Votre avis sur Gray

- - Dernière réponse :  Mamyblue - 5 juil. 2017 à 17:57
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/gray/ville-70279

Afficher la suite 
Ville très jolie et sympathique. Mais il faut plutôt habiter dans un petit village alentours. Une multitude d'activités sportives ou culturelle possibles, des club très actifs mais dommage que ce ne soit pas une ville étudiante car beaucoup de jeunes partent à cause de leurs études.
Ce que j'aime à Gray : La simplicité. Ce que je n'aime pas à Gray : Un manque d'activités pour les jeunes, un manque de dynamisme.
Pourquoi GRAY ? : BONNE PETITE VILLE A LA CAMPAGNE. Ce que j'aime à Gray : La qualité de vie. Les prix de l'immobilier. L'authenticité et la proximité des gens. Ce que je n'aime pas à Gray : Le taux de chômage élevé. Les maisons abandonnées.
Gray, une ville trop méconnue : Une petite ville sympathique, dynamique sur un plan culturel, dotée d'un patrimoine riche, mais une ville trop méconnue et qui malheureusement ne jouit pas toujours d'une bonne réputation, certainement à tort. Ce que j'aime à Gray : Son site au bord de la Saône, des commerçants accueillants, son musée avec ses expositions temporaires de qualité, sa basilique et son orgue, son architecture non apprêtée au tourisme. Ce que je n'aime pas à Gray : Un patrimoine architectural négligé, des commerces qui ferment, des devantures abandonnées, une certaine morosité.
Accueuil camping-cars : Un potentiel touristique intéressant pour les plaisanciers de la route, que sont les camping-caristes. Ce que j'aime à Gray : L'aire de service "camping-cars".
Une ville morte : Une jolie petite cité mais aucune volonté de dynamiser économiquement la ville, le centre ville meurt, les entreprises ferment, le chômage augmente, la population s'effondre, les services publics disparaissent peu à peu et l'importance donnée à la culture est faible. Un vrai gâchis. Ce que j'aime à Gray : Le cadre de vie. Ce que je n'aime pas à Gray : Le manque d'ambition et de développement et le manque de volonté d'endiguer la lente destruction de la ville sur le plan économique et culturel.
Agrayable : Les commentaires vont tous dans le même et bon sens, ville moyenne avec une qualité de vie (la saône, clubs sportifs...) mais beaucoup à faire c'est à chacun de nous de se bouger pour agir. Ce que j'aime à Gray : Convivialité, vie abordable, cadre magnifique, proximité de grandes villes : Besançon, Dijon et de plus petites : Dole, Vesoul. Mise en place de plusieurs festivals de musiques à prix sympa !!! Nouveaux commerces en centre ville depuis peu. Ca bouge finalement ! Ce que je n'aime pas à Gray : Le chômage, les entreprises qui délocalisent, la passivité de certains qui critiquent au lieu d'agir !!! Relativisons il y a pire comme situation.
GRAY doit Bouger et va Bouger grâce à VOUS : Beaucoup de gens disent... Il n'y a rien à GRAY.... Mais êtes vous allé ailleurs ? Qui y a t-il ailleurs qu'il n'y a pas à Gray ? Voyons... Il y a : Ecoles ? Crèches ? Hôpital ? Théâtre ? Groupes de Musique ? Pompiers ? Infirmières ? Docteurs ? Salle de Gym ? Foyers d'anciens ? Maisons de retraites ? Fromagers ? Paysans ? Agriculteurs ? Gendarmerie ? Stade ? Piscines ? Cinéma ? Sports... A peu près tous... Rivière ? Bateaux ? Péniches ? Hôtels ? Restaurants ? Commerces ? Artisans de toutes sortes (et en plus des bons) ? Sandwicheries ? Aérodrome ? Aire de Jeux ? Parcmètres ? Mairie ? Pêcheurs, Vélos... Je crois qu'il y a tout. TOUT... Et même plus que dans beaucoup de communes. Oui il y a des râleurs, des gens contents, des gens pas contents, des chômeurs, des actifs... Moi je crois qu'il y a beaucoup de gens qui ne sont pas sortis de leur milieu et râlent sans savoir ou avec raison aussi. Il y a surtout des gens qui ne participent pas aux activités et restent devant leur télé. Ce que j'aime à Gray : Un cadre historique exceptionnel, musées et expositions, un cadre de vie magnifique, une proximité avec de nombreuses grandes villes : Besançon, Vesoul, Dijon, Dole, à 2h30 de Lyon, Genève, Paris... La ville propose de nombreuses animations théâtre, (un Nouveau Cinéma) musique, plusieurs festivals de musiques, plusieurs animation de haut niveau, handball, kayak, triathlon, et de nombreuses autres activités nouvelles, comme le pilotage, les balades en péniche et tout cela a des PRIX très abordables par rapport aux grandes villes de France. Des Nouveaux commerces en centre ville depuis peu aussi avec des artisans de très haute qualité. Donc à peu prés tout et même plus que dans de nombreuses grandes villes... Ce que je n'aime pas à Gray : L?IMMOBILISME collectif de nombreuses personnes et certains commerçants qui pleurent sur leur sort et qui ne font rien pour dynamiser leur propre activité. Ne décorent même pas leur propre boutique. Ne participent pas aux activités proposées, etc. Il faut d'abord croire à ce que l'on fait. Certains ferment trop ou ne ce concertent pas pour ouvrir. On parle toujours d'autrefois. L'avenir est là. On dit qu'il n'y a pas de boulot. Il y en a peu. Mais quand on veut un plombier ? Un électricien ? Un garagiste ? Un chauffagiste, un maçon ? Un menuisier ? Ils sont toujours tous DEBORDES on n?est pas libre avant 15 jours... Alors AGISSONS, REGARDONS ailleurs avant de critiquer et vous verrez que GRAY n'est pas si mal que ça et que votre cadre de vie est envié par beaucoup de personnes... Tout peut changer si tout le monde participe.
