Votre avis sur Évreux

Signaler
-
 gonedelyon -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/evreux/ville-27229

Evreux est une ville en pleine transformation et embellissement grâce à la municipalité actuelle qui semble réveiller la ville , avec l aménagements des place de l hôtel de ville , sepmanville,rue oursel, place de la vierge , jardin de l évêché...l'aménagement des coteaux de la ville avec en projet le retour des vignobles , de la voie verte , c est une ville à taille moyenne avec la tranquillité de la campagne et les besoins d'une ville à une heure de paris et de caen ,elle est bien située.ce que j apprécié .les petits commerces du centre ville sont agréable et le complément sur une zone commercial en pleine mutation aussi .

Évreux ville morte
Les routes on se croirait à Kaboul
la belle endormie comme on aime l'appeler , mais elle se réveille tranquillement longtemps étouffée par rouen qui veut écraser les autres villes de normandie pour s'imposer , Evreux se démarque par son cadre et sa qualité de vie , sa verdure , des environs champêtres et charmants avec les chateaux d harcourt , de conde sur iton, du château dû champs de bataille , de beausmenile , etc...sa forêt , ses coteaux et son panorama , sa voie verte ...
la ville est actuellement en travaux pour un embellissements de son centre ravagé par les bombardements et reconstruit, les maisons à colombages d'antan n'existe quasi plus meme s'il reste quelques beaux exemples encore , une zone commerciale en pure locomotive ...evreux est une ville à la campagne qui bénéficie des avantages de la ville sans ses inconvénients .
Ville plutôt calme et cosmopolite, cette ville moyenne est affectée d'une image trop plan-plan malgré les efforts portés par les équipes de la municipalité, des quartiers, et aussi par les associations des quartiers populaires visant à donner plus de cohésion et d'identité saillante à celle qui a été trop longtemps considérée comme une "belle endormie". Il semble qu'un frémissement favorable se fasse sentir mais il reste bien des efforts à fournir ; courage à tous !
Ville dortoire, le manque d'activites de qualité se fait sentir en centre ville.Il y a rien .

EVREUX est une ville qui a énormément souffert lors de la seconde guerre mondiale et surtout des bombardements alliés qui a détruit son centre historique et ses maisons à colombages meme s'il en reste très peu , le centre ville historique à ete malheureusement rase ....la reconstruction à fait d'Evreux une nouvelle ville qui a ce jour garde un certain charme et une douceur de vivre mais encore trop sage , un manque cruel de grandes enseignes pour dynamiser son centre ville commerciale à l'instar d'une FNAC longtemps attendu par les habitants , mais aussi de grandes enseignes commerciales ... les commerçants sont accueillants et commerçants , des enseignes indépendantes qui sont agréables et à découvrir , des coteaux et des espaces verts qui reste à améliorer en centre ville à l'image de la place sepmanville et des jardins de l'évêché :tout deux en cours d'aménagements mais des espaces verts importants qui en fait une ville à la campagne agréable pour une vie de famille .
EVreux est une ville qui a longtemps ete méprisée par les politiques rouennais qui dirigeaient l'ex haute normandie au profit du centralisme rouennais , mais elle est toujours debout et j'espère qu'elle se développera encore et toujours car cette ville martyrisée le mérite
le calme de la campagne et la proximité de la ville , un cadre idéal pour la vie de famille , la déviation finie se sera un bol d'air sup pour l'hyper centre .
on joue on perd et oui...quand on ne paye pas son stationnement ça arrive , faut pas pleurer apres ...moi he trouve le centre ville accueillant et agréable , les commerçants agréables meme si il manque de plus grands espaces commerciaux pour des grandes enseignes , j'aime cette ville à taille humaine , ces espaces verts forêts voies vertes parc coteaux , on ne se sent pas étouffés .
Dommage,

Aujourd’hui, mardi 31 janvier petite ballade en centre ville avec mon épouse, objectif soldes!
Pas beaucoup de monde en ville, boutiques peu fréquentées, nous sommes en semaine, c'est peut-être l'explication. Par contre coup beaucoup de places libres ou laisser la voiture. A notre retour (il est vrai que je ne m'étais pas acquitté du paiement à l'horodateur) environ après 90 minutes de shopping, avis de contravention sous l'essuie glace et toujours ENORMEMENT de places libres. C'est réellement regrettable pour le centre ville et ses commerçants, mais je crois que dorénavant nos escapades se limiteront au complexe commercial situé dans la zone Carrefour.
magnifique cathédrale , laiton devrait être plus mis en valeur ainsi que son riche passé , ville agréable à vivre et 2e ville de France pour ses espaces verts!
de grands espaces verts , la forêt et la campagne à proximité des commodites , des commerces agréables meme si il manque de grandes surfaces commerciales en centre ville ...absence de Fnac !
c'est une ville de taille moyenne à taille humaine ou il fait bon vivre , les espaces verts y sont très présents , la campagne à proximité , laser game , bowling , cinéma , cabaret équestre , haras , théâtres ...tout est à proximites meme si l'offre n'est pas celle des grandes agglomérations on a de quoi s'y distraire .un centre ville qui bouge et s'embellir , des commerçants accueillants pour la majorite .

pour arriver de lyon : je trouve les gens et les commerçants agréables , la ville est certes plus petite mais il y a tout à proximité , la mer , paris , la campagne à proximité et la forêt est une vraie bouffée d'oxygène for appréciable tout comme la voie verte et ses coteaux .
question culturelle je trouve qu'il manque une vraie salle de spectacle pour accueillir plus de pièce de théâtre , mais peut être qu'avec la rénovation de ce splendide théâtre legendre cela sera effectif?
la ville bouge et la municipalité actuelle à l'air d'embellir le cœur de ville qui reste une ville campagne agréable à vivre et ou on se sent en sécurité .
En tout cas Evreux est mieux que Le Havre. La ville du Havre ville de la toxicomanie, l'héroïne, la coke, l'opiome qui vient du port du Havre, les LSD, champignons alucinogènes, extasis, tosh, beu, ganja etc...cette ville est une usine à drogues dures, les seringues dans les cages d'escaliers, les traficants d'armes sont partout, le matos vient du port, voitures volées envoyées vers les pays du maghreb, trafic de papiers, sur le port du Havre tout est possible, sur fond d'alcool et de misère sociale, le chômage de masse et la délinquance intensive, la main d'oeuvre est très largement disponible au Havre.
J'habite entre Evreux et Rouen.
