Votre avis sur Draguignan

- - Dernière réponse :  Nino - 6 juil. 2019 à 23:22
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/draguignan/ville-83050

Une petite ville où il fait bon vivre à 1/2 heure de la mer et 1 heure de la montagne, des lacs proches, le verdon magnifique à chaque moment de l'année, et plein de chose encore à découvrir...
Ville à la population vieillissante, Draguignan est une ville plutôt agréable à vivre, mais qui reste dans l'ombre des cités de la côtes d'azur sur le plan des sorties nocturne. La nature environnante est aussi belle que fragile.
La ville est agréable à vivre. On y trouve l'essentiel et le plateau médical est exceptionnel. De nombreux projets urbanistiques ont été réalisés.
C'est une ville agréable dans l'ensemble.
Ma ville... : Le type même de la petite sous-préfecture.
Sympa : Petite ville entre mer et montagne, très agréable à vivre mais qui manque cruellement d'animation la nuit et où l'insécurité devient de plus en plus présente.
Ce que j'aime à Draguignan : Le climat, la proximité de la mer et de la neige, le plaisir de se balader dans l'arrière-pays, je pense que Draguignan est plus prisée par les retraités que par les actifs. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Habitant en retrait du centre ville, j'ai l'impression qu'il n'y a que le centre ville qui existe. Randonneur il n'y a pas assez de parcours signalés ni balisés et les pistes cyclables ou piétonnes sont quasi inexistantes.
Une ville à la campagne : Draguignan jouit d'un climat clément et propice aux ballades. Ceux qui aiment la nature seront comblés, ceux qui aiment les grandes villes déçus. Ce que j'aime à Draguignan : La proximité de la mer et de la montagne qui offrent une multitude d'activités de plein air. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Comme dans toutes les petites villes, il ne se passe pas grand chose à Draguignan et tout le monde est au courant du peu qui s'y passe !
Dragui : Une petite ville provinciale où si l'on n'est pas de naissance dracénoise l'intégration est difficile. Ce que j'aime à Draguignan : Le vieux village. Ce que je n'aime pas à Draguignan : L'absence d'activités pour les jeunes (cinéma minuscule, idem pour le bowling, pas de patinoire...) la chèrté de la vie, la mentalité, la difficulté de trouver un emploi pour les jeunes.
AH DRAGUIGNAN : Sympathique, je dirai plutôt village que ville car quasiment tous le monde se connait ! Ce que j'aime à Draguignan : Ce qui est génial c'est qu'on est au centre des grandes villes, qu'il y a le magnifique lac à côté, la chère montagne que j'aime tant et pourquoi pas la mer. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Malheureusement à Dragui c'est toujours les mêmes personnes, il n'y pas de travail et l'été on étouffe. Et le pire tout est fermé à 19h30 MAXI.
Dragui pas mal : Draguignan est une petite ville avec des rues propres, des commerces sympas. Ce que j'aime à Draguignan : J'aime le calme, la situation géographique, près de la mer mais pas au milieu des touristes, prés du lac et de la montagne. La population est un peu froide au première abord mais ensuite très sympathique. J'adore les animations de l'été... Les Dragui Folies qui proposent des spectacles divers, vraiment pas mal, il y en a pour tous les goût et plus c'est gratuit. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Il manque des activités et des lieux de rencontres pour les jeunes et les moins jeunes. Il est très difficile de trouver une terrasse de café accueillante après 20h même le samedi soir.
Dragui, ville endormie : Draguignan est une ville coincée entre mer et montagne, une ville de passage pour ce rendre dans les gorges du Verdon mais où les touristes ne s'arrête pas car très peu d'animations, un seul parc pour se détendre mais très mal entretenu (que fait le personnel de la mairie ? ) et souvent fermée au public, un minuscule centre ville, une minuscule piscine pour 35 000 habitants et ne parlons pas de la mentalité des gens qui est exécrable, si t'es pas de Dragui (comme y disent) et que tu n'est pas fringuée en fashion victime tu ne connais rien à la vie, bef pas grand chose à faire et à voir dans cette ville. Ce que j'aime à Draguignan : La proximité du lac de Saint-Croix, des gorges du Verdon et de la mer mais ce n'est pas à Draguignan. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Beaucoup de choses : le manque de dynamisme et d'emploi, le centre ville sale, le manque de parc et de verdure et surtout la mentalité des gens qui est bidon et sans intérêt.
Bof... : Ville sacrifiée depuis plus de 30 ans. Par une politique d'immobilisme ininterrompue. Ce que j'aime à Draguignan : Patrimoine culturel et architectural très intéressant s'il était valorisé. Ce que je n'aime pas à Draguignan : L'absence de perspective d'emploi, le prix de l'immobilier complètement déconnecté avec le pouvoir d'achat de la majorité des Dracénois et principalement des jeunes couples et des jeunes cadres.
Draguignan les défauts de ses qualités ! : Draguignan est une ville où il fait bon vivre si on a la situation pour !!! Et les moyens... et encore même en ayant le permis et l'emploi : on en a mare de devoir aller jusqu'à Grand Var le week end quand il y a un monde fou, pour enfin trouver des boutiques sympa. Ce que j'aime à Draguignan : A Draguignan, on aime la convivialité entre les dracenois, se croiser, se saluer, avoir ces repères, aller boire des pots en ville assis à une terrasse ensoleillée, on aime les promenades à la "clape" le dimanche quand il fait beau. On aime la proximité avec la mer, ou la montagne. Il fait bon se retrouver sur la place du marché le samedi matin, dire bonjour aux commerçants et bénéficier d'une qualité de vie, que nous offre le calme, et l'environnement de cette ville. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Bien entendu, il manque un "renouveau" à la ville, qui offrirait aux jeunes de quoi se cultiver, des conférences intéressantes, des activités culturelles qui permettraient aux jeunes de moins trainer en scooter et de faire autre chose. Le manque d'intérêt pour cette jeunesse est triste et regrettable. Un bowling, des bars : voilà ce qu'on leur offre. Pour les plus aisés, il y a les activités sportives ou associatives, mais il manque vraiment ce petit stimulant intellectuel et culturel pour ces jeunes. Concernant l'emploi, le manque d'information est la principale raison des difficultés à trouver.
La belle vie : C'est une belle ville qui demande peut être un peu de rénovation, j'adore le climat avec des saisons assez marquées, assez froid l'hiver et chaud l'été. Ce que j'aime à Draguignan : La proximité de la mer, de la montagne, du Verdon et même de l'Italie. La ville et la campagne se partage le terrain et n'oublions pas que toute sorte de commerce sont à proximité. J'adore les gens car je suis natif de Draguignan. Ce que je n'aime pas à Draguignan : C'est vrai que la mentalité des gens est bizarre mais étant de Draguignan ça ne me choque pas, il suffit juste de connaître les bonnes personnes, manque d'activités la nuit, été comme hiver, nous sommes obligés d'aller au bord de mer pour trouver un peu d'animation.
Dormez braves gens : Une ville gérée comme un gros village. Idéale pour le troisième âge et la fonction publique. Ce que j'aime à Draguignan : Le climat. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Le peu de considération de l'administré. Une politique essentiellement immobilière. Aucune politique touristique cohérente. La ville cache derrière ses parterres fleuris un personnel pléthorique rarement aimable. Dépenses somptuaires et fiscalité écrasante. La jeunesse est invitée à aller se distraire ailleurs. Draguignan est restée une ville du XIXème siècle.
Draguignan ma ville : Petite ville qui commence à bouger et à être bien sympa. Ce que j'aime à Draguignan : cette ville est devenue sympa car il y a eu de gros travaux et un centre ville ou les boutiques resurgissent enfin,étant dracenoise et jeune je peux vous dire que pendant un moment il faisait pas bon de vivre ici car c'était triste. j 'aime la sécurité et les rues piétonnes sans voiture très agréable .le marché et j'adore les terrasses au soleil. Ce que je n'aime pas à Draguignan : les gens qui critiquent sans avoir connu avant. le soucis de ne pas trouver d'établissement pour les jeunes a cause du non respect des patrons (trop de boisson trop de bruit) pensez aux voisins ! et aussi pas trop d'établissement pour les étudiants et une belle bibliothèque. le parc hausseman un peu vieillot.
Ville dortoir : Un "joli village" de 40 000 habitants. Ce que j'aime à Draguignan : Ses rues piétonnes, son marché, son climat. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Son immobilisme en matière de création d'emploi, de logement social ou à prix raisonnable pour les jeunes ménages, ses places de crèches non disponibles, son absence de lien entre les générations.
Ma ville d'accueil : Une ville au milieu d'un désert. Le désert j'adore, je suis randonneur, la montagne, la mer, la campagne, la foret, on ne manque de rien. Ce que j'aime à Draguignan : C'est petit, on la traverse à pied en 15 min. Ville idéale pour travailler, car pas trop de bouchons. Si on a la chance d'habiter un village en périphérie, c'est le pied. Ce que je n'aime pas à Draguignan : La mentalité des Dracénois, mais c'est une grande minorité. Pour eux le café (près de la sous préf), c'est le centre du monde. Pas étonnant qu'il n'y ait rien autour : malgré la communauté d'agglomération (gouffre financier), absence totale de pistes cyclables. Le plan d'eau... on en parle depuis longtemps, au café et en période électorale. Les commerçants, toujours les mêmes noms qui reviennent, on s'étonne des prix après... Même en grande surface : la même enseigne à 5 km de distance ! Encore un exemple de nos autochtones : le stationnement en double file en particulier devant le café. Encore un mot pour montrer l'efficacité de la communauté d'agglomération : Draguignan projette la création d'un skate park excentré. Trans, distant de 4 km projette la création d'un skate park. Pensez vous que nos Elus (même courant politique pourtant) penseraient à en faire un seul, mais un beau entre les 2 communes ? Il y a pourtant largement la place...
