Signaler

Qui a connu Fort Flatters dans les années 60 ?

Posez votre question Anonyme - Dernière réponse le 1 mars 2017 à 22:49 par Joseph
Je recherche des copains qui étaient à Fort Flatters en Algérie en 1961/1963.
Afficher la suite 
Utile
+16
plus moins
j'ai sejourné a fort flatters d'avril1961 a avril 1962 detaché de la 714¨compagnie de transmission de laghouat
Cette réponse vous a-t-elle aidé ?  
garfeildes 3Messages postés mardi 12 avril 2016Date d'inscription 28 mai 2016 Dernière intervention - 12 avril 2016 à 18:47
Bonjour,bien vu votre annonce,j 'étais a flatters en 1958 1959 en fonction d'armurier et libérer le 23 mai 1959 Philippe Cheminade,autres amis, Bettembourg claude Cohelo Raoul chelly Guy, classe 57 1 a en retour de Tunisie, Cordialement , Philippe
Répondre
mdc- 30 avril 2016 à 19:05
mon beaupere croizet claude était à la poste de fort flatters arrivé en 56 et parti après 38 mois si certains se rappellent , merci pour vos témoignages
Répondre
MI37 107Messages postés mardi 16 septembre 2014Date d'inscription 20 juin 2017 Dernière intervention garfeildes - 23 mai 2016 à 16:39
Bonjour
Comme mentionné dans mon message j’étais le vaguemestre de la Cie méhariste;je me nomme WAGNER je faisais partie de la classe 57 1c et fut libéré en octobre 59 .Dans la baraque que j'occupais je côtoyais deux appelés qui travaillaient aux transmissions et si je me rappelle bien il y avait un dénommé CHELLY si ce dernier venait de Tunisie moi j'arrivais du Maroc avec un dénommé MICHEL qui tenait la buvette de la Cie mais je ne me rappel pas de toi mais il faut dire que j'ai rarement mis les pieds a l'armurerie.
Dans l'attente de tes nouvelles .
Cordialement, WAGNER;
Répondre
garfeildes 3Messages postés mardi 12 avril 2016Date d'inscription 28 mai 2016 Dernière intervention - 28 mai 2016 à 17:06
Bonjour j'ai fait quelques recherche,la base est celle de Fort Thiriet et non de Fort Flatters, bonne journée Philippe C
Répondre
imed ing HSE- 21 nov. 2016 à 21:32
fort flatters c'est ain tsila au present ? aplication de la meteo sur mon portable affiche tt le temps ce nom... tt façon, on est en train d'exploiter son gaz naturel
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+10
plus moins
voici une photo de la région que vous avez connu

Donnez votre avis
Utile
+7
plus moins
bonjour du saharien cipriani du genie d Amguid muter a flatters de 61 a 61a l époque j était déchargement des avions charger du courrier je conduisais un 4x4 voir sur le site fort flatters au plaisir
Donnez votre avis
Utile
+6
plus moins
voici une autre photo , fort flatters michel pairochon

Donnez votre avis
Utile
+5
plus moins
fort flatters ?? il s'appelle bordj omar idriss , j'y suis maintenant
Donnez votre avis
Utile
+4
plus moins
je suis le petit fils d un militaire qui se nommait hachon; lui était à fort-polignac illizi aujourd hui..ma grand mere était une touareg.. et moi aujourd'hui je vis entre la france et illizi ou j'organise des séjours touristiques dans le sahara( la ou mon grand pere commandait son peleton moi je guide les touristes;;;;;; c'est ça l' Histoire
Donnez votre avis
Utile
+3
plus moins
bonjour , je sais que mon pere a été a fort flaters detaché a ouargla je crois 2 cst , son nom michel pairochon , si vous le connaissez contactez moi , merci voir photo

Donnez votre avis
Utile
+3
plus moins
salut,j'etais a fort flaters d'avril 1960 a janvier 1962 45eme regiment des transmissions comme radio on prenait des message jour et nuit et envoyais aussi,nous logions dans les baraques philo,je m'apelle michel pairochon peut etre qu' il reste quelqu'un de cette epoque ,si oui il peu se faire connaitre.salut
Donnez votre avis
Utile
+2
plus moins
parent andre 2e cie du genie fin 1961 a 1962.repondre si besoin de renseignements.a bientot.
qui suisje- 25 mars 2012 à 19:45
Je t'ai bien connu,je me souviens de toi le briotin, nous formions une bonne équipe avec Wirth Gilbert, Forycki, Renauld à la solde, Khan Muchir, El Kaim.
Le capitaine Espagnon commandait la Cie avec son adjoint le capitaine Ros.
Les adjudants Parent et Courant faisaient parti du PC.Le chef BOUCHOUX qui brillait par son intelligence etait adjt de cie.
Qui suis je ? j'ai été troufion de mars 61 a Octobre 62.
Répondre
qui suisje- 29 mars 2012 à 14:17
La mémoire me revient, à cette époque également figuraient parmi mes fréquentations préferées mon cher Marcel Deana EV 3 ans, Jaouen, infirmier, Pronier qui a connu les honneurs du 3° BILA et de ses tonseuses de boule a ras.
Le lieutenant Planchon ainsi que les deux appeles s/lt Rannoux et Morizot faisaient également parti de l'encadrement.
Répondre
Joseph- 1 mars 2017 à 22:49
Bonjour Caporal SCHMITT, venant du 2e=Cg de Metz de 62/63,avec Cpt ESPAGNON commandant de compagnie, j'étais affecté au central téléphonique et je m’occupais de l'inscription de boys qui venaient le matin bosser a la compagnie. Il y avait deux civil qui travaillaient comme conducteurs engins les surnommés Bout-bite et Dawin avec mon copain Muller B. on allait livrer l'eau avec un vieux camion citerne au bled.Dans la citerne d'incendie sur la place, qui faisait office de piscine j'ai appris a nager LOL
d.d j'ai connu cette équipe Wirth G.(fourrier) Reynaud
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Ayant effectué mon service militaire à fort flatters de octobre 1955 à juin 1957 je peux vous renseigner. le bordg de la légion se trouve dans le 210° de la carte.sud ouest. le mieux c'est google earth on voie le bordg. C'est en tant que radio gonio au milieu de la palmeraie que j'ai passé mon temp à flatters ,en 1955 lorsque je suis arrivé j'etais le 12eme de race blanche à atterir.
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Mon père , le Lt ETASSE , faisait partie de la 10 ème Cie Saharienne du Matériel , 2 ème section , à Fort Flatters de 1956 à avril 1957 , date à laquelle il est décédé avec ses hommes à DJANET suite à l'écrasement du Junker 52 qui les ramenait vers Fort Flatters. Je n'avais que 8 ans à ce moment et suis preneur de tout témoignage de quelqu'un qui aurait pu le rencontrer. Merci d'avance. Michel Etasse

