Votre avis sur Béziers

- - Dernière réponse :  civilian - 2 nov. 2018 à 19:43
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/beziers/ville-34032

Afficher la suite 
Ville agréable malgré un retard dans la rénovation de l'habitat en centre ville.
Ville paisible sous le soleil. Bémol : le domaine éducatif serait à améliorer.
C'est une ville agréable à vivre, pas de stress, vie tranquille avec la mer à proximité tout comme la montagne et la frontière Espagnole. Elle est proche des grandes villes comme Montpellier et Toulouse.
Ce que j'aime à Béziers : Qualité de vie, douceur du climat, proximité de la mer et de la montagne. Ce que je n'aime pas à Béziers : Le taux de chômage important.
-
En pleine évolution, c'est une ville qui revient de loin, et qui mérite intérêt et implication. Ce que j'aime à Béziers : Son cadre de vie, la beauté de son architecture. Ce que je n'aime pas à Béziers : La saleté des rues.
Une ville en pleine mutation : Beaucoup de chantiers, de travaux pour améliorer le cadre de vie des Biterrois. Ce que j'aime à Béziers : Béziers, ville au soleil quasi permanent. Au passé historique riche, avec la féria en août, l'Espagne à proximité. Une ville à taille humaine !
Peut mieux faire avec un potentiel pareil. Ce que j'aime à Béziers : Ses allées, ses arènes (actuelles et romaine), ses petites ruelles, son centre ville. Ce que je n'aime pas à Béziers : Ses crottes de chien partout.
Rénover : Ville où il fait bon vivre. Ce que j'aime à Béziers : Le climat, la proximité des plages et de la montagne, peu de circulation comparé à d'autres villes, moins de stress, et surtout des efforts fait ces dernières années pour la culture, le développement, le tourisme. Ce que je n'aime pas à Béziers : Les rues accidentées qui détruisent nos amortisseurs, des bâtiments en ruine qui pourraient servir, le peu de commerces en centre ville, le peu de places de parking.
Belle ville mais... : Dommage que la propreté laisse à désirer. Ce que j'aime à Béziers : Son histoire, sa situation géographique. La féria du 15 août. Ce que je n'aime pas à Béziers : Toutes les rues sont sales, certaines sentent vraiment mauvais, tout ça n'est pas très accueillant pour les touristes du Nord-Est de la France ou là, la propreté et au top. Ex: Thionville, ville fleurie 3 fleurs.
Avis d'un touriste de passage : Pourrait mieux faire. Ce que j'aime à Béziers : Le site des écluses et le quartier de la cathédrale. Ce que je n'aime pas à Béziers : La propreté des rues et leur état, les déjections d'animaux.
Merci Josette du compliment : Je suis du nord-est à 40 km au nord de Thionville, nous avons effectivement des villes propres, mais aussi des hivers très longs, l'an passé gel sans discontinuer de novembre à fin mars, la neige tombée à Noël n'a fondu que fin mars. Mon séjour à Beziers a été très agréable : canaux, architecture et surtout repas du soir sur la grande place procurent une douceur de vivre sans pareil. Ce que j'aime à Béziers : L'ambiance, l'architecture, les écluses, la douceur de vivre. Ce que je n'aime pas à Béziers : En effet, la saleté des rues, mais c'est aussi à la population de se prendre en main, chez nous très peu de personnes promènent les chiens dans les rues, ils vont dans les parcs ou bois alentours ou ont des petits sacs pour ramasser les crottes. Chacun nettoie devant chez soi aussi, cela améliore grandement l'environnement. Ce qui m'a aussi dérangé, c'est qu'ayant perdu à la cathédrale un petit bracelet or, souvenir de ma maman, il n'a jamais été rapporté aux objets trouvés, malgré plusieurs demandes des amis chez qui nous étions en vacances.
Ville du Sud à n'en pas douter ! : Une ville à la fois attachante et énervante ! Pour un touriste du nord.
Bien mais peut mieux faire !!! : J'y demeure depuis 5 ans... j'y suis bien, même si tout n'est pas parfait. Ce que j'aime à Béziers : Bien sûr sa douceur de vivre, son ensoleillement, la proximité des plages, la ville par elle-même, riche en histoire, sa féria :  superbe par son ambiance, sa diversité... J'aime Béziers. Ce que je n'aime pas à Béziers : Les rues qui montent et descendent !!! Les petites rues qui sentent mauvais (pas uniquement dû aux chiens...), les activités qui cessent à 19 h, heure où la ville s'endort...
Béziers... : Beziers... ville agréable de par sa situation géographie... la mer à la sortie de la ville, la montagne à proximité... Ce que j'aime à Béziers : Ce que j'aime à Béziers... beaucoup de choses, son histoire déjà, la douceur de son climat... Et puis c'est ma ville j'y suis née, même si des raisons professionnelles m'ont envoyées ailleurs... j'attends avec impatience le jour où je m'y installerai à nouveau ! Même si j'y reviens le plus souvent possible. Ce que je n'aime pas à Béziers : Dommage quand même que des efforts plus conséquents ne soient pas faits en matière de propreté dans les rues. Les entreprises aussi y sont trop peu implantées, des choses seraient à revoir dans ce domaine là aussi
Vivre à Beziers : C'est une ville magnifique, ensoleillée, très agréable, les gens sont très gentils. Ce que j'aime à Béziers : C'est vrai que certaines rues sentent mauvais, mais il ne faut pas généraliser et dans le nord c'est pareil : il faut arrêter de dire que le nord et ultra propre, par contre il manque des logements. Ce que je n'aime pas à Béziers : La ville, les gens, l'ensoleillement, son centre ville, son histoire en tout.
Quel dommage : J'y suis né, comme mon épouse, mon fils, nos parents et grands-parents. J'en suis parti à 18 ans et revenu à 60. En 1959, c'était une ville assez pauvre mais où il faisait bon vivre, où l'on pouvait flâner dans les rues à toutes heures du jour et de la nuit. En 2001, j'ai retrouvé une ville pauvre, sale, où le couvre-feu s'instaure dès la fermeture des magasins du centre ville. Pas de théâtre, de cinéma, peu de restaurants souvent déserts. Dans certains quartiers on n'ose plus passer. Il eut été facile, le prix de l'immobilier étant bas, de démolir les vieux quartiers sans intérêt mais idéalement situés, par exemple entre la Madeleine et le boulevard d'Angleterre, et de les remplacer par des jardins publics, musées, ayant des vues magnifiques sur la plaine de l'Orb. En même temps reloger les habitants dans de coquets lotissements reliés au centre ville par de nombreuses lignes de bus, sans rêver de tramways. Actuellement, on pourrait au moins faire respecter les règles élémentaires de circulation et de stationnement. On pourrait aussi entretenir les rues et les trottoirs. Ce que j'aime à Béziers : Le soleil, la mer proche, l'arrière pays. Ce que je n'aime pas à Béziers : Ce qu'on a fait de la ville. Son triste déclin.
L'ouest de l'Hérault est-il oublié ? : Cette ville a sans doute énormément de potentiel, mais comme elle est peu accueillante, de part les bouchons, le manque de stationnement et les commerçants trop souvent "amers", je reste souvent dans la périphérie des centres commerciaux, voire même je pousse jusqu'à Narbonne, ville semble-t-il, plus dynamique et avec des espaces de liberté plus conviviaux. Ce que j'aime à Béziers : Le centre ville pour les balades, l'arrière-pays et la mer. Mon petit boucher (parti à la retraite), ma boulangère et le plateau des poètes... Ce que je n'aime pas à Béziers : La délocalisation de certains services publics vers Montpellier. Le manque de fluidité de la circulation automobile. Le caractère de beaucoup de commerçants, la saleté et la puanteur des rues perpendiculaires aux grands boulevards...
Une ville déséquilibrée : Cette ville est agréable pour les moins de 40 ans, dès lors que l'on connait les règles à respecter et les points à éviter pour pas avoir d'ennuis. Au delà de cet âge, vous serez un peu vulnérable aux débauches de la ville. Ce que j'aime à Béziers : Son climat, chaleur et ouverture des gens du Sud, à 15 min de la mer, pôle commercial très correct (en périphérie de la ville - Beziers EST), entre Montpellier et Narbonne : villes actives (20 à 45 min). Ce que je n'aime pas à Béziers : Manque d'entreprises (peu d'emplois), ville dangereuse à partir de 19h pour tout le monde, tout le temps pour les plus de 40 ans, certains quartiers totalement hostiles, trop de délinquance, saleté des rues, mauvaises odeurs, attention aux arnaques de toutes sortes, le Sud attire tout et n'importe quoi.
Ailleurs ce n'est pas toujours mieux ! : Je suis biterrois de naissance et j'aime beaucoup ma ville. Ce que j'aime à Béziers : J'aime beaucoup les rues anciennes du centre ville, tortueuses et souvent accidentées, on se croirait parfois dans certains quartiers de Béziers au fin fond de la Sicile ou d'un pays méditerranéen assez lointain. Je trouve le quartier de la cathédrale très beau, ainsi que le centre ville en général. J'aime aussi le quartier du Capnau derrière la Madeleine. Je trouve les halles très belles, ainsi que le théâtre ou le Plateau des poètes. J'aime aussi l'architecture haussmannienne que peu de villes en France peuvent s'enorgueillir de posséder. J?aime aussi le Canal du Midi, les Ecluses et le quartier Saint-Jacques. J'aime aussi les rues en pente. La mer à 15 minutes du centre ville. Ce que je n'aime pas à Béziers : Les crottes de chiens sur les trottoirs, les conteneurs à poubelles devant les immeubles, plein de sacs poubelles qui débordent, les espaces verts mal entretenus et le manque d'originalité dans le choix des essences (peu de palmiers, de plantes exotiques alors que le climat s'y prête, voir le Plateau des Poètes, mal entretenu et sale). La saleté de la ville en général et la saleté de certains biterrois en particulier.
Le sud, pas que du bon : Il y a le ciel, le soleil et la mer... Ce que j'aime à Béziers : Le soleil, la mer proche, l'arrière-pays. Ce que je n'aime pas à Béziers : La saleté des rues, l'insécurité même en plein jour sur les allées, le manque de civisme des automobilistes, les habitants face aux gens d'autres régions.
Avis d'un touriste de passage : C'est mon avis, après y avoir passé huit jours. Ce que j'aime à Béziers : Les allées, les écluses de Fonsérannes, la Cathédrale, la rue de la République et ses commerces, le quartier piétonnier en journée, le plateau des poètes. Ce que je n'aime pas à Béziers : Les déjections de chiens sur les trottoirs, l'odeur, dans certains rues, des eaux usées se déversant dans les caniveaux, le quartier face à la nouvelle Poste. L'insécurité en général.
Le soleil oui, mais... : Ville sale, étouffée par un mauvais plan de circulation, trop polluée par les usines de proximité. C'est une ville qui pourrait être sympa avec une politique d'aménagement tournée vers la population, pas vers les investisseurs. Ce que j'aime à Béziers : Le climat, les villages qui remplacent la "banlieue", la proximité avec la mer, les Cévennes et les Pyrénées. Ce que je n'aime pas à Béziers : Son côté "sale", le manque de mise en valeur du centre, le sans gêne, voire le mépris, de certains, sur la route comme en ville, et surtout sa pollution atmosphérique. Combien de malades ou cancéreux dans 10 ou 20 ans.
Vie agréable à Béziers : PATRIMOINE riche et bien géré. Amélioration de l'habitat. Beaucoup de travail fait par la municipalité pour améliorer la qualité de la vie, le manque de créations d'entreprises. Ce que j'aime à Béziers : Son Histoire - son climat - sa vie agréable - l'activité des associations nombreuses. Ce que je n'aime pas à Béziers : Trop de circulation en ville, laisser-aller des automobilistes qui font n'importe quoi. Police municipale trop peu nombreuse dans les rues.
Un peu de sérieux : C'est une Ville qui pourrait être plus agréable si la sécurité était respectée, et si nos trottoirs était libres, les passages pour piétons respectés et adaptés. Ce que j'aime à Béziers : Les Arènes, la Cathédrale, les écluses, le centre Ville, les Allée, les halles, ces Marchés au fleurs et surtout le Climat pour nous les retraités. Ce que je n'aime pas à Béziers : Trottoirs servant de parking au autos, ses vitesse excessives des voitures et motos, la propreté, le manque de civisme pour les crottes.
Béziers ville agréable ??? : Béziers on y vit souvent par nécessité et non par envie. Ce que j'aime à Béziers : Son climat, ses lieux dits touristiques (écluses, canal du midi, cathédrale, musées...). Son implantation géographique. Ce que je n'aime pas à Béziers : La saleté, certes présente dans beaucoup de ville, mais pas seulement due aux chiens... Les humains savent bien eux-même pourrir cette ville... Le manque de places de stationnement (à moins d'avoir son porte feuille à la main toutes les 20 min pour alimenter l'horodateur !). Le manque d'amabilité de certains commerçants...
Ce que j'aime à Béziers : Ce que j'ai aimais : TOUT. Ce que j'aime, son histoire. Ce que je n'aime pas à Béziers : La ville de Beziers est morte, d'une mort lente et douloureuse. Aujourd'hui Beziers est sale, triste voir sinistre, comme tous ses environs. Vivement la résurrection de la région, Beziers en vaut la peine, ses environs aussi !
