Votre avis sur Dijon

- - Dernière réponse :  tof - 27 nov. 2018 à 18:44
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/dijon/ville-21231

Afficher la suite 
Ça empeste les pots d'échappement et c'est assez sinistre en hiver (froid + brouillard). Pour les manifestations culturelles, il est très difficile d'avoir les infos. Les lieux sont mal indiqués dans la ville (bibliothèques, par exemple). Sinon, pour le reste, ça peut aller...
Dijon est une ville agréable où il y fait bon vivre. L'architecture est magnifique et la campagne est à proximité pour de bonnes balades.
Dijon est une ville de 150 000 habitants sans la banlieue.La ville est plutôt tranquille.
Dijon est une ville agréable à vivre car pas trop dense et la campagne reste assez proche. Elle est très riche au niveau des monuments historiques mais a cependant un côté un peu musée car elle manque de dynamisme au niveau économique.
Ville où il fait bon vivre si l'on a des moyens suffisants.
Une très belle ville historique, où il fait bon vivre : la place Émile Zola (on dirait le Sud...), le lac Kir et sa grande piste cyclable, le Parc de la Colombière... Je l'ai quittée et elle me manque beaucoup !
Dijon est une superbe ville dotée d'une magnifique architecture. De plus en plus belle, d'ailleurs. Dijon est une ville où il fait bon vivre. Les commerçants du centre ville deviennent de plus en plus sympathiques, ouverts et souriants... Les cafés accueillants et agréables... Incontestablement, Dijon est une ville à visiter à tout prix !
Une ville où il fait globalement bon vivre et qui ne manque pas d'équipements. Les environs sont superbes, surtout pour ceux qui aime les loisirs de plein air. Un centre ville historique bien rénové avec de plus en plus d'espaces piétonniers, mais on est encore loin d'une ville comme Fribourg, un magnifique exemple à suivre pour toutes les villes d'Europe, surtout en matière d'environnement et de lutte contre les pollutions. Le point noir de mon point de vue, est l'accessibilité aux personnes handicapées. Enfin, s'il fallait mettre une "note" à Dijon sur l'ensemble des prestations, je mettrais 15/20, ce qui n'est déjà pas si mal !
Super ville où il fait bon vivre ! Rien à dire, 20/20.
La plus belle ville de France !
Dijon, on aime, on y revient : tous les avantages d'une grande ville sans les inconvénients d'une métropole.
J'habite depuis 5 ans à Dijon et c'est extraordinaire tous les services qu'il peut y avoir à Dijon ( Magasins, Parcs, Musées...). SUPER !
J'ai vécu pendant 5 ans à Dijon. Je suis tombée amoureuse de la ville et de son ambiance.Il y a toujours des animations, des concerts,des expositions. L'accueil est très agréable, il y a beaucoup de parcs dans la ville, et un magnifique parc péri-urbain. On se sent très rapidement chez soi. Mon activité professionnelle m'oblige à être en région parisienne, mais j'espère pouvoir retourner vivre à Dijon un jour.
Dijon est une ville où il est agréable de vivre. Pour les jeunes il y a des facultés mais pas de grandes écoles techniques et surtout pas de travail à la sortie. C'est une ville bourgeoise touristique et commerciale qui a du mal à développer l'industrie pour garder ses jeunes.
J'ai passé à Dijon 3 années de vie étudiante fabuleuses, très remplies, mais je pense qu'il est plus difficile de s'y intégrer si l'on y travaille. A mon grand regret, je n'ai pas pu y rester car je n'ai pas trouvé d'emploi (dans le marketing), le cadre est tellement superbe (architecture et environs).
Là où il n'y a pas si longtemps il fallait 10 minutes pour traverser la ville, il en faut maintenant 30 à 40 à cause des couloirs de bus qui ne servent à rien. Résultats : des bouchons sans fin et une pollution en forte hausse ressentie par les cyclistes !
Une ville où l'on trouve généralement tout ce que l'on cherche : des loisirs variés, des rues commerçantes animées et variées, des monuments historiques superbes, des espaces verts indispensables... une ville à visiter au moins une fois dans sa vie!
J'ai grandi à Dijon et en suis partie depuis quelques temps maintenant (études supérieures, travail). J'ai toujours beaucoup de plaisir à y revenir et déambuler dans les rues du centre  ville, ses halles, ses restaurants, ces belles boutiques.J'espère que la construction du futur Zénith va dynamiser cette ville, et sa vie nocturne, qui, une fois que l'on est plus étudiant, est un peu morne.
Dijon est vraiment une ville où il fait bon vivre! Un petit effort à faire au niveau de l'animation de la ville...
Une ville sympathique pour faire ses études...
Ville agréable où les étudiants comme les familles peuvent trouver des occupations ou des distractions diverses et variées.
Très belle ville à fort caractère du fait de l'histoire des Ducs de Bourgogne. Devrait valoriser encore plus la création d'entreprises pour retenir ses jeunes diplômé(e)s !! Il manque un grand pôle industriel type Peugeot à Sochaux.
Dijon ? Sans conteste une ville extra ! Centre ville magnifique, petite ville tout en pouvant rivaliser avec une grande... Un seul reproche toutefois, mais qui n'est pas des moindres quand on est Dijonnais (et surtout jeune Dijonnais): le manque d'animation. Après 21h, inutile de sortir pour voir du monde, vous ne rencontrerez pas un chat, à part quelques rares personnes en train de chercher on ne sait quoi... Peut-être comme vous, de l'activité !
Il manque une piscine olympique à Dijon sinon la ville est sympathique.
Dijon fait partie des villes à dimension humaine où il fait particulièrement bon vivre. Elle me rappelle, par de nombreux côtés, la ville de Tours.Mon principal regret a longtemps été le manque de dynamisme (manque de manifestations, d'évolution au centre ville), mais ça s'est amélioré.
C'est une ville où l'on vit bien.
Dijon est une ville très belle et très agréable mais il manque néanmoins plusieurs choses : l'ambiance au centre ville après 21 heures, un programme anti-pollution dans le centre ville, un quartier d'affaires (avec de grandes avenues et de grands immeubles comme dans d'autres villes ce France), un grand stade de football, une piscine olympique, un centre ville plus grand, des pistes cyclables, une grande gare.
Deux visages: le jour une ville plutôt "classe" où il est agréable de vivre, et à partir de 20h un véritable désert ! C'est une belle ville en toute saison (oui, même l'hiver) mais il vaut mieux y avoir un travail ou être étudiant, et quand même un peu d'argent pour l'apprécier.
Super ville ! Elle n'a aucun défaut.
C'est une ville très agréable à vivre.
Dijon est une ville magnifique où il fait bon vivre.
Il y a un mauvais point : la fluidité du trafic à cause des couloirs de bus.
Ce que j'aime à Dijon : La qualité de vie. Ce que je n'aime pas à Dijon : Les problèmes de circulation depuis la création des couloirs de bus.
Ce n'est pas qu'une ville où on trouve des étudiants, de la moutarde et du vin ! Ce que j'aime à Dijon : L'hiver, air froid et rues chaleureuses. Même le soir après 21h, on peut trouver des coins sympa si on s'en donne les moyens ! Beaucoup d'histoire et une très belle architecture. L'ambiance des rues et la place du marché. L'automne aux alentours est magique. De très belles balades à faire. Ce que je n'aime pas à Dijon : L'été, c'est une vraie cuvette où l'air est irrespirable.
Capitale des ducs de Bourgogne : C'est une belle ville qui devrait se réveiller et se mettre en valeur. Ce que j'aime à Dijon : Le patrimoine, la facilité de déplacement.
Une qualité de vie : Une grande ville où il fait bon vivre, beaucoup d'espaces verts, tous les avantages d'une grande ville à deux pas de la campagne. Ce que j'aime à Dijon : Les espaces verts, la vieille ville et tous ses monuments, les musées.
Ce que j'aime à Dijon : Le vieux Dijon, les rues pavées, rue de la liberté, la porte Saint-Guillaume.
La vie est belle : Belle ville, beaux monuments, beaucoup de choses à faire. Ce que j'aime à Dijon : Le centre ville, on trouve tout ce qu'on veut et à proximité.
Une ville douce et feutrée, calme et sereine, peut-être trop. Sans nul doute ses places et ses ruelles, son espace, sont des plus tendres. Seulement Dijon est marquée du sceau de réseaux peu perméables. Un peu de naturel serait mieux que toutes ces parades et sourires silencieux. Ce que j'aime à Dijon : La petite place Saint-Michel où les bus se succèdent devant la fontaine. Ce que je n'aime pas à Dijon : Le culte de la chouette, les nuits de "salon".
Belle ville bourgeoise aux charmes indéniables.
Une belle ville : Dijon est une ville magnifique qu'il faut connaître ! Ce que j'aime à Dijon : Les rues, le dynamisme actuel.
En progrès mais encore du boulot : Dijon a bien changé depuis qu'elle n'est plus aux mains des dinosaures. Mais il y a encore du boulot. En attente d'un vrai réseau de transport en commun, d'une presse locale diversifiée, des emplois pour les jeunes et de la disparition de la discrimination pour nos concitoyens d'origine maghrébine. Ce que j'aime à Dijon : Le cadre de vie. Le côté "village" convivial. L'implication et le nombre important des associations. Ce que je n'aime pas à Dijon : Le peu de choses à faire après 20h. Le côté bourgeois de la ville. L'intérêt touristique exclusivement réservé aux plus de 60 ans. L'anachronisme de la presse (un seul quotidien, une seule télé régionale -France 3-), totalement ringarde et ne traitant que de vin et d'agriculture.
Belle ville : Une ville très agréable et superbe avec une harmonie et une qualité de vie rarement égalée dans des villes de cette importance Ce que j'aime à Dijon : Les rues, les gens, les toits, la couleur de la pierre. Ce que je n'aime pas à Dijon : Il manque un tramway pour supprimer les bus dans la rue de la Liberté.
Dijon : Dijon est une ville agréable à vivre. Un petit plus serait de créer plus de pistes cyclables, comme en Hollande. Cela rendrait Dijon encore plus agréable.
Ce que j'aime à Dijon : Très belle ville, beaux monuments, beau musée. Bonne qualité de vie. Circulation plutôt aisée comparée à d'autres villes de taille semblable. Nombreuses possibilités pour les sportifs ou randonneurs. Ce que je n'aime pas à Dijon : Ville endormie et peu dynamique : peu de monde au centre ville après 20h, peu d'animation. Absence d'actions de la ville en faveur du développement durable (sauf les bus GNV !). Accueil peu chaleureux, froid. Le bien public !
Ce que j'aime à Dijon : Belle ville, beaux monuments. Bonne qualité de vie. Ville agréable pour le sport. Ce que je n'aime pas à Dijon : Ville peu dynamique. Peu d'animation dans le centre le soir. Accueil froid, peu chaleureux.
Dijon : Dijon est une belle ville, possédant l'un des plus beau centre ville de France. En l'espace de quelques années, cette ville a su s'affirmer davantage face aux villes du même gabarit... Elle est beaucoup attractive sur le plan économique, industrielle... Mais par contre, on observe une augmentation de l'insécurité et cela se ressent aussi bien au centre ville que dans les quartiers. Ce que j'aime à Dijon : Son patrimoine et les alentours comme la vallée de Louche, la route des vins et Beaune. Ce que je n'aime pas à Dijon : Ses banlieues comme Chenove, Grésil constituées de tours horribles.
Dijon : Dijon la BELLE de l'Est. Ce que j'aime à Dijon : Ville à taille humaine, j'aime son centre ville, le jardin Darcy, la place Emile Zola, le quartier des Antiquaires, les Halles, la place du Bareuzaï, ses nombreux restaurants, la nouvelle place de la Libération, la toison d'or, les allées du Parc, les boulevards et avenues où l'on circule relativement bien, ses places fleuries. Ce que je n'aime pas à Dijon : Le manque d'animation le soir, surtout quand la période estivale est terminée.
J'aime Dijon ! : Dijon est une ville agréable où il fait bon vivre. Sous ses airs de ville froide et bourgeoise se cache un patrimoine riche et des habitants chaleureux. Ce que j'aime à Dijon : J'aime tout à Dijon ! Le magnifique centre ville, les espaces verts, les visites touristiques. J'aime aussi Dijon la nuit... Ce que je n'aime pas à Dijon : Son côté trop calme durant l'hiver...
-
Une ville qui évolue enfin : Dijon se réveille, après des années de somnolence, un patrimoine historique unique, des gens sympathiques en général, et un bon standing de vie, bravo pour le bus électrique et la place Royale enfin piétonne ! On en veut plus... Ce que j'aime à Dijon : Je suis Dijonnais de naissance, de famille, et bien sûr j'aime ma ville. Son architecture, son Palais Ducal puis Royal, et son histoire racontée par ses édifices et la multitude de ses Hôtels particuliers. Ce que je n'aime pas à Dijon : La ville des Kébabs ! Trop de bandes, le soir au centre ville, c'est sale, et il y a une mauvaise ambiance, place Darcy autrefois si luxuriante.
Bientôt peut-être un futur habitant de Dijon : Je vais sûrement bientôt habiter Dijon. Je ne connais pas du tout cette ville, mais on me dit que c'est une super ville et agréable à vivre. J'espère que les gens sont sympas et assez ouverts car je viens habiter seul, sans connaitre personne. Ce que j'aime à Dijon : Dites-moi les bars ou les lieux qui sont bons et sympas pour sortir...
L'avis de Christelle DEMESY : Native de Dijon et ayant vécu longtemps à Montpellier, je fais souvent des comparaisons et je constate que Dijon est une ville morte où l'on s'ennuie. Sans parler du manque de chaleur (climatique), il y a aussi un manque de chaleur humaine : les gens sont fiers. Ça manque de vie, de lumière, de musique, de jeunesse... De tout quoi !
Mouais : Je suis du sud et je suis arrivé à Dijon il y a 2 ans... je ne pense qu'à repartir, le plus tôt possible ! Le centre ville est vide de tout intérêt, même si il y a quelques belles choses à visiter, comme le parcours de la chouette... C'est surtout une ville bourgeoise, où les gens sont froids, comme le climat (pluvieux et froid), en revanche les étés sont bouillants ! Peu de choses pour les jeunes, la ville est morte après 20 heures, peu d'emploi aussi, bref, rien de bon la dedans... Ce que j'aime à Dijon : Les très beaux villages aux alentours (Gevrey, Brochon, Marsannay la Cote, etc...), les vins et sa gastronomie réputée, la sécurité (Dijon est une ville très sûre). Ce que je n'aime pas à Dijon : Les gens repliés sur eux-mêmes en général, et peu aimables ! Le prix injustifié des logements, le climat n'est vraiment pas terrible...
Une ville resplendissante de Bourgogne : Dijon ville en évolution, en effet celle-ci met de plus en plus en avant son patrimoine historique. Elle s'investit de plus en plus au développement de la ville (complexe cinéma, piscine olympique...).  Ce que j'aime à Dijon : Ses initiatives pour protéger l'environnement, la bonne humeur dijonnaise et le centre ville constituant un patrimoine historique unique. Ce que je n'aime pas à Dijon : Comme beaucoup de dijonnais l'on dit la ville de Dijon ne propose aucune animation nocturne.
Tout est à Dijon pour ceux qui s'en donnent la peine : J'ai fait mon secondaire et ma fac à Dijon et je ne m'y suis jamais ennuyée, évidemment comme dans toute ville il faut se documenter, aller auprès d'associations pour connaître les diverses manifestations qui s'y produisent. Dijon possède plusieurs théâtres, un auditorium, plusieurs salles de spectacles, divers structures sportives et un cadre historique et environnemental idéal. Ce que j'aime à Dijon : Son architecture, ses activités culturelles. Ce que je n'aime pas à Dijon : Les gens qui y vivent sans en profiter puis qui critiquent la ville.
Dijon : Une ville en plein développement ! Ce que j'aime à Dijon : Les nouveaux équipements (zénith, rénovations), et ceux prévus comme le bocage central (grand hôpital), la piscine olympique. Le grand nombre d'associations, de nouvelles entreprises. Ce que je n'aime pas à Dijon : Le manque d'investissement pour la reconstruction des quartiers Fontaine d'Ouche et Grésilles (comme la destruction des grandes tours pour des logements plus agréables), ça s'améliore un peu mais très lentement.
C'est pas l'Amérique mais il y a pire : Ville étudiante, qui possède beaucoup de facultés, IUT et écoles de très bons niveaux et de qualité. C'est une ville qui a un certain charme, mais très "bobo", "snob"... Le centre ville est assez agréable, il y a tout ce qu'il faut pour ses achats. On peut se promener sans inquiétude, il règne un climat de sécurité, assez rare dans les autres villes. Ce que j'aime à Dijon : Le centre ville, les commerces et certains restaurants très plaisants ! La qualité des écoles pour les études. La place Wilson et sa très belle fontaine. Les jardins et les parcs très agréables en été ! La sécurité ! La qualité des transports, vraiment 10/10, tout a été fait pour les bus (mais au détriment de la circulation des voitures). Ce que je n'aime pas à Dijon : La bataille pour se garer ! C'est une horreur, tout est payant et il y a très peu de places ! La façon de conduire des dijonnais, très parisienne et dangereuse ! Les loyers exorbitants, le prix des logements. La pluie, le climat en général. Les dijonnais ne sont pas ouverts, difficile de s'intégrer quand on n'est pas du coin, tous les amis que je me suis faits ne sont pas originaires de Dijon... Mais de manière générale, ce qui choque c'est le manque de dynamisme le soir, et le manque de chaleur humaine (et climatique).
Future installation à Dijon : vos avis : Ville superbe sur le plan architectural. Si on aime la verdure, on peut s'y retrouver rapidement. Vue de l'extérieur, la ville semble idéale pour y plonger ses racines. Ma question à vous Dijonnais de souche ou d'adoption : y a-t-il aussi des étrangers qui y vivent (Anglais, Allemands, etc.), ou se retrouve-t-on entre Français uniquement tournés sur leur propre région ? Je vis dans une grande ville allemande et à la lecture de certains commentaires faisant état du manque d'animation de la ville, surtout le soir, je crains de tourner en rond une fois le premier enthousiasme refroidi. Ce que j'aime à Dijon : L'architecture, la beauté de la ville, la proximité de la nature et du vignoble. Ce que je n'aime pas à Dijon : Ben justement, vu depuis l'Allemagne (pays auquel je suis très attaché), je ne vois rien qui puisse me déplaire. Ça changera peut-être une fois sur place lorsque la vie nocturne, sociale et culturelle de ma métropole allemande me manquera.
Dijon : Je suis restée 2 ans à Dijon pour mes études et je ne me suis jamais ennuyée, c'est une ville très accueillante, les gens sont sympathiques (une certaine partie). Ce que j'aime à Dijon : L'ambiance, il y a toujours un petit côté festif ! Ce que je n'aime pas à Dijon : On va dire les transports ! C'est toujours plein ! Il faut mettre plus de bus !
-