Avis sur gray : Ville triste et qui se laisse mourir malgré un très beau potentiel. Ce que j'aime à Gray : La proximité de la campagne et des grandes agglomérations Dijon et Besançon à 50 kms chacune. Ce que je n'aime pas à Gray : Des routes défoncées, de bouchons constants, un nombre de poids lourds importants qui traversent la ville (ca fait 10 ou 15 ans qu'ils parlent de dévier Gray, va falloir y penser ! Beaucoup de petite délinquance pour une ville de cette taille, pas d'emploi. Une ville qui se reposent trop sur la proximité de Vesoul (55kms) Besançon (40 kms) Dijon (50 kms) et Langres (55 kms) alors que cette proximité pourrait lui permettre d'exploser. Une gare sncf sans train (oui je sais c'est rare mais à Gray ça existe...) peu de transport en commun pour accéder aux grandes villes voisines. Peu de déco pour les fêtés de fins d'années. Peu d'animation (à l'exception de rolling saone qui est sympa).
Manque d'activités jeunesse : Gray est une ville sympathique mais qui va mourir par le manque d'activité pour les jeunes. Il y a pas de boite nuit, à 21h gray est dans le noir tout est fermé. Ce que j'aime à Gray : Les parcs, le nouveau centre ville qui s'améliore. Ce que je n'aime pas à Gray : Manque d'activités nocturnes.
Comment faire mourir une ville ? : Vivre et laisser mourir, non ce n'est plus le titre d'un james bond mais bien la réalité d'une pauvre ville de haute Saône nommée gray ! Depuis des années, les hautes instances dirigeantes de la ville se réclament et se félicitent d'un travail fabuleux autour de cette ville. Construction de parkings, rénovation du cinéma, création architecturale, rénovation du centre ville, etc. On pourrait dire bravo monsieur le maire et merci de nous donner tant de belles choses ! Le problème est que la rénovation du centre ville est minable, les barrières le long des trottoirs empêchent les livreurs de desservir les commerces, le stationnement minute pour chercher sa baguette de pain, retirer de l'argent, ou aller boire un verre est supprimé. Pour accéder aux commerces garez vous dans les parkings extérieurs ! Et bien non ce n'est pas comme ça qu'on relance un dynamisme commercial ! Le commerce à gray crève ! Aujourd'hui de nombreux commerçants voyant leur intérêts vont se délocaliser dans un centre commercial et installer leur commerce dans des cellules prévues à cet effet. Le centre ville restera l'ombre de lui même. Vivre à gray relève de l'inconscience, le chômage, la délinquance, etc. Pour la gendarmerie il n'y a pas plus de délinquance qu'ailleurs, très bien, politique de l'aveugle ! Depuis 2000 la délinquance a changée, elle est devenue plus violente, drogue, dégradation, etc. L'idée des caméras de télésurveillance auraient du germer un peu dans l'esprit des hautes instance de la ville et en placer dans des lieux stratégiques au lieu de dépenser de l'argent dans des parkings inutiles. La place des tilleuls, et son decorum architectural est une sinistre plaisanterie, une sorte de gros lampadaire et des murs gris... La gestion de la ville est chaque jour plus surprenante... Ce que j'aime à Gray : Enfin, le haut de la ville se repeuple de commerçants, et grande nouveauté depuis des années qu'on l'attendait, un distributeur automatique de billets. Gray est une ville agréable pour les retraités, de belles promenades, et quelques commerces de proximité... Toutes les activités sportives sont à la portée de chacun, piscines, salle d'escrime, stade, tennis, équitation, gymnases etc... Et bien sûr la beauté de la Saône. Ce que je n'aime pas à Gray : La mentalité grayloise, ville de cancans, et non productive, une association de commerçants fantôme et surtout un sentiment de laisser-aller... Des parkings ridicules, pas de sécurité, une rénovation du centre ville horrible inadéquate et peu pratique, un changement superflus, et pourquoi pas un tramway ? Bien que le tacot aie existé à gray...
