Votre avis sur Bonsecours

Signaler
-
 Super -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/bonsecours/ville-76103

Bonsecours est morne et de plus polluée par tous les poids lourds... à quand la déviation est ? c'est que les écolo( qui n'habitent pas route neuve!) s'y opposent

j'habite à Sotteville-les-Rouen , j'aime beaucoup la Basilique, ses différents concerts, le panorama, cette impression de calme qui doit régner tout au long de l'année à Bonsecours -
Vivre a bonsecours : Cadre de vie intermediaire entre ville et campagne. Ce que j'aime à Bonsecours : A la fois proche de rouen (ville) et à la fois distante sans les inconvenients. Ce que je n'aime pas à Bonsecours : Je cherche encore.
Ville agréable : Cette petite ville est agréable avec sa basilique de style néo gothique ses.Commerçants actifs et le calme, ville propre dans l'ensemble respect du.Mobilier urbains (par rapport à rouen) Ce que j'aime à Bonsecours : La verdure, les commerçant, ces monuments casino etc. Entendre le gros léon.Sonné à toute volées visiter la basilique on croirez la sainte chapelle de.Paris. Les archers du jonquay et le parcours santé dans le bois bagnères. Ce que je n'aime pas à Bonsecours : Le quartier toutain avec des allures de cité dortoirs le relais hertzien à.Coté du lotissement récent (bonjour la santé) et la circulation dû à la.National pour aller à paris.
Agréable : Bonsecours est une petite ville de 7000 habitants paisible. Ce que j'aime à Bonsecours : Les commerces (boucheries, boulangeries, opticien, restaurants, tabacs, fleuristes, banques...), la verdure, les bonauxiliens, le cadre de vie, son panorama, son casino... Ce que je n'aime pas à Bonsecours : Pas de transport en commun après 21H30.
UN ENDROIT A VIVRE ! : Des gens sympas, de bonnes écoles et des associations de qualité.
Avis favorable : Une commune très agréable à vivre. Ce que j'aime à Bonsecours : La propreté, les espaces verts. Ce que je n'aime pas à Bonsecours : Le 1er mai : le bruit insupportable des 24 heures motonautiques de Rouen (et la pollution inutile qu'engendre cette manifestation anachronique en cette période de réchauffement climatique et d'économies d'énergie).