Signaler

Retour en France après plusieurs années à l'étranger [Résolu]

Posez votre question Anonyme - Dernière réponse le 15 août 2017 à 12:30 par Rosy
Bonjour, j'aimerai avoir les témoignages de ceux qui ont vécu plusieurs années à l'Etranger et qui sont revenus en France. Quelles difficultés ont-ils rencontré pour se "réinsérer" travail, logement, etc... Merci beaucoup Marie
Utile
+29
plus moins
bonsoir les gens.
idem pour moi et mon mari, aprés une expatriation de 18 années , pas trés loin en Belgique, nous envisageons un retour au pays.
dans le sud de la France plus exactement.
mon époux étant remerçier depuis 4 mois se voit proposé un travail dans le var 83.
sachez que dans les états membres de la communauté européene et si vous avez ouvert des droits d"allocations de chômage avant de partir de votre pays d'accueil, vous pouvez transferer vos indemnités en utilisant un formulaire U2 "ex 303" remplit par l'organisme payeur de l'etat membre auquel vous avez travaillé et le fournir à pôle-emploi de votre futur résidence en France, vous inscrire dans les 7 jours ouvrables à partir de la date d"arrivé que vous aurez communiqué et daté sur ce même formulaire.
un droit de transfert que vous aurez pour 3 mois, ensuite dés que vous trouvez un emploi sur le sol français cela comptabilise a vos emplois de l"etranger, c'est le formulaire U1 qui est lui le reliquat de vos activités professionnelles dans votre pays d'accueil qui renseignera le pôle-emploi en France a condition que les périodes travaillés a l'étranger totalises assez de jours pour que la législation française autorise a une indemnité .

ce sont des accords pour tout les état membres
le U2 sont les 3 mois payés par le pays pour lequel vous avez travaillé et cotisé durant des annéés et non la France .
pareil pour le résidant français qui preste le chomage peut rechercher un travail à l'étranger pour 3 mois toujours payé la france

il en est de même pour le conjoint qui devrait demissionné dite légitime pour suivre son conjoint ,le m^me formulaire U2 ,ce qui est mon cas.
donc je soustrais aucunement a l"assédic de la France mais bien a celle de la Belgique car j'ai participé en cotisant a l'assédic du pays étranger.

j'espére que mes recherches pourront aidé d'autres personnes pour plus informations " l'indemnisation du chomage en Europe" pole-emploi.fr

d'autres démarches sont a faire pour les ressortissants dans l'europe et hors de la zone d'europe
si vous aviez ouvert des droits avant de quitter la France vous avez 3 ans pour qu"elles restent valable a condition de revenir au pays avant terme.

la démission "légitime" n'es pas reconnue en Belgique , j'ai dû introduire un ruling auprés du bureau de chomage... c'est au cas par cas contrairement à la France ..............j'attend leur décision .
si il refuse, on ne pourrais pas se permettre de partir et attendrons que l'on me vire, c'est un comble ...une française qui travail perd ses droits si elle rentre et le chomeur qui lui garde ses droits pour un retour .

il y a les directives européene qui accomodés aux législations nationale de chacun des pays états membres vous font tournés en bourique.