Gray de nuit : Gray devient un repère de voyous la nuit. Car lorsque j'ai raccompagne un couple d'ami un soir vers les 10h, j'ai été suivi jusqu'à la sortie de la ville, par des jeunes en voiture, comme s'ils protégeaient un territoire militaire, alors que j'aurais préfère voir une ronde de police à la place de ces voyous. Le dessus de la ville est devenu, ville privée ? Et hors contrôle de l'ordre public ? Ce que j'aime à Gray : Le calme de jour, les commerces. Ce que je n'aime pas à Gray : Les voyous qui prennent gray pour leur ville.
Gray : Ville très agréable, bonne qualité de vie, beaucoup d'écoles, de collèges et de lycées, le lycée polyvalent est l'un des meilleurs de la région en sport et en taux de réussit au bac, les clubs de sports comptent parmi les meilleurs également (piscine, 2ème régional...) Ce que j'aime à Gray : Promenades, patrimoine, ville dynamique.
Gray ville foutue ! : Gray est en train de crever ! Le centre ville rénové... Tous les magasins fermés ! Très jolie la rue piétonne. Mais ne vous y promenez pas sans bien tenir vos enfants par la main. Car entre 2 courses poursuites a scooters ou en voitures, vous prenez le risque de vous retrouver a l'hopital en quelque minutes. Et la nuit ? Alors là, on se lache ! Feux de poubelles, de véhicules, cambriolages et toujours courses de voitures etc... Par contre, vous lisez la presse de gray le jeudi, aucun faits divers ! Tout est camoufflé. Le pire, c'est que ces fauteurs de trouble ne sont même pas graylois depuis longtemps ! Pour ma part, voilà 40 ans que j'y vis, j'y suis née et mon plus grand projet cette année est de déménager très loin. Ce que j'aime à Gray : Plus rien ! Ce que je n'aime pas à Gray : Le laxisme des élus.
La ville reprend son souffle : Depuis quelques années gray reprend son souffle avec la rénovation du.Centre-ville et l'implantation de nouvelles enseignes comme cache-cache ou.Billabong, l'agrandissement de la zone d'activités gray-sud ou encore la.Construction du centre commercial quai mavia. Ville magnifique, sure,incroyablement fleurie, avec un riche patrimoine, à ne pas louper. Ce que j'aime à Gray : Le dynamisme économique, les espaces verts, les promenades sur les quais en.Bord de saône, son patrimoine, ses habitants chaleureux. Ce que je n'aime pas à Gray : Le manque de transports urbains.
-
Gray, comme toutes les villes et villages de Haute-Saône, pourrait être une ville agréable si elle ne manquait d'un élément crucial pour son avenir : le Dynamisme des politiques. Et quand je parle de politiques, je parle de toute la hiérarchie depuis le niveau local jusqu'au niveau régional.
A tout niveau, les décisions tardent ou bien ce sont des décisions inutiles voire aberrantes. Nos représentant ont-ils les connaissances économiques suffisantes ? Sont-ils réellement motivés à représenter les citoyens ? Les quelques rares élus dignes de ce nom que je rencontre, semblent être rapidement démotivés par l'apathie générale. Conséquences : ils ne renouvellent leur mandat que de façon limité.
Le centre historique de cette jolie ville est mort, peut-on espérer un réveil rapide nécessaire à un avenir serein ? J'ouvre les paris : je mise à 100 contre 1 que non pour les 10 prochaines années. Rendez-vous en 2025.
se déplacer en bus de ville : une solution facile à condition toutefois que les horaires le permettent - difficile de motiver les Graylois à cette pratique quand deux trajets sont prévus l'après-midi du 1er Septembre au 5 juillet et le matin uniquement de juillet à fin août !!! De plus, quand on vient d'Arc les Gray, quelle galère - quand est-ce que la Communauté de Communes agira pour rendre accessible la Ville ?
A voir également: