Partir vivre au Québec en famille ? [Résolu]

Signaler
-
 Mika61 -
Bonjour, mon mari et moi sommes un jeune couple mariés de 27 et 28 ans et nous avons une petite fille de 3 ans. Nous sommes déjà partis au Canada et nous en sommes tombes amoureux. Le voulais savoir si parmi vous il y en a qui sont partis s'y installer en famille? Quelles sont les conditions et les démarches à effectuer ? Merci pour vos réponses. Julie.

58 réponses


Bonjour Julie, J'ai fait le saut il y a plus de 15 ans déjà et je ne regrette pas du tout ma décision. L'intégration se fait graduellement c'est sur lorsqu'on arrive en famille. Pour les inscriptions aux écoles, pour les enfants, cela se fait relativement facilement. Pour les reste, régime d'assurance maladie, assurance sociale etc. c'est bureaucratique mais assez rapide. Mais en générale, la qualité de vie est nettement supérieure à la France et l'accès à la propriété est beaucoup plus abordable. Bon bien sur faut aimer le froid l'hiver mais c'est aspect du pays auquel on s'habitue. Je reste disponible pour répondre à tes questions au besoin. Richard

Bonjour Julie, Je suis depuis 8 ans a Montréal et je n,en partirai surement pas. J'ai peu de conseils pratiques a donner, tu trouveras tous sur des sites du gouvernement du Québec et du gouvernement du Canada. Mes conseils sont d'ordre "approche" - Prévoir une bonne cagnote aide - Quasi mpossible de trouver du boulot depuis la France - Vous partez pour certaines raisons motivantes mais le Canada n'est pas un Eldorado. Il y a du potentiel mais vous n'etes pas seul a y penser. - Le Québec est francophone mais ce n'est pas la France: c'est l'Amérique du Nord - Vous etes un invité: comme tout invité, on vous regardera de travers si vous etes désobligeant ou vous comportez mal. Si vous etes gai, de bonne compagnie et ouvert, on vous recevra avec plaisir. - Utilisez vos réseaux pour discuter concretement avant votre arrivée et trouver une ou deux personnes pour vous aider - Attention aux métiers avec des ordres (voir si du Québec). Il faut s'intéresser rapidement a obtenir une équivalence pour ses diplomes - Travailler n'est pas dégrandant meme si on travaille en-dessous de ses qualifications: mieux vaut travailler que de passer pour quelqu'un de trop "fendant". Bonne chance Eric

Bonjour Julie, Je suis à Montréal depuis juin 2007. Je suis arrive ici avec mon épouse et mes deux fils, a l'époque 6ans pour le premier et 3 mois pour le deuxième. Comme tous te l'on dit, c'est un changement total a tous points de vue. Ecole, travail, climat, bouffe et taxes. Le choc culturel... Mais pour rien je ne rentrerai en France. Pas facile de répondre à ta question sans avoir plus d'info sur votre situation en France et sur vos attentes au Canada. Si vous voulez, contactez nous via mon mail sur cop d'avant, avec toutes les questions qui vous intéressent et on se fera un plaisir de vous répondre, dans la mesure du possible.