ma France natal est un trés beau pays, c'est le monde entier qui rêve de la découvrir, je suis française et fiére de l'être
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
nana- 30 janv. 2015 à 15:44
la france est un pays merveilleux et les français sont des gens extras. Je suis française aussi je vais rentrer en France. le pays où je suis actuellement et que je ne nommerais pas mais qui va se reconnaitre, est un vrai bordel et cauchemar questions lois, chaque organisme applique sa propre loi. Une institution peut reconnaitre une chose et l'autre ne la reconnait pas. c'est une anarchie totale, une desorganisation. les gens fuient, le quittent et il est en train de se dépeupler à grande vitesse. et au vu de leur politique d'immigration stoppée, il y'a plus qui sortent qui en rentrent. dans quelques années ce pays finira par accuser un déficit démographique flagrant. De plus il est instable, ils veulent la scission, si petit déjà, c'est même pas un département français. y'a pas de société de consommation avec quoi faire fonctionner une économie, que veux-tu foutre avec 10 millions de plus qui ne parlent pas la même langue ni n'ont la même culture et qui pasent leur temps à se balancer à la figure leur haine mutuelle. y'a pas grand chose ici, on s'emmerde, l'ennui total. 10 millions d'habitants à peine, qui a trois langues nationales. rien que ça. Celine Dion dont le producteur était de ce pays l'avait faite venir pour faire ses répetitions ici, elle est arrivée dans ce bled et n'est restée qu'un jour. Elle a pris peur et elle a fichu le camp. Un ami venu d'australie pour me rendre visite il a trouvé ce pays ennuyeux, il est vite parti sur Paris. Un autre ami australien aussi mais vivant à londres est venu me rendre visite il n'est resté qu'une journée, il en a eu plein le c...l...une amie venue du Canada aussi, elle est restée une semaine, histoire de me faire plaisir, et ben après une semaine elle a fuie ce pays.
Vive la France, vive les français. Et je dis france ma patrie chérie me revoilà. Je t'aime tu m'as manquée et je n'ai jamais cessé de te chérir où que je fusse allée.
Répondre
ilisius 2Messages postés lundi 19 octobre 2015Date d'inscription 19 octobre 2015 Dernière intervention - 19 oct. 2015 à 21:16
De quel pays faites-vous allusion?
Répondre
Sivina- 6 nov. 2015 à 12:47
j'ai quitté la france ya presque 20 ans. je veux y retourner.
j'étudie mon MBA pour avoir une meilleure position.
Mon mari, pas encore français, a visité la France et en ai tombé amoureux.
J'aime la France et son calme et ses gens.
Je prépare mon retour mais je ch un peu de conseil pour pas que j'ai trop a faire a mon retour.
J'ai 2 enfants qui seront dans des écoles publiques.
je pense ne pas retourner avant d'avoir un CDI.
quelles sont vos conseils ou commentaires?
merci d'avance.
Répondre
so- 26 nov. 2015 à 22:03
incroyable j'ai le m^me ressenti et nous pensons aussi a notre départ ma douce France 2006-2015 famille C..........
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+26
plus moins
A mon sens, toute expatriation fonctionne come un "accélérateur de vie". Au retour, on se sent parfois en décalage avec son entourage. Il est parfois délicat de constater que les choses n'ont par forcément changé en France depuis notre départ, alors que dans notre tête, 100 000 choses se sont passées!
Donnez votre avis
Utile
+11
plus moins
Bonjour à tous,
je réside au Québec depuis plus de 18 ans, nous sommes arrivés avec ma conjointe début 1994 en pleine tempête de neige et des températures de -40 degrés, nous n'avions pour seule richesse que notre ambition et deux valises, il est vrai que cela n'a pas été de tout repos, mais aujourd'hui nous sommes à la mi quarantaine et nous regardons notre cheminement et nous en sommes fier surtout en comparant avec nos amis et membres de famille qui sont resté en France.
Je suis propriétaire d'une pme qui emploie 18 salariés mon épouse est biochimiste (après 5 années d'études au Québec) nos deux enfants (11 et 15 ans) parlent et écrivent parfaitement le français, l'anglais et l'espagnol et fréquentent les meilleures écoles....
Le message que je veux faire passer est le suivant:
Dans mon entourage aujourd'hui, j'ai quelques amis certains sont québécois mais la plupart sont des immigrants comme moi, ces immigrants ont tous très bien réussi socialement et professionnellement mais la chose qui est sure c'est que pour y arriver, nous avons tous travaillé comme des forcenés en cumulant plusieurs emplois et en faisant abstraction de tout plaisirs superficiel durant de nombreuses années ma conjointe n'a jamais pris de congé parental (elle étudiait).
La réussite au Québec ne dépend pas de la mentalité des gens d'ici pas plus que de l'administration ni du contexte politique mais elle est directement liée à la volonté et au travail de chacun...
Si vous voulez travailler 35 heures et bénéficiez de tous les avantages sociaux possible, de tous les jours fériés et des 5 ou 6 semaines de vacances, et bien la France est un pays idéal pour cela, par contre si vous voulez vous battre pour avancer et être récompensé a la hauteur de vos efforts, alors le Québec vous tend les bras.
Ici lorsque quelqu'un réussi les gens disent il a travaillé pour y arriver
Pierrot- 2 févr. 2014 à 03:58
Lol ... Canceler, ceduler, j'en passe et des meilleurs. Le français quebecois est déplorable...
Répondre
gege- 23 oct. 2015 à 15:12
en France c'est la jalousie qui est déplorable
Répondre
Clark- 12 févr. 2014 à 21:53
Voilà 10 ans bientôt que je vis au Québec et autant le dire, j'en ai chié !!
On vous dit que le Québec est un beau pays pour réussir, et bien, pendant au moins 4 ans, il a fallu que j'accepte tout, être payer comme un esclave, fermer ma gueule quand j'en avais marre, j'me suis fait dépouiller de mes biens que j'avais accumulé alors que les gens te disent vouloir t'aider, tu t'aperçois que le monde veut te prendre tes acquis.
Alors oui il faut s'intégrer c'est normal mais pas au dépend de votre personne, soyez fier d'être Français et ne perdez pas vos habitudes, malgré qu'il soit difficile de les garder surtout quand on vous traite d'Osti de Français dès votre arrivée et que vous en comprenez même pas pourquoi.
J'ai fini après quelques années à trouver des bonnes personnes, mais oui mes amis sont pour beaucoup des immigrants, des marocains, des Européens et ... trop peu de Québécois.
Concernant les Québécois, il y a de tout, des cons comme des gens bien et ça, c'est partout, en France, en Belgique, au Japon, et au Canada, mais, je dois souligner que pour la plus part, ils ont un coeur beaucoup plus ouverts que les autres, en outre, il est difficile de comparer une province comme le Québec et la France qui est un pays, déjà le pays est 3 fois plus petit et la population 8 fois plus grande qu'au Québec. Alors il est certain que dans cette configuration, on trouve plus facilement un con au kilomètre carré (ou pied carré lol) en France qu'au Québec, mais quand tu en trouves un, tabarn... désolé mais il ou elle en tient une méchante couche.
Mais je ne dirais rien concernant les Québécoises, mais elles sont intelligentes et pour te faire croire ce que tu veux pour te vider les poches et te jeter une fois qu'il n'y aura plus rien et qu'elles auront envie de fêter avec d'autres personnes, mais une Québécoise amoureuse de toi te gardera pour la vie (un peu pareil si tu tombes sur une Française amoureuse).
Et concernant le Français, je vais tout de suite départager le monde. Il n'y a des Français qui parlent vraiment mal Français et des Québécois qui parlent ... Québécois, et oui. Mais un Français pourra certainement se faire faire la leçon par un Québécois qui aura étudié et qui aura reçu une éducation tout aussi bonne. En outre, que de fautes d'orthographe !! même dans des documents officiels et là, je trouve cela scandaleux.
Déplorable est un pays qui laisse des anglicismes affluer sans broncher. En France, il y a des anglicismes partout il faut l'avouer, on va chercher un BEST OF BIG MAC dans un Mac Do en France avec un Happy Meal !!! C'EST QUOI CE MERDIER ??!!!
Au Québec, tu vas chercher un Trio Big Mac avec un Joyeux Festin pour les enfants !
Sur la route en France, il y a des panneaux STOP, on vous a jamais appris que STOP était un anglicisme ?? Et oui, au Québec il y a des panneaux ARRET !!
MAIS, un windshield, un bumper, des mags, des wipers, des rims, des cédules lol, des cancellations lol il y a encore des efforts à faire. Quoiqu'il en soit, un Français qui vient au Québec doit accepter ces différences et vis-et-versa. En outre, si tu ne l'acceptes pas, tu auras surement des problèmes à court et long terme selon le temps que tu feras ici.
Mais vous savez, la France et le Québec sont victimes de leur histoire, si nous regardons ce qui est arrivé au Québec au tout début, et bien on peut comprendre beaucoup de chose concernant l'attitude de certains. Mais il serait temps des deux côtés d'évoluer et d'ouvrir son esprit, tout dépend des individus car, et oui, nous sommes biologiquement tous unique et donc, nous n'avons pas tous la même ouverture d'esprit.
Bref, tout cela étant dit, l'expérience forge le caractère et aujourd'hui, j'en ressors grandi.
J'ai épousé une Québécoise qui est merveilleuse, nous prévoyons d'avoir des enfants etc.. ça c'est pour le beau...
Le moins beau c'est que ma famille me manque car je n'ai personne au Québec de ma famille à moi, la bouffe Française me manquent, les plages Françaises, les montages me manquent (les Alpes), la diversité du relief est tellement belle en France... tout ça me fait hésiter à revenir en France, ce sont mes racines et je me sens bien chez moi. Même mes diplômes ici ne sont pas tous reconnus et ca, c'est un enfer pour tous, tandis qu'en France, ma maîtrise est reconnue... oui une maîtrise au Québec n'est pas forcément reconnue et je trouve ca humiliant, même les médecins sont pour la plupart obligés de reprendre leurs études s'ils souhaitent exercer, malgré les accords passés jadis entre N.Sarkozy et J.Charest.
Aujourd'hui, je dois convaincre ma femme de me suivre, mais c'est elle qui risque à terme de s'ennuyer de sa province... Comme beaucoup qui est venu au Québec, je me sens tirailler entre les 2 continents.
Dans mon cas, c'est encore plus difficile car des 2 bords, je peux être bien, mais en France, j'ai plus de facilité à me trouver un emploi durable, au Québec, ca n'est pas simple, j'ai du changer au moins 7 fois de job, tu bosses et un jour on t'annonce que le magasin où tu travailles ferme ses portes ou que ton poste disparait simplement. Regardez chez FutureShop, plus de 1000 emplois supprimés récemment et simplement et qui n'existeront plus jamais, SONY a fermé 12 magasins en l'espace de 2 ans... Tout est difficile partout à cause d'une crise étrange, je dis étrange parce qu'alors que les choses vont mal en France, le CAC40 n'a jamais été aussi haut...
Quoi faire ? J'ai envie de revenir en France oui, malgré tout, ma femme me suivra je le sais, mais à ses dépends, reste à la convaincre que la France est un beau pays et que les Français ne sont pas tous attardés, buttés, arriérés et/ou étroits d'esprit.
Quoiqu'il en soit, je souhaitais partager cette expérience avec vous ici et vous souhaiter à tous bon courage quoique vous décidiez dans votre vie. Soyez certain que vos choix vous emmènerons dans certaines directions, vous allez trouver des difficultés mais des victoires également. Il ne faut pas lâcher, battez-vous, et tout ce que je vous souhaite, c'est que tout le monde trouve son bonheur et l'amour où qu'il soit, quoique vous décidiez de faire.

