Votre avis sur Gap

Jean - 21 sept. 2004 à 00:00
 Mag - 10 août 2022 à 11:46
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

https://www.linternaute.com/ville/gap/ville-05061

Je déteste cette ville les gens sont fermés pas sympathique j'y vis depuis 4 ans mon seul souhait est de vite partir .. très peu de commerce tous les jeunes s'ennuient à Gap point positif qualité de l'air.. idéal pour les sportifs..
Que dire sur Gap insécurité les automobilistes roulent n'importe comment et ce gare n'importe où ils accélèrent comme des fous pas moins de deux accident grave dont un mortel les piétons qui traversent n'importe où les scooter et motocross qui font du weeling au milieu de la route (ils se mettent sur la roue arrière et roulent comme ca ) les motos roulent sur les trottoirs, la violence partout pas moins de 3 ou 4 meurtre un braquage au couteau d'un magasin situer a 70mètres du commissariat de police comment atteint ont un tel niveau de criminalité avec la présence de la police nationale et municipales de la gendarmerie nationale du 4ieme régiment des chasseurs alpins de lq surveillance de voie publique et de la brigade équestre l'été ainsi que l'omniprésence des caméra partout en ville depuis que je vis a Gap des agressions régulières les gens ne voient que le porte feuille...le votre on vous invite à des repas partager vous n'avez pas les moyens on vous dis de venir quand même et on vous insulte en public car vous ne pouvez pas partager le coût de la vie a Gap est exorbitant le climat bouillant l'été irrespirable même et glacial l'hiver
Belle et douce ville aux milles activités.
A noter ! Gap et ses bonnes affaires, un tout nouveau groupe Facebook pour vendre vos objets dans la bonne humeur !
Gap n'est pas une ville dangereuse loin de la, très tranquille, il manque surtout d'entreprise, pas d'aéroport, une gare un peu isolé trop de correspondance pour Lyon ou Paris, ville au climat méditerranéen chaud l'été mais attention il y'a des épisodes de neige l'hiver c'est les hautes Alpes ! C'est une région très belle, lac montagne et aux portes de la haute Provence, c'est une ville idéal pour les plus de 40 ans...le jeunesse s'ennuie et pas de grandes écoles faut aller sur Aix en Provence,Grenoble ou Lyon..les loyers sur gap même sont exagérément élevé pour une ville qui manque d'infrastructures, ici le tourismes fonctionne l'hiver pour le ski et l'été pour le lac et les randonnées, mais gap reste une ville de passage les touristes vont aux alentours...il y'a un beau marché le mercredi et le samedi, plus grand l'été évidemment, pas mal de camping autour également, ville qui reçoit souvent le tour de France. Une note sur 10 je met 6/10.
je ne supporte plus la très mauvaise ville de gap , je quitte le département sans regret..Ville de plouque de prétentieux qui pense que gap est une ville unique au monde.
J'adore. Voilà 2 ans que je vis ici. Top. Ambiance sympa, tranquille. Les gapencais sont souriants, ouverts, sympas. La ville est belle et les montagnes magnifiques
gap est une très mauvaise ville que je ne peux pas conseiller.
Ha Gap la nature y est belle........ puis c'est tout
Pour le reste à fuir
Superbe endroit où il fait bon vivre, nous habitions l'est de la France avons trouvé un acceuil parfait avec un climat sec et ensoleillé et la nature toute proche avec les montagnes.
La région est superbe. Les Hauts-Alpins ? Consanguins (et fiers de l'être), radins, suspicieux, peu aimables. Il existe des exceptions mais il faut du temps et le goût de l'exploration pour s'en rendre compte. Je m'en fiche je suis agoraphobe, solitaire et hors circuit(s). J'ai habité Gap : sans intérêt.
Très belle région, serait parfaite pour vivre si les habitants n’étaient pas encore plus farouches que les Corses.
Une semaine à Gap, pour rendre visite à ma jeune sœur, qui y est depuis octobre 2019, et qui vient de se faire agressée dans le hall de son immeuble, résultat une vertèbre cassée et deux côtes cassées, des hématomes, partout, et surtout 60€ volés, sous la menace.
Les gapençais sont sectaires hautains et agressifs. Leur hôpital mérite sa réputation : beaucoup de médecins aggressifs et incompétents voir dangereux. Service des urgences à éviter absolument. Ici règne une mentalité de village reculé au fin fond du trou du "" du monde : extrêmement fermé et arriéré. A fuir absolument. Le crétin des alpes y est roi.
Qui sont ces cretins qui peuvent laisser des commentaires aussi stupides !?! Rien n’est objectif !!! C’est du délire !!! Voilà maintenant 9 ans que je vis à gap. Je ne suis pas originaire des hautes alpes et pourtant, j’ai été très bien accueilli !! Je sais de quoi je parle je viens du pas de calais où l’accueuil est unanimement reconnu. Effectivement l’immobilier est cher...mais bon on est au calme et au pied des montagnes à 1h30 de la mer....nous avons effectivement’ à peu de choses pres, les 300 h de soleil par an. De la violence à gap ! J’ai pas mal bougé et je n’ai jamais vu une ville aussi tranquille ! Mais d’où venez vous pour dire des inepties sur cette ville paisible ?si elle ne vous plait’pas, quittez la !!!
j'ai l'impression que les cons sont bien nul part?
A éviter !!!!!
15 oct. 2017 à 14:17
La région est superbe, la météo top, les habitants horribles. Les hauts alpins sont menteurs, vicieux, jaloux à éviter !
Belle et douce ville aux milles activités.
A noter ! Gap et ses bonnes affaires, un tout nouveau groupe Facebook pour vendre vos objets dans la bonne humeur !
https://www.facebook.com/groups/145117699420396/
TR0P C EST TROP.Que de colère et de déception de la part des gens de ce forum.Y en a marre de tout ce pessimisme sur Gap.apres avoir vécu à Paris,à Montpellier,à Nice et dans des petits villages du Gard je vous assure que l on VIT TRÈS BIEN À GAP mais si vous préférez vivre la pollution,les incivilités,les embouteillages,les grèves en tout genre je vous propose d aller voir ailleurs et de comparer ce qui est comparable.de mon côté j y suis très heureuse et y reste.une jeune retraitée encore active qui privilégie la qualité de vie.
Vive le 05 !!!!!!!!!
1 août 2017 à 19:38
Comment dire ....... La région est aussi belle que les habitants sont débiles, et ce n'est pas peu dire !
Que dire de Gap les habitant voit votre porte monaie on ne vous aide que si vous en avez les moyens les gens sont con il faut croire que la chaleur estivale ou devrais je dire bouillante leurs tape trop dure sur la tete le climat est intenable bouillant l'ete glacial l'hiver tout est cher tres cher a on les paye cher le soleil et le panorama
bonjour, cela fait maintenant un an que je vis à Gap et ceux qui pensent que c'est une ville chère ne sont jamais sortis de Gap ou du 05.
tout est beaucoup moins cher qu'en haute savoie (là ou je vivais avant) et les gens sont souriants et bienveillants.
ceux qui ne sont pas contents n'ont qu'à aller voir ailleurs, ils ne nous manqueront pas.
une gapençaise ravie de sa nouvelle vie
Sous certains aspects accueillantes, cette ville dite touristique bénéficie davantage d une légende de convivialité que d une vérité car les Gapençais sont de tristes personnages, peu liants avec ceux qui emménagent dans la ville et qui resteront à jamais des étrangers! De caractère maussade , ils sont aussi sournois, menteurs, portés sur la bouteille et la " capitale douce" n est pas du tout douce! Il y a des incivilités de plus en plus nombreuses, des vols, de la violence, de la drogue et quand on fait remarquer l'existence de tout celà, le quidam porteur de ces vérités est accusé de mensonge... Les commerces de coeur de ville sont assez chers, les commerçants soupçonneux et peu affables donc les courses se font en supermarché au nombre de 4 répartis sur 2 zones commerciales aux extrémités de la ville ne sont pas forcément faits pour des budgets modestes! Le point positif est que pour les personnes dépourvues de véhicule, les transports sont gratuits mais à des intervalles assez longs au niveau passage. Le reste de la vie est chère, les loyers sont chers, et il faut compter pas mal d attente si l on souhaite solliciter un Service tel que la Caf, la Sécu...la qualité des soins est assez réduite, il y a beaucoup d attente pour avoir un rdv chez un spécialiste ( env 6 mois). Les autochtones refusent de vous fournir les noms des médecins ou spécialistes dont ils sont patients eux-mêmes car ils ont peur qu'on leur prenne leur place??????
Ils ont une mentalité arrièriste, vivent pour certains au Moyen-Age selon des rites ancestraux , ont une culture intellectuelle réduite, et des agissements surprenants dans la vie quotidienne qui laissent à réfléchir sur leur conception de la vie en commun ( ils mangent dans les magasins, sont heureux quand ils ont pu voler qqchose pour faire des économies...)Ils sont malpolis et correspondent parfaitement à la définition du Crétin des Alpes qui n est pas une légende quand on a le devoir de les supporter pendant un certain temps. Ils sont à l'affût de tout et lesp lus âgés adorent regarder à la jumelle chez leur voisin d en face.C est dire!
Dans la rue, au volant, la conduite est "sportive" dans le mauvais sens du terme et ils sont heureux de faire crisser les roues et klaxonner comme des dingues en hurlant.Les bouchons sont nombreux et les trajets mal organisés, quant à ceux qui ne sont pas du 05,vade retro satanas,ils ont droit à tous les coups possibles au volant aussi...
Il n y fait pas tant de soleil que çà mais il y fait froid car l altitude de base à Gap est de 765m et, en quelques mètres vous vous retrouvez en haute montagne où le paysage est certes très beau mais où il vaut mieux être couvert passé une certaine heure. Les Hauts Alpins sont tellement radins qu ils croient encore que les panneaux photovoltaïques sont des dépenses superfétatoires alors que la luminosité est importante même par temps gris et donc nécessiterait moins de dépenses en énergie ( bois, fuel, gaz...) car ils sont aussi assez stupides pour ne pas adhérer au double vitrage des fenêtres.C est trop cher par contre pour picoler, il n y a pas de problème surtout si ils arrivent à boire aux frais des autres.
UN CONSEIL D AMI: si vous désirez venir à GAP, il faut que ce soit une OBLIGATION ou des vacances très temporaires mais si vous pouvez aller ailleurs, oubliez Gap ET ALLEZ Y sans vous retourner. Je ne vous dis pas à bientôt car pour ma part je fuis au bout de 7 années de présence!
Tchiédegap ?
4 janv. 2017 à 14:00
Immobilier plutôt cher, salaires plutôt bas, population plutôt âgée, les jeunes étudient ailleurs, s'installent dans les grandes villes, puis certains reviennent 40 ans plus tard à l'âge de la retraite, contribuant à la cherté de l'immobilier.
