Votre avis sur Pamiers

Signaler
-
 Toto -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/pamiers/ville-09225

Pamiers... un centre ville déprimé. De nombreux commerces fermés, des chômeurs ou personnes sans grand avenir... les meilleurs sont partis.__Les atouts... la nature, les beaux paysages aux alentours, Toulouse à 45 minutes.
Assez bien située (Montagne, Mer, Nature, Toulouse). A peu près tous les commerces utiles en périphérie (Zone commerciales). Par contre... Plus aucune vie après 19h. Et pour cause : centre ville peuplé de cas sociaux, de délinquants et de clodos agressifs. Coupe gorge assuré le soir et de toutes facons rien d'ouvert. Un mélange entre portet sur garonne le jour et Bagatelle à partir de 15H. L'avenir n'est pas à Pamiers c'est sur !
Bien dit, Tony. Vous résumez à la perfection tout ce que je pense de cette ville. Contrairement à vous, j'y ai habité bien trop longtemps. 2O ans! J'ai donc vraiment du recul par rapport à ce que je dis et ce que vous avez dit. Trop d'années gâchées!!
La tranquillité c'est bien mais... : Je vous résume brièvement mon parcours, étant depuis ma plus tendre enfance dans une grande ville. Et comme beaucoup de gens on commence a détesté sa grande ville pour des raisons telles que la pollution, la délinquance, les gens pressés, le stress... Grâce a une oportunité familliale et professionnelle j'ai pu changer carrément de région quasiment opposées entre elles, j'ai donc depuis plus d'1 ans intégrer pamiers un ville du département de l'ariège je pensais avoir fait une bonne chose... Finalement j'en suis fortement déçu, avant toute chose il faut savoir que pamiers est une des plus grosse commune du département 09 pamiers est situé a proximité des pyrénées, on est pas toute a fait situé dans une cuvette comme sur foix, la ville est assez vieille, le centre ville réduite essentiellement a une place, plein de commerces ou d'anciennes boutiques fermés (une vrai cimetière commercial)activités sportives ou culturelles réduite au stricte minimum, chômage et dynamisme de l'emploie catastrophiques (les hors fonctionnaire n'espérer pas faire une carrière en ariege ) ville morte... Par contre pour les promenades, c'est vraiment une belle région, pamiers a garder son côté sauvage comme beaucoup d'endroit en ariège beaucoup de plaines et de points élevé a faire a pieds. Et puis y'a cette tranquillité, traffic routier paisible, pas de personne stressé... Mais ce n'est pas ce qui remplacera une vrai ville dynamique, ou l'on peut se dire que n'importe qui peut faire sa vie ici j'ai appris une grande leçon de vie, que la tranquillité ça ne fait pas tout, et qu'il faut de tout pour faire un monde... Qui avance ! On dit souvent aussi tout le monde se connait donc la campagne c'est toujours mieux... A l'inverse des grandes villes dans lesquelles chancun cherche a se fuire... Mais quand on ne peut que connaître que des gens qui ne partagent pas nos intérêts et qui peuvent parfois avoir des mentalités arriérées ou hyper conservatrice c'est encore pire ! Je préfère milles fois croisés des inconnues stressés qui peuvent toujours provoqué le hasard d'une heureuse rencontre. Croyez moi j'ai de la famille un peu partout en france, les grandes villes ou les villes ouvrières ont beau avoir des inconvénients mais on y vis bien mieux que en campagne. Vivement que je me barre le plus vite possible de ce trou, c'est limite la déprime... Ce que j'aime à Pamiers : Les paysages pyrénéens, les hauteurs, les gens moins stressés, les nombreux sites de randonné, loyers pas chères (on sait pourquoi) pas-de-la-case... Ce que je n'aime pas à Pamiers : Culturellement pauvres que ce soit au niveau des loisirs, des activites du week end, je vous le dit en noir sur blanc y a rien a faire ! Bars peu fréquentables peu de lieu neutre, quasiment pas de bus aucuns réseaux de transport en commun exploitable pour une personne sans permis (bonne chance pour taffer a distance ou simplement trouver du taff) nécessité de sortir de pamiers (et de l'ariège 09) pour se changer les idées.