Salut ! Installée à Montréal depuis 4 ans maintenant, je m'y plais beaucoup et j'avoue que certains commentaires précédents m'ont fait bondir sur ma chaise ! Chacun a une expérience différente et tout dépend aussi de ce qu'on vient chercher en réalisant un tel projet. C'est sûr que celui ou celle qui arrive en pensant que c'est l'Eldorado et rabaisse tous les gens qu'il rencontre, critique tout le temps dès qu'il a le moindre problème et râle à tout bout de champ, il va se planter royalement ! Il faut bien prendre conscience que, quand on immigre, on doit s'adapter à son pays d'accueil et non l'inverse. Si on n'est pas prêt pour ça alors inutile de se lancer dans l'aventure. Et si certains québécois se plaignent que des "maudits français viennent leur voler leurs jobs" (chose que je n'ai encore jamais entendu de la bouche d'un québécois à ce jour), c'est probablement parce qu'ils ont justement rencontré trop d'immigrés arrogants qui s'attendaient à ce que le pays s'adaptent à eux et qu'on leur fasse des courbettes à la moindre requête ! Dites, faut pas en demander trop quand même ! Il faut être conscient aussi qu'on ne voit pas le pays de la même façon quand on y vient en vacances que lorsqu'on y vit quotidiennement. C'est sûr que le Québec est enchanteur comme destination de voyage. Mais la décision de venir s'y installer doit être mûrement réfléchie et non prise sur un coup de tête, sinon vous risquez effectivement d'être déçus et de retourner rapidement dans votre pays natal avec une opinion négative du Québec (et/ou du Canada) qui n'est pas forcément la bonne. Personnellement, la vie me semble bien plus facile ici que celle que je menais en France. Bien sûr, il y a des cons, comme partout, mais les gens sont majoritairement moins stressés et moins agressifs (surtout si on compare à une ville comme Paris...) Après, c'est sûr qu'il y a des points noirs : les soins médicaux moins accessibles (surtout à Montréal, parce que dans les autres régions du Québec moins peuplées, le problème se pose à moins grande échelle), les entreprises qui n'offrent pas systématiquement tous les avantages possibles à leur salarié (jours de congés, assurances, plan de retraite, etc) Je n'ai pas d'enfants donc je ne peux pas trop me prononcer sur le système scolaire, les crèches, etc, mais paraît-il que ce n'est pas très attrayant non plus. Quant à l'hiver, perso 6 mois de neige à Montréal, je n'ai encore jamais vu (où alors j'ai hiberné comme une marmotte sans m'en rendre compte). Les - 40 degrés sont également plus rares que les - 15 à Montréal en tout cas. Dans les autres régions du Québec, c'est souvent plus froid (et plus enneigé). Là encore, c'est une question d'adaptation. L'idéal est de bien se renseigner sur son pays d'accueil, quitte à faire plusieurs séjours de repérage (si possible évidemment). C'est sûr que la Délégation du Québec, à Paris, va mettre plus en évidence les points positifs que négatifs, le but étant d'attirer le plus de gens possible. Mais il ne faut pas prendre tout au pied de la lettre, c'est à chacun de se faire sa propre opinion par la suite et de prendre la bonne décision. Sur ce, je vous souhaite bonne chance dans vos démarches !

super, mais il parait qu'ils utilisent les immigrants pour les basses besognes, du style main d'oeuvre pas cher? c'est vrai? merci

bonjour, cela fait 19 ans que je vis a montreal, et malgres les hivers, je ne regrette rien. les gens sont chaleureux et vue la conjoncture economique actuelle, grace a nos voisins.., il fait tjs bon vivre au quebec, car l esprit de famille est plus important que le reste. bonne chance a vous trois, etun peu de courage pour le saut de 6000 km

bonjour Voila un sujet qui a autant de réponses que d'expériences différente. Pour ma part cela fait 15 ans que ma femme et moi avant quitté la France et je dois avouer que rien ne me ferais retourner vivre en France. Je ne ferais pas une rétrospectives de nos expériences ici, certaines bonnes, d'autres moins, mais il y a une chose qui faut se mettre en tête. On est des IMMIGRÉS, donc il faut se rebatir une expérience de travail, des nouvelles relations, un réseau et surtout une envie de s'intégrer, OUBLIER ET NE PAS COMPARER constemment la France avec le Québec ou le Canada. Pour ma part je déconseille le départ en deux temps (une personne qui recherche et une qui attent en France), car c est une découverte a deux et souvent on ne percoit pas les choses de la même manière. Une chose importante vérifier avec les différents corps de métier si vos diplomes ont une équivalence ici, vérifier avec les universités, car c est surement la pire des déconvenus de se faire dire que votre diplôme ne vaut rien ou/et qu'il vous faudra reprendre des études. Si vous avez plus de questions plus spécificque il me fera plaisir de vous donner mon point de vue. Bonne chance dans votre projet

Salut, J'ai vécu dans ce magnifique pays pdt 4 ans ( de 15 à 19 ans ) L'hiver est long mais froid et sec; je n'ai jamais été malade. Quant aux formalités, il faut s'armer de patience et contacter le service de l'immigration à l'ambassade du Canada ( Paris ). Si on possède déjà de la famille là-bas, le parrainage existe. Ils facilitent l'accès aux professionnels de santés, médecins, artisans ou si l'on détient un capital. En quelque sorte, il faut apporter un plus ceci pour être productif dans le pays. Au niveau bouffe, c'est pas trop ça mais avec les matières premières on peut se faire de bons petits plats. Mes deux frères ainés vivent là-bas depuis plus de 15 ans et ne voudraient pour rien au monde revenir en Europe. Voilà, bon courage et bonne route. Bye