Seule ville de France, à ma connaissance, avec une mini-rocade à l'intérieur, qui fait le tour de l'hyper-centre !!!
Des rues autrefois résidentielles (mais pas vraiment bourgeoises sinon elles auraient été épargnées par les édiles...) ont été transformée en artères radiales pour absorber les flux de circulation de cette ville tout en longueur. Les différentes municipalités n'ont pas voulu de la vraie rocade prévue dans les années 70 pour éviter de nuire aux propriétés de certains notables et CSP+ de la ville.
Résultat la circulation est en thrombose continuelle, les transports en commun embryonnaires gratuits ne sont utiles qu'aux oisifs, aux très nombreux immigrés qui n'ont pas encore leur auto diesel; en effet il faut prendre RV avec le bus, si vous ratez celui de 11h00 il faudra attendre celui de 12h15 !!! Tout le monde roule donc en voiture et passe et repasse 4 fois par jour, sans parler de ceux qui tournent en ville à la recherche d'une place pour se garer.
Sorti de là les habitants sont plutôt sympathiques et sans l'exubérance des gens plus au sud.
Le gros avantage de la ville est la présence de la montagne à portée.
GAP EST UNE BELLE VILLE, SUPER CLIMAT, pas mal d activités si on s y intéresse.
MAIS NE CHERCHEZ PAS D INFOS RECENTES SUR LA POPULATION OU AUTRE CAR il n y a AUCUNE MISE A JOUR.
entretien de la ville : beaucoup d amélioration que ce soit pour les crottes de chien ou la neige, les contre allées les pistes cyclables, les aménagements, lez zones artisanales. On constate une baisse de chiens dangereux non muselés mais encore des pitbulls sans muselière. PASSAGE pour le nettoyage des rues UN PEU TROP REGULIER EN été à 5H du matin alors que les gens en vacances font du bruit assez tard et qu' on aimerait pouvoir dormir un peu nous les gapençais. Regrettable très regrettable de voir l état de la route qui descends au ras de l'hôpital. il doit y avoir plus de 20 ans et même plus que cette route est éventrée et que cela ne gêne personne alors qu' elle mène à l'hôpital.
Contres allées très sympa et appréciables pour la promenade.
Patinoire surdimensionnée merci Monsieur le Maire nous n'avons pas des payes de ministres!!! les impôts c'est dur dur... belle région mais la ville coûte cher.
j aime ma ville et les bus gratuits, les minibus, la piscine gratuite à partir de 60 ans et la belle bibliothèque très bien achalandée.
Dommage d'avoir supprimer le parking place de la république c'était un peu d'authenticité dans notre petite ville et un emplacement sympa et pratique.
Peut-être serait-il intéressant d'installer des cendriers sur pieds aux passages piétons un peu comme en Espagne ainsi nous pourrions combattre les mégots jetés au sol. Rajouter des poubelles qui font vraiment défaut sur le boulevard Pompidou en direction du rond point de l'Europe ca éviterait les gens de balancer leurs bouteilles ou leurs saletés sur le sol.
En ce qui concerne les containers poubelles ce n'est pas mal mais rue cyprien chaix c'est une horreur tellement c sale c pour vous dire je n utilise pas les mains mais les pieds pour ouvrir la poubelle des mouches des puanteurs de viandes pourries ou je ne sais...
Pour finir ou sont les policiers et les gendarmes avant ils se positionnaient à la descente de l'hôpital ou à porte colombe aujourd' hui on ne les voit plus attendons nous MONSIEUR LE MAIRE qu'il arrive un drame avec des morts pour les remettre en service car il faut voir ou entendre à l'allure ou certains prennent le virage en bas de l'hôpital pour aller vers porte colombe cela mettrait de l'argent dans les caisses
fric c'est le mot qui viens a l'esprit quand on voit Gap et ses habitant on vous invite si vous payait votre part plus fourbe encor si vous dite que vous ne venez pas car vous pouvez pas participe on vous oblige quasiment a venir mais ensuite on vous insulte en publique on vous calomnie et vous humilie en publique quand vous allez fair des courses en tente de vous arracher vos course des main et bien sur on ne vous intégrera jamais .veuillez notez que gap signifie écart et c'est précisément ce que les gapençais font ils vous écarte
un habitan deçu
28 août 2016 à 17:48
bonjour je met une étoile parce que je n'aime pas être trop dure mon coté gentil je vis a gap depuis trop longtemps la vie y est exorbitante course loyer eau électricité les gens n'y sont pas sincère et même franchement méchant les propriétaire de logement et autre agence immobilière on une vision bien a eux des droit des locataires les gens se mêlent de vos affaires vous agresse verbalement et physiquement en publique bien sur pour mieux vous humilier quand on vous vois on pence a ce que vous pouvez sortir de votre porte monnaie en bref une vrai ville de rats et encor je manque de respect aux rat moi ma décision est prise je fuis cette ville qui ne peut nous apportait que souffrance
Gap capital douce c'est cela mouais
un conseil fuyez les gens y sont faujetton la securté est nul malgret l'ecces de mesure de securité on vous y pourrirra la vie les pix sont prohibitif les gapençais aiment rester entre gapençais et il savent vous le fair sentir ils se melent de votre vie privé vous insulte en pleine rue
si vous êtes encor humain fuyez cette ville ne vous y arrêter même pas car pour y vivre depuis trop longtemps PRESQUE 5 ANS je vous assure que Gap n'a rien de la "capital douce "décrite par ces élus les Gapençais aiment restaient entre eux et ne pence qu'avec le porte monnaie(le votre) ils n’hésitent pas a vous insulté en pleine rue se mêlent de votre vie privé ils vous pousseront a bouts jusqu’à obtenir votre départ ou a vous faire Peter les plombs moi ma décision et prise je fuis cette ville la sécurité est nul pourtant la ville ne manque pas de moyen (policier municipaux ,nationaux surveillant de voie publique patrouille équestre l'été gendarme le régiment des chasseur alpins n'est pas loin et des camera par tout )pourtant les délits routier se multiplie les violence on lieu sans intervention il faut dire que courir après le maitre chien qui ne ramasse pas la crotte du toutou pour leur donné jusqu’à 450 euros d'amande (excusez du peu sa fait cher de la gamelle de croquette)prend du temps les voiture roulent n'importe comment
le climat bouillant l'été glaçant l'hiver et les déneigeuse balance la neige sur les trottoirs les prix tant en magasin que dans l' immobilier ou même l'eau et l’électricité sont littéralement du vol
Heureusement qu'il y a des marseillais l hiver et meme l été dans le 04 et 05 sinon il y aurait personne dans vos station de ski !!
Que de propos saugrenus sur une ville (gap) qui n'est certes pas la panacée en matière d'habitat mais qui par son cadre de vie l'emporte allègrement sur toutes ces villes pourris de la Basse Provence, repaire d'excités, de fous dangereux, sales, chères, prétentieuses et dont toute la devise se résume à "fainéante, vaniteuse et tête de noeud". Retournez dans votre Marseille, au milieu des corses, des truands et des branlos qui déshonorent l'image de la France du Sud, vivez entre vous et surtout ne venez plus polluer de vos excréments verbaux un pays qui ne demande qu'à vivre en paix et où le QI des habitants est suffisamment élevé pour que contrairement à vos bipèdes simiesques marseillais, ils ne se sentent pas obligés d'accompagner chaque fin de mot par la syllabe "oh, con!". Quant au climat entre les 9 degrés de moyenne annuelle de Gap et les -50° de la Sibérie, il y a comme un écart qui démontre la qualité du sang de navet des untermeschen de la Gaule, même si les bipèdes de cette ville ménagerie dite phocéenne se targuent d'être la plus vieille tribu de ce pays qui les trouva longtemps risibles mais qui à force d'entendre leurs sottises réitérées ne peut prononcer leur nom sans éprouver un besoin de vomissement.
Bonjour à vous toutes et tous ,
Je suis à Gap, depuis 3 mois ,j'ai lu des commentaires, pas très objectif.
Le climat, la situation géographique, la ville est propre des poubelles partout Tris sélectifs, la gentillesse des gens disponible et souriants et aimable.
Les voitures pour la plupart s'arrête pour vous laissé traversé , en faite tout me va.
Les randonnée la solitude se ressourcer et méditer et enfin se recentrer.
La joie de vivre !!!! merci la vie
30 ans de val de marne , je sais ce que je trouve ici.
Gap jouit surtout d'une bonne réputation auprès des sportifs aggueris et des retraités à fort pouvoir d'achat.
Au-delà, de la distinction de ville la plus sportive décernée en 2014, quels sont les attraits de cette ville ?
- Le marché du samedi : non, les prix sont prohibitifs
- Les commerçants du centre ville : prix tout aussi élevés et de plus l'amabilité totalement absente
- Les hyper qui sont plus de la taille de supermarchés et qui pratiquent des prix élevés, malgré qu'ils soient au nombre de 4
- Les gapençais "pure souche" qui font preuve d'une convivialité et ouverture d'esprit déconcertante "vous n'êtes pas de Gap, vous êtes un étranger et le resterez sans qu'on vous accepte"
- Le plan de circulation est une totale hérésie totalement inadapté aux flots de véhicules
- Les Fanjo du volant sont nombreux, de très nombreux marseillais qui se sont expatriés afin d'agrémenter leur quotidien, qui s'exonèrent du code de la route (70 au lieu de 30, 100 au lieu de 50, feux rouges, stop grillés...)
- Les prix des loyers quasi similaires à ce que se pratiquent à Marseille ou sur la cote
Bref, Gap, hormis y passer ses vacances ou vivre ses vieux jours (à conditions d'avoir de bonnes rentrées) est loin d'être une terre d'accueil !
je ne vis pas à Gap mais quand j'y vais il est vrai que c'est galère pour stationner, mais à savoir que les villes environnantes ne sont pas mieux à savoir pires...voir Embrun, Guillestre, la bâtie neuve etc.. les week-end c'est des villes dortoires, ils ne se passent rien, tout est fermé, deux étoiles pour le climat, le soleil, mais le reste 0 pointé, même l'été à part les plans d'eau il n'y a rien de rien, on s'ennuie à mourir...quand aux Oualpins (lol) ils sont sectaires, renfermés, on ne peut pas se faire d'amis et il est vrai qu'ils nous disent souvent tu n'est pas d'ici, mais on est tous français, enfin je le croyais...
il faut quoi encore plus d'écrit pour faire réagir le préfet et le procureur pour la sécurité des citoyens
j'ai vue l'efficacités de la police, gap doit compté que sur la BAC et les CRS, le reste que du pipi de chat a penne pour information et peut être pas
un grand village, une bourgeoisie rurale et un peu arrierrèe. Un plan de circulation a vomir pour une localité aussi restreinte. Presque 3 /4 d'heure pour traverser le bourg, un véritable scandale.
Les places de stationnement largement , très largement insuffisantes et surtout très chéres. Bref un trou à rat où même l'été on s'ennuie
Jean gap 05000
25 oct. 2015 à 07:54
Gap ,rien que de lire gap j'ai envie de vomir.
Gap tout est mauvais.
Gap la ville la plus chère de France.
Gap la pire des villes.
Gap la ville aux impôts.
Gap la ville a fuir.
Gap la tristesse.
Venant d'une grande ville, j'ai pensé au début que Gap serait un petit coin de paradis. Pour m'intégrer et connaître du monde, je me suis inscrit dans un club de sport, et 3 associations diverses. Cela fait un an et demi que j'habite Gap : je suis énormément déçu ! Les gens originaires de Gap ne m'ont jamais accepté comme faisant parti des leurs. Leur phrase favorite que diverses personnes m'ont sorti à diverses occasions : " Vous n'êtes pas d'ici, je ne vous ai jamais vu" . Les membres des clubs auxquels j'ai adhéré ne m'ont jamais intégré , font semblant de ne pas me reconnaître . L'information ne circule pas. On ne sait jamais ce qui se passe à Gap et aux alentours. Seuls les Gapençais savent mais ils vous le cacheront bien pour que vous ne vous méliez pas de leur petite vie. La montagne est belle, mais bien gardée. Aucun renseignement, aucun petit secret , aucun petit coin sympa ne vous saura dévoilé par un Gapençais. Ils sont égoïste, fier de leur petit monde qu'ils pensent préserver alors que la délinquance augmente de façon impressionnante , surtout cet été 2015. Alors, c'est décidé. Puisque personne ne me connait et que je ne suis pas d'ici, autant partir. Mais qu'un Gapençais ne vienne pas me demander un renseignement lorsque je serai chez moi : je n'hésiterai pas à lui sortir sa phrase favorite : Je ne vous ai jamais vu ,vous n'êtes pas d'ici. Pour terminer, j'ai surnommé les Haut Alpins les Oualpins. Petit nom qui leur va bien et qui sonne bien avec une remarque du capitaine Haddock à propos des gens des Alpes .
Jean de tallard
11 juil. 2015 à 08:35
Gap est très loin une ville exceptionnel, a déconseiller donc.
La vie a gap est très très chère ,les gapençais sont des gens prétentieux hautains personnelles.
L'hôpital . C'est une honte de laisser cette hôpital de la honte.
Franchement il faut voir ailleurs du département et je promet que c'est mieux.
On ne donne aucune note sur cette ville très médiocre.
Cadre de vie exceptionnel, il fait beau la grande majorité de l'année, qualité de l'air et des produits locaux.
Mais c'est tout. La délinquance est en hausse et devient beaucoup trop importante pour une ville aussi petite que Gap, et quand la nuit tombe, c'est soit les rues sont complètement vides, soit elles sont très mal fréquentées.
De manière générale, Gap est une ville MORTE, autant au niveau des sorties, du shopping, de la culture, de l'éducation et du travail (sans parler de la médiocrité de l'hôpital de Gap).
Si vous avez le choix et que vous n'avez pas peur de vous ennuyez encore plus, sortez du centre ville de Gap car la circulation est un enfer, et pour trouver une place de parking, c'est un vrai combat... Il y a très peu de parkings, mais encore moins de places gratuites. Et si par malheur vous vous êtes garé sur une place payante, gardez bien un oeil sur votre voiture, car les ASVP passent trèèèès souvent, surtout à cette période de l'année (ex : hier il sont passé 6 fois dans la journée pour mettre des amendes ..).
Enfin, la mentalité des Gapençais, ou plutôt des Haut Alpins de manière générale, qui est juste à vomir, ils sont très hautains, très fermé d'esprit , très prétentieux ,sont très désagréables (j'en sais quelque chose, je vis ici depuis 21 ans), bref, ils sont très difficile à vivre, passent le plus clair de leur journée à critiquer tout ceux qui les entoure (il n'y a que ça à faire de toute façon !).

Bref, si vous êtes agoraphobe et amoureux du sport et nature, bienvenue chez vous ! Sinon, fuyez cette ville paumée et loin de tout.
Olivier greoux les bains
16 juin 2015 à 18:32
Bonjour !
je donne mon avis sur les hautes alpes et la ville de gap .
Mes posts ne reste pas ,cela devient très pénible et pour la troisième fois.
Je disais que les hautes alpes la ville de gap n'est pas la ville douce comme il prétend, la vie est trop élevée,l'insécurité ,pas d'avenir,les gens très douteux,ville froide très froide meme,on s'enuies à mourir,ville très loin de la mer.
Il me reste encore quelques jours a m'ennuyer a gap av mon départ pour la provence.
Si mon post ne reste pas je le ferais savoir d'une autre manière .
(Ne dite pas donner votre avis!!)
Olivier greoux les bains
16 juin 2015 à 10:25
Dans quelques jours nous quittons les hautes alpes 05 ,gap la préfecture n'est pas la vie revée, n'est pas la vie facile n'est pas bon pour le portefeuille ,le climat y est très froid les gens on en parle meme pas.
C'est pas le département qu'il nous faut pour nous provençaux.
je ne peux pas laisser les gens dire n'importe quoi,je manifeste a dire que les hautes alpes n'est pas du tout un département a passer ses vacances.
C'est un département froid climat froid pas sa population.
C"est des alpins qui n'ont jamais rien vue de leurs yeux.
Je ne parle pas de la vie courante il faut avoir le porte monnaie bien rempli.
La provence c'est toute autre chose
GAP est une ville magnifique, les transports sont gratuit, le musée a une collection exceptionnelle, le théâtre affiche de bon spectacles, les habitants sont très sympathiques, et le cadre... SUPERBE, rien à dire, je recommande
N'écoutez pas les méditerranéens..Si vous n'aimer pas Gap, allez voir les vallées avoisinantes elles sont magnifiques et les habitants très sympathiques. Vous vous régalerez. Y vivre pourquoi pas c'est l'idéal pour les personnes qui aiment la tranquillité...,
Tous les posts du forum sur les hautes alpes ne vous donne pas envie de passer des vacances dans ce département .
On ne connaît pas les hautes alpes on ne veut pas connaître .
Il y a beaucoup de critiques c'est pas a y mettre le pied.
gap ,plutôt un trou a rats
gap signifie en anglais trou , cela suffit , c'est vraiment pas le top un département perdu dans ses montagne.
Vite partons de se trou.
les hautes alpes est très loin de tout, tu veux aller a la mer il te faut la journée AR beaucoup trop loin ,nous avons Grenoble pour nous consoler parce que a gap ou le reste du département c'est la galère il n'y a que les yeux pour pleurer.
C'est un climat de montagne ou il y fait froid presque 9 mois dans l'année ,le chauffage vous mange une grosse partie de votre salaire les loyers hors de prix , habillement pareil les centres pareil.
Les hauts alpins a les entendre dire c'est eux les plus beaux ,ils oublient de dire qu'ils sont des prétentieux et irrespectueux.
Il vaut mieux dire la vérité
MARTINE&ERIC 84
6 févr. 2015 à 08:49
Effectivement les hautes alpes ce n'est pas le paradis.
On n'est pas accro a ce département loin de la.
6 jours dans les hautes alpes pour nous ça été un enfer.
Nous habitons le Vaucluse, pour nous le département des hautes alpes nous a fait un choc terrible .
Les gens sont désagréable les plus forts prétencieux.
La vie le climat c'est vraiment pas pour nous provençaux.
On ne donne aucun point pour le département déplorable des hautes alpes.
Je ne dirais pas 100% mais 99,9% le département des hautes alpes n'est pas le département idéal.
Plus au sud c'est très différant .
Les hauts alpins certain on un QI TRES BAS.
Martine forcalquier
4 févr. 2015 à 08:49
Nous somme d'accord a 100% des 7 posts ci dessous , on affirme que les hautes alpes n'est pas un département a vivre .
On ne comprend pas bien pourquoi les hautes alpes ne fait pas partie de la région de l'isére ou de la savoie qui est très proche des hautes alpes et les hautes alpes qui sont très loin de Marseille.
Bon c'est une autre question.
La vie a gap comme ce département se vante capitale douce ,on ne comprend toujours pas puisque gap c'est une ville très rude dans tout les domaines ou il ne fait pas bon vivre.
C'est a fuir.
On est désolé mais la ville de gap c' est trop dure pour y habiter , le climat très rude, on ne veux pas dire la sibérie mais presque, il n'y a rien a gap des gens prétentieux 30 ans en arrière mais prétentieux,la vie a gap comme dans tout le département des hautes alpes la vie est bien trop chere ,les loyers les impots enfin tout est plus cher qu'ailleurs.
On a quitté les hautes alpes bien a cause de tout ça.
Il est impossible de se faire des amis (es) tellement que les gens sont renfermé.
gap est une ville dortoir.
On va très vite oublier les hautes alpes.
Une ville triste et des gapencais peu accueillant à l'image des commerçants. Un centre hospitalier qui collectionne les bévues qui sont rattrapés heureusement sur Grenoble proche. Une scolarité peu évolutive. Un faible taux de chômage justifié par le départ de la jeunesse pour des salaires plus attractifs. Les emplois sont prioritairement réservé aux locaux( voir les recrutements en mairie). Impôts excessifs car peu d'entreprise plus de 800 employés de Mairie pour 40000 résidents. Un bon climat pour les sports d'hiver ou d'été, en vacances mais à éviter pour y vivre à l'année.vous n'y serez jamais intégré! Les Gapençais n'apprécient des Marseillais que l'argent qu'ils laissent lors de leur passage, mais attribuent à ces derniers tous les maux, ce qui est très injuste. Hautes alpes = une particularité française. Une ville à Gap est à fuir.
Julie & André 13 04
22 janv. 2015 à 17:33
tout a fait d'accord avec xxx ,xxxx, Mario, et kenmaster27x. On a rien rien d'autre a dire de ce triste département des hautes alpes tout est dit.
je persiste a dire mon soutient a kenmaster27x a 100%
Je donne mon avis en disant que g t a 100% d'accord avec kenmaster27xmon post n'a pas duré1heure 30.
Cela prouve bien que c'est que la vérité qui fache.
Je persiste a dire que le département des hautes alpes n'est pas le département idéal loin de là.
Si ce post ne reste pas je le ferai savoir autrement.
C'est incroyable on nous demande de donner notre avis et les posts ne reste pas il faudrait savoir
je suis a 100% d'accord avec kenmaster 27 x, gap et la ville la plus détestable de France ,moi qui a vécu dans toute la France ou presque j'affirme que gap est la ville la plus méprisable.
Les hautes alpes c'est un département a ne pas mettre les pieds.
