Votre avis sur Corbeil-Essonnes

- - Dernière réponse :  Juliette - 6 janv. 2017 à 22:21
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/corbeil-essonnes/ville-91174

Afficher la suite 
J'habite Corbeil-Essonnes depuis 1988 pour raison professionnelle et je m'y ennuie franchement...
Ce que j'aime à Corbeil-Essonnes : Les espaces fleuris, le festival de jazz et la foire, le ré-aménagement des grands ensembles. Ce que je n'aime pas à Corbeil-Essonnes : L'insécurité, les taxes exorbitantes, la voirie à l'abandon.
J'ai besoin de vous !!! : Je suis actuellement en train d'écrire un mémoire sur le fleurissement de Corbeil-Essonnes, dans le cadre de mes études d'architecture et de paysage. J'aurais aimé être mise en relation avec des habitants de Corbeil-Essonnes afin qu'ils répondent à un petit sondage que j'ai établi sur le fleurissement. Si certains veulent m'aider, vous pouvez me demander de vous envoyer ce sondage par mail à : accoue@voila.fr. Merci d'avance.
Ce que j'aime à Corbeil-Essonnes : Une petite ville... Ce que je n'aime pas à Corbeil-Essonnes : L'aspect communautaire des quartiers bourgeois...
Le gouffre : L'eldorado des promoteurs qui ne rapporte rien à la ville, ce qui engendre des impôts locaux insupportables. Ce que j'aime à Corbeil-Essonnes : Le choix des activités sportives, la culture. Ce que je n'aime pas à Corbeil-Essonnes : La gestion, plus d'entreprises remplacées par des appartements "standing" ayant tous la même tête.
MA VILLE : Maintenant que la ville devient mieux à tous les niveaux, il y a toujours quelqu'un pour critiquer, ceux qui ne sont pas contents doivent ouvrir les yeux ou aller vivre ailleurs. Ce que j'aime à Corbeil-Essonnes : La VILLE qui redevient BELLE, les rives de la SEINE, les animations. Ce que je n'aime pas à Corbeil-Essonnes : Les gens jamais satisfaits, mais qui ne se mobilisent jamais.
Bonne pioche pour promoteurs ! : Ville attachante que j'ai rejointe il y a 15 ans environ et qui, par rapport à Evry que je quittais, avait tous les avantages d'une vraie ville, avec son histoire, ses monuments anciens, son passé ouvrier qui transparaît à chaque coin de rue, et le dynamisme communal (de l'époque), alliant ses efforts vers la Santé, la Culture, le Logement, etc. Ce que j'aime à Corbeil-Essonnes : J'aime toujours son histoire, quoique son histoire récente ne soit pas à la hauteur de celle qu'ont bâtie nos aînés ! J'aime encore ses monuments qui sont toujours là, et je m'insurge contre la disparition du patrimoine papetier alors qu'il était possible d'en faire un lieu intelligent et riche d'enseignements pour la jeunesse et au delà... J'aime enfin son caractère bigarré et ses marchés hauts en couleurs. Ce que je n'aime pas à Corbeil-Essonnes : Je n'aime pas le mode d'un autre âge avec lequel la ville est administrée. Je n'aime pas les promoteurs qui récupèrent le moindre m² pour y construire des bâtiments assez jolis (parce qu'ils sont neufs), mais tous pareils, abattant des pavillons existants et ne respectant pas les règles d'urbanisme (immeubles "en dent creuse", concentration excessive de logements avec de nouvelles voiries sans rapport avec les besoins de stationnement, etc...). Je n'aime pas du tout le peu d'efforts faits pour réunir les quartiers et je ne crois pas que chasser une population en abattant ses logements puisse régler la question.
Nostalgie : Une grande mixité à tous les points de vues, voilà la force de Corbeil-Essones. Ce que j'aime à Corbeil-Essonnes : J'aime les bords de Seine par son côté nature où l'on peut se détendre, pêcher ou se balader. C'est un endroit paisible, il y a aussi son marché avec ses stands de gastronomie de tout horizon (portugais, orientale, provinciaux poissonnerie...). Par contre, côté vêtement c'est pas terrible, pas assez divers à mon goût. La rue Saint Spire est très jolie avec ses commerçants qui disparaissent petit à petit. Malheureusement, dommage ! Ses églises anciennes remplient d'histoire, et bien sûr l'hermitage le quartier ou j'ai grandi que je comparerai à un village pour l'ambiance qu'il y régnait mais malheureusement ça c'est un peu perdu. J'aime aussi arpenter les rues regarder les vieilles bâtisses, etc... Ce que je n'aime pas à Corbeil-Essonnes : Côté restaurant, il n'y a pas trop de choix mis à part le Gaulois, les armes de France et 1 ou 2 resto orientaux qui sont supers. D'ailleurs, à part ça, ce sont que des kebbab, rien que dans la rue de paris il y en a 5. Je pense qu'un ou deux auraient fait l'affaire. Je n'aime pas aussi la fa9on dont sont gérés les espaces verts en dehors des bords Seine bien sûr ! Regardez le kayak, je trouve que c'est un endroit qui mérite mieux, pareil pour les parcs (Chantemerle, square Dalimier).
Il y a du bon comme partout ! : Corbeil s'arrange, s'embellie, bien sûr un coup de jeune ne fait pas de mal, les quartiers sont renovés. Ce que j'aime à Corbeil-Essonnes : C'est une ville avec un centre ville, ses marchés, ses animations. Ce que je n'aime pas à Corbeil-Essonnes : Avoir à traverser la N7 sur le boulevard John Kennedy, notamment aux abords des écoles, les automobilistes ne respectent pas les feux tricolores, il nous faut une aide pour faire traverser nos enfants. Trop de frayeurs pour nos chers enfants.
35 ans dans cette ville : Avec les années, la vie à Corbeil s'est vraiment dégradée. Plus de fêtes. Plus de carnaval. Ce que j'aime à Corbeil-Essonnes : Son pont. Sa mairie rénové. Ce que je n'aime pas à Corbeil-Essonnes : Toutes les nouvelles constructions sont aux abords de la route les unes sur les autres, notamment vers l'hôpital avenue henri dunand. La rue de paris est sale et peu attirante avec tout ses restos grecs et ses agences immobilières, sans parler de l'ermitage complètement délabré et ses vieilles écoles.
Corbeil Essonnes se degrade... Fuyez : Je suis sur Corbeil depuis 19 ans, j'ai beaucoup aimé ma ville que j'ai vu s'arranger tant au point de vue amélioration : place Leon Casse refaite, n7, etc. Et maintenant je la vois se dégrader de plus en plus, plus rien n'est fait à part construire, construire, construire et s'en mettre pleins les poches. Ce que j'aime à Corbeil-Essonnes : Plus grand chose. Ce que je n'aime pas à Corbeil-Essonnes : La mairie qui derrière Dassault ne s'occupe de rien a part de traiter avec les constructeur pour faire de Corbeil une ville-dortoir, l'insécurité, et en même temps la police qui roule a fond avec leur sirène a l'américaine, les impôts qui augmentent alors que l'entretien des routes et la propreté sont devenus obsolètes.
Du charme, du pratique mais doit rebondir : Ville de charme, à la richesse humaine et patrimoniale, un peu redynamisée.Au milieu des années 2000, mais qui poursuit son déclin. En y circulant.L'impression d'un chantier permanent, rues barrées, démolitions, tranchées.D'égouts, et rien n'y change sauf des batiments serrés. C'est un mélange.Hétéroclyte de massy, juvisy et saintry. Elle mériterait qu'on s'occupe.D'elle. On y vit très bien quand on reste chez soi. Ce que j'aime à Corbeil-Essonnes : Les batiments historiques, les bords de seine et d'essonne, les transports.En train nombreux, les équipements théatres, cinéma, stades de sport.Nombreux et d'excellente qualité, la proximité de paris, d'evry, de.Senart, des centres commerciaux villabé lisses, evry, un très bon lycée,une université de bon niveau, les enfants peuvent tout faire dans un rayon.De 10 km accessible en transports. Ce que je n'aime pas à Corbeil-Essonnes : Manque de sécurité, de transports par bus qui sont mal répartis, de.Médecins, d'entreprises, de centre commercial de qualité dans la ville,les impots chers en comparaison d'autres villes, la propreté des.Trottoirs.
Belle ville qui se developpe : La ville de corbeil-essonnes se développe de plus en plus, les gens s'entraident, c'est une ville cosmopolite aucun souci entre communautés dans mon quartier. Propriétaire depuis 8 ans mon lieu d'habitation est calme entouré de gens polis et sympas. Ce que j'aime à Corbeil-Essonnes : J'aime la scène ornée de fleurs la sympathie des gens toujours prêt à s'entraider et plus terre à terre que des gens froids de paris. Ce que je n'aime pas à Corbeil-Essonnes : - manque d'espaces verts pour mon jogging du matin- manque d 'espaces de promenades, de jardins pour enfants. Choses à privilégier.
27 ans déjà : Ville accueillante 20 ans en arrière. Ce que j'aime à Corbeil-Essonnes : 20 ans en arrière j'aurais pu dire quelque chose mais aujourd'hui plus rien. Ce que je n'aime pas à Corbeil-Essonnes : Les crottes de chien et les papiers sur tout les trottoirs, plus de parc pour les enfants, les allées laissaient à l'abandon on n'ose même plus se garer tellement il y a de trous. Plus aucune fête à part la foire qui est nul (trop de stand pour les propriétaires). En fait il n'y à plus rien.
Ma colere sur Corbeil . : Trop d'assistanat. Corbeil-essonnes se délabre. Constructions anarchiques. Ce que j'aime à Corbeil-Essonnes : Plus grand chose. Pourtant je l'aimais ma ville. Ce que je n'aime pas à Corbeil-Essonnes : L'insécurité et surtout beaucoup beaucoup trop de construction., partout, dans tout les coins. C'est affreux. Les trottoirs degueulasses, les routes defoncees. Les allees aristide briand dans un état déplorable et a l'abandon complet. Il y a pourtant de belles choses a créer a cet endroit. J'ai un peu honte de corbeil maintenant.
un voisinage très sympathique, des rues malheureusement sales malgré l'entretien de la voirie une population très cosmopolite, des magasins fermer des rues sans vie ce qui est bien dommage quand ont sait l'histoire de Corbeil.trop de poubelles brulées la nuit ou le jour des routes mal entretenues
Beaucoup de SDF qui boivent et laissent leur détritus , des passeurs de drogues qui ne se gênent pas de vendre sous les fenêtres .
Des gens malheureux qui vivent sur les dons pour se nourrir, une mairie peu accueillante a l'entrée qui déshabille du regard ou qui fait son petit boulot sans lever les yeux dommage!!!
taxe d'habitation relativement chers pour le peu d'entretien, des structures scolaires très bien gérés,
c'est une petite ville qui pourrait etre merveilleusement jolie mais qui se dégrade car rien n'est fait pour qu'elle vive dans ce sens .
Trop de gens boivent dans les rues, une gare tristounette et des trains vieux alors qu'a Argenteuil ils sont flambants neuf avec des couleurs gaies la télévision a l'interieur une propreté remarquable a croire que ceux qi vivent sur Corbeil ne doivent pas en bénéficier .
Ce que j'aime a Corbeil : mes voisins pour leur gentillesse leur accueil quand je suis arrivée leur coté généreux et donnant. la diversité de la population ont y trouve des gens de Russie, de Pologne, du Portugal de Turquie d'Afrique . de certaines région de France, les promenades que l'ont peut faire en foret de Senart.
Ce que je deteste sur Corbeil L'abandon total de dynamisme, ceux qui s'enivre et casse, les vols la pauvreté que l'ont voit, le marché qui ne vend que des vêtements pratiquement alors qu'il est grand et pouvait développer les produits de la localité , le manque de diversité des boutiques en dehors des kebabs des magasins halal pas de boucher pas de charcutier, pas de poissonnier, pas de vendeurs de chocolats, pas de boutique de jouets pour enfants pas de magasins de vêtements autres que les djellaba c'est bien triste car moi qui adore la diversité je trouve injuste qu'il n'y ait que ce type de magasins que je respecte d'ailleurs car les commerçants sont vraiment très agréable polis et sans agressivité.
J'ai connu cette ville ''ville-dortoir'' sombre puis des travaux ont été effectués et c'est devenue une ville agréable et dynamique. Malheureusement cela a été de courte durée, Corbeil-Essonnes est à nouveau une ville triste mais en plus très sale,une poubelle à ciel ouvert, détritus en tous genres sans parler des crottes de chiens (il faut marcher sur la pointe des pieds et encore), où sont passés les contraventions pour propriétaires indélicats. Les chaussées sont dans un état déplorable et notre principal beau marché une ''foire fouille''. Les constructions abusives et en trop grand nombre collés les unes sur les autres recréés des ghettos et si les habitants des différents quartiers avaient fait un pas les uns vers les autres, la tendance est à nouveau à l'individualisme.
Maire englué dans des affaires d'achat de voix, un communautarisme hors du commun où tous les trafics se font au grand jour, des bâtiments à peine livrés déjà dégradé, ville sale, etc.

Ville culturelle, cinéma, théâtre, MJC, palais des sports, stade, médiathèque, piscine, conservatoire, base de Kayak, etc.

Impôts locaux exorbitant, une dette énorme, c'était une belle petite par le passé, c'est devenu une ville dortoir où le béton domine, triste, sombre, dangereuse à certains endroits...

Une ville qui m'a vu naître que je fuirais si j'en avais les moyens !
-
Je déconseille fortement à toutes les personnes qui ne sont pas originaires de la ville de Corbeil Essonne de s'y rendre dans l'intérêt de leur propre sécurité. Pour ma part, j'ai eu la mauvaise idée d'aller effectuer des courses au marché le samedi matin, et je me suis fait voler mon téléphone portable dans mon sac à main par une roumaine alors que j'étais entrain de payer un marchant (valeur du téléphone 900€).J'ai remarqué une dizaine de roumaines qui se connaissent toutes et qui sont présentes dans but de voler.Certains marchants se font justice eux même à poursuivre les voleuses afin de récupérer leurs marchandises et pas un policier à l'horizon! Comment peut on organiser un marché sans prévoir la sécurité à Corbeil???!! Je suis choquée par l'incompétence et l'irresponsabilité des organisateurs!
Bonjour. Je suis arriver à l'école primaire, en face du théâtre, collège Chantemerle, Saint-Spire, puis collège de Saint Germain les Corbeil. Que de souvenirs de cette ville, avec la foire de Corbeil en septembre qui durais 2 semaines avant. Puis je déménage pour en 1981 la ville d'Evry ou le centre commercial Evry2, était impressionnant pour moi à 13 ans. Les pyramides d'Evry n'on rien à voir dans les année 80 !!. Depuis 2010 je suis à Fougères, nord de Rennes. Avoir la plage à 70 km est un luxe pour moi l'été !. Se promener à Granville le week-end ou à Saint-Malo. Je m'aperçois quand je viens un samedi une fois dans l'année voir Evry ou Corbeil, la pollution me gêne maintenant. Mais j'avoue que parfois mon Département l'Essonne me manque.
Je me demande ce que je fais dans cette ville...ça fera plus d'1 an que nous sommes arrivés à Corbeil Essonnes. Très déçus de l'environnement. On se rend compte qu'il n'y en a que pour les étrangers et les cas sociaux. Le lotissement où nous vivons est dans l'insécurité totale : trafics de drogues, délinquants qui squattent devant chez vous, parc qui ne ressemble plus à un parc laissé à l'abandon, poubelle aux abords du parc qui ne sert à rien puisque des petits cons jettent leurs saletés par terre. Et la mairie et la police qui ne font rien à moins de les harceler par mail ou par téléphone. Et vu le montant des impôts énormes que nous payons, nous nous attendions à mieux. A peine arrivés et déjà envie de partir!!!
MA VILLE : Maintenant que la ville devient mieux à tous les niveaux, il y a toujours quelqu'un pour critiquer, ceux qui ne sont pas contents doivent ouvrir les yeux ou aller vivre ailleurs. Ce que j'aime à Corbeil-Essonnes : La VILLE qui redevient BELLE, les rives de la SEINE, les animations. Ce que je n'aime pas à Corbeil-Essonnes : Les gens jamais satisfaits, mais qui ne se mobilisent jamais.