Passer sa retraite en Roumanie

Août 2017


Parfois méconnue voire mal aimée, comme le sont souvent les pays de l'Est, la Roumanie présente pourtant de nombreux atouts pour les Français retraités. Un climat continental familier, des gens accueillants et une communauté française importante, une culture et un environnement riches... Mais quelles démarches devez-vous effectuer pour vous installer avec succès ? Voici les modalités pratiques, les avantages et les inconvénients d'une retraite en Roumanie.

Les démarches

Formalités de séjour


Pour tester une future installation, vous pouvez entrer facilement en Roumanie pour une durée inférieure à 90 jours. Intégré à l'Union européenne, le pays vous offre les facilités d'entrée offertes à tous les ressortissants de la zone. Un passeport ou une carte d'identité en cours de validité suffiront. Assurez-vous aussi que votre document est valide au moins 6 mois après la date de votre arrivée. Si vous vous décidez et que vous choisissez de vous installer en Roumanie, vous devrez effectuer des démarches administratives. Il vous faudra vous rendre auprès de l'Autorité nationale des étrangers dans la capitale, Bucarest, ou au siège du Judet (département) de votre lieu de résidence, afin de faire une demande de visa et de la justifier. Après accord, vous bénéficierez d'un certificat d'enregistrement. Mais si votre installation est permanente, définitive, et effective au bout de 5 ans de résidence, vous obtiendrez un droit de résidence permanent, et vous pourrez demander une carte de résident permanent. Si les ressortissants européens sont plutôt les bienvenus, on peut vous demander de disposer et de justifier de revenus suffisants pour votre subsistance et celle de vos proches.

Déménagement


Vous avez rempli toutes les formalités administratives nécessaires à votre installation en Roumanie ? Votre déménagement ne nécessite aucune déclaration particulière. Sachez toutefois que le passage à la douane roumaine est parfois assez fastidieux. En effet, mieux vaut établir un inventaire détaillé de vos bagages et surtout de vos objets de valeur. Enfin, n'oubliez pas que certains objets ou animaux comme les armes ou les espèces menacées nécessitent des autorisations spécifiques. Les bagages imposants sont mieux transférés par la route, le reste voyagera parfaitement en avion.

Santé et assurance maladie


Avant votre départ, aucune vaccination spécifique n'est utile. Quel que soit le motif de l'expatriation, le régime de la Sécurité sociale française permet de transférer les droits à l'assurance maladie du pays d'expatriation. Afin d'en bénéficier, il faut adhérer à l'assurance volontaire qu'est la Caisse des Français de l'étranger (CFE) pour être pris en charge. Ce système ne vous permet pas de vous exonérer de l'inscription et des cotisations à la Sécurité sociale roumaine. Afin de compléter votre protection sociale et celle de votre famille, vous pouvez souscrire des assurances privées partenaires de la CFE si vous êtes affilié, ou roumaines.

Inscription au consulat


L'État français tient une liste de tous ses ressortissants vivant à l'étranger. Vous inscrire sur le registre des Français établis hors de France n'est pas obligatoire. Toutefois, cette démarche facilitera vos procédures d'installation, de déménagement, de douane ou de vie à l'étranger. En outre, vous profiterez d'une assistance tout au long de votre séjour et des informations utiles à votre bonne intégration.

Les visas


Si vous choisissez de vivre en Roumanie et que vous ou l'un des membres de votre famille n'est pas un ressortissant de l'Union européenne, les démarches administratives d'entrée dans le pays seront un peu plus complexes.

Où s'adresser pour une demande de visa ?


Quels que soient le visa souhaité (court séjour, long séjour?) et le motif (travail, regroupement familial ?), la demande se fait uniquement auprès des missions diplomatiques et des postes consulaires de la Roumanie.

Quelles sont les conditions d'obtention ?


Il faut se présenter en personne auprès du service consulaire concerné pour obtenir un dossier en échange de la présentation d'un passeport ou d'une carte d'identité d'une validité d'au moins 6 mois. Différents documents devront être joints à votre dossier. Par exemple, pour un retraité, outre les éléments communs à chaque demande (photos, photocopie de la pièce d'identité, etc.), il faudra joindre un relevé bancaire des trois derniers mois et l'attestation de ses droits à une pension. La demande du visa entraîne le paiement de frais qui ne seront pas remboursés en cas de refus.

La délivrance du visa


Les délais d'obtention sont variables, mais comptez environ 30 jours.

Les avantages


- Un climat continental : comme la France, la Roumanie présente un climat continental. Même si les écarts de températures sont plus significatifs et tranchés en été comme en hiver, vous ne serez pas dépaysé par le rythme des saisons. En hiver, la neige est très abondante ; en été, les bords de la mer Noire sont toujours agréables.

- Un accueil chaleureux : si le beau temps n'est pas assuré, les Roumains sont très accueillants. Ils ouvrent facilement leur porte pour vous inviter à partager un repas ou un verre. Le Français qui souhaite s'intégrer en Roumanie ne rencontrera pas de difficultés majeures auprès des habitants. Historiquement, la Roumanie et la France sont liées, et les Roumains aiment notre contrée ! Les Roumains parlant le français ne sont pas rares.

- Richesse culturelle et diversité : le retraité qui souhaite passer des jours paisibles dans un bel environnement ne sera pas déçu ! Amoureux de la mer, de la montagne, de la ville ou de la campagne, chacun trouvera son coin de paradis. La Roumanie est aussi un carrefour entre diverses cultures : occidentale, orientale, slave? Richesse dont témoigne la diversité de l'architecture avec ses églises orthodoxes ou ses monastères. L'art est aussi présent dans les musées.

Les inconvénients


- Un dépaysement parfois radical : si la Roumanie est un pays dynamique qui se développe, notamment via son intégration dans l'Union européenne, il persiste une grande pauvreté et un confort de vie parfois très sommaire. La mentalité des pays de l'Est est très attachante, mais il faut parfois être patient et apprendre à décoder les attitudes. L'important est de rester ouvert ! On peut aussi signaler des démarches administratives parfois très longues et fastidieuses.

A voir également

Publié par Jeff.
Ce document intitulé «  Passer sa retraite en Roumanie  » issu de Voyage (voyage.linternaute.com) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.