bonjour, nous sommes partie mon amie et moi pendant 6 mois au quebec je garde de ce voyage un souvenir inperisable. mon amie travaillait en temps que technicienne de laboratoire dans une soiciete de peinture moi je ne travaillait pas j'en ai profiter 1 max... au quebec vous ne pouvez vivre que si vous travaillez dans le pays et que votre metier soit en forte demande sinon pas d'autre contreinte et si vous avez l'opportunite d'y vivre ne manquer pas cette chance!!!!!!!!!!!!!!!!! nous nous sommes pas reste a cause de la famille trop eloigne sinon nous seront reste mais peut etre plus tard nous y retournerons vivre dans ce magnifique pays chaleureux acueillant!!! a bientot et foncer

Bonjour Je vous suggere le site http://immigration.cymico.ca/forum/index.php il devrait répondre a de nombreuses questions Bonne chance Michel G

bonjour, il faut acheter la Bible!! Immigrer et travailler au Québec chez l'express c'est très bien fait et vous donne une bonne idée sur la mentalité des gens la bas et les démarches à suivre. bonne chance!

Bonjour... Ca fait maintenant 13 ans que je suis à montreal. Et l'adaptation a ete et est encore tres dure. Tout comme vous, nous sommes venues en vacances et nous avions aime ca. Mais les vacances et la vie sont deux choses tres differentes. L'éducation scolaire est tres mauvaise (et si votre enfant voulais revenir en france plutard...je lui souhaite bonne chance). La medecine non plus n'est pas fameuse. Un conseil gardez vous papier pour votre assurance maladie valide ne tout temps car ici pour la moindre petite operation on parle de 6 à 12 mois d'attentes et je parle de quelque chose de benin. Car meme pour un simple rendez vous medical ca devient fou. Deuxiemement, il ne faut pas croire l'immigration canadienne ni le consulat. Ils vont vous dire que votre emploi est en demande alors que une fois sur place vous allez apercevoir que c'etait completement faux. Cela est arrive à beaucoup de connaissances francais et a moi meme. Il faut bien vous renseigner au moin pour les equivalences car moin de 50% des diplomes obtenus vont etre approuves par leur gouvernement. Voila c'est un pense y bien. Je vous parle meme pas des temperatures hivernales qui sont affreuses avec un ete plutot mauvais. Dans tout les cas prenez un conger sans solde de 1 an afin d'en juger par vous meme. Les mauvaises experiences des autres ne seront pas forcement les votres. Bonne chance.

Bonjour, Je m'appelle Hélène et mon mari, nos trois fils, le quatrième qui va bientôt arrivé et moi aimons le Canada alors nous avons commencés les démarches pour s'y installer en tant que résidents permanents. Il te suffit d'écrire à l'ambassade du Canada à Paris en expliquant ton cas et ils te renverrons les démarches à suivre. C'est comme ca que nous avons fait. Mais attention ! Comme l'on dit beaucoup de personnes dans leurs réponses, il faut être très patient et commencer les économies rapidement ! Nous avons eu l'idée en été 2004 et nous espérons partir dans un an. Bon courage... peut être nous croiserons nous un jour. Nous démarerons notre experience sur l'Ile du Prince Edouard car j'y ai déjà habité et que j'adore. A plus, Hélène.

Bonjour, Beau projet mais attention les vacances ne sont pas pareils que "Sinstaller" Nous on était aidé par un oncle qui est bien placé au ministère des transports au Quebec et il a tout fait pour nous aider a nous intégrer mais au bout de 7 mois on s'est dit on arrete les frais et on retourne en France. Pourtant il nous a fallu 2ans 1/2 pour préparer ce voyage et on a dépenser a peu près 80 milles ou 100 milles Francs Francais en ce temps. Peut etre maintenant cela a changé qui sait? Bon courage

Bonjour, Je vit actuellement au canada avec ma famille (3enfants), nous avons immigrer il y a bientôt 2ans. J'ai lu un peu les différentes réponses données et il est sur que chaque personne est unique. tous le monde rencontre des expériences diverses. Pour nous c'est plutôt positif, c'est sur que la France peut nous manquer par certain point, mais pour le moment pas de projet de retour. Pour ce qui est du travail, les équivalences ne sont pas toujours facile a obtenir, mais on peut aussi se faire embaucher sur l'expérience. Quand à l'éducation, difficile de comparer la Canada et la France. Au canada ils sont beaucoup moins culture générale, mais en contre partie, font un peu plus de math et français et quand on voit le niveau de lecture en France ce n'est pas toujours top...bref il y a à boire et à manger. Bon courage en tout cas

