Votre avis sur Saint-Ouen

- - Dernière réponse :  toto - 4 nov. 2019 à 22:07
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/saint-ouen/ville-93070

efforts à poursuivent
Heureuse d être une audonienne depuis 12 ans ...
drogue drogue drogue c'est stouen
Ville sale et sans intérêt on y attrape facilement des puces.
Il faut le reconnaitre, depuis que la mairie a changé, il y a eu pas mal de changements positifs : Saint Ouen devient de plus en plus dynamique et attractif, si bien que l'immobilier explose ! Ca en devient indécent quand on connait la ville. Ce que j'aime à Saint Ouen : les puces, la mixité sociale, la proximité avec paris, la future ligne 14, la diversité commerciale qui commence à poindre (enfin de bons restaurants autres que des kebabs et bistros réservés aux hommes!)
Ce que je n'aime pas : la ligne 13, la drogue, l'enseignement à partir du collège, le côté bobo qui prend place et qui commence à m'agacer...
Tapage nocturne, violences, incivilités, drogues place du 8 mai ça suffit !
Prenez vos responsabilités Monsieur le Maire !
J'ai apprécié Saint-Ouen, mais ces dernières années me donnent envie de fuir.
Les Dealers et guetteurs sont encore plus visibles qu'avant.
Les trottoirs sont toujours sales.
Depuis 2 ans, durant toute la période du Ramadan, des regroupements ont lieu devant la marché couvert de la rue Ottino, qui durent une bonne partie de la nuit avec barbecue, musique à fond, cris et hurlements et cerise sur le gâteau un téléviseur. Les passages de la police n'ont aucun effet.
Tout devait changer en mieux avec le nouveau maire c'est pire qu'avant la ville est plus sale et rien ne va plus
Le nouveau maire est comme Sarkozy il se montre partout il est comme les puces là où il y a des photos à prendre il est présent
Que de changements entre le Saint-Ouen d'il y a 10 ans et d'aujourd'hui, de plus en plus d'entreprises s'installent, la ville devient plus propre, on a de nouveaux commerces de qualité...

C'est dingue la vitesse de la boboisation de la ville !
Super ville pleine d'énergie
Dommage que la Communaueé de communes ne soit pas à l'écoute des habitants qui s'intéressent à la qualité d'aménagement des rues et des jardins car il y aurait beaucoup d'améliorations à y faire
a saint il y a une nouvelle salle de sport au 23 rue arago
on trouve des nouvelles machines cours collectif illimités avec des coachs expérimentés espaces
musculation
ont fait connaissance de suite
bonjour. j'habite Saint-Ouen depuis 1999 j'ai beaucoup aimé Saint-Ouen. Autant que je m'en glorifiais .
SAINT-OUEN, cette jolie petite tranquille ville proche de paris d'antant.
aujourd'hui en 2015 je suis triste triste pour Saint-Ouen ma ville aimée. l'insécurité ! L'éducation ratée ! le voyourisme ! le banditisme ! la drogue ! l incivisme ! la jungle !
Les paisibles, respectueux et dignes habitants sont tétanisés, persécutés, déçus ! démoralisés. l' irrespect est le mot d'ordre des délinquants soutenus,couverts, protégés par des adultes irrespectueux eux-mêmes. AU SECOURS ! POUR SAINT-OUEN. AU SECOURS !
Les honnêtes, respectueux et dignes habitants veulent vivre dans la paix, la cohésion, la fraternité, la tranquillité, la sérénité, la sécurité.
AU SECOURS ! POUR SAINT-OUEN.
Les politiques sauvez nous. Les forces de l'ordre sauvez nous. Sauvez Saint-Ouen.
Ils construisent les logements neuf super spacieux et sympa aux docks, ça donne envie
à Saint Ouen, j'adore :
-Les petites restos cafés dans les puces
-La ligne 14 à Mairie de Saint Ouen !!!!
-Le marché couvert!!!!
-Le caviste et le couscous sur Gabriel Peri
-Le Monop et Auchan à porte de Saint Ouen
je viens d'acheter à Saint Ouen, j'en suis très très comptent, bonne journée
Ville qui change dans le bon sens depuis peu, beaucoup d'investissement, changement de politique de la ville, grosse vie associative tourner vers la petite enfance (créché parentale...) ville très sympa quand on connait. comme partout certains quartier sont à éviter, mais on y vie bien
C'etait mieux avant,il y avait un petit coté campagne,mais là ils ont tout ruiné,il n'y a plus que du béton
A çà couler du béton ils savent faire et faut voir comment c'est fait a l'arrache.
N'achetez jamais des appartements sur plan issu de grands projets immobiliers,comme ils construisent actuellement aux docks de Saint-Ouen ou ailleurs vous risqueriez de le regretter.
Enfin tout çà pour dire qu'ils font que de la merde.
J'ai retrouvé des vieux papiers mes arrière arrière grands parents y ont vécu ,travaillés chez Pleyel .
Mon père est né a Saint-Ouen.
Saint-ouen avait une atmosphère bien banlieusarde a l'ancienne qui a disparu qui ne me déplaisait pas.
J'y vie depuis 7 ans avec ma famille , il y de très gros projets de rénovation en cours, les premiers habitants des docks commencent à s'installer. Une ville qui a des ambitions et des perspectives d'évolution ! dispose d infrastructure ; patinoire, piscine, stade, médiathèque, METRO aux portes de Paris. Les alentours de la Maires sont en train d'être métamorphosés.
Ça fait 5 ans que je vie à Saint Ouen, je vois la ville changé à grand pas, surtout du coté de la mairie et du RER. De grands projets ont été entreprises pour rénover la ville!!! Grand parc, la piscine et la balnéo, le nouveau quartier des docks, la médiathèque. On voit de plus en plus de jeune couple s'installer de Paris et d'ailleurs! Quand on voit le prix de l'immobilier ailleurs, Saint Ouen reste vraiment abordable même si les prix augmentes avec l'arrivé du métro 14, le marché Ottino est sympa et pas chère en plus. Les transports en commun permettent d'aller sur Paris facilement!
St Ouen, douce ville de mon enfance : Je suis presque nee a st ouen, j'y ai grandie, ecole anatole france, college jean jaures, lycee charles schmidt. Nous avons vecu rue salvador allende toute notre vie. J'aime cette ville, une partie de mon coeur y reste pour toujours et elle a un place dans mon coeur pour toujours. Malheureusement, notres freres meurent dans cette ville, le traffic de drogue et l'insecurite transforment les enfants en bourreaux, les parents sont en prison dans leur quartier, les femmes sont entre p#tes et soumises... Ce que j'aime à Saint-Ouen : J'aime l'architecture des immeubles anciens tel le chateau de saint ouen, la mairie, le centre administratif, l'eglise du vieux st ouen, l'eglise de garibaldi, l'ecole anatole france, etc... St ouen a une vie sociale, culturelle et associative tres riche, il y a des gens de grande valeur dans cette ville. Le marche au puces reste un lieu mondialement connu. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : L'insecurite qui reigne est intenable, la mort de jeunes et moins jeunes aux mains de leurs amis et voisins est impossible a accepter. Tout le monde doit mettre du sien : forces de l'ordre, justice et familles. On peut se plaindre de la police, de la politique mais on doit aussi faire notre devoir en tant que parent, frere ou soeur de donner le bon exemple et conseiller ou accompagner meme nos jeunes et moins jeunes perdus. John, moussa, mamadou, combien encore ? Ce cancer que la drogue et l'adoration de l'argent, l'orgueil et autres vices amenent ne peuvent etre enrailles que par une combinaison : revision de l'urbanisme a st ouen, detruire les tours, vrai plan d'eradication de la violence par police, justice et citoyens, reorientation vers une vraie education et un vrai developpement culturel de la jeunesse, comme mme gahli a marseille l'avait demande : intervention musclee de force speciale apres enquete et instruction de dossiers carabines necessaire. On a enferme des gens dans des quartiers qui se sont appauvris avec le temps, les jeunes ont cree leur systeme et en viennent a ne plus valoriser la vie.
Le delabrement : Depuis 1974 que je vie a st ouen et bien que de changements, mais pas dans le bons sens ! Plus d'entreprises comme avant plus de terrains de jeux dignes de ce noms juste un entassement de personnes les uns sur les autres ! Pas une journée sans entendre passer la police, pas une journée sans voirs de deals et autres ! Bref plus rien a voir avec avant ! Ce que j'aime à Saint-Ouen : Les puces coté antiquaire. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Plus de vrai commerces (boucherie-chevaline, boulangerie, traiteur, charcutier) espaces vert quasi inexistants, des arbres qui font pitiés, ville vraiment pas propre, insecurités dans nombres de quartiers, memes les puces n'ont plus que de puce le nom car fini la belle epoque des bonnes affaires et du marchandage de mise qui en faisait le charme.
30 ans de StOuen ! : J'en ai marre ! Ça fait 30 ans que j'y suis et que je vois évoluer cette ville. Il y avait une belle mixité, et une belle entente populaire, les femmes avait de magnifiques reflets roux aux cheveux, c'est fini il n'y a plus de mixité du tout et ça fait longtemps que je ne vois plus les cheveux des femmes, n'y plus grand choses d'ailleurs, on va finir par ne plus savoir si c'est un homme où une femme derrière tout ces tissus, ne plus savoir à qui on a affaire ! Quand je suis arrivé, il y avait tout type de commerce : poissonnier, boucher, charcutier, patissier, bon boulanger, chevaline,... Tout ça c'est fini ! Il reste le marché et monoprix / lidl / leader price je m'en vais, j'ai mis du temps à pouvoir partir mais j'ai eu une belle opportunité, je vais payer des impôts ailleurs ! Cette ville n'est pas épanouissante pour l'être humain, elle n'offre pas une qualité de vie suffisante, trop occupé à la remplir encore et encore n'importe comment. Ce que j'aime à Saint-Ouen : Les puces / le marché ottino / la proximité de paris / son cinema pas cher et confortable / le marque avenue pas loin / large choix de grande surface : darty, leroy merlin, conforama, leclerc, monoprix, lidl, leader price. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : La ligne 13 ! Ils vont rajouter la ligne 14 mais elle est déjà foutu ! Les 100ènes de crachats ! La non mixité ! Il ne fait plus bon d'être une femme européenne dans cette ville ! La promiscuité, nous sommes trop nombreux au mètre carré, trop les uns sur les autres et c'est pas fini avec les docks qui se construisent + d'autres projets à stdenis et autre... Et les infrastructures ne suivent pas cette progression ! Les centaines de rom qui débarquent le week-end aux puces à la porte de montmartre, c'est devenue dégueulasse ! Les dealers qui ne respectent rien et qui se tirent dessus, cette ville a vraiment mérité sa réputation ! C'est incroyable le nombre de dealers et de clients qui sont là ! La politesse des gamins, voir même des adultes, allez la chercher ailleurs ! Absence d'espace vert où alors riquiqui (à côté de l'église et au chateau)plus un seul boulager de bonle tri selectif des ordures ménagères est laborieux.
Une ville/vie agréable quand on la connaît : Arrivée de paris, j'ai mis du temps à m'habituer d'avoir passer le périphérique. Mais j'ai depuis appris à voir les bons côtés de saint-ouen, à la fois proche de paris (ligne 13, bientôt la ligne 14) et en-dehors --pour qui a une voiture (parc et centre commercial des chanteraines, etc.). La ville a mauvaise presse, mais cela me rappelle new york dans les années 90 ou certains quartiers de paris il y a 10 ans : autant éviter de se promener dans les ruelles sombres au coeur du vieux saint-ouen par ex. Mais les grandes allées bien illuminées ne craignent absolument pas. Et tous les projets d'installations de sièges sociaux ou de centres de r& ; d pour l'oréal et autres grandes entreprises contribuent à la transformation positive de la ville. Au final, la mauvaise réputation de la ville pourrait presque ressembler à du snobisme pour bobo : ainsi philippe starck vient d'ouvrir un restaurant sur place. Ce que j'aime à Saint-Ouen : J'attends beaucoup du nouveau parc des docks, qui ouvre partiellement ce printemps. Sinon mes enfants ont beaucoup bénéficié des activités gratuites toute l'année proposées aux tout-petits et des cours hebdomadaires à l'école municipale de danse et de musique au château de saint-ouen. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : La propreté n'est pas 1ère priorité de la ville pour l'instant. Le fait d'être sur une des branches de la ligne 13, avec moins de passage --mais tous les matins je me rappelle qu'il vaut mieux monter à mairie de saint-ouen qu'à guy môquet --et j'attends la ligne 14 !
Une ville qui commence enfin à se construire : Depuis l'annonce du lancement des travaux de prolongation de la ligne 14, je commence enfin à sentir du changement dans la ville, particulièrement vers le centre-ville : les travaux pour la création de la station mairie-de-saint-ouen ont commencé, tandis que le parc des docks ouvre partiellement ce printemps. À côté, une nouvelle école sort de terre à la rentrée prochaine, face à la première crèche parentale de la ville (lancée en septembre 2012). Beaucoup de projets qui semblaient figés depuis des années paraissent s'être enfin débloqués, un peu partout. Avec cette ligne 14, le futur tribunal de grande instance (tgi) et tout le quartier des batignolles sera en 2017 à 1-2 stations de st. Ouend'un point de vue politique cela se ressent aussi : les socialistes, partenaires dormants de l'équipe communiste depuis des années, se préparent activement à se présenter par eux-mêmes aux élections municipales de 2014. Enfin, c'est aussi par l'art que saint-ouen renaît : hormis les sociétés de productions qui évoluent proches de la cité du cinéma, l'art investit la ville (cf. Commune image par exemple, découverte par hasard en me baladant en famille vers la rue godillot).

Ce que j'aime à Saint-Ouen : En se renseignant un peu, des activités diverses pour les enfants et les parents : conservatoire de musique et danse au château de saint-ouen, classe de hockey dans une patinoire au look... Euh... Moche, école des beaux-arts, atlas (science en s'amusant) mains-d'oeuvres (résidence artistique) le cinéma 1789, etc. Piscine totalement rénovée l'an dernier que les habitants parisiens du 17/18e viennent utiliser les week-ends. Un emplacement finalement agréable, un pied dans paris (école des enfants à 2 stations, courses aux batignolles ou à st. Lazare en 15 min.) et un pied dehors si on a une voiture : grand parc des chanteraines avec ses magasins, et un nouveaux grand centre commercial prévu bientôt à genneviliers, proche de l'a86. Côté commerçants locaux, il faut y parfois chercher un peu, mais les bonnes adresses abondent entre la librairie folie d'encre, le nouveau caviste proche du métro garibaldi, le fromager au marché du dimanche et quelques bons restaurants (coq de la maison blanche, la puce, et ne pas oublier le nouveau restaurant de philippe stark aux puces). Bref une ville brouillonne qui bouillonne !

Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : La mauvaise réputation de la ville, dont la mairie semble d'ailleurs jouer. Cependant depuis la visite du ministre de l'intérieur en septembre dernier 2012, la présence policière à notablement augmenté --on se croirait à paris ! Hormis le château de saint-ouen, pas énormément de beaux, vieux bâtiments restants. Et l'inévitable ligne 13, chargée comme une ligne 1 les matins de pointe. 2 remarques cependant : les portes palières ont amélioré un peu la régularité --et il vaut largement mieux monter le matin à mairie de saint-ouen qu'à guy môquet !
Ville d'une grande richesse : Je n'aime pas, j'adore... Pourtant, on m'avait prévenu "mais c'est moche, ça craint !" les premiers mois un peu crispée car les conseilleurs étaient finalement ignorants... Une fois installée à garibaldi, j'ai tout de suite adopté cette ville, les gens sont sympathique, tout le monde se connaît, se dit bonjour, les gens ont toujours le sourire... Je ne comprend pas pourquoi certaines personnes n'accrochent pas... Je pense que nous n'attendons pas les mêmes choses de la vie... Si le plus important pour eux c'est la propreté, pour moi c'est l'humanité... Qu'on ne trouve pas dans les quartiers chicos de paris... A bon entendeur ! Ce que j'aime à Saint-Ouen : Tout ! Les gens, les commerces proches, l'ambiance populaire et sans chichis, l'essor culturel (mains d'oeuvres, l'espace 1789...) les puces : le dernier endroit authentique du paris d'antan... Les petites rues mignonnes et pavées qui me rappellent mon village bourguignon, la proximité de paris, l'église, c'est comme un village à 2 pas de paris... Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : La ligne 13.
Vite je deserte : Je réside dans cette ville depuis 1981 et quel malheur de voir la dégradation de cette commune qui existe depuis quelques années seulement. Je n'ai qu'une hâte, c'est de partir en province ou en grande banlieue même si je dois allonger mon temps de transport pour me rendre au travail (jusqu'à 03h00 par jour). Ce que j'aime à Saint-Ouen : La proximité de paris, à pied ou en transport en commun. Les installations existantes pour les habitants : piscine, patinoire, cinéma médiathèque, organisme sportif... Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : La saleté, le trafic de drogue, le laxisme de nos élus et tous cette population qui polue cette ville par leur incivilité, leur manque de respect et j'en passe ;.
Le ghetto : J'ai habité saint-ouen six ans, j'y ai même acheté un appartement dans une.Rue que je pensais calme. Grave erreur. Tous les soirs, dès le printemps,une bande de jeunes squattait et beuglait tous les soirs sous mes fenêtres.J'ai tout essayé pour les faire fuire : negociations, puis menaces, jets de.Javel, achat d'un boitier ultra sons. Ma femme en a fait une depression.Les coups de fil journaliers a la police (trop occupée par les agressions.En tous genres et les dealers) et les pétitions avec d'autres riverains au.Maire n'ont rien fait. Ils reviennent toujours au bout de deux semaines. Je.Hais st ouen. La maire fait tout pour la trainer vers le bas. Les 50% de.Cas sociaux de la ville sont incapables de gérer leurs gosses. Vers minuit.C'est courant de croiser des bandes de gamins de dix douze ans en train de.Beugler dans la rue comme des veaux. Si c'est pas eux, c'est les dealers.Qui vous interpellent pour vous demander ou vous allez. Ambiance de merde.Certes c'est a coté de paris et c'est pas cher, mais le prix a payer pour y.Vivre est trop lourd. Fuyez st ouen a tous prix, sauf si vous voulez.Déprimez, en ruminant sur le fait que chaque année, c'est pire que l'année.Précédente. Fuyez st-ouen, laissez la devenir un ghetto ! Ce que j'aime à Saint-Ouen : Les puces (coté antiquaire) Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Grave insécurité, 17 zones de deals recensées dans la ville, impossible.Pour une fille seule de se balader dans la rue après 21 heure, mairie.Laxiste, service des impots incompétent (on m'a fait payer deux fois ma.Taxe d'habitation cette année ! Crasse des rues, aucun espace vert !Dépression assurée au bout de six mois.
Vraiment triste : Venus nous installer ici pour le boulot et les prix attractifs, nous sommes relativement déçus du cadre de vie. La ville est grise, manque cruellement d'espaces verts et de commerces. Les infrastructures (bibliothèques) qui sont de qualité, ont des horaires d'ouverture très réduites. L'accès à paris en transports en commun bien que rapide est difficile (ligne 13 ou un seul bus qui va vers paris). Mis à part le cinéma et les mains d'oeuvres, il n'y a aucune vie nocturne, pas de restaurant sympathiques, rien. Vraiment triste à vivre. Nous ne pensons pas élever notre enfant ici/. Ce que j'aime à Saint-Ouen : Prix de l'immobilier attractif, proximité physique avec paris. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Les transports en commun (ligne 13, au secours)absence d'espaces vertsabsence de commerces de proximité agréables à fréquenter (mis à part le monoprix de g péri)la circulation automobile anarchiquemanque de places en crèche. Politique de la petite enfance inexistante. Guetteurs très présents dans l'espace urbain (bien que je ne me sente pas en insécurité)mauvais acceuil dans les services publics(accueil poste, mairie, sécu)faible offre médicale (les médecins prennent sans rdv, la voie royale pour attendre des heures et faire choper un truc à votre enfant). Un seul pédiatre pour toute la ville. Personnellement, alors que nous aurions la possibilité d'acheter ici, nous n'y resterons pas, nous ne nous voyons pas du tout scolariser un enfant ici.
St. Ouen mon regret amer : Voila six ans parce que paris intra muros était trop cher j'ai voulu revenir à st.-ouen. J'y suis ne et y est vécu très longtemps. J'avais même une certaine nostalgie de cette ville populaire mais où l'insecurite ne régnait pas, ou le mélange des cultures était une richesse et non plus une tolérance, de cela il ne reste rien. Ce que j'aime à Saint-Ouen : Uniquement sa proximité avec paris. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Nous faire avaler des couleuvres quant à la mixité de la population. L'insecurite, le deal, les fusillades. Le racisme qu'on dénonce tellement mais ceux qui en souffrent ne sont pas forcément ceux que l'on croit... La saleté répugnante de cette ville. Ses quartiers ou cages d'escaliers ou il faut montrer patte blanche pour y accéder et tellement d'autres choses qui me font regretter cette petite ville qui était charmante et dont je n'ai plus qu 'une seule envie, la fuir. J'ai cependant beaucoup de doute quant à la publication de cette avis...
