Votre avis sur Strasbourg

- - Dernière réponse :  Marie - 20 sept. 2018 à 02:23
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/strasbourg/ville-67482

Afficher la suite 
C'est une grande ville bien entretenue où il y a plein de choses à voir et à visiter.Et les valeurs humaines que les gens de cette région ont n'ont rien à voir avec celles des gens du sud !
Sans vouloir être chauvin, je pense sincèrement que c'est la plus belle ville de France après Paris. Son histoire, ses quartiers super sympa en font une ville très agréable et qui plus est très dynamique.
Strasbourg est une agglomération d'envergure importante mais qui, de par sa position géographique, permet un accès rapide vers la campagne et la moyenne montagne (proximité Vosges et Alpes Suisse). Son histoire lui confère un aspect architectural intéressant et largement mis en valeur. Points faibles, les accès autoroutiers saturés aux heures de pointe et les possibilités de stationnement en centre ville !
J'habite cette ville depuis six ans. A condition de préférer le vélo, cette ville est agréable.
Strasbourg est réellement une ville où il fait bon vivre. C'est une ville très dynamique culturellement, au carrefour de l'Europe. On peut également y pratiquer toutes sortes de sports et aller se balader dans les Vosges toutes proches.
Strasbourgeoise depuis 36 ans, après avoir vécu à Grenoble et Paris, je pense que Strasbourg est la plus belle ville de France après Paris. L'architecture y est magnifique, on peut y découvrir beaucoup d'endroits très séduisants, la ville est à l'échelle humaine, et la vie culturelle y est riche.
Strasbourg est une ville à visiter, agréable à vivre, et pas forcément durant la période du marché de Noël. Bonne animation dans les bars, le soir (pubs où l'on peut danser). La région (Vosges, plaine d'Alsace) et les petits "villages de campagne" sont aussi pittoresques. A voir !
J'ai découvert Strasbourg en 1987 lors de la dernière mutation de mon mari. Nous arrivions de Toulon...Deux regrets : l'éloignement des côtes Atlantique et Méditerranéenne et le fait de subir parfois un crachin anglais ou un brouillard interminable. 9/10 de moyenne.
il fait bon vivre à Strasbourg.
Une ville superbe où il fait bon vivre !
Ville très belle, touristique et Européenne et excellente gastronomie.Proximité de très jolis sites comme la route des vins ou les Vosges et Forêt noire. Malheureusement, immobilier hors de prix. Personnellement, je connais beaucoup de gens fraîchement débarqués qui ont fui pour cette raison.  Moi, je n'ai qu'une seule hâte, faire mes valises et rechercher une ville plus conviviale avec des gens sympa dedans.
Très certainement la plus belle ville du quart Nord-Est, formidablement agréable à vivre. On se sent dans une ville importante qui est restée à taille humaine. Le petit plus qui change tout : la présence des institutions européennes qui donne un côté très cosmopolite à la capitale alsacienne, dont 15% des étudiants sont étrangers. Pour finir, tordons le cou à une idée reçue : le climat de Strasbourg n'est pas sibérien. Si vous y venez à l'occasion du très surfait Marché de Noël il est clair que les gants et l'écharpe sont indispensables. En revanche, si vous passez en été, vous aurez rarement plus chaud ailleurs...Ultime remarque : que les Parisiens qui souhaitent quitter la capitale ne lorgnent pas seulement vers le Sud, il existe d'excellentes alternatives à l'Est...
-
Strasbourg est une ville où il ne fait pas bon vivre. En ville, il n'y a pas de magasins, que des restaurants au service parfois misérable. Cette ville n?a pas plus d?intérêt que les autres villes françaises. Bref, vivre à Strasbourg, c?est quoi ? C?est faire 30 km aller-retour pour faire ses courses, c?est 45 minutes de bouchons chaque jour pour une ville de 300 000 habitants ! C?est une forte pollution malgré son centre-ville piéton.
Strasbourg est une ville fortement influencée par l'Allemagne. Ce que j'aime : tout est nickel, un esprit plus droit qu'ailleurs, on peut compter sur les gens, très belle qualité de vie, très belle nature environnante, une magnifique ville à vivre à pied, à vélo ou en tram.Ce qui me gêne : climat un peu rude, loin de la mer et de la Méditerranée, la barrière du dialecte (que l'on retrouve partout).Ceci dit, après avoir vécu à Grenoble, Melun, Nord Paris, sud Paris, Tulle, Martigues, Nancy, Metz et actuellement à Toulouse, je donnerais cher pour retourner sur Strasbourg (et cette fois-ci je m'initierai au dialecte).
Strasbourg est une ville très agréable à condition d'en partir souvent pour respirer. Pour les amoureux de la pluie et du temps gris, venez, vous serez gâtés! Il ne pleut pas souvent, mais quand cela commence on se demande quelle semaine cela va s'arrêter. Oubliez votre voiture, le tram est de rigueur. Cela permet de visiter le centre ville, très joli. Pour les achats, c'est le casse-tête. Se balader dans le tram avec des paquets n'est pas l'idéal, prendre sa voiture, c'est le parcours du combattant. Il faut se faufiler entre le tram, les vélos qui circulent en sens inverse dans des rues étroites à sens unique (nous avons plein de pistes cyclables, n'importe où, n'importe comment, mais plein ! c'est vraiment pratique sous la pluie) et ensuite trouver un stationnement, alors là ..... On peut aller dans les parkings tram à l'entrée de la ville et ensuite on prend le tram.
Certes, Strasbourg est une très belle ville, agréable à vivre, notamment si vous êtes cycliste.
Strasbourg, j'y suis né et y ai vécu pendant 28 ans. Aujourd'hui dans le sud à Toulouse, je peux vous dire par comparaison que Strasbourg est une très belle ville. (chauvinisme à part). Espace vert, transport en commun, piste cyclable, propreté des rues, axe routier, patrimoine architectural, mise en valeur de la région...
Jolie ville de taille moyenne, dynamique, où l'on trouve à peu près tout ce que l'on recherche.
Une belle ville où il est bien agréable de vivre.
-
Strasbourg, c'est ma ville d'étudiante et ma ville de coeur. Je réside maintenant à Toulouse et je n'ai jamais retrouvé l'ambiance et la qualité de vie strasbourgeoise.Je recommande à tous, surtout les étudiants et les jeunes, de découvrir Strasbourg mais aussi l'Alsace au moins une fois dans leur vie.
Super ville étudiante très culturelle.
Je suis né a Strasbourg et j'y ai habité la plus grande partie de ma vie. Je trouve qu'il s'agit d'une des plus belles villes de France par son urbanisme, son confort de vie, ses espaces verts. Personnellement, j'ai beau avoir vécu les 25 premières année de ma vie à Strasbourg, je ne parle pas un mot d'alsacien, et c'est également le cas de pratiquement tous mes amis. Les traditions se perdent, c'est bien connu. L'Alsace a une forte identité culturelle. N'est ce pas ça la richesse de la France ? Que chaque région ai son identité, sa culture, ses racines ?
Strasbourg est une belle ville, excellente pour les étudiants.
J'habite cette ville depuis mon retour en France. Il y a 4 ans, j'y avais fais une partie de mes études. Autrefois, j'ai retrouvé une ville plus belle encore, avec son tram et un centre ville piéton très convivial. Strasbourg et Montpellier, ces 2 villes françaises, mettent mon coeur en balance !
Ce que j'aime à Strasbourg : Son histoire.
Strasbourg : Cadre de vie agréable mais en régression. Ce que j'aime à Strasbourg : Une ville propre où il est agréable de se promener, des activités pour tous, une ville sensible à l'écologie.
C'est une ville qui pourrait être agréable ! Ce que j'aime à Strasbourg : La tranquillité. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : L'atroce exagération des prix de l'immobilier qui pousse les gens à partir dans d'autres communes, ce qui multiplie les kilomètres. On peut aussi parler de pollution.
Une des villes à visiter absolument en France. Ce que j'aime à Strasbourg : Son côté pittoresque.
Strasbourg : C'est une très belle ville, à visiter absolument, surtout vers Noël à cause de son marché. Ce que j'aime à Strasbourg : La place de la cathédrale et le musée alsacien. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Il y a trop de pollution.
Devrait mieux faire! : C'est loin d'être la panacée pour une "capitale" européenne! Souvent en travaux (gare), mais agréable car encore à dimension humaine. Ce que j'aime à Strasbourg : Son côté ville à la campagne. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le climat, la pollution
Strasbourg : Beau centre-ville, tramway sympa. Ce que j'aime à Strasbourg : Les loyers assez bas pour les Parisiens de passage.
Ce que j'aime à Strasbourg : La centre ville piéton, les monuments et une architecture magnifique. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Toujours des travaux et une circulation qui devient de plus en plus difficile.
Strasbourg est une très belle ville. Le trafic se développe sans cesse mais l'état de l'infrastructure routière reste le même, donc totalement désuet. Heureusement, de très nombreux axes cyclables, très jolis, bordant les cours d'eau rayonnent autour de la ville pour les plus sportifs. Ce que j'aime à Strasbourg : Ses vestiges, ses vieux quartiers, son charme certain et ses contrastes.
Jolie ville : Une jolie ville où il fait bon vivre, c'est calme et assez propre, faîtes pour les piétons et les vélos. C'est dur de se garer en voiture sans devoir payer.   Ce que j'aime à Strasbourg : Ville calme, agréable, avec des restaurants très sympathiques, des quartiers agréables à visiter. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le calme, c'est bien. Mais pour une ville qui se dit étudiante et "carrefour de l'Europe", c'est un peu mort quand même. Les gens ne sont pas hyper accueillants voire parfois carrément très froids. Le climat est dur à supporter en hiver (froid et surtout grisaille) et on est vraiment loin de Paris, de Lyon, moi qui suis du sud c'est très loin : on ne peut pas y aller un week-end.
Mon avis : Elle est sur le déclin. Ce que j'aime à Strasbourg : Ville jeune et universitaire. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Trafic bloqué, peu d'industrie.
Strasbourg : à la recherche du temps perdu ! : Strasbourg, ville que je connais depuis maintenant 26 années, a quelques difficultés à s'adapter aux exigences de la vie citadine actuelle. Pour une ville qui se targue d'être la capitale de l'Europe, il apparaît clairement que ses infrastructures tant routières, que son espace aérien laissent franchement à désirer? . De plus, il est vrai que le commerçant strasbourgeois n'est pas des plus accueillants, à moins peut être de parler allemand ! Ce que j'aime à Strasbourg : La Petite France en hiver ! La place Kléber en été mais à 07h30 !!! Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Les cyclistes qui roulent n'importe où et à des vitesses dignes d'un coureur du Tour de France !!! Une mentalité trop bourgeoise et pas assez estudiantine !
Bien : Son centre ville sympa.   Ce que j'aime à Strasbourg : Grandes facultés et institut universitaire : ville estudiantine. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Ville trop chère.
Breton d'Alsace : Si je dois un jour partir, même pour me rapprocher de l'Atlantique, ce sera avec une énorme tristesse. Ce que j'aime à Strasbourg : Tout : la vie, les pistes cyclables, les restos, les balades, les cinés, le roller du printemps à l'automne, les Vosges, la forêt noire, Pragues et l'Italie aussi proche que Paris (4 heures de route), etc., la route des vins. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le manque de travail qualifié si tu ne parles pas allemand. Le prix de l'immobilier. Les parisiens et les sudistes qui se plaignent sans essayer de connaître. Le lobby des voitures qui essaie de tout casser... Le problème de la A4 et A35 unique accès nord-sud gratuit de ce coin d'Europe (trafic italien, suisse et sud de la France d'un côté et belge, allemand et nord de l'Europe de l'autre). L'Alsace est trop étroite pour une autoroute de délestage.
Une ville qui m'a marqué au fer rouge : Ayant parcouru les quatre coins de la France, je peux dire que Strasbourg est la ville qui m'a le plus marqué. On ne peut objectivement que la placer parmi les plus belles villes de France. Cette ville a un véritable cachet, et une identité. La vieille ville avec ses nombreuses maisons à colombages est somptueuse, la cathédrale gothique majestueuse avec sa flèche de près de 150 mètres, la plus haute de France, qui domine la ville. C'est un régal pour y faire du vélo, où se balader sur l'important plateau piétonnier du centre. L'omniprésence de l'eau avec les promenades le long des nombreux quais est très appréciable, tout comme le bateau-mouche. C'est une ville dynamique aussi, très étudiante (plus de 100 nationalités différentes soit la deuxième université la plus cosmopolite après Paris), les bars sont sympas, tout comme les nombreux restaurants, terrasses, sans parler de la gastronomie locale très appréciable. Elle est paradoxalement assez méconnue des français, en revanche c'est une des grandes villes françaises les plus visitées par les touristes étrangers. Ce que j'aime à Strasbourg : Tout ce que je viens d'évoquer. Cette ville, l'une des seules en France où tout le centre historique soit classé au patrimoine mondial de l'UNESCO, mérite absolument qu'on y fasse un détour pour la visiter ! Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Même si la ville est très dynamique et regroupe de nombreux organismes prestigieux, il faudrait faire encore davantage d'efforts pour renforcer son statut de capitale européenne... d'ailleurs le gouvernement français n'aide vraiment pas beaucoup au développement de Strasbourg et c'est bien dommage. Le climat, avec un hiver un peu trop long.
A connaître ! : Strasbourg est méconnue. Non, nous ne parlons pas tous alsacien d'office (exprès pour embêter les étrangers) et depuis que les instances européennes se sont installées ici, nous devenons très internationaux. Européens, nous le sommes dans l'âme, sans connotation politique aucune. Et nous avons un patrimoine touristique qui vaut le détour ! Ce que j'aime à Strasbourg : La ville est très belle et bien entretenue, les structures associatives, culturelles, municipales performantes. Strasbourg se veut à la hauteur de son ambition de ville européenne. Promenades agréables. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : La circulation, que ce soit en transports en commun ou en voiture pose de gros problèmes, et il y a comme une velléité d'élitisme, que ce soit en prêt à porter ou en culture. Nous ne sommes pas tous des parlementaires européens, qui sont d'ailleurs très chouchoutés.
Belle ville : Je vis à Strasbourg depuis ma naissance et malgré cela je ne connais pas tout Strasbourg et je découvre un peu plus chaque jour lors de mes différents déplacements. C'est vrai que le climat n'est pas méditerranéen mais il fait très beau et chaud en été et froid en hiver. Ce que j'aime à Strasbourg : Le marché de Noël malgré le monde, la ville est magnifique surtout lorsque la nuit se lève et que tout s'illumine. Tout à disposition (magasin, transport, restaurant, bars et certaines boîtes de nuit). Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le monde sur les routes lors des heures de pointe et actuellement beaucoup en travaux dû à l'extension des lignes de tram et au futur accueil du TGV est.
Strasbourg : Vivant à l'étranger, Strasbourg reste ma ville, toujours aussi belle et malgré les coups durs, toujours aussi dynamique et intéressante à découvrir. De plus, j'espère qu'un jour Strasbourg et Kehl formeront une seule et unique ville. Ce que j'aime à Strasbourg : Son architecture et la variété des ses quartiers (il ne faut pas s'arrêter à la Petite France...), son identité et sa culture alsaco-franco-allemande : Vive l'Europe ! Les berlines et autres bolides qui parcourent ses boulevards ! Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Il manque une vraie politique bilingue dans cette ville, beaucoup d'habitants vivent, notamment les jeunes, dos au Rhin et ne s'intéressent pas à la langue de leur voisin. L'Eurodistrict qui a tendance à piétiner dû à un manque de moyens et de volonté politique. Manque de soutien de l'Etat pour que Strasbourg puisse tenir son rang.
Peut mieux faire : Strasbourg pourrait être une ville très agréable, à condition d'y apporter certaines améliorations. Ce que j'aime à Strasbourg : Le centre ville très concentré, qui permet de faire ses courses sans faire des kilomètres à pieds. La présence du tram qui simplifie les déplacements. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : La saleté des rues (pour une ville très touristique, c'est pas terrible !). Le fait que Strasbourg soit la "capitale du vélo" (il n'en faut pas plus pour que la plupart des cyclistes se prennent pour les "rois de la ville" et ne respectent rien ni personne). Le fait que le centre de formation des apprentis se trouvent à Eschau (environ 16 kms), alors que la ville pullule d'universités en tous genres (c'est vrai que le niveau d'études n'y est pas le même... les apprentis ne seraient-ils pas dignes du centre ville ?).
Strasbourg bon à vivre ??? : C'est vrai tout le monde dit qu'il y a des pistes cyclables, l'architecture est magnifique, il y a des institutions européennes, etc. Mais c'est bon pour un touriste qui est là pour une période éphémère, mais y vivre c'est autre chose, avec des gens qui ne sourient pas, peut-être qu'ils ont mal aux dents, inaccessibles, le temps, climat triste, un hiver qui dure plusieurs mois, bref beaucoup de choses à dire.
Strasbourg qui se désagrège... : J'aime énormément ma région, ma ville Strasbourg, mais depuis plusieurs années, on constate une rapide dégradation de la qualité de vie, des services publics, du climat général. Ce que j'aime à Strasbourg : Mon quartier, la forêt, la ville et son histoire, ses restaurants, ses musées... Ce que je n'aime pas à Strasbourg : La circulation, les transports en commun très mal gérés, le climat d'insécurité, la saleté des rues en centre ville.
Strasbourg, mon nouveau nid... : C'est une ville à dimension humaine qui est riche en patrimoine, culture, sorties nocturnes et balades diurnes... D'après mon expérience, j'ai pu voir que les Alsaciens sont des gens qui peuvent paraître froids de prime abord, mais qui sont très chaleureux et généreux quand on commence à les connaître. Ce que j'aime à Strasbourg : Depuis 7 ans que je vis à Strasbourg, je ne me lasse pas de sa qualité de vie, de ses coins romantiques, de ses rues pittoresques, de ses bons restaurants... C'est une ville déjà bien installée mais qui poursuit son essor avec des projets urbanistiques de qualité. Le climat (semi-continental) offre des vrais temps de saison : des hivers hivernaux et des étés estivaux. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Comme dans toute ville, les embouteillages des sorties de bureau vers la campagne sont gênants. Mais les transports en commun sont une priorité dans cette ville, et ça se voit ! (bus, tram, train efficaces, sans oublier les projets à moyen terme : tram/train vers les alentours de la ville et T.G.V. pour Paris et le reste de l'Europe en 2007).
Une ville où il fait bon... passer : Strasbourg est incontestablement une très belle ville. Son centre ville offre une sensation d'intimité et de chaleur. Il y fait bon vivre mais il vous faudra un certain temps pour vous faire accepter de sa population frileuse. Ce que j'aime à Strasbourg : L'architecture. Le centre ville. A proximité des Vosges (20 km). Sa proximité avec l'Allemagne (2 km). L'arrivée du TGV en 2007. Ses saisons. L'hiver. La nourriture. Sa dimension européenne. La verdure. Une population étudiante qui dynamise un peu la ville. Les parcs... Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Population peu ouverte et peu souriante, centrée sur ses activités professionnelles principalement. Son éloignement de la mer (800 km mini). Le temps (peu de soleil). Un aéroport très peu axé sur l'international. Très mal desservie (arrivée "enfin" du TGV Stras-Paris. A grande vitesse sur une partie seulement du trajet). La mairie impose un fermeture des bars à 1h30 principalement. Loyers très chers...
Petit séjour à Strasbourg : Je suis d'origine bretonne, mais je me suis senti bien à Strasbourg. La ville nous en met plein les yeux, les winstub plein l'estomac et nous font le plein de bonne humeur. Ce que j'aime à Strasbourg : L'architecture et la Petite France. Les winstub par leur proposition des plats typiques et leur accueil. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : La nouvelle architecture de la gare... je n'ai pas compris.
Strasbourg, une ville idéale pour y vivre ! : C'est presque une petite principauté, on pourrait se croire dans un petit État indépendant, tant le patrimoine particulier des Alsaciens y est entretenu, et surtout perpétué. C'est une seconde patrie pour nous. Ce que j'aime à Strasbourg : À peu près tout : sa structure est tellement inhabituelle, du moins en son centre, qu'en n'importe lequel de ses points, on s'y sent bien.
Je rêve d'y revenir : J'y suis née, j'y ai grandi puis je l'ai quittée pour découvrir d'autres horizons. Aujourd'hui ma vie professionnelle m'a amenée à Paris et Strasbourg est devenue ma ville pour me ressourcer.   Ce que j'aime à Strasbourg : L'architecture, la cathédrale, la petite France, le centre piéton, les pistes cyclables, la nature toute proche, l'espace et la tranquillité. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Pas grand chose. Si j'y trouve du boulot, je reviens de suite !
Strasbourg, ma nostalgie : Depuis un an 1/2 que je vis loin de ma ville d'origine (actuellement je suis à La Réunion), je réalise comme les rêves de soleil, plage et montagne ne sont rien à côté de l'architecture de la ville de Strasbourg, la qualité de vie qu'on peut y avoir (rue piétonnes, grands magasins, jolis parcs, bons restaurants, ambiance de Noël formidable et j'en passe des meilleures). Ce que j'aime à Strasbourg : J'aime le centre ville de Strasbourg avec sa Petite France, ses rues piétonnes, ses grands magasins, ses restaurants, ses bars, la beauté de son architecture. J'aime la proximité des Vosges, de la route des vins, sa position frontalière qui permet plus facilement une ouverture sur d'autres pays... Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Ce que je n'aime pas à Strasbourg, c'est sa banlieue proche, et les corollaires liés à ce phénomène.
Ce que j'aime à Strasbourg : J'adore cette ville pour l'ambiance, pour son architecture, ses places animées et ses ruelles étroites. Sans oublier ses nombreuses pistes cyclables, et les transports en commun bien adaptés à la vie citadine. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Trop de touristes, lors du marché de Noël, difficile d'accéder au centre ville en cette période.
Strasbourg, un exemple à suivre ! : Strasbourg est sans conteste la ville urbanistiquement la plus élaborée en France. L'Allemagne et la Suisse proches ont en effet influencé la capitale de l'Europe sur la voie de la modernité et de la qualité de vie ! Ce que j'aime à Strasbourg : Son cadre de vie, sa situation géographique exceptionnelle, son architecture, sa propreté, sa vie culturelle et intellectuelle (concerts, musées), son tram, ses espaces piétons et ses pistes cyclables, son côté écolo... En bref, un exemple d'urbanité ! Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Les Strasbourgeois ont tendance à devenir de plus en plus français, donc de moins en moins civiques et parfois irrespectueux des libertés des autres ! Dommage que l'aéroport n'offre pas plus de liaisons internationales meilleur marché... En outre, les liaisons ferroviaires doivent être améliorées vers Munich ou Stuttgart.