On se sent de moins en moins bien dans cette ville triste et de plus en plus mal fréquentée.
evreux est une ville a campagne avec un centre ville et une zone en cours de développement,il y a plus de choix qu'auparavant pour une ville de çette dimension avec des bowlings , laser game , cabarets équestre , un beau multiplex en cœur de ville ce qui est rare tout comme un parking gratuit à deux pas du centre ce qui est tout aussi rare.
de nombreux espaçes verts , cette ville a meme sa propre forêts avec chemins aménagées et voie verte jusqu'au bec helloin ! et si je ne me trompe pas une ceinture verte prochainement tout autour de la ville avec les coteaux de saint michel et netreville classe au natura 2000!
evreux a donc des qualités !
Eaux chaudes de la tour Diderot la siloge on nous réclame jusqu'à 1000 euros d eaux chaudes c es pa possible on payer 14 euros 40 le m cube bien-sûr que la siloge bizard
Deux Havrais arrêter pour trafic d'armes à Evreux.
Les seuls "avantages" à Vivre à Evreux c'est la campagne environnante, et le fait d'être à 1 h de Paris. Tout n' est pensé que pour les gens avec des voitures. Le centre ville c'est le no man's land, tout petit il est noyé dans une superficie totale de la ville assez grande. D'un bout à un autre de la ville faut pres 1h30 à Pied. Tout est désaxé, la chambre de commerce, le pole emploi. Sans voiture c'est l'enfer! Aucun commerce agréable dans le centre ville. Que de grosses enseignes pour ado style Pimkie. Donc si t'as 30 ans et que tu cherches une fringue de bonne manufacture c'est mort! Les commerçants sont antipathiques au possible à de rares exceptions. Les usagers de la routes roulent comme des malades, aucun respect du piétons et ne parlons même pas du cycliste. Mentalité des gens étriquée, ville qui manque cruellement de personnalité et de chaleur humaine. On pourrait penser qu'Evreux est une ville dortoir pour une population assez modeste mais quand on voit le prix des impôts fonciers, du trajets en Train Evreux Paris, le prix de l'eau c'est n'importe quoi tellement ils sont élevés. C'est d'ailleurs ce qui explique la désertification du centre par les commerçants, le pas de porte est beaucoup trop élevé pour une ville comme Evreux...mais comme les proprio sont des parisiens, ils appliquent des prix disproportionnés. Bref ville à fuir!
Pas mal Evreux, les gens sont sympas.
ce que je n'aime pas à évreux une damme notaire qui refuse de répondre au téléphone pour nous comminuquer des informations concernant un membre de notre famille qui a dicide en 2013 ???

Critique des commerçants d’Évreux
Les commerçants d’Évreux, ceux du centre-ville, ont tué la ville. Majoritairement, ils ne comprennent pas le sens du mot « client », ou tout simplement le terme « vie en société ». Un être humain, pour eux, c’est un porte-monnaie sur pattes. Majoritairement les commerçants du centre-ville d’Évreux sont méprisants. Le « sourire » c’est jamais. Le « bonjour » parfois. Le « au revoir » en option. Ils sont méprisants parce que le client a toujours tort. Au moindre souci avec un produit c’est le client qui à tort, quelle qu’en soit la valeur (quelques euros suffisent). Méprisant par leurs réflexions désobligeantes. Méprisants parce que si vous les croisez dans la rue, en dehors de leur commerce, ils ne vous diront même pas bonjour et passeront leur chemin en vous ignorant. Ce n’est même plus du ressort de la relation commerciale que de dénoncer cela, c’est de celui des relations humaines en général. Par conséquent le Maire de la ville a beau parler de notion du « gagnant-gagnant » dans La Dépêche du 18 décembre 2015, rien n’y changera, a priori. Il faut préciser que l’élu parlait de l’épicerie « solidaire ». Un mot que ne comprendront pas les commerçants du centre-ville d’Évreux. Question de culture (pourrie), ou d’absence de culture.
Ils sont responsables de cette désaffection pour le centre-ville et se complaisent dans une attitude de complainte et d’alibis grotesques. Tantôt c’est le climat normand qui est en jeu, tantôt c’est la difficulté de se stationner en ville pour les automobilistes, une autre fois ce sont les lignes de bus et leurs parcours. Autant de sujets qu’ils vont soumettre aux élus locaux en pleurnichant. Mais eux… jamais concernés. Jamais impliqués dans le déclin de la ville. Le village des marques avait fait un tollé en son temps. Bref, leur comportement est toujours occulté. Se remettre en question ? Faut pas rêver… Les problèmes ce sont les autres, mais surtout pas eux !
Nous, les « clients » sommes les boucs émissaires de leur ruine. Puisque nous ne consommons jamais assez. Ceci pourrait expliquer cet accueil profondément désagréable chez certains, voire proche de la haine pour d’autres.
Pendant ce temps-là les grandes enseignes se développent en périphérie, avec le sourire.
Nous avons tous à supporter une dose de souffrance dans cette conjoncture difficile. Nous ne sommes plus dans les années 80.
Le centre-ville d’Évreux ne s’en remettra pas. Les commerces sont devenus très difficilement vendables eu égard à la réputation des commerçants grincheux. Donc pas de « sang neuf » en vue. Quant aux locaux vacants ils restent vides. En revanche les investisseurs de la construction misent sur Évreux (comme Bouygues en centre-ville). Confortant la perspective d’une ville dortoir. Une ville dans laquelle les résidents iront faire des achats groupés dans les grandes enseignes. Quant à la clientèle plus « aisée » elle n’est pas folle, elle a fui le centre-ville d’Évreux depuis longtemps au profit de celui de Rouen, ou encore pour Paris, à 120 km.
Les classes plus modestes se rabattent souvent sur le e-commerce.
Commerçants d’Évreux centre-ville vous êtes des gougnafiers, désolé pour la minorité qui, elle, n’entre pas dans cette misérable classification.
Commerçants d’Évreux centre-ville vous avez tué ma ville natale. Je ne l’accepte pas.
Les commerçants dignes de ce nom payent, hélas, les pots cassés générés par ces odieux indélicats.
Ô miseras hominum mentes…
Ce que j'aime à Evreux : les gens sont sympas, cool et respectueux les uns des autres. Il y a un bon esprit même si l'aspect premier est un peu froid. J'aime aussi la taille humaine de la ville avec tout le nécessaire sans les embouteillages, la nature à portée de main et Paris à une heure.
Ce que je n'aime pas : le manque d'estime des habitants pour leur ville (on n'arrivera à rien tant qu'on n'y croira pas un minimum) alors qu'elle a un vrai potentiel, le côté plouc et rétrograde des commerçants, le plan de circulation invraisemblable, les impôts locaux. La nouvelle municipalité semble tenter quelques timides améliorations : bon courage vu le niveau des finances et le passif de l'ancien maire ! Il y a beaucoup à faire mais c'est une ville qui, redressée, pourrait être vraiment super pourvu que toute la population soit un peu plus dans l'innovation et dans l'audace et pense 'ville' plutôt que 'bourgade'.