Chouette ville : Moi, je viens d'arriver à Draguignan, et je trouve cette ville très agréable. Et j'aime bien les gens qui vivent ici. Ce que j'aime à Draguignan : Le temps, les marchés, les gens, le centre ville, les commerçants. Une bonne énergie ambiante. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Le prix de l'immobilier, ridiculement haut. Le manque d'animation, malgré un énorme potentiel ! L'absence de potager en location, (j'aime bien l'idée).
Vive le troisième âge ! : Une petite ville moyenne qui n'a pas changé depuis bien longtemps. Ce que j'aime à Draguignan : Certains endroits sont sympa, le lac est pas loin, la mer non plus. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Les soirs et les fins de semaines, il est impossible de trouver une animation pour les moins de 40 ans !
Pourrait mieux faire : Esprit sous-préfecture par excellence, bourge et 19ème. Ce que j'aime à Draguignan : Je préfère nettement vivre dans mon village limitrophe. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Manque d'animation. Rues et terrasses désertes dès 20h hiver comme été (y aurait-il un couvre feu ?). Commerce fermés au plus tard à 19h30 même en période de fêtes et en été. Commerçants pas très "ouverts". On a l'impression de les déranger dans leur boutique. On est obligé de faire des kilomètres pour trouver des commerces à des prix abordables.
Ville d'administrations, pas de gare sncf... : Scandaleux - toutes les administrations : sous préfecture, Faculté de Droit, Conseil Général, I.U.F.M., Hôpital, même le tribunal de grande instance, et la Prison ! Manque... L'arrivée du train à Draguignan sous-préfecture du var ! On ressent comme un manque d'intérêt pour cela ! Les Bus rapportent ils tant à la commune ? Souvent je vois passer celui de la ligne 2... Seul... Le chauffeur, évidemment un bus par heure, et trop cher ! Je préfère tout faire à pieds, de plus les parkings sont pratiquement tous payants - pas de pistes cyclables ! Manque de trottoirs - les Piétons se sentent délaissés ! Ce que j'aime à Draguignan : Petite ville sympa, non polluée... Qui ne demande qu'à progresser et à ne pas ressembler à "un gros bourg endormi"... Des associations existent pour le retour du train à Draguignan, la sncf rétablit les petites lignes (ex. Cannes Grasse)... Ce que je n'aime pas à Draguignan : Eau très chère - Fonciers trop chers - pas de place pour se garer - j'ai habité 20 ans à Fréjus Plage près de la Base Nature... Dur de s'y faire à Draguignan ? Où faire du vélo en toute sécurité ? Le soir les rue ex centrées du Centre Ville ne sont pas sûres du tout - mes enfants et petits enfants habitent Draguignan - que faire le dimanche à Draguignan ?
Difficile : Cela pourrait être une ville sympa mais en fait il n'y a rien a y faire de spécial. Ce que j'aime à Draguignan : Son climat. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Le manque de structure pour le sport ! Pas de possibilité de faire de vélo. Manque de parking gratuit. Trop de voiture garée en double file ! Et le dimanche ici c'est ville morte !
Draguignan ville de retraités : Draguignan est une ville de militaires et de retraités. Tout est fait pour décourager les jeunes. Ce que j'aime à Draguignan : Petite sous préfecture bourgeoise et compassée. Le boulodrome est l'objet de toutes les attentions. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Pas de piste cyclable, trottoir salle et en mauvais état. Une petite piscine ouverte, l'autre est fermé depuis 1 an. Peu de logements sociaux, peu d'aide à la jeunesse.
Encore un effort : Dragui c'est une ville de garnisons dragui c'est une sous préfecture ect... Ect... Ect... Ce que j'aime à Draguignan : On est vite a la campagne. Et les villages aux alentours faut prendre son temps de les visiter ! Magniffffiquos. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Un peu plus de propreté encore un effort pour les animations. Et aussi pour les jeunes. Aller on va y arrivez !
Ce que j'aime à Draguignan : Le skate shop de dragui poco est assez bien, bien que petit. J'aime bien le théâtre qui est super grand. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Il n'y a pas de skate park ! Il y a une pétition pour l'ouverture d'un skate park je croit il faut allé a poco pour la signer. Venez nombreux ! Et j'aime pas les cinémas de dragui car déjà ils on le même nom ce qui fait que on sais pas trop ou allé quand on voit sur le net eldorado. Sur celui de la place quand il y a de la queue sa bouche toute la rue il n'y a pas de barrière ou passages pour délimiter. Et les salles (du moins certaines) ne sont pas chauffées...