Dijon, ma ville : Dijon est ma ville de naissance, j'ai 50 ans, je ne l'ai jamais quittée. Je trouve que c'est une ville qui évolue et qui est très agréable à vivre. Les transports sont biens et le taux de délinquance n'est pas très élevé. On s'y sent quand même en sécurité, sauf dans certains quartiers "chauds", comme partout. Ce que j'aime à Dijon : J'aime à peu près tout dans Dijon aussi bien au niveau culturel qu'architectural, les loisirs aussi ont leur place, nous sommes bien fournis en cinémas, musées, nous avons un théâtre, des universités, etc... Ce que je n'aime pas à Dijon : Peut être la manque d'emplois.
Où est le centre-ville ? : Ville agréable mais malheureusement peu dynamique. Le centre ville se désertifie peu à peu au profit des centres commerciaux. C'est inquiétant pour l'avenir du commerce de proximité, et de la vie sociale. Le soir après 19h les rues sont vides. C'est triste. Ce que j'aime à Dijon : Sa situation géographique, la proximité d'un réseau autoroutier important. Ses rues et ses demeures anciennes magnifiques. Ce que je n'aime pas à Dijon : L'évolution négative de l'activité commerciale du centre-ville et par là même du manque d'animation. Les touristes ne restent pas car il n'y a rien à faire en dehors de la visite des quartiers historiques et des musées. C'est dommage, car les retombées économiques qu'on pourrait attendre de ce patrimoine exceptionnel, ne sont pas (plus ?) au rendez-vous.
Gloire à la ducale capitale : Dijon est une ville de très grande tenue. Son architecture et son urbanisme sont d'une très grande richesse. La ville, et son histoire s'entrelace pour ne former qu'un tout cohérent. Du palais des Ducs et des États de Bourgogne à l'Église St Michel en passant par la centaine d'hôtels particuliers, cette cité plusieurs fois centenaire est l'une des cités les plus belle de France. Ce que j'aime à Dijon : Les gens, l'ambiance, la patrimoine, l'été, les parcs, le cours du parc... Ce que je n'aime pas à Dijon : Le mode de consommation de l'espace actuel. L'étalement urbain, le nombre trop important de lotissements.
Dijon, un endroit merveilleux : La première fois que j'ai vu Dijon, j'étais éblouie par la beauté de cette ville. Les rues sont si belles qu'on les traverserait sans cesse du matin au soir. Pour moi Dijon est un endroit merveilleux. Ce que j'aime à Dijon : J'aime l'église, les rues, la mairie mais surtout la gentillesse des gens ; ils ont une façon incroyable d'accueillir les gens. Ce que je n'aime pas à Dijon : Rien, c'est une ville extraordinaire.
8 ans passés à Dijon : Dijon a l'avantage d'être une assez grande ville avec tout ce qu'il faut, sans avoir les inconvénients d'une métropole. J'y ai passé de très belles années dont 4 ans d'années étudiantes supers ! Ça manquait un peu dynamisme au niveau des cafés, mais quand on n'a rien connu d'autre et qu'on débarque d'une petite ville de 4 000 habitants, on ne s'en rend pas compte et on trouve tout génial ! Belle ville au niveau architecture, le vieux Dijon, ville très soignée. Je n'y habite plus aujourd'hui mais j'y reviens avec plaisir chaque fois ! J'y ai des souvenirs à chaque coin de rue ! Ce que j'aime à Dijon : Le centre-ville très très mignon, les rues piétonnes, la rue de la Liberté, la place Wilson et les allées du parc, la place de la Libération, l'ambiance "tranquille" et rassurante que je n'ai pas retrouvée ailleurs. La Vallée de l'Ouche est magnifique, facilement accessible. La route des vins au Sud, les vignes, les coteaux : super beau ! Par contre, le nord est de Dijon est moche (St Apo, Quétigny...), un peu trop plat. La volonté du maire d'embellir la ville, les poubelles pour les crottes de chien. 20/20 pour le réseau de bus ! On ne trouve pas ça partout (rapport qualité prix excellent !) Et puis maintenant il y a un Ikéa, un zénith ! Que demander de plus ? Ce que je n'aime pas à Dijon : Pas trop d'emplois malheureusement. Ville réputée bourgeoise, ce qui est vrai. Climat assez rude l'hiver. Les prix de l'immobilier un peu injustifiés c'est vrai.
Né à Dijon : Cadre agréable, belle architecture et beau patrimoine, il faut prendre la route des grands crus c'est magnifique. Ce que j'aime à Dijon : La ville, l'architecture, le patrimoine régional, le vignoble est proche et magnifique. Ce que je n'aime pas à Dijon : L'hiver est très froid.
Ma ville : Belle ville agréable à vivre. Ce que j'aime à Dijon : La qualité de vie, ville ni trop grosse ni trop petite, bref à une échelle humaine. Ce que je n'aime pas à Dijon : Encore un petit effort à faire sur l'animation du centre ville.
Peut mieux faire : Ville qui manque d'ambitions. Ce que j'aime à Dijon : Le centre historique et l'auditorium. Ce que je n'aime pas à Dijon : L'absence totale d'ambition économique. L'absence d'implantation d'entreprise.
Une très belle ville : Quelle ville magnifique ! Je n'y ai séjourné que quelques jours mais j'y retournerais volontiers ! Les bâtiments et les monuments sont vraiment magnifiques, il y a de la verdure, des coins pour se perdre, les rues pavées du centre sont très jolies, l'Histoire est palpable partout, sans pour autant donner une impression de "vieillot"... Il y a tant à dire ! Par contre il pleut beaucoup trop et il y a beaucoup de brouillard ! Ce que j'aime à Dijon : Le Palais des ducs, l'architecture originale avec ses maisons à colombages, le centre ville très accueillant, les beaux hôtels particuliers de part et d'autres, les routes qui ne sont pas défoncées contrairement à chez moi, cette impression de sérénité, j'ai adoré faire les boutiques, la gastronomie y est un mode de vie, la campagne environnante et ses vignes, les grands vins de la région... Ce que je n'aime pas à Dijon : Je ne peux pas être très objectif... Mais pour faire la fête on a un peu eu du mal à trouver !
Une ville où il fait bon vivre : Une belle ville, un "gouvernement" parfois un peu paresseux. Ce que j'aime à Dijon : L'architecture, la vie, les petites rues, la facilité d'accès. Ce que je n'aime pas à Dijon : Pas grand-chose.
J'adore DIJON : J'ai habité 8 ans en Provence (à 10 km de SALON DE PROVENCE) et c'est là que je me suis vraiment rendu compte que Dijon et la Bourgogne sont exceptionnels... Aucune ville de Provence ne peut rivaliser avec DIJON. Sa gastronomie... Ses vins... Je n'avais vécu qu'à Dijon (à part un an en Alsace que je salue car c'est magnifique) et j'étais habituée à sa beauté. Partir habiter ailleurs m'a fait prendre conscience de la chance que j'avais d'avoir habité cette ville superbe et d'être originaire de cette province. J'y suis revenue dès que j'ai pu et depuis je ne la quitte plus. DIJON tu m'a tellement manqué pendant mes 8 ans d'exil en Provence.
Dijon, une ville magnifique : Ayant vécu 2 années à Dijon, dans le cadre de mes études secondaires, je trouve qu'il s'agit d'une ville magnifique, et ce, pour de nombreuses raisons : paysages alentours, taille humaine, offre d'activités, actions pour les étudiants... Ce que j'aime à Dijon : Énormément de choses. Une agglomération de 250 000 habitants (ce qui n'est pas rien en France), à taille humaine : pas de perte de temps dans bouchons même pour faire Centre-Ville/Extérieur (j'habitais rue Bossuet) où très rarement (départs vacances, etc). Un passé historico-architctural mis en valeur et à faire pâlir des villes plus importantes. Les petits coins animés (Place Emile Zola, Berbisey, etc). De grandes infrastructures qui fait rattraper à la ville le retard énorme qu'elle avait sur des villes équivalentes. Le dynamisme économique est visible et récompensé depuis plusieurs années par les magazines tels que l'Entreprise, Le Point, etc. On y voit de grands chantiers en cours (quartier Jonot, Piscine olympique, LINO, Gare centre-ville, grand stade), à venir (Gare Porte-Neuve, etc.) ou achevés (Auditorium, Zénith, etc). L'offre culturelle y est très importante avec les nombreux théâtres, musées, le planétarium, etc. La délinquance n'y est pas très élevée même si le bruit est fréquent dans les rues du centre-ville la nuit (nuisances sonores des alcoolisés). Bref un cadre de vie dans lequel on incorpore les grands crus voisins (à moins de 20 km) et les spécialités gastronomiques locales et voilà on peut être ravi ! Une situation enviable : les Hautes Côtes, le Morvan, le Jura grâce à une desserte autoroutière unique en France. Ce que je n'aime pas à Dijon : Deux aspects me feraient défaut si je devais m'installer à Dijon pour ma future activité professionnelle : le climat qui n'est pas tempéré (hiver un peu rude et été suffoquant peu tempéré pour le picto-charentais d'origine que je suis), et l'impossibilité l'été de faire l'aller-retour à la mer pour la journée. La rue de la liberté/place de la libération devraient être piétonnes !
Le paradis : Une ville en plein développement. Ce que j'aime à Dijon : Le cadre de vie avec la petite montagne à deux pas, l'Ouche, magnifique rivière, la circulation extrêmement aisée en comparaison avec d'autres villes de France, le climat relativement doux, les commerces, desserte parfaite, A38/A6/A31 et TGV, le Jura et les Alpes à côté, les zones commerciales, les restaurants et la meilleure chocolaterie de l'Est, les bus, les vélos, le canal de Bourgogne, les services de soins. Ce que je n'aime pas à Dijon : La lenteur des Dijonnais en voiture, le brouillard sur l'Est de Dijon très persistant l'hiver, le prix de l'immobilier parfois élevé.
Une grande Ville : Ville agréable à vivre, jeunes, moins jeunes, en couple, avec enfants ou pas... Ce que j'aime à Dijon : Le Centre Ville est agréable, de plus en plus accessible aux vélos, où la qualité des monuments est mis en valeur. Très beaux espaces verts. Ce que je n'aime pas à Dijon : Le prix de l'immobilier qui nous éloigne de cette Ville... malgré des revenus confortables !
Peu vraiment mieux faire : Ville superbe dont le potentiel patrimonial est sous-exploité. Qui connaît l'emplacement du puits de Moïse ? Quelles sont les possibilités de visiter l'ancien parlement ? Ce que j'aime à Dijon : Le c?ur de ville. Ce que je n'aime pas à Dijon : Commerce de détail peu attractif. Rue de la liberté sans magasin porteur. Tous semble "vieillot". Le plan de circulation est aberrant. Les horaires de fermeture des parcs et jardins semblent farfelus ! "A la tombée de la nuit", désigne plutôt l'heure où l'équipe municipale est le mieux disposée à fermer les grilles. D'un jour à l'autre il n'est pas surprenant de constater 02h00 de différence ! Sentiment que la ville ne s'adapte pas aux résidents, mais impose le contraire.
Tranquille : Arrivé en 1996, j'ai pleuré quand j'ai vu la tristesse de cette ville... sincèrement, la nouvelle majorité a bien fait bougé les choses depuis 2001... Dijon est devenue une ville quasi "normale", où l'on peut vivre aussi le soir et ne plus se faire jeter des restaurants à 20h30 parce qu'il est trop tard ! Mais, il reste encore des efforts à faire... Ce que j'aime à Dijon : Le patrimoine, l'absence d'embouteillages importants, les rues piétonnes. Ce que je n'aime pas à Dijon : Le brouillard !
Ce que j'aime à Dijon : Ville historique riche en patrimoine. Musées accessibles à tous cause gratuit tous les jours sans exception. Musée de la vie bourguignonne valant le détour. Les parkings nombreux pour stationner mais... payants. Ce que je n'aime pas à Dijon : La froideur des bourguignons n'aimant guère se lier avec les "étrangers" venant d'autres régions (peu hospitaliers). Le manque d'humilité de certains face au fait que cette région est un "grand" vignoble. Le peu de restaurants dans le centre ville et bars. Rien ne se passe à Dijon au mois d'août - tout est fermé - la population et les touristes en sont ravis !
Ville morne, triste, horrible, sans vie : J'ai vécu 6 ans à Dijon... Ce que j'aime à Dijon : Pas grand chose... On va dire, pour les touristes que le centre ville pittoresque est assez original. Ce que je n'aime pas à Dijon : Ville morne, triste, horrible, sans vie. Les gens sont vieux jeux, tristes, même les jeunes sont déprimants. Je crois que c'est la pire ville que je connaisse niveau ambiance. Si vous aimez l'ambiance thé le dimanche après midi, vous serez servis ! Tout est sinistre là bas ! Tous les quartiers sont laids et les alignement de HLM sont un émerveillement ! Ajoutez à ça le manque total d'activités, un temps grisâtre et triste en permanence, les banlieues dijonnaises et les campagnes avoisinante hideuses et désespérément vides, le manque total d'emploi... Bref, la pire ville de France pour moi, sur tout les points.
Une belle ville : C'est une ville avec un potentiel culturel et économique pas assez exploité et mis en valeur. S'ouvrir vers l'Europe serait bénéfique pour la ville au niveau aérien. Ce que j'aime à Dijon : Son environnement, sa qualité de vie et son passé historique. Ce que je n'aime pas à Dijon : Les citoyens qui ne respectent pas la propreté de ses rues, la tristesse qui se dégage lorsque les commerces ferment le soir à 19h.
Dijon : Une ville agréable, chaleureuse, à échelle humaine. Ce que j'aime à Dijon : Le centre ville historique, les quartiers Montchapet, Victor-Hugo / Gare. La mise en place de tarifs "résidents", ce qui a contribué à libérer considérablement les places de parking. Le style ancien, haussmanien. L'aménagement du centre ville. Les activités sportives. Ce que je n'aime pas à Dijon : Le quartier de la Toison d'Or, un coût surélevé pour une qualité de construction médiocre, tout se ressemble, future cité, mauvais investissement à éviter absolument, chute vertigineuse des prix prévue d'ici 5 à 7 ans !
Ville superbe : En lisant l'avis d'Alexandre, je l'avoue, j'ai éclaté de rire... J'ai moi-même visité Marseille et je dois dire que ce serait plutôt de cette ville qu'il devrait s'adresser en ces termes... Allons, Dijon est superbe... Pour avoir vécu à Marseille je sais de quoi je parle... En tout (architecture, gastronomie, culture, discrétion et sympathie, etc.) les Bourguignons n'ont aucune leçon à recevoir des Provençaux. Heureusement que Marseille a la mer (sale certes mais la mer quand même)...
Capitale des Grands Ducs : Alexandre n'a donné un avis que pour "casser" DIJON. Il devrait aller faire un tour du côté des commentaires sur Marseille. C'est un copié collé ? En fait c'est de Marseille qu'il parle. Et en ce qui concerne le chômage, il y a 14, 1 pour Marseille et 7,7 pour DIJON... C'est dire... Je constate que les 2 seuls avis totalement négatifs sur DIJON viennent de 2 personnes originaires du Sud... Allez essayez de rester objectifs... DIJON est une ville splendide. Certes ses habitants ne vous sautent pas dans les bras mais un peu de réserve me semble préférable à ceux qui vous déballent tous dès les 15 premières minutes et ne vous connaissent plus 2 jours après. Nos vins sont mondialement connus, notre gastronomie est délectable. Notre histoire ? Qui ne connait pas les Ducs de BOURGOGNE ? Sans rancune et vive DIJON.
Ville agréable : Comment ne pas réagir à la lecture d'un avis (celui d'Alexandre) aussi négatif. Franchement, venant de la part d'un Marseillais, c'est l'hôpital qui se moque de la charité. Me rendant régulièrement à Marseille dans le cadre de ma profession, on a vraiment l'impression qu'il parle de sa ville. Dijon n'a pas à rougir de son patrimoine architectural, culturel et gastronomique. La douceur de vivre qui y règne en fait une ville agréable. Certes ce n'est pas la fête à tous les coins de rue, mais une fois que les dijonnais vous ouvrent leur porte c'est pour y partager chaleur et convivialité.
On n'y vient pas par hasard : Malaise ambiant et permanent. Ce que j'aime à Dijon : Rien. Ce que je n'aime pas à Dijon : Pour le Nanceien que je suis, me retrouver à Dijon est à chaque fois très difficile. Cette ville manque cruellement de charisme, pour preuve : personne ne s'y promène, on n'y  va pas pour boire un coup. On s'y ennuie terriblement ! La mentalité : des introvertis sans vie sociale, vieux jeu, etc. C'est véritablement un endroit désagréable. Après ces deux années passée à habiter et travailler à Dijon, j'ai un point de vue objectif. Plusieurs tentatives d'approche de ma part ont toutes avorté, ici, l'autre est un ennemi ! Il n'y a pas d'endroits de rassemblement, où, il n'y a pas de monde.
Ville magnifique : Dijon est superbe, magnifique et pour info, je m'y suis encore promenée samedi et dimanche (quel plaisir, c'est une si belle ville)... Bizarrement j'ai rencontré beaucoup d'autres promeneurs... Mon mari et moi nous nous sommes arrêté boire un verre (les terrasses étaient remplies)... Et ensuite nous sommes allés au jardin botanique et au Planétarium... Il y avait trop de monde à l'expo sur les Grands Singes, nous sommes partis assez vite... Pour finir nous sommes allés voir l'expo sur Camille Claudel... Perso, je trouve la place Stanislas très belle et je suis sûre que les habitants de Nancy sont sympas, qu'ils sortent, qu'ils boivent un verre... Pareil que les Dijonnais... Ce que j'aime à Dijon : Tout... La beauté de la ville, ses parc, ses monuments, ses habitants...
Dijon je t'aime : Ville en plein développement ! La preuve le journal le Monde a indiqué que Dijon a gagné 15 000 salariés sur son bassin d'emplois et que beaucoup de ville aimerait sans prévaloir dont Nancy ! Ce que j'aime à Dijon : Pour répondre à Emil de Nancy : au niveau commercial : la toison d'or, pas d'équivalent à Nancy, Ikea pas équivalent à Nancy, Galerie la Fayette, centre ville de Dijon équivalent à celui de Nancy. Au niveau sport : Foot dijon ligue 2 et Nancy ligue 1, Basket Dijon et Nancy pro A, Hockey Dijon élite Nancy rien, Rugby Dijon ambition monté en pro d2 Nancy rien, Hand masculin Dijon montée en d1 Nancy d2, Hand féminin Dijon d1 Nancy rien, Natation Dijon n1 des clubs français, Judo n3 français... Vie nocturne : Chat noir Dijon où tous les meilleurs DJ passent, une dizaine de boîte nuit, à Nancy les boîtes sont potables mais pas extra, zénith de Dijon 8 000 places Nancy 6 000 places, Auditorium de Dijon pas équivalent dans toute la France, marché de Noël celui de Nancy est riquiqui même si Dijon n'est pas une ville à marché de Noël c'est beaucoup mieux qu'à Nancy. Université : Dijon 30 000 étudiants, Nancy a la moitié d'un campus avec Metz, creps de Dijon un des mieux équipé de France avec plus 20 disciplines en pôle espoir et France. Transport : Gare Dijon la plus importante gare de province, Nancy petite gare pas développée par rapport à Metz, pas d'aéroport à Dijon, le seul point négatif, à Nancy, un aéroport Metz-Nancy, le TGV passe à Dijon et pas à 30 km au nord comme à Nancy, Dijon va avoir un vrai tram. Tourisme : incomparable tant Dijon a une longueur d'avance sur Nancy. Juridiction : Dijon se partage avec Metz et toute les juridictions de l'est de la France !!! Nancy n'existe pas dans la juridiction française !!! Donc voila la réalité Dijon devient plus attractif que Nancy et ça commence à remonter jusque en lorraine, ça peut rendre jaloux, je comprend il y a quelques années j'étais jaloux de Nancy ! Mais en 2008 ce n'est plus du tout le cas !!! Si tu es arrivé à Dijon depuis  2 ans c'est que Nancy ne t'offre pas ce que Dijon t'offre ! Dijon est une capitale régionale. Ce que je n'aime pas à Dijon : Pas d'aéroport et les personnes qui râlent quand Dijon se lance dans de grand projet.