Messages postés
11
Date d'inscription
mardi 16 août 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
30 novembre 2015

Ce qui est bien à Evreux :
C'est à 1h de Paris en train (ou en voiture quand ça roule). Immobilier bon marché (même trop, les prix sont en chute libre). Bordé de campagne, c'est assez reposant. Le centre ville est agréable et quelque peu animé (dans le bon sens du terme) par la jeunesse étudiante de l'IUT. Grand cinéma multiplex. Très grande médiathèque, moderne, agréable et bien fournie, et également des petites bibliothèques de quartier à la Madeleine et à Navarre. La vie associative est assez riche également.
Le marché de la Madeleine est assez riche.
Pas vraiment à craindre pour la sécurité à Evreux, je ne me suis jamais senti en insécurité dans n'importe quel quartier de la ville.
Ce qui est moins bien à Evreux :
L'état des routes qui laissent à désirer, des autobus aussi rares que monumentaux (Non mais sérieusement, des bus à soufflet pour transporter 2 passagers?!?). 1 toutes les heures aux heures de pointes, rien en journée.
La politique des maires successif est schyzophénique: on veut favoriser le commerce de centre ville mais c'est la galère pour circuler, se garer (payant). Quand on n'habite pas dans l'hypercentre d'Evreux (entre le Faubourg Saint-Léger et Cora), on est plutôt découragé de s'y rendre (pas de bus en journée). Peu de voies piétonnes et trottoirs pas très larges.
Dans cette optique, les maires écoutent beaucoup (trop) les commerçants qui ne veulent absolument pas voir un centre commercial s'installer dans l'Eure (genre Quai des Marques), craignant pour leur CA, mais franchement, j'y vais jamais, dans leurs commerce, c'est trop la galère comme je disais. Et puis bon, le charcutier, il n'a pas trop à craindre. Par ailleurs, cela n'a pas empêché la fermeture de Chapitre. En IdF, les centres commerciaux et le petit commerce cohabite très bien.
Donc, habitant Saint-Michel, je vais plus volontiers prendre la voiture direction Rouen ou Val de Rueil pour du shopping! Certains quartiers sont délaissés par la municipalité. A Saint-Michel, par exemple, il n'y a peu de chose pour les enfants en bas âge. Une seule petite aire de jeu (le misérable toboggan dans le quartier de l'EPAHD a été abattu), quand on en trouve à chaque carrefour dans les quartiers sociaux (ils ont même des BBQ publics, tant mieux pour eux). Alors certes, ils n'ont pas de jardin, mais et nous alors? C'est nous qu'on paye les impôts, et c'est peu de le dire!!
Les taxes locales sont élevées, la taxe foncière notamment est proprement confiscatoire. Dans une ville plutôt sinistrée économiquement (peu d'emploi, très peu d'emploi qualifié), qui peut se permettre de payer plus de 2000€ de taxe foncière uniquement? Qui? Ceux qui en ont les moyens ne vont pas acheter de telles maisons. Et encore, à 2000€ je ne suis pas en haut de l'échelle!
C'est une des raisons pour laquelle la crise immobilière est encore plus marquée à Evreux. Le marché est à l'arrêt. Si vous souhaitez acheter une maison à plus de 200K€ à Evreux, ne vous pressez pas. Vous avez repéré une annonce qui vous plaît? Pas d'afollement, vous la retrouverez le mois prochain, l'année prochaine, à 40% de moins. N'espérez pas grand chose à la revente d'ailleurs.
Les routes sont défoncées. Un 4x4, ou tout du moins un véhicule surélevé avec de bonnes suspensions est conseillé. Bah non, l'impôt, il va pas là non plus. Il va dans le bus. Et la médiathèque (gratuite! Ouf!). Et les aires de jeux dans les quartiers sociaux. Et si! La voie pavée le long de la cathédrale! HAHA! Une patinoire à voiture! Vaut le détour, surtout par temps de pluie (on est en Normandie, je vous le rappelle...) mais attention, vous êtes prévenus!
Ah, il ne va pas dans l'eau non plus. Oui, l'eau du robinet. 5,17€/m3, la ville a décroché la palme de l'eau la plus chère de France, selon 60M de Consommateurs. Ce n'est pas comme si on était en Normandie.
Je rejoins aussi Elodie, les gens sont froids. On espérait prendre des contacts avec des parents d'élèves à l'école de nos filles, c'est mes propres filles de 3 ans qui apprennent aux autres parents à dire bonjour! Non mais ho!
Messages postés
11
Date d'inscription
mardi 16 août 2005
Statut
Membre
Dernière intervention
30 novembre 2015

Ce qui est bien à Evreux :
C'est à 1h de Paris en train (ou en voiture quand ça roule). Immobilier bon marché (même trop, les prix sont en chute libre, je vais y venir). Bordé de campagne, c'est assez reposant. Le centre ville est agréable et quelque peu animé (dans le bon sens du terme) par la jeunesse étudiante de l'IUT (pubs et cafés agréables). Grand cinéma multiplex. Très grande médiathèque, moderne, agréable et bien fournie, et également des petites bibliothèques de quartier à la Madeleine et à Navarre. La vie associative est assez riche également.
Le marché de la Madeleine est assez riche.
Pas vraiment à craindre pour la sécurité à Evreux, je ne me suis jamais senti en insécurité dans n'importe quel quartier de la ville.
Ce qui est moins bien à Evreux :
L'état des routes qui laissent à désirer, des autobus aussi rares que monumentaux (Non mais sérieusement, des bus à soufflet pour transporter 2 passagers?!?). 1 toutes les heures aux heures de pointes, rien en journée.
La politique des maires successif est schizophrénique: on veut favoriser le commerce de centre ville mais c'est la galère pour circuler, se garer (payant). Quand on n'habite pas dans l'hypercentre d'Evreux (entre le Faubourg Saint-Léger et Cora), on est plutôt découragé de s'y rendre (pas de bus en journée). Peu de voies piétonnes et trottoirs pas très larges.
Dans cette optique, les maires écoutent beaucoup (trop) les commerçants qui ne veulent absolument pas voir un centre commercial s'installer dans l'Eure (genre Quai des Marques), craignant pour leur CA, mais franchement, j'y vais jamais, dans leurs commerce, c'est trop la galère comme je disais. Et puis bon, le charcutier, il n'a pas trop à craindre. Par ailleurs, cela n'a pas empêché la fermeture de Chapitre. En IdF, les centres commerciaux et le petit commerce cohabite très bien.