Moi aussi certain posts n'y figure plus ,bien sur quand ça dérange on efface c plus simple.
kenmaster27x
20 janv. 2015 à 15:56
Alors énormément de chose a dire sur ce blède paumé j'avais déjà laisse un commentaire et il a du être supprimer. Les gens sont complètement abruti froid et méprisant, aucune chaleur humaine chacun pour sois faut faire partie de la petit élite gapençaise pour avoir un travaille et avoir des potes , la circulation est chiante à un point, les gens roulent en plus a 30 km en ville , rien a faire dans cette ville , le parc de la pépinière est un endroit moche juste bon pour que les gays ce rencontre le soir super, les bars sont vident et la plupart ferme à 22h.
Allez dans cette ville et même dans le département du 05 (haute alpes) est une perte de temps surtout si vous allé y vivre seul, les gens vous acceptes pas ou sont hypocrite à un point,vous repartez comme vous êtes venu j'y ai vécu 6 ans ça à été un cauchemar j'ai jamais connu en endroit aussi triste et aussi ennuyant, même en côtoyant le milieu sportif aucun esprit de groupe il y a toujours ce "racisme" de la personne qui est pas du coin et il vous le font bien comprend... Endroit pour sortir rien si un boite de nuit le final avec des jeunes petit merdeux de 15 ans qui provoque et quand tu leurs met un claque tu te fait sortir .. je vois aucun point positif dans cette ville de m....
Bonjour,
Je vous ecris du Canada afin de pouvoir contacter un tres bon ami que j'ai perdu depuis pres de 40 ans a Porto Rico. Son nom est Andre Guy ou Guy Andre marie a une Francaise et qui vivrait aujourd'hui a Gap dans les Hautes Alpes me dit-on et serait age d'environs 77 ans.. Il fut un animateur tres connu a la television de Radio-Canada a Sherbrooke Quebec durant 10 ans.
Si par bonheur vous le connaissez pourriez-vous lui demander de se communiquer avec Andre Rheaume a :
***@***.
Merci d'avance et Joyeuses fetes.
Ben pourtant c'est vraiment pas le pied dans les hautes alpes et de votre région rhone alpes.
oh là là! les hautes alpes fait parti de la région rhone alpes et on est très fier .
Ne mélanger pas le rhone alpes avec la région paca.
Rosalie 04 manosque
14 nov. 2014 à 18:40
les hautes alpes c'est vraiment pas un département a passer ses vacances ,ville trop chère en tout point de vu ville très froide ville morte ville sans interet ville de gap et laragne a fuir, les alpins du nord sont très méfiants .
Très étonné par les avis négatifs sur ma ville natale !
Que ceux qui critiquent aillent voir ailleurs. Aucune ville n'est parfaite mais on ne peut pas blâmer Gap des pires maux ! Concernant la qualité de vie à en croire certains avis il vaudrait mieux vivre à Paris, Lyon ou Marseille ... et bien je vous les laisse ! La qualité de vie, le climat, la quiétude sont les points forts et incontestables de cette ville ! La vie chère ... à voir pour l'immobilier mais pour le reste non !
Je n'aime pas du tout gap ,mais surtout alpes 1 comme radio il n'y a pas pire.
Il y a bien d'autres stations de radio heureusement.
Gap c 'est la ville la plus froide de France et triste, en plus la vie y est très chère.
Fuyez cette ville.
Gap, ville ... Bof : Natif de cette ville depuis près de 40 ans, j'ai vu évoluer cette ville en... Décroissance culturelle, déclin d'humanité de ses habitants envers les touristes, . A noter que seules les places de parking payantes et les incivilités sont en hausse (déjections canines, rassemblement de punk à chiens, impolitesse de petits écervelés squattant les bancs par manque d'activité culturelle, fierté extraordinaire qui en devient pathétique...) ah oui j'oubliais... Le sport bien sûr ! Ce que j'aime à Gap : Son panorama, sa qualité de vie, ses alentours pour les activités de saison. Ce que je n'aime pas à Gap : Un grand manque d'activité culturelles pour tous les âges.Des parkings à majorité payants, une circulation horrible et x2 en saison d'été et d'hiver !Manque de rapport humain envers les usagers depuis l'arrivée de "super-internet": normal me diriez-vous : c'est gratuit ça !
Gap ville pas si douce : Derrière les slogans la réalité est plus difficile. Impôts locaux élevés, sécurité en panne, ville loin te tout. Ce que j'aime à Gap : Climat, bus gratuits. Ce que je n'aime pas à Gap : Mentalité, coût de la vie, impôts locaux, tout pour le sport, propreté, insécurité.
Mitigé mais sensé : Tous les commentaires sur gap sont justifiés par l'xpérience de chacun. Les bons comme les mauvais. Chacun voit midi à sa porte comme on dit. Manifestement, sans trop de détails à en faire des statistiques inutiles, il est clair de voir que les 15-65 ans ne portent pas gap dans leur coeur sauf sur le plan climat et sportif, ce qui nous laisse les très jeunes (ce qui explique la nombreuse présence de poussettes et jeunes parents : on s'ennuie alors on fait des enfants ? Et les seniors. A mon analyse personnel, cela démontre bien le bien-être de cette catégorie d'être gapençais et justifie les édifices privilégiés par la commune afin de les contenter (nombreuses maisons de retraite, activités culturelles "accordéonisées" (pardonnez cette néologie") niveau de vie assez onéreux pour une si petite ville de 40, 000 âmes (cela prouverai t'il une volonté de la municipalité à acquérir que les personnes âgées pour leur bonne retraite méritée d'un travail d'un autre temps, laisser les autres catégories visiter le pays, que va devenir gap après la disparition de tous ces braves gens qui laissera comme seul recensement, des compatriotes pauvres ) etc... Ce que j'aime à Gap : Les activités sportives dans les belles montagnes qui l'entoure, sa proximité de la méditerranée et de l'italie, son bon air avec ses plus de 330 jours de soleil par an ! Ce que je n'aime pas à Gap : La lassitude culturelle, la circulation et le manque de places gratuites, les gens assez austères, le doute sur la continuité de la célèbre autoroute a51 la saulce-grenoble (qui fait son apparition qu'au moment des élections municipales) le manque de communication envers ses habitants.
Gap ville douce : Tres belle ville n'en deplaise a ses detracteurs avec un centre ville dynamique et acceuillant. Des commerces a proximite et des habitants toujours prets a vous renseigner meme si vous n'etes pas gapencais ! Ce que j'aime à Gap : Toute la ville qui respire la quietude et la douceur de vivre en toutes saisons ce qui nous a incite a venir vivre notre retraite a gap d'ici peu apres l' avoir decouverte voila plus de 10ans maintenant sans jamais etre decue. Nous habitons aubagne et je peux vous dire que gap est bien plus rassurante comme ville qu'ici ou l'insecurite gagne du terrain chaque jour et l'incivilite aussi. Il nous tarde d'etre a la retraite pour pouvoir profiter de cette belle region que sont les hautes alpes ! Ce que je n'aime pas à Gap : Peut etre sa circulation aux heures de pointes a la sortie de gap direction briancon dans les deux sens mais bon c'est le lot de toutes les villes en france.
Essayez donc la Côte d'Azur ! : Je suis cannoise et j'hallucine de voir les commentaires négatifs sur gap ! Les loyers ? Pour le prix dun studio à cannes vous avez une maison à gap ! La circulation ? Ici les automobilistes se comportent comme des voyous même si vous êtes engagés sur les clous (avec un bb)les voitures ne ralentissent pas vous êtes obligés de courir pour arriver sain et sauf sur le trottoir d'en face ! Quand à l'amabilité des commerçants ils ne connaissent pas le sourire et font la gueule si vous n'achetez rien ! C sûr il y a la mer (de plus en plus sale) et le fameux festival qui n'est pas accessible au cannois lamba et qui amène une circulation monstre 10 j de galère pour les cannois qui travaillent. Je ne parle pas du prix des parkings, impôts etc... Ce que j'aime à Gap : La courtoisie justement et l'amabilité des gens aussi bien sur la route et dans la vie courante. C'est une petite ville toute proche de la nature ! La mentalité aussi n'est pas la même que sur la côte où je retourne règulièrement pour voir ma famille. Je me rends compte que ça empire d'années en années. Ce que je n'aime pas à Gap : C vrai que c'est une trés petite ville et qu'il faut faire pas mal de route pour travailler à l'extérieur. Mais dans beaucoup de villes c comme ça,.
Pas si mal : Pré retraité puis retraité je suis gapençais depuis 10 ans après avoir quitté sans regrets la côte d'azur. Un peu de mal à m'adapter au début j'avais l'impression d'arriver en suisse après le rythme trépidant de la région niçoise. Une fois habitué, ça va, mais heureusement que je pratique vélo, vtt, randos et raquettes et que j'ai conservé une part d'activité professionnelle en télétravail, sinon...! Les gapençais sont des gens simples et gentils mais certains ont conservés le côté froid et méfiant des paysans de la montagne. Le profil socio professionnel de ses 40 000 habitants est largement à base de fonctionnaires (enseignants, hospitaliers et autres services publics de préfecture ) militaires et commerçants (80 coiffeurs ! La ville évolue lentement mais surement sous la gestion prudente du maire actuel qui a enterré les projets un peu délirants mais plus novateurs de son prédécesseurla situation géographique est intéressante : en deux heures on peut être au bord de la mediterranée, en savoie ou en italie. Le proche environnement très riche va de la lavande provençale aux glaciers alpins. La vie culturelle est très limitée : un théatre très intello fréquenté par une élite locale composée de profs retraités, un mini zénith où l'on voit plus de thés dansants que de concerts si vous n'aimez pas le sport cette ville n'est pas faite pour vous et si vous aimez la culture : fuyez si vous aimez les sports de nature : accourez. Ce que j'aime à Gap : Diversité et beauté des paysages, simplicité des gens et des rapports sociaux, l' ensoleillement. Ce que je n'aime pas à Gap : Manque de vie culturelle, côté un peu rustaud de certains gapençais, le côté planplan.
Voir Gap et partir ! : 10 ans, 10 ans que je vis à gap ou je devrais plutôt dire survit à gap !Des loyers délirants, des salaires de misères, des magasins hors de prix,ah ça les 300 jours de soleils et la montagne nous coûtes bien chère, trop.Chère même ! Je sais des locaux bien pensant en lisant ces lignes vont dire.Qu' ailleurs c'est pire ! Et bien non, je connais des régions où on peut.Vivre dignement, où les gens vous disent bonjour dans les magasins et dans.La rue (si, si, ça existe ! Où on respecte les prioritées sur la route,où on ne vous bouscule pas dans les magasins ou dans la rue, et enfin des.Gens qui vous parlent même quand vous n'êtes pas du coin(si, si, aussi !.Alors ma décisions est prise, je me sauve d'ici et sans regret, chers.Gapançais vous êtes tellement bien chez vous, surtout n'allez pas ailleurs.Vous risquez de polluer d'autres départements encore "vivants" avec votre.Super joie de vivre ! Ce que j'aime à Gap : De moins en moins de choses ! Ce que je n'aime pas à Gap : De plus en plus de choses !