RAYMOND DIT BIMBO- 20 mai 2011 à 12:06
j'étais a cette époque avec votre père que j'ai connu dans une tente a coté de la sienne ou je faisais mon service militaire votre père était un homme juste et brave c'est moi même qui est fait son sac de l'armé avec un crucifix que j'ai mis a l'intérieur vous pouvez me contacté au ...passez par la messagerie privée pour les coordonnées.... sincères salutations MR RAYMOND ROUGET
Répondre
BS le 21/10/2011- 21 oct. 2011 à 21:58
Je suis arrivé à la 10ème CSM en 1958 et personne ne nous avait informé de cet accident. Cordialement .
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Bjr mon pére était de la 10 éme CSM sont nom Largemain michel
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
bonsoir'j'etais a fort flatters de juillet 1960 a decembre 1961' a la 2eme compagnie saharienne des transmission basée a ouargla mais detachée a fort flatters pendant toute cette periode.personne de connaissance m'a contacter a ce jour,il y avais un certain lebrun qui est malheureusement decede et aussi un certain jourdan michel d'avignon ,on a souvent joué a la petanque ensemble un autre dont j'a i oublié le nom mais il habitait dole dans le jura,je crois savoir qu'il avait rendu visite a popol lebrun avant son deces,c'est lui qui m'en a parlé voila c'est tout ce que je sais .il y a tres lontemps helas? i l habitait dole dans le jura ,je crois meme qu'il a rendu visite a popol lebrun avant son deces
Donnez votre avis
Utile
+1
plus moins
Bonjour Monsieur MICHEL ETASSE

J'ai des documents et photos qui pourraient vous intéresser ;
Il se trouve que mon père a tenter de sauver les personnes qui se trouvaient dans le junker le 2 avril 1957
Si ces documents vous intéressent n'hésitez pas à me contacter
cordialement
René.Leroy- 9 août 2015 à 16:06
Bonjour,
Votre témoignage m'intéresse nous étions deux équipages sur JU-52 en détachement à Fort Flatters. Comme mécanicien navigant le 2 avril 1957, je devais faire la mission DJANET mais la veille il y a eu un changement d'équipage c'est mon amis l'autre mécanicien navigant (Ubert Gainon) qui a donc fait la mission et qui est décédé, c'est avec beaucoup d'émotion que je prendrai connaissance de votre témoignage. Vous pouvez me contacter à l'adresse suivante : ***@***
Bien Cordialement,
René Leroy
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
bonjour Mon père a effectué son service militaire à Fort Flatters de janvier 1957 à décembre 1958 pendant la guerre d'Algérie, comme vous étiez à Fort Flatters j'ai envie de vous posez une question. Ou était le bordj datant des années 1900 par rapport à la piste ou l'ancienne station radio, je n'arrive pas à le situé sur le plan de masse. (voir site flort flatters.com) Merci beaucoup de votre réponse

'- 31 oct. 2014 à 15:04
Bonjour, le Bordg de FLATTERS abritait le 3e CILA (ex 3e BILA) situé en amont de l'antenne des trans (2e CST) nous étions 4 à séjourner au relais de juillet 1962 à mars 1963
puis retour l'EAMT d'Ouargla
ex saharien Rodolphe A.
Répondre
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
et encore une autre

Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Malheureusement je ne connais personne
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
mon mari Louis Cuyeu était à fort flatters en 1961.engagé volontaire en 1958 ,libéré en Aout 1961.
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Mon père était à Fort Flatters dans les années 60. J'ai été à l'école avec Jean Marc L...Prénom de mon père Pascal L... Corse de son état et chanteur de chansons de M.Aznavour
Donnez votre avis
Utile
+0
plus moins
Bonjour

j'étais méteo à Fort Flatters en 61 et 62, on m'appelait ' le tétard' parce que seul appelé avec Emile Ballestracci, mon ami.
En mars 62 j'ai remplacé Feriolo à Chréa. je serais ravi de retrouver pierre Carminati de Bedoin, claude lepetit et alain Direr, un chti.
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !