Algérie terre natale, terre de mes aïeux un mélange d'Amour et de nostalgie, che [Résolu]

- 25 oct. 2008 à 14:17 - Dernière réponse :  Utilisateur anonyme - 5 nov. 2009 à 17:43
Du fait des évenements comme on disais à l'époque pour ne pas dire de la guerre, nous vivions dans ce pays qui nous a vu naître et nous l'aimions à en perdre la raison, malheureusement nous n'avons pas eu le temps et les moyens de la visiter. A présent c'est choses possible, je l'ai fais, je le fais et je continuerai à le faire, pays magnifique plein de contraste avec des paysages à vous couper le souffle, la mer, la montagne, la pleine, le désert, des immensités extraordinaires, je vous conseil le livre d'Arthus Bertrand L'Algérie vu du ciel, seul pays à avoir été photographié et édité dans un livre à lui tout seul. Pays de mes racines, plus le temps passe et plus je l'aime, comme j'aime également sa population, accueillante, généreuse, hospitallière, la première parole entendu en Algérie c'est" VOUS ETES ICI CHEZ VOUS, SOYEZ LE BIENVENU" ; Dans combien de pays de par le monde entend on cette marque de respect pour le visiteur. Quand l'avion se pose sur le tarmak de l'aéroport, je me sent vraiment chez moi et mon cœur bat la chamade, la chaleur bienfaitrice descendant de l'avion,nous rappelle que c'est ici que nous vivions autrefois, c'est ici que notre famille est née, c'est ici que nos aïeux reposent à l'ombre des cyprès centenaires. Moi qui suis né dans une petite ville de l'est qui ne nome SOUK-AHRAS et bien que cette ville c'est transformée considérablement, je ne peux m'empêcher de l'aimer et d'aller la voir de temps en temps, me ressourcer, respirer l'air vivifiant de sa campagne, revoir des anciens camarades et avec eux parler du bon vieux temps, celui où nous étions unis , celui où nous vivions en harmonie dans un élan fraternel. Et puis il ne faut pas oublier nos défunts, ceux restés derrière nous, ceux qui n'auraient jamais voulu mourir ailleurs que sur cette terre qu'ils ont aimé et chéri. Ils l'ont tellement aimé cette terre qu'ils ont créé des villes et des villages, que tout le monde admire, ils ont laissé leurs empruntes à tout jamais, que notre St patron Augustin natif de cette Ville (THAGASTE) nom antique veille sur eux pour toujours.

Afficher la suite 

Votre réponse

12 réponses

Meilleure réponse
27 oct. 2008 à 20:52
11
Merci
bonsoir Monsieur, Je viens de lire avec beaucoup d'émotion ces quelques lignes dédiées à l'Algérie. J'ai été très touchée par vos propos car vous avez exprimé avec délicatesse ce que je ressens. Ce pays est le notre car il nous a vu naitre et parce que nous l'aimons...... Si vous le souhaitez, je serai contente que nous échangions sur ce beau pays.... Bonne soirée Faida KHETTAT

Merci Utilisateur anonyme 11

Avec quelques mots c'est encore mieux Ajouter un commentaire

Linternaute a aidé 325 internautes ce mois-ci

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
29 nov. 2008 à 17:45
1
Merci
Cher ami,je suis née a ORAN et mon desir le CHER est de revoir la terre ou je suis née.J'avais 8 ans en 1962 .mais je ce que je souhaite par dessus tout c'est de retourner au moin UNE FOIS avant de mourir .Que Dieu me "prete-vie" pour ce DESIR .Amicalement AMOROS Berthe
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
21 nov. 2008 à 22:09
0
Merci
vous ayant lu mon émotion est telle que j'ai envie de vous dire pourquoi vous priver . il y a un peu de vous dans ce pays et je vous comprends tres bien .vous etes le bienvenu d'ailleur vous l'avez entendu vous meme sur le tarmac.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
23 nov. 2008 à 10:46
0
Merci
superbe!!!! et quand je^poserai le pied le 28 novembre a alger je penserai a vous car je ressens la meme chose quand j'y vais je ne manquerai pas de mettre des photos 'alger la blanche a tres bientot
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
25 nov. 2008 à 19:27
0
Merci
Cher Gilbert, J'y suis retournée en 2006. Je n'avais que 2 ans et demi en 1962 lors du départ. Il y a un grand vide en nous qui n'avons conservé aucun souvenir mais qui nous sentons pied noir dans l'âme. Le voyage bouleversant a amené un blog que je vous invite à lire : http://martiniborracho.unblog.fr Bonne lecture Et des commentaires ... peut-être martine
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
6 déc. 2008 à 13:30
0
Merci
Bonjour, Je ne connais pas ce pays mais ma grand mère y est naît et en partie par le dernier bâteau en 62. Elle n'a jamais pu y retourner maintenant elle repose dans la mer entre son pays de naisssance et le pays qui la appellée pied noir toute sa vie. J'aurais tant en voir et savoir plus de ce sue j'ai pu voir des photos qu'elle a pu ramener avec elle et de ces souvenirs, mais je me sent même si je ne le suis pas un peu de la bàs...............
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
27 janv. 2009 à 16:15
0
Merci
Je ne suis pas "pied-noir" ,mon époux est né à ORAN en 1950 et j'ai la chance d'avoir une belle-famille formidable qui m'a donné l'amour de ce pays? J'espère bien m'y rendre l'été prochain. J'adore la façon de vivre que vous tous
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
30 janv. 2009 à 23:59
0
Merci
Comme je vous comprends ! J'y suis né, comme mes parents, grands parents et arrières grands parents. J'ai quitté Alger ma ville natale le 21 juin 1962 à l'âge de 17 ans et je n'ai pas eu le bonheur de pouvoir un jour y retourner, remettre les pieds sur cette terre qui me manque terriblement quand je lis vos lignes. Une amie a eu la chance d'y retourner. Elle m'a envoyé des photos de mon quartier, la Consolation entre Bab el Oued et Saint Eugène, de l'immeuble où je vivais. J'espère pouvoir avoir la joie d'y déambuler un jour.
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
8 mars 2009 à 18:50
0
Merci
le nom de mon papa etait sabatier il avait une tante qui se prenommait anna iemma epouse quaranta peut etre etes vous de la meme famille
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
20 avril 2009 à 08:06
0
Merci
Bonjour, je suis née à Annaba en 1955. Mes parents nés tout deux là-bas,je suis la 6 ème d'une famille de 7 enfants, rentrée en france en 62 .J'aimerais aussi un jours connaitre le pays qui m'a vu naitre, mes souvenirs ne sont pas les plus beaux, mon père étant gendarme les évenements ont fait de ce départ un triste souvenir dans ma mémoire.J'aimerais également trouvé des personnes qui auraient connu ma famille: Causse Paul jean Eloi, et Marcelle Trehour. Je possede cette seule photo d'école .

Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
20 mai 2009 à 20:29
0
Merci
Le temoignage de Gilbert quaranta est eloquent et sincère . Bravo. Faites comme lui ,il n'y a que le premier pas qui compte .Pouquoi vous priver d'un desir aussi tenace ? Vous vous rendrez compte de vous meme de l'amabilité des Algeriens .
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme
5 nov. 2009 à 17:43
0
Merci
j'ai lu votre message, pourriez vous préciser oû a été prise la photo, car j'ai vécu a annaba de 1948 a 1958 si je ne me trompe, je recherche (avec ma soeur nicole, d'anciennnes élèves de différentes écoles que nous avons fréquentées= je ne suis jamais retournée a annaba ou alger, pour raison familiale, je répond a pauline et espère avoir une réponse sur le site des copains d'avant, merci
Commenter la réponse de Utilisateur anonyme