Votre avis sur Roye

Signaler
-
 Xavier -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/roye/ville-80685

Travaillez sur le problème, car le problème est de travailler. : Roye, une ville autrefois charmante, stagne, vivote en attendant son déclin. La fontaine se serait-il inspiré de roye pour écrire la cigale et la fourmi ? Ce que j'aime à Roye : Sur le plan géographique, près des villes modérées à grandes. A presque une heure de paris et lille. Sur le plan humain et social : la chaleur de la campagne, la proximité entre les habitants, le côté familial des clubs sportifs. Roye est une ville verdoyante, chantante, urbaine et rurale à la fois. Ce que je n'aime pas à Roye : Ville tristement vieillissante, peu dynamique. Non pas sur le plan du loisir et de la réalisation mais bel et bien sur le plan professionnel. Petit royen deviendra grand, mais que deviendra t'il ? La population et/ou ses représentants s'épuisent dans des choix qui tendent à laisser la ville s'éteindre. Des mètres carrés ? Des accès ? Des possibilités ? Il y en a, et pourtant... Pas de gare, pas de trains, peu de bus : si près d'amiens, de compiègnes, de lille, de paris... Sans transports réguliers il est inconcevable de dynamiser la ville. Le travail et le transport sont des impératifs. Certains passent des heures en voiture, en train ou en métro. Nous avons des accès autoroute, route, tgv, train... Avec un vrai développement de la mobilité, il est tout à fait possible de vivre à roye et travailler en dehors dans un premier temps. Les accès sont nécessaires, aussi bien aux travailleurs qu'aux entreprises. Roye est une zone économiquement stratégique pouvant gagner lille et paris. Et s'il y a des travailleurs il y a des consommateurs, des usagés, des besoins. C'est alors qu'il faudra penser urbanisme, développement, services, emplois. C'est à ce moment seulement qu'il faudra grandir et s'agrandir. Sans habitants la ville est perdue. Sans travail ou possibilités de travailler, vous n'aurez pas/plus de royens actifs. Les habitants doivent avoir les moyens et surtout s'en donner les moyens.
Peut mieux faire : Une petite ville qui conviendra au plus grand nombre mais qui souffre de son climat pas très attrayant et de son paysage morne (le Santerre, des champs à perte de vue, pas de relief). Ce que j'aime à Roye : Il y a presque tout ce qu'il faut : sortie a1, supermarchés, médecins (même s'il ne sont pas assez nombreux) coiffeurs (une quinzaine !), dermatologues, dentistes, ophtalmologues, laboratoire d'analyses médicales, de radiologie, piscine... Ce que je n'aime pas à Roye : Inexistence de transports en commun et de loisirs (hormis les clubs sportifs qui s'avèrent nombreux) l'excentricité de la ville (monuments qui coûtent cher et qui ne servent à rien...) l'absence de forêts pour se promener. La flambée des prix dans l'immobilier en 6 ans.
Une dynamique nouvelle : La ville semble avoir enclenché une nouvelle dynamique, à la fois sociale et écologique. Ce que j'aime à Roye : Le dynamisme retrouvé, et la priorité donnée au "développement durable" et à la modernité. Ce que je n'aime pas à Roye : L'absence de gare.

Manque de dynamisme devrait faire mieux : Belle ville bourgeoise d'après guerre, bourg commercial, mais qui est frileuse dans son développement et la recherche technologique et du choix de son développement tertiaire. Ce que j'aime à Roye : Cité gastronomique et accueil généreux des professionnels. Ce que je n'aime pas à Roye : Les abords lorsque l'on sort de l'autoroute. N'incite pas à visiter l'intérieur de la ville.
Roye : Pas assez d'endroit couvert pour les jeunes. Ce que j'aime à Roye : Le parc de jeu.