Merci.
Répondre
Darling83- 4 sept. 2014 à 07:08
Merci Clark pour ton témoignage....cela fait 10 ans aussi que j'ai quitte la France et tout ce que tu as écrit serait le miroir de ma vie!!!! Et je compte prendre quelque temps pour me ressourcer car je ne sais plus de quel pays je suis! Française de caractère, canadienne de grandeur d'esprit, québécoise pour un système que j'apprécie, et enfant du monde! ;)
Répondre
orphee06- 23 nov. 2014 à 13:29
Ouff,, je suis d'accord avec toi darling83, ayant moi même quitté la France il y a 10 ans, et vivant au Québec depuis, je ne sais plus moi meme de quel pays je suis et je souhaite faire un retour en France. Beaucoup de personnes me disent qu'apres tant d'annees nous ne seront plus heureux ni en France ni ici au Québec. Quoi faire?? Lorsque l'insécurité en France et la précarité d'emplois sont un frein, lorsque les commentaires sur les forums sont d'un pessimisme alarmant mais que votre coeur lui vous dis juste une chose retourne chez toi. Alors si certaines personnes ont des histoires de leurs retour après plusieurs années d'absence en France positif cela nous fairais aussi du bien de les lire.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+8
plus moins
Aie, aie, aie, j'imagine que ça doit être difficile...Depuis presque 10 ans à Québec, si j'avais à revenir en France, ça serait comme immigrer une deuxième fois. Je crois que le gouvernement français donne 300 Euros par mois pour le retour des expatriés. Je sais que c'est dure pour les parents dont les enfants vivent dans un autre pays mais dîtes vous que c'était le destin de votre fils et que vous devez vivre votre vie à vous. Bon courage!
isazaza- 14 janv. 2014 à 22:43
bonjour a tous

je suis francaise immigré au quebec depuis bientôt 3 ans et je prévois de rentrer cette été e France définitivement pour raison professionnelle surtout
pouvez vous m'aider sur les aides que l'on peut avoir et si le chomage marche ou pas vu que j'ai demissionné en France apres 6 mois de sabatique
merci de vos aides
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+7
plus moins
Bonjour, Félicitations a tous ceux qui vous ont écrits et a vous même car nous au bout de 7 mois au quebec on s'est dit on rentre en France avant qu'on court a la cata == Difference culturelle deja evoqué == Difficulté à declencher le premier Job et c'est tres etrange car on manque de main d'oeuvre la bas mais ils exigent quand même quelques experiences canadienne ... contradictoire. == Il faut mentionné également la baisse de pouvoir d'achat une fois sur place ( enfin moi je trouve ...) A tres bientot Franck O
tor- 23 nov. 2014 à 15:13
Il y a beaucoup a dire. Mais pour retour en France y faut de l'argent. Si non vous étés malle pris surtout si vous avais une famille. Au Canada 80% des immigrés repartent chez eux. Dans les 5 ans en moyenne
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+5
plus moins
moi aussi je suis en plein preparation je suis francaise et sa vas faire bientot 4ans que jai quitter la france pour vivre en espagne desormais pour des point vu economique je pense repartir en france mai le seul probleme je ne sais pas si jaurais droit a des aides car enplus je ne repartirais pas seul avec mon partenaire que lui est espagnol et mes deux enfant si lun dentre vous pouriez maider cela me ferais un grand bien merci davances
HOLA- 27 févr. 2013 à 14:04
Bonjour,