Villa gar(ni)son : Une ville coincée dans un costume trop petit, cachant mal un embonpoint sans avenir. Ce que j'aime à Draguignan : Son marché, qui devient peau de chagrin, sous l'appellation "provencal", sa bibliothèque qui reste riche et au centre-ville malgré tout et la terrasse du gay cap ! Ce que je n'aime pas à Draguignan : Une ville de garnison, son couvre-feu qui fait ressembler tous les soirs à des dimanches d'avant noël, ses panneaux publicitaires qui tuent son paysage à chaque entrée/sortie du bourg, cette petite mort qui se fera griller à vVidauban.
Draguignan le coeur du Var : Ville où il fait bon vivre, pittoresque chaleureuse accueillante, au climat privilégié. Ce que j'aime à Draguignan : Le centre ville ses ruelles fraîches les maisons, son passé la richesse de son musée de la bibliothèque ; situés dans des restes de fortifications le couvent ; son environnement verdoyant riche bref, tout y est charmant un vrai régal pour les yeux et l'odorat. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Les critiques qui sont sans cesse formulées par des habitants non originaires de ce beau département. C'est dommage de voir cette population très passionnée par des jugements violents et erronés. Trop d'habitants qui n'ont pas encore appris à aimer cette ville que... J'adore.
Ce que j'aime à Draguignan : Rien. Si, peut-être le monoprix même si les vendeuses sont très désagréables. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Il n'y a rien à faire. Le théâtre est miteux comme les cinémas qui tombent en lambeaux. Il n'y a que trois rues principales et rien d'autre. Quand on n'est pas de Draguignan les gens vous jugent très mal. Il n'y a qu'un musée et c'est celui de l'artillerie, très joyeux tout ça. Il n'y a pas de boutiques. Il n'y a pas de skate parc, le tennis est à l'autre bout de la ville et une fortune a été dépensée dans une fontaine immonde qui ressemble à un presse citron. En gros, il n'y a rien à faire, c'est une ville morte, gens actifs s'abstenir.
Noël triste : C'est noël et vraiment à draguignan, il ne semble pas, à part la patinoire... Le marché de noël, n'en parlons même pas, les chalets sont absents cette année, ça ne dure qu'une journée, et la fréquentation n'est pas au rdv. Enfin bref draguignan est une ville sinistrée un point c'est tout. Ce que j'aime à Draguignan : Rien. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Tout.
Je vais retrouver Draguignan : J'ai vécu plus de 10 ans à Draguignan que j'ai du quitter pour Brignoles pour des raisons professionnelles en 98. Quelle déception de quitter cette ville vivante, où il y a de la vie, de la distraction, des buts de sorties, un environnement de villages et de sites hors du commun, des fêtes, des vraies, une très bonne animation tout au long de l'année. Ce que j'aime à Draguignan : L'animation qui y règne, les fêtes en saison estivale, le dynamisme des commerçants, son service hospitalier exceptionnel, tout ce que j'ai quitté et qui n'existe pas ici à Brignoles, c'est pourquoi étant maintenant retraité j'ai choisi de revenir habiter Draguignan. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Peu de choses en définitive, et j'ai du mal à en trouver, j'en parle en connaissance de cause, ayant habité la ville plus de 10 ans.
Ville sans grand intéret : Cette ville a un potentiel mais les politiques publiques sont peu ambitieuses ou du moins peu tournées vers \"l'individu moyen\". Comme dans la plupart des villes, si on a un revenu confortable, on peut trouver un bel appartement, pour les autres ; attention aux impôts locaux et à la flambée des prix de l'immobilier. En gros draguignan c'est près de tout mais très près il n'y a rien. Le week-end : c'est le désert de gobi ! D'ailleurs, le dracénois de base (à revenus corrects) part le week-end : à la plage ou au ski. Les autres doivent rester chez eux car je ne les croise pas dans mes balades dominicales. Ce que j'aime à Draguignan : Le climat propre à la région. Quelle chance de vivre dans un département très boisé et dans un climat tempéré. Toutes saisons sont jolies dans cette nature parfois malheureusement peu respectée. Le théâtre : bonne programmation mais cela reste un loisir couteux pour les petits revenus. Le cinéma : malgré les critiques qui fusent (très méritées d'ailleurs lorsque les séances ont lieu sans chauffage !), je l'aime bien malgré tout. La programmation est très diversifiée, les prix corrects (50 euros la carte de 10 séances). La ludothèque mais elle est malheureusement rikiki ! Les quelques rues du centre-ville, mais les commerces sont un peu couteux et peu originaux. Bref si vous avez un job intéressant et un peu d'argent pour \"sortir de la ville\" le week-end, vous y trouverez toutes les commodités. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Pas de loisirs \"libres et gratuits\" pour les enfants : un parc public à l'abandon, qui ferme à 18h dans les belles journées de septembre (pour horaires d'hiver !). Les écoles sont mal entretenues, les salles et les sanitaires sont d'un autre temps. Il n'y pas de lieu pour flâner et prendre du bon temps. Les bars et cafés sont peu conviviaux. Globalement la mentalité est désagréable, ambiance de village avec ses commères, ses grandes gueules et ses menteurs. Mais ça c'est typique du var ! Et je sais de quoi je parle, je suis née ici. Je les connais bien les gens qui t'embrassent bras ouverts et qui te rhabillent 4 fois pour l'hiver dès que tu tournes le dos. Je pars de draguignan sans regret. Cette ville manque d'envergure, d'ambition. 40000 habitants pourtant mais pas de vie nocturne, un marché \"provençal\" qui vend du \"made india\" et des légumes de rungis. La médiathèque : rikiki n°2. Mais complexe culturel à venir !
