Votre avis sur Samoëns

Dominique - 2 déc. 2004 à 10:14 - Dernière réponse :  DG
- 22 déc. 2017 à 09:41
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/samoens/ville-74258

Afficher la suite 
Un amour de village : Le slogan du village est "Samoëns, à en tomber amoureux..." que dire de plus ? On ne reste pas indifférent ! Ce que j'aime à Samoëns : Le charme du village avec ses vieux chalets et ses habitations du début XXème siècle, le cadre magnifique avec le Criou, ses activités variées en toutes saisons.
J'en suis tombé amoureux : Destination à 6 reprises pour les vacances, Samoëns combine authenticité, charme, accueil et animation été comme hiver. C'est un joyaux au coeur de la montagne et quitter ce charmant village est toujours aussi difficile. Le rêve ultime, "avoir un pied à terre" pour y venir plus souvent. Ce que j'aime à Samoëns : Quasiment tout, son charme, son marché, son domaine skiable, ses animations. Ce que je n'aime pas à Samoëns : La circulation difficile certains jours en pleine saison.
Samoëns mon amour : Je connais Samoëns depuis 1964 et jamais je ne l'oublierai. Samoëns, c'est indescriptible. Il faut y être pour en apprécier les odeurs, il faut le pratiquer pour entendre son souffle, il faut le voir pour comprendre. C'est tout. Ce que j'aime à Samoëns : Tout, absolument tout. De Bostan au Marcelly, de la Bourgeoise à la pointe de Sales. Ce que je n'aime pas à Samoëns : Quand je n'y suis pas.
Très belle ville : J'adore Samoiens si je pouvais je reviendrez passez mes vacances. Ce que j'aime à Samoëns : Tous ! Les gens accueillants, la ville (place principale), le paysage (la montagne), les maisons, les loisirs culturel. Ce que je n'aime pas à Samoëns : Pas grand chose (mis à pars le stationnement) et la ville peu connue de la France.
Magnifique cette année la crèche sous lla grenette avec ses animaux vivants pour le reste toujours aussi beau en periode de fêtes.
Le négatif en 15 ans beaucoup trop de constructions le village risque de perdre son âme.
Commenter la réponse de Dominique