Donc, habitant Saint-Michel, je vais plus volontiers prendre la voiture direction Rouen ou Val de Rueil pour du shopping! Certains quartiers sont délaissés par la municipalité. A Saint-Michel, par exemple, il n'y a peu de chose pour les enfants en bas âge. Une seule petite aire de jeu (le misérable toboggan dans le quartier de l'EPAHD a été abattu), quand on en trouve à chaque carrefour dans les quartiers sociaux (ils ont même des BBQ publics, tant mieux pour eux). Alors certes, ils n'ont pas de jardin, mais et nous alors? C'est nous qu'on paye les impôts, et c'est peu de le dire!!
Les taxes locales sont élevées, la taxe foncière notamment est proprement confiscatoire. Dans une ville plutôt sinistrée économiquement (peu d'emploi, très peu d'emploi qualifié), qui peut se permettre de payer plus de 2000€ de taxe foncière uniquement? Qui? Ceux qui en ont les moyens ne vont pas acheter de telles maisons. Et encore, à 2000€ je ne suis pas en haut de l'échelle!
C'est une des raisons pour laquelle la crise immobilière est encore plus marquée à Evreux. Le marché est à l'arrêt. Si vous souhaitez acheter une maison à plus de 200K€ à Evreux, ne vous pressez pas. Vous avez repéré une annonce qui vous plaît? Pas d'affolement, vous la retrouverez le mois prochain, l'année prochaine, à 40% de moins. N'espérez pas grand chose à la revente d'ailleurs.
Si vous travaillez sur Paris, faites le calcul entre ce que coûte le forfait de train (325€/mois) et les impôts locaux pour voir si vous vous y retrouverez. Notez toutefois que le train, selon les horaires, c'est un Corail Intercités direct Paris Evreux. Confortable, sûr, reposant, et fiable quoi qu'on en dise (j'ai connu le RER B avant...). Rares sont les villes accessibles en 1h de Paris offrant ce compromis.
Les routes sont défoncées. Un 4x4, ou tout du moins un véhicule surélevé avec de bonnes suspensions est conseillé. Bah non, l'impôt, il va pas là non plus. Il va dans le bus. Et la médiathèque (gratuite! Ouf!). Et les aires de jeux dans les quartiers sociaux. Et si! La voie pavée le long de la cathédrale! HAHA! Une patinoire à voiture! Vaut le détour, surtout par temps de pluie (on est en Normandie, je vous le rappelle...) mais attention, vous êtes prévenus!
Ah, et aussi l'eau du robinet. 5,17€/m3, la ville a décroché la palme de l'eau la plus chère de France, selon 60M de Consommateurs. Ce n'est pas comme si on était en Normandie.
Je rejoins aussi Elodie, les gens sont froids. On espérait prendre des contacts avec des parents d'élèves à l'école de nos filles, c'est mes propres filles de 3 ans qui apprennent aux autres parents à dire bonjour! Non mais ho!
Evreux a des atouts et un grand potentiel : une histoire ancienne, des services publics municipaux et des écoles, collèges, lycées de qualité, des quartiers réhabilités (même s'il reste toujours à faire), une diversité industrielle, une présence des grands services publics nationaux (Armée, BA 105, hôpitaux, Justice), de l'enseignement supérieur (à développer), un environnement paysager remarquable, des infrastructures sportives et deux équipes professionnelles (basket masculin ALM et volley féminin EVB), une vie culturelle très riche (un Festival rock RDSE et une Scène nationale) et une grande diversité associative... mais les habitants ne croient pas en leur ville. C'est une ville préfecture qui pourtant a des raisonnements parfois étriqués. Il faut donc des politiques capables de forcer les choses pour avancer. Beaucoup de commentaires évoquent le comportement de "boutiquiers" d'un certains commerçants du centre ville. C'est certainement un frein au développement de la ville car ils en donne une image négative et font fuir eux-mêmes la clientèle (alors que beaucoup n'habitent même pas Evreux). Aujourd'hui, tout est à la baisse de crédits (services publics municipaux, culture, sport, associations). Que restera -t il à la ville de ses atouts après les restrictions budgétaires à tout va ? Le jour où les Ebroïciens croiront en eux-mêmes et en leur ville, Evreux fera de grandes choses.
Ville agréable avec beaucoup d'infrastructures
Large choix de commerces.
Ecoles et lycées de bon niveau
Je travaille à La défense et je suis venue vivre à Evreux car l'immobilier est très attractif à 200000€ on a une grande maison ce qui est impossible en région parisienne
Mes enfants s'y plaisent bien et je ne compte par repartir d'ici tôt je regrette de ne pas être venu avant.
Je rejoins de nombreux avis concernant les commerçants à Evreux(mais aussi dans toute l'Eure): nombreux sont des baudruches malsaines pontifiantes avec graves problèmes de complexe d'infériorité(Y a t'il une secte, réseaux de pervers dans l'Eure? Récupération/traitement de déchets dont personne ne voudrait ailleurs en France?).
Pour ce qui est des travaux "municipaux" et dév. de la ville, cela sent pas bon non plus... Clientélisme bizarre? Mais là, contrairement au problème spécifique "commerçants dans l'Eure", je précise que c'est dans de très nombreuses villes de France. L'Eure se "banlieurise", perd son charme dans son ensemble de façon apparemment anarchique: tout pour le commerce, l'industrie, le BTP sans vision globale et stratégique(là encore ce n'est pas qu'Evreux, pas que dans l'Eure...).

Pourtant... contrairement à certains endroits de l'Eure/Normandie(et ailleurs en France) où la culture ne rime qu'avec foutage de gueule commercial, piège à gogo (civilisation viking, charitons...), ils ne font globalement pas d'obscurantisme concernant le passé, dont Empire Romain (Gisacum). Contrairement à d'autres endroits en Haute-Normandie/Eure, il y a aussi un intérêt pour la nature(pas seulement au sens commercial ou sataniste du terme). Donc, malgré une culture "commerçante" globalement insupportable et grotesque, il y a aussi des endroits sur Evreux et ses alentours où vous pouvez vous reposer, apprécier de belles choses sans vous sentir obligé de participer au cirque commercial...
Ville antipathique : Cadre de vie agréable. Mais, sauf quelques exceptions, la population est vraiment désagréable (toutes catégories confondues). Ce que j'aime à Évreux : Le cadre de vie, bords de l'iton, ligne verte, urbanisme. Ce que je n'aime pas à Évreux : Les commerçants, car il faut être à leur service et non l'inverse, certains sont très agressifs. Deux exceptions notables : le jodafa et la comtesse du barry, deux commerces chaleureux et respectueux du client, pour un excellent rapport qualité /prix.
Evreux haute normandie : Evreux perd peu à peut son identité de préfecture de l'eure et s'englobe dans la grande banlieue parisienne ! Ce que j'aime à Évreux : J'aime le beffroi et certaine rue du centre ville bord de l'iton aménagé ! Ce que je n'aime pas à Évreux : Le centre ville perd son attractivité pour le profit des zones périphériques ou sont drainées les grands centres commerciaux de plus evreux rentre peu a peu dans l'aire urbaine du gran paris !
Une ville souvent agréable : Parisien, je suis arrivé à évreux en 1970 et ne l'ai pas quittée depuis. J'espère ne pas avoir à la quitter un jour. Détruite par 2 fois, un urbaniste avant-gardiste a réussi la reconstruction du centre ville, en préservant les bras de la rivière et leurs promenades piétons. Ce que j'aime à Évreux : Parmi les 5 quartiers qui constituent évreux, je préfère navarre, avec la proximité de la forêt à moins de 100 m, des équipements sportifs (tennis, piscine, stade, golf, etc...) des berges de l'iton, de la ligne verte ancienne voie ferrée aménagée pour les piétons, les vélos et les rollers, de l'hippodrome, immense espace de liberté... Ce que je n'aime pas à Évreux : Les plans de circulation successifs qui rendent la ville impropre à la circulation et au stationnement. Les impôts locaux exorbitants, la dette abyssale de la ville, les travaux incessants pour une voirie tjs aussi dégradée, les transports en commun malcommodes et insuffisants. Les services municipaux.
Sondage A revoir : Agglo ou l eau est la plus chère de france a 01, 51 euros le mêtre cube sauf les quartiers de netreville et de la madeleine (foyers chouchoutés par l'actuel maire) trottoirs et chaussées defoncées je pense que c'est la commune ou se trouve concentrée la totalité des panneaux de "danger particulier" avec la mention trous en formation. Ce que j'aime à Évreux : Rien. Ce que je n'aime pas à Évreux : Je pense que le maire de la commune d'evreux ayant eu des responsabilités a paris il essaye de copier la politique de m delannoe en matière de circulation et de stationnement et veut dépenser autant pour ces actions mais il oublie que le coût des rentrées de fonds n'est pas le même qu'à paris et que les grands centres d'interêts sont à paris et pas à evreux.
Plein de potentiel mais? : Je suis une ancienne parisienne (j'habitais dans les yvelines)et comme beaucoup j'ai fuis ma région et son immobilier inabordable. Avec mon mari nous nous sommes donc retranché sur le département limitrophe, l'eure, où pour le prix d'un 2 pièces à poissy nous avons acheté une maison de 83 m2 avec jardinet. Notre choix s'est porté sur evreux car à 54 mn de saint-lazarre, lieu de travail de mon mari. Cela fait un peu plus de 2 ans que j'habite ici, et je ne connais toujours personne, les gens ont un cercle et ne cherche pas à l'élargir, c'est une petite mentalité de campagnard étriqué, les gens ne sont pas désagréables, mais pas plus. On vit en autarcie, sorti d'evreux c'est la rase campagne, tout est fermé le dimanche, il y-a peu d'entreprises donc pas d'emploi, en temps qu'ancienne parisienne j'étais surprise du nombre de très jeune maman, mon fils à 5 ans et la plupart des mamans des ses copains ont 25 ans (j'en ai 39...)il y-a le compte pour les école primaires et maternelles, mais un seul collège et lycée d'etat, le reste est professionnel, c'est une ville en cuvette où les quartiers sont eloignés les uns des autre et où les gens ne se mélangent pas. Une ville avec un potentiel incroyable, mais négligée et livrée à elle même par les politiques. Ce que j'aime à Évreux : Pas grand-chose je le crains. La cathédrale et le beffroi sont beaux, la ligne verte(grande coulée de 42 km dédiée aux piétons et aux vélos) est sympa quand on a des enfants, mais ça ne fait pas un tout. Ce que je n'aime pas à Évreux : La froideur et la distance de ses habitants, la ville sale et les routes défoncées, le manque d'activité et de dynamisme général.
Je suis né à Evreux et vécu de 1958 à 1969 : J'y ais encore de la famille, et y reviens souvent. C'est une ville qui a perdu son âme. Devenue banlieu de la ville de paris. Ce que j'aime à Évreux : Ses quelques quartiers anciens (il y en a peu la guerre est passée par là). Ce que je n'aime pas à Évreux : Cette ville a grandi trop vite sans que l'on tienne compte des problèmes de circulation et de stationnement. Son centre est devenu impraticable en voiture, et l'on a peu investi sur les places de parking gratuites et les espaces verts. Normale cela ne rapporte pas. C'est une ville envahie de commerçants peu sympathiques et parvenus qui se son enrichis comme s'ils étaient à paris. Les villages environnants sont des villages dortoir et sans vie.
Probles dans evreux : Les commerçants devraient envisager un samedi de venir travailler a pied pour que l'on voit les nombres de places que cela génère, on ne peut pas ce garer. On va ailleurs normal en plus si on est mal garé, on a des amendes. Ce que j'aime à Évreux : Pas grand chose mort le dimanche que de la répression rues abimées ils font peut-etre un film sur (après la guerre comment etaient les rues d'evreux). Ce que je n'aime pas à Évreux : Le centre ne peux pas évoluer les commerçants veulent avoir le monopole (ex st nicolas au lieu de laisser les camelots envahir le centre, ils veulent ouvrir leurs magasins le 6 décembre, le public aime se promener ce jour là et pas voir les commerces habituels). Nul !
Ma ville natale ! : Je suis née à evreux, j'y suis depuis 27 ans et cette ville évolue beaucoup et pour être beaucoup en région parisienne, et bien pour rien au monde je quitterai cette ville pour revivre à paris, car evreux n'est vraiment pas loin. Moi je t'apprécie ma ville, je l'aime même ! Je vise un post sur paris et bien je préfère faire les allers-retours, plutôt que de partir... Ce que j'aime à Évreux : Le centre ville, la mairie ( très jolie d'ailleurs )les rues piétonnes... La proximité avec paris, rouen, deauville... Ce que je n'aime pas à Évreux : Certains commerçants vraiment pas aimable, les lignes de bus pas toujours régulières pour certain(s) quartiers... Dommage.
Plus la province, pas Paris non plus... : Ce n'est plus vraiment la normandie comme certains l'imagine encore, mais la peripherie de la banlieue parisienne, comme dreux ou vernon. Devient une ville dortoir hlm (40 % de l'habitat) pour une population nomadisant entre evreux et la region parisienne mais ne participant pas au developpement local. Ce que j'aime à Évreux : La possibilite de s'echapper rapidement vers la mer ou la vraie campagne (quand le temps le permet...). Ce que je n'aime pas à Évreux : Pas de vrai centre ville, trop de quartiers qui tirent la ville vers une pauperisation, resultat de 25 ans de gestion municipale clienteliste, et donc de moins en moins de commerces.
Un gros ral le bol : Habitante d?Évreux. Ce que j'aime à Évreux : J'aime tout à Évreux. Ce que je n'aime pas à Évreux : Qu'on critique le quartier de la madeleine, ça fait 8 ans que je suis à la madeleine, je ne suis pas une racaille, je parle bien, on ne m'a jamais agressé, ni insulté quand je sors avec mon enfant, mon enfant va à l?école maternelle de la madeleine apprend très bien et il est bien éduqué, c'est une école comme tous, mes voisins de l'immeuble sont très gentils, et pour la délinquance il y en a partout à la campagne et en ville il faut arrêter de dire autant de conneries, avant de critiquer venez vivre et après là vous pourriez juger l'ambiance, à bon entendeur.
Ennuyant : Sans âme, un centre ville qui meurt, ville dortoir de paris ! Des commerçants pas sympa, des gens tristes et avares. Un sous est un sous ! Ce que j'aime à Évreux : La rivière en centre ville, un vrai cinéma. Ce que je n'aime pas à Évreux : Tout le reste, et surtout les gens froids et tristes !
Très sympa : La ville est assez agréable à vivre, excellente position géographique, 1h de Paris et 1h des plages de Normandie en train direct. De nombreux projets en cours vont complètement transformer l'activité du centre-ville (smac, salle omnisport, réhabilitation de l'ancien hôpital, réaffectation de friches industrielles en logements et commerces). Ce que j'aime à Évreux : La qualité de vie, c'est une ville à dimension humaine où il ne manque rien. La politique en faveur des enfants avec d'excellentes animations de la médiathèque. La nouvelle équipe municipale bien plus ouverte que l'ancienne. Ce que je n'aime pas à Évreux : La mentalité de certains commerçants incapables de se remettre en cause et toujours à pleurer pour les places de parking.
A oublier ! : J'ai vécu à Évreux plusieurs années (2005-août 2010) et j'en garde un très mauvais souvenir. C'est une petite ville, sans réelle animation ou lieu de culture, les boutiques de vêtements se font rares aussi, et bien que la ville dispose de 11 lignes de bus, certaines lignes n'ont qu'un bus par heure et encore - et à compter de 20h grand maximum, plus aucun bus ne circule. Difficile de sortir boire un verre si vous êtes jeune et qu'en plus vous habitez en périphérie d'Évreux. Ce que j'aime à Évreux : Le matahari, sans doute le meilleur bar, bien que beaucoup trop cher pour un bar d'Évreux, avec des serveurs pas franchement très aimables et serviables. La cathédrale est sympathique. Ce que je n'aime pas à Évreux : Les horaires des bus, le quartier de la madeleine qui prend de plus en plus d'ampleur et qui rend la ville de moins en moins fréquentable (sécurité pas franchement top), le manque de commerces.
Evreux normandie : J'habite dans le département de l'Eure très sérieusement j'ai l'impression que les politiques voient Évreux dans des ambitions trop grandes alors que dans la réalité Évreux compte 51. 000 habitants pour une agglomération de 85. 000 habitants : au niveau national c'est peu ! Ce que j'aime à Évreux : Évreux présente certains aspects positifs dans plusieurs quartiers comparé à d'autres villes française le degré de violence y demeure moins élevé. Il en résulte un tissu associatif à dimension toute fois. Ce que je n'aime pas à Évreux : Le désavantage d'Évreux est que la communauté d'agglomération n'arrive pas à exploiter les potentiels d'Évreux en Normandie et en réalité il n'y a pas de grands investisseurs créateurs d'emplois qui s'intéressent au sort d'Évreux et à son devenir. La ville reste dans des "fantasmes politiques" qui sont irréalisables dans le moment actuel !
Evreux ville au futur incertain ... : Je vais souvent sur Évreux car mon copain y habite, même si il compte venir sur Paris dans un petit moment, je connais pas mal Évreux depuis, c'est une ville que j'apprécie mais qui je trouve manque un peu d'identité, de nouveautés et que le centre ville n'est pas très grand et mal aménagé et mal mis en valeur et c'est dommage. Ce que j'aime à Évreux : La circulation qui est fluide, la petite rivière qui traverse le centre ville avec des petits chemins qui en fait un parfait mixte entre rues commerçante et tranquillité en plein centre ville, le cinéma, les bus qui y sont très joli, certaines rues du centre ville qui y sont étroites mais qui donne un charme particulier, le festival de musique en juin, a 1h de Paris en train. Ce que je n'aime pas à Évreux : Le manque d'endroits attractifs, centre ville pas assez mise en valeur et mal étendu, manque de nouveautés et de commerces moderne (à étages par exemple) car la plupart des magasins y sont petits, la plupart des bâtiments y sont anciens comme la salle des sports d'Évreux et donc qui manque de bâtiments neufs et moderne, aucunes places touristique qui fait d'Évreux souvent un passage éclair pour les touristes et gens extérieur entre deux grandes villes (Paris et Rouen) et ville basée trop sur son local et qui ne s'ouvre peu sur l'extérieur... Mais qui d'après ce que j'ai vue va avoir quelques changements, à voir si cela suffira pour quel devienne une petite ville attractive, jolie, moderne et touristique ou que Évreux reste une ville au charme et possibilités de développement si peu exploité...
Evreux ville : J'habite Évreux depuis environ 4ans et pour moi, cette ville a un fort potentiel, autant sur le plan du développement sur divers choses que sur d'autres, mais se potentiel pourtant si fort et très mal utilisé à mon goût, faute a des projets tellement peu nombreux ni ambitieux que cela est triste a voir et celui ci pense plus a détruire des logements et faire des espaces verts sur des emplacements en centre ville qui sont pourtant privilégiés que réellement développer la ville, quel gâchis ! Si il veux en faire une ville entièrement verte où la population "jeune" la déserte petit a petit, je pense que c'est gagné ! C'est simple chaque bâtiment (plus ou moins grand) qui vienne d'être détruits ou qui vont être détruits, on veux en faire soit des espaces verts soit des lieux pour enfants, même en centre ville, au lieu de développer la ville sur le plan du logements, vrai centres commerciaux, lieu attractifs, agrandir le centre ville etc... Pour quel soit la "vraie" capitale du département de l'Eure qui a l'heure actuelle manque d'innovation et de modernité comparé a d'autres villes de ce types. Pour ma part je ne pense pas resté encore bien longtemps sur Évreux car celle ci manque trop d'innovations de modernité et les gens concernés ne veulent guère en faire une vrai ville "dynamique" mais plutôt l'inverse. Ce que j'aime à Évreux : La zone du centre commercial carrefour, où pas mal de magasins y sont représentés, malgré le manque d'arrêt de bus et des routes de cette zones prioritaire aux automobilistes et inadaptées aux piétons.Certaines rues étroites mais aux charmes inégalé Le cinémaLe panorama a St Michel même si celui ci mériterai bien plus être mis en valeur.Les lumières bleue la nuit dans le centre ville qui pour une fois met en valeur celle ci avec une touche de modernité et de lumières sympathique.La petite rivière de l'Iton qui traverse le centre villeDes petites routes en centre villes et dans certains endroits de la ville qui en fait une parfaite balade "urbain" en vélo. Ce que je n'aime pas à Évreux : Quel intérêt de construire des espaces verts et des lieux pour enfants en plein centre ville à 1 mètre ou il y a 100 voitures qui passe a la minute ?Le manque de dynamisme et de développement de la ville sur le plan globalLe réseau de bus insuffisant -le centre ville ou on n'a vite fait le tour et qui ne correspond pas a une tel ville (52 000 habitants)Le manque de gros projets/bâtiments moderne attractif et ambitieux pour le futur de la ville...Aprés 20, 21h et durant la nuit centre ville complètement désert.Centre ville mal adapté.Le manque de taxis Pas de patinoire Manque cruellement de modernitéL'absence d'une grande place en centre ville ou divers personnes pourrait s'y donner rdv (touristes, familles, amis etc...).
La capitale et la mer à proximité... Pour le reste... La Campagne : Je suis venu à Évreux pour le travaille depuis 3 ans. C'est une ville avec un petit centre ville où il y a pas mal de commerces. Cependant un gros point noir à mon sens : il n'y a aucune rue piétonne et encore moins de places permettant de poser de grandes terrasses de café. Résultat : il n'y a pas vraiment de point de ralliement pour se poser boire un verre ou diner. Côté animation, cela s'en ressent forcément : après 20h le soir c'est le désert, même le weekend. Le dimanche tout est fermé même la plupart des cafés, et bon nombres de commerces sont également fermés le lundi. Côté transports, le peu d'entrées et sorties de la ville font que c'est saturé le matin et le soir (mais cela reste raisonnable - rien à voir avec les villes plus importantes-) b. Les bus n'ont un rayon d'action limité, si bien qu'on ne peut relier les villages de proches d'Evreux. Quand aux alentours d'Evreux, ceux qui aiment la campagne, l'agriculture, ou la chasse seront servi (mais ce n'est pas mon cas). En revanche la ville a une situation intéressante : 1h de Paris par l'autoroute, des navettes sncf abondantes pour la capitale, et de l'autre côté, environ 1h30 de la côte (Le Havre, Deauville, Honfleur, etc...). Ce que j'aime à Évreux : La situation géographique, ville à taille humaine, . Ce que je n'aime pas à Évreux : Le manque d'animation, l'absence de centre-ville piéton, le manque d'espaces verts, la campagne environnante, le réseau de bus insuffisant, .
Quel potentiel endormi ! : Chef lieu d'un grand département avec une petite mine malgré un grand potentiel ! Une ville reconstruite mais aérée et très commerçante ; des équipements culturels, de loisirs et sportifs honorables ; un patrimoine réel... Ce que j'aime à Évreux : Une ville reconstruite qui pourrait devenir une jolie ville originale du 21ème s. Un commerce et un marché diversifié en ville. Un aménagement et l'animation des places serait bienvenu. Ce que je n'aime pas à Évreux : Cette ville reconstruite pourrait à peu de frais retrouver des façades colorées briques/couleur et un partage voiture/piéton voire tram amélioré. Peu ou pas de commerce d'artisanat malgré la richesse de la région ; pas de magasin de jeu en bois... Pas de poubelles de tri sélectif en ville !
Trés occupée : Je fais plusieurs activités (langues, loisirs créatifs, concerts, associatif, etc) et encore plus de sorties en tout genre (cafés philo, fêtes à thèmes, spectacles etc). Les programmes des activités sont à la portée de tout le monde (on trouve des info à la médiathèque, à l'office du tourisme, à la mairie, dans les asso, les journaux locaux, etc). Personnellement dans toutes ces offres, je suis obligée de trier (j'élimine la petite enfance, le sport pointu et ce qui est hors de ma portée) je me tiens informée de ce qui passe à Évreux et je participe selon mon choix. Ce que j'aime à Évreux : La taille humaine - le centre ville - la médiathèque - la salle de concert abordage - le festival - le musée gratuit - les cafés où l'on rencontre forcément quelqu'un que l'on connaît... (pour ceux qui sortent...). Ce que je n'aime pas à Évreux : Les commerçants pas toujours aimables et les personnes disant qu'il n'y a rien à faire à Évreux.
Il y fait bon vivre... : Evreux est une ville où il fait bon vivre, j'aurai bien du mal à la quitter. On dit trop de choses "négatives" sur cette ville "banlieue" mais il faut regarder au c?ur des cités pour y voir plein de belles choses... Ce que j'aime à Évreux : La qualité et la richesse de son Patrimoine Historique, pas assez mis en valeur, des efforts ont été pris avec l'ancienne municipalité, nous espérons qu'ils se poursuivront avec la nouvelle. Ce que je n'aime pas à Évreux : Ce que je n'aime pas c'est qu'on dise que c'est mieux ailleurs, personne n'interdit de faire vivre sa ville, elle est à nous donc faisons d'elle une ville qui correspond à ses habitants...
Ce que j'aime à Évreux : La ville fleurie, tout à proximité de nous ce qui est sympa. Ce que je n'aime pas à Évreux : L'animation, le centre est trop mort durant la semaine surtout le lundi ou les boutiques sont fermées. Les quartiers sensibles.
Ce que j'aime à la Madeleine : J'adore la Madeleine entre jeunes, tout le monde se connaît et s'entraide, on n'y fait des activités et merci à la maison de quartier. Ce que j'aime à Évreux : En ville, c'est bien, il y a de la foule, c'est propre et il y a plein de truc à faire.
Ville sympa : Ville agréable. Quelques restaurants sympathiques, un cinéma très accessible avec parking gratuit, de nombreux commerces et de superbes balades.
Evreux ville morte : Evreux c'est une jolie ville mais dommage que les gens soient fiers. Ce que j'aime à Évreux : Les espace verts et la piscine de la Madeleine. Ce que je n'aime pas à Évreux : Le manque d'activité de rue (carnaval dommage).
Evreux pas mal du tout : Ville très agréable avec un centre animé et de bonne qualité architecturale. Une forêt limitrophe dans laquelle on peut marcher tout droit pendant 5 km sans quitter le sous-bois. Ce que j'aime à Évreux : Les promenades au bord des multiples bras de la rivière Iton. La superbe cathédrale et son environnement. Ville très fleurie. Très animée culturellement : théâtre Scène Nationale, ville la plus cinéphile de France en 2005 et 2006. Ce que je n'aime pas à Évreux : La densité du quartier de la Madeleine (25 000 habitants) avec tout les problèmes qui vont avec, malgré une rénovation continue.