I love Draguignan : Draguignan est une ville génial, il y a des activités pour les jeunes (et pour tout le monde) aussi bien en été qu'en hiver organiser par la mairie ou l' odel var, la fête foraine. Les gens qui critiquent draguignan ne connaissent pas bien la ville. Ce que j'aime à Draguignan : En hiver : la patinoire, un toboggan géant dans le parc anglais pour noël de nombreuses activité son organisées ( marché de noël, montée du père noël sur la tour de l' horloge... Etc ) la ville est décorée avec de nombreuses guirlandes lumineuses qui embellissent la ville. En été : les soldes, l'été cinéma, la fête foraine, la soirée mousse, la fête de la musique, le défilé et le bal du 14 juillet, de nombreuses activités théâtrales et musicales, le corseau fleuri ( matin et soir ) de nouveau café et restaurants se se sont installés a draguignan pour le plus grand bonheur des touristes et de draguignan ! Les écoles et les collèges sont en rénovation par des professionnelles et par des chantiers jeunes. Les chantiers jeunes lavent la nartuby suites au inondations ( la ville re vie ! De nombreux appartement et de nombreuses villa ( en très bonne état ) sont à vendre ou à louer. De nombreux emplois sont disponibles à draguignan. Deux grandes piscines sont a votre disposition et bien entretenu. Les gens sont accueillant. Pas de couvre- feu a draguignan ! Ce que je n'aime pas à Draguignan : Dommage que les magasin ferment a 19h 30 au plus tard (les salarié on une vie derrière leurs emplois ). Presque rien a redire !
Draguignan une qualité de vie : Une ville moyenne ou l'on peux tout trouver sur place sana faire des kms (alimentation, bricolage, associations...). Ce que j'aime à Draguignan : Un climat super, pas de bouchons sur les routes, un immobilier à des prix "convenables" par rapport au bord de mer en etant à 30 km de la cote et à 100 km des pistes de skis. Une ville qui évolue lentement mais surement. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Un centre ville qui meriterait un bon ravalement.
A fuir : Je vis à draguignan depuis 12 ans, j'ai vécu dans d'autres villes et il n'y a pas à dire dragui c'est nul !Il n'y a rien à faire, le centre ville est mort, les boutiques ferment entre midi et deux, elles ouvrent à 9h ferment à 12 et réouvrent à 15h30 pour fermer à 19h !A part le marché le mercredi et le samedi, il n'y a rien a faire. Le week-end la ville est morte !Les \"parcs\" ne sont pas entretenus et ferment vers 18h.Il n'y a pas d'animations, si vous avez plus de 15 ans et moins de 70 ans, ennui garantit !C'est une ville militaire et ça se sent.Pour moi draguignan est une ville qui pète plus haut que son c... Ce que j'aime à Draguignan : La proximité entre mer et montagne.La trouée verte. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Le prix de l'immobilier, c'est pas la côte, faut pas abuser !Du béton, du béton, du béton.Le manque d'animation.Le centre qui ne donne absolument pas envie.Dans les administrations, on a vraiment l'impression de les faire ch...Les odeurs d'égouts, la ville s'agrandit mais rien n'est fait pour les évacuations, à chaque grosse pluie certains égouts débordent.L'incivisme.L?hôpital à fuir.
Ville de draguignan : Une ville morte aucune animation pour les jeunes encore moins pour les quaranteines place de parking payant moi qui domicile en debut de ville.Ville qui sent mauvais pas de netoyage avec des deodorants et pourtant il y en a ! Et encore j en passe. Ce que j'aime à Draguignan : Beau marcher le mercredi et samedi. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Sans commentaires trop a dire.
