Vivre en Nouvelle Calédonie en famille : formalités, budgets, fiscalité

Février 2017

Située à des milliers de kilomètres de la Métropole, la Nouvelle-Calédonie accueille chaque année de nombreux ressortissants français attirés par un cadre de vie paradisiaque et un climat tropical tempéré. Cet archipel, entre lagons et montagnes, inscrit au Patrimoine mondial de l'UNESCO, permet à ses immigrés d'échapper au stress et à la routine. La Nouvelle-Calédonie offre une économie stable, mais également un bon marché de l'emploi malgré un taux de chômage élevé. Même si le coût de la vie y est un peu élevé, elle bénéficie d'une fiscalité plus légère qu'en France métropolitaine.


Les visas, les démarches administratives

Pour s'installer en Nouvelle-Calédonie ou pour y effectuer un séjour touristique, les ressortissants français doivent se munir d'un passeport en cours de validité (valable 6 mois, à partir de la date d'entrée). Une carte d'identité ne suffit pas. Les ressortissants étrangers ont besoin d'un visa en fonction de la durée de leur séjour en Nouvelle-Calédonie et de leur pays d'origine. Pour votre protection sociale, vous serez couverts par la CAFAT, équivalent de la CPAM en France métropolitaine. Elle comprend l'assurance maladie, chômage, vieillesse, etc. Il est toutefois conseillé de souscrire à une mutuelle pour compléter des remboursements parfois insuffisants.

Travailler en Nouvelle-Calédonie

Il est possible de trouver un emploi assez rapidement en Nouvelle Calédonie. Cependant, le marché de l'emploi est assez restreint dans certains domaines tels que les services, la mécanique et surtout l'import-export et la restauration. De plus, l'accès à l'emploi fonctionne sur le principe de la préférence locale. Cela signifie que les personnes habitant durablement en Nouvelle-Calédonie sont privilégiées sur le plan de l'emploi. Si vous vivez en Nouvelle-Calédonie depuis 10 ans, vous pouvez postuler à toutes les offres. A l'inverse, si vous venez de vous installer, vous ne pouvez accéder qu'aux offres connaissant une extrême difficulté de recrutement local. La durée légale de travail est de 39 heures par semaine pour un salaire horaire minimum de 904,81 XPF soit 7,58 euros. Même si les salaires varient selon les métiers et sont plus élevés dans le Nord, ils sont néanmoins plus bas qu'en France métropolitaine où le SMIC horaire est à 9,61 euros.

Education : scolariser ses enfants sur place

L'enseignement en Nouvelle-Calédonie est de compétence locale, tout comme les programmes et les diplômes. Les langues et la culture Kanak sont enseignées (facultatif en maternelle) ainsi que l'histoire et la géographie locales. Ces matières sont intégrées au programme métropolitain. En maternelle et en primaire, vous devez inscrire vos enfants dans l'école de votre quartier de résidence sur justificatifs. Pour l'inscription au collège et lycée, vous devez fournir un dossier de demande au vice-rectorat avec les bulletins scolaires et l'avis du chef d'établissement actuel.

A voir également

Publié par Jeff. Dernière mise à jour le 22 août 2016 à 17:58 par Kalamazoo.
Ce document intitulé «  Vivre en Nouvelle Calédonie en famille : formalités, budgets, fiscalité  » issu de Voyage (voyage.linternaute.com) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.