Beziers la ville grise : Une ville qui mérite mieux. Ce que j'aime à Béziers : Sa situation géographique, son architecture, ses musées. Ce que je n'aime pas à Béziers : L'aspect "ville à l'abandon", le manque de civisme des habitants, la "désertitude" du centre ville ainsi que la résignation vis à vis de cette situation des gens qui y travaillent.
Que de merveilleux souvenirs ! : J'ai lu certains commentaires et j'avoue ne pas reconnaître cette ville simple et magnifique gravée encore dans ma mémoire. J'avoue que je n'y suis resté que quelques semaines. Mais assez pour me séduire et me faire apprécier des beautés différentes de Paris ou d'autres grandes villes européennes. Ce que j'aime à Béziers : C'était la gentillesse d'un couple que je venais à peine de connaître... Le sérieux et le dévouement de Nicolas pour sa ville et son entreprise. Les p'tits restos, les promenades le soir, la brise la nuit, les odeurs champêtres. Et puis, les musées, la cathédrale, les bouquinistes au centre-ville et surtout les gens là-bas, oui tous ces gens que j'ai trouvé extraordinaires... Je garde un souvenir merveilleux de cette ville qui m'a accueilli pour mon stage. Ce que je n'aime pas à Béziers : A vrai dire, je ne suis pas resté trop de temps pour m'ennuyer et m'attarder à trouver des défauts à cette ville. Et quand on est nord-américain, l'Europe a toujours un goût exquis. Ceci étant dit, chaque ville a ses zones de faiblesses ou ses irritants selon certains. Montréal n'échappe pas à cette règle. Mes souvenirs remontent à l'an 1994 et je vivais pleinement mes vingt ans. Merci encore Béziers et surtout merci à toi Nicolas de m'avoir permis de faire ce stage dans ton imprimerie.
On aime ou pas : J'ai vécu dans de nombreuses villes. On trouve tout mieux que BEZIERS... au début puis il nous tarde de rentrer dans cette bonne vieille ville. Je pense que le français n'est jamais content, jusqu'au moment où il se dit... c'est pas mieux ailleurs, en fin de compte on est pas si mal à BEZIERS. Ce que j'aime à Béziers : Une petite ville, la mer et la campagne à proximité, des lieux à visiter, des réseaux routier et aérien intéressants, la population sympathique. Ce que je n'aime pas à Béziers : LE VENT.
Un potentiel inexploité : Béziers ne sait pas tirer profit de son potentiel. Il suffit de comparer avec Montpellier ou même Narbonne pour constater le manque de dynamisme évident de cette ville. Ce que j'aime à Béziers : Le cadre, la région, l'histoire et les monuments. Ce que je n'aime pas à Béziers : La paupérisation du centre ville, le manque de dynamisme, l'absence de propreté, l'habitat en manque de rénovation, les difficultés de circulation, le manque d'animation, l'aspect culturel négligé, la disparité sociale, l'élitisme ambiant.
Avis sur cette ville : Ville qui demande à se développer encore dans le tertiaire et le tourisme. Ce que j'aime à Béziers : La proximité de la mer - montagne. Ce que je n'aime pas à Béziers : Il manque des universités.
Pauvre Béziers : J'y suis née, je suis tellement désolée de voir le centre ville qui meurt à vitesse grand V, prenons exemple sur Narbonne, Perpignan qui sont des villes où l'on a plaisir à se promener et y faire des achats, espace-liberté sur Narbonne, pourquoi pas sur Béziers ? Il n'y a pas que les centres commerciaux qui devraient être attirants... réglez les parkings trops chers, les façades sales, les rues inodorantes, les commerces qui plient, pas assez d'espaces verts, de petites places sympa de beaux magasins où l'on aimerait s'attarder, le centre devrait être piétonnier fleuri, faites venir des jeunes, pas assez d'écoles et d'universités, il n'y a pas assez de JEUNESSE... on respire, et on est tourné vers l'avenir quand on se promène sur Montpellier, Séte, Narbonne, alors pourquoi pas Béziers, fleurissez et entretenez vos balcons et façades. Ce que j'aime à Béziers : Son histoire, sa cathédrale (en mauvais état) son centre historique, ses allées Paul Riquet, ses beaux immeubles Haussmanniens témoins que avant Béziers était riche..., son parc des Poètes, son petit théâtre, son canal du midi, le quartier en parti rénové du Port Neuf, son IUT, son Université, l'Orb qui traverse une partie de la ville et devrait être un atout (pourquoi pas navigable ?) vers la mer. Ce que je n'aime pas à Béziers : Les façades minables, sales, les balcons rouillés, les belles portes des immeubles mal entretenues, les rues trouées et dans un état lamentables, les rues sales et mal odorantes, le couvre-feu, le chômage, l'abandon du centre ville, je n'y vais plus depuis longtemps, parkings trop chers et impossible de se garer
Dommage : Béziers pourrait être mieux si c'était plus propre et mieux sécurisé. Ce que j'aime à Béziers : Une jolie ville ancienne mais pas entretenue. Ce que je n'aime pas à Béziers : L'insécurité permanente.
Ville toujours critiquée : La ville de Béziers est certainement la ville la plus méditerranéenne de la région Languedoc Roussillon, avec ses rues étroites dans le centre ville (le plus grand de la région !), le linge qui sèche au fenêtres, le quartier Saint-Jacques, vers les anciennes arènes, le quartier du Capnau, on se croirait dans une ville du sud de l'Italie ou parfois même à Lisbonne. La municipalité a fait beaucoup d'efforts ces dernières années, belles façades colorées, immeubles haussmanniens ravalés, portes cochères repeintes, rues pavées, etc... Franchement, arrêtez de parler tout le temps de Narbonne, je m'y suis rendu récemment, la ville est minuscule, le centre ville hyper petit, la propreté n'est pas mieux qu'à Béziers, je trouve Béziers beaucoup plus majestueuse, quant à Montpellier, franchement, Béziers n'a pas à rougir, bien au contraire. Béziers n'a pas eu la chance comme Montpellier d'avoir des universités et autres hôpitaux, qui ont drainé vers elle de nombreux habitants. Heureusement cela est en train de changer, arrêtez de penser qu'ailleurs c'est mieux ! Ce que j'aime à Béziers : L'architecture de la ville, le centre ancien en général, la proximité de la mer, son climat très agréable. Ce que je n'aime pas à Béziers : Effectivement, le problème majeur de Béziers c'est la propreté en centre ville, notamment les crottes de chien très nombreuses, il faudrait verbaliser les propriétaires de chiens, à présent seule répression peut faire changer les choses ! Les espaces verts peu mis en valeur et mal entretenus, la végétation toujours identique, manque d'originalité dans le choix des essences, pas ou très peu de palmiers, contrairement aux autres villes de la région.
Biterrois et fier de l'être : Depuis une dizaine d'années, Béziers connait un essor indégnable, il y fait bon vivre, toutefois il y a certaine lacune. Les infrastructures sportives sont insuffisantes, (stade nautique vétuste, pas de patinoire...). L'emploi est sinistré, certains quartiers sont à la limite de l'insalubrité, ou tout au moins donnent une impression de saleté. Ce que j'aime à Béziers : La proximité de la mer, les allées Paul Riquet, la cathédrale, le canal du midi, le parc des poètes, sa douceur de vivre. Ce que je n'aime pas à Béziers : Le manque de vigueur du centre villle, certaines rues commerçantes se désertifient, le stationnement y est difficile. L'absence d'animation culturelle, notamment de cinémas (à 10km).
A l'abandon... : Une ville qui a un sacré potentiel, que ce soit architectural ou par sa situation mais qui est laissée à l'abandon depuis trop d'années et qui se dégrade à vitesse grand V. Ce que j'aime à Béziers : Les allées Paul Riquet, les ponts, les écluses, les petites ruelles du centre ville, sa situation géographique. Ce que je n'aime pas à Béziers : La saleté du centre ville (il faut même se boucher le nez pour circuler dans les parkings sous terrains), de ne pas s'y sentir en sécurité, les entrées de villes affreuses et peu accueillantes, une architecture pas mise en valeur.
Très déçue : Arrivée du mon département du Jura, je suis venue au soleil pour différentes raisons. Entre l'Est et le Sud tout un monde sépare ces deux départements. Le Jura est propre, accueillant beau... Béziers est tout le contraire. Ce que j'aime à Béziers : Les Allées Paul Riquet, et encore quand elles ne sont pas envahies par les chiens et les clochards. Les Ecluses, charmant lieu de promenade. la Cathédrale belle architecture à voir et revoir. Ce que je n'aime pas à Béziers : La saleté de la vile. Les rues complètement défoncées dans lesquelles l'on est obligé de faire du slalom. Ceci est la plus grande honte de cette ville, la seule ville en France où j'ai rencontré des rues pareilles. Les entrées de la ville où l'on ne voit que de l'herbe sur les côtés et pas une fleur... Lamentable !
Gens sales, ville sale : Belle architecture. Mérite d'être entretenue et mise en valeur. Mérite aussi d'être bien fréquentée. Quelques fois, il n'est pas très rassurant de se promener sur l'Allée Paul Riquet. (clochards et chiens). Ce que j'aime à Béziers : Sa situation géographique, son architecture, son caractère bien du sud. Ce que je n'aime pas à Béziers : Les déjections en général, la mauvaise odeurs, les clochards, les prostituées le soir et les ivrognes.
A quand la fin de la dechéance : C'est une désolation pour un vieux Biterrois qui a connu jadis une ville splendide,et qui constate comment incompétence et gabegie ont pu démolir cette ville. Ce que j'aime à Béziers : Son site et le peu de monuments entretenus Le contact avec les vieux français qui y vivent. Ce que je n'aime pas à Béziers : La devise "beziers ville propre" de la Mairie contraste étrangement avec la réalité qui est: salete insécurité non entretien des rues,des espaces verts.
Ville agréable... mais... : Retraité dans la région depuis 2 ans, j'aime cette ville et surtout y faire mes emplettes et des balades. Ce que j'aime à Béziers : Son histoire, l'architecture de la vieille ville, ses sites touristiques (le canal, les écluses...). Le climat généreux, la proximité de la mer et les prix tout à fait corrects pratiqués par la majorité des commerçants comparés à ceux des villes du bord de mer qui prennent les retraités résidants pour des nantis ou des Américains. (Il faut le dire !). Ce que je n'aime pas à Béziers : Un manque flagrant de civisme en général quand à la propreté et à la circulation automobile, stationnements anarchiques sur les trottoirs (mais ce n'est pas qu'à Béziers rassurez-vous ! Biterrois). Certaines incohérences de priorité sur des rues à forte circulation, pour cela je suppose qu'il doit être très difficile à un habitant du centre de rejoindre le canal à vélo sinon au péril de sa vie, dommage car cette activité le long du canal est un véritable enchantement.
Impressions d'une première visite : Parcourant à pied le canal du midi de Toulouse à Sète, j'ai fait halte, cette fin août, à Béziers. Ne connaissant pas la ville, j'ai consacré la demi journée dont je disposais pour effectuer une visite du centre historique. Ce que j'aime à Béziers : La merveilleuse perspective de la ville haute depuis le Pont Vieux, le soir, quand le soleil décline... La cathédrale, bien sûr (et notamment la vue exceptionnelle que l'on a du haut des tours), l'église Saint-Jacques et son quartier, les écluses et le pont canal sur l'Orb... Ce que je n'aime pas à Béziers : Rejoindre le centre ville à pied depuis le canal relève du parcours du combattant : pas de signalétique, pas d'itinéraire piéton, échangeurs routiers à franchir, zone en travaux... La rampe d'accès à la ville haute (près d'un kilomètre) est désespérante de banalité : bitume, trottoirs ciment, traitement paysager inexistant... Certains quartiers de la ville "basse" sont d'une saleté repoussante et sont quasiment à l'abandon : façades lépreuses, odeurs nauséabondes, poubelles qui débordent, stationnement anarchique sur les trottoirs... Mais surtout : les rives du canal du Midi à la sortie de Béziers, depuis le pont canal, et ce, sur 5 km au moins, ont l'aspect d'une véritable décharge à ciel ouvert. Tout au long de l'itinéraire du canal, je n'ai rencontré un secteur aussi sale et aussi négligé, ce qui donne une image peu flatteuse de Béziers pour les usagers du canal (et beaucoup sont étrangers...). Je pensais qu'un ouvrage classé au patrimoine mondial de l'humanité méritait, pour le moins, de la part des villes riveraines qui profitent de ce patrimoine exceptionnel, un minimum d'entretien et d'attention. Dommage pour Béziers !
Ce que j'aime à Béziers : Les maisons anciennes, les petits quartier de l'ancien Béziers, les seules allée Paul Riquet ou il fait bon si promener, l'Orb, le pont vieux, le canal du midi, les neuf écluses. Ce que je n'aime pas à Béziers : Les nouvelles constructions qui vont supprimer l'ancien Béziers, la voirie, trottoir, rue, l'entretien est inexistant, pas de service technique ! Nettoyage, que fait on ! Pour une ville touristique, bravo (je parle de Béziers l'ancien).