Saint-Ouen que je regrette d'avoir quitté : J?ai habité 6 ans à saint-ouen venant de paris 18è quartier ordener (immobilier trop cher). J?ai quitté la ville il y a 6 mois pour une banlieue sud ouest en limite d?ile de france, à mentalité provinciale et bourgeoise. Et je le regrette vivement. Une énorme connerie de ma part. Je me rends compte maintenant combien je m?étais attaché à saint-ouen malgré son côté ville pas propre, deal de drogue et vieux immeubles. J?étais dans un bon quartier (zola) entre le rer et le métro garibaldi. J?avais tout à portée de main  ; leclerc, leroy merlin, conforama, commerces du centre ville, proximité de paris (15 min à pied pour me rendre dans le 18è et faire des courses). Je pouvais sortir le soir à paris et rentrer à n?importe quelle heure de la nuit, même à pied (invalides/garibaldi à pied sans problème). Bref, je n?avais pas de contrainte. Il y a à saint-ouen une ambiance beaucoup plus conviviale et agréable que celle véhiculée par la mentalité étriquée et snobinarde de la ville dans laquelle je réside aujourd?hui, où malgré l?aspect lisse et bon chic bon genre de la population, cette dernière n?en est pas moins exempte d?incivilité et autres comportements hypocrites. L?habit et le statut social ne font pas le moine. Là où je suis, les maisons et les immeubles ont beau être tirés au cordeau (l?architecte de la ville veille au grain d?une main de fer) la ville n?a aucun, mais vraiment aucun charme. Saint-ouen a ses défauts certes, tous ceux que vous avez évoqués, mais cette ville a quand même de la personnalité et un côté populaire autrement sympathique. Je lui souhaite une meilleure politique de la ville concernant les questions de rénovation de l?urbanisme, de la propreté des rues, de l?élimination de tout ce deal de stupéfiants qui pourrit certains quartiers.

Ce que j'aime à Saint-Ouen : Son côté populaire, simple. Ses nombreux commerces. Sa grande proximité avec paris son réseau de transports disponible ses centres de loisirs et culturels le marché aux puces.

Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Une rénovation trop lente des quartiers (mais les efforts sont là)un traffic de stupéfiants qu?on tolère à l?excès (est-ce intentionnel  ; la vilaine réputation donnée par les médias le manque de propreté la surcharge de la ligne de métro 13 du fait de la fourche (bidirection, donc fréquence diminuée).
Une ville en pleine mutation : Saint-ouen est une ville qui se reconstruit accès rapidement. Présence de.Nombreux sièges sociaux, nouveaux logements, grands projets, nouveaux.Commerces, amélioration de la sécurité, nombreux équipements publics de.Qualité (en particulier le centre nautique, la médiathèque et l'espace.1789) Ce que j'aime à Saint-Ouen : Proximité de paris, maîtrise des prix de l'immobilier, vraie volonté.D'amélioration de la qualité de vie, présence de nombreux moyens de.Transports (avec des améliorations à venir, avec la ligne 14). Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : L'image négative renvoyée par les médias (mais cela vaut pour tout le 93,alors que certains quartiers de paris ou du 92 sont loin d'être aussi.Agréables à vivre) la présence du trafic de drogue, le côté front de.Gauche de la municipalité.
Saint Ouen abimé : La ville serait plus attrayante sans le désordre orchestré par les personnes sans éducation. Je me contenterai de ce vocable même si j'en ai long et lent à exprimer au sujet d'immondes comportements d'une catégorie d'aigris prématurés. Ce que j'aime à Saint-Ouen : Le marché, l'expression épanouie des personnes à comportement citoyen que je regarde, la place de la mairie (lorsque je ne regarde que la mairie...) le vieux saint-ouen, le marché aux puces (coté antiquaires) et beaucoup d'autres choses qui me soulagent chagrin qui m'éloigne de mon pays d'origine. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Les vendeurs de drogue et leurs "guetteurs" qui se prennent pour les propriétaires de la ville, ces ignobles entités qui ne respectent ni les lieux ni les gens et ni le code de la route lorsqu'ils paradent avec leurs engins motorisés à roues. La pollution sonore de ces mêmes "mobiles", leurs pauvres expressions codées qui ne sont même pas comprises par leurs interlocuteurs directs. Je n'aime pas l'insécurité, le manque de présence policière et l'autorisation implicite de l'état vis-à-vis des destructeurs de la paix à saint-ouen (comme ailleurs).
Ma ville : J'aime cette ville, pourtant je ne souhaiterais pas y rester toute ma vie. Ce que j'aime à Saint-Ouen : Les gens, la vie associative, les commerces. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Le sentiment d'insécurité, la pollution, la saleté, la densité de.Population... La ligne 13 !
Une diversité de richesses! : Saint ouen est une ville cosmopolite qui est située proche de paris. Ce que j'aime à Saint-Ouen : Le marché ottino, l?accueil des commerçants du marché couvert, la diversité des produits proposés, les tarifs. Sa proximité à paris, le métro, la mixité et la chaleurs des cultures. Son coté parigo faubourg populaire qui disparait de plus en plus dans paris intramuros, plus grand marché d'antiquaires au monde, de grands projets de rénovation urbain sur les docks, événements associatifs et initiative de quartier...
Saint- ouen oui! : Saint-ouen est une petite ville agréable et cosmopolite à deux pas de paris. Certes il y a du trafic de drogue, et des bandes, mais personnellement depuis cinq ans que j'habite ici je n'ai pas été importunée une seule fois, ce qui n'est pas le cas de certains quartiers de paris où j'ai vécu avant. Je pense que la réputation \"craignos\" de saint-ouen, et tout ce que j'ai pu lire dans ce site est fortement exagéré. Saint-ouen c'est à nous les nouveaux habitants de le créer et de le re-créer. Ce que j'aime à Saint-Ouen : Les puces, le marché ottino, la piscine (vivement qu'elle ré-ouvre j'adore cette piscine) l'espace 1789 et son immense salle de cinéma avec une très bonne programmation, la proximité de paris. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : La ligne 13, le manque de places en crèche, le manque d'espaces verts, et une certaine lenteur dans la réhabilitation des immeubles... Je suis aussi d'accord avec le fait qu'il est dommage qu'il n'y ait pas de caviste, de fromager, de traiteur... Mais bon il y a le marché ottino, les grandes surfaces, et le 18 ème tout près.
Cherche à quitter saint ouen : Cette ville proche de paris pourrait avoir des atouts (piscine, médiathèque...) et des efforts sont faits afin d'améliorer le cadre de vie de la ville, mais au rythme que cela avance, il faudra y habiter dans 30ans. Pour ma part, j'y habite depuis plus de 2 ans et je n'ai qu'une envie : partir. La raison : ici l'incivilité et la delinquance y sont reines. Ce que j'aime à Saint-Ouen : La proximité de paris, le quartier des puces (pour s'y promener) le cosmopolisme de la ville. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : L'horrible métro ligne 13 toujours bondé, la saleté des rues (déjections, urine, poubelles, et autres encombrants plus ou moins douteux)un stationnement en double file constant qui bloque sans cesse la circulation, l'inactivité des policiers face à cela, mais surtout l'impunité des trafiquants de drogue, qui ne se concentre pas seulement dans le quartier ottino mais envahit progressivement le quartier de la mairie, sous l'oeil d'une police inefficace (dépassée ?. C'est cette dernière raison qui me pousse à quitter saint ouen, dommage le quartier me plaisait beaucoup.
Ville en plein essor : Saint ouen est une ville proche de paris qui reste encore abordable pour les jeunes souhaitant acquérir leur résidence. Ce que j'aime à Saint-Ouen : Proximité de paris, transport (métros, rec) implantations de grandes entreprises, projets en cours (prolongement de la ligne 14, refonte des docks en parcs et logements) les puces. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : La connotation '93', les fais divers, certains quartiers isolés, le manque de verdure (mais parcs en cours de construction au niveau des docks).
Fuir : Ville pas accueillante, nous n'y sommes restés que quelques mois avant de fuir ! Ce que j'aime à Saint-Ouen : La proximité de paris, le marché aux puces, les nombreux commerces, la grande médiathèque, le quartier de la mairie. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Les trafiquants de drogues de la rue charles schmidt, qui font leur biz sans être inquiétés, l'insécurité, les fusillades( les courses poursuites des délinquants avec les policiers, la saleté, le manque de mixité, le manque d'espaces verts, des quartiers très "zone"...
Saint Ouen : une ville qui change à grand pas : Saint ouen est une ville qui se transforme à vive allure. Rénovation de quartiers entiers (victor hugo, les docks...)ville idéale pour les jeunes dynamiques qui veulent acquérir un appartement car les prix de l'immobilier reste encore abordable pour la proximité à paris. Ce que j'aime à Saint-Ouen : La nouvelle médiathèque place de la mairie, le quartier de la mairie, les projets de la ville, proximité de paris, a86, le marché, les commerces rue gabriel peri, proximité des sièges de grandes entreprises saint ouen/saint denis, le plus grand marché aux antiquaires du monde ! La ligne de métro automatique m14 prévu en 2017. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Les médias qui focalisent sur les travers de la ville (fait divers, deal). Je me se sens en parfaite sécurité à saint ouen, pour avoir vécu à paris, pas de différence pour ma part. La mairie qui prend des mesures pour maintenir son électorat, mais ceci ne va pas durer vu que de plus en plus de jeune cadre s'installe dans la ville, ce qui modifie la structure des classes sociales. La seine saint denis, et plus particuliairement saint ouen, est le nouvelle eldorado pour se loger vu les difficultés sur paris.
Si proche de Paris : Une ville de banlieue proche de paris. Ce que j'aime à Saint-Ouen : Le côté pratique surtout entre la mairie et garibaldi, les transports, avenue gabriel péri, dimanche avec le marché, je n'ai pas de sentiments d'insécurité même si en effet, on sait bien où se font les trafics (que fait la police ?), les clubs sportifs, la médiathèque. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Un peu gris, brouillon, rénovation lente, pour les proprio (dont je suis !), les droits de préemption, ce qui en fait une ville attractive pour les parisiens car ville pas chère vu la proximité et le côté pratique des transports rer mais ligne 13 surchargée... Voir si l'arrivée de la l14 va améliorer les choses ! Je pense aussi qu'un p'tit coup à droite ne ferait pas de mal (et ce n'est pas non plus le genre de la maison !).
Trafic de drogues : Ville où il y beaucoup à faire. Ce que j'aime à Saint-Ouen : Proximité de Paris. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Les trafiquants de drogues présents à la cité Ottino rue Charles Schmidt, matin, midi et soir, jamais vus la police.
St ouen, la ville où il fait mauvais de vivre : Je n'en peux plus de cette ville, beaucoup trop de choses ont changé et pas en bien je dirait même en pire. Là où j'habite, c'est devenu pourri, ce sont les termes exactes. Et je suis tout à fait d'accord avec vous, il y a beaucoup de privilégiés et ça ce n'est pas dans la logique des choses. Ce que j'aime à Saint-Ouen : Rien. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Il n'y a plus rien à St Ouen.
Ce que j'aime à Saint-Ouen : L'esprit des petits villages d'antan, le marché aux puces, la proximité de paris. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Trop de bars, de télé-boutiques. Trop sale, délinquance montante et trop de privilèges pour certains.
Ca sera peut-être mieux en 2038 ! : Objectivement, Saint-Ouen est loin d'être une ville où il fait bon vivre. C'est plutôt une ville où le gris domine. Pourtant les atouts ne manquent pas. Malgré la réputation de la ville je n'ai jamais ressenti d'insécurité. Actuellement, je ne voudrais pas y élever mes enfants et encore moins y passer ma vie. Ce que j'aime à Saint-Ouen : En cherchant bien, on finit par trouver des endroits presque beaux et accueillants (ex : passage la cour) et d'autres pittoresques et surprenants (ex : puces, rue pierre). On trouve dans certain quartiers sud à Saint-Ouen une certaine mixité sociale rare en région parisienne. Les infrastructures sont bonnes : piscine, médiathèque. La ligne de métro 14 va "bientôt" arriver (en 2017 ou probablement plus tard). Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Les berges de la seine abandonnées aux automobiles, le bain de foule quasi-quotidien dans l'horrible métro ligne 13, la saleté constante des trottoirs malodorants (déjections, crachats, urine, poubelles, huile de vidange) due à l'incivilité de quelques uns (il faut toujours regarder où on marche !), l'usine syctom d'incinération des ordures ménagères et son panache de vapeur, un stationnement totalement anarchique des véhicules (parfois sur les trottoirs), un certain communautarisme, l'immobilisme et l'archaïsme politique de la municipalité, le trafic routier est trop dense et bruyant et laisse peu la place aux autres moyens de déplacements, le manque d'espaces verts, le journal local, qui n'est qu'une com' de la municipalité sans intérêt, le futur aménagement des docks s'éternise, la drogue.
Fuyez ! : A l'image de mon commentaire, c'est une ville qui prétend à un certain dynamisme mais qui n'aboutit à rien. Beaucoup de discutions de la part de nos élus mais peu d'action. Ce que j'aime à Saint-Ouen : Un esprit un peu village. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Malheureusement les écoles sont à bannir, prévoyez d'inscrire vos enfants dans le privé si toutefois vous souhaitez tenter l'aventure. Le manque total d'espaces verts, 3 parcs ou 4 sur la totalité de la ville. Rues sales, odeur persistante d'urine, crottes à chaque pas, encombrants gisants au sol... Parlons également de cet incinérateur soit disant inoffensif pour l'?il et pour la santé. Beaucoup de "lascars" au centre ville alcoolisés et j'en passe. Je suis Audonienne et je n'ai qu'une hâte c'est de tailler la zone qui ne va pas en s'améliorant.
Une ville à potentiel : Mais qui n'est pas exploitée comme elle devrait/pourrait l'être vu sa proximité avec paris. Mais la ville n'est pas "craignos" comme certains peuvent le dire, je n'ai jamais rencontré de problèmes mais je suis dans le "bon St-Ouen" le centre- Garibaldi - du côté du vieux St-Ouen ça doit être autre chose (les guetteurs sont présents mais que fait la police... Rien !). Ce que j'aime à Saint-Ouen : Transports et commodités, infrastructures sportives, le marché. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Je pense qu'un virage politique à droite ne ferait pas de mal à la ville (et pourtant ce n'est pas le genre de la maison !
Avis mitigé : Peut mieux faire. Ce que j'aime à Saint-Ouen : Proximité avec Paris, Puces, marché Garibaldi pas cher, mixité culturelle. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : La saleté, les dealers et les bandes qui prolifèrent de façon inquiétante dans l'impunité quasi totale!
35 ans de saint-ouen ... : Maintenant que j'ai un enfant, je me dis que j'aimerais bien qu'il grandisse ailleurs qu'ici. Pourtant il parait que St-Ouen c'est la petite ville qui monte. Si elle s'améliore c'est vraiment très très lentement. Ce que j'aime à Saint-Ouen : La proximité de Paris, les infrastructures sportives (piscine, patinoire mais les stades pour courir pas pratiques d'accès). Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : La saleté, le manque d'espace verts, j'ai l'impression qu'on fait exprès de rester à des batiments qui rappellent la rda, la qualité des boutiques même si je vois des petites choses bouger (trop de grecs, de bistro et de banques !).
Heureux de ne plus y être : J'y suis resté juste le temps de trouver ailleurs. Je plains sincèrement ce qui y sont encore et ceux qui vont y aller. Ce que j'aime à Saint-Ouen : Proximité de Paris. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Tout le reste, ville triste, pas accueillante. On a pas envie de se balader en ville ni d'y faire quoi que ce soit, de toute manière qui a t-il a y faire ? Rajoutez à ça une ligne 13 au bord de l'implosion, une insécurité en hausse et une équipe municipale aux abonnés absent et vous obtenez une ville du 93 comme beaucoup d'autres.
Saint Ouen : Petite ville pratique. Ce que j'aime à Saint-Ouen : La proximité de Paris. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : La ligne 13 trop remplie. Le sentiment d'insécurité constante.
Drôle de ville : Je vis à st-Ouen depuis 44 ans, j?ai vue évoluer st-Ouen tristement, aujourd?hui je ne me reconnais plus dans cette ville et c?est pour ça que je cherche à la quitter. J?y ai pourtant la plupart de mes amis, mais le trafic de drogues à gangrener pratiquement tout les quartiers. Et où sont passés tout nos commerces (fromageries, boucheries non hallal, charcuteries). La ville devient invivable. Ce que j'aime à Saint-Ouen : Mes amis, la proximité avec Paris, les transports sont nombreux, les puces. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : L'incivilité est partout, la violence permanente, les bandes , leurs motos bruyantes en permanence, les écoles, collèges et lycées subissent le même régime qu'à l?extérieur (la loi des bandes). De plus il y a bien trop de taxiphones, de grec et de bazars, de boutiques et de téléphonie mobile. Je ne veux pas voir mes enfants grandir ici ainsi.
Saint ouen : Une ville avec beaucoup de potentiel mais malheureusement en retard sur bien d'autres à cause d'une politique archaïque, d'un autre temps... Ce que j'aime à Saint-Ouen : Son potentiel qui ne demande qu'à être développer. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Les rues sont sales, les commerces de proximités sont inexistants, exemple : aucun marchand de vins dans une ville de cette taille, incroyable. Aucune mixité sociale : pas de classe moyenne, ville en voie de "ghéttoïsation".
Une ville qui donne envie d'en partir : Saint Ouen ressemble à beaucoup de villes du 93. Ce que j'aime à Saint-Ouen : La proximité de Paris- Le fait que j'en parte bientôt. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Tout le reste :- ville triste, grise et sale- la ligne 13 du métro , une catastrophe- un sentiment d'insécurité ambiant- les impôts locaux énormes pour une telle ville.
Ce que j'aime à Saint-Ouen : La proximité des commerces et la sympathie des commerçants. La proximité des transports en commun. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Insécurité total! Les jeunes délinquants volent et agressent les gens en toute impunité sans être inquiétés par la justice.
Tranquillité : Beaucoup plus calme que sa réputation l'entend... Ce que j'aime à Saint-Ouen : Très prés de Paris, mais beaucoup moins chères ! Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : La Ligne 13 !
Saint Ouen : Malgré le potentiel énorme de cette ville, je pense que cette ville reste le mouton noir entre les zones limitrophes de Paris 18e, Saint-Denis quartier Pleyel Stade de France et Clichy. J'y habites depuis 20 ans, et je vois que les choses avancent dans le bon sens, mais à une vitesse de tortue comparé aux villes voisines. Malgré les impôts locaux qui battent des records (pourquoi pas après tout ?) la municipalité pratique une politique d'un autre âge et pratique la politique du bling-bling : travaux, rénovations et animations sur les grands axes et grandes places de la ville d'un côté, et laisser allé, abandon, saletés et insécurité sur les artères moins visibles de la ville. Sans compter les écoles qui ferment, la poste centrale qui vous permet de faire vos affaires en plus d'une heure d'attente même en heure creuse, et la jolie centrale qui brule des déchets et pollue l'environnement à tout-va. Ce que j'aime à Saint-Ouen : Le marché de Garibaldi-Ottino. Le marché aux puces, sûrement le meilleur de France. Des commerces variés et plutôt bon marché. Ville très bien desservie, tant mieux on a pas envie d'y rester longtemps. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : La saleté et l'abandon de la plupart des artères secondaires de la ville. L'insécurité record du 93 (il fallait le faire) qui n'a pas changé depuis 20 ans. La politique de la ville : impôts locaux énormes, péremption systématiques... L'usine d'incinération des déchets qui pollue au vu et au su de tout le monde. Vie nocturne nulle, vie culturelle qui tend vers zéro.
Une ville près de Paris qui a son charme : Après avoir vécu plusieurs années sur Paris, j'étais un peu inquiète du fait de la quitter pour une banlieue proche, et surtout à la renommée pas trop élogieuse... Ce que j'aime à Saint-Ouen : Contrairement à mes craintes, j'ai pu découvrir une ville pleine de charmes - les rues des antiquaires, les petits commerces et cafés, la place près du métro Garibaldi, des vieux immeubles qui commencent à être rénovés... Les prix de l'immobilier sont décidément accessibles, et les lignes de métro et le bus aident pas mal à se déplacer facilement. On y découvre une certaine tranquillité, et on respire mieux qu'à Paris, où la densité de la population se fait plus sentir. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : La ligne 13, toujours très encombrée et sale, le manque d'espaces verts (sauf quelques squares...), les rues trop étroites, et souvent sales (poussiéreuses - il manque des plantes). MAIS je n'aime pas la réputation qu'on lui donne - Saint Ouen n'est pas une zone ni le bronx!
Ce que j'aime à Saint-Ouen : Pratique car tous les transports en commun proche. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Les commerces : où sont nos boucheries chevalines ou autres, où sont nos poissonniers, nos tripiers, nos charcutiers comme avant ? Ne parlons pas des boutiques de vêtements quasiment inexistante. Heureusement il nous reste les grandes surfaces. Pour ma part, je ne reconnais plus ma commune d'antan.
OH ST OUEN : Ville agréable et encore accessible. Ce que j'aime à Saint-Ouen : Proche de PARIS et bien desservie. Le périphérique d'un côté, l'A86 et l'A1 d'un autre. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Les rues sont très sales, malgré le bon travail des agents communaux. Un centre ville un peu tristounet. Le marché aux puces à rafraîchir. Le marché de Gabriel Péri très étroit. Les petites rues sont très dangereuses pour les enfants car il manque de ralentisseur et en plus elles ne sont pas larges.
Un nouvel eldorado pour les parisiens : Une ville qui change, qui accueille de plus en plus de parisiens, de jeunes cadres. Ce que j'aime à Saint-Ouen : L'emplacement, les infrastructures, le côté village, le brassage culturel.
Trop et encore plus : Trop de personnel à la mairie et dans ses annexes. Masse salariale beaucoup plus importante que les investissements. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : Saleté des rues, bâtiments, laideur générale. Les emprunts pris par la ville sur 35 ans pour des travaux qui seront à refaire dans 10-15 ans. L'aide sans fin aux logements qui malgré cela sont dégradés par leurs occupants.
Saint-Ouen, une ville pas comme les autres : C'est une agréable petite ville, plutôt bien proportionnée, proche de tout. Le cadre de vie y est agréable, avec une assez bonne qualité de services. Ce que j'aime à Saint-Ouen : Le marché aux puces, la piscine, la zone d'activité très riche. Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : La concentration trop désordonnée de certains commerces, l'insécurité dans certains quartiers.
Respect de la diversité : Une ville qui sait garder son image de cité multiculturelle et la mixité de sa population. Ce que j'aime à Saint-Ouen : Le Marché aux puces ! Ce que je n'aime pas à Saint-Ouen : La desserte par la RATP. L'absence d'un vrai centre ville.
C'est une ville qui a ses atouts mais elle est trop centrée vers le marché aux puces.
Ville en plein bouleversement ! De plus en plus agréable... J'adore.