Vivre en Suisse pour travailler : les démarches, la fiscalité

Mars 2017

À la pointe de la technologie en matière d'horlogerie, mais également au niveau bancaire et pharmaceutique, la Suisse attire de plus en plus de travailleurs étrangers, qui apprécient à la fois la sérénité de ses montagnes et le côté cosmopolite de ses villes. Genève et ses organismes internationaux, la Riviera vaudoise et sa jet-set ou Zurich, centre économique de la Suisse, sont très prisés par les actifs venus de tous les pays du monde. Et même si le coût de la vie est relativement élevé, il y fait bon vivre, à condition de respecter certaines règles.


Les différents visas, les démarches administratives

Les conditions d'immigration en Suisse sont relativement strictes, surtout pour les personnes non ressortissantes de l'Union européenne ou de l'AELE (association européenne de libre-échange). Pour entrer en Suisse, les citoyens de l'UE ou de l'EEE doivent seulement être munis d'un passeport ou d'une carte d'identité et ne pas représenter de menace pour la sécurité et l'ordre publics. Les ressortissants d'autres pays doivent remplir plusieurs conditions pour entrer en Suisse : un visa peut être nécessaire pour les ressortissants de certains pays.

Travailler en Suisse : quelles conditions ?

Trouver un travail en Suisse peut se révéler ardu. Tout d'abord, car les travailleurs étrangers doivent posséder un permis de travail suisse. Et ensuite, car le monde du travail suisse est très particulier et parfois difficile à cerner pour un étranger. L'un des gros avantages de la Suisse, c'est le salaire, relativement plus élevé qu'en France. Mais attention, ce n'est pas tout bénéfique, car l'assurance santé est entièrement à la charge du travailleur. Le coût de la vie est également beaucoup plus important et l'accès à la propriété plus difficile.

Education : scolariser ses enfants

Le système éducatif suisse est assez différent du système français. Il n'est pas homogénéisé, car chaque canton a sa propre politique scolaire. Vous pouvez choisir d'inscrire vos enfants dans une école privée ou publique. Si vous émigrez dans une région qui parle allemand ou italien, vous pouvez également inscrire vos enfants à l'école française, pour éviter qu'ils ne perdent l'habitude de parler leur langue maternelle. Attention, cependant, la rentrée scolaire suisse a lieu pendant la dernière semaine d'août : il faut veiller à bien caler ses vacances d'été.

A voir également

Publié par Jeff.
Ce document intitulé «  Vivre en Suisse pour travailler : les démarches, la fiscalité  » issu de Voyage (voyage.linternaute.com) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.