Votre avis sur Fouras

Signaler
-
 joce -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

https://www.linternaute.com/ville/fouras/ville-17168

Fouras est 6ne ville de retraité. C est tres chere, les restos pas terrible et les plages interdit aux chiens ainsi que la 9eche aux coquillages

Fouras est une station qui a su préserver les atouts qui ont fait sa notoriété au début du siècle passé tout en se modernisant au cours des 5 dernières années. On peut cependant regretter l'ampleur du marché de nuit du samedi durant les mois d'été et , depuis l'été 2016, la " soustraction" d'un espace de la plage ouest à un commerçant qui, selon moi, disposait, en pleine journée, d'un emplacement suffisant pour accueillir ses clients et rentabiliser son entreprise.
serge -- novembre 2014--
Ce que j'aime à Fouras : habitant permanent de Fouras depuis juin 2013 , après renseignements pris , il s'avère que depuis le changement de municipalité en 2008 / 2009 ,beaucoup de choses ont changé ( que ce soit dans les aménagements ou les animations ) ,la Mairesse semble s' intéresser vraiment à la ville et s' investir pour cela !!! De plus la mer avec 5 plages pour tous les goûts ,et la vie calme (mais animée ) d'une ville pas encore envahit par les immeubles en hauteur comme beaucoup de ville en bord de mer .....
Ce que je n'aime pas : au bout de 1 an 1/2 pas encore trouvé d'avis négatifs ..
Fouras se meurt : Habitante de fouras, je constate, depuis des années, la lente agonie de ma ville bien-aimée qui fut si joyeuse et agréable à vivre. Ce que j'aime à Fouras : La beauté de la presqu'île avec ses plages, les petits coins charmants qui longent la côte, la halle aux poissons ( par miracle ) toujours vivante et intacte et la mer qui sera toujours la même. Ce que je n'aime pas à Fouras : La place carnot avec ses chalets \"de montagne\" et le front de mer défiguré, uniformisé avec des terrasses de café identiques et plutôt sinistres. La rue de la halle remplie d'agences et de banques et vide de petits restos et bars sympas qui apporteraient de la vie hiver comme été à fouras.Et je déplore la désertion de fouras par les jeunes mais à quoi bon vivre dans une ville si charmante soit-elle qui se meurt ?Les promeneurs du dimanche préfèrent aller ailleurs puisque tous les établissements du front de mer sont fermés, pas moyen de manger une crêpe ou de boire un café ! Lamentable...
Afficher les 16 commentaires