J' ai vécu durant 15 ans en Espagne et comme vous pour raison économique je suis revenue en France en laissant tout derrière moi. Juste mon fils qui ne connaissait pas la france, et chacun sa valise. Avec beaucoup d' incertitudes ... recherche de travail, scolariser un jeune de 16 ans ou l' école en France n' est plus obligatoir....1 mois et demi après notre arrivée, j' ai trouvé du travail, mon fils a pu être scolarisé pour passer en 2 mois son brevet des études. Certes, la priorité est d'a voir un endroit où se loger. ns avons v"cu durant 1 année dans une chambre de 15m2 sans cuissine avec réchaud. Mais 1 an après, nous avons pu être logé par la ville.
Un conseil: il faut se bouger, ne pas se décourager, et aller de l' avant. Ns ns sommes très bien adaptés en n' oubliant pas les bons moments vécus en Espagne. mais la France, malgré tous ceux qui critiquent, est un pays qui ns a pemis de nous récupérer en tout points. et pour tout vous dire: ns sommes heureux d' être ici. Il y amiux s' est vrai, mais la france est un pyas ou on se sent bien. alors bon courage, et l' espagne, c' est pour les vacances et malheureusement plus pour y vivre.
Répondre
HelloHallo 1Messages postés mercredi 6 mars 2013Date d'inscription 6 mars 2013 Dernière intervention - 6 mars 2013 à 16:00
Bonjour,
Je suis tombée par hasard sur ce site alors que je cherchais un emploi à l'étranger.
J'ai pour ma part toujours travaillé à l'étranger, dans 4 pays et 3 continents différents. A chaque fois que je reviens en France je remarque beaucoup de pessimisme et de jalousie. Aux U.S. mes amis gagnent 100 000 $ par an au minimum en début de carrière. En France, un diplômé bac +5 gagne un peu plus que le SMIC (si il trouve un emploi) - encore faut-il qu'il soit diplômé de l'X ou d'HEC. Je n'ai jamais travaillé en France car on ne m'en a jamais donné la chance alors qu'on m'a offert mon premier emploi à l'étranger ( j'en croyais pas mon compte en banque quand j'ai vu mon premier salaire tomber) - même avec plusieurs années d'expérience, je ne pourrai pas prétendre à ce salaire en France. Non, je ne crache pas sur la France qui a un système social excellent (encore faut-il qu'il dur), mais faut arrêter de se moquer du monde et qu'on ne s'étonne pas si les grosses têtes s'en vont.
Répondre
Biloute- 25 nov. 2013 à 14:48
Bonjour
Ayant vécu 3 ans en Allemagne j ai décidé de rentrer en France.
Je me suis dis que j allais trouver un boulot et que je retrouverais la super situation que j avais en Allemagne.. C est à dire, collègues sympa, ambiance générale sympa bon salaire etc...

Cela fais 5 ans que je ss revenu et je ne peux que vous dire une chose c est la GALÈRE non stop....pas de boulot pas d argent, salaires très bas, mentalité moyen âge, que des vieux, les jeunes pensent qu a la retraite.....administration ça fait penser au communisme aucunes considération on est pris pour des merdes...le peuple quoi...
Niveau sécurité c est chaud j'ai beaucoup voyagé et jamais je ne me suis senti aussi en insécurité qu ici....Paris.
Il n y a plus de relation entre les gens, la jalousie et l envie sont omipresentent..les patrons traitent comme de la merde leurs employés......
La France est train de devenir communiste....si elle ne l ai pas déjà....

Je repars des que je trouve un boulot à. L étrangers......la françe pour les vacances
Répondre
Chris 94 50647Messages postés mardi 8 janvier 2008Date d'inscription ModérateurStatut 20 septembre 2017 Dernière intervention - 25 nov. 2013 à 15:01
Bonjour,

"La France est train de devenir communiste....si elle ne l ai pas déjà...."
Seigneur !

On nous l'aurait caché ? Les présidents successifs (Messieurs Chirac, Sarkozy, Hollande) depuis bientôt 20 ans nous ont livrés pieds et poings liés aux agents du KGB et du Komintern (auxquels organismes ces messieurs doivent d'ailleurs appartenir)...

Bon !

Ton expérience de retour ne semble pas réussie : as-tu étudié la chose avant de revenir ? Au lieu de dire qu'on ne t'a pas offert les conditions qui t'auraient agrée, as-tu pris la peine et le temps de te renseigner avant sur ce qui t'attendait après ? En France "communiste", il n'y a pas pour l'instant de mini-jobs aux salaires dérisoires...
Répondre
Frenchie- 26 nov. 2013 à 21:24
Biloute,
Je suis tout à fait d'accord avec toi. Si tu en envie de discuter, envoie-moi un message en mp.Cela me fera plaisir d'échanger avec un expat.

Chris 94
Je trouve ton message déplacé. Nous sommes sur un forum pour les français qui reviennent s'installer en France après avoir vécu à l'étranger. Est-ce ton cas ? Est-ce que tu as déjà vécu à l'étranger et es-tu revenu t'intégrer en France ??? Je peux te dire que c'est très difficile. Je suis en France depuis 5 ans et je n'avance pas non plus. Mon parcours est trop atypique et pas assez classique pour les employeurs français.
Ce n'est pas beau de passer son temps à critiquer les gens surtout quand on n'a jamais vécu cette situation.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+4
plus moins
Je vous écris par rapport à 1 cousine qui est venu passer 1mois de vacances en France. Elle a eu beaucoup de mal à partir vivre au Canada, surtout au niveau de la famille, mais mon cousin voulait absolument aller vivre là bas. Comme elle nous le raconte, les 1ers moins ont été difficiles, le temps d'adaptation, la langue (elle a dû apprendre l'anglais) et d'autres contraintes. Mais je peux vous affirmer que pour rien au monde elle reviendrai vivre en France. Ils ont tout de suite trouvé du travail, l'école, pour les enfants, n'a rien à voir avec notre système scolaire. La preuve, sa fille a eu 2 enfants, 1 a 10 ans, l'autre 12ans et plutôt que de passer ses journées à la maison, elle est retourné à l'Université et elle se retrouve à travailler comme institutrice pas loin de chez elle. Ma cousine vient 2 fois par an en France, et elle se rend compte que notre niveau de vie est de pire en pire, elle voit la misère chez nous. Elle garde volontairement des tickets de caisse, des notes de restaurants. Quand elle est venu le mois dernier, on a fait 1 comparaison avec ses anciens documents catastrophe. Même nos, on n'y croyait pas. Elle n'ira pas jusqu'à dire que le Canada c'est le paradis, mais elle ne regrette absolument pas d'être partie vivre là-bas et même de ne pas ête partie plus tôt. Il y a beaucoup de choses à dire, mais il faudrait 1 journée pour raconter sa ve. Bonne chance à vous. Amicalement
Donnez votre avis
Utile
+4
plus moins
J'ai vécu 12 ans à Québec. J'y suis parti à l'âge de 21 ans et j'y ai accompli tant de choses... J'ai même acquis la citoyenneté Canadienne... Alors je me suis fait proposé un emploi en France, vous pourriez penser que quand on vient vous chercher à l'étranger vous aurez bon accueil... Il n'en fut rien, la France est un véritable cauchemar. Il y a tant de différences, en France nous ne sommes jamais bons, il faut toujours être petit et nul, les gens y sont médisants, arrogants... Québec me manque tellement, je n'aurai jamais dû partir... Mais bon, mon contrat termine dans un an et quelques mois, et alors je rentrerai CHEZ MOI!
Donnez votre avis
Utile
+3
plus moins
réponse a madame douillet de quebec
Donnez votre avis
Utile
+3
plus moins
Bonjour à tous
Mon expérience illustrera une fois de plus les difficultés du retour en France.
Mon mari et moi avons passé 9 ans en Chine, nos deux enfants y sont nés, lorsque l'aîné a eu 5 ans, nous avons pense bon de revenir en France afin qu'il apprenne à lire et écrire le français... Il parlait 3 langues français, mandarin et anglais
Les derniers mois avant notre retour, nous idéalisions vraiment la France, la famille, la qualité de vie... Et nous avons vite déchanté
Tout d'abord le niveau de vie car je gagnais bien ma vie la bas et ici nous survivons
Beaucoup d'autres choses aussi qui ont déjà été dites
Aujourd'hui, apres 2 années en France, les raisons pour lesquelles nous sommes partis il y a 10 ans revienne à la surface et nous avons envie de repartir
A suivre... Je pense que si nous avions un train de vie confortable en France, les choses seraient différentes aussi...
A ceux qui veulent rentrer, réfléchissez bien et pesez le pour et le contre
Donnez votre avis
Utile
+2
plus moins
Je vous plaind, la vie auCanada est tellement belle, les gens tellement sympatique, simple, accueillant...bref rien à voir avec la France. Je suis allée au Canada 15 jours, le plus beau voyage que j'ai fais, mon frère y vivait avec sa famille, ils sont maintenant en Grèce, et il ni a pas un jour ou ils pensent à leur vie au Canada. lon reve est d'allé y vivre...un jour peut etre...alors bon courage!!!

queberk- 28 nov. 2013 à 20:42
arreter de rever sur des photos qui ne sont q un argument publicitaire d immigration canada allez sur immigrer-contact
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Bonjour, Etant franco canadienne, j'ai toujours vécu entre les deux.La derniere fois je suis revenue vivre en france apres 6 ans au quebec. Eh bien tres franchement ya rien de difficile, au debut on a encore la tête au québec, on pense toujours comme là bas car ya quand même un gros decalage culturel mais tout revient apres naturellement. On reprends goût à certains plaisirs que le quebec ne nous offrait pas et vice et versa. Cordialement. Sandrine.
titi- 24 févr. 2013 à 21:25
Super Sandrine ton message me fais du bien ! MERCI, MERCI
je suis aussi franco- canadienne et je vis au QC depuis 2001. Entre -deux toujours !
Et Que de déceptions depuis cette immigration !.. OUFFF !!! le passé est le passé, mais j'aurai du rentrer aprés 2 ans hors de mon pays.
Maintenant que j'ai perdu perdu ma job, et que je me sens assez prête pour rentrer auprès de ma famille, et laisser mes enfants ici.
J'envisage mon retour pour cet été (2013) pour 1ou 2 ans, j'ai comme le pré-sentiment que je vais m'ennuyer du QC et de mes enfants (adultes) Mais je me dit que j'aurai mes parents et mes frères proche...
Répondre
phalonne96- 18 avril 2016 à 02:00
Pour quoi critiqué vous les pays des autres ainsi ?
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
moi qui est beaucoup habiter à l'étranger pas facile de se refaire à la vie en france ,la mentalitée française , les slaires bas etc.........moi je n'ai envie que d'une chose repartir vivre à l'étranger. après chacun à sa façon de le vivre

