Tout quitter et s'installer en Italie avec la famille. [Résolu]

Utilisateur anonyme - 23 août 2008 à 11:27 - Dernière réponse :  doudoubibi0110
- 24 nov. 2017 à 11:41
Ns allons ts les ans en Italie en vacances durant 3 semaines et à chaque fois qd ns rentrons ns avons énormément de mal à reprendre la vie en France pr diverses raisons : le temps, le mode de vie, quitter 1 partie de ma famille (du côté de mon père), l'amour du pays etc... Ns commençons à penser que l'on pourrait eut être tt lacher en France et reprendre la vie là bas.
Si vous avez vécu une expérience identique ou connaissez des gens qui l'ont fait merçii de m'en faire part. Ce serait dommage de ne pas passer du rêve à la réalité...J'attends vos réponses avec impatience.
A Bientôt
Afficher la suite 

19 réponses

Répondre au sujet
+4
Utile
1
Je vis en Italie et je peux vous dire que si je le pouvais je rentrerai immédiatement, rien ne fonctionne et pour les femmes je vous laisse consulter les statistiques sur leur taux d'activité. Les villes sont laissées à l'abandon et les prix de l'immobilier sont fous alors que les salaires sont inférieurs de 30% à la France... Ilnfaut être né ici pour apprécier la vie locale. Le gens sont sympas mais très superficiels et terriblement maschilisti... On mange vraiment bien. Le soleil au nord a du mal à traverser la couche de pollution (Milan est une des villes les plus polluée bien plus que Paris!!!!). Il y a des gelaterie excellentes et en été tout le monde sort le soir c'est très agréable...
Il y a du pour et du contre... Y vivre ne ressemble pas à de longues vacances.
les italiens sont tout sauf très superficiels contrairement aux Francais.
Commenter la réponse de ioaria
Utilisateur anonyme - 23 août 2008 à 14:45
+1
Utile
1
Salut , moi je te comprend j ai vecu 5 ans en sicile j ai toute la famille de mon pere la bas et je suis revenue en france. La bas j'ai eu ma fille Noemi qui avait 1ans et demi lorque nous sommes revenu ici et aujourd hui je suis marié avec une autre petite fille Carla mais j'ai toujours la nostalgie de la bas ainsi que mon pere qui est ici aussi et mes grands parents du coté de ma mere qui sont eux aussi ici. Quand je pense a l'italie je suis malheureuse et pas bien du tout je partage le meme avis que toi et me pose souvent la question si on devrait pas repartir .
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 24 août 2008 à 23:02
+1
Utile
Bonsoir, depuis plus de 20 ans, nous passons nos vacances en Italie, trois semaines, dont deux sur l'Adriatique du coté de Pescara. Les cinq jours qui suivent en Toscanne à Lucca chez les habitants(B and B) qui sont devenus des amis. A chaque retour, nous avons les larmes aux yeux, mais nous disons, que malgré la distance à effectuer à partir de Strasbourg(on y va en voiture, pour réapprovisionner notre cave) c'est toujoures un plaisir en sortant de la Suisse que d'entendre cette langue qui chante, ces mains qui dansent et ces voix qui semblent jouer l'Opéra à longueur de journée. Il nous est devenu une habitude aussi de nous rendre à Venise tous les deux trois ans. Nous logeons à Mestre beaucoup plus abordable et utilisons les transports en commun comme les habitants du coin. Sublime Venise, surtout la nuit quand tous les bus et voyages organisés sont repartis. Quand à vivre en Italie, en permanence, nous avons que nous aurions du mal à nous y intégrer,sans amis, sans connaissances, un peu comme certains retraités qui vont habiter le sud de la France et reviennent au bout de deux ans parcequ'ils n'ont pas réussi à se faire accepter. Bon, j'ai été un peu long, mais il y à tant de choses à dire sur ce merveilleux pays. Cordialement et bonne décision.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 14 nov. 2008 à 19:10
+1
Utile
3
Je suis originaire du sud de l'Italie, je suis en France depuis 1958 et mon plus grand désir c'est de retourner finir ma vie là-bas. Il n'y a pas que des avantages en vivant en Italie, l'administration surtout c'est le "souk" à moins d'avoir des attaches sur place. ON vit nettement mieux, ici on se prend la tête, les italiens vivent nettement mieux. Si vous avez des questions précises vous me les posez, je vous répondrai volontiers.
ma femme reste la bas et moi en france de chose ne va pas comme il fallait dites moi je peux vivre mieux la bas
Starlord > Dona - 16 oct. 2016 à 16:29
J'ai le même soucis,le mieux est d'y aller et de voir sur place,c'est ce que je pense faire,
Cordialement
Bonjour,j'ai vécu 6 mois en Italie,j'ai rencontré quelqu'un la bas et je suis revenu par manque de d'argent,il me faut trouver un logement et du travail bref les choses matériel évidente ,est il facile de trouver un travail en tant que français dans le nord de l'Italie?
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 7 mars 2009 à 00:34
+1
Utile
Je suis nèe en France mais je suis d'origine italienne. Mes parents sont venus en France pour travailler. J'ai vécue en France 24 ans et en 1982 on est tous retourné dans notre petit patelin de 10.000 abitants. Je peux te dire que je n'ai aucun regret !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! ciao...
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 8 sept. 2008 à 22:57
0
Utile
C'est un choix personnel...et tu peux toujours essayer ... Pour ma par je ne te recommanderais plutot le Nord de L'Italie...C'est peut etre un peu mieux..le Sud c'est une cata... J'ai vecu 2 ans a Capri et c'est nul...rien ne fonctionne...la poste ...les administrations...c'est hors de prix ...aucun choix....c'est frustrant et cote ouverture d'esprit ils ont 300 ans de retard..bref Je suis retourne en France avec mon Mari (Italien ) et la vie est sans comparaison..ici tout fonctionne ...on peut avoir tout ce que l'on veut quand on veut sans devoir donner de l'argent sous la table pour faire bouger les choses.. On se sent libre... Bonne chance quel que soit ton choix... Cecile
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 14 nov. 2008 à 15:40
0
Utile
Bonjour, Je vis en Italie depuis juillet 2008, avec ma petite famille. L'Italie, c'est un pays magnifique, le temps est relativement clément, on y mange bien, les gens sont relativement accueillants, bref, un pays où il fait bon vivre...quand on est français et qu'on le reste. Je travaille en Italie, mais je reste sous régime français (militaire), et c'est tant mieux car l'administration, le système de santé, ou le prix de la vie en Italie, c'est très très aléatoire. La vie est chère, tout se paye, et de façon prohibitive. Cela fait du bien de vivre à l'étranger, on s'aperçoit comme il fait bon d'être français et de vivre en France. J'y suis heureux, mais parce que j'ai un statut particulier.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
Utilisateur anonyme - 21 déc. 2008 à 00:34
0
Utile
moi de meme j ai etait en vacances cette anne juillet en calabre j ai adores et j ai etait aussi altavilla irpina je pense que c es dans sud d italie depuis que mon petit coapin et decede je voudrais vivre en italie la vie labas es diferente et je me sentez bien
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
fery catherine - 10 mars 2017 à 10:44
0
Utile
5
Bonjour je suis une femme de 55 ans je suis parti à l'âge de 30 ans en Italie et j'ai vécu 24 ans je suis rentré en France depuis 2 ans et en 2 ans je crois que j'ai vieilli de 10 je n'ai pas retrouvé de travail ici mon activité de travail et en fait tout en Italie ici on ne me donne aucune opportunité je suis vu un peu comme une étrangère alors que je suis française j'espère qu'une chose c'est remettre 4 dollars de côté et de repartir au plus vite et de finir ma vie là-bas un pays qui oui à beaucoup moins d'aide qu'en France mais où il fait meilleur y vivre. sans diplôme en Italie je suis rentré dans une multinationale et j'ai j'irai au bout d'un an 14 personnes en France pour passer un coup de balai on demande le bac pour servir un morceau de pizza on vous demande le niveau bac il faut pas exagérer et arrêter de se la péter . Je suis revenu d'urgence ici pour ma mère mais je dois dire que j'ai mal calculé mon coup j'aurais dû rentrer juste pour quelques mois et voir ce qui se passer ici
Jean26500 657 Messages postés dimanche 1 mai 2016Date d'inscription 29 juin 2017 Dernière intervention - 10 mars 2017 à 10:54
Si votre discours est aussi confus face à un employeur que dans votre message je comprends pourquoi vous ne trouvez pas d'emploi !
Samarin 11 Messages postés samedi 3 juin 2017Date d'inscription 5 juillet 2017 Dernière intervention > Jean26500 657 Messages postés dimanche 1 mai 2016Date d'inscription 29 juin 2017 Dernière intervention - 3 juin 2017 à 20:45
Meme le francais c est pas ma langue d origine....j y ai pense la meme chose ) la maniere d ecrire est confuse, j ai compris a peine )
Terrible Grimmy - 17 oct. 2017 à 19:43
Catherine, contrairement à Jean26500, qui paraît incapable de comprendre la signification de votre message (manifestement il lui faut un langage binaire), je veux vous dire qu'en ce qui me concerne, je saisis parfaitement le sens de votre explication.

