Votre avis sur Bonneval

Stéphanie - 27 avril 2006 à 15:23 - Dernière réponse :  beaufsland
- 11 févr. 2017 à 23:28
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/bonneval/ville-28051

Afficher la suite 
Mon petit village... : En fait de village, c'est plutôt une petite ville mais on j'y retrouve la calme du village de mon enfance... Ce que j'aime à Bonneval : Les paysages, la présence de tous types de commerces, le prix de l'immobilier (du point de vue d'un ancien parisien). Ce que je n'aime pas à Bonneval : Un manque d'animation (concerts, expos...), mais pour ceux qui craqueraient il y a toujours Chartres ou Paris non loin...
Bonneval vive à vive : Ville très sympathique, gens simples ouverts qui n'ont pas la grosse tête. Ce que j'aime à Bonneval : Le commerce et surtout la boutique bien-être couleurs de vie qui propose un SPA urbain, pas besoin d'aller à la mer pour une cure de thalassothérapie, il y a tout ce qu'il faut sur place. Ce que je n'aime pas à Bonneval : Rien de particuliers sauf parfois des scooters qui font du bruit, mais ça reste limité.
Petite ville bien sympa et bonne brasserie
A visiter
j y habite a bonneval délinquance drogué bruit vol faut arrêter mentir
J'y ai vécu 3 ans, pour raisons professionnelles.
Aucun emploi, aucune économie à part quelques entreprises (du bâtiment) médiocres (en tarif et en qualité) et quelques commerces affligeants. Comme par exemple, les pharmacies qui se trompent de dosage (!) ou refusent une ordonnance (!!), car "elles ne connaissant pas le client", un garagiste qui montent une pièce à l'envers (!!!) - que du vécu.
Une mentalité rurale et sclérosée et le racisme, très présent, qui va avec (le FN fait presque 30% aux dernières législatives)
Beaucoup de délinquance pour une ville de cette taille, notamment à cause du laxisme des parents et des autorités. Y compris sur la route.
L'école maternelle et primaire d'un niveau affligeant qui se sert des enfants.
Les loyers, flirtant avec ceux des grandes métropoles à coté.
Pas de transport en commun, compter 3h20 pour AR à Paris dans un vieux TER sans électricité pour tous, 2 AR par jour, quand les trains partent, et pas d'abonnement de travail possible. Le transbeauce est une vaste blague, il s'agit d'un transport scolaire déguisé, certains conducteurs refusent les adultes.
A fuir de toute urgence!!!
Commenter la réponse de Stéphanie