Votre avis sur Ciré-d'Aunis

- - Dernière réponse :  Ved - 28 août 2014 à 08:46
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/cire-d-aunis/ville-17107

Première visite : Visite d'une charmante petite maison du xix située dans un quéreux à deux pas des commerces. Ce que j'aime à Ciré-d'Aunis : Ses vielles pierres et ses petites rues ainsi que la présence d'une bibliothèque.
Le charme d'un village de France : Village de charente-maritime possédant encore une âme, écoles, quelques commerces et surtout toutes les professions de santé (médecins, pharmacien, infirmières, kinésithérapeute) et même une "excellente" étude notariale. Ce que j'aime à Ciré-d'Aunis : Sa situation géographique, des paysages surprenants, voir bucoliques, mais des plus beaux pour qui sait voir et observer. Des marais existants et des cours d'eaux qui méritent un détour (surtout s'ils étaient bien entretenus). L'accueil, des plus urbain de la majorité, de ses habitants, la disponibilité des artisans de ciré, et ils sont nombreux, en prime la très grande disponibilité et la gentillesse des secrétaires de la mairie - et çà, c'est plutôt remarquable en ces temps ou le "moi" prime sur le "nous"... Ce que je n'aime pas à Ciré-d'Aunis : Comme dans beaucoup de villes ou villages, la chape de plomb mise sur certains dossiers sensibles héritage des précédentes municipalités - la loi du silence semble primer sur le droit d'information -, et çà, c'est fortement préjudiciable au ressenti du "bien vivre" en terre d'aunis ! L'absence patente de volonté d'agir à tous les niveaux pour un entretien du patrimoine environnementale, canal, cours d'eau, marais, chemins, bois, circuits de randonnées etc... En d'autre terme, créer et maintenir un cadre de vie "champêtre" permettant à tous de jouir de cette nature encore vivante qu'est "la terre d'aunis"!
A fuir, la guerre entre les différentes listes des municipales n'en finit pas. Cela nuit, en permanence à l'humeur des Cireens.