Désésperante : Draguignan une ville assée bien lorsqu'on est militaire ou alors retraiter (ou bien alors simple d'esprit ?. Vraiment, rien n'est fait pour les jeunes et encore moins pour les insiter a rester. Il n'y a rien aux alentours, pas de magasin ouver le weekend et encors moins d'animation pendant les vacances scolaire (je parle de vrais annimations pas comme la patinoire dangeureuse qui est là lors des vacances de noël). Le théâtre est mort et peux de spectacles interesants y sont proposé, pour ce qui est des cinémas... Je n'ause même pas en parler. Ce que j'aime à Draguignan : Ce que j'aime... Le parc chabran qui est pas mal et proche du lycée. Ce que je n'aime pas à Draguignan : La "propretée" de cette ville, les crottes de chiens qui jonche le sole, les sac poubele éventrée, les camion pizorno avec marque "draguignan ville propre" (ils ne nous prennent pas un peux pour des idiots là ? L'enuie mortel qui domine, les habitants faux-cul, la fausse bourjoisie endétée, les cas sociaux qui ne font rien pour s'en sortire, les nombreux sdf, et j'en passe...
Draguignan, une ville? : Tout est dans le titre. Ce que j'aime à Draguignan : Le climat agréable aux mois d'avril, mai, juin et septembre, octobre. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Tout d'abord je trouve que draguignan est une ville très sale les mauvaises odeurs (remontée d'égouts, urines, déjections canines...) dans le centre-ville sont nombreuses et les gens préferent jeter par terre que dans les poubelles (même dans les immeubles ! Dans certaines rues du centre ville il y a plus de magasins fermés (et depuis longtemps vue l'état des vitrines) que de magasins ouverts. Les parcs (surtout celui à coté de la gare routière où l'on se croirait d'être dans un décor de tim burton) donnent l'impression d'être à l'abandon, à part le parc chabran (fierté de la ville ! Mais qui commence déjà à être délabré. Il faut slalomer entre les crottes de chiens sur les trottoirs surtout quand on a une poussette... Question grande enseigne à part carrefour qui a le monopole... Si vous avez besoin de meubles ou vetements il faut faire 35km2 pauvres vendeurs de poissons au marché (et encore faut y aller tôt parce qu'à 11h il n'y a plus grand chose) alors que l'on est a 35km de la mer des loyers et prix immobiliers ridiculement élevés on est pas loin de la mer ok mais faut aimer se taper 1heure (minimum) de voiture pour aller faire trempette dans la grande bleue ! Les impôts fonciers sont énormes les places de parking gratuites s'amenuisentet enfin question emploi... Si vous n'êtes pas militaires ou si vous n'avez pas de piston... Passez votre chemin ; je trouve que draguignan est une ville qui est sous-développée et si je puis me permettre l'expression "péte plus haut que son cul".
Draguignan : Un bon point a draguignan pour sa qualité de vie. Les commentaires négatifs de certains ne sont pas justifiés. Ce que j'aime à Draguignan : Nous avons tous les commerces a proximité, et plus que dans certaines grandes villes, la mer et la montagne proches. J'ai vécu dans des grandes villes, je sais de quoi je parle. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Le manque de poubelles le long des rues, mais même s'il y en avaient je pense que les gens jetteraient tout de même leurs saletés sur le sol, pour \"empoisonner \" le monde et là je suis polie. De même pour les crottes de chien la faute en revient aux propriétaires.
Une ville dynamique qui nous a séduite : Solener - 23/05/2013 note globale : venant de lorient, je suis enchantée par la ville de draguignan. Le centre-ville est très mignon, le marché typiquement provencal. On ets vraiment dans la provence typique de l'arrière pays avec ses vignes, ses oliviers et toute la chaleur du sud. C'est une ville militaire, certes, mais justement, c'est ce qui en fait son dynamisme avec beaucoup de familles et de jeunes et donc beaucoup de loisirs pour ses habitants. Cette ville est parfaite pour les amateurs de nature, de promenades car en quelques minutes de vélos, on peut partir sur des chemins pour des randonnées. Bref, une ville où il fait bon vivre. Nb : nous y sommes installés depuis 2010 et je ne suis pas du tout d'accord avec les commentaires négatifs lus sur votre site. La ville est propre et le centre-ville animé, en été comme en hiver. Ce que j'aime à Draguignan : La vieille ville, le marché, le côté central de tous les services. De plus draguignan est une ville à taille humaine où on peut facilement circuler à vélo. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Le seul point noir de la ville reste à mon avis le parking. Non pas qu'il soit difficile de se garer mais je trouve que le centre-ville a été trop laisser aux voitures et celles-ci encore la rue principale.
Manque d'ouverture, trop fermée : Ville restée sur une économie basée sur la fonction publique, et sur l'armée etc etc a priori, ville trop partisane voir divisé, sectaire mais malgré tout cela il y fait encore bon vivre en restant chez soi a l 'écart de tout les ragots et autres car la mer n'est pas loin ainsi que la campagne. Ce que j'aime à Draguignan : Pouvoir faire des ballades tout autour et puis c'est vrai la douceur de son climat. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Vaste programme entre autre les commerçants i doivent etre tous des nantis car au moment des soldes ils préfèrent garder leurs marchandises plutot que de baisser le taux les soldes surtout a la fin n aussi un manque d animation voir de vie car comme l ont écrits precedement certaines autres personnes dépassé 18h45 les commerces ferment, les rues se vident seul siubsistent ouvert un café ou deux ( pas forcement tres engageant pour pour passer un moment de détente et de convivialité.
Wtf : Je suis installé depuis février 2013 je trouve des chose ville assez tranquille. Ce que j'aime à Draguignan : La tranquillité. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Les poubelle sur les trottoir les accès a la ville se fond par une route principal ce qui fait que le matin entre 7h00 et 10h00 le centre est saturé ainsi qu'entre 17h00 et 19h00 les résidents le week-end prévoir 2? pour stationné devant chez soi.
Pas bon d'habiter en centre ville (quand on a pas le choix) : Petite ville qui fait des efforts pour les animations mais mort le dimanche. Ce que j'aime à Draguignan : Le climat ces terrasses ou fait bon boire un café (mais de plus en plus rare apres 18h) pourtant apres une petite ballade le soir on a pas forcement envie de jus de fruit ou d'alcool... Ce que je n'aime pas à Draguignan : Le centre ville le soir il ne faut pas oublier que des gens y vivent et que meme les volets fermer avons droit aux gens qui crient se bagarrent sans oublier les poubelles a 4h30 la laveuse relaveuse et relaveuse ect avons mème le droit a de tres belle fleurs dans les rues mais ils faut les arroser et 5h30 du matin ç'est bien. Et les crottes de chiens je n'en parlerais mème pas. Et oui d'avoir son petit sac en plastique dans les mains c'est bien... Mais un petit coup d??il a gauche a droite et vite je file enfin la liste est longue...
Pas bon d'habiter en centre ville (quand on a pas le choix) : Petite ville qui fait des efforts pour les animations mais mort le dimanche. Ce que j'aime à Draguignan : Le climat ces terrasses ou fait bon boire un café mais de plus en plus rare après 18 h pourtant-apres une petite ballade le soir on a pas forcement envie de jus de fruit ou d'alcool... Ce que je n'aime pas à Draguignan : Le bruit la nuit. Les poubelles a 4h30 le matin. Et les crottes de chiens je n'en parlerais pas. Et oui d'avoir son petit sac en plastique dans les mains c'est bien... Mais un petit coup d??il a gauche a droite et vite je file. Enfin la liste est longue...
Sympa pour les touristes, mais pour les résidents alors ?! : Ville sympa pour les touristes avec ses activités annexes mais morte dès 18h ! Ne parlons pas de week-end ! Ce que j'aime à Draguignan : Centre ville, commerces, proximité des gorges du verdon et des lacs, 30 min de la mer (en hiver bien entendu ; parfait géographiquement. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Impossible de se garer sans devoir payer ! Les caméras par lesquelles ils verbalisent si arrêt en double file même urgent (35? ! Et comment font les résidents toute l'année !
Ville morte : Draguignan est une ville morte. Les magasins du centre-ville ferment, aucune animation pour les jeunes. La ville est soumise au carcan de la petite bourgeoisie locale. Ce que j'aime à Draguignan : Sa situation : proche de la mer, des gorges du verdon, à 2h du mercantour. Ce que je n'aime pas à Draguignan : Absence totale de dynamisme, aucune vie. La ville est sale, envahie par les déjections canines le week end. Le soir les sacs poubelles sont sortis sur les trottoirs et ouverts par les chiens.
Une ville pitoyable .
Une ville mal entretenue ,avec de rares ,très rares animations .
J'y habitais encore lors de inondations, un dès rare moment ou j'ai eu l'occasion de voir de la gentillesse ( de la nourriture et de l'eau propre pour les sinistrés ) et je remercie encore les bénévolats qui ont énormément aider .
Une grande majorité des habitants ont une mentalité cruel ,mauvaise ,autant chez les adultes que chez les jeunes ,qui ont détruit psychologiquement ma petite soeur et détruit sont avenir,sa vie !
Nous y avons vécus,survécus, durant 30 ans.
Je n'y remettrait jamais plus les pieds ,jamais ...
Ville particulièrement sale, toutes les rues sont défoncées par des tranchées mal rebouchées. Impossible d'y faire du vélo à moins d'avoir les fesses blindées.
ville morte ! les jeunes fuient cette ville et on les comprends les seuls jeunes qui restent sont des assistés qui ne veulent pas travailler....il n'y a pas de travail mais que de pathétiques tentatives de rendre la ville vivante et qui coutent extrêmement cher aux résidents !
une taxe d'habitation et une taxe fonciere trop elevees.
