Votre avis sur Le Blanc

- - Dernière réponse :  ana - 18 janv. 2019 à 16:09
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/le-blanc/ville-36018

Je suis née au Blanc avant. J'aimais cette ville maintenant je déteste cet endroit ville fantôme pas d'éclairage ma nuit pas de fleurs pas de magasins Ade ouate pu sinon ayez votre porte monnaie bien remplis rien pour les jeunes merci la commune et vive les vieux
très jolie villeel fait faite pour les personnes vieillissantes comme la municipalité qui en 1970 avait un potentiel économique sasfaisant le manque d'usines est en cause et la municipalité léthargique a laissé tout partir, ecole de la marine, école de la gendarmerie et maintenant l'hopital vive le blanc vieillissant on pourra faire du déambulateur au moulin rénové,
Nous avons investis dans 3 achat de maison à le blanc ( que ns loueons) Mais vue la sommes exorbitantes des impôts nous achetons plus sur ce village. Je trouve honteux de nous faire paye autant alors que rien n'est fait pour cette commune comme dit plus bas les rues si t envahies d'herbes et de saletés.. ha ca pour faire des micro rond point qui ne servent à rien elle est forte la municipalité!!! Nos enfants n ont pas voulu restes ici interne a à Poitiers et Châteauroux plutôt que de mourrir au blanc ont il dit..
mon avis sur la ville de le blanc mon grand père mon père y sont né moi ma famille de père en fille aujourd'hui ville morte à part le lycée et le collège ont est pas géné par les habitants vous avons eu 2 bons maires chantegué et pasquier lequel est décédé et notre ville est à l'abandon depuis son successeur la ville est salle pleine d'herbe sans parlé des cimetières ville basse et ville haute honteux ont ne respectent pas les morts ont pourrait y mettre des vaches pour broutées pas de désherbant soit vinaigre ou purin d'orties notre maire par sans etre notre maire puisque les habitants ne l'ont pas élu mais le conseil municipale ne veut rien savoir tous va bien les blançois hurlent de douleurs contre tous cela ils ne sont pas entendu soit par courrier soit par téléphone ils pleurent les arbres sur la place allant au marché pourquoi les coupés pour refaire propre avait on besoin de les coupés ont pouvait passé autour je les connait depuis ma naissance qu"elle douleur de les voir à taire pauvre ville du blanc
Je suis d accord avec Annie pour dire que certaines rues , pourtant très passagères, sont oubliées. En effet, trottoirs défoncés, circulation intense et dangereuse, sans ralentisseurs qui pourtant existent dans certaines autres rues plus calmes. La municipalité devrait faire plus souvent le tour des rues du Blanc à pied !
Une ville à bout de souffle : Des herbes follent qui poussent au milieu des trottoirs, des chaussées défoncées, des façades de maisons sinistres, des multitudes de pancartes à vendre, des poids lourds qui empoisonnent la vie des habitants, une municipalité tristounette qui ne fait pas beaucoup d'efforts pour améliorer le sort des blancois, à part le centre ville qui doit être le seul à payer des impôts car les autres rues sont à l'abandon. Ce que j'aime au Blanc : Le bord de la creuse, et la voie verte.
Ma ville : Ville située en plein c?ur du parc naturel régional de la Brenne. Jolie ville. Ce que j'aime au Blanc : Une petite ville agréable, commerçants sympa, nombreuses écoles (bizarre, j'ai lu les commentaires précédents et je suis étonnée car je vois très fréquemment les policiers municipaux devant toutes les écoles ! Mais effectivement, ils ne sont que 3 pour une ville de cette importance). Il y a un très bon hôpital avec des personnels compétents. Ce que je n'aime pas au Blanc : Entièrement accord avec le commentaire précédent : il faudrait changer de municipalité... On rénove un ancien moulin qui nous coûte les yeux de la tête et qui va endetter notre commune pendant 30 ans... Et qui va (apparemment, car personne n'est capable d'en donner l'utilité exacte...) servir de "conférences sur l'eau", alors que notre piscine municipale est à l'agonie... La ville se meurt, malgré la gentillesse et toute la bonne volonté des commerçants du centre ville.
Le blanc surement : Si vous aimez le calme vous êtes servi. Petite ville qui pourrait être sympa si on changeait la municipalité (plus dynamique) ; les gens y sont sympa. Idéal pour les enfants (manque un parc quand même!). Ce que j'aime au Blanc : Le calme, la nature, la vie pépère. Ce que je n'aime pas au Blanc : Un peu trop pépère par moment. Les gens sont parfois en retard de 50 ans.
Source de quiétude : L'impression d'être sur une autre planète : un environnement naturel dominant (pas de béton à perte de vue) grâce à une prédominance d'habitations avec jardins, une ville à dimension humaine où il fait bon vivre. Ce que j'aime au Blanc : Pas de stress à cause de la circulation (le seul "point noir" aux heures de pointes se désengorge relativement vite). L'immense privilège de pouvoir travailler à 10 mn de chez soi. L'offre en clubs de sports relativement importante. Une qualité de vie incomparable. Ce que je n'aime pas au Blanc : Comme dans beaucoup de petites villes vieillissantes, Le Blanc souffre d'une absence de lieux de loisirs tels que bowling, billard, piano-bar, boîte de nuit...Il manque une petite zone commerciale qui pourrait regrouper quelques grandes enseignes (chaussures, habits, bricolage, déco, loisirs culturels...). Le réseau routier, malgré les efforts visibles de la municipalité, laisse encore à désirer en de nombreux endroits de la ville. Un souci également commun à beaucoup de villes de campagne : la pénurie de médecins dans certaines spécialités obligent à prendre rendez vous dans les villes voisines et parfois à plus de 50 km du Blanc.
Le Blanc : J'aime cette ville. J'y demeure depuis plusieurs années. Je me suis parfaitement intégré. Les gens sont conviviaux et les commerçants accueillants. La vie y est douce. Les rues sont propres. La police municipale fait la chasse aux dépôts sauvages et c'est très bien. Ce que j'aime au Blanc : J'aime tous les efforts faits au niveau culturel et sportif. La réfection dans les rues. Ce que je n'aime pas au Blanc : J'ai, comme beaucoup de blancois, beaucoup de mal pour stationner mon véhicule, tous les matins mais bon, c'est ainsi dans toutes les villes!
Ma ville : j'aime beaucoup ma ville. j'y habite depuis 1985. La municipalité a fait d'énormes efforts de rénovation. Ce que j'aime au Blanc : Le cadre de vie, la convivialité, les petits commerces, les activités sportives et les efforts faits par l'office de la culture. Ce que je n'aime pas au Blanc : Le manque de places de parking, malgré les efforts énormes de la municipalité. La police municipale assure la sortie des écoles, non pas seulement aux écoles privées mais également aux abords des établissements publics. A savoir qu'il n'y a que trois policiers municipaux pour 9 sorties d'écoles.
Une ville qui vieillit avec ses habitants : Le Banc pourrait avoir d'autres aspects intéressants que ceux qu'on lui prête toujours (le parc de la brenne, sa qualité de vie...). Ce que j'aime au Blanc : Petite ville avec de nombreux services et un tissu associatif intéressant, des commerçants assez motivés pour la booster. Ce que je n'aime pas au Blanc : Les bouchons interminables l'été sur le pont, l'impossibilité de se rendre dans les commerces faute de places de parking, sorties d'écoles très dangereuses pour certaines qui n'ont pas le droit à un agent de police comme l'école privée a droit ; la gendarmerie pas assez présente sur le terrain.