J'AIME STRASBOURG : Strasbourg est une ville où l'architecture est magnifique et le tourisme en est la preuve et où il fait bon y retourner souvent il y a tant de choses à voir et à faire. Ce que j'aime à Strasbourg : Faire du shopping en ville, la petite France, me promener le long du canal, les bons restaurants, la mentalité des alsaciens qui est malheureusement trop critiquée, la facilité de se garer, une ambiance particulière où l'on se sent bien.
Strasbourg : Strasbourg reste un site unique de part la beauté de son patrimoine et ses influences germaniques. Certainement une des plus belles villes de France. Il faut au moins y aller une fois. Mais Strasbourg est aussi victime de son succès : la ville donne une impression de saturation et il y a beaucoup d'agressivité dans l'air. L'immobilier flambe et le centre-ville est progressivement "dégraissé" de ses couches populaires au profit d'une élite mondialisée au fort pouvoir d'achat. Beaucoup de misère également (SDF, gens en difficulté, délinquance...) au milieu de toute cette opulence. Ce que j'aime à Strasbourg : Sa beauté et sa diversité. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le côté "vitrine aseptisée pour touristes" et les tarifs prohibitifs pratiqués dans le centre-ville. Toutes les occasions sont bonnes pour faire sonner le tiroir-caisse. Impression aussi que Strasbourg a vendu son âme aux marchands afin de devenir une affaire rentable. La pollution est également très présente.
Pas alsacien : J'ai "emigré" à Strasbourg depuis 8 ans j'ai mis 2 ans à m'habituer en me disant "je ne m'y ferai jamais"... et puis ça fait 8 ans ! On s'habitue aux bars où on vous met dehors à minuit en pleine fête de la musique, aux restaurants qui ne servent pas à 22 heures... Strasbourg ne mérite pas du tout sa réputation ! Que dire des piscines municipales qui ferment à 13 heures le dimanche ? Le dimanche, c'est plus que mortel !!! Ce que j'aime à Strasbourg : J'habite la petite France et j'en suis très lasse ! Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Les cyclistes ignobles, les hivers glacials (comme les gens), les horaires allemands (essayez d'acheter une baguette à 18 heures dans la capitale de l'Europe un samedi...
Strasbourg OUAOUH ! : Super ville, ayant vécu dans différentes villes du monde, cette ville est extraordinaire mais tout dépend des yeux qui la regarde, si on est capable de comparer à Paris ou tout autre mégapole alors les gens n'ont pas compris que c'est une petite ville de province.
Les aspects négatifs de Strasbourg : Une ville où il ne se passe pas grand chose. Des constructions pharaoniques renouvelées et peu utilisées. On s'y ennuie car pas grand chose n'est fait pour monsieur tout le monde. Les spectacles valables sont hors de prix, cinémas compris. Les transports en commun et les parkings également. Ce que j'aime à Strasbourg : Pas grand chose et surtout pas le coût de la vie et la froideur ambiante. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le coût des impôts locaux. L'absence totale de convivialité et de sympathie, la difficulté, voire l'impossibilité de se faire des amis, la méfiance ambiante, la mentalité "fric", une ville morte le soir, des restaurants rares et très chers, (toujours l'effet "capitale" de l'Europe et siège de l'Ena). Je sens que je vais me faire incendier...
Strasbourg depuis 5 ans : J'habite à Strasbourg depuis 5 ans et ça change des autres villes françaises. C'est assez sombre et déprimant en hiver. Cette ville ne mérite pas sa réputation. C'est sûrement bien d'y être étudiant mais, après, il faut vite partir hors d'Alsace. Une semaine de vacances à Strasbourg peut être sympa. Ce que j'aime à Strasbourg : Les pistes cyclables sont bien aménagées. Les trams sont bien quand ils cohabitent avec la voiture et les vélos. La ville est assez petite pour en faire rapidement le tour. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : La mentalité de ses habitants. Le climat froid de l'hiver. Une ville trop sombre et beaucoup moins active que son image.
Strasbourg : Très belle ville, à taille humaine : on s'y déplace à pied, en vélo, en tram. On sort rapidement de la ville pour se retrouver en montagne en moins de 30 min. Ce que j'aime à Strasbourg : La cathédrale, surtout en fin de journée lorsqu'elle prend une teinte orangée, l'esprit épicurien, les restaurants, la "jeunesse" d'esprit de ses habitants, la vie de quartier. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : La pollution, les trottoirs encombrés de déjections canines, la spéculation immobilière.
Peut mieux faire mais pas mal quand même... : C'est une ville plutôt agréable à vivre, à visiter au moins une fois ! Ce que j'aime à Strasbourg : Le centre-ville, les parcs publics, le réseau de transports, la cathédrale. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le stationnement, le manque d'animation le soir.
Peu de restaurants à Strasbourg... : C'est une ville formidable à taille humaine ! Ce que j'aime à Strasbourg : L'architecture et la structure de la ville, les rivières, les ponts, les points de vue, les winstubs, la jeunesse de sa population estudiantine. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Pas grand chose et surtout pas qu'on dise qu'il y a peu de restaurants... Il y en a beaucoup et pour tous les goûts et pour toutes les bourses et plusieurs qui servent même bien après 22h !
STRASBOURG : une ville à découvrir : Une ville accueillante qui se prépare avec joie à l'arrivée du TGV Est Européen. Ce que j'aime à Strasbourg : La proximité de l'Allemagne, le marché aux puces, la fête de la bière (dernier week-end d'août), le tram, le Racing quand il joue bien. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le manque de commerces Place Kleber, les travaux qui traînent en longueur à cause de certains qui ont fait des démarches inutiles, les restaurants qui sont fermés très tôt le soir.
Une ville magnifique ! : Strasbourg est une ville magnifique à l'architecture germanique et contemporaine. Ce que j'aime à Strasbourg : Les différents quartiers du centre ville font le bonheur des touristes, mais aussi des habitants. Car c'est avant tout un modèle d'écologie urbaine avec un tramway très développé et une forte utilisation des vélos. La Cathédrale est magnifique, les petites rues étroites où il fait bon flâner sont reposantes. De plus, il y a aussi pas mal d'espaces verts et le quartier des institutions européennes est aéré et agréable. Il est vrai que la ville et ses habitants peuvent paraître froids au début (je suis originaire de la Région Toulousaine !), mais à qui sait aller vers les gens et apprécier les charmes de cette ville, à Strasbourg, on vous le rendra puissance 1000 ! Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le seul et gros bémol, c'est le manque d'activités nocturnes et un esprit assez autarcique et fermé pour une ville pourtant au coeur de l'Europe. La culture germanique qui fait le charme de la ville la rend aussi plus sage et endormie. Nancy, sa voisine à la mentalité très française ou "latine" est plus festive, plus avant gardiste et créative, et culturellement plus ouverte aux étrangers. Mais Strasbourg est une jeune capitale et les activités liées à l'Union Européenne changeront encore la ville et ses caractères...
Une ville pour les non travailleurs : Depuis 3 ans dans cette belle ville, je commence à en connaître chaque recoin à pied ou à vélo. Ce que j'aime à Strasbourg : Le tramway et les pistes cyclables qui vont jusque dans les Vosges ou en Allemagne. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Les horaires des magasins, impossible de faire ses courses en semaine si on travaille, ouvert à 10h00, fermés pendant midi, et clos à 18h00, les week-ends courses sont fastidieux !
Strasbourg la fuite : Je suis parti de Strasbourg à 18 ans pour faire mon service militaire à Annecy. Le cadre de vie m'a tellement plus que je me suis installé, et je n'ai jamais regretté mon choix. Ce que j'aime à Strasbourg : Le centre avec tous ses magasins, la petite France pour flâner, la majestueuse cathédrale... Ce que je n'aime pas à Strasbourg : La périphérie avec quelques quartiers mal famés, l'incivilité qui règne dans les transports en commun, l'insécurité. Je n'y reviendrai sous aucun prétexte.
Strasbourg ville touristique : Une ville axée uniquement sur le tourisme. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Habitante du quartier cathédrale je déplore le bruit, et le manque d'espaces verts et de jeux pour les enfants du centre ville. Le tourisme est la priorité de Strasbourg...
Strasbourg... : J'y suis allée une fois et voilà quoi... Strasbourg, une petite ville, mais mignonne. Ce que j'aime à Strasbourg : De beaux monuments (ex : la cathédrale). J'aime bien les petites rues. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Vide le dimanche matin... pas trop d'activité, bref, une belle petite ville quand même.
Strasbourg unique : C'est une ville unique en son genre, son centre ville est magnifique. Ce que j'aime à Strasbourg : J'aime l'architecture, l'ambiance et surtout le tram. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le quartier du Wacken est un peu oublié du reste de la ville.
Superbe ville : Je suis alsacienne et contre toutes les idées reçues les alsaciens sont très fidèles en amitié, il suffit juste de gratter leurs carapaces et d'être patient. J'habite Montréal et Strasbourg me manque beaucoup. Ce que j'aime à Strasbourg : Ce que j'aime : l'architecture, les ruelles, les spécialités locales, les parfums que dégagent les bons gâteaux de Noël au marché, le vin chaud, les hivers froids, les décorations de Noël, la richesse du patrimoine culturel et historique de Strasbourg. Il y a beaucoup de parcs aux alentours et la proximité des Vosges permet d'organiser de très belles randonnées. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Malheureusement l'insécurité, la violence verbale facile, toute cette agressivité latente, l'intolérance de uns face à la différence des autres.
La plus belle ville de l'est : Strasbourg est une ville superbe. L'architecture typique vous mène dans une autre temps, vraiment super !  Ce que j'aime à Strasbourg : L'architecture, les berges ou l'on peut flâner, les jolie touristes ! Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Venant de la petite voisine Nancy, j'ai été frappé par le manque d'animation le soir, des bars et des magasin qui ferment très tôt...Mais à par ça, rien de grave, je suis juste touriste...
Retour au pays : Après avoir vécu 20 ans en Asie, dans une ville de 5 fois la superficie de Paris, surpeuplée (le grand Séoul) qu'il est bon de retrouver ma ville. Strasbourg est une ville à taille humaine, où pourtant on y trouve tout ce qu'une  grande ville peut offrir. De part sa situation géographique plus le grand nombre d'étudiants, français et étrangers, je sens là une ouverture sur les autres cultures. Mais j'y retrouve aussi une tradition bien alsacienne, un bon mélange franco-germanique (on prend un peu du meilleur des deux). Et si j'ai appris une chose pendant ces années à l'étranger (j'ai aussi habité en Suisse et beaucoup voyagé en Asie), c'est que dans une ville, ce n'est surtout pas la taille qui compte, loin de là. Ce que j'aime à Strasbourg : Sa taille justement, ces espaces verts menant jusqu'à la campagne, qu'on peut même atteindre facilement en quelques coups de pédales, sur toutes ces pistes cyclables. L'architecture, les belles maisons anciennes, témoins d'une riche culture. La place qu'on donne aux piétons, surtout au centre ville. Le tram, etc. Il y aurait trop de choses encore à dire, mais je sais aussi que Strasbourg n'est pas la meilleure ville au monde. Cette meilleure ville n'existe pas, chacune a son charme. C'est à nous, les hommes, de donner à chaque ville une belle âme. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Bon, alors là c'est plus flagrant : le prix de l'immobilier et le coût de la vie en général. Les horaires d'ouverture et surtout de fermeture des magasins, restaurants, bars, etc, ces lois qui nous "imposent" de rentrer "très vite" à la maison. Difficile de faire quelque chose le soir. Le soleil couché, les touristes partent, la ville s'endort, dommage. Et le pire c'est le dimanche, là on se retrouve dans une ville morte. Qu'on laisse les lieux publics ouverts plus longtemps, que les gens sortent, plutôt que de boire une bière devant la télévision. Enfin, il y a l'insécurité, la peur de l'autre. Mais la encore, c'est à nous d'y remédier.
Vu de l'extérieur, autre son de cloche : A lire certains commentaires précédents, d'Alsaciens ou d'ex Alsaciens, on pourrait vite se faire duper par leurs éloges ou plutôt leur chauvinisme à propos de leur région et de leur ville. Certes, Strasbourg recele quelques lieux intéressants qui méritent un détour (Cathédrale et Petite France) mais certainement pas de quoi s'y attarder et encore moins d'y rester... Ce que j'aime à Strasbourg : La cathédrale et le quartier de la petite France, la proximité des Vosges et de la forêt noire et le tramway. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Avant de visiter cette ville et de m'y installer 6 mois, je l'imaginais Capitale de l'Europe, belle, grande et pleines d'endroits sympa où sortir, échanger... comme dans toute ville importante. Cruelle déception, cette ville ne mérite absolument pas sa réputation ! D'abord, elle est d'une taille tout à fait modeste (rien de comparable avec Lille ou Bordeaux que j'ai apprécié) et l'intérêt touristique y est limité en dehors des incontournables. Les Alsaciens vous diront qu'il faut rester à Strasbourg, en réalité, une seule journée est bien suffisante ! Autre aspect très négatif, la mentalité est très spéciale dans cette ville, les gens sont rigides, me semblaient peu ouverts, peu tolérants, peu créatifs, pourtant la ville est multiculturelle et est l'une des capitales de l'Europe, c'est un comble ! Les gens ne semblent pas sociables, ceci entraîne un fossé entre les communautés et entre les habitants tout simplement. Enfin, Strasbourg ne vit pas. Mais ça, même les Alsaciens le reconnaissent. Les restaurants ferment très tôt, les bars ou boîtes aussi et restent très discrets, très peu d'animations ou tout simplement de personnes dans les rues en soirée. Et ne surtout pas dire comme je l'ai entendu que c'est "l'Esprit Allemand", des villes comme Berlin, Hambourg ou Munich sont très dynamiques.
Strasbourg : Enfin des commentaires qui font état de ce qu'est réellement Strasbourg, une ville agréable certes, mais rien d'extraordinaire. Ce que j'aime à Strasbourg : Son ambiance générale si particulière aux quatres saisons, très marquées dans cette ville. Sa place de carrefour de l'Europe, le TGV qui arrive. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Rien d'extraordinaire comme ville, je passe sur les aspects de mentalité des strasbourgeois. C'est une ville morte, sale, dangereuse et très polluée, et en dehors des quelques sites touristiques à ne pas manquer, le reste manque d'intérêt...
Cette ville est un miracle : Strasbourg est un miracle, car c'est une ville à taille humaine, mais elle a l'importance d'une très grande ville. Ainsi, Strasbourg est une ville connue un peu partout. Les touristes italiens et Espagnols adorent cette ville, la preuve ils font tout ce chemin pour venir ici alors qu'ils auraient pu aller à Paris pour quelques kilomètres en moins ! Ce qui fait la force de cette ville c'est sa double culture : sommes-nous en Allemagne ou en France ? Eh bien non on est à Strasbourg ! Et cette double culture se ressent dans les bâtiments : le palais des Rohan à l'architecture typiquement française, la gare de Strasbourg typiquement allemande. Bref visiter la ville est un jeu : est-ce allemand ou français ? Strasbourg est une superbe mosaïque architecturale à absolument découvrir. Ce que j'aime à Strasbourg : La beauté de la ville : un centre ville certes petit, mais dense en architecture variée, tout y est, architecture médiévale, de la renaissance, du XVIIIème siècle, et ultra moderne. Confrontation de la culture allemande et française. Aussi, peu de villes peuvent se targuer d'avoir un monument symbolique, grandiose, génial : Strasbourg en a deux, la Cathédrale absolument magnifique, à la fois délicate et imposante, à la fois fragile et robuste. Ce qui est génial c'est qu'elle est un point de repère pour toute la ville et aussi son impression de grandeur ! Et puis le parlement européen, connu de tous, une architecture géniale, un bâtiment qui vieillira bien. Le parlement est circulaire de l'extérieur, elliptique de l'intérieur, le parlement lui même est à l'intérieur d'une gigantesque sphère de bois ! Bref un génie d'architecture. Aussi Strasbourg, est une ville d'étudiants par excellence, une ville cosmopolite où toutes les langues peuvent être entendues : espagnol, italien, allemand, anglais, polonais... Strasbourg a 3 universités qui vont fusionner en 2009, pour ainsi devenir la plus grande université de France, déjà qu'elle une bonne réputation dans toute l'Europe ! Le réseau de transport strasbourgeois va finir par devenir une référence : en 2008 le réseau de tramway strasbourgeois aura 5 lignes complètes, avec une fréquence de trams impressionnante et bientôt le tram-train. Les bus sont efficaces. Strasbourg c'est la ville de cyclistes par excellence ! Elle est le leader français, grâce à son réseau de 500 Km de pistes et ses parcs à vélos développés ! Le réseau piéton est bien développé, dommage seulement que certaines parties de la vieille ne sont pas visités par les touristes, alors qu'ils méritent le détour... Tout n'est pas piétonnisé encore. Les parcs sont nombreux aussi, l'orangerie est un parc ancien qui a tellement de charme et de classe, et il est vaste. La ville est en plein avenir aussi... Rendez vous compte dans quelques années, une ville de taille moyenne comme Strasbourg aura 2 lignes TGV, la ville sera un carrefour majeur du train à grande vitesse (imaginez que de Strasbourg, on pourra aller, à Paris, à Londres, à Francfort, à Munich, à Vienne à Budapest, à Lyon, à Marseille, à Barcelone en TGV !). Les projets en cours de réalisation, vont booster la ville : le Zénith le plus grand de France, un nouveau centre ville en construction le long de la place de l'étoile, la gare de Strasbourg (pôle multimodal de tous les moyens de transports) et son imposante verrière etc... Les infrastructures sportives deviennent intéressantes : la nouvelle patinoire, ressemble à un iceberg, par sa forme novatrice, et elle est la plus grande de France. Strasbourg est une ville culturelle de moyenne importance, mais elle se présente comme capitale européenne de la culture pour 2013, cela pourrait changer la donne ! Bref Strasbourg c'est une ville de renommée internationale, et pourtant de taille si humaine... voilà pourquoi Strasbourg est un miracle ! Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Alors après tant d'éloge je me dois de vous parler des mauvais côtés de la ville. Tout d'abord, le réseau routier : une seule pauvre autoroute (A35) à 3 km de la vieille ville ! Une honte, même pas de contournement autoroutier de la ville ! (mais un projet prévu pour 2011 environ, va permettre de construire cela). Aussi la ville se trouve entre 2 massifs montagneux à 25 kilomètres de distance : les Vosges, et la Forêt noire, cela entraîne une pollution atmosphérique assez conséquente dans la ville, les pics de pollution en été sont courants... La ville de Strasbourg manque encore un peu de vie le soir, mais certains coins sont bien animés (place Gayot, place Gutenberg et rues adjacentes, rue des frères) les magasins ferment trop tôt, et ils sont fermés le dimanche. Aussi la météo ici, n'est jamais favorable pour l'humain : hivers froids voir glacials, étés extrêmement chauds, lourds, et orageux (comparez les températures en Provence et à Strasbourg en été, c'est la même chose !). Pas de centre nautique digne de ce nom : la piscine de Schiltigheim est vétuste, moche, etc... Enfin les Strasbourgeois, sont en règle générale des spécimens rares (gens bizarres, mais drôles à la fois, et généreux) mais ils sont souvent nerveux et pressés : quand on ne les connaît pas trop, ils ont l'air peu accueillants...
Une très belle ville : Strasbourg est vraiment une très belle ville, avec son grès rose et son mélange des cultures. Ce que j'aime à Strasbourg : La beauté des monuments, l'architecture en grès rose, le mélange des cultures, et surtout les pistes cyclables ! Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Trop touristique, et on sent que ça enlève une part d'authenticité à la ville. A cet égard, la ville de Metz est plus méconnue, tout aussi riche en patrimoine et connaît un mélange de culture similaire et une meilleure authenticité à mon avis.
Strasbourg, entre dynamisme et insécurité : Strasbourg est certainement l'une des plus belles villes de France. Mélange architecturale croisé entre style français et allemand, Strasbourg ne renie pas ses origines multiples. Ce que j'aime à Strasbourg : Ses pistes cyclables, ses nombreux parcs verts, l'architecture des bâtiments mais aussi de ses infrastructures, sa qualité de vie. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Un sentiments d'insécurité le soir dans certains quartiers touristiques dépassé une certaine heure, un manque d'animation à partir d'une certaine heure, la pollution, la circulation saturée aux abords de la ville le matin de 7h30 à 9h30 et le soir de 16h30 à 18h30 (comparable au périphérique. parisien !).
Ce que j'aime à Strasbourg : Son architecture, sa cathédrale, son centre historique, la maison des tanneurs, et puis c'est tout. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Ville trop touristique, ville de couche-tôt, tous les commerces ferment très tôt. Une ville excentrée, on ne se croirait pas en France, les gens vous regardent bizarrement dès que votre voiture n'est pas immatriculée 67 où 68 ou dès que votre accent n'est pas très alsacien. Moi cela m'a vite refroidi, les Strasbourgeois sont très renfermés sur eux-mêmes, la ville n'est pas du tout animée et cela n'est pas dû au fait que l'on se situe à la frontière allemande loin de là ! Les villes allemandes les plus proches (Stuttgart,Karlsruhe,Fribourg...etc.) sont des villes très animées et très accueillantes. De plus cette ville est plus que bourgeoise, elle est d'une taille très modeste pour être le centre de l'Europe. Il ne me tardait qu'une chose c'était d'en partir.
Strasbourg : Strasbourg n'est pas une ville très belle par rapport à d'autres villes comme New York ou Bombay où j'ai souvent été. Ce que j'aime à Strasbourg : Des fois, la nourriture peut être bonne mais elle est souvent très riche comme les flammekuches par exemple. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Les gens sont froids, il pleut toujours, c'est pas une ville avec beaucoup d'ambiance, les gens sont toujours tristes.
Belle ville, population antipathique : Après Lille, Orléans, Marseille, Lyon, Rouen et Cologne, Strasbourg est une surprise désagréable et je ne crois pas que j'y reviendrai. Ce que j'aime à Strasbourg : Pour une journée, un maximum de ravissement architectural, de l'eau et des fleurs à foison, une cathédrale magnifique, de petites rues sympathiques, des maisons avec énormément de charme, un hôtel du Corbeau que j'aurai aimé revoir après restauration. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Des vélos oui mais dans tous les sens, le piéton est en danger, des commerçants antipathiques à la limite de l'impolitesse (dans une célèbre boutique de thé, nous avons osé demander le prix, oh scandale : "on ne me demande jamais les prix habituellement". Avons-nous commis un crime de lèse strasbourgeois ?), une population triste et froide. Je suis toujours à la recherche d'un sourire.
