Créer une discussion Signaler

Comment s'appelle ce champignon ?  [Résolu]

Anonyme - Dernière réponse le 25 avril 2010 à 23:21
Il a poussé sur un marronier .Il ressemble à une fleur jaune orangé et je ne l'ai qu'en photo .

Lire la suite 
Réponse
+1
moins plus
il s'agit d'un polypore souffré
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
il s'agit apparemment d'un PHLEBIA RUFA poussant en France sur troncs vivants de feuillus ! cordialement !
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
c'est une langue de boeuf
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonjour, Il me semble que la gagnant à votre question soit : François HACHETTE. Cela me parait normal au vu de son NOM.
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
bonjour c est le polypore soufre un parasit redoutable pour les arbres
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
certainement pas la fistuline hépatique ou langue de boeuf
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Je pencherais plutôt pour le polypore hérissé (Inonotus hispidus)
Ajouter un commentaire
Réponse
+0
moins plus
Bonsoir, je pense que c'est un polypore soufré, il est très dangereux pour les arbres. On le voit apparaître sur les troncs qu'il parasite sous la forme de plusieurs chapeaux sans pied, imbriqués et empilés les uns sur les autres, atteigant de 15 à 30 cm de diamètre, onduleux, pruineux, de couleur crème citrin, rose orangé à la marge, passant à la fin au blanc sale ou chamois pâle. Les pores sont très petits, de 0,3 à 0,5 mm, jaune soufre, arrondis, puis à la fin anguleux et dentés. La chair est d'abord très molle, à consistance de fromage mou, suintant l'humidité à la pression. À la fin, elle devient sèche, légère, friable et fragile. Elle tombe alors en poussière sous la pression des doigts. Elle a une odeur un peu piquante et une saveur acidulée. Les spores ont de 6 à 7 mm sur 4. Elles sont elliptiques guttulées, jaunes en masse mais blanchissent rapidement. On voit cette espèce dès le mois de mai, pendant l'été et au commencement de l'automne. Il s'attaque à presque tous les arbres surtout ceux des avenues et des champs. Elle développe une pourriture rouge, sèche, très puissante. Un arbre attaqué ne résiste guère plus de deux ou trois ans. Les vieux cerisiers sont ses principales victimes. Il les vide positivement de leur substance, et ils s'écrouleent tout à coup. On la trouve aussi très haut en montagne sur les mélèzes dont il est un ennemi redoutable. Bonne semaine. Josiane
Ajouter un commentaire

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.