En tant que Suisse, je ne connais que trop bien ce complexe de supériorité qu'affichent de nombreux fils spirituels de Vercingétorix - surtout ceux qui viennent, quotidiennement, gagner leur pitance en Suisse.

A mon avis, la France n'est guère mieux lotie que l'Italie. Il suffit de penser à l'inefficacité criante des Forces de l'ordre comme de la Défense, pour ne pas citer les services du Renseignement, qui se sont révélées incapables de prévenir puis de gérer correctement les attaques terroristes sur le territoire de l'Hexagone.
Pendant ce temps, les Italiens ont réussi a empêcher un attentat contre le Vatican, un contre le Colisée, un troisième contre la Tour de Pise et un autre à Venise.

Mieux encore : l'agité du bocal qui avait commis l'attentat de Berlin a pu traverser l'Allemagne, la France...pour se faire abattre en Italie.

Les Français se la jouent "supérieurs", Mais leur prétendu complexe de supériorité pourrait bien cacher son exact opposé.

De fait, la France n'a pas de raisons objectives de prendre l'Italie de haut. Certains points sont meilleurs en France, d'autres le sont en Italie.

L'Italie ne connaît pas les violences des banlieues, où des policiers se font littéralement incendier. Et quant au sempiternel refrain de "la Mafia", il serait opportun de ne pas négliger le Milieu marseillais, la Pègre lyonnaise, le terrorisme corse et basque.

J'ai lu des commentaires qui semblent autant de "Special Collector" des sempiternels clichés délavés jusqu'à la fibre.

Il ne manque plus que le refrain de l'incapacité militaire des Italiens (autre cliché actuellement totalement infondé, cf. Wikileaks et échanges bilatéraux...) et nous aurons l'Intégrale des Préjugés français sur leurs cousins transalpins.

Alors, chère Catherine, gardez fidèlement vos opinions, qui me semblent absolument respectables; ne vous laissez pas impressionner par les Grandes Gueules Hexagonales qui semblent ne posséder qu'un regard "sélectif" - quand il n'est pas tout bonnement faussé.

Bien cordialement.
Van Damme Danièle > Terrible Grimmy - 5 nov. 2017 à 14:14
J adore votre commentaire,très réaliste.
doudoubibi0110 - 24 nov. 2017 à 11:41
bonjour
je voudrait tout quitter en France pour partir en Italie
je ne Conner personne la bas
je serai sdf qui peut me conseiller
merci cordialement
Commenter la réponse de fery catherine