Dijon ville architecturalement et agréablement belle : Centre ville calme, paisible, loin de l'hyper circulation, zone piétonne, parcs et jardins, architecture, églises, rue et avenue, gastronomie... à chaque coin de rues la ville nous surprend ! Ce que j'aime à Dijon : Habitant Nice et pour être venu plusieurs semaines et à plusieurs reprises, je peux vous dire que c'est une réelle joie que de venir à Dijon. Oubliez la circulation monstre du 06 (Alpes-Maritimes), les bâtiments qui ne ressemblent à rien, les constructions abusives et anarchiques, le bruit, les gens qui râlent pour tout et rien, qui klaxonnent. Dijon est à l'opposé de Nice, propre, une ville vraiment splendide j'ai eu un véritable coup de c?ur comme pour Strasbourg d'ailleurs. Les transports en commun fonctionne très bien, le centre ville est très bien desservi, les boutiques, restaurants et bars ne manquent pas trop, il y en suffisamment je pense. Le parc de la Colombière et jardin de la place Darcy, les petites places (Émile Zola), font de Dijon une ville belle, qui respire et envers et contre tout une ville à taille humaine, petite bâtisse d'époque, maison à colombages, bâtiments anciens, églises... Dijon est très bien desservie par la route et le rail, on peut aller partout en train, Suisse, Italie, Paris, Bordeaux, Port Bou... bref les destinations ne manque pas. Ce que je n'aime pas à Dijon : C'est sur que venant de Nice, l'ambiance n'est pas du tout la même, à Dijon la fête est plus confidentielle. Le panel, de bars, restaurants, boîtes et beaucoup moins importants. Il y a moins de monde dans la rue tard le soir. De Menton à Cannes c'est festifs tout les jours 365 jours par an... mais elle en oublie la joie de se retrouver entre amis, de rencontrer et parler avec les gens qu'ils soient touristes Français ou étrangers. Il manque l'aéroport vraiment dommage. A part cela pas grand chose à critiquer !
Dijon s'est réveillée !!! : Après de nombreuses années d'immobilisme, Dijon fait preuve d'un beau dynamisme. Sans faire de politique et en toute objectivité on peut dire que le maire et son équipe ont insufflé à Dijon un nouvel élan digne d'une capitale régionale. Beaucoup a été fait (Zénith, piscine olympique, restauration du musée des beaux arts...) mais beaucoup reste à faire et les grands projets ne manquent pas (tramway, gare tgv, création de nouvelles zones d'activité...). Tout cela pour dire que Dijon a un fort potentiel et que les années à venir s'annoncent prometteuses. Ce que j'aime à Dijon : Le cadre de vie, l'architecture, l'offre culturelle riche et variée. Ce que je n'aime pas à Dijon : La circulation de plus en plus dense comme dans de nombreuses grandes villes. Vivement un centre-ville entièrement piéton...
Les dijonnais... à fuir ! : J'y ai vécu 3 ans d'enfer, alors les murs sont beaux : cité médiévale splendide, des musées... MAIS le tout gâché par une ambiance détestable, la ville grouille de pickpockets, le réseau de bus est très bien, le climat est celui de la Bourgogne... il faut aimer les nuages, le froid et la pluie. Ce que j'aime à Dijon : En partir ! Ce que je n'aime pas à Dijon : Si vous n'attendez rien des gens, Dijon ne vous décevra pas...
Les dijonnais : Il est très différent de visiter cette ville quelques jours et y vivre ! Le touriste peut passer à côté des commerçants qui ne disent pas bonjour, qui vous toisent en silence, les personnes qui refusent de vous aider quand vous avez une carte de la ville dans les mains, les gens qui vous bousculent dans la rue...
Réponse à P. et Anne : Je pense que vous n'avez jamais mis les pieds à Dijon. et, d'ailleurs, à la lecture des commentaires, je pense qu'une seule et même personne répond en truquant son identité... Depuis que Marie a dit que seuls les gens du midi critiquaient Dijon, plusieurs personnes (comme par hasard de régions différentes, critiquent mais souvent complètement à côté de la plaque)... Je vis depuis 45 ans à DIJON, je n'ai jamais entendu parler de pickpockets, ni personne de ma connaissance d'ailleurs. Les gens y sont soit sympa soit indifférents (comme partout) et le climat n'a rien à envier aux autres régions de France. Par contre, au niveau Prestige Historique, Vins et Gastronomie, devant la BOURGOGNE (et sa capitale DIJON) salué 3 fois. Ce que j'aime à Dijon : Tout. Et pourtant j'ai voyagé en France. DIJON EST TROP belle. Ce que je n'aime pas à Dijon : Les gens qui n'y sont jamais venus et qui critiquent et les gens qui y sont venus et qui critiquent car rien chez eux n'arrivent à la cheville de la Grande bourgogne et de sa capitale. La Capitale des Grands Ducs... DIJON la SUBLIME.
Mon amour : J'ai passé 5 années de ma vie à Dijon, ville dans laquelle mon premier fils est né il y a 8 ans et j'ai vraiment passé de bons moments même si le voisinage était un peu particulier, mais j'ai vraiment adoré. Ce que j'aime à Dijon : La rue de la liberté, cette rue a vraiment son nom, car c'est le lieu le plus fréquenté dès le lever du jour. La route des vins qui est un circuit très formidable, agréable et très merveilleux par sa beauté. Le silence, le calme qui règne dans toute la ville. La fréquentation des supermarchés par les gens le week-end, le samedi vers 19h où les gens accourent pour rattraper le magasin qui va fermer. La sortie des classes le vendredi à 16h pour tous ceux qui ne sont pas originaires de Dijon, le calme qui y règne est très reposant. La fréquentation du marché des Gresilles qui est le symbole des cultures diverses, celui du centre ville qui lui est particulier. les monuments historiques, les églises (Saint Michel, Saint Bénigne) le palais des ducs de Bourgogne, la chouette... j'aime Dijon par ses programmes pour les enfants des quartiers qui n'ont rien à faire pendants les vacances. Les magasins en période de solde qui sont visités à tout moment de la journée... Ce que je n'aime pas à Dijon : Le manque d'hospitalité de certaines personnes. La négligence des plus démunis...
Belle ville agréable : Grande ville (150 000 habitants, 230 000 dans l'agglomération), calme, très belle, active, bien desservie. J'y ai étudié deux ans et j'aimerais pouvoir y travailler. Ce que j'aime à Dijon : Le centre ville historique, beau, propre, riche touristiquement. Le canal, le réseau bus, la délinquance plus faible que dans d'autres villes bourguignonnes pourtant plus petites, l'offre universitaire, la proximité de Lyon et Paris par le train, la campagne aux alentours. Ce que je n'aime pas à Dijon : Les bouchons, le trajet en bus campus-gare, la sécurité sur le campus pas forcément terrible (quand j'étais étudiant, au début des années 2000 tout le monde pouvait entrer), les loyers qui augmentent.
En route pour Dijon ! : Moi je pars habiter un an à Dijon pour devenir un peu indépendante, et j'ai remarqué que c'est une ville calme mais qui est vraiment très agréable pour se promener. Certes il n'y a pas beaucoup de bars et tout ça, mais en ce qui me concerne je préfère me poser chez moi avec mes amis ! Pour ce qui est de la mentalité des gens, il y a deux catégories de personnes : les gens qui se prennent pour quelqu'un et qui vous répondent comme de la m... , et les autres qui sont très chaleureux et gentils. Enfin, moi qui habite Paris, j'ai l'habitude de vivre avec des gens stupides et inintéressants, j'espère juste qu'au niveau des étudiants ce sera pas le cas en majorité ! Ce que je n'aime pas à Dijon : Certaines mentalités qui m'ont parut vraiment désagréables.
Dijon assez spécial : Ville assez bizarre avec de drôles de mentalités. Ce que j'aime à Dijon : La propreté, le fleurissement. Ce que je n'aime pas à Dijon : Le brouillard.
A Pierre ! : J'ai vu que beaucoup dont notamment Pierre ont répondu à l'avis d'Alexandre... Alors déjà ce garçon a la droit de penser ce qu'il veut de cette ville, c'est le but non ? Mais surtout je veux répondre à Pierre qui ma fait beaucoup rire. La mer de Marseille n'est pas sale et comme disais un certains Aznavour "il me semble que la misère serait moins au pénible au soleil". Sans critiquer Dijon, la Provence n'a pas grand chose à lui envier, y a qu'à voir où sont tous les dijonnais l'été ! Ce que j'aime à Dijon : La moutarde !
A Minot : Si Alexandre a le droit de dire ce qu'il veut, c'est également le cas de Pierre n'est ce pas ? Oui la mer à Marseille est sale. Oui Marseille est sale également. En ce qui me concerne, après avoir vécu 8 ans en Provence (contraintes de travail) je n'y ait plus remis les pieds après être revenue à Dijon. Ce que j'aime à Dijon : Tout. Cette ville est magnifique.
Ville morte : Une ville sans intérêt ! Il ne s'y passe jamais rien, il n'y a aucune animation et en plus la campagne environnante est immonde. Le soir à partir de 19h00, c'est le désert complet. Niveau emploi c'est catastrophique et je ne parle même pas de la mentalité extrêmement froide des dijonnais, j'ai vécu à Bordeaux également qui n'a pas bonne réputation à ce niveau là mais c'est rien à coté de Dijon. Ce que j'aime à Dijon : Elle donne envie de partir ailleurs (très loin). Ce que je n'aime pas à Dijon : Le manque d'aménagements urbains, le "vide" du centre...
Bourgogne : Je suis bourguignon de naissance et arrivé à Dijon en 2000, ville superbe très agréable de flâner en centre ville, beaucoup de chose a faire (musée, sportif, social, expo concert...) mais il faut se renseigner. J'ai eu de la chance il y a 2 ans de pouvoir habiter un appart terrasse, donc en résumer aujourd'hui je me sens dijonnais. Ce que j'aime à Dijon : Réseau vélo, bus. Ville de taille humaine ou il y a presque tout. Ce que je n'aime pas à Dijon : Un très grand manque de communication en manifestation culturel, sportif, activité... Immobilier trop cher.
Dijon oui mais les Dijonnais... : J'habite à Dijon depuis plus de 3 ans maintenant, et je ne pense qu'à une chose : en partir très vite ! Pourtant j'ai habité beaucoup de ville que j'ai toutes appréciées. La ville est certes très jolie, enfin surtout le centre historique, et j'aime bien le côté petite ville à taille humaine. Par contre les Dijonnais (d'une manière générale bien sûr, il y a des exceptions) sont d'un accueil glacial, aucune ouverture sur les "étrangers", je n'ai fait connaissance qu'avec des non-dijonnais comme moi et l'avis est partagé par tous les expatriés ! Il y a une (fausse !) bourgeoisie très présente ! Quant à la situation géographique, c'est vrai que c'est pas top non plus, vraiment trop loin de l'océan et du Sud Ouest pour moi en tout cas. Bref il n'y a que les dijonnais pour aimer vivre à Dijon ! Ce que j'aime à Dijon : Le centre historique, le vin ! Ce que je n'aime pas à Dijon : La froideur des Dijonnais, la bourgeoisie ambiante qui plombe vraiment la mentalité, quel dommage !
Une belle ville en déficit d'image ! : Ville magnifique quant à son patrimoine et son potentiel touristique. Trop peu de projet pour l'ouvrir au monde. Pas d'aéroport international ! Ce que j'aime à Dijon : L'architecture et l'histoire du centre. Le dynamisme économique du quartier de la Toison. Ce que je n'aime pas à Dijon : Le manque d'envergure ! La politique de stationnement trop sectorisée. Certains quartiers n'ont pas de parking, ce sont ceux qui ne bénéficient pas d'un stationnement résidentiel ! Est-ce logique ? Je n'aime pas ceux qui considèrent que le problème relationnel vient toujours des autres ! Je pense que les Dijonnais ne sont pas moins accueillants qu'ailleurs. Trop de bâtiments désaffectés ou fermés à la visite (Saint-Philibert, l'ancien parlement, Saint-Étienne...). Le musée François Rude, très restreint !
Que ceux qui n'aiment pas la ville de Dijon la quittent : Je suis dijonnaise de naissance j'y ai habité 39 ans et j'aime cette ville. Je ne me reconnais pas dans ce que les gens disent des Dijonnais, je suis sans doute une exception... Ce que j'aime à Dijon : Les espaces verts, le centre ville. Ce que je n'aime pas à Dijon : Le manque d'animation le soir mais pour moi ce n'est pas un problème.
Ville rassurante : Ville agréable mais manque d'animation le soir. Ce que j'aime à Dijon : Beauté de la ville, de ses monuments. Ce que je n'aime pas à Dijon : Manque de place de parking gratuit.
Où vivre alors ? : Native de Dijon, j'y habite depuis 23 ans, je ne peux pas critiquer ma ville. Je m'y sens bien, il n'y a pas plus d'insécurité qu'ailleurs... Et je n'ai jamais vu de picpocket ! C'est une ville agréable, en ce qui concerne l'animation et le reste, la mairie fait des efforts depuis quelques année, il faut quand même l'avouer. Je ne pense pas que les gens ici soit plus froid qu'ailleurs, je n'ai jamais rejeté quelqu'un qui avait l'accent du sud ! Dans un cadre professionnel, je suis allée visiter le même genre de site concernant Montpellier ou Bordeaux, et bien j'ai pu lire le même genre de critique ! Il faut s'adapter et faire des efforts, je pense que c'est la solution pour s'intégrer dans une ville qui n'est pas celle de nos origines ! Ce que j'aime à Dijon : Le centre ville, son histoire, ses monuments... Mais ce que je préfère c'est la route des grands crus, des vignes a perte de vue, de charmants villages, grands vins et gastronomie ! Le fait que ce soit une petite ville nous facilite l'accès piétons, pas besoin de prendre la voiture d'un point A à un point B, le réseau bus et vélo, et la moutarde ! Sauvons la moutarde de Dijon et le personnel d'Amora-Maille ! Ce que je n'aime pas à Dijon : Le manque de stationnement gratuit pour les riverains... C'est quand même dommage de payer le parcmètre dans sa propre rue ! Ce qui est aussi navrant c'est que les dijonnais s'investissent de moins en moins dans les manifestations culturelles ou animations. Tout le monde pleure que le centre ville est mort, qu'il n'y a rien pour sortir mais quand on organise quelque chose, il n'y a jamais personne, alors à force.
Bien à Dijon : Une vie tranquille et paisible à Dijon. Ce que j'aime à Dijon : J'aime flâner dans le centre ville qui est toujours animé. J'apprécie aussi tous les parcs pour se détendre. Ce que je n'aime pas à Dijon : Le climat, l'hiver parait un peu long. Surtout quand on est du sud.
A voir et à y rester mais pas quand on a la vingtaine : Moi qui suit géographe et passionné d'histoire urbaine, voila un magnifique site d'étude. Ce que j'aime à Dijon : Très belle ville et les alentours aussi : Marsannay, le lac Kyr et sa plage, talant, les promenades le long de cours d'eau dans Dijon (véritable dépaysement!), le port avec ses péniches. Sinon, au centre-ville les musées bien garnies, les façades d'églises, le dynamisme du quartier des antiquaires, la place Émile Zola qui rappelle un village méditerranéen et le sentiment d'une vraie identité bourguignone. Et sécurité ok, banlieue pas craignos. Ce que je n'aime pas à Dijon : Manque de dynamisme en dehors de l'été. Pas de grande diversité de bars et restaurants. Manque un vrai centre commercial au centre-ville. Pas de réelle vie nocturne (il n'y a plus personne en ville passé minuit). Dommage que les magasins de vêtements les plus intéressants soit en dehors du centre-ville.
Ville belle mais gens peu agréables : J'habite le centre ville de Dijon depuis peu mais pour le moment un peu déçu. Ce que j'aime à Dijon : Patrimoine architectural, situation géographique avec proximité de grands axes routiers. Ce que je n'aime pas à Dijon : La lenteur des gens au volant, la propreté de la ville (je vois quasiment chaque nuit des gens uriner dans la rue), le tapage nocturne : les gens n'ont vraiment aucun respect , et Dijon n'usurpe pas sa réputation de ville bourgeoise : les gens sont peu chaleureux.
J'ai 21 ans...Et j'adore Dijon : Pour tous les étudiants qui hésitent à venir.. Ce que j'aime à Dijon : -3 pôles commerciaux différents (toison d'or, quétigny, centre ville...Qui ont près de 200 magasins chacun...)- un Ikea qui permet de se meubler pour pas très cher- des vélos, des bus, et un tramway... Économiquement on peut pas faire mieux pour pas prendre la voiture !- une piscine olympique qui se construit...!- des boîtes de nuit (et spécialement le chat noir) où viennent pratiquement chaque année David guetta, Bob sinclair, Magic System, Martin solveig...Qui a dit que Dijon était nulle la nuit ?- des petits café typique où le café n'est pas cher !- une place de la Libération tellement belle en été...- des bars gay où l'ambiance est géniale et où s'amuse qu'on soit gays ou hétéro-une ville qui vit A fond les évènements sportif... Je repense à la finale de coupe du monde France-Italie qui avait été retransmise dans notre... Zenith !- les allées du parc , le lac kyr , le parc de la toison d'or , les carrières bacquin, Dijon est parsemé d'endroits verdoyants où on peut passer un après midi entre amis sans être "envahis" par d'autres personnes...- et oui la ville est plus "petite" mais c'est ce qui vous permet de croiser quelqu'un que vous connaissez à chaque coin de rue, et ça, ça la rend très conviviale...- Enfin, personnellement je n'ai jamais été agressée en rentrant à 2h du matin, je ne me suis jamais fait voler quoi que ce soit, et oui...Il y a bien une rue qui sent vraiment mauvais à Dijon, je vous l'accorde...Mais quelle ville peut se vanter de faire mieux ? Ce que je n'aime pas à Dijon : - Oui la bourgeoisie environnante n'est jamais agréable... Mais je n'aimais pas non plus les parisiens hyper froid et hyper speedé, ni me faire aborder tous les 35m à Marseille, ni payé le double pour un diabolo à Lyon... Rien n'est jamais parfait. Mais Dijon s'en rapproche ;-).