Biloute- 25 nov. 2013 à 14:26
Tout à fait d accord avec toi...
Répondre
Camille888 1Messages postés jeudi 6 février 2014Date d'inscription 6 février 2014 Dernière intervention - 6 févr. 2014 à 11:08
oui c'est compliqué en plus pour se faire des amis une fois partie c'est pas simple. courage à toi
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Regardez simplement mon message d'accueil sur ma page ! ça résume tout.¨Pour moi c'est très dur !
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Apres 10 ans aux USA, j'ai moi aussi essaye le repatriement en France. Dans mon cas, les choses ont ete tres difficiles, je me sentais constamment en decallage au niveau de la mentalite. Mais je pense que la plus grande difficulte a ete le marche du travail qui est tres difficile et limite dans mon domaine (enseignement superieur) en France. On a souvent pris de tres grandes claques dans la figure avec des salaires tres bas, des contrats hyper precaires, et aucune reconnaissance sociale-- l'aide sociale de 300 euros par mois m'a aide financierement les 3 premiers mois, mais me minait psychologiquement car je voulais du travail, pas l'aumone. Dur dur de se sentir bien dans son pays quand on galere constamment. Et apres 2 ans de galere et de complications, des que mon mari a retrouve du travail aux USA, on est vite repartis, contents de retourner dans un pays ou on se sent respecte et reconnu a notre juste valeur et ou les taches administratives ne prennent pas tout notre temps (la lourdeur administrative de la France m'a carrement outree -- j'avais oublie a quel point tout est lent et difficile en France). Il gagne le triple de ce qu'il gagnait en France avec 2 fois moins de travail. Je l'ai "suivi" sans emploi et j'ai trouve en moins de 3 mois un emploi bien plus satisfaisant et valorisant que ce que j'avais pu trouve en 2 ans en France et des centaines de candidatures et prises de contact tous azimuts. Bref, je suis revenue aux USA depuis 2 ans et je suis encore un peu amere de mon retour en France. Je trouve que mon pays natal me traite bien mal; mon pays d'acceuil m'a toujours bien mieux traitee que mon pays natal! Il faut dire aussi que dans mon cas, je suis en tout debut de carriere professionnelle et je sentais que la France me freinait dans mon elan. Je pense que si j'avais essaye le retour en France a une autre periode de ma vie, a une periode ou la carriere serait moins importante pour moi, j'aurais vecu le retour en France moins peniblement, je suppose. Aussi, si j'etais dans un domaine professionnel moins coince et limite en France, je pense que les choses auraient ete differentes aussi (je connais beaucoup de francais qui on une profession avec un contrat "sympa", mais dans l'enseignement superieur, les choses sont franchement sclerosees-- pour donner un exemple, il fallait que je travaille dans 7 ecoles de commerce differentes pour avoir un salaire de moins de 1500 euros: bref une vie de bagnard passee dans les transports publics pour aller d'une ecole a une autre contre un salaire qui n'en vaut pas forcement la peine). Alors je suis contente d'etre rentree aux USA, mais bien sur, maintenant que j'ai un enfant, la question de la famille se pose. Ca serait bien d'avoir les grands-parents a cote ou pas loin. C'est bien sur une sorte de sacrifice; on gagne d'un cote mais on perd de l'autre. Mais dans l'ensemble, j'aime bien mieux ma vie aux USA qu'en France. C'est un choix personnel, qui changera peut-etre a l'avenir. Cordialement, Catherine
anonyme- 12 avril 2012 à 01:18
Vous avez raison lorsque vous débutez une carrière professionnelle les USA c'est bien mieux. Mais voila après 10 ans aux US et récemment maman j'envisage un retour en France. Ma famille me manque et c'est la chose la plus importante pour mon épanouissement. Je ne pense pas que les US soit le bon pays pour élever une famille (cout et mentalité). L'Europe ne respecte pas beaucoup la jeunesse certes mais les Etats unis n'ont que faire des gens un peu plus âgés qui privilégie leur qualité de vie. Pourtant je suis en Californie.
Répondre
SV- 26 mai 2012 à 00:03
J'ai vecu aux USA pendant presque 14 ans, j'avais la vingtaine quand je suis parti de France et le retour n'est pas aussi Glamour que je ne l'aurais imagine ou dont je me souvenais. Tout a fait d'accord avec les autres commentaires sur l'administration Francaise: on se croirait en Russie tellement c'est lent: genre 6 semaines pour une piece d'identite! Faut vraiment pas etre presse ou vouloir faire bouger sa vie! Le choc culturel est Enorme pour moi, le choc des mentalites des patrons est encore pire! Beaucoup de patrons francais vous traite comme de la M _ _ _ _ et je n'attend aucun traitement special parce que j'ai vecu a l'etranger, mais quand on a vecu le vrai respect d'un vrai patron, les petits rigolos francais qui abusent des salaries, des stagiaires et des saisonniers, je n'ai aucune patience pour eux! Les francais se moquent bien des Americains, mais je n'ai jamais vu autant de manque de respect envers les employers qu'en France et c'est bien regrettable pour notre image. Ma famille est ici, et j'ai vecu des annees inoubliables a l'etranger, mais maintenant, la vie c'est ici, avec le disfonctionnement de l'administration Francaise.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Mon mari a vécu 10 années au Québec. il est revenu en 2004. Certes c'est une deuxième immigration après tant d'années. Mais c'est bien aussi la France! il faut arrêter de se plaindre! Pour les meilleurs renseignements et formalités administratives, il existe des réunions au Consulat de France à Montréal ou l'Ambassadeà Ottawa.
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Et OUI, en effet, pas seulement revenir du Canada ou d'ailleurs, moi je vis depuis 18 ans en Turquie, et j'y suis tres tres heureux..ils ne nous prennent pas la tete avec l'Islam.. Les gens bossent et sont heureux de le faire pour eux et leur pays.
Il n'y a pas d'heure pour faire ses achats, la police est super correcte, les gens acceuillants et gentils.. Maintenant malheureusement la vie augmente un peu. Mais le pays progresse tellement que cela se comprend.. J'aurai beaucop de mal a revenir en France..ou je ne me reconnais plus... Trop de laxisme..
Alors bon courage a ceux qui doivent rentrer ..
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Et bien ca fait pour un peu plus d'un an au Canada et je suis partie pour un nouveau poste et l envie de plus d espace et d oppotunités de nouvelles experiences. Et le Canada me semblait adequate: une economie en plein boom, la mozaique des cultures et plus personnes pour me balancer des remarques bizarre sur mes orignes...le paradadis quoi !