Salut Julie, bon courage pour la paperasse en France car tu dois faire toutes tes démarches de là, par la Délégation Gale du QC. Nous avons émigrés en 1997, à 30 et 33 ans l'âge idéal + 2 enfants le top pour les dossiers....peu de diplômes en poche mais de l'expérience prof. et surtout de la débrouillardise , on était commerçants et déménagions au gré du boulot en bossant les hivers en Hte-Savoie , les étés idem ou sud-ouest, bref on suivait les touristes et ....l'argent ! Ici , tu dois absolument être démerde, ne compter que sur toi-même car on te fais bcp de promesses...en l'air. MAIS jamais je revivrais en France, trop de monde, de stress, de paperasse, d'insécurité, de taxes etc.....ici tout est simple, toutes les démarches peuvent se faire par tél. Il faut oublier Montréal .....l'intégration est + facile à l'extérieur ( on vit à 140 km au nord ) en choisissant tout de même 1 région "développée" , assez grande. ( en + si tu dis que tu veux t'installer en région, ton dossier sera mieux coté ). Aujourd'hui, il y a + d'aide aux immigrés, faut en profiter car on en a besoin; nous n'en n'avions pas en 97.... Vous devez aussi être prêts à vous remettre en question, professionnellement, bosser dans d'autres domaines, ne serait-ce que pour vous intégrer surtout et apprendre comment ça marche ici. Ne jamais avoir les yeux + gros que le ventre aussi, être raisonnables au début dans ses dépenses ...tout est à découvrir et c'est pas évident....nous avons dû nous battre environ 1an 1/2 avant d'arriver à 1 train de vie "normal". Aussi, oubliez tous les avantages de France ne pas comparer....le système de santé n'est pas "si pire" , c'est mieux en région qu'à Montréal ( trop de monde = trop d'attente !),l'école....bof...si ton enfant aime l'école ça va...mais si il faut le pousser, bon courage ( ou alors le privé). Oubliez aussi les avantages "syndicalistes.: vacances à gogo soit 5 semaines....horaire régulier......bon vacances...etc...ici on bosse quand y'a d'la job, alors nous sommes travailleurs autonomes, pas de boss, et on n'a pas peur de bosser quand c'est l'temps eton sait qu'il ya des temps morts...mais sincèrement on vit mieux ici ! mes enfants sont allés en France qq mois...mon fils voulait rentrer au bout de 15 jours, ma fille rentrée aprés 1 mois ; ils détestent la mentalité...c'est vrai qu'il y a 1 gros décalage. Pour la bouffe, on mange trés bien, des spécialités extra, trés terroir ( cipâte, tourtière, ragout de boulette, etc...) et à l'épicerie tu peux tout trouver pour cuisiner à ton goût. L'hiver...ça dépend, en général ça va , à part l'an dernier avec bcp de neige pendant 5 mois...mais on s'y fait car il fait souvent trés beau en même temps ! rouler l'hiver sur la neige devient 1 habitude, on s'adapte vite. Les étés peuvent être horribles car ici il ya le facteur humidex : cad 28 au thermomètre mais avec 1 taux d'humidité trés èleve qui donne.......+ 35 ou + 40 ! ça c'est dur....d'ailleurs ici tout le monde à 1 piscine ! Et l'automne est 1 régal....tu vois depuis le 10 aout, il a dû pleuvoir .....8 fois ! Voila en gros...tu peux me contacter ...va voir ma page y'a des photos de chez moi...bon courage.Stefanie
Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 24 avril 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
25 avril 2015

je suis français je voudrais vivre avec ma famille au quebec ma femme est gabonnaise ont marié comment ont fait pour les papiers mon adresse mail supprimée par la Modération peut tu nous aider stp merci
Merci de tes conseils, est-ce que c'est un pays de sportif, j'aimerais bien ouvrir une salle de sport avec art martiaux, merci d'avance de m aiguiller.