On s'endort : Gap est une ville certes jolie par quelques vieux quartiers qui font \"sud\" mais c'est surtout une ville synonyme d'ennui... Que dire de plus sinon que l'offre d'emploi est inexistante dans tous les domaines (surtout pour une jeune personne diplômée que je suis) et les perspectives d'avenir (à part pour les coiffeurs) ne semblent guère reluisantes... On est touché par la froideur des gens et de la ville, on ne dirait pas le sud du coeur, personne ne vous parle, et ici depuis deux ans, je connais deux personnes qui ne sont bien évidemment pas de gap... A part de vouer une passion aux sports en tout genre et à une vie de famille ultra ultra ultra pépère... Je ne vois pas comment l'on peut y trouver son compte... Les gens locaux forment un cocon dans lequel ils ne laissent rentrer personne ce qui amènera la ville à dépérir, à se transformer en une pension du troisième age ou en une crèche géante (on a l'impression que la seule perspective d'avenir ici c'est faire des enfants et par lots). Ce que j'aime à Gap : Une certaine nature sauvage préservée, très bien de fin mai à septembre où la ville bouge un tout petit peu avec quelques nocturnes et une vie dans les rues après 21 h ! Deux ou trois vieux commerces intéressants... Ce que je n'aime pas à Gap : Le déficit humain et social de la ville, une glacière de sentiments et de partage, pas d'emplois pour les jeunes et donc aucun avenir, ville où l'on s'endort debout si l'on n'y prête pas attention, des poussettes encore des poussettes toujours des poussettes (aucun jeune de 25-30 ans sans enfant et avec une manière différente de voir les chose) la ville est sale, stagnante, en léthargie permanente... Vivement le départ.
Gap...Deception... : A gap on s'y ennuie presque toute l'année, déjà il n'y aucun travail pour les jeunes (ma petite amie et moi sommes diplômés et ne trouvons rien...) les gens sont très froids (et pourtant je suis né à l?hôpital de gap ! Et ils forment un clan qu'il est impossible de pénétrer, même en habitant la rue principale... A vrai dire gap doit détenir le nombre record de poussettes et d'enfants par femme, on ne voit que des couples avec enfants (beaucoup d'enfants) et des chômeurs qui passent leurs journées dans des bars. Un conseil, vous avez entre 25 et 30 ans comme nous et vous n'avez pas d'enfants et n'en voulez pas tout de suite : fuyez gap comme la peste... Ce que j'aime à Gap : La nature environnante, la place jean marcellin, le domaine de charance, les nocturnes d'été où pendant un mois gap bouge jusqu'à 23 h (exceptionnel pour la ville). Ce que je n'aime pas à Gap : Les gens locaux qui forment le clan de gap, la froideur de la ville, aucune possibilité pour les jeunes à part de faire des enfants, aucun lieu digne de ce nom pour sortir ( si tu as plus de 17 ans au final tu es considéré comme un vieux...) pas de rencontres magiques, pas de parking gratuit, la rocade qui ne se désengorge jamais ( on a l'impression d'être à los angeles pour les embouteillages au sein de la ville) une ville de jeunes vieux dans leurs têtes et une capitale trop trop douce à mon goût.
Je suis né a coté de gap : Moi je n'aime pas du tout gap, une ville triste les gens très mauvais pas très sympas. Une ville ou l'on s'ennuie a mourir, vie trés chere, loyer plus cher que la provence, et pourtemps gap est très loin de ressembler a la provence, une ville de montagne bien triste. Ce que j'aime à Gap : Rien rien rien. Ce que je n'aime pas à Gap : La ville, le 05.
Gap ma ville natale : Je suis native de gap, j'aime ma ville et j'aimerais revenir pour la retraite car j'ai beaucoup de nostalgie. Mes parents y sont enterres et gap est ma vie. Ce que j'aime à Gap : J'aime beaucoup gap en général et j'ai pratiqué le patinage artistique. C'est une très belle ville et les gens de pure souche sont sympa. Ce que je n'aime pas à Gap : Rien.
Si j avais su, je serai venue bien plus tôt! : Je suis d'origine du val de marne et y ai vécu 50 ans à supporter une vie pourrie par la pollution, la crasse physique et morale des racailles locales. Pour raisons de santé je suis venue à gap et je revis. Fini les injures, les agressions verbales ou physique, il est possible de vivre au calme et au bon air, dans la sérénité ! Quant au prix de l'immobilier, avec la même somme d'argent, vous achetez un t2 à paris et un t4/t5 au soleil à gap ! Alors, oui j aime gap ! Ce que j'aime à Gap : Le climat, l'hiver il y fait froid mais on est à la montagne et c'est l'hiver et les domaines skiables sont proches, au printemps, il y fait très beau et tres chaud, pour memoire, c est la ville la plus ensolleillée de france, quand même. Les gapençais sont courtois, discrets mais comme partout, il faut faire l'effort de s'intégrer donc d'aller vers les gapençais de souche et non pas d'attendre qu'ils viennent vous chercher. La vie y est agréable, fêtes, foires, marchés, et il est facile de faire ses courses dans un rayon limité de son domicile, même sans voiture, et pour des prix corrects. La ville est propre même si il y a quelques taggeurs et il est facile d'y circuler et de rencontrer des boutiques sympas où l on peut se faire de menus plaisirs sans se ruiner. Il y fait bon vivre et sa denomination de capitale douce est justifiée. Je ne regrette surtout pas paris et le val de marne et je ne retournerai jamais y habiter après avoir vecu quelques mois à gap ! Ce que je n'aime pas à Gap : Rien.
Si j avais su, je serai venue bien plus tôt! : Je suis d'origine val de marnaise et y ai vecu 50 ans à supporter une vie pourrie par la pollution, la crasse physique et morale des racailles locales. Pour raisons de sante, je suis vennue à gap et je revis. Fini les injures, les agressions verbales ou physique, il est possible de vivre au calme et au bon air, dans la serenite ! Quant au prix de l'immobilier, avec la même somme d'argent, vous achetez unt2 à paris et un t4/t5 au soleil à gap ! Alors, oui j aime gap ! Ce que j'aime à Gap : Le climat, l'hiver il y fait froid mais on est à la montagne et c'est l'hiver et les domaines skiables sont proches, au printemps, il y fait très beau et tres chaud, pour memoire, c est la ville la plus ensolleillée de france, quand même. Les gapençais sont courtois, discrets mais comme partout, il faut faire l'effort de s'intégrer donc d'aller vers les gapençais de souche et non pas d'attendre qu'ils viennent vous chercher. La vie y est agréable, fêtes, foires, marchés, et il est facile de faire ses courses dans un rayon limité de son domicile, même sans voiture, et pour des prix corrects. La ville est propre même si il y a quelques taggeurs et il est facile d'y circuler et de rencontrer des boutiques sympas où l on peut se faire de menus plaisirs sans se ruiner. Il y fait bon vivre et sa denomination de capitale douce est justifiée. Je ne regrette surtout pas paris et le val de marne et je ne retournerai jamais y habiter après avoir vecu quelques mois à gap ! Ce que je n'aime pas à Gap : Rien.
ma belle ville de gap : Je suis gapençais de naissance, j'en suis parti très longtemps pour raison professionnelle, je suis revenu à la retraite, j'ai vécu en région parisienne, lyon, marseille, et bien c'est à gap ou l'on retrouve des gens calmes, respectueux, qui respectent les piétons. Ce que j'aime à Gap : J'aime le climat, la mentalité, cela est dit sans aucun chauvinisme. Ce que je n'aime pas à Gap : Rien. Que tous ceux qui critiques aillent vivre ailleurs, et puis, s'il ne sont pas content à gap qu'ils partent, personne ne les retientra.
Plus jamais gap : Je suis abasourdie de lire ce commentaire sur gap. Moi gapençais de pure souche j'ai quitté gap pour ne plus y revenir. J'ai beaucoup voyagé en france, je peu dire que bien d'autre ville son bien meilleur que la ville de gap. Gap est une ville tres froide par le climat et tres froid pare les gens, une ville triste on s'ennuie à mourir. Si il y a de moins en mois de gapençais c'est qu'il y a une raison a cela... Il n y a rien a voir a gap, mes plutot allez voir en ht provence qui est un très beau departement rien a voir avec gap et les hautes alpes. Ce que j'aime à Gap : Rien.
Réaction d\\'un nouveau gapençais : Une ville où il fait bon vivre ! Je suis abasourdie de lire tous ces commentaires sur la ville de gap ! Effectivement tout n'est pas bon sur gap, mais sortez de chez vous et allez voir dans les autres régions françaises, et pour beaucoup vous reviendrez ! Alors oui, il y a mieux mais il y a largement pire ! Ce que j'aime à Gap : Le climat, l'air pur et les paysages ! Et contrairement à ce que pense tous ces gens, les gapençais de pure souche sont de moins en moins nombreux, et il a une raison à cela... Beaucoup de gens y viennent ! Ce que je n'aime pas à Gap : Les gens qui ne font que critiquer gap, et qui ne connaissent rien d'autre que le sud !
Que la region paca degage : Vivement que les hautes alpes se trouve en region rhone alpes et adieu p a c a et le journal la provence vive le journal le dauphine libere. Les provençaux adieu. Raz le bol de la provence. Ce que j'aime à Gap : Pas beaucoup de chose. Ce que je n'aime pas à Gap : J'aime rien, peut'etre dans rhone alpes allez savoir.
Demande d'info création pour les jeunes : Que vous manque t'il dans cette ville. Qu'avez vous besoin et qu'il n'y a pas encore. Je veux créer quelque chose pour les jeunes car cela manque, alors dite moi tous. Merci a vous. Ce que j'aime à Gap : Tous pour le moment ! Ce que je n'aime pas à Gap : Rien pour le moment.
L'immobilier : Il y fait bon vivre lorsqu'on a les moyens financiers pour y rester !... Ce que j'aime à Gap : Le climat, l'environnement. Ce que je n'aime pas à Gap : Les loyers et le prix de l'immobilier, plus cher que sur la côte d'azur.
Ville de l'horreur : Je n'ai rien a dire, sauf que gap est une ville bien triste. On y reste pas tres longtemps, je ne connaissais pas dutout gap mes alors plus jamais... Ce que j'aime à Gap : Rien absolument rien. Ce que je n'aime pas à Gap : Ce que je n'aime pas a gap les tres tres grand froid les tres tres fort gel, les pluies, les greles, le vent qui vous coupe en deux. Non merci pas pour nous les provencaux, meme les esquimaux du grand nord ne peuvent y habiter.