Une ville magnifique : Habitant depuis 1994 sur Dijon, je dirais que c'est une très belle ville disposant d'un patrimoine historique appréciable. Dijon est injustement critiqué pour son manque d'ambiance et la froideur des dijonnais. Les dijonnais sont exigeants en amitié mais une fois celle-ci établie, il s'agit de gens chaleureux et particulièrement accueillants. Venant de la région parisienne, je trouve que Dijon est une ville sûre, on peut s'y promener aisément en pleine nuit sans craindre une agression à chaque coin de rue. Les quartiers sensibles existent mais ils n'ont rien à avoir avec les banlieues plm. La vie économique mérite un peu plus d'ambition mais la situation s'améliore. Ce que j'aime à Dijon : - Le centre ville historique bien qu'il soit petit en proportion de la ville.- Le quartier des antiquaires.- La place Émile Zola et ses terrasses.- La place de la libération rénovée et illuminée la nuit.- Le musée des beaux arts.- La possibilité de se garer en parking couvert pour un prix réduit. La circulation plutôt fluide (bien que de moins en moins). L'apéro à la Com, le cocktail à la rhumerie... Ce que je n'aime pas à Dijon : - Le centre commercial de la Toison d'or : une série de boutiques sans intérêts de moyen et bas de gamme.- Les trottoirs en "terre battue" se transformant en champs de boue à la moindre averse (si la mairie pouvait de décider à mettre du macadam partout !)- La volonté de la mairie de "faire comme Paris" : les couloirs de bus, le tram... Les couloirs de bus ont entravé la circulation alors qu'il n'existait aucune nécessité à ce niveau, désormais on voit les chauffeurs de bus attendre aux arrêts car ils sont en avance. Et que dire des pistes cyclables en sens inverse de la situation = Mortel.
Ce que je n'aime pas à Dijon : A Dijon mise à part la moutarde il n'y a rien d'autre. Ce que j'aime à Dijon : Rien, c'est pour ça que fin septembre je quitte cette ville. Ce que je n'aime pas à Dijon : Les crottes de chiens et les traînées d'urines sur les trottoirs.
Ville agréable : Jolie ville qui est mise en valeur par ces différents monuments. Ce que j'aime à Dijon : La place François Rude... Le marché... Les monuments historiques !
L'horreur : J'habite à Dijon depuis 7 ans, et je commence à en avoir un ras le bol général. Dijon est une ville qui se veut accueillante, et très honnêtement le centre-ville est assez joli. Mais on en a vite fait le tour... Ce que j'aime à Dijon : Pas grand chose. Ce que je n'aime pas à Dijon : Alors petite liste (non exhaustive):- les gens qui se la pètent alors qu'ils n'ont pas un rond- les gens qui se la pètent parce que "nous, on a les vignes" (ouais, génial!)- les conducteurs en 21 : faites très très attention, ils sont persuadés d'être des pilotes et ils ne savent pas conduire, ils sont très dangereux. Par contre, il suffit de riposter un peu et ils font semblant de ne plus vous voir... On se déballonne vite ici! Comme qui dirait, "que de la gueule!"- les personnes qui disent que "Dijon n'a rien à envier aux villes du Sud, tant au niveau météo que cadre de vie" (si, si, je l'ai entendu, véridique)- on s'ennuie, il n'y a rien à faire ici- il fait très mauvais, Dijon est un courant d'air géant, et il y a plus de précipitations qu'à Besançon! Bref, fuyez.
Fuyez Dijon ! : Pour tous ceux qui se voit proposer une opportunité prof sur Djion et qui, hésitants, consultent ce site: refusez! Ce que j'aime à Dijon : Les piscines et les clubs de sport ne sont pas chers Ce que je n'aime pas à Dijon : Si vous vous voulez vous ennuyer a mourir, n'hésitez pas. Je ne me lancerai pas dans une liste sans fin: consultez ce qui est dit par ailleurs c'est sans appel. Les points positifs décrits par certains me semblent risibles, sauf que l'hyper centre est plutôt joli.
Vive Dijon : Pour moi qui suis étudiant en urbanisme la ville de Dijon est la ville rêvée, la belle endormie semble se réveiller, les projets fleurissent de partout, aussi bien en matière de transports, d'infrastructures, de projets culturels. Le projet de tramway est le fil conducteur d'un changement radical dans la vie des dijonnais. Il faudra que les dijonnais s'habituent à cette idée que la ville n'aura plus sa place dans le centre ville, les bus non plus, bienvenue au piétons aux cycliste et aux petites navettes gratuites. Le cadre de vie est déjà pas mal à Dijon mais cela ne peut que s'arranger. Ce que j'aime à Dijon : Les projets qui fleurissent, le cadre de vie, les transports publics, l'architecture, les musées gratuits, la vapeur (salle de concert) la foire de Dijon, les nouveaux quartiers (junot, clémenceau, heudeulet...) le concert de rentrée, le marché de noël, la grande roue... Et tellement d'autres choses. Ce que je n'aime pas à Dijon : Les heures de pointes dans les bus (vivement le tram) les dijonnais qui sont contre absolument tout, les files de bus au centre ville.
Dijon, mon calvaire : Rien à redire sur les bâtiments... Tout est authentique et entretenu... Par contre beaucoup à dire sur ses habitants... Moi qui ai fait le tour de France en séjours de 2/3 ans... La seule ville qui refuse de se livrer... De communiquer et de partager est bien Dijon. Ce que j'aime à Dijon : L'architecture bien sûr... La tranquillité... Mais à part cela? Ce que je n'aime pas à Dijon : La supériorité de ses habitants...
Dijon : J'y ai vécu 11 ans, ma famille y vit. On s'est tous barrés, sauf mes parents, tellement on s'y ennuie sec. Je vis à Lyon maintenant et j'ai l'impression de revivre. Si vous aimez les villes dynamiques et attractives, n'allez pas à Dijon mais à Lyon ! Ce que j'aime à Dijon : Certains bâtiments, la place de la libération. Ce que je n'aime pas à Dijon : Son manque de dynamisme : c'est une ville dans le coma ! La mentalité bourgeoise et froide des habitants. On a vite fait le tour du centre-ville qui, même s'il est assez beau, reste minuscule et désespérément uniforme. Le climat est tout aussi pourri, avec un temps souvent couvert et froid. La ville est grise et déprimante, c'est affreux. Si vous aimez bouger dans la vie, Dijon n'est pas faite pour vous.
J'adore Dijon : C'est une ville magnifique et je ne me lasse pas de l'arpenter en long, en large et en travers. S'y promener est un plaisir pour les yeux. C'est une ville magnifique. Le palais des ducs, la place de la libération (j'adore) avec ses jets d'eaux l'été et son marché de noël l'hiver, ses musées, ses parcs, les allées du parc (une des plus belles avenues de France et son monument somptueux) ses fêtes de la vignes, sa foire gastronomique, son auditorium, la rue de la liberté et ses drapeaux l'été ses décorations pour noël, la place du bareuzai, l'église saint bénigne, le puits de moïse, ses monuments, etc... On ne peut écrire toutes les beautés de cette ville, il y en a tellement... J'ai visité pas mal de villes mais celle que j'aime, la seule, la vraie et l'unique, c'est Dijon. Bon, c'est vrai que Paris et Strasbourg sont très belles également (faut être honnête). Ce que j'aime à Dijon : Ses musées gratuits, ses navettes gratuites, j'aime tout à Dijon. Son Histoire (H majuscule) si grandiose (et oui, les ducs de Bourgogne ont été les grands ducs d'occident) sa gastronomie, ses vins, etc... J'aime tout. Ce que je n'aime pas à Dijon : Ceux qui la critiquent et qui critiquent ses habitants. Que ces gens se remettent en cause. Ils sont sans aucun doute peu sympathiques et c'est pourquoi les dijonnais n'ont pas voulu d'eux comme amis.
Dijon, du potentiel : Dijon est une superbe ville, un peu isolée, mais qui a à mon avis un potentiel important. Dijon a choisi avec d'autres villes de créer un nouveau territoire qui reprendra les attributs du département selon la nouvelle réforme territoriale : c'est la métropole Rhin-Rhône. Une initiative totalement innovante avec plein de projets communs. Cette métropole ira de Dijon à Mulhouse, cette dernière redevenue très dynamique après des années de crise industrielle en est la porte ouverte sur l'espace rhénan. Ce que j'aime à Dijon : La beauté de la ville. Le potentiel lié à la métropole Rhin-Rhône. Ce que je n'aime pas à Dijon : L'arrogance injustifiée de certains habitants.
La belle endormie qui se réveille : Une ville où il fait presque bon vivre. Je suis à Dijon depuis 3 ans et ne me fait pas à l'hospitalité bourguignonne. Heureusement que la beauté de la ville et les campagnes environnantes valent bien plus que leurs regards. Dijon après le tram pourrait être intéressante, mais d'ici là tout piétine. Ce que j'aime à Dijon : Le réseau de bus : vous pourrez aller partout facilement : si vous avez besoin d'un bon bol d'air frais, vous allez à fontaine d'ouche en bus en 10 min et vous voila au milieu des falaises dans le parc de la combe à la serpent. La campagne environnante est un pur régal : le lac kir, les forêts, le canal de bourgogne, la route de Chamboeuf exceptionnel, la route des vins. Le choix des boutiques, la présence des grandes enseignes commerciales. Il fait bon flâner dans les rues piétonnes le dimanche quand elles sont vides (à éviter le samedi après midi). Le patrimoine architectural hors du commun. La place de la libération, véritable bonheur lors des soirées estivales, tout comme la plage du lac Kir. La proximité de la Suisse en TGV (2h au max) et de Paris (1h40). Pouvoir se déplacer sans même avoir de voiture est un plaisir. Ce que je n'aime pas à Dijon : Les pistes cyclables déjantées (avenue de Stalingrad par exemple) où il faut zigzaguer entre les voitures mal garées les poubelles et les poteaux, l'incivilité certaine au volant (les dijonnais ont eu le permis dans bonux). L'accueil des autochtones plus que froid  ! Les rues piétonnes le samedi sont un vrai cauchemar, tout le monde se marche dessus. Les bus rue de la liberté trop présents, ça gâche un peu la promenade tant par le bruit que par les gaz d'échappements. Les "grands boulevards" complètement déglingués depuis les travaux de l'été 2009 où circuler à vélo est un vrai défi. Les problèmes de circulation "vous en faites pas, c'est pas grave avec le tramway en 2013 ce sera réglé", mais en attendant on patauge. Pas de ligne de train direct vers l'ouest, passage par Paris obligé. Le climat : si vous aimez la pluie vous allez adorer ! L'accueil des touristes me semble mal adapté. En partie à cause de la froideur des gens, mais aussi du fait que pour eux, vivre dans une ville magnifique c'est "normal".
Une ville assez agréable : J'ai vécu 20 ans à dijon. Ce que j'aime à Dijon : La beauté de la ville ; le réseau de transports en communs bien développé ; les nombreux commerces et espaces verts ; la gastronomie ; le campus universitaire... Ce que je n'aime pas à Dijon : Le climat (pas assez tempéré) le nombre grandissant de traînards dans les rues ; la mentalité des gens (souvent moqueurs, voire méprisants, hautains) le peu d'animation.
Dijon ville morte ! : Ça pourrait être une ville agréable mais... Ce que j'aime à Dijon : J'ai aimé cette ville quand j'y suis arrivée, mais je n'y trouve plus aucun attrait. Ce que je n'aime pas à Dijon : Le manque de vie en journée comme en soirée, c'est mortel ! Trop de flics dans les rues mais pas pour la sécurité, "trop de "madame une tite pièce", "ta pas une clope", etc... L'humeur massacrante des gens qui se sentent constamment agressés même si on dit "bonjour"...
Une mini-ville très agréable ! : J'habite sur Dijon depuis 2 ans et demi. Originaire de Lyon, dès mon arrivée sur Dijon, je me suis sentie plus zen, plus tranquille, moins stressée... J'ai rencontré pleins de gens très sympa ! Il ne faut pas écouter tout ce qui est dit sur ses habitants austères, bcbg... C'est comme de partout ! Ce que j'aime à Dijon : Une jolie petite ville propre, très bien entretenue. De succulents restaurants, des pubs sympa, de nombreux cinés très différents les uns des autres, la découvertes de bons monuments et les musées gratuits, la place de la libération où il fait bon de boire un verre en terrasse au printemps, en été... Ce que je n'aime pas à Dijon : Les zonards qui réclament pièces, clopes... Et qui sont de plus en plus nombreux...
Dijon... : Je veux par ce commentaire donner raison à tous ceux qui grognent contre la population froide et hautaine, et à l'ennui mortel qui y règne. J'ai 22 ans, né à Dijon, et j'ai vécu à Dijon jusque là, mais croyez-moi, je trépigne d'impatience à l'idée de partir d'ici ! Ce que j'aime à Dijon : Alors, bien sûr il y a des points positifs. Le fait que la ville soit assez petite est appréciable, on n'a pas à faire 2h de trajet pour se rendre d'un point à un autre, on connaît la ville assez vite aussi. Les pubs et autres resto sont très sympa, et on n'a pas de mal à tomber dessus, tant il sont présents. Ce que je n'aime pas à Dijon : Oui je suis né et ai vécu tout ma vie à Dijon : on peut donc me considérer comme un vrai dijonnais. Cependant, je ne me suis toujours pas habitué à l'ambiance bourgeoise qui y règne, à toutes ces personnes si désagréables (peut-être ne suis-je pas si dijonnais, alors ?). OJe dois avouer que je ne me retrouve pas dans cette ville. Et l'ennui est omniprésent à Dijon. Une ville étudiante ? Oui, probablement étant donné que le seul soir qui bouge est le jeudi, tous ceux-là rentrant chez eux (comme quoi !) le vendredi. Les week-end se suivent et... Se ressemblent, oui. Et puis parlons de la beauté de cette ville : oui, Dijon est belle, mais sur un rayon de 200m, ce qui fait léger.
Pas pour moi c'est sur ! ! : Originaire de la région lyonnaise et ici pour raisons professionnelles depuis 5 ans je n'ai qu'une hâte : pouvoir repartir ! Ce que j'aime à Dijon : C'est une jolie ville pas désagréable à vivre en fonction de ce que l'on recherche. J'aurais vraiment voulu pouvoir en faire une ville d'adoption avant de mieux la connaître... Ce que je n'aime pas à Dijon : Là ça risque d'être plus long... Immobilier trop cher sans qu'à mon sens ça ne soit justifié, haute idée d'eux même de beaucoup d'habitants de Dijon... Loin de la mer, loin de la montagne et un climat trop peu ensoleillé... Dynamisme général assez moyen alors que par ailleurs on voit parfois apparaître des projets sur dimensionnés... Je crois que ce qui m'a toujours frappé c'est le réel décalage entre l'image que les dijonnais ont de leur ville et d'eux même et la réalité si on peut se permettre la comparaison... C'est dommage je trouve...
Dijon la tranquile : Belle petite ville autonome. Ce que j'aime à Dijon : Sa taille tout est à 15 minutes, et tout y est : des écoles à la fac des musées au théâtre/opéra et zénith, des magasins sur tout ! Des transports avec autoroutes, tgv et aéroport et canal de bourgogne bus et tram, un marché couvert et son centre ville très attachant et son centre commercial toison d'or bien pratique par mauvais temps. Ce que je n'aime pas à Dijon : Son manque de dynamisme professionnel, où sont les postes pour retenir nos expert et nos cadres ? Son climat avec son brouillard d'automne. Et la froideur des Dijonnais dur a percer. Mais les amis faits à Dijon se gardent pour la vie !
Déçue de l'image que l'on a des Dijonnais : Ça fait maintenant plus de 20 ans que je vis a Dijon, et je pense être assez sympathique avec les touristes ou les gens perdus qui me demandent leur chemin. C'est pour cette raison que je suis très déçue et triste de l'avis que vous avez des Dijonnais. Je me dis que malgré le fait que certaines personnes soient correctes, la nature humaine retiendra toujours les mauvais cotés plutôt que les bons. C'est vrai que parfois on tombe sur des gens antipathiques mais j'en ai croisé en Espagne, à Antibes, à Paris, à Autun... Et c'est pas pour autant que j'en ai fait une généralité ! Ce que j'aime à Dijon : J'aime tout car c'est ma ville (je manque peut-être d'objectivité) : l'architecture, le temps (il n'y pleut pas si souvent, pourquoi tant de haine ?), les possibilités, les espaces verts. Pour ceux qui s'en donne les moyens, on peut s'y amuser ! Ce que je n'aime pas à Dijon : Comme partout : l'enfer c'est les autres. Mais moi comme beaucoup d'autres essayons de rendre la vie plus agréable ! Le vrai problème c'est le manque de respect et de tolérance, et c'est universel !
Dijon ne mérite pas ça... : Je suis bien triste de lire tant de jugements si peu fondés. Tous vos avis négatifs voir haineux parfois envers cette ville et ses habitants m'interpellent. Ce que j'aime à Dijon : Je ne me suis jamais ennuyé à Dijon, sauf peut-être le dimanche de temps à autre. Il y a tout à Dijon centre historique, boutiques et centres commerciaux, transports en commun, musées, salles de concert dont un zénith, bar et restaurants en nombre, karting, structure sportive en masse club pro en basket, foot, sans parler du hockey et j'en passe, patinoire, piscine olympique, parcs aquatiques, circuit automobile, culturels, lac Kir, université, foire internationale et pleins d'autres choses encore. La vie y est tranquille, tous les avantages d'une grande ville sans ses inconvénients, ses habitants trop souvent montré du doigt injustement. Sa proximité de Paris, proche de la Suisse, piste de ski à 2h00 en voiture. Ce que je n'aime pas à Dijon : Franchement si vous vous y ennuyez, au lieu de vous plaindre, posez vous les bonnes questions.
Bon souvenir : J'ai passé 3 ans à Dijon dans le cadre de mes études et je dois dire que je m'y suis vraiment plu. Néanmoins je n'aurais peut-être pas aimé y bosser. Ville super calme, avec assez peu de délinquance comparé à d'autres villes de taille similaire. Jamais une embrouille en rentrant de soirée. Ce que j'aime à Dijon : Architecture de centre ville splendide. Le "c?ur" de Dijon est très agréable à visiter, le lac kir (même si pas tout près) la gastronomie (pas mal de restos bien sympas) la route des vins à proximité (pour les amateurs.). Ce que je n'aime pas à Dijon : Coût du logement, le centre ville manque d'un cours d'eau (fleuve, rivière.) seul la présence du lac (artificiel) Kir un peu trop excentré. Climat peu clément.
Peut mieux faire !... : En progrès constant mais avec de gros efforts à fournir notamment sur le commerce et le tourisme. Ce que j'aime à Dijon : Architecture, qualité de vie.
La vie est courte, ne la gâchez pas à Dijon : Je suis dijonnais de naissance donc je sais de quoi je parle. J'ai survécu plus de 15 ans dans cette ville. Ce que j'aime à Dijon : Belle architecture... Je vois rien d'autre. Ce que je n'aime pas à Dijon : La météo, l'humeur casanière des gens, le manque d'ouverture d'esprit des gens : toujours sur la défensive, ont peur d'aller vers les autres, sont dans leur petit groupe d'amis qui ne s'élargit jamais. Se prennent pour une grande ville alors que Dijon c'est vraiment pas grand. Je n'ai qu'une chose a dire : sortez de chez vous et parcourez la France, vous verrez que vous avez vraiment du chemin a faire avant d'être une ville vivante ! Les week ends sont à mourir et sont toujours les mêmes. Les gens ont leurs petites habitudes. La vie c'est l'imprévu et le changement si vous ne voulez pas mourir idiots !
Passez votre chemin ! : Jolie ville mais nombriliste, orgueilleuse et renfermée sur elle-même. Ce que j'aime à Dijon : Sa gare, preuve physique qu'on peut fuir. Ce que je n'aime pas à Dijon : Après 3 ans dans cette ville, raison professionnelle, je n'y ai rencontré que des gens faux et pas très sympa. On ne voit pas plus loin que les frontières de la ville. Mon plus beau souvenir fut celui du jour ou j'ai reçu ma mutation. Les habitants de Dijon devraient apprendre à être plus humbles.