En fait j ai collectioné ici autant de belles aventures que de mauvaises...je me suis rendue compte qu il n est pas evident de se faire de reel amis ici..et les differences culturelle plus subtiles j'ai vu que ca me gonflait de plus en plus...des trucs debiles comme le stationnement..mettre des horaires type de 4h30 a 6h du soir interdit de se garer dans une rue sans beaucoup de traffic...on comprend pas pourquoi mais c est comme ca...j ai plein d exemples se serait long à ecrire : ) ...Et puis questions mauvaises aventures il m est arrive quelques soucis ...pas grave mais j ai pas eu grand monde vers qui me tourner et c est alors que j ai pensé...et si il m arrivait vraiment un gros problème ?? qui me soutiendrait ? ...J ai retrouvé ici la routine et pas meilleure qu en France ..une routine metro boulot dodo avec peut etre les week end camping en plus (super paysages ca c est sure) mais loin des amis et de la famille c est assez fade en fait. Alors on me dirait que je suis bien partie pour rentrer ...neanmoins je suis pas euphorique parceque se sera une seconde imigration avec le chomage en plus et aussi l impression de faire un pas en arriere mais je pense que c est aussi un bon pas en faite qu importe le sens : ) et peut etre en France le Canada me manquera mais en France c est la famille;les amis; le bordel; la bonne bouffe; la mer et la montagne accessible en moins de 7h de route, le vrai café... et maintenant le Canada se sera pour les vacances : )
En bref ca c est mon vecu et le votre est surement different mais la France c est quand meme un beau pays et puis on est bien partout tant qu on a les gens qu on aime pas loin de soit...je veux dire meme les caraibe seule c est chiant ..et pourtant c est bien une destination de reve !
titi- 25 févr. 2013 à 00:50
Bonjour, je vis au QC depuis 2001 et je n'y ai vécu que des échecs.. seulement a mon départ de France avec mon ex-mari car mon divorce fait parti des échecs !.. j'ai dit a ma mère'' on revient dans 3 ans !'' mais au bout du compte mon ex mari échec après échec, a persister et voila le temps me dit 12 ans !!..j'ai le cul entre deux chaises '' si vous me permettez l'expression !! depuis notre immigration. Je m'en voulais d'avoir dit '' OUI'' pour le QC. QUAND Je me suis aperçu que mes enfants ont grandit sans papi et mami, sans cousins , oncle et tante et que aujourd'hui il est trop tard car ils sont adultes et ne veulent pas retourner en France et l'école ? POURRIT' ils n'ont pas encourager les enfants, plutôt des bâtons dans les roues ..J'EN PASSE ..
J'ai attendu tout ce temps et continuer ma vie en allant de l'avant tant bien que mal. TRJ A GARDER LA TÊTE HORS DE L'EAU AVEC DIFFICULTÉS ., mais le MANQUE FAMILLIAL persiste et maintenant, que j'ai perdu ma job il y a 3 semaines, j'ai décidé de faire ce que j,ai trj voulu faire depuis environs 8 ans '' retourner dans ma belle PROVENCE '' Alors mon départ est prévu pour AOUT 2013 .. :) MALGRÉ QUE LA FRANCE CE CASSE LA GUEULE, J'Y VAIS ...au plaisir, cordialement votre.
Répondre
orphee06- 23 nov. 2014 à 13:49
Bonjour titi, ce retour en France??. Je suis dans la même situation 10 ans au Québec, divorce, etc. Un ex mari devenu québécois dans la culture, la façon de vivre, les partys et la mentalité très individualiste, superficiel, constat il en a perdu son identité. Moi la France me manque depuis 10 ans, ma culture, mes racines, et je souhaite y retourner en 2015, mais j'ai beaucoup d'inquiétude, alors si tu as une belle histoire de ton retour et de ta réintégration en France à transmettre, et bien partage.... Merci.
Répondre
Neige2012- 22 oct. 2012 à 03:09
Etant moi en même de retour en France depuis quelques, après 15 ans au Moyen-Orient je trouve ce fil intéressant. Si j ' ai un conseil à donner à toute personne qui considère un retour en France: n' attendez pas la cinquantaine ou bien ça risque d 'être vraiment compliqué, surtout si vous n' avez , comme moi, aucune expérience pro en France.

Autre problème majeur, la couverture sociale dès le retour, je suis resté presque 3 mois sans couverture sociale. Droit à rien, même pas à l' Aide médicale D' Etat, en principe réservée aux sans papiers. Etant Français donc pas le droit! Le plus simple est de contacté l' Assistante sociale de votre hôpital qui vous assistera pour faire une demande de CMU, ne comptez pas sur la sécu qui vous dira " C ' est compliqué" mais ne fera rien, toujours un papier qui manque..

Je n ' ai aucun regret, mon seul regret étant p être de ne pas être rentrer il y a 5 ans. Sur le marché du travail Français on devient vite périmé. Et il y a cette frustration d ' avoir tout à prouver vu que les employeurs ne prennent pas au sérieux vos expériences à l étranger car pour eux, non vérifiables.

N ' oubliez pas que vous n ' aurez pas le droit aux Assedics.


Sur une note positive, on retrouve plein de petits plaisirs oubliés, une bonne qualité de vie, outre les possibles difficultés financières mais l ' argent ne fait pas tout. Etre plus proche de sa famille, ça compte aussi.

Donc la France est un beau pays , tout en étant le pays du " Oui mais", on ne vous encouragera jamais, au contraire on vous dira que les choses sont plus compliquées qu ' elles ne le sont vraiment. Avec un brin d' optimisme et si on arrive à passer outre cette morosité ambiante, le retour en France peut être une belle expérience mais pas sans difficultés!

Attention aussi à pas vous braquez contre "cette mentalité Française et les Français sont des c...
, c ' était mieux là bas" etc etc Avec une attitude comme cela, vous risquez de vivre votre retour très mal et d ' agacer assez vite les gens. Certes on a eu de la chance vivre ailleurs, mais pas une raison pour se sentir supérieur à " ces nazes" qui n ' ont jamais quitter la France; C ' est un peu ce que j ' ai pu lire..
Répondre
Nedjma- 4 mars 2013 à 12:50
Bonjour à tous,

Je vis au Québec depuis 5 ans, je suis ici parce que mon conjoint est canadien. Les québécois sont vraiment très sympa et on est bien accueilli contrairement à la France. Toutefois, après quelques mois de travail dans un magasin les langues commencent à se délier...je vous épargne les détails...tous le monde y passe même les Français!

Bref, après quelques mois la France me manque ...Et oui on se rend vraiment pas compte mais on a un beau pays dans tous les sens du terme et on est pas si mauvais que ça en réalité. Personnellement, je suis une diplômée (maîtrise en Sciences Humaines) mais je ne trouve pas de travaille dans mon domaine (enseignement). ICI la préférence nationale se pratique de manière hypocrite ...on te le dira jamais. EN FRANCE AU MOINS C'EST DIT! . on ce qui concerne la diversité culturelle, elle est juste au niveau de la BOUFFE sinon chaque communauté vit dans son coin ...Les français sur le plateau, les arabes à Jean Talon, les italiens à St Léonard, les juifs à Outrement ...etc.

Pour ce qui est de l'amitié, ici les gens sont très sympa mais pas plus, c'est pas facile de se faire des amis ...tous les français que j'ai rencontré font le même constat...et pourtant j'essaye...mais mes deux seuls amies sont des émigrantes comme moi. Ah oui aussi que la majorité des taxis montréalais sont des ingénieurs, médecins, profs ... à qui on ne veut pas reconnaître leurs diplômes (le même constat à New York), ce qui n'est le cas pour nous les Français...ouf!

Finalement, je ne pense pas vraiment que la vie au Québec est meilleur que la vie en France ou l'inverse mais il ne faut pas trop idéaliser ou faire de l'angélisme. À chacun son expérience!