A mourir : Ville capitale douce ? Slogan galvaudé, circulation, aménagements mal pensés, devient trop bruyante. Avenir ? N'y pensez pas, à moins de faire partie de l'oligarchie gapençaise... Ce que j'aime à Gap : La montagne, l'air pure, bien que il faut plutôt penser à sortir de gap. Ce que je n'aime pas à Gap : Les aménagements, le manque de dynamisme, le prix de l'immobilier ! C'est pas la suisse non plus ici !
Gap mi figue mi raisin : Une ville agréable mais repliée sur elle meme. Ce que j'aime à Gap : Sa tranquillité, la sureté de ses rues, les possibilités infinies de faire du sport, ses paysages. Ce que je n'aime pas à Gap : Une ville extremement mal desservie( train, reseau routier et autoroutier, le neant ! Une population tres "desagreable" envers les nouveaux arrivants qui ne sont pas du cru, tout marche par reseau et piston, si vous ne connaissez personne et que vous d une autre region n esperez pas obtenir un logement ou un boulot. Le boulot parlons en justement, il n y a rien ! Des employeurs qui payent au lance pierre... Une ville de vieux où l on s ennuie et où il est extremement difficile de s integrer, et visiblement les gapençais ne veulent surtout aucun changement. Desolant...
Gap = ville molle : Il faut être à la retraite (proche du centenaire) ou fonctionnaire pour aimer gap. Ce que j'aime à Gap : Rien ! Ce que je n'aime pas à Gap : Les gens sont fades, tristes, à part la montagne et la neige, rien d'autres dans la discussion, pas de boulot, pas de chaleur humaine, je pense que le sud du 04 est plus chaleureux !
Ville triste ville de plouques : De ne plus vous voir, assez, stop, marre,. Ce que j'aime à Gap : Je rigole, mais rien. Ce que je n'aime pas à Gap : Je pleure sur la ville de gap tellement la ville est triste. Vraiment les alpes du nord n'a pas sa place en paca.
Gap une horreur ville minable : Tristesse de gap. Ce que j'aime à Gap : Vraiment pas grand chose, même rien. Ce que je n'aime pas à Gap : Absolument tout. Vivement que je quitte les alpes dauphinoise. Plus jamais je ne reviendrai à gap, plus jamais.
A quand l'autoroute et la rocade : 40 minutes pour traverser gap qui ressemble plus à un gros village qu'à une ville, c'est sur on ne risque pas les excés de vitesse ! Mais plutôt de s'endormir au volant ! Quant à l'autoroute, si ça continue comme ça les voitures n'existeront plus quand les notables auront pris leur décision ! Ce que j'aime à Gap : Le français moyen avec sa baquette sous le bras, son litron de rouge et surtout son béret sur la tête. Rien ne doit bouger, sinon c'est pas bien ! Ce que je n'aime pas à Gap : Des routes pourries, toujours pas de rocades ce qui implique de la pollution et des bouchons en continu. Pas d'autoroute, vous comprenez après la chamsaur la terre s'arrête donc pas la peine d'aller voir plus loin !
Gap vie au dessus de ses moyens : Gap ville de vieux, qui veut se donner bonne conscience en se modernisant, malheureusement sans industrie pour apporter de l'argent frais, cela coûte une fortune aux contribuables déjà pas très riches ; du moins pour la majorité ! Ce que j'aime à Gap : Le site et la météo fort agréable. Ce que je n'aime pas à Gap : Après une salle de concert ultra moderne, allez hop ! On s'offre une nouvelle patinoire tip top, tout ça avec rien dans les caisses. Il faut bien faire travailler les copains du maire ! En attendant les routes sont de plus en plus merdiques avec des revêtements dans un état pitoyable. Je pense investir dans un 4x4 pour sortir de chez moi (ah vivre à la montagne !).
Gap today : La plus petite ville de France. Ce que j'aime à Gap : Les femmes en décolleté dès le mois de mars. Ce que je n'aime pas à Gap : Les policiers municipaux qui font pipi devant tout le monde sur la place jean aymar.
Gap, Capitale Douce pour les Riches : Gap ville de paradoxe, où les riches et les pauvres se côtoient sans se parler et donc se comprendre. Le seul souci est qu'il y a beaucoup de pauvres. Les riches ne comprenant pas le "petit" peuple et ses "petits" problèmes, de quoi se plaignent-ils ceux-là ! Il fait beau, la région est belle, oui mais le "petit" peuple crève de faim mais ce n'est pas grave ! Ce que j'aime à Gap : La région, le climat qui justifient à eux deux les salaires de misère que les patrons nous donnent. Ce que je n'aime pas à Gap : Surtout il faut pas d'industrie, car si une grosse boite s'installait à gap, elle pourrait tirer les salaires vers le haut, et ça les patrons locaux depuis x génération ; et bien ils veulent pas !
Une des plus belle ville de France : Gap avec ses 300 jours de soleil. Ce que j'aime à Gap : La ville de Gap et une ville où il fait bon de vivre avec un climat bon pour la santé, nature, l'air pur. La ville et ses montagnes, les lacs, ses parcs, les marchés du sud, les stations de sport d'hiver. Merci pour les enfants. Ce que je n'aime pas à Gap : Gap, la ville des sans emploi, les gens sont froids. Manque de magasins. Un enfer.
Ville douce : A gap, il fait bon vivre. Ce que j'aime à Gap : Ce que j'aime à Gap : les montagnes aux alentours; le soleil 300 jours par an; la chaleur; ses lac et parcs, le marché, la nature, les Hautes-Alpes, le coin le plus haut de France et un des plus beaux, l'air pur : bravo pour les enfants. Ce que je n'aime pas à Gap : Vous cherchez un emploi ? Ne venez pas à Gap, la ville des chômeurs. Les gens sont froids et pas toujours francs.
Peut mieux faire, très largement : Une ville en dehors du temps plutôt agréable. Ce que j'aime à Gap : La tranquillité, le nombre d'habitants, la vie associative et l'ouverture aux autres, le peu de différences culturelles, la sécurité ambiante, le silence, l'air pur, tout ce vide campagnard autour, les bus gratuits, le fait que ce soit le département le moins habité avec le plus de magasins, le fait que cette ville évolue dans le bon sens (salles de spectacle et animations en constante progression chaque année). Ce que je n'aime pas à Gap : La piscine, le manque d'infrastructures touristiques, la laideur générale de la ville, surtout le parc de la pépinière... Le manque de jeux pour enfants. Le manque de possibilités pour faire des études, le marché de l'emploi.
Guy charles
10 oct. 2010 à 18:52
Gap, capitale douce : Gap est une ville où il fait bon vivre avec ses montagnes alentours ; son ensoleillement, ses espaces verts. Ce que j'aime à Gap : Le plaisir de se déplacer à pied dans son centre. Les parcours de petites randonnées autour de Gap. A ce propos il faut souligner l'accueil fort agréable qui nous est réservé par le personnel de l'office de tourisme. Le domaine de charance et sa roseraie. La mise en valeur de son terroir et de sa gastronomie, notamment grâce au concours de la ville, de sloow-food et de gap sciences05 entre autres. Ce que je n'aime pas à Gap : Ceux qui circulent en vélos sur les trottoirs, alors que des pistes leurs sont réservées. La crotte de chien, l'image fatale qui frappe le touriste ; le gapençais qui le vit à son désespoir tous les jours. Les bacbrosséjavel pour piétons, oui, mais où ? Dans toute la ville...
Décevante : Ville morte après 20 h... 21 h certains soirs d'étés. Pas dynamique du tout. Une torpeur constante si on aime pas le ski, c'est vrai que ça, au moins, ça ne manque pas ! Si vous êtes frileux, avez moins de 25/30 ans, aimez la fête et détestez être enfermé entre des montagnes, rayez cette ville de votre carte ! Ce que j'aime à Gap : Le paysage magnifique, il faut avouer : de belles montagnes bien boisée à perte de vue. On peut faire du ski en toute saison dans des stations très proches, voire assez souvent du ski de fond dans la ville en hiver ! Mais sinon, cette ville m'a beaucoup déçue. Ce que je n'aime pas à Gap : Aucune activité pour les jeunes ! Rien à faire ! A cause de ça, tous les jeunes désertent la ville, ce qui fait un cercle vicieux... Il n'y a pas de boutiques branchées de marque, pas d'animations ni en été ni en hiver, et de nombreux trottoirs sont salis par des cacas de chiens.
Je suis une émigrée! : Arrivée il y a 20 ans j'ai réussi à faire mon petit trou. Ce que j'aime à Gap : Les alentours c'est une ville sportive qui se veut à la mode mais qui reste très fermée aux nouveaux arrivants et aux nouvelles idées. Ce que je n'aime pas à Gap : Pas de grands magasins, tout est au nord de la ville, pas de centre ville qui bouge à part 3 ou 4 bars place Marcellin l'été ça bouge peu et pas longtemps, pas de marché de vêtements.
Gap : D'un point de vue extérieur, c'est un endroit fabuleux. J'y suis né. Mais n'étant pas originaire de la région depuis 15 générations et n'ayant pas cet accent mélodieux je suis toujours considéré comme étranger, après avoir joué 10 ans au gap fc tout de même... Ce que j'aime à Gap : Le cadre, le cadre, le cadre de vie... Quand on y est on s'ennuie, mais quand on n'y est plus, ça manque. Bizarre, non ? Ce que je n'aime pas à Gap : Je suis chef de projet informatique et pour des raisons professionnelles je viens de quitter Gap, car il n'y a... Rien. Pas d'emplois, des salaires humoristiques, beaucoup de coiffeurs, de parfumerie, mais finalement pas grand chose. Ça devient une ville de "vieux", une sorte de Menton à la montagne...
\\ : Douceur de vivre, du climat, chaleur des hauts-alpins,environnement époustouflant, faune, flore et paysages uniques... Tout amoureux.De la nature ne peut que se plaire à gap, entre dauphiné et provence, du moment.Qu'un bon emploi n'est pas sa priorité dans la vie !-)un aperçu en photos : http ://picasaweb. Google. Fr/zorette. Margotte.
Une qualitée de vie bien trop chère : Une région superbe, une météo terrible de soleil, mais des loyers sur évalués, des salaires misérables (le smic sinon rien), des patrons despotiques car sûrs que les personnes ne veulent pas partir. Ce que j'aime à Gap : Tout les environs mais pas Gap. Ce que je n'aime pas à Gap : Tout est cher et les salaires minables, si vous voulez bien gagner votre vie sauvez-vous de là !
Tranquillité et bien-être : Originaire de Gap, j'apprécie le cadre de vie pour se retrouver en paix. La ville et son centre-ville a son charme et dès qu'on dépasse le panneau Gap on se retrouve tout de suite en pleine nature. Très sympa pour les sports d'extérieur ! Ce que j'aime à Gap : Le Soleil, Le Cadre de vie... Ici pas de stress. La simplicité des gens aussi. Ce que je n'aime pas à Gap : Peu d'emplois qualifiés pour les jeunes. Je suis plutôt d'accord avec le commentaire concernant l'ouverture des restos en centre ville le dimanche. Il commence à devenir difficile de circuler pendant les heures de pointe (penser aux transports publics qui sont gratuits).
Gap la calme : Gap, petite ville sympa située au c?ur des alpes avec ses stations de ski pas trop éloignées. Ce que j'aime à Gap : La nature, le ski, la ville qui est à échelle humaine. Ce que je n'aime pas à Gap : Un dimanche en passant par Gap, et voulant me restaurer, j'ai du marcher dans toute la ville pour trouver un restaurant ouvert (fort agréable) mais un peu restreint comme choix, et dans les rues seuls les chiens traîinaient...
Gap : Vrai gapençais, je suis née à gap en 1985 et comme beaucoup de jeunes de cette ville je disais que Gap était vieux et pour les vieux ! Mais en grandissant je me suis aperçu que c'est vraiment une superbe ville qui se développe d'année en année et ou il y a de plus en plus de chose à faire (ex : le cube, nouveau resto, nouveau magasin...) ! Ce que j'aime à Gap : Son magnifique centre ville ! Ses habitants chaleureux ! La zone tokoro ! Charences ! Ses lacs alentours ! Tout Gap quoi ! Ce que je n'aime pas à Gap : De temps en temps la circulation ! Le stade municipal de foot car je trouve qu'il faut un minimum de structure pour pouvoir bien encourager cette équipe et espérer allez le plus haut possible. Je ne dit pas de construire un nouveau stade mais peut être de construire une nouvelle tribune ! Rénover l'avenue commandant Dumont car je trouve que c'est l'endroit de Gap qui donne la vision la plus négative pour le visiteur qui arrive de Bayard car je trouve cette avenue très vieille par rapport aux arrivées dans la ville du côté de Marseille et de Briançon !
Une ville enviable : C'est une ville que je trouve sympathique et surtout magnifiquement placée, je la connais depuis presque 30 ans, malheureusement je n'ai jamais réussi à y trouver un travail dans le tertiaire. J'apprécie le cadre naturel qui l'environne et je pense que si des gens souhaitent y vivre c'est justement parce qu'il n'y pas de rocade et d'autoroute. J'habite actuellement à proximité de Valence et je peux vous dire que les rocades et autoroutes polluent et défigurent complètement la cité. Veut on ça aussi à Gap ? Ce que j'aime à Gap : Le caractère sauvage des environs, la proximité de la nature. Que ce soit une petite ville tranquille à taille humaine qui n'est pas colonisée par les délinquants. Le climat et la neige l'hiver. Ce que je n'aime pas à Gap : Les zones commerciales extérieures, comme dans n'importe quelle autre ville. Le bétonnage des collines alentours. Le manque d'emploi qualifié.
Gap, la légère! : Une petite ville sans prétention, sans culture, sans envergure, avec du soleil, des frangines, une nièce, une location à l'année sans vis à vis.Un bon air sain. Ce que j'aime à Gap : M'y poser pour un court temps, le temps de me ressourcer, d'y apprécier les commerces en tout genre qui sont d'excellente qualité et certaines devantures, d'une créativité très sympa. Ce que je n'aime pas à Gap : Bien... Ça n'est pas une ville de célibataires cultivés et réflexifs un rien artiste...Il ne faut pas top demander. Y sont bien ceux qui y sont nés, qui y travaillent sans trop d'exigences, qui y ont fondés une famille. Pour une originale dans mon genre, je suis contente de me ressourcer à l'air pur, mais je n'ai trouvé à l'heure actuelle des gens qui relationnaient pas au niveau où je le souhaitais, c'est pourquoi je ne m'installerai pas dans cette si belle région de manière définitive.
Panorama de fou : C'est une ville parfaite pour les gens d'ici. Leur ville, leur campagne, leur soleil, leurs lacs, leurs façons de vivre. Ce que j'aime à Gap : Calme, tranquillité, montagnes, paysages, activités sportives, soleil, douceur de vivre, cadres. Ce que je n'aime pas à Gap : Les gens d'ici sont vraiment entre eux, pour se faire accepter, il faut en faire et encore, cela fait 13 ans que je suis ici et on ne m'a jamais accepté, mes connaissances vivent ici mais ne sont pas d'ici, mon proverbe c'est qu'ils ont peur qu'on leur vole leurs montagnes. Il n'y a plus de concerts comme villa chabrant ou autre c'est une ville pour personnes âgées, il faut faire des kms pour en profiter musicalement ou autres. Il y a juste 3 discothèques dans les 40 kms entre 16 ans et 22. Ils retirent tout au fur et à mesure des années. Ils veulent rester entre eux. Dommage il y aurait tant à faire pour les jeunes qui partent 1 par 1 et reviennent plus tard une fois bien vécu.
Trop petite et enclavée pour être attractive : Une petite ville agréable à vivre, très calme. Contrairement à d'autres, et venant d'une ville plus importante, je ne trouve pas que la circulation soit un réel problème, j'ai vu bien pire que ça! La ville est enclavée (DU NORD seulement, attention), et c'est vrai que même si l'autoroute serait une catastrophe paysagère, l'ouverture sur Grenoble serait sans doute un grand bien pour faire un peu bouger la ville qui a d'immenses atouts mais ne semble pas en profiter. Ce que j'aime à Gap : La sérénité ambiante, le cadre majestueux et la montagne si proche, le ski à 3/4 d'heure. Ce que je n'aime pas à Gap : Absence presque totale de jeunes entre 20 et 30 ans, et ce à 150 km à la ronde! Donc si on y vient à cet âge là on est sûr de rencontrer personne. Conséquence, aucune animation nocturne. Il faut aimer la montagne et la nature, sinon aucun intérêt.
Mon avis sur Gap : Gap est une chouette petite ville dynamique. Certes, elle manque parfois d'animation en dehors de la saison touristique mais si l'on veut des cinémas et des théâtres, des discothèques à tous les coins de rue, il y a une ville rêvée pour cela : PARIS. Ce que j'aime à Gap : Le soleil, la chaleur des gens, l'air pur, le ski à 1 petite heure... ne pas mettre des heures pour aller du boulot à la maison... Ce que je n'aime pas à Gap : Circulation automobile difficile. Absence de boulot qui m'ont conduit à émigrer...
Elle sourit à bien des gens venus d'ailleurs : Comme l'on dit si bien tous ceux qui l'approchent, soleil et nature encore un peu préservée etc. - La pépinière, lieux de rencontres loisirs et sports est bien négligé, ses beaux arbres d'avant survivent mais pas de réhabilitation et aménagements. Ce que j'aime à Gap : Il y fait bon vivre pour une grande qualité de vie. Des animations au printemps et été avec ouvertures culturelles en expansion. Ce que je n'aime pas à Gap : Les déjections sur les trottoirs, incivisme aux alentours, dans des endroits ou, détritus et décharges sauvages dénaturent ces lieux - pollution grandissante due aux automobiles.
Gap : C'est beau mais pas intéressant. Ce que j'aime à Gap : En fait cette ville est sympathique exclusivement pour les seniors. Ce que je n'aime pas à Gap : Pour les jeunes c'est l'enfer ! Passé 19 heures il n?y a plus personne dans les rues, les restos ne servent plus passé 20h30 ! Il n'y a pas de travail, pas d'évolution, pas d'usine, pas d'industrie, pas de fac. Enfin bref que des montagnes et des gens pas intéressants. Sinon niveau tourisme il n'y a absolument rien car les gapençais n?aiment pas les touristes et veulent garder leur ville pour eux. Même les lacs sont quasi sauvages.
VILLE ENSOLEILLEE : La Capitale de la ville douce dans les Alpes du Sud. Petite ville tranquille sans tracas, sans souci de circulation (peut-être un peu aux heures de pointe), déplacement très facile dans la ville et alentours. Gap à la porte de stations de ski, de randonnées. Très belle petite ville pour laquelle je n'arrive pas à me détacher après plus de 30 années de vie gapençaise et que j'ai quitté en 2001. Ce que j'aime à Gap : Sa très riche bibliothèque, son théâtre, sa douceur de vivre, sa convivialité, son parc magnifique de la pépinière. Charance ah ! Charance. Ce que je n'aime pas à Gap : Le chemin de fer qui traverse l'avenue Cdt Dumont, très dangereux. L'Administration logée dans le Centre Desmichels, alors que ce centre pourrait servir de centre culturel.
Gap, ville immense et magnifique : Gap est une ville immense et très jolie où l'on trouve tout ce qu'il faut, de plus le paysage naturel des montagnes qui dominent la ville nous laisse sans voix !!! Sans oublier ces magnifiques lacs bleu azur, les cascades, etc... ville entre montagne et mer, l'idéal pour les vacances et aussi pour y vivre !!! Ce que j'aime à Gap : La splendeur naturelle des paysages, majesté des montagnes, très jolies forêts, tant de balades et d'activités agréable à faire en hiver comme en été, centre ville exceptionnelle !!! Ce que je n'aime pas à Gap : La circulation un peu dense dans la grande rue principale !!!
Super... pour les vacances ! : Gap est une jolie petite ville préfecture entourée au sein des Alpes où le climat est très agréable. Des animations sont prévues en saison touristique idéale pour une vie pépère en famille mais à déconseiller aux 22-35 ans avides de culture et de festivités ou pour qui n'est pas fan de sport et de plein-air. Ce que j'aime à Gap : La tranquillité, loin de l'insécurité, la qualité de ses écoles primaires, le marché du samedi matin, l'été et les quinze jours de vacances scolaires à Noël, la compétence de ses administrations proches du citoyen, toutes les infrastructures dédiées à l'enfance. Ce que je n'aime pas à Gap : La mentalité un peu trop "entre nous", on ne fait pas connaissance rapidement à Gap sauf si on est gapençais, son manque de loisirs culturels et l'éloignement des lieux de culture (aller à Marseille ou à Grenoble est un parcours du combattant en train), son manque de fêtes (à 22h les gapençais ne sortent plus sauf les 16-22 ans !)... Bref, TROP tranquille ! Je pense que dans une dizaine d'années ça va bouger !
Qu'en reste-t-il ??? : Mais où est passée Gap l'ancienne avec sa joie de vivre de vivre, sa population sympathique où chacun connaissait son voisin, où les foires et les fêtes étaient riches de chaleur et de douceur... bref Gap la vraie ! Ce que j'aime à Gap : J'aime les couleurs et les ombres des ruelles du centre ville orchestrées par le défilement solaire, tout ce qui peut rappeler que cette ville a eu il y a bien longtemps une âme (oui j'y ai grandi je le sais). Ce que je n'aime pas à Gap : L'expansion économique, la circulation, l'explosion démographique, l'apparition de nouveaux quartiers défigurant les paysages alentours, entendre pleurer tous les nouveaux arrivants dès que 2 cm de neige paraissent car il sont venus là pour le soleil... En fait ce que je regrette le plus c'est que Gap soit devenue une ville typiquement urbaine au détriment de ses atours ruraux d'antan.