Bonne ville vivante : Ville de taille idéale (on en sort en 5 mn, on va facilement d'un point à un autre) plate (bien pour le vélo) avec un beau centre ville bien relié au reste de la ville. Relations humaines sympathiques, bourguignons plutôt accueillants. Ce que j'aime à Dijon : La taille de la ville, le centre ville, très beau, plein de magasins, de bars, la nature accessible dès qu'on sort de la ville, en quelques minutes, les commodité, écoles, facs et autres, la situation par rapport au reste du pays, entre Paris et Lyon. Ce que je n'aime pas à Dijon : L'absence de zone commerciale au nord ouest, une offre plutôt faible en bibliothèques (payantes alors que les musées sont gratuits) et une offre faible au niveau sport (tennis...). Pistes cyclables à créer.
Ville idéalement placée : De la part d'un étudiant vivant à Dijon mais étudiant la semaine sur Lyon. La ville est située à 2h de Lyon, Paris, pistes de ski... Ville de taille moyenne, on en sort très vite et on se retrouve dans la campagne et les vignes rapidement. Plutôt agréable à vivre, elle possède de nombreux parcs (arquebuse, colombière, carrière bacquin) contrairement à Lyon qui possède un gros parc celui de la tête d'or (très joli) et c'est tout. Très dynamique (piscine olympique, le zénith, le grand stade, bientôt le tramway), par contre la nuit arrivée, pas un chat dans les rues, aucune ambiance, bref rien à faire. La ville attire notamment à cause de son emplacement au centre du noeud paris-rhin-rhône (avec la création récente d'ikea, de grosses entreprises). Sinon au niveau du sport, la ville possède de nombreux équipements mais pas assez de piscines ! Plutôt bien lotie sur le plan national avec le dfco au foot, la jda au basket, le cdb au hand, hockey sur glace, rugby et j'en passe. Ce que j'aime à Dijon : - sa beauté culturelle,- sa propreté générale. Sur Lyon notamment le 6e arrondissement est très sale, par contre autour des gros lieux publics (part dieu) c'est tout le contraire.- son ambiance la journée (centre ville).- son réseau de bus, l'un des plus performant de France- le vélodi- les nombreux clubs sportifs qui représentent la ville sur le plan national.- le futur tramway qui rendra le centre-ville piétonnier.- les nombreux parcs- le lac kir, mais l'été pour s'y baigner autant ne pas y aller.- les efforts de la ville en matière d'environnement avec la création de plusieurs quartiers "verts" (junot et les projets au sud de la ville)- l'ambition de la ville (un peu trop parfois) avec les futurs projets tels que la gare tgv porte-neuve. Ce que je n'aime pas à Dijon : - ceux qui râlent sur la beauté de la campagne environnante, peut-être que vous aimez le tout béton et préférez habiter en plein Paris ou autre.- l'ambiance à partir de 19-20h (quand les magasins ferment), il n'y a plus personne dehors.- le week-end il n'y a rien à faire !- le coût de l'immobilier.- le manque de pistes cyclables.- le climat, l'hiver vraiment frisquet mais on s'y habitue.- le quartier de la fontaine d'ouche vraiment moche avec ses barres.- la lino inutile en 2x1 voie autant la faire en 2x2 voies, qui aurait coûté moins cher pour le futur.
Plutôt le grand Dijon : Oui plutôt le grand Dijon pour répondre à tous ces commentaires et aux futurs lecteurs, chenove avec son marché le dimanche, et son plateau pour les randos, ainsi que sa zone commerciale, st apolinaire avec zone commerciale, quetigny avec une zone commerciale n'a pas être jaloux, avec le cap vert (cinéma) golf, plombiére, les dijon, charmant village de pierre, et randos, qui part sur la vallée de l'ouche, ou le long de cette rivière, ou le canal à faire du vélo ou roller sur des km jusqu'à Velars sur ouche, ou toute les combe (serpent persil). Ce n'est pas Dijon, qu'il faut regarder mais toutes ces villes reliées par le bus ou traw, et toutes accrochées à la capitale bourguignonne. Ce que j'aime à Dijon : Dijon par son centre, son histoire, ses nombreux parcs. Pour les détracteurs qui s'ennuient le week-end, ont-ils fait le velotour ? Dej, brevet randonneur, journées aux bois. Et le sport ne manque pas : salle d escalade, immense skate parc, lac kir très proche et si ça ne suffit pas, arc-sur-tille, pour danser, de belles boites de nuit. Le bus pour les jeunes a été mis en place, afin de rentrer dans de bonnes conditions, la journée se déplacer pour seulement 1 euro avec divia. Oui Dijon, n'est pas seul, messieurs damess regardez le grand Dijon, pour comparer avec des villes qui elles ont perdu leur sécurité. Ce que je n'aime pas à Dijon : Je cherche encore, mais arrêtons de pousser à vouloir toujours plus. J'y serai bien, car je compte bien y aller, m'y installer. Pour la météo, regardez la vallée de la Saône et la Bresse en brouillard, ou les Dombes, j'ai souvent constaté et pas non plus de pollution.
L'avis sur dijon : Moi qui ai passé 2 semaine sur dijon à st apollinaire chez mon cousin, j'ai vu de ces trucs au centre ville et au centre commercial de la toison d'or, surtout le samedi.C'est une ville peu agréable et renfermée sur elle-même. Ce que j'aime à Dijon : Les monuments, les quelques amis que je me suis fais là-bas, piscine olympique, cap vert et toison d'or. Ce que je n'aime pas à Dijon : Les gens et leur regard froid et leur irrespect.
Dijon pas si mal comparée aux autres villes : Ville pratique qui peut plaire à tous : les magasins, les bars, etc., pour les sorties communes, les parcs, pistes cyclables, forêts, lacs pour le bonheur des amoureux de la nature, les activités sportives de la ville très nombreuses : tennis, piscines, kayak, escalade. C'est la seule ville que j'ai connue où tout est pratique, à portée de main et de porte-monnaie (moyens de transports peu coûteux). Ce que j'aime à Dijon : Au niveau des sorties, on peut tout faire : sport, nature, bar, discothèque, musée, bref il y en a pour tous les goûts. Contrairement à la ville de paris, on peut s'évader en rejoignant très vite la campagne dès qu'on est lassé de l'air de la ville (campagne à 10 en voiture ou 20 à vélo). Contrairement au sud de la france, les gens ne sont pas si hautains. L'architecture n'est pas si mal et certains font rêver. Paroles d'une fille qui a visité presque toute la France : je me plaignais de Dijon, mais après avoir découvert les autres villes, j'ai compris que ce n'était pas si mal. Ce que je n'aime pas à Dijon : Le climat mais pire ailleurs. L'état de certaines routes où il faudrait un 4x4 pour ne pas abîmer les amortisseurs. Dur de trouver un emploi longue durée (je parle en tant que demandeur d'emploi).
Relativiser : Il y a des qui critiquent injustement leur ville. S'ils échangeaient avec la vie à paris (l'espace urbain important, les heures dans les transports) -même si la capitale a d'autres attraits. A croire qu'ils n'y vivent pas : la ville a depuis longtemps une reconnaissance pour son dynamisme culturel et sa vie étudiante. J'ai toujours entendu du bien de cette cité et là ! A une architecture vivante pour le moyen- et la renaissance. Bien sûr elle ne peut rivaliser avec le joyau -hors catégorie- avec laquelle elle a des affinités universitaires. Les théâtres, dont défie les salles parisiennes + des artistes et orchestres de renommée internationale) les, son fameux musée des beaux arts. N'a pas une réputation si enviable au sujet de ses habitants. Au niveau du dynamisme de la 2ème agglomération française c'est mais il ne faut pas oublier que est loin de dépasser le million d'habitants comme la capitale des gaules (que par ailleurs j'apprécie ainsi que ses habitants). Je crois que juger une ville est très dépendant de ce que l'on y cherche et trouve dans des circonstances qui nous sont propres. Ce que j'aime à Dijon : Les monuments religieux. L'architecture moderne aussi (par exemple le conservatoire de la danse). Le palais ducal, la rue de la liberté, le jardin darcy, la maison mulot et petitjean...
Très agréable à vivre : Je vis à dijon depuis une dizaine d'années et j'y suis très bien, je ne voudrais pas aller vivre ailleurs. Ce que j'aime à Dijon : Son architecture magnifique, son centre-ville historique et ses commerces, son réseau de bus, ses activités culturelles. Ce que je n'aime pas à Dijon : La météo mais ce n'est pas catastrophique non plus...
Dijon ville mitigé : Je suis natif de Dijon et cela fait seize ans que j'y vis. C'est une ville avec un climat assez mitigé, d'un côté vous avez un climat bourgeois omniprésent qui fait presque tache dans le décor de notre si jolie ville et d'un autre côté vous avez les banlieues avoisinantes très cosmopolites avec des gens généreux et d'autres assez hypocrites. Architecturalement Dijon a un patrimoine très vaste notamment les ducs de bourgogne, la chouette, le vin, etc. Ce que j'aime à Dijon : Le marché du dimanche matin à chenôve, sentir une atmosphère totalement différente de celle de la rue de la lib' un jour de semaine, me balader durant la fête de la musique avec mon verre de bière et voir les gens s'amuser, ses boites de nuits, ses magasins, ses quartiers... Ce que je n'aime pas à Dijon : La bourgeoisie qui veut faire croire être meilleurs que nous simplement en se basant sur certains critères, un racisme ou plutôt une discrimination sociale assez flagrante. La recherche de travail à Dijon est plutôt dure et même en étant motivé ça ne se passe pas très bien, les hivers plutôt rudes, et ses politiques telles que de faire un tram alors que cet argent aurait pu être utilisé plus judicieusement. De plus nous avons le meilleur réseau de bus, créer un tram a dijon est complètement inutile.
Ils nous ont pourri Dijon ! : Les gens sont froids, pseudo bourgeois, tout leur est dû ! Les dijonnais en majorité se sentent de la haute société ! Je travaille dans le dépannage et je peux vous dire que les gens sont désagréables ! Surtout quand les pannes touchent leurs petites habitudes (tv notamment). Ce que j'aime à Dijon : Pas grand chose en fait ! Je vais pas tarder a partir de cette ville pour un petit village convivial et chaleureux... Pourquoi pas semur en auxois. Ce que je n'aime pas à Dijon : Ils ont réussi à nous pourrir le trafic routier ! Les travaux qui s'accumulent ne vont rien arranger, passage à une seule voie pour tous les boulevards, là où il y a 2 ans on mettait 10 minutes pour traverser dijon à n'importe quelle heure, aujourd'hui, il faut minimum 3/4 d'heure en journée et plus d'une 1h le soir ou à midi ! Cette ville est infernale pour les automobilistes ! La politique pour décourager les automobilistes est inacceptable ! Vous vous voyez vous faire vos courses au mois en bus ou en tram ? Avec de gros sac a dos et 4 sacs a chaque main ? Ramener un meuble ou une literie sur le dos ? Maintenant vous devrez payer trois fois plus de carburant pour vos déplacements, perdre des heures d'attente dans les embouteillages... Bref j'arrête là car tout cela me met hors de moi ! Merci le grand Dijon !
De la modération et l'ouverture d'esprit... Pouvez-vous m'eclairer sur la critique : La mentalité dijonnaise est souvent qualifiée de froide et hautaine. J'aimerais savoir qui émet ces critiques... Dans tous les cas, pour se faire accepter dans quelque endroit, il y a quelques codes à respecter :- ne pas faire ressentir des préjugés négatifs aux locaux : retour froid assuré !- ne pas arriver tel crocodile dundy en tapant sur l'épaule du premier venu : on vous fuira évidemment. Après tout, chacun a droit à son impression et son avis selon ses filtres, socio-culturels politiques, etc. Mais une critique récurrente m'énerve car injustifiée et littéralement insensée : "dijon=fausse bourgeoisie" : pouvez-vous d'ailleurs, chers internautes, m'éclairer sur ce terme car je n'en comprends pas le sens ! Effectivement, la capitale des ducs de bourgogne possède encore quelques familles en nombre minoritaire de petite bourgeoisie dans le sens historique du terme. Or, je ne comprends pas le sens des critiques empruntes de dédain et de jalousie employant "fausse bourgeoisie". Bourgeois, on l'est de famille ou pas. Si ces mots se rapportent plus alors à un côté bcbg réel à Dijon, voici ma réponse : à Dijon effectivement, même peu fortunés, les habitants font attention à leur apparence, il ne nous viendrait pas à l'idée de sortir avenue de la liberté débraillé ! Les passants ont une certaine classe, assez polis, les filles élégantes, plutôt agréable non ? La ville est propre, signe d'un certain respect. Seulement, le climat bien souvent incite à monter au plus vite dans le premier bus. Ce que je sais c'est qu'en France, riche on est traité de bourgeois, pauvre on est traité de beauf ! Entre les deux, sans gros moyens, mais habillés pas trop mal grâce à des boutiques accessibles, par respect pour soi et les autres, en gardant un certain niveau culturel, on est traité de faux bourgeois ! Ah, ces gens étroits d'esprits ! Ce que j'aime à Dijon : Comme tous ceux qui y vivent : la beauté et la diversité de l'offre. Le centre ville de jour. La nuit aussi, même morte, la ville offre justement l'occasion de découvrir à chaque fois un édifice, une sculpture, de fantasmer sur le passé. La sécurité, la propreté. La politesse et le savoir vivre. A mon retour sur Dijon après 10 ans, accueil très chaleureux. Ce que je n'aime pas à Dijon : Un peu morte. Beaucoup de choses à faire mais on ne le sait pas. La circulation. Perso, un peu petit pour moi.
Peu de commentaires objectifs ! : Bon ok, pour résumer je dirais, impossible de dire moche, inintéressante, horrible à vivre. Possible de dire que les gens ne sont pas accueillants mais ce facteur purement personnel est subjectif : si tu arrives, enfant d'ouvriers, pour faire une fac de philo ou d'histoire avec des idées d'extrême gauche, avec comme perspective de loisirs pétards, piquette, eh bien il y a des chances pour que le côté chicos te fasse brandir le drapeau du che. Et tes clichés te feront eux même faire dans le cliché ville de bourges.A moins que tu ne trouves des potes de ta tribu pour passer ensemble des super moments au bar le vieux Léon. Toi le parisien, t'auras soit des crises d'angoisses dues au calme soit une sensation d'apaisement et de qualité de vie. En revanche, toi la petite bcbg venant faire ton école de commerce ou bobos ouverts d'esprits en recherche de musées, vieilles pierres et concert la ville sera parfaite pour son côté classe et culturel. Les adultes arrivant, aillant la chance d'y trouver un travail, apprécieront la qualité de vie et tous ce qu'il y a faire en famille. La personne personne aisée ou profession libérale aura intérêt à intégrer les \"bons\" réseaux car il y a des sérails. Ce que j'aime à Dijon : Tout ce qui est beau. Ce que je n'aime pas à Dijon : Ce qui ne bouge pas.
J'ai bien aimé Dijon : Je lis dans les commentaires que Dijon serait une ville de bourges... Je ne vois pas en quoi. Vu depuis mon Alsace natale, on dirait même de Dijon que c'est une ville de pauvres. Moi, au contraire j'ai été agréablement surpris par cette ville, architecturalement et par l'accueil des gens. La ville est assez propre et le niveau de délinquance est inférieur à celui de Strasbourg ou Mulhouse. Ce que j'aime à Dijon : L'architecture est très jolie. Les gens sont plutôt sympa. La ville est propre et sûre. Ce que je n'aime pas à Dijon : Ce sont plutôt des points faibles à améliorer que des choses que je n'aime pas. Le réseau de transports est en retard, le dynamisme économique n'a pas l'air très soutenu. Il y a un manque important en services en tout genre. Mais c'est à relativiser car mes références sont celles de l'Alsace alors que Dijon est situé dans la diagonale du vide, ça n'a pas de sens de la comparer avec l'espace rhénan. Les difficultés sont bien plus grande en Bourgogne.
Tristounet en hiver : Jolie ville ancienne avec son patrimoine bien préservé et ses toitures bourguignonnes uniques. Ce que j'aime à Dijon : Les toitures bourguignonnes, le quartier des antiquaires, le lac kir. Ce que je n'aime pas à Dijon : Son absence de dynamisme économique, son manque de jeunesse, son brouillard et son humidité, le peu de sens commercial de ses commerçants, la méfiance de ses habitants, son peu d'animations culturelles même si ça s'arrange un peu.
Dijon... Ayant vécu dans d'autres villes et régions, voici mes commentaires... : Pour vivre à dijon, il faut être né à dijon... Il y a une vie, un monde en dehors de dijon... Le dijonnais est atteint de chauvinisme aggravé... Ce que j'aime à Dijon : Euh... Ah si quand même le climat, quelques magasins... Et ce qui se passe en dehors de Dijon ! Il y a de très beaux villages à visiter, de très beaux paysages ! Ce que je n'aime pas à Dijon : Les gens... Et leurs discours, ils connaissent forcément the restau, the lieu où aller... Et en fait quand on y va, il n'y a rien d'exceptionnel... Ce besoin de se mettre sans arrêt en avant, d'être mieux que les autres, de jouer aux petits bourges... Et quand tu grattes un peu, il n'y a rien derrière... Manque d'ouverture des gens, à part dijon, pour eux y a rien d'autres... Ville qui se dit vivante et franchement... Promenez vous le soir... C'est mort... Le dijonnais est très moqueur du reste de la france... Car pour lui rien ne vaut dijon !
Mmmouais... : Une petite ville où la vie est assez simple (accès au logement, distances, administration) comparativement à d'autres villes de France... Mais question vie économique, vie culturelle, et climat social, il n'y a pas de quoi casser quatre pattes à un canard !... Ce que j'aime à Dijon : Environs assez jolis, habitants plutôt sympa (si vous réussissez à leur faire enlever leur carapace qui leur donne des airs snobinards au premier abord...), 2 petits rades assez sympa rue jeannin et place du marché. Un patrimoine historique non négligeable. Ce que je n'aime pas à Dijon : Climat exécrable, architecture hors centre morne, faible activité économique, habitants casaniers et pas très ouverts au premier abord. Un conseil : mieux vaut avoir un agenda hyper rempli si vous arrivez sans connaitre grand monde...
Quelle mentalité ! : J'habite à Dijon depuis maintenant 4 ans et demi, je n'avais pas trop le choix, ma mère devait trouver du boulot, on habitait dans le nord avant, et vu que dans la région il y a beaucoup de travail dans les vignes... Ce que j'aime à Dijon : Quelques magasins... Et encore. Ce que je n'aime pas à Dijon : Absolument tout... La mentalité, les gens qui sont moqueurs, c'est hallucinant ! Il y a beaucoup de racailles et de petites gamines qui se prennent pour des reines... Dommage, les gens seraient différents la ville serait sûrement plus belle. En attendant, j'ai encore 3 ans d'études, et je pars à Besançon, ou à Paris.
Désolé : À mes yeux, Dijon est tout simplement une ville... Épouvantable... ! C'est une petite ville bourgeoise où, hormis aller manger au restaurant avec ses enfants-promener ses enfants au parc, il n'y à rien à faire en dehors de chez soi... Je trouve l'énorme majorité des gens snobinards, fermés et casaniers. Au moindre petit geste qui leur parait extravagant, vous êtes : jugé, fiché, isolé... La plupart des soirées auxquelles j'ai pris part (comptez en général un bon moment avant d?être invité) il n'y avait que des couples... Horreur... Bien sûr, il y a des gens charmants comme partout mais je pense qu'ils aiment se cacher. Notons tout de même un patrimoine historique non négligeable et un ou deux lieux de diffusion indépendants qui tiennent la route mais c'est tout ! L'art contemporain, le théâtre, la scène musicale sont la proie d'une jet-set culturelle tout simplement insupportable et le milieu libertaire, la proie de fascistes qui prétendent combattre des fascistes et des tanneurs aussi ouverts et tolérants qu'un surveillant pénitentiaire. Au niveau dynamisme économique, les temps sont plus que rude et le climat est exécrable. Mais sinon ça va... Ce que j'aime à Dijon : Il y avait un resto de raclette à volonté mais il existe plus... Ce que je n'aime pas à Dijon : ?
Ma belle dijon : J'habite Dijon depuis 20ans et personnellement je ne voudrais jamais quitter cette ville. Elle est agréable, conviviale, belle tout pour plaire ! Ce que j'aime à Dijon : Vraiment tout ! Le cadre de vie, la ville, son patrimoine, sa multitude d'équipes sportives de très haut niveau, sa qualité de vie, sa multitude de moyen de transport. Ce que je n'aime pas à Dijon : Tout est parfait dans cette ville je peux vous le garantir !
Ville endormie à tous les niveaux : Si votre préoccupation principale est le triptyque : couple-appartement-enfants, si vous aimez passer votre temps libre à parader en frimant dans les centres villes, si vous aimez critiquer autrui, si enfin, vous aimez vous plaindre des désagréments que peuvent causer la construction d'une ligne de tram... Soyez les bienvenus à dijon ! Ce que j'aime à Dijon : J'ai rencontré une minorité de dijonnais(es) vraiment adorables (j'ai l'impression qu'il n'y a pas vraiment de juste milieu entre eux et les autres). Certains commerçants pètent les plombs et affichent des réclames d'une niaiserie astronomique : "croquez. Craquez... Pour les craquinettes" ou : "venez gouter à nos mignonnes mignonnettes..." (ce sont des boulangeries...). Ce que je n'aime pas à Dijon : La majorité des dijonnais(es) prétentieu(ses)x au possible (quand vous les croisez dans la rue, ils détournent la tête tellement fort que je m?inquiète à chaque fois pour leurs cervicales !) adorent médire sur autrui (quand ils ne se plaignent pas du futur tram !), fermés d'esprit (moi aussi je médis actuellement mais j'ai le droit, je suis né à dijon...), faible activité économique. L'aspect de la ville.
Entre Paris et Lyon : Je suis dijonnais depuis 10 ans et en suis tout particulièrement heureux ! Dijon est une grande ville qui bouge et voit sa population en augmentation ; ce qui est un signe certain. Je rêverai de voir cette population multipliée par deux (au moins) .. Dans mes vieux jours par exemple ; avec un quartier construit de tours très architecturales comme à la défense par exemple ; dans le quartier clémenceau que j'adore. J'attends avec impatience la mise en service du tram et aussi la future gare tgv qui mettra dijon à une heure de paris ! Ce que j'aime à Dijon : Le côté chic et bourgeoise de cette \"belle blonde\" qui se veut \"un petit paris\" et c'est génial ! En fait j'aime tout en cette ville. L'auditorium et le zénith sont aussi des atouts formidables pour notre ville. Ce que je n'aime pas à Dijon : Je souhaiterai la présence de bonnes galeries d'arts ; je suis peintre dijonnais qui vend son travail à Paris, un peu l'équivalent de la rue de seine à dijon par exemple.
Et bien non ! Dijon est génial ! : J'apprécie cette ville, beaucoup de charme. Ce que j'aime à Dijon : Contrairement au préjugés habituels et un peu lourds, je trouve que dijon est une ville plutôt sympa, belles architectures, gens sympathiques (des snobes il y en a partout il me semble ?).Pas mal de choses à faire, il faut juste s'intéresser, et proche de la campagne magnifique bref il fait bon vivre à dijon ! J'ai vécu à paris toute ma vie et je peux vous dire que paris oui c'est joli mais pour le reste désolé c'est pas top, stress, pollution, agressivité, etc. Alors les petits parigots restez en idf c'est plus chaleureux c'est vrai... Ce que je n'aime pas à Dijon : En ce moment les travaux donc circulation, non franchement ça va, faut connaitre d'autre ville de France pour comprendre.
Sorti de l'architecture rien à y faire : Patelin qui se prend pour une grande ville. Ce que j'aime à Dijon : Le micro centre ville et son architecture. Le réseau divia (transport). Ce que je n'aime pas à Dijon : La mentalité à deux balles ( je suis parisien et métis ça fait beaucoup trop pour eux) le bassin de l'emploi, l'ambiance (totalement morte) l'immobilier (cher pour l'endroit) les parcs pour enfants (j'ai un enfant en bas âge l'infrastructure ce résume à 2 équipements par square) bref ça fait 5 mois que je suis ici je ne pense qu'à repartir le + rapidement possible à paris.
Déçue : Ca fait un an que je connais Dijon en venant voir mon copain le week- end. Et sa fait 3 mois que je me suis installée dans cette ville. En venant le week- end je trouvais cette ville plutôt charmante mais en m'y installant j'ai vraiment vu tous les mauvais côtés de cette ville. C'est très dur de se faire de nouvelles connaissances, de trouver un boulot et quand tu as trouver un boulot, les personnes qui bossent avec toi à peine elles te calculent. Quand je me ballade dans la rue, j'ai le droit à des regards du genre "mais d'où sort elle cella la ?" pourtant je suis habillée normalement et sans me venter je suis pas la plus moche des moches. Je trouve que les gens sont froids et pas ouverts à ceux qui les entourent, du moment qu'ils ont leurs petit cercle d'amis, ils ne cherchent pas à connaître d'autres personnes. C'est dommage car je suis obligée de rester la plupart du temps à la maison si je ne suis pas au boulot, ou attendre mon chéri pour pouvoir me balader avec lui. Sinon mis à part c'est une charmante ville au point de vue architecturale surtout dans le centre ville, les toits bourguignons sont très beaux, les différentes églises sont magnifiques, une très belle mairie, le lac kir vraiment super pour faire son jogging... Ce que j'aime à Dijon : L'architecture, les différents parcs, le plateau de Chenôve ou c'est très agréable de se promener avec une belle vue sur les vignes, les petites boutiques du centre ville. Ce que je n'aime pas à Dijon : Les gens hautains, froids, les travaux du tram, les bus qui sont toujours en retard, le calme plat le dimanche, il manque d'activité à Dijon.
Moyen mais sympa : Je suis venu à dijon par défaut. J'y suis resté trois années pour mes études. J'ai passé du bon temps avec mes amis locaux. Il est vrai que le dijonnais n'est pas particulièrement sociable et chaleureux. Il est vrai que je suis heureux de retrouver paris mais dijon demeure une ville peu cher et plutôt jolie. Ce que j'aime à Dijon : Beauté du centre ville. Le campus est sympa. Les villages aux alentours sont beaux. Ce que je n'aime pas à Dijon : La saleté. Le manque de vigueur économique.
épouvantable! : Je suis originaire de cette région et ai vécu 6ans à dijon... Si vous menez une vie de couple \"plan-plan\" ou du type : boulot-enfants-dodo, dijon peut vous séduire ; c'est une ville tranquille. Par contre, si vous étes adéptes des sorties, de la culture, des rencontres, de l'insolite, je vous conseille vivement de na pas y habiter. Ce que j'aime à Dijon : -peu de violences (physiques, du moins). Ce que je n'aime pas à Dijon : -la dijonnaiserie : un mentalité typique de la petite bourgeoisie grossiére et arrogante de la campagne (le dijonnais type est donc : grossier, fermé, peu cultivé, raciste, déteste tout ce qui sort de l'ordinaire, autain et enfin, hypocrite ! Ex : le mec à sa terrasse de café qui prends des hauteurs incroyables tout en parlant de la pluie et du beau temps ou de sa cuite de la veille...-dijon est un désert culturel, associatif et alternatif.-hormis les quartier du vieux talant et de plombiéres, ville moche.-temps pas terrible (pluies, brouillard, froid)-ville économiquement morne (de plus, beaucoup de bouche à oreilles.)-peu d'espaces verts.-boulles de paille roulant dans la ville le dimanche.
Dijon cité dortoire sans charme : Dijon m'a vu naître, c'est ainsi que j'ai aussi vu grandire dijon, et le constat est sans appel ! Cette ville n'est plus que l'ombre d'elle même et n'est pas à la hauteur des prétentions de ceux qui en détiennent les rênes. Je sors à dijon et fréquente et fait partie prenante du milieu culturel, et il ne s'y passe pas grand chose, ou alors il faut faire partie d'un cercle fermé, car la communication est égale à zéro. De plus le dijonnais a vraiment une mentalité faux derche, on se la joue bobo et on aime voir et être vu, et blablatter sur ses voisins. Bref une ville qui n'est plus du tout agréable à vivre, sale et insécure. Ce que j'aime à Dijon : Les monuments. Ce que je n'aime pas à Dijon : Les dijonnais.
Ma belle Dijon ! : Après avoir dû quitter dijon, je suis ravie de retrouver ma belle ville ! Certes, il y a des travaux que certains jugent onéreux, mais nécessaire pour une ville où dans mes souvenirs, le réseau de bus était saturé... Mais 3 ans de travaux, ce n'est rien à côté de certaines villes où les réseaux de transports en commun sont lamentables, les embouteillages quotidien et sans travaux, la taxe d'habitation onéreuse ? Allez voir ailleurs, vous réviserez votre jugement. Dijon est une belle ville, qui culturellement n'a rien à envier à d'autres villes beaucoup plus importantes (allez voir à nice...) la vie y est facile et pas cher. Ce que j'aime à Dijon : Sa beauté ! Sa gastronomie ! Sa vie culturelle ! Son réseau de transport en commun (même pendant les travaux ; Ce que je n'aime pas à Dijon : Les dijonnais qui critiquent la ville, sans regarder ailleurs...
Dijon , ma ville d\\'enfance : J'ai quitté cette ville, il y 25 ans, un bail, pour la région parisienne. Je redécouvre ma ville d'enfance, qui a un peu changé mais pas tant que ça. Je suis encore lié à cette ville, car j'ai encore de la famille et quelques anciennes connaissances. Ce que j'aime à Dijon : Le centre ville, toujours agréable, le lac kir où j'allais me balader ou faire du footing, la combe à la serpent. Ce qui est agréable, c'est que la nature est très proche. Ce que je n'aime pas à Dijon : Le dijonnais est casanier, renfermé et pense qu'à part dijon il n'y a rien. Je comprends que pour quelqu'un qui vient pour travailler, il est difficile de lier des amitiés. Même si j'y ai vécu une bonne vingtaine d'années, j'hésiterais à y retourner vivre. J'aime bien y retourner pour décompresser de la vie parisienne, mais l'ennui revient vite au bout de quelques jours. Le dimanche à part aller au cinéma, aucun activité culturelle, un seul musée, comparé à paris ! Le climat est aussi pourri qu'à paris, voir pire, car il fait plus froid en hiver.
Jai trouvé : Tres belle ville elle ville sympatique. Ce que j'aime à Dijon : La nuit si vous étes un groupe d'au moin 5 amis il y a un bar a voir c le pixel tres disingn a visiter en groupe 81 rue vannerie donc si vous êtes une bande de potes essayer. Ce que je n'aime pas à Dijon : Le froid dans les deux sens humain et climatique.
Avis : Jolie ville qui manque d'attractions. Ce que j'aime à Dijon : Immeubles de taille correcte, on voit le ciel. Ce que je n'aime pas à Dijon : Ville tout le temps en travaux, comportement des habitants, accueil des.Touristes déplorables.
Dijon ...Ambiance banlieue chaude : Une ville qui était agréable à vivre il y a une dizaine d'années quoiqu'un peu plan plan. Aujourd'hui devient irrespirable. Ambiance banlieue chaude avec insécurité qui règne dans le centre ville. Ce que j'aime à Dijon : Le patrimoine et ses jolies rues. Les vins de bourgogne. Ce que je n'aime pas à Dijon : Une fois élevés vos enfants partent ailleurs, vers paris ou lyon. Sentiment d'insécurité, surtout pour vos ados, croissant dans le centre ville que l'arrivée du tramway risque d'accentuer si le maire ne prend pas les choses en main.
Difficile de s'integrer... : Très jolie centre ville, dommage qu'il n'y ait quasiment aucune rue piétonne) mais je trouve les dijonnais très froids et hautains... J'ai vécu dans l'ouest puis à paris, je suis sur dijon depuis un an et et je n'ai jamais vu autant de personnes désagréables. Ce que j'aime à Dijon : Le centre ville, les restaurants, le vin, le marché, le futur tram, la tranquillité de la ville (il n'y a pas d'insécurité) la piscine olympique, les petits squares pour enfants. Ce que je n'aime pas à Dijon : Le manque d'ouverture de la plupart des habitants, le climat(jamais vu autant de brouillard) la situation géographique, le manque de petits théatres ou autres manifestations culturelles...
Vraiment déçue : Une ville si jolie qui pourrait tant donner... Cela fait maintenant un an que je suis à dijon et sa n'a toujours pas changer ! Je n'ai toujours pas réussie à me faire des amies, pourtant je suis très sociable, je trouve les gens pas du tout accueillant, l'air hautain de certaines personnes surtout les nanas qui ne se prennent pas pour de la m*! Le dimanche on s'ennuient tellement à part aller au ciné il n'y a rien, il suffit que tu n'ai pas de permis c'est foutu pour toi. Sa manque cruellement d'activités culturelles, bref c'est une bonne ville pour des personnes âgées qui restent chez elles. Je suis vraiment déçue. Ce que j'aime à Dijon : Le centre ville, le quartier des antiquaires, le marché couvert. Ce que je n'aime pas à Dijon : Les travaux, les bus en retard, les gens hautains, froids, les squatteurs avec leurs chiens qui chient partout dans les rues, les boutiques qui ferment à 19h, le manque d'activités !
Dommage belle ville pourtant! : Une très jolie ville niveau architecturale, beaucoup de monuments. Superbe auditorium. Ce que j'aime à Dijon : Franchement très jolie ville, assez propre dans l'ensemble la mairie niveau propreté et entretien des espaces vert font bien leur travail par rapport à d'autre ville. Théâtre, auditorium, il y a de quoi enrichir ses connaissances. Route des vins gastronomie quoique en très grande baisse par rapport au début de mon arrivée mais crise oblige je suppose. Ce que je n'aime pas à Dijon : Et bien je suis pas du genre à être médisante mais la population dijonnaise est très très froide surtout si vous n'êtes pas natif de cette ville ont vous fait vite comprendre que vous ne l'ai intéressé pas. Beaucoup de mythomanes des gens qui se la "pètent " et rien quand vous essayer de creuser du moins une fois que vous avez retirer le jolie vernis ! Et oublions de citer le brouillard en hiver ettouffant... Enfaites les seules personnes qui vont me manquer en partant de cette ville ne sont pas originaire de dijon c'est à vous dire...
Tout est dit... : Mon ami et moi sommes ici depuis 8 mois, car j'ai trouvé du travail ici. Et heureusement que nous sommes venus à 2 ! Je ne voulais pas croire les commentaires précédents sur la mentalité des dijonnais, mais je dois reconnaître qu'en dépit de nos efforts : rien, nada, pas de vie sociale, tu parles aux gens, tu t'intéressent à eux, mais de toi ils s'en tapent : ben oui, t'es pas dijonnais ! Je suis très déçue... Aujourd'hui je sais que mon travail se termine, et nous n'avons pas envie de rester. C'est dommage, car cette ville pourrait être sympa... Ce que j'aime à Dijon : L'architecture, le marché (la place, les halles) le centre ville, les restaurants, mon petit club de sport (le freestyle, sans vouloir faire de la pub : le futur tram, les lacs et villages alentours... Ce que je n'aime pas à Dijon : Ben... Les gens, les regards de la tête aux pieds, leur hypocrisie, leurs plaintes incessantes contre les travaux du tram, contre les bus, contre tout... Les "et toi ?" restés sans réponses... Et leur manière de conduire ! Incroyable ! Quand je rentre chez moi, en auvergne, mon dieu que c'est reposant...
Dijon,belle ville : Dijonnaise depuis 20ans, je reconnais que l'accueil n'est pas super ; mais que diriez-vous de bordeaux !Il y a une bourgeoisie typique des villes viticoles ( beaune est pire ! Mais il y a aussi les monuments, le plaisir de se croire en vacances au milieu des touristes. On est près de paris (aller voir une expo n'est pas un problème) c'est une ville universitaire beaucoup moins inculte que certains l'ont écrit ! Pas plus raciste qu'une autre ; connaissez vous beaucoup de gens qui acceptent d'emblée la difference ? Quant à l'insecurité du centre ville, il faudrait aller voir ce qui se passe à marseille ou à genoblre ( dont je suis originaire !. Ce que j'aime à Dijon : L'architecture, les concerts, la proximite de la nature, la gastronomie, une ville où on prend le temps de vivre ; la situation geographique centrale ( proche de paris, de lyon, de la suisse). Ce que je n'aime pas à Dijon : L'esprit de certains dijonnais trés fermés ; le brouillard.