Bonjour Julie Cela feras 12 ans le 26 Octobre que nous sommes au Québec. Moi ma femme et nos 3 enfants. Nous sommes arriver en 1996 les enfants avait 11ans, 8 ans, 5 ans. Cela à été plus ou moins dur pour eux de s'adapter. Je peut répondre à t'es questions si tu en a. à bientôt Michel


Bonjour, Mon mari, ma fille et moi sommes partis au Canada, région de Montréal, en 2000. Ma deuxième fille y est née. Je vous dirais qu'il y a du pour et du contre. Alors oui, grands espaces, tout le monde est sympa, tu changes de boulot comme tu veux quand tu veux, les loyers, loisirs, etc...sont abordables. Presque toutes les maisons ont une piscine ! La vie est relax, pas stressée. C'est tout nouveau, et tout est source d'émerveillement. Et si tu aimes l'hiver, c'est super. De la neige à gogo, et un temps magnifique, quoique froid. Mais on s'habitue. Quant à ce qui te manque, hé bien tu te dis que tu peux t'adapter, et il y a les vacances en France.. Fais juste attention à quelle profession tu veux exercer, certaines sont très fermées. En revanche, tu peux te faire beaucoup de relations, mais peu d'amis. Les Québecois font tous une collection de cartes de visite...mais ça s'arrête là. ( c'est pas de moi, mais c'est vrai ). On se moquera de toi parce que tu parles trop français, et pas assez québecois. Le système de santé est malade, les urgences débordées, et les médecins ne prennent plus de nouveaux patients. Les places en crèches sont dures à trouver, et le système éducatif est pourri. On nivelle par le bas, car il faut que les enfants se sentent bien en classe. Donc on ne veut pas qu'ils aient l'impression d'échouer. Ma fille ainée ne s'est jamais intégrée, on lui a toujours fait remarquer qu'elle était étrangère. Et ça venait d'enfants de 5 à 8 ans. Je n'ai personellement développé que peu d'affinités avec les Québecois. Soit je suis tombée sur un mauvais lot, soit...ils n'aiment pas les Français, ils n'aiment pas le reste du Canada, ils n'aiment pas les Américains, ils n'aiment pas les étrangers, ils ne s'aiment qu'eux mêmes. Et encore. Ah, et leur sacro-sainte défense de la lanque française ( L'Anglais est l'ennemi !!). Mais quand vous voyez des fautes d'orthographe dans les écrits des profs....Juste en passant, tes enfants seront obligés d'aller à l'école francophone, pas le choix. Alors qu'ils pourraient avoir l'opportunité d'être bilingue dans un pays qui l'est officiellement... Ils sont aussi assez égoïstes et aiment bien "fourrer le voisin" et en sont fiers. ( Je ne voulais pas le croire quand on me l'a dit, mais...) Au total, nous sommes restés 4 ans, et ras-le-bol. Sur le point de partir pour l'Ouest, un changement de dernière minute nous a fait viré sur les US. Rien de commun. Je ne regrette absolument pas, et je ne remettrai pas les pieds au Québec. Si je retourne un jour au Canada ( nous avons la citoyenneté ) ce sera dans l'Ouest. Mais mes enfants adorent la vie ici et se sentent chez eux. Ce qui n'est jamais arrivé au Québec. Ceci dit, chacun son opinion : )

Bonjour Julie, Je viens de voir to message, et...je suis en plein demenagement, donc pas d'internet pour quelques jours a partir de demain> J'ai vecu au Canada pendant 25 ans, au Quebec puis a Vancouver en Colombie Britanique, Des que je serais connectes je viendrais t'en parler, la vie la bas, les demarches etc...pour moi ca ete une merveilleuse periode de ma vie :) A bientot, mo


salut, ca fait 2 ans que j'y vis et mon avis sur cette etape importante dans une vie (je parle d'un changement radical) est mitige. Comme on dit, IL NE FAUT PAS CONFONDRE TOURISME ET IMMIGRATION. Il n'y a pas de paradis sur terre, meme si je pense, pour moi, que ma place est ici maintenant :) Le seul conseil que je vous donne a tous les 3, reflechissez bien. La vie n'est pas plus facile ici qu'en france. Pour moi elle est plus agreable mais mon niveau de vie a largement diminue ( je parle niveau pognon) Les salaires sont tres bas ici. Si tu as un emploi en france, prends un conges sans solde, au moins tu assures tes arrieres au cas ou professionnellement ici ca n'irait pas comme tu l'imagine. Communique avec moi par courriel, ca me fera plaisir de te raconter ma nouvelle vie ici.