Vivre au Québec : visas, formalités, travail et famille

Mai 2017

Ce n'est pas un secret : le Québec fait rêver bon nombre de personnes à travers le monde entier, et notamment en France. Son accueil chaleureux, son marché du travail dynamique, sa qualité de vie, sa sécurité et la beauté de ses paysages font partie des principaux aspects qui incitent chaque année de nombreux Français à franchir l'Atlantique pour se rendre au Canada. Nichée au sud-est du Canada, la province de Québec constitue un bon compromis entre la culture et le mode de vie français et américain.


Visas et démarches administratives

Vivre et travailler au Québec est un rêve pour bon nombre de migrants, mais encore faut-il respecter les conditions d'entrée et de séjour dans le pays. Il est notamment nécessaire d'obtenir un visa de résident permanent qui offre à son détenteur les mêmes droits et devoirs que les résidents québécois. Mais avant de demander ce visa, assurez-vous d'être potentiellement éligible au Québec. Vous pouvez pour cela passer l'évaluation préliminaire d'immigration (EPI), avant de demander le certificat de sélection du Québec (CSQ). Une fois en possession du CSQ pour une durée d'un an, il vous faudra franchir l'ultime étape du processus d'immigration, à savoir la sélection au niveau de l'État fédéral canadien. Il faut pour cela fournir le CSQ avec la demande accompagnée de toutes les pièces réclamées. Si le gouvernement accepte la demande, il sera possible d'inscrire le visa directement sur votre passeport. Des procédures spécifiques existent pour les permis de travail temporaire, ainsi que pour les programmes PVT (à destination des jeunes ayant entre 18 et 35 ans).

Trouver du travail, les salaires

L'accès au marché du travail québécois n'est pas chose aisée, compte tenu du fait que la province mène une politique d'accueil relativement restrictive en matière d'emploi. Les procédures administratives sont donc longues et complexes. Si vous avez la chance de correspondre aux profils recherchés, vous pourrez candidater sur un marché relativement ouvert et flexible caractérisé par la double culture francophone et anglo-saxonne. Pour ce qui concerne les salaires, ils sont à peu près équivalents à ceux de la France, mais les comparaisons concernant le niveau de vie sont délicates.

Éducation : scolariser ses enfants

Il est bien évidemment possible de scolariser ses enfants au Québec, dès la période de pré-scolarité, dans des garderies, des centres pour la petite enfance, ou encore dans des garderies privées. Les enfants un peu plus âgés peuvent être scolarisés dans des établissements publics ou privés. La scolarisation dans une école publique est gratuite et dépend du lieu d'habitation. Il faut pour cela se rendre à la commission scolaire dont dépend l'habitation pour obtenir le certificat d'acceptation du Québec (CAQ), puis il faut obtenir le permis d'études fourni par le gouvernement canadien. Il est aussi possible d'inscrire ses enfants dans un établissement privé, mais les frais y sont plus élevés que dans les établissements publics, et les tarifs varient selon les écoles.

A voir également

Publié par Jeff.
Ce document intitulé «  Vivre au Québec : visas, formalités, travail et famille  » issu de Voyage (voyage.linternaute.com) est mis à disposition sous les termes de la licence Creative Commons. Vous pouvez copier, modifier des copies de cette page, dans les conditions fixées par la licence, tant que cette note apparaît clairement.