Agréable : Evreux est une petite ville normande très agréable où j'aime venir de temps en temps rendre visite à mes amis. Ce que j'aime à Évreux : Les bords de l'Iton (bien rénovés d'ailleurs) et la vue de la cathédrale digne d'une carte postale quand on prend un verre à une terrasse en haut de la rue Chartraine. Les habitants semblent calmes et sympas et globalement heureux d'y être. Ce que je n'aime pas à Évreux : Un centre-ville mal achalandé où on fait vite le tour pour le shopping. Les ebroïciens connaissent mal Le Havre.
Une ville agréable à vivre : J'ai vécu plus de 3 ans à Evreux, j'ai toujours habité en région parisienne et je peux vous dire que l'insécurité dans le département du 93 je connais, alors ne me parlez pas d'insécurité à Evreux... Ce que j'aime à Évreux : Sa tranquillité, le côté ville de province le tout à 1 heure de Paris et Rouen. En plus cette magnifique campagne aux alentours et la mer qui n'est pas ci loin. Ce que je n'aime pas à Évreux : La circulation et la taille des bus qui sont pour moi trop gros par rapport au centre ville.
Une ville moyenne : 10/20 : Une charmante ville moyenne où les ambitions sont prioritaires au détriment du confort de vie de ses habitants, il faut dire qu'il y a beaucoup à faire... Ce que j'aime à Évreux : La promenade de l'Iton, la voie verte, le cinéma unique attraction de la ville le week-end, la campagne alentours, Paris est à 1 heure ainsi que Rouen pour trouver quelque chose qui sort de l'ordinaire. Ce que je n'aime pas à Évreux : La circulation, la rocade prévue depuis deux décennies se fait cruellement attendre. Les bus trop gros pour la petitesse des rues. Des quartiers oubliés avec les trottoirs et chaussées défoncées, vieilles voies de chemins de fer pas entretenues, insécurité (rue Marcel Paul).
Triste ville : Le centre ville a eu un peu d'amélioration. Ce que j'aime à Évreux : Le fleurissement. Ce que je n'aime pas à Évreux : Pour stationner rue Chartraine, je préfère CANNES où je réside.
Evreux , une ville agrèable à vivre : Bonne ambiance et loin du stress parisien. Les automobilistes respectent le passage des piétons. La ville se réveille d'un long sommeil. Je pense que son développement économique est sur la bonne voie. Pour ceux qui aime la tranquillité, les espaces verts, Evreux vous ouvre ses portes. Il y des ballades sympas à faire autour de la cathédrale et au bord de l'Iton. C'est une ville de province qui a su garder son charme. Ce que j'aime à Évreux : Être réveillé le matin par le son des cloches, le pain, le marché de la place Clemenceau, le quartier Saint Michel. Ce que je n'aime pas à Évreux : Le soir, après 19 heures, il n'y a plus personne dans les rues. La seule attraction, à Evreux, c'est le Zénith et le Cadran.
Evreux, une ville à 2 visages : Evreux est une ville agréable, proche de la région Parisienne, mais également ancrée au sein de la Normandie. Toutefois son évolution ces dernières années laisse à penser que si l'on n'y prend pas garde, cette ville pourrait rencontrer les difficultés que connaissent actuellement certaines banlieues Parisiennes. Ce que j'aime à Évreux : Le centre ville, ses vieilles rues ainsi que la promenade de l'Iton, la proximité de la forêt d'Evreux, ses espaces verts multiples, la rénovation en cours du quartier de la Madeleine. Ce que je n'aime pas à Évreux : Des quartiers qui se dégradent au fil des ans (paupérisation, ghettos, insécurité...), telle La Madeleine qu'il est urgent de rénover, mais n'est-t-il pas déjà trop tard, ainsi que la disparition annoncée de certains espaces verts au profit d'une urbanisation à tous prix.
Evreux : Evreux est une ville agréable pour les personnes âgées, mais pour les jeunes, il n'y a aucune animations. A partir de 21h, les rues sont désertes et les bars ou pubs sont vides, pas d'amélioration proposée pour l'animation d'Evreux. Ce que j'aime à Évreux : La ville mais aussi la campagne. Ce que je n'aime pas à Évreux : Les mentalités
Une ville à la campagne : Très agréable à vivre et surtout ensoleillée. Evreux se développe sous l'impulsion d'une équipe municipale très dynamique. Le problème de la circulation devrait être réglé avec l'arrivée du contournement Nord-Ouest. Ce que j'aime à Évreux : Les espaces verts, le nombre très important d'équipements sportifs, la proximité avec Paris, Rouen, Dreux et à un degré moindre, Chartres. Ce que je n'aime pas à Évreux : La circulation, le stationnement difficile en centre ville, l'absence de grandes enseignes de distribution en centre ville.     
Ce que j'aime à Évreux : Le calme et la circulation. Ce que je n'aime pas à Évreux : L'étouffement de la ville par la proximité de deux métropoles que sont Rouen et Paris.
Pas content : Evreux, centre ville, tout va bien. Mais les alentours sont souvent oubliés, on en parle dans les journaux mais sur le terrain c'est uniquement des travaux, ce qui n'empêche pas l'incivisme de tous les jours. Ce que j'aime à Évreux : Ses couleurs, son centre ville, ses commerçants et ses fleurs.
Ville idéale pour la famille : Ville agréable en plein changement. Ce que j'aime à Évreux : Les chemins de ballade, une ville à la campagne à proximité des forêts, la proximité avec Rouen, Paris et la mer, les habitants.
Après près de quatre ans passés à Evreux, je suis heureux d'avoir déménagé pour la campagne. La ville est particulièrement morne malgré quelques animations ponctuelles de qualité. Evreux me semble être une petite bourgade sympathique dans un cadre privilégié. En bref, Evreux est pour moi une ville triste, froide et endormie.
On vient de s'installer à Evreux avec mon ami et franchement on s'ennuie beaucoup. Les gens sont sympathiques mais cela manque de dynamisme. A partir de 19H et le dimanche, les rues d'Evreux semblent désertes. Nous avons beaucoup de mal à trouver des activités pour les enfants le week-end. Nous attendons avec impatience la belle saison, espérant que la morosité ambiante s'estompera avec le soleil.
Je ne connaissais pas du tout la Normandie, venant de Nîmes, je m'attendais à connaître le froid polaire du nord en posant mes valises dans la capitale Euroise. Mes a priori ont vite été chassés par l'accueil chaleureux des habitants de mon quartier, la nouvelle piscine Jan Bouin dans le centre ville est parfaite et le ciné zénith digne d'une grande ville. Fan de VTT, les vallées entourant la ville m'ont satisfait.Je suis près à rester et faire ma vie ici.