Des routes qu'on construit puis qu'on détruit puis qu'on reconstruit.....
une gestion de la ville pitoyable et pourtant c'est une jolie ville

Si vous êtes jeunes FUYEZ ! vous serez très malheureux. Dracenois d'origine j'ai su découvrir de très belles villes accueillantes et dynamiques...DRAGUIGNAN ce n'est pas le cas !

Si vous ne connaissez pas les personnes depuis que vous êtes nées vous ne serez jamais INTEGRES ! c'est véridique !

et préparez vous à rentrer à la maison dès 18h car le centre ville est mort jusqu'à 10h du matin !

aucun bar qui ne vaut le coup, aucune boite de nuit ou café dansant, aucune sortie culturelle dugne de ce nom

et si vous n'avez pas le permis....débrouillez vous avec le peu de bus en circulation !
Ville résolument crade, à la circulation merdique et mal organisée, des rues défoncées en perpétuels travaux, tranchées mal rebouchées, de quoi casser vos amortisseurs et user vos pneus en moins de deux.
Touristes, passez votre chemin. Rien à voir d'intéressant à part les pervenches qui vous verbalisent à tour de bras pour un dépassement de 5 mn à l'horodateur.
A oui, aucune place de parking gratuite dans cette ville, sauf parkings sous-terrain et Allées d'Azémar où l'on vous offre une heure gratuite. Mais hélas, les places sont rares.
allez faire un tour aux toilettes publiques dans la rue adjacente à l'office du tourisme, le tiers monde!!
toilettes publiques dans un etat effroyable!!
Les points positifs de Draguignan sont essentiellement un cadre naturel diversifié avec la possibilité de sorties plage ou montagne. Les commerces présents sont à peu près suffisants pour la plupart des besoins. La ville est peu bruyante la nuit.

Points négatifs : une mentalité provinciale jusqu'à la caricature, ce qui fait que Draguignan est plutôt un village qu'une ville. Beaucoup de marginaux, de branleurs en tongs, pas mal de gens (très) mal élevés, enfin les excités de sudistes avec leur petite cervelle et leur look de gitan.
Cette ville laisse une drôle d'impression mais il faut savoir qu'elle fût longtemps la préfecture du Var et son déclassement est visible. Les abords de Draguignan, en venant de Trans-en-Provence sont pourtant prometteurs par le nombre de grandes enseignes et le nombre de ronds-points, on se croit arriver dans une grande ville. D'où la déception une fois arrivé au centre: malgré le charme de certains bâtiments officiels ou de villas privés, l'ensemble est incohérent d'autant que des touches résolument modernes et prétentieuses comme l'office du tourisme viennent gâcher la vue. Le stationnement est laborieux mais plein d'endroits sont gratuits en cherchant un peu. De jolis magasins de vêtements et de chaussures au centre qui me paraissent chers pour la population locale. La veille ville a gardée son charme et, en étant curieux, on découvre des quartiers tranquilles et plaisants. Le nouveau quartier résolument moderne Chabran est surprenant par sa superficie. Bref, une ville qui a connue de belles heures mais qui a besoin d'être redynamisée par un grand ravalement général.
ville sans intérêt, sale et très mal fréquentée.
Le centre ville est de plus en plus abandonné aux dealers et aux barbus.
les grands axes normalement entretenus la vieille ville abandonnée insécurité grandissante gagnant le centre ville police invisible après 21 heure
Ville sale, peu sûre la nuit et terriblement ennuyeuse. Fuyez !
Une ville tranquille ou il fait bon vivre. Tout est a portée, rien n'est loin, et c'est tranquille, loin des tumultes des grandes villes.
J'adore Draguignan !
C'est une ville tranquille, parfois trop tranquille, mais agréable. Il y a pas mal de gens qui ont l'air déprimés issus d'une classe sociale défavorisée. Je n'ai jamais senti d'insécurité. Venant d'une métropole j'apprécie la circulation fluide. De gros travaux ont été réalisés et améliorent le centre. Les gens sont gentils.
Ville sale et envahi par des voyous bon je reconnais que c'était pire avant maintenant qu'il on refait la ville ça fait un peu moin sale mais bon la ville pue tjr la pisse et le shit en faite c'est marseille mais en petit quartier des collettes a éviter ,je devais me rendre chez un ami qui habite dans ce quartier (je devrais même dire cité) et je me suis fait racketter (évidemment la police s'en fout) le quartier est sale les porte des batiment sont casser il y'a des tag partout bref fuyez draguignan
Ville ou un samedi après midi les magasins du centre sont quasi tous en liquidation ou en vente pourtant parking offert.
Centre désert quelques brigants qui rodent.
Bien dommage car ville qui a du potentiel.
Ville en travaux. Les gens boudent ce centre car c'est farwest.
Ville de 40000 habitants sans gare Sncf.
Redinamiser ce centre semble peine perdu bon courage aux élus et aux bons citoyens.