Strasbourg, vue autrement que par de simples touristes... : Très inquiété par les commentaires frustrés de certains (je ne vise personne), je décide de donner mon propre avis, sans chauvinisme aucun, et en totale objectivité ! En effet Strasbourg et l'Alsace (distinction à faire, car deux mondes à part) c'est tout comme Paris et la province, leurs habitants respectifs ne s'apprécient pas, jalousie ou peur de l'autre très certainement, à tort ! Strasbourg est sans conteste la ville la plus appropriée pour les jeunes et la plus belle en Alsace, et la plus appréciée des touristes, malheureusement ! Ce que j'aime à Strasbourg : Strasbourg est la ville étudiante par excellence, toutes les formations s'y retrouvent, de nombreux logements sont à disposition pour les étudiants venant de tous horizons. Elle dispose de campus universitaires bien développés et faciles à vivre. Preuve du côté multiculturel : flânez dans les rues strasbourgeoises, vous entendrez parler toutes les langues, à tel point que je me sentais mal de parler français (je plaisante). Sinon, je ne vous bassinerai pas avec le parlement européen, il est beau, mais architecturalement parlant uniquement : un de ces bâtiments propres aux grandes villes "qui font joli dans le paysage" mais sans vraiment servir aux habitants "moyens" de Strasbourg, qui en tirent comme seul profit une notoriété que cette cité mérite (malgré certains commentaires que vous pourriez lire). Sincèrement, Strasbourg est une ville jeune, européenne certes, mais française à part entière : en effet il est rare d'y rencontrer des gens détenant cet accent si particulier que vous retrouverez plus facilement dans les villes environnantes. Dans cette ville, le mélange des cultures est passionnant, jeunes et "moins jeunes" s'y entendent à merveille. Les strasbourgeois sont des gens merveilleux... entre eux ! Il est vrai aussi que l'amitié strasbourgeoise se mérite, et il y a de quoi : habiter à Strasbourg est une cité très charmante. Je ne vois vraiment pas ce que les trop nombreux touristes y trouvent (ou plutôt y essayent de trouver). Cathédrale basique et maisons traditionnelles par-ci par-là, rien d'émouvant non plus. Fous de shopping ? Welcome to Strasbourg ! Le point de rencontre de tous les jeunes alsaciens "fashion victimes" dignes de ce nom ! Et il y en a pour tous les goûts (du classique au branché en passant par le street) et surtout pour toutes les bourses ! Un samedi après-midi dans les rues commerçantes, et vous vous sentirez comme l'héroïne de "Pretty Woman", sacs en main et démarche fière assurée (ne vous inquiétez pas, les gens autour de vous auront la même allure...) ! C'est vraiment plaisant. Strasbourg, n'en déplaise aux autres, suit une règle indétournable au niveau des sorties nocturnes dans tous les coins d'Alsace. Je m'explique, les soirées et lieux pour sortir en Alsace sont nombreux, animés, jeunes et sympas, mais très cachés ! En effet vous ne trouverez quasiment rien à Strasbourg même, mais dans les villes ou villages alentours. Cela ne vaut bien-sûr pas les immenses et hyper-fréquentées boîtes allemandes, mais après tout, les allemands sont certainement plus accueillants, et l'Allemagne se trouve à quelques pas (en voiture) de la ville, alors profitons-en ! Sinon la région fourmille de festivals et autres bars à ambiance sympa, sans compter qu'il se passe souvent quelque chose (encore faut-il connaître !). La vie strasbourgeoise est en un (deux) mot(s) : gratifiante et très agréable. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Vous êtes rassurés, je ne vous ai pas bassiné avec l'architecture mi-allemande mi-alsaco-française (oui, je suis conscient de ce propos !) et la cathédrale, aussi admirée par les touristes que les pigeons, et tant exploitée par les magasins de souvenirs bidons que les boutiques hors de prix (qui vendent des cigognes-peluches aussi laides que chères). Si vous voulez visiter de vrais villages typiques alsaciens très mignon, partez ! Allez voir du côté de la route des vins d'Alsace, un dimanche après-midi, peut être sympa en famille. Sinon, que dire après cet éloge, que Strasbourg n'est pas parfaite : nous sommes en France, pour ceux qui l'auraient oublié (petit trait d'humour) et détient un réseau routier très peu pratique, et souvent encombré (mais les transports en commun vraiment bien faits sont là pour y remédier). A part cela, des hordes de touristes stupides et mauvais photographes, un conseil : là où ils entreront, ne les suivez en aucun cas ! De toute manière, dès 8h du soir, ils sont tous rentrés en voiture, après avoir envahi les différents parkings peu spacieux de Strasbourg. Tiens, autre problème : la pollution, vraiment infecte surtout lors des étés très chauds qui sont, à cause du climat continental alsacien incontournables (dans le mauvais sens du terme). Pendant que j'y pense : ville souvent en travaux, et on se demande pourquoi (exception faite : la gare de Strasbourg qui, il faut le dire est/sera une réussite). Autres points négatifs : des magasins parfois miteux, des kébabs et restaurations rapides envahissants, un immobilier très cher (avec des prix presque dignes du vieux Lille), pas de piscine digne de ce nom, quelques problèmes d'insécurité (j'aime pas ce mot, trop connoté) en banlieue (pas toutes), et une fête de la musique qui laisse à désirer. Au final, venez à Strasbourg en tant qu'initié ou curieux, étudiant ou teuffeur, sinon, gare au virus tourista ! A bon entendeur...
Ah Strasbourg ! : Mise à part la beauté de la ville (bien que d'autres soient plus petites mais tout aussi belles en Alsace comme Colmar...), je n'ai pas été convaincu. Ce que j'aime à Strasbourg : L'architecture, les musées gratuits le premier dimanche de chaque mois, des monuments assez proches les uns des autres ce qui permet de faire une visite sans courir d'un lieu à l'autre, les petits gâteaux alsaciens. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : La tristesse de la ville : il pleut, les gens sont froids (ce qui n'est pas le cas dans certains autres coins de l'Alsace), insécurité au centre ville (place de l'homme de fer entre autre), commerçants pas toujours agréables, qu'y a t'il comme endroit pour sortir mis à part deux ou trois bars/boites ?
Une belle ville : Strasbourg est une ville cossue, propre, d'une grande richesse culturelle. La contrepartie étant que Strasbourg manque d'animation le soir et peu sembler un peu austère. Pour une ville étudiante, c'est un peu dommage... Mais au quotidien, quelle qualité de vie ! Cela dit, je suis dubitatif à la lecture de certains commentaires. A commencer par la météo. Les précipitations sont de 610 mm par an, ce qui est peu. Mais s'il vous plaît, évitons les généralités, surtout quand on a adressé la parole à trois strasbourgeois. Les Strasbourgeois ne sont pas tristes, ni désagréables. Plus farouches, c'est sûr. Après, c'est comme partout, on trouve des gens sympas et d'autres moins ouverts. Ce que j'aime à Strasbourg : Le patrimoine culturel et architectural, la proximité avec l'Allemagne (et tout ce qui en découle), les infrastructures bien développées, le dynamisme économique. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le manque d'animation le soir et le dimanche, les problèmes d'insécurité, la pollution l'été.
Cossue... : J'ai habité un an à Strasbourg. Je n'ai donc pas un avis très détaillé mais me souvient de quelques petites choses... Ce que j'aime à Strasbourg : Les rares personnes parlant l'alsacien strasbourgeois : celles que j'ai rencontré étaient très sympathiques et franchouillardes. L'Ill et le pont de l'Europe (surtout le 1er mai). Le quartier de la gare animé et cosmopolite (du moins, c'était le cas en 2002). La taille impressionnante à mes yeux du centre. Schiltigheim et Kronenbourg. La place du vélo dans la Ville. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : La cathédrale : imposante, certes, mais belle ? Le côté trop propret. Et puis surtout : l'invasion bourgeoise qui gâche à bien des égards une Ville qui mérite mieux que ça. Les troupeaux de touristes qui commentent ce qu'ils ne connaissent pas (comme partout, d'ailleurs).
Déçu : En visite dans la région, je me suis attardé sur Strasbourg... De retour chez moi, je n'en garde pas une bonne image. A choisir je pense que Colmar reflète mieux la région. Ce que j'aime à Strasbourg : La petite France, les maisons typiques à colombages. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Les gens que j'ai trouvé particulièrement froids y compris les commerçants (il faut batailler pour avoir un simple "bonjour"). La bande cyclable sur les trottoirs et pas suffisamment démarqué. Le manque d'animations.
Une ville bourgeoise : Ayant fait une grande partie de mes études à Strasbourg, j'ai eu tout le loisir de m'y balader, de m'y attarder, de découvrir ses charmes, et de pester contre ses paradoxes. Ce que j'aime à Strasbourg : Une ville calme quoi qu'on en dise, pas si dangereuse que certains commentaires veulent bien le faire croire : j'ai déjà commis l'imprudence de laisser un vélo de qualité non attaché sur le campus ou en plein centre-ville (durant presque une semaine) et de le retrouver en l'état. Le seul vélo que je m'y suis fait voler le fut lorsqu'un ami l'utilisa lors de mes vacances. Un centre-ville quasiment exclusivement piéton. L'utilisation du vélo comme moyen de transport. Une cathédrale qui regorge de petits détails cocasses (un maître des clés, un personnage qui porte la cathédrale sur son dos, une mégère, un chiot sur la chaire, etc.). Quantité de restaurants de qualité. La programmation de la Laiterie. La période de Noël... les soirs de semaine. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Une pollution difficile à maîtriser. Un centre-ville colonisé par les grandes enseignes de luxe, profitant du pouvoir d'achat de la bourgeoisie locale et de l'Allemagne voisine. La nécessité de rentrer chez les gens pour un accueil chaleureux. Les décorations de sous-préfecture d'été sur la place Kléber. Les nombreux ratés de la politique de la ville : Zénith et mosquée en retard de plus de 5 ans, tram retardé pour cause de dossier incomplet, le légendaire petit bois de la place Kléber (résultat d'un concours d'urbanisme inachevé...). La nouvelle gare : verrière inadaptée au climat local, ressemblant à une sangsue, et dissimulant la façade historique, tunnel d'accès aux quais sombre voire oppressant. La perte de vitesse de la ville au niveau européen. Le marché de Noël le samedi.
Merci Strasbourg ! : Strasbourg est tout d'abord une ville magnifique sur le plan touristique. Il y a énormément de choses à voir et pour toutes les bourses. Ce que j'aime à Strasbourg : J'ai beaucoup aimé le marché de Noël, la promenade sur l'Ill, ses restaurants où la choucroute et les tartes flambées sont succulentes et puis aussi l'accueil du citoyen alsacien. Strasbourg est très accueillant. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Peut-être les vélos ! Je sais que c'est pratique, mais n'étant pas habituée, je me suis fait surprendre souvent par des vélos qui roulaient juste derrière moi.
Strasbourg, une ville en mouvement : Habitant Strasbourg depuis 2 ans, je suis enthousiasmé par cette ville, surtout suite aux changement faits ou prévus pour cette année. En vrac : arrivée du TGV, réaménagement de la gare (superbe verrière), réaménagement de la place Kléber, extension de la ligne du tram... Ce que j'aime à Strasbourg : Une ville entièrement faite pour les vélos. Pour les gens que les vélos effraient, n'ayez pas peur, les cyclistes respectent les piétons. Et n'oubliez pas qu'en marchant sur les pistes cyclables il y a plus de chances de se faire renverser qu'en marchant sur les trottoirs... Le jardin des 2 rives est une vraie réussite, et les animations qui y sont proposées sont bien adaptées. En plus, il est situé assez loin du centre ville donc ignoré par les hordes de touristes. L'offre culturelle est importante, quand on plus on y ajoute celles qu'on peut trouver en Allemagne (Baden-Baden, Freiburg,...), je pense seule la région parisienne nous devance. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Il est vrai que la vie nocturne n'est pas très dynamique. Les rues sont vides très rapidement le soir, et il peut régner assez vite un sentiment d'insécurité.
Belle méconnue : J'ai visité cette ville récemment avec quelqu'un qui la connait bien, et j'ai été agréablement surpris. Ce que j'aime à Strasbourg : C'est une belle ville, très colorée avec un patrimoine architectural riche et varié (cathédrale magnifique, Petite France, Quartier allemand). L'offre culturelle est intéressante : Théâtre national, Bibliothèque nationale, Opéra national, Zénith en phase d'achèvement etc... Le réseau de tram est bien développé et la ville est propre. Strasbourg possède une identité très forte avec des influences allemandes évidentes (architecture, mentalité) et elle n'a pas trop été dénaturée par les années 60 à 80 contrairement à de nombreuses villes. A ce titre, j'ai été surpris par l'absence de tours pour une ville de cette taille alors qu'elles sont nombreuses à Rennes ou à Grenoble par exemple. Enfin, la proximité avec l'Allemagne et les Vosges est un vrai plus. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : La pollution, l'absence de vent... L'air devient vite étouffant dans cette ville située entre deux massifs. L'éloignement de la mer. La rénovation de la gare, discutable (elle cache la façade historique). L'esprit bourgeois assez présent. Le tram, plus lent que le métro (mais moins cher aussi).
Belle Ville : C'est une magnifique ville pour le peu que j'ai pu en voir en tant que touriste. Je la conseille à tout le monde. Je l'ai malheureusement visitée en été, mais il parait qu'en période de Noël, c'est encore plus joli ! Avis aux amateurs...
Strasbourg c'est énorme : Une ville exceptionnelle, d'une beauté incroyable et les Strasbourgeois d'une gentillesse comme nulle part ailleurs !!! Le Strasbourgeois est froid mais quand il vous adopte c'est pour la vie. Rien à voir avec la mentalité superficielle du Sud... J'espère pouvoir y revivre un jour... Ce que j'aime à Strasbourg : La vie, le centre ville, les strasbourgeois, la nourriture, le vin chaud à Noël, les bretzels et la bière sur une terrasse, les salons de thé, les muses, le théâtre. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le climat et le fait qu'il n'y a pas la mer...
-
Strasbourg, juste une image : De loin, Strasbourg a une image de ville dynamique, culturelle, vivante et attractive. Hormis quelques quartiers pittoresques, nous nous rendrons vite compte que la réalité est toute autre... Au point de vue culture, il est vrai que la municipalité est assez active. Pour le reste, la mentalité des alsaciens, ne favorise pas le dynamisme Strasbourg. Ville sombre (grès des Vosges et brouillard en hiver) et relativement petite, Strasbourg souffre essentiellement de sa position géographique : très éloignée des grandes villes françaises, éloignée des grands centres de décision européens, éloignée de la mer. Un aéroport moyennement développé et une vie nocturne après 23 heures quasi nulle. Arrivé ici il y a 5 ans dans le cadre d'une mutation, je n'ai qu'une envie, quitter le plus rapidement possible cette région sans avenir. Ce que j'aime à Strasbourg : La Petite France, le jardin de l'Orangerie et les marchés de Noël (bien qu'il y en ait des plus enrichissants dans d'autres villes alsaciennes). La proximité de moyennes montagnes. Aucun embouteillage, une circulation très fluide. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Des quartiers périphériques très moches. Les alsaciens sont plutôt faux et froids (comme le temps). Seul le vent de l'Est (glacial) souffle sur la région. A défaut de ce vent, il n'y a aucun air sur la région. Une ville très excentrée (il faut une journée pour rejoindre la mer). Une ville qui manque de dynamisme : trop, trop calme...
Mon point de vue : Strasbourg n'est pas une ville excentrée. Luxembourg est à 2 heures de route, tout comme Francfort et Stuttgart. Depuis peu la ville est aussi proche de Paris... L'aéroport dessert quotidiennement de nombreuses grandes villes européennes. Strasbourg n'est pas plus excentrée que Bordeaux ou Nantes (qui sont par ailleurs de belles villes). A l'échelle de l'Europe, elle occupe même une position centrale. Jean-François a tord aussi lorsqu'il parle de la circulation. Les embouteillages sont inévitables aux heures de pointe. Le périphérique est d'ailleurs l'un des plus saturés de France après celui de Paris, d'où le projet du grand contournement ouest (cf. le site du GCO). Enfin, l'Alsace n'est pas une région sans avenir : il suffit de jeter un coup d'oeil au taux de chômage, à la croissance démographique et aux PIB par habitant pour s'en rendre compte... Ce que j'aime à Strasbourg : La culture, le patrimoine architectural, la taille raisonnable, le dynamisme économique. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : La météo pas toujours conciliante (écarts de température, absence de vent), son statut encore fragile d'un point de vue européen, le manque d'activités nocturnes.
Un peu décevant tout de même : Strasbourg est incontestablement une jolie ville, le centre y est très agréable avec ses nombreuses rues piétonnes et ses places à l'architecture typiquement rhénane. Je m'attendais toutefois à un centre beaucoup plus grand compte tenu de la taille l'agglomération strasbourgeoise. Finalement, on en fait assez vite le tour. C'est une ville très romantique et la mentalité n'y a pas l'air aussi exécrable qu'on veut bien le dire parfois. Je n'ai pas noté d'animosité particulière de la part des commerçants, l'accueil est plutôt neutre, pas franchement chaleureux certes, mais pas plus froid et distant qu'à Nancy ou Metz. La périphérie n'est pas très engageante et j'ai trouvé cette ville très minérale. Certes il y a de jolis parcs (orangerie...) mais la nature n'est pas intégrée à la ville comme cela est par exemple le cas à Metz. Les parcs sont des pièces rapportées au milieu d'un environnement très urbain. Grande déception également pour ce qui concerne le marché de Noël. Seul le marché de la cathédrale mérite le détour. Les illuminations sont un peu décevantes et les grands bâtiments publics ne sont pas suffisamment mis en valeur par un éclairage adapté à ces fêtes de fin d'année. Au final, un marché de Noël à la réputation un peu usurpé. Ce que j'aime à Strasbourg : Le centre ville, agréable à faire à pieds. Le quartier de la cathédrale et les nombreuses places de la ville. Les nombreuses églises et temples qui jalonnent la ville. La gastronomie et les traditions locales. L'architecture du centre. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Les difficultés de circulation, impressionnante pour une ville de cette taille. Le quartier de la gare. La nouvelle ville ou quartier allemand, gris, peu animé et trop "haussmanien" dans sa configuration. Le quartier impérial de METZ est plus agréable me semble t-il. Le côté très minéral de la ville malgré les bords de l'Ill. Le coût de la vie qui me parait un peu disproportionné
Est-ce tellement un drame ? : Une ville sympa et jolie, le climat on s'y fait c'est comme ça ! Une ville où l'on peut s'amuser, de beaux lieux de rencontres musicales surtout !!! Des bonnes troupes de théâtre comique !!! Un petit problème d'insécurité et de circulation qui se doivent d'être réglés par contre... Ce que j'aime à Strasbourg : Les bars pour sortir (très nombreux contrairement à ce qui est dit souvent ici, seulement il faut un peu connaître !). Le centre ville et ses boutiques plutôt bien fournies ! Les lieux historiques : cathédrale, petite France et cie... Le réseau tram bien pratique (mais trop cher : 2 tickets c'est le prix pour y aller en voiture avec le parking, donc encore un effort à faire...). La proximité avec l'Allemagne et des villes très sympa ! La vie étudiante !!! Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Il est vrai qu'il existe un réel sentiment d'insécurité dans les rues passée une certaine heure... Aussi le centre commercial des halles qui est vraiment pas agréable !!! Beaucoup de jeunes qui squattent et cherchent les autres... Les difficultés à se garer et à rouler aux heures d'affluences (cauchemar place de l'étoile avec les nouveaux trams !).
La franco-allemande : Strasbourg, c'est ma ville. J'y ai habité 9 ans puis 4 ans. Je déménage beaucoup car j'aime ça, cependant j'ai toujours besoin de me replonger dans cette cité magnifique. Je viens de lire pas mal d'avis étranges, sûrement que ces personnes ne doivent pas avoir habité dans beaucoup d'endroits différents. Personnellement, ça aura été le mieux de Castres (81), à Courseulles-sur-Mer (14), en passant par Toulouse, les Vosges, la Suisse, le Pas-de-Calais, le Nord, Paris (très peu de temps), Metz et l'Eure. Je crois que Strasbourg est la ville la plus propre que j'ai jamais vu (en France). Elle a un beau centre historique, comme beaucoup d'autres villes, mais ce que j'aime c'est que l'on parte vers l'avenue des Vosges, la Roberstau, la Montagne Verte ou l'Etoile, ça reste joli, c'est pas glauque comme Lille peut l'être, c'est propre. Je ne m'y suis jamais sentie en danger. Bien sûr que si vous tentez le Neuhof ou la place des Halles à 3 h du matin et que vous ne courez pas vite, il peut y avoir des soucis. Vous ne trouverez pas une ville où il n'y en a pas. C'est très sécurisé, pas de risque particulier. Sûr que ce n?est pas vivant comme Edinburgh, Paris ou New York, mais on se fait de bons copains qu'on garde longtemps. "Ils sont froids les Alsaciens" : qu'est-ce qu?il ne faut pas entendre. Le côté mal élevé c'est culturel, jamais on se fait recevoir comme en France, que ce soit en Angleterre, aux Pays-Bas, aux US, en Amérique du Sud ou encore en Allemagne. Il y a bien qu'en Espagne que je les ai trouvés aussi pénibles. Après, je ne connais pas tous les pays du monde, mais c'est typique chez nous d'être désagréables. Si vous voulez rigoler un soir allez à Dunkerque, si vous voulez que ça dure allez à Strasbourg. Ce que j'aime à Strasbourg : Petite France, Orangerie, Roberstau, les restos, les Eurockéennes (Belfort à 1h15), l'Allemagne juste à côté (avec ses supermarchés et son essence moins chers, avec ses festivals aussi), les magasins (on trouve de belles enseignes), la proximité de Paris (maintenant à 2h20), la perpétuelle évolution esthétique de la ville (ex. place Kléber refaite, bâtiments entretenus, pas comme à Metz où la cathédrale, par exemple, est juste noire de crasse), la gare (dôme vitré qui laisse entrevoir l'ancienne gare, et quand on rentre on a la façade d'origine très belle et préservée), l'ambiance, les senteurs, les musiciens dans les rues, les liens créés avec tellement de personnes et de commerçants aussi, le côté "grand village", une vraie nouvelle jeunesse depuis une demi-douzaine d'années, la campagne alsacienne magnifique, le climat hivernal froid et sec, les bars, les concerts à la Laiterie, l'architecture, les jolis villages avoisinants. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Tout ce décor a quand même un prix, un peu sec d'ailleurs (600 euros pour un 40 m² à Strasbourg Grand' Rue, le même prix pour un 72 m² à Metz en centre-ville), le climat estival (des étés à 35 voir 39°, c'est dur), la pollution même si on y peut rien (Strasbourg est dans une cuvette, il y aura toujours un espèce de voile de pollution au-dessus des Strasbourgeois, un peu comme à Lima au Pérou, mais en moins pire), la circulation difficile (c'est bien car tout le centre est piéton, la ville est aux vélos, mais quand on doit prendre sa voiture de temps en temps c'est compliqué, surtout pour se garer si on n'a pas de place réservée), les touristes oui et non (il y en a énormément maintenant que le TGV est là et ce Noël aura été infernal, surtout à pied), le manque crucial de belles structures équestres (pour une cavalière et propriétaire c'est le néant niveau écurie, rien à retenir) mais bon, les chevaux c'est pas leur tradition en Alsace. Heureusement que Bretzel, Bredele, Baeckoff et Spaetzle sont là pour tout rattraper.
Une belle ville bien située : Une belle ville bien située, une animation supérieure à celle d'autres villes. Ce que j'aime à Strasbourg : Une belle architecture, de l'animation, une ville bien située dans une région magnifique. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Les prix de l'immobilier et une certaine insécurité. Mais j'étais auparavant à Orléans où l'on avait quasiment pire en insécurité sans contrepartie au niveau animation et dans une région assez moche (Beauce...).
-
Strasbourg a de l'avenir : Excellente gestion Keller et Grossmann. Ce que j'aime à Strasbourg : La culture, art de vivre, cadre de vie. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : L'envahissement des vélos sans gène - les chiens qui maculent partout.
Strasbourg la belle : Entre quartiers universitaires et quartiers bourgeois, la ville est très souvent dans le paradoxe... politique qui se veut "verte" et pourtant des arbres sont abattus sans arrêt et sans raisons... ville bourgeoise qui s'endort des 20h et une insécurité grandissante pour ceux qui ignorent le couvre feu... dommage car la ville est très belle. Ce que j'aime à Strasbourg : Son histoire, son architecture, sa cathédrale (la plus belle du monde), l'indolence de l'ill qui se faufile et s'encanaille parfois dans des méandres verdoyants et mystérieux... tous les secteurs piétonniers... ses étudiants venus de tous les pays et les balades sur les quais. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Sa torpeur, le parti pris de vouloir faire de son centre une vitrine de luxe uniquement, en favorisant outrageusement les enseignes de luxe. La mauvaise humeur de ses commerçants et l'accueil lamentable fait aux touristes... les arbres et espaces verts de moins en moins nombreux... la saleté de ses rues... cette sensation de vide des 20h les soirs et les dimanches surtout... les prix exorbitants de l'immobilier, l'insécurité grandissante.
Ah Strasbourg : C'est toujours le même plaisir de revenir à Strasbourg, ma ville natale. Ce que j'aime à Strasbourg : Le patrimoine biculturel unique, le parc de l'orangerie, le centre piéton, les quartiers aérés. Strasbourg est aussi une ville culturelle, avec sa bibliothèque (la 2ème de France), son théâtre national et son opéra. La proximité avec certaines grandes villes d'Allemagne et de Suisse (Francfort, Stuttgart, Zurich) qui permet de se dépayser sans faire 600 km... Le réseau de tram, dense. Quoi qu'en disent de nombreuses personnes, Strasbourg n'est pas une ville morte le soir, mais il faut dans les bons quartiers, notamment à la Krutenau ! Pareil pour l'insécurité qui est dans la moyenne des grandes villes françaises et qui a beaucoup baissée en 10 ans... Ce que je n'aime pas à Strasbourg : L'agglomération pas toujours engageante, les éclairages des monuments inexistants ou presque (dommage) les boutiques de luxe qui pullulent, la mentalité typiquement alsacienne de certains dans les villages alentour...
On s'y attache... : J'y vis depuis six ans. J'y suis arrivé avec plein d'a priori. J'ai mis beaucoup de temps à m'y adapter. Mais Strasbourg se mérite. C'est une ville magnifique, où il fait bon vivre ! Ce que j'aime à Strasbourg : Incontestablement, l'absence de voitures en centre-ville. Grâce à l'excellent réseau de tram, grâce aux nombreuses pistes cyclables, cela donne un climat apaisé. J'aime aussi beaucoup les maisons à colombages, qui donnent un charme fou à la ville. Du côté de la cathédrale, à la Petite-France (les terrasses de la place Benjamin-Zix sont parmi les plus agréables), les bords de l'Ill sur le quai des Bateliers... Le gastronome que je suis apprécie bien sûr les winstubs, ces restos chaleureux où on mange de la choucroute, du baeckoffe, du waedele, du munster braisé, et j'en passe... La gastronomie alsacienne est l'une des meilleures au monde ! Il y a aussi l'ambiance des bierstubs, idéale pour l'apéro, la bière alsacienne, la Pils... Concernant, la vie nocturne, il faut savoir que Strasbourg est l'une des villes de France qui possède le plus grand nombre de bars ouverts jusqu'à 4h du matin. Ailleurs, il n'y a que les discothèques qui sont encore ouvertes. Strasbourg, c'est aussi une vie culturelle intense, avec des institutions reconnues, de qualité (TNS, Opéra, Musée d'art moderne, etc.). La capitale alsacienne est à 200 km de Zurich, pas si loin que ça de Prague, à 100 km de Bâle, pas loin de l'Italie, de la Belgique, de Stuttgart, de Karlsruhe, des Pays-Bas. Il faut reconsidérer sa carte de l'Europe. Strasbourg est bien plus centrale que Bayonne ou Brest ! Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le climat. L'hiver dure trop longtemps. Il est parfois rude. Et puis, tout à coup, c'est l'été et les températures sont brûlantes. C'est un climat quasi-continental, qui alterne un long hiver et un long été. Ca joue bien sûr sur la pollution. Strasbourg est très polluée : pollution aux particules, à l'ozone (dès qu'il fait chaud), au monoxyde de carbone. Pas toujours très bon pour la santé. L'autre inconvénient, c'est la relative froideur des Alsaciens. Quand ils ne se sentent pas en confiance, ils sont très distants. Les prix de l'immobilier sont excessifs, sans doute à cause de ces gens du Parlement européen et du Conseil de l'Europe, qui ne paient pas d'impôts mais qui spéculent dans l'immobilier... Le gros problème enfin, c'est la fracture économique, entre un centre-ville très riche, blindé de commerces luxueux, et des cités très pauvres à la périphérie (Hautepierre, Neuhof, Cronenbourg). C'est un sacré problème, car le centre-ville bourgeois stigmatise ces "sauvageons" de banlieue qui ne respectent rien, et les jeunes nourrissent un énorme ressentiment à l'égard des habitants du centre.
Strasbourg magnifique : Cela fait 15 ans (depuis ma naissance) que je vis à Strasbourg et cette ville n'arrête pas d'évoluer et de changer par exemple les lignes de tram ou bien la médiathèque avec le centre commercial à l'esplanade. Son centre historique pittoresque, comme la cathédrale ou la petite France est sublime. C'est une des seules villes étudiantes avec de très bonnes universités (classées 90ème sur 500) alors que ce n'est pas une grande ville comme Paris. Beaucoup de gens pensent qu'il n'y a pas de vie la nuit à Strasbourg, mais il suffit de connaître les bons quartiers comme la krutenau qui est un quartier bien vivant en plus les bars restent ouverts très longtemps ! Strasbourg est une ville ni trop petite ni trop grande, ce qui en fait une ville agréable et belle. Ce que j'aime à Strasbourg : Le centre historique ainsi que le nouveau centre moderne dans le quartier du ciné cité. Le réseau de tramway efficace ! La gare. Son importance au niveau Européen. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le problème du trafic sur l'autoroute.
Ville attachante : Originaire de Marseille, j'ai vécu 4 ans à Strasbourg pour mes études et j'ai eu le coeur gros en la quittant. Le centre ville est une merveille, mais surtout il y fait bon vivre. Les strasbourgeois et les alsaciens en général sont tout sauf froids. Seulement voilà il ne faut pas arriver avec des idées préconçues et il faut s'intéresser à eux et à leur identité compliquée. Il ne faut pas être allergique à la petite musique alémanique de l'accent, du dialecte et des mentalités. La gastronomie est fabuleuse (+ 10 kilos en 4 ans). Le climat ? Et alors ? Froid en hiver chaud en été, mais vivable. Beaucoup plus dur à vivre pour un méridional : l'absence de lumière due au faible ensoleillement. L'insécurité c'est pas pire qu'ailleurs peut-être moins, sauf dans les quelques cités vraiment craignos de la périphérie. Une vie de village encore présente dans certains quartiers à l'identité préservée (comme Neudorf). Bref j'y retourne avec plaisir ! Ce que j'aime à Strasbourg : Propreté, richesse, culture, patrimoine. Mais surtout l'identité compliquée, les particularismes, l'histoire. Une population peut-être difficile d'approche, mais une fois l'approche réussie, des gens chaleureux, loyaux et sincères. En fait les avantages d'une population urbaine et éduquée sans le côté un peu rugueux et vraiment allogène de certaines populations de coins très reculés d'Alsace ! Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Essentiellement le faible ensoleillement et le manque de lumière et de vent. Un petit côté hypocrite et bien-pensant. Pas grand chose d'autre !
Ouverture des magasins : Ma première année à Strasbourg a été difficile : j'avais la drôle impression de ne jamais pouvoir vraiment connaître cette ville à cause de la barrière du dialecte : c'est bizarre d'arriver à la caisse d'un supermarché et de subir une conversation interminable entre la caissière et le client devant, en Alsacien. De quoi parlent ils ? Est ce une façon de mieux me faire sentir que je suis étrangère et que je ne mérite pas d'attention ? Mais tout ça passe une fois que l'on s'est constitué une petite tribu ! Ce que j'aime à Strasbourg : Le tram, les pistes cyclables qui s'enfoncent dans la campagne, la montagne tout prêt, les gens qui viennent des 4 coins du monde, les restos, Noël. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Les mentalités conservatrices et traditionnelles, pas d'ouverture sur les autres cultures, la pauvreté de la mixité sociale et la stigmatisation de certaines ethnies. Tant qu'on ne parle pas politique les rapports avec mes collègues Alsaciennes sont "normales" : chacun chez soi et tout le monde s'entendra bien ! Je n'aime pas non plus ce sacro-saint attachement à son travail : ne rien contester, ne jamais manifester son contentement...
Mère patrie ! : Exilée en terre comtoise depuis un an, une longue année de sapins et... de pas grand chose d'autres, je suis terriblement nostalgique de ma ville natale. Je me permets de ramener ma fraise car certains commentaires que j'ai pu lire m'ont fait halluciner, faut croire que vivre dans le haut doubs vous rend nettement plus réaliste quant aux possibilités offertes par cette ville. Le fait est que le starsbourgeois reste toujours très attaché à sa ville, c'est qu'il y a bien une raison ! Ce que j'aime à Strasbourg : A peu près tout, donc j'aime l'offre culturelle proposée (un théâtre, un opéra, des musées, miam que du bon pour les neurones), les transports (même si depuis mes 15 ans tous mes retours du centre vers 3h du matin se font à pied (heureusement que j'habite neudorf), la ville est bien desservie par les bus/tram, le train (un TER pour aller un peu partout dans la région, je sais pas si vous vous rendez compte du truc, ici y'a même pas un foutu train pour relier Pontus à Besançon, la ville la plus importante de la région), une ville à taille humaine comme on dit, rien à voir avec les délires parisiens ou lyonnais, l'ambiance village dont on a parlé auparavant existe bel et bien dans des quartiers comme au neudorf, venez un samedi place du marché pour en être persuadé, une ville qui bouge (merci les étudiants et même si la fac en elle-même j'en garde pas un souvenir franchement positif) pour ceux qui prétendent qu'après 22h c'est mort... En plus, c'est vrai que c'est jolie comme ville si on excepte le touriste japonnais en extase devant le sapin de noêl de la place kleber, y'a du vert pas loin du centre ville, et l'hiver est peut-être froid mais croyez moi on a vu pire, au moins ici on peut espérer dépasser les 15° au mois de Juin ! Sinon je trouve personnellement que c'est ouvert comme ville, bon les gens vont pas se prosterner à vos pieds dès votre arrivée c'est sûr, mais accrochez vous, on est gentil comme tout dès qu'on nous traite pas de raciste et de pseudo allemand... Ce que je n'aime pas à Strasbourg : La pollution en été, la circulation difficile, les rond points vers innenheim (vous me direz c'est bucolique comme arrivée sur stras, traverser les champs de choucroutes et tout mais bon...), sinon l'immobilier est pas donné c'est clair (mais moi j'ai vu à Pontus des F3 à plus de 700 ? alors que niveau commodités c'est waterloo morne plaine)...
Très belle... sans les alsaciens : Strasbourg est sans doute l'une des plus belles villes de France, à proximité de l'Allemagne et non loin de la verdure des plus petits villages aux alentours. Il est dommage que les habitants soient si peu intéressants, car le contact avec les alsaciens ne passe pas du tout. Ce que j'aime à Strasbourg : L'architecture d'ensemble, les espaces verts, le fait de proposer des produits qui changent de l'ordinaire, son tram qui s'insère bien dans le paysage, ses pistes cyclables. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Ville trop guindée, trop conservatrice, un poids religieux exagéré, un racisme qui énerve, bref ce qui pose souci ce sont les alsaciens. Certes, ils ne mordent pas, mais c'est leur flot de morale à deux balles, toujours à cheval sur le règlement même s'il est stupide, de toujours faire la gueule, manque d'expressivité, trop bobo, cette froideur, ce côté sectaire qu'ils ont où l'on sent de suite qu'ici, pour se faire des amis, ce sera possible mais uniquement avec des personnes n'étant pas originaires d'Alsace. La circulation notamment l'autoroute toujours bouchée, la pollution, la chaleur insupportable et étouffante, et ces cités poubelles style Hautepierre, Elsau ou Neuhof qui sont la honte de Strasbourg et par cette délinquance intolérable dont les flics sont totalement résignés et impuissants. Puis ne pas oublier le prix des loyers délirant pour une ville qui est loin de la mer, qui manque d'ensoleillement et qui n'attire pas le français moyen plus attiré par la Bretagne ou le sud de la France. Un manque de savoir-vivre des habitants qui en plus, ne se lachent pas.
Argentoratum : La ville qui m'a vu naître a bien changé... Toujours immobile, mais plus somptueuse et plus propre qu'autrefois. Ce que j'aime à Strasbourg : Son passé de ville "réformée" et ses nombreux témoignages architecturaux qu'on ne se lasse pas de (re)découvrir. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Les cyclistes trop nombreux et au comportement dangereux pour les piétons et pour eux-mêmes. Un centre qui ne ressemble plus à rien, et un coût de la vie prohibitif. Quant au climat... il faut s'y habituer (hiver sans fin et été caniculaire).
Strasbourg : Ville agréable au départ, découverte de l'espace urbain. Bon réseau de transport en commun, beaucoup de restaurants à découvrir, architecture remarquable de certains bâtiments, parc de l'orangerie sympathique. Cependant un certain chauvinisme alsacien, mentalité parfois fermée, insécurité dans certaines rues, horaires des commerces surprenants pour une ville soi disant européenne... Grosso modo : une ville à découvrir, une culture, une architecture, une façon de vivre, manque d'animation, les dimanches mortellement vide, pas la peine de s'y attarder si vous ne voulez pas y habiter... Ce que j'aime à Strasbourg : Son architecture - Ses transports - Ses restaurants - Son activité culturelle (cependant manque d'un certain dynamisme dans certains domaines, culture alternative peu développée...) Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Son insécurité la nuit - Désertion des rues très tôt, allez savoir pourquoi... - Commerce de luxe qui prolifère en centre ville (on n'est pas tous riches..) - Chauvinisme alsacien, mentalité parfois froide, peu d'échange possible avec les autres malgré ce qu'on essaie de faire croire, et ce coté respect des règles illico presto... - Transport en commun chers - Les dimanches en alsace sont d'un ennui mortel - Beaucoup trop de tourisme sans gène, quartier à éviter quand on y est habitant.
Un peu pareil... : Je suis assez d'accord avec l'avis de Guillaume. La ville est très belle, son histoire est riche mais Strasbourg manque de fun. C'est étrange car la ville est très cosmopolite. Strasbourg est une ville calme et propre, et la vie nocturne se limite au quartier de la Krutenau. Concernant l'insécurité, il faut relativiser : Strasbourg est beaucoup plus sûre que les villes du sud, même plus petites (Avignon, Montpellier...). ceci étant on peut déplorer la présence de "ghettos" dans l'agglomération. Ce que j'aime à Strasbourg : Le patrimoine, la qualité de vie, les transports en commun et le réseau cyclable. Le centre bien entretenu et conservé. La gastronomie. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Un peu trop petite. L'agglomération assez moche.
Très contrasté : Une ville magnifique, à recommander... Aux touristes seulement ! Pour les étudiants : une ville attractive pour les formations mais un véritable suicide pour les loisirs ! Ce que j'aime à Strasbourg : Une belle architecture, quelques quartiers très jolis. Une offre culturelle accessible aux étudiants et variée (pour la petite taille de la ville). Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Dire qu'il n'y a pas d'animation est un euphémisme. La ville est morte et même si elle avance souvent sa petite taille en excuse, les Nancéens et autres Messins peuvent témoigner combien le dynamisme de leurs villes et supérieur à celui de Strasbourg. Les boites sont à la périphérie et souvent microscopiques, les rues sont désertes passé 22h et la ville peut alors se déclarer capitale européenne de l'ennuie. Les prix sont totalement disproportionnés, la misère est de plus en plus présente dans la ville.
Strasbourg : Très belle ville en effet, mais Yves y va un peu fort dans ses commentaires, on peut s'amuser sans problème à Strasbourg, contrairement à ce que l'on peut entendre : on peut y manger et y faire la fête à toutes heures dans bon nombres d'endroits ! N'en déplaise encore à Yves, Strasbourg dispose d'un niveau de vie remarquable et d'un taux de chômage relativement faible. Ce que j'aime à Strasbourg : Ville la plus importante de l'Est de la France. Exceptés le foot et le basket, Metz et Nancy n'ont vraiment rien à voir. Si on inclut la partie allemande de la ville (Kehl + environs) on peut même dépasser une ou deux villes sur le plan national (je pense à Nantes notamment). L'offre commercial et culturelle y est remarquable. Le projet de Grand Stade pour le racing est vraiment impressionnant. Les voitures de collection qui y circulent quotidiennement (présence de l'usine Bugatti à proximité). Dynamisme économique de la ville intéressant. Présence des institutions européennes. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Comme dans toutes les villes françaises : les quartiers de banlieue ou les problèmes s'accumulent.
L'essentiel : Etant de strasbourg et né ici ,le résumé et qu'il fait bon vivre à strasbourg la journée. Ce que j'aime à Strasbourg : L architecture de la ville est magnifique, beaucoup d' étudiants, grand pôle culturel, réseau des transports en commun très étendue et pleins d'autres chose que j'oublie. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : La ville manque cruellement d'animation la nuit, les horaires de fermeture des bars d'animation et des discotheques sont misérables. Beaucoup ferment à 1h30 et rares sont ceux qui ouvrent jusqu'à 4 h. Quand on pense que les gens débarquent a 1h du matin dans les bars et discotheques cela laisse aux gens une demi heure ou 2h30 pour boire un verre ou pour s'amuser. L'idéal serait a chaque etablissement de décider soi-même son horaire de fermeture dans une limite bien sur ( tous les jours 6 h ou 7h serai parfait )cela permettrait aux etablissements de faire venir beaucoup plus d'artistes et d'embaucher du personnels. C'est pas en une demi heure ou en 2 h30 qu'ont fait du chiffre. Résultat : il n'y a rien ! Quant à certains restaurants "attrape touriste" près de la cathédrale , on n'y mange très mal puis cela et censé représenter la ville et sa region cependant mise a part ceux la beaucoup d'autres sont de grande qualité. Ah oui j 'oublie le tarif des transports en commun ne cesse d'augmenter.
100% : Centre européen et culturel. Ce que j'aime à Strasbourg : 90% - scène rock (et musicale en général) hallucinante. Strasbourg est au niveau rock indé un pôle français incontestable. Par ses groupes : Plus Guest, Electric Suicide Club, Lyre le Temps, Los disidentes del sucio motel, the swamp etc etc ... Au niveau expos + cinéma, pas à se plaindre non plus. On pense à tort, que strasbourg ne bouge pas, mais comme dit précédemment, il faut "fouiller" dans les recoins de la ville et on découvre alors une scène indé foisonnante -et de qualité stupéfiante. Pareil pour les théâtres, il y a de quoi s'occuper en pièces soit de jeunes troupes, soit de troupes confirmées. Évidemment, toutes les infos les concernant, vous ne les trouverez pas dans un guide culturel, il faut voir du côté de myspace ou autre pour s'en informer. Niveau bar, il y a moins qu'il y a un an, suite à la fermeture des plusieurs (bye bye hippocampe, la grotte...). Pour les plus fêtards, il reste le Molodoi (rue du howald) ...Et artistiquement l'Artichaut (grand rue) offre pas mal mais le port de boules quiès est conseillé ! ... Ceux qui disent s'ennuyer le soir n'ont pas assez exploré les couloirs underground de strasbourg city ! Alors vous savez ce qu'il vous reste à faire ! Prenez votre sac, sortez et osez poussez les portes ! Ce que je n'aime pas à Strasbourg : 10% ... La place de l'Homme de Fer. Les vélos sans lumière, parce-qu'en tant que conductrice strasbourgeoise, j'ai manqué d'écraser quelques cyclistes, pas parce que je conduisais trop vite, mais parce que d'un coup 3 (ou plus...) vélos déboulent de je ne sais où, sans lumière ni rien. Mais j'ai de bons réflexes -et de bons freins.
La fausse bordelaise : Je suis à Stras. J'ai voulu habiter dans le Sud malheureusement j'ai choisi : Bordeaux. Stras est une ville vraiment sympa, la nature, le centre ville, accessibilité de l'immobilité, l'emploi... Le climat un peu rude, froid l'hiver, chaud l'été mais on si fait vite car les gens sont vraiment accueillant et très chaleureux tandis que dans le sud c'est pas la même chose. Je pense sincèrement remettre les pied en Alsace.
Ce que j'aime à Strasbourg : Une ville active, un parlement européen assez impressionnant en terme d'architecture. Vaut le détour. Une cathédrale extraordinaire, peut être la plus monumentale des cathédrales du point de vue de l'extérieur. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Je n'ai pas craqué pour cette ville. Il n'y a pas tellement de chose à voir en rapport avec sa taille. Les gens sont un brin froids et distants. Heureusement qu'il y a la cathédrale et la Petite France, sinon...
Superbe ville : Strasbourg est une ville magnifique culturellement, j'aime la gastronomie de cette ville ! Ce que j'aime à Strasbourg : Les pistes cyclables, les espaces vert, le quartier touristique! Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Les commerces touristiques qui vendent n'importe quoi comme des chaussettes et qui étalent tout dehors on ne voit plus les immeubles anciens !
Vivre ici... : Je ne m'habituerai jamais à cette ville. J'ai vraiment la nostalgie du Sud, la chaleur des sudistes. Ce que j'aime à Strasbourg : Beaux monuments et architecture. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le climat. La froideur extrême des alsaciens.
Strasbourgeois depuis 5 ans : Choc culturel pour un parisien. J'ai mis un an à m'adapter mais maintenant j'ai du mal à me faire à l'idée que je dois partir. Le service client est un concept inconnu des commerçants. Les horaires d'ouvertures sont impraticables, en contrepartie si on s'adapte on gagne en qualité de vie. Trouver des croissants un dimanche matin relève de la gageure. Faut s'adapter. Pour ceux qui n'aime pas le froid il faut savoir que certains hivers peuvent être rudes. A contrario ne choisissez pas une habitation sous les toits, l'été est suffoquant climat continental oblige. Ce que j'aime à Strasbourg : La qualité de vie est bien meilleure qu'à Paris. Une fois accepté, les gens sont charmants. Sentiment de sécurité vraiment ressenti. Bon le quartier du neuhof est à éviter tout de même. Pareil pour la cité de l'ill. Pour ceux qui aiment le ski et la moto c'est le top. Question gastronomie et vin blanc c'est le paradis, attention tout ceux qui se sont installés ont pris au moins 5kg. Pour les jeunes, grosse activité étudiante le soir. La proximité de l'Allemagne (5km) est un plus pour s'évader, les courses y sont moins chères. Véritable ville internationale c'est super cool d'entendre des langues étrangères. Grosses communautés turc et portugaises avec les restos qui vont bien. Joli architecture mais la ville est petite. Pistes cyclables sillonnant la ville. Paris est à 2h30 via le tgv (70? l'aller en plein tarif). Ce que je n'aime pas à Strasbourg : La mer la plus proche est à 600 km (Gênes, Italie). Opération ville morte dès 18h. Volonté délibéré de compliquer la circulation et le stationnement. Commerces vraiment pas sympa. Vie assez chère notamment pour l'immobilier et les courses.
Venez à Strasbourg! : Une très belle ville où il fait bon vivre quand on est étudiant ou parents, il y a pleins de musées, de concerts, toute la ville est un musée! On s'y sent en sécurité et c'est agréable! Ce que j'aime à Strasbourg : Les très nombreuses possibilités de sorties, la gentilles des gens parfois froid au début mais très chaleureux quand on les connaît! On a pas peur de rentrer seule le soir quand on est une fille en centre ville. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le climat mais bon ça personne ne peut rien y faire, les loyers un peu chers, et les touristes omniprésents!
Une ville qui vaut le détour et mérite d'être réhabilitée : Une grande ville sans les inconvénients. Je connais pas mal de villes en France et j'ai halluciné sur la qualité de vie alors que ce n'est pas particulièrement connu qu'il fasse bon vivre à Strasbourg.. Même pas envahi comme à Paris ou sur la Côte d'Azur... Et c'est tout de même normal vu le charme de la ville ! Ce que j'aime à Strasbourg : L'architecture (centre ville et quartiers résidentiels incroyables!), les espaces verts, la propreté, la politesse des gens, le réseau de transports en commun, le réseau de pistes cyclables (mon rêve : faire du vélo à Strasbourg !), la desserte en trains, l'importance de la ville avec les institutions européennes etc... Ce que je n'aime pas à Strasbourg : L'hiver (je ne l'ai pas enduré mais j'imagine...), quelques quartiers type "ghetto", le dimanche fermeture sacrée mais ça me choque pas plus que ça c'est pareil dans beaucoup de coins de France aussi.
Strasbourg : Belle ville. Ce que j'aime à Strasbourg : Tout. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Rien !
Ma ville... : Je suis strasbourgeois, donc cet avis ne peut pas être neutre. Est-il plus facile d'apprécier une ville qu'on connaît par coeur ou fait-il réellement bon vivre à Strasbourg ? En tout cas, j'y ai bénéficié d'une qualité de vie exceptionnelle, et maintenant que je dois la quitter je me rends compte à quel point j'étais chanceux... Ce que j'aime à Strasbourg : Tellement de choses : c'est esthétiquement une très très belle ville, à l'architecture et l'identité culturelle exceptionnelle ; la cathédrale rose ; la gastronomie et les winstub ; les canaux qui donnent un charme fou au centre ; le vélo et le réseau cyclable/tram ; son université ; la culture, accessible et plutôt avant-gardiste, avec aussi de grandes institutions nationales garantes de spectacles plus classiques et de qualité ; le jardin des deux rives pour les dimanches ; le tgv ; sa localisation géographique au centre de l'Europe ; son côté international (et oui, ici, on vous répondra facilement en anglais ou en allemand dans la rue, vous entendrez de nombreux espagnols et italiens...) ; la campagne à deux pas ; les Vosges, les randos et les soirées "chalets" ; les parisiens snob ou bobos qu'on se fait un plaisir de renvoyer chez eux parce qu'ils ne comprennent rien ; les autres qui s'ouvrent et qu'on adopte volontiers ; le cachet des appartements du centre dans les maisons alsaciennes rénovées ; le dynamisme du nouveau quartier de la place de l'Etoile et du conservatoire ; le fait qu'on ait tout à portée de main, tout en ayant... Vraiment tout ce qu'il faut. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : On peut regretter le coût de la vie chère ; quelques ghettos périphériques pour lesquels on ne trouve pas la solution ; l'Esplanade, qui sera un problème dans les prochaines années ; des projets un peu ubuesques qui ont endetté la ville avec des "ratés" logistiques ; l'architecture resserrée qui, si elle offre un charme certain avec une ville bien structurée, ne permet pas beaucoup d'espaces verts... Mais c'est la situation géographique de Strasbourg qui veut ça ; on peut craindre que le côté mignon et propret ne fige la ville et n'en fasse un musée géant ou une vitrine purement touristique (qu'on ne s'étonne pas que les strasbourgeois gardent jalousement leurs "bons plans"... Qu'ils partageront avec vous si vous savez les apprivoiser !) ; le manque de marchés dignes de ce nom.
Une ville magnifique : J'y ai habité pendant un an pour mes études et j'y retourne régulièrement car j'y ai de la famille. J'ai toujours aimé cette ville car elle a un patrimoine architectural très important et c'est une ville ouverte sur le reste de l'Europe (conseil de l'europe, tgv, etc). Ce que j'aime à Strasbourg : Le patrimoine préservé, le tram qui permet de se déplacer facilement, le nombre de commerces, le parc de l'orangerie, la petite France. Et j'adore le marché de noël qui a vraiment une ambiance particulière avec toutes ses cabanes au pied de la cathédrale et sur la place broglie. Les décorations sont magnifiques. On y sent l'odeur du vin chaud et des épices. Et si on fait bien le tour des cabanes on trouve des prix vraiment corrects. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le réseau routier qui est très important mais à mon avis surchargé et trop dangereux, la trop grande fréquentation du tram et je déconseille vivement le marché de noël le week-end car cela devient vite invivable.
Strasbourg strasbourg... : Alors voilà, moi j'habite à strasbourg et parfois je m'y plais bien et des fois je déteste cette ville... Les gens sont parfois très froids et présomptueux au premier abord... Je me mets à la place des touristes, ca ne doit pas toujours être agréable... Strasbourg a la prétention d'être une ville européenne, mais parfois je trouve que les gens ont trop de préjugés et ne cherchent pas justement à decouvrir la richesse des autres cultures... D'autre part, loyers hyper chers pour petits m² en ville, trams surbondés, contrôleurs desagreables. Bref... Et sans parler des jeunes de cités ou mal élevés qui zonent de plus en plus en ville. Ce que j'aime à Strasbourg : Le charme de la petite france, la proximité avec paris, la suisse, l'allemagne, le luxembourg, obernai et les petits villages alsaciens, l'artisanat typique alsacien.
Strasbourg ville à visiter : Strasbourg est ma ville natale et j'y habite encore toujours. Bien évidemment, elle aura toujours une place dans mon coeur même si à ce jour je souhaite la quitter. En quelques mots et en essayant d'être assez objective, c'est une ville à découvrir pour son architecture, sa gastronomie et ses lieux culturels. Ce qui on mentionné le mot "ghetto" en parlant de certains quartiers, je souhaiterais juste vous dire "arrêter de regarder les films américain". Oui nous avons des quartiers difficiles comme partout mais le neuhof est loin de ressembler au bronx ou je ne sais quelle autre ville des usa, le quartier de la cité de l'ill encore moins. Je pense qu'il ne faut pas tout mélanger, ce sont des quartiers populaires, voir sensibles avec des habitants en général très bien. Ce que j'aime à Strasbourg : Mes souvenirs, une jolie ville, sa propreté par rapport à d'autres villes de france, sa gastronomie, petits avantages locales (régime sécurité sociale 90%, les jours fériés supplémentaires, autres régimes locale...) quelques endroits sympa pour sortir (2 grands cinéma, restaurants, pubs, discothèques, bowling...) la mobilité (trams, bus, pistes cyclable...) ville tranquille si on compare à paris, lyon..., la proximité avec l'allemagne (prix intéressants sur beaucoup de produits notamment le tabac, possibilité d'y travailler, aller faire du shopping). Ce que je n'aime pas à Strasbourg : La mentalité et la froideur des alsaciens, les apprioris, le temps surtout hivernal. Les dimanches ou tout est fermé et qu'il n'y a rien à faire. Le manque d'entroit pour sortir tous les soirs de la semaine et le dimanche. Petite ville, tu fais vite le tour et quand tu l'as connais tu t'en lasses. Le truc de la petite ville "tout le monde se connait".
Ce que j'aime à Strasbourg : L'architecture, la proximité de la Suisse, l'Allemagne, les produits régionaux. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Une ville ennuyeuse, culpabilisante, pas d'originalité, pas drôle. Une ville conservatrice, coincée, une mentalité atypique. Un marché de noël qui devient au fil des années un marché quelconque où l'on vend tout et n'importe quoi. La mentalité des gens qui ne se remettent jamais en question, l'accueil des commerçants la plupart du temps lamentable. En ce qui concerne la banlieue elle est à l'image de la ville comme partout. C'est la capitale de l'Europe elle n'a donc pas besoin de faire d'effort... Une ville qui manque sincèrement de légèreté, un club fermé. Il n'y a que les compliments et la courtisanerie qui font donc avancer ?
Strasbourg : Pour y avoir effectué 4 mois de formation pour un cdi ca à été pour moi un vrai calvaire, bien sur le centre de la ville est joli avec ses rues piétonnes mais ca ne change pas la mentalité de ses habitants aussi froids que glace et comme dit dans un précédent commentaire ils ne se remettre jamais en question c'est eux qui savent tout ils ont tout fait ils ont tout vu ! Ce que j'aime à Strasbourg : L'architecture, les rues piétonnes. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : La mentalité, leurs principes très conservateurs, faut pas changer leurs habitudes, leur nourriture hyper grasse, le centre ville étrangement petit pour une ville de tant d'habitants.
Splendide et chargée d'histoire : Ville splendide et chargée d'histoire. Une vraie ville internationale. Ce que j'aime à Strasbourg : La beauté générale de cette ville, son histoire, sa culture, sa convivialité et son dynamisme (Cour européenne des droits de l'homme, Parlement européen, Conseil de l'Europe, ENA, etc...). Ce que je n'aime pas à Strasbourg : L'absence de vie nocturne (absence de restaurants ouverts tard le soir) circulation automobile difficile et peu logique. Les arbres pourraient être plus nombreux.
Mérite davantage : Un modèle à mon sens. Ce que j'aime à Strasbourg : Sa qualité de vie, son temps d'avance (développement durable, innovations) sa charge historique, sa gastronomie, sa beauté dont je ne me lasse pas, ses mélanges, ses pistes cyclables, les jolies filles... Ce que je n'aime pas à Strasbourg : ... Ou plutôt la périphérie, les campagnes, où l'on sent très vite que le creuset n'a pas pris, où les gens restent sur des idées réac et ultra conservatrices... Mais pour avoir baroudé aux 4 coins de la France, la région n'est pas singulière sur ce plan là, malheureusement...
Mi-figue mi-raison : Strasbourg est une ville réellement magnifique au niveau architecturale. Rien à redire ! A chaque fois que je sors, je découvre des petits trésors architecturaux, des petites boutiques, etc. De plus, sa situation géographique est vmt plaisante. Proche de l'Allemange et bien desservie par les trains. Je suis surpris par les commentaires des gens concernant la vie nocturne. Je trouve que la ville bouge bien à ce niveau là. Strasbourg possède une des meilleurs salle de concert que je connais : la laiterie, pleins de petits ciné. Je pense juste que pour sortir dans des endroits sympa il faut connaître un peu la ville et les gens qui vous feront découvrir tout ca. Tant qu'on parle des strasbourgeois, je suis un peu partagé sur ce sujet. C'est vrai que à première vu, ils sont un peu froid ou prétentieux (pour certains). Pareil, ca dépend des gens qu'on côtoie ou qu'on choisi de côtoyer. Ici et dans l'est en général, je pense que les relations sont plus honnêtes et les amitiés une fois installées ne sont pas seulement de la poudre aux yeux. Le regard des gens peut-être un peu parfois pesant parce que j'ai l'impression que l'apparence joue un rôle assez important ici. Ca c'est au début, puis on apprend à s'en foutre ; la ville est un peu chère je suis d'accord. Y habitant depuis un petit moment maintenant, j'ai réussi à tomber sur des petites perles bon marchés mais il faut connaître la ville pour les trouver donc ca n'est pas forcément évident pour les nouveaux venu. Pour se déplacer, gare aux vélo. On est proche de l'Allemagne mais il n'est pas aussi facile et sécurisant de rouler à vélo comme à Freibourg par exemple. En bref, Strasbourg est une belle ville que j'aime beaucoup, même si je sais que je n'y resterai pas toute ma vie. Ce que j'aime à Strasbourg : La beauté de la ville. Sa position géographique. La vie strasbourgeoise (tellement de concerts vus ici, de soirée à refaire le monde avec des gens tout juste rencontrés...)sentiment de ville à taille humaine bien que ca soit une vile assez grande. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Les logements et la vie sont cher. La mentalité de certaines personnes mais il serait dommage d'y trop prêter attention et de ne pas habiter dans cette ville. Sinon c'est tout, la ville à d'autres défaut mais on apprend à vivre avec.
Pour moi la plus belle ville de France : Une ville exceptionnelle. Magnifique. Très dynamique. Ouverte sur l'Europe et le reste du monde. La population est très germanique, carrée, moderne. Ce que j'aime à Strasbourg : Tout. L'ambiance, l'ouverture...
Nouveau Strasbourgeois : Une ville agréable par rapport à d'autres cités françaises, lorsqu'on vient habiter à Strasbourg, on n'y vient pas pour ses night clubs ou pour aller dans des bars à 1h du matin. Lorsqu'il faut se lever à 7h cela n'a aucun sens. Cette ville est selon moi clairement réservée aux personnes cherchant un compromis entre les avantages de la ville et ceux de la campagne. Un peu bobo bourgeois sur les bords quand même, faute à toutes ces échoppes de luxe qui pullulent. Ce que j'aime à Strasbourg : Je ne suis pas amateur d'architecture ni même d'art, cependant il suffit de se promener pour en voir un peu partout. Strasbourg est propre (après avoir connu Lyon, Paris et Metz). La rigueur alsacienne ne semble pas être appréciée par tout le monde, mais c'est une des clés de notre réussite, elle fait partie de notre identité. Héritage germanique sans doute, c'est quelque chose qu'on ne change pas comme ça. Allez demander à un corse de vous ouvrir son c?ur à votre arrivée. : j'aime que le centre-ville ne s'étende pas sur des kilomètres, cela permet d'avoir théâtres, cinémas, salles de concerts, restos, bars, magasins, banques, etc etc accessibles à pieds quelle que soit l'heure. Je ne comprends pas les gens qui se plaignent de l'inactivité nocturne de la ville, j'habite en plein centre et je peux affirmer que c'est une aberration, sauf peut-être en hiver, ce qui peut se comprendre car un vent glacial souffle dans les rues généralement. Comme dit, il y a beaucoup de bons plans, mais il faut s'intéresser, avec un peu de chance nous vous indiquerons nos restos coup de c?ur (3 tables maxi parfois, d'où la faible com). Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le marché de noël, comme ça a été soulevé, c'est devenu un marché tout court, où l'on vous vend des babioles sans intérêt hors de prix. Il n'y même plus le plaisir de flâner vu le monde. Je suis Strasbourgeois mais je fais le marché de noël à Bruxelles. Le périphérique est une horreur, je ne note plus les signalisations au sol effacées, les panneaux délavés... Les parkings en ville sont chers, très limités et bien contrôlés, ne vous faîtes pas avoir.
Une ville agréable, jolie et offrant une vraie qualité de vie! : Je ne suis pas alsacien, mais je vis à Stras depuis 6 mois. J'ai pas mal navigué au travers la France et le monde, et je suis vraiment agréablement surpris par la vie qu'offre cette jolie ville alsacienne ! Ce que j'aime à Strasbourg : L'architecture typique, les espaces verts, les cours d'eau omniprésents, le vélo, la propreté, le savoir-vivre des gens (qui sont bien éduqués) les alentours avec l'Allemagne voisine, les bons restos, les transports en commun très efficaces, le niveau économique supérieur de la ville, l'esprit mini-capitale ouverte sur le futur ! Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Les sites trop touristiques, la météo (soit il pleut, soit il neige, soit on suffoque ! Les importantes carences en installations sportives (ex : piscines...) Et la mer qui est bien loin...
Estrasburg et trobo a faltar. : Ville jeune, propre, culturellement dynamique, portée économiquement, européenne et belle. Ce que j'aime à Strasbourg : Elle est grande, elle a du style, elle bouge. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Ses touristes, ses bobos, son image en France.
Pas trop mal... Mais : Strasbourg, je connais depuis toujours, j'ai habité pas trop loin pendant 18 ans puis j'y ai travaillé plus d'un an. Cette ville est magnifique ! Rien à redire là dessus. J'ai habité à plein d'autres endroits mais c'est cette ville qui m'a le plus marqué au niveau architectural. Ce que j'aime à Strasbourg : La ville est belle, plutôt propre, assez dynamique, étudiante, bien située (par rapport à l'Allemagne notamment), bien desservie en train, de bons endroits pour sortir. Bref a priori ce n''est pas mal mais... Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Mais j'ai beaucoup du mal à me faire à l'ambiance de la ville. C'est devenu tellement bourgeois, tellement bobo ! Bien sûr tout le monde n'est pas comme ça, loin de là, mais en se baladant dans les rues, c'est l'impression générale qui ressort. Pétez un coup les strasbourgeois, ça ira mieux !
J'aime pas strasbourg : J'ai vécu 2 ans à Strasbourg et je peux vous dire que je ne reviendrais plus jamais. Ce que j'aime à Strasbourg : L'architecture. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : La mentalité pourrie des alsaciens.
Strasbourg, la ville trop ventée : Lorsque je lis les avis des cybernautes sur la ville de strrââzbour (hop-là) ça me rappelle un peu tout ce que j'ai pu entendre dire de cette ville lors de mes nombreux déplacements en régions étrangères. Soit : des idées bien vagues, du pur cliché de touristes et vraiment, il est aussi souvent possible que même étant strrrââzboûrgeois (hop-là !) ou n?importe quel autre citadin dans sa propre ville, de se comporter comme du bon gros touriste : cela se remarque quand ceux-ci se contente de tout ce qu?il leur est servi sur un plateau (... Êtes-vous consommateurs superficielles ? Oui, dans ce cas, se moquer des autres personnes que vous appelez "bobo" est un acte très déplacé).Alors voilà pour ma part du p?tit spitch sur ce site : svp, veuillez lire ces quelques lignes en vous priant de les prendre un peu plus aux sérieux que les idées frivoles laissées précédemment sur le site, oui ceux qui ont l?expérience de toute une vie de p?tit étudiant qui voyage d? iut en iut, de bar en bar, de mc do en mc do, de spécialités régionales faciles à consommer parce que très largement mises devant les portes des loges du bon gros consommateur moyen à d?autres spécialités régionales de cette spécificité... Alors voilà je ne vais parler que d?une ville ici sur ce site et ce sera Strasbourg parce que j'ai été très impressionné par la ville une première fois en 98 ainsi que chaque fois que j'y ai mis les pieds. C?est vrai, la ville est bien organisée ; c?est bien rangé, propre (rien à voir avec les villes latines), on sent bien que la mairie est financièrement favorisée par le conseil général et normal voyons, ce n?est pas ''n'importe'' quelle ville voyons... Faut-il préciser pourquoi ? C?est vrai l'architecture est belle, et bien entretenue, cela grâce à l'argent de l'état (merci conseil général) lorsque l?on vient à stras. On dit qu?elle est soignée et maintenu en bonne état, qu?elle a une belle architecture et de belles couleurs (notez : les couleurs de tout partout, dites : « alsaciennes » ne sont pas alsaciennes pour les vraies maisons alsaciennes, c'est une invention moderne.)Par exemple auparavant les maisons à ossature bois étaient isolées par de la terre mêlée à de la paille ou des feuilles de maïs, il n'y avait pas de peinture colorée à la surface et les poutres apparentes étaient vernis en noir ou en marron. Seul les volets pouvaient être peints en couleur mais plutôt pale. Donc dans l'ensemble pas de zolie couleur violet sur les murs surligné par un joli liseré mauve, pas de beaux volets pistache ou jaune... Hey, heureusement qu'il y en a de la couleur, c'est bien plus jolie comme ça, sinon avec cette architecture flamande, massive et grondante on se serait cru dans le royaume d'un être maléfique (contrairement au style de ville que l?on peut rencontrer, par exemple, sur la côtes méditerranéennes, avec un style évidemment plus joyeux... Comparez-vous même avec des photo !)Quoi d'autre ? Ah oui, les sorties sont de qualités (argent argent), il y a beaucoup d?associations en tous genres et plus simplement, il y a de très bonnes organisations, pour le cinéma par exemple, ou bien pour la musique (ah ça oui je peux le dire, j'ai été fan de gros métal bien méchant, pour ça j'ai adoré cette ville au même titre que colmar. Aujourd?hui j?adore le classique, particulièrement la musique baroque et cette ville est aussi très bien pour ça). Autre chose ? Ah oui, les gens sont bien gentils en général ( je peux encore plus le justifier par comparaison, exemple : il est dur de rencontrer des gens pas vicieux à paris, les personnes gentilles sont une minorité à bordeaux, rencontrer des types ou des nanas qui ne se prennent pas trop au sérieux à Nice ou encore à Paris est presque impossible. Pour cette note entre parenthèse, je tiens à préciser que : oui mes dires font parties de mes propres expériences, oui et que chacun peut avoir une vision différente selon les rencontres qu?il fait... Mais aussi, moi j?ai pris exemple par rapport à mon travail. Je travaille dans le social donc je rencontre beaucoup de personnes du peuple.), non les alsaciens sont majoritairement cool surtout les campagnards qui n'aiment (comme tous les campagnards) que leurs terres et avec qui on peut justement se permettre de casser du sucre sur le dos des citadins (comme sur les mauvais strasbourgeois. Hi. Hi). Vraiment, les vrais alsaciens, comme ceux de l'Alsace bossue ou de la plaines aux champs de maïs, sont en majorité des gens patients, très tolérants (un peu trop) donc gentils et forcement attachants. Particulièrement les gens du sundgau. Mais strasbourg, là ! Vraiment ça n'est pas toujours la même chose, lorsque je lis les messages laissés sur le site qui prétendent que strasbourg est une ville sécurisante ! Là ! Non alors ! Je tousse, ça vraiment hein !... Aussi je reviens à ce que j'ai dit au début : - les personnes qui ont prétendu que Strasbourg est une ville qui bouge !... Là heu vraiment aussi... Y a mieux là (hop-là là c?éé qwâ l?trûc ? « (j?essaie d?imité l?accent alsacien en écriture... Dommage qu?on ne puisse pas mettre de note de musique ni de tempo sur les voyelles). Certes la qualités des loisirs y est (argent-argent ! C?est pareille que la suuiiisse) mais question ambiance dans la rue, ce qui est pour moi purement et simplement de l'ambiance pour une ville... Ce qui se passe la nouit sour lès tloutoilre de la lroue de strasboooulre et non de la sortie d'argent du portefeuille... Là c'est carrément autre chose, c?est nul pour une aussi grande ville. Hé oui, les alsaciens ne sont pas fêtards comme peuvent l?être les espagnols. Même en France, comparez aux petites villes du sud (attention ! Je ne suis pas sudiste, j'suis né à dunkerque et j'ai vécu la majorité de ma vie à belfort, et bien que j?ai un nom espagnol, il se trouve que la moitié de ma famille est d?origine scandinave) ouais, Strasbourg en comparaison parait être un gros village endormi le soir quand il est tard pour les pantouflards. Comparez proportionnellement à l?ambiance de nuit sur toute l?année des rues d?une ville comme le tout petit perpignan à celle de strasbourg et vous aurez tout compris... Et ça ce n?est pas une question de climat hein, pouette pouette les excuses qui sont du bidon, parce que en castille encore par un autre exemple, il fait très très très froid la nuit n?empêche que les adultes et les enfants sortent jusqu?à très tard le soir dans les rues de leurs ville. Aussi il ne fait pas plus chaud en Angleterre et pourtant... Moi je dis que ce n?est qu?une question de mentalité, point. Appelons chat, un chat ! De dieu ! Y en a marre de lire des bêtises ou entendre pratiquer la langue de bois (ce n?est pas comme ça qu?on peut changer les choses si elles sont à changer). Pourquoi est-ce que comment ça se fait que la plupart du temps dans les rues des grandes villes allemandes il règne si souvent le calme absolu dans la nuit ? Et tiens, c?est bizarre ça que Strasbourg (comme par hasard) soit autant proche de la... A ben tiens ça hé... Frontière allemande... Y a ti pas une cause à effet quékpart ? Bon voilà, je passe encore un petit coup de gueule pour les touristes : l'architecture, les couleurs : ce tout qui est bien typé. C?est jolie, ça impressionne, mais à moins d'être allemand ou alsacien, vous finirez par vous sentir éc?uré de trop de lourdeur esthétique. Ps : j?aime le peuple allemand, n?allez pas croire. D?ailleurs j?ai passé beaucoup de mon temps libre à freiburg im breisgau. Ce que j'aime à Strasbourg : Dépaysement, le style est unique en France, les vrais alsacien sont attachants (contrairement à beaucoup d'autres français), le perfectionnement professionnel possible dans plein de domaines. Un emplacement stratégique pour voyager en occident. Les feuilles en automne : féerique, la neige en hiver, le printemps fleuri, la forêt noire et les Vosges. Paysages forestiers des plus sublimes en France... Magique ! La saveur des tartes aux myrtilles (hummm la tarte aux myrtiiilleees !). Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Pâtisserie éc?urante (huuug ?beurk... Rien que d?y repenser ça m? donne la nausée, imagine toi que tu manges une barquette de beurre cru avec un kilo de sucre, ainsi tu comprendras ce que je ressens...), trop de lourdeur esthétique, pas moyen de quitter ce style lourd sauf si vous partez de la région (mais pas par l'est bien sûr). Insécurité certaine pour les gens qui aiment flâner le soir dans les rues, bien qu?il y ait des caméras, il y a toujours de la racaille dans cette ville. Je peux vous le dire bien que j?ai vécu à Nice, à Marseille, à Montpellier, à Perpignan... Strasbourg devient une ville dangereuse à l?instar des grandes villes allemandes : citées alentours craignos. "Ha c'est beau-chouette la vie à Strasbourg hein ! En plus c'est très sécurisant" disent les "bo-bos" consommateurs... Faites un vrai tour au périphéries du centre et même au centre d?ailleurs... Pas d'ambiance dans les rues le soir.
Pas mal : C'est une belle vile où j'habite depuis 3 ans. Je suis étranger, et je n'ai pas toujours été bien accueillit par les strasbourgeois. Néanmoins il s'agit d'une ville qu'on peut parcourir à vélo. Pas besoin d'utiliser la voiture tout le temps (ce qui est cool). Ce que j'aime à Strasbourg : La tranquillité d'une petite ville. Très bonnes facs. Le cadre est magnifique. L'Alsace est superbe ! En plus, on est à côté de l'Allemagne, donc on peut faire les courses là-bas pour beaucoup moins cher (y compris le tabac) ! Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le froid !
Stasbourg alsace : Strasbourg est une ville assez sympathique à visiter et à découvrir. Ce que j'aime à Strasbourg : Ce qui est magnifique à Strasbourg c'est l'architecture et le quartier de la petite France où l'on prend plaisir à passer un petit moment. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Malheureusement Strasbourg a la mauvaise réputation d'avoir le plus de voitures flambées en période de fin d'année un triste record dont les pouvoirs publics locaux devraient se préoccuper à mon avis.
Strasbourg, ville morte ... : Une ville avec un magnifique centre historique, pas mal de manifestations culturelles, mais c'est tout... Une ville livrée à l'anarchie à partir de 18h, un bus toutes les 30 minutes, et ne parlons pas des trams bondés, invivables et rares à partir d'une certaine heure. Périphérie laissée à l'abandon : j'habite à 2 km du centre, et je met 1h en moyenne à rentrer chez moi à partir de 20h ! C'est hallucinant pour une soit-disant grande ville. Des policiers rares dans le centre, et totalement absents en dehors de celui-ci, des quartiers aux allures de villages ! Etc, etc... Je suis très déçu par Strasbourg, que je pensais dynamique et vivante, mais qui finalement n'est pas une grande ville, c'est une ville totalement morte, et visiblement, ça ne s'arrange pas... Ce que j'aime à Strasbourg : La cathédrale, le centre-ville historique, les quelques manifestations culturelles. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Ce sentiment d'habiter dans une petite ville. L'absence de présence, le "couvre " de 18h, les transports en commun : rares à partir de 20h, voire même avant, des quartiers ne sont même plus : énorme manque d'organisation à tous les niveaux ! Trams bondés, etc. Et on nous parle d'écologie... Prenez votre voiture ! La mentalité ambiante et le manque de respect.
Strasbourg : C'est une ville magnifique. Le vieux centre est exceptionnel. Le tramway est moderne. La pollution n'est pas trop élevée. Ce que j'aime à Strasbourg : Le tramway.L'architecture.C'est une ville à dimension humaine. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : L'insécurité.
3 années passées très agréables à Strasbourg : Très belle ville, bien entretenue, exceptionnelle au niveau des transports en commun et des pistes cyclables. Ce que j'aime à Strasbourg : Le réseau de tram exceptionnel. Les pistes cyclables très agréables. Une ville très propre. Un centre ville très joli et bien rénové. Assez vivante au niveau culturel. De superbes coins dans les Vosges pour l'escalade et la randonné. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le climat. Le ciel est trop souvent couvert et nuageux. L'hiver est vraiment très froid. Ce temps est un peu déprimant à la longue (en hiver).
Une ville magnifique : Actuellement sur Montpellier après avoir vécu à Strasbourg pour mes études, je regrette cette ville. C'est un "cocon", propre, confortable, joli, soigné, bref cette ville est une petite perle qu'il me plairait de retrouver. Et contrairement à ce que beaucoup disent, la ville bouge la nuit, il suffit juste de creuser un peu, croyez-moi. Au niveau universitaire, elle compte un grand nombre d'étudiants, et se modernise de plus en plus. Les Vosges sont à proximité avec énormément de randos, voire de ski l'hiver, possibles. Les alpes suisses sont à 2h30, et avec le TGV vers paris (2h20) et en 2011 vers le sud (marseille à 5h30) on ne se sent pas "enclavé" malgré l'éloignement de la mer. Ce que j'aime à Strasbourg : Le cadre, la propreté, le tram (plus grand réseau de France), les alsaciens très accueillants, la vie universitaires (très bonnes facultés), l'ambiance, les possibilités de sorties, le vin. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Ville pas assez "sportive" à mon goût.
Une belle ville mais... : Venant de Nantes, je suis arrivé à Strasbourg il y a un peu moins de 3 ans maintenant. Si l'architecture et l'ambiance qui se dégage du quartier de la petite France sont toujours un ravissement, je trouve que globalement Strasbourg n'est pas une ville où il fait spécialement bon vivre, car - les loyers sont exagérés (compter 400 euros pour 15m2, 500 à 600 pour 30)- énorme fracture sociale entre les bourgeois de l'avenue de Colmar et les "racailles" de la périphérie, peu de classe moyenne à part les étudiants- climat pénible, il fait soit -10 en hiver, soit 40° avec 95% d'humidité l'été (comme c'est une cuvette, au bout de deux jours de beau temps il se met à faire lourd, très lourd)- des touristes partout, tout le temps, bon ça amène de la vie c'est plutôt sympa mais la période du marché de noël est un très mauvais moment à passer quand on habite dans le centre. Quand on visite, quand on passe une semaine c'est sympa. Quand on y vit c'est autre chose. Culturellement par contre c'est pas mal du tout, bien que les concerts à la laiterie soient devenus trop chers depuis un an, il y a le Molodoï qui propose énormément de bonnes choses pour des tarifs toujours top ! Vie dans les bars un peu moyenne, ils sont tous trop loin les uns des autres, il manque une rue de la soif. Ce que j'aime à Strasbourg : La petite France, la cathédrale, les transports, le molodoï, une ville assez cosmopolite somme toute, pas mal de verdure pour une ville du nord/est. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le climat, les alsaciens (sauf quelques uns), les tarifs pour tout (loyers, transports, parcmètres, etc.).
Ville cosmopolite : Strasbourg est une très belle ville avec de beaux lieux touristiques : quartier petite France, cathédrale et promenade au bord de l'ill. Ce que j'aime à Strasbourg : Le centre avec les rues piétonnes ; la cathédrale, la petite France, la place kleber ; le nouveau quartier rive étoile et le cinéma ugc ; j'aime aussi le jardin des deux rives avec sa passerelle et donc la proximité de kehl. J'aime bien le tram qui est très pratique pour aller au centre ville à une fréquence régulière. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Tout d'abord la mentalité des alsaciens qui font un complexe de supériorité par rapport aux gens de l'intérieur et qui s'intéressent peu aux régions voisines ; de plus à Strasbourg on stigmatise les quartiers périphériques... Sinon Strasbourg est une ville très agréable à vivre avec de nombreux restaurants, bars et un cadre de vie remarquable mais manquant un peu de verdure ; et le soir le centre ville est peu animé en période non touristique mais le climat explique les choses !
Racisme à Strasbourg : Les actes racistes et antisémites se multiplient à Strasbourg. La ville et sa banlieue concentrent la quasi-totalité des actes racistes perpétrés en Alsace. Il y a vraiment un problème strasbourgeois, car colmar, séléstat, haguenau, mulhouse, thann, guebwiller, molsheim... Ne connaissent pas ce genre de problèmes alors même que toutes ces villes accueillent pourtant de nombreux immigrés ou communautés juives. Ce racisme mélangé à une violence quasi quotidienne créent vraiment un climat délétère. L'immigration a été très mal gérée à Strasbourg. Il faut vraiment faire une campagne importante pour la tolérance et contre toutes les formes de violence dans cette ville. Il ne faut pas laisser notre ville devenir la ville la plus violente de France. Ce que j'aime à Strasbourg : La ville est très belle, cosmopolite et dynamique. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le climat de tension ambiant et l'idée de voir ma ville sombrer dans la violence.
Strasbourg, Strasbourg... : Une ville sympa au premier abord, on s'habitue avec le temps, une ville qui devient vite ennuyante... Ce que j'aime à Strasbourg : Peu de choses. Le quartier de la petite France, de la krutenau : jolis et calmes (dans le sens sécurité) et plus animés que le reste de la ville. Les villages environnants sont sympa. Enfin, la multiculturalité de la jeunesse (due en partie à la fac) chose très enrichissante. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Trop de choses. Les banlieues délaissées, \"coupées\", ce qui entraine de fortes tensions... La ville morte après 20h, et plus de transports en commun après 22h. L'insécurité grandissante. La mentalité des alsaciens (en général) trop fermés, trop froids et distants, tendance trop stricte, trop de règles, trop de manières, une certaine absence d'humanité... Le climat inégal : il peut faire beau comme au sud, et le lendemain pleuvoir comme par un automne en Angleterre... Le froid de l'hiver n'est pas pour arranger les choses, et la chaleur démesurée en été non plus... A moins que vous veniez pour faire des études (et encore, qu'elles soient courtes) ou en touriste, évitez, il y a bien mieux !
Quand les apparences sont trompeuses... : Une ville de périphérie, grise et froide... Ce que j'aime à Strasbourg : Peu de choses également ! Un centre typique, le réseau tram qui relie bien les différents quartiers, un côté sécurisant... La proximité de l?Allemagne, de la suisse, de l?Europe centrale... Ce que je n'aime pas à Strasbourg : J'y vis depuis vingt ans, et j'ai de plus en plus l'envie de la quitter ! Un climat peu clément (longs hivers, étés capricieux) et la froideur des alsaciens la rendent vite ennuyeuse. A quoi bon la rigueur, la propreté, si la ville ne crée aucun lien entre les gens qui y habitent et s'enferme dans la routine ? C'est une ville que je déconseillerais aux jeunes et aux personnes seules.
Une très forte identité : Pour avoir étudié 2 ans sur strasbourg, je peux en dire qu'on en a vite fait le tour ! Mais cela reste une belle ville, très intéressante pour les formations universitaires. L'architecture est remarquable (surtout le quartier du palais du rhin et du boulevard de l'observatoire avec ses architectures allemandes et néo-gothiques) on peut se balader sans problème la nuit seul, la ville est très sûre. La proximité avec l'allemagne est vraiment un plus, dommage que cette ville persiste à être un musée figé pour touristes du troisième âge... Ce que j'aime à Strasbourg : La ville est très bien desservie par le tram (qui est d'ailleurs en extension vers l'allemagne) le quartier étudiant de la krutenau où j'ai vécu, et du quai des pêcheurs qui regorgent de bars sympas (tester le rafiot et le café atlantico !). Son internationalisme, l'école d'archi ! Scène électro pas mal du tout (laiterie et molodoï) ayant habité la krutenau, je vous conseille ce quartier, c'est un village à l'intérieur de strasbourg. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Ville assez ennuyeuse (mais parfait pour travailler !). La froideur et le conservatisme des alsaciens (il faut persévérer pour mieux les connaître !). La vie nocturne pour ainsi dire inexistante, le climat aux extrêmes (hiver en permanence gris et froid, été suffoquant) strasbourg est une ville à haut de niveau de vie, les loyers sont très chers pour une ville de cette dimension. Le marché de noël est une imposture, hyper-kitsch et bondé de touristes (allez plutôt faire un tour à colmar, beaucoup plus typique).
Un climat pas si maussade : Strasbourg est une belle ville qui met bien le patrimoine alsacien en valeur. Le centre ville est propre et contrairement à ce que l'on dit, très animé, hiver comme été. Ce que je ne comprends pas c'est le déchaînement des gens sur notre climat, on a à peu de choses près le même climat que la majorité des villes de la moitié nord de la France. Certes les hivers en Alsace sont rigoureux et parfois longs mais dès le mois d'avril les 1er chaleurs arrivent et en été la ville est très souvent l'une des plus chaudes du nord de la France, voire quelques fois de la France entière. De plus il y pleut moins que sur les autres régions françaises.
Belle ville ! : Strasbourg est une belle ville, riche et variée d'un point de vue architectural. Sa cathédrale est monumentale, la petite France est vraiment un quartier mignon, le quartier \"allemand\" mérite le détour. Son centre est assez petit, mais plutôt animé et il y fait vraiment bon vivre. Ceux qui disent que la vie nocturne est inexistante ont manifestement pas visité les lieux adéquats, même si Strasbourg n'a évidemment pas la fibre festive des villes du sud ou mieux, d'Espagne (eh oui tout est relatif !. Le réseau de tram est très efficace, celui de bus beaucoup moins, mais le moyen de transport idéal reste le vélo. Le parc de l'orangerie est magnifique mais saturé de monde par beau temps. La proximité du parc de pourtalès et de sa forêt permet de sorties \"nature\" sans avoir à prendre la voiture, c'est très appréciable ! Au niveau culturel, Strasbourg est une ville dynamique. Au niveau gastronomique, il y a plein de bonnes adresses, y compris dans les villages environnants. La proximité de l?Allemagne est un atout de taille, des villes comme Francfort, Fribourg, Stuttgart, Karlsruhe permet de s'évader le temps d'une journée. Idem du coté des Vosges... Statistiquement, Strasbourg est une ville sûre, bien plus sûre que les villes du sud, mais comme dans toutes les \"grandes\" villes, les problèmes d'insécurité sont bien là. Certains endroits sont à éviter le soir. Certains bâtiments des années 70 viennent gâcher le paysage architectural du centre historique, c'est bien dommage d'avoir touché à l'intégrité du centre. La banlieue de la ville est assez moche. La météo n'est pas toujours facile, surtout l'été avec une atmosphère suffocante, et les hivers sont très longs... Au niveau de la mentalité, les alsaciens sont assez farouches et il faut persévérer pour s'intégrer. Par contre ce sont des gens authentiques et finalement très conviviaux et bons vivants ! Ce que j'aime à Strasbourg : L'architecture, la vie culturelle, l'esprit \"bon vivant\", le vélo, la proximité de la nature et de l?Allemagne. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : L'insécurité à certains endroits, la météo peu clémente, le prix des loyers.
Heu... Bof : Strasbourg, de bonne écoles renommées, une grande ville mais peu de choses à y faire. Ce que j'aime à Strasbourg : Le tram jusqu'à 1h30 du matin et un service qui reprend au environ de 4h30. Ville calme en général, peut être trop calme. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Pas beaucoup de divertissement sauf la cathédrale qui, au bout de 3 ans de vie ici parait tout simplement banale, un accent à casser les oreilles et à faire mal à la tête. Des regards de travers quand j'annonce aux gens que je côtoie que je viens de la ville de paris, le racisme évident et désagréable. Une mentalité froide et pas du tout ouverte d'esprit. Une seule chose à dire : vivement que je retourne sur paris (prévu dans 2 mois hi hi !).
Ville pour travailler : J'y habite depuis 5 ans pour le travail et même si j'aime cette ville, je n'hésiterais pas à partir si l'occasion se présentait. Ce que j'aime à Strasbourg : Le travail facile à trouver (même pour un bac+2 comme moi), les restaurants (beaucoup de choix pour une ville de cette taille quand on compare à Nantes par exemple), la ville est belle, et il y a de nombreux projets pour la moderniser (quartiers autour de la route du rhin), le tram très pratique (même si le 1er mai, il n'y avait pas 1 seul tram ou bus, une honte pour une ville de cette taille). Les habitants cosmopolites (heureusement). Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Les magasins qui ferment trop tôt pour une ville de cette taille et impossible de trouver un supermarché ouvert le dimanche, même le matin, à cause de la mentalité conservatrice alsacienne. La vie nocturne quasi inexistante (en même temps à part paris et le sud en juillet, aout, je vois pas ou il y en a en france), la mentalité des gens, il a fallu 4 ans pour avoir des amis alsacien, sinon ils étaient tous étrangers ou français. L'accent horrible alsacien.
Déception : Une vraie fausse carte postale. Ce que j'aime à Strasbourg : La beauté du centre ville et de la petite france, la région, très belle. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : La délinquance, la violence, la tension est palpable partout. Des bandes partout. Les centres commerciaux pas sympa à cause de ces derniers.
Ce que l'on ne dit pas...Et pourtant c'est important: : Ce que l'on ne dit pas de strasbourg c'est que les filles sont généralement pas belle, la géométrie des alsaciennes est inesthétique : trop ronde ou visage carré, jambes arqués. C'est comme pour les allemandes, elles ne sont pas attirante, à vous de voire ! En france on osera jamais vous dire ça à cause du problème des accusations racistes facilement utilisée, mais je peux vous confier qu' à l'étranger on ne se gêne pas. (un japonais m'a fait la réflexion une fois, en comparant les filles de l'est à celle de la provence...) alors quoi ? Nous sommes bien tous les mêmes non ? À quoi bon vivre en ville si c'est pour respirer l'air pollué, voire des traces douteuses parterre et sur les murs, supporter le bruit continu de la circulation... Et à quoi bon faire les magasins s'il n'y à personne à regarder ? Allons arrêtez de rire, rangez votre hypocrisie au placard svp ! Ce que j'aime à Strasbourg : Passé la surprise de la découverte, ce qu'on aime d'une grande ville ou d'une ville plutôt moyenne c'est s'y promener et regarder les vitrines de magasin, les gens. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Ah mais voilà là les gens ne donnent pas trop envie de les regarder ! Haaa !
Strasbourg la belle : A la lecture de tous ces articles, on se rend compte que les avis divergent extrêmement. Non seulement en ce qui concerne sa vie culturelle et nocturne, mais aussi pour des choses bien plus banales comme sa météo... Je ne peux pas le cacher, j'aime strasbourg à la folie, oui son architecture est remarquable, et oui définitivement oui il y a une vie nocturne, il faut juste savoir ou chercher. De plus sa taille est idéale, ni trop grande, ni trop petite. On peut rechercher le calme (dans les immenses parcs comme l'orangerie) ou le bruit (au centre ville) selon l'humeur. Je suis alsacien, et en qui concerne notre froideur, désolé je ne peux pas m'en rendre compte, tout ce que je sais c'est que nous sommes bons vivants, du moins ceux que je connais. Ce que j'aime à Strasbourg : Son réseau cyclable (430 kilomètres quand même...) sa dimension européenne, son éclectisme, sa jeunesse grâce à ses 40000 étudiants, son tram qui dessert vraiment bien, son haut niveau d'activités culturelles (opéra et théâtre national par exemple) ses bars sympas en passant du typique au branché... Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Certaines enclaves laides dans l'architecture générale, et (faisons une concession) le conservatisme de certains alsaciens. Cela dit pour être souvent dans le sud, je n'ai pas une impression de chaleur plus grande là bas de la part des gens.
Stationnement : Honte à la ville de strasbourg, qui est la seule ville où j'ai eu a payer le stationnement en tant q'handicapé. D'autant plus amère que j'ai été un des libérateurs de l'alsace en 1944. Ce que j'aime à Strasbourg : Sa vieille ville. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le manque de reconnaissance de sa municipalité.
Ce que j'aime à Strasbourg : Réseau de transports en commun très pratique et à juste titre multimodal, certains titres de transports permettent même de passer du réseau cts tram-bus vers les cars du réseau 67 et le ter alsace dans l'agglo, une note pour le personnel très sympathique, annonces sonores dans le tramway originales (mais peut-être lassantes si on l'emprunte tous les jours...). Véritable politique de développement du réseau tramway, des projets sont en marche pour prolonger la ligne d en direction de l'allemagne. Facilités pour rejoindre strasbourg et ses environs en train, que ce soit depuis la france, l'allemagne ou ailleurs. Bonne desserte autoroutière et gratuité des trajets dans un rayon assez large. Proximité immédiate de l'allemagne (pays que j'aime beaucoup...) des vosges et des pays alpins (suisse, liechtenstein et autriche...). Nombreuses pistes cyclables et pas mal d'espaces verts à travers la ville. Patrimoine culturel et historique qui mérite vraiment le détour, la petite france et les bords de l'ill sont de vrais joyaux, ne pas passer à côté de la cathédrale notre-dame et son horloge astronomique. Gastronomie locale très variée et à découvrir au moins une fois dans sa vie. Accent alsacien agréable à entendre et parfois facile à intégrer si l'on veut bien se laisser prendre au jeu. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Quelques problèmes répétitifs d'interruption du réseau tramway (parfois pour deux queues de cerise...) qui font manquer les correspondances vers les lignes de bus (vécu à république en voulant emprunter la rare ligne 72...). Présence inopportune de caïds par-ci par-là et de colporteurs qui forcent tout passant à donner de l'argent. Radar de vitesse sur la n4 (direction kehl...) près du pont du rhin uniquement voué à être un tiroir-caisse. Mentalité alsacienne parfois poussée au conservatisme, alors qu'un peu plus d'ouverture aux autres serait la bienvenue dans cette capitale européenne. Prix des loyers et taxes à revoir à la baisse (car obligeant à vivre trop loin de la ville...).
Pour avoir séjourné quelques fois à dans cette ville : Strasbourg est une belle ville d'un point de vue architecturale. Le marché de noël est à faire au moins une fois dans sa vie. Ce que j'aime à Strasbourg : La cathédrale, beaucoup de restos, le marché de noël, les transports, ville très bien située en europe (beaucoup moins en france). Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Je trouve que la ville est très froide ainsi que ses habitants.
La ville médiévale : Belle ville dans l'ensemble (centre ville surtout) pas trop grande, on y prend vite ses marques. Son coeur de ville médiéval est vraiment unique, et donne vraiment du cachet. Mais une ville quelque fois endormie, la pollution très fréquente nous montre qu'il y a encore beaucoup de progrès à faire pour une ville qui se veut "capitale" de l'europe, et qui n'en a pas du tout les dimensions. Ce que j'aime à Strasbourg : Son architecture très ancienne, ses bars/resto, ses étudiants et l'ambiance cosmopolite son côté ville hollandaise (vélo,...). Ce que je n'aime pas à Strasbourg : La pollution très régulière et irrespirableles alsaciens "froids" avec les nouveaux habitantsrues souvent grises et peu coloréesle tram lent.
Strasbourg : Je suis né à strasbourg et j'ai vecus toute ma vie dans le quartier de la meinau, mais quand je lis vos commentaires, je trouve que certaines idées sont préconçues, ok il fait froid, mais au niveau de la vie nocturne ayant fais mes etudes dans plusieurs villes francaise strasbourg/kehl n'ont pas à rougir, apres il faut savoir ou sortir ; . La froideur des alsaciens ont l'entend à toutes les sauces, mais j'ai connu aucunes villes ou l'on m'a accueillis les bras ouverts, et dernier point je ne pense pas que strasbourg soit plus dangereuse que d'autres villes. Ce que j'aime à Strasbourg : Le centre ville, la cathedrale, la mixité... Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Les bouchons... Grrrrrr.
strasbourg : Strasbourg est une ville magnifique avec une population accueillante et chaleureuse. J'aime bien venir à strasbourg car ça change de genève pour l'accueil. Ce que j'aime à Strasbourg : La ville, la population, la cathédrale et les marchés de noël. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Rien.
Très belle ville : J'ai juste été passer 10 jours à strasbourg pour le marché de noel 2011, et j'ai trouvé le centre ville très beau ; par contre la périphérie de la ville est plutôt abandonnée, voire même sinistre. Ce que j'aime à Strasbourg : Les monuments, le centre ville, la possibilité de se déplacer facilement en bus et en tram. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le prix des bus et du tram, c'est très cher ; du camping de la montagne verte à 200mêtres nous prenions un bus 1. 50? pour 1 km qui nous amenait à la ligne de tram, 1. 50? également pour faire 3. 5km et arriver au centre ville à 2 personnes, ça nous faisait 12? par jour si on décidait de revenir par les transports en commun le soir.
Stras : Belle ville. Ce que j'aime à Strasbourg : Les transport en commun et que c'est une belle ville. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Centre ville trop petit ville morte le soir la tu peut pas faire beaucoup de rencontre quand tu abord quelqu'un sur tout les fille qui se prenne pas pour de la merde enfin pas toute mai beaucoup trop son comme sa dans cette ville pour faire des connaissances par rapport a d'autre ville.
Strasbourg la belle, Strasbourg la bourge : Pour moi, il y a deux strasbourg. La partie autour de la place kleber, cathedrale, place gutenberg (en gros le centre commercial) qui est absolument m'as tu vu, tape à l'oeil. Ici c'est un repaire de bobo. Je connais la ville depuis bien longtemps maintenant et j'ai bien vu l'évolution des rues, des commerces, ca n'a plus rien à voir. Maintenant c'est boutique de luxe et chic. Bref, ca perd de son âme et j'évite ce quartier au maximum (pas de bol, j'y travaille). Architecturalement parlant c'est sur que c'est magnifique, mais ca parait en même temps inaccessible. Ensuite, il y a les autres quartiers, plus extérieurs à la ville, de l'autre côté l'ille où il fait tellement bon vivre, on a vraiment une vie de quartier mais on y trouve aussi beaucoup de boutiques, comme quoi, l'un avec l'autre, ce n'est pas incompatible. Ce que j'aime à Strasbourg : Belle ville, belle architecture, activité culturelle pas mal, embauche ca peu aller, réseau en tram bien et le fait qu'on puisse circuler facilement en vélo même quand on habite en dehors du centre ville (dans la plupart des cas) ca c'est top. Les bords de quai, ca pue la pisse mais il y a des endroits où il fait vraiment bon s'y poser pendant une pause de midi. Ambiance plutôt agréable (sauf le centre cité ci dessus, ça reste la ville...). Niveau sorti, il y a clairement de quoi faire, même si à force on peut se lasse du combo molo/laiterie (à non en fait, la laiterie est devenu super cheros... Oups). Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le froid en hiver (après, on est d'accord que le printemps et l'été y sont très agréables). Autour de strasbourg par contre, qu'est ce qu'il y a ? Rien ! Nada ! Un petit coin de nature ou se poser les week-end, faut faire un petit bout de route (pour les vosges par exemple). Et la ville en elle même, par de parc vers le centre (à moins qu'on appelle skil y a à la petit france et près de l'opéra un parc mais alors là allez comprendre). Les parkings, c'est gratuit où encore ? Rotonde ? Derrière la gare ? Sinon cherchez encore... Le prix des loyers, ville cher du à son "prestige" ( son activité économique, sa position géographique, quand on y habite, ca peu faire mal, très mal parfois. Bon et clairement l'ambiance bobo du centre je m'y fais pas. Le marché de noel me sort par les trous de nez à force, mais bon, c'est aussi sur ca que la ville base sa notoriété (j'ai habité plusieurs années dans le sud de le france, strasborug = noel).
Belle ville : J'y est passé simplement 48h, c'est une très belle ville, agréable, verte et dynamique. Ce que j'aime à Strasbourg : L'architecture, le dynamisme. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le climat, il fait très froid en hiver. Je précise que je viens de nantes et là-bas on est pas habitué au variation climatique, ni trop chaud, ni trop froid.
Une ville en trompe l'oeil : Pour avoir vécu 10 ans à strasbourg, je peux dire que c'est une ville en trompe l'oeil : une masse d'habitants défavorisés, vivant dans des quartiers pauvres face à une minorité bourgeoise très riche et m'as-tu-vu ! La classe moyenne est donc quasiment inexistante. Résultat : une population peu éduquée, peu cultivée et surtout peu encline aux différences socio-culturels et à l'ouverture sur le monde extérieur. Ce que j'aime à Strasbourg : Quelques beaux monuments (cathédrale, palais du rhin) le parlement européen, le quartier architectural allemand, et surtout la proximité de l'allemagne ou de la suisse (bâle) pour s'évader ! Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Beaucoup de choses : transports en communs très lents et de plus en plus chers, incivilité permanente : incivilité des cyclistes, des automobilistes, des gens en général. Manque d'accueil de la part des commerçants. Hormis quelques-uns, les alsaciens sont en général désagréables, fermés, tristes et parfois, on se demande ce qu'on leur a fait de mal : j'ai rarement vu une ville où les gens vous regardent de travers dans la rue. Trop d'insécurité (bandes qui traînent au centre-ville, aux halles) manque de savoir-vivre. Quant à la vie nocturne, mieux vaut faire un tour en allemagne ou à nancy, c'est sans commentaire.
Belle ville mais qui se meurt : Strasbourg est capitale européenne en dépit des menaces sans cesse lancinantes de lui retirer son parlement au profit de bruxelles. Elle a vu le tramway améliorer son cadre de vie et certains de ses axes ont été rénovés de façon esthétique. Elle est aussi bien placée pour se rendre en allemagne ou en suisse assez rapidement et le tgv a encore réduit les distances et le temps avec le reste de la france.

Ce que j'aime à Strasbourg : Le tramway, une vraie réussite et qui va heureusement se prolonger jusqu'en allemagne ; certaines ruelles ayant un vrai cachet ; quelques hôtels ayant de la gueule (le régent ou beaucour) la proximité de kehl pour des achats jusqu'à 30% moins cher ! Le milieu étudiant qui donne de la vie à la cité (et heureusement !.

Ce que je n'aime pas à Strasbourg : L'incivilité omniprésente qui constitue soit une gêne, soit un danger en fonction du moyen de locomotion, la palme tout de même aux cyclistes qui bénéficiant de l'impunité municipale se permettent tout, y compris de vous râler dessus même en tort ; le prix du logement devenant de plus en plus prohibitif au centre ; le manque d'animation digne de ce nom à partir d'une heure du matin ; la fermeture des commerces et administrations de bonne heure, un gros désavantage ; une boboisation du centre-ville qui se ressent par l'éjection des milieux les plus populaires avec le risque de ne se retrouver qu'avec des boutiques de luxe à terme ; manque de dynamisme économique avec un aéroport qui tire la langue face au baden airpark ou celui de mulhouse-basel.
Strasbourg c'est bien. : Je garde de très bons souvenirs de mes 6 années d'études passées à strasbourg. Un cadre très agréable pour y faire des études, entre soirées festives au centre ville et après-midi reposante dans un des parcs de la ville, cinémas, bibliothèques, il y a de quoi faire ! En revanche en hiver, bein y'a juste le marché de noël à attendre... J'avoue que les jours peuvent être longs en hiver ! Pour finir, j'avais un vrai sentiment de sécurité dans cette ville ! Ce que j'aime à Strasbourg : Le climat (eh oui ! Certes en hiver il fait très froid (ça m'a permis de découvrir la neige c'est pas plus mal) mais je me souviens de beaux printemps et d'étés chauds et même d'automnes agréables... La ville est très bien desservie en transport en commun. Certains se sont pleins de l'accueil des strasbourgeois. Je peux vous assurer qu'au départ j'étais très sceptique quand je suis arrivée à strasbourg mais au final la plupart des strasbourgeois que j'ai rencontré sont très sympathiques et accueillants. J'ai aimé le cadre de vie, une ville qui allie ancienneté et modernité à travers son architecture, ses infrastructures et son réseau de transport. Et enfin le loyer, encore une fois une personne s'est plainte des loyers élevés... Je suis de famille modeste et j'avais choisi un logement dans le privé, neuf, assez grand (2 pièces avec balcon) et pas cher (521 euros/mois) mais effectivement pas en centre ville ! Comparé aux 620euros/mois de mon petit 1pièce actuel, je crois que les loyers étaient corrects à strasbourg. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : En 6 ans on a vite fait le tour de strasbourg, des sorties et activités proposées.
Strasbourg, ville laborieuse emblème du multikulti à la Française : J'ai passé 1 an à strasbourg comme étudiant et travailleur à temps partiel dans la restauration, et je peux donc affirmer que strasbourg donne sa chance à ceux qui ont envie d'apprendre, de gagner de l'argent, bref de gagner sa vie sérieusement. Il y a du boulot, de bonnes écoles, universités. Mais la mentalité est assez "germano-tribale", les gens ne se dise quasiment pas bonjour, pour mériter la confiance de quelqu'un il faut s'armer de patience, bref, le charme d'un petit paris à la sauce allemande, donc sans la fantaisie et le rayonnement culturel. Ce que j'aime à Strasbourg : Le côté multiculturel assez réussi, des civilisations qui se côtoient dans un calme apparent, un patrimoine historique assez bien conservé, le côté franco-allemand pratique pour les sorties/courses/dépaysement. L'île latine dans un océan germanique. La vie nocturne une fois qu'on s'est fait un réseau&de bonnes adresses. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le côté très clanique de la mentalité alsacienne de souche, genre village gaulois qui résiste encore et toujours à l'envahisseur. Les gros gros gros préjugés sur toute sorte de sujets que te sorte les petits autochtones. Donc ce qui résulte de ce renfermement premier de la communauté ethnique majoritaire rejaillit de manière comportementale sur les autres "ethnies", donc mosaïque de minorités cohabitant mais se fréquentant peu. Les parisiens et même certains allemands qui débarquent en territoire conquis et qui bon bref vous avez compris. Le temps très très contrasté entre hiver et été, bref ne restez pas à strasbourg l'été a moins d'avoir piscine, ventilateurs, brumisateur, et tous au lac baggersee ou kork. Et l'hiver moult écharpes, gants, 3 pantalons, 2 paires de chaussettes...
Strasbourg : Je suis né et ait toujours vécu à strasbourg. J'ai eu la chance de pouvoir visiter pas mal de villes dans le monde et je dois avouer que très peu peuvent offrir une qualité de vie comparable à celle que l'on a à strasbourg. Pour commencer, la ville a une taille humaine, même si ses récents agrandissements font qu'elle a aujourd'hui deux centres ville (le vieux et le nouveau autour de rivétoile). Le second centre ville ne va aller qu'en grandissant vu la quantité d'immeubles qui se construisent sur les friches industrielles et les rénovations d'anciens lots. Le climat y est froid en hiver, ça c'est certain, mais rien de pire qu'à paris ou lyon. On a beaucoup parlé de l'incivilité des cyclistes et piétons ici. Ce n'est pas de l'incivilité, c'est juste que le centre ville et la krutenau ne sont pas fait pour les voitures. Il faut se sortir de la tête l'idée de prendre sa voiture au centre ville et c'est tout, ou bien rester sur les grandes avenues à l'orangerie, au quartier gare ou aux contades. D'autant que c'est une ville qu'on peut très bien pratiquer à pied. Le trajet entre les deux centre ville prend moins d'une demie heure à pied, je le fais tous les jours. Après, c'est vrai que strasbourg a une face très clinquante, les gens ont de l'argent en alsace, tout le monde le sait. Il suffit d'aller dans les banlieues chics du type oberhausbergen (11 ville la plus riche de france selon l'internaute) pour s'en rendre compte. A l'orangerie certaines maisons valent 3, 4, 5 ou 6 millions d'euros. A rivétoile les appartements neufs au dessus, en face et autour du centre commercial sont effectivement très chers (mais les prestations sont luxueuses). Il reste toutefois plein d'opportunités de se loger à moindre frais, surtout à neudorf, un quartier s'étalant à côté du nouveau centre ville mais comportant aussi beaucoup de très beaux immeubles anciens de style fin xixe, art déco ou art nouveau. Vous y trouverez des 3 pièces pour 600 euros par mois hc assez facilement. Sinon, il y a aussi finkwiller, un quartier très ancien jouxtant le centre historique et où tout le monde oublie qu'il y a de beaux appartements dans des immeubles du xvi, xvii, xvii et xix siècle pour pas cher. C'est une ville d'abord propre, on y croise pas de déchets comme à marseille ou naples. La ville est assez riche, on y croise pas trop de mandiants comme à los angeles. La ville est bien entretenue, il n'y a pas de ruines, de masures ou d'immeubles hideux comme à berlin. Ce que j'aime à Strasbourg : C'est une ville cosmopolite, la présence des institutions européennes et d'un grand nombre d'étudiants erasmus font que ça parle toutes les langues sauf le français dans les bars une fois la nuit tombée. C'est d'ailleurs pour ça que je suis étonné d'entendre dire que les strasbourgeois ne sont pas accueillants, tout simplement parce qu'il n'y a presque plus de strasbourgeois "de souche" dans la ville. Ma famille est là depuis plusieurs générations mais je reste un cas isolé, le seul parmi tous mes amis. Il est relativement facile de trouver du travail à strasbourg. C'est un paradis pour le shopping avec 3 centres commerciaux dans un mouchoir de poche et des tas de boutiques pour tous les goûts et toutes les bourses. On peut toutes les faire en deux jours car elles sont proches les unes des autres. C'est un paradis universitaire, à la fois pour les conditions de travail et la qualité des formations proposées. Ca commence dès le lycée avec le meilleur lycée public de france (ex aequo avec henry iv) le lycée international et de très bon lycées privés (sturm, la maison mère de l'école alsacienne de paris, pour les protestants, st etienne pour les catholiques et akiba pour les juifs). Après, la fac de droit, sciences po, les arts deco et la fac de psycho ont très bonne réputation. L'ena se trouve à strasbourg soit dit en passant. C'est aussi une grande ville culturelle, les musées y sont pléthore et les programmes artistiques nombreux, comme le ceac, le crac pour ne parler que d'art contemporain. Bien entendu, la ville est magnifique, très propre, très organisée, certains diront très luxueuse. Le réseau de tram est extrêmement bien fait et en constante amélioration (pas une année sans travaux). C'est une ville tournée vers l'environnement (c'est son côté germanique) qui laisse beaucoup de place à la nature, aux parcs, aux arbres, aux piétons et aux vélos et peu aux voitures ce que j'estime être une bonne chose. Ca a aussi pour conséquence qu'on y trouve des appartements aux normes hqe en plein centre ville. Strasbourg c'est aussi une ville majeure en france pour la gastronomie. L'alsace est la région qui compte le plus de restaurant étoilés après l'ile de france. C'est aussi la capitale française du fast food, les plus grandes chaines françaises de fast food sont nées ici (mezzo, nooï, francesca, wok thai, etc...) et y ont toujours leur siège. Enfin, la proximité de l'allemagne (kehl est un quartier de strasbourg en allemagne, d'ailleurs d'ici 2 ans on pourra y aller en tram, ça devrait prendre 15 minutes à partir du centre) est très appréciable pour faire ses courses (pour je ne sais quelle raison les produits de beauté, le gel douche, le shampoing et les produits ménagers sont deux fois moins chers la bas alors que ce sont les mêmes marques) acheter des cigarettes... A strasbourg on est aussi au centre de l'europé, littéralement. On a à disposition les aéroports de strasbourg, bâle mulhouse (une heure de train) francfort et baden baden (pour ryan air). En train, en avion ou même en voiture, on est jamais loin de tout (5h00 de voiture de berlin, 2h30 de train de paris, 3h00 de lyon, mais aussi bruxelles, londres, amsterdam, milan, zurich, munich, stockholm, prague, vienne, bratislava, etc). La ville porte bien son nom puisqu'elle se trouve au centre d'un noeud de communications chose qui n'est pas le cas à rennes, nantes, marseilles ou montpellier. Je dois avouer que la proximité de francfort (où les vols internationaux sont beaucoup moins chers qu'à paris) bale et baden (pour les low cost vers l'europe) doit certainement y être pour beaucoup dans la présence d'autant d'étudiants étrangers. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Comme dans toutes les villes il y a des quartiers défavorisés en périphéries (à environ 25 minutes en tram). Il ne fait pas spécialement bon vivre dans ces endroits. Le neuhof a tout de même fait l'objet d'une très belle réhabilitation et on ne peux pas dire qu'il n'y ait pas de mixité sociale puisque chaque quartier sensible (neuhof, meinau, kronembourg et hautepierre) jouxte un quartier résidentiels assez chic formés de villas des années 20-30. Bien entendu le tram s'arrête plus volontiers dans les quartiers résidentiels que dans les cités qui les jouxtent. Il faut bien avouer que la vie nocturne n'y est pas très variée. Il y a plein de boites, ce n'est pas le problème, mais c'est toujours la même chose.
Une ville bien nulle : De manière générale, strasbourg est le premier bassin d'emploi de la région alsacienne, on peut constater la présence de nombreuse fac et des zones commerciales dispatchés ca et là, niveau emploi c'est pas top non plus, de meme que les filles : on peut pas dire que l'alsacienne est gracieuse, et pour tant ne se gene pas pour jouer les miss, enfin bref c'est pas le genre de ville où on fait sa vie ; à part le marché de noel ou la ville donne un peu l'impression d'etre vivante, le reste de l'année c'est vraiment mort, et pire encore en été. Ce que j'aime à Strasbourg : C'est vrai que comparé à d'autres grandes villes francaises on est quand meme tranquille a strasbourg, la délinquance n'est pas plus haute qu'ailleurs, et il y a beaucoup d'endroits où se promener. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Ce qu'on peut dire d'emblé c'est que les alsaciens sont assez froids comme leur climat, c'est peut cela qui les rend si peu aimable, j'ai remarqué qu'ils étaient également raciste c'est très flagrant surtout avec les vieux, vous devriez aller dans un commerce ou un restaurant pour voir comment vous serez accueillis. Sinon ce que je peux dire également c'est que cette ville est en voie de désertion sur le plan économique : surcouf qui a fermé, virgin compte fermé aussi, des usines comme lohr qui licencie en masse ; non, il ne fait pas bon vivre en alsace ces temps ci, meme a strasbourg...