Un endroit authentique : Venant de banlieu parisienne j'ai voulut changer d'environnement, et je dois dire que ma vie dans le grand sud me plait énormément cette essaie est devenu une adoption, déjà on y vit bien de très beau paysage avec un magnifique panorama de montagne que l'on peut regarder pendant des heures plongé dans nos penséessa situation géographique est bonne et convient a presque tout types de citadins a part ceux qui ne jure que part la ville. On est néanmoins a 1 heures de toulouse. Mais ce qui est plus attrayant est d'être a 1h de la mer, 1 heure des montagne, et d'être dans un département voisin de l'espagne. Des vallées et des paysages magnifiques qui nous fait remarquer qu'à certains endroit on a une belle france. Ce que j'aime à Pamiers : Mer, montagne, espagne, toulouse,... La vie simple et des gens simples qui aiment la fête, esprit convivial et des évènemment organisé, pas besoin d'être fortuné, vous êtes pauvre vous ferez la fêtes vous aussi. Un dépaysement total, certains endroit des pyrénées sont insolite. La biculture forte influence espagnol. Les gens sont sympa, pas racistes, mentalité beaucoup + agréables que sur l'ensemble du territoire, on y vis bien peu de nouveau venu reparte de la région. Ce que je n'aime pas à Pamiers : Petite ville alors faut aimer la vie simple comme nous, il manque des choses faut monter sur toulouse pour faire son shopping et du matériels spécifique, petite ville oblige. Peu de boulot le réelle défaut de cette ville et du département arriègois les mêmes axes routiers pour l'ensemble des secteurs des environs causent des embouteillages agaçant sur le coup mais rien de bien méchant.
Ce que j'aime à Pamiers : Les fêtes, les animations. Ce que je n'aime pas à Pamiers : Les trottoirs sont trop petits et la ville est sale à mon goût.
Pamiers : Ville peu dynamique, on s'y ennuie totalement ! Pas beaucoup de bon coté. Ce que j'aime à Pamiers : Les commerces, la facilité de stationner et de rouler.
Pamier... Quel horreur ! : Je suis arrivé à Pamiers en 1999, j'avais 17 ans. Au début, j'étais contente d'y être ! Jolie petite ville, le soleil (je suis du nord est). J'étais une jeune fille très ouverte, qui avait envie de se faire de nouveaux amis. Et bien, on m'a bien fait comprendre que je n'étais pas la bienvenue ! J'ai connu là bas, ce qu'étais les gens moqueurs, fermés ! Je suis resté 3 ans à Pamiers, je ne me suis pas faite une seule copine ! C'était impossible ! Dans les boutiques pareils, les vendeuses désagréables... J'ai beaucoup bougé dans ma vie : Pamiers, Toulouse, Perpignan, Paris, Toulon, Marseille et j'ai jamais été autant dégoûté par une ville. Ce que j'aime à Pamiers : Jolie ville, proche de Toulouse, proximité de la mer, de la montagne. Ce que je n'aime pas à Pamiers : Tout !!! Une catastrophe !
Pamiers manque d'ambition : Idéalement située, Pamiers gagnerait à développer ses atouts... La rivière Ariège, son climat, l'ilot de verdure environnent... Ce que j'aime à Pamiers : La fête de Pamiers... Le climat. Ce que je n'aime pas à Pamiers : Le manque d'ambition culturelle.
Jeunesse : Belle petite ville où j'ai été très bien reçu en 1961, au lycée, en tant que pensionnaire, venant sans le sou. Merci à tous. Ça m'a encouragé à devenir docteur en médecine. Que sont devenus tous mes amis de Pamiers et des environs ? Je me souviens de mon ami Deoux, fils du maire d'Ax les Thermes. Encore merci. Ce que j'aime à Pamiers : Les gens accueillants, sympas, très agréables. Les canaux, l'église et ce vieux lycée où l'on chauffait encore les classes au feu de bois. Par contre, le dortoir était tout neuf,  les petits cinémas, la place de la ville. C'était le bon temps, inoubliable. Même si j'étais en pension, nous formions une grande famille.
Pamiers, ville dynamique mais... : Une ville qui ne cesse de grandir mais qui n'arrive pas à se développer au rythme du nombre d'habitants. Ce que j'aime à Pamiers : Le dynamisme économique. Ce que je n'aime pas à Pamiers : La pollution et les voitures (trop).
Pamias : Jolie petite ville de province. Ce que j'aime à Pamiers : L'architecture, les commerces, le calme, l'animation.
Ce que j'aime à Pamiers : Il y fait bon vivre.
La ville de mon enfance, propre et agréable à vivre, à 40 min de Toulouse et 45 min des pistes de ski. J'y reviens toujours avec plaisir.