Aie aie aie : Je pensais avoir mal vécu mes huit ans à dijon, mais je dois confirmer ce qui à été dit ci-dessus dessous notamment concernant la population locale, de plus je tenais un commerce en centre ville hic... Ils ne sont pas méchants mais ne vivent pas avec leur temps(je ne parle pas des jeunes gens qui pour bcp se sauvent en rp) toutefois en grattant un peu.; beaucoup ; on peut y trouver matière. Les vrais dijonnais, bourguignons de souche n'habitent plus dijon, ils sont partis dans les années 60 70la province alentour, très \"terroir\" est donc venue chercher travaille et refugel?influence des flandres de la suisse aux pays bas en passant par la belgique n'est pas innocente à ce phénomène d'irascibilité, car dans ces dernières j'y ai retrouvé des mentalités très similaires. Bref comme beaucoup de villes françaises qui appartiennent à la bourgeoisie emmurée depuis des siècles dans les centres villes, places fortes de nos ronds de cuirs transformés avec le temps en haut fonctionnaires surprotégés et survitaminés de pouvoirs, nos villes s'alourdissent, de tramways, de centre ville, de places bobo, de quartiers branchés... Qui décuplent encore et encore les écarts géo-locaux et sociauxmais leurs investissements inconsidérés n'ont d'égal que leur incompétence à comprendre les enjeux du 21ème siècle, dommage car certains sont très cultivés, économistes, géopoliticiens, qui savent déjà à quelle sauce leurs petits enfants vont être mangés mais qui sont comme figés, fatalistes et résignés. Si seulement un jour, un parti, un homme, comprendra l'enjeu d?arrêter ce gâchis, et de rendre la culture à la masse et à la mixité sociale, c'est à dire à la réorganisation totale de nos populations dans un ensemble unique et multiculturelle, nous n'avons plus le choix sans quoi, l'occident déclinera plus vite que l'orient ne croît, déclin déjà amorcé et qui ira de façon exponentielle avec la fin du pétrole retournement économique majeur de notre civilisation (ne comptez pas sur les énergies renouvelables)alors bon courage si vous restez, sinon fuyez, parcourez le monde, ou alors allez juste à coté en haute marne ou vous y trouverez des gens chaleureux et accueillants, considérés d'ailleurs comme des parias par les dijonnais quel comble ! Ils vous restent quand même les campagnes alentours avec des gens qui sont très sympas, viticulteurs et autres terriens, il faut aller à leur rencontre et l'on découvre des vrais gens, parfois aussi vinifiés que leur produits, mais bon, on peut y passer des bons moments. Je suis donc retourné en région parisienne, je ne dis pas que c'est mieux, mais il y a au moins un avantage que vous ne retrouvez nul par ailleurs et qui me convient le plus... L'anonymat. J'ai grandi en haute normandie et bien c'était pire que dijon, il y a donc de l'espoir. Ce que j'aime à Dijon : Ben, je cherche... Ce que je n'aime pas à Dijon : Voir ci-dessus.
Ville fantôme, habitants déplaisants : Deux ans que nous vivons à dijon, deux que nous avons quitté paris (pour venir au vert) onze ans que j'ai quitté poitiers et treize ans que je quittais besançon. Bref, on peut dire que j'ai voyagé un peu en france et que j'ai pu me faire une opinion objective des endroits où il fait bon vivre. Je préférais encore asnières sur seine... Ce que j'aime à Dijon : La proximité avec notre maison de famille (3/4 d'heure de route c'est mieux que 3h00 de train depuis paris). Une boîte à kebab dans la rue en face de la gare. Le marché. Mon quartier, mon immeuble, mes voisins, mon boulot. Ce que je n'aime pas à Dijon : A peu près tout ce que je n'ai pas cité plus haut : la ville, son centre-ville, son architecture (ok, il y a quelques maisons à colombages par ci par là, mais que d'chi comparé à rouen, rennes, poitiers ou d'autres...) ses boutiques et ses escaliers qui sont impraticables avec une poussette, ses répugnantes crottes de chiens que les propriétaires laissent moisir sur le trottoir, le côté fantomatique des soirées et des dimanches. L'auditorium, son côté élitiste, son programme dont on ne comprend rien puisque même les titres sont énigmatiques. Et puis il y a les gens dont la politesse, la patience, le civisme, la courtoisie, l'élégance ne font pas partie d'eux. Et ils sont tellement trop majoritaires ces gens, ça fait peur, ça donne envie de pleurer !
Très belle ville : Je trouve que dijon est une très belle ville, étant parisiens de naissance.Je peux retrouver le style architectural de la capitale dans plusieurs.Boulevards de types 'hausmannien' , une 'city' avc une architecture.Contemporaine voir moderne ou encore les places de la ville (surtout.Darcy) tout en profitant du style un peu plus moyenâgeux qu'offre dijon ! Je suis içi depuis 3 ans et cette ville ne fait que changer, elle.Devient de plus en plus dynamique depuis larrivée du tram, le maire a une.Réelle conviction d'ambailire sa ville et de la faire connaître (projet de.La cité de la gastronomie ou encore tous les projet urbain comme le nouveau.Centre commerciale, la pietonisation de la rue de la liberté, la lino,tous les écho quartiers en construction ou encore l'énorme quartier.D'affaire qui sort de terre au nord : valmy) il y a plusieurs musées.Qui valle lle coup d'?il (le consortium pas assez reconnu je trouve ) de.Beaux parcs ! Cependant, je reproche juste les bouchons en heures de.Pointe que ce soit en ville ou parfois sur la rocade ! En ce qui concerne.Les dijonnais, je trouve les avis précédent un peu dur, il ne faut pas.Généraliser, personnellement je vois juste une légere différence avc les.Parisiens : certain des habitant son très arrogant et méprisant mais il.Faut aussi s'attendre d'une ville bourgeoise qu'elle puisse etre.Prétentieuse ou hautaine surtout quand celle ci ce trouve a proximité des.Deux plus grandes villes de france et de la suisse (lausanne) voilà je.Trouve cette ville magnifique et je compte bien y rester, je la conseil.Fortement au touristes et au parisiens qui souhaite une vie moins.Stressante sans pour autant ce dépayser ! Ce que j'aime à Dijon : Son architecture magnifique passant de l'art déco (place garnier ) au.Moderne, au style parisien ou encore au style bourguignon avec les.Toitures bourguignonne (place bossuet) c'est une ville de plus en plus.Attractive ! Ce que je n'aime pas à Dijon : Les bouchons aux heures de pointes, la pollution malgré les nombreux.Arbres en ville !
Un nouveau Dijon : Je suis née à dijon. Il y a 15 je suis partie, besoin d'espace, de calme,d'autre chose. Revenue vivre à dijon depuis 2 ans, c'est avec un immense.Plaisir que je redécouvre cette ville, boustée et rajeunie ! Et même les.Travaux du tram, qui en ont fait râler plus d'un (les ronchons...) les.Galères de circulation et les dysfonctionnement du réseau divia,l'augmentation des impôts locaux et les crottes de chiens sur les.Trottoirs, ne m'ont pas découragée ! Dijon est une ville vivante,dynamique, avec une vie culturelle super riche si vous vous donnez la.Peine de vous intéressez à toutes sortes de choses. La froideur des.Dijonnais : ah ça c'est sur que ce n'est pas la convivialité des gens du.Sud, mais on fait de belles rencontres et je constate chaque jour une.Solidarité toute simple du quotidien (vous connaissez le stop-courses :c'est quand vous êtes hyper chargée avec vos sacs de courses et que les.Gens vous proposent de prendre vos sacs sur leur caddy et de vous.Accompagner jusqu'à votre voiture !. Je suis ravie de vivre à nouveau à.Dijon. Ce que j'aime à Dijon : Les terrasses, le tram, les concerts et les festivals, les expos, les rues.Piétonnes du centre, les parcs et les jardins, les jolies boutiques, mon.Épicerie orientale rue des godrans, mon club de sport ou on se sent bien.(merci cyril !. Ce que je n'aime pas à Dijon : Les bus blindés à l'heure d'aller bosser, les crottes de chiens sur les.Trottoirs, les magasins, les cafés et les restos fermés le dimanche, le.Manque de soleil et de chaleur la moitié de l'année...
Dijon ville triste : Dijon est une ville au tyle architectural plaisant, c'est même une jolie ville. Malheureusement c'est une ville triste ou il n'y a pas grand chose à faire le soir et les week-end. Né à dijon, j'ai souhaité fuire cette ville sans vie pour m'installer à montpellier. Et là quel changement. Une autre mentalité, une offre fabuleuse en terme de sorties et loisirs. Quoique vous aimiez, vous pouvez le faire. 9a bouge, il y a du monde partout dans les rues, les bars et boites sont pleins à craquer, ça bouge, c'est jeune, c'est fun. Tout l'inverse de dijon. Ce que j'aime à Dijon : Une belle architecture. Le tram qui a changé la ville d'un point de vue urbanistique. Le marché. Un petit charme provincial. Ce que je n'aime pas à Dijon : Le climat l'été. L'ambiance, le manque de vie, le manque d'offre loisirs et culture. Les rues et les bars tristounets le soir et le week-end. Son calme, sa mentalité bourgeoise étriquée et coincée.
Dijon, la Bourguignonne : Dijon est une jolie ville au style architectural plaisant, relativement accueillante et où il fait bon vivre. Depuis 1 an, je vais et viens entre dijon et nice (ma ville natale) pour des raisons professionnelles et je suis globalement satisfait de la capitale des ducs de bourgogne, jusqu'à présent. Ce que j'aime à Dijon : - toutes les commodités d'une grande ville (magasins & centres commerciaux, structures hospitalières, musées, restaurants...)- le réseau bus-tram qui est efficace et relativement ponctuel- le style architectural du centre-ville- la nature à proximité (route des grands crus, vallée de l'ouche...)- plusieurs animations et festivités tout au long de l'année - les différents parc et lieux de balades de l'agglomération (colombière, arquebuse, combes, lac kir)- la place emile zola, me rappelant l'ambiance du vieux nice- peu d'agressions physiques ou verbales. Ce que je n'aime pas à Dijon : - la météo, je dois l'avouer - la circulation automobile que je n'aurai jamais pensé aussi dense à certaines heures- certains dijonnais(es) froids et peu aimables.
Dijon ville où l'on s'emm... : C'est une ville assez jolie, pas mal d'espaces verts. De belles balades à faire. Concernant l'architecture, je lui préfère des villes comme annecy ou besançon ou lyon qui ont su mieux préserver son caractère. Ce que je n'aime pas à Dijon : La mentalité bourgeoise des gens. Tu vas dans un bar, tu veux discuter. On te regarde de haut, limite méprisant. Venant d'un village de haute-savoie (chamonix) ben y pas comparaison ! Ici ya pas d'animation, c'est triste à mourir. Le week-end y a rien à faire !
Très belle ville et dynamique : Je tiens à démentir certaines critiques négatives et non fondées que j'ai pu voir précédemment ! Je connais bien les ville du mans, tours ou encore orléans et dijon n'a rien a leur envier ! Elle est bien plus riche et agréable à vivre ! Cette ville de taille moyenne (une des 20 plus grande de france) est, je trouve, un mélange entre angers (la ville où j'ai été étudiant) et reims (ma ville natale) elle tend à devenir de plus en plus attractive ! Ce que j'aime à Dijon : Une architecture magnifique et diversifiée passant du médiéval à la renaissance, du gothique au néo-classicisme et de l'art nouveau à l'haussmannien sans oublier le moderne ! La vie culturelle et très présente, que ce soit au niveau pictural (avec le musées des beaux arts, le consortium pour le contemporain, le musée magnin, le musée d'art sacré, ou encore les différentes galeries d'art de la ville comme les nouveaux bains du nord) au niveau musical (avec des infrastructures comme le zénith, le grand théâtre ou l'auditorium dont la renommée est internationale) au niveau théâtral (avec le théâtre du parvis saint jean, le théâtre des feuillant et le théâtre mansart) il y a également d'autres lieux culturels comme le muséum d?histoire naturelle, le planétarium, le musée de la vie bourguignonne et dès 2016 la cité de la gastronomie ! Cette gastronomie est justement importante dans la ville avec plusieurs restaurants étoilés, plusieurs boutiques de pain d'épice (mulot et petit-jean) un marché couvert ancien et monumentale ! La ville est bien desservie par les transports en commun (le tramway est confortable et spacieux) et bien aménagée avec la future lino (agrandissent du boulevard périphérique qui contournera la ville des le début 2014) au niveau économique la ville ne fait que ce densifier avec des zones économiques en constructions (l'ecopole valmy, l'ecoparc dijon bourgogne ou encore le centre clemenceau en ville) et des centres commerciaux qui s'agrandissent ( toison d'or, quetigny) la ville possède des enseignes que des villes de même taille ou plus grande n'ont pas comme ikea ou encore mango, apple store, long champs, hermes et bientôt primark ! Dijon gagne en superficie avec des écoquartiers (arsenal, maraîchers, heudelet, junot et bien d'autres) elle est en continuelle construction de logements. Pour finir il y a beaucoup de monuments historique à découvrir dans la ville, le soir elle est très vivante (surtout le jeudi et samedi) il y a des restaurants sympas, plein d'espaces verts et il n'y a pas beaucoup d'insécurité, il fait donc ''bon vivre'' à dijon. Ce que je n'aime pas à Dijon : Le centre ville qui n'est pas toujours bien rénové (le réaménagement urbain ne devrait pas ce faire que le long des lignes de tramway) le climat qui est très humide et parfois austère, les trottoirs qui sont sales et les bouchons aux heures de pointes !
Cette ville est tout simplement parfaite : Je tiens a dire que dijon est une ville avec des bons et des mauvais cotés comme toute les villes mais dela a dire que les gens sont déplaisant... C'est exagérer je trouve ! Je trouve que dijon est une ville parfaite ni trop gende ni trop petite. Ce que j'aime à Dijon : J'aime beaucoup les dijonnais. Ils sont très accueillant, gentil, généreux poli courtois sympathique. Je trouve que les dijonnais ne recopie en aucun cas sur les parisiens et je trouve qu'il n'on rien a envier au parisien qui eux sont hautain peu chaleureux ni acceuillant ! Dijon acceuille les plus prestigieuse fac (droit, science, medecine lettres. Ainsi qu'une ecole de commerce. °. Ce que je n'aime pas à Dijon : Je deteste les personne exterieur qui critiquent les dijonnais. Ils n'y a pas plus gentil et plus acceuillant que nous, et si vous n'etes pas d'accort vous n'avez cas détalez au plus vite !
Il fait bon vivre à Dijon : Pour moi dijon est une ville agréable à vivre. La population peut paraître froide au début mais une fois que l'on les connaît bien, ils deviennent très accessible. Seul petit bémol pour cette ville, la propreté et l'entretien des trottoirs reste à désirer. Ce que j'aime à Dijon : L'ambiance chaleureuse de la ville, l'architecture et surtout le fait que ce soit une ville à taille humaine. Ce que je n'aime pas à Dijon : La circulation en centre ville est impossible, la propreté laisse à désirer.
Dijon : Habitant depuis 4 ans sur dijon je n'ai jamais connu une mentalité aussi hautaine et superficielle. Ce que j'aime à Dijon : Le quartier des antiquaires, charmant à souhait. C'est une ville très bien proportionnée ni trop petite, ni trop grande. Ce que je n'aime pas à Dijon : Venant de franche comté la mentalité dijonnaise est hautaine, superficielle, inaccueillante. On m'avait prévenu du côté faux bourgeois de cette ville, je n'y croyais pas, j'ai été servi. Les seuls personnes que je côtoie à dijon n'en sont pas originaire, et vu le nombre de commentaires similaires je pense que les dijonnais devraient commencer à se poser des questions...
Ville terne : Ville dont on a vite fait le tour. Ce que j'aime à Dijon : Centre ville historique intéressant au niveau patrimoine historique dont une partie possède une influence flamande. Petite ville plutôt aérée dont il est aisé de sortir et à présent de la redécouvrir grâce au tramway. Commerces du centre ville inintéressants mais il y a tout de même la toison d'or, le plus grand centre commercial de bourgogne franche comté. Nature environnante sympa pour les ballades et le sport. Ce que je n'aime pas à Dijon : Dijon est une ville plutôt triste, appuyée par le caractère austère, glacial, prétentieux et fermé d'esprit des dijonnais... En connaissance de cause pour y avoir habité et franchement, la courtoisie, le respect équivaut au manque d'ouverture d'esprit de ces gens là. Et comme dirait jean pierre foucault, quand on dort à dijon... Autrefois, dijon disposait d'un patrimoine industriel particulièrement développé en agroalimentaire. Aujourd'hui, tout cela est du passé, le chômage fait ses ravages, les employeurs font la loi sur les embauches et les salaires au ras des pâquerettes ; bref, bon courage pour trouver un job ! Ce qu'il faut retenir de dijon c'est une ville plutôt pépère, un tantinet rajeunie par quelques travaux et le tram mais l'essentiel est le manque d'ouverture, le manque de distraction, le manque de boulot, les dijonnais qui sont pour moi la pire espèce de gens qui se permettent de juger ceux qui viennent d'ailleurs. Si vous vous y faites rapidement des amis, ce ne sera surement pas avec ces gens là.
> Alexandre -
Je ne suis pas dijonnais mais j'y habite depuis une quinzaine d'années, lire ce que je viens e lire ci dessus me met hors de moi c'est le genre de personne qui doit être bien nul part... Dijon est une ville très vivante les rues piétonnes pleines de monde les les terrasses sont remplies, on aime s'amuser, les transports en communs sont très bien desservis tram, bus , navettes centre ville gratuites.Son patrimoine est très riche, il n'y a qu'à voir le nombre de groupe avec guide qui évolue tout au long de l'année...Coté espaces verts Dijon fait partie des 3 meilleurs villes de France avec ses nombreux parcs qu'adulent les sportifs de tous niveaux...etc...
Je viens de lire les commentaires et je sui médusée. Je suis originaire de Côte d'Or, j'ai fait mes études à Dijon et j'habite en Picardie.
Dijon est une très belle ville (j'ai assez voyagé pour pouvoir la comparer à d'autres villes) avec des restaurants et bars sympas. Certes, en été c'est plus calme puisque les étudiants ne sont pas là, mais il y a toujours quelque chose à faire ou à voir dans un rayon de 30 km. Oui, les hivers sont froids avec du vent parfois glacial ( ce que nous appelons la bise), mais en été il fait beau, même chaud.
Je ne suis pas hautaine ni bourgeoise, j'en ai assez d'entendre cela sur les dijonais!
-
Arrêtez avec ces clichés STUPIDES... Fréquentez-vous les bons endroits ?
Changez peut être vos comportements et les Dijonnais vous accueilleront à l'instar des habitants des autres villes. Dijon est belle, vivante (et oui, regardez la programmation culturelle, visitez les musées, le FRAC, le Consortium... la vie sur les terrasses...
-
Dijon est une ville avec une architecture incroyable et des monuments, notamment les églises, spectaculaires....en dehors de cela pas grand chose à se mettre sous la dent
Les gens sont les plus froids que j'ai rencontrés en France, à coté les Parisiens font figure de personnes chaleureuses....On sent que le noyau dur est la fausse bourgeoisie qui regarde de haut les autres et règne dans cette ville un élitisme déroutant....Impossible de pénétrer le cercle fermé de la ville qui ne marche que par réseaux internes et autres loges....
Sinon quand on est étudiant c'est très bien vu que tout le monde fait la fête et qu'il y a quelques endroits sympas, mais en tant qu'actif ou autre pas d 'offre d'emploi et un climat épouvantable.
Ce que j'aime à Dijon: architecture, une pharmacie herboristerie fabuleuse et un extraordinaire resto le shanti!!!!
Ce que je n'aime pas à Dijon: la ville est salle, fermée, fausse bourgeoise, les gens sont faux et se prennent pour ce qu'ils ne sont pas, pas d'intégration, pas beaucoup d'animations, ville morte de chez morte en dehors des soirées étudiantes, le prix du logement démesurément élevé , on fait très très vite le tour de cette ville.....A OUBLIER
Magnifique ville. Très culturelle. Il y a tout ce qu'on peut attendre:
Commerce: Enormément de commerces, avec des enseignes uniques en France; un des plus grands centre commerciaux de France.

Culture: Un des plus grands Zenith de France. Opéra avec une des meilleures acoustique d'Europe. La vapeur, pour des scènes plus intimistes ou underground.

Etudes: Plusieurs fois élue meilleure ville pour étudier dans sa catégorie.

Emplacement géographique: noeud ferroviaire, accès aisé à Paris, l'est, la suisse, le Sud.

Dynamisme sportif: Elue ville la plus sportive. 5 sports de haut niveau et plusieurs champions olympiques.

On dit le dijonnais, froid, snob. Il n'en est rien. Le dijonnais vit dans un cadre chic. Il serait alors irrespectueux de se balader en ville en guenilles,n 'est-ce-pas?
Même modeste, le dijonnais possède il est vrai, un certain raffinement, un gôut de la bonne chair et du vin, des produits de qualité.

Le dijonnais jouit d'une excellente qualité de vie.

Non-dijonnais à la critique facile, essayez d'être ouvert et allez à la rencontre des locaux car, dans aucune ville, on ne vous accueillera les bras ouverts si vous venez avec des a prioris et autres préjugés.

Perso, les gens que je côtoie sont très sympa et cultivés, sans être de la haute.
Effectivement, comme dans toutes les villes, il y a des bourgeois, des beaufs et des cas soc.

Quant à l'appellation "faux bourgeois", je ne sais pas trop ce que c'est. J'en suis peut être un; modeste mais cultivé, aec du gôut.
C'est vrai qu'à choisir, je préfèrerais être un "le Quesnois" plutôt qu'un "Groseille
"
Originaire du nord, je travaille à Dijon depuis plus de 15 ans. C'est l'une des villes les plus froides que je connaissent. Ville fermée, bourgeoise, c'est le règne des 'vieilles familles dijonnaises' qui cultivent l'entre-soi. J'ai renoncer comme beaucoup 'd'étrangers' à vraiment m'intégrer. J'attends la retraite pour fuir vers des cieux un peu plus hospitaliers. Sinon j'étais vraiment amoureux de cette région, mais un sourire, juste un, c'est possible?
Dijon est une belle ville. J'ai des bons souvenirs de cette ville. Vraiment, est une ville avec une architecture incroyable et des bâtiments spectaculaires, mais aussi une ville fermée et provinciale. Dehors de cela pas grand-chose à se mettre sous les dents. J'ai étudie à Dijon quelque temps et maintenant je travaille dans une autre ville.
On est arrivés sur Dijon il y a 4 ans et on regrette les gens sont froids faux bourgeois fauchés et le climat est exécrable. Même avec les enfants scolarisés pas d'amis. On a qu une hâte repartir
Je suis stupéfaite de voir la réputation des dijonnais, je suis de Dijon et vit a Dijon et franchement je ne suis pas hautaine et rès ouverte. Vous ne devez pas connaitre les bonnes personnes, je serais ravie de vous faire cahnger d'avis!!
Tous les gens qui disent que les dijonnais sont fermés, hautains et faux bourgeois ont sûrement dû croiser les mêmes personnes pendant leur séjour dans cette ville. J'habite à Grenoble et viens souvent à Dijon pour voir mes meilleurs amis qui sont des personnes ouvertes et accueillantes! Alors stop aux clichés complètement stupides... Si vous voulez visiter une ville avec un patrimoine riche, des espaces verts très jolis, si vous aimez le sport ou le shopping, alors Dijon va vous plaire. Essayez d'arriver sans tous ces préjugés dans la tête et vous ne serez pas déçus.
MICHEL:
Tout ce qui est dit de positif sur Dijon par les internautes est exact.
Je ne reprends pas les arguments ou constats déjà cités vous n'avez qu'a les lire.
Je suis lyonnais d'origine et j'ai vécu 35 ans à Lyon aussi je pense avoir de bons critères comparatifs en tête.
Je crois qu'il y a une confusion entre: les Dijonnais ne sont pas très entreprenant et souriant dans la vie courante et "ils ont une sale mentalité de bourgeois".
Je crois simplement que ce sont des gens plutôt discrets et pas expansifs mais respectueux des autres.
De mon côté je n'ai jamais essuyé de refus ou été agressé verbalement(il y a d'autres villes pour cela!)
Le seul argument objectif qui existe est que la météo est moyenne mais ça c'est pas un scoop.
Vous savez on est attendu nulle part mais il faut simplement savoir ce qui est important pour vous et si vous retrouvez cela dans votre nouvelle ville d'adoption.
On va mettre les choses au clair, je suis un ancien dijonnais devenu lillois.
Dijon est mon petit bonheur personnel, j'y retourne avec plaisir pour les week end, je surveille la programmation culturelle la météo pour programmer mes voyages (de plus en plus fréquents). Cette ville n'a rien à envier à Lille question culture. La programmation est riche, La Vapeur et la péniche Cancale (salles de concert) font un travail de recherche extraordinaire, très variée et un peu en avance sur les groupes qui feront le buzz quelques mois plus tard.
La météo est une météo continentale, donc oui l'hiver c'est froid, neige, brouillard... mais le printemps, l'été et surtout l'automne sont plus qu'agréables, en tout cas pour moi maintenant nordiste.
Le cadre de vie est magnifique, le centre-ville devient de plus en plus agréable, et la taille de la ville permet de quitter cette dernière en 20 min de vélo et de se retrouver en pleine nature, dans des combes, des vignes, des forêts ou de la montagne moyenne.
Les loyers et les prix de l'immobilier sont corrects et même très bons marchés sont on ne se rabat pas sur le neuf. Le jardin est un plus facilement accessible (comparé à Lille).
Sur le sujet principal de ce fil, la mentalité des dijonnais, comme dans toutes villes il faut savoir aller au bon endroit. Mon arrivée sur Lille, ville réputée ouverte et chaleureuse ne s'est pas faîte toute seule, il faut aussi sortir, oser aller voir les gens. Sans me présenter comme dijonnais je n'ai jamais ressenti de malaise à parler librement avec quelqu'un à Dijon.
Sur le shopping, ben c'est une ville de 151 000 habitants vous n'y allez pas pour ça! mais Lyon est à 1 heure de train pour les vêtements. En revanche plusieurs belles boutiques de design et d'ameublement qui sont assez surprenantes compte tenu de la taille de la ville (les dijonnais ne sont peut-être pas si faux bourgeois fauchés que çà ^^).
Bref c'est une ville moyenne française qui s'en sort, il y fait bon vivre doucement, calmement! Sinon il y a Lyon, Lille, Bordeaux, Toulouse, Nice, Marseille et Paris! N'en demandez pas trop à une ville de 150 000 habitants. Elle fait déjà beaucoup d'effort pour être attractive et sortir de son statut de belle endormie.

Pour ma part je cherche à y retourner
-
Ayant été étudiant dans cette petite ville pendant 3 ans , je n'en ai gardé aucun bon souvenir, puisque c'est une ville qui n'imprime pas. Pas de chaleur à attendre , que ce soit sur le plan humain ou climatique. De novembre à mars, cette bourgade est un réfrigérateur , balayée continuellement par une p... de bise !

Et comment ne pas aborder le caractère si particulier des dijonnais, dont la prétention proverbiale, n'est plus à présenter.
Remarquez bien que , niveau orgueil, les beaunois et les maconnais font encore pire ..Si, c'est possible !!

Je ne sais pas d'où leur vient , aux dijonnais, cette croyance d'être indispensables et supérieurs aux autres bourguignons.Peut être est ce dû à cet alibi administratif artificiel ,qui laisse penser à la bourgeoisie dijonnaise qu'elle patronne les bourguignons.....

Non vraiment, que l'on soit icaunais, nivernais ou Saône et loirien , en général ,nous ne ressentons aucun attachement vis à vis de Dijon, qui ne représente qu'elle -même et n'engendre aucun effet d'entraînement économique et culturel en définitive.
Je suis dijonnaise depuis ma naissance (j'ai la trentaine) et je peux vous dire que, mis à part le patrimoine plutôt intéressant de cette ville, j'en déplore la mentalité étriquée, guindée, pincée de ses habitants. Rare sont les personnes ouvertes, généreuses, intéressées et altruistes!
Pourtant, je participe de fait beaucoup à la vie de ma ville (faisant partie du conservatoire de Dijon, d'associations..) et je m'y implique à la rendre plus accueillante. Quelle ne fut pas ma déception en rentrant dans ce monde d'artistes lorsque j'ai pu constater la froideur, le mépris, l'attitude hautaine de certains élèves faux-bourgeois plutôt occupés à rabaisser qu'à valoriser ou, du moins, connaître l'autre.

Cette attitude est généralisée, malheureusement, à l'échelle de la ville. Demandez, par curiosité, à une personne âgée de vous narrer la "belle époque de Dijon": vous resterez quoi car il paraît qu'il y faisait bon vivre et qu'on ne pouvait marcher dans les rues sans croiser au détour un voisin qui vous invitait spontanément pour le café....
J'ai quitté le havre de mer de pour Dijon, c'est génial.
J'ai quitté le havre de merde, pour Dijon c'est génial.
pauldesc
Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 25 mars 2016
Dernière intervention
25 mars 2016
-
Dijon a un défaut majeur , ses habitants...
Prétentieux , suffisants , rustres , avec un accent plouc épouvantable....
Le centre ville est assez joli mais ni plus ni moins qu'une ville moyenne semblable.
Bref , pas de quoi y rêver sa mutation...
Débarquant d'une grande ville de l'ouest, Dijon est un choc social et culturel.

Une petite ville au patrimoine agréable mais morte ! Après 22h, les rues sont désertes, les restaurants en grande partie fermés le dimanche (et qui arrêtent le service tôt), peu d'activités culturelles, peu d'infrastructures pour sa jeunesse trentenaire... Bref, on s'ennuie ! Je comprends mieux sa vénération pour le sport, il n'y a rien d'autres à faire dans cette ville !

Quant aux habitants... Des abrutis, sans tolérance ni sympathie, lâches, hautains, bêtes, hypocrites, méchants : je n'ai rien de positif à dire sur ces gens-là. Ils se pensent bourgeois alors que c'est une ville assez pauvre et contrastée (il y a une scission entre la classe moyenne sup. et la classe populaire), sans aucune culture du vrai bourgeois (je les appelle les bourgeois de la terre : en somme, des ploucs enrichis par les terres viticoles). Franchement, venant d'une ville réputée bobo/bourgeoise, j'étais convaincue de ne pas être dépaysée... Loupée ! Je n'étais pas tendre avec ma ville sur ce point-là, finalement, on est drôlement plus sympathiques (c'est dire le niveau de Dijon). Heureusement, Dijon est une ville qui attire aussi les habitants des départements voisins, beaucoup plus accueillants et agréables.

Les dijonnais sont certains de vivre dans une grande et n'hésite pas une seconde à se comparer à des villes comme Lyon, Bordeaux ou Nantes. Et je n'oserais pas parler de la conduite à Dijon ! Circuler est un enfer et un non-sens (des ronds-points priorités à droite + feux, ce fut une première pour moi), ils conduisent n'importe comment (luxe des petites villes où faire un demi-tour sur un boulevard et passer une ligne blanche, ça passe) et semblent oublier de rouler à la vitesse autorisée (oubliez le centre-ville à 50km/h, ce sera 30, point).

En bref, j'ai hâte de retrouver mon ouest, ma Bretagne et mes "bobo arrogants" qui, aujourd'hui, me semble mille fois plus cool !
Super
Apres plusieurs villes Dijon reste au top pou rles familles
Points positifs ; Un centre ville historique à découvrir.
Point négatifs : Ses habitants ! Malgracieux, faux bourgeois, peu sympathiques et parfaits ambassadeurs d'une ville triste, sans dynamisme, laide, peu accueillante pour les personnes venant de l'extérieur. Cela dit il existe un certain équilibre entre commerçants et clientèle ; ils sont aussi exécrables les uns que les autres. Une ville détestable. Pour dire aimer Dijon il faut être, soit de mauvaise foi, soit être né dans cette ville "que tout le monde connaît et où personne ne reste."
-
Une belle petite ville avec dans l ensemble une mentalité merdique de gens qui se la racontent... Ca prend de haut, ca fait les malins, ca joue les bourgeois... Fuyez sauf si vous aimez ça et etes vous meme de cette espece . Perso j en suis parti, trop peu de gens sympas la bas . La moutarde ca monte au nez et pour info les Dijonnais, vous etes petits, dans tous les sens du terme, votre complexe de supériorité vous a bouffé le cerveau. Restez bien entre vous surtout :-)
Ville sympa, dijonnais merdiques.
Ville sympa il y'a tout à proximité mais les gens ne sont pas sympa du tout ,faites un petit test allez faire vos courses dans un hypermarché avec un caddie et vous verrez le simple fait de dire pardon pour passer dérange bcq ....et sans parler dans le tramway c'est horrible !!!1
Quand on dort à Dijon, on se réveille à Dijon ;)... Non sérieusement, Dijon est une ville de taille moyenne, avec un vieux centre assez bien conservé.
En revanche, les dijonnais... tout ce qui est dit dans les précédents commentaires est juste. Aucun humour, fermés d’esprit, prétentieux, autoritaires, imbus de leur personne, fourbes. Certes, Dijon est situé sur l'axe Paris-Lyon-méditerranée, mais c'est pas le centre du monde non plus!!,
Ouah!!!! J'ai jamais vu autant de commentaires négatif.c'est vrai que Dijon , c'est pas la grande éxtase, qu'il y'a mieu ailleurs que les gens peuvent paraître froid et hautin m, mais à aucun moment j'ai eu l'impression d'avoir été rejeté ou jugé par qui que ce soit ! J'ai même gardé de très bons amis là-bas et parfois cette ville me manque ..je suis d'Annecy ,et en matière de froideur et de fausse bourgeoisie je peux vous garantir que Dijon ne lui arrive pas a la cheville , voilà c'est mon avis, moi qui pensais trouver des coms plutôt sympa ....:-(
Ville sympa
Dijonnais pas sympas
Ce que j'aime : son architecture , sa localisation au sein de la France ( prés de tout ), sa gastronomie, sa culture
Ce que je n'aime pas: dijonnaise de famille , les dijonnais sont devenus encore plus hautains, lilite irrespecteux , aggressifs, peu comprehensif et impatients. La vie est devenue trés stressante ( circulation, accueil en boutique, restaurant). Et oui , helas je travaille à Dijon et je depense dans d'autres villes ( Paris , Lyon, Besancon, et sites internet).
Ville sans ambition , paradis du kebab , la spécialité des restaurants le micro onde . centre ville sale , ou l'on peut ni se garer ni travailler ni circuler bref une ville écolo Attraction du centre ville les magasins de chaussures banques et tel portable .Reste heureusement l héritage de nos ancêtre le patrimoine .Je connais Dijon depuis un demi siècle quelle dégringolade!!!
Bonjour,
Administré dijonnais, je voudrais sonner une avis sr une commerçant de cette ville :
Je vous signale mon mécontentement à l'égard des produits Méphisto,  sensés représenter le haut de gamme en matière de chaussures : j'ai acheté à Dijon, rue Musette, :
1 paire de chaussure de marche  femmes en 2014, la semelle se décolle, elles sont inutilisables..
1 paire de chaussures de randonnée hommes, même année, les orteils passent  à travers le cuir...
Je précise que ces chaussures ont été utilisés de manière très soft, et parfaitement entretenues.
Compte tenu du prix de ces chaussures,  de 100 à 120 euros la paire, et de la publicité que vous développez, on pourrait s'attendre à une meilleure longévité...Peut être le résultat d'une délocalisation en Chine, car, client  de longue date de Méphisto,  j'ai souvenir d'une meilleure qualité !!!!!!
En conséquence, nous achetons désormais des chaussures de loisirs chez Décathlon, ou, pour un prix de 30 à 45 euros, nous avons un produit équivalent qui dure de 2 à 3 saisons....
Dijon est une très belle ville, avec un patrimoine protégé et mis en valeur. Elle est au coeur d'une région magnifique, c'est une ville riche également. Et avec toutes ses qualités, elle n'est pas capable de rayonner, de s'ouvrir, d'être vivante, coincée par un esprit étriqué, mesquin, petit, pétochard. Quel gâchis.
Fuyez cette ville, une des plus triste de France. Quel dommage car Dijon possède
un riche patrimoine mais ces habitants froid et peu avenant font fuir la plupart des
nouveaux arrivants. Quelques commerçants sympathiques mais beaucoup d'entre
eux ne disent pas bonjour. Ou ont-ils appris le commerce?
L'aspect des rues et plus particulièrement les nouvelles rues piétonnes trop minérales sont d'une tristesse à faire fuir le chaland.
Le banc place Jean Maçé est le rassemblement de tous les ivrognes, d'ailleurs sous
ce banc des canettes vides sont visibles tous les jours.
Non décidément depuis 2013 que je suis ici, je n'arrive pas à comprendre le comportement de ces bourgeois arrivistes dijonnais. J'envisage de quitter cette ville
qui me laisse indifférent. Par rapport à Bordeaux, La Rochelle, Lyon, toutes ces villes
dont j'ai vécu entre 3 et 5 ans, la qualité de vie et l'ouverture d'esprit des gens sont
supérieurs à Dijon ainsi que le climat.
Le caractère des dijonnais donne un coté très désagréable à cette ville, s'ils pouvaient vous écraser pour passer devant vous, que cela soit en voiture ou dans un magasin ils le feraient. Dijon qui possède une architecture magnifique avec son Palais des Ducs et ses églises est massacré par une population ennuyeuse et austère.
apres lecture des avis je constate que les gens de dijon sont critiques un conseil n allez jamais habiter a la campagne en bourgogne;
je suis deçu des avis sur les gens de dijon ils ont changes mais la campagne en bourgogne cest pire; la campagne plus jamais .
Dijon est une des plus belles villes dans cet ordre de grandeur. Le centre ville piéton est très agréable à parcourir, le tram est d'une facilité déconcertante et les réseaux de transports sont efficaces. Pour ceux qui se plaignent de la pietonnisation, je ne comprends pas, d'ailleurs ce sont les mêmes qui viennent se plaindre de la pollution atmosphérique ... allez comprendre. Bref, une ville où il y a tous les commerces possibles et imaginables, des beaux bâtiments, et où il fait bon vivre.
Les commentaires sur les habitants sont ridicules et faux: aucun problème avec les Dijonnais pour moi ! (comment vous pouvez réduire une ville de cette taille à vos considérations ?? Tous les habitants sont différents !)

Pour le reste: très belle ville, architecture semblable à Paris, mais une ville calme, apaisante, verte et avec un taux de délinquante très bas, on s'y sent en sécurité
Il y longtemps que je ne m'étais plus rendu à Dijon. Que de transformations : des Théâtres, un opéra, le Zénith, un musée des Beaux Arts complétement transformés, un musé d'art contemporain le "consortium" étonnant... et tous les autres musées de la ville rénovés et Gratuits !!! Des transports en commun super malins a commencer par un réseau de tram très pratique.. Et que dire des rues du centre ville piétonnes et de cet incroyable patrimoine... Pas étonnant que la ville soit classée au patrimoine mondial de l'humanité UNESCO. Ayant acquis il y a peu le statut de Métropole, et celui de cité internationale de la gastronomie (avec un grand complexe en construction)... ça bouge a Dijon !
Dijon est une ville particulièrement propre et bien entretenue, c'est un vrai plaisir. Les éloges s'arrêtent là, car le gros point faible de cette ville, ce sont les dijonnais eux-mêmes ! En évitant de faire des généralités, peut-être est-ce un manque de chance d'ailleurs, chacun de mes séjours à Dijon et qui m'a mis en contact avec des dijonnais m'a laissé un goût amer. J'ai souvent ressenti un côté hautain chez de nombreux dijonnais. Une mentalité très fermée et méprisante envers tout ce qui n'est pas de chez eux. Le dijonnais "snobe" beaucoup. Et les insultes peuvent fuser rapidement envers ceux qui ne sont pas du cru. J'ai visité la France en long, en large et en travers. Malheureusement Dijon est dans le top 3 des grandes villes les plus détestables de France, à cause des dijonnais. J'ai cependant hâte de tomber sur des gens agréables dans cette ville afin de réviser mon avis.
Un cauchemar. 3 ans et 6 mois à supporter la froideur et l’agressivité des bourguignons et surtout les dijonnais.... mais les murs sont beaux. Ne surtout pas prévoir d’y vivre.....
Si vous avez le choix évitez, je ne vois rien qui peut inciter quelqun a setablir sauf lancontrainte profesionnelle. Ville de taille moyenne qui souffre d'un gros complexe de supériorité que l'on retrouve dans le comportement de ses habitants. Ce n'est pas une ville frontalière, pas une ville côtière et elle n'est traversée que par des touristes qui ne restent pas plus de temps qu'il ne faut pour la visiter : une journée. En résulte un esprit étriqué, parvenu et assez médiocre. Si l'on est joueur on peut en rigoler mais à la longue c est usant de les prendre au second degre. Surfaces commerciales disproportionnées en font une ville sans âme où l'on se raconte comment on dépensé son argent en se prenant pour un lyonnais ou pire un parisien mais sans en être. Pourtant il y a des étudiants mais ils sont relégués à l'extérieur du centre et ont droit à un bout de rue pour leurs soirées. Sachant aussi que les etudiants font le choix de Paris pour ceux du nord de la Bourgogne, d'Orléans pour ceux de la Nièvre et de Lyon pour ceux de la Saône et Loire vous avez au final une université peuplée largement de jeunes du même département. La ville est donc morne comme son climat où le brouillard et le froid auront raison de vous, préparez vos cures de vitamine D si vous devez rester plusieurs années. L'architecture est jolie mais vous en aurez fait le tour en une journée. La campagne alentour est méprisée par les dijonnais alors qu'au fond la côte d'Or vaut plus le coup que sa capitale y compris pour ses habitants ses jolies balades. Si vous cherchez une ville moyenne pour vous installer il y en a d'autres nettement plus ouvertes et notamment Besançon pas tres loin qui ne se prend pas pour une autre avec des habitants accueillants. Cest bien simple quand on arrive à Paris depuis Dijon et bien le Parisien nous semble assez sympa. Quant à y élever des enfants je ne le recommanderais pas compte tenu de la contagion de la mentalité locale car en fait l'état d'esprit assez minable n'est pas forcément seulement celui de purs dijonnais mais c'est celui de la ville qui contamine ses habitants d'où qu'ils viennent. De manière générale c'est une ville dont l'avenir pose question, la rente de la moutarde et l'impact des vignobles assez éloignés étant ses seuls atouts la ville ne semble pas vouloir évoluer et rester une sorte de musée des années 80.
Dijon est belle ville de province, architecture riche, située au cœur de la Bourgogne, le centre ville piéton est très agréable à parcourir, mais triste (trop minéral) et désert à partir de 18h30, aucune vie nocturne et une insécurité grandissante, tout comme l'entretien de la ville qui laisse à désirer...
Commenter la réponse de Adeline