Strasbourg, une très belle ville : J'ai vécu pendant quelques mois à strasbourg et je suis entièrement d'accord avec l'avis de joe h. Posté presque juste en dessous. Ce que j'aime à Strasbourg : Propreté. Ambiance internationale avec de nombreux étudiants étrangers, et des habitants de diverses origines. Le réseau de tram très pratique. Le climat - il suffit de bien s'habiller en hivers et on n'a plus froid, pas comme à lyon où l'hiver on a toujours froid, à cause du vent de la vallée du rhône.
-
Strasbourg ma ville natale : Ville au passé magnifique, au beau présent  et au futur à définir pourvu qu'elle reste ce qu'elle a toujours été. Humaine, tolérante, intelligente, ravissante, carrefour des routes, autant géographiques qu'historiques, brassage des populations. Ce que j'aime à Strasbourg : Tout ! Son aspect, son esprit, sa cuisine, ses environs, vosges alsaciennes, proximité de l'allemagne, la suisse) son université, la cuisine régionale, les fêtes folkoriques, les châteaux en ruine ou conservés sur nos sommets, quand on vient d'ailleurs et qu'on aperçoit l'alsace, mais c'est tellement émouvant, en plein hiver avec ce brouillard qui enveloppe tous les paysages et ce silence on semble entrer dans un univers à la hansel et gretel, on est \"ailleurs\", j'aimais nos hivers, j'aimais nos printemps, j'aimais nos étés, nos fabuleux automnes, je garde l'alsace dans mon coeur pour toujours, même si je suis cigogne exilée. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Le marché de noël qui devient une foire et qui oublie le sens de noêl, j'ai connu d'authentiques marchés de noël en alsace et strasbourg. Je n'aime pas non plus la vue de ces magasins franchisés sur la place kléber ils défigurent  sans respect pour l'architecture locale, je n'aime pas non plus qu'on raconte que certains quartiers sont dits \"sensibles\" alors qu'on oublie ce qu'ils furent et cet oubli fait qu'on ne peut pas leur restituer leur beauté, en exemple la meinau qui fut splendide ! Une vaste étendue verte (les terres de schulmeister) il y faisait si bon vivre, des champs fleuris à perte de vue, des labours dont la terre noire fumait l'hiver et ce brouillard qui nimbait tout d'un aspect cotonneux magique, comme elle était belle la meinau et comme elle a été défigurée honteusement, aujourd'hui on parle de réhabiliation, il serait temps ! Moins de béton et plus de verdure, moins de concentration humaine et plus de jardins, de fleurs et d'arbres. Quand je contemple ce qu'est devenu le parc du schulmeister et comment moi je l'ai connu je vois qu'on l'a massacré, soi-disant pour faire des aires de jeux, on a détruit le patrimoine forestier, on a bétonné, ça s'appelle embellir ? Tout est bétonné ! La forêt du rhin qui s'avançait jusque au baggersée a reculé, détruite, tout est bétonné..., même les arbres autour du baggersée sont clairsemés alors qu'avant on entendait le vent bruisser dans les grands peupliers, les sapins, tout n'était qu'air pur grâce aux arbres ! oui à la modernité mais à condition qu'elle respecte la nature, l'homme y a sa place mais en fait il s'empresse de tout détruire, après il n'a que ses yeux pour pleurer, et le mot \"cités sensibles\", vient de ses erreurs. Où sont les arbres qui jalonnaient l'actuelle avenue de colmar ? T un arbre = poumon vert d'une ville !
Mauvaise circulation, mentalité rigide : Fort heureusement, je ne suis à strasbourg que de manière temporaire. Les strasbourgeois ne savent pas rouler, et vas y que je te fais des appels, et vas y que je te klaxonne, franchement les gens ici sont aussi stressé que les parisiens. Les spécialités locales immangeables. Les strasbourgeois sont distant et assez communautariste, le racisme est prononcé. Une ville où on ne fait pas sa vie en somme, on y vient. Ce que j'aime à Strasbourg : Les loyers à peine moins cher que les autres grandes villes de province. Proximité de la nature, de la suisse et de l'allemagne. De bonnes infrastructures d'éducation, iep strasbourg par exemple. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Les gens ici sont assez froid, très maniéré et trop protocolaire. La nourriture ici est tantôt trop grasse ou alors trop sucré, bonjour les kilos ! La circulation est vraiment difficile, d'ailleurs c'est vraiment dommage que le projet grand contournement ouest ait été annulé (faute de budget) de toute facon les alsaciens ne savent pas rouler. Niveau dynamisme économique, emploi, strasbourg c'est un peu comme partout, même les diplômés du supérieur ont beaucoup de mal à trouver.
Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Chaque année les représentations pour cette festivité sont de plus en plus ringardes : d'autres villes nous ont largement dépassés dans ce domaine ; il faudrait que les services concernés se réveillent...
Strasbourg la belle : Comme toute les grandes villes il y a de beaux endroit et de moins beaux endroit, l'alsacien devrais faire un effort pour parler des langues, mais bon on et francais ou on l'ais pas, le service dans beaucoup d'etablissement laisse a désiré (je sais de quoi je parle) c'est mon métier. Ce que j'aime à Strasbourg : J'aime me promener dans la petite france au bord des quais, le vieux strasbourg et sa belle cathédrale, je connais beaucoup d'adresse ou on y mange bien, mais j'y revient uniquement pour voir ma mère et ma famille, mais trés vite, je n'ais plus cette mentalitée et j'en suis bien content. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Les cyclistes se croient tous permis, circuler en voiture et une horreur, insécuritée totale, les gens sont trés froid, et malhonnête, il se croient les meilleur de la france mais sont trés bêt, et tenais vous bien je suis strasbourgeois de naissance, j'ai quitter mon pays que j'aime toujours depuis 30 ans, je n'aime plus cette mentalitée alsacienne, toujours aa réclamer et a critiquer sur tous.
Strasbourg, ça envoie du lourd! : Enfin une ville qui se laisse investir ! J'ai eu la chance de vivre dans plusieurs autres villes, en france et à l'étranger, et je dois dire que strasbourg m'a comblé à bien des égards : pour commencer, on n'y est pas otage de la bagnole et croyez-moi, quand on a vécu à paris ou à marseille, on en bénit les dieux - il y a beaucoup de pistes cyclables et le réseau de tram est assez bien conçu, même s'il ne dessert pas encore l'ensemble des quartiers. On n'y est pas otage du fric : même si strasbourg est une ville riche, à l'image de l'alsace, il y en a pour toutes les bourses et boire un verre ou se loger reste réalisable sans trop de compromettre financièrement. Ensuite, strasbourg est une ville très cosmopolite et multiconfessionnelle. Contrairement à ce que j'ai pu lire plus bas, la tolérance y est de mise et il règne parmi les habitants une certaine cordialité. La ville est en mutation permanente : quartiers, échoppes, bars, tout ça bouge à vitesse grand v et s'ouvre sur le monde, sans pour autant tomber dans le bling-bling et la mégalomanie. Ce que j'aime à Strasbourg : On est en france avec tout ce que ça comporte de sympa - la bonne bouffe, une liberté relative, des canons à chaque coin de rue ; - mais strasbourg présente vraiment une identité particulière. Rien de comparable avec des villes "franco-françaises" comme bordeaux, paris ou lyon. L'architecture est variée et pleine de surprise (quartiers alsacien, français, allemand, etc.)la qualité de vie, la bonne humeur des gens et l'absence de snobisme ! Franchir la passerelle du jardin des deux rives et avoir le sentiment plaisant de partir en voyage... Mes copains : tant d'horizons différents ! La carte culture pour les étudiants : 5. 5? pour le théâtre, l'opéra et des concerts extraordinaires ! Jamais rien vu de tel ailleurs ! Ce que je n'aime pas à Strasbourg : L'hiver, un peu long !
Désillusions : Très décue par cette ville, j'y habite depuis 6 ans et je ne pense qu'à en partir, tout comme mon conjoint qui est pourtant né à strasbourg. Si la ville est plutôt jolie, la mentalité ambiante est très froide, voire franchement hostile envers les "non alsaciens", surtout au travail. Ce que j'aime à Strasbourg : La proximité avec l'allemagne, le patrimoine culturel, la petite france les quais et le jardin des deux rives. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : 1/la mentalité froide ambiante, et surtout la mentalité de certains carrément hostile envers les "non alsaciens". En tant que "française de l'intérieur" c'est pas toujours évident de trouver du travail, et la vie au travail peut également être difficile. J'ai personnellement été mise à l'écart par mes collègues à partir du moment où ils ont appris que j'étais une "française de l'intérieur", sans parler des coups bas et autres réjouissances... Les gens qui parlent d'intégration en alsace, grosse blague vraiment, vu que pour certains on restera toujours des vilains "non alsaciens" y compris au travail, et je trouve ça triste parce que ce genre de comportement discrédite totalement la ville. 2/ la vie qui est beaucoup trop chère pour les petites salaires3/ les commerces fermés (ça commence déjà le samedi après midi et le dimanche tout est fermé, sympa quand on bosse toute la semaine + le samedi matin)4/ le 1er mai où il n'y a aucun transports en communs, rien, nada... Idem pour les transports de nuit, c'est vraiment étonnant pour strasbourg, surtout comparé à d'autres villes françaises 5/ le désert nocturne : grand manque d'une réelle vie nocturne animée. Les rues sont peu animées le soir, peu de monde, aucune convivialité. Même s'il y a qq bars sympas, globalement c'est pas terrible, surtout vu les prix et la qualité pratiqués par certains (ex. La bière coupée à l'eau à 3 euros, c'est juste un scandale). Par ailleurs les discothèques strasbourgeoises sont hyper décevantes (sauf qq rares exceptions) lieux souvent exigus, musique de mauvaise qualité (uniquement des sons très mainstream, on a l'impression d'écouter nrj en boucle) c'est pas ce que j'attends d'une ville comme strasbourg. Dans la région, mulhouse, nancy et metz possèdent de bien meilleurs établissements de nuit ! La meteo voir des curés et des rabbins donner des cours de religion dans un établissement public.
Strasbourg- c?est le cancer de France. : C?est une ville qui ne donne rien mais qui attends que tu y dépenses ! Ce que j'aime à Strasbourg : 1. Jardin de deux rives.2. La proximité d' allemagne : notamment kehl. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : 1. Les administrations sont trop lents : 2 à 4 mois pour qu? ils regardent ton dossier, et au fin de 4ème mois quand tu y aille pour voir qu' est ce qui se passe, ils te disent qu? il manque quelques documents pour compléter le dossier.2. Il manque des espaces verts.3. Les rues sont sales.4. Le tramway te claque la porte devant ton nés, alors que tu es le seul personne dans l?arrêt.5. Les gens sont impolis : très impolis et méfiants.6. Est ceux qui y travaille souvent sont incompétents dans la poste qu' ils occupent. Voila !
Strasbourg : J'aimai beaucoup cette ville, un peu moins maintenant, mais je dirais que par rapport à d'autres villes de france, ça reste encore correct. Ce que j'aime à Strasbourg : Comme cela a été déjà dit, la proximité avec l'allemagne, la suisse, la ville est dans l'ensemble jolie (architecture) la petite france etc, les espaces verts, la bibliothèque malraux. Les bâtiments sont généralement bien entretenus. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Ca va faire longtemps que j'habite à strasbourg, et je trouve que ces dernières années, la ville est devenue assez (très) sale (rues) ce n'était pas le cas auparavant. Pour les sorties, j'avoue qu'il n'y a pas beaucoup d'animation à strasbourg et je trouve que d'autres villes font mieux.
Une des meilleures de l'Est : C'est une ville assez cosmopolite, dont l'ill enveloppe l'hyper-centre. Il y a de tout, à strasbourg : du pittoresque, de la culture, de la gastronomie... Et du bon ! Ce que j'aime à Strasbourg : Ville équilibrée, assez verte, où l'ill confère un certain charme. Le tram est bien conçu, on traverse la ville en 20 minutes. Beaucoup de monuments, d'histoire, de lieux de balade. La proximité de l'allemagne, de la suisse, et surtout des vosges est un atout. Il y a un bon réseau routier et autoroutier. La circulation en ville est assez fluide, par rapport à d'autres grandes villes. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : La cohabitation cycliste-piétons est très pénible, la ville a fait une grosse erreur en réalisant des pistes cyclables sur les trottoirs. La présence du parlement européen est une plaie : en période de session, plus de taxis, plus d'hôtels, plus de restaurants.
Ce que j'aime à Strasbourg : Une belle ville, l'architecture, pas trop de délinquance, la beauté de la campagne, les vosges et pistes de ski pas loin, les gens dans l'ensemble plutot honnetes. Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Mentalité d'une partie de la population, les gens très froids, le racisme, j'ai eu droit à plusieurs réflexions par rapport à mes origines (je suis du nord) sentiment de supériorité par rapport aux autres français alors qu'ils ne connaissent rien aux autres régions et ne s'y intéressent pas du tout (je connais des alsaciens qui ne sont jamais allé en allemagne toute proche) trop de règles, trop de manières, il faut tout prévoir à l'avance, l'ambiance très bobo du centre ville, très peu de vie nocturne, rien d'ouvert le dimanche, une ville ennuyeuse... Très loin de la mer, ca m'a beaucoup manqué aussi content d'être revenu dans ma ville natale.
Strasbourg : Strasbourg est une très jolie ville, où il fait bon de vivre. Sa cathédrale est à visiter au moins une fois dans sa vie ! Ce que j'aime à Strasbourg : La cathédrale, les parcs, les coins de verdure, le tram, les pistes cyclables, la petite france, les magasins, les maisons à colombage et bien sûr la choucroute ! Ce que je n'aime pas à Strasbourg : Certaines rues très sales et la période de noël, où il est presque impossible de circuler en ville !
Strasbourg est une bonne ville pour du tourisme, passer un petit weekend mais pas pour y faire sa vie.
Je confirme la froideur des alsaciens, leurs côtés "arrogants" se croyant mieux que les "francais de l'intérieur" comme ils disent et le racisme qui y règne. Sur le plan professionnelle, ca reste la ville la plus dynamique économiquement de la région mais il y a de meilleurs opportunités ailleurs, sans compter qu'un alsacien sera toujours favorisé lors d'un process de recrutement. A la base, j'étais venu rejoindre mon amie qui ne souhaitait pas s'éloigner de ses proches mais finalement, d'un commun accord, nous avons décidé de quitter l'alsace très prochainement. Pour ma part, après quatre années dans cette ville, le bilan est mitigé, je suis pressé de partir.
imagine7
Messages postés
14319
Date d'inscription
samedi 12 mai 2012
Statut
Modérateur
Dernière intervention
17 janvier 2019
3205 > Arnaud -
Réponse à Arnaud,
"français de l'intérieur" ne veut pas dire être raciste avec les personnes venant d'autres régions.
Ce sont les alsaciens qui se sont sentis exclus du reste de la France. En vous intéréssant à son histoire, vous comprendrez mieux. Désormais, les nouvelles générations ne donnent plus ce sentiment.
Ben moi si je pourrais revenir vivre à Strasbourg je reviendrai car c'est ma ville natale donc j'adore Strasbourg
Je suis née à Strasbourg mais ne m'y suis jamais sentie très à l'aise par rapport aux Alsaciens de souche, très froids avec les gens qui ne sont pas de chez eux et surtout sectaires. Beaucoup de gens de j'ai côtoyés n'acceptent pas qu'on les assimilent aux autres Français. La Ville est jolie mais pas très accessible pour les automobilistes et cela va en s'aggravant. En tant que touriste OUI. Les festivités qu'ont peut rencontrer ailleurs sont inexistantes et une ville "couche tôt". Sinon l'architecture est belle et historiquement ça vaut la peine de s'y attarder. J'attends avec impatience ma retraite pour pouvoir partir dans une autre région où joie de vivre rime avec partage et bienveillance avec les autres.
je vis à Strasbourg depuis 30 ans ville que j'adore
mais au fil des années Strasbourg est devenue une ville sale
et surtout une catastrophe en matière de stationnement
je suis à Neudorf
félicitations aux personnes qui ont eu l'idée géniale d'abord de supprimer toutes les places de parking de la place du marché et ensuite de mettre la rte du polygone en zone bleue
je suis sûre qu'aucune d'entre elles ne vit ni ne travaille à Neudorf
je dis ça parce que c'est mon quartier mais c'est partout la même chose
et nous allons voir tous les magasins des quartiers fermés faute de clients car pas de parking

bravo !!!
Je vis depuis 3 ans à Strasbourg. Contrairement au témoignage de la froideur des alsaciens, je ne l'ai jamais ressentis. Allé faire un tour en Charente pour découvrir la froideur humaine...

Le centre ville a du charme, Les transports en commun sont efficaces. La ville possède beaucoup de bars et de bars club. Pour les clubs il faudra sortir un peu de la ville. Les logements sont abordable selon le quartier.

A mon regret Strasbourg à du potentiel mais est miné par les représentations négatives sur la ville et les alsaciens. J'aime ma ville !
Le cadre de vie est vraiment agréable, il y a beaucoup de pistes cyclables; cette ville est plutôt sûr; le problème est que sur le plan professionnel si vous n'avez pas un patronyme qui sonne alsacien, d'autres personnes passeront devant vous....
Réponse à Gaston, c vrai ce que vous dites mais si vous allez au havre vous constaterez que c encore pire!
Une ville qui régale les pupilles et les papilles, de belles choses à voir, à faire. Néanmoins la mentalité des gens en général est terrible : soit ils sont froids, soit ils sont agressifs, soit ils sont mesquins... En plus il y a des bandes assez violentes qui traînent partout ! Mais ça reste une ville de choix, réputée, quoiqu'un peu conservatrice.
Magnifique ville maison en colombage de très belle place superbe
-
Ce n'est pas propre à Strasbourg, je suis originaire du Havre en Normandie et il y a exactement la même situation, je pense que c'est partout pareil.
J'habite Strasbourg et ça me plaît.
j ai dormi deux mois dans ma voiture tellement j ai postule
ALGÉRIE/SÉNÉGAL, je suis d'accord avec vous, sauf que j'ai habité au Havre plusieurs année, je me suis installé à Strasbourg et malgré mon départ du Havre, j'ai souvent entendu parler du Havre de façon très négative, la misère sociale, le chômage de masse, trafic d'armes, coups de fusils, saisies très importantes de drogues dures dans les cités du Havre : Montgaillard, La Mare rouge, Bois de Bléville etc.... ainsi que sur le port du Havre, port international.
LE HAVRE classée ville dangereuse par les autorités compétentes.
L'économie souterraine y est très développée, les gens vivent au RSA au Havre, ville très pauvre lié au milieu portuaire et à ses nombreuses cités ghettos au logements sociaux très répandus malgré les efforts effectués sur l'urbanisme, tous ces travaux cachent la misère, rien de plus, l'exil de la populace est fort d'année en année.
Je préfère sans aucune hésitation la ville de Strasbourg.
Jean-michel, Pour avoir entendu parler du havre en mal, je suis tout à fait d'accord avec vous.
Ville superbe, avec une architecture des plus remarquable.
http://translate.google.bj/...
Vincent.jack
Messages postés
1
Date d'inscription
dimanche 14 août 2016
Dernière intervention
14 août 2016
-
Désenchantement pour cette ville !

Point positif : le paysage est époustouflante , aux alentours de Strasbourg et à Strasbourg les parcs et les forêts sont très très belle . Les monuments les visites dans les musées sont très beau , les trams et les bus sont très bien desservis les prix sont raisonnables voir même bas pris .

Point négatif : la mentalité des gens sont hostiles chauvin égoïste fermer d'esprit , la civilité des cyclistes et des habitants gage en tout. Les points positifs de la vil le , j'ai du changer d'appartement car il était insalubre humidité était insupportable . J'ai dû saisir l'inspection de l'hygiène de Strasbourg pour qu'il soit déclaré insalubre .
Ne parlons même pas de la faculté de droit de Strasbourg professeur désagréable élèves plutôt occupé à s'envoyer en l'air qu'à construire leur avenir , de plus la plupart des cours de la faculté de Strasbourg sont des cours faux et archi faux le droit et général est un personnel et ses professeurs se paye le luxe de mettre à part Strasbourg .
Dans cette région il y a un hiver de neuf mois et un automne de trois mois il pleut constamment il y a de l'humidité été comme hiver .

En bref Strasbourg est mieux en photo qu'en live .
Bon c'est pas le Paradis mais ça reste une ville dynamique. Proximité de l'Allemagne et de la Suisse. Pistes cyclables en très grand nombre.
Très belle ville place à coter de l Allemagne Suisse coll les soirée du samedi soir je suis de Paris jprefert ailleurs les wikend après le travail
Il est certain que Strasbourg est mieux que Le Havre !
Niveau architecture une ville typique, très joli!
En revanche, restaurateurs mal aimables, peu scrupuleux! Nous avons été refouler car nous avions une poussette (pliable), un autre restaurant ou la on ne nous a pas accepter juste pour boire un verre!
Bon nombre de commerçants sont mal aimable et en plus donne l'impression de juste être la pour faire du business
-
J'ai gardé de beaux souvenirs de Strasbourg, belle ville, chaleureuse, Elle n'est pas la capitale de Noël pour rien à faire au moins une fois dans sa vie J'ai bien profité et je ne me lasse pas de revoir les photos juste un mot ''Magnifique''Strasbourg au mois de Décembre
Je vis depuis deux ans à Strasbourg et j'aime beaucoup cette ville et ses environs. Très agréable de s'y balader, surtout à vélo, une ville à taille humaine dans une région forte d'une culture attachante. Il est facile et rapide d'en sortir si l'envie de nature vous prend (la proximité des Vosges et de la forêt noire est un atout supplémentaire) et la ville en elle-même ne provoque pas cette impression d'étouffement que l'on peut ressentir dans certaines villes françaises. La circulation est relativement fluide hormis l'autoroute A4 qui collectionne les bouchons à certains horaires, on y trouve tout type de commerce, de services, de loisirs... Si de prime abord les habitants peuvent sembler reservés, voir peu accueillants, c'est qu'il faut du temps pour lier connaissance, mais pour découvrir souvent des gens attachants et fiers de leur région. Un recruteur m'a un jour fait part de la difficulté de recruter pour l'est de la France, mais aussi de celle de partir de cette région et de cette ville une fois que l'on y a passé quelques années. C'est mon cas...
Strasbourg est une ville froide tant au niveau du climat que de ses habitants. __J’étais en vacances durant 2 semaines là bas. A part la cathédrale, il n’y a absolument rien à voir d’autre. __Les rues sont très risquées, il y avait beaucoup de cas-sociaux, j’ai été interpellée à plusieurs reprises dans la rue par des garçons des garçons. Je ne me sens pas en sécurité’ dans cette ville. ____
Commenter la réponse de Isabelle