Ô ma belle ville : Une charmante ville nichée entre montagnes et Provence avec un ensoleillement exceptionnel. Ce que j'aime à Gap : Un cadre de vie simple et agréable, la GRATUITE des bus, des animations tout au long de l'année (beaucoup sont gratuites), une vie associative dynamique et riche, LE SOLEIL. Ce que je n'aime pas à Gap : La circulation automobile, inextricable aux heures de pointe ! La - trop - vieille patinoire, le prix de l'immobilier.
PRÉSERVER A TOUT PRIX : Ville enclavée, et c'est tant mieux. Comme c'est une ville agréable à vivre, une ouverture depuis Grenoble serait une catastrophe. Il faut gagner son paradis et la route pour venir de Grenoble est très touristique, il serait dommage de "massacrer" tous ces beaux paysages. Ce que j'aime à Gap : Les animations l'été, l'artisanat, la piscine, les rues de la ville en toute saison, la lumière, les montagnes environnantes, l'accueil. Ce que je n'aime pas à Gap : Le manque d'animation l'hiver, de spectacles. La circulation en été. Les prix qui montent d'autant plus que beaucoup de gens découvrent cette ville et la trouve très agréable et pensent venir y vivre (et c'est ce qui se passe en ce moment) et cela malgré le manque de structures routières adéquates !!!
Sportive, ensoleillée mais enclavée, ultra-provinciale : Une ville tranquille où il fait bon vivre (ou végéter) ! Ce que j'aime à Gap : Le soleil du midi, un environnement protégé, aux portes de la montagne et du ski, une ville à dimension humaine. Ce que je n'aime pas à Gap : Une ville enclavée sans autoroute ni rocade, des habitants trop souvent indifférents aux idées nouvelles, des bouchons en permanence avec un passage à niveau en plein centre-ville, une ville de vieux comme le souligne son slogan "capitale douce" sans ambition, ni énergie.
Charmante ! : Gap est un exemple de ville charmante : elle est mal connue, mais quand on y vient, on tombe sous le charme ! Ce que j'aime à Gap : Son climat, sa lumière déjà très provençale, son dynamisme culturel et commercial. Sa proximité avec une nature exceptionnelle (montagnes, lacs...). Ce que je n'aime pas à Gap : La circulation très intense !
Très bien mais... : Il faut le vouloir vraiment pour y venir depuis le nord, mais lorsqu'on y est on n'est vraiment pas déçu.  A tel point qu'on s'y installe souvent après une vie active ailleurs. Ce que j'aime à Gap : Ville de montagne, cadre naturel magnifique, population plutôt sympathique, tous les services d'une ville préfecture. Ce que je n'aime pas à Gap : Peu d'emplois de haut niveau. Circulation intense dans cette ville toute en longueur. La voirie n'a pas été retouchée depuis 30 ans alors que la circulation urbaine a été multipliée par 5. On parle de la rocade depuis 1975, de l'autoroute vers le nord depuis 20 ans : toujours rien, et ce n'est pas près de changer. Les politiques hauts alpins sont de manière générale inexistants tout au moins n'ont aucun poids au niveau national (à comparer avec les résultats des Savoie). Investisseurs immobiliers et nouveaux arrivants aisés font exploser les prix de l'immobilier dans cette ville où les salaires ne sont pas très élevés en moyenne. 
Jean-Claude
22 juin 2007 à 06:32
Laisse beaucoup à désirer : Ville idéalement située entre montagnes et Provence. Ce que j'aime à Gap : Le soleil bien sûr. L'environnement montagneux. Le marché du samedi. Ce que je n'aime pas à Gap : La circulation automobile infernale et génératrice de pollution dans une cuvette. La saleté des rues (il ne pleut pas souvent). Le prix excessif de l'immobilier.
Une ville agréable, mais... : C'est une ville tranquille où il fait bon vivre. Ce que j'aime à Gap : Le calme, la faible délinquance qui donne un bon sentiment de sécurité, mais par dessus tout un ensoleillement exceptionnel. Ce que je n'aime pas à Gap : Ça manque de grands magasins, et de grands évènements culturels (concerts, spectacles...), et ça reste difficile d'accès (sauf pour le sud de la France), car l'autoroute s'arrête juste après Grenoble...
L'ambiance souriante : Gap est un très belle ville pour retraités mais il est vrai que en tant que jeune qui y a grandit on ne peut que déplorer le manque de loisir que la ville propose et que ça soit des associations qui gèrent les concerts par exemple. Sinon ville calme voire déserte après 22h avec beaucoup de sport : le hockey notamment et le ski grâce à des stations à moins d'une demi-heure. Ce que j'aime à Gap : J'aime l'ambiance souriante des gens, le soleil durant 300 jours et la neige l'hiver. Tout en ayant des montagnes et des lacs très intéressants. Ce que je n'aime pas à Gap : La circulation qui est toujours difficile durant les saisons de ski et l'été, le manque de loisir pour les jeunes et le manque d'animations.
Capitale... un peu trop calme : De part son climat (beaucoup de soleil il faut bien le dire), sa situation géographique (au pied des pistes, en bordure de lacs et pas très loin de la méditerranée) il fait bon vivre à Gap. Ce que j'aime à Gap : Les pistes de ski à quelques pas. Le calme de la moyenne ville. Le bon air de la "montagne". Son équipe de hockey. En 5 minutes on est à la campagne. Ce que je n'aime pas à Gap : La difficulté de circulation aux heures de pointe. Le manque d'animation en centre ville. Le manque de spectacle destiné aux "jeunes". La pénurie d'emploi.
Le paradis en France !!! : Tout y est réuni, le soleil et la chaleur l'été, le soleil et la neige l'hiver ; les heures de brouillard annuelles se comptent sur les doigts de la main. Ce que j'aime à Gap : Superbe ville, une des plus ensoleillées de France. Qualité de l'air (plus haute préfecture de France). Proximité des montagnes (les Hautes-Alpes ont l'altitude moyenne la plus élevée de France). Ce que je n'aime pas à Gap : Gros retard dans le désenclavement routier et ferroviaire. Manque de places de stationnement à proximité.
Peut mieux faire : C'est vrai qu'il est assez agréable de vivre ici, mais une ville qui se veut sportive, devrait pouvoir proposer une circulation beaucoup plus aisée à vélo. Ce que j'aime à Gap : J'aime la gratuité des (faibles) transports en commun, l'air encore pur et la beauté de nos paysages. Ce que je n'aime pas à Gap : La saleté, les crottes de chien qui envahissent les trottoirs et les chaussées, l'impossibilité de circuler et de se garer à vélo dans le centre ville.
La nouvelle donne : Ses handicaps d'hier (enclavement, non industrialisation) sont devenus les atouts de demain (qualité de la vie, environnement protégé). Cette ville est en plein développement. Ce que j'aime à Gap : Son exceptionnelle qualité de vie, la beauté de ses paysages, son climat, sa situation géographique, sa taille humaine. Ce que je n'aime pas à Gap : Son enclavement routier et ferroviaire inadmissible et proprement scandaleux à l'heure d'aujourd'hui.
Une ville à vivre : Gap est une ville moyenne où l'ensoleillement est privilégié. Ce que j'aime à Gap : J'aime les tourtons, spécialité de la région. Des paysages superbes en été comme en hiver. Le soleil et le ciel bleu surtout après une bonne neige, ce qui donne une image superbe. Ce que je n'aime pas à Gap : L'amabilité des commerçants laisse à désirer. Manque des établissements pour les études supérieures. Et surtout l'autoroute qui j'espère arrivera bientôt.
Très belle région : J'aime cette ville méditerranéenne et dauphinoise à la fois ! Le marché du samedi, les nocturnes de l'été, les sports de haut niveau (surtout le hockey). Les transports en commun sont gratuits intra muros. Tout me plait sauf... Ce que j'aime à Gap : La ville a fait de vrais efforts en matière d'enseignement supérieur avec l'IUP montagne, la Fac de sports et la branche aéronautique. Ce que je n'aime pas à Gap : Les loyers trop chers et l'accès à la propriété plus que difficile.
Agréable : Ville tranquille, peut être même un peu trop le soir mais qualité de vie exceptionnelle. Ce que j'aime à Gap : Les automobilistes laissent passer les piétons au passage clouté et mieux les invitent à traverser. Le soleil, pas de nuages inutiles ! Il n'y en a que rarement et c'est pour faire un peu de pluie et ensuite de nouveau un temps superbe durant des semaines. L'air pur et sec. Les espaces verts, la nature présente, la montagne et la mer pas loin. Un grand lac et d'autres plus petits où l'on peut se baigner tôt en saison. Des endroits aux alentours uniques. Population plutôt sympa. Ce que je n'aime pas à Gap : La vie nocturne est rare, les discothèques sont... Une seule sans originalité mais pour Gap à la limite ça suffit. Transports en commun moyens. Même si sec, le froid est un peu regrettable et parfois l'hiver un tout petit peu long. Petite ville avec donc moins de choix en restaurants, lieux de spectacles et écoles supérieures.
Ce que j'aime à Gap : L'air pur, la campagne, le bon niveau scolaire. Ce que je n'aime pas à Gap : La quasi-absence d'enseignement supérieur de haut niveau.
Gap, la plus belle ville du monde : C'est la ville de mon enfance et de ma jeunesse. Je suis aujourd'hui bien loin mais je ne l'oublie pas et je me languis tous les jours. Ce que j'aime à Gap : Les plus beaux paysages dont on puisse rêver, 300 jours de soleil par an, les habitants accueillants, la nature à fleur de peau, que peut-on demander de plus ? Ce que je n'aime pas à Gap : Les transports en commun sont à revoir.
Gap est une ville assez jeune, très sportive, entourée de grosses montagnes ensoleillées et avec peu de chômage.
Ville bénéficiant d'une qualité de vie exceptionnelle dans un cadre naturelle de toute beauté. Capitale des Alpes du Sud, Gap est particulièrement bien dotée en services et équipements sportifs et culturels.
Une ville où il fait bon vivre mais avec malheureusement des loyers qui sont beaucoup trop chers.
Une ville où il fait bon vivre, à proximité de sites naturels magnifiques. Les associations sont dynamiques et développent des activités sportives et culturelles de qualité pour tous les publics. Points faibles : les difficultés de circulation et la mollesse des transports en commun.
Ville à plus de 2000 ans d'histoire où il fait bon vivre. 300 jours de soleil par an, stations de skis à moins de 15 minutes, plus grande retenue d'eau artificielle d'Europe à 20 minutes. Été comme hiver, la population double par le tourisme.
Ville administrative et commerçante qui ne possède pas de patrimoine historique ni culturel. La ville est très enclavée et la circulation est à revoir.