Votre avis sur Saint-Denis

- - Dernière réponse :  K - 20 avril 2019 à 23:49
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/saint-denis/ville-93066

Afficher la suite 
Franchement j'aime bien.
On se plaint souvent de la saleté des rues à Saint-Denis, mais que dire de l'épouvantable vacarme produit dès l'Aube, souvent vers 6h du matin, par le véhicule de nettoyage qui parcourt les rues de la ville en ne manquant jamais de réveiller les riverains ? À Saint-Denis, la propreté des rues se paie de graves nuisances sonores dont les pouvoirs publics sont responsables. Un comble ! Entre saleté et vacarme - car les rues ne sont pas propres pour autant - cette ville est un désastre, sans même évoquer les incivilités qui sont encore une autre grande nuisance dont Saint-Denis est champion. A éviter à tout prix si vous ne voulez pas devenir fou de rage.
j'ai vécu plus de 40 ans a saint denis et que j'ai quitter pour partir en province mais j'ai une seule chose a dire que si la ville est devenue comme cela c'est la politique qui a été mise en place par les trois derniers maires et qui j'espère répondrons un jour devant un tribunal de leurs actes!
Montjoie Saint Denis Que trépasse si je faiblis.
J'ai failli mettre 5 pour la sécurité mais j'ai décidé de ne mettre que 4.
Dommage
Saint-Denis est ville cosmopolite, animée. Des lieux sympathiques commencent à voir le jour. J'appuis les commentaires précédents qu'effectivement, la ville n'est pas propre,, des cambriolages à répétition. et au niveau gastronomique, la ville est le roi de la "MAL BOUFFE"
Le nettoyage est fait, je vois souvent les techniciens de la ville nettoyer les M***E des gens, qui n'ont pas d'éducation quand ils sont dans les lieux publiques
A une époque les gens se permettaient de dire quelques choses si quelqu'un faisait n'importante quoi, ce n'est plus le cas.
Pour ma part, j'habite dans un quartier de Saint-Denis agréable, avec des gens civilisés, respectueux de leur environnement et envie de faire bouger les choses dans cette ville, car il y a beaucoup de boulots
en ce qui concerne la ligne du métro, oui très bondée, ultra sale comme toutes lignes parisiennes.
Machka77
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 17 juillet 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
17 juillet 2017
-
Attente infernale à Saint Denis !
Entre midi et 13 heures 2 agents pour établir les actes civils
Copinages privilégiés !!!!
L’agent de la porte N°6 le 17/07/2017 à 12h24 s’est tallé de luxe de prendre ses « copains » sans attente !
La responsable est complice !
« C’est à mon agent de décider qui elle doit prendre »
QUELLE HONTE !!!
guytoune!
Messages postés
1
Date d'inscription
lundi 26 juin 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
26 juin 2017
-
NE VENEZ SURTOUT PAS VIVRE DANS A SAINT DENIS !!!
Si vous souhaitez une vie paisible et saine, ne venez pas vivre à saint denis.
Je m'explique: je vis dans cette ville depuis 1992 (avec quelque année de répis dans d'autre ville) et malgrès qu'elle rstera toujours dans mon cœur, je fuis enfin ce lieux immonde.
Saleté : La surpopulation et le manque de civisme induisent une insalubrité rarement vue dans un pays occidentale. La ville est salle, papier, urine, canette, salle plastique etc etc. ce constat est partout, aucun endroit n'est préservé.
Insécurité: j'ai appris grace à cette ville à me méfié quand j'utilise mon téléphone, vais retirer de l'argent, ou possédant n'importe qu'elle objet de valeur. Cette ville m'a rendu parano par peur au détour d'une rue d'un vole a l'arraché.
Le vol est le sport municipale, engendré par des jeunes sans repère et sans morale, et les diverses communauté arrivant. ce n'est pas une légende, c'est quotidien et constant.
Drogue : crackomane autour de la gare de saint denis, aggrssion possible pour obtenir argent sous l'effet du manque. Quartier MINEE par les réseaux de trafiquant à la vue de tous et impunément (les familles profitent et ferment les yeux sur l'argent donné par leur chère enfant dileurs). la ventre de drogue est un fléaux dans cette ville.
Communautarisme religieux: Monté visible du radicalisme musulman de façon vestimentaire, dans le rapport aux blancs. Des jeunes passent leur après midi à la gare de saint Denis à reprendre des femmes qui ont le malheur de montrer une partie de leur corps. Des rues pleines d'hommes, on sent le malaise (celui de ma femme aussi ) lorsqu'on y passe. Insécurité pour la liberté des femmes en centre ville: dévisager, réfection, séduction, agression.
Politique: Saint denis est la preuve de la mauvaise gourvernance du communisme: C EST UNE HONTE ce qu'à fait des différents maire communiste pour obtenir des lois. en accueillant et tolérant les arrivée massives de nouveaux arrivant, en imposant une grande part de logement sociaux à la vie.

On pourrait écrire un romain sur cette ville qui aurait pu être si belle. L'immense majorité de sa population est composé de gens biens mais une minorité qui l'est de moins en moins rend la rend immonde.
NE VENEZ PAS VIVRE ICI
J'ai donné mon avis 2013(Quel dommage ! Quel gachis !
"J'ai connu saint denis très jeune, il y a longtemps, ce n'était pas "sécure" il y a trente ans, cela ne s'est pas amélioré...
Il y a pire aujourd'hui, un abandon total des gens."
Ce que j'aime à SAINT DENIS "La basilique, la pauvre."
Ce que je n'aime pas à SAINT DENIS "... C'est sale, vilain, désolé, triste et je suis triste de voir une ville à l'histoire et au patrimoine si riche, ou il serait possible. Elle est si abandonnée. La Cité des rois de France est devenue un ghettos de la précarité et pauvreté depuis plus de 30 ans de communiste et M PEU ne pourra rien changé, car il fait parti justement des élus qui ont contribuer à l'abandon de la ville. Il faut que sa change, alors essayons la République en Marche. N'oublier pas que la Seine Saint Denis et de gauche depuis plus de 40 ans. J'aime Saint-Denis, mais malheureusement : pillée par les politiques, pillée par les assistés en tout genre, il ne reste que peu d'honnêtes gens que l'on continue de saigner à blanc. A quand un grand balayage en haut de la pyramide et un arrêt des assistanats AME, CMU etc.... Une habitante de plus de 40 ans à Saint-Denis très en colère des élus.
Il est fort dommageable que la ville historique de Saint-Denis soit traitée ainsi. Elle n'est pas nettoyée, nombreux déchets de nature différente jonchent les rues : ce qui est insupportable. Cette ville qui a tant à offrir n'est pas soignée. Pourtant, cela serait si simple de la rendre propre et fleurie de manière agréable et tout le monde y gagnerait : les habitants, les touristes, les commerçants et d'autres investisseurs seraient susceptibles de s'y intéresser (un plus pour la ville).
Il est urgent désormais que la municipalité de St-Denis s'attaque efficacement à ce problème Ce problème n'a jamais été considéré alors qu'il est visible de tous : incompréhensible.
J'habite quartier de la gare de st Denis depuis 8ans. Je rejoins les différents avis sur la saleté des rues, et l'insécurité. Mais si j'y suis depuis si longtemps c'est que j'y trouve mon compte: toutes les commodités en bas de chez moi (j'ai même, enfin, une épicerie bio), l'accès à la culture accessible, des espaces verts à proximité, la proximité de Paris.
La proximité de Paris est la seule chose qui a de l'intérêt pour moi dans cette ville. Vivant dans un immeuble où un arrêté d'insalubrité à été édité (enfin) .... Je passe mon temps à lutter contre les rats à l'intérieur de mon logement. Il y'a même des rongeurs dans les parcs de jeux circulant en plein jour. Saint Denis est insalubre, il n'y a que certaines zones de la plaine qui semblent potable mais en interrogeant les personnes, je remarque que beaucoup sont logés dans des conditions INHUMAINES. Il y'a des immeubles qui devraient être rases, on se fait intoxiquer au plomb. C'est comme si l'on vivait dans une décharge pourtant nous sommes dans un pays développé..... Quand il y'as de grands matchs au stade notamment lors que la dernière coupe, on fait tout pour qu'ils ne voient pas la laideur de cette ville. Je veux juste m'en aller et ne plus jamais y poser les pieds.
J'ai habité Saint Denis pendant 6 ans avec mon épouse et ma fille, appâté par un programme de maisons neuves à prix abordable car en zone ANRU.
Le seul point positif que je garde était la maison qui était top.
Pour tout le reste, c'était la catastrophe!
Ligne 13 degueulace, ville horriblement sale, impôts hors de prix (autant acheter plus cher ailleurs et payer moins d'impôt, on s'y retrouve en fin d'année), l'équipe de la mairie jette l'argent par les fenêtre, certains quartiers sont laissés à l'abandon, police inexistante, aucune vie de quartier bref... Nous sommes heureux d'en être partie.
Pour ceux qui pensent que Saint Denis a du potentiel, vous avez raison, mais n'attendez pas de changement avant 30 ou 40 ans...
-
Saint Denis… une de ces villes de France où le français de racine à cette sensation désagréable mais vérifiable d'être un animal dans un zoo puisque largement minoritaire ; regarder comme une bête curieuse et avec un mépris à peine latent par ces français de papier d'origine émigrés élever dans la haine de la France (par des associations sioniste donc raciste comme "S.O.S racisme" promu par B.H.L...) et en majorité écrasante qui lui font comprendre chaque jour un peu plus qu'il n'est pas (ou plus) chez lui (par français de papier entendre par là des parasites, français uniquement sur leurs cartes d'identités, profitant des avantages qu'ils n'ont pas dans leurs pays d'origine mais rejetant la culture française et crachant sur la France à la moindre occasion, non le français de cœur d'origine émigré respectueux de la France et de sa culture et qui a su ou plutôt voulu faire l'effort de s'intégrer et par conséquent totalement assimiler et accepter par le peuple français).
Y habitant depuis bientôt 36 ans, j'ai connu cette ville lorsqu'elle était encore française et vivable jusqu'en 1991, date à laquelle Patrick Braouezec, individu traître à la nation française et ayant honte de ses origines, est arrivé à la mairie de Saint Denis pour y appliquer avec une rapidité et une efficacité redoutable sa politique délétère et abject envers la ville et les français de racine.
Depuis lors, et avec son successeur non moins nuisible et autoproclamé Didier Paillard ; délinquance, insécurité, incivilité, incivisme, vandalisme, insalubrité, crasse et nuisance sonore sont synonymes de Saint Denis.
J'y ai également connu dans les années 80 des rues propres et tranquilles aux magasins de qualités mais abordables qui n'obligeaient pas le Dionysien à partir à Paris ou ailleurs pour y trouver des boutiques corrects, mais depuis 25 ans il n'y a quasiment plus que des magasins minables tenu par et pour ces français de papier d'origine émigrés.
Saint Denis est un des exemples, hélas, de plus en plus nombreux et effrayant de la conséquence de cette politique d'immigration massive et de cette entreprise de destruction de la France, cette importation du choc des civilisations imposés aux français depuis des décennies par ces traîtres et employés de banque qui nous dominent (les politicards), appliquant la bonne vieille stratégie de domination du "diviser pour régner" dans le but de détruire les nations pour mieux nous asservir, une ville de France qui a perdu son identité française depuis bien longtemps donc morte.
CQFD
j ai 62 ans,j'y suis né en 1954,mes parents y possédaient un hotel que j'aiexploité avec mon épouse pendant 32 ans nous étions également propriétaires de 2 appartements a Saint Denis
Pour moi les 15 dernières années ont été un cauchemard de voir cette ville tomber si bas.
Nous venons juste de réussir a vendre notre appartement,l'hotel a été vendu aussi (ouf)
aucun professionnalisme dans l'équipe de la mairie.
Des dynosaures communistes dogmatiques qui ne veulent pas voir la réalité.
La pauvreté financière n'excuse pas tout.Tout les riches ne sont pas méprisables
Saleté,violence,communautarisme,traffic.
Le délinquant et le salafiste y sont comme un poisson dans l'eau.
Je passe les mésaventures qui me sont arrivées.(violences,agression)
Saint Denis=Mollenbeck en résumé.
Bye bye St Denis
Saint Denis est grande alors je parlerai de mon quartier : Porte de Paris, où j'habite depuis 3 ans. Je suis très surprise de lire des témoignages sur l'insécuritée des femmes car en 3 ans je n'ai pas eu à faire à de réflexions trop Lourdes ni insistantes, et pourtant je mets des jupes et des talons .. Je téléphone dans la rue sans crainte avec mon iPhone, ce que je ne fais pas dans certains quartiers de la capitale .. Mon voisinage est très sympa, en tant que femme seule je me suis vue proposer de l'aide pour rapporter un carton lourd chez moi depuis le point relais ! J'habite proche du canal et c'est top pour les sportifs , piste cyclable menant à Paris. Je rejoins les autres commentaires sur les commerces de bouches qui sont trop rares , et les cafés dédiés aux hommes . Mais le plus gros point négatif est la propreté des rues. J'ai l'impression que tout n est pas mis en œuvre pour nettoyer cette ville qui pourtant est très belle . Les dégradations ne sont pas aussi rapidement réparés qu'à Paris et donc donnent un sentiment d'abandon . J'habite face à une jolie square où on préfère laisser les gens boire et jeter les canettes par terre que mettre un gardien. C'est dommage .
-
J'ai tout fait pour aimer cette ville, mais vraiment, je ne peux pas...
Pourtant, tout aurait dû y contribuer : une population ouverte et multiple, une basilique historique et ses abords sympathiques (sauf la sortie du métro), 4 stations de métro, une gare, 2 RER, trois tramways, un marché où l'on trouve de tout et à des prix sans concurrence (un peu sale toutefois), une canal aux rives aménagés, deux cinémas - un d'art et essai et un autre plus populaire -, un théâtre avec une programmation nombreuse et variée, des clubs sportifs et associatifs, le stade de France... Toute la culture et le sport a des prix défiant toute concurrence pur les habitants de la ville ! Et je peux vous dire que c'est un bonheur de voir des classes de collège et lycées fréquenter régulièrement le théâtre, de primaire aller au cinéma jeunesse !
Le centre ville est très animée, il y a toutes les banques, une librairie, de nombreuses boulangeries... Mais presque pas de diversité : des commerces (chinois) de fringues bas de gamme en veux tu en voilà,, des coiffeurs capverdiens tous les trois mètres, des kebabs à n'en plus finir... Très peu de commerces de bouche (la présence du marché expliquant peut-être leur rareté ?) et de qualité médiocre, hormis ceux qui résistent (boucherie et pâtisserie rue G Péri), un magasin de musique nouveau qui a le projet d'ouvrir un studio musical et qui lutte pour ne pas fermer, pas de restau dignes de ce nom à part un ou deux bonnes adresses.
Alors ? Alors la CRASSE énorme, terrible de cette ville... Les camions poubelles ont beau passer, assez souvent même en centre ville, ce n'est pas que décharges sauvages, poubelles éventrées, urine partout, déjections de chiens, crachats, odeurs d'égouts à tous les étages...
Que dire de ce fléau qui prend des proportions inquiétantes, les vendeurs ambulants avec leurs produits de contrefaçon ou volés qui empêchent les gens de circuler dans la rue principale? Mais aussi dans tous les espaces publics, en particulier devant le Carrefour (heureusement qu'il s'est rénové tellement il était glauque), sur la nouvelle place de la gare, et maintenant sur la nouvelle place de la Porte de Paris, les vendeurs de brochettes, de maïs, de marrons qui polluent avec leur charbon de bois, les vendeuses de beignets douteux... Malheureusement, il y a bel et bien une clientèle pour ces commerçants illégaux.
Je ne parle même pas de l'absence de civilité - que l'on voit partout, cela dit, si j'en crois les commentaires pour les autres villes.
Ce n'est plus une ville populaire où il ferait bon vivre, mais une ville ghetto ou tous les efforts entrepris reviennent à écumer la mer...
En dehors des cafés de la Basilique, les quelques cafés sont des espaces masculins... Les têtes et les corps se couvrent de plus en plus, heureusement qu'ils y a toujours des jeunes filles pour oser être de leur époque en portant des robes d'été ! Mai bonjour les commentaires !
Et pourtant, quel potentiel cette ville ! Quelle solidarité entre les gens ! Eh oui, quelques petits voyous et de jeunes mal élevés, mais beaucoup de solidarité aussi...
Tout cela est bien dommage. Tout est à refaire, à commencer par des actions d'éducation radicales dans les écoles, mais pas seulement : qu'on se pose les questions de l'hygiène en collectivité, du respect (du vrai, pas celui qu'on clame à tout bout de champ envers autrui mais qu'on ne pratique jamais...), une éducation pour dire à quoi servent les impôts, ce qui se passe s'il n'y en a pas...
Une ville que j'habite depuis un an et dans laquelle je suis heureux de vivre. J'appréhendais quelque peu cet atterrissage depuis Paris, tellement l'image de la ville est mauvaise dans les médias. Et pourtant les gens sont bien plus aimables que dans la capitale et j'y ai vécu, mes enfants ados aussi, bine moins d'incivilités que dans la capitale. Certaines sont un peu crades, mais sans aucun doute bien moins que dans certains coins du 10e et du 18e! Oui, il y a plus de gens pauvres. Et alors?
pratiquement tt vrai lol sauf que je pense que les Elus nont plus rien a y faire meme sil y a eu vote et quel vote mon DIEU !!!
malgré que j'ai toujours du charme pour le passé de cette ville . En temps que propriétaire de de mon pavillon, j'ai vendu et j'ai quitté Saint-Denis et j'en suis très heureux
Surtout n'achetez pas à Saint-Denis. Çà été la plus grande de ma vie.
A Saint-Denis , on n'aime pas les propriétaires.
Et après on parle du vivre ensemble et d'égalité.
Quel dommage ! Quel gachis ! : J'ai connu saint denis très jeune, il y a longtemps, ce n'était pas "sécure" il y a trente ans, cela ne s'est pas amélioré...Il y a pire aujourd'hui, un abandon total des gens. Ce que j'aime à Saint-Denis : La basilique, la pauvre. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : ... C'est sale, vilain, désolé, triste et je suis triste de voir une ville à l'histoire et au patrimoine si riche, ou il serait possible. Elle est si abandonnée. C'est un miracle, quand on pense aussi à la charge pitoyable que ce nom évoque ici : saint-denis, çà semble extraordinaire malgré l'histoire, amis dites saint denis de la réunion, çà a une autre g. Non ? Et le saint denis canadien, pourquoi ont ils plus de noblesse ?
Reportage sur Saint Denis au coeur des quartiers chauds du 93. : Http ://www. Replay. Fr/90-enquetes-saint-denis-au-coeur-des-quartiers-chauds-du-93-1950759http ://www. Lexpress. Fr/actualite/societe/insecurite-saint-denis-le-triangle-du-9-3_1301019. Html. Ce que j'aime à Saint-Denis : C'est une ville atypique, idéale pour les célibataires car on ne s'y ennuie pas. Proche de paris, bien desservie, les dyonisiens peuvent profiter à la fois des avantages de paris et des prix relativement accessibles de l'immobilier et des commerces de saint-denis. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Le niveau des écoles (collèges, lycées) et les commerces de bouche pas suffisamment variés et surtout la saleté et la délinquance de la ville encore classée la ville la plus dangereuse de france pour certains critères (cf classement de l'express du 20/11/2013). Par conséquent, si vous pensez à l'avenir de vos enfants, il est préférable d'habiter ailleurs...
Enquête sur les Dionysiens: donnez votre avis! : Dans le cadre d'un projet universitaire, notre équipe de diagnostic territorial de l?université paris 1 panthéon sorbonne mène actuellement une étude sur les habitants de saint denis. Le questionnaire se compose en 5 parties : votre profil, l'habitat, les modes de transports, l'environnement et l'intégration aux projets d'aménagement. Toute l'équipe vous remercie d'avance pour votre participation. Ce que j'aime à Saint-Denis : Voici le lien vers notre sondage !Https ://docs. Google. Com/forms/d/1dqaoyld1cpgqojmy4ha5gkynibfceqxiumlwebdsbru/viewform.
Saint-Denis : Une ville où il ne fait pas bon vivre, c'est sûr et certain. L'incivilité, la violence, la misère, etc... Sont partout.

Ce que j'aime à Saint-Denis : Proximité de paris.

Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Saint-denis n'est pas une "ville" mais plutôt un zoo... Voir (excusez-moi de l'expression) une ville poubelle. J'habite dans cette "ville" depuis plus de 16 ans, et je peux vous dire que les conditions sont déplorables. On se demande ce que font vraiment la municipalité, et les services publiques... Je connais beaucoup de gens qui ont cette avis. La plupart des bâtiments en centre-ville, sont dans un état désastreuse. Toujours les mêmes commerces, pas de diversités. La délinquance, les vols, la violence, les dégradations sont présentes partout et chaque jour. C'est bien de faire pousser des entreprises partout dans le quartier du landy, etc... Mais faudrait absolument penser au nord et en centre-ville. Un souffle de changement à saint-denis qui a mauvaise réputation ne serait pas de mal.
Ville en devenir ... : Je me suis installé à saint denis car je n' avais pas les moyens d' habiter à paris. On sent vraiment que cette ville est en devenir et je suis persuadé qu' avec le temps elle bénéficiera des mêmes changements que stalingrad à paris qui est passé de craignos à quartier hyper sympa. Ce que j'aime à Saint-Denis : Premier atout, je dirais la proximité avec paris. L' ambiance en journée est très agréable, que ce soit pour faire du shopping ou simplement balader on sent que cette ville a vraiment du potentiel, c' est vraiment joli quand même. Je viens du sud de la france et je trouve le 93 assez triste, comme un immense dortoir alignant cités hlm et pavillonnaires au moins à saint denis y' a de la vie et une histoire. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Saint denis me rappelle beaucoup marseille. Aucune vie le soir, manque d' entretien de la ville, beaucoup trop de gens bizarres dans la rue et police pas assez présente on a vraiment l' impression d' un laisser aller total et c' est vraiment dommage.
Saint-Denis : Je crois qu'il n'y'a rien à tirer de cette immondice que représente saint-denis. Je suis habitant de cette sinistre ville depuis près de 25 ans. Mes proches et moi ne pouvons que déplorer une ville qui s'est confortée dans la médiocrité, la violence, et le nivellement par le bas. Le pouvoir politique en place est en grande partie à l'origine de cette situation catastrophique. Ce que j'aime à Saint-Denis : La basilique qui au demeurant est fabuleuse (seul endroit calme de la ville). Le marché qui abrite un certain nombre de commerçants permettant d'acheter des produits de qualité, sans trop se ruiner ( viande, poissons, légumes). Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : La violence, les vols, la drogue, la saleté ! Mon véhicule a été vandalisé et des pièces détachées ont été volées (des habitants à proximité de ma résidence ont connu le même désagrément) . La police auprès de laquelle j'ai porté plainte est incapable d'agir faute de volonté ! En bref, une ville de m* qu'il convient de fuir dans les meilleurs délais. Pépin le bref & louis xvi doivent se retourner dans leur tombe !
Ville en train de changer qui va devenir vraiment top dans 2 ou 3 ans : J'y suis arrivé il y a 3 ans, et bien qu'il y ai certains problemes je ne regrette pas mon choix, ici j'ai l'impression d'etre dans un village, alors oui la mairie a laissé la ville se pauperiser mais les habitants ont commencé a s'organiser et ca bouge de plus en plus et l'equipe municipale n'as plus le choix et commence a sortir de ses oeilleres et mets en place un debut de politique de securité ( ils sentent le vent tourner avec l'arrivé de la classe moyenne attiré par les prix de l'immobilier. Une ville avec un patrimoine historique indeniable, la basilique, le parc de la legion d'honneur, les halles des saint denis (ou je vois de plus en plus de parisiens faire leur marché) une offre culturel de qualité, plein de club sportif. Ce que j'aime à Saint-Denis : Sa proximité avec paris (métro, tram, rer et ca va continuer dans les années qui viennent) sa basilique magnifique, le parc de la légion d'honneur qui est superbe et ou il fait bon lire un livre l'été (plein de jeux pour les enfants) les prix de l'immobilier (j'ai pu acheter un 60m2 dans un immeuble en pierre de taille la ou j'aurais eu un 18m2 a paris) sa faible taxe foncière (la plaine saint denis le quartier d'affaire ou plein d'entreprises installent leurs sieges tout ca rapporte des millions) le marché le dimanche (2eme plus grand marché d'ile de france on trouve de tout a des prix plus que correct) le theatre gerard philippe, le cinema de quartier, le quartier de la gare en face de la seine qui est en train de faire peau neuve, la cité du cinema (à visiter) son offre de club sportif... En fait une fois qu'on fait tomber les clichés sur cette ville il est tres agreable d'y vivre. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : L'equipe municipale, en effet sous couvert d'humanisme elle a pauperisé cette ville, et c'est grace a la determination des habitants que saint denis renait de ses cendres petit a petit. Une police municipales sous dimensionné, la saleté de certaines rues, en fait avec l'arrivé en masse des parisiens pour acheter de l'immobilier abordable l'election municipale de 2014 risque de voir le depart des elus communistes et de continuer la gentrification de saint denis. La rue de la republique un peu glauque la nuit.
Gare de st denis : La ville a des atouts avec la basilique. Ce que j'aime à Saint-Denis : La basilique. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Le quartier de la gare est sale et toujours envahi le soir par des gens qui traînent. Dans la gare même on peut accéder sans titre de transport car l'accès est toujours ouvert et les gens qui sortent par le passage interdit gêne les personnes qui veulent accéder aux trains. On est bousculé fréquemment. Pourquoi laisser cet accès libre à tous ? Ce n'est pas la peine de mettre des portillons...
De passage ! : Saint denis est très diverse comme ville, les gens se "mixent" sans problème, une très belle architecture mais malheureusement un grand sentiment d'insécurité. Ce que j'aime à Saint-Denis : La basilique évidement ! Une des plus belles du monde, eh oui ! Le marché, plus de 30 000 personnes chaque dimanches, c'est assez impressionnant. Le bel hôtel de ville, la proximité aussi avec paris, de nombreuses façons d'y accéder facilement ! Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Malheureusement, saint denis à une réputation de ville craignos, pas très bien nettoyée, de nombreux vols à l'arrachée, regroupement de jeunes, le soir des ados qui s'amusent avec leurs motos, une infime diversité de commerçant (très souvent hallal.) pas beaucoup de magasins de "marque" (ce que je comprends, ils ont peur des vols.) un manque de restaurants.
Visite à Saint Denis : Quel dommage ! Ce que j'aime à Saint-Denis : La basilique et les gisants. J'y ai conduit ma fille pour lui montrer le berceau de la chrétienté en france, là où furent enterrés tous nos rois. Ce fut un beau moment grâce aux conférencières tout à fait habituées à raconter l'histoire aux enfants. En sortant, nous étions sous le charme. Et puis le centre ville nous est apparu. Cela faisait bien 15 ans que je n'y avais pas mis les pieds. On ne peut pas dire que les choses se soient améliorées, c'est même un vrai cauchemar. Quand je pense que la municipalité refuse les caméras de surveillance au nom de la liberté des malfaisants et au mépris de celle des familles, des travailleurs, des jeunes qui ont envie d'aller de l'avant ! Battez-vous pour les caméras ! A paris, le moindre attroupement suspect de quelques personnes attirent aussitôt une escouade. Un vrai pouvoir de dissuasion. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Une ambiance ghetto faite de laisser-aller, de violence et de saleté qui gâche la richesse patrimoniale de cette ville royale. Nous n'avons bien sûr que le droit de le déplorer in petto mais nos enfants, j'en suis sûre, se révolteront contre ce silence imposé.
De passage : A vrai dire, je ne connaissais pas la ville avant d 'y avoir ete invité un soir par un ami, peut etre que je n ai percu q une partie infime de ce que dois etre la vie quotidienne dans cette ville... Je me contenterai d exposer mon impression. Ce que j'aime à Saint-Denis : Mes potes. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Peinant a trouver la bonne adresse, j ai erré un bon moment dans le centre ville aux environs de 21h. Malgré la pluie et le froid, chaque coin de rue était "occupé" par des bandes, rues piétonnes faisant office de terrains de jeux, de preference violents et bruyants, tous les commerces, hormi khebabs avaient le rideau baissé, je ne veux faire l amalgame et dire que tous etaient des delinquants en puissance mais pas une personne dans les environs du theatre, n avait plus de 35ans, quasiment que des hommes, j 'etais le seul blanc. Rues assez sales. J ai passé pas mal de temps au pied de cité populaire mais j avais jamais ressenti une telle tension dans une ville. S il me tarde de voir le marché, je n y habiterai jamais. Incroyable cette impression de ville "abandonnée". Paris m a paru alors... Si loin.
Dionysien : Je suis dionysien de naissance, parti il y'a dix ans de cette ville que j'aime ! Hélas, je regrette un peu le saint-denis de mon enfance (j'ai 44 ans) avec des commerces dignes de ce nom ! Des épiceries, boucheries, charcuteries, traiteurs... Bref, une masse de commerçants qui faisaient du centre ville, un pôle commerçant varié et actif. L'arrivée du magasin carrefour dans les années 80 en centre-ville, a tout "foutu en l'air" et petit à petit les beaux commerces sont partis, avec en fait, tout ce qui faisait la richesse de la ville... Je ne suis nullement de "droite" mais je trouve la municipalité communiste irrésponsable ! J'ai pourtant voté plusieurs fois communiste lors d'élections municipales à st-denis et je reconnais certains bons cotés à la ville, mais au delà de cela, trop de "nivelage par le bas" un manque de variété sociale évident ! Des commerces uniquement dédiés à la "frippe", "le plastique", "le khébab" ! Acheter un appartement à saint-denis est encore possible au vu des prix de l'immobilier encore "potable", cependant, la vie de la copropriété dionysienne peu s'avérer "folklo" ! Si vous avez les reins financiers solides et que vous ne voyez rien contre le fait de payer pour les collocataires/copropiétaires qui ne paient plus leurs charges, pour cause d'insolvabilité ! Bref, j'aime saint-denis ! C'est la ville qui m'a vu naitre, mais, j'y garde mes attaches, mais après 3 cambriolages, un univers scolaire difficile dans les collèges et lycées de la ville, pour les enfants, un niveau de trafics de drogue (récupéré des quartiers chauds "nettoyés" de paris souvent) j'ai quitté cette ville où je reviens tous les 2 ou 3 ans en ballades nostalgiques et avec, à chaque fois pourtant, le triste constat de ne plus y habiter ! Ce que j'aime à Saint-Denis : -les différentes communautés qui se "juxtaposent" assez bien !-transports nombreux qui relient la ville à paris-parc de la légion d'honneur/parc de la courneuve-piscines. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : -le manque de diversité sociale-des commerces bas de gamme peu interessants-une insécurité/cambriolages latents-rien de culturel (aucune librairie)-une impression de "laisser-aller" et de saleté générale.
Ville qui ne mérite pas une si mauvaise réputation... : Saint denis est une commune très populaire, très attachante et riche en.Histoire. Elle n'est pas toujours facile à vivre mais elle à son charme,son identité propre et une ambiance introuvable ailleurs. Ce que j'aime à Saint-Denis : Saint denis est une commune à part, riche d'un patrimoine large et diverse,allant de la basilique où sont enterrés les rois à son rôle de ville phare.De la culture hip hop en france, en passant par son héritage ouvrier du.Xixème siècle. Elle a accueilli toutes les vagues d'immigration (non sa.N'est pas une tare ! Depuis des décennies et cette diversité est une des.Caractéristiques propres à saint denis. Il y a une ambiance chaleureuse.Malgré une minorité de zouaves qui foutent le b*rdel, les gens sont.Solidaires entre eux, malgré le fait qu'on soit aux portes de paris et que.La ville soit très dense elle conserve un côté village qui me plaît.Beaucoup. On est bien desservi en transports malgré une ligne 13 pourrie,les rer b et d sont satisfaisants. Le tramway, la rue de la rep, le centre.Ville. Autre chose, un certain nombre de gens (dont peu de dionysiens.Finalement) critique souvent la mairie "communiste" (mot qui fait treeees.Peur à certains) je n'ai ma carte à aucun parti mais je pense honnêtement.Qu'on a à saint denis la meilleure mairie qu'on puisse avoir au vu de la.Situation sociale/économique des habitants. Je n'imagine pas l'état de la.Ville et l'ambiance si la mairie était ump... Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Je ne me suis pratiquement jamais senti en insécurité à saint denis. C'est.Vrai que la densité et la concentration de populations en difficulté à.Tous les niveaux peut mener à certains actes désespérés et inadmissibles.De type vente et consommation de dope, arrachages de sacs/de téléphones,et je pense que la mairie fait ce qu'elle peut, même si une police plus.Présente au quotidien (et autrement que casqués/flashballs à la main)serait souhaitable. Cependant ne tombons pas dans le poujadisme et.L'exagération, saint denis est certes une ville difficile par certains.Aspects mais elle n'est en aucun cas le coupe-gorge souvent décrit dans.Les médias et dans l'imaginaire collectif.
J'aime ! : Ville très agréable. Je viens d'un village du nord et je vis à saint denis depuis 1 ans, et j'aime j'aime j'aime ! Je m'y sens bien et ne changerai de ville pour rien, je suis fier d?être devenue dyonisienne. Ce que j'aime à Saint-Denis : Ville parfaitement desservis (bus, metro, rer, tram) la diversité, notre magnifique quartier historique. Ville qui bouge, de jour comme de nuit il y à de la vie ! Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : À vrai dire rien. Contrairement à ce qui ce dit je n'ai jamais été agressé, malgré des balades de jour comme de nuit, et je n'ai jamais vus d'agression. Alors oui certains endroit sont plus crade que d'autre, mais c'est comme partout.
St denis ma ville : Je suis arrivé à st denis en 1970 et j'y suis encore. Cest vrai il y a du bon et du mauvais la ville a beaucoup changer mais il ne faut pas exagérer, les gens confondent la plus part du temps st denis et la seine st denis ? Il n'y a pas plus de voyous, de voleurs etc. Ici qu'ailleurs. La violence fait parti désormais de notre vie c'est la faute à qui ? On critique ma ville car elle a accueillit beaucoup plus d'émigrés que les autres départements et bien moi je lui tire mon chapeau. Vive st denis j'y suis et j'y resterai. Ce que j'aime à Saint-Denis : J'aime le mélange noirs, chinois, arabe etc. Et on trouve de tout à st denis on n'a pas besoins d'aller à paris. Les gens sont comme partout, gentils, méchants, égöistes aimables et très généreux et c'est ce qui fait sont charme. On n'a pas besoins de voiture pour se déplacer il y a le métro, le train, le tram et les bus que demander de plus. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : La ligne 13, la ratp se moque de nous la ligne est à revoir de a à z c'est une bétalière, j'espère que ça s'arrangera un jour.
La Plaine Saint Denis: Pas pour famille avec enfants! : Pas encore ça ! Ce que j'aime à Saint-Denis : Pas grand chose finalement, dommage car proche de paris. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : La violence, l'insécurité, les jeunes (et très jeunes -5/6 ans-) qui trainent dans les parcs à 23h ! La saleté, l'école niveau bas, les transports... En gros ce sont les habitants qui ne veulent pas suivre la modernisation entreprise ! Je m'explique : il ya un très grand écart entre les populations qui y résident : origine sociale, culturelle... La mairie a voulu faire un mixage mais le résultat est catastrophique. On dirait que ces gens ne veulent pas leur bien : aussitot construit aussitot détruit ou taggé ; mediathéque, velib, abribus... Je vous laisse imaginer. Ils vivent dans leur monde et il vaut mieux les y laisser ! C'est dommage car il ya des moyens (certes maigres)qui sont mis pour améliorer le quotidien. Si vous avez des enfants ( en bas age) sutout n'y allez pas, si vous êtes sans enfant et travaillez hors du coin alors allez y car les prix de l'immobilier restent très attractifs au vu de la proximité de paris ( + tramway + arrivée ligne 12 à saint denis) en 2020 peut être le coin aura évolué mais je ne veux pas en payer le prix avec mes enfants...
Pas déçu de partir : Ville avec une richesse historique indéniable. Ce que j'aime à Saint-Denis : Proximité de paris en voiturele calme de ma résidence. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : 1 ) la violence visible (vu de mes yeux en moins d'un an) groupe de touriste violemment agressé à la station basilique, automobilistes qui sortent les battes de base-ball à la suite d'un simple accrochage, personnes agressives, ville peu rassurante le soir, 2 voiture volées dans ma résidence sécurisée.2 ) peu de traiteurs de qualité, presque que du halal, marché peu cher mais les boucheries et poissonneries ne sont pas terribles ; le magasin carrefour est particulièrement sale et contient surtout la marque distributeur et discount niveau viande, pas de choix meilleur possible.3 ) ville sale dans l'ensemble - zone commerciale bétonnée en face de la mairie particulièrement hideuse.C'est dommage.
Saint denis 93 : Palmarès de la violence en France : Franchement je suis née dans cette ville et je voudrais vraiment partir, elle a trop changée la violence n'a fait que de s'accroitre aux cours des années ! À première vue tout semble si calme toute la municipalité prône sa richesse historique et culturelle mais la face cachée n'est pas très belle à voir ! Je ne conseille personne de venir habiter dans cette ville... Dès que ce sera possible je la quitterai sans aucun regrets... Ce que j'aime à Saint-Denis : La diversité, le mélange des cultures, ses monuments (stade de france et basilique) l'architecture du centre ville, la rue publique et le marché les magasins très présent ! Et c'est tout ! Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Je pourrais faire un roman... Incivilité, saleté, agression beaucoup trop nombreuses et des fois sans motifs, vols trop nombreux (vols de sac, téléphone, carjaking, et vols en grande surface) en 1 ans on m'a volé 9 fois (dégradation de ma voiture, cambriolage et vol en pleine rue) insécurité omniprésente, attroupement de jeunes à certains endroit, certaines manif permettent aux jeunes de profiter du mouvement et de piller les magasins (bijouterie, habits de marque etc.) rodéo de motocross dans la ville, affrontement entre jeunes et forces publique, dealeurs à la vue de tous et règlement de compte sanglant (comme dernièrement dans la cité des franc moisin) le quartier de la gare qui ressemble plus à bagdad qu'à une ville française... Je ne serais jamais capable de dire que je suis fier d'être un dynonisien bref le bronx français comme dirait l'autre...
Sus aux clichy ! : Ne pas y vivre si on n'aime pas la diversité culturelle... Il n'y a pas de couvre-feu ! Ah ah ! On se balade sans problèmes de jour comme de nuit. Ce que j'aime à Saint-Denis : Les nombreux transports (et c'est pas fini), proximité de Paris et faible coût immobilier, ville dynamique (de plus en plus de bureaux...), beaucoup de commerces peu chers (on a ce qu'on veut à st denis, y a même ikea pas loin !... Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Pas assez de restos (faut aller sur Paris), mauvaise réputation (amalgame avec le département).
Belle ville Saint Denis : Ville très riche sur tous les plans culturel : la basilique, le stade, le musée, le marché, etc. Je suis née et j'habite à Saint-Denis. Ce que j'aime à Saint-Denis : J'aime sa diversité, ces parcs, il fait bon de s'y promener. Le marché et ses commerçants, la place de la mairie, ses belles terrasses de café. Un vrai petit Paris. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : L'insécurité... La violence... Les vols de sacs à main, les vols de portables, les agressions à répétition, les ghettos, beaucoup trop d'insécurité. Trop de social a tué cette ville malheureusement et la tranquillité publique n'existe plus. C'est vraiment triste de voir une dégradation aussi importante.
Realite : Une dimension parallèle. Il faut partir d'ici, ceux qui viennent par choix sont des oufs ! Ce que j'aime à Saint-Denis : Les transports, le marché, les taxiphones pour téléphoner au bled, il y a des gens sympas (heureusement !), la basilique, le stade de France. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Trop de toxicos, de saleté, de vandalisme, de manque d'éducation. Pas assez de vrais policiers pas ceux qui mettent les amendes de stationnement ! Trop de bruit. Immeubles délabrés, les impôts locaux trop élevés pour une ville aussi pourrie. Les loyers sont trop chers. Mais surtout l'insécurité ! Trop d'agressions !
Trop de disparités : Une grande ville qui change mais pas dans son ensemble. Une ville globalement dynamique et moderne mais une ville où il y a un fort taux de délinquance. Ce que j'aime à Saint-Denis : Les rénovations qui y ont été faites, le réseau de bus assez pratique et ses chauffeurs très sympathique, une ville qui bouge assez, sa proximité avec la capitale. Le quartier de la Plaine-Stade de France qui est moderne, dynamique (même s'il est dur d'y accéder et d'y stationner certains jours). Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Même s'il y a de nombreux moyens de transports en commun dans la ville il en manque un peu pour une ville aussi grande et qui draine autant de monde (quartier de la Plaine et l'université Paris 8)... Une trop grande disparité au niveau des quartiers, certains dynamiques et modernes d'autres quasi-insalubres et laissés à l'abandon... La délinquance qui est trop présente et la police qui n'est pas assez présente et n'agit pas assez...
Ya mieux mais ya surtout pire... : Cela fait 7 ans que j'habite cette ville que je préfère nettement à Clichy-la-Garenne ou j'habitais avant. Seul "problème", on m'a volé une ceinture banane avec carte d'identité et 20 euros sur le marché dès les 15 premiers jours ^^... Depuis, aucun souci et pourtant je circule à pieds de jour comme de nuit dans cette ville (je rentre même parfois de Paris la nuit, à pieds, en passant par la porte de la chapelle)... Donc, ne pas faire l'amalgame entre la ville de Saint-Denis et le département de Seine-Saint-Denis ! Ville en pleine transformation, il faut la laisser s'épanouir (renaître, dirons certains)... D'ici 5 ans, ses détracteurs seront les 1ers à venir acheter ici. Ce que j'aime à Saint-Denis : Transports (rer, métros, tram, bus) on y trouve tout le nécessaire ou presque, qualité de vie meilleure que dans beaucoup de quartiers parisiens et pour beaucoup moins cher. Ville qui bouge, qui vit et se transforme radicalement. Parc de la Courneuve pour les sportifs/ves. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Difficile de trouver du porc... Mais ça revient. Pas assez d'effort sur la propreté de la ville.
De mieux en mieux : Nous y habitons depuis 15 ans, au centre ville d'abord (tout près du theatre) et depuis 7 ans à la plaine. Nous y avons trouvé une maison pas cher, normal personne ne voulais y venir ! Erreur ! Après 5 ans un peu difficiles en qualité d'environnement, tout change et tout progresse, le quartier émerge de la zone pour entrer dans le XXIe siècle et nous avec ! Ce que j'aime à Saint-Denis : L'énergie de cette ville, les programmes culturels de bonne qualité, et depuis peu les très bons resto qui nous entourent. La proximité de Paris aussi bien sûr (15 minutes à pied et en 2012 le métro à 5 minutes de chez nous). Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : La proximité de Paris Porte de La Chapelle, quartier totalement abandonné jusqu'à tout récemment, les restes d'habitats insalubres qui persistent ça et là, un peu de délinquance et de deal dont je me passerais bien aussi. La circulation difficile aussi et les nombreux chantiers, mais bon tout a un prix.
Grande déception : Une opportunité professionnelle s'offre à moi à Saint-Denis et je décide de quitter mon job sur Paris, de laisser les clichés de coté et de tenter ma chance à Saint-Denis. Auu bout de deux mois sr place, je me fais voler mon sac à l'arraché sur la place de la mairie. Je me dis ok, pas de chance, je le tiendrai mieux la prochaine fois. Trois mois plus tard, un homme m'attend à l'entrée du parking privé de mon travail et casse la vitre et s'empare de mon sac de nouveau. Là je suis complètement choquée face à la violence dont il a fait preuve. Et puis il y a deux semaines, une femme dans un 4x4 arrive à un feu, je suis à l'arrêt au feu d'en face et je vois deux mecs cagoulés débouler de je ne sais où et tirer cette femme, l'éjecter de sa voiture, y monter et partir. Tout ça à la vue de tous les automobilistes, pas un seul n'a bronché, tous ont démarré et sont partis comme si de rien n'était. Trop de violence dans cette ville, ce ne sont vraiment pas des clichés, je l'ai constaté par moi-même. Heureusement que je n'avais pas lâché mon appart sur Paris, et je compte demander ma mutation dès la rentrée. Ce que j'aime à Saint-Denis : Les gens sont très sympathiques, la ville est aux portes de Paris, le marché y est super et il y a beaucoup d'efforts pour tout ce qui est culturel. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : L'insécurité, la violence, les jeunes qui rodent en bande, la saleté et l'indifférence de la municipalité face aux faits graves qui se produisent parfois sous leurs yeux.
-
Saint-Denis ou le bronx français. : Ville qui mérite sa réputation. Ce que j'aime à Saint-Denis : La proximité de Paris, le prix de l'immobilier (ça se comprend ! Je ne rêve que d'une chose : partir !) Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Une ville où les bandes ont une impunité totale. Les dealers quadrillent des quartiers entier et la police ne fait rien. Il faut bien la mettre quelque part toute cette merde, alors ont choisi l'une des villes les plus pauvres. La police c'est fait pour les riches et les puissant on le sait bien... Dans mon quartier l'enfer commence vers 18h et ce termine vers 05h, au programme : deal, vols, agressions, violence gratuite, combats de chiens, car jacking, sono à fond... Et je ne vous parle même pas de la sortie station RER d où tout les dealers chassés du nord de Paris sont venu se réfugier. Je pensais que cette ville changerait mais maintenant j'ai compris que c'est pas près de changer, la mentalité de loser c'est culturelle ici. Aucune mixité, ni social ni culturel, chaque communauté reste dans son coin à parler ça langue, aucun effort d'intégration. Si vous êtes blanc pour eux c'est soit que vous êtes un flics soit que vous êtes un mec à dépouiller, le racisme anti-blanc est palpable. Ici je me sens comme un loup blanc entouré de hyennes. J'ai perdu 3 ans de ma vie ici, je hais cette ville et tous les rats qui s'y terrent, qu'un tremblement de terre la rase.
Etonnant ! ! : Saint Denis connu parmi les pires des quartiers de France, actualisée par la violence et d'insécurité puis délaissé... Étonnant ! J'y suis allé et je ne me suis pas du tout senti dans l'insécurité, violence je n'ai rien vue d'extrême. Des jeunes j'en ais croisés, à première vue plutôt sympa voir certains très courtois. Ce que j'aime à Saint-Denis : Très proche de Paris, de Roissy, la campagne à environ 20 kms. J'apprécie la Seine, le stade de France, le centre ville. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Quand on entends parler du 93 on imagine tout de suite : voitures brûlées, agressions, bagarre... Cette idée est fausse ce n'est pas toujours comme ça. Circulation assez difficile.
Une agréable à vivre! De plus en plus de parisiens : Il s'agit d'une ville agréable à taille humaine. Un coût de l'immobilier très raisonnable juste à coté de paris (à 20minutes du centre ville en métro). De plus en plus de parisiens viennent s'installer à Saint Denis. Du coup les prix de l'immobilier s'envolent. Ce que j'aime à Saint-Denis : La basilique, le marché, la gentillesse des commerçants et l'échange avec les gens. Le quartier du centre ville historique (porte de paris et basilique). La densité du réseau de transport (rer et métro). La culture : théâtre Gérard Philippe, la fêtes des tulipes, la fête de Saint Denis, le feu d'artifice du 14 juillet avec le groupe f (le même que celui de Paris). Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Le quartier de la plaine et du stade de France. Ce sont des quartiers sans vie et sans âme, juste des cités dortoirs. La ligne 13 est victime de son succès aux heures de pointe.
Une ville méprisée par ses élus : La ville a un potentiel extraordinaire et une population aussi diverse qu'intéressante. Je vous invite à visiter mon blog "saint denis - massacre à la bétonneuse" facile à trouver avec google. Ce que j'aime à Saint-Denis : Le marché. La cathédrale. Les gens. Le centre ville qui a un air très provincial. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : La saleté des rues. Le manque de diversité des commerces. Le massacre architectural orchestré dans la ville.
Sublime : Une ville pleine de c?ur qui vous offrira un accueil chaleureux. Ce que j'aime à Saint-Denis : J'y vis depuis 2 ans et je ne suis vraiment pas déçue ! Je m'y suis fait beaucoup d'amis, c'est une ville vivante, engagée, pleine de gens simples et authentiques. Le marché, les monuments historiques, le théâtre et en particulier son restaurant, le marché de noël, les festival de classique et de musiques du monde, le tramway, le métro et le rer... Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Les restaurant sont en général assez moyen, la 13 est saturée, pas moyen de faire la fête le soir.
Malgré tout j'y ai grandi : Génération sacrifiée dans tous les quartiers et les anciens subissebt ce mal-être. Ce que j'aime à Saint-Denis : Franc moissin malgré le climat qui y règne, sa mixité, c est culture. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Qu'on critique toujours la banlieue surtout le 93, et le manque de logement sociaux.
Une ville de paradoxes... : Des très beaux atouts non mis en valeur. Du gâchis. Ce que j'aime à Saint-Denis : Le marché, les rues piétonnes, les gens, les transports en commun (nombreux). Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : L'insécurité, la saleté...
Beurk : Je n'ai pas réussi à aimer saint denis ! Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : La saleté, la politesse inexistante des habitants, rien n'est fait pour les enfants à noël, ne serait-ce que quelques sapins ou guirlandes pour égayer les rues. Aucun jardin d'enfant digne de ce nom si ce n'est que quelques ramassis de béton sale et inutilisable. Ville dynamique : mon oeil !
Beurk : J'y habites depuis 8 mois et je ne pense qu'à une chose : déménager ! Ce que j'aime à Saint-Denis : Au départ le coût du logement, le mélange des populations...Puis... Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : La ville est sale (décharges sauvages), beaucoup d'incivilité (urine et crachat n'importe où), la ligne 13 est bondée et toujours de problèmes, quand il y a un match au stade France impossible de rentrer chez soi (métro bondé), on ne se sent pas en sécurité quand on est une fille, sexisme incroyable aussi (genre on vous explique que c'est à votre mari de parler quand il y a un problème de voisinage), signes trop ostentatoires de convictions religieuse (on est dans un pays laïque non ?), la ville est moche et délabrée, les restaurants sont nuls, aucune mixité sociale et ville complément ghetto avec une population peu éduquée...On n'a vraiment pas l'impression de vivre dans une grande ville moderne du 21ème siècle ici.
Insatisfaisant : Un développement et des transformations à La Plaine Saint-Denis intéressants. Mais vivement que ce soit terminé ! Ce que j'aime à Saint-Denis : Quasiment rien. Le quartier du stade de France, la basilique. Mais c'est vraiment tout ! Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : L'insécurité, le développement énorme à La Plaine Saint-Denis (bureaux et habitations) sans aucun centre commercial.
Ce que j'aime à Saint-Denis : Le potentiel énorme de la ville ! La situation géographique de la ville, la diversité des transports en communs. Le patrimoine historique, le parking gratuit de la basilique pendant 1h30, le prix de l'immobilier abordable pour une ville si proche de la capitale mais cela s'explique et se traduit par ... Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Une insécurité pesante, l'incivilité des gens et le manque de mixité des commerces. Trop de taxiphones et de kebab. Mixité sociale et ethnique faible voir inexistante dans certains quartiers. Qualité des transports en communs médiocre...
Saint Denis Sim City : Une zac en devenir ? Ce que j'aime à Saint-Denis : Proximité de Paris et m2 carrés pas chers. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Pas de commerce, écoles et collèges sans sécurité, constructions gênantes, peu de transports en communs, rer D et B pires lignes de la ratp, promoteurs immobiliers qui se partagent le terrain en friche, blindé de monde pendant les matchs au stade de France, de belles perspectives pour 2020 mais en attendant ?
Saint Denis : C'est une ville dynamique, avec de nombreux transports en commun qui pourrait tellement être mieux... Ce que j'aime à Saint-Denis : Ligne 13 à proximité, lignes de bus et tramway. J'aime le coté moyenâgeux de certaine rue et coté Basilique, lorsqu'il n'y a pas de monde, j'imagine cette époque. De nombreux commerces de vêtements. Avantage : supermarché de la gare ouvert le dimanche jusqu'à 9h00. L'université de Saint Denis donne un coté culturel. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Tout le temps les mêmes boutiques, pas de restaurant japonais, pas de vrai pizzéria, pas de vrai restaurant ! Je suis nouvelle arrivée et donc avec mon mari nous partons manger à paris. Quand on veut un truc un peu gras, bien sur on a l'embarras du choix, on reste. La rue est très très sale, les sacs, les détritus qui s'accrochent dans les poussettes ou dans les pieds de bébé, c'est tout le temps. Le matin c'est à peine plus propre. Les 20/30 ans qui consomment alcool et drogues un peu partout et en particulier à la gare de saint Denis donnent une merveilleuse image de saint Denis. Je souhaite que de grandes firmes s'installent là pour changer l'image, mais comment voudraient-ils venir si la mairie ne fait rien pour les attirer. Je ne comprend pas pourquoi il n'y pas une police de prévention dans la rue pour informer sur le propreté, reprendre les gens, leur expliquer les risques de pollution, et simplement l'image de leur ville. Les gens qui se plaignent du chômage, devraient penser à donner une bonne image à leur ville pour attirer les entreprises !
Saint Denis la malpropre : C'est la ville la plus sale que j'ai jamais vu... La plaine Commune qui est en charge de la propreté de la ville ne fait absolument pas son travail... Nous sommes aujourd'hui le 3 Janvier 2009, cela fait maintenant deux semaines que nous attendons le nettoyage de la rue, alors qu'ils sont sensés passer 3 fois par semaine ! Ce que j'aime à Saint-Denis : L'architecture de certains immeubles, lorsqu'ils sont entretenus, et le patrimoine historique. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : La saleté, l'incivilité et le laxisme chronique de l'ordre public.
Une ville bientôt idéale : Ville au prestige international un peu abimée. Ce que j'aime à Saint-Denis : La situation géographique par rapport à Paris (transports), le budget conséquent de la ville, la sécurité qui va être reprise en mains par l'Etat, et par conséquent le retour de commerces de qualité... Et la qualité de vie qui va avec.
Vive le mélange : J'adore malgré tous les inconvénients. Ce que j'aime à Saint-Denis : Ma femme tunisienne (je suis cefran), mon voisin antillais qui est avec une polonaise, mon autre voisin breton avec une ivoirienne. Leurs enfants. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : La saleté même à la plaine sur l'avenue du président Wilson. La violence qui fait peur a tout le monde même a ceux qui ne l'ont pas encore connu.
Insecurite : Je connais Saint-Denis depuis 30 ans, j'ai 49 ans je trouve que Saint-Denis (surtout la Gare et les rues voisines) très sale, agréssion, drogue, vente de maîs, prostitution et beaucoup de bruit, surtout les cafés à la gare, bouteille éclatée etc... Dommage car beaucoup de gens quittent Saint-Denis pour vivre tranquille. Cela me rend triste ma ville me dégoute. Ce que j'aime à Saint-Denis : Certains magasins, la facilité pour les transports. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Les magasins et les cafés à la gare de Saint-Denis c'est pas propre et la rue de port.
Une ville dynamique vivante mais contrastée ! : De l'avis général, et de mon avis : c'est une ville dynamique et abordable ! Je suis une nouvelle arrivante (depuis avril 2007). Ce que j'aime à Saint-Denis : J'aime mon quartier celui du stade de France - la Plaine, je pense que c'est le quartier le plus sympa et sûr, avec des commerces de proximité, à 7 min du rer B ! J'aime le centre ville mais du côté historique : basilique, hôtel de ville mais du côté de carrefour et des ensembles qui l'entourent, c'est franchement laid, à tel point qu'on se demande si c'est pas une incitation à la violence ! J'aime globalement le fabuleux dynamisme de Saint-Denis, dynamisme économique (de nombreux sièges sociaux de grandes entreprises ! Et des administrations) surtout à la Plaine, dynamisme sportif, associatif et culturel (Théâtre Gérard Philippe, la Café Culturel pour le Slam...) et beaucoup d'animations pour toutes les tranches de la population, jeunes et séniors ! J'aime la mixité, le multiculturel, la foule des samedi ou des marchés. J'aime beaucoup le marché : très grand et pas cher ! C'est vraiment une ville qui est tout sauf une ville dortoir : vivante et proche de la capitale ! Faut-il rappeler que la ville est très bien desservie : rer B, rer D, Ligne 13 et le Tram. C'est une ville historique, riche culturellement même si la plupart de ses habitants n'y prêtent peu attention ! A oui, le canal de la seine dans le quartier porte de paris, il y a souvent des promeneurs, des joggeurs et des riverains qui font des barbecue, ça c'est le très bon côté de Saint-Denis ! Il y a aussi un quartier pavillonnaire, la Mutualité mais un peu excentré ! Sinon, au niveau de l'ambiance, je trouve que ça va : moins bien qu'en province mais mieux qu'à Paris ! Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Il y a un décalage entre ce que pourrait être la ville et ce qu'elle est ! Je dois reconnaître des défaillances et surtout la délinquance et le sentiment de peur parfois en centre ville ! Je suis une jeune femme et il vaut mieux pas trop traîner le soir en semaine sinon en journée et le week-end j'ai jamais eu de problèmes alors que j'emprunte souvent les bus et les rues du centre ville. Cependant, tous les dyonisiens savent qu'il y a eu une augmentation récente des vols à la tire, de portables ou de sac dans les voitures ! Ainsi même les animateurs de la ville vous disent qu'aujourd'hui le quartier qui craint le plus c'est le centre-ville ! Pour l'instant malgré ce problème d'insécurité, je ne compte pas partir car les loyers restent intéressants (800 E pour un 3 pièces de 65M2 dans une résidence récente !) Mais quand j'aurais des enfants je partirais, pour leur sécurité et à cause de la faiblesse du niveau scolaire (sauf dans le privé où il y a de bon taux pour la ville : 85% de réussite au bac !). J'ai essayé d'être la plus objective possible : c'est une ville contrastée avec malheureusement un problème de sécurité qui moi, ne pourra me faire tous les avantages de la ville, à commencer par son formidable dynamisme !
Une ville en mutation : Depuis 5 ans sur Saint-Denis, je vois l'évolution positive en terme d'aménagement et de qualité de vie, les projets à venir à la Plaine comme à la Porte de Paris ou à la gare, me rendent très optimiste sur la continuation de l'amélioration de cette ville attachante et vivante. Ce que j'aime à Saint-Denis : Son histoire, la proximité de Paris mais avec une vraie identité, une ville populaire et qui se développe, riche de sa diversité, une offre culturelle intéressante, un aménagement du canal qui permet d'accéder à Paris en vélo... Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : La propreté, si elle s'améliore franchement, elle n'est pas encore au niveau d'une vraie métropole urbaine.
Ma ville : J'y suis né il y a plus de 50 ans et j'y suis encore. Mes amis et ma famille sont partis, mes commerçants de centre ville aussi... J'ai l'amer sentiment de ne plus être chez moi et d'être un peu regardé comme un étranger. Qu'est ce que je fous encore là ? Ce que j'aime à Saint-Denis : Le marché surtout le vendredi, la bibliothèque et son personnel toujours disponible et le café en face sous les arbres, la rue de la République au petit jour. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : La laveuse de rue en plein été à 5 heures et demie du matin, les vendeurs à la sauvette, les trafics de la rue Fontaine, la queue à la Poste, les mobylettes à fond rue de la République
Fière de ma ville : C'est une ville qui sait toujours rebondir, qui sait gérer au maximum tous ces jeunes, qui bouge, qui vit et ceux ne sont que les médias qui travestissent la réalité... Ce que j'aime à Saint-Denis : Ce que j'aime le plus à saint-denis, c'est le marché, comme beaucoup... Les parcs mis à notre disposition, les transports, toujours plus nombreux et surtout l'apport en temps donner avec le Tramway. Les centres aérés, un grand plaisir à y mettre les enfants, tant les activités y sont nombreuses et les anim's si proche des gamins. Les stades, en dehors bien sur du stade de france qui nous comptent un max en impots locaux depuis son arrivée... C'est une multitude de choses qui fait, qu'il fait bon vivre dans cette ville... Venez et découvrez en dehors des banalisations faites par les médias, et vous adorerez aussi... Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Ce que les nouveaux arrivants en font.... Ce que la métro Université, nous a apporté comme déferlante de mauvaises personnes... et l'extinction de la dernière ferme... La mise en sens interdit de la rue de strasbourg à hauteur de l'ilot basilique... La police à cheval qui ne respecte pas le piéton... Les vendeurs à la sauvette, rue de la république, qui prennent toute la place, y'en a plus que les promeneurs. La non réhabilitation de la rue gabriel péri, à la hauteur des 4 rues, dans un état de délabrement...
Bien mais pas top : Après avoir vécu 6 mois à Paris, j'ai déménagé dans le centre de Saint-Denis, et je m'y sens mieux. Si certaines personnes m'ont déjà parues un peu bizarres dans la rue, je ne me suis jamais senti en danger. Ce que j'aime à Saint-Denis : Le cinéma l'Ecran, le théâtre Gérard Philippe, la librairie indépendante Folies d'Encre. La possibilité d'aller à République à Paris en vélo en longeant le canal (pas de voitures). Et aussi ses habitant-e-s, bien plus sympas et moins austères que les parisiens. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : La cohue, la saleté, la difficulté à trouver des produits de qualité (notamment côté nourriture), la ligne 13 de métro (surnommée la bétaillère).
Plus d'âme : 45 ans à Saint-Denis... une catastrophe il faut simplement se promener dans Saint-Denis pour comprendre. Une politique de construction stupide et une ville de plus en plus triste et froide. Ce que j'aime à Saint-Denis : La basilique et quelques rues piétonnes. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : L'insécurité, les boutiques nulles.
Du rêve à la dure réalité : Quitter le 18ème pour la plaine Saint Denis ce fut pour moi un rêve. Ce que j'aime à Saint-Denis : Le marché de la plaine et celui de St Denis, le parc des acobates, le théâtre Gérard Philippe, les balades le long du canal, la boulangère de la rue de la république prés de la mairie... Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Se faire casser la voiture 2 fois en 4 mois...
Un passé oublié : Je suis né à St denis, il y a 30 ans, et ce n'était pas la même ville qu'aujourdhui. Cette ville est un ghetto ethnique et social. Cette ville a perdu son âme. La ville semble appartenir aux jeunes. Le sentiment d'insécurité est omniprésent et rien n'est fait pour endiguer cette délinquance au quotidien même si la police court partout. Mon seul désir est d'en partir le plus vite possible car ici je me sens un raté et un cas social. Ce que j'aime à Saint-Denis : Le marché, le parc de la légion d'honneur, la proximité avec Paris. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : L'équipe municipale, la saleté, la délinquance, le ghetto ethnique, le bruit, le béton omniprésent.
Bof bof : Ville dynamique où hélas la qualité de vie plombe tout l'intérêt de cette commune. Ce que j'aime à Saint-Denis : Son marché très vaste, ses transports nombreux, ses axes autoroutiers. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : La saleté des rues, la délinquance partout, impossible de laisser sa voiture sans la retrouver cassée ou pillée, niveau scolaire très bas, équipe municipale peu disponible.
C'est sale : Les immeubles du centre ville sont horribles, il n'y a pratiquement plus de commerce de proximité (boucherie?), que des jeaneries, des kebabs? Ce que j'aime à Saint-Denis : La Basilique et la proximité de Paris. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : La ville est sale et peu sure...
Une ville en mutation : Saint Denis est un exemple particulier de la construction difficile d'un "vivre ensemble". L'équipe municipale ainsi que Plaine Commune semblent favoriser l'implantation de grandes chaînes de commerce variés ce qui indéniablement se répercute sur la richesse du territoire. Mais qu'en est-il de l'emploi des Dyonisiens? Ce que j'aime à Saint-Denis : Saint Denis est une ville vivante sur les plans : culturel, sportif, associatif, urbain, logistique, ethnique. Il existe un sentiment de fierté chez de nombreux Dyonisiens de voir leur ville évoluer; d'autres l'aiment et veulent la changer : au lieu de la quitter ils en deviennent les citoyens en s'impliquant dans son changement. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : La ville de Saint Denis a une histoire que de nombreux internautes ne cessent de mentionner. Mais l'histoire s'inscrit aussi sur les plaques commémoratives des évènements trop longtemps écartés de la mémoire collective. Par ailleurs, il est bon de créer de la mixité donc les constructeurs Bouygues et Kauffman and Broad entre autres, ne sont pas accessibles aux Dyonisiens. Les livrets sur le recyclages ne sont pas suffisamment explicites; il faudrait qu'une véritable politique environnementale fasse de la pédagogie à ce niveau. Absence de véritables campagnes d'information sur le travail des élus locaux (enjeux des élections); pas suffisamment de concertation avec les habitants (au-delà des barrières linguistiques et socio-économiques). En bref, l'absence de politisation des couches les plus modestes.
Avis d'une pure dyonnisienne : Dommage mais St-Denis s'effondre. Ce que j'aime à Saint-Denis : La basilique, l'écran, le Gaumont, le Stade de France. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : L'insécurité, les vols, les agressions de plus en plus nombreuses et qui se passent maintenant en plein jour, les dégradations des biens publics (parcs, squares, aires de jeux pour les enfants), les rats qui envahissent la ville surtout dans certains quartiers comme les francs-moisins ou la gare pour ne citer qu'eux, l'incivilité des gens, l'agressivité des gens, les transports en communs toujours bondés et la liste est trop longue.
Saint Denis adieu : Rien à dire de bien, quelle tristesse cette ville ! Insécurité, vandalisme et dégradations en tous genres ! Je suis arrivé à Saint Denis en septembre 2007, 15 jours après ma voiture était cassée à l'intérieur de ma résidence, donc c'est décidé je repars en septembre prochain avec mes enfants à Cannes. Ce que j'aime à Saint-Denis : Rien du tout ! Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Tout est moche et vilain, sale... Impossible de sortir le soir en famille sans se faire agresser. Le commissariat de police pas très accueillant, les victimes y sont traitées moins bien que les délinquants !
Adieu Saint-Denis : Ville avec de nombreux atouts, mais en voie de ghettoisation (saleté, insécurité, communautarisme, commerces très cheap). L'année prochaine, je quitte cette ville, pour que mes enfants grandissent dans une ville plus saine... Ce que j'aime à Saint-Denis : Le cinéma municipal l'écran, la basilique bien sûr. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Le manque de mixité sociale (classes moyennes, passez votre chemin !), la misère ambiante, repli communautaire, insalubrité de nombreux logements, vendeurs à la sauvette omniprésents...
Encore une chance de changer les choses... : Saint-Denis a un passé riche, une grande diversité et surtout beaucoup d'entreprises... Ce que j'aime à Saint-Denis : La diversité, le centre historique, le festival de musique. Et surtout les dionysiens qui dans l'ensemble sont très sympa. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : La violence, l'incivisme, le manque de propreté, la politique de paupérisation de la population !
Saint Denis : Saint Denis est une ville tout à fait accueillante où les personnes sont très disponibles et serviables, il y a certes le côté pittoresque (poursuite à pieds en plein centre ville etc...) mais l'ensemble reste malgré tout très agréable à vivre. Plus de 100 nationalités s'y côtoient en bon entendement. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : L'école de niveau faible et la saleté ambiante.
Il faut changer les choses : Il faut changer les choses dans la ville : vol, drogue, agression, mal de vivre, c'est la ville la plus criminogène de France... Ce que j'aime à Saint-Denis : Une grande ville avec beaucoup de quartiers, l'ambiance, la gare...
Saint-Denis, ma ville, ma bataille... : Une belle ville qui devraient pouvoir attirer toutes les classes moyennes et populaires. Ce que j'aime à Saint-Denis : La proximité avec Paris, la qualité des transports, son patrimoine historique, son marché cosmopolite et attractif. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : On limite l'implantation des commerces de proximité, on empêche le développement économique de la ville et favorise l'installation d'un climat d'insécurité.
Une ville que j'aime ou plutôt aimais : Saint-Denis est une ville à fort potentiel, malheureusement les équipes municipales qui se sont succédées n'en ont pas tiré profit, bien au contraire, puisqu'à présent elle concentre les principaux problèmes de notre société (chômage, grande précarité, immigration, insécurité...). Ce que j'aime à Saint-Denis : La Basilique, les dessertes ferroviaires et routières, la proximité de Paris. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : L'absence de mixité (aussi bien sociale qu'éthnique), le manque de civisme des habitants, l'absence de commerces de proximité de qualité (boucherie, fromager, etc...), l'insécurité, la montée du communautarisme.
Ce que j'aime à Saint-Denis : Cette ville qui a tout, tout pour mener une vie simple et heureuse avec ses enfants parce que St Denis aime les enfants. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : L'insécurité, l'indifférence grandissante face à ce qui pourrait devenir le plus grand ghetto d'Ile de France. La voyoucratie à St Denis est une réalité quotidienne depuis plusieurs années pour les familles il est aisée d'en parler, de proposer de la combattre mais la vivre, la subir est autre chose. La tristesse de voir l'avenir sombre de ma ville est lourde à supporter.
Dommage : Un rendez-vous manqué, proche de Paris mais trop de handicaps rédhibitoires (sécurité, propreté, commerces). Ce que j'aime à Saint-Denis : La ville des Rois de France, sa basilique, ses musées et le stade de France, le reseau RER / métro / tram / bus, la proximité A1 et A86 comme du périphérique et de Roissy. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : L'agression permanente possible, les faux évènements organisés, une population trop cosmopolite qui rend les contacts parfois difficiles.
Quel gâchis : Saint-Denis est une ville dont le potentiel est énorme. Avec les richesses financières et humaines qu'elle engrange, la ville royale pourrait devenir un exemple en Île de France. Cependant elle est rongée par l'insécurité, le manque d'activité de certains de ses jeunes.
Raz le bol : J'habite Saint-Denis depuis plus de 20 ans (1985) et tous les ans cela se dégrade peu plus. Ce que j'aime à Saint-Denis : La proximité de Paris, l'accès aux autoroutes et à Roissy, le parc de la Courneuve, la basilique et l'histoire de la ville, le faible prix du m² pour acheter ma maison qui devient un inconvénient pour la revendre ! Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : L'insécurité, les ventes à la sauvette, les agressions verbales et physiques, la disparition d'un commerce normal, la délinquance. La saleté des équipements publics quelques jours après leur mise en service, les campagnes "bidon" sur le plan culturel ou sportif, les queues de plus d'une heure à la Poste...
UNE VILLE COSMOPOLITE : Ville multiculturelle avec un passé prestigieux qui n'est pas assez mis en valeur. Ce que j'aime à Saint-Denis : La diversité, les transports en commun, la proximité de Paris, le dynamisme de la Plaine, l'éradication progressive des immeubles insalubres. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : L'insécurité, les multiples vendeurs à la sauvette, les rats dans le centre ville...
Il y en a marre ! : A éviter pour y habiter... Ce que j'aime à Saint-Denis : Le marché et les prix imbattables, les commerçants sympathiques ! Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : L'ambiance angoissante dans les rues, la quantité de crottes de chien sur les trottoirs, le manque de savoir vivre des habitants...
Saint-Denis, ville nouvelle : Totale mutation pour cette ville. Oui ,ça bouge. Pas de place pour les nostalgiques. Périphérie ou centre, la ville s'efface, change. Population et urbanisme sont brassés sans ménage. Le renouveau chassera plus loin les "miséreux" déja chassés de Paris et qui ont fait, à leur insu, le déclin de cette ville hier pauvre mais travailleuse. Ce que j'aime à Saint-Denis : Les progrès sur les espaces communs, les équipements (centre de loisirs, médiathèque, ludothèque). Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : La tarification des cantines où à cause du quotient familial, un salarié est un nanti et paie très cher le repas de son enfant. La prétendue démocratie participative, bien sûr la délinquance, le laxisme sur un comportement anarchique d'une majorité des habitants (toutes couches sociales confondues), des démolitions de logements anciens mais combien plus agréables qu'un HLM.
Comment transformer Neuilly en Bronx ! : Quand on pense que Saint-Denis est une ville plus ancienne que Paris, avec l'un des patrimoines historiques les plus importants de France, on ne peut que regretter de la voir dans un tel état. Ce que j'aime à Saint-Denis : Son histoire, sa proximité de Paris et des axes majeurs (autoroutes, gares, transports en commun...), ses commerces multiples et variés, les infrastructures. En bref, c'est l'une des seules villes d'Ile de France proposant des infrastructures comparable à Paris, on peut y vivre sans avoir besoin de se rendre dans la capitale. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Ce que la ville est devenue. Manque de sécurité, une trop grande impunité vis à vis des lois, un manque de savoir vivre et de civisme dépassant l'entendement en ce début de 21 siècle. Le centre ville (rue Gabriel Péri proche République) avec ses maisons laissées à l'abandon, les commerces trop "cheap", le faible niveau des écoles, les trafics en tous genres... DOMMAGE, la municipalité essaie de changer les choses, aménagements urbains, mise en valeur des monuments historiques. Il faut d'abord régler les problèmes humains, avant de remettre à neuf, car sinon, certains s'empresseront d'anéantir les efforts importants mis en place.
Une ville laissée à l'abandon : Une ville auparavant très agréable jusque fin des années 90. Puis un changement de cap poussant les classes moyennes à quitter coute que coute le centre ville. A l'arrivée, une mixité sociale qui n'existe plus, des familles en situation délicate de plus en plus nombreuses, on entasse comme on peut des familles de 5, 6, 7 ou même 8 personnes dans des appartements de 2 ou 3 pièces, le brassage multiculturel n'existe plus. La ville est sale, dangereuse de jour comme de nuit, bruyante : toutes les constructions de béton, non finies font office de caisse de résonnance. La ville est désormais aux mains des jeunes de 10 à 25 ans. Les trafics s'opèrent en plein jour ! Les gens se font voler leurs portefeuilles ou leurs téléphones portables en public. Bref, une ville jadis accueillante, qui est devenue un enfer aujourd'hui à vivre. Ce que j'aime à Saint-Denis : Sa basilique et son petit jardin. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : La violence dans toute la ville, le manque de civisme, d'éducation, le niveau scolaire plus que déplorable en primaire, la saleté, les bâtiments en béton non finis ! Les crottes de chiens tous les 10 mètres, les rats qui circulent même en plein jour ! Le bruit permanent (avions, passage assourdissants des bus dans les rues étroites), la désertification des commerces de qualité, les tours et bâtiments, à l'heure où certaines municipalités remettent en cause cet urbanisme suicidaire, et bien à Saint Denis on continue de construire des barres de béton !
Ce que j'aime à Saint-Denis : L'histoire de France et de ses rois. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Le communautarisme, le sentiment d'impunité qui y règne. La tolérance à géométrie variable. Dommage car cette ville a un potentiel incroyable au regard de bien d'autres. Histoire, localisation géographique, infra structures routières, ferroviaires, en commun, fluviales et même aériennes (proximité de Roissy, Le Bourget et liens direct sur Beauvais et Orly).
La cible de tous les clichés... : Une ville jeune, multiculturelle, où dans l'ensemble les habitants se respectent malgré leurs différences, en tout cas plus qu'à Paris où j'habitais auparavant. Ce n'est certainement pas le paradis, mais ici on se parle, on discute de petits riens entre inconnus au marché, dans la rue, dans les magasins, entre voisins, un vrai bol d'air quand on arrive de la capitale. On est bien loin de tous les clichés apocalyptiques véhiculés par les médias. Ce que j'aime à Saint-Denis : La convivialité, le brassage culturel, le marché, le nouveau centre ville piéton, la proximité de Paris, les prix du logement (même si ça augmente gravement comme partout), la fête des tulipes et le bal du 14 juillet ! Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Le plan de circulation, la ligne de métro saturée, le faible soutien à l'entreprise individuelle.
Quel gâchis ! : Une ville royale qui n'en a plus que le nom. Ce que j'aime à Saint-Denis : Son histoire, son passé, ce qu'il reste de son patrimoine ?! Sa Basilique, son école de la Légion d'honneur. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Education, courtoisie, plaisir, propreté, n'existent plus dans cette ville. Insécurité, incivilité... Bref le meilleur du pire. Mixité sociale en dépit du bon sens, communautarisme encouragé, ascenseur social bloqué, alors que la grande majorité est déjà en difficulté, que les solutions sont longues à mettre en ?uvre, la ville continue de recueillir toute la misère du monde ! Ce n?est respectable que si et seulement si cela n?aggrave pas déjà lourdement la situation ce qui est le cas. Squat, voyageur itinérant à domicile depuis des lustres (sortie A86). J?y ai grandi, j?en suis partie, j?y suis revenue, je repars définitivement. Quel gâchis monumental. Dagobert doit se retourner dans sa tombe !
Que de gâchis ! : Ville dont les atouts n'ont pas été exploités. Un exemple : vous ne verrez pas de touristes faire du shopping dans la rue piétonne, en centre ville, après leur visite de la Basilique. En général, ils retournent directement vers Paris. Malgré la présence de monuments historiques, la rénovation de certains quartiers de la ville et une politique de développement économique (à la Plaine Saint-Denis), Saint-Denis n'a pas vraiment réussi à se défaire de sa mauvaise réputation, en grande partie justifiée. Ce que j'aime à Saint-Denis : Peu de choses, mais il faut malgré tout apprécier la proximité de la capitale et le prix abordable (tout est évidemment relatif) de l?immobilier. Ce qui permet d?être propriétaire relativement tôt dans le cadre d?un premier achat et de revendre par la suite pour acheter ailleurs. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Une délinquance en constante augmentation et un sentiment d?injustice partagé par un nombre croissant de Dionysiens. La saleté : il suffit de se promener en centre ville et aux alentours, pour voir des papiers, des canettes et des bouteilles de toutes sortes joncher les trottoirs laissant ainsi une triste impression de désolation. Les nombreuses paraboles sur les façades des immeubles. Les antennes relais, de plus en plus nombreuses, implantées de façon anarchique sur le toit des bâtiments (dont une située en face d?une maternelle, place Parmentier près de la Porte de Paris, à la grande indifférence des opérateurs téléphoniques lesquels font ainsi preuve d?un mépris scandaleux vis-à-vis de la population et surtout des enfants !). Ce qui aurait été inconcevable à Paris ou dans une autre ville située dans les Hauts de Seine ou les Yvelines. La paupérisation de la population. La rue piétonne (rue de la République) qui ressemble parfois, avec tous ces vendeurs à la sauvette et les voleurs à la tire, à la cour des miracles ! Le faible niveau des établissements scolaires. Un sentiment de montée du communautarisme. En bref, la dégradation de la ville que j?habite depuis plus d?une quarantaine d?années? Conclusion : Saint-Denis est une ville idéale pour les étudiants en recherche d?un logement à prix abordable, les célibataires (hommes, jeunes de préférence) désireux de réaliser des économies dans leur budget consacré au loyer. Mais si vous êtes âgé(e) ou si vous avez une femme, des enfants et que vous avez évidemment les moyens financiers alors je vous conseille vivement d?aller habiter ailleurs !
Une ville très vivante : Ville cosmopolite, animée. Ce que j'aime à Saint-Denis : Ville vivante, les magasins pas chers, le marché, très bien desservie en transport, de nombreux services comme les médecins ouverts le samedi après-midi, une ville animée le dimanche. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Ville très sale, population très diverse donne des problèmes relatifs aux règles de savoir-vivre (crachats, femmes et hommes urinent dans la rue, ordures jetées par terre...), trop de monde comme à la poste. Insécurité de la gare avec ses squatteurs, trafics en tout genre.
Saint Denis, en plein renouveau ! : Saint-Denis, c'est une ville ancienne, d'abord très riche historiquement, puis avec une très forte influence de l'industrie. Cette industrie a été sinistrée et, à la place, se développe un secteur important de bureaux, qui, à son tour, entraîne une forte amélioration d'ensemble de la ville. Il y a beaucoup de contrastes à St Denis, c'est ce qui en fait aussi le charme. Ce que j'aime à Saint-Denis : Les monuments anciens (basilique, maison de la légion d'honneur, musée...), la vie culturelle très active, l'excellente desserte des transports en commun, des prix de l'immobilier encore assez modérés, la diversité des habitants. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Les cités HLM des années 60, l'ambiance le samedi soir.
Une ville de contraste : La densité est extrêmement forte à St Denis et c'est fatigant. Mais en même temps, il y a un dynamisme incroyable. La ville est en train de changer grâce à de nouveaux arrivants en accession à la propriété. Ce que j'aime à Saint-Denis : Le dynamisme associatif, culturel et sportif intéressant : la fête des associations fin septembre, la fête des Tulipes en avril avec de nombreuses animations de rue, le musée dans un ancien couvent, la Basilique, un théâtre, un cinéma municipal, le grand stade... et depuis peu, un aménagement des berges du canal qui permet de rouler à vélo en toute tranquillité jusqu'au Parc de la Villette. Il y a de nombreux parcs dans les environs. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : La foule l'après-midi et le quartier de la gare le soir. La faune devant LE super marché du centre ville.
J'ai aimé, je n'aime plus Saint-Denis : Saint-Denis ville très sale, le centre Basilique c'est triste, architecture grise, rien pour mettre du baume au coeur, dégradation de plus en plus, quelle tristesse vraiment.

Ce que j'aime à Saint-Denis : J'ai aimé l'ancien Saint-Denis, ces belles boutiques qui sont parties les unes après les autres, quel dommage.

Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Le bruit, les bus bondés de monde comme si on était du bétail ! Tous ces bâtiments sales, gris et puis j'ai vraiment l'impression de ne voir que des jeunes dans les rues de Saint-Denis et pas assez pour les personnes à partir de 40. Même les magasins, rien pour les gens de mon âge, je regrette le Saint-Denis d'avant, quand j'y pense j'ai la nostalgie !
La ghettoisation : Ville riche historiquement, en voie de paupérisation et de ghettoisation. Il existe un fort sentiment d'insécurité et une délinquance juvénile galopante. La ville se caractérise également par ces paraboles qui "fleurissent" au bord des fenêtres des bâtiments. Ce que j'aime à Saint-Denis : J'ai aimé à Saint-Denis la configuration du centre ville et du vieux Saint-Denis avant l'arrivée du centre commercial près de la basilique ainsi que des nouvelles habitations construites au début des années 80 ! L'architecture laisse à désirer. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Les paraboles, la saleté ainsi que le manque de civisme des habitants.
Une cité méconnue : Une ville avec un patrimoine important en plein renouveau. Ce que j'aime à Saint-Denis : Le dynamisme culturel, les efforts sur l'aménagement urbain, les coûts immobiliers encore intéressants, une desserte exceptionnelle. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Les grands ensembles des années 60 et les quelques friches en cours d'aménagement. Le caractère populaire qui peut rebuter au premier abord. L'image 93.
23 ans à Saint Denis ! : Une dégradation générale de la qualité de la vie au fur et à mesure des années ! Ce que j'aime à Saint-Denis : Son histoire, ses monuments et ses commerces d'il y a 20 ans. Ce que je n'aime pas à Saint-Denis : Ville devenue bruyante, sale, avec des transports bondés et des commerces de petite qualité.
Une ville qui devient de plus en plus sympathique.
Certes, Saint-Denis est une ville de tours et de barres avec très peu de maisons individuelles, entrecoupée de voies de communication, mais c'est aussi une des villes de banlieue offrant le plus d'autonomie par rapport à Paris puisque l'on y trouve des monuments historiques, des équipements d'agglomération, des commerces et services très diversifiés et performants pour des loyers bien moins élevés que dans la capitale.
Le centre ville se dégrade considérablement, départ des commerçants, ventes à la sauvette. La ville est sale. La Basilique n'est pas du tout mise en valeur. Les construction dans ce secteur sont inadmissibles. Seul le quartier du stade de France est en plein essor.