Fière de l'être malgrè tout ! : J'aime ma ville même si aujourd'hui question propreté et délinquance ça laisse à désirer ! Je trouve que la ville a beaucoup fait ces dernières années. Mais il y a beaucoup de travail encore comme entretenir la ville et faire en sorte que la délinquance soit moins forte. Ce que j'aime à Béziers : J'aime les arènes, les vieux bâtiments qui sont au fur et à mesure rénover et dont on découvre la beauté. Le centre ville qui malheureusement meurt peu à peu. Son histoire... Ce que je n'aime pas à Béziers : La saleté et la délinquance ! Je tiens à souligné que la propreté ce n'est pas que les gens qui ont des chiens mais les personnes elles mêmes ! Car pourquoi pénaliser les propriétaires de chiens et pas toutes ces personnes qui jettent des papiers par la fenêtre des voitures...
Béziers c'est super : J'aime bien Béziers j'y habite de puis un an j'y vois pas mal de bons côtés ,beaucoup d'associations ,de spectacles le centre villes s'améliore. Ce que j'aime à Béziers : Quelques rues sales les gens qui ont des animaux ( des chiens ) n'ont aucun respect ,ils laissent leurs chiens faire leurs excréments sur les trottoirs dans les passages,comme les devants d'entrée ,devant les écoles ,les fenêtres des gens franchement le civisme a Béziers y en a pas beaucoup. Ce que je n'aime pas à Béziers : Les excréments d'animaux sur les trottoirs et dans les rues,les sorties d'école devant chez moi c'est tout les jours,les hommes qui urinent trop souvent c'est dégoûtant ,dommage car la ville fait tout son possible pour le bien être des citoyens.
Civisme inexistant, Saleté : Mon mari et moi avons emménagé à béziers il y a de cela 5 mois. Le choix de cette ville a été fait car elle était abordable en ce qui concerne l'immobilier. Première impression : une ville basse aux odeurs nauséabondes, laissée à l'abandon. Les quartiers plus récents sont acceptables. Ce que j'aime à Béziers : Le soleil, le prix des loyers, la proximité de la mer. Ce que je n'aime pas à Béziers : L'incivisme de ses habitants : enfants comme hommes adultes urinent n'importe où (contre les arbres, devant et même dans les cages d'escaliers d'immeubles...) un nombre incalculable de fois. Le non-respect des caisses prioritaires (enceinte de 8 mois et demi je me devais de faire la queue dans le plus grand mépris général) je n'ai jamais vu cela ailleurs. Mauvaise signalétique routière, trottoirs à certains endroits inexistants et quand ils existent ils sont crevassés et sur lesquels rouler avec une poussette relève du parcours du combattant, les voitures garées n'importe où (trottoirs, passages piétons). La façon de conduire de ses habitants : refus de priorités systématiques, le clignotant semble être une commande inconnue dans ce coin de la france, l'incivisme toujours (rétroviseurs de voitures en stationnement volontairement arrachés, pare-chocs défoncés... En bref, dans moins de 3 mois nous déménageons et ne comptons plus remettre les pieds dans cette ville. Notons que j'ai habité nice, marseille, lyon, près de bordeaux, en ile-de-france, et nulle part ailleurs qu'ici je n'ai été choquée par une ville.
La honte : Je n ai jamais vu une ville aussi infâme, une honte à ciel ouvert indigne des Biterois. Ce que j'aime à Béziers : Cameron, ou je travail, seul endroi "propre". Ce que je n'aime pas à Béziers : Tout le reste, même les monuments sont délaisse... Et je ne parle même pas de la délinquance !
Vive Béziers ! : Je trouve l'avis de benjamin et de certains autres non seulement faux mais totalement injustes. La ville de béziers est tout d'abord très belle et le maire a fait beaucoup ces dernières années pour l'embellir davantage et la rendre plus agréable. Je ne sais pas si nous parlons de la même ville avec ce monsieur. Comme partout il y a des choses négatives, mais pas plus qu'ailleurs ! Le centre ville est l'un des plus beaux des villes du sud de la france. Ce que j'aime à Béziers : Le centre ville avec ses rues typiques et ses beaux immeubles et belles églises, les allées paul riquet, le canal du midi, les neuf écluses etc... La mer à 10 kilomètres et des plages magnifiques au sable blond ! Ce que je n'aime pas à Béziers : Les gens qui critiquent tout le temps béziers !
Beaucoup de problèmes : Problèmes sur les accès handicapés, logement adapté, insécurité, certains riverains très sales. Ce que j'aime à Béziers : Son histoire, sa culture, sa position géographique. Ce que je n'aime pas à Béziers : L'insécurité, le manque de soutien a l'handicap.
Pire ville d'Europe : J'y ai en partie grandi et je peux témoigner sur sa morosité (économique, culturelle et dans tout les domaines), la ville n'a aucun point positif elle est vraiment très sale, les bâtiment sont dans un état de délabrement lamentable, il n'y a rien a y faire, elle n'est peuplée que de gens sans aucun intérêts, qui ne s'intéressent a rien. Ce que j'aime à Béziers : Rien. Ce que je n'aime pas à Béziers : Tout.
Béziers ville navrante : Si l'on a connu d'autres villes en France, on ne peut qu'être déçu lorsqu'on vient vivre ici ! Lors d'un sondage pour les municipales, on recensait 2 catégories de gens, ceux qui sont venus pour le travail, et ceux qui ont envie de partir ! C'est assez révélateur. Ce que j'aime à Béziers : Le climat, l'arrière pays, la proximité de la mer. Vous pouvez vous échapper rapidement sur Montpellier, Barcelone etc. Le temps d'un weeekend ! Ce que je n'aime pas à Béziers : La mentalité des gens qui restent très incivils. La saleté de la ville est assez surprenante, à se demander si il existe ici un service de nettoyage ! Le manque d'ouverture d'esprit. Certains village de moins de 5000habitants sont plus "modernes". Mes parents qui venaient me voir de temps en temps dans mes différents lieux de résidence en France, sont aussi accablés par la mauvaise impression que dégage Béziers au premier abord. Discutez en autour de vous, vous verrez ! Et je ne parle pas de l'insécurité, si vous avez l'occasion de venir à la Féria (évènement planétaire pour tout bon Bitterois qui se respecte !). Un conseil, partez avant la fin. La liste est longue, même si je le reconnais, des progrès ont été fait.
Une décharge à ciel ouverte : Routes défoncées, espaces verts non entretenus, centres commerciaux laissés à l'abandon (on se croirait revenu en 1980) incivilité des gens, aucune cohérence dans son architecture ; une expansion et une politique de la ville complètement absurde qui tend à une désertification du centre, aucune projection dans l'avenir ; ne parlons pas du développement durable... Je m'étonne quand André s'offusque des commentaires des gens qui vivent ou travaillent sur Béziers ! Hallucinant ! Ce que j'aime à Béziers : Les environs... Le patrimoine historique bien que masqué par un entretien déplorable, par une gestion des quartiers déplorables. C'est une ville qui pourrait être la perle du Languedoc, mais qui fait tout pour ne pas l'être. Ce que je n'aime pas à Béziers : La non réactivité de la mairie qui n'a pas bougé depuis plus de 25 ans et qui ne s'étonne pas en ayant les derniers sondages sur l'emploi, la sécurité, le cadre de vie... Que le solde démographie soit déplorable ! La seule ville de la région qui perd ses habitants.
Beziers c'est bien, vraiment : Je suis parisienne et bitteroise depuis 10 ans Béziers jouit d'une réputation qui n'est pas la sienne... Tout est sympa a Béziers. Ce que j'aime à Béziers : Promiscuité de la mer, la montagne, l'Espagne, de superbes quartiers résidentiels, de beaux centres commerciaux. Ce que je n'aime pas à Béziers : Quelques quartiers mal fréquentés mais normal pour une ville de 70000 habitants, étiquette qui ne part pas; des personnes parlent de Béziers sans jamais y avoir mis les pieds, c'est lamentable !
Une si belle ville : C'est une belle endormie. Tous les Biterrois de mon âge (je suis retraitée) se souviennent de la bonne ambiance des allées paul riquet où nous nous retrouvions, mais soyons justes et n'oublions pas que depuis cette époque l'habitat a été amélioré. Il y avait une population ouvrière modeste qui vivait dans des logements quasiment insalubres (quartiers capnau- st aphrodise st-jacques). Ce que j'aime à Béziers : C'est une ville splendide levons les yeux sur ses magnifiques façades le vieux Béziers possède des trésors. Ce que je n'aime pas à Béziers : Comme tous les intervenants la saleté et l'incivisme mais plus que tout l'endormissement presque la mort du centre ville avec des commerces grilles baissées et éteintes dès 19 heures. Comment une ville peut vivre dans ces conditions quant au carrefour de l'hours je crains que cela soit la mort définitive du centre et probablement un fiasco pour cet ensemble commercial excentré et gigantesque.
Biterroise depuis 10ans : Ville agréable, mais beaucoup d'incivilité, pas assez fleurie, rues pas très propres, ces habitants doivent réagir pour embellir cette ville. Ce que j'aime à Béziers : Ville proche de la mer, avec un passé riche mais certainement méconnue de ces habitants dommage. Ce que je n'aime pas à Béziers : Ville qui a besoin de voir plus de verdure et fleurir.
De mieux en mieux : Biterrois expatrié à Paris, je reviens plusieurs fois par an dans ma ville. Je vois les transformations, contrairement à ceux qui y vivent toute l' année. La ville de Béziers est en train de sortir du marasme dans lequel elle se trouvait ces dernières années. De nombreux projets sortent ou sont déjà sortis de terre, le polygone près de la gare, la médiathèque André Malraux, la nouvelle piscine olympique, les i. U. T. Etc.). Il reste à faire à mon avis, une grande étude dans le centre ville afin de revoir la circulation dans certains quartiers. Réorganiser la gare avec une entrée du côté du canal du midi en utilisant les locaux du sernam pour en faire une grande gare. La création d'une gare routière dans ce secteur et des navettes de bus pour le centre ville plus fréquentes. Pourquoi ne pas créer un tramway qui irait d'est en ouest en passant par le centre. Revoir le marché du vendredi et le déplacer plus près des halles, dans l'axe rue de la république, rue flourens- mairie, ainsi on créerait une dynamique pour les halles qui sont magnifiques et qui déclinent depuis des années faute de clientèle. Ce marché en plein centre ville dynamiserait le quartier avec la proximité de la place de la madeleine qui est si belle. Ce que j'aime à Béziers : La beauté de la ville en général, surtout les quartiers anciens si typiques. Le climat agréable, pas trop venteux, avec des brises marines souvent en été. La végétation méditerranéenne. Ce que je n'aime pas à Béziers : Comme dans de nombreuses villes, le manque de respect de certains habitants envers leur ville et qui la salissent en jetant des encombrants dans la rue, les propriétaires de chiens qui ne sont pas civiques, le manque d'entretien parfois des espaces verts et le manque d'originalité dans le choix des végétaux.
Quelle deception ! : Fin juin, enfin quelques vacances. Avec ma femme nous décidons de partir vers la méditerranée, habitant à Bordeaux, nous ne connaissons pas cette région. Nous arrivons samedi et vite à la plage. Ce n'est que dimanche soir que nous nous décidons à aller sur Béziers, et là surprise ! Voiture garée sur les trottoirs, dans les ronds points, une puanteur omniprésente, aucun restaurant ouverts, les automobilistes qui nous klaxonnent parce qu'on ne roule pas assez vite, enfin bref on retourne à l'hôtel. Le lendemain nous sommes retournés dans le centre à l'office de tourisme, enfin des gens sympas. Nous découvrons rapidement qu'il n'y a rien à faire ou à visiter. La seule piscine du coin est en cours de vidange. En effet les quelques visites proposées tournent autour de bâtiments délabrés. On est mercredi et on va écourter notre séjour et finir les quelques jours qui nous restent chez nous dans une ambiance plus sympa. Ce que j'aime à Béziers : La proximité de la mer et le beau temps. Ce que je n'aime pas à Béziers : Tout, je déconseille totalement cette destination. Dans quelques années peut-être, au vu de tous les chantiers en cours...
Béziers : Béziers est une ville sale, les routes sont dans un état lamentable. Peu de respect des autres surtout lorsqu'on circule en voiture ou à pieds. Les taxes (foncières et habitation) sont dissuasives ! Ce que je n'aime pas à Béziers : L'état des routes (propreté et entretien) beaucoup de routes sont en mauvais état (routes affaissées, trous...). Quasiment 3 ans d'attente pour avoir une place en crèche !
Moche ! : Béziers est une ville où les gens sont accueillants, avec une nature proche et un environnement remarquable (mer, montagnes a moins de 20 km de rayon). Mais cette ville est horriblement moche : l'architecture à grand besoin d'être rénovée ! Il y a extrêmement peu de parcs et d'espaces verts, d'arbres, la pollution est dense. Les embouteillages monstres sont presque un cauchemar, notamment le samedi. L'architecture est affreuse et a grand besoin d'être rénovée. Les chantiers et les logements sociaux sont bien trop nombreux, et se voient 2000 km à la ronde. Le vent est horriblement fort. Avec tout cela, on a l'impression vraiment très forte et atroce d'étouffer et d'un manque crucial d'air pur. Ce que j'aime à Béziers : Le climat (sauf le vent) le soleil, la plage et la montagne qui sont idéalement proches. Les gens assez accueillants et quelques rares quartiers très sympa. Ce que je n'aime pas à Béziers : ...
Belle ville ensoleillée : Une ville agréable avec de beaux monuments et de très jolis parcs. Le centre ville est grand pour une ville de cette taille. Ce que j'aime à Béziers : Sa position géographique à 10 km à peine de la mer, la montagne toute proche et la campagne environnante qui est très belle avec tous ces petits villages. La ville est très jolie avec ses petites places et rues piétonnes. La cathédrale majestueuse et gigantesque sur son acropole, ainsi que le canal du midi et les 9 écluses. Une ville vraiment très agréable pour ceux qui recherchent une certaine qualité de vie. Ce que je n'aime pas à Béziers : Parfois, certains quartiers sont un peu sales.
Béziers est une ville agréable : Je trouve que Béziers est une ville agréable, qui bouge. Elles est très bien placée géographiquement. Elle a plein de qualités, je suis fière d'y habiter. Beaucoup de gens la critiquent, mais si on la compare a d'autres villes de France, je pense qu'elle doit se placer plutôt bien. Ce que j'aime à Béziers : Les espaces verts, les jardins publics sont tranquilles. Les animations même si c'est de moins en moins bien pour certaines fêtes (exemple : la fête du canal du midi ) les commerces sont pas mal il y a beaucoup de choses a visiter, et c'est souvent à un prix accessible. Le nouveau centre commercial au rond-point de l'Hours va être certainement très bien même s'il fera peut-être de l'ombre aux petits commerçants du centre-ville. Il y a de plus en plus de chanteurs, de personnes connues qui viennent à Béziers faire des concerts, notamment à la salle Zinga-Zanga je trouve que la feria s'améliore d'années en années, même si (comme partout) il y a toujours quelques "dérapages" j'aime encore plein de choses mais je ne vais pas tout marquer =d. Ce que je n'aime pas à Béziers : Les rues sont très sales, ce qui en fait une des villes les plus sales de France en 2007... =s ( ça s'est amélioré, depuis ? La sécurité : il n'y a pas vraiment de gros incidents mais parfois on ne sais pas trop si on est en sécurité. Peut-être un peu trop de pollution en centre-ville... Quand on va en centre-ville, difficile de respirer de l'air pur... Mais d'un côté c'est normal on coupe de plus en plus d'arbres (exemple : à la place de la médiathèque, il n'y a quasiment plus aucun platane, le peu de palmiers qu'il y a ne servent pas a grand chose, à la poste, beaucoup d'arbres ont été coupés...) point de vue sport, ce n'est vraiment pas terrible... =/ville/ dans les zones d'activité commerciales, je trouve qu'il y a certains magasins ou il n'y a pas assez de choix et parfois, on ne trouve pas ce que l'on veut.
Réponse à des commentaires : J'ai vu le commentaire de Paul P. de Pézenas et je voudrais dire que la population de Béziers a considérablement augmenté (et non pas diminué) ces 5 dernières années (environ 100 00 habitants de plus) ce qui fait qu'il y a maintenant environ 80 000 habitants. Ce que j'aime à Béziers : ... Ce que je n'aime pas à Béziers : ...
A éviter : Ville avec forte délinquance malgré la destruction des cité, les habitants sont pas accueillant. La sécurité est très absente, la police aussi est pas très active. Absence d'animation, activité etc. La ville est déserte le soir. Le centre ville est très pauvre en commerce les seuls commerces intéressants sont très restreints. Rien à dire sur la qualité des collège / lycée dans se domaine nous somme vraiment gâté, concernant les fac, il n'y a n'a qu'une. Donc pas très top. La ville en elle-même est pas jolie, les maisons sont déplorables, murs sales etc. Par contre il y a de très beau monument a visité, mais reste en nombre limité. Je dis tout simplement ville encore démodés, mais qui est en voie d'expansion (au vu de tous les travaux en cours). Conclusion : à éviter ou sinon aller dans les villages d'à coté qui sont largement plus animé, beaucoup plus propres nouveaux etc. C'est un ennui total, donc pour ceux qui aiment s'amuser, je vous préviens c'est pas pour vous. Ce que j'aime à Béziers : Presque rien, même étant natif de Béziers, il n'y a rien qui m'a marqué en particulier dans cette ville, à part certains monuments jolis. Ce que je n'aime pas à Béziers : Absence d'animation / activité absence de commerces intéressants ville avec beaucoup de clochard ville très sale / mur sale etc. Pas grand chose à faire la liste est longue.
Que d'injustice : Je suis étonné des commentaires laissés par certains. Nous n'avons pas dû visiter la même ville. Ce que j'aime à Béziers : Le centre ville est très bien mis en valeur et est superbe. Le quartier de la cathédrale, des halles, les allées Paul Riquet sont magnifiques. En résumé, j'aime tout dans cette ville. Quant à la délinquance il n'y en a pas à mon avis davantage que dans d'autres villes de la même importance. Pour finir la mer à 10 kilomètres et un climat merveilleux ! A part ça, je pense que l'on fait des jaloux. Ce que je n'aime pas à Béziers : Parfois il est vrai que certains quartiers sont un peu plus sales que d'autres. Les biterrois qui sont en général assez pessimistes et dénigrent systématiquement leur ville sans jamais en être partis et qui ne voudraient pour rien au monde en partir !
La Belle Endormie : Très belle ville avec une qualité de vie dans la bonne moyenne des villes de cette taille. 2 points noirs : la propreté, la vitalité économique,. Ce que j'aime à Béziers : Le climat, la tranquillité (trop peut-être) une ville qui pourrait être encore plus attrayante sur le plan économique. Ce que je n'aime pas à Béziers : Les commerçants du centre ville pas du tout accueillants. La mentalité de la ville qui mise essentiellement sur le 3ème âge (son électorat). L'état lamentable de la voirie.
Ce que j'aime à Béziers : Une (petite) partie du centre historique avec rues commerçantes, belles places, allées P. Riquet, plateau des poètes, zones commerciales suffisantes, accès routiers correct. Ville encore à taille humaine. Ce que je n'aime pas à Béziers : Une (grande) partie du centre historique et le centre ville plus globalement qui est sale, insalubre, pourri, pas entretenu, abandonné, déserté. Aucune activité en centre le soir venu, tout est fermé. Des voitures de partout dans le centre, pollution trop présente. Activité touristique absolument pas mise en valeur, totalement délaissée... Délinquance beaucoup plus présente que dans les autres villes de la région. Police municipale risible.
Il y a toujours mieux ailleurs... : Beziers c'est ma ville et je l'aime, même si elle n'est pas parfaite mais la perfection existe telle ? C'est pour moi une ville atypique du sud de la France avec une grosse mixité culturelle (gitane, espagnole, arabe, italienne, africaine...) Béziers est une ville un peu rebelle qui veut exister... Le centre est jolie (allée paul riquet, cathédrale st nazaire, plateau des poètes, les arènes) Béziers se trouve a 10 minutes de la mer, a 10 minutes de la rivière et pas loin aussi de la montage... Béziers a pris du retard dans sa modernisation mais petit à petit sa avance... Création du carrefour de l hours et son magnifique centre commercial ciel ouvert avec (bowling, ciné et nombreux restos et boutique) création d 'une piscine olympique, salle zinga zanga pour concert, faculté... Bref Béziers change... Ce qui s'y plaisent pas vous êtes libres de trouver mieux ailleurs... Et comment peut on juger une ville en ayant passé seulement 1 journée... Ce que j'aime à Béziers : Le soleil, la mer belle et chaude, loyer accessible, jolie quartier et création de nouvelle résidence sympa, proximité frontière espagnole, nouveau centre commercial, belle médiathèque, nouvelle autoroute, nouvelle philosophie de la ville (espace vert, caméra de surveillance...). Ce que je n'aime pas à Béziers : Les cacas de chien ( faut verbaliser)les routes mal entretenues.Incivilité de certain et la drogue mais que faire contre ses nouveaux fléaux ?
Beziers n'a pas une bonne image : Béziers représente bien le sud : manque de motivation, impossibilité de diriger les services municipaux, réseau routier catastrophique qui ressemble à certaines ville africaines ! Quelle image. Ce que j'aime à Béziers : Avec une bonne équipe municipale béziers peut devenir une très belle ville du sud, mais il faut se relever les manches. Ce que je n'aime pas à Béziers : Déjà dit ci-dessus.
Une ville très bien : Je suis entièrement d'accord avec Michel. Je trouve que béziers est une ville très bien. Les gens ne parlent uniquement du centre-ville, qui n'est pas mis en valeur. Mais il y a de très bon quartiers, et des petits commerces attrayants. Ils ne font que critiquer même les bons endroits, mais pour faire des efforts pour améliorer la ville, il n'y a plus personne : exemple pour la propreté, etc, ça ne dépend pas que du maire. Quand je vois les notes des sondages, je trouve les gens très durs. Ceux qui ne sont pas contents n'ont qu'a partir. Ça fera du bien aux gens qui aiment vraiment leur ville. Ce que j'aime à Béziers : Il y a beaucoup de de choses qui se construisent et qui sont très belles (exemple : la médiathèque, le polygone est magnifique, la nouvelle iut a l'air bien, il faudra voir une fois finie, etc.), beaucoup de quartiers sont agréables. Béziers est idéalement placée (on peut aller a la plage en 20 min, la montagne n'est pas loin, l'Espagne en 2 heures... Plein de choses), il y a assez d'espaces verts à part en centre-ville (toujours pareil). Ce que je n'aime pas à Béziers : Les gens qui laissent leur(s) chien(s) faire leurs besoins au milieu des rues sans ramasser les déjections, ce qui laisse des odeurs pestilentielles. Je ne me sens pas en sécurité dans certains endroits. Les gens sont (en général) sales : il y a beaucoup trop de poubelles qui débordent, n'importe quoi dedans et au milieu des trottoirs... Tout ça en centre-ville. Conclusion : si l'on regarde ailleurs que le centre-ville, la ville est superbe. Des bâtiments sont allumés la nuit pour rien.
Beziers herault : Béziers est une des sous préfectures du département de l'Hérault. Une ville de taille moyenne. Ce que j'aime à Béziers : Beziers est une ville située dans le midi de la France et à taille moyenne bénéficiant d'un climat ensoleillé. Ce que je n'aime pas à Béziers : Le centre ville n'est pas assez entretenu il y a un certain laisser-aller.
Du potentiel ! : J'y vis depuis 6 mois et je viens du 59. Le centre ville pourrait être magnifique. Les allées sont non exploitées. Certains quartiers sont à l'abandon. Mais nous y vivons à 4, et plutôt bien. En fait, les bitterois devraient croire au potentiel énorme de leur ville et déjà ils auraient fait un grand pas. On peut critiquer l'équipe municipale, mais certains travaux sont intéressants : médiathèque, polygone. Alors oui, par rapport aux villes du nord de la France, c'est sale, non civique, à l'abandon, mal urbanisé (pour les nouveaux quartiers) et les routes sont dignes du paris roubaix. Si les bitterois se retroussaient les manches, la ville pourrait devenir dynamique et radieuse. Alors au travail, bitterois ! Ce que j'aime à Béziers : L'environnement : mer, collines, rivières, canal du midi, montagne, et j'en passe ! Le climat : y a pas à dire, il fait beau ! Et le vent n'est pas si gênant que les bitterois le disent. Le vin : mince, il est bon ! Et pas cher ! Manque une image de marque et il se vendrait mieux ailleurs qu'ici. Ce que je n'aime pas à Béziers : Les bitterois râleurs qui devraient peut-être se regarder un peu moins le nombril et se bouger un peu plus... Les quartiers à l'abandon : le faubourg, c'est inadmissible au 21ème siècle ! Je ne comprends pas l'équipe municipale... Les maisons en vente : les gars, entretenez-les, et vous les vendrez mieux, et plus vite. La froideur des gens : logique, je viens du 59, y a pas mieux en terme de chaleur humaine. Je ne plaisante pas. L'incivisme et la violence au volant : même les femmes vous menacent du poing ! Hallucinant !
En déclin : Natif de Béziers et ayant vécu plus de vingt ans dans cette ville, lorsque je la compare à Narbonne où je réside actuellement, force est de constater que Béziers ne fait pas du tout le poids. Outre la saleté du centre ville, son insalubrité, sa délinquance qui y est plus forte qu'ailleurs, cette ville n'a aucun dynamisme. Aucun événement culturel (hormis deux-trois journées annuelles et la féria), aucune animation et une mentalité décalée avec une population âgée qui est sur-représentée. Il est regrettable que cette ville n'ait pas su se développer à l'image des autres villes de la région (Montpellier, Narbonne, Nîmes, etc). Ce que j'aime à Béziers : L'emplacement géographique (près de la mer, relativement proche de la moyenne montagne), le climat, les quelques efforts de l'actuelle municipalité pour essayer de redynamiser la ville. Ce que je n'aime pas à Béziers : Le centre ville en général qui est sale, non entretenu, part à l'abandon, parfois insalubre, n'a aucun aspect esthétique, n'est nullement mis en valeur, est déserté par ses habitants, est le point de ralliement d'un certain nombre de délinquants qui réalisent leur trafic en toute impunité. On peut aussi déplorer la vision limité de l'équipe municipale actuelle qui après 15 ans de gestion n'a obtenu que des résultats moyens. On peut déplorer l'absence d'espaces verts et la mentalité de la ville globalement âgée, conservatrice. Il y a peu d'animations, de festivals. Peu d'ambiance en général.
Béziers, la belle méditerranéenne : J'ai habité Béziers pendant 28 ans, j'y suis né et maintenant pour des raisons professionnelles je suis à Paris. Franchement entre Narbonne et Béziers, il n'y a pas photo comme on dit. Je préfère 100 fois Béziers. Le centre ville est beaucoup plus grand, plus harmonieux et plus joli. On y trouve de très nombreuses rues piétonnes que l'on ne trouve pas à Narbonne. Dans cette ville de Narbonne, il n'y a qu'une rue piétonne, la rue droite me semble-t-il, le centre-ville est minuscule. Quant à la saleté du centre de Béziers, il est vrai que parfois on y trouve des déjections canines, mais à Narbonne aussi ; la saleté est un problème, mais la ville fait des efforts. La rénovation des vieux quartiers est en cours. On repeint les façades de toutes les couleurs. Je trouve que les critiques contre Béziers sont peut-être le fait de gens qui rêvent d'une ville idéale, propre, fleurie et surtout sans étrangers, je pense que c'est de cela dont rêvent ces personnes ! Ce que j'aime à Béziers : Le climat, bien moins venteux qu'à Narbonne où j'ai travaillé et que je connais bien. Le vent à Narbonne est une catastrophe ! Le nouveau centre commercial du polygône est très beau, plein de commerces qui manquaient en ville. Les belles églises, la cathédrale Saint-Nazaire, le plateau des poètes, le canal du midi et les neuf écluses. Ce que je n'aime pas à Béziers : Parfois le pessimisme des biterrois qui ne se rendent même pas compte qu'ils habitent dans une ville merveilleuse. A eux de la développer, de l'embellir, de la nettoyer, de la fleurir ; de la respecter, au lieu de lui tirer tout le temps dessus et de la critiquer ! Franchement, moi qui habite loin de Béziers, à chaque fois que j'y reviens je me rends compte des changements et de la bonne évolution. Tout n'est pas parfait bien sûr, mais la ville avance et elle avance plutôt dans le bon sens.
On y est bien ! : Nous sommes arrivés à béziers il y a 5 ans, et d'un point de vue global, cette ville est vivante, nous étions auparavant dans le vaucluse, et je peux dire haut et fort que ceux qui se plaignent de béziers, devraient avant tout, faire un peu plus de villes avant de la classer aussi bas... Ville positive et vivante qui mérite le respect. Ce que j'aime à Béziers : Le côté "franchouillard" des bittérois(ses) aussi, ici les gens sont des "grandes gueules" comme je dis souvent, mais ça donne vraiment le côté typique du sud qu'on aime (ou pas d'ailleurs). Une police en béton, certes, il y a comme partout des délits etc, mais les polices de la ville sont musclées et les interventions super efficaces ! Et la position géographique comme il a été dit, à béziers on est à côté de tout, mer, montagne, campagne, soleil, plage, etc ! Et que d'endroits à visiter pas loin ! J'adore ! Cette ville a une excellente dynamique, les écoles aussi ! Et je n'écris pas cela par excès de bonne humeur, croyez-moi. Ce que je n'aime pas à Béziers : Sa réputation fausse, les mauvaises langues qui critiquent cette ville sans la connaitre à fond, je le redis, c'est comme partout, la sécurité 100% n'est nulle part, à soi de savoir où on met les pieds ! Seul bémol : attention aux marchands de sommeil, hélas cela ne manque pas ici.
Ville belle et incivique : Béziers, au carrefour des cultures méditerranéennes pourrait être une super petite ville. Ce que j'aime à Béziers : Tous mes amis d'enfance et ceux que je me fais encore aujourd'hui. Ce que je n'aime pas à Béziers : Il y a, dans certaines rues, une crotte de chien au mètre-carré, surtout sur les trottoirs qui sont de véritables "crottoirs" les voitures, en roulant sur celles au milieu de la rue les étalent partout, c'est dégueulasse. Les voitures, très souvent, grillent les feux rouges et ne respectent pas les passages piétons. J'y ai vu aussi de nombreuses mères poussant des poussettes traversant au feu piéton rouge, se servant de leur bébés comme d'une bonne excuse pour le faire, un bouclier en quelque sorte. Et les auto-écoles ne sont pas en reste, souvent epour charger leurs clients, sur des passages piétons, je ne leur confierais pour rien au monde l'apprentissage de conduite de ma fille. C'est carrément scandaleux le manque d'incivilité des habitants de cette ville.
Une renaissance espérée : Ville riche d'histoire et de sites (écluses, cathédrale, vieille ville, allées...). En arrivant de la gare, on y accède par un jardin, le parc des poètes, qui débouche sur les allées paul riquet et sa perspective qui court jusqu'au théâtre. La vieille ville s'étend de chaque coté. Allez jusqu'à la cathédrale pour admirer la vue sur la plaine de l'orb. Une ville avec un potentiel qui mériterait un effort de mise en valeur. Espérons que le nouveau centre commercial ne mette pas à mal les commerces du centre ville... Ce que j'aime à Béziers : Le site. Ses monuments. Sa taille humaine. Ce que je n'aime pas à Béziers : La saleté des trottoirs dans le centre. Une rénovation du secteur sauvegardé qui tarde à mettre cette ville en valeur. Des commerces qui disparaissent.
Béziers la belle délaissée. : Une ville qui mérite bien mieux que sa réputation de ville triste et sale. Ce que j'aime à Béziers : Les berges du canal du midi, l'eau qui s'échappe des superbes écluses de Fonsérannes, le parc de poètes (occitans + victor hugo), les allées paul riquet (le génial concepteur du canal), le vieux béziers, les monuments en hommage à jean moulin enfant de Béziers, une bitérroise... Ce que je n'aime pas à Béziers : Certains bitérrois ont une piètre image de leur ville qui pourrait être superbe avec un gros effort de rénovation du centre ville ainsi que du quartier des écluses classées par l'unesco (les écluses pas le quartier...), quelques progrès de propreté. Je n'aime pas les scooters qui roulent en infraction dans le parc des poètes !
Ce que j'aime à Béziers : Tout, à part les habitants. Les monuments sont beaux, les espaces verts, le temps est... Tout simplement magnifique. Béziers est une ville avec énormément de potentiel en train de se développer mais les gens gâchent tout. Ils ne font que critiquer, mais qu'ils partent alors. Et qu'ils essayent bien de trouver mieux. Ce que je n'aime pas à Béziers : Les gens. Ils sont sales, ils ne respectent rien. Personne ne se bouge pour redynamiser le centre-ville.
Beziers, ville à l'abandon : Venant de la région parisienne je m'attendais à avoir vu le pire mais non, je ne connaissais pas Béziers. Ville sale, exemple : les gens jettent les ordures par la fenêtre de leur voiture sans complexe. Pourtant de beaux immeubles en centre ville laissés à l'abandon. Les gens pas accueillants, incivilités en tous genres. Si il n'y avait pas le climat et la proximité de la mer que lui resterait-il ? Ce que j'aime à Béziers : Climat, proximité de la mer et de la montagne. Ce que je n'aime pas à Béziers : Ville très sale, incivilité de la population.
C'était la vérité : Belle ville, une belle histoire, la mer est proche. Ce que j'aime à Béziers : Son histoire, le rugby dans les années 70 et 80. Ce que je n'aime pas à Béziers : La prostitution des garçons qui sont protégés par des macs sur le centre ville et dans certains de ses cafés.
Ville où il fait bon vivre. : Je suis née à Béziers, et je ne pense jamais partir de cette ville, il y fait bon vivre et malgré ceux qui critiquent la cité biterroise beaucoup de personne trouvent leur compte ici. Ma petite amie étant native d'une petite ville du var a été séduite dès les premières minutes passées à Béziers. Ce que j'aime à Béziers : Les monuments, le paysage, les rue pittoresque, les commerces accueillant, la culture, les supporteur les plus sympathique du rugby français avec les toulousains, le cadre de vie, la chaleur, le fait qu'on est tout proche de tout (mer, montagne, campagne...) dans cette ville et j'en passe... Ce que je n'aime pas à Béziers : Plusieurs incivilité de certains habitants (pas tous) et le potentiel encore inexploité (et nous savons tous qu'elle en a).
Ville : Cette ville détonne avec les villes alentours ; les rues sont sales, les espaces verts peu entretenus, les incivilités, la mendicité et l'insécurité y sont omniprésentes. De plus, le réseau routier est mal entretenu et les bouchons sont dignes de la région parisienne. Ce que j'aime à Béziers : Rien, à part peut-être la proximité de la mer. Ce que je n'aime pas à Béziers : Tout.
Une ville où l'on ne se sent pas en sécurité : Je suis native de béziers et pour information, j'ai eu l'occasion de visiter de nombreuses villes dans la france. Cette ville a du potentiel mais il n'est absolument pas exploité. Béziers est très sale, et les "monuments" qui y sont ne sont pas assez mis en valeur et pire sont souvent délabrés. En plus de cela, on ne s'y sent pas en sécurité, il y a beaucoup de délinquance. En dehors du centre c'est pire ! Ce que j'aime à Béziers : Quelques lieux intéressants tels que la médiathèque. Si l'on remarque bien, en centre ville, il y a de beaux immeubles. Ce que je n'aime pas à Béziers : Trop, beaucoup trop de délinquance ! Ville insalubre.
Ce que j'aime à Béziers : Pas grand chose. Ce que je n'aime pas à Béziers : Une impression d'insécurité, des gens qui nous abordent sans arrêt pour mendier, des commerces en centre ville fermés et à la devanture dégradée cette ville est peu avenante la mixité sociale plutôt négative parlons de la feria ou plutôt de ce vaste rassemblement d'ivrognes et de prostituées ! Lamentable ! Que fait l'équipe municipale !
Beziers rime avec saleté : A eviter... Rien a voir ! Ce que j'aime à Béziers : Rien ! Ce que je n'aime pas à Béziers : Quartiers a l'abandon, saleté, meme dans le centre, poubelles, crottes de chien, vomi... Au lieu de faire des frais dans les corridas(merci les impots) devraient employer des gens a nettoyer les rue, et reconstruire cette ville.
Béziers malgré moi : Béziers m'a amené à elle malgré moi pour le travail, j'y vit depuis 2 ans, et je suis en train de chercher alentour pour déménager en priant que l'immobilier ne se casse pas trop la figure. Ce que j'aime à Béziers : Jolie ville pleine d'histoire, quelques travaux en cours pour l'amélioration du centre ville et un centre commercial au centre ville somme toute joli même si tout y est cher. Ce que je n'aime pas à Béziers : La jeunesse dés?uvrée qui traine dans les quartiers résidentiels toute une nuit, ces mêmes jeunes qui insultent tout le monde qui leur demande de baisser la musique d'arrêter de crier à 3 heures du matin, la police soit inefficace soit en très important sous effectif. La voirie dans les coins non touristiques (exemple les trottoirs devant le centre leclerc) inexistante, ville abandonnée par ses politiciens où la police ne peut même plus ?uvrer, ville de non droit où des jeunes de 14 ans dealent devant vos portes à la nuit tombée et tentent d'ouvrir la voiture de vos voisins lorsque vous êtes sur votre balcon. Bref l'insécurité, l'incivilité et la saleté sont les maitres mots de béziers à ce jour... Pourvu que ça change.
Ce que j'aime à Béziers : Béziers possède un emplacement géographique idéal, un carrefour parfait entre montagne, campagne et grande bleue. Un patrimoine historique et culturel incontestable... Ce que je n'aime pas à Béziers : Cette ville a raté son rendez-vous avec l'histoire justement... Depuis les années 80, cette cité s'enfonce dans le marasme social, économique et citoyen. Un conservatisme local très prononcé, favorisé par une municipalité rigide et avide de deniers sonnants et trébuchants. Le centre ville meurt chaque jour toujours plus et davantage, les commerces de ce quartier disparaissent inexorablement... Un taux de chômage record, une paupérisation galopante et une politique d'urbanisation désastreuse. Sans compter un réseau routier local épouvantable et une saleté ô combien persistante, due à une incivilité récurrente. Bref, un tableau pas réjouissant...
J'adore Béziers : La ville est grande sur le plan territoire, on a l'impression au vu des immeubles que nous sommes dans une ville de plus de 100000 habitants. Toutes les commodités sur place, un aéroport, des centres commerciaux très agréables. Les commentaires précédents me paraissent en revanche fort injustes, voire complètement erronés. Béziers ne mérite pas d'être autant dénigrée. Ce que j'aime à Béziers : Le centre ville est rénové chaque jour davantage. Les allées paul riquet à elles seules sont un monument ! Les églises, que ce soit la cathédrale saint-nazaire, l' église de la madeleine ou saint-jacques sont très belles. Les écluses de fonserannes attirent des centaines de milliers de touristes chaque année dans la ville. La ville possède de beaux parcs, les espaces verts sont très fleuris. La vieille ville me fait penser au vieux lisbonne, c'est la seule ville de la région ou j'ai ressenti cela. La mixité sociale en centre ville peut effectivement gêner certaines personnes un peu intolérantes, moi je considère que cela fait partie du charme de béziers. Enfin, le climat extraordiaire, pas trop de vent, avec la mer à une dizaine de kilomètres. Ce que je n'aime pas à Béziers : Peut-être parfois quelques rues un peu sales et le manque de civilité de certains habitants. Mais franchement ce n'est pas pire qu'ailleurs.
Sale mentalité : Heureuse de voir de plus en plus de nordistes allemands anglais et autres pour relever le niveau. Je suis née à béziers je suis bittéroise mais jai beaucoup été traitée d'étrangère car je suis blonde aux yeux bleux. Ce que j'aime à Béziers : Entre mers et montagnes, soleil et températures douces. Ce que je n'aime pas à Béziers : La mentalité des bitterois ! Le premier jour, ils portent de l'intérêt pour toi, ils veulent tout savoir sur toi, ils veulent savoir d'où tu viens, ce que tu fais ici, combien tu as d'enfants... Le lendemain tu dis bonjour à ces gens, et eux ils te fixent bizarre et t'ignorent ! Super ! Ils sont souvent plus agréables avec les touristes, et encore pas toujours (ne savent pas dire bonjour ! Ils te jugent vite sur l'apparence et sont persuadés que tu es comme tu perçois."en gros vu que je suis blonde du coup je suis pas bitteroise !".
Des élus sourd aux problème de leur ville : Tout a revoir. Ce que j'aime à Béziers : Les sites historiques. Ce que je n'aime pas à Béziers : Des élus qui ne veulent pas écouter des associations sur le prôblème de la délinquance, de la drogue, prostitutions des deux sexes, de la précarité. Mais aussi, de ses individus qui sont sur des lieux public avec leurs problèmes d'alcool, de drogue qui perturbe les riverains et passant. Des personnes en situations irrégulières laissés a l'abandon dans des appartements souvent squatter cet a dire une misère visible. Béziers une ville sale qui donne pas envie. Cette ville a était belle, aujourd'hui elle est sous perfusion.
Le 93 du Sud : Belle ville, vue de loin, et pour ceux qui n'y sont pas venus depuis le changement de... Mentalité. Ce que j'aime à Béziers : La beauté de la ville. L'immobilier abordable. Ce que je n'aime pas à Béziers : Le remplacement de population. Pas une femme aux terrasses de bars en plein après-midi d'été. Une douceur de vivre oubliée.
Beziers ,une ville morte : Beziers, une ville de moins de 70000 habitants. A fuire. Ce que j'aime à Béziers : Rien. Ce que je n'aime pas à Béziers : Les démolitions des batiments anciens, les constructions qui se finissent jamais(ou va l'argent ? La suprression des commerces en centre ville, la corrida, l'incivisme des gens, la saleté, le taux de chomage, le non respect des jeunes, l'insécurité. Beziers ville de trafics en tout en genre. Une police inexistante. Une ville sans aucune formation pour les jeunes.
Peut mieux faire mais pas si mal : Malgré quelques doutes, j'ai fait le choix d'y construire et je ne regrette.Pas (quoique les taxes et le prix de l'eau nous ont vraiment fait peur) des.Efforts sont faits, des rénovations utiles entreprises ; des structures.Modernes sont construites ; l'accès à la santé, à la culture, à la.Scolarité, etc, est facilité et de qualité. Ce que j'aime à Béziers : Belle ville à la base, emplacement privilégié (mer, montagne,...) nombreux.Espaces verts, nombreuses animations tout au long de l'année (et souvent.Gratuites) culture privilégiée et accessible à tous. Beaux monuments,offre commerciale importante et diversifiée, service public de qualité,possibilité de travailler dans le tourisme ou le commerce si période de.Crise car offre importante (pas le cas partout) jolis villages aux abords. Ce que je n'aime pas à Béziers : La précarisation, les quartiers "insalubres", l'impolitesse et la.Familiarité des gens, les bouchons interminables sur certains axes, la.Saleté aux abords des routes. Une minorité majoritaire qui s'impose. Et.Une mentalité biterroise fort particulière (égo surdimensionné, mauvaise.Foi, et façon de conduire limite) mais pas commune à tous les habitants.Heureusement !
Nouveaux venus ! : Peut mieux faire. Ce que j'aime à Béziers : La richesse du patrimoine, sa diversité. Ce que je n'aime pas à Béziers : Natifs du 94 mais attirés instinctivement par le dieu "râ" nous avons débarqués à 40 ans avec chiens et enfants dans la région cannoise où ma famille était installée. Au bout de 14 ans un licenciement économique ayant eu raison de nos modestes économies nous nous sommes dirigés vers béziers (bien moins chère et près de la mer) après avoir sillonné les environs durant 3 jours en fév (exit valras, sérignan etc. Pas un chat en cette période). Ce fut donc béziers, jolie ville si on la karchérise (trop sale) si on la modernise (trop vieillotte) si on l'humanise (trop morne) y a t-il un maire dans cette ville ? Sans parler des magasins fantômes, tout se concentre sur le polygone qui au vu de son infrastructure et ses prix aurait davantage sa place dans la région cannoise que dans cette zone à risque totalement dénaturée. Donc puisque la ville n'appartient plus à ses habitants d'origine, nous nous sommes résolus à faire comme tout le monde, déserter le centre pour immigrer dans sa circonférence, là où se trouvent les nelles constructions sans âmes hélas ! Reste plus qu'à trouver du travail (magasinier ou autre.) si quelqu'un peut nous aider étant plein de courage et de bonne volonté merci.
Travail batiment : Connaissant béziers de nombreux séjour de plusieurs mois, et ayant vécu dans pas mal de régions, je trouve que cette ville gâche l'image du département. Une ville partant a la dérive, laissé a l?abandon, malgré de nombreuses entreprises très bonne du bâtiments. Mais je me suis vite rendu compte que la plus part de ces entreprise rénover et construisaient en bâclant le travail. Connaissant biens se secteur. Beaucoup d'arnaques faite attention ! . Mais beaucoup de travail ! Je trouve sa honteux qu'il n'y est pas plus de choix d'étude dans le bâtiment ( lycée pro du bâtiment ) . Un réel manque de qualification ! Béziers a un réel potentiel et est gâchée par une diversité divisée ne sachant pas travailler et vivre ensemble. Ce que j'aime à Béziers : Son architecture et ces bâtiments et des maisons indépendante très nombreuse. La quantités de travail qui est énorme ! Ce que je n'aime pas à Béziers : Ses toits ! Qui sont laissé a l'abandon, ainsi que ses façades qui a certains endroit sont dans des état honteux. Comment ne pas voir béziers sale si ne changeons pas ces façades ?
Incivilité Béziers : Béziers est une ville plutôt bien placé, mer, montagne, espagne, mais qui est éffectivement très sale, ou l'on peu voir des personnes se servir de la rue comme décharge à ordure et vide grenier, aujourdhui même des gens de ma rue viennent de poser tranquillment un canapé d'angle pourri, un sommier cassé et quelques autres saletés devant chez moi," normale". La personne me regarde à travere ma vitre avec incistance, ce qui veu tout dire, deux rue plus loin on a l'impression d'avoir changé le ville là c'est tranquille et les gens bien élevé. Et il est vrai que les gens roulent très mal, auccun clignotan, mais le pire c'est ceux qui prennet leurs rond point nimporte comment, comme prendre l'exterrieur pour faire demi tour, ça c'est tou les jours, à ce taper la tête sur les mur. Je pense partir vers un village ou une ville peu être comme perpignan ou il y a plus de travail et des personne qui se respectent et les autres aussi... Ce que j'aime à Béziers : Ville assé tranquille,"selon les heures"bon patrimoine, joli quatier ancien, proximité mer, montagne, espagne. Ce que je n'aime pas à Béziers : L'incivilité énorme de la plupart des gens et leurs non chalence. Façon de "conduire". Présence gitane trop présente. Ville sale.
Sympathique ! : Dynamique. Ce que j'aime à Béziers : Les centres commerciaux, très nombreux, le polygone avec son bowling, son ciné ses restaurent et sa terrasse au l'ont peut bronzé sur les transat gratuitement ! La vie y est peut chère, beaucoup d'activité parc d'aventure, bois a proximité, les transports les moins chers de france ( 0, 30? ) le ticket sur 21 lignes même la plage ! La plage a 15 minutes, le canal du midi, les monuments son patrimoine historiques, beaucoup d'espace vert, la proximité de l'orb, personnellement j'habite au centre ville est les gens sont très ouvert d'esprit il suffit de savoir leurs parler, je connais tout mes voisins et il sont tous très chaleureux ! La police circule toute la journée en vélo et le soir la bac et présente, ne chercher pas les embrouilles et personnes ne viendra vous le reproché ! Ce que je n'aime pas à Béziers : Les gens qui dès 18 h s'enferme chez eux le soir les rues sont désertes, les bars ferme tôt, les rues sont sales du au personne qui sont charger de les nettoyer qui préfèrent s?asseoir sur un banc et fumer plutôt que travailler ! Les rues en mauvaises état ( cela s?améliore depuis peut ) . Les gens qui critiques la ville sans la connaitre.
Ville promise à un grand avenir : Une ville qui a réellement une âme. Elle est belle, forte, elle a du caractère. Centre ville en pleine rénovation, d'ici quelques années, la ville sera transformée. La mer à deux pas, le canal du midi et ses écluses sont d'une beauté ! L'authenticité de la ville, un côté très médtérranéen, façades bariolées, magnifiques fers forgés à tous les balcons dans le centre ville, assez unique dans la région et même en france. Ce que j'aime à Béziers : L 'architecture, ses vielles églises, ses vieux quartiers avec des ruelles tortueuses, ses policiers en vtt et en bermudas (à cause de la chaleur) les beaux parcs, la végétation et bien sûr le climat magnifique, bien moins froid qu'à montpellier par exemple en hiver. Le centre commercial du polygône, avec de belles boutiques et plein de restaurants, cinéma etc... Le prix de l'immobilier, l'un des moins chers de la région. Venez à béziers, vous ne serez pas déçus ! Ce que je n'aime pas à Béziers : Il faut vraiment que la mairie prenne conscience qu'il faut mettre les balayeurs de la ville au travail !
Ne peut que progresser : Je trouve que le commentaire précédent est assez injuste et reflète d'une certaine mauvaise foi de cet internaute. Si je résume la pensée de cette personne, c'est que globalement il y a trop d'étrangers à béziers ! Pour en revenir à un avis raisonnable, certes le centre-ville connait certes des difficultés, mais je pense qu'il faut laisser du temps à la mairie, qui fait beaucoup pour sa rénovation. L'internaute précédent explique qu'aucune entreprise ne veut s'installer à béziers, c'est absolument faux. La base d' intermarché va quitter narbonne et va s'installer à béziers, créant des dizaines d'emploi ; la société epygône, va quitter carcassonne pour venir à béziers, je pourrai en citer d'autres ! Enfin, on ne peut pas comparer narbonne et béziers, la première est plus petite, son centre-ville est quasi inexistant contrairement à béziers qui a un coeur de ville bien plus vaste. Ce que j'aime à Béziers : Une ville avec un climat idéal, pas trop de vent (comme à narbonne) et pas trop froid l'hiver, des rues si typiques, la cathédrale saint-nazaire sur son acropole est très belle ! Les beaux immeubles bourgeois de certaines rues et avenues. Les allées paul riquet, la plus belle promenade du sud de la france. Le plateau des poêtes qui est est très beau. Ce que je n'aime pas à Béziers : Certains commerces en centre-ville qui ferment sans être remplacés. Le manque d'éducation de certaines personnes et parfois des rues pas très propres. Eviter la paupérisation du centre-ville.
Pas si mal! : Béziers est une ville qui souffre d'une mauvaise réputation, mais pour y vivre depuis pas mal d'années, je trouve qu'elle n'est pas justifiée. Tout le monde parle d'insécurité, je me promène seul à toute heure du jour et de la nuit et je ne me fais jamais ennuyer par qui que ce soit (et je suis pas goldorak, je fais 1m65). Après bien sur si voir des gens d'origine étrangère ou pas très bien habillés suffit à vous faire flipper, je comprends que vous n'aimez pas cette ville... Béziers propose les avantages d'une grande ville : commerces, culture, activités diverses.) sans les inconvenients à savoir un monde trop important dans les rues ou des prix trop elevés. En effet béziers n'est pas chere du tout ! J'ai un loyer de 300 euros pour 50metres carré) alors ok il n'y a pas beaucoup de travail mais avec un minimum de jugeotte on s'en sort. Il y a pas mal de parcs, et les alentours de la cathédrâle ainsi que le canal du midi sont très agréables. Le gros point négatif de cette ville pour moi est le manque d'ouverture d'esprit des habitants, c'est finalement une ville très conventionnelle ou il ne fait pas bon être original. Ce que j'aime à Béziers : Le climat, le faible coût de la vie, la cathédrale, les parcs, la médiathèque, le fait qu'il n'y ait jamais trop de monde dans les rues. Ce que je n'aime pas à Béziers : L'incivilité des automobilistes et des gens en général, le manque d'ouverture d'esprit, la vie nocturne peu developée, la bêtise des policiers.
Une ville dénigrée et caricaturée : Beaucoup de touristes semblent laisser tomber béziers au profit d'autres.Villes du languedoc. Mais ne pas visiter béziers, c'est passer à côté de.L'histoire de la région ! C'est une ville tout simplement splendide,facilement visitable et qui n'est pas plus "dangereuse" que le reste des.Grandes villes du sud de la france. Elle a tout pour elle : sa situation.Géographique à la fois proche de la mer et des montagnes, son histoire que.L'on rencontre à chaque coin de ce centre-ville bien protégée, ses nombreux.Magasins dont plusieurs centres commerciaux proches du centre-ville etc...Je trouve qu'elle est en effet trop caricaturée surtout en la comparant.Maintes fois à montpellier. Or montpellier est certes belle elle-aussi.Mais même si elle est dynamique, elle ne pourra jamais voler à béziers son.Riche patrimoine qui en fait d'elle l'une des plus belles villes de france. Ce que j'aime à Béziers : Sa situation géographique. Le centre-ville très "haussmannien", ses églises.Médiévales, sa cathédrale mêlant architecture militaire et religieuse, le.Canal du midi, le plateau des poètes, la vue depuis et sur la cathédrale,le polygone et bien d'autres choses ! Le réseau de transport de grande.Qualité, très bien développé et à petit prix (entre 30 et 50 centimes.L'aller simple !. Les multiples façons d'accéder à béziers : autoroute,aéroport, bus hérault-transports, train, péniche !. Ce que je n'aime pas à Béziers : Il est vrai qu'on sent une forme d'insécurité même dans des quartiers du.Centre-ville (je pense à saint-jacques notamment). La mendicité est je.Trouve peu présente par rapport à la taille de la ville. L'atmosphère de.La ville parfois pesante. Mais bon la ville parfaite n'existe pas, il faut.Venir au moins une fois de sa vie à béziers, et sachez pour ceux qui.Veulent visiter le département de l'hérault, béziers est intéressante car.Elle est proche de belles petites villes comme pézenas ou agde et on est à.40 minutes en train de montpellier en plus !
Quel gachis! : Ville historique à l'architecture magnifique entourée des châteaux pinardiers témoins de la richesse locale découlant de l'économie viticole de la fin du 19ème siècle. Les allées paul riquet résonnent encore des transactions entre négociants et vignerons qui ont perdurées jusqu'aux années pierre brousse, maire de la ville dans les années 70. Puis début 90 le nouveau maire a su insuffler un esprit nouveau à la féria, trouvant dans le biterrois des aficionados jusque là discrets. Il fallait bien remplacer la grande fête quasi annuelle du rugby où les joueurs de légende, encore amateurs, ramenés le bouclier jusqu'au théâtre, en haut des allées paul riquet, qui devenaient le témoin d'une liesse populaire et des plus légendaires des troisièmes mi-temps. Ce que j'aime à Béziers : Son histoire et ses possibilités d'avenir. Bien placé géographiquement entre montagnes et campagne le soleil et la mer. Ce que je n'aime pas à Béziers : La gestion de la ville depuis plusieurs années, qui ont conduit à la paupérisation du centre ville, à la mort de ses commerces et à sa désertion par ses habitants. La course à la construction de logements individuels ou semis collectifs à l'extérieur de la ville, amputant de fait de nombreuses terres agricoles. Ces constructions qui sont non justifiées du fait de la population stagnante de béziers depuis plusieurs décennies, mais qui contribuent à vider le centre ville de béziers de ses habitants. Le lobby promoteurs étant très influents auprès du premier magistrat de la ville, au détriment de l?intérêt des biterrois et de béziers.
On est du pays de son enfance : Je l'aime... Ce que j'aime à Béziers : Sa rivière ou j'ai appris à nager du temps ou elle était encore "proprette " ses garrigues alentours, son climat, bref c'est ma ville natale et elle sera ma ville dernière. Ce que je n'aime pas à Béziers : La saleté due au manque d'éducation de certains, les touristes qui se croient en pays conquis, la féria (tuerie de taureaux, beuverie ) nos anciens quartiers devenus des ghettos et j'en oublie.
-
Dommage, peut beaucoup mieux faire : Une si jolie ville, si le centre ville n'était pas laissé à l'abandon, si.Certains quartiers n'étaient pas ghettoïsés, la ville ne restait pas.Enfermée sur elle même ; à l'écart de l'évolution qui semble faire décoller.Une région en plein expansion. Ce que j'aime à Béziers : Son centre ville laissé à l'abandon, son arrière pays magnifique. Ce que je n'aime pas à Béziers : La liste est grande. Insalubrité, paupérisation de la vie culturelle,insécurité, indiscipline des gens en général, pauvreté, manque de moyen.Pour l'éducation et un centre ville laissé pour mort...
Béziers, une ville où il fait bon vivre : Béziers, une petite ville agréable où il fait bon vivre dans un appartement neuf au sol plat et propre dans une belle résidence. Ce que j'aime à Béziers : La vue sur le pays bitterois, l'orb, le canal du midi avec le pont canal et les sept écluses, le plateau des poètes, le jardin de la cathédrale où on accède par un escalier en colimaçon qui décourage un certain nombre et nous permets d?être seul au monde, les services tous à proximité, la proximité des plages aussi, et la proximité de la campagne, l'animation des magasins du centre ville. Ce que je n'aime pas à Béziers : Les trop nombreuses constructions nouvelles trop importantes par rapport à la demande, certains quartiers où l'insécurité s'installe.
Ca devait etre bien avant : Tout nouveau ici pour du travail je decouvre et que vois je.? Apparement une belle ville avec de beaux batiments un polygone commercial du monde la journee une belle architecture des grandes places qui ont l air plutot conviviales le jardin des poetes le canal du midi la plage a quelques kilometres bref on s dit il y a tout ce qu il faut ici pour se changer d air et etre heureux. Apres quelques jours a apronfondir la visite le desenchantement apparait a une vitesse fulgurante. Ce que j'aime à Béziers : Le canal du midi ou la serenite et le calme sont bien presents. Les stands desproduits de la region lors des marches ainsi que ses danses et petits spectacles traditionnels. La feria que j ai hate de faire je pense qu une ville entiere de fetes et musique dans l esprit de la culture de la region est tres apreciable pour raprocher les gens et honorer la tradition. Le bon design graphique et architectural de la ville. Des prix assez bas dans tous les domaines de la vie courante. On comprend vite pourquoiune bonne zone commerciale a l exterieur. De l espace public qui permet de respier. Ce que je n'aime pas à Béziers : La circulation. C est l horreur des qu il fait beau et c est encore pire a l exterieur. Pour rejoindre la plage la plus proche a qq kilometres comptez minimum 1heure et j suis gentil, d embouteillages. Son centre ville si pitoyable je m explique : un nombre tres impressionnant de clochards et gens en tout genre faisant la manche. Il y en a partout a la garre au centre ville et meme dans les rondspoints. Et si vous avez le malheur de fumer une cigarette a la vue de tout le monde sur un banc par exemple comptez 1 personne toutes les 10 minutes qui viendra vous en demandez une dont 2 seront plutot agressives si refus de votre part. Je plains vraiment les commercants du centre ville et je me suis vite rendu compte que j avais pas tord. Avec une personne qui fait la manche tous les 30 metres on a plus envie de repasser sur le meme trotoir 2 fois de suite car la deuxieme foi le ou la clochard sera plus insistant. L impolitesse des gens et les incivilites sont remarquables. La salete tres presente. La pauvrete flagrante, serais ce par le manque de travail ? Ou par l amour du rsa et de la cmu.? Les 2 je pense. Les prostitues a l entree de la ville le soir. Si vous voulez voir des filles le soir il y a que elles car au centre ville pas une fille dehors. On se demande si on est bien en france quelquefois. Trop de personnes qui aiment vivre dans la crasse et qui n ont aucun respect pour personne. Un rascisme antifrancais grandissant. Pas interessant de monter un bisseness dans cette ville ya pas d argent ca les chinois l ont tres bien compris, il y a quasiment plus de restaurants chinois et regardez les consommations sur les terrasses 2 sur 3 c est un cafe avec un verre d eau. Bref un centre ville desastreux en tous termes dommage apres 2 passages on a plus envie de y aller surtout pas d y habiter pour dire je termine avec un mot sur la porte d un immeuble ^^le ou les personnes qui m ont vole 2 chats sont pries de me les ramener ou je serais oblige de le signaler au commissariat de police^^... Et oui a beziers on vole les chats.
Camels : Touriste à béziers, en cet été 2013, j'ai aimé le centre ville(c'est très subjectif, je n'aime que les centres ville)j'ai lu beaucoup de critiques sur la propreté, or j'ai trouvé les rues et ruelles du centre ville très propres, mon chien, pourtant provençal, a utilisé un petit sachet ). Ce que j'aime à Béziers : Des parkings partout, la ville à pied, maisons magnifiques, petites ruelles recélant des trésors architecturaux, musées, jean moulin, marché aux fleurs du vendredi sur les allées, libraire, pour faire bref tous les siècles représentés. Ce que je n'aime pas à Béziers : L'attitude négative des natifs qui incitent les "estrangers" à critiquer.
Au secours : Ville du sud où il ne fait pas bon de vivre je suis resté que 6 mois j'ai eu de la chance d'y pouvoir partir c'est pour cela que la plupart des vrais bitterois ont pris leur valise pour habiter loin de cette ville c'est pour cela que les loyers sont pas chers. Ce que j'aime à Béziers : Certains petits commerces qui peinent à survivre. Ce que je n'aime pas à Béziers : Tout mentalité désastreuse niveau insécurité très fort incivilité surtout au centre ville rue très sales, une ville morte tout ferme à 19h00 a part la féeria pas de loisirs.
La chance d'y avoir vécu : J'ai quitté béziers il y a maintenant 20 ans pour le travail, je vis à paris. Je pense à béziers tous les jours. C'est la ville où j'ai grandi, où je suis allé à l'école, où j'ai été heureux. J'y reviens parfois, pas assez souvent malheureusement. Béziers me manque, même si la ville n'est pas très riche, si parfois elle est un peu sale, elle est riche d'une autre façon, avec ses habitants, ses quartiers si typiques du centre ville. Je sais que béziers va s'en sortir, aidons là au lieu de la critiquer. Ce que j'aime à Béziers : Architecture, places, rues et ruelles, vue sur la plaine depuis la cathédrale saint-nazaire, unique dans la région, magnifiques allées paul riquet. Climat ensoleillé et doux, la mer comme voisine, à deux pas. Ce que je n'aime pas à Béziers : La mairie se doit de donner aux biterrois une ville plus propre, c'est malheureusement le lot de nombreuses villes en france. Paris que je connais très bien, a des quartiers bien sordides et très sales.
En déclin : Je vais peut-être reprendre certains commentaires qui ont déjà été énoncés mais force est de constater que hélas cette ville ne brille pas par sa splendeur. Plutôt sale, pas du tout sûre, une mise en valeur inexistante, une mentalité arriérée, des comportements peu ouverts, parfois agressifs, telle est la réalité quotidienne de cette ville. Le pire est sans doute qu'elle ne cesse de décliner, son centre de mourir, de se ghettoïser... Peu d'événements culturels, aucune ambiance, très peu d'animations. Sans prendre en exemple montpellier qui compte trois fois plus d'habitants, la simple comparaison avec narbonne est hélas déjà très douloureuse pour béziers... Ce que j'aime à Béziers : Peu de choses si ce n'est le cadre géographique, l'emplacement proche de la mer, de la montagne. A la rigueur le prix de l'immobilier relativement peu onéreux. Ce que je n'aime pas à Béziers : Le prix des taxes ( habitations et foncières) on se demande où part tout cet argent versé. Hormis la médiathèque et la piscine ( et encore même là c'est risqué et malfamé ) absolument rien de concret. Les rues du centre ville sont très ressemblantes à celle d'une ville d'un pays en voie de développement etc.
La déception : C'est une ville sale et mal entretenue dont les immeubles vétustes se vident et sont plus ou moins squattés par une faune peu rassurante et qui le soir venu hante les rues. Cette ville est en train de mourir à petit feu. Les commerces sont à l'extérieur de la ville. Le polygone a enfoncé le clou, les gens vont au polygone et plus au centre ville, je les comprends, ils ont tous sur place, parking, commerces, restaurants, cinémas, gardiens pour leur véhicules, que demander plus. J'ai rarement vu une ville aussi délabrée ! Ce que j'aime à Béziers : La cathédrale saint nazaire les écluses de fonserannes et ses promenades. Le polygone. Ce que je n'aime pas à Béziers : Je voulais voir la cathédrale saint nazaire, et bien oui je l'ai vue comme au moyen-âge, sur le parvis : mendiants, chiens, étrons, tout y est ! La cathédrale fermée, je comprends, sinon les gueux seraient tous à l'intérieur à vomir et à déféquer partout et laisser leur détritus. J'ai vu aussi les 9 écluses de fonserannes, c'est très intéressant et instructifs mais les touristes sont choqués par le manque d'entretien des espaces et ils ont peur de faire agresser !
nous habitons Beziers depuis quelques années et nous regrettons d'être revenus sur la terre de nos ancêtres,ville sale,édifices historiques non entretenus,ville de la merde de chiens,conducteurs inciviques,atavisme mele de flegme oriental, nos espoirs vont vers le nouveau maire mais la tâche est gigantesque et malgré de belles réalisations.
La ville renait. Beaucoup reste à faire mais les améliorations en matière de propreté et de sécurité sont tangibles. Du mieux aussi pour la renaissance du centre ville ou le programme de ravalement des façades produit son effet bénéfique pour tous ces beaux immeubles qui avaient été trop longtemps délaissés. Des efforts louables sur l'animation, spectacles sur les allées, son et lumière sur le théatre, ravissante fete foraine "rétro"dans le parc des Poètes qui redevient le lieu agréable des promenades dominicales. Du mieux,vraiment!!!
J e suis habitant de Béziers depuis quelques mois. Malgré quelques avis négatifs avant mon installation, j'ai trouvé ici une ville moyenne agréable à vivre. Tout est sur place, la mer et le bel arrière pays très accessible. La municipalité améliore sensiblement la propreté des rues et la police municipale est plus présente. Je ne regrette pas mon choix!!!
Ville bien située. La mer est proche et l'arrière pays est magnifique. Loin de l'agitation de Montpellier et des villes cotières remplies d'estivants l'été, elle a gardé un esprit authentique. Béziers va mieux et c'est avec plaisir que j'y passe régulièrement. Des efforts ont été fait pour la propreté, la sécurité et la rénovation des immeubles. J'envisage maintenant d'y passer ma retraite!!!
cette ville est en plein renouveau , le changement de maire a fait un bien considérable au niveau de la sécurité, il y a encore beaucoup de travail mais rome ne s'est pas fait en un jour, jolie ville , lka mer proche , le cap pas loin, je crois de nouveau en cette ville !
Don de camping-car Mclouis

Je cède à toute personne sérieuse et responsable mon Camping-car Mclouis - Gelen 363 SAT Festbett Nur 38000 KM 1.H. - Motorhome
contact: ***@***
Sans aucun intérêt !!!
Touristes passez votre chemin!!!
C'est une ville sale, pas entretenue . Aucun effort n'est fait pour embellir les rues . On a peur de se faire agresser aux quartes coins des rues.
Les gens sont désagréables! Vous passez plus de temps dans les bouchons , ou à essayer de trouver des places dans des parkings hors de prix.
A la limite la visite des 9 écluses et la cathédrale est intéressante. Le reste est à oublier.
Un très mauvais souvenir pour nous et une journée de vacances perdue!!!
Béziers ? Non plus jamais!
J'ai visité BÉZIERS au moi de juin et j'ai trouvé que c'était une très belle ville.les ruelles,la cathédrale,les allés enfin bref plein de choses a voir.je ne vois pas où certains voient de la saleté ou de l'insécurité ?????je suis étonné.
-
Biterrois de naissance et ayant passé plus de 20 ans en PACA, je retourne vivre à Béziers suite à une mutation dans le département de l'Hérault. Je dois avouer que je suis stupéfait (!) de certains avis négatifs donnés sur la ville de Beziers (saleté, incivilité...) et c'est à se demander si ces personnes-là sont venues récemment sur Béziers et surtout on aimerait savoir où elles habitent au quotidien (certains lieux affichés par certains critiques m'amusent beaucoup) ! J'ai vécu en région parisienne (Boulogne-Billancourt) et dans le Sud-Est (Arles / Aix / Avignon) et, mis à part l'activité culturelle liée à l'histoire de certaines villes, le niveau de propreté et d'incivilité (Avignon en particulier) n'est pas mieux qu'à Beziers, loin de là même ! D'autre part, faire des comparaisons est toujours risqué et comparer Beziers à Montpellier est une vraie gageure car on n'est pas sur le même terrain (Pourquoi pas comparer Montpellier et Paris ou Londres tant qu'on y est !) et, d'autre part, Montpellier n'a aucune leçon à donner à Beziers niveau propreté et insécurité...quant à l'incivilité des habitants sur Montpellier (mieux vaut ne pas en parler) ! Je crois que l'ouverture d'esprit dont Béziers ferait cruellement défaut au dire de certains ... concerne davantage la mauvaise foi des critiqueurs que la réalité du terrain ! Certes, Beziers est une petite ville de province comme il en existe des milliers en France : je ne prétends pas que les Biterrois ont un esprit plus ouvert qu'ailleurs, sont plus propres ou civilisés qu'ailleurs mais les soit-disants "donneurs de leçons" devraient garder à l'esprit que tout est RELATIF, qu'on ne peut comparer que ce qui est comparable... et que Beziers à l'instar d'autres villes de province peut avoir une qualité de vie et des atouts qui peuvent attirer de nouveaux habitants dont je fais parti. Ayant obtenu un poste sur Montpellier, j'ai préféré acheter sur Béziers et faire le trajet par voie ferroviaire. Au gigantisme montpelliérain, à la fadeur des grands ensembles de grandes villes brillants par leur clinquant d'apparence ( le blin-blin de certains ), j'ai choisi la quiétude du bitterois (ce qui ne m'empéche pas de fréquenter l'opéra de Montpellier et le théâtre de Béziers) ! La paranoïa des agressions à tous les coins de rue est aussi étrangère à Béziers que ne l'est pas le traffic en tout genre, les réelles agressions sur Montpellier ou Marseille. Arrêtons de dénigrer une ville où les problèmes économiques ont engendré un chômage endémique (et ce qui va avec) mais, petit rappel ( Georges Frêche et son "tout pour Montpellier et les alentours immédiats" n'est plus d'actualité), la capitale régionale est en passe de devenir Toulouse, et la grande région Sud va redistribuer ses cartes dont, soyons-en convaincu, Béziers ne peut qu'en tirer de réels bénéfices. C'est ce que je souhaite à cette belle ville agréable à fréquenter , à l'histoire omniprésente dans ses rues plutôt propres, à la sécurité affichée (garde-montée sur les Allées par exemple) et dont la position géographique stratégique présage d'un nouvel essor dans la toute nouvelle carte du Grand Sud.
Je voulais signaler la petite mésaventure ou plutôt la grande qui m'est arrivé à -la poste la Devèze à Béziers- j'ai été refoulé de la poste par une personne brune les cheveux longs qui m'a carrément mise à la porte parce que j'avais dans mes bras mon petit chien sous prétexte que les chiens sont interdits.
je comprends que les chiens soient interdits lorsqu'ils sont sur le sol mais dans les bras c'est vraiment ridicule juste pour m'embêter c'est ce que cherchais cette personne.....
Une personne vraiment très désagréable qui ne m'as pas laissé entrée mais une jeune employée très gentille m'a rattrapé et m'a proposé de me prendre ma lettre ..
honte à cette personne qui travaille à la Devèze je suis allée dans d'autres bureau de poste ,,je n'ai jamais été traité comme cela
elle ne mérite pas de travailler dans un lieu public!!!!
comme il se dit: rome ne c est pas fait en 1 jrs ,notre ancien maire a un peu lacher prise ,mais maintenant avec mr Ménard je pense que les choses vont aller de bon train ,attendons de voir ,dicton :l art et difficile et la critique aisée . si tu n aime pas Béziers personne ne te retient ,alors bon vent..........
le maire a raison d interdire le kebab bravo
Béziers, c'est ma ville.. J'y suis née .. Des raisons professionnelles m'en ont éloignée longtemps.. 30 ans, et j'y suis revenue avec joie. Entre mer et montagne.. Un temps des plus clément.. Une municipalité courageuse la ville reprend des couleurs de vie!!! Je lui souhaite le meilleur!!!!!!Que ceux qui la trouvent sans intéret passent leur chemin.. On a pas besoin d'eux!! Nous avons un magnifique écrin.. l'arrière pays, la méditerranée et le soleil....
C'est une ville sale, pas entretenue . Aucun effort n'est fait pour embellir les rues . On a peur de se faire agresser aux quartes coins des rues.
Les gens sont désagréables! Vous passez plus de temps dans les bouchons , ou à essayer de trouver des places dans des parkings hors de prix, l'intégration est un leurre, il faut la dilué sur le territoire et fermer les frontières le temps que la FRANCE digère et trouve des solutions aux problèmes.
si tu n aime pas Béziers ,la France ai assez grande trouve toi une autre ville ,et aprés tu pourra comparer ,et critiquer a tout vent .......
lupuskanis
Messages postés
3
Date d'inscription
vendredi 2 octobre 2015
Dernière intervention
30 décembre 2015
-
De passage à 2 ans d'intervalle 2013-2015 pour repérage de point de chute pour retraite ,
suis passé d'une image de ville "paumée" à cité en renouveau , à commencer par le centre-ville
où il faisait bon prendre un verre sur une terrasse .

Une chorale de la belle ville de Vancouver y allait de son brin de musique et on était vraiment en vacances.

Les rondes de sécurité ne pouvaient gêner que ceux qui n'aiment pas respecter le bon état des lieux.

Par ailleurs , la sortie de ville vers Bédarieux - Lamalou est très agréable et le LR se prére un bel avenir en direction de Toulouse

Nous avons l'intention de nous y installer...

Ouvrez les yeux , chers concitoyens

Vu d'un pays émergent d'amérique latine

Bonne année 2016
LK
Pépone = Pioupiou : très objectif(ve). Cette personne ne doit pas apprécier le maire. Il est grand temps que cela change.
Jolie ville, ruelles magnifiques, patrimoine exceptionnel.
Béziers est une belle endormie. C est à dire qu elle a tout pour plaire niveau architecture les petite ruelle sa cathédrale sa vue.son climat doux mais très venteux glaciale .. mais la population est en train de la tuer . On s ennuie à beziers les gens sont tristes et froids et aigri . il est impossible de s intégrer au bitteroi. C est tres repoussant. Heureusement qu il a des touristes!. Déçue très déçue
tapetiare
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 12 septembre 2015
Dernière intervention
13 juin 2016
-
Je ne suis pas née à BEZIERS mais j'ai choisi de vivre à Béziers et peut-être d'y mourir.
J'aime cette ville. Elle a un charme typiquement méditerranéen. j'habite le quartier saint jacques si souvent décrié et je m'y sens bien et pas du tout en insécurité. Je trouve fort injuste toutes les critiques émises à son encontre.
Bonjour à tous la ville de Beziers est une superbe ville mais les gens qui y habite son salle et mal éduqué il n'hésite pas à vider les ordures dans le canal du midi qui est un véritable plus pour une ville.
Le nouveau maire a du travail mais l'éducation se fait à l'école et la bon courage
Je me bagarre tout les jours contre les incivilité des Biterrois et biterroise, le pire et qu'il sont très salle et n'hésite pas à polluer la ville qui est magnifique.
Beziers sans biterrois serrait le paradis.
La propreté des gens qui y vivent et un problème et le travail au noir aussi même les administrations vous conseille de travailler au noir ( mairie Anpe et compagnie ) bon courage au Maire
Très moyen
Je suis né dans cette ville, j'y ai grandi et après un départ pour des raisons professionnelles j'y reviens.
Concrètement il y a des atouts : le climat, la situation géographique, le patrimoine architectural. On peut également noter le prix de l immobilier qui est très bas ( bien plus bas que ses voisines Montpellier, Sète et Narbonne).
Pour le reste des problèmes d insécurité, comme dans d autres villes, de propreté, une offre culturelle très limitée. Le centre ville est occupée par une population très précarisée, souvent peu socialisée d ou une mentalité parfois peu ouverte
Centre ville agréable à vivre. Depuis notre installation il y a trois ans (couple avec deux enfants en bas âge), nous ne regrettons pas ce choix ! Le sentiment de sécurité s'est installé progressivement. Les façades rénovées des beaux immeubles ajoutent du charme aux balades en centre ville. Certe, les petits commerce ne sont pas pour toutes les bourses. Cette ville dispose du Parc des Poètes pour les espaces verts sous les journées ensoleillées. Des difficultés pour se garer cependant.
Ville sale, jonchée d'excréments de chien, vite arrivés et vite repartis !
Ce sont des illettrés qui ont redigé les commentaires,le niveau culturel de ces futurs biterrois sont les bienvenus chez les "patriotes"
Une ville très pauvre qui vote à l.extreme droite et pour la droite conservatrice
Bjr moi est mais enfants allons partir de cette ville de violence est délinquance ici depuis 1 ans edemi on a a marre
J'ai emménager en novembre et je regrette vraiment
ville sale et beaucoup de personne irrespectueux je ne parle même pas des crottes de chiens tout les 3 pas
Je compte d'emménager bientôt je ne remercie pas cette ville qui gâche toute la beauté de la culture et architecture de beziers
J'ai passé une nuit à Beziers avec ma copine dans notre route de l'Espagne vers l'Italie. Pendant une promenade à côté de la Cathédrale à 21 h on s'est fait insulter et menacer par deux jeunes hommes locaux sans moindre provocation de notre part (pas fe malentendu culturel, je parle presque couremment le francais). Il semble de plus en plus impossible qu'une jeune femme puisse se promener en tant que toursite dans une ville de la France sans se faire insulter. Lamentable. Heureusement on sera bientôt en Italie.
La ville de Beziers a pourtant de beaux immeubles, monuments, et paysages. C'est triste qu'on ne puisse pas en profiter sans avoir à faire face aux délinquants locaux.
je suis à BEZIERS depuis cinq ans et je me sens bien.Cette ville à son charme et ses inconvénients un peu d'insécurité comme partout c'est une ville assez calme.
point négatif trop de crottes sur les trottoirs et des mendiants ds le centre ville
je pense qu'avec le travail que fournit le maire cela changera bien un jour
c'est une belle ville qui progresse depuit l'arrivée de M. Ménard.
Le Figaro a mesuré la vitalité économique de 113 villes métropolitaines de plus de 50.000 habitants, au moyen de nombreux indicateurs socio-économiques. Bilan : Béziers, Perpignan, Narbonne ou encore Nîmes figurent parmi les communes les moins dynamiques de France.
Quel est le meilleur quartier de Béziers selon vous ? Perso, j'habite Plaisance depuis quelques mois et je suis un peu déçu. Quel est le quartier le plus sympa de Béziers, avec de l'animation sans non plus de fêtes toutes les nuits ! Font Neuve ? Crouzette ? Le centre ville ?
J'aime Béziers très belle ville
merci à son Maire de rendre cette ville bien plus agréable qu'elle ne le fut depuis très longtemps (même si je ne suis pas du même bord politique (écolo)) > bravo
Commenter la réponse de Marc