J'aime La FRANCE et elle me manque!
Répondre
Camus- 28 avril 2015 à 21:49
Bonjour à tous,
Cela fait quelles minutes que je suis entrain de lire ce forum et au fond de moi, je suis devenue moins triste.
Je suis une africaine de 25 ans et je vis en France depuis 2008. J'y ai fait mes études d'ingénieur que j'ai terminé l'année dernière. Je comprends les situations que vous avez vécu car je le vis tous les jours en tant que étrangère, noire et musulmane de france. La france ne nous épargne pas comme les français vivant à l'étranger ne seront pas épargnés.
J'ai eu des camarades de classe, des connaissance en France mais je n'ai jamais noué de liens solides avec eux. Quand je veux faire des démarches administratives, je rencontre quelque fois des personnes qui me traitent comme une merde. Avec mon diplôme d'une grande école d'ingénieur très réputé, je n'arrive même pas à avoir un emploi stable.

Pourtant la france m'a attiré dans ses filets en envoyer des français jusque dans nos lycées pour nous présenter les formations que nous pouvons y recevoir, en mettant en place "campus france" en Afrique pour faciliter notre venue en France.
Tout ceci pour après, ne pas protéger des jeunes de 17-18 ans des mesquineries des populations et des politiques en l'encontre des étrangers. Pour finir, ils veulent que nous restons tant que nous sommes des hauts diplomés avec des salaires de 3000 euros net en début de carrière, que nous payons les impôts à hauteur d'un mois de salaire et qu'on se restent sans rien dire quand les politiciens font des gorges chaudes sur ces immigrés qui vous envahissent "On ne peux pas accueillir toute la misère du monde".

Alors qu'au fond de vous mêmes, vous savez que la réalité est tout autres. Oui, nous sommes immigrés en France, au Canada, en Belgique , aux Usa j'en passe mais nous nous battons chaque jour davantage pour s'en sortir, nous enfonçons des portes ouvertes car nous voulons réussir à tout prix, car nous avons sacrifié une partie de notre vie et surtout nous avons laissé derrière nous des gens qu'on aime, qui nous sont chers et que nous voulons pas décevoir.

Pense bien à tout cela que dans ta chère patrie, tu rencontreras des étrangers la prochaine fois. Prends un instant et réfléchis à leur douleur. Imagine derrière leur visage neutre, les souffrances et les désillusions qu'ils ont au fond de leur coeur. Tu comprendras alors que seul l'espoir d'une vie meilleure, un miracle venu du ciel les maintiens dans ton pays, la France, les Usa, Le canada, le luxembourg.Qu'il ne reste pas là pour te géner et te déranger. Q'un jour, ils rentrerons chez eux. Qu'un jour, toi, tes proches ou tes amis seront dans la même situation que ceux que l'on appelle dédaigneusement les immigrés.Tu pourras alors, sans devoir compatir, les laisser sans les juger continuer leur bonhomme de chemin.

Bon courage.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
MERCI A VOUS TOUS D'AVOIR BIEN VOULU ME REPONDRE CORDIALEMENT MARIE
Pariogot- 11 août 2015 à 03:30
Eh oui, tous les beaux pays du monde ne s'appellent pas Brésil ?
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
J'aurai du lire ces commentaires il y un mois, avant mon retour en France. J'ai vécu 10 ans en Angleterre - juste de l'autre coté de la Manche, pas loin finalement - et on me traite comme une étrangère. Je trouve la France très arrogante et fermée.

Je me heurte à la lenteur et à la lourdeur de l'administration. Trouver un appartement, sans emploi, est impossible alors mon père m'a fait une attestion d'hébergement pour mes démarches administratives. C'est humiliant.

Je consacre tout mon temps à la recherche d'emploi. Je suis aller à un entretien où on m'a dit que mon accent anglais était "plutot mignon" mais on m'a aussi clairement fait comprendre que j'aurai plus de chance avec des grosses entreprises multi-nationales où la diversité culturelle est appreciée que dans des entreprises franco-françaises. Vive la France, liberté, égalité, fraternité...des mots qui clairement ne valent plus rien dire. En Angleterre, c'est chacun pour soi et le capitalisme règne mais au moins, on s'est où on en ai.

Je retrouve plein d'amis, certains perdus de vue depuis longtemps, et ça c'est vraiment une expérience géniale. En plus, leurs encouragement, conseils et contacts sont d'un énorme support.

Bon courage
Christine
ThierryMtl 3Messages postés mercredi 30 juillet 2014Date d'inscription 3 janvier 2017 Dernière intervention - 30 juil. 2014 à 05:26
Je reste toujours surpris de lire, l'attachement au pays natal, une fois que l'immigration s'est mal passée.

Vous demandez à vos concitoyens de faire preuve de fraternité envers vous... mais quelle fraternité leur avez-vous témoigné lorsque vous avez quitter la France (après avoir bénéficié d'un système d'éducation gratuit, d'un système de santé gratuit qui vous a formé pour "produire" en France ?)

Prenez-vous seulement conscience que tous vous compatriotes ont payé des impôts durant votre enfance, adolescence pour vous payer votre éducation qui vous a permis de quitter la pays natal... sans rien vous demander en échange.

Et alors que vous n'avez pas payé d'impôts pendant 10 ans, que vous avez mis vos compétences au service d'un pays étranger, la France devrait vous accueillir les bras ouverts sans que vous n'ayez aucun effort à faire, sans avoir à recommencer en bas de l'échelle comme tous vos concitoyens qui ont débuté leur carrière après être sortis de l'école il y a 10 ans ? La France a respecter sa maxime "Liberté", elle vous a laissé partir librement non ? "Égalité" elle vous a permis de suivre des études jusqu'au niveau que vous pouviez atteindre, elle vous met sur le même plan d'égalité que n'importe quel autre français en recherche d'emploi, quant à la fraternité.... elle vous retourne la fraternité dont vous lui avez témoigné durant les 10 dernières années, à savoir... aucune.

Qu'avez-vous au juste à offrir à la France comme compétences acquise en Angleterre ? Est-ce que ce sont des compétences recherchées en France ? Si non, pourquoi ne le sont-elles pas. Un petit bilan de carrière s'impose au plus vite dans votre cas, plutôt que de vous plaindre que tout le monde vous en veut. Qu'avez-vous appris au juste durant votre immigration si ce n'est d'être débrouillarde et de vous adapter rapidement aux nouvelles conditions de vie ?

Pensez que tout vous est dû à votre retour en France...c'est pas mal présomptueux comme vision du monde non ?
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !