'île : les inégalités sont très importantes dans un contexte de vieillissement de la population, ce qui nécessite un renforcement des transferts sociaux. Cet état de fait peut causer un choc à un métropolitain qui n'y serait pas préparé.

Autre sujet d'étonnement ou d'inquiétude : le pouvoir d'achat. L'île est marquée par des niveaux de prix plus élevés qu'en France métropolitaine qui s'expliquent en partie par la petite taille du marché local qui ne permet pas l'apparition de concurrents, notamment dans le commerce alimentaire.

Par sa situation géographique aussi, l'île de la Guadeloupe présente des caractéristiques qui peuvent vite se révéler gênantes. En effet, le climat tropical a ses inconvénients, notamment les cyclones. Tous les ans, l'île connaît une période au cours de laquelle elle est battue par les eaux et les vents. Un phénomène qui ne cause pas toujours de gros dégâts mais auquel il faut se préparer.

A voir également

Publié par Jeff.
Ce document intitulé «  Passer sa retraite en Guadeloupe  » issu de Voyage (voyage.linternaute.com) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.