Votre avis sur Saint-Étienne

- - Dernière réponse :  PAUVRE42 - 30 oct. 2018 à 09:50
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/saint-etienne/ville-42218

Afficher la suite 
Saint Etienne est une ville qui a beaucoup souffert de la reconversion industrielle, mais elle s'aménage très bien.
Une ville remarquable par son dynamisme : en trois ans, la ville a amorcé la construction de 7 grands projets : centre d'affaire (d'ici 2008), nouvelle ligne de tram (2006), parking souterrain de Chavanelle (2005), Zenith de 7000 places (2008), Pôle Optique (200x?), Cité du Design, et centrale d'épuration du Porchon.Le dynamisme économique semble également être au rendez vous.
Saint-Etienne est une ville avec un passé qui ne s'oublie pas ! Malheureusement, avec le nombre d'entreprises qui ferment leurs portes à St Etienne, se tourner vers le futur devient de plus en plus compliqué. Pourtant, les Stéphanois aiment leur ville et restent très accueillants. On parlera toujours de Saint-Etienne comme une ville noire, dû à son passé minier, mais je pense que des efforts ont été faits, notamment en centre ville afin de redonner un nouvel aspect. La ville est très bien desservie par les transports en commun, qui seront bientôt renforcés par une nouvelle ligne de tram. Le cadre de vie est agréable, il y a de magnifiques endroits à visiter aux alentours et pourtant, nous, Stéphanois, ne nous en rendons pas vraiment compte ! Beaucoup de jeunes viennent faire leurs études à Saint-Etienne, ce qui rend la ville encore plus dynamique ! Les bars du centre ville sont sympas (on peut y voir des matchs dans la plupart d'entre eux). Bref, je pense que Saint-Etienne est une ville où il fait bon vivre, du moins pour ceux qui aiment la ville.
Je suis Stéphanois depuis toujours et je le resterai malgré la mauvaise image donnée par les médias à notre ville. Elle est en pleine renaissance et est maintenant de plus en plus dynamique. Elle attire de plus en plus de monde et est en train de vivre un important essor économique et culturel : construction d'un Zenith, du centre internationnal du Design, nouvelle ligne de tram,...Venez à Sainté vous ne serez pas déçu, c'est une ville qui bouge (parole d'étudiant).
Cette ville est inscrite dans une dynamique urbaine et culturelle de haut niveau. Aucune autre ville (à part Marseille qui a connu les mêmes problématiques et qui est semblable en de nombreux point à Saint-Etienne) ne peut se prévaloir, aujourd'hui de grands projets aussi ambitieux que ceux de Saint Etienne : Zéntih, Centre des affaires, Pôle optique, Cité du design (unique en Europe), reconquête de l'espace urbain...Ajoutons à cela une qualité de vie très appréciable au sein d'un environnement remarquable ( Parc du Pilat, Gorges de la Loire classées...) garantissant de multiples activités natures (rando, ski...). La vie culturelle et artistique est de haut niveau et la reconversion économique est aujourd'hui réussie. Il ne reste qu'à développer un peu plus l'activité tertiaire. Autre point positif, l'immobilier est encore accessible. Alors si vous avez à investir c'est ici qu'il faut le faire. N'hésitez pas à venir découvrir cette ville si attachante.
Une ville qui évolue dans le bon sens même si des efforts restent à faire au niveau de l'animation. Mais d'ici 3-4 ans il y a fort à parier qu'il fera vraiment bon vivre à Saint Etienne ! Affaire à suivre...
Ma ville ne bouge pas assez, les animations sont trop bloquées au niveau de la jeunesse. La ville a un petit goût d'ancienneté et ça se ressent. La culture hip hop n'est pas représentée, la ville est très rarement en mouvement et c'est ça qui va la tuer.
Ville déprimante. Je n'y suis restée qu'un an et ça m'a amplement suffi.
Une merveilleuse petite ville...
A 800 mètres d 'altitude, il fait froid en hiver.La ville fait des efforts pour se moderniser et améliorer son image mais il y a énormément à faire.Le prix de l'immobilier est vraiment bas.La ville est à 3/4 d'heure de Lyon par l'autoroute ou par le train. Vivre à Saint Etienne et travailler à Lyon est un bon compromis. Lyon a, de plus, été élue "1ère ville de France ou il fait bon vivre"par un magazine en 2005. Vous bénéficiez des opportunités de carrière à Lyon tout en préservant votre qualité de vie.
Une ville qui malgré sa mauvaise réputation et son image de ville noire qui l'a poursuit est assez agréable. D'une taille humaine, elle bénéficie de nombreux services et activités culturelles, et le prix du logement défie toute concurrence! De plus, la proximité de la nature (parc régional du Pilat à 15 min, Monts du Forez à 45 min...) est un avantage non négligeable.
Saint Etienne est une ville qui a mauvaise réputation et c'est bien dommage ! La ville est plutôt sympa, on y trouve tout. De plus, beaucoup de chantiers sont en cours : 2ème ligne de tram, cité du design, quartier d'affaires...
Une nouvelle renaissance, une gentillesse des habitants de la région et un cadre super sympa.
La circulation est infernale et ce n'est rien à coté de ce qui va arriver. Mais nous avons la chance d'avoir la nature sauvage à 10 minutes du centre ville (Pilat entre autre) afin de faire de la marche, VTT, ski de fond. Il fait bon vivre à St Etienne.
Ce que j'aime à Saint-Étienne : J'apprécie la dynamique urbaine et culturelle de la ville : deux musées d'intérêt international, superbe théâtre-comédie parmi les plus fréquentée du pays avec dans 2 ans un Zénith, l'unique Cité du Design en Europe. Nouveau quartier d'affaire, développement du réseau de tram. Et bien d'autres choses encore qui ne cessent d'améliorer la qualité de vie déjà grande. Il fait vraiment bon vivre dans cette ville à la fois moderne et humaine ! Les espaces verts sont présents et l'environnement de du bassin stéphanois est superbe (Parc du Pilat, Forez, Gorges de la Loire) permettant de multiples activités natures.  N'hésitez pas à découvrir cette ville d'Art et d'Histoire, il y a peu de chances que vous soyez déçu. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Une sorte de mystification du passé injustifiée et qui ne résiste pas à l'étude des réalités.
Super dynamique : Le futur en marche! Ce que j'aime à Saint-Étienne : La chaleur de ses habitants.
Une vraie ville : Une ville en plein renouveau urbain avec une activité culturelle très forte. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les habitants, les montagnes environnantes, le climat, les théâtres, le design, le stade Geoffroy Guichard. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Le réseau autoroutier insuffisant.
Saint-Etienne avance : Saint-Etienne est en pleine évolution. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le défi qui est lancé pour faire évoluer la vision des autres sur cette ville. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les nostalgiques qui freinent les avancées de Saint-Etienne.
Saint Etienne est une ville magnifique, avec un riche patrimoine industriel, architectural et social. Une ville où il fait bon vivre et où vous serez très bien accueilli. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les musées, les grandes et petites structures, comme la Maison du Passementier à Saint-Jean-Bonnefonds. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La saleté.
La ville est agréable, commerçante et nous attendons avec impatience la fin des travaux pour à nouveau se promener. Les gens sont sympathiques. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les rues commerçantes, la place Jean J, les environs (la  montagne, la plaine de Saint-Just , les bords de la Loire). Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Le foot et la vallée du G pour arriver à Saint-Etienne.
Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le chaudron et la gentillesse des gens. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les travaux.
Ce que j'aime à Saint-Étienne : La rénovation des rues et la nouvelle ligne de tram en construction. Ville agréable avec les parcs naturels aux portes de la ville. Le centre ville est vivant. La circulation est raisonnable. Les verts forcément qui malgré les résultats souvent décevants attirent toujours une foule. Les bars accueillant des concerts. La gentillesse et la simplicité des habitants. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : L'état lamentable du parc immobilier. Le marché du travail limité. La saleté des rues. L'autoroute entre Lyon et Saint Etienne.
Avis mitigé... : On y est né... on y trouve du travail... on y reste... finalement on l'aime quand même cette ville. Ce que j'aime à Saint-Étienne : On est très vite à la campagne... les paysages sont splendides et variés : idéal pour la randonnée ! Saint Etienne est proche des grandes stations de ski. Ville idéale aussi pour les amoureux du foot... Les commerçants sont accueillants... De plus, il y existe encore des petites boutiques de commerçants passionnés bien loin des grandes enseignes froides ! BRAVO aux commerçants de Saint Etienne ! Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les trottoirs pleins de crottes de chiens. Absence de poubelles dans les rues. Travaux incessants dans les rues de la ville. Circulation difficile dûe aux travaux et changements de sens de la circulation. Délinquance
Bof ! : Saint-Etienne... que dire ? Pas grand chose à part qu'il faut dire que la ville compte presque 200 000 habitants : ce n'est ni trop grand ni trop petit. Ce que j'aime à Saint-Étienne : L'Hôtel de ville pour son architecture, le palais de justice, quelques rues commerçantes... son renouveau urbain. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Malheureusement, il y a pour moi bien plus de points négatifs pour Saint-Etienne que de points positifs : saleté, bâtiments très noirs..., délinquance...
Fouilla : J'aime ma ville. Jamais je n'en partirai... Ou si j'en pars, ça sera de toute façon pour revenir. C'est loin d'être la plus belle ville de France, certainement qu'il n'est pas toujours simple d'y vivre... Mais cela fait aussi son charme. Cette ville n'est plus en crise économique, elle bouge, elle est en travaux constants depuis plus de 10 ans et ce jusqu'en 2015 (la plus grosse parti des travaux se finira en 2007/2008). Saint-Etienne, ce n'est pas seulement une ville, mais surtout une âme. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le tram (dans une ville de cette taille tu y trouves tout le temps une connaissance !). La tribune Charles Paret du stade Geoffroy Guichard... Certainement la tribune de France la plus chaude, ambiance incroyable... comme dans le reste du chaudron d'ailleurs ! Même ceux qui détestent le foot aiment généralement l'ambiance du stade ! Les grands travaux (Zénith, Cité du Design, Centre des affaires, deuxième ligne de tram, Pôle optique vision, grande station d'épuration, rénovation totale des routes et trottoirs, ravalement des façades... etc.). La chaleur des habitants. La place Jean Jaurès. Le patrimoine ouvrier très très riche. La proximité du Forez, du Pilat, des gorges de la Loire, d'une nature vraiment superbe en fait. La taille de la ville (juste ce qu'il faut). Les prix de l'immobilier (bas). Les commerces sympas et les commerçants connaisseurs et très professionnels du centre ville. Les jolies filles ! (Contrairement aux idées reçues, il y en a beaucoup à Saint-Etienne). Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les mecs qui crachent gratuitement sur Saint-Etienne. Les Lyonnais (mais non, je rigole... c'était juste histoire de parler de la rivalité quelque part ! Elle aussi fait parti du patrimoine Stéphanois !). Certains immeubles qui défigurent le paysage. Certains paysages qui défigurent les immeubles (oui, ça existe aussi).
Un bel avenir!! : Une ville de caractère et pleine de personnalité. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Un patrimoine riche et labellisé (Ville d'art et d'histoire) remis en valeur dans le cadre d'un projet urbain d'une ampleur inédite et un potentiel de développement et d'attractivité réel. La ville se rénove fortement, se modernise, s'embellie et pourra se targuer d'équipements uniques en Europe comme la cité du design ou le siège mondial de Casino ainsi que du seul zénith de la région Rhône-Alpes (et sans doute l'un des plus beaux du pays). Ville de collines, Saint Etienne a du caractère avec des quartiers passementiers en phase de réhabilitation, des immeubles au style flamboyants (modern'style), des constructions verticales des années 60... Un urbanisme multiple témoin de l'évolution de nos villes qui lui donne une personnalité hors du commun le long de son axe central et parfaitement rectiligne de 7/8 km (unique en France, rare sur la planète). En cours : profonde réhabilitation de l'habitat, rénovation ou création d'espaces publics avec intégration d'?uvres d'art, pôle d'échange de la gare TGV et développement d'un quartier d'activités tertiaires, du patrimoine Le Corbusier, création d?un parc technologique... Bref, la ville se construit un très bel avenir au sein d'un environnement de grande qualité et dont peu de grandes villes peuvent se prévaloir. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La difficulté de convaincre les stéphanois du bien-fondé de certaines opérations urbaines. Un septiscisme à balayer de toute urgence car injustifié.
Une agglomération à découvrir : Il s'agit d'une agglomération bénéficiant d'une grande qualité de vie, proche de la nature. Elle subit de plein fouet une image négative depuis de trop nombreuses décennies. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les habitants, les alentours, l'histoire d'une ville ouvrière, les prix de l'immobilier, le football. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : L'inactivité l'été, une mairie frileuse dans le domaine culturel.
Une vie qui donne envie d'aller voir ailleurs : C'est une ville dont on fait vite le tour, y a pas grand chose à voir, pas d'animation urbaine. La campagne à la ville quoi. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les restaurants, les installations sportives, le parc naturel. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : L'urbanisme de la ville, une ville noire, la faculté trop juste, une ville sale, des gens pas accueillants, pas assez d'activités nocturnes.
Envie d'aller voir ailleurs sans renier ma ville : Une ville de taille modeste avec une population qui diminue chaque année contrairement à la majorité des grandes villes françaises. Cependant ce n'est plus une ville noire comme certains pourraient le penser ! Il faut tout de même avouer que ce n'est pas vraiment une ville faite pour bouger la nuit et que la principale attraction reste Geoffroy Guichard et l'ASSE, notre antre mythique et notre équipe ! En bref : une ville bien pour y naître... et pour y finir ses jours. Mais réservons le reste de notre vie à une autre ville plus active. Ce que j'aime à Saint-Étienne : L'ASSE et GG, les nouveaux travaux entrepris pour la moderniser, la convivialité des stéphanois, la proximité avec la campagne. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Beaucoup de bâtiments encore sales dans le Centre Ville, une insécurité certaine le soir, une ville "fantôme" à partir de 1h du mat' (si si même le samedi !!! Il n'y a que les boites qui tournent). Enfin en ce moment c'est la guerre dans le centre ville avec tous les travaux.
Fuyez !!! : St Etienne est une ville morte, mais elle ne le sait pas encore ! Ce ne sont pas les gesticulations des différentes municipalités depuis 30 ans qui y changeront quelque chose... Ce que j'aime à Saint-Étienne : La proximité de la nature, et la possibilité de s'évader de la grisaille ambiante... Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Tout le reste ! Ville grise, sale, sans emploi, où il est impossible de circuler en ville, où tout fonctionne de travers...
Saint-Etienne ambitieuse et conquérante : Une ville en pleine évolution. Pleine de grands projets comme : le Zénith, la cité du design, la deuxième ligne de tram, la rénovation de places, rues etc, les ravalements de façades de grande ampleur aussi dans le centre, la construction du siège de casino de 50 000 m², plus gros projet privé tertiaire en France depuis 7 ans, la construction d'une cité des affaires et d'une cité administrative, le renouvellement de l'habitat à grande échelle sur la ville. En tout, dans les dix ans à venir, c'est un peu plus d'un milliard d'euros qui vont être investi à Saint Etienne !!! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Sa reconquête, ses places et ses quartiers animés le soir comme la journée comme St Jacques etc... Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les gens qui se fondent sur des idées de plus de 20 ans comme quoi St Etienne est une ville noire, morte etc. C'est FAUX !!!
Une ville musée : Un passé industriel glorieux grâce à une main d'oeuvre bon marché et malléable. Maintenant la ville aux mille et un musées (mine, industrie, art moderne, arme...). Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les gens sont pour la plupart abordables et honnêtes. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Orgueil, égoïsme, irresponsabilité.
Saint Etienne : Je suis un stéphanois de 50 ans, j'aime ma ville et ne la reconnaît plus. En effet, après avoir chassé les voitures du centre ville, les commerces ont naturellement suivi le mouvement, maintenant ce sont les bus qui doivent être absents probablement pour justifier la 2ème ligne de tram. La circulation sur le périphérique déjà saturée avant les changements devient impossible chaque soir grâce au transfert de la circulation urbaine vers l'extérieur. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les compétences professionnelles disponibles. La proximité de la nature. L'équipe de foot et ses supporters. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Une politique municipale sans écoute et privilégiant les habitants de l'hyper centre au détriment de la majorité. Une ville en travaux perpétuels. Des accès autoroutiers indignes d'une ville de 200 000 habitants et saturés en permanence.
Il faut se bouger : C'est une ville qui dort. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Son emplacement au centre de la France.
Ce que j'aime à Saint-Étienne : Ville de proximité, il fait bon vivre en centre ville, et même mieux qu'en périphérie. Tout est à portée de main et les activités culturelles, sportives, artistiques, ne vont pas s'expatrier aux franges urbaines. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La politique municipale qui croit que quelques coups de baguettes magiques en un rien de temps vont changer la ville, sa dynamique et surtout son image extérieure.
Saint-Etienne : la dynamique : C'est une ville magnifique avec un riche passé architectural, j'adore cette ville !!! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le centre ville : le village St Jacques... Ses places animées...
Ca s'améliore ! : Arrivé il y a tout juste 10 ans, je peux remarquer et faire remarquer aux grincheux que notre cadre de vie s'améliore. A mon arrivée c'était sale, triste. Certes il reste encore à faire mais la ville devient sympa. Attention cependant à ne pas délaisser les quartiers populaires ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : La nature environnante : le Pilat et les monts du Forez, c'est génial. Le tram. Les petits commerces. Le musée de la Mine. La chaleur l'été et le froid et la neige l'hiver. La proximité de Lyon. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : L'ASSE et ses supporters. Le nouveau plan de circulation.
Différents avis : Mauvaise adaptation ou intégration de la nouvelle ligne de tram, circulation très difficile en voiture pour les gens habitants le centre ville ! Revoir le jardin des BEAUX ARTS, une véritable poubelle, arrêtons le tape à l'?il. Ce que j'aime à Saint-Étienne : La proximité de la campagne stéphanoise et de la nature, le musée de l'industrie et de la mine la vie associative.
Bonne surprise : En arrivant de Lyon, j'avais un très mauvais a priori sur la ville. Certes, elle n'est pas égale à la beauté de Lyon, mais le projet de renouvellement urbain peut nous laisser présager le meilleur. Malgré tout, il y a encore quelques années avant de trouver un Saint-Etienne moderne avec notamment les projets de Châteaucreux, des centres de compétitivité et la cité du design. Ce que j'aime à Saint-Étienne : La chaleur des gens. L'esprit village qui semble régner dans chaque quartier. Les discothèques gratuites. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : L'immobilier encore vétuste par endroit. La circulation.
Vivre à Saint-Etienne : Une ville en plein renouveau à découvrir. Ce que j'aime à Saint-Étienne : La situation géographique proche de la montagne, proche de la mer, proche du parc naturel, une ville de création. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Son réseau routier surchargé et très dangereux.
Heureuse d'en être partie ! : Beaucoup d'efforts pour embellir la ville, la rendre attrayante aux visiteurs, la relancer économiquement. Je pense, toutefois, qu'il est illusoire de vouloir en faire une ville touristique. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le musée d'art Moderne, la programmation musicale de la maison de la culture, la campagne environnante. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La morosité ambiante, la quasi-absence de vie nocturne (des autobus qui arrêtent à 20 heures !), le manque d'ouverture à l'autre.
Une ville en plein renouveau : Saint-Etienne change de visage de jour en jour. Cette ville est en boulimie de projets : un zénith de 7 000 places de Norman Foster, une deuxième ligne de tramway, la Cité du design, la rénovation du centre ville, la rénovation de l'habitat. Cette ville est en train de renaître, Saint-Etienne entre dans une nouvel ère de son histoire... Ce que j'aime à Saint-Étienne : Ces places animés, le quartier St-jacques, l'asse, la grand'rue... La reconquête de la ville...
Une ville : Ne mérite pas sa réputation de ville noire et triste. Des efforts sont faits pour moderniser cette ville qui en a bien besoin. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les environs, le musée d'art moderne et le planétarium, la gentillesse des gens en général. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Le réseau routier d'un autre âge, les axes souvent saturés, certains quartiers difficiles et laids, la vie nocturne inexistante.
Décès de Saint-Etienne : On peut signer le certificat de décès, mort cérébrale. On constate clairement en lisant vos commentaires que c?est une ville sur le déclin, comme la quasi majorité des villes françaises. Tous les commentaires positifs que l?on voit sont clairement basés sur des faits abstraits : c?est joli, ou du moins ça le sera peut être, c?est culturel. On sent clairement que la municipalité a recours à des projets pharaoniques, comme souvent quand ça ne va pas. On endette les générations futures pour des projets inutiles. Que penser de la fiscalité dans un pays qui accumule les dettes et qui vit au-dessus de ses moyens, alors même que la population baisse, et donc les recettes ? On hypothèque tout espoir pour la suite. Les seuls commentaires positifs de certains, c?est sur la campagne. En gros, cette ville est tellement pourrie qu?on devrait être heureux de pouvoir la quitter facilement. Ce n?est pas ce que j?appelle une ville où il fait bon vivre, ni une ville tout court. En revanche, les commentaires qui sont négatifs sur la ville décrivent des problèmes très concrets, et plutôt rédhibitoires. Tout d?abord la circulation : comment avoir une activité économique dans une ville à laquelle on ne peut accéder ? Le tramway est un grand retour aux années 20 avec son lot de danger pour les piétons et son vorace appétit d?espace. Le ou les déplacements modernes devraient au contraire pouvoir se partager l?espace (aux Etats-Unis, on refait des métros aériens ; l?espace en-dessous est utilisable pour autre chose, et ne parlons pas du métro qui est le mode de déplacement ultime depuis 100 ans). Ne parlons pas de la sécurité, sans laquelle il est totalement impossible de vivre correctement. A quoi ça sert d?avoir de l?argent si on se fait tout voler, à quoi ça sert d?habiter une belle ville si on ne peut la parcourir sans se faire agresser, à quoi sert d?avoir des transports en commun si on ne peut les emprunter ? Par ailleurs, on site pèle mêle toutes les autres infrastructures qui font une ville et qui font défaut. Le commentaire le plus éloquent est celui, laconique pourtant, sur les poubelles. Comment peut-on avoir une ville propre sans ces instruments indispensables ? Pense-t-on que la propreté est innée ? Les ordures se volatilisent avec un désintégrateur ? C?est un peu comme le manque cruel de toilettes publiques dans toutes les villes de France. On a viré nos vieilles pissotières pour ne pas les remplacer. Elles rendaient de fiers services. Non vraiment, on a oublié tout bon sens dans nos villes modernes et la régression en matière d?infrastructure est flagrante dans ce pays surendetté. Saint-Etienne est un bel exemple de ville qui vit au-dessus de ses moyens. C?est un peu la ménagère qui se plaint du prix du pain et qui a des notes de téléphone portable délirantes. Ce que j'aime à Saint-Étienne : L'autoroute pour y aller est gratuite. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : L'accent des gens, même si ça tend à se calmer en zone urbaine, comme Saint-Etienne.
Saint-Etienne : Saint-Etienne est une très belle ville, avec sa nouvelle ligne de tramway. Saint-Etienne évolue dans le bon sens. Ce que j'aime à Saint-Étienne : J'aime bien la grande rue, la place de l'Hôtel de Ville, la place Dorian, la place du Peuple. Les nouveaux projets de la municipalité : le zénith canon de Foster, la cité du design, Châteaucreux, la 2ème ligne de tramway, le parc technologique Metrotech, la cité administrative. Cette ville est de plus en plus attrayante et dynamique : Saint-Etienne est de retour !
Une ville en progression : Pour répondre aux médisances du lyonnais, qui pense certainement que Lyon est le centre du monde, Saint-Etienne est une ville plutôt agréable à vivre, avec une histoire riche, et pas seulement footballistique, qui lui donne un côté attachant. Le centre-ville a été modernisé, l'activité culturelle développée, les infrastructures améliorées. Quant à notre joyau, le stade Geoffroy-Guichard, il vibre tous les soirs de match comme aucun autre stade en France. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le centre-ville, les musées, l'accueil des gens, les rues piétonnes, l'histoire de la ville et le stade Geoffroy-Guichard.
Après mûre réflexion... Encéphalogramme plat, débranchez : On m?accuse de détruire St Etienne sans raison. C?est faux, la plupart des critiques étaient valables pour quasiment toutes nos villes françaises et pour Lyon en particulier. Je vois qu?à ma critique construite on oppose du décousu ; aux faits, l?irrationnel, aux raisons objectives d?autres subjectives, et aux basses considérations matérielles qui sont les miennes d'autres beaucoup plus élevées. On va même jusqu?à mettre au dessus de tout un certain sport, qui apparemment transcende les foules. On serait heureux à St Etienne uniquement grâce à un match une semaine sur deux. J?ai été à St Etienne ce samedi soir. Cette ville est une horreur. Impossible de se déplacer bien sûr. Les rues sont moins larges que les bus. Elles ne sont absolument pas éclairées parfois, ajoutant au sentiment d?insécurité omniprésent. Je ne parlerais pas de la laideur des bâtiments, ça a été dit et redit mais j?ajouterais ceci : on ne peut pas faire une vraie ville autrement que dans une vallée. C?est impossible et St Etienne est la pour nous le démontrer. Ici, l?urbanisme subit le relief plus qu?il ne l?accompagne. Si les rues sont tortueuses, les bâtiments de travers et qu?il est totalement impossible de se repérer sans s?y perdre, il est à craindre que ce soit malheureusement irrémédiable car du à l?insupportable non planéité de la ville. Je cherchais un plan de la ville pour me repérer, j?en ai été pour mes frais. Tout urbanisme correct étant impossible, et cela se ressent au vu des nombreuses friches que l?on y rencontre, et autres zones délabrées qu?il serait trop complique de rebâtir vu la structure poreuse du sol (les mines...). Ce que j'aime à Saint-Étienne : Fort heureusement, la faible taille de la ville qui fait qu?en roulant au hasard, j?ai fini par tomber pile sur le bâtiment que je cherchais. Tant mieux, ce ne sont pas les plans inexistants ni les piétons hyper rares même en centre ville qui m auraient renseigné. Mais peut-on parler de centre ville pour une ville dont la taille égale celle d?un centre ville ? Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Y circuler en voiture. Mais n?imaginez pas que les autres moyens de transport y soient possible : je vois mal quelqu?un circuler en vélo dans une ville qui n?est que collines, et sur des rues même pas assez larges pour permettre de doubler un vélo, ne parlons pas de créer des pistes cyclables, il faudrait déjà que la route fasse la largeur d?une voiture. Difficile de circuler à pied vu l?insécurité, et les bus, les pauvres, ne devraient s?y aventurer qu?après avoir fait passer une voiture éclaireuse munie d?un gabarit pour évaluer la largeur, comme tout bon convoi exceptionnel.
Une grande ville à taille humaine : En arrivant à Saint-Etienne, je fus surpris par le contraste qui règne entre les stéréotypes et la réalité. La réalité c'est une grande ville en plein renouveau plutôt agréable à vivre et particulièrement bien située, au porte de la nature (Gorges de la Loire, Parc régional du Pilat), à seulement 2h30 des Alpes et de la Suisse et à 3h de la Méditerranée. Une ville qui se remet dans la course aussi bien au niveau économique (quartier d'affaires, nouveau siège mondial du Groupe Casino, Parc technologique Métrotech...) que culturel avec sa biennale internationale du design et très prochainement la Cité du Design et un Zénith de 7000 places. De plus, la ville est candidate au titre de Capitale Européenne de la Culture 2013. Ce que j'aime à Saint-Étienne : La gentillesse des gens en général ce qui est très appréciable lorsqu'on arrive dans une ville inconnue, son patrimoine 19ème et Art Nouveau (Préfecture, Avenue de la Libération...), ses musées, sa Grand'rue unique en France, son tramway, son dynamisme culturel, le quartier St-Jacques et ses rues piétonnes, un certain côté méridional en été, le stade Geoffroy-Guichard (même sans aimer le foot on adore en général l'ambiance), un petit commerce dynamique et la présence de grandes enseignes, une Ecole des Mines (école d'ingénieurs) très réputée, un réseau important de PME-PMI dynamiques, la bonne qualité des structures d'aide à l'implantation ou à la création d'entreprises, les prix de l'immobilier bas mais en constante augmentation. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La vie nocturne trop calme à part dans le quartier St-Jacques, la A47 entre Lyon et Saint-Etienne beaucoup trop vétuste, ce qui ne favorise pas les échanges, le patrimoine n'est pas toujours mis en valeur, une université trop petite pour une ville de cette taille, une école de commerce qui peine encore à émerger, le manque de liaisons aériennes.
Saint Etienne... : C'est une petite ville sympa où il est agréable de vivre. Bien entendu, circuler en voiture à Saint Etienne est loin d'être le plus pratique (rue pas toujours très large, sens des rues qui changent...) mais un gros effort à été fait pour le stationnement avec des parkings souterrains. De plus le réseau de transports est quand même bien développé. Le mieux c'est quand même la possibilité de circuler à pied : la ville n'est pas très grande ce qui facilite l'accès à de nombreux commerces, musées... Et enfin, le charme de cette petite ville c'est sa ligne de tram et tout le rénovement fait autour : la place du peuple (comme beaucoup d'autres endroits) était magnifiquement décorée pour les fêtes. Ce que j'aime à Saint-Étienne : J'aime son côté pratique (beaucoup de commerces) et de petite taille où il est facile de se promener à pied. Certes certains endroits "grimpent" mais c'est ce qui lui donne son charme... Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La propreté des trottoirs laisse à désirer. Mais cela vient du non respect des propriétaires de chiens qui ne prennent pas leur responsabilité. Ils n'ont pas conscience qu'ils "polluent" le cadre de vie des habitants de la ville.
Comment je vois ma ville : Je suis né à Saint-Etienne et jusqu'à l'année dernière j'y vivais. Je connais la ville par c?ur (et quand je dis par c?ur c'est même la petite impasse perdue à Firminy ou l?heure à laquelle ferme le tabac dans n'importe quel quartier). Je connais aussi bien Lyon qui elle aussi n'est pas la super ville européenne comme aimerais le croire les lyonnais (je sais de quoi je parle je vis à Barcelone actuellement et rien à voir entre les deux). Il y a les mêmes activités et les mêmes commerces dans les deux villes. C'est une ville agréable, il y a tout ce qu'il faut pour bien vivre (commerces, culture, sport, éducation). La ville n'est pas noire comme on entend dire, à part quelques quartiers comme Beaubrun. Aux gens qui disent que c'est difficile de circuler, ce n?est pas vrai, sauf sur l'A47 aux heures de pointe (la plupart des villes de même taille sont pires, comme Grenoble, Clermont ou Montpellier, et des grands travaux y en a partout). Les transports en commun sont très biens (sauf que le dernier tramway est à 23h). Il y a toutes les conditions pour faire de bonnes études et la plupart des formations existe sauf peut-être psychologie. Pour conclure, je dirais que toutes les grandes villes de France sont pareilles, même le mobilier urbain et les boutiques sont les mêmes. Ce que j'aime à Saint-Étienne : La gentillesse des gens, l'ambiance du stade, les sandwicheries (les meilleurs sandwiches que je connaisse), les pubs de la rue Martyre de Vingré et du parc Giron et sa situation géographique en Europe, à 35 minutes de Lyon, à 5h de Paris et de l'Espagne et à 2h30 de la Suisse. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : L'hiver trop froid (sauf cette année, à cause du dérèglement climatique). L'alpinisme que l?on fait tout les jours. Trop de collines même si c'est joli. L'accent à l'Aimé Jacquet, et pour taquiner, les gens du 43 et de la plaine du Forez qui viennent se promener et qui savent pas conduire en centre-ville.
Le plaisir de vivre à St Etienne : Une ville qu'il faut absolument réhabiliter dans l'esprit des français, elle le mérite, elle a fait ce qu'il faut, mais elle est trop discrète sur ses atouts. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Sa qualité de vie, c'est une ville dans le juste milieu ni trop petite ni trop grande, la proximité nous l'avons, mais à mon avis le plus important c'est cette chaleur humaine qui se dégage de notre population, l'accueil est toujours formidable, et les gens qui viennent d'ailleurs sont toujours bien reçus. J'ai lu l'article de Pierre de St Priest, je suis d'accord avec lui, l'important doit être que cela soit reconnu partout. Nous entendons, malheureusement, encore "c'est une ville triste, noire etc"... même dans certaines presses nationales. Les élus de notre région devraient être plus mordants, notre ville le vaut bien. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Le manque d'emplois comme dans beaucoup de villes, A 45 encore du temps à attendre mais elle sera... Rejoindre Lyon est encore le parcours du combattant.
Mon avis sur Saint-Etienne : C'est une ville moyenne agréable. Les stéphanois sont dans l'ensemble sympathiques et accueillants. Ce que j'aime à Saint-Étienne : La proximité de la nature à 1O minutes du centre ville. Le parc du Pilat, les Monts du Lyonnais, la Plaine du Forez... Le tram : moyen idéal pour parcourir la ville. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les rues et les places ne sont pas très propres (papier, déjection canine). Le manque de respect des espaces collectifs d'une partie de la population.
Arrêtons les clichés !!! : Saint-Etienne est une ville vivante et pleine d'enthousiasme. Si une ville en France s'en est prise plein la figure c'est elle... Et pourtant ! La deuxième ville de la région Rhône-Alpes (ce n'est pas Grenoble comme les médias veulent nous le faire croire) n'est pas noire et demeure pleine de vitalité. Les grands travaux entrepris depuis 10 ans font de Saint-Etienne une ville moderne et pleine d'avenir. Les gens y sont d'une gentillesse et d'une disponibilité sans égal. La ville en pleine révolution est très agréable (ravalement des façades, grands projets d'urbanisme, dynamisme). A Saint-Etienne, il n'y a pas plus de chômage qu'ailleurs, il n'y pas moins d'atouts qu'ailleurs, il y a un réseau de transport en commun efficace, une université complète et de grandes écoles réputées (l'Ecole des Mines). Les alentours y sont merveilleux. Bien sûr comme partout, cette ville a ses travers : les rues sont étroites, ne cherchez pas de grands boulevards haussmanniens ici, y circuler en voiture est particulièrement difficile, le climat en hiver est rude (on est à 600 m d'altitude). Mais franchement cette ville est à découvrir car elle ne mérite pas du tout la mauvaise publicité que tout le monde lui fait. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les gens, le foot, le dynamisme actuel (ça bouge de tous les côtés), la vie musicale particulièrement dynamique, le tram, la place Jean Jaurès, le quartier Saint-Jacques. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Circuler en voiture, le climat, les travaux actuels (mais bon on a rien sans rien...).
Saint-Etienns revit : Je suis stéphanoise d'origine et de c?ur, je ne pourrais jamais dire de mal de ma ville mais il faut reconnaître qu'il y a 10 ans, la ville méritait encore son image de ville noire, voire sinistrée. Mais Saint-Etienne se relève, se transforme, se perfectionne. La restructuration du centre-ville, l'activité culturelle, la biennale du design, tout ça fait que la nouvelle Saint-Etienne trouve une place non négligeable en France et en Europe. Il y a aussi la chaleur des habitants, l'union des supporters, l'amour du foot et du stade qui renforcent cette image d'une ville où il fait bon vivre. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les martyres de Vingré, la proximité du Pilat, Saint-Victor-sur-Loire, les pubs, le stade. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La neige (varoise depuis 2 ans, je ne supporte plus ce froid et cette rigueur hivernale).
-
Saint-Etienne une ville populaire : Quand j'ai vu Saint-Etienne pour la première fois, j'ai trouvé qu'elle était en train de renaitre enfin c'est mon impression et sinon c'est une ville qui supporte et aime son équipe de foot comme à Lens, c'est pour moi un peu le même genre de mentalité. Ce que j'aime à Saint-Étienne : J'aime bien l'état d'esprit général, je ne connais pas bien la ville mais ça me parait une ville ouverte et dynamique.
Je suis stephanois : Premièrement je suis vraiment choqué d'entendre que St Etienne s'améliore : c'est faux. Avant (1960-70), Saint Etienne était beaucoup plus agréable à vivre que maintenant et n'était pas une ville noire comme certain veulent le faire entendre (campagne toute proche, ski de fond gratuit, nombreux espaces verts une équipe de foot qui gagnait...) alors que depuis St Etienne c?est enlaidie : pollution des voitures, panneaux publicitaires à outrance, destruction des espaces verts remplacés par des espaces minérales (la gare de Châteaucreux) j'en passe et des meilleurs? Ce que j'aime à Saint-Étienne : La campagne aux alentours, pouvoir faire du VTT =, du ski de fond, de la raquette, de la moto verte, de la marche à pied à moins de 15 minutes de voitures du centre ville, le musée de la mine et le musée de l'art et de l'industrie. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Le bétonnage, les panneaux publicitaires en ferraille, l'éclairage violent des rues... Le ski de fond payant au Bessat alors qu'il était gratuit avant, de plus en plus d'interdiction de circuler en moto sur les chemins alentours, la disparition des nouvelles galeries, la suppression du TGV direct Paris St Etienne de 21h, l'extension des banlieues résidentielles qui détruisent peu à peu la campagne alentours, le musée d'art moderne...
Vivre à Saint-Etienne : Ville que j'ai connue il y a 18 ans, et que j'ai appréciée pour tout ce qu'elle pouvait apporter. Mais maintenant dès j'aurai la possibilité de partir, je le ferai. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : L'insécurité, les services de police qui, quand on les appelle, vous répondent qu'ils n'ont pas le temps de se déplacer. L'insalubrité des rues de certains quartiers. Ne jamais pouvoir se garer dans sa propre rue par manque de parking. Et aussi le non respect d'autrui, la malhonnêteté...
Méconnue mais attachante : C'est archi-connu pour les Stéphanois mais c'est vraiment le cas : on y arrive en pleurant et on en repart en pleurant. C'est du vécu, j'en suis parti pendant 4 ans (raisons professionnelles) et j'y suis revenu avec toute ma famille. Je me souviens de ma première visite, en passant (quelle horreur) et de mon retour (super). Ce que j'aime à Saint-Étienne : La simplicité et l'accueil des habitants, le cadre de vie, la possibilité de sortir en 15 minutes de la ville pour se retrouver en pleine forêt et en altitude, l'immobilier en centre ville et ses prix dérisoires, l'équipe de foot et ses supporters quand on reçoit Lens, la sécurité dans les rues du centre ville, les immeubles repeints en jaune, la nouvelle place du Peuple, la rue des Martyrs, la vue sur la colline des Saint-Pères, l'esplanade, la nouvelle ligne de tram, le musée d'art moderne, le musée des arts et de l'industrie, me promener en vélo le dimanche avec les enfants, les week-ends au ski. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : L'équipe de foot et ses supporters quand on reçoit Lyon, la propreté très relative des rues, l'accès à la ville quand on vient de Lyon.
Pas terrible : Je réside à St-Etienne depuis presque 20 ans, je suis tenté de dire heureusement, à mi-temps. Je perçois cette ville comme une juxtaposition de quartiers qui ne communiquent pas. La tant vantée gentillesse des stéphanois n'est que simple courtoisie, ce qui me semble normal, mais pas exceptionnel. Par ailleurs mon métier m'amenant à vivre épisodiquement dans pas mal d'endroits différents, je constate qu'en s'adressant poliment aux autres, généralement, ils vous répondent poliment aussi... St-Etienne n'est pas une ville dans laquelle il fait bon flâner. Et, on dirait que tout a été fait pendant longtemps pour évacuer un passé dont on ne se sentait pas heureux. Peut être pour un "natif" cette ville a du charme (n'est ce pas le sentiment de tout un chacun sur sa ville natale ?) mais pour moi, aucun. Un des aspects marquants de la ville est l'importance de l'habitat collectif avec tout ce que cela induit, en terme d'espaces et de comportements. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les vestiges de son passé ouvrier, malgré les efforts pour les minimiser, la culture qui est liée à ce passé. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Une réelle insalubrité dans trop d'endroits. Une absence de cohésion sociale dans la cité. Une insécurité réelle. Une administration trop éloignée des préoccupations ordinaires des gens. Des grands projets conduisant à négliger ce qui peut faciliter la vie quotidienne. Le foot envahissant et réducteur.
Ville en plein renouveau : Une ville d'une taille moyenne qui commence réellement à se sortir de son passé. Il vous faut pas plus de 6-7 minutes pour vous trouver en pleine verdure avec de très beau endroits de randonnées, pique-nique. De plus une ville qui a des ambitions fortes d'avenir avec la vision, la future cité du design. C'est aussi une ville cosmopolite qui ressoude ses quartiers pour une meilleur intégration de tous. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le nouveau centre-ville tout neuf, les environs de la ville très verts et reposants. Le quartier piéton, le tram qui existe depuis plus d'un siècle traversant la ville du nord au sud. Le ski, les rives de la Loire à proximité. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les supporters parfois trop présents.
Saint-Etienne en Rhône-Alpes : Saint-Etienne est une grande ville à taille humaine (2e de Rhône-Alpes). En effet, avec 180 000 habitants la taille est optimale. La ville possède de nombreuses grandes enseignes nationales mais aussi de très bons commerces indépendants. En centre-ville, les parkings souterrains sont nombreux, le réseau de transport en commun est bien développé avec notamment 2 lignes de tramway ainsi que de nombreuses lignes de bus desservant l'agglomération. Au niveau économique, le chômage est dans la moyenne nationale contrairement à ce que l'on pourrait croire. Enfin, la nature est aux portes de la ville avec le Pilat, les Gorges de la Loire... Ce que j'aime à Saint-Étienne : Son centre-ville rénové, le quartier St-Jacques et ses rues piétonnes, la Place Jean-Jaurès et ses grandes terrasses de café, le musée d'Art et d'Industrie, le musée d'Art Morderne, le célèbre Chaudron et son ambiance... Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Le manque de civisme concernant les crottes de chien (mais cela n'est pas spécifique à Saint-Etienne), la vétusté de l'A47.
Sainté : Je pense que la ville évolue dans le bon sens, dommage qu'elle ait perdu en population. Beaucoup de gens en ont une image négative, mais au-delà de la ville qui n'est pas forcément extraordinaire, le plus important est la mentalité de ses habitants... Ce que j'aime à Saint-Étienne : La mentalité des gens, très ouverts, la fierté liée à la ville et son passé minier, le stade Geoffroy-Guichard, son ambiance et son public (le meilleur de France), le "chambrage" envers le voisin lyonnais... Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Ça manque un peu d'animation et les rues ne sont pas toujours d'une propreté irréprochable...
Une ville bridée par le ballon rond : Saint-Etienne aurait pu être une ville sympa si l'on ne faisait pas toujours référence au foot. Quand les verts fonctionnent, on parle de sainté, sinon rien. A part le foot il n'y a rien qui puisse mettre en valeur la ville : architecture ancienne (malgré les travaux), commerces inaccessibles même parfois en bus, population pas sympa. Cette ville craint au point de vue sécurité. Un conseil ne vous baladez pas le soir après 21h. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Très franchement, pour moi rien du tout, je suis stéphanois j'ai 32 ans, et ça a bien changé. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La mentalité de la population...
Une ville sympathique : Rassurez-vous, il n'y a pas que le foot à Saint-Etienne... bien que celui-ci fasse partie intégrante de la vie et du patrimoine de la ville. Saint-Etienne est en plein renouveau depuis quelques années déjà, elle retrouve au fil des années sont rang de métropole régionale à taille humaine. Tout d'abord au niveau économique avec l'ouverture dans quelques semaines du nouveau siège social mondial du Groupe Casino dans la ville qui l'a vu naître en 1898, la création du parc technologique Métrotech dans l'agglomération, l'ouverture il y a déjà près de 2 ans du plus grand magasin de province d'une célèbre enseigne de mobilier suédois... Je trouve que la ville est aussi très dynamique dans le domaine culturel avec des événements tels que le festival Paroles et Musique chaque année au mois de Mai ou la Fête du Livre en Octobre ainsi que la célèbre Biennale Internationale du design... Autres signes de son renouveau, la ville attire de grands architectes : Norman Foster pour le nouveau Zénith de l'agglomération, Finn Geipel pour la Cité du Design unique en France, Rudy Ricciotti pour la Maison de l'Emploi... La ville est aussi candidate au titre de Capitale Européenne de la culture 2013 et a obtenu le label Ville d'Art et d'Histoire en 2000 pour son patrimoine du XIXème siècle. Enfin, concernant la sécurité, Saint-Etienne est une ville qui globalement ne "craint" pas comme certains peuvent le dire et où les gens sont en général plus sympathiques et plus accueillants que dans d'autres villes de même taille. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le tramway présent depuis plus d'un siècle, la Place Jean-Jaurès aux beaux jours, l'Avenue de la Libération, le quartier St-Jacques avec ses rues piétonnes et ses pubs branchés, l'Ecole des Mines très réputée, l'Ecole Supérieure d'Art et de Design, le musée de la Mine, le Musée d'Art et d'Industrie, le vaste musée d'Art Moderne, les Verts et le Chaudron, la nature aux portes de la ville avec le parc régional du Pilat, les Gorges de la Loire, la Haute-Loire à 30 min où d'ailleurs de nombreux stéphanois mais aussi des lyonnais possèdent leur résidence secondaire. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les crottes de chien sur certains trottoirs, le mauvais état de l'A47, une grande partie du périphérique non éclairé.
LES ESPACES VERTS : Ridicules les espaces verts agrémentés de vieilles boites à lettres ou encore des cordes à linge avec du linge suspendu ! Si c'est ce que l'on appelle de l'ART, il y a le musée d'Art Moderne pour ceux qui aiment. Les fleurs et la verdure se suffisent à elles-mêmes pour décorer un espace vert ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Progressivement c'est une ville qui se modernise et où il fait bon vivre !
J'y habite pour 6 mois : C'est une ville attachante, surtout grâce à ses collines dans la ville qui font un charme particulier, et des quartiers anciens que l'on ne retrouve plus dans les autres villes (ambiance populaire). On m'avait dit que les stéphanois étaient accueillants, ouverts, etc., mais je constate que pas plus qu'ailleurs dans des villes de la même taille. L'insécurité se ressent tout de même, surtout dans les quartiers centraux (paradoxalement), et c'est une ville assez sale de manière générale. Autre point négatif : la conscience écologique n'est vraiment pas présente ici (couloirs de bus, pistes cyclables, grands trottoirs et espaces piétons, ou juste mettre un papier par terre dans les rues !). Je ne chercherais donc pas à revenir à Saint-Etienne, mais la ville ne me laissera pas un mauvais souvenir. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les collines, les quartiers centraux populaires, la place Chavanelle rénovée, la gare de Chateaucreux, le prix très bas des logements, l'accent local, les progrès de rénovation, les alentours (Haute Loire, Loire, Parc du Pilat), les grands parcs en périphérie du centre (côte chaude, parc de l'Europe) l'autoroute gratuite. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les rues sales, l'insécurité, le manque d'espaces verts dans le centre, les bus toujours en retard, le manque de pistes cyclables, le manque de respect des automobilistes pour les piétons ou les cyclistes, le manque de conscience écologique générale des habitants.
Ce que j'aime à Saint-Étienne : Rien à part la grande volonté des politiques pour faire évoluer la ville. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Venant du sud en général et plus particulièrement d'Aix-en-Provence, je n'aime rien dans cette ville, ça ne bouge pas, le soir à 20h il n'y a plus rien. Pour une jeune, cette ville est à fuir. Qui plus est, les non-amateurs de foot seront perdus, les gens ne parlent que de ça. Bref une ville à éviter.
Une ville dans l'ensemble bien agréable : Sainté est une ville très attachante, elle a une âme. La trame de ses banlieues tout en longueur le long de l'Ondaine et du Gier fait que d'un point à un autre de l'agglomération on est jamais loin de la nature de part et d'autre de la rivière. La rue des Martyrs, la place du Peuple, la rue José Frappa sont des endroits colorés, vivants et pleins de fantaisies. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Je trouve que Saint-Etienne n'est pas ordonnée avec cohérence, a des côtés rebutants, mais c'est une ville sacrément attachante : ses habitants sont hauts en couleur, leur accent, leurs dictons, leur patois. La ville est singulière dans sa conception et j'aime beaucoup. J'aime cette espace entre plaine et montagne, entre vallée du Rhône, Auvergne, Velay et Vivarais, offrant autant d'échappées natures... Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Des quartiers sont quasiment insalubres, un sentiment d'insécurité dans ces quartiers. Un manque de rayonnement comme métropole sur l'espace alentour. Une trop grande concentration de problèmes économiques, chômage... Que l'on ressent... Une trop grande dépendance de la région lyonnaise.
Saint-Etienne reprend des couleurs ! : Saint-Etienne est une ville qui souffre d'une image injustifiée et entretenue par les médias. Pourtant depuis quelques années la ville recommence à prendre des couleurs. Ce que j'aime à Saint-Étienne : L'atmosphère joyeuse et festive qu'il y a dans toute la ville. Les projets de la municipalité : Zénith, Smac, deuxième ligne de tramway, quartier d'affaires, Metrotech, rénovation urbaine de grande ampleur. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les gens qui ne vivent que dans le passé et qui n'ont pas d'optimisme pour cette ville.
La ville que j'aime : Pour moi, Saint-Etienne me manque, pour une raison professionelle je suis parti à Beziers et je peux vous dire qu'à Saint-Etienne les gens sont moins faux. Tout le monde vous parle et pas un n'est sincère ici. D'ailleurs, les seuls amis que j'ai ici sont deux nordistes. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Le manque de vert à Saint-Etienne même.
Une ville en pleine ascension : C'est une ville agréable où il ne manque rien. Malgré le fait que c'est une grande ville, Saint-Etienne a gardé une certaine humanité. La gentillesse des stéphanois n'est pas une légende. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Centre-ville agréable, de jolis alentours. Campagne proche. Commerce variés. Tramway allant jusquà la gare. Ville assez grande. Proche de Lyon, proche en TGV de Paris et Marseille. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Le climat en hiver, difficultés pour se garer.
Avec modération : Saint-Etienne est la ville qui m'accueille depuis maintenant 1 an. Heureusement, pas plus... Ce que j'aime à Saint-Étienne : La gentillesse des gens y est impressionante, ils sont ouverts, et parfois même trop. La verdure aux alentours, et les places de l'Hôtel de Ville et Jean Jaurès. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Saint-Etienne est une grande ville mais je crois que c'est la première fois que je vois une ville aussi sale (je pèse mes mots). Le centre-ville est franchement pas propre et la verdure inexistante. On y retrouve en plein milieu de l'après-midi, des fauteuils à jeter, des ordinateurs cassés, des matelas. Les Stéphanois ne connaissent-ils pas le principe de déchèterie ? Autre truc qui me choque, c'est qu'on a vraiment l'impression qu'il n'y a pas de sécurité. Des rues grises et sombres, et la conduite en voiture des Stéphanois. C'est déprimant.
Une ville bien connue et méconnue : Malgré le fait que la gare de Saint-Etienne Chateaucreux soit la première gare de France lors de sa création, aucune indication forte pour marquer l'évènement, et en ce qui concerne le plan de circulation il faut s'accrocher aux branches et en parlant de branche bien que ce soit une ville qui comporte un super parc naturel à ces abords elle mérite mieux en qualité de verdure. Si je ne me trompe pas, la ville a la renommée des verts, alors un peu de verdure et tout ira bien. Ce que j'aime à Saint-Étienne : J'aime la façon dont les transports sont bien desservis et ceci sur tous les points : 4 TGV par jour en direction de Paris c'est super, deux lignes de tramway et en plus en direction de la gare, la restauration rue Marengo et ailleurs, la place Jean Jaurès avec sa cathédrale, sa mairie, sa préfecture, un peu charger mais bon ! Les alentours de la ville. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La circulation, manger rue Marengo et voir des véhicules circuler, manque de sanitaire public,  trop de véhicules dans un petit centre ville, les marchés sont très mal agencés on peut faire mieux, la ville commence à se salir sérieusement.
Sainté Forever ! : Je viens de quitter Saint-Etienne pour finir mes études à Paris. Et oui, je vous rassure j'ai le mal du pays, et pourtant j'adore Paris ! Mais Sainté ce sont les 21 premières années de ma vie, c'est mes racines, petit-fils de mineur, comme il a été dit "on est toujours fier d'avoir du sang de mineur". Certes la ville est moins jolie que d'autres, certes elle a traversé des crises d'une ampleur exceptionnelle, des crises successives qui l'ont ravagée. Alors la ville a pris du retard sur les autres métropoles françaises et a été oubliée. Oubliée par l'Etat, oubliée par ses édiles. Mais depuis quelques années, les choses sont différentes. Des habitants reprennent espoir et des élus locaux qui se battent chaque jour pour faire renaître Saint-Etienne. Saint-Etienne c'est encore le prestige de la plus inventive, la plus industrieuse et la plus généreuse des villes du pays. Le prestige du fleuron de l'industrie textile et armurière de France. Puisqu'il ne faut pas vivre dans le passé mais se tourner vers l'avenir, Sainté c'est aussi une ville en pleine mutation urbaine et économique, une mutation qui repose sur des acquis déjà solidement implantés. Le MAM : 2e collection d'Art Moderne de France, le plus grand IKEA de province, La Comédie de Saint-Etienne:  Centre National d'Art Dramatique (1er théâtre national décentralisé, ce fut en 1947, grâce à Jean Dasté), un Musée d'Art et d'Industrie avec des collections époustouflantes, reflet de la prospérité de la reine des villes industrielles, le Musée de la Mine : plus grand centre minier sauvegardé du Sud de la France, un golf G-E-N-I-A-L à 10 min du centre-ville, une base nautique très sympa à 15 km, le Parc Naturel du Pilat (VTT, rando, ski, escalade, etc...) aussi à 15 km, des grandes écoles reconnues (Beaux-Arts et Design, ESC, Mines, Architecture, etc...), 5e Maison d'Opéra de France, le Conservatoire Massenet (Conservatoire National de Région) etc., et demain ? Le premier Zénith de Rhône-Alpes, la Cité du Design (au coeur des vestiges de la Manufacture Impériale d'Armes entièrement rénovée), Le Fil (Salle des Musiques Actuelles), le quartier d'affaires de Châteaucreux (siège social de Casino, Cité Administrative, bureaux, logements, commerces, hôtel 3 voire 4 étoiles, etc...). Saint-Etienne est une ville qui revit. Après l'ombre, la lumière ? Alors au diable les vieux clichés et les commentaires de certains ! Au lieu de croire en ce que disent les médias sur une prétendue désuétude et obsolescence Stéphanoise, vous feriez mieux de venir visiter cette charmante ville, un peu abrupte, parfois rebutante sur certains aspects. Saint-Etienne n'est pas une ville exactement comme les autres, elle ne se livre pas comme ça. Alors, s'il vous plaît, faites des efforts !!! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les rues piétonnes, le tram, les grands projets, dont Saint-Etienne Capitale Européenne de la Culture 2013 (pour les villes reconnues pour ce qu'elles font et non pas ce qu'elles sont), les rénovations déjà effectuées un peu partout en ville. La gentillesse et l'ouverture des habitants, l'histoire de la ville, le Chaudron (quelle émotion !!!) et tant d'autres choses... comme les ravalements de façade qui se multiplient ! Les nombreux festivals, la nature aux portes de la ville et d'autres attraits faciles d'accès (les Monts d'Auvergne à 1h30, les premières plages de la Grande Bleue à 3h, les Alpes à 2h, Lyon à 50 min et Paris à 2h45 en TGV !!!). Un vrai climat qui forge les Hommes : chaud en été (avec parfois de bons orages !!!), rude en hiver (températures négatives et neige, un régal !!!). Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Certains projets sont ENCORE dans les cartons. Le plan de circulation. Certains quartiers manquent encore cruellement de soins ! La saleté parfois. Les commentaires désespérants sur cette ville de la part de gens qui font semblant de la connaître !!!
Attention : Ne pas confondre CDN (Centre Dramatique National) et Théâtre National. Les premiers CDN furent créés à St-Etienne et à Colmar. Le premier Théâtre National implanté hors de Paris est celui de Strasbourg et à ma connaissance, Saint-Etienne ne possède pas de Théâtre National (il en existe 7 dont 3 à Paris). Ce que j'aime à Saint-Étienne : Je ne jugerai pas la ville sur ce qu'elle est puisque je ne la connais pas suffisamment, mais une chose est sûre : elle est complètement oubliée du reste de la France. La proximité de Lyon explique sans doute en partie ce phénomène. Cela cache aussi probablement une erreur d'orientation (économique) de la ville et/ou un manque de communication. En tout état de cause, la ville se vide depuis les années 60 et cela ne présage rien de bon. Mais les choses ne sont pas irréversibles...
Réponse : Saint-Etienne souffre des a priori du reste du pays alors que la réalité est tout autre. Seulement la presse nationale, dans son ensemble, et surtout la presse spécialisée, reconnait aujourd'hui la remarquable (r)évolution que connait la ville. Enfin, même si "en tout état de cause", la ville perd encore quelques habitants, la baisse est beaucoup beaucoup beaucoup moins prononcée ces derniers années, ce qui démontre que les politiques engagées commencent à porter leurs fruits. J'ajouterai que l'extrême majorité des foyers qui quittent Saint-Etienne le font pour s'installer autour de Saint-Etienne, dans le Pilat mais surtout au sud de la Plaine du Forez. D'ailleurs le département de la Loire gagne à nouveau des habitants dans l'ensemble, même si des zones en perdent encore.
Une ville : Saint Etienne est ma ville d'origine, j'y suis donc attachée. Mais je ne pense pas rester ici toute ma vie. Je suis actuellement à Lyon pour effectuer mes études (la formation n'existant plus sur Sainté !). La région n'est pas très attractive en terme d'emploi et il suffit d'aller à quelques kilomètres (Lyon) pour trouver mieux. Malgré cela, Saint Etienne est je pense une ville assez sympa. Il est possible de faire de bonne sortie le soir tout en restant en ville à condition de connaître les bons petits coins ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le tram très sympa pour circuler (même s'il est souvent bondé !!!). La campagne a quelques kilomètres. Le quartier des martyrs. Les bons équipements de la ville pour faire du sport. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La circulation en voiture trop souvent saturée ! Un stationnement également difficile. Une propreté pas toujours au rendez-vous... Et une certaine insécurité.
LA ville : Saint-Etienne est une ville oubliée du reste de la France avec une image encore noire. ELLE MERITE BEAUCOUP MIEUX !!! En effet, étant originaire de Saint-Etienne, c'est une ville pile comme il faut ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Tout y est à moindre coût qu'à lyon, le tram bien sûr, le parc giron, l'embellissement de la ville, l'avenue de la libération, les musées, les places du centre-ville notamment la place Boivin mon coup de coeur, le stade, l'ambiance les soirs de victoire des verts, la mentalité des stéphanois, l'HLM avec le château d'eau (la tour plein ciel) à Montreynaud, elle permet de se repérer de loin, les 7 collines, le fait que les stéphanois constituent un ensemble très cosmopolite, le parc de l'Europe, la nature à 10 min du centre. Bref, la volonté de la ville d'aller de l'avant tout en reniant pas son passé ! Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Pas grand-chose, la ville comme je l'ai vu dans les témoignages est beaucoup plus propre que passé un temps. Quand il y avait les mines et qui fallait laver les vitrines des magasins 3 fois plus souvent qu'aujourd'hui, que les statues étaient noires. Bref, un défaut ? Peut-être le fait de ne pas assez se vanter de  son excellence industrielle et de tout ce que Sainté a apporté et apporte encore à la France !
L'avis de Martha : Je suis étrangère et j'ai voyagé un peu partout en France. J'ai passé toute une année dans cette ville et il me faut dire que je ne voulais pas la quitter... J'y ai été très bien accueillie par tout le monde et je trouve que la ville est très agréable : elle a tous les avantages d'une grande ville (boutiques, réseau de tram, restaurants...) et aussi tous les avantages de la province (ambiance tranquille, amabilité des gens...). Ce que j'aime à Saint-Étienne : La gentillesse des gens. La place de la Mairie, surtout à Noël, avec le marché typique et le quartier des martyrs, où on trouve des cafés et des bistrots tout à fait charmants. Ah, et la Comédie aussi : on y peut voir de très bons spectacles.
Saint Etienne le bien être caché : Saint Etienne 14ème ville de France est une ville peu connue, elle le mérite pourtant c'est vraiment une ville où il fait bon vivre. Elle est candidate par ailleurs au titre de Capitale de la culture 2013 et j'espère qu'elle l'obtiendra ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Saint Etienne est une ville populaire avec un milieu associatif dense, il existe de nombreux sites culturels : 2ème collection d'art moderne de France, musée d'art et d'industrie très prochainement (moins d'un an) un zénith le plus grand de Rhône Alpes, une cité du design. Saint Etienne est aussi une ville très verte avec de nombreux parcs municipaux et surtout l'accès au parc régional du Pilat desservie par les transports en commun à 5 min du centre ville. Elle est également riche d'un patrimoine du XXème siècle très intéressant. Les stephanois sont maîtres de sympathie et à disposition du moindre touriste prêts à rendre service. Tout ça à moins de 3/4 d'heure de Lyon. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les crottes de chien sur les trottoirs sont assez problématiques.
Mon commentaire : Ville agréable à vivre avec des gens sympathiques. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le tram, la proximité, les possibilités de sortir, les bars sympa... Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les excréments de chiens sur les trottoirs...
Tellement de changements : En quelques mots : en étant de simple passage dans une grande enseigne à côté de l'autoroute... ou en passant par la gare, on ne découvre pas grand chose. Dans ce cas, oui, la ville est triste... On la juge en ayant déjà de gros préjugés... En y vivant : on l'apprécie de plus en plus, on découvre beaucoup de surprises, on s'attache, on se surprend à apprécier les changements rapides dans le paysage urbain et aussi à se sentir ACTEUR de la ville et de son renouveau. Certes tout n'est pas parfait, mais je garderai des souvenirs inoubliables de cette ville et je m'attacherai toujours à la voir évoluer même en n'y vivant plus. On se s'y sent rapidement citadin ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les quartiers à découvrir. Le centre ville, étroit mais chaleureux. Ce côté ville industrielle "anglaise" bercée par le football également : beaucoup de moments difficiles mais une grande volonté à se sortir des difficultés. On s´y attache parce que l'on s'implique dans les changements de la ville. Beaucoup de souvenirs étudiants, ça créé forcément un lien unique. Et une proximité pour tellement d'activités. Lyon tout proche. Oui Saint Etienne me manque. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Beaucoup de choses restent à changer. Rues étroites insalubres. Mais finalement ayant voyagé, Saint Etienne n'a pas à envier certaines villes plus réputées. L'image véhiculée par certaines personnes n'y vivant pas, ou n'ayant jamais essayé d'ouvrir les yeux et de sortir de leurs préjugés très ancrés.
Saint Etienne : une ville encore fragile mais en plein élan : C'est une ville en pleine rénovation, avec un passé dont elle peut être fière et une ambition culturelle qu'on ne peut que constater. Tout n'est pas parfait mais les choses bougent dans le bon sens. Je connais Saint Etienne depuis 7 ans (berceau de la famille de ma femme). Il y a 5 ans cette ville me semblait délabrée sur tous les plans (urbanisme, immobilier, sécurité, emplois et donc démographie). La situation a bien changé ! Je m'y suis installé il y a un an suite à une mutation en Rhônes Alpes. Et j'en suis ravi. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Je suis parisien donc je dirai d'abord la vie culturelle, dans les rues, sur les places et dans les multiples salles, seul ou en famille on s'y rend très facilement. Il se passe toujours quelque chose ! La présence d'écoles supérieures et de l'université explique à mon avis cette situation. La gentillesse (de la grande majorité) des gens du pays et leur simplicité quel que soit leur statut social, et cela aussi bien dans les contextes professionnels que privée (je sais de quoi je parle, je passe la moitié de ma semaine à Paris). Et puis la nature à proximité ! Le Pilat et toute la plaine du forez pour les balades ou les grandes randonnées, la proximité des grandes stations de ski du centre ou des Alpes et pour le week-end en famille, la petite station de chalmazel quand il y a de la neige pour le ski de piste et le Pilat pour le ski de fond. La super ambiance bon enfant dans tout le centre ville lors de la coupe du monde de Rugby. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Devoir quitter Saint Etienne voire la région si ma femme est mutée. Certains quartiers derrière le centre ville, avec un urbanisme fermé. Quartiers, auxquels on devrait porter plus d'attention pour éviter le développement de phénomène de ghettos, d'exclusion, ou encore sentiment d'insécurité plus ressenti que réel à ce jour. Je n'aime pas que l'on réduise Saint Etienne au foot car si elle est fière de son passé glorieux en la matière, elle peut être aussi fière de son ouverture d'esprit : il n'y a pas si longtemps les supporters stéphanois ont quand même été élus meilleurs supporters pour leur fidélité au club mais surtout pour leur fairplay. Je ne suis pas du tout footeux mais ce que je vois c'est que comme partout dans le football il y a quelques excités mais beaucoup moins qu'ailleurs. C'est encore possible d'allez au Chaudron en famille ! Pourvu que cela dure. Enfin le manque d'espaces verts à l'intérieur de la ville !
Saint-Etienne : une ville qui se bouge? : Saint-Etienne est une ville sympathique et attachante. 14e ville de France, elle est en plein renouveau dans une région dynamique : la région Rhône-Alpes. La rénovation urbaine a commencé il y a déjà une bonne dizaine d?années mais elle est passée à la vitesse supérieure depuis 5 ans environ avec la création de grands équipements tel que la 2e ligne de tram, le zénith, la Cité du Design ou encore le quartier d?affaires de la gare. En résumé, la ville "se bouge" pour changer son image qui est aujourd?hui encore totalement erronée dans la tête d?une grande partie des français (heureusement ça commence lentement à évoluer). Ce que j'aime à Saint-Étienne : En ce mois de décembre, le marché de Noël sur la place de l?Hôtel de Ville avec sa magnifique Grande Roue ainsi que toutes les animations qui l?accompagnent cette année sur les autres places de la ville (Place Dorian, Place du Peuple, Quartier Saint-Jacques, Place Chavanelle?). Tout le reste de l?année, ces rues piétonnes, l?Avenue de la Libération et son architecture Art Nouveau, la Place Jean Jaurès et ses grandes terrasses de café en été, les 2 lignes de tramways, ces musées (Musée d?Art et d?Industrie, Musée de la Mine, Musée d?Art Moderne, Musée du Vieux Saint-Etienne). Une taille de ville idéale, ni trop petite ni trop grande. Le grand choix de commerces en centre-ville avec de nombreuses grandes enseignes nationales mais aussi tout un tas de commerçants indépendants, le grand centre commercial Centre-Deux avec pas moins de 100 boutiques? ; dans un mois l?ouverture du Fil (salle des musiques actuelles), dans moins d?1 an le Zénith dessiné par Norman Foster ; le Chaudron et son ambiance incomparable ; pour les études, l?Ecole Supérieur des mines (école d?ingénieur parmi les plus réputées en France), l?Université Jean-Monnet, l?Ecole Nationale Supérieure de la Sécurité Sociale? ; la proximité directe de la nature (Parc régional du Pilat, Gorges de la Loire?), et tant d?autres choses? Le souci c?est que tout cela est encore trop injustement méconnu en France. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Bien évidemment tout n?est pas parfait mais quelle ville en France n?a pas de défauts ? Saint-Etienne n?en a pas plus que les autres. Pour finir, je dirais donc l?A47 en trop mauvais état (mais heureusement bientôt une nouvelle autoroute), encore quelques quartiers dégradés limitrophes du centre-ville (mais c?est en train de changer avec de nombreuses actions en cours et à venir), une image dépassée et bourrée de préjugés chez de nombreuses personnes qui n?y ont soit jamais mis les pieds, soit n?ont pas essayé d?avoir un avis un temps soit peu objectif.
Avant c'était beaucoup mieux : Stephanois depuis plus de 40 ans je constate hélas que la ville a perdu tout attrait et qu'elle est transformée en une banlieue sans âme de Lyon. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le pilat et ses forêts et campagnes à proximité, le climat pas trop chaud en été et de la neige en hiver (de moins en moins hélas). Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Une ville sale et laissée à l'abandon, destruction des espaces verts au profit des espaces minérales sans âmes (gare de châteaucreux, place chavanelle...).
Saint-Étienne nous voilà... : En lisant la plupart de ces commentaires je m'aperçois à quel point beaucoup de Stéphanois sont blasés par tout ce que peut leur offrir cette ville. Je suis originaire de Reims. Il y a 2 ans j'ai décidé de tout laisser tomber pour me rapprocher de ma famille de Lyon. J'ai embarqué avec moi femme et enfants et je ne l'ai jamais regretté ! On trouvera toujours des défauts à une ville mais vous Stéphanois je vous trouve durs... Saint-Etienne, même si le chantier de rénovation risque d'être long, est une ville où il fait bon vivre. Cette nature avec ses collines aux portes de la civilisation, ce centre-ville sympathique, ces habitants accueillants... Il faut savoir reconnaître la chance que l'on a. Cette ville a de nombreux atouts et il serait bien de cesser de s'attarder sur des détails. Saint-Etienne est loin d'être la pire ville à vivre. D'ailleurs depuis 2 ans, je m'y sens comme dans mes souliers. Ce que j'aime à Saint-Étienne : La place du peuple, l'ambiance de ses marchés, les transports en commun, la campagne alentours, les Stéphanois et la situation géographique (proximité avec Lyon, la suisse et surtout la méditerannée). Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les crottes de chiens sur les trottoirs et parfois un sentiment d'insécurité.
Peut mieux faire : Les étudiants et les jeunes foyers pourraient réveiller cette ville agréable. Ce que j'aime à Saint-Étienne : La proximité de la nature, l'accueil sympathique, les râpées et le sarasson. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les quartiers laissés à l'abandon alors que bien placés, le manque d'emplois qui fait partir les jeunes.
A Saint-Etienne vivent des Stéphanois ! : Malheureusement, c'est un fait, on a totalement occulté le fait que Saint Etienne est habité ! et aussi, que des gens y travaillent ! Le prestige international, c'est bien beau, mais pendant ce temps, l'activité économique se meurt en centre ville et il est à craindre que d'ici 20 ans les banques et agences immobilières finissent leur invasion. Que que les gens de l'extérieur pensent que Saint Etienne est moche, ne touche pas tellement les Stéphanois, mais que les rues soient propres (et encore !) uniquement dans le hyper centre, est tout simplement honteux. Ce que j'aime à Saint-Étienne : L'incroyable activité associative ! une multitude de groupes qui font avancer la ville par la racine ! Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La politique générale.
Super : On pleure en ARRIVANT... mais surtout en repartant !!! Ce que j'aime à Saint-Étienne : La chaleur et la simplicité des stéphanois. Pleins d'activité de plein air à proximité : ski de fond 1/2h, ski de descente 1h, voile 1/2h, canoë 1h, VTT...
De plus en plus mal : Saint-Etienne a toujours été une ville agréable à vivre où les gens sont très sympathiques. Il y a plusieurs années elle était classées ville la plus accueillante de France.Tout cela a bien changé; on repeint les immeubles gris en jaune et on croit que çà suffit à en faire une ville accueillante. Aucune politique de l'emploi n'est menée. Que des réalisations ubuesques qui coûtent cher à la ville et qui n'ont que peu d'interêt (cité du design, zénith) La soit-disant rénovation du centre ville qui a coûté une fortune a fait fermer beaucoup de commerçants. Le seul atout de Saint-Etienne est la faiblesse des coûts de l'immobilier qui en fait de plus en plus la cité dortoir des lyonnais. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le calme. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : les immeubles jaunes ; la destruction des espaces verts bientôt ceux de l'hôpital de Bellevue transféré en zone inondable au nord de la ville. L'éviction de Gagnaire, seule gloire stéphanoise. Les travaux inutiles qui vident le centre ville. Une politique du tape à l'oeil uniquement local ; une grande discrétion au plan national. Une équipe de vieux élus.
LA VILLE VERTE : Quelle personne en France ne connaît pas St-Etienne pour "les Verts" ? Je suis né ici et j'ai vu tous les changements. L'accueil stéphanois ne déçoit pas souvent à ce que l'on entend. Ce que j'aime à Saint-Étienne : C'est ma ville natale, donc fort a priori forcément. Indépendemment de cela, j'aime sa situation  géographique. Loin de rien ! Sauf, si, de la côte océane ! Aux portes du parc régional du Pilat, c'est un régal, été comme hiver, de pouvoir profiter de cette nature accueillante (attention : à préserver !). J'aime l'âme de cette ville. Comme si tous ceux qui ont vécus là et travaillé aussi, laissaient une empreinte, indélébile. C'est peut-être cela qu'on appelle la mémoire. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La disparition du travail. Tant de grandes entreprises : vélos, armes, fabriques de tissus, ont disparues. D'autant me diront qu'il reste des musées ! Par exemple : le musée de la mine, superbe à voir, mais avoir eu dans sa famille des mineurs de fond c'est franchement autre chose. La voierie : dans un état ! (sauf l'hyper centre). Le nettoyage des rues : uniquement lorsqu'il pleut. Bonjour le message !
LE VIDE ENTRE LES PLANCHES : Cette ville dispose de réels atouts pourtant jamais bien exploités. Du patrimoine architectural à la proximité d'une nature généreuse tout y est... Sauf les idées et l'esprit d'innovation. Ce que j'aime à Saint-Étienne : On voit toujours une belle montagne au bout d'une rue. Le patrimoine architectural malgré les outrages quotidiens, la grand rue qui traverse la ville du Nord au sud, Les beaux vieux quartiers croulants de fleurs et de placettes. Les cinémas aussi, il y en beaucoup. De plus cette ville est près de tout géographiquement ! Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : L'esprit plat et étroit des chefs d'entreprise et des élus. La destruction systématique du patrimoine architectural, des petits quartiers et des espaces verts au profit d'un bétonnage sans imagination et coûteux ! La montée de l'insécurité même si elle est niée et la fragilisation du tissus associatif. On masque le vide entre les planches dans cette ville où la peinture des façades cache la vétusté de nombre d'immeuble, y compris dits de "standing".
5ème maire de Saint-Etienne : Le Maire actuel à su embellir la ville comme aucune autre ville en France de même taille, sans augmenter les taxes habitations & foncières, ni même le prix des places de parking ! C'est le meilleur Maire que Saint-Etienne ait connu (il a même été élu 5ème meilleur Maire of the World). Il est le seul à faire de Saint-Etienne une ville de grands moyens, de grandes innovations, de modernisme, de culture (arts, musiques, design?) sans augmenter le coût de la vie locale !!!
C'est du grand n'importe quoi ! : Né à St Etienne, j'y ai passé 21 ans. Tout le monde a pu voir les transformations de la cité, grâce à la motivation de beaucoup ! Mais alors là, je n'ai pas fais attention si ce sont des habitants de St Etienne qui ont écrit les derniers posts, mais tout ce qui est dit est faux, ou presque. C'est dramatique que des individus se permettent de raconter n'importe quoi ! Mais allez donc vivre à Marseille ou à Montpellier. Vous aurez des beaux logements, de belles places, du soleil et la mer. Mais un taux de chômage à 12.5% au lieu de 8% à St Etienne ! Les vieux clichés ont la vie dure ! L'esprit d'entreprise, de rebondir et de se battre en innovant n'a pas disparu loin de là. Et s'il est vrai que les commerces ont souffert pendant les travaux, dire que tout à fermer est faux !
A déserter St Etienne : A déserter St Etienne comme tous les gens qui en ont les moyens. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les espaces verts. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Certains quartier infréquantables.
Saint-Etienne : Saint-Etienne est une ville qui a (et qui continue) à faire de gros efforts pour s'améliorer. Alors halte aux préjugés et surtout aux commentaires de mauvaise foi (la ville n'est sûrement pas à déserter). La ville a connu de belles évolutions en matière économique (la situation n'a plus rien à voir avec celle des années 80-90) avec un taux de chômage très proche de la moyenne nationale mais aussi des améliorations au niveau des infrastructures culturelles et de transports. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les rues et places commerçantes du centre-ville, les deux lignes de tram, les musées du Vieux-Saint-Etienne, d'Art et d'Industrie, de la Mine et d'Art Moderne, le grand centre commercial urbain "Centre-Deux" avec près de 100 boutiques, son université, ses grandes écoles (Ecole Nationale Supérieure des Mines, Ecole Nationale Supérieure de la Sécurité Sociale, Ecole Supérieure d'Art et de Design...), la proximité directe avec la nature (Parc régional du Pilat, les Gorges de la Loire, les Monts du Lyonnais, les Monts du Forez...), de bons équipements culturels comme l'Opéra -Théâtre Massenet, la salle de musiques actuelles "Le Fil" et très prochainement le Zénith dessiné par Norman Foster, le quartier d'affaires de la gare avec le siège social mondial du groupe Casino, un tissu très dense de PME-PMI, l'ASSE et le Stade Geoffroy-Guichard. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Un léger sentiment d'insécurité (je dis bien "un sentiment") et certains quartiers difficiles qui sont cependant communs à toutes les autres grandes villes de France, les bouchons sur l'A47.
Ville sympa : Une ville de 150 000 habitants, nombreux commerces, mais dont le centre ville a été rendu volontairement difficile d'accès, le réseau STAS de transport est très bien fait, tant au niveau horaires que fréquence. Il y a de bons équipements pour le sport, le périph est très pratique quoique embouteillé au heures vers 18h, plusieurs cinés, très nombreux restos, bars et boites. La ville a été modifiée par la même équipe municipale : moins grise que dans les années 70, elle est devenue plus verte, avec rénovation de quartiers piétons, où les bars en terrasse et resto sont un vrai plaisir. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les gens ! Le stéphanois est une personne simple, gentille, de contact facile, prêt à rendre service ou à échanger, cela joue dans le plaisir de vivre dans une ville ! Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Le centre ville devenu mal pratique. Un niveau de sécurité pas terrible quand les loulous de montreynaud descendent en ville...
Saint Etienne, une ville qui s'améliore... : La ville s'est largement améliorée au niveau de l'esthétique depuis la coupe du monde 1998. Le maire a fait une effort concernant le centre ville et sincèrement c'est une ville où il y fait bon vivre. Croyez moi, il y a pire ailleurs ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le côté sociable des gens. Ils sont toujours disponibles afin de renseigner une personne qui demanderait de l'aide. L'équipe de foot qui reste quand même une des identités forte de cette ville. Et enfin le fait que cette ville soit à proximité de la mer, de la montagne et à même pas 5 heures de Paris. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les gens qui ont des préjugés comme certains dans les commentaires qui ont affirmé que le centre ville se dégradait dès lors que des "loulous" de montreynaud s'y rendaient. Je trouve ce propos très réducteur et plutôt ségrégatoire... Certains devraient plutôt aller voir plus loin que leur bout de leur nez et ne pas juger "l'inconnu" sans même essayer de l'avoir "connu".
Saint Etienne : une seconde jeunesse : Saint Etienne fait partie désormais des villes de moyennes tailles qui savent démontrer leurs potentiels. Ville chaleureuse et accueillante et surtout plus ville noire comme on pouvait le penser auparavant, Saint Etienne connait actuellement un renouveau urbain époustouflant, avec un quartier d'affaire qui en jette, une future cité administrative, un nouveau centre ville, un zénith... C'est une belle ville. Oui il faut maintenant l'avouer c'est une belle ville à voir absolument ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le renouveau urbain, la grande rue, la proximité avec le parc naturel, les infrastructures, la situation géographique. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Le réseau routier (A47 !!!), l'absence de volonté de développer l'aéroport, certains quartiers qui mériteraient une petite beauté...
Une ville en pleine mutation : De retour après 30 ans cette ville est plus lumineuse. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les commerces. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Certaines rues sont sales.
On pleure deux fois : On pleure deux fois : de tristesse en arrivant, de joie en repartant. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le parc du pilat. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Ses rues glauques, la mentalité étroite des habitants, le manque d'ouverture d'esprit, se retrouver à 19h avec plus un chat dans les rues, le manque d'offres culturelles...
Pas si mal : Une ville pas si repoussante que les rumeurs ne veulent bien le dire.Quelques avantages d'une grande ville sans certains de ses inconvénients. Mais aussi inversement. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Ville moyenne un minimum intéressante tout en restant à taille humains - L'ASSE - Une ville avec une réelle volonté de développement. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Un seul cinéma digne de ce nom, un peu faible pour une telle ville. - Un peu trop de wesh-wesh.
Réponse à François : François a dit : "Saint-Etienne On pleure deux fois : de tristesse en arrivant, de joie en repartant. Ce que j'aime à Saint-Etienne : Le parc du pilat. Ce que je n'aime pas à Saint-Etienne : Ses rues glauques, la mentalité étroite des habitants, le manque d'ouverture d'esprit, se retrouver à 19h avec plus un chat dans les rues, le manque d'offres culturelles... (18/06/2008)" C'est typiquement le genre de contributions inutiles que certains de nos compatriotes s'amusent à poster sur Saint-Etienne, en nous faisant croire que c'est une ville qu'ils connaissent très bien. Non mais quelle tristesse ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : L'offre culturelle décriée par François n'est pas la plus conséquente de France certes, dire qu'elle est inexistante c'est une marque d'irrespect pour le travail de toutes les institutions de la ville, des 50 compagnies de théâtres (ce qui dénote une certaine richesse de la vile en ce domaine par rapport à d'autres), les centaines d'associations qui animent les quartiers, les galeries d'art et autres librairies, les institutions fraîchement arrivées ou à venir (Le Fil, Zénith et Cité du Design) et les excellents évènements qui se déroulent à Sainté : Biennale Internationale du Design (200 000 visiteurs en 2006), Biennale Massenet, Fête du Livre, Piano Passion, Backstage... Les rues sales et glauques : ça dépend où certes, mais il y a bien pire ! Vous généralisez trop, c'est dommage car ça décrédibilise vos propos. Et le nouveau maire a juré ses grands dieux d'améliorer les choses ! Wait and see. La mentalité étroite des habitants ? Mais on croit rêver ! Même si tous les Stépahanois ne sont pas des modèles d'amabilité, dire que les habitants sont étroits d'esprit c'est de la diffamation, c'est une honte... Encore un mensonge, ça c'est être étroit d'esprit ! Saint-Etienne est en train de changer : la preuve en est un taux de chômage de 7,8% (contre 17% il y a 10 ans), des prix de l'immobilier qui ont doublé en 6 ans, une hémorragie démographique qui s'épuise ("seulement" 200 habitants perdus en 2006, la moyenne était de 2000 durant la période 1990-1999). Tout n'est pas parfait, loin de là ! Mais les choses sont en route, c'est long, c'est dur, heureusement que les gens qui s'occupent de Sainté n'ont pas la même vision de la ville que vous ! Dieu soit loué, vous aimez le Pilat ! Nous voilà bien rassurés ! Allez, sans rancune François ! Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les commentaires qui sont à mille lieues d'une réalité bien changeante. Et puis évitez de grâce les clichés du genre : "Saint-Etienne, on pleure deux fois et patati et patata"... changez votre répertoire !
Une grande ville humaine avec du potentiel : 2 ans à Lyon, 1 an à Grenoble, 4 ans à Saint-Etienne. Voilà mon parcours résidentiel (pour les études et le travail) depuis l?an 2000. Saint-Etienne n?est pas une ville tape à l??il mais qui s?embellit d?année et année. C?est une ville attachante et humaine (pour qui veut bien prendre le temps de la découvrir) et cela fait la différence dans la vie de tous les jours. Les gens sont humbles. Ils vous accueillent la plupart du temps les bras ouverts, prennent le temps de vous parler, de vous découvrir. Pas de superficialité. Cette mentalité m?a énormément changé de celle de Lyon où les habitants avaient l?impression d?être le centre du monde et dénigraient constamment le reste de la France, assez énervant sur du long terme. Au passage Lyon fut à mes yeux un petit Paris. D?après les stéphanois de souche, Saint-Etienne renaît de ses cendres. Je n?ai pas connu le Saint-Etienne noir dont certains parlent. Je l?ai simplement entrevu en photos et en découvre encore quelques restes au détour de quartiers. Mais aujourd?hui force est de constater qu?il y a des quartiers très sympathiques à vivre mêlant modernisme et authenticité de la grande époque industrielle. D?autres quartiers sont beaucoup moins attrayants (comme dans de nombreuses villes françaises) mais avec un bon coup de pinceau ils le deviendront car il y a du potentiel dans cette ville aux sept collines. En effet, les points de vue sont multiples et chaque sommet de côte ou coin de rue réservent un horizon différent. Saint-Etienne est une ville un peu plus peuplée que Grenoble et qui propose tous les services et loisirs que l?on peut attendre d?une agglomération de 400 000 habitants. Personnellement je n?ai quasiment jamais l?utilité de monter sur Lyon (ponctuellement pour revoir des amis). Au passage, ce qui sauve Grenoble ce sont ses montagnes alentours, sans ça la ville en elle-même n?a rien de très attrayant. Question environnement de proximité, Saint-Etienne n?est pas en reste. En 20 min de voiture on se retrouve à 1300 m dans le massif du Pilat ou au bord du fleuve Loire dans de magnifiques gorges encaissées ou encore en Auvergne. A portée de main via ferrata, escalade, vtt, rando, ski de fond et raquettes en hiver. Moi qui suis sportif de pleine de nature je me régale à Saint-Etienne comme à Grenoble alors qu?à Lyon c?était la croix et la bannière pour s?évader et trouver un bout de nature digne de ce nom. En ce qui concerne le dynamisme diurne, et bien il y a du monde en ville contrairement à ce que certains ont pu dire précédemment. Je fus même surpris en arrivant à Saint-Etienne de voir certaines rues de l?hyper centre bien remplies les samedis. Le dynamisme nocturne est il est vrai plus modéré qu?à Grenoble et Lyon. Mais je vous avouerai qu?avec la trentaine ce n?est plus l?abondance de boîtes/bars que l?on recherche. L?offre culturelle et de loisirs reste intéressante pour une ville de cette taille. Personnellement, j?ai eu la chance de rencontrer des stéphanois qui m?ont très rapidement fait découvrir les endroits sympas où bouger. Vous trouverez toujours un lieu convivial (pub, resto, boîte) ouvert pour passer un bon moment entre amis. L?ambiance n?est pas « m?as-tu vu ». Mais il est vrai qu?il faut connaître ces endroits pas forcément mis en valeur. Donc les sorties avec les locaux sont recommandées. Pour les stéphanois d?origine aigris de leur ville, je voudrai leurs dire que dans n?importe quelle ville on a l?impression d?en avoir fait le tour au bout de quelques années et l?envie d?aller habiter dans une autre ville se développe. L?herbe, dit-on, est toujours plus verte chez son voisin. Avec du recul, on s?aperçoit que ce n?est pas toujours le cas. A noter que des lyonnais viennent passer leur soirée sur Saint-Etienne, phénomène que l?on n?observait pas il y a quelques années d?après les locaux. Si la ville de Saint-Etienne intra-muros vous fait hésiter, et bien sachez que j?ai découvert des villes/villages de l?agglomération très coquettes et qui attirent de nouveaux habitants. Enfin pour les week-ends, ponts et vacances, la Méditerranée est à 3h et les stations des Alpes à 2h, finalement comme lorsque j?habitais à Lyon. L?Ardèche est également à 30 min, la Drôme à 1h. En conclusion, si je devais partir dans quelques années de Saint-Etienne pour telle ou telle raison et bien j?en garderai un bon souvenir et la recommanderai vivement. Ce que j'aime à Saint-Étienne : La nature de proximité, l'accueil des habitants, les nombreux projets d'urbanisme en cours, l'offre culturelle, sportive et de loisirs dans la région. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La saleté et l'abandon de certaines rues, la conduite à la "marseillaise", le climat un peu froid en hiver (altitude oblige) mais heureusement globalement chaud en été par rapport au Nord de la France.
Ville design : Une ville qui se construit un véritable patrimoine architectural (cité du design, zénith, cité des entreprises...) et qui met en valeur l'extraordinaire patrimoine le Corbusier (église, unité d'habitation, stade, maison de la culture...). Un environnement attractif aux portes de la ville. St etienne, c'est la porte du midi de la France avec en plus des habitants très chaleureux et accueillants. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le design, le renouveau urbanistique, le stade, le climat. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La chaleur étouffante de l'été.
Une ville très sympathique : Je vis depuis 7 ans à Saint-Étienne. Ma première réaction a été de la répulsion, l'ensemble n'étant pas très beau et sale. Depuis, la situation s'est améliorée (beaucoup de travaux entrepris) et j'ai fini par beaucoup aimer cette ville. Certes, elle est bizarrement foutue, toute en longueur sur cette fameuse "Grand Rue" (8 km) qui est aussi celle de la ligne principale de tram, toutes ces collines qui cloisonnent un peu les différents quartiers. L'architecture est pareillement bizarre : fortement endommagée par la 2e guerre mondiale, on a une collection de bâtiments modernes et anciens, tout se mélange sans grande harmonie. Cependant, tout ce "foutoir" et les habitants en font une ville sympathique et finalement très agréable. St-Étienne n'est pas une ville coup de coeur, ce n'est pas une ville bourgeoise, mais une ville à vivre. Et si vous ne trouvez pas ce que vous voulez à St-Étienne, Lyon n'est qu'à une heure de train ou voiture. Ce que j'aime à Saint-Étienne : La nature (gorges de la Loire, parc du Pilat) à 10 min en voiture : irremplaçable. Un peu plus loin, l'Ardèche, la Haute Loire, la plaine du Forez... Une grande ville au milieu de la nature - Une offre culturelle (musées, cinémas, théâtre, médiathèques...) intéressante pour une ville de cette taille - Des gens très sympathiques, pas orgueilleux et accueillants. Une très riche vie associative - Finalement, c'est le côté un peu foutraque de Saint-Étienne que j'adore : une vraie vie de quartiers, pleins de petits commerces existent encore, les marchés. L'architecture est moche en général, mais réserve pleins de surprises à qui prend le temps de regarder - Quelques coins et places très jolies tout de même ! - Certains détesteront, moi j'aime bien : chez une partie de la population, un côté "alter"/ville/libertaire très présent. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Comme beaucoup de ville, pas très vif le soir après 21h et le Dimanche (on peut trouver ça reposant aussi) - Un urbanisme pas très aéré, assez étouffant (petites ruelles étroites du centre ville). Beaucoup de beaux bâtiments pas du tout entretenus - Quelques quartiers assez sales et déprimant. Une impression de tristesse assez forte quand le temps est gris, surtout en hiver - Pas assez étudiante, un côté un peu provincial sympathique, mais pas assez ouvert (mais pas prétentieux non plus) - La circulation du centre-ville horrible. Ville un peu enclavée (la grande voie de communication se fait par Lyon et est complètement engorgée) - La "haine" de Lyon et du Lyonnais qui transparaît parfois (surtout au foot...). Ce qui peut être compris quand on voit le mépris de certains Lyonnais vis à vis des Stéphanois (finalement, l'équilibre est sauf !).
Ville ou il y a encore à faire : Ville agréable à proximité de la nature de bon équipements, une ville qui ce refait un look, mais encore beaucoup de quartier vieux insalubres qui n'attire pas grand monde ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Ses équipements, ses transports, les commerces, ces places. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Des quartiers encore bien sombres, Crêt de Rock Beaubrun, le Soleil qui n'ont pas beaucoup d'attraits pour les populations futures.
Sainté : Une Ville très attachante. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Tout : la ville aux sept collines. Les tripes de grand-père, les sept rivières. Capitale de l'Arme et du Cycle. Une Ville Ouvrière et Créatrice. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : L'exode des Habitants fuyant la mixité devenue "insupportable".
Ville sympa : Ville assez grande. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les gens prêts a rendre service, ville très design, ville assez verte, ville culture, ville sportive, ville plutôt grande pour ceux qui aiment la grandeur sans les inconvénients, beaucoup de commerces, le tramway, beaucoup d'écoles, ville facile d'accès.
Agréablement surprise : Une très belle ville, avec des gens simples et toujours prêts à rendre service et avec le sourire en plus ! Je n'ai pas encore eu le temps de la visiter, car j'ai mis les pieds dans cette ville pour la première fois la semaine dernière pour mes études. Je dois y retourner dans 3 semaines et je dois avouer que cela me fait plaisir. Je m'y suis sentie bien tout de suite... Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les gens chaleureux, sa multi-architecture, tous ces petits commerces le long du grand axe de la ville. Ce tram qui traversent Saint Etienne dans toute sa longueur, des places magnifiques où l'on a envie de s'arrêter quelques instants et d'observer tout ce qui les entourent. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Ces grands immeubles au niveau du Centre Deux : beaucoup trop grand à mon goût et d'une architecture un peu trop moderne...
Saint Étienne : Saint Étienne une ville ou il y avait du travail ! De la joie, de la solidarité ! Maintenant tout le monde s'en va ! Navrant ! Que de dépenses inutiles pour avoir un tramway pour la gare ! Chapeau ! Et le foutoir pour le plan de circulation ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Y a plus rien ! Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Pas de travail, plus d'équipe, la ville est morte !
Triste ville : Une ville moyenne et morne. "Le geai qui veut se parer des plumes du paon". Ce que j'aime à Saint-Étienne : La proximité de la campagne , le coût de la vie peu élevé. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Le manque de culture urbaine qui fait surgir le béton massif.
Saint-Etienne : Ville à dimension humaine, agréable et qui mérite d'être connue. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les habitants, la nature aux portes de la ville. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : L'incivilité, la malpropreté des rues et espaces verts, l'absence de véritable réseau cycliste.
Du coeur et de l'ambition : Remplie d'humilité et de chaleur, Saint-Etienne s'offre aux passionnés de l'émotion vraie ! Partagée entre valeurs sûres comme le travail, le respect, l'équité et la chaleur, Saint-Etienne est l'image même d'une ville à taille humaine et aux paysages grandeur "nature". Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les stéphanois ; ses rues, ses quartiers, ses différentes ambiances, ses couleurs, sa nature, ses patrimoines, sa naïveté, son innovation. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La malpropreté, son côté beauseigne - Yalla Stéphanois ! - pas de rues piétonnes...
Le bagne! : Mon plus mauvais souvenir ou je suis parti en pleurant...De joie! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Qu'après une telle vision de cauchemar même Bucarest apparaît comme une ville d'une grande beauté esthétique et culturelle. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les gens typiquement à classer dans la "bourgeoisie de province" et leur accent de plouc, la saleté omniprésente, la laideur des "grands ensembles urbains" si chers à certains comme "patrimoine mondial de l'architecture rationaliste" et bons à blaster.
Mieux qu'on ne le pense : De toute façon pour aimer st-etienne, il faut partir de cette ville. Lorsque j'étais à l'étranger dans une immense ville, très belle, avec beaucoup d'amis, je restais malgré tout nostalgique. C'est là où j'ai grandi, où j'ai mes amis les plus proches, je connais tout, je ne me sens jamais perdue, et même pour une petite ville, il y a des choses à faire. C'est ma ville, je sais que je la quitterai un jour, et j'ai déjà quelques regrets, dire adieu à mon enfance, ma jeunesse, et mon début de vie d'adulte. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Ses rues piétonnes et ses bars conviviaux, voire familiaux. Ça peut paraître négatif mais tout le monde se connaît professionnellement parlant, c'est génial. Et la vie est tellement peu chère, on peut avoir des apparts trop géniaux pour pas cher. Les gens sont accueillants (ce n'est vraiment pas une légende). Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Il manque de l'animation l'été, et aussi de boites de différents genres, ex: éléctro, drum and bass, r'n'b, puis "la guère des gangs", il y a trop de rivalité entre les dfférents quartiers hors centre ville.
30 ans de vie Stéphanoise : La ville s'est améliorée en terme d'aspect mais n'a pas su garder ni son âme (jardins marengo) ni ses bâtiments fondateurs historiques (casino lyrique rue M.Rondet), ni ses habitants,sa cohésion sociales(les Stéphanois mis en fuite par une nouvelle population agressive et la nouvelle élite bourgeoise paysanne ne reflète absolument pas l'ame stéphanoise devenue minoritaire dans sa ville:Les valeurs de solidarité,d'entraide et de bienveillance sont perçues comme des faiblesses)Marche vers l'individualisme et l'ethnicisation de la ville,point de non retour. Ce que j'aime à Saint-Étienne : La campagne accessible à pied. Vie moins chère que les autres à tout niveau! Quelques endroits populaires et simples mais se perdent. Position centrale pour les déplacements. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La racaille omniprésente dès 14h dans les rues jusqu'à point d'heure et tout ce qui en découle : bruits des boomers,des ronrons des voitures,saletés,molards,incivilités,regards de travers,drague agressive des filles,dégradations,territorialisation,etc,etc...Et le problème n'est pas que social,les stéphanois ont toujours été pauvres! Ne visitez Saint Etienne que le matin! Bêtise omniprésente et insécurité réelle pour les filles, les jeunes et les commerçants du soir...
Saint-T une ville ou un village?!?! : Un ville qui se meurt petit a petit ! Vite sauvez vous pauvre fous! Ce que j'aime à Saint-Étienne : C'est calme (même trop calme...). Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Le lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi est le pire du pire le dimanche la misère y-a pas un chat dehors aucune animation le néant ! La misère quoi !
Pauvre ville : Je suis née à Saint-Etienne et j'habite à Saint-Etienne mais je songe de plus en plus à en partir. Certes, la ville s'est améliorée (il n'y a pas de mal), mais elle reste encore une ville de "pauvre" et à part le quartier de fauriel, le reste des quartiers est à pleurer. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Ses rues piétonnes, le prix peu élevé des appartements, le football. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : L'insécurité l'incivilité, l'agressivité des jeunes quand ils voient une fille passer... La saleté des rues, les immeubles à tomber en ruine, les tours, une ville effectivement à visiter à 9 heures du matin, car dans l'après-midi, c'est infernal et limite dangereux.
Ville d'art et de culture : Je suis un pur stéphanois de 26 ans ayant toutes mes racines ici dans cette zone et malgré le fait d'avoir visiter bon nombres de grandes villes dans le monde ! St Etienne a une âme que n'ont pas ces villes la ! Un accueil, une chaleur humaine presque inégalable ! Oui il est vrai que l'urbanisme stéphanois laisse à désirer mais moi je m'attache surtout à ce qui est beaux et cette ville regorge de trésors alors stéphanois, expatrié, nouveaux arrivant, ouvrez les yeux et faites tombez vos préjugés et ouvrez l'oeillère ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : La vie étudiante qui j'en suis sur est l'avenir de la ville! La rue des martyrs, somptueuse avec ses pubs, bar et l'ambiance qui y règne ! L'architecture par endroit surtout la place du peuple, la plus ancienne de st Etienne, la rue Michelet et ses boutiques de luxe qui me font penser à Paris par certains cotés! Les églises et les bâtisses anciennes (avenue de la libération, place du peuple, place boivin, jean Jaurès ! Et le paysage de verdure qui entoure la ville sans compter la plage de st Victor (petit coin de paradis)! Et bien sur la foot, son stade et son ambiance! Sainté est une ville de culturelle, il n'y a qu'à voir tous les théâtres et les salles de spectacle qui peuple la ville! Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Certains quartiers délabrés de la ville proprement horribles (la cotonne, tarentaise, montplaisir à certains endroit), et évidemment une présence policière bien discrète les soirs ce qui en fait une ville colonisée par "la racaille" certains soirs de semaine !
Non aux clichés : J'ai 44 ans et j'ai beaucoup bourlingué à travers la France, mais je suis toujours revenu ici. La plupart des gens que je rencontre en France parle de Saint Etienne par ouïe dire et n'y sont jamais venus. Ceux qui sont déjà venus ici en parle en positif et y reviennent volontiers, même pour s'y installer. Bref il en est de Saint Etienne comme toutes les autres villes de France, il y a du bon et du moins bon. Notre pays compte plus de 36 000 communes, c'est 36 000 modes de vie différents, il y a donc le choix pour chacun d'entre nous. Au lieu de critiquer sans arrêt tel ou tel endroit, chacun devrait chercher ce qui lui convient. J'ai vécu 11 ans à Lyon, je n'en suis pas mort, j'y retourne volontiers, j'y ai des amis, mais je me sens mieux à Saint Etienne pour des raisons très simples, pas d'embouteillages, nature à 2 pas, immobilier abordable, population plus prolétaire qu'à Lyon, mais surtout j'y ai mes racines. C'est donc un choix personnel qui me convient, mais qui ne m'autorise pas à critiquer les choix de chacun. Pour en finir, il est vrai que pendant les grandes époques de crise, les Stéphanois ont perdu foi en l'avenir, encore aujourd'hui il n'est pas rare de rencontrer des Stéphanois qui n'ont aucune vision optimiste pour la ville, et ce sont ces mêmes personnes qui colportent un image négative de la ville. Il y a à Saint Etienne exactement les mêmes atouts que dans toute autre ville de même stature en France, peut être même plus, mais ça n'est que mon avis personnel, vous n'êtes donc pas obligés de me croire. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les gens, l'éclectisme de la ville, la nature à proximité, la mixité sociale, le stade Geoffroy Guichard, le centre ville, la base nautique, le Pilat et le ski de fond les raquettes, mon footing le dimanche matin dans les bois à 1200 m d'altitude à 10mn de chez moi, mon boulot avec les entreprise locales (15000 en Loire sud), la superbe maison du 19e de 300 m2 que j'ai acheté pour le prix d'un T4 à Lyon, la desserte autoroutière (attention aux préjugés), l'aéroport, le Zénith, le vie culturelle, a Cité du Design, le Tramway (l'un des plus vieux de France), mes voisins,etc... Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les Stéphanois qui crachent sur leur ville, qui croient que l'herbe est plus verte ailleurs, qui y restent et qui râlent parce qu'ils n'ont pas eu le courage d'aller ailleurs.
Amateurs de villes qui sentent la thune passez votre chemin ! : A saint-etienne y a surtout des vrais gens plutôt chaleureux avec un accent marrant, mais qui se perd quel dommage. Comme le disait un autre intervenant, c'est foutraque, c'est vaguement moche, mais il y a toute une vie de quartier et un côté pas prétentieux très agréable. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les gens sympas, le cinéma (coxa plana, conférences à la médiathèque, melies, france), allez, osons le mot, l'authenticité. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La politique sécuritaire, mais c'est pas la seule ville. Et il manque une rivière.
Saint Etienne : Je la connais un peut pour de tps à autres venir rendre visite à des amis. Pour renforcer mon opinion, j'ai parcouru une 40aines de réflexion à son sujet. Je ne suis pas surpris de voir que cette ville manifeste un certain dégout. A 70kms de lyon elle est comme pas mal de grosse ville de la région parisienne transformée en ville dortoir. Trouver de l'animation le soir dans ces villes est inexistant. La journée les gens travaillent dans l'agglomération lyonnaise et y retourne le soir pour y dormir. Le week-end l'ambiance est très rurale. Résultat ça devient des ghettos. C'est malheureusement la banlieue lyonnaise qui s'agrandit. Autrefois cet inconfort se situait à vaulx en velin ou vénissieux aujourd'hui devenu des quartiers trop chers, cette banlieue se déplace vers les villes extérieures comme st etienne, vienne, villefranche, bourgoin et bien d'autres. Malheureusement, elle ne retrouvera jamais son identité comme au temps de manufrance et je comprends les stéphanois. Trop proche de lyon car ces grosses agglomérations font forcement de l'ombre à beaucoup de villes situées à 100kms à la ronde. Je pense aussi à grenoble qui a (heureusement pour elle) l'avantage d'être la capitale des sports d'hiver sinon le même sort lui serait jetée quoique... J'ai entendu dire par des grenoblois que l'ambiance s'est aussi fortement dégradée ! Actuellement, la région rhône alpes planche beaucoup sur le devenir de ces villes et j'espère que cela aboutira à quelque chose de positif. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Être à 2 pas du pilat. Les stéphanois même si quand ils circulent à lyon en voiture conduisent comme des ploucs ! Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Trop proche de lyon.
Reponse : Je vais revenir sur certains points du dernier commentaire, tout d'abord quand tu parles de ville dortoir c'est a moitié vrai car saint-etienne contrairement a certaines villes a un savoir faire ancestrale que sont les armes, le cycle et un certain gout pour le design mais également l'industrie, quant au fait qu'on dépend de lyon, c'est une évidence car une ville aussi proche (50km) et aussi élevé économiquement ne peut que faire de l'ombre mais l'agglomération stephanoise reste une place forte de part sa forte population et l'avenir prometteur que lui offre la cité du design ! Cette profonde mutation que vit la ville depuis une dizaine d'année prouve qu'elle a sa place dans le paysage économique français (zenith, cité du design, le fil) venez redécouvrir st etienne, je vous garanti que vous ne serez pas déçu pour peu que veniez avec une autre approche et une envie de découvrir la vrai vie stephanoise, celle qui plait autant aux stéphanois et aux nouveaux arrivants ! C'est une ville simple, pleine de vie et d'événements (la fête du livre, le salon du design, le théâtre) fini l'époque de la crasse et du charbon ! Bienvenue a une ville claire remplie d'espace verts et facile a vivre(tramway) tout simplement bienvenue a st etienne ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Je persiste et signe, ce qui plait le mieux à saint-etienne, c'est la simplicité, le centre ville rempli de boutiques et de bâtiments intéressants autant historiquement que de part leur architecture ! Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Le plan de circulation des véhicules ! La ville privilégie les piétons mais ça en devient un casse tête pour les automobilistes !
Mea culpa : Bjr alexandre,je comprends que vous puissiez défendre certains atouts de cette ville qui, je vous l'accorde lui reste encore un peut de charme.J'ai lu bcp des témoignages et il en ressort une certaine lassitude et s?est ce qui a renforcé mes sentiments et m'a permis d?apporter un jugement peut-être un peut sévère mais qui reflète incontestablement l'esprit banlieue des grandes agglomérations.St etienne a eu ses heures de gloire et vous avez raison de citer les armes, les cycles et bien d'autres choses que la france entière doit encore se souvenir. Elle a aussi fait partie comme roubaix des premières villes à mettre en place la vente par correspondance.Grâce à ses activités industrielles de l?époque qu'elle a représentée, elle a jouée un élément moteur dans la région et peut-être autant que lyon.Aujourd'hui rhône alpes a pris un autre caractère économique qui se tisse dans des nouveaux pôles industriels comme corbas ou givors et transforme petit à petit ces anciennes villes en citées pavillonnaires d?où une certaine brutalité de ma part pour avoir écrit « cité dortoir ».
Saint etienne a du potentiel : Voilà une ville d'accueil, qui malgré un passé douloureux a su faire face aux enjeux de demain, avec une équipe forte, une politique ambitieuse, les Stéphanois peuvent bâtir des montagnes. Ce que j'aime à Saint-Étienne : La proximité avec les espaces naturels, la qualité des transports en commun, la volonté d'un changement, la cité du design, le zénith... Les verts ! Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Son actuel maire, incapable de faire face à la demande du futur, aux enjeux de l'avenir. La population y est pauvre et peu volontariste. Trop de logements sociaux, trappes à pauvreté...
Saint-Etienne Ma Maitresse : Je suis un stéphanois de Paris et j'essaie de rentrer chez moi une à deux fois par mois. Chaque fois que j'arrive à la gare Châteaucreux, il y a toujours cette sensation bizarre qui prend dans le ventre, comme si j'allais revoir un ami ou une maîtresse que je n'ai plus vue depuis de longues années. J'adore cette ville et je ne lui veux que du bien. Rien que d'entendre une critique de saint-e et me voila à sortir les crocs. Malheureusement, j'ai l'impression que Saint-E se meurt d'année en année, et que ses habitants ont baissé les bras. Ce qui est frappant c'est le manque de dynamisme dans les yeux de la plupart des nôtres, et ça me révolte que les élus locaux n'encouragent pas plus les associations, les clubs, les organisations culturelles de façon à redonner de l'estime à cette magnifique ville. C'est une ville aussi structurée que n'importe quelle autre grande ville, mais nous devons nous motiver à la réanimer. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Saint-Etienne, les verts, les stéphanois, leur orgueil, leur gentillesse, la vie abordable, la nature à proximité, et surtout les verts :. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La racaille de plus en plus présente, les élus qui ne font pas grand chose pour dynamiser d'avantage la vie culturelle, le racisme de certains, la pauvreté.
Sainté s'enlise ! : A Sainté comme dise les Stéphanois la ville n'est plus l'ombre d'elle même... Saint-Etienne est la quatorzième ville en France en 2009 mais pourtant elle se noie financièrement. Merci aux élus locaux pour la 2eme rail de tramway qui aura coutée une fortune et qui aura été un total échec, merci d'avoir mis les commerçant de la ville aux aboie durant les travaux qui auront durée des lustres. Et merci encore a ceux qui veulent que la ville devienne un véritable casse tête avec les rues piétonnes et les nombreux changement de sens de circulation. Sainté véritable n'importe quoi a tout les étages. Sainté ville du design mais aussi ville ou il n'y aucun effort coté urbanisme et rénovation des bâtiments de plus de 100 ans. Aucun effort pour aérée la ville beaucoup trop étroite. Sainté a semble t-il oublier sa culture et les fêtes d'antan. Les Stéphanois en majorité sont désespérés de leur villes et de nombres jeunes répondent souvent quand on parle de Sainté " ici il n'y a rien a faire c'est la galère, on s'ennuie alors on reste chez nous" et puis aussi beaucoup parle de l'insécurité le soir dans cette ville et même la journée finalement. Pour faire changer cette ville arrêtons avec ces sataner verts, de mettre des millions pour rénover ce stade du grand n'importe quoi aussi, sainté est la ville ou le tram est le plus ancien mais comparer à Montpellier, voir Grenoble ou Lyon regarder la tronche de nos trams c'est pathétique ! Les élus locaux sont des incompétents ! Il devraient miser sur un nouveau tram et rallonger la ligne de tram jusqu'à Firminy et à Saint Chamond au lieu d'acheter des nouveau bus multicolore totalement horrible et relancer le sens du commerce et des business. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le coté populaire même si d'année en année tout se perd. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La politique des locaux, le désespoir des Stephanois,.
Boseigne : Ville sale aucune énergie centre ville sans intérêt centre deux vieux et désuet. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Sa proximité avec la campagne. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les habitants qui se plaigne a part le foot.
Ville sympa a vivre : Je constate que la plupart des gens se base sur chose qui qui n'ont pas une importance directe telle que les finances alors que si on parle du cout de la vie et de la qualité de vie, Sainté est très agréable a vivre car la campagne est très proche et le centre ville de plus en plus attractif et c'est toujours très plaisant de se balader dans l'hyper centre et de flâner dans les boutiques ainsi que d'apprécier l'architecture de la ville ! Le soir si on est ouvert aux art divers il y a beaucoup de théâtres mais ca, si on ne prend pas soins de s'y intéresser on ne les connait pas, il y a également les salles de spectacles qui accueillent de grands artistes telles que le fil ou le zénith, il y a les musées tels que le musée d'art moderne, le musée d'art et d'industrie et le musée de la mine. Sans oublier la cité du design qui apporte un souffle nouveau et une image forte auprès du public ! Moi je ne me suis jamais ennuyé a Sainté et il prend l'envie de voir autre chose, une petite virée a 50km, a Lyon ne coute pas grand chose ! Mais quel bonheur de vivre dans une ville comme Sainté rempli d'espaces verts et bordé de nature (pilat). Ce que j'aime à Saint-Étienne : La campagne proche, la simplicité des gens, le grand aire et l'évolution permanente de la ville. Saint Étienne n'est pas cher a vivre au quotidien que ce soit au niveau des sorties ou de l'immobilier. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les quartiers alentours délabrés mais la ville est en train de résoudre le problème !
Médiocrité : Une ville mourante et sale, coupée du monde. Des habitants gentils mais étriqués, des élus cultivant l'autosatisfaction. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Plus rien... Il ne reste que la nostalgie. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Voie ferrée la plus ancienne de France... Et la plus en retard. A47 qui ne verra jamais le jour. Aéroport fantôme. Industrie moribonde. Fuite des cerveaux et des personnes entreprenantes. Habitat en très mauvais état. Rues sales (trottoirs abjects, jamais lavés). Apport massif de populations assistées. Et pour couronner le tout climat froid et humide, très faible taux d'ensoleillement du à la proximité du Massif Central et du Pilat.
Ma Ville : Ville qui se modernise. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les gens sont agréables... Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Trop de voitures !
Le renouveau de Sainté : Saint Étienne est une ville très agréable à vivre avec beaucoup d'opportunités d'activités (opéra, théâtre, ciné, zenith, musées, et foot bien sûr) le tout situé entre les gorges de la Loire et le parc naturel du Pilat ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les gens sont très accueillants et dynamiques. La population est jeune. La ville a beaucoup changé depuis que je suis parti et j'aime beaucoup y retourner. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Pas assez de places pour se garer mais bon c'est partout pareille dans les grandes villes.
Ville triste : N'étant pas stéphanois, mais habitant St Étienne depuis quarante ans, je trouve la ville bien triste par rapport à Grenoble - Clermont et bien sur Lyon. Les gens sont gentils, serviable mais un peu concierges... Ce que j'aime à Saint-Étienne : La campagne à proximité. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La ville en générale. St Étienne ne sera jamais une belle ville comme Annecy- Aix en Provence - Nice ; mais elle peut s'améliorer.
Une mauvaise image injustifiée : Une ville agréable d'une taille confortable à 50 km de Lyon sans les inconvénients (coût de la vie...) . Entourée d'un écrin de verdure entre parc du Pilât et du livradois forez, à moins de 3h de Paris en tgv, à 2h30 de Marseille en tgv et 3h en voiture, à 1h30 des alpes et des monts d'Auvergne, toute proche de l'Ardèche Saint-Étienne a une situation géographique excellente. Pas plus d'insécurité qu'ailleurs, et très abordable cette ville a beaucoup d'atouts. De plus en plus dynamique avec de plus en plus d'équipements (zénith, fil, cité du design, théâtre, opéra, future grande piscine...) . Ici on peut acheter une belle maison de ville avec jardin pour moins de 200 000?. Et surtout les gens sont d'un accueil rare... Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les gens, le coût de la vie, l'environnement, la situation géographique. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : L'image que l'on donne à cette ville complètement injustifiée, la neige l'hiver, la circulation difficile, le manque d'une belle autoroute entre St Étienne et Lyon (projet a45).
Quelle déception : De retour dans ma ville après quelques années, je m'enfuis après 5 mois ! Comment après tous les efforts fournis depuis des décennies (belle rénovation de la place Jean-Jaurès, place du peuple, les ursules, l'apparition de la cité du design, les nouvelles constructions vers la place Carnot) la ville peut-elle être aussi désagréable ? Si certains quartiers ont été transformés (en bien !) on ne peut que s'interroger sur des choix absurdes et coûteux comme le tram : 5 ans de travaux et des millions dépensés pour... 45 minutes entre Chateaucreux et la terrasse ! Ou le centre piéton (comment envisager aller y faire ses courses ?). Rues désertes après 20h, incivilités, agressivité, même la pluie, le brouillard et le froid finissent de plomber le tableau ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : La proximité du Pilat, les chemins de vtt, la place Jean-Jaurès, le coût de la vie (les loyers !). Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les immeubles gris, vieux, sales, les rues étroites. La réputation de courtoisie de Sainté est très très très largement surfaite !
Agréable à vivre : J'ai toujours vécu à 30 minutes de Saint Étienne, et ça fait maintenant 4 ans que je vis en plein centre de Sainté. C'est une ville tout à fait agréable à vivre, les stéphanois sont serviables, souriants, toujours la pour aider les touristes. C'est une ville avec de nombreuses rues animés, de nombreux bars, pubs, restaurants. Saint Étienne se redynamise au fil des années, de plus en plus de jeunes viennent étudié ici. C'est un jolie cadre de vie avec la montagne pas loin. Une ville très bien desservit : l'autoroute, la gare Chateaucreux, et tous les bus et tram qui circule dans la ville et les alentours. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Me promener en centre-ville la proximité de station de ski les stéphanois, leur accentl'accueil de la ville et des stéphanoistous l'attrait culturel : les théâtre, les musées, les cinémas... Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Pas grand chose !
Sté ou du vert au gris : Pas génial. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Ville à taille humaine. Vous souhaitez aller en ville (enfin à pied bien sur car sinon c'est impossible) eh bien sachez que vous êtes sûr de croiser quelqu'un de votre carnet d'adresse. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les rues à une seule voie de circulation, c'est nul, si quelqu'un s'arrête ou a un accident, tout le monde est bloqué. L'insécurité qui existe le soir après 20h en plein centre ville, voire carrément les mercredi et samedi en plein centre. Voir des bandes de casquettes à l'envers stagner au pied des places ou abris bus n'inspire rien de très agréable. Quand aux soirées, le seul qui existe concernant les boites de nuit n'est pas joli à voir. Coups, bagarre, dégradations en tous genres, trafic également. La police n'a pas les moyens d'intervenir partout.
Un retour pessimiste : Originaire de Saint Étienne, nous y sommes revenus depuis bientôt une année (4 ans d'absence). Malgré des efforts énormes en terme de rénovation, d'embellissement de certains quartiers, le constat est là : une ville très sale, les commerces ferment les uns après les autres. Le nombre de logements et de locaux à louer est impressionnant. Pourquoi tout le monde fuit cette ville, pourquoi ne trouve-t-on pas une solution pour retenir les capitaux ? Tout cela me consterne et je trouve cela bien dommage. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Sa proximité d'une campagne magnifique. Un emplacement pratique entre mer et montagne. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : L'incivilité de certains, la saleté, la fermeture de tous les commerces !
St Etienne : Une ville en long à part la rue principale (grand rue) rue michelet, avenue de la libération, cours fauriel, qui sont assez agréable, le reste est de l'époque de germinal vraiment sans intérêt. Une fuite impressionnante des habitants et une paupérisation très grande du centre ville... Ce que j'aime à Saint-Étienne : La campagne à proximité. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Ces immeubles délabrés et sans style, des rues sales pleines d'excréments et jamais lavées, des commerces fermés, des quartiers tristes à mourir - le soleil - beaubrun - tardy - montreynaud ; il faut vraiment être né ici pour supporter...
Saint-Etienne : Pour ma première visite à Saint-Étienne avec une amie, de nombreuses choses nous ont déçues. Les rues sont sales (poubelles renversés, papiers, canettes de bières, etc.) et donnent pas très envies de découvrir la ville ni de s'installer aux terrasses des cafés. On a trouvé la ville triste avec tous ses commerces fermés notamment. Ce que j'aime à Saint-Étienne : - les stéphanois(es) sont facile d'accès quand on leur demande des renseignements pour se déplacer- le tramway avec ses tickets à la journée très abordables- le quartier historique et la place jean jaurès- la facilité d'accès aux zones commerciales bien indiquées. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : - la saleté à tous les coins de rues qui saute aux yeux et ne donne pas envie de se promener- les commerçants ne sont pas tous plaisants- pas grand chose à voir mis à part les musées- les voitures qui circulent sur les voies du tramway.
Vous êtes durs : Habitant à 25km de la ville, dans la plaine du forez, donc évidemment très lié à sainté. Je vous trouve dur avec la ville ! Elle a énormément de problèmes, mais la gentillesse des habitants et le foot font oublier un peu ces problèmes... Bon c'est vrai que quand on n'est pas footeux, ça peut en rebuter certains ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Son club de foot, son public, la rivalité avec Lyon, son tram, son histoire (industries, mines), la gentillesse des habitants, son accent, le restant d'emplois industriels, les environs de la ville (pilat, monts du forez), les parcs en périphéries, les grandes places de la ville. Une bonne desserte routière depuis tout le forez, une bonne ligne ferroviaire. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La propreté de certaines rues, un centre-ville pas très actif (j'espère que ceux qui critiquent ce manque d'activité le fréquentent un maximum !). Un parc immobilier à rénover, les infrastructures routières pour les 2 "périph" et l'a47, une énorme perte industrielle... Les grandes surfaces ne font pas tout ! Entre le textile, la métallurgie qui a tout de même perdu, l'armement... N'est pas bénéficiaire des aides de l'ue qui veut...
Ma ville pour toujours : Saint Étienne, ma ville de toujours, je suis parti de sainté pour Clermont-Ferrand car ma copine a trouvé du boulot à la sncf et j'ai été obligé de partir là-bas. Les gens sont chaleureux, marrant, accueillant. Plein de chose à voir : le stade des verts, le musée d'art moderne, la biennale du design, architecture, musée de la mine... Et j'en passe. Pour une ville de 180000 habitants, beaucoup de magasins très espacés dans la ville à taille humaine, vous pouvez flâner, marcher sans trop de temps dans cette ville qui est en train de se redynamiser. Les étudiants sont basés sur Lyon mais plus pour longtemps car les loyers sont très abordables et à 35 min de Lyon en voiture et à peine 1h en train. Beaucoup de transports qui desservent toute la ville. Cette ville sportive a tout pour réussir. La campagne est à 15 min à peine de la ville. Venez à Saint-Étienne, personne sera déçu. Ce que j'aime à Saint-Étienne : La rénovation de la ville ; le dynamisme ; les gens ; les boutiques moins nombreuses qu'à Lyon mais très importantes ; Ikea : un des plus grand d'Europe. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La racaille.
Au revoir sainté : Je suis entrepreneur, j'ai 22 ans je suis né à Saint Étienne. J'ai crée ma boite à sainté mais le 16 janvier 2011 je pars pour gagner de l'argent, pas des miettes, car quand je suis en déplacement à Lyon, à Nantes, à Strasbourg, à Bordeaux, à Paris, à Nice, à Marseille, je gagne de l'argent. A sainté, je rame. Donc tchao sainté. J'aime Saint Étienne juste car j'y suis né et j'ai tous mes souvenirs d'enfance et les commerçants qui sont bien sympa mais qui ferment un par un car plus d'argent. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les commerçants, les habitants sympa et mes quelques clients, et mes amis. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : On ne gagne pas d'argent dans cette ville. Entrepreneurs, sainté, c'est pas pour nous.
Ville triste : D'après moi Saint-Étienne est une ville assez triste. Cela est sans doute dû à la proximité avec Lyon (45 minutes). Du coup, ce n'est pas très dynamique comme ville. En marchant dans la rue, on voit beaucoup de personnes âgées... C'est assez ennuyeux comme ville, il n'y a rien pour les jeunes. Pas d'animations. Enfin c'est un peu la mort. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le prix des loyers, assez intéressant, du moins pour le moment. Compter à peu près 250? pour un studio contre 400? à Lyon. L'accueil est très bon contrairement à d'autres villes. Les stephanois prennent le temps de vous donner des renseignements, ils sont en général sympathiques. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La qualité des transports : le tramway qui date d'une autre époque : les portes du tram qui vous écrasent en se refermant... Les transports en commun s'arrêtent assez tôt, vers 22h. Ce qui m'a aussi frappé en vivant à Saint-Étienne, c'est que les personnes ayant des chiens les laissent crotter un peu partout sur les trottoirs... Enfin, il faut vraiment faire attention en marchant ! On n'arrive pas bien à cerner le centre ville, il est vraiment étalé. Il n'y a aucune animation ! Vraiment c'est mort car le poids des étudiants est, je trouve peu, important. Le climat à Saint-Étienne : il neige très souvent !
Alexg : Très déçu des commentaires précédents qui sont incohérents et irrespectueux au vu de ce qui a été fait pour la ville ! Comment ne peut-on pas apprécier une ville comme St Étienne ? Elle est accueillante chaleureuse et, je le promets, bel et bien vivante tant au niveau culturel qu'au niveau du dynamisme, il n'y a qu'à voir le dernier classement des villes étudiantes (St Étienne 7ème grandes villes) au niveau du dynamisme pour le comprendre ! Je crois que que pas mal de stéphanois souffrent d'une sorte de complexe d'infériorité vis à vis des autres villes de même taille dû à l'image rabâchée et ressassée dans les médias durant des dizaines d'années et dont la ville a du mal a se détacher ! Et pourtant il faut voir les changements impressionnants qu'a connus la ville, maintenant elle est lumineuse et flamboyante par endroits, avec des places vivantes et agréables comme Jean Jaurès, Chavanel, peuple, hôtel de ville. St Étienne est aussi depuis peu répertoriée ville de design mondiale par l'UNESCO ! Vous oubliez le quartier d'affaire en pleine mutation côté Chateaucreux ! Ouvrez vos yeux et surtout ne vous laissez pas berner par les médias, regardez avant tout votre qualité de vie ! Ne regardez pas St Étienne que de l'autoroute, arrêtez vous y ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Pilat, places du peuple, Jean Jaurès, hôtel de ville, les martyrs de vingrés, St Victor/ Loire (centre nautique de la ville), son histoire et sa volonté d'évoluer sans cesse ! Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les gens qui se laissent berner par les "on dit" et les médias !
Mon avis : C'est une ville assez jolie au milieu des collines. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Ça fait 25 ans que j'y vois à peu près tout. Il y a une bonne ambiance en général, après c'est l'humeur qui parle. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les trottoirs sont franchement dégoutants, certaines rues et certains quartiers sont répugnants mais surtout les trottoirs : les crottes de chiens, il faut y faire quelque chose. Y'en a marre.
Impression de la ville : Ville agréable pour son environnement : bords de Loire, mont Pilat. Ce que j'aime à Saint-Étienne : La place Jean Jaurès, les immeubles hausmanniens, le cours fauriel chic mais pauvre en commerces, donc triste. L école d'architecture, la maison de la culture, son orchestre l'opéra. L'école des mines et le tram qui va jusqu'à la gare. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les rues à l'abandon, les rues sales, les commerces de fripes très nombreux, le nombre de commerces fermés, les trottoirs envahis d'énormes crottes, d'urine. Bonjour la ville de tourisme ! On trompe les gens !
Originaire de sainT : Une ville à taille humaine avec des habitants chaleureux et conviviaux. Ce que j'aime à Saint-Étienne : L'esprit ouvert des stéphanois. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Il n'y a pas assez de travail, un écart entre l'offre et la demande... C'est vraiment dommage, tant pis !
Une ville sous-exploitée : Que de critiques sur Saint-Étienne ! Que de lieux communs ! Que de bêtises ! Tout d'abord, notons la gentillesse des stéphanois. Je n'y suis resté qu'un an et je n'ai jamais été aussi bien accueilli que dans cette ville (et jamais autant bu, rigolé ^^). Il y est très facile de se faire de sincères connaissances ! Après, ceux qui disent que la mentalité est nulle alors qu'ils n'y sont restés qu'un jour, c'est un peu facile. Mon premier jour, j'étais seul, mais ça a pas duré. Les stéphanois sont vraiment gentils. Maintenant, passons aux choses qui font mal : l'économie. Saint-Étienne vient juste de sortir de la chape de plomb qui l'a oppressée durant des années. La ville se relève tout doucement et cela se voit. Quelles mauvaises langues quand on voit enfin des grues à châteaucreux nous construire des immeubles de bureaux. La ville reprend tournure. Alors, oui, on ne peut pas effacer les conditions modestes qui ont fait l'histoire de la ville et ses trente à quarante années de marasme économique. Et puis, il est facile de parler de la dette laissée par michel thiollière alors que celle-ci est légèrement inférieure par rapport à celle qu'il y avait lorsqu'il est arrivé au pouvoir. Les travaux de la municipalité entre 1994 et 2008 en construisant le zénith, la cité du design dans le même coin montrent la volonté d'étendre le centre-ville. Cela prend du temps mais fonctionne. Des immeubles neufs se construisent. Le patrimoine est sous-exploitée. Pas de valorisation de la vieille ville, de ses parcs, de ses traboules (première de ville de France si l'on exclut Lyon). Le centre-ville est joli et agréable même si certains commerces sont partis. Avec le réveil économique de la ville, je suis certain qu'ils vont revenir. Des quartiers sont moches, comme dans toutes les villes du monde. A éviter beaulieu, montchovet, montreynaud. Il y a de l'offre culturelle. Le 4ème opéra de France en terme de fréquentation, une comédie performante, des cinémas d'arts et d'essai. Aussi surprenant que ce soit, c'est plutôt niveau culture populaire qu'il manque à saint-Étienne. Dommage que le tram soit si peu développé, même si l'epase va faire une ligne \"circulaire\" dans quelques années. La nature environnante (le pilat) et le port de plaisance à saint-victor (quartier de saint Étienne) sont biens. Tout comme rochetaillée. Saint-Étienne se réveille. Enfin ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : - la gentillesse des stéphanois- la vieille ville (pas assez valorisée)- le quartier de l'hôtel de ville et de la préfecture- le port de plaisance (un peu excentré). Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : - les politiciens qui détruisent son image- la mentalité défaitiste- le patrimoine et le potentiel de la ville exploités à 10% de ce qu'il vaut.- les critiques simplettes et faciles.
Saint Etienne que du bonheur ! : Ville absolument fabuleuse, j'ai 19 ans, je suis étudiant et bien je ne m'y ennuie pas ! Beaucoup de jeunes, un bon dynamisme ! Encore mieux que Clermont-Ferrand où je vis également ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Tout ! Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Bof, quelque mentalité énervante ! Comme partout.
Bonne surprise : On en entend du mal, on découvre du bon. Ce que j'aime à Saint-Étienne : La simplicité de cette ville/village. Atmosphère à part et simplement humaine. La dynamique associative et leur engagement. Ville de mixité, Saint Étienne a plusieurs visages. La vie y est assez simple ; coût et cadre de vie. Possibilité d'aller dans de sacré site naturel en peu de temps ! Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : L'absence d'espaces verts et de bancs. Faut être tolérant !
Jamais plus. : Je suis assez étonnée en lisant les différents commentaires... A vrai dire je n'imaginais pas qu'il puisse être possible de défendre une telle ville. Et pourtant j'ai réellement essayé. J'ai été contrainte de rejoindre saint etienne pour mes études et ce pendant deux (longues) années. Initialement lyonnaise j'avais déjà un avis assez péjoratif (mais pas forcément très objectif) sur la ville. Voulant prouver à mon entourage lyonnais qu'il pouvait se tromper j'ai donc mis beaucoup de coeur à trouver les qualités de saint etienne. Malheureusement... La ville est - soyons francs - extrêmement laide. Certes on peut remarquer les nombreux efforts mis en oeuvre pour rendre le cadre agréable notamment en centre ville mais :- les rues sont très très sales, grises et les bâtiments d'un autre âge.- l'insécurité est omniprésente, principalement si vous êtes une fille. Sortir seule après une certaine heure est assez risqué (vous me direz que c'est la même chose dans de nombreuses villes mais je n'avais jamais eu de problèmes avant.) j'ai même été obligée d'abandonner les chaussures à talon ne supportant plus de me faire alpaguer dans la rue et ce parfois violemment.- la ville est morte et vide le week end et le lundi mardi mercredi et vendredi. Le jeudi par contre c'est un vrai bonheur ! Les étudiants sortent et les rues sont pleines, ça met un peu de baume au coeur. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le jeudi et ses soirées étudiantes (même si pour les boites... Il y a mieux...), les vieux stéphanois très accueillants et toujours au petit soin quand il s'agit de renseigner une personne ne connaissant pas la ville. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : J'en ai déjà dit beaucoup. Juste rajouter que je suis très heureuse de quitter cette ville et que je ne compte jamais y retourner, désolée pour les stéphanois qui détesteront ces critiques mais je suis sincèrement objective. J'ai fait beaucoup beaucoup beaaauuucoup d'efforts mais cette ville rend presque dépressif.
-
Une ville très agréable : J'ai 21 ans, je suis étudiant, j?habite en plein c?ur de la ville (place jean jaures) et je peux vous dire que les a priori sur la ville ne sont plus du tout fondés, on sent que la ville cherche à se débarrasser de cette image sombre qu'on lui a donné par le passé. Le centre est beau, lumineux, vivant. Baladez-vous un jeudi, vendredi ou samedi soir au centre ou rue des martyres (rue de bar et de pub sympa aux allures de village) et vous comprendrez... Quant aux infrastructures, nous sommes loin d?être les plus mal lotis, seul zénith de rhône-alpes, esplanade, nombreux commerces, tram... La ville a énormément changé ses 10-20 dernières années et de nombreux projets vont encore voir le jour (développement d'un grand quartier d'affaire, création d'un centre nautique, d'une immense zone commerciale, d'espaces verts, développement de transport, etc.). Bon c'est sûr, ce n'est qu'une ville de 180000 habitant, mais elle est très bien placée, sa proximité avec Lyon (30 à 40 minutes en voiture, 40 à 50 minutes en train) n'est pas un inconvénient, bien au contraire le fait d?être au centre d'une grande ville, à proximité d'une très grande ville est pour moi la configuration idéale... Si comme moi vous n'avez pas peur de faire quelques km, sa \"proximité\" avec la mer et la montagne vous permettent d'envisager de partir en weekend. Ce que j'aime à Saint-Étienne : L'ambiance, l'architecture de pas mal de quartiers si on veut bien se donner la peine de lever la tête, sa proximité avec Lyon, la montagne et la mer, la politique de rénovations, les gens. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Trop d'a priori, certains quartiers en cours de rénovation ou encore non restaurés qui ne payent pas de mine,.
Bonne qualité de vie : Saint-Étienne est une très bonne ville à vivre, très agréable, une ville à taille humaine, pas stressante, calme. Les stéphanois sont accueillants. C'est une ville où la vie n'est pas chère, l'immobilier est très accessible. Une qualité de vie qui me plait. Saint-Étienne est en complète mutation, beaucoup de travaux sont réalisés dans la ville. Saint-Étienne est une ville qui change, se modernise. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les gentillesse des stéphanois, le prix de l'immobilier, la qualité de vie, la nature. La proximité avec Lyon. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Manque de dynamisme, mais c'est en train de changer.
Une rmauvaise réputation qui n'a plus lieu d'être : Ville bien plus sympa qu'on l'entend, les critiques sont souvent injustifiées basées sur une vision de vingt ans voir tente ans en arrière, la région est très dynamique, la ville pleine de nombreux commerces beaucoup " à l'ancienne" qui ne sont pas tous issus de " chaînes " qu'on voit partout ailleurs et finalement qu'on soit à Lyon ou Monptelier on trouve les même, la circualtion et surtout le staionement n''est pas aisé, de bon restos en centre ville qui est assez sympa les alentours de ville un vrai régal pour la vue et la rando. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le centre ville et ses nombreux commerces, la vieille rue avec ses bars étudiants, les alentours les collines de randos et les bords de Loire magnifique, les très bons restos, la sympathie de gens, le zénith, et le chaudron pour ceux qui aiment le foot. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Le vent frais et permanent en hivers, la fréquentation de la place centrale près du grand cinéma et des cafés.
Y a du bon et du moins bon : Lyonnaise d'origine et comme tout lyonnais qui se respecte, je suis venue vivre à saint étienne la boule au ventre et plus par obligation que par choix. Mais finalement j'y suis depuis 7 ans et c'est par choix que j'y suis restée. C'est une ville de taille moyenne avec une qualité de vie tout à fait acceptable, les gens sont sympas, la ville n'est pas très belle de premier abord mais certains quartiers sont très agréables. C'est une ville assez tranquille. C'est vrai qu'il y a pas mal de crottes de chiens sur les trottoirs ! Le coût de la vie est impressionnant, ici avec le smic (je le sais car c'est mon cas) tu vis pas trop mal, t'as un logement correct, tu peux sortir, partir en vacances, et comme la ville est très bien située tu peux partir facilement en week end à moindre coût (Ardèche, Drôme, Auvergne, Savoie...) et t?aérer la tête. La nature est proche en 10 minutes de voiture tu peux te poser au bord de l'eau ou te balader dans la nature. Ce que je reproche le plus à saint-etienne c'est sur le plan culturel et le choix limité des sorties nocturnes (boite de nuit éléctro et des fois un peu vieillottes, pub, forte ambiance rock, bref pas assez de diversité). Pourtant le tissu associatif sur saint-étienne est important, il y a beaucoup d'associations qui proposent des choses mais elles ne sont pas mis en avant, donc si tu connais pas des gens du milieu tu n'es pas au courant des \"autres\" soirées. Et je crois que ce qui m'énerve le plus à saint-etienne c'est la politique anti-bruit excessive. Il faudrait vraiment que la ville fasse quelque chose pour créer un espace vivant sur le plan culturel et notamment musical où on pourrait faire un peu de bruit les soirs de week end. Un endroit ou on pourrait se poser et jouer un peu de musique entre pots sans que les flics déboulent, des endroits où on pourrait danser sur de la vrai musique et pas au son électro d'un sono. Comme lyon n'est pas très loin y a toujours la possibilité de sortir la-bas mais c'est dommage. Ce que j'aime à Saint-Étienne : La nature proche, la situation géographique de la ville, la simplicité des gens de manière générale, le potentiel de la vie associative culturelle qui devrait être exploité. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Le climat un peu rude l'hiver, la circulation en centre ville un peu étrange, les tram qui s'arrêtent trop tôt le week-end, la circulation pour les vélos, le manque d?aménagement de lieux pour la vie associative culturelle.
Le cauchemar : Déprimante cette ville. J'y vit depuis 6 ans et contrairement à ce qu'on dit, c'est la dégringolade. La région/municipalité a beau injecter de l'argent comme elle peut, la ville se dépeuple, il n'y a aucun dynamisme. Les commerces ferment un à un malgré (à cause ? Des zones pseudo-pietonnes (cf la rue de la résistance). La ville est trés salle (poubelles fouillées et vidées, crottes de chien omniprésente, dépots sauvages, rues jamais nettoyées à part la grand-rue). Insécurité permanente, même en plein centre ville (je rejoins l'avis de lyra, c'est chaud pour une fille seule). La circulation, c'est pas la peine, non pas qu'il y est du monde, mais elle est incohérente. Impossible de se rendre en centre ville ou de le traverser. Immobilier certe pas cher à la location, mais attention à la taxe d'habitation, démesurée par rapport aux conditions de vie (850? en 2010 pour 44m²...). Bref, à fuir à tout prix, sauf si vous aimez les mariages folkloriques le samedi ou les rues vides le dimanche. Ce que j'aime à Saint-Étienne : - réseau de transports en commun développés (mais plus rien après minuit).- on trouve des producteurs locaux de tout très bons et pas chers.- belle nature à 30 minutes de voiture (si elle a pas été volée). Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : - insécurité (ressentie mais aussi vécue).- aucun dynamisme.- désert le soir et le week-end (à part une rue le samedi soir).- restauration très limitée (les bons restaurants se comptent sur les doigts de la main).- une proportion impressionante de cas sociaux, de fous en liberté et de gens "bizarres".
Nouveau Stéphanois ravi : Cela fait un mois que je suis à saint-etienne, et je m'y plais beaucoup. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Pour une ville de cette taille, environ 175. 000 habitants, les loyers sont incroyablement abordable. Une bonne qualite de vie. Attention saint-etienne n'est ni paris ni lyon mais saint-etienne contrairement à sa rivale ne se prend pas pour ce qu'elle n'est pas ! Les gens sont francs et aimable. Le tramway est trés pratique et pas cher. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Lyon est le plus gros probleme de saint-etienne. Cependant la proximite avec la capitale des gaulles est aussi un atout en ce qui concerne l'emploi, lyon étant seulement a 45 mn de train.  l'aeroport de saint-etienne boutheo n'a pas su etre exploité contrairement a d'autres aerports de cette taille, telle que saint-etienne de saint geoirge. D'avoir un vrai aeroport serait un veritable atout pour saint-etienne, c'est dommage.
Une ville qui s'embellit... Mais il reste encore beaucoup de choses à améliorer. : Saint-étienne est une ville qui a progressé sur de nombreux points ces dernières années et continue encore de le faire : rénovation et embellissement réussis du centre ville, amélioration des transports en commun, dynamisation culturelle (cité du design, zénith, cinéma mélies...). Mais il reste encore de nombreux problèmes à résoudre et les efforts entrepris doivent absolument être poursuivis et renforcés : manque général de propreté, chômage et précarité élevés, commerces en difficulté, sentiment d'insécurité dans certains secteurs... Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le centre ville est devenu vraiment joli, bien aménagé, avec du mobilier urbain de qualité, animé. Les façades sont colorées, lumineuses. Les commerces sont nombreux et variés, les terrasses de café sont souvent pleines. Le passage du tramway " rythme " la vie en ville. Certains quartiers sont très agréables, voire même parfois chics (fauriel, bel air...). Le coût de la vie reste globalement raisonnable... Sous réserve que les impôts n'augmentent pas démesurément ! Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Même si les pouvoirs publics agissent sans doute au mieux, rien ne sert de nier certaines évidences : il y a un problème très visible de propreté dans de nombreux quartiers (détritus qui jonchent le sol, déjections canines, tags, dégradations diverses...). On croise par ailleurs un nombre inquiétant de personnes en grande difficulté dans les rues : difficultés économiques et sociales mais aussi, et c'est assez surprenant, difficultés psychiatriques. Comment se fait-il qu'il y ait autant de gens qui semblent perturbés psychologiquement dans la rue en plein centre ? Ne sont ils pas accompagnés par des structures spécialisées ? Ces dernières sont elles toutes concentrées au même endroit ? Il y a une vraie réflexion à avoir sur ce point. Enfin, l'objectif de faire de saint-étienne une " ville verte " est louable mais il faudrait dans ce cas jouer pleinement le jeu en installant par exemple un vrai parking à vélos près de la gare de chateaucreux. Cela ne coûterait vraiment pas grand chose à la collectivité et changerait la vie de nombreux stéphanois qui vont prendre le train pour lyon tous les matins...
L'enfer sur terre : 25 ans que j'y vis 25 ans que je souffre ! Cette ville est déprimante fuyez mes amis le plus loin possible et sans vous retourner ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : L'asse, la campagne à proximité. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La liste est longue : la ville n'est pas très jolie, aucune vie aucune animation intéressante, le dimanche après midi st etienne ressemble à une ville fantôme, rien à visiter pas de charme, pas de jeunes, des gens bizarres.
Malentendu ?! : Je n'en crois pas mes yeux en lisant certains commentaires particulièrement négatifs ! Ces gens sont ils vraiment venus à st etienne récemment ou bien nous parlent ils de la ville il y a plusieurs décennies ? St etienne est aujourd'hui en plein renouveau. Le centre ville a été totalement rénové, une deuxième ligne de tram a été créée. De nouveaux équipements sont arrivés : cité du design, cinéma le mélies (excellente programmation art & ; essai dans un cadre très sympa) zénith... Le commerce périclite ? Pas sur du tout ! Le centre est au contraire très commerçant, avec de belles boutiques qui ne sont pas " standardisées " comme dans toutes ces villes qui se ressemblent, et à des prix très raisonnables. Sans parler des grandes enseignes : fnac, ikea (le plus grand de france)... Le climat n'a rien d'affreux, au contraire. La ville est belle sous la neige et on peut faire du ski de fond tout près. Le printemps et l'été sont très agréables (plus frais et aéré qu'à lyon). Bref, st etienne est en train de devenir une ville très agréable ! Et ce n'est pas fini ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le centre, joliment rénové. Ses nombreux commerces, les terrasses très vivantes, les petits espaces verts répartis un peu partout. L'architecture (magnifiques façades art déco). Les collines voisines que l'on voit à chaque coin de rue. Le tram, pratique et pas cher. Le coût de la vie (mais je suis d'accord avec ceux qui signalent que les impôts locaux commencent à abuser sérieusement). Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La mauvaise réputation. La ville devrait davantage investir sur son image et le faire savoir. D'accord aussi pour constater qu'il y a beaucoup de " gens bizarres " qui semblent perdus dans la ville et qu'il faudrait accompagner. L'autoroute pour lyon, dangereuse et saturée. Le trajet en train (45 mn, alors qu'il devrait durer 25 mn maxi si on investissait sur cette ligne, pourtant une des plus fréquentées de france).
Bof ! : Ville sale ! Commerces magasins fermés, insécurité, mendicité, la ville est en faillite, dépenses inutiles ! Mauvaises gestions comme le zénith par exemple ! La municipalité veut redonner un coup de jeune et dynamiser cette ville mais rien n'y fait ! Il y avait manufrance, la m. A. S. , le giat, creusot loire, enfin pas mal de grosses entreprises mais c'est fini ! Les gens partent de cette ville car ils en ont marrent des agressions, incivilités, les commerces qui ferment ! Et ce n'est pas avec la fnac, le zénith, le musée d'art moderne, et des travaux gigantesques que la situation s?améliorera...! C'est de la poudre aux yeux ! Dommage cette ville à une très grande histoire, et un patrimoine industriel, saint etienne est surement comme certaines autres villes de france mais c'est la ville ou je suis né ! Et de voir ce qu'elle est devenue m'attriste ! Je comprends pourquoi un bon nombre de stéphanois partent de celle-ci ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Maintenant cela fait 10 ans que j'habite à la campagne et je m'en porte bien !
Cadre de vie : Une image négative qui n'est pas du tout méritée tant il y a des choses à faire et à découvrir ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : L'animation, le cadre de vie exceptionnel (pilat, gorges de la loire...) les rues en pente, les stéphanois si accueillants et festifs. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La réputation, l'insalubrité de certains quartiers (mais les choses s'améliorent beaucoup)
Jolie petite grande ville : St etienne est une " petite grande ville " qu'on compare souvent à lyon alors qu'elle ne joue pas du tout dans la même cour. C'est une ancienne cité industrielle qui se transforme doucement mais surement. Le centre ville est à présent assez joli et animé. On y trouve aussi des secteurs huppés comme le cour fauriel. L'environnement naturel est par ailleurs magnifique. Saint-etienne est aujourd'hui en train de renaitre avec la culture et le design et a récemment reçu un label unesco à ce titre. Ce que j'aime à Saint-Étienne : La taille de la ville, ni trop petite ni trop grande (170 000 habitants dans le centre, 400 000 dans l'agglo) la proximité avec lyon (40 mn en train) pour le travail, le centre ville - souvent critiqué sans motif valable - qui est riche en commerces et bien rénové, l'architecture très variée, la campagne voisine, le relativement faible prix du logement (pourvu que ça dure...). Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Il reste encore du boulot pour les urbanistes : en dehors du centre, de nombreux quartiers sont toujours tristes et vieillots. Comme cela a été souligné par beaucoup, la propreté est globalement défaillante. L'ambiance peut aussi être parfois moyenne dans le centre à certains moments, sans que ce soit le bronx pour autant. Le plus gros chantier reste enfin celui de l'image de la ville qui reste à améliorer fortement.
La ville où il est possible d''habiter dans un endroit spacieux : Comme le titre d'indique, le cout de límmobilier reste pour moi le principal attrait que peut offrir saint-etienne, en esperant que çela dure ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le fait qu'il est possible d'habiter en plein centre-ville dans un appartement de plus de 65m2 pour moins de 450 euros par mois ! Quelle autre ville de cette taille peut offrir cela à une jeune couple ou à des personnes à faible revenus ? Le centre-ville, bien que souvent presque comparé à une zone de non-droit est tout à fait agréable. Et pour y habiter, je peux assurer que je m'y sens en toute sécurité. Biensur comme de partout, il ne faut pas prendre de risque inutile, mais l'atmopshere n'est pas pesante. J'aime la proximité avec lyon, genève. Une ville à taille humaine. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La mauvaise image de la ville est le problème majeur. Etant relativement nouveau à saint-etienne, je dois dire que j'en ai entendu des vertes et des pas mures quand j'ai dis autour de moi que je venais m'installer à saint-etienne. Il faut absolument changer cette image. Je pense que la ville devrait faire quelquechose pour essayer de developper l'aeroport. Ainsi saint-etienne deviendrait peut-etre un peu plus international, au meme titre que grenoble.
Une ville de projets qui vaut le détour : Voilà une ville qui se transforme de jour en jour, pleine de projets, où le centre est charmant et très commerçant, l'immobilier à des prix imbattables et le climat étonnement ensoleillé, tout ça aux portes d'une nature superbe. On est loin de la ville industrielle noire et triste qu'on image parfois. Ce que j'aime à Saint-Étienne : L'architecture dans le centre, écclectique avec ses différents styles (passementeries, haussmanien, art nouveau...) les grandes places publiques qui rappellent un peu celles des villes du nord avec leurs façades colorées, le tramway et son côté " rétro " , les appartements grands et vraiment pas cher (aussi bien à la location qu'à l'achat) les vélos en libre service, les nouveaux équipements culturels, le massif du pilat pour faire des randonnées et du ski de fond, les gorges de la loire pour flâner au bord de l'eau dans un cadre magique. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : J'ai peine à le dire mais le pire ennemi de saint-etienne, ce sont... Les stéphanois ! Sans vouloir faire de généralités, moi qui suis originaire de paris je suis supris de voir à quel point de nombreux habitants sont pessimistes, défaitistes, toujours à se plaindre et à râler. Combien de fois ai-je entendu " ça ne marchera jamais ! " ou " pourquoi dépenser tout cet argent ? " pour des projets qui ont pourtant changé la ville comme la cité du design ? Il y a souvent chez les stéphanois un complexe d'infériorité vis-à-vis de lyon qui les amène à porter un jugement négatif sur leur ville, sans même s'en rendre compte. C'est dommage car franchement, st etienne n'est pas une ville parfaite mais le rapport " qualité de vie - prix " y est exceptionnel.
Ce que j'aime à Saint-Étienne : L'universitéla mixité ethniquela mentalité pas encore pourrie comme dans les grandes villes. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les politiques de destruction des transport qui deviennent plus chers, mais moins bons, alors que dans le meme temps, on détruit la circulation automobile, merci thiolliere et vincentla seconde ligne de tram inutile.
Super ville : Ville sous coté, on est vite dans la nature ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Nature, design, prix du logement. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les habitants trop souvent en train de se plaindre de leur ville, l'herbe.Est tjrs plus verte ailleurs !
Ras le bol des commentaires négatifs ! : J'habite paris depuis longtemps mais suis natif de saint etienne et vais y retourner vivre. De un les appartements sont à des prix plus que corrects, ainsi que les loyers et les gens sont plutôt sympas. Ce que j'aime à Saint-Étienne : La proximité avec la nature, en quelques minutes on est dans les bois ou la campagne. Son quartier ancien avec ses bars en terrasse l'été et ses étudiants... La cité du design, le musée d'art contemporain, le centre ville avec son cinéma d'art et d'essai intéressant, les terrasses de la place jean jaurès etc... Le transport par le tram qui vous emmène jusqu'à la gare, donc on peut vivre sans bagnole, ce qui me râvi. Ses commerces et marchés biologiques et oui il y en a beaucoup. Le calme de la province à 2h45 en tgv de paris. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Pas grand chose... Ceux qui n'aiment pas passez votre chemin...
J'adore! : On dit souvent qu'on pleure deux fois en arrivant et en repartant. C'est tellement vrai pour ma part. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Une ville où il fait bon vivre, lyon à proximité pour le boulot, le coût de la vie tout à fait abordable, marché de producteur en plein centre ville, la nature en 10 mn à peine, superbes écoles pour les enfants, des restos à foison et de qualité pour ne citer que gaucher ou san remo, les stéphanois d'une gentillesse que l'on peine à trouver ailleurs, les petits casinos à tous les coins de rue, le tram qui dessert la ville du nord au sud, tellement pratique. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Les crottes de chien partout. C'est vraiment la seule chose qui m?insupportais dans cette ville.
De bons changements mais l'entretien ne suit pas : La ville se transforme profondément, comme l'ont souligné plusieurs commentaires. Elle s'embellit, se verdit, se modernise... Mais l'entretien ne suit malheureusement pas : énorme problème de propreté urbaine, absence totale d'entretien des espaces publics (un potelet anti stationnement tordu le reste pendant des mois) espaces verts à l'abandon (pauvre cours fauriel et ses arbres centenaires abattus et non remplacés)... Ce que j'aime à Saint-Étienne : La ville historique, les nouveaux équipements ambitieux, le design, la nature. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La saleté insupportable des rues, y compris des plus chics (le cours fauriel, " champs élysées " stéphanois, pourrait s'appeler " boulevard des détritus). Le manque global de maintenance / d'entretien des aménagements réalisés : la grand'rue est déjà en partie en ruine...
-
Sauve qui peut! : Ex ville sympa, puisque j'y était il y a quelques années de cela, maintenant j'y suis commerçante, qu'elle erreur d'y être revenue, certes les "vraies" stéphanois y sont toujours aussi sympa, sinon le reste c'est un grand squat ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Mes mamies de quartier, qui sont d' une gentillesses à tomber par terre. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Crade, incivilité dans tous les coins de rues ! Il faudrait que la mairie nous explique, nous citoyens pourquoi faire venir des étrangers de tous bords pour faire la manche à toutes les stations de tram, un centre ville qui ressemble à un un grand foyer sonacotra, à quoi on joue, à celui qui qui fera exploser la caf ? Y a pas assez de misère ? Faut aller la chercher à l'extérieur ? Et mes mamies moi dans mon quartier elle ont toutes une petite retraite, et là on fait quoi ? Rien. Merci les politicos de tout bords, que de la gueule ! Allez interwiever les "vraies gens"! Vous serez étonner ! C'est vous les responsables de la montée fulgurante de l'extrême droite ! Mille fois hélas !
La ville morte : Ville moyenne française en pleine déchéance démographique. La ville essaye à nouveau de revivre. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Une ville qui se tourne vers le design, le logique faible cout de l'immobilier, la proximité avec lyon et les montagnes. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Il y a beaucoup de chose malheuresement. Economiquement, c'est une catastrophe, la ville est endettée et n'attire que peu d'invesstisseurs. La ville est misèreuse, sale, peu sùr avec beaucoup d'incivilité. Le centre ville ne s'améliore que très peu ! Niveau commerce, les magasins ferment les uns après les autres... Le tram vieillissant. La banlieue près du périph qui est craignos, le centre-ville parfois désert, pour une ville de 170 000 hbts, pas top bref, je vous conseille d'aller dans une ville comme rennes qui a presque la même taille mais qui est beaucoup plus attirante... Ou grenoble si vous aimez garder la montagne.
Une ville qui est passé du gris au vert : Depuis 12 ans à saint etienne, natif de paris et ayant vécu à strasbourg,nancy, reims et brest) je trouve cette ville de plus en plus agréable. On.Y trouve tous les équipements d'une ville de cette importance et le centre.Ville est devenu très agréable, même s'il reste des quartiers proches de.L'insalubrité. Une qualité de vie incomparable : prix des logements en.Location et à l'achat très abordable, la nature à proximité, des activités.Culturelles nombreuses... Souvent les critiques viennent des stéphanois.Eux-mêmes qui gardent une image de leur ville telle qu'elle était au temps.Des mines et de manufrance... Peut-être un vieux complexe liée à la.Proximité de lyon... Bref ! Moi je m'y sens bien et j'ai l'intention d'y.Rester. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Son centre ville commerçant rénové et piétonnier. Son climat, la nature.Toute proche, ses équipements sportifs et culturels, le pris de son.Immobilier. Et si on est en manque de mégalopole, il y a lyon à proximité.Et paris ou marseille pas si éloignées... Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Certains quartiers encore à l'abandon malgré le programme de rénovation, le.Plan de circulation un peu déroutant (qui rend l'accès au centre ville très.Difficile en voiture)
Ma ville d adoption : Saint etienne est avant tout une ville qui a une âme. Bien sur, certains diront que c est plus beau ailleurs, plus propre, plus dynamique. Ils n ont pas tout le temps tort ! Perso je fais parti des gens qui sont plus touchés par des murs chargés d histoire et bordant des rues étroites et pentues, que par de hauts et richissimes batiments haussmaniens pourtant austeres et froids. Ce que j'aime à Saint-Étienne : L ame de la ville, ces "fantômes" qui hantent les rues ! Les rues etroites qui nous rappellent qu' on est a la porte du sud. Le soleil généreux (a partir de mars avril je précise ! Puis la proximité avec la nature (le forez est une très belle région, la vue sur les alpes est superbes en haut de nos collines). Le foot est tres important, rassemble les gens et alimente les conversations. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : L insécurité est ressentie parfois. Cela n avantage pas les animations nocturnes. Certains quartiers encore dignes d un autre siècle (ils sont de plus en plus rares et la rénovation est réelle). La nature environnante est attirante, les gens aiment y aller le dimanche, résultats : ville morte le 7ème jour de la semaine !
A fuir de toute urgence : J'ai choisi de quitter la grande ville pour vivre à st-etienne soit disant en plein essor, et j'ai choisi de fuir st-etienne, ville mouroir, tiers mondiste où l'insécurité vous guette à chaque coin de rue et vous poursuit jusqu'aux portes de l'école. Le stéphanois n'est pas du tout accueillant et encore moins ouvert. La campagne est belle certes mais on l'a trouve n'import où ailleurs. Ce que j'aime à Saint-Étienne : La culture mais comme il ne fait pas bon de sortir de chez soi après 19h... Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Absolument tout, la saleté, l'urbanisme très laid, les gens, l'insécurité, l'incivilité et même les loyers super attractifs sont de la supercherie car les appartements sont en très mauvaises états voire insalubres. Et par dessus tout leur engouement pour leur équipe de foot qui est minable depuis 30 ans. C'est pathétique !
Ville qui souffre de son image et morosité : Ville que j ' ai appris à apprécier, tout de suite, ceci dit, au niveau de.L'emploi la ville manque clairement de dynamisme, peu d ' investissements.Donc peu de créations d 'emploi. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Proximité de lyon, prix de la loacation, on ne peut trouver moins cher dans.Une ville de cette taille. De beaux immeubles haussmaniens dans le centre à.Des prix abordables. Système de transports efficaces et facile.D'utilisation. De nombreux cafés et restaurants pour tous les budgets.Contrairement à ce que certains penses, la ville n ' est pas plus.Dangereuse qu 'une autre, je m ' y sens en sécurité, même dans le centre.Ville où je suis. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Manque d'emplois, peu de création d ' entreprise. Une mentalité assez.Morose et des commerçants peu agréables. Esprit étriqué. Pas beaucoup d.'espaces verts et une ville sans arrêt en chantier.
-
La ville de saint -etienne. : La ville de saint-etienne a bien changé en trente ans... Une ville qui est entourée de collines, un plan et des architectures qui sont intéressants. Une ville qui ressemble à d'autres par le choix des coloris des façades, des jets d'eau. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le centre ville est agréable. De nombreux lieux de sorties : planétarium, cinémas, patinoire. L'art de la ferronnerie est bien présent au devant des fenêtres. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La lenteur des travaux de rénovations au niveau des façades. Même un retour avec différents tons de gris serait bien pour la rénovation de certains immeubles.
Ville moyenne agréable sans la populace : Ville qui souffre de la morosité et de la froideur de ses habitants qui se prennent pour ceux qu'ils ne sont pas ! Vécu 6 mois et bien content d ' être parti ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : Centre ville agréable, compact, transports pratiques. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La population ! Les stéphanois se disent sympathique ! Alors qu ' ils sortent pour voir ce qui se fait ailleurs ! On se la pète pour pas grand chose à sainté ! C ' est une ville raciste et peu ouverte vers l ' extérieur ! Je ne peux pas blairer cette mentalité de petits bourgeois dans un ville pauvre. Des paysans qui hassent tout le monde, en particulier les lyonnais, par jalousie sans doute !
Allez Sainté ! : N'écoutez pas les " pleureuses " et les éternels frustrés : saint-étienne n'est pas une ville parfaite mais elle est loin de correspondre au sombre tableau que certains dessinent. Ancienne ville industrielle en pleine reconversion, elle s'embellit d'année en année et propose à ses habitants un cadre de vie très agréable à des prix imbattables en france. Des efforts restent à faire en matière d'entretien général de la ville, de propreté, de sécurité et d'image mais avec persévérance, saint-étienne y arrivera. Ce que j'aime à Saint-Étienne : La rénovation du centre ville est bien avancée et cela commence à avoir vraiment belle allure. Plusieurs espaces publics ont une tonalité " design " très sympa : quartier de chateaucreux, place chavanelle, plaine achille et, demain, place de la mairie. Le petit commerce rencontre des difficultés mais certaines enseignes marchent très bien : h&m, ikéa, librairie chapitre, fnac... L'environnement naturel est magnifique et très facilement accessible, parfois même à pied ou en vélo : château de rochetaillée, barrage du gouffre d'enfer, plage de saint-victor-sur-loire, etc. En poussant un peu plus loin en bus, on peut se balader pour 4 euros aller-retour dans des petites villes pittoresques comme saint-galmier (cité médiévale, casino, piscine, source badoit) ou encore montbrison. Des trains directs permettent enfin, depuis un an, de se rendre quotidiennement à lyon part-dieu en 40 mn, ce qui rend possible le fait d'habiter saint-étienne dans un logement financièrement très accessible et de travailler à lyon : un compromis que j'ai choisi et qui me convient tout à fait. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Beaucoup de stéphanois (ou d'anciens stéphanois) ont une vision dépréciée de leur ville et les " bons ambassadeurs " sont trop rares. Les efforts faits en matière de rénovation urbaine sont souvent mis à mal par un entretien qui n'est pas à la hauteur. Il n'y a pas vraiment d'insécurité mais la présence de nombreux marginaux en ville est parfois pesante et on ne voit pas assez la police patrouiller à titre préventif. Il manque enfin un peu de " prestige " à saint-etienne et le quartier le plus chic (le cours fauriel) aurait besoin d'être mieux mis en valeur (commerces, plantations, illumination des façades...).
Ce que j'aime à Saint-Étienne : La neige c'est joli :. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Il fait vraiment un froid glacial dans cette ville. J'ai souvent un sentiment d'insécurité dans certains quartiers plutôt insalubres, avec des rues étroites, sombres, ou des voitures s'arrêtent n'importe quand. Les trottoirs sont parfois répugnants ce qui n'encourage pas a se balader. Les bus et trams ne circulent vraiment pas assez tard pour pouvoir permettre aux jeunes de sortir et de rentrer chez eux en sécurité un peu plus tard. La ville est vraiment morte dès 19h30/20h et le dimanche on dirait vraiment une ville fantôme ! Je l'ai déjà traversée le long de l'axe du tram a pieds sans croiser un seul passant.
J\\\\\\'aime ma ville : J'y suis née il y'a 67 ans et comme la plupart des villes de plus de 100000habitants elle a évolué, et moi avec, le centre ville s'est paupérisé, habitat ancien dont les proprietaires agés font peu de travaux, car ils partent à cause de la difficulté à se garer, manque de garages et de stationnement à proximité et aussi pas d'ascenseur dans logemments anciens, dommage car le centre ville est agréable à vivre, cinémas, restaurants. Ce que j'aime à Saint-Étienne : J'aime sa taille humaine, son centre ville, et si certains critiquent que ce soit un désert aprés 19 heures, celà est du au fait que les gens restent chez eux devant la télévision, dans les campagnes il en est de méme. L'offre culturelle est assez importante pour celui qui veut sortir et qui en a les moyens. Autre point positif le prix de l-immobilier qui est trés bas, par rapport à lyon ou grenoble, c'est un plus pour les étudiants. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La désertification de certaines rues, rue de la république, rue de la résistance, rue paul bert, de la ville celà n'est pas spécifique à saint etienne et la conséquence des centres commerciaux qui se sont installés depuis 30 ans. Ce qui m' indispose en centre ville c'est l'incivisme, beaucoup de gens qui laissent leur chien faire leurs besoins sur les trottoirs et c'est surtout le fait de personnes d'un age, il faut avoir le courage de verbaliser ces gens si ont les prends sur le fait.
Ville titanic : Hyper mal géré ( un ump et maintenant un ps) la ville qui a perdu le plus d'habitant en france et qui ressemble de plus en plus au 93. Ce que j'aime à Saint-Étienne : La campagne aux alentours heureusement très belle pour échapper a cette ville. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Le reste ville crade salle couverte de graffitis que du béton piscine rempli de racailles qui se battent. Des trottoirs patinoir en hever grace au genie de l ancien maire thiolliere.
J'aime ma ville : Pour commencer j'aimerais tout d'abord m'indigner de (certains) commentaires négatifs, completements bidons :-"pas assez d'espaces verts à saint-etienne"faux je ne sais pas ce qu'il vous faut pour etre content car la ville possede 5 parcs (montaud, europe, jardin des plantes, perrotière et francois mitterand le dernier qui a été fait à la place d'un parking) dont celui de montaud qui fait 50 hectares (source wikipedia) en tout 700 hectares, sans compter le golf et le lac de saint-victor sur loire quartier de saint-etienne non contigu. Deuxieme commentaire faux "il n'y a rien a voire à saint-etienne". Bon il est vrai que la ville n'a pas assez mis en valeur son patrimoine :-maison francois premier, le chateau de féodale de rochetaillée, le puits couriot (qui est en train d'etre réaménagée)l'ecole des mines, tour de la droguerie place du peuple construite au 16 eme siecle, la rue des martyrs de vingrée ancien passage de saint jacque de compostel, le parc regional du pilat. De plus la ville de saint-etienne a été nommée ville de design par l'unesco en 2010 et le label ville d'art et d'histoire. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Saint-etienne est une ville en plein changement, la ville se métamorphose et est pleinement consciente des efforts a faire pour rattraper son retard. Beaucoup d'immeubles inssalubres sont détruits pour en reconstruire des neuf pas un seul centimetre carré de la ville n'est pas en traveaux, les trottoires sont réaménagées en centre ville, les deux places centrales sont refaites. De nombreux immeubles sont repeints tout en gardants l'aspect d'orrigine. Les rues sont refaites a neuf, en prenant soin de mettre des arbres ainssi que des trotoires un peu plus large. La ville se concentre beaucoup sur l'accecessibilité aux personnes andicapées. Le parc de transports en commun a été changé en mettant des bus neufs et accessibles à tous. Le quartier d'affaire de chateaucreux à été developpé pour permettre d'accueillir de nouvelles entreprises. Sans compter l'entrée de monthieu qui va subir un lifting. Bon je pourrais aussi dire que j'aime les stephannois qui sont des gens simple et qui vous ne vous juge pas a votre apparence vestimentaire ou phisique. Bon j'aurai tellement de chose à vous dire sur ma villle mais j'ai voulu inssister que les gens ainsi que l'equipe municipale ont pleinement conscience des efforts a réaliser vous pourrez toujours nous critiquer mais nous on avance et vos piques steriles nous rendrons que plus fiere car la ville progresse et les gens c'en rendrons compte un jour. Comme dit cyril announa si vous n'aimez pas quelque chose n'en dégoutez pas les autres de toutes facon la ville parfaite n'existe pas sinon ca se saurait. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Le manque d'emploi (heureusement qu'il y a lyon a coté)la lenteur de l'avancement des travaux plus de bus ou de tram apres minuit, dommage. Trop de crottes de chiens sur les trottoires à mon gout pas assez de (bonne )communnication de saint-etinne sur les media de la part de la mairie.
La saleté et la dégradation de cette ville : Une ville sale ou l'insécurité règne les trottoir des dépotoirs des crachats et des canettes bouteilles de partout voir le jardin jadis de l'école des beaux arts devenu une décharge et un lieu pour les dealers. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Plus rien il y a 25 et 30 ans oui mais aujourd'hui une ville à fuir. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Mes enfants l'on fuit.
Moi ,je l'aime ma ville! : Je suis d'accord avec le commentaire d'arlette paillon. J'y suis nee ('72ans)partie et revenue. Elle est a taille humaine avec ses defauts et qualites comme beaucoup d'autres villes de sa taille. Et si on regarde bien, plein de bons cotes ! L'insecurite, pas tant que ça. Et je sors les soirs. Seule... J'habite le centre... Plus une ville noire. Meme si certains points doivent etre ameliores. Une ville est le reflet de ses habitants et s' ils ne pensent qu'a s'en aller et la denigrer, elle ne bougera pas ! Ce que j'aime à Saint-Étienne : -les espaces verts : et oui il y en a plein ! La nature a 2 pas. En hauteur ; le bessat, au bord de l'eau st victor etc.-le cote culturel : les cinemas, les salles de concerts (a tous les prix et pour tous les gouts)les expos(gratuites).. De petits restau sympas-le tram, pratique pour traverser la ville-les gens souvent accueillants : st etienne est la porte du midi. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : -les transports : plus apres11h30-la salete parfois mais ce n'est pas toujours la faute de la ville ! Les habitants y ont leur part ! Ceux qui la critiquent et attendent que les autres agissent !
D'un Parisien devenu Stéphanois en avril : Il y a quatre mois, j'aurais à peine su situer saint-etienne sur une carte. Le peu d'images que j'en avais était négatif. Un machin de ploucs situé nulle part. A présent, je m'y plais et chaque jour de plus en plus. Pour la ville, pour ses habitants, pour ses alentours. Ce que j'aime à Saint-Étienne : - le centre-ville (où je vis) et ses grandes places où il est bien agréable de boire un coup- les marchés de produits locaux avec d'excellents fromages, charcuteries, fruits et légumes- la gentillesse (et l'accent) de beaucoup de commerçants et habitants- la tolérance dans des quartiers pourtant fort mélangés (le voile côtoie la mini-jupe et cela me va très bien)- mon étonnement de trouver des maisons médiévales dans une ville né de la révolution industrielle- la richesse de la vie culturelle (eh oui ! L'opéra, les théâtres, les salles de concert (le fil) les théâtres de poche, les festivals (notamment bô mélange et les 7 collines)- pouvoir être en montagne après dix minutes de voiture (rochetaillée, le bessat... Et, plus loin, les beautés du forez : saint-romain, la jasserie garnier, le col du béal...)- les gorges de la loire. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : - a lire les commentaires, que beaucoup de stéphanois s'en plaignent !- oui, la ville est endettée. Oui, la ville perd ses habitants. Oui, ce n'est pas la plus belle ville de france. Néanmoins, tout cela peut et va s'améliorer.- certains bars un peu trop design à mon goût. Heureusement, il y a les autres.- la ville parfois trop bétonnée. Mais la municipalité semble encline à reverdir.- plus de mixité "ethnique" serait la bienvenue. Je rêve d'une communauté chinoise et africaine plus forte. Pour la culture !
Peu de gens le savent ... Chut ...! : Si vous n'aimez pas le brassage culturel, les espaces verts, les marchés, les centres villes piétons ou il fait bon flâner, les grandes places ombragées, la vie pas chère, si vous ne souhaitez pas de vie culturelle dense, si un tissus associatif extrêmement développé ne vous intéresse pas et si vous n'aimez pas le foot passez votre chemin. Si vous aimez tout ça et que vous êtes sympathiques vous serez bien accueilli et pourrez profiter de la douceur de vivre de sainté. Si le mélange de couleur vous dérange et vous donne e sentiment de ne pas être en sécurité, passez votre chemin, on ne veut pas de vous ici. La ville souffre d'une réputation infondée à propos d'une insécurité que je cherche toujours après 30 années passées ici à arpenter les rues à toute heure du jour et de la nuit à pied. Une ville noire ? Mais vous êtes fous ? Peu d'espaces verts ? Le parc françois mitterrand, le parc de montaud, le parc de l'europe, le parc sangedolce, pour ne citer que les plus grands intramuros. Un zenith tout beau (le plus grand de rhône-alpes) le fil (salle de spectacle) de nombreux festivals (paroles et musique, bô mélange, les roches celtiques,... Ce que j'aime à Saint-Étienne : Les gens, souvent sympathique même si la ville, comme toutes, n'est pas dépourvue d'imbéciles. Une ville à taille humaine ou il n'y a que peu de bouchon. La montagne à 10 minutes en voiture, une plage de sable fin en bord de loire, une population qui vient de partout (italiens, polonais, africains du nord, asiatiques, afrique noire) et tout ça dans un climat relativement convivial. Ici rien ne coute cher, que ça soit l'immobilier, ou les produits sur les marchés (par ailleurs très nombreux) les sorties, les restos, les bistrots. La seule ville de france ou l'on vit bien avec un smic. La ville change, s'améliore, s'embellit (parce que ça n'est pas la plus belle ville de france, il n'y a qu'un paris). Le tramway redécouvert partout en france il y a peu : on l'a depuis 120 ans ici ! Le centre ville s'est fortement piétonnisé récemment et après un petit temps d'adaptation les stéphanois piétons ont réintégrés l'espace, c'est agréable de se promener à pied... Geoffroy guichard (il faut le vivre pour comprendre, même si l'on n'aime pas le foot). Bon, enfin, ne le dites à personne, on est tranquille ici, ne venez pas nous embêter :-). Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Sainté souffre d'une réputation fausse de ville ou il fait mauvais : faux ! 2000 heures d'ensoleillement annuel ! Cette réputation vient du fait qu'il fait froid l'hiver, oui sainté c'est presque une ville de montagne et -10 degrés en hiver, même si ça n'est pas quotidien ça n'étonnera personne. Je dois avouer que j'adore la neige, à pied ou en voiture (ici on sait rouler, même quand il y a 2 cm de neige sur la chaussée). Les travaux mais c'est un mal pour un bien puisque la ville se transforme. La circulation est difficile si l'on ne connait pas (pas du fait de bouchon mais les sens de circulation sont... Compliqués, on veut chasser la voiture du centre ville et ça marche.
Pays de misère! : Je suis né à sainté, et je parle le gaga ! J'y ai vécu mes 22 premières années mais voilà j'ai vu ailleurs ! Pas de chance ! Cette ville n'en finit pas de s'appauvrir depuis le début des années 80 ! On a l'impression d'un couvre-feu à partir de 20 heures ! La ville est jonchée de détritus divers à chaque coin de rue ; la journée on se croirait plus en roumanie, ou au maghreb, tant on est abordé par une nuée de mandigots agressifs. Il n'y a que deux employés municipaux : la pluie et le vent ; plus un intérimaire en hiver pour cacher les décharges ; la neige. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Il est possible de rejoindre facilement la verdure des régions du giers, du velay, du pilat. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Circulation automobile impossible en centre ville, une organisation démente avec des sens interdits partout et une signalisation routière indigente ; de plus les plaques des noms de rue sont détériorées ou volées ; la manufacture d'armes en instance de classement monuments historiques a été défigurée pour laisser place à un alignement de container et un échafaudage lumineux : on appelle ce lieu devenu immonde 'la cité du design'.
Deux ans. : Deux ans que je suis sur sainté est mon opinion sur la ville est mitigée. Du bien et du moins bien, comme de partout. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Le centre-ville et sa mixité sociale. Malgré ce sentiment d'insécurite dont parlent beaucoup, a mon avis infondé, je me ballade meme la nuit sans aucun probleme. De tres beaux immmeubles anciens, il faut juste faire l'effort de lever les yeux pour s'en apercevoir.Le climat. L'hiver peu etre froid mais faut pas exagérer.Prix de l'immobilité inbattable.La proximité de lyon est un plus mais on trouve tout a sainté, ce n'est pas les boutiques qui manquent. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Manque de travail. Copinage pour l'emploi. La municipalité n'a que la cité du design a la bouche et s'en contente alors qu'elle devrait prendre exemple sur grenoble. Pourquoi de pas attirer les nouvelles technologies ?Mentalité des \"purs\" stéphanois que je trouve assez intolérents. Je base mon opinion surtout par rapport aux commercants.La ville s'endort. Un tres gros potentiel non exploité.
Bienvenue en roumanie : Saint etienne c'est beurkkkk, certainement une des villes les plus moche de france... Ce que j'aime à Saint-Étienne : Lyon pas loin, le pilat et la loire. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : La ville la plus deprimante de france.
Moi j aime cette ville : J aime cette ville. Ce que j'aime à Saint-Étienne : Je suis stéphanoise depuis peu et j ai hésité a venir m installer dans cette région, car j ai eu beaucoup d'avis négatif sur cette ville, il est vrai que saint étienne est loin, d être la plus belle ville de france mais il y a pire, j ai vécu, longtemps a paris et je sais de quoi je parle, mais il y fait bon vivre, les stephanois sont accueillant et chaleureux et j ai adopté cette ville, il y a lyon a 3o min, la campagnes et les montagnes en périphérie. Ce que je n'aime pas à Saint-Étienne : Ce que je n aime pas, les rues sont parfois sale, et les magasins ferment tôt ( 19h).
J'adore Saint Etienne, il y a quelque chose d'envoûtant dans cette ville. Architecturalement parlant, le centre ville est époustouflant, il suffit de lever les yeux pour tomber sur des statues, des gargouilles, des colombages, des colonnes ... nombre d'églises, monuments ou lieux de cultes ou d'histoire plus beaux les uns que les autres; le moindre espace est là un petit jardin, ici un square, un parc...tout est arboré, fleuri, vert...des fontaines, des jets d'eau, des bassins...des places toutes plus sympas les une que les autres... Alors oui, c'est vrai il y a de la pauvreté, des mendiants, peu de boulot, Sainté est un ville économiquement sinistrée mais qu'est-ce qu'elle est belle et que les gens y sont gentils. Les loyers y sont peu chers et l on vit bien avec à l orée de la ville une nature luxuriante. Je suis viscéralement dingue de cette ville .
Si vous ne voulez pas finir gravement depressif, fuyez cette ville.

En lisant certains avis extrêmement positif et enthousiaste ( l inverse de la mentalité stephanoise) je reste ....comment dire....circonspect....j'en arrive meme a me demander si ce n'est pas des gens de la mairie ou des agences immobilieres qui laissent des commentaires comme ca pour attirer les gens .
Moi je vais vous dire la vérité :

Architecture : Gris , des cités de partout, moche, rien que l'architecture et les rues donnent en elle même un sentiment de pauvreté , d'abandon, ...de tristesse
(et sens de circulation incompréhensible)
Climat : bof comme le reste (mais bon , ca c'est pas de leur faute)
Mentalité : Très négative et qui fini par déteindre sur vous. Je n'irai pas jusqu'à dire mais presque, que se sont des psychopathes ..
Une sorte de haine ambiante et un sentiment de frustration qui les rendent tres hostile (hormis peut etre les gens de plus de 50 ans stephanois pur souche )
Moi les premiers temps j'ai failli me battre à deux reprise , mais pas avec des delinquants mais avec un agent immobilier, et une autre fois avec un commercant . C est sur qu'apres avoir passé 5 ans dans le sud quand tu tombe devant des gens comme ca et que t'est pas prévenu , y a moyen de le prendre mal...et que le ton monte
Et pour les quelque personne correct qui on encore de l'humanité en eux, tu voit bien qu'ils se demandent comme moi ce qu'ils foutent ici.
Ca se sent bien que globalement les gens ne sont pas heureux ici
Après un certain temps vous vous aclimatez, et les gens vous paraissent moins hostile, parce que vous devenez comme eux .
Pour résumer, par rapport aux gens que je cotoi , je dirait que ils sont gentils mais derrière un masque de froideur et de profonde aigreur
Ne croyez pas que j'éxagere, c'est l'erreur que j'ai commise il y a 6 mois en regardant les commentaires négatif sur saint etienne , (avant d'y emménager.)

Immigration : C 'est vrai qu'il y a beaucoup de gens d'origine arabe a saint etienne. Mais il ne me semble pas qu'ils soient assimilé à la délinquance

Sécurité :
Je dirai pas plus d'insecurité "reelle" que dans d'autre grande villes.
Mais par contre, mais ce n'est peut etre qu'un hazard, il y a deux voitures qui on brulé a coté de chez moi en l'espace d'un mois.

Le seul point positif et je dit bien le seul, c'est le prix des loyers
L'appartement que je loue, coûterai, pour les mêmes prestations (recent, parking, ascenseur, meublé), 50 % de plus à lyon (mais maintenant je comprend pourquoi)
Bref, si vous avez pour projet d'aller habiter à saint etienne je vous le déconseille fortement,
Et moi personellement je n'attend que mes prochaines rentrées d'argent pour déguerpir au plus vite
Cela fait 6 mois que je suis la et c'est 6 mois de trop.

( et maintenant je comprend pourquoi les stéphanois on la haine contre les lyonnais : lyon est une belle ville agréable )
-
A fuir de toute urgence : mentalité exécrable, architecture laide, temps maussade,pas assez de travail pour une ville aussi grande ...
Ce que j'aime à saint etienne : le prix très bas des loyers , ( mais je comprend maintenant pourquoi)

Vous voilà prévenu
Quand on va habiter à saint étienne on pleure toujours deux fois : De déception quand on arrive et de joie quand on repart.
saint Étienne se laisse périr va couler
J'arrive de Paris et je suis à Saint Etienne depuis 2 mois, dans l'ensemble je suis plutôt satisfait par cette ville. Les habitants sont très accueillants. C'est une ville bien organisé, le centre est très coquet. Niveau vie nocturne, Saint Etienne a de la chance d'avoir de très bon bar et un quartier dédié à ces derniers... Le système de transports en commun est agréable. Il y a une super salle de concert (Le Fil), malheureusement pas assez de soirées electro.
Même si l'ensemble est correct, il y a certains points négatifs, très agaçant... Comme vous l'aurez deviné, je veux bien sûr parler des panneaux d'affichage aux arrêts de trams... c'est une bonne initiative mais pourquoi les mettre tout au bout des quais, police d'écriture minuscule + noire sur fond vert très foncé...?!)
Enfin bref, on a parfois l'impression que les choses ont été faites à moitié... à l'image de ces chers véliverts... Sérieux... Quelqu'un a déjà vu des gens utiliser ces tanks à deux roues?! Non! Et vous savez pourquoi? Parce que c'est absolument impossible à louer... genre grosse mission... Un jour avec des potes on a réussi à en prendre, on était fatigués, il était 4 heures du matin, on avait tous envie de rentrer mais j'vous jure, on était tellement fiers d'avoir nos véliverts qu'on a fait 3 fois le tour de Saint-Etienne pour se la péter... énorme performance si on compte l'absence totale de pistes cyclables.
Deux derniers points négatifs...
- une atmosphère d'insécurité plane sur cette ville, des embrouilles partout.
- pour les meufs, on repassera.

Malgré tout ça, on se plait à St Etienne. C'est bonne ambiance. C'est pratique. C'est près de Lyon. C'est pas cher. C'est vert.
Une ville pauvre, immobile et déprimante - le plus insupportable est probablement la pseudo-élite stéphanoise qui accumule toutes les tares de la bourgeoisie provinciale - ce mélange d'arrogance, d'avarice et d'ignorance, le tout couronné par un racisme assumé, voire même affiché. Pour ma part après 7 déménagements professionnels (Rennes, Metz, Bayonne, Annecy, Paris et Bruxelles), c'est la ville la plus désagréable où il m'ait été donné de séjourner...
J'ai vécu une belle enfance a sainte entoure dune nature de verdure ki dit mieux .
Ce que j'aime à Sainté : rien !!! Ville sale déprimante ! insécurité ! cas sociaux agressifs à tous les coins de rue ! D'ailleurs à la maison nous l'avons rebaptisée cassosland !!!
Les alentours : oui mais le pilat c'est bien joli mais au bout d'un moment c'est lassant !
Pas de vie ici : tout ce passe à Lyon. Le foot parlons en ! des supporters dégénérés les pires de France !
La circulation immonde ! Le tram a 120 ans c'est sûr ça se voit ....
Le point positif : je déménage en juillet 2016 !!! allez encore 480 jours avant la délivrance !!!
Je n'y suis pas né, j'y suis sans doute de passage et je me sens stéphanois. A Saint-Etienne vivent gens de toutes sortes et toutes origines, y compris dans le centre de la ville, ce qui est de plus en plus singulier. La ville a connu déclassement économique et appauvrissement mais ses habitants sont généralement fiers de l'histoire et du patrimoine industriels comme de l'identité populaire de Saint-Etienne, ce qui n'est pas le cas dans toutes les villes ouvrières. Alors oui, bien sûr, il y a des friches commerciales et industrielles, des rues parfois sales, des conducteurs indisciplinés, agressifs et pour tout dire cons (comme partout en France), mais le coût de la vie, l'animation culturelle, la proximité de la nature (collines, Pilat, bords de Loire...), la complémentarité avec Lyon, les bières à 2 €, le fromager-comédien pèsent davantage. Saint-Etienne, la grande ville la plus haute et la moins chère.
Ville très laide , vie nocturne inexistante , et les Habitants ne sont pas du tout accueillant .
Je m'y suis ennuyé pendant plus d'un an. A fuir
Depuis maintennant plus d'un an à St Etienne, j'adore cette ville, simple pas de chichi mais on ne s'y ennnui jamais de jour comme de nuit en ville comme aux allentours il y a toujours quelque chose à faire.
Les gens sont sympa et les idées y foisonnent
On a beau critiquer Saint-Etienne, cette ville ne cesse de s'améliorer. Un réseau de transports en commun offrant une large desserte, le but étant de limiter la circulation en centre-ville. Ville authentique, loyers pas chers, allées piétonnes ... Population de toute origine, espaces verts nombreux et les communes périphériques sont très calmes! Au niveau des commerces, beaucoup ferment ... Certains endroits insalubres et quelque quartiers sensibles ... Mais très bonne ville, étant de la région, pour rien au monde j'irai habiter ailleurs.
Ville morte, morne ou il ne fait pas bon vivre. C'est claire, il n'y a rien.
Seules points positifs, les alentours (le forez, le pilat..) et Lyon.
J'ai quitté St Etienne il y a 25 ans après y avoir habité 3 années, durant lesquelles je me suis beaucoup plu dans cette ville - j'adorais l'accent stéphanois et surtout la gentillesse des habitants. Si je n'avais pas été contrainte de partir pour des raisons professionnelles, j'y serais encore. Je n'y suis pas retournée, j'ignore comment cette ville a évolué. Mais elle garde une place toute particulière dans mon coeur.
st-etienne une ville social ;ou ils y a beaucoup des assistés ;malade ou chômeurs
Allez voir ce qui se passe ailleurs, tiens Le Havre en seine-maritime par exemple, la misère sociale est tellement importante que vous allez changer d'avis, et là vous direz que finalement saint-Etienne est une ville agréable.
Pour moi SAINTE est une ville agréable, qui fait bon vivre, les personnes qui l'a critique ne l'on jamais connue lorsqu'il y avait les mines. Aujourd'hui SAINTE EST VERTE, ENSOLEILLEE, les oiseaux chantent. On peut visiter la ville de la Terrasse à Bellevue. Prendre de la Hauteur et dominer la ville.
Alors, à pieds, en voiture, en vélo ou en transports en commun cette ville peut être visiter d'un bout à l'autre, rare sont les grandes villes qui peuvent en dire autant.
née dans cette ville je ne la reconnais plus!!
stephanois consanguins,aucune ouverture capitale du design heureusement qu'ils sortent jamais!
chaque ville possede des avantages et inconvénients,l image d épinal de st etienne ville noire triste ne correspond pas à la réalité car c était il y 50ans les mines .ce que j aime à st etienne la gentillesse des gens ,la simplicité l authentricité des gens ( ils ne sont pas hypocrites).Les prix d un logement sur cette ville à 50km de lyon, la nature à 10minutes a pied avec de belle colline une reserve natuelle (le pilat) à 12minutes en voiture,les gorges de la loire le haut forez ,j aime les habitants, air pure le transport en commun important et pas chere,des restaurants de qualité ,une concentration dans le bassin stéphanois de 20000 pme (en premier lieux dans optique,design) un patrimoine industriel exceptionnel (manufrance ,arme ,velo ).et une amélioration progressivement de certains quartiers.Les défauts de st etienne ,l immigration trop importante (rom pays de l est ) la pauvrete , insécurité( l impréssion car je n ai jamais souffert de violence délinquance ou autres) certains quartiers à rénover, ,
farid42 une ville trop salle pas de travail tous ferme une ville dortoire ex
farid bououden ji suis née a st etienne je suis parti en 1999 pour faire une cariere de foot jit suis revenue en 2003 jais vue cette ville devenirs une porcherie une ville salle qui se dégrade et pour vous dir la ville de st etienne a acceptè toute la miser du monde roumains arabe Afrique noir et pour finir trop trop de clochards de voleurs
Personnellement, j'aime Saint-Etienne. J'y suis né. J’ai habité dans plusieurs pays et j'ai toujours été content d'y revenir. J'ai habité à Lyon et je suis revenu sur Saint-Etienne. Je préfère encore prendre le train tous les jours plutôt que d'habiter dans une ville avec des loyers trop élevés et non justifiés. Il y a de tout à Saint-Etienne. Des cinémas, des restaurants, des salles de concerts, des espaces verts et le Pilat pas loin. A Lyon il y de tout (en plus). Plus de restaurants, plus de cinémas... Mais on ne s'y sent pas aussi bien. Le seul endroit pour prendre un bol d'air lorsqu'on habite en ville c'est le parc de la tête d'or, mais après l'avoir vu plusieurs fois, on fini par s'ennuyer. Ceux qui pense que Lyon est mieux que Saint-Etienne se trompent. C'est juste une grande ville, égarez-vous à Lyon et les Lyonnais se feront un vrai plaisir à vous envoyer dans la direction opposée lorsque vous leur demanderez le chemin.
Saint Etienne ce n'est peut être pas la plus belle ville de France, mais elle est pleine de charme....il faut connaître son histoire...rencontrer la chaleur de ses habitants!!!
oui, saint étienne est une ville populaire avec un grand nombre de chômeurs, d'ouvriers et de gens parfois abîmés par la vie... Et alors??? Pourquoi tant de mépris??? Il y a une vrai simplicité, un accueil chaleureux, pas de chichi....Oui les stéphanois ne sont pas des bobos qui vont au café théâtre, à l'opéra...ils ne parlent pas anglais couramment, ne font pas de yoga et ne bouffe pas du quinoa, ne se promène pas en vélov'! Mais les stéphanois on de vrais valeurs, des principes de vie qui aujourd'hui sont rares....Mais si vous crachez sur Saint Etienne, alors partez de là, allez à Lyon payer un placard amélioré 900€/mois ici on ne veut pas vous!!! Si vous voulez passe un moment convivial alors venez vous êtes les bienvenus et on trinquera à notre sainté!!! Fouilla!!!!!!
Ca me fait rire d'entendre tout ces commentaires négatifs, rue sale, crachats, insécurité hahaha ! je viens d'Avallon (89) alors si vous vous plaignez de Saint-Etienne je vous offre AVALLON !!! Des rues bruillantes ! Des droguées, des cassos, pas de boulot, un seul gros hypermarché (Auchan sur lequel on ne trouve rien et des produits périmés). BREF !
Je déménage à Saint-Etienne, j'en rêve depuis 10 ans et enfin mon rêve se réalise. Après avoir vécu en Normandie, dans le Nord et le Nord Ouest, ceux qui se plaigne du mauvais temps n'ont jamais vécu dans le NORD !
C'est une ville pourrie de chez pourrie de chez pourrie ! N'y allez jamais ! La mentalité est hyper hyper pourrie : jalousie, haine, ragots, faux-culs, les gens ne sont pas sympas ! Ici, comme il n y a pas d'argent, les gens pensent uniquement à profiter (des femmes qui veulent votre argent ou boire gratuit !!!!) ou sont jaloux , jalousie maladive ! ou bien ne veulent pas se mélanger aux autres ! Y pas de travail, sauf par piston....La ville est moche car plein de HLM et plein de vieux batiments qui sont en ruine et pas isolés ! Il n y a rien à faire, on s'ennuie, y a très peu de boites ou d'activités culturelles, sauf un opéra pour bourgeois ou des trucs artistiques qui servent à rien et sont moches....Le dimanche, c'est une ville morte, y a personne dans les rues ! FUYEZ VITE !
ville et département pourris, mentalité ignoble, racisme social, rétrogrades, ne surtout pas y mettre les pieds stigmatisation systématique des plus pauvre par les service sociaux de ce département de merde
J'y suis née, j'y ai fait mes études (3ans) et vécu environ 5ans. J'ai déménagé pour la Caraïbe pour suivre mon ami en mutation pro. Je suis atterrée de lire les commentaires de certains. Pour ma part de nombreux points positifs, bonne desserte par les transports en commun, emploi facile pour qui est "normal" (ponctuel, poli, tenue correcte, respect autorité+consignes, CV cohérent avec le poste désiré), proximité de la campagne et de Lyon, la célèbre marque de chocolat locale. Seul point négatifs, les quartiers "chauds" à éviter et les "roms". Toujours des rapports cordiaux et solidaires avec les voisins collègues et amis. Si vous voulez aller y vivre je vous suggère une enquête de proximité, par exemple aller chez une coiffeuse locale et lui poser la question des quartiers à recommander et à éviter.
J,aime ma ville si les gens commençais à être propres elle serai encore plus belle on à une belle histoire ,des gens de toutes les nationalités,et on est bien ALORS SI T'AIME PAS MA VILLE TIRES TOI AILLEURS ON TE REGRETTERA PAS BYE BYE
J’ai connu Saint Etienne au temps des mines: ville noire, moche, avec une sociologie ouvrière... ouverte et solidaire, sympa. La sociologie est devenue plus... orientale et le maire dans les années 90 a décidé d’embe La ville et de rendre la vie impossible aux voitures. Donc toutes les classes moyennes et supérieures sont parties de la ville, les commerces ont fermé. Et il n’ reste que la pauvreté et l’insécurité. La mentalité reste un atout de la région : ouverte et sympa.
j ai vecu dans beaucoup d endroit en France et à etranger et j aime cette ville pour beaucoup de raison d abord il y a la mentalite ouvriere les gens sont simples toujours le cœur sur la main tres peu rasciste. avec un contact facile et chaleureux .Mais attention c est une mentalite ouverture de gentillesse mais un stephanois n oubllie jamais si on lui a fait du mal (c est peut etre pour ca que certains rare n aiment pas la mentalité); c est une ville avec un patrimoine industriel important quant je vois les commentaires qu il n y a pas de travail ca me fait rire car il y a UN BASSIN D EMPLOI de 20000 entreprises mais attention c est une culture ouvriere ici il faut bosser , les feignants ne chercher pas du boulot a st etienne c est une ville de mixite apres pour travailler tu peux aussi prendre le train pour travailler à lyon tu perdras moins de temps que vivre a lyon et etre dans les bouchons à la mulatiere .Les loyers et achat appartements sont trois fois moins cher à lyon ,l air est plus pure que dans laregion lyonnaise avec la campagne le pilat les gorges de la loire a cote ,en dix minutes en voiture vous etes à la campagne essayer de trouver ca dans les grandes villes apres il y a des mauvais points certains quartiers difficiles comme f dans les grandes villes et la pauvrete en centre ville ( c est une particularite de sxt etienne la pauvrete est au centre ville et plus vous allez vers exterieur plus c est riche .Mais il faut du temps pour apprecier alors un peu de patience et vous verrez
Rénovation urbaine, design, développement universitaire : voilà les atouts. Pour le reste : ville terriblement sale, mal entretenu et dégradée, paupérisation affolante, vieillissement démographique, disparition progressive des anciens quartiers prisés (Fauriel ne ressemble plus à rien)...
Je suis né à Saint-Etienne et j'aime énormément ma ville. Dans ma vie, j'ai eu l'occasion de travailler à l'étranger : Irlande, Royaume-Uni, Belgique, et j'ai travaillé également en Moselle et maintenant, je travaille à Lyon. Pendant quelques années, j'ai loué un appartement à Lyon de 32 m2 et je suis revenu à Saint-Etienne car le prix de l'immobilier est difficilement accessible à Lyon et mon appartement est bien plus grand maintenant. Je suis plus que ravi d'être de nouveau à Saint-Etienne où j'ai pu acheter. La ville a énormément changé depuis ma jeunesse. Le centre-ville est agréable, multiculturel (et c'est très bien ainsi). La mairie fait de gros effort pour améliorer la ville malgré les difficultés financières que Saint-Etienne a eu (Elle ne peut pas tout changer d'un coup). Un seul bémol. Il est vrai que certaines personnes pourraient faire des efforts et ne pas jeter leur détritus dans la ville. Il y a des poubelles de partout et une décharge municipale. Je suis heureux dans cette ville. "SAINT-ETIENNE, JE T'AIME ! ".
J'ai un peu honte de ma ville, elle est très sale, pas grand chose pour les enfants sinon tout est payant. lLe fait de détourner les rues à appauvri les commercants; tout est fermé et ferme au fur à mesure. Pour se garer tout est payant c'est une honte sachant que St Etienne est une ville ouvrière. Rien n'est fait pour les personnes agées et retraitées. Les écoles ne sont pas refaites et sales. Cette ville n'a aucune personnalité pas de gaieté pas d'espoir. Pas de joie et c'est pas près de changer.
Commenter la réponse de Guillaume