Votre avis sur Lille

Signaler
-
 Kenza -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/lille/ville-59350

Trop belle ma ville

ville très agréable.
lille les gens sont froid mais pas con du tout tous dépend de l'esprit de chacun j'ai plus appris en allant a lille qu'a lyon qui est une ville de arrogant prétentieux si vous allez dans une ville et que les gens vous chauffe le cerveaux et que vous commencer a vous vengez a droite a gauche et faite des crises de nerfs pas la peine de restez dans une ville je ne suis pas rambo je suis normal calme et zen
pas top sans comentaire de plus rien ne vaut le sud ouest plus aceuillent plus chaleureux etr jolies sans compter bien sur le climat les gens du nord sont comme leur climat apres je ne generalise pas bien sur mais propossont adresser a une famille que je connait peut recomendable et qui donne un tres mauvais appercu du nord de lille fives __

Welcome to Betsson__
liile est trés bon
A Lille, évitez les moules frites ! Quelqu'un s'est il demandé d'où proviennent ces fameux coquillages noirs vendus accompagnés de patates hypertraitées dont on fait grand bruit à Lille ? Depuis quand Lille est est elle une ville de conchyliculture ? Y a t il des élevages à Gravelines, près de la centrale nucléaire ? Et peut on parler de pommes de terres bio dans une région où on ignore ce qu'est un doryphore étant donné la quantité de pesticides déversés dans les campagnes ? En résumé, pour manger sain, fuyez les moules frites lilloise !!
Ville triste e sale qu'il est interdit de critiquer sous peine de s'attirer les foudres des "gentils nordistes" ( Au passage, ça doit fait plaisir aux habitants du reste de la France de savoir que le Nord a le monopole du coeur, et qu'il leur suffirait d'habiter là haut pour être aussi "gentil" que les nordistes)
Centre ville très dynamique, Lille est une ville très vivante et culturellement riche, il y a des quartier populaires comme dans toutes les grandes villes de France avec des citées en périphérie plus ou moins fréquentables, c'est une ville que j'aime beaucoup, pour sa situation géographique ( 1h15 de Paris en TGV ), et son ambiance !
Je modifie juste ma note qui n'allait pas en adéquation avec mon avis, dommage pour la ville de Lille !!
Que dire sur Lille ? Malheureusement, peu de positif !! Après avoir vécu 10 ans dans une autre région, j'ai eu la bonne idée de revenir dans le nord croyant retrouver la ville de Lille dynamique et sympathique que j'avais connue dans le passé mais ce n'était qu'illusion ... J'ai surtout retrouvé une ville triste avec un climat désastreux et une pauvreté qui fait que vous ne pouvez vous ballader sans vous faire accoster à plusieurs reprises pour de l'argent ou une cigarette. Alors oui, on pourrait croire que la sympathie des gens du nord pourrait vous faire oublier les côtés négatifs de la ville de Lille, mais encore une fois, il n'en est rien, on ne rencontre pas non plus que des gens hypers sympas dans le nord, faut pas rêver et il faut arrêter l'hypocrisie à ce sujet. Je pense que Lille est certainement une ville sympathique pour les étudiants car ça reste une ville festive mais pour le reste et surtout les familles, passez votre chemin car je regrette de dire cela mais Lille n'est pas une ville où il fait bon vivre et mon envie de repartir du nord se fait malheureusement ressentir. Si vous avez quitté le nord il y a de nombreuses années et que vous souhaitez y revenir, réfléchissez bien car vous ne retrouverez pas le nord de votre enfance et il faut, je pense, avoir un bon cercle familial qui vous fera oublier la tristesse du nord. Dommage !!
Dommage que Lille, capitale des Flandres, ne reflète pas la propreté légendaire flamande!
La ville en elle-même est assez sympa et bouge pas mal. Cependant, une mentalité du Nord immonde. Venant d'une région réputée pour son etroitesse d'esprit, je pensais qu'aller à Lille pour étudier allait être un bon moyen de me faire des amis ouverts d'esprits et différents de ceux qui j'avais toujours connu.

Mon dieu qu'elle naïveté!

Les gens du Nord restent entre eux et exclusivement entre eux. Impossible malgré tous les efforts du monde de se faire de bons amis et davoir des discussions intéressantes. Ils ne parlent que de choses futiles, les nouveaux vêtements chez h&m ou encore la brocante (pire qu'une religion chez eux) organisée ce week end. Impossible d'avoir une discussion sérieuse autour d'un sujet d'actualité, ou même de rire sur un sujet lambda tellement ces personnes sont vides.

Aucune compassion également. Entièrement seul ici et n'ayant pas de famille dans le coin, j'avais beau appelé à l'aide chez ces personnes personne n'a daigné répondre à mes appels au secours. Résultat, j'ai passé mon temps seul chez moi. Ils préféraient faire 1h de route le jeudi soir pour rejoindre leurs potes dans leur ville d'origine que d'organiser un truc sympa a lille.

Si j'avais su je n'aurais jamais mis les pieds dans cette ville pourrie. Sans compter que ces gens ne changeront jamais: le plus loin qu'ils iront c'est a rennes pour des études et encore, ils ne restent qu'entre eux. Même ceux des autres régions finissent comme eux. Je ne vois rien de positif dans cette ville et encore moins cette région de merde.
Ville dynamique - pour les etudiants je pense que c'est très bien - mais ville très pauvre. Les écarts sociaux sont vraiment pesants. Même si à la base je suis fort attachée à Lille, je serai contente de partir ailleurs, pour quitter cette pauvreté, que je trouve omniprésente en faculté.
bonjour, alors ce qu'il m'a plu. le système transport pass pass ultra rapide, performant, accessible. idem pour le service en lui-même, faut dire que j'ai eu la chance de ne pas avoir de panne. un panel d' espace vert intéressant. et encore il me reste un tas de chose à faire.

J'aime Lille, sa proximité avec la Belgique et l'Angleterre, ses 1 h 15 de tgv de Paris, ses évènements en tous genres, sa gare st Sauveur et son marché de Wazemmes et son festival de la soupe, sa piscine olympique, ses médiathèques, ses bals à Five, son métro, ses expos, bref j'y suis restée après mes études....et je ne compte pas en repartir, pour info je ne m'y sens pas plus en insécurité qu'à Paris ou Berlin par exemple....
C'est une très belle ville !
Venu à Lille pour étudier, je trouve que les gens sont mal éduqués (bousculent sans jamais s'excuser, essaye d'entrer dans le metro sans que l'on soit sortis), mal habillés (beaucoup de filles portent des baskets immondes) gros et sales. Les loyers sont exorbitants aussi. Le vieux Lille est joli mais c'est tout, le musée des beaux arts est grand et sympa à visiter mais il s'agit de la seule activité culturelle accessible. Le magnifique opéra ne sert plus qu'à diffuser majoritairement des 'oeuvres' alternatives modernes minables. Beaucoup de SDF qui se montrent souvent agressifs lorsque l'on refuse de leur donner de l'argent. Les quartiers de wazemmes et Gambetta sont très sales et il est impossible d'y trouver une boucherie non Halal... Heureusement les Halles sauvent un peu l'ensemble. Donc Lille ville étudiante, peut être juste pour ceux qui aiment se saouler tous les soirs, si ça représente pour eux une finalité en tant qu'étudiants.

Une ville vivante mais je crois qu'ils ne connaissent pas les parkings... C'est dommage
C'est compliqué. Le vert manque : la nature a renoncé, a reculé, a fui. On l'a fait fuir. Il n'y a pas d'arbres dans la ville. Et il n'y a pas d'eau, ni cours d'eau, ni fontaine, rien. Par dessus un ciel rarement bleu et souvent bas. Il n'y a pas de vraie place qui en jette, pas de monument spectaculaire, aucune perspective. Le vieux Lille, c'est sans recul. On y avance en regardant ses pieds d'ailleurs, à cause des pavés. On pourrait aimer si ça débouchait sur quelque chose, une place, un site remarquable mais non. Les rues serpentent vers rien. Après, il n'y a rien, un boulevard immonde et un peu plus loin un quartier désolé et une autoroute qui t'emmène dans une zone commerciale (mais qui y va encore ?). Des boulevards immondes, des quartiers désolés, des autoroutes, des zones commerciales. Une longue apnée avant de retrouver la vie. Il faut rouler longtemps avant de pouvoir respirer de nouveau. Je ne sais pas comment exprimer cette sensation.
Messages postés
1
Date d'inscription
vendredi 13 janvier 2017
Statut
Membre
Dernière intervention
13 janvier 2017

Relancer vos activités avec des prêts abordables
Vous cherchez un prêt commercial, prêt personnel, prêt auto, prêts
étudiants, prêts de consolidation de dettes, prêt non garanti, le
capital-risque, ou avez-vous été refusé par une banque?
Vous êtes au bon endroit pour vos solutions de prêt! Je suis une prêteuse privée,
j'accorde des prêts aux entreprises et aux particuliers à faible taux
d'intérêt, abordable à 2%.
E-mail : emma.dubosky@gmail.com
Belle architecture pour le centre-ville,mais si vous habitez le vieux Lille les rues sont sales les trottoirs et chaussées défroncés pas entretenus,pavés disjoints pas d'espaces verts.entorses assurées si vous allez à pied chercher un mode de transport car vers les rues Metz et Princesse pas de transport. Zéro pointé pour l'éducation publique et pour la qualité des soins médicaux. Bref 300 mètres au delà du centre ville fuyez !
Mis à part les désagréments d'une grande ville, Lille est très très dynamique, jeune et festive. J'y ai 6 années d'études et 4 de vie active, étudiant puis marié avec enfants. Je l'ai quittée pour acheter une maison avec jardin. Les quartiers où il fait bon (même très bon) vivre: le Vieux Lille, le centre-ville, et le quartier de La Catho pour les étudiants. Eviter Wazem et Lille Sud.
Je suis lillois et je valide tous ceux et toutes celles qui ont émis des réserves sur ma ville. J'en moi-même très insatisfait au point que je la quitterais bien si je n'y avais encore quelques attaches.
En premier lieu, je trouve que les habitants de cette ville n'ont aucun respect pour leur cadre de vie et leur environnement. Je ne compte plus les déchets par terre (mégots, paquets vides, chewing-gums, bouteilles en plastique, bouteilles en verre, parfois cassées, crottes de chiens, crachats, etc). On trouve également de nombreuses dégradations sur les immeubles (essentiellement des tags et des graffitis), sur le mobilier urbain tagué ou vandalisé. En résumé, un décor "distroy" genre film de science fiction.
Vient ensuite le problème de la misère sous toutes ses formes auquel le lillois et la lilloise sont confrontés à tout bout de champ. Il y a de nombreux mendiants et on croise beaucoup de personnes qui ne reflètent pas une bonne santé.
Vient ensuite, le souci de l'insécurité qui devient de plus en plus problématique. Il y a eu des règlements de compte en plein jour avec bandes s'affrontant à la machette et au couteau. Des vols de colliers à l'arraché se sont produits dans la rue qui rejoint la gare et la place de l'opéra, ceci en plein jour. Ce ne sont là que quelques exemples.
Je pourrai ajouter le climat, la qualité de l'air, l'architecture disparate sauf dans l'hypercentre, les fêtes de rue qui donnent lieu à des déambulations alcoolisées avec bagarres à la clef... mais je préfère insister sur le plus urgent que j'ai exposé plus haut.
J'espère que la situation évoluera mais pour le moment, je ne vois rien venir.
Très belle architecture en centre ville et beau vieux Lille flamand. De magnifiques hôtels particuliers sur Vauban et Liberté. Pour ceux qui aiment voyager, Londres et Paris à une heure environ c'est top! Contrairement à ce qu'en pense les gens, les hivers sont plutôt doux et pas plus pluvieux que la Bretagne ou la Normandie. Pour avoir visité plusieurs fois d'autres villes de province comme Montpellier, Toulouse, Bordeaux , je peux dire que je trouve Lille bien plus agréable... un peu comme Strasbourg en fait!

Il manque d'espaces verts. Comparée à Bruges et Gand, il manque aussi d'eau. La remise en eau du vieux Lille est une nécessité pour que la ville "l'isle" retrouve son identité/ son âme. Plus de sévérité contre les incivilités= papiers, crottes de chiens (pas plus qu'ailleurs mais c'est pas une raison.)
Mieux que le havre

Le centre ville de Lille est très dynamique, très sympathique !

La perfection n'existe pas, c'est bien connu, et Lille à aussi bien pleins d'avantages que pleins d'inconvénients. Néanmoins, y ayant vécu un an là bas, je suis tombé sous le charme au point d'en pleurer à chaque fois que j'en parle. Oui, Lille est une ville cruellement méconnue et sous estimé.
Je suis né dans le Nord (Croix) et ai grandi à proximité de Lille où j'y ai fait mes études et exercé pas mal d'années pro.

Cette ville est très ambivalente.

D'un coté, elle est très très dynamique. Sa jeunesse (le nord est depuis toujours l'un des dept les plus jeunes de France) et ses très nombreuses universités et écoles (200000 étudiants sur Lille Métropole) y sont pour beaucoup.
L''un de ses atouts est aussi sa situation géographique : 1 h paris 1HLondres 30 min Bruxelles. La mer est à 40 min et la région (méconnue) à de très jolis coins (bocages de l'Avesnois, les monts des Flandres, la Côte d'Opale, Gand-Bruges-Anvers, etc.).
Au niveau culture si elle ne dispose pas de l'offre pléthorique de Paris, elle reste toutefois très richement dotée (Si on peut retenir quelque chose de positif à Aubry c'est la Culture pour tous). Sur le plan de l'urbanisme, c'est très inégalitaire : le Vieux Lille est splendide et le reste est bof-bof.
SI l'emploi n'est pas le fort de la Région, Lille truste plus 1/3 des emplois et la capitale des Flandres pâtit davantage d'une population importante (Métropole de 1,5 millions d'Hab ; l'une des densité les plus importante d'Europe) que d'une inertie entrepreneuriale. Le quartier d'affaire d'Euralille (l'un des 2 ou 3 premiers de France) est une réussite. Enfin, les trains sont très importants (2 gares) et la région est très très bien maillée en matière de routes/autoroutes.
Enfin, ici, les amitiés sont sincères et durables.

lus le plan plus négatif:
Si la métropole regorge de siège sociaux, l'emploi des cadres et cadres suo est plus délicat ; et ce d'autant plus que le réseau est très très important (c'est une donné à ne pas négliger).
Si Mauroy était un visionnaire et a sorti Lille de son marasme (Euralille, 1er metro automatisée, Universités, etc.), Aubry est catastrophique. Hormis la culture (où elle a dépêcher ses amis parisiens cultureux payés à prix d'or avec les deniers publics) qui est pas mal (Lille 2004, capitale européenne de la culture), sa politique est catastrophique. Il n'est pas étonnant que sous sa gouverne toutes les institutions de cette région (historiquement à gauche) soient passées à droite. La fracture sociale est très importante. Vous passez d'une richesse importante, aux patrons du CAC 40 à l'extrême en 4 rues !! Sa politique sociale se traduit par des roms à chaque feux, une insécurité très importante en ville, des horaires de piscines (municipales) réservés aux femmes musulmanes (bonjour le communautarisme). Il y a des quartiers entiers qui ont été rénové mais qui sont toujours aussi graignos voire des non-man-s-land.
Sue le plan des transports, l'accès à cette ville est catastrophique (l'entrée de Lille par l'A1 est le 2ème axe le plus bouché de France après la porte de la Chapelle! Les camions de toutes l'Europe du nord passe par là). Si vous résidez à 20-30km compter 1H30 pour vous rendre dur Lille
L'immobilier, s'il n'est pas comparable à Paris, est très élevé
Plus que la météo et les températures (sensiblement les mêmes qu'à Paris), c'est surtout la chappe nuageuse grise et très très fréquente qui plombe la lumière et -disons-le- le moral
Bienvenue chez les chtis est une fiction : cette ville regorge de bobos, de gros cons, de gens désagréables et peu avenants (les habitants d'autre villes de la région sont plus cools, plus simples)

Travaillant entre Lille et Paris (proximité par TGV), nous cherchons à partir de cette région (nous en avons fait le tour même si c'est Notre région) pour découvrir de nouveaux horizons, grande ville de province voire à l'étranger.
Avis forcément subjectif. Originaire de l'Ouest de la France, j'ai vécu mes 3 premières années professionnelles à Lille de 1998 à 2001. J'ai conservé des attaches professionnelles dans le Nord, et quand il m'est possible d'aller à la Braderie, c'est toujours un vrai plaisir.
Le climat n'est pas froid mais surtout venté et humide. Un peu plus nuageux qu'à Paris mais ce n'est en somme pas si différent de la Bretagne, par exemple.
Pour vraiment apprécier Lille et ses parages (y compris la Belgique avec Gand ou Tournai), il faut être de mentalité réellement urbaine. Aimer la ville, ne pas avoir besoin de beaucoup de nature comme c'est mon cas. J'ai souffert de la carence en espaces verts de la ville. Mais des efforts sont faits depuis comme avec le nouveau parc de la Deûle.
La chaleur humaine des ch'tis n'est pas une légende. L'intégration y est facile. Essayez donc à Bordeaux ou à Lyon... Cela dit, c'est aussi une grosse agglomération et c'est donc un peu plus impersonnel que dans les villes moyennes du département.
Ce qui peut choquer à Lille et son agglo c'est la fracture sociale entre la grande richesse et la misère. Il y a moins qu'ailleurs, en particulier dans l'Ouest, ce "matelas" de la classe moyenne entre les deux. C'est contrasté. Cela peut être dérangeant.
J'espère que la ville a aussi évolué dans ses équipements. A l'époque, la médiathèque était indigne d'une des plus grandes villes de France et les équipements sportifs saturés.
Enfin j'ai trouvé à l'époque la ville sale, alors que le reste du département est plutôt propre. Pour me rendre compte que ce n'était pas un problème de services municipaux défaillants mais d'éducation des gens. Des rues nettoyées nickel à 7 heures du matin finissait en dépotoir le soir, y compris rue de Béthune. J'espère aussi que ça a évolué.
Je ne m'étais pas destiné à m'implanter dans cette ville à long terme, mais j'en garde dans l'ensemble un bon souvenir même si mon boulot n'était parfois pas très agréable.
La météo, c est gris , c'est vrai... mais moins gris qu'à Amsterdam, Cologne , Londres ou Bruxelles. Pourtant quand on parle de ces villes on ne parle jamais de la météo... Alors qu'avec Lille s'est systématique ... Le nord bashing est très présent en France et faut s y habituer. Perso c'est quand je suis parti vivre dans le sud avant de revenir que je me suis rendu compte à quel point j aime cette ville et sa région. On ne s’ennuie jamais , et ceux qui critiquent la ville ne connaissent probablement les 3/4 des choses à faire... La ville même a peu d espace vert certes, mais la verdure tu l as trouve à l'Est , au Nord ou à l'Ouest de l'agglomération. Lille c'est la 9eme aire urbaine d'Europe et la 2eme en France derrière Paris avec 3 millions d'habitants. Un potentiel de développement énorme, encore faut il avec une bonne maire et être dans un pays qui nous déteste. Et oui, quand tu parles avec anglais belges hollandais et allemands, ils ne disent que du bien de Lille, pour les critiques, médias people et habitants français sans chargent!
on veut du PS à Lille! voilà car ils ont fait trop de bien!
on ne veut plus du PS à Lille! voilà car ils ont fait trop de mal!
on attend d'urgence qu'un nouveau maire homme ou femme reprenne cette ville car c'est une belle ville qui peut offrir beaucoup mais cela demande de la fermeté avec ceux qui détruisent et une remise en ordre pour rassurer chacun.
emploi, logement, sécurité, vivre ensemble et tolérance et pouvoir d'achat sont des domaines à rebooster. Il faut une autre politique et passer à autre chose car aujourd'hui bon nombres d'habitants sont oubliés. Cette ville c'est pote copain et copine sinon t'es un inconnu.
trop d'intolérance et personnel pas français en grand nombre et irrespectueux!
c'est un choc ! climat social détestable!
communautés repliées!
gens certains prétentieux et pas sympathiques.
faut connaître le coin avant de s'installer autrement c'est la dépression.
politique de ville catastrophique.
pas de mixage de population et climat de xénophobie.
quartiers abandonnées et penchant et manque d'éducation et politesse.
à part le centre et certains côtés de Lille vivant mais respectables, la périphérie ça craint et les gens sont sauvages, rodéo et on sent qu'on peut être attaquer pour être volé; il y a de la crapulerie et la ville ne réagit pas! je cherche une autre ville pour me loger avec mes moyens.
il faut une autre politique qui serve les habitants et une politique de logement sérieuse.
le privé n'est pas donné!
ville mal conçue pour y habiter avec autant de population.
pas de mixage entre classes populaires et classes embourgeoisées.
froideur des gens et des commerçants.
ville trop chère.
beaucoup de chômage et de pauvreté.
gens peu éduqués en général et agressifs.
ville polluée et bruyante.
à condition de bien choisir son quartier donc d'avoir de la finance ville difficile.
Tant que cette incompétente de Martine Aubry sera en place, Lille s'enfoncera de plus en plus dans la médiocrité!
Mendiants aux feux tricolores, véritables
5 individus originaire du Havre en seine-maritime, ont été arrêté par la brigade des stupéfiants à Lille.
Ils étaient revenus d'Amsterdam avec de grandes quantités d'héroïne, cocaïne, cannabis, comprimés divers ainsi que des armes à feu.
Lille est une ville superbe et accueillante!
Je suis du nord, mais pas chauvin, j'adore Paris, Lyon, Annecy, Dijon, Nice et Toulouse ( sans ordre de préférence ).
Quand je lis de Citadine 75 que la vile est jonchée de déjections canines et qu'on se tord les chevilles avec ses belles chaussures féminines : je rigole.....
C'est la meilleure !
Je suis arrivée à Lille il y a 10 ans pour mes études et j'y suis restée pour travailler ensuite.
Globalement j'ai véritablement aimé cette ville. D'abord pour les gens. Oui, l'accueil est souvent bon et chalereux (mais les belges qui ne sont pas loin les battent quand meme sur la politesse)... Mais oui, plus on s'éloigne de Lille plus le niveau social baisse et si les candidats d'emission tv type "confessions intimes" viennent souvent du Nord, ça ne surprend personne. Le sud a ses cagoles, le Nord est, il est vrai, assez rusto... (Lille béneficie en revanche d'une grande population étudiante, le niveau de vie est bien plus élevé que dans le reste de la région)
Lille a un joli centre ville, particulièrement une vieille ville pleine de charmes. (aller se plaindre des pavés me semble ridicule, oui les pavés sont casse-gueule partout et la vieille ville ne gagnerait pas a être recouverte de bitume...) mais la brique omniprésente si elle impressionne le touriste finit par lasser l'habitant.
La vie Lilloise est riche (capitale européenne de la culture en 2004) la ville défend assez bien son programme culturel, de nombreux musées de qualité, beaucoup de petites salle de concert dans lesquelles les artistes disent aimer se produire (le public lillois serait plutot bon et participatif il parait). Toujours quelque chose a voir et a faire quand on cherche.
La region souffre d'un certaine pauvreté mais je trouve que l'envie d'entreprendre y est forte. La Voix du Nors se fait l'echo de bon nombre de start-up innovantes.
Ce que je repprocherai en revanche a Lille c'est son manque d'espaces verts. Certes il y a cet immense parc qu'est la citadelle mais les allées les plus vertes sont sombres si ce n'est le tour des vieux murs au centre je le trouve assez sinistre. Jean baptiste lebas en revanche est lisse et sans intéret.
Autour de Lille le paysage manque de dénivelé, c'est plat. Et a moi qui vient de Picardie, il me manque également des forêts dans lesquelles me promener.
En revanche Lille a la chance d'etre particulièrement bien placée, c'est une porte ouverte a l'envie de bouger. Les points d'intérets sont a au moins une heure mais sont vraiment multiples : Belgique, Pays-bas, Angleterre, mais aussi baie de Somme, cote d'opale... Et les accès facilités.

De facon globale j'ai adoré cette ville pendant toutes mes études et le début de ma vie active, aujourd'hui j'éprouve malgré tout une certaine envie d'ailleurs mais pas certain que cela soit provoqué par la ville d'avantage que par ma personne et son caractère poussé au changement...

Au secours!! Fuyez pauvre fous!!! Le temps est une calamité!! Non, cela n'est pas un mythe: le temps est pourri, le ciel n'est jamais bleue mais toujours gris foncé, une horreur à vivre au quotidien.

Ensuite, la ville est sale, très sale en raison des déjections canines! Les pavés du Vieux-Lille ne sont pas entretenus; je me suis même foulée la cheville!!!!!!!!!!!!!!

Quant à la gentille des Lillois, ils ne sont pas plus accueillants qu'ailleurs.

Triste réalité.

Notre famille ne rêve que d'une seule chose: PARTIR!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
J'ai vécu de nombreuses années à Lille, dont ma scolarité, mes études d'ingénieur et une partie de ma vie professionnelle.

J'ai beaucoup apprécié Lille, ses différents quartiers et son architecture (bien préservée malgré les deux guerres mondiales). On ne s'ennuie jamais à Lille il y a toujours quelque chose d'organisé (que cela soit culturel, sportif, musical...). Lille est dotée de nombreuses infracstructures modernes comme le Zenith, le Grand Stade, le Palais des Congrès, de nombreux complexes de cinéma, de théatres...

Pour sortir le soir les lieux ne manquent pas : le quartier de Solférino, qui concentre le plus de bars et de discothèques au km² en France, mais également les bars du côté du parc JB Lebas et ceux du Vieux Lille, de loin le plus beau quartier de la ville.

Il est également très facile de se déplacer à Lille et dans l'agglomération : métro, tram, bus, vélos en libre service...
On sort également très rapidement de Lille via de nombreuses autoroutes (très chargées) et via le TGV vers Paris (<1h), le Thalys vers Bruxelles et Amsterdam, l'Eurostar vers Londres (1h30).

Comme dans toutes les villes il y a des quartiers plus ou moins recommandés.
Si vous aimez la tranquillité, optez pour Vauban, le Vieux Lille et le quartier de la mairie.
Si vous aimez la vie nocturne le quartier de Solférino-Beaux Arts est tout indiqué.
Comme partout il y a quelques quartiers à éviter: Lille-Sud, le Sud du quartier Moulins, Fives, le Sud de Bois Blanc.

Quelques points négatifs : ville polluée : ceci est en particulier dû au très fort traffic de poids lourds (Lille est un gros point de passage vers le Benelux, vers l'Angleterre et vers la France depuis l'Europe).
Comme partout : nombreux bouchons sur les axes
Manque d'espaces verts dans la ville (mais on sort assez vite de la ville car elle est de taille assez petite)
Délinquance dans certains quartiers (comme partout)

Je ne suis pas d'accord avec le témoignage précédant ( celui de Florence ) vivre à Lille est une alternative bien plaisante pour tous ceux qui aiment les grandes villes à faible loyer, je suis étudiant et je paye moins de 500 euros en centre ville pour un 3 pièces, de plus la ville est très vivante, il y a beaucoup de chose à faire au niveau culturel (ciné, expo, festivals...) le campus de Lille est très sympa, je viens de la périphérie d'Avignon, même si j'aime ma ville natale, je ne quitterais pas Lille même après mon master. Je compte rester pour trouver un emploi et vivre ici à Lille. Pour en revenir à Florence, c'est le vieux Lille qui est bourgeois,et conservateur mais dans le centre et ses environs il est possible de trouver un logement à prix très raisonnable. Ludo - étudiant Lille 2, Lillois par adoption :)
Messages postés
1
Date d'inscription
jeudi 28 mai 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
29 juin 2015

Il y a 64 ans, je vennais au monde à Lille, rue Patou, et notre famille habitait Boulevard Victor Hugo. Dès 14/15 ans j'étais très libre, et il n'y à pas une seule petite rue de Lille que je ne connaisse pas! Je suis un Expert de Lille ville ôh combien chérie
Et encore avant c'était 100 fois mieux; mais voilà Pierre Mauroy pour faire plaisir à son ami Jacques Delors, a "mis" Martine Aubry sur le fauteuil de maire!
Déjà à l'époque j'avais dis Dommage pour Lille.

Toutes ma familles du A jusque Z RÉSIDE A LILLE ET TOUTES MES ONCLES ET MES TANTES ILS SONT Né LA-BAS.et ils sont des lillois très actif sur le champs Economique et social+ MA MÈRE ET MA SOEUR QUI EST Né la bas et moi je peux même pas y aller passer qlq jour au bien qlq jour avec ma grande famille a Tourcoing vraiment ces dommage pour moi

Ca serait cool si les gens laissaient des commentaires utiles et un minimum réfléchis au lieu de critiquer avec leur avis de bobos qui ne sont pas sortis du vieux Lille. La météo quand on va dans le Nord désolé mais on s'y attend... Les lillois sont TRES accueillants, peut-être que vous les avez trouvés désagréables car vous avez eu l'accueil que vous méritiez ou tout simplement parce que dans n'importe quelle ville il y a des gens moins sympathiques que d'autres.
En ce qui concerne les espaces verts il suffit de prendre ses petites jambes et d'aller à la citadelle ou quartier Vauban.
Bref, Lille est une ville où il fait bon vivre, les gens sont super sympas, l'ambiance est au rdv et si on sort de chez soi il y a plein d'endroits supers !
belle ville, belle ambiance, gens sympas
J'habite dans cette ville depuis quelques années, et je n'ai qu'une seule envie en partir:
Les deux points les plus négatifs sont selon moi, le mauvais temps et la saleté des rues. En effet, le ciel est toujours gris et les rues sont jonchées de déjections canines!! Par ailleurs, les pavés du Vieux-Lille sont mal entretenus, c'est insupportable au quotidien de marcher dessus! Oubliez alors vos belles chaussures féminines à talons! Ainsi, si vous aimez le froid et la crasse, et que vous détestez la verdure n'hésitez plus, Lille est faite pour vous.
Quant aux points positifs ( comparaison avec les villes de Paris et Nantes): on trouve ce qu'il faut dans cette ville, on ne manque de rien. Les lillois sont aussi aimables que les parisiens (ça vous donne une idée! Lol.) La citadelle est jolie.
En conclusion, quitte à se farcir les inconvénients d'une grande ville, autant vivre à Paris!

Ville assez sale ; ( Sauf devant la mairie de Mâdâme Martine Aubry; véritable despote !)
Ville bourrées d'immigrants sans emploi , déambulant sans cesse dans toutes les rues de la ville
Ville voulant péter plus haut que son cul a cause de la mère Aubry
Ville chère ; même très chère pour un peu tout.
à fuir en courant !...........
bonjour je quitte Nantes pour partir m'installer a Lille pouvez vous me conseiller merci
Habitant dans le vieux LILLE depuis qq annees. les espaces verts du cote des jardins de la poterne ne sont pas toujours bien entretenues!!! Des arbres coupes et les branchages reste au sol?Je me balade, des ordures a ciel ouvert, des familles roumaines sous les ponts de chemin de fer, la ville est fleuries de tags, les ponts, les panneaux de signalisations, les murs des habitations ,les crottes de chiens , le centre ville n'est pas fleurie, il faut regarder en l'air pour les beaux bâtiments, mais pas aux alentours!!! les paves du centre ville sont défectueux , les canaux polués
Vous avez vecu dans d'autre ville? Ok pour le soleil mais on et pas non plus au pole nord , en été on atteint aussi les 31 32 33 sans problème pour se qui et de l'espace vert ces un peut normal de ne pas en trouver au centre ville bouger de 10km et vous êtent au paradis des espace vert , avec le nombre de pluit qu'il y a vous croyer franchement que tout et rouge? On a la meilleur ville de france parceque le ville et bien peuplé et grande nous avons le departement le plus peuplé de france , la ville et entouré de baucoup de comune , nous avons la belgique au frontiére donc bruxel anvers a visité a 1h de route . Nous avons la hollande a 1h30 de route et l 'allemagne a 3h , nous avons l'angleterre a moins de 1h , paris a 2h , lille et une ville ou justement on s'ennuit jamais on peut toujours bougé contrairement a d'autre ou on et entouré de rien et ou on et au milieu de nul par , a lille des magazin par millier .... A venir y vivre pour ceux qui veule faire quelque chose de leur vie . A évité petétre pour les retraité qui veul le max de soleil . A lille vous vous ferais des amies . La ville et propre , je ces pas ce que certain appel sale , dans mon commentaire je parle de lille mais aussi des ville qui l'entoure villeneuv , mons , marq , ....
Je vis à Lille seulement depuis quelques mois et malheureusement mes a priori se sont vérifiés. Le ciel est sans cesse gris et bas, il fait froid. Les rues sont sales et ses pavés sont vraiment mal entretenus. Et pourtant j'habite dans le vieux-Lille, quartier censé être le plus agréable. Par ailleurs, la population lilloise n'est pas plus agréable qu'ailleurs. En effet, je trouve même les commerçants nantais bien plus sympathiques. (J'y ai vécu plus de 3 ans). Et enfin, je déplore le fait qu'il n'y est aucun espace vert dans la ville, c'est très étouffant.
J'adore cette ville!!!!!!!
> Romu
Lille est sans doute la meilleur ville en france si ce n'est au monde ,,,,,
je suis de lille est de plus en plus decut je trouve qu il n 'y a pas grand choses pour les jeunes , la ville deveint de plus en plus salle , une fois que l 'on a fait le tour ya plus grand choses a voir .
je me souvient il y a quelques annes nous avions d beau carnaval la plus rien . enfin pas beaucoups d'animations dans cette ville et les gents que l 'on dit sympa dans le nord non ce n 'est plus le cas chacun pour soit dommage
Lille est tres poluer , Sale , sdf , dealers etc ce que j aime bien a lille c est sont centre historique
Dire que Lille est mal desservie ou est cloisonnée c'est complétement faut. Londres (env 3h par la route), Belgique (accessible en metro, et env15 min en voiture et Bruxelles pour ceux qui ne savent pas prendre un train 1h20 en voiture, ça vaut même pas le coup de prendre le train), Pays bas (1h 1h15 en voiture), Allemagne(3h30 en voiture), le tout accessible en train, avion, par autoroutes (GRATUITES) ou en Bus. Ceux qui trouvent que la ville est mal desservie ne sont justes pas très doués et n'ont pas due comprendre que quand c'est marqué Paris, entre deux il y a des autres branches qui vont ailleurs, bref ils n'ont pas compris ce qu'est une autoroute. De plus le choix des transports laisse aussi le choix du cout du voyage.
Ne pas regarder Lille à travers le film car forcement c'est pas pareil. Lille est une bonne ville mais pas pour y habiter il vaut mieux habiter à coté (lomme lambersart etc) car c'est une ville d'étudiants donc les propriétaires en profitent sur les loyers comme dans toutes les villes universitaires. Question délinquance c'est comme partout perso j'ai habité Lille Sud pendant presque 10 ans sans jamais avoir de problèmes ; Dans le vieux Lille les loyers sont proches du reste de Lille ayant fait les deux j'ai pu constater et le cadre est quand même agréable par contre avoir une voiture quand on y vit est un calvaire (ça m'est arrivé de tourner 2h pour trouver une place). L'avantage par rapport à d'autres villes que j'ai connu, le parc de la citadelle super agréable et sûr (sauf la nuit comme partout). le Temps y est plus beau qu'on le croit mais les température ne sont pas terribles sauf en juillet. Et les transport en commun vont quand même partout (on peut aller en Belgique en métro tout bêtement). Bref ce que j'aime : la ville elle même, la citadelle et le Zoo gratuit (petit mais tres beau Zoo). ce que j'aime pas : les "touristes" qui croit arriver dans bienvenue chez les cht'i, les températures fraiches.
Les écarts se creusent : Il est devenu impossible de vivre a lille correctement avec un salaire moyen. Ville de la haute bourgeoisie et de parisiens fortunés. Ville de la misère et de la saleté et grande délinquance (lille sud. ). Ce que j'aime à Lille : Rien de particulier, ce climat de grandes inégalités gâchant tout. Ce que je n'aime pas à Lille : Les inégalités le cote surfait du vieux lillele climat.
Lille, une ville qui fait croire au gens de la région qu'elle est grande : Né dans le nord à maubeuge, j'ai effectué 4 ans d'études à lille, j'ai par la suite voyagé dans plusieurs villes de province en france, et à l'étranger. Lille est une ville plutôt agréable, mais contrairement à ce que certains nordistes essaye de faire croire, elle n'a pas plus d'atouts que d'autres villes régionales. Et il faut relativiser sur certains atouts : le train : à 1 heure de bruxelles, paris, londre c'est bien mais combien de chti et de personnes vivant à lille avec un salaire moyen, on pris le thalys et l'eurostar ? Pour faire du tourisme, des sorties ? Si on fait ça tout les. Weekend, je me demande comment on paye le loyer de son appart du vieux lille. Si on aime lille parce que c'est pratique pour aller à bruxelle, paris, londre, je vous invite à vivre directement à paris, bruxelle londre ça vous évite faire de la route. Les évenements culturels : ils y a des événements culturels ponctuels qui peuvent être impressionnant (notamment en 2010). Mais il faut relativiser, de nombreuses villes de provinces organisent également des évenements culturels de qualité équivalente tel qu'à lyon, nantes, rennes et d'autres villes sans doute. Sauf que les gens dans le nord-pas-de-calais s'imaginent pas qu'il puissent se passer quelque chose ailleurs qu'à lille et dans sa périphérie (quand je parle de périphérie, je pense à paris, bruxelle, londre, car selon les gens du nord, c'est à lille que tout les trains d'europe convergent). Ce que j'aime à Lille : Quoi qu'on en dise les commerçant son chaleureux et on le sens du commerce. Même dans des galerie marchandes, ou dans des restaurants les commerçants disent bonjour, ont le sourire et sont sérieux (en comparaison j'ai vécu 1 an à lyon pendant mes études, j'étaischoqué de l'accueil que l'on pouvait faire dans certains établissement, et magasin notamment à la part dieu). Cela touche peut être de moins en moins lille, mais les gens du nord pas de calais aime bien rendre service, des inconnus m'ont aidé lors de mon déménagement (ils m'ont aidé à faire passer par la fenêtre du premier étage un lit que ne passait pas les escaliers) sans que je demande quoi que ce soit, et j'ai bien d'autres exemples... Ils y a plusieurs musées à lille qui valent le détour, un théatre à lille qui à mon époque proposait des tarifs intéressants pour les étudiants. Une vie étudiantes bien développé. Un marché du travail, qui compte tenu de la région, est reste correcte (mais pas très ouvert sur les carrières internationales hors europe, car dans le nord les pays étranger c'est surtout le benelux, l'angleterre, et l'allemagne )des transports en commun qui tentent à se développerune architecture originale (mais là est-ce un atout de la ville ? La ville de lyon, est beaucoup plus belle à mon goût). Les gens respecte mieux le code de la route que dans certaines régions. De bonnes bières régionales (mais surtout les bières belges)la braderiele tri postal, qui propose des expositions d'une grande qualité et qui se renouvelle régulièrementfacilité d'accès aux aéroports roissy charles de gaulles et de charlerois(et ça c'est the good point ! Pour ceux qui aiment les voyages). Ce que je n'aime pas à Lille : Le climat, une horreur. Je ne vais pas épiloguer là dessus, lille c'est pluie pluie pluie. Même si en été je rassure on a du bon temps parfois (mais c'est pas la riviera). Les gens du nord sont sympa, mais si on fait le plaisir de leurs dire, ça démarre au quart de tour : les gens se font des éloges à eux même, parlant du nord et s'inventent un lille où la mentalité est bien mieux qu'à paris et ailleur. Moi qui suis né dans le nord ça m'exaspère, comment peut-on être fier d'être sympa ? Le métro spartiate, on est compressé comme des sardines en heure de pointe, la saleté des transports en commun. La misère, la gare lille flandre peut à certaines heure sembler à une vrai cour des miracles (pour illustrer la dernière fois j'ai vu une mendiante alcoolisée avec une coupe rose qui vient réclamer de l'argent et après qui se déculotte et va pisser contre le mur de la gare, tout ça sous le nez des flics qui ne font rien. Certaines personnes ont un accent ridicule et donne l'impression qu'ils l'entretiennent. Une ville qui avant avait du charme et une réelle sincérité qui s'est transformé en une caricature de bienvenu chez les chtis. Une ville qui malgré ses infrastructures n'est pas ouverte à l'international comme elle le prétend. (finalement les belges et les anglais y font plus du tourisme que du business). L'actualité du monde se limite pour certains au courrier picard des loyers prohibitifs. Un aéroport à lesquin qui fait plus penser à un aérodrome pour u. L. M. Des piste cyclables inexistantes (le vé'lille, vélib lillois n'est apparu qu'en 2012).
A voir! : Je suis du nord mais je n'ai jamais habité à lille, par contre j'y vais au moins une fois par mois. C'est une ville très interressante au niveau patrimoine, commerces et activités culturelles, bien plus que la moyenne française. Ce que j'aime à Lille : L'architecture historique, les commerces (beaucoup de choix) les concerts, les bars... L'emplacement géographique aussi, au coeur de l'europe, le commentaire ci-dessous vient d'une personne de mauvaise fois, trouver que lille est isolé quand on vient du havre... Lol ! Ce que je n'aime pas à Lille : Certains quartiers sales et mal fréquentés mais ceci dit l'insécurité n'arrive pas au point de paris où je travaille aujourd'hui. Egalement un certain stress dû à la grande, lille n'est pas une ville calme de province !
Lille, une ville à l'écart : Qu'on arrête de faire croire que lille est ouverte et accessible... C'est tout le contraire. Ce que j'aime à Lille : Après 18 mois passés là haut, pas grand chose honnêtement ! Ce que je n'aime pas à Lille : Pour lille et la région nord pas de calais, il n'y a pas d'autres régions proches que... La picardie. Qu'on ne nous fasse pas croire que la belgique ou l'angleterre est proche : les français de là haut ne parlent presque pas le flamand, et pas beaucoup l'anglais. Le tgv qui relie bruxelles à lille : 1h de trajet parce qu'il se faut se présenter bien avant le départ ; celui qui relie paris à lille est systématiquement en retard (même les usagers se liguent contre la sncf)autoroute : bouchons à répétitions sur a1 et a25 ( en état piteux d'ailleurs) aéroport : no comment bref lille est bien à l'écart, quoi qu'on veuille nous faire croire !
Lille ! : Une ville qui ne ressemble à aucune autre, avec une ambiance très particulière. Pas l'enfer sur terre comme certains veulent bien le penser (les sudiiistes et les parigots) mais c'est pas non plus la ville de rêve. Ce que j'aime à Lille : Avant tout sa position géographique (non loin de paris, londres, bruxelles, amsterdam, l'allemagne ; et la proximité de la côte d'opale) le centre ville avec sa fameuse grand place et le vieux lille, la ville équipée d'un métro (très fréquent et rarement en panne ! Même si j'ai quand même des critiques à faire sur ça, voir "ce que je n'aime pas") les nombreux magasins et les centres commerciaux/zones commerciales, vraiment les lillois ne manquent de rien, la citadelle, une bonne vie nocturne ! Y a aussi la braderie, le marché de wazemmes, la gastronomie lilloise. Et j'apprécie aussi le fait que chaque quartier ait "une physionomie et un dynamisme propre" (merci wikipédia, je n'arrivais pas à formuler ma pensée^^). Niveau immobilier, en ce qui concerne l'achat, je ne sais pas, mais les loyers sont décents comparé aux autres grandes villes françaises. Et ça m'amène aux étudiants : de bonnes facs et de bonnes écoles, la bonne ambiance et les soirées étudiantes ne manquent pas ! Et enfin, malgré son statut de chef-lieu de la 4ème agglomération de france, lille est de taille humaine et n'est pas trop polluée. Ce que je n'aime pas à Lille : Le climat, la pierre-rouge (architecture typique du ch'nord, moi c'est pas mon truc) y a quand même de l'insécurité (75% des quartiers sont sinistres, on va pas se mentir) et beaucoup d'inégalités : j'ai l'impression qu'à lille, soit on est très fortuné, soit on vit dans la misère (et c'est ce qui domine ! Y a pas de demi-mesure à ce niveau-là, ou alors je ne la vois pas. Le manque d'espaces verts, à lille il manque un grand parc, comme il y a à lyon par exemple. Il manque aussi de l'eau, on voudrait avoir soit la mer, soit un fleuve. Et enfin, je dirais que le réseau de transports en commun est très mal fichu ! D'accord y a un métro, mais il ne dessert pas la ville entière comme à paris par exemple. A lille, y a des endroits où dans les 500 mètres environnants tu trouves au moins 2 arrêts de métros et 3 arrêts de bus ; alors qu'à d'autres endroits faut marcher 25 minutes pour trouver un minable arrêt de bus sur une ligne recluse.
Lille ? Bof ! : Je suis né a lille et j'y ai vécu 37 ans, donc je connais un peu. Ce que j'aime à Lille : A part 2 ou 3 rues du vieux lille rien ! Ce que je n'aime pas à Lille : On a vite fait le tour de la ville bien petite, la saleté, les gens (le chti a le coeur sur la main ! Quelle blague ! Le temps, la banlieue lilloise qui est moche a n'en plus pouvoir, le ciel toujours gris et bas, pas de rivières, pas de lacs, pas de montagnes, campagne triste et moche, pas de mer etc... Etc...
Réponse au commentaire ci-dessous : Je pense que le commentaire d'en dessous doit venir de quelqu'un qui déteste la ville de lille. Car quelle mauvaise foie... Impossible de rallier londres et bruxelles ? Vous ne devez pas être renseigné puisque lille-bruxelles est l'une des lignes ferroviaires les plus denses d'europe, une trentaine de trains par jour, une trentaine de bus, pour londres c'est à peu prêt la même chose, l'eurostar en continue et des bus. Pour ce qui est du reste le thalys arrive en janvier 2014 pour desservir la hollande et la belgique. A signaler également un aéroport en pleine ascension qui a doublé sa fréquentation en très peu de temps et de nouvelles destinations chaque année. Alors quelle mauvaise foie vraiment... De plus n'importe qui peut témoigner de la chaleur des gens d'ici (je ne suis pas du nord j'y habite depuis 3 ans) l'architecture flamande est absolument magnifique (après il est vrai qu'en dehors des quartiers centre et du vieux lille l'architecture est moins facile). Et pour terminer... La fête ? Je suis étudiant et me suis rendu presque partout ailleurs, et lille est sans conteste dans le top 3, fort de 165 000 étudiants (3ème ville étudiante de france et en passe de passer deuxième après paris). Je pense honnêtement que vous n'avez en fait jamais du vous rendre à lille ou alors en coup de vent. Pour e qui est de la dimension européenne elle est bien là, consultez le nombre d'entreprises internationales qui délaissent paris pour venir s'installer à lille, consultez les sociétés qui s'installent (ibm, microsoft, asos, le crédit lyonnais...) sans parler du nombre de sociétés nées ici (paul, boulanger, decathlon, auchan, kiloutou, camaieu, credit du nord, cofidis, la redoute, les 3 suisses, carambar, leroy merlin, castorama, pimkie, tape à l'oeil, atac, delkia, bonduelle, promod et j'en passe...). Pour terminer la ville est sans conteste la seconde ville française au niveau culturelle (lille 2004, lille 3000, fantastic, lille art fair et bien d'autres...). Voilà des mensonges gratuits qu'il fallait rétablir ! Ce que j'aime à Lille : Le dynamisme, la place européenne de la ville. Ce que je n'aime pas à Lille : Le climat.
Lille, bof! : Lille est une grande métropole du nord de la france et c'est tout. Lille n'a aucune dimension européenne. Elle est mal desservie quoi qu'on en dise, difficile de se rendre ailleurs qu'à paris rapidement, bruxelles et londres n'y pensez même pas. L'aéroport est petit et les liaisons proposées très peu nombreuses. Ce que j'aime à Lille : Le fait que ce soit la plus grande ville de la région pour trouver facilement commerces et services sur place. Ce que je n'aime pas à Lille : La réputation surfaite de lille entretenue par quelques lillois fanatiques un peu partout que ce soit sur internet ou sur d'autres médias. Les chtis chaleureux et accueillants, je pense que c'est une vaste blague, testez par vous même, les lillois font la même tête que les parisiens, ils sont stressés, pressés, impolis, hautains, etc. Lille est une ville normale sans beauté architecturale particulière, fade en somme. En dehors de la grande place, il n'y a rien, ah si peut-être une ou deux rues intéressantes dans le vieux lille et c'est tout. Lille la fête ? Peut-être mais pas plus que dans beaucoup d'autres villes en france, renseignez vous. Lille a un manque d'ambition culturelle. Lille vit renfermée sur elle même, fière de ses pseudos atouts.
Lille est une ville fermée : On nous fait croire à une ouverture de lille à l'international grâce aux tgv mais c'est une pure théorie. Avez vous déjà essayé de prendre le tgv pour bruxelles (surtout le tgv retour) on est bien loin des temps de parcours annoncés ! Ce que j'aime à Lille : Quelques vieilles pierres du vieux lille autour de nd de la treille, la grande place (bien que moyenne en comparaison de bruges, gand, bruxelles...). Ce que je n'aime pas à Lille : La vie cloisonnée : combien de lillois profitent effectivement du tgv, qui est l'atout affiché de la ville ? Seuls la liaison avec paris est utilisée dans la pratique (quand elle est à l'heure...) quoi qu'en dise le discours touristique officiel, la culture et l'ouverture vers l'extérieur n'est pas ce qui domine : parle-t-on anglais ou néerlandais à lille ? Non ! Quelles régions son reliées effectivement au nord pas de calais ? Essentiellement la picardie ! Cet outil qu'est le tgv n'a pas réussi à désenclaver les mentalités !
Qué calor ! Lille ! : Venant du dpt de la somme près d'amiens, je suis arrivé à lille (à 21 ans env) après avoir habité à tournai pour les études. Je trouve cette ville et sa région d'une richesse humaine et architecturale incroyable ! Depuis 10 ans, je m'épanouie dans ce lieu. Ce que j'aime à Lille : Le rapport aux autres qui dénotent incroyablement avec certaines régions ou ville de france. Il est pas rare de venir boire un verre (sans parler d'alcool) à n'importe quel moment de la journée et de discuter rapidement avec quelqu'un. Chose compliqué sur d'autres secteurs urbains. L'aspect culturel et social de la ville qui se ressent dans le mélange des genres dans plusieurs quartier de lille (wazemmes, moulin, fives...) une volonté de faire coexister différentes catégories sociales. Les transports en commun et le vlille. De quoi faire au niveau des bars, soirées que ce soit pour étudiants ou 25/35 et +. L'immobilier commercial et particulier moins cher qu'à paris lyon ou marseille. Une plateforme travail du tertaire qui ne cesse de se developper. La proximité avec l'europe du nord et paris. Ce que je n'aime pas à Lille : Il y a des espaces verts mais trop peu. Le temps pas top en général. Ville très humide car construite sur des marée, on le ressent bien. La personne qui a dit dans un post précédent que les taxes foncières pouvaient aller jusqu ' à un smic pour 25 m2 ! Ineptie ! Ou alors tu gagnais plus de 2000 e (taxe d'habitation) cumulé avec une taxe foncière ! Par moment ça pue (on + je fume plus alors...) mais bon on est en ville ! Non !
Lille ville triste : Lille est une ville rouge couleur brique, mal entretenue, sombre, et dont les habitants s'arrogent le monopole du coeur. Ce que j'aime à Lille : Je ne vois pas ce qu'on peu trouver d'agréable à lille et qu'on ne trouverait pas dans une autre capitale régionale. Ce que je n'aime pas à Lille : Il faut un grand courage pour affronter la pensée dominante selon laquelle le monopole de la gentillesse et de la convivialité est dans le nord... Mais cette idée reçue permet d'oublier le ciel gris, les rues sales et la pauvreté ambiante ( qui côtoie, reconnaissons le, une vieille et richissime bourgeoisie). Pourquoi y a t il tant de votes extrémiste dans cette région lilloise, si ce n'est à cause du mal-vivre qui y règne !
Quel quartier de lille ou ses alentours pour y vivre : Bonjour, alors ne connaissant pas lille je souhaiterai avoir des conseils de familles, pour savoir ou s'installer avec notre fils quel école primaire, quartier ou ville des environs de ville ou il fait bon vivre, nous devons venir nous installer d'ici un an mais ou habiter merci virginie. Ce que j'aime à Lille : Sans avis. Ce que je n'aime pas à Lille : Sans avis.
Ville qui a du potentiel : J'y ai vécu pendant 5 ans pour mes études et j'y retourne assez régulièrement. Cette ville a énormément de qualités mais une grosse partie de la population la tire vers le bas.

Ce que j'aime à Lille : La grand' place bien-sûr, le vieux lille, le jardin vauban, l'ambiance de la rue solférino, le marché de wazemmes.

Ce que je n'aime pas à Lille : La saleté omniprésente : certaines personnes ne respectent rien et se foutent pas mal de leur environnement, pourquoi jeter ses papiers n'importe où alors que la municipalité fait des efforts et installe de plus en plus de poubelles ? -wazemmes qui ressemble de plus en plus à un bidonville, on a même plus l'impression d'être en france.-le quartier de la gare où végète une faune bruyante et inquiétante. Impossible de faire un pas sans être taxé : une cigarette, un euro, un ticket resto ?-la voirie à certains endroits est complètement pourrie, j'ai jamais vu autant de nids de poule.-bien sûr le chômage et la mentalité "kéké-beauf-fier d'être un abruti avec un accent horrible" qui va avec.
Chère Lille : Lille est une ville non exempt de défauts comme toute grande ville mais si on cherche bien elle nous offres tellement de choses : déjà le tissu commercial est très étoffé, on trouve de tout et pour toutes les bourses ( vieux lille pour les plus aisés secteur gambetta pour les autres et hyper centre pour toutes les grandes enseignes.)pour y faire ses études la vie y est belle possibilité de faire toutes sortes d'études que ce soit faculté publique comme en école privée. Les sorties nombreuses, innombrables bars, boites de nuits, casino, bowling, laser game, cinémas grand public mais aussi arts et essais. Quant à l'hospitalité et bien je ne la trouve ni meilleure ni pire qu'ailleurs même si la simplicité des gens les rend assez accessibles. Ce que j'aime à Lille : Ses commerces, son offre culturelle abondante, les possibilités de sorties en géneral. La petitesse de la ville et la performance de ses transports en commun. (même en vivant à l 'autre bout de la ville on met 10 minutes pour rejoindre le centre). Les bonnes bières (merci la belgique pas loin). Ce que je n'aime pas à Lille : Le cout des loyers relativements cher dès qu'on vit dans un quartier recherché. Le temps j'ai beau avoir toujours vécu dans le nord pas de calais j'ai toujours du mal à m'y faire... Certains quartiers assez malfamés mais toute grande ville en a son lot.
Bienvenue à Lille... : Lillois de naissance je partage totalement l'avis précédent. Heureusement, qu'il y a des personnes comme cette dame qui ont le courage de venir s'installer dans notre contrée hostile pour remonter le niveau. On se demande vraiment comment les 1, 2 million alcooliques que nous sommes dans l'arrondissement de lille parvenons à faire de ce secteur la troisième économie du pays derrière le grand paris et le grand lyon ? Allez comprendre... Je plains sincèrement cette dame car il est vrai qu'autour de lille tout n'est que misère et je suis très étonné qu'elle n'ait pas cité la banlieue où elle habite mouvaux, qui fait partie du fameux triangle bmw (bondues mouvaux, wasquehal). Probablement les pires banlieues de lille qui n'ont rien à envier à d'autres secteurs tout aussi déshérités que sont marcq-en-baroeul, lambersart, croix ou encore les quartiers barbieux à roubaix ou saint maur et botanique (comment à notre époque peut-on oser loger des gens dans des appartements haussmanniens ! À la madeleine. Ce que j'aime à Lille : Le fait que lille ne soit qu'à quelques heures des grandes capitales européennes (paris, bruxelles, londres, etc.). Mais comme l'a si bien fait remarquer l'auteur du commentaire précédent nous n'en profitons pas. Les lignes de tgv lille-paris sont pleines à toutes heures mais ne vous leurrez pas ce sont probablement des lillois d'adoption comme cette dame qui cherchent à fuir cet enfer dés qu'ils en ont l'occasion pour retourner vers la civilisation. Il est vrai que les musées locaux ne brillent pas par la richesse de leurs collections. Les tableaux exposés au palais des beaux- arts de lille (des croûtes d'illustres inconnus : goya, rembrandt, david, rubens, etc.) au lam de villeneuve d'ascq ( picasso, miro, fernand léger, etc.) ou encore au musée la piscine de roubaix ne méritent pas le déplacement pour des personnes habitant hors de la région. Mais bon pour des incultes comme nous qui ne voyageons jamais c'est amplement suffisant. J'en profite d'ailleurs pour remercier le gouvernement qui a eu pitié de nous et nous a installé une antenne du louvre à lens. Nous manquions cruellement d'équipements culturels. Un autre mystère que je ne comprends pas comment le magazine des arts peut-il classer régulièrement les musées de la métropole lilloise aux premières places des musées de province ? Sans doute parce que l'on fait boire les journalistes pour qu'ils s'adaptent à la culture locale. Enfin les boutiques du centre ville et du vieux lille sont probablement quelconque mais comme nous ne sortons jamais de la région, nous ne nous en rendons pas de compte. Il est vrai que les rares enseignes locales n'offrent aucun intérêt. Je pense notamment à la pâtisserie meert, le merveilleux de fred, la cafétéria méo ou encore le furet du nord. Enfin ce que j'apprécie par dessous tout, c'est la gentillesse des habitants de l'agglomération comme l'a si bien montré danny boon dans ce chef d'oeuvre cinématographique qu'est "bienvenue chez les chtis" où il dresse un portrait si fidèle des habitants de la région. Nous sourions en permanence comme des benêts car nous sommes toujours alcoolisés. Pour une agglomération d'un million d'habitants c'est incroyable que nous soyons parvenus à maintenir cet état d'esprit. Ce que je n'aime pas à Lille : Le manque d'espaces verts mais bon comme nous sommes toujours au bistrot, ça ne nous manque pas. Concernant la crasse de certains quartiers défavorisés, je ne comprends pas, comment ce fait-il que la communauté urbaine de lille ne soit pas parvenue à n'avoir que des quartiers riches et aseptisés sur tout son territoire à l'image des autres grandes métropoles françaises. Merci également à marie duriot de nous signaler notre mauvaise foi au sujet du climat de la région. Ah les ravages de l'alcool, certains d'entre nous arrivent même à se persuader que nous avons un climat méditerranéen. C'est un peu comme pour vos propos madame, ce n'est pas grave tant qu'eux croient à ce qu'ils racontent, les autres savent ce qu'il en est réellement...
Le kiff mais : Cela fait 26 ans que je vis sur lille et il n'y a pas à dire je la porte dans mon c?ur ! Le centre gruge de magasins en tout genre et généralement tout est à portée de main. Ce que j'aime à Lille : La convivialité, le calme de certains endroits et les facilités de déplacements grâce aux métros souvent à proximité. Ce que je n'aime pas à Lille : Le temps ! Hé wi j'ai beau aimer ma ville, le temps (hivers long et pluie bien présente) me déprime ! Sans compter que bien souvent avec un temps pareil on ne sait plus quoi faire...
Agréable à vivre sauf... : Toulousain d'origine (j'y ai passé les 29 premières années de ma vie) j'ai migré vers lille pour suivre la mutation de mon épouse. Nous sommes venus nous installer sans à-priori parce que nous voulions ne pas se focaliser comme le font certaines personnes du sud sur les défauts du nord (sans y avoir foutu les pieds pour la plupart). Après 1 an et demi passé dans la ville des ch'tis, j'avoue être tombé sous le charme. Alors, bien évidemment, elle à des défauts mais je pense que cela est dû tout simplement au fait que c'est une grande ville. Les transports en commun sont plutôt bien organisés (même si aux heures de pointes, il y a foule ! Et cette ville est bien situé géographiquement (belgique, angleterre, pays-bas...). La mer n'est pas non plus très loin, et même si la température de l'eau est fraîche, cela me permet de prendre le grand air quand je veux m'évader un peu. C'est un ville grouillante de vie (avec tout ce que ça implique comme conséquences). Le centre-ville est magnifique et les gens me paraissent beaucoup plus sympathiques que les "fashion victims" - hautains et portés sur l'apparence - qui peuplent ma ville d'origine. Le gros point noir consiste en son climat qui, il est vrai, n'est pas top. Mais ça permet d'apprécier les jours ensoleillés à leur juste valeur ! Pour terminer, je dirai que, comme toulouse, lille est une ville qui veut garder son ambiance limite village mais qui oublie qu'elle grandit, d'où de gros problèmes de circulation et de gestion de l'habitat. Ce que j'aime à Lille : La proximité avec bruxelles, amsterdam et londres. Le centre ville magnifique et grouillant de vie. Le sourire des ch'tis (même s'il est moins flagrant en ville). Ce que je n'aime pas à Lille : Les embouteillages. Le climat qui tape sur le système parfois.
Déprimant : Lille ? À part le centre ville, constitué de chaines de magasins, il n'y a.Rien à voir. Les maigres musées sont vite avalés, les parcs sont.Symboliques, la gentillesse des gens du nord ? Une légende née dans les.Mines, et qui n'existe pas dans la réalité. Ce que j'aime à Lille : Le nombre incroyable de cabinets médicaux et de spécialistes en toutes.Maladies. Dommage que ce soit concentré sur lille (allez donc en.Périphérie de la ville gouter la différence). Ce que je n'aime pas à Lille : La crasse. La différence entre les classes sociales très marquée. Le manque.D'éducation, de courtoisie, un gout trop prononcé pour l'alcool (comme dans.Les tristes années de la pologne à lille on ne s'amuse que bourré) la.Grossièreté en général. C'est assez choquant mais il ne faut surtout pas.Le dire, le lillois et les chtis sont assez agressifs sur le sujet. Tous.Vous diront qu'ils sont à une heure de paris, londres, bruxelles, j'ai.L'impression que seuls les lillois d'adoption ont la curiosité de profiter.Des capitales ! L'inculture généralisée, le m'as-tu-vu des bobos. On.S'ennuie ferme à lille, sauf si on est alcoolique. Attention : il faut un.Bon niveau de vie, la bière est à six euros. Les concentrations de villes.Misères autour de lille : au choix, tourcoing, roubaix, fives, mons, lens,jusqu'à douai et armentières vous aurez le choix si vous faites une thèse.Sur les cas sociaux... On pleure quand on arrive, on pleure quand on y est,et en plus il pleut tout le temps (ce n'est pas vrai vous diront les chtis,il fait meilleur qu'à nice, mais oui, mais oui...). Quant à l'accent, on ne.Dit pas a, on dit au : paupau et non papa. Entre gros et gras, vous mettrez.Quelque temps avant de comprendre...
Très mitigé : Je suis du même avis que les personnes précédentes. Il y a trop de cas sociaux dans cette ville. Le seul quartier que j'aime est celui du vieux lille qui est magnifique où l'on y rencontre des gens raffinés et de grande qualité. Ces personnes sont très bien habillés. Mis à part le vieux lille, le reste de cette ville est atroce : alcoolisme, misérabilisme et vulgarité. De plus, c'est une ville très sale. Je ne suis pas le seul à penser cela. Il suffit de voir les commentaires sur cet autre site : http ://www. Villes-en-france. Fr/villes/ville-lille-59000. Html. Ce que j'aime à Lille : Uniquement le vieux lille. Ce que je n'aime pas à Lille : Les autres quartiers.
Lille Fives : Dynamisme culturel mais trop grand manque d 'espace verts, d'arbres et de lieux d'aération, de détente et de silence. C'est la raison principale qui me ferait partir d'ici. "la citadelle" on s'en lasse. Il faut réaménager certains quartiers avec de vrais espaces naturelles. Ce que j'aime à Lille : La très grande richesse culturelle, la sympathie des gens, la tolérance. Peu de klaxons dans les rues. Beaucoup de choses à faire. Le quartier fives que j'habite depuis peu, après 7 ans passés à wazemmes. J'aime ce quartier en devenir qui a beaucoup de charme. Ce que je n'aime pas à Lille : Le manque de verdure et d'espaces verts, d'arbres. Ce n'est pas le point for de notre maire. Le temps, les crachats, la misère sociale et les crottes de chiens dans les rares espaces verts. Je suis pour la présence de médiateurs "propreté" comme dans le métro pour apprendre aux étudiants le midi à faire 5 pas et déposer leurs détritus dans les poubelles à coté ! Il trop.
La ville aux 1000 facettes... : Avis plutôt positif mais mitigé quand même. C'est vrai que le climat n'est pas terrible. Personnellement n'étant pas du tout originaire du nord je m'y suis fait. Je relativise : " dehors y bruine, y fait nuageux pendant 10 jours et alors ? Je sors, je vais faire du sport bref je vis tout simplement." la barrière est psychologique, une fois passée outre on n'accorde plus d'importance au temps. Et quand on "descend au sud", 2 jours à la suite de soleil et de ciel bleu ça parait très bizarre ! Ce que j'aime à Lille : A lille, j'aime le fait que ce soit une grande ville, tous les services attendus, sans être immense et trop impersonnel. J'aime aussi le fait que les possibilités de sorties culturelles, biérologiques sont nombreuses. La place accordée au vélo en ville dénote par son importance par rapport à d'autres villes françaises, même s'il doit encore s'améliorer. Ce que je n'aime pas à Lille : Ce que je déteste par dessus tout à lille c'est l'inégalité de traitement immense entre les quartiers. Entre le vieux-lille (quartier typé "aix en provence"= je me la pète, y faut montrer sa richesse, tout beau tout propre (trop aseptisé pour moi) et fives par exemple (voitures stationnant n'importe comment, trottoirs dégueulasses, habitats insalubres...) on à l'impression, en exagérant un peu, du xviè à paris à bab el oued.
A part le temps, c'est bien ! : Je vis à lille depuis sept ans et j'ai vécu dans différentes villes de province. Globalement, c'est une ville agréable et dynamique. Personnellement, je ne m'ennuie jamais à lille et j'ai trouvé du travail assez facilement. Ce que j'aime à Lille : - son dynamisme nocturne, culturel, associatif- le centre-ville où il est agréable de faire du shopping et flâner- on peut vivre facilement sans voiture- le marché de wazemmes et ses cafés animés (wazemmes ne craint pas particulièrement le soir comme j'ai pu le lire. C'est un quartier bobo avec toutes sortes de nationalités et de catégories sociales... Mais visiblement, ça en dérange plus d'un...)- la citadelle- la mer pas loin. Oui, on ne voit pas ses pieds quand on se baigne, mais pouvoir aller manger un plateau de fruits de mer et sentir l'air frais de la mer tout en vivant dans une grande ville, c'est quand même cool. Ce que je n'aime pas à Lille : - la météo. A mon sens, c'est son principal défaut.- certains quartiers sont sales et surtout ceux ayant beaucoup d'étudiants laissant leur canettes de bières un peu partout)- les prix des loyers qui ne cessent d'augmenter- le mépris de certains commentaires : en quoi le faible niveau de vie de certains lillois vous empêche de vivre ? La mendicité, oui, il y en a. Et alors ? Je n'ai jamais été agressée et ça n'est pas contagieux que je sache. La pauvreté existe partout mais lille, peut-être à la différence d'autres villes, tolère cette diversité et ne s'empresse pas de virer ceux qui ne font pas bon chic bon genre dans les périphéries les plus glauques.
Beaucoup d'inégalités : La ville en elle même n'a pas beaucoup d'habitants (200 000) mais la métropole est immense (jusqu'à roubaix et la belgique) et contitue la 4ème unité urbaine de france. La ville est dense et très urbaine. Ce que j'aime à Lille : Le centre ville, de la grand place à euralille en passant par la porte de gand, le métro, les réseaux routier et ferroviaire (2 grandes gares) très développés digne des plus grandes villes d'europe (lille au carrefour de paris bruxelles londres) la ville est vivante (lumières, passants, culture, ambiance cosmopolite...). Ce que je n'aime pas à Lille : La saleté (odeur, papier, tags) mais moins pire qu'à marseille ou toulon, trop d'inégalités avec trop de gens faisant la manche, la banlieue et lille fives pauvre et très craignos. Rennes (je suis breton) n'a ni les avantages ni les inconvénients de lille (rennes ville riche mais sans âme, banale, sans équipement d'envergure nationale).
Belle Métropole : Malgré quelques désagréments mais qu'on retrouve partout en france et.Ailleurs (les bouchons aux heures de pointes, problèmes de stationnement,petite délinquance,...) mais rien ne vaut la gentillesse des gens ici. Ce que j'aime à Lille : Les espaces verts, les monuments historiques, les théâtres & cinémas, les.Grands programmes de rénovations, le vieux-lille, la rue piétonne, et la.Qualité des crèches et des écoles. Ce que je n'aime pas à Lille : Le stationnement & la circulation.
Tout pour y être très heureux ! : Je suis un nordiste de la campagne qui a vécu très longtemps à barcelone, et qui est maintenant revenu vivre sur lille. Je travaille la semaine à paris, et je voyage partout dans le monde. Bref, j'ai des éléments de comparaison... Lille est une ville super. Pas de doute. Et je connais beaucoup de monde qui pense la même chose. Ce que j'aime à Lille : Ville à taille humaine. On y trouve tout. Centre ville très agréable. Transport aisé. Le parc de la citadelle comme belle zone verte. Parfait pour la famille. Ce que je n'aime pas à Lille : Le climat est le point faible, mais tout est relatif. Londres et new york, c'est bien pire et pourtant ces villes sont généralement très appréciées. Et puis, quand le temps est toujours beau, on finit par éprouver une certaine lassitude.
Pas mal si on compare : Je vis à lille depuis 7ans, avant je vivais en normandie et encore avant au maghreb. Je trouve que lille a beaucoup de qualités et bien sûr aussi quelques défauts mais c'est à mon avis une ville intéressante et plutôt agréable à vivre. Je trouve que la plupart des avis exagèrent beaucoup les aspects négatifs de la ville. Lille est une grande agglomération et il faut la comparer à des villes de même taille. Oui c'est sale par endroit mais c'est pire à paris ou marseille. Oui il y a trop de monde le samedi dans les rues piétonnes mais à paris il y a 3x plus de personnes au km². Oui il y a beaucoup de pauvreté... Oui l'immobilier est trop élevé mais franchement similaire aux villes de même taille. Oui certains quartier ne sont pas sûrs mais si quelqu'un connait une ville sans quartiers chauds qu'il me fasse signe. Ce que j'aime à Lille : Architecture : le centre ville est très joli et il faut le dire il y a de très belles bâtisses. Shopping : il y a de quoi faire. Restaurants : il y en a pour toutes les bourses et beaucoup sont très bons. Vie culturelle : pas mal de choses à faire : musées, concerts, expo... La nuit : ça bouge bien, boite, bar. Et belgique pas loin avec de bonnes adresses pour sortir les lillois : je les aime bien car ils sont assez directs et en général plutôt humains et sympa. La citadelle (espace vert) moi je trouve cette endroit grand, très sympa et en plein centre ville en plus. Le réseau routier : plutôt bien pensé. Ce que je n'aime pas à Lille : Transports en commun : mal pensés (à améliorer) le temps : c'est le nord quoi mais il y a un du soleil des fois. Inégalités sociales : oui c'est vrai l'écart est trop élevé entre riches et moins riches.

Lille, ma belle Lille ! : Comment ne pas être séduit par le charme lillois, tant par son architecture, ses propositions culturelles que par la sympathie de ses habitants ? J'ai vécu 20 ans dans cette magnifique ville et ai dû, depuis quelques mois, me déplacer à l'étranger, ce qui ne m'empêche pas d'avoir l'envie d'y revenir aussi vite que possible ! Ce que j'aime à Lille : L'architecture lilloise (la vieille bourse, les bâtiments de la grand place, le développememt d'éco-quartiers, les nombreux espaces verts - que l'on trouve, il suffit de se bouger ! - et espaces de détente ou culturels (musée des beaux arts, tri postal, maisons folies,...) sa métropole et sa diversité, l'accueil humain, les associations, les commerçants, grands et petits, les gens, la ville en général ! Ce que je n'aime pas à Lille : Les critiques snobinardes et injustifiées de certains internautes ci-dessous : alors, oui, il y a des gens dans la rue, oui, navré de voir certains bourgeois coincés en sont choqués mais chacun d'entre nous n'est pas né avec une cuillère en or ou en bronze dans la bouche et il serait judicieux de s'en souvenir avant de juger les gens avec un tel mépris. Après avoir cité en premier point le manque de tolérance des personnes qui se posent un temps donné à lille (un temps sans doute trop court pour tout connaître de la ville mais suffisant, d'après eux, pour la juger aussi rapidement...) j'ajouterais en second bémol le manque de savoir-vivre de certains : oui, j'admets qu'il est désagréable de constater que des gens vous poussent pour entrer dans la métro avant de vous en laisser sortir, mais je tiens à préciser qu'il s'agit là d'une question d'éducation et non d'un point lié uniquement à la ville de lille !...
Ce que j'aime à Lille : Pas grand chose si c n'est l'architecture du vieux lille. Ce que je n'aime pas à Lille : Le temps gris froid et sans saveur comme beaucou de gens ici, arriver du sud et de toulouse plu precisement pour le taf je suis loin dimaginer ma vie ici on parle de gens sympatique ici certes il y en a mais tres peu pas plus qe dans le sud dailleurs ce qui vous mine ici a part le temps les gens sont vulgaires et tres peu accueillant une faible majoriter dailleurs ensuite parlons du paysage tenter de dire que c'est tres glauque y a rien c plats et rien a l'horizon c moche quoi alors parlons de la mer celui qi trouve ces pieds une fois les pieds dans l'eau remporte le titre de l'homme le plus chanceux de france sans compter que seul un rechauffement climatique sans precedent pourai rechauffer l'eau qui tourne a 10 degres o plus fort d'un ete indien dans le nord alors a bon attendeur salut.
Du bon et du mauvais comme partout! : Originaire de paris, je suis venu vivre à lille deux ans pour mes études. Ayant déjà été à lille un weekend, j'ai été au départ emballé à l'idée d'y vivre mais rapidement une grande envie d'y partir m'a rapidement envahi. Je ne vais pas cracher sur la ville car y vivre m'a permis d'avoir mon propre appartement et d'acquérir mon autonomie. Cependant, je m'y suis vite ennuyé. Lille est surtout une ville de passage pour étudiants. Je ne vois pas ce qui pourrait pousser quelqu'un à s'y installer à moins d?être étudiant, d'avoir une bonne opportunité professionnelle ou de fortes racines locales. En gros, sympa mais à petites doses. Ce que j'aime à Lille : Il faut reconnaitre à la ville le charme et la beauté de son centre historique (bourse, vieux lille, république...). Beaucoup d'étudiants, étrangers notamment, ce qui est bien quand on est jeune. Lille est également à "taille humaine", on peut s'y déplacer facilement et rapidement et ce sans nécessairement utiliser les nombreux transports en commun. Si vous aimez sortir le soir, vous ne serez pas déçu bien que l'ambiance soit souvent la même (nightclubs, pubs, ciné...). La braderie, à faire si vous voulez refaire la garde robe ou autre. Lille est un carrefour de l'europe, en une heure de train, on peut se rendre à paris, londres, amsterdam... Ce que je n'aime pas à Lille : Le manque cruel d'espaces verts. On a vite l'impression d'étouffer. L'attitude de certains lillois qui dédaigne de manière primaire paris tout en jalousant ses habitants au plus profond d'eux mêmes. Certains quartiers à vraiment éviter le soir (moulins, wazemmes...). Beaucoup d'amis agressés physiquement et personnellement je ne compte pas les insultes gratuites. Le métro : il est correct mais j'ai juste une requête : que les passagers qui entrent laissent sortir ceux qui sortent, c'est hallucinant ! La tristesse et la saleté de la ville une fois le centre quitté, une véritable fracture sociale se ressent. On y fait vite le tour, des choses intéressantes mais trop peu nombreuses à visiter. Des impôts locaux abusifs ! Il est normal d'en payer dans une grande ville mais casquer presque un smic pour 25m2 à lille, on le sent passer !
Non merci : Ville triste, grise, sale, des bidonvilles un peu partout, des mendiants et des clochards à tous les coins de rues, insécurité, délinquance. Ce que j'aime à Lille : L'architecture typique des flandres, ressemble beaucoup à bruxelles, bruges, delft,... Ce que je n'aime pas à Lille : La saleté de la ville, la tristesse des gens, la pauvreté, des banlieues grises qui n'en finissent pas, roubaix, tourcoing, wattrelos, villeneuve d'ascq, lomme, seclin,..., on a l'impression de ne jamais pouvoir sortir de la ville pour s'aérer, pour trouver un coin de verdure...
Lilloise d'adoption : Venant de paris, j'ai vécu et travaillé à lille de nombreuses années sans me poser de questions n'ayant pas vraiment le choix. J'y ai rencontré des gens sympa ( il y en a ni plus ni moins qu'ailleurs ) maintenant à la retraite je tente de peser le pour et le contre : reste reste pas ? Ce que j'aime à Lille : La ville est plutôt agréable côté culture : cinémas, théâtres, opéras, concerts, conférences... Les transports en commun pratiques. L'habitat dans les maisons de ville avec jardin, très agréable. Ce que je n'aime pas à Lille : La misère sociale, la saleté, les gens qui font la manche tous les 100m. La fréquentation du métro : aucun savoir vivre : on ne laisse pas descendre avant de monter, sécurité limite à certaines heures, c'est le désert côté personnel, le composteurs en panne 2 fois sur 3...Les étudiants bruyants et sales qui jettent leur matériel sur le trottoir en fin d'année universitaire quand ce n'est pas leur chat !Les maisons de ville transformées en studios pour étudiants, de ce fait les familles vont se loger ailleurs donc pas d'investissement de l'environnement, les locataires ne font que passer...Bilan mitigé et si on y ajoute le ciel gris et l'absence d'été.Alors on a envie de plier bagage.
Une des villes les plus agréables de France : Si la métropole lilloise, englobant notamment lille, roubaix, tourcoing et villeneuve d'ascq, est une des premières agglomération de france par la densité de sa population, lille en elle-même est une ville de taille raisonnable, où tout est facilement accessible. Très beau centre historique (le vieux lille) pittoresque et plein de charme. La grande place est magnifique, avec notamment la vieille bourse, sans doute le plus beau bâtiment de la ville. Le centre piétonnier avec ses nombreux magasins est, en revanche, plus banal, semblable à ceux d'autres grandes villes de province. Lille est une ville à la situation idéale, tout proche de la frontière belge, très bien desservie par le train. Brugge, gand, tournai, bruxelles sont accessibles rapidement. Paris n'est qu'à une heure en tgv, et les trains sont fréquents. Le centre de londres est à moins d'une heure et demie par eurostar, à un prix malheureusement exorbitant et indécent. La mer, les plages du touquet et de hardelot, bien plus jolies que celles de la côte belge plus proche, peuvent également être gagnées assez rapidement. Enfin, l'allemagne n'est qu'à 2 h 30 de route et les pays-bas à 1 h 30. On peut également rejoindre ces pays par le train, moyennant une correspondance à bruxelles. Le climat est pluvieux et assez venteux, les températures souvent fraîches. Mais les canicules et les grands froids y sont rares, en raison de la proximité relative de la mer. On trouve à peu près tout ce qu'on veut à lille en termes de produits ou de services. Cette ville est très bien pourvue en la matière, ce qui rend pratiquement inutile des déplacements à paris pour des emplettes. La vie culturelle y est bien développée, même très bien pour une ville de province. La circulation automobile dans la métropole est assez pénible en raison des encombrements, même si ceux-ci n'ont pas atteint le seuil critique de ceux de certains autres villes de province française, comme nantes, nice ou bordeaux. Le maillage routier est efficace. Le métro lillois est cher et sale, mais dessert convenablement la métropole et permet de se rendre à roubaix, tourcoing, lomme, villeneuve d'ascq sans emprunter la voiture. Le tramway dessert également les villes autour de lille. Enfin, le vel'lille, équivalent nordiste du vel'lib parisien, permet de se déplacer en vélo dans une grande partie de la métropole. Il est dommage, d'une part, que l'abonnement soit plus coûteux que l'abonnement parisien, d'autre part, que l'aménagement de pistes cyclables demeure nettement insuffisant : il suffit de voir la stupéfaction d'un étudiant allemand venant de münster ou de berlin, devant les difficultés qu'il rencontre à se déplacer en bicyclette à lille pour le comprendre. Il y a donc encore beaucoup de progrès à faire de ce point de vue, nonobstant les compliments que la mairie s'auto-décerne régulièrement. Contrairement à la plupart des villes de province françaises ? je songe par exemple à nice ou bordeaux ? lille est une ville très animée le soir, où on sort beaucoup. Les gens du nord aiment l'ambiance et la convivialité, ce n'est pas une légende. Le quartier solférino abrite les discothèques et les bars pour les jeunes, le vieux lille regorge d'estaminets et de bars à l'ambiance agréable, même s'ils sont souvent chers. Et il existe encore d'autres endroits où sortir. Lille manque cruellement d'espaces verts, si on excepte la citadelle, mais c'est le lot de la plupart des grandes villes françaises. C'est une ville sale, où les détritus, les canettes de bière jonchent souvent le sol, à cause du comportement désinvolte de beaucoup. Socialement la ville est très contrastée. Une bourgeoisie locale ou parisienne aisée, concentrée sur certains quartiers, côtoie une population pauvre, sans emploi, déshéritée et souvent alcoolisée, majoritaire dans certaines parties de fives, wazemmes, moulins, lille sud... Beaucoup de marginaux et de mendiants au centre, des camps de tziganes un peu partout. Une petite délinquance, qui pourrit la vie des citoyens normaux, malheureusement omniprésente : vols systématiques de vélos, dégradation fréquente de véhicules garés dans la rue sans aucun autre motif que le plaisir de nuire à autrui, agressions verbales, circulation à donf en quad ou en motos... Les lillois sont comme les habitants des autres grandes villes, individualistes et plutôt pressés. Ils sont néanmoins bien plus faciles d'abord que les parisiens ou les habitants d'autres villes françaises, comme rouen ou reims, par exemple. La ville est majoritairement jeune, notamment en raison du nombre d'établissements universitaires qui y sont implantés et son dynamisme dans le secteur des services. Les prix de l'immobilier sont devenus faramineux, à la location comme à l'achat, et inaccessibles à beaucoup de lillois qui partent s'installer dans le bassin minier ou la flandre, où les prix sont moins élevés. Ces prix lillois sont parfaitement injustifiés en contemplation de la médiocrité fréquente du bâti, composé notamment de ces petites maisons en brique doublement mitoyennes, étroites et toutes en longueur, avec un petit jardin ou une cour sur l'arrière, bien souvent sombres et en mauvais état. Il est de toute façon difficile de trouver à se loger, car on y a insuffisamment construit, comme dans les autres grandes agglomérations françaises. Lille possède de nombreux établissements d'enseignement de qualité, dans le secondaire comme dans le supérieur, avec par exemple l'institut d'etudes politiques de lille, un des plus cotés des iep de province, et l'edhec, désormais installé à roubaix, tout proche. En conclusion, je trouve que, malgré ses défauts, la ville offre de grands avantages. Je l'ai choisie pour habiter et je la préfère, pour son agrément, aux autres grandes villes françaises, hormis peut-être metz et strasbourg, que je pourrais aussi volontiers habiter. Ce que j'aime à Lille : La taille suffisante quoique raisonnable, l'offre culturelle et sociale, le vieux lille, la vie nocturne animée, les cafés, les restaurants, la proximité de la côte, paris, londres, bruxelles, la belgique, les pays bas et l'allemagne. Ce que je n'aime pas à Lille : Petite délinquance pénible, sans-gêne fréquent, saleté des rues, difficulté à se loger correctement, extrême cherté de l'immobilier.
Une des villes les plus attractives de France, malgré ses gros défauts : Si la métropole lilloise, englobant notamment lille, roubaix, tourcoing et villeneuve d'ascq, est une des premières agglomération de france par la densité de sa population, lille en elle-même est une ville de taille raisonnable, où tout est facilement accessible. La ville possède un très beau centre historique (le vieux lille) pittoresque et plein de charme. La grande place est magnifique, avec notamment la vieille bourse, sans doute le plus beau bâtiment de la ville. Le centre piétonnier avec ses nombreux magasins est, en revanche, plus banal, semblable à ceux d'autres grandes villes de province. Lille est une ville à la situation idéale, tout proche de la frontière belge, très bien desservie par le train. Brugge, gand, tournai, bruxelles sont accessibles rapidement. Paris n'est qu'à une heure en tgv, et les trains sont fréquents. Le centre de londres est à moins d'une heure et demie par eurostar, à un prix malheureusement exorbitant et indécent. La mer, les plages du touquet et de hardelot, bien plus jolies que celles de la côte belge plus proche, peuvent également être gagnées assez rapidement. Enfin, l'allemagne n'est qu'à 2 h 30 de route et les pays-bas à 1 h 30. On peut également rejoindre ces pays par le train, moyennant une correspondance à bruxelles. Le climat est pluvieux et assez venteux, les températures souvent fraîches. Mais les canicules et les grands froids y sont rares, en raison de la proximité relative de la mer. On trouve à peu près tout ce qu'on veut à lille en termes de produits ou de services. Cette ville est très bien pourvue en la matière, ce qui rend pratiquement inutile des déplacements à paris pour des emplettes. La vie culturelle y est bien développée, même très bien pour une ville de province. La circulation automobile dans la métropole est assez pénible en raison des encombrements, même si ceux-ci n'ont pas atteint le seuil critique de ceux de certaines autres villes de province française, comme nantes, nice ou bordeaux. Le maillage routier est efficace. Le métro lillois est cher et sale, mais dessert convenablement la métropole et permet de se rendre à roubaix, tourcoing, lomme, villeneuve d'ascq sans emprunter la voiture. Le tramway dessert également les villes autour de lille. Enfin, le vel'lille, équivalent nordiste du vel'lib parisien, permet de se déplacer en vélo dans une grande partie de la métropole. Il est dommage, d'une part, que l'abonnement soit plus coûteux que l'abonnement parisien, d'autre part, que l'aménagement de pistes cyclables demeure nettement insuffisant : il suffit de voir la stupéfaction d'un étudiant allemand venant de münster ou de berlin, devant les difficultés qu'il rencontre à se déplacer en bicyclette à lille pour le comprendre. Il y a donc encore beaucoup de progrès à faire de ce point de vue, nonobstant les compliments que la mairie s'auto-décerne régulièrement. Contrairement à la plupart des villes de province françaises ? je songe par exemple à nice ou bordeaux ? lille est une ville très animée le soir, où on sort beaucoup. Les gens du nord aiment l'ambiance et la convivialité, ce n'est pas une légende. Le quartier solférino abrite les discothèques et les bars pour les jeunes, le vieux lille regorge d'estaminets et de bars à l'ambiance agréable, même s'ils sont souvent chers. Et il existe encore d'autres endroits où sortir. Lille manque cruellement d'espaces verts, si on excepte la citadelle, mais c'est le lot de la plupart des grandes villes françaises. C'est une ville sale, où les détritus, les canettes de bière jonchent souvent le sol, à cause du comportement désinvolte de beaucoup. Socialement la ville est très contrastée. Une bourgeoisie locale ou parisienne aisée, concentrée sur certains quartiers, côtoie une population pauvre, sans emploi, déshéritée et souvent alcoolisée, majoritaire dans certaines parties de fives, wazemmes, moulins, lille sud... Beaucoup de marginaux et de mendiants au centre, des camps de tziganes un peu partout. Une petite délinquance, qui pourrit la vie des citoyens normaux, malheureusement omniprésente : vols systématiques de vélos, dégradation fréquente de véhicules garés dans la rue sans aucun autre motif que le plaisir de nuire à autrui, agressions verbales, circulation à donf en quad ou en motos... Les lillois sont comme les habitants des autres grandes villes, individualistes et plutôt pressés. Ils sont néanmoins bien plus faciles d'abord que les parisiens ou les habitants d'autres villes françaises, comme rouen ou reims, par exemple. La ville est majoritairement jeune, notamment en raison du nombre d'établissements universitaires qui y sont implantés et son dynamisme dans le secteur des services. Les prix de l'immobilier sont devenus faramineux, à la location comme à l'achat, et inaccessibles à beaucoup de lillois qui partent s'installer dans le bassin minier ou la flandre, où les prix sont moins élevés. Ces prix lillois sont parfaitement injustifiés en contemplation de la médiocrité fréquente du bâti, composé notamment de ces petites maisons en brique doublement mitoyennes, étroites et toutes en longueur, avec un petit jardin ou une cour sur l'arrière, bien souvent sombres et en mauvais état. Il est de toute façon difficile de trouver à se loger, car on y a insuffisamment construit, comme dans les autres grandes agglomérations françaises. Lille possède de nombreux établissements d'enseignement de qualité, dans le secondaire comme dans le supérieur, avec par exemple l'institut d'etudes politiques de lille, un des plus cotés des iep de province, et l'edhec, désormais installé à roubaix, tout proche. En conclusion, je trouve que, malgré ses défauts, la ville offre de grands avantages. Je l'ai choisie pour habiter et je la préfère, pour son agrément, aux autres grandes villes françaises, hormis peut-être metz et strasbourg, que je pourrais aussi volontiers habiter. Ce que j'aime à Lille : La taille suffisante quoique raisonnable, l'offre culturelle et sociale, le vieux lille, la vie nocturne animée, les cafés, les restaurants, la proximité de la côte, paris, londres, bruxelles, la belgique, les pays bas et l'allemagne. Ce que je n'aime pas à Lille : Petite délinquance pesante, sans-gêne fréquent, saleté des rues, difficulté à se loger correctement, extrême cherté de l'immobilier.
Lille et ses atouts : Une ville qui a le mérite d'être extrêmement riche d'événements culturels (on ne s'ennuie jamais) une politique éducative pour les enfants remarquable ( plan musique, lecture, informatique...) volonté de viser la réussite pour tous. Une ville très jeune. Une ville qui sait faire évoluer ses quartiers ( constructions de logements neufs, réhabilitation des quartiers.). Il faudra encore du temps mais lille peut devenir top ! Ce que j'aime à Lille : La simplicité et la gentillesse des gens. Sentiment d'une solidarité évidente. La richesse du métissage. Qui ont une vraie vie de quartier et beaucoup de charme. La tolérance des gens (musique dans les parcs, dans les rues, le soir dans les bars, aux terrasses.). Une ville ouverte. Ce que je n'aime pas à Lille : Le centre ville trop \"parisien\" sans âme. La saleté des squares, les étudiants qui laissent leurs détritus par terre sur les pelouses le midi ! Les crachats sur les trottoirs, les crottes de chien jamais ramassées par leurs maîtres. Trop de tolérance ! La misère sociale, le ciel bas.
Lille dans les grandes lignes ... : Bien pr le taf et le shopping. Ce que j'aime à Lille : Bons restaurants, shopping à perte de vue, soirées, le vieux-lille... C est tout. Ce que je n'aime pas à Lille : La foule ! La circulation ! La misère à chaque coin de rue / les prix de l immobilier ! Certains voire beaucoup quartiers à ne pas fréquenter (bois blanc, wazemmes, fives etc).
Une grande métropole régionale au coeur d\\'un maillage urbain très dense : Lille, véritable capitale régionale, est devenue un véritable pôle.D'attraction pour le tourisme de passage et les séjours de week-end. Les.Conséquences de cet afflux sont positives (ambiance dans la ville,nombreuses terrasses de cafés, restaus, etc., apport de richesse.Permettant à la municipalité de poursuivre les travaux de rénovation) et.Négatives (foule, pollution y comprs sonore...). J'approuve sébastien.Lorsqu'il écrit qu'il y a une sorte de ruée sur lille alors que d'autres.Villes de la région valant vraiment le détour sont un peu laissées de côté.(notamment de la part des parisiens qui n'osent pas encore "s'aventuer"ailleurs qu'à lille pour goûter à des charmes plus "provinciaux" en.Visitant arras, douai, bailleul, boulogne s/mer, st omer, etc. Ce que j'aime à Lille : Essentiellement le vieux lille, l'hospice comtesse, la vieille bourse. Ce que je n'aime pas à Lille : La foule, la pollution, la saleté, la grande ville étouffante quoi.
Lille : Très belle ville ancienne. Beaucoup d'activités culturelles (nombreux musées dans la ville et a proximité). L'architecture d'euralille. La proximité de la belgique et de la mer. Message pour sébastien lille est bien en flandre. Le comté de flandre a toujours était bilingue lille et douai en font partis (d'ailleurs quatre comte de flandre y sont inhumés aucun à dunkerque). Ce que j'aime à Lille : Le musée des beaux arts, le marché place sebastopol, la vieille ville, le parc de la citadelle et celui de la deule. Ce que je n'aime pas à Lille : Certains quartiers très pauvres. La grand place pas entièrement piétonne. Les bouchons sur l'a1.
Lille : Vielle ville jolie et agréable.Nombreuses activités culturelles, cinéma, théâtre, opéra.Musées exceptionnels surtout les beaux arts.Message à sébastien lille est bien en flandre, 4 comtes y étaient inhumés, leur résidence s y trouve.Oui la flandre est une région bilingue (français et néerlandais) comme la bretagne ou d autre région belge. Ce que j'aime à Lille : Musée des beaux arts, hospice comtesse, orchestre national de lille, les théâtres.Le parc de la citadelle et celui de la deule.Le marche de sébastopol le samedi.La proximité de la belgique. Ce que je n'aime pas à Lille : Certains quartiers très délabrés.La grand place pas entièrement piétonne.
Ce n'est pas celle que vous voyez... : Comme dans toutes les villes il y a des qualités et des défauts lille n'échappe pas à la règle... Inutile de vous laisser endormir par les discours des uns et des autres résidant là-bas qui prétendent que la vi(ll)e est belle et représentative du nord et bien non.!... Par exemple la grande place d' arras est plus belle que celle de lille, bailleul est magnifique, douai charmante... Il y a pleins d'autres exemples à citer... Autre précision lille n'est pas flamande ! Allez dire ça à des dunkerquois que lille c'est les flandres, ils vont crier au scandale. Lille-métropôle est entre la flandre et le hainaut. Ailleurs aussi il y a plein de choses à découvrir c'est bien dommage que l'on centralise/focalise tous sur lille ! Ce que j'aime à Lille : Il y a des choses jolies dans le centre évidemment, architecturale-ment parlant... Des gens sympathiques, c'est dynamique "au centre uniquement !". Ce que je n'aime pas à Lille : Il y a trop de monde dans les rues piétonnes "impraticable". La plupart des personnes sont "étrangères" à lille, faites-en l'expérience en demandant la rue à quelqu'un les 3/4 sont des touristes, le reste des étudiants venant des quatre coins de france... Mais où sont les "lillois" dans l'histoire ? Sans doute dans les quartiers périphériques trop délaissés par le laxisme des élues... (sans citez tous les remarques générales faites précédemment) voilà une des faces de la ville que l'on ne montre pas au gens. Au boulot, le lillois ne sait pas sortir de sa ville pour aller bosser parce que c'est trop loin et des milliers de gens de toute la région y viennent travailler chaque jour !
Belle au centre mais sale autour : J'habite l'isère et je retourne régulièrement voir ma famille à lille. Je suis surpris et vraiment déçu de la voir si mal vieillir. Le quartier du sud où j'ai grandi est devenu immonde, la porte d'arras idem. J'ai mal pour ces quartiers complètement délaissés à la misère sociale. Wazemmes devenu bobo mais attention de ne pas s'écarter vers la rue d'iéna où les canettes de bière recouvrent les minuscules espaces verts. Il serait temps que les élus voient plus loin que le centre de la ville car c'est parfois limite salubre. Je ne ressens plus de plaisir à y séjourner. Ce que j'aime à Lille : Evidemment le centre et les petites rues du vieux-lille où l'animation est présente. La vieille bourse, le musée des beaux-arts, les bistrots, la bonne bière, le marché populaire de wazemmes, la proximité de la belgique, de la flandre et de la mer. Le losc malgré son inconstance. Ce que je n'aime pas à Lille : Les quartiers porte des postes, porte d'arras, porte de béthune, la rue balzac où misère et saleté semblent oubliées des élus. Les difficultés à s'aérer dans la ville et à proximité de la ville. Le blues provoqué par les briques des maisons.
C'est la cata : Revenue depuis peut à lille, je souhaite à tout pris repartir... Les gens sont trop con pas tous mais une bonne partit, désagréable fermé. Hypocrite, voir méchant, la ville n'a pas trop évoluer, toujour aussi de différence entre le centre et les alentour ou les gens sont sont peut évolué, quelles choque d'avoir vue lille pire qu'avant je pensé pas que c'était possible ! Les gens sont super faux. Ce que j'aime à Lille : Architecture du centre c'est tout. Ce que je n'aime pas à Lille : Le temps, les gens vraiment pas agréable, lille c'est une catastrophe... Vraiment déçu.

Beurk : Pour mon boulot, j'ai du me déplacer de nombreuses fois a lille. L'accueil a l'aéroport, déjà d'entrée ça calme, c'est bien simple, 'y en a pas ! Idem chez le loueur de voiture. Mal aimable, limite grossier &impoli ; agressif ! Bref ça ne donne pas une image très positive de cette ville ! La mentalité : rarement vu des gens aussi fermé aux autres ! C'est les plus beaux, les meilleurs, les plus forts ! Ils n'ont pas besoin du reste de la france pour vivre et exister a les écouter ! Pire que mes compatriotes corses ! Le film "bienvenue chez les ch'tis" a laissé des séquelles ! Ce que j'aime à Lille : Les jeunes filles locales peu farouches une fois bien imbibées d'alcool, ce qui arrive relativement tôt vu le peu d'activité dans cette ville une fois la nuite tombée c'est a dire vers 16h30/17h ! Ce que je n'aime pas à Lille : Le climat ! 16/17° en plein mois d'août ! La chaleur des nordistes ? Ah bon ça existe ? Pour faire simple, je ne mets plus les pieds dans cette ville sale, froide, austère, grise,.
Misérabilisme et inculture : Je suis arrivé à lille en 2006, un peu contraint forcé pour trouver du travail, j?en suis enfin parti début 2012. J'étais sans doute inconsciemment sous le charme de la vaste opération de comm° qu'avait constitué lille 2004, évènement périodique, qui n'a pas profondément changé le territoire lillois. Ce que j'aime à Lille : La vie culturelle ! L'offre culturelle est grande, c'est un point qu'il faut souligner et les propositions quotidiennes ne manquent pas pour peu qu'on soit curieux : concert, théâtre, expo galeries, danse, photo... Sur lille même ou alentours. Le problème, c'est de se trouver l'envie d'y aller quand il fait gris, froid et nuit dehors après le travail. L'hiver qui dure 6 mois et l'absence de lumière ! Ce que je n'aime pas à Lille : Après 5 ans, je dois dire que je garde en moi une impression à l'exact opposé de l'image que renvoie traditionnellement le nord. J''ai trouvé lille et ses habitants étriqués et peu généreux. Le manque d'ambition, le côté clanique des gens, l'espèce d'endogamie et le manque de curiosité des autres... Bref, la ville et ma vie là bas m'ont déçu. Cet espèce de misérabilisme et ce côté prolo m'ont saoulé. Je ne vois pas comment cette région va pouvoir attirer des gens d'ailleurs, différents et organiser un brassage revivifiant dont la ville a besoin. Le tramway est super vieillot et de couleur cafardeuse. Je vis maintenant dans le sud et ne reviendrai à aucun prix en arrière à tout point de vue (qualité de vie, soleil, opportunités de balades et d'être dehors en permanence) étrangement, c'est dans le sud que je vis l'ouverture et l'accueil dont j'espérais que le nord serait capable.
Mitigé : J'ai vécu un an à lille. Centre ville mignon, ville animée les week et les soirs... Mais les gens sont un peu "bourrins" et ça ne respire pas la joie de vivre. Climat atroce. Ce que j'aime à Lille : Le vieux lille. Animations culturelle acceptable. Ce que je n'aime pas à Lille : Le temps. La mentalité des gens, pas méchante, mais un peu déplacée (ça picole beaucoup, remarques pas toujours très fines et intérêt superficiel pour l'autre...).
Violence et insécurité : Ville bien située, bien équipée : transport en commun, autoroute, moderne. Ce que j'aime à Lille : Sa situation géographique, à part pour la météo... J'ai toujours habité à lille, que j'appréciais... Ce que je n'aime pas à Lille : L'insécurité, pas un sentiment mais réelle..., bandes agressives, violentes au bas des immeubles, en centre ville, dans le métro, dans le bus, stations de métro, gares, places, agressions verbales, physiques, c'est pas une critique, c'est un constat, que faire ? Pas de solution donc partir, car ce n'est pas partout comme cela, à ce point.
Lille, un aperçu : Je n'y ai passé qu'une journée en visite mais j'ai été séduit par l'ambiance et l'architecture de la ville, par le nombre de touristes anglais, j'avais beaucoup d'apriori, mais du peu que je connaisse, cette ville a l'air très agréable et dynamique. Et les lillois ont l'air plus sympathique et chaleureux que les lyonnais. Ce que j'aime à Lille : L'architecture, l'ambiance, les beaux quartier de marcq en baroeul et croix. Ce que je n'aime pas à Lille : Une certaine misère sociale dans les alentours.
Du bon... Et du mauvais, comme partout ! : Je trouve qu'il est très agréable de se promener à lille. Pour les "fans de shopping" il y a de quoi faire, par contre, pour les fans de nature... C'est vrai que c'est pas le meilleur endroit... J'ai vécu 19 ans dans le nord (a quelques kilometres de lille) et je n'ai pas trouvé qu'il y avait de l'alcoolisme partout. Comme beaucoup d'netre vous le disent... Certes, il y a beaucoup de pauvreté, de mendicité. Il y a aussi des punk, oui, qui ont des chiens (je ne trouve pas ca tres derangeant...) pour aimer le nord et lille, il faut savoir où sont les beaux quartiers, il fait savoir prendre sa voiture et faire quelques kilometres pour acceder à la campagne, il faut savoir faire 60km pour aller à la mer. Hé oui ! En ce qui concerne l'acceuil des gens c'est vrai que je n'ai pas été frapée de suite par le côté "bienvenue chez les chtis", mais c'est tout de même plus sympa que sur paris par exemple... Ceux qui disent que tous les nordistes sont alcooliques ne sont certainement sortis que dans les quartiers "creignos"... Ce que j'aime à Lille : L'architecture, les activités. Ce que je n'aime pas à Lille : La mendicité un peu partout et de plus en plus.
Lille ville de passage : Pour bien se plaire à lire, il faut avoir soit des racines familiales dans cette région, ou un métier intéréssant. Extérieur, j'y habite depuis 15 ans. Lille n'est plus ce que cette ville a été. Ambiance plombée. Fini l'atmosphère festive du vieux-lille de la fin des années 90. Est'ce du à la crise ( dans la tête des gens )cette ville n'est pas à la hauteur de ses atouts, et du premier d'entre eux, sa situation géographique. Lille est une ville qui s'endort. A la première occasion je m'en vais. Dommage. Ce que j'aime à Lille : Possibilités culturelles considérables, notamment en matière musicale, festival de piano en juin, opéra. Municipalité extrêmement active dans ce domaine. Beaucoup d'extérieurs ( étudiants, universitaires, salariés des nombreuses entreprises ) qui dynamyse cette ville. Moins de stress qu'à paris. Culture du travail impressionnante et honnêteté des gens. La beauté exeptionnelle des filles. Ce que je n'aime pas à Lille : Ville fermée. Le problème de lille est cette dichotomie entre bourgeoisie et ouvriers due à son histoire. On est d'un côté, ou de l'autre. Peu de place pour la classe moyenne. La vie est un long fleuve tranquille de chatillez n'est pas une fiction.
Ville d'avenir : Arrivé pour le travail sans à priori, j'ai vécu dans plusieurs villes en France et pour l'instant je suis déçu par cette métropole en pleine mutation... Ce que j'aime à Lille : 1) métropole bien située (paris, londres, bruxelles, anvers, brugges, gand, amsterdam...) et bien desservie (métro, bus). 2) métropole dynamique en plein rattrapage économique et culturel : les choses bougent ici (grand stade, lam musée, technopoles eurasanté, pleine image, euratechnologies, euralille, campus). 3) le coût de la vie est pour l'instant faible et abordable pour une métropole de cette taille. 4) les gens sont généralement plus faciles d'accès et chaleureux que dans beaucoup d'autres lieux. Ce que je n'aime pas à Lille : 1) insécurité : témoin de six agressions physiques en centre-ville en deux ans. Fréquent d'entendre des insultes et de voir des gestes violents dans la rue. 2) incivilité : fréquent de croiser des gens qui crachent et pissent n'importe où (défection fécale croisée dans le métro un jour !). 3) insalubrité : ville française la moins verte que je connaisse, beaucoup de vieux logements comme à paris, crottes de chien partout. Le tout renforcé par un ciel souvent terne. C'est beau les briques, quand c'est entretenu : ce n'est souvent pas le cas à Lille (sauf dans l'hyper-centre).
Ce que j'aime à Lille : - l'ambiance d'un \"petit paris\" (au niveau culturel et touristique)- les restaurants,- les rues commerciales...\"le paradis sur terre !\". Ce que je n'aime pas à Lille : Rien !
Sympa : Étudiant pendant 3 années sur Lille. Venant de Marseille, je m'attendais à quelque chose de "terrible" mais après un temps d'adaptation j'ai finis par apprécier cette ville au centre ville à taille humaine et où il est agréable de se promener. Je ne suis pas d'accord quand je vois écris que la ville est sale, les habitants sont respectueux de leur ville. Il n'y a pas non plus d'insécurité flagrante, à l'inverse d'autres grandes villes de France (Paris). J'ai pu remarquer l'importance qu'attachaient les gens du nord au bien être de leurs hôtes. Le nord ayant une réputation de coins perdu peuplé de gens à l'accent loufoque, les personnes sont désireuses de prouver que ce n'est pas le cas et que leur ville est branché, tourné vers l'avenir et surtout accueillante. Ce que j'aime à Lille : Le centre ville à taille humaine, les lieux de sorties toujours peuplés chaque jour de la semaine. Ce que je n'aime pas à Lille : Le manque de relief qui empêche l'accès à des disciplines sportives de plein air (vtt, randonnées). Accès à la mer éloigné (60 km). De manière générale, sans vouloir faire de pléonasme, je trouve cette ville trop "urbaine" , pas suffisamment en contact avec la nature.
Glauque : Après 6 ans à lille, je crois m'être fait à l'idée que cette ville ne donnait pas envie d'y faire de vieux os. D'ambiance générale c'est glauque, le fameux \"accueil des gens du nord\" est fondé sur le lien picole. C'est sur qu'avec 2 grammes tout le monde est sympa. Pour le reste les relations sont plutôt tendus, commerçants peu sympathiques, relations boulot très tendues, bref rien à voir avec le mythe. Côté environnement, c'est plat, pas de relief, pas d'espace vert (je pense qu'il n'y a pas de ville en France avec moins d'espace vert) et ce n'est pas l'architecture locale (brique) et totale incohérence entre neuf et ancien. Ce que j'aime à Lille : Il y a l'autoroute pas loin pour fuir. Ce que je n'aime pas à Lille : Tout le reste.
Lille : Lille est la quatrième plus grande agglomération de France. Très jolie ville mais le temps est souvent mauvais (comme le tornade de 2009). Ce que j'aime à Lille : Le paysage, le centre ville souvent très beau. Ce que je n'aime pas à Lille : Le temps mauvais (tornade, tempête) (déjà dit).
Bof bof : Lille est une ville qui semble accueillante dans un premier abord. La ville a une jolie histoire, un centre (petit) charmant. Quelques parcs et musées sympa. Mais une impression de "non tenue", d'à peu près. Les rues sont très sales, les habitants ne respectent pas grand chose, et surtout pas leur voirie. Les parcs ne sont pas entretenus, et passé une certaine heure, plus possible de croiser une personne sobre et cerebrée... Pourquoi les chiens font au beau milieu du trottoir ? Ce que j'aime à Lille : Le centre historique, le musée des beaux arts, le parc vauban, les estaminets. Une certaine ambiance parfois le soir. La proximité de l'angleterre, de la belgique, de Paris (hi hi). De beaux antiquaires. L'immobilier reste accessible. C'est correctement desservi, le métro est ok, même si les bus sont aléatoires. Quelques bonnes écoles pour les enfants. Ce que je n'aime pas à Lille : C'est très sale, très mal tenu. Les gens s'en foutent. Peu de commerce de proximité, peu de produits frais (nourriture, fleurs). Rien n'est soigné ou délicat. On croise souvent des ovnis dans la rue. C'est pathétique (mais c'est la vie.). Je n'ai pas senti la chaleur chti, mais je n'en attendais rien.
Courage, fuyons! : Ça me fait penser à liverpool, les beatles en moins... Passé, errance architecturale et sociale, lien social par la choppe. Berlin est aussi, dans certaines grosses avenues bétonnée et menaçantes, genre stalin allee. Bref, flippant. Ce que j'aime à Lille : La gare lille-flandres et la vieille bourse. Ce que je n'aime pas à Lille : L'architecture, le climat, l'insécurité, le ciel lavasse, l'absence de parcs (la citadelle bof bof), la lumière, l'indigence.
A Lille il y a à boire et à manger... : ... Au sens propre comme figuré. Histoire riche et complexe, importance économique passée et présente... Avenir plus incertain, indéniable reconversion économique et culturelle à deux vitesses laissant de côté une frange majoritaire de la population. Ce que j'aime à Lille : Climat pas forcément moins clément que dans les trois quarts de la France. Temps plus changeant qu'en région parisienne : c'est finalement plus agréable. Proximité de la flandre belge (gand, ville fabuleuse, bruges, anvers...) situation de carrefour. Caractère plutôt agréable et serviable des gens au premier abord, conduite automobile plus calme. Bon réseau de transports en commun dans l'agglomération. Charme flamand de certains quartiers du vieux Lille. Ce que je n'aime pas à Lille : Nuisances propres aux grandes villes et liées au déclin économique du pays (pêle-mêle : saleté, insécurité, vandalisme, impolitesse, crottes de chien,...), Lille est bien servie, contraste saisissant avec les villes belges flamades, moins avec la france. Absence d'entretien et de valorisation de l'espace public : pas de bancs publics, pas de toilettes, parcs peu aménagés et peu entretenus... Position de carrefour mal exploitée : pas de train direct vers les pays-bas, train très cher vers londres et paris. Mentalité en fin de compte superficielle et conservatrice des lillois : l'accueil est courtois, mais les relations vont difficilement au-delà, les gens vivent repliés dans leur famille, leur réseau, leur classe sociale, plus que dans d'autres régions françaises (en tout cas plus qu'à Montpellier d'où je viens). Forte segmentation sociale (apparemment quasi-imperméable) et importance de l'apparence physique et vestimentaire, je ne me suis nulle part senti aussi jaugé, et jugé, qu'à lille. On se croirait parfois au dix-neuvième siècle ou dans le fin fond de je ne sais quel campagne... Enfin, une mention particulière au centre commercial euralille, véritable temple du consumérisme et de l'inculture, drainant en masse une jeunesse sans repères qui aurait bien besoin d'autres références.
Je ne t'aime plus, mon amour : Les avis divergents exprimés ici sur la ville de lille (qui suscite les passions tant par le rejet qu?elle inspire que par la passion qu?elle suscite !) sont tous respectables. Aucun avis ne peut plus prétendre au vrai ou à l?objectivité que les autres ; simplement parce que le but est de donner son ressenti sur une ville, donc par définition, les choses sont bien subjectives non ? L?ennui c?est peut-être que les passions se nourrissent du rejet, et réciproquement. Tout en considérant donc que chaque avis se vaut et ne connaissant pas très bien la ville mais y étant passé quelquefois (sans passion particulière pour elle hélas, + o -) j?ai quand même tendance à concevoir que pour le pékin moyen (que je suis) le fait de vivre dans une ville marquée ?carrefour de l?europe?, ?3ème place financière de france?, et ?plein de sièges sociaux? est sans doute une belle vitrine, mais ce n?est pas la vie ça. Alors moi j?entends ceux qui l?aiment quasiment aveuglément, et c?est chouette de défendre ainsi la ville qu?on aime comme si c?était la famille ! Ça me donne envie de connaître. Et ceux qui la redoutent ou la fuient, j?aime aussi et ça me donne aussi envie de connaître ; ce ne sont pas forcément des mauvais coucheurs ou des gens qui méconnaissent ou ?qui ne savent pas s?intégrer? (arrêtons avec ce diktat de l?intégration : on peut vivre bien ou mal quelque part sans être d?une communauté).Insister sur l?alcool et la misère peut être un peu de mauvais goût ok ; et encore, si c?est ressenti ça se défend. Bref, j?aime la passion qu?exerce les villes sur les gens : lille en est une visiblement, on voit bien pourquoi (sa situation, sa culture et son passé, sa fierté, ses mythes, sa ch?nord attitude, son climat.). En revanche, les avis-syndicat d?initiative ou conseil municipal me gonflent beaucoup. Si le rayonnement culturel, financier, académique et tout ce qu?on veut suffisait à faire qu?on y vit harmonieusement... Lille : je t?aime, moi non plus.
Ville attachante et dynamique : En lisant les commentaires de certaines personnes ici, je me demande si elles savent profiter des possibilités énormes qu'offre cette ville qui sort de son passé par la voie culturelle, universitaire, la rénovation urbaine et la dynamisation économique. Lille a compris son atout d'être centrale au niveau européen et il s'agit désormais de la 3ème place financière de france, au coude à coude avec lyon. La vie y est agréable pour les jeunes étudiants particulièrement. Les actifs peuvent y trouver de nombreuses opportunités. Quant aux retraités, j'avoue qu'il est plus agréable pour eux de descendre plus au sud car le rythme de cette ville n'est pas aussi rapide que le rythme parisien, mais il s'en rapproche de plus en plus !... Ce que j'aime à Lille : L'architecture est très jolie et colorée, ce qui est même surprenant par rapport aux autres villes du nord de la france. Dans les quartiers périphériques, les rénovations ont fait naître une ambiance particulière à chaque quartier. La ville n'est pas uniforme et les mentalités diffèrent d'un bout à l'autre de la ville. Le quartier euralille, ultramoderne, avec comme atout 2 gares + un centre commercial, est en expansion et attire de nombreuses entreprises qui y implantent leur siège social. Le boulot ne manque pas, il est peut être inadapté à une catégorie de population nombreuse dans la région, qui peut se sentir rejetée. Les transports en commun permettent de se déplacer dans l'agglomération de manière efficace, l'accès à villeneuve d'ascq est très rapide. En effet, villeneuve est très agréable le weekend avec des balades au calme autour du lac du héron, le parc urbain et très prochainement le grand stade !... La citadelle et le zoo sont agréables également. Sur un plan culturel, le musée des beaux arts et les manifestations dans les maisons folies sont des possibilités supplémentaires. Niveau convivialité, eh bien oui on est dans une ville speed au travail ! Alors c'est après le boulot qu'on se retrouve entre amis pour prendre son temps. Les relations se font avec le temps, mais l'amitié est rarement superficielle ici, contrairement aux villes du sud ! Les amis ne vous oublient pas ici ! Lille la nuit, c'est des ambiances très festives et bon enfant. La ville est très propre et pas remplie d'alcooliques contrairement à ce qui a été remplie précédemment. Ce que je n'aime pas à Lille : Le ciel nuageux... Pas très pluvieux mais nuageux ! Mais il ne fait pas si froid en hiver, l'été est printanier... Les populations laissées à l'abandon par le déclin industriel. Lille s'embourgeoise et fait un pied de nez à ses anciens ouvriers ( textiles ). Paradoxalement, elle souhaite se rapprocher du bassin minier avec des projets de grande métropole lille-lens... Dany boon qui a fait que les personnes extérieures à la région s'attendent à un accueil inoubliable et oublient qu'il faut aussi s'intégrer, comme partout !... Mais c'est facile pourtant je trouve !
Petite au début, grande par la suite : J'y ai vécu 5 années de ma vie, et j'en garde de très bons souvenirs, je retournerai vivre là-bas. Ce que j'aime à Lille : Musées, sorties, concerts, animation, vie nocturne, monuments, villes belges proches, situation géographique (proximité londres amsterdam paris bruxelles ruhr), les transports, la mer, la mentalité, maisons closes en Belgique (je plaisante), les friteries, on ne s'ennuie jamais ! Ce que je n'aime pas à Lille : Les chtis, la criminalité, le manque d'évolution depuis 2-3 ans, à la différence de certaines villes il faut toujours payer pour s'amuser.
L'orgueil pathétique : Une ville qui présente a priori tous les atouts d?une grande ville : dynamique sur le plan culturelle, universitaire, des jeunes et des actifs. Sorties sympa du côté de solférino etc. Pour le reste, par rapport à ce que j?ai lu et entendu avant d?y vivre, il n?y a vraiment pas de quoi s?enflammer comme on le fait souvent sur cette ville, qui compense beaucoup en surinvestissant ces mythes de convivialité et de chaleur humaine, pour soigner sa claire conscience que sinon, ma foi, elle n?est pas vraiment attirante : grisaille, misère, etc. Les nordistes sont si fatigants à être fiers de leur ville, leur région, leur ci leur ça. C?est grotesque et ça exclut, c?est assez couillon et lassant surtout. Beaucoup n?ont rien vu d?autre et rejette tout sauf ceux qui jouent le jeu stupide de dire que le chnord, c?est tellemeeent formidable ! Triste cité qui la joue franche gaîté et savoir-vivre, mais c?est une comédie à pleurer quand on la vit au quotidien. Mais il vaut mieux en rire qu?en pleurer, et aller boire la bière du nord ailleurs que dans le nord. Ce que j'aime à Lille : La vie culturelle, les estaminets, à coup sûr la moins pire des villes du Nord Pas de Calais, qui, faut-il le préciser, sont à se pendre. Ce que je n'aime pas à Lille : Compense à mort sa grisaille en véhiculant l?image d?une cité chaleureuse et rieuse. En fait, depuis 5 ans que je suis là, je vois surtout de la misère sociale dans les métros, dans les rues, des étudiants et autres hobos éméchés à la nuit tombée, des chiens crados qui font partout ; et à côté de ça des bobos calfeutrés dans leurs quartiers à eux, en ville, qu?ils colonisent progressivement (ex : wazemmes) en rendant les lieux inaccessibles aux autres (la gauche caviar lilloise est plein de drôles), idem pour la campagne où on vit entre soi, entre malheureux au chomdu depuis des lustres ou entre cadres aisés dans des domaines. Des élus qui jouent la carte de la convivialité quand c?est une des villes les plus guettoïsés que je connaisse, et le tour est joué. C?est une ville qui fait plus de peine qu?elle ne réchauffe le c?ur, car sa mauvaise foi finit par gêner. Il n'y a pas de fleuve, ce qui est toujours un manque pour une grande ville. Il y fait froid, le ciel bleu est un rêve inaccessible et il y pleut sans arrêt un de ces crachins qui donne envie de se terrer ou de déménager vers le sud, ce que bien sûr je vais faire dès que je peux. Orgueilleuse et pathétique cité, oui, décidément.
Vivement le départ ! : La première fois que j'ai vu Lille, c'était il y a tout juste un an, et mes impressions étaient très bonne ! Ville très dynamique et jeune, et les gens vraiment gentil ! J'ai vite changé d'avis en m'y installant pour des raisons financières et aussi pour y rejoindre mon copain de l?époque ! Ce que j'aime à Lille : Sa vie nocturne qui est vraiment très sympa même si on tourne vite en rond et qu'il faut apprécier l'ambiance beuverie (très difficile quand on ne boit pas !). Ses commerces, la braderie et la bonne bouffe, c'est tout. Ce que je n'aime pas à Lille : La liste va être longue.- les punks à chien partout qui passent leurs temps à picoler et à hurler sur leurs chiens (qui eux aboient tout le temps).- les sans abris à chaque feu rouge qui attendent derrière votre vitre même si vous dites non.- la pauvreté ambiante et l'alcoolisme (sympa les mares de vomi un peu partout)- la mentalité, je vais donner la citation qu'un commerçant m'a fait : "les nordiste ne sont pas les gens les plus sympathique de france, ce sont surtout de gros faux cul !", sans compter les gens hautains, les irrespectueux, et la fermeture d?esprit.- conduire sur Lille c'est juste le meilleur moyen de chopper une crise de nerf, entre ceux qui n'avancent pas, ceux qui font les kékés, et les gens saoul, le mélange est explosif !- l?insécurité, dès qu'il fait nuit il ne vaut mieux ne pas trop sortir.- le bruit (comme toute les grandes villes).Bref moi qui ait testé plusieurs villes, c'est celle qui m'a le plus déplu.
Lille, la plus belle ville ! : Très belle ville, où l'on se sent bien, chaleureuse. Les habitants du nord sont formidables ! J'ai été très déçu par Montpellier et Toulouse, Lille est bien plus belle ! Ce que j'aime à Lille : Tout, son ambiance, son architecture, Bruxelles, Bruges, Londres, Amsterdam pas très loin ! Ce que je n'aime pas à Lille : Rien.
Lille : Ouah ! C'est Bluffant ! : J'ai trouvé Lille incroyable. Dans cette ville, modernisme (euralille) et ancienneté (vieux lille) se mêlent bien. Ce que j'aime à Lille : Euralille, la \"chaussure de ski\" (tour de Lille) et le nouveau casino moderne. Mais aussi le centre, la chambre de commerce, sur la grand' place : la grande roue en hiver, les palmiers en été, tous cela est superbe ! Et surtout la légendaire hospitalité du nord ! Ce que je n'aime pas à Lille : C'est petit...

Ouille : Belle ville un peu torturée dans son architecture. Ce que j'aime à Lille : La vie nocturne sans nulle doute.
Lille, ma ville préférée... : J'ai passé 3 ans à Lille, 2 ans à Grenoble, 1 an à Marseille, 2 ans à Bordeaux, et 3 ans à Paris. De toutes ces villes dans lesquelles j'ai vécu, Lille me semble largement en tête. Les raisons ? Des transports en commun excellents, des loyers modérés comparés à Paris bien sûr, mais aussi à Grenoble ou Marseille, une ville relativement propre (comparée à marseille qui est épouvantable de ce côté-là, mais même grenoble, paris ou bordeaux lorsque l'on s'éloigne des beaux quartiers !).Une vie culturelle dense (musée des beaux arts, tri postal, maison folie...). Et dans la métropole, l'incroyable piscine de Roubaix, le musée d'art moderne de V. D'ascq ! De ce côté là, je pense qu'en France seul Lyon peut rivaliser (et éventuellement Nantes, que je ne connais que trop peu) après Paris bien sûr. Et puis l'ambiance générale, jeune et festive. Alors oui, Lille n'est pas forcément aussi 'chaleureuse' qu'on le dit, les lillois sont avant tout des citadins, mais c'est néanmoins dans cette ville que je me suis sentie la mieux accueillie. D'ailleurs, cela fait 10 ans que j'ai quitté Lille, et mes amis lillois m'y invitent encore régulièrement ! Je ne peux pas toujours en dire autant des personnes rencontrées dans les autres villes ! Ce que j'aime à Lille : Le vieux Lille, la vie culturelle, la proximité de la mer du nord (il y a des plages magnifiques entre la baie de Somme et Calais !) et de la Belgique. Ce que je n'aime pas à Lille : La grisaille !
Ça passe ou ça casse : Je suis née à Lille, je vis à Lille... Tout d'abord, je voudrais dire qu'il ne faut pas confondre vivre dans le nord pas de calais, et vivre à Lille. Si la région n'a pas une très bonne réputation, la ville de Lille est plutôt agréable. Il faut juste savoir à quoi s'attendre. Pour les nordistes, la ville est géniale, je pense même que c'est l'une des villes les plus agréables de la partie nord de la France. Niveau climat, il pleut moins qu'en Normandie et en Bretagne, il fait bien moins froid qu'en Alsace.De plus, la ville est vivante, dynamique, étudiante, de ce côté-là, il n'y a vraiment pas à se plaindre. Pourtant, vivre à Lille peut être très difficile pour des personnes qui viennent d'autres régions, les nordistes ont une très forte identité régionale, ce qui peut parfois paraitre étouffant. S'intégrer n'est pourtant pas difficile, vous serez très vite considéré comme nordiste.Par contre, si vous arrivez en critiquant tout ce qui s'y passe, vous ne serez pas du tout apprécié. Encore une fois, il faut savoir à quoi s'attendre, les nordistes se fichent complétement de savoir qu'il fait plus beau à Marseille, que les gens sont plus classes à Paris et que la ville de Lyon est plus belle. En bref, on devient très vite et facilement nordiste, mais à condition de savoir apprécier la ville à sa juste valeur. Un autre point, si vous venez d'une autre région, les nordistes aimeront vous charrier, ils savent très bien que la ville de Lille n'est pas celle qui fait le plus rêver, quelqu'un qui vient s'installer aura le droit à de (gentilles) remarques au début. Certains le prendront mal, c'est pourtant juste une façon de dire : \"on va te montrer que le nord, ce n'est pas que ce que tu crois\". Dans le nord, on ne vit que rarement dehors, on se reçoit plus chez soi, bien au chaud... Les sudistes habitués à vivre dehors toute l'année seront surpris, mais finalement, ce n'est pas plus mal, c'est même plus chaleureux. Pour conclure, je dirais que la ville de Lille est réellement très agréable, même si les sudistes habitués au soleil auront du mal avec le climat. Ce que j'aime à Lille : La chaleur humaine (bel et bien réelle, quoi qu'en disent certains, je vois une très grande différence avec d'autres régions !). La vie étudiante, l'ambiance festive toute l'année.  Ce que je n'aime pas à Lille : Le climat pas toujours top et qui fait fuir pas mal de monde. La mauvaise image de la ville à l'extérieure. Un certains films qui ne montrent pas la région sous son meilleur angle. Les alentours. Vivre en métropole lilloise : oui et re oui ! Vivre autre part dans le nord pas de calais : non ! Dépression assurée !
Lille j'adore : Je suis d'origine du nord (valenciennes) mais depuis 2005 je suis sur Lille et je trouve que c'est largement mieux. Ce que j'aime à Lille : Les restaurants, les bars, les monuments à voir et à découvrir car il y a beaucoup de choses à connaitre, l'évolution de la ville (et de la métropole). Ce que je n'aime pas à Lille : Le temps (malheureusement on ne peut rien y faire).
Lille : surestimée : Cela fait 2 ans que je suis à Lille et je ne parviens à me faire à la grisaille et la tristesse de cette ville. A part le centre-ville, le reste est sale et les habitants peu chaleureux. Franchement, Lille n'a pas grand chose pour elle. Ce que j'aime à Lille : La vie culturelle (l'opéra offre de magnifiques spectacles) et le vieux Lille avec ses marchés typiques. L'architecture flamande est jolie et culturellement très riche. Ce que je n'aime pas à Lille : L'humidité, la grisaille, la saleté de la ville, les gens souvent vulgaires (c'est la seule ville de France où je vois des gens uriner sur les murs !). Et la soi-disant culture "ch'ti" qui n'a aucune chaleur. Il n'y a pas de relief, pas de lacs, pas de rivière, pas de forêt, pas de soleil, pas de châteaux... Comment peut-on rester vivre ici si ce n'est à cause du boulot... ?
Lille ville élitiste : Lille une ville chti ? Lille ville pauvre ? Mdr, je regardais certains commentaires et franchement ça m'a bien fait rire. Lille est une ville pour riches où tout est cher ! Les avis sur cette ville seront très différents (les gens très aisés ne vous en diront que du bien alors que les gens à faible revenu ne peuvent même pas s'y loger ou y stationner). Ce que j'aime à Lille : Cela fait 19 ans que je vis près de Lille et c'est vrai que la rue massena, la rue solferino, les abords de la gare et euralille sont des coins très sympa pour faire les boutiques ou sortir les soirs de week-end. Ce que je n'aime pas à Lille : Une ville très bourgeoise qui n'attire que les élites (pas de place pour les ouvriers entre autres). Le manque de diversité ethnique ! En effet la métropole de lille est la 4eme agglomération de France et elle est de loin l'une des moins cosmopolites de France (Amiens ou Reims en étant des villes moyennes le sont vraiment plus). Région peu accueillante dans l'ensemble surtout pour les basanés, rares dans la région. La proximités de la Flandre joue certainement ! Dommage.
Lille : heureusement qu'on voit la fin du séjour : Il est toujours intéressant de voir d'autres villes, d'autres régions que la sienne. Il y a néanmoins une différence entre le tourisme et l'immigration : si on doit rester une année (ce qui est mon cas) ou une vie dans une région, ce n'est pas la même chose ! Moi qui ne doit passer qu'une année universitaire ici, je me considère comme un touriste, et je dois dire que cela m'aide à supporter la ville... Je n'aimerais surtout pas y passer une vie ! Ce que j'aime à Lille : Vieille bourse, rue du vieux Lille, grand place, quelques jolies maisons bourgeoise même du côté de roubaix et tourcoing. Ce que je n'aime pas à Lille : Humidité, rues mal nettoyées, conflits sociaux omni-présents dans les actualités, transports centrés sur quelques quartiers. Ce qui est assez particulier me semble-t-il, c''est la volonté de se vendre comme une ville "chaleureuse", alors que je trouve la mentalité banalement urbaine ; c'est assez agaçant. Ce sont plutôt les arrivants des autres régions qui me sont sympathiques, n'en déplaise aux flamands et aux chtis !
Lille : Lille... Ou ma ville d'adoption durant 4 mois. J'ai abandonné le soleil du sud pour un ciel gris. Mais qu'est-ce qu'on y vit bien à Lille, on vous accueille à bras ouverts, les gens sont supers sympa, facilité d'adaptation garantie... Après comme toutes les grandes villes, Lille à son lot d'insécurité, d'insalubrité, etc. Ce que j'aime à Lille : Le centre ville, le vieux Lille, la citadelle, le bois de Boulogne, la chaleur humaine, la rue solfé et masséna, les briques rouges, le marché de wazemmes, la braderie, la gastronomie, la bière, l'esprit "fêtard", l'accessibilité des gens, une ville très bien desservie par les transports en commun. Ce que je n'aime pas à Lille : L'humidité constante, le ciel gris... Et les embouteillages.
Charmante ville : J'aime beaucoup Lille, c'est une très belle ville... Dommage que autant de gens la descende, beaucoup d'atouts, les transport sont très bons et desservent très bien la métropole, 2l de tramway, 2l de métro, énormément de lignes de bus, les t. E. R ? Pour ce qui est de la culture, il y a ce qui faut : musée des beaux arts magnifique, théâtre sebastopole, opéra, tripostal, lam, grand multiplexe de cinéma... Il y a beaucoup de chose intéressantes dans chaque centre ville, lille roubaix tourcoing villeneuve d'asc... Pour ce qui est du temps je pense vraiment pas que ce soit pire qu'à bruxelle, brest, strasbourg... C'est le nord ! A quoi s'attendent les gens ? C'est fou ça. Ce que j'aime à Lille : Lille très riche en commerces, Lille sud qui s'améliore, wazemme pour sa culture diverse... L'esplanade de grand poumon vert de Lille. Ce que je n'aime pas à Lille : Les gens qui y vont pour la descendre, pourquoi ? Je trouve ça nul, chaque ville n'est pas parfaite, essayons de les améliorer, non ?
Arretez avec tous ça : Bon faut le chauvinisme moi j'aime bien car j'y suis née un point c'est tout, chaque ville a ses qualités. J'ai beaucoup voyagé de ville en ville à paris, rennes, et on trouve du bon partout. Mais je me suis souvent rendu compte que les gens avaient du mal à accepter qu'on puisse bien aimer vivre dans le nord... Heureusement qu'on n'aime pas tous les mêmes endroits sinon ça serait l'enfer. Le seul truc qui m'exaspère dans certain avis, c'est que certains crachent sans distinctions sur toute une ville. Ce que j'aime à Lille : Sa culture populaire et pas bourgeoise (tant pis si les bourgeois des grandes villes lui reprochent d'être sale). Ce que je n'aime pas à Lille : Le fait qu'elle veuille devenir comme les grandes villes (comme paris) et j'espère que ça restera à taille humaine mais ça devient limite...
Lille ville désagréable : Après 18 mois de vie à Lille, je ne trouve qu'une réalité décevante. Ce que j'aime à Lille : La communication faite pour vendre la ville (par exemple, si je ne me trompe pas, le film bienvenu chez les chtits a été subventionné largement par la région nord pas de calais). Ce que je n'aime pas à Lille : Propreté à revoir - temps gris et toujours pluvieux, même si ce n'est que faiblement certains jours - insécurité - misère sociale (obésité, chômage...) - manque d'activités culturelles (pour une soi disant capitale culturelle !) - transports mal organisés et mal tracés.
Est ce qu'il fait bon étudier à Lille ? : L'avis dune personne extérieure, que je suis, est que n'est pas super agréable pour un- ou une- étudiante.Voici le classement de mars 2010 des villes où il fait bon étudier du magazine « l? » :classement culture : est à la 12 place.Classement logements : n?apparaît pas dans le top 17.Classement sorties : est à la 8 place.Classement rayonnement international : est à la 12 place.Classement environnement : n?apparaît pas dans le top 17.Classement offres de formation : est à la 12 place.Classement sports : n?apparaît pas dans le top 17.Classement transports : n?apparaît pas dans le top 17.Classement emploi : est à la 13 place.Tout est dit ! Ce que j'aime à Lille : Grand place. Ce que je n'aime pas à Lille : La fierté.
L unique : Beaucoup de gens critiquent, mais c'est la ville de toutes les grandes métropoles françaises la mieux notée sur le site, et c'est normal ! Ce que j'aime à Lille : Tout. Ce que je n'aime pas à Lille : Ceux qui critiquent cette ville.
Pourquoi lille est en France ? : Je vit actuellement à Lyon, et je préfère Lille pour plusieurs raisons. Avant tout je tiens à réagir sur les commentaires précédents, Lille n'est pas chti, Lille est flamand, il faut arrêter de dire que les lillois ont le c?ur sur la main, ils sont comme tout habitant de grande métropole, froids et fermés. La ville est souvent descendue par les français et idolâtrée par les touristes étrangers et les vrais lillois même si j'avoue que depuis le film bienvenue chez les chtis ou peut-être depuis que la droite est au pouvoir, la situation économique et sociale ainsi que l'image de la ville s'est dégradée après 15 ans de métamorphose... Certains croient qu'en voyant les 6-7 quartiers de la ville, ils jugent Lille dans sa globalité, la ville va au delà des frontières. Plus de 3 millions d'habitants vivent à moins de 40km du centre ville. De même pour le climat qui n'est pas si mauvais qu'on le dit, c'est sûr que ce n'est pas Nice ou Ajaccio... Ce que j'aime à Lille : Espaces culturels nombreux (deuxième ville pour les musées et expo en attendant le Louvre à Lens), nombreux bars et clubs, frontière belge, vieux Lille, moulin, massena, nombreuses grandes villes à proximité. Pas d'embouteillages comparé aux autres grandes villes françaises. Architecture différente selon les quartiers contrairement à ce que d'autre disent : solférino, vauban, vieux lille, wazemme, avenue de l'hippodrome à lambersart, le grand boulevard, rien ne se ressemble hormis les quartiers ouvriers (hem, roubaix, tourcoing, fives, hellemes, moulin, wattrelo), ville la plus jeune de France avec Montpellier. Nombreux loisirs (10aine de parcs d'attractions à moins d'une heure, mer et balades diverses), grand nombre de commerces à Lille et autour (courtrai). Ce que je n'aime pas à Lille : La mentalité ch'tit que les français ont collée à la ville qui est fausse. Seuls les restos et commerces en profitent. Enlisement de la ville depuis 2008 qui laisse perplexe sur l'ambition de l'euro-métropole pour faire partie des 10 plus grandes métropoles européennes, peut-être attendre l'élection 2012...
Lille, ville ouverte ? : Les lillois défendent souvent avec acharnement leur ville, répètent à l'envie que l'ambiance et la chaleur humaine du nord sont incomparables. Mais je crois que les gens de l'extérieur sont bien plus tièdes. Ce que j'aime à Lille : Le centre de Lille ressemble à ce qu'on peut attendre d'une grande ville, mais il n'est pas immense. Ce que je n'aime pas à Lille : Le côté "vive le nord" qu'on impose aux visiteurs est assez désagréable, et le manque d'ouverture d'esprit qui y est lié est parfois choquant. Il me semble que de nombreux nordistes émigrent vers des villes plus au sud ; n'y a-t-il pas une raison ?
Lille ? Une bonne surprise...Suivie d'une grosse déception : Une ville agréable, surtout quand on est étudiant, je ne suis jamais autant sortie qu'à Lille ! Très jeune et vivante, Lille c'est idéal quand on est étudiant ! Une belle ville... Tant que l'on reste dans le centre. Ce que j'aime à Lille : Le vieux Lille, le quartier de la gare Lille Flandres, les musées, une ambiance franchouillarde, la proximité avec l'Angleterre et la Belgique et diverses villes du nord au patrimoine très riche. Ce que je n'aime pas à Lille : Sortie du centre... C'est vraiment craignos et sale. En bref pour vivre bien à Lille et apprécier la ville il faut rester dans le centre et le vieux Lille. Charmée il y a deux ans lors d'un nouvel an à Lille, j'ai déchanté en emménageant, les seuls quartiers sécurisés et propres se limitent au centre, j'ai eu rapidement l'impression que mon univers se bornait à un quartier. Le temps pluvieux, encore, encore et encore. Le côté je m'en foutiste des gens, le manque d'éducation, et j'en passe. Hâte de partir et retourner dans le sud.
Lille, je ne connais qu'elle... : J'y vis, j'y suis né, je ne connais qu'elle. Difficile donc de rester objectif. Ce que j'aime à Lille : C'est ma ville et je l'aime : son centre, son immensité, ses évolutions (euralille 1, 2, eurasanté, la gare st sauveur, etc.), ses infrastructures sportives, culturelles, etc. Son réseau cyclable de moins en moins pourri. Lille bouge, vit, de wazemmes à moulins en passant par le vieux-lille, masséna, gambetta, solfé, on aime ou pas mais il y en a pour tout le monde. Lille est un carrefour, une des villes en France ou vous entendrez sûrement le plus parler anglais, néerlandais, allemand, la vie culturelle m'y semble riche et pas moins qu'ailleurs et je connais franchement peu d'étudiants qui n'apprécient pas la vie universitaire lilloise. La proximité avec Bruxelles, Paris, Gand, Bruges, les Flandres, l'Angleterre se fait de plus en plus sentir. Il y a aussi les marchés, les bars, les bières, tous les concerts et les boites qui fleurissent dans le centre et environs, la citadelle, et l'ambiance festive qui s'installe ultra-facilement ici. De plus, le dynamisme au niveau de l'emploi est réel. Ce que je n'aime pas à Lille : Effectivement, Lille c'est parfois dégueulasse.Il suffit juste de prendre le métro un lundi matin (les 20 minutes et autres métro font alors office de sol...) ou se promener à wazemmes un dimanche après-midi. C'est une grande ville avec son lot de délinquance, de cassos, de kékés, de lascars, d'histoires tragiques, quelques quartiers de Lille sont clairement à éviter le soir, et bien que la police soit omniprésente dans le centre, il y a des coins ou il ne fait pas bon s'attarder (la place françois mitterand : pas vraiment idéal comme climat d'accueil pour les nouveaux venus : la gare Lille europe se situe juste à coté) et la légendaire pauvreté culturelle et matérielle du nord-pas-de-calais perdure dans les quartiers qui remplacent les corons depuis le déclin du textile (l'alma à roubaix, la bourgogne à tourcoing, certains endroits de fives...). Lille c'est aussi la grisaille, des bâtiments universitaires tout droits sortis d'un mauvais film sur les soviets (difficile de trouver plus glauque que Lille 3 en hiver).
Ce que j'aime à Lille : Le centre et c'est tout. Ce que je n'aime pas à Lille : État d'esprit trop commerçant (dépassons enfin le film des chtis !). Mauvais temps. Humidité. Peu d'hygiène urbaine.
Lille... Pas terrible ! : Ville très décevante au point de vue de l'animation, malgré la publicité qu'on essaie de faire autour de la braderie et de la soi-disante capitale culturelle européenne. Ce que j'aime à Lille : L'ambiance du nord (m'enfin, faut aimer le gris...). Ce que je n'aime pas à Lille : La propreté qui laisse à désirer, le prix des loyers bien élevé, et l'animation bien en dessous de ce qu'on prétend ! Lille ne tient pas la comparaison avec Bruxelles !
Totalement d'accord avec Jeanne ! : Belle ville mais sur-vendue par rapport à d'autres villes de France de même importance, entre autres dans l'est ! Ce que j'aime à Lille : Le centre-ville. Ce que je n'aime pas à Lille : Politique de la ville qui met le paquet au centre ville mais dans tout les autres quartiers c'est monstrueusement glauque et sale ! Sans parler de cette mentalité ch'tis qui, quand on la vit, est toute autre chose qu'un certain film veut nous faire croire, à nous gaver tout le temps de "on n'est les plus chaleureux".
Lille... Beurk ! : Lille sans les chtis et leur prétention serait peut-être mieux ! Ce que j'aime à Lille : Éventuellement la grande place qui est moins sale que le reste. Ce que je n'aime pas à Lille : L'état d'esprit chti. A tout bout de champ, on nous répète que les chtis sont chaleureux et accueillants... Ce qui est fort sympathique pour les habitants des autres régions qui ne le seraient donc pas ? Après 6 mois à Lille, je n'arrive toujours pas à m'y faire à l'ambiance chti...
Lille nord : Lille est la métropole principale de la région nord pas de calais et se trouve à la frontière franco belge. Son agglomération transfrontalière totalise près de 2 millions d'habitants, Lille centre compte 226. 000 habitants. Ce que j'aime à Lille : A Lille j'aime le c?ur de ville, le beffroi et la chaleur humaine des gens du nord avec leur accueil dans les pubs. Ce que je n'aime pas à Lille : Le seul inconvénient de Lille est le temps, le climat qui est si différent de celui des régions sud France, mais quel dommage pour Lille !
Lille ? Invivable ! : Je n'aime pas Lille. Je n'aime pas les briques rouges sombres. Je n'aime pas les lillois qui s'inventent le monopole du c?ur. Je n'aime pas les quartiers déshérités et mal entretenus, c'est-à-dire la grande majorité, dès qu'on s'éloigne de la grande place ou de quelques villes bourgeoises. Je n'aime pas la ségrégation sociale urbaine qui règne ici. Je n'aime pas les transports mal conçus autour de 2 lignes de métro ultra-longues mais peu irriguantes pour le tissu urbain. Ce que j'aime à Lille : Ce que je préfère, c'est le temps, il s'adapte à la plate monotonie de la Flandre... C'est pour dire ! Ce que je n'aime pas à Lille : Ce que je déteste le plus : la brocante et toute la publicité qu'on fait autour. D'une manière générale, je trouve que la publicité faite autour du nord pas de calais est mensongère : les plages, la chaleur humaine, les animations dites culturelles...
Grande ville animée, pratique et chaleureuse : Au sein d'une immense métropole composée d'un million d'habitants, Lille a su se construire une image dynamique, moderne et chaleureuse, mais surtout pratique niveau transports. Le principal reproche qu'on pourrait lui faire c'est d'être au nord ce qui implique un ciel pas toujours bleu azur... L'accent du nord peu prononcé à Lille nous montre que la culture chti n'est pas une culture vulgaire-cliché telle que montrée dans le film. On ne ressent pas la culture chti mais plutôt une convivialité qui existait bien avant dany boon ! La fête y est de mise ! Ce que j'aime à Lille : Beauté de la ville qui est colorée, particulièrement dans le centre et le vieux Lille. Ville animée toute l'année : par le marché de wazemmes, la vie étudiante et les Flandres qui proposent brocantes et fêtes populaires. Dynamisme propre à chaque quartier ce qui donne des ambiances différentes où chacun trouve son compte. Un accueil comme nulle part en France dans une grande ville. Au niveau culturel il y a de quoi faire avec Lille 2004 qui est devenu une biennale avec Lille 3000. Des musées présents dans toute la région, très riche sur un plan historique. La proximité de la mer et de la côte d'opale, sublime et sauvage, de la Belgique, des pays-bas et de l'Angleterre qui permet des escapades. Les transports en commun très pratiques, réseau transpole hyper étendu : un trajet entre erquinghem lys et tourcoing soit 40 km pour 1. 30?. Niveau emploi, il suffit d'être motivé et c'est assez facile, plutôt bien rémunéré chez les cadres. Mais l'assistance publique ne peut pas tout pour tous. Logements accessibles en périphérie de Lille. Pour moi c'est une ville d'avenir (grand stade, euralille 2) qui vise à être agréable... Ce que je n'aime pas à Lille : Temps souvent gris mais pas spécialement pluvieux (moins que la Bretagne, le pays basque ou la Normandie), ni froid (moins que le nord est ou Lyon l'hiver)... Il manque aussi des espaces verts malgré la citadelle et les petits parcs. Heureusement Villeneuve d'Ascq compense. Le faubourg de Béthune peu réjouissant... Lille et sa région ne savent pas se mettre en valeur, il y a trop de modestie dans cette région. Même les gens riches ne vous toisent pas de haut à Lille et vous parlent. C'est le nord avec ses valeurs humaines et sincères.
Vivre à Lille ? : Ville particulièrement sale, déjection de chien à tous les pas, ordures qui traînent, canettes et bouteilles vides, papiers gras, odeurs, surtout du coté de wazemmes le dimanche et le lundi après le marché, centre ville aux voitures, peu agréable aux piétons surtout le samedi après-midi, où on se prend plein le nez des pots d'échappement dans le centre ville bloqué par les voitures. Ce que j'aime à Lille : Quelques quartiers très sympa et agréables. Ce que je n'aime pas à Lille : Pollution, saleté, ville fermé sur la culture cht'i, particulièrement dans la cuisine (peu de restaurants proposent autre chose que des moules frites et des plats sans maroilles), transports en commun saturés en heures de pointe (métro), grand manque d'espaces verts.
Je n'aime pas Lille : Je suis forcée d'y vivre pendant une année car je suis en première année de médecine, et je me rends compte que finalement, il n'y a pas que moi qui déteste la capitale de la culture 2004. Ce que j'aime à Lille : Rien, peut-être la faculté de médecine et encore ça dépend des jours et ça se situe dans Loos alors... Ce que je n'aime pas à Lille : Tout, les gens pressés, aucune compassion, la saleté, les gens impolis et vulgaires, un peu tout quoi, en fait tout.
Triste et salle : Après avoir passé un an de souffrance dans la capitale du nord pas de calais, c'est un bonheur de retrouver Lyon. Ce que j'aime à Lille : La mélancolie générée par le temps gris et les briques rouges. Ce que je n'aime pas à Lille : Le manque d'hygiène, l'oppressante fierté chti vis à vis des arrivants de l'extérieur, les méga-scores des extrémistes aux élections, les trains toujours en retard.
Lille c'est pour les lillois : Il n'y a que des lillois pour trouver que Lille est une belle ville. Ce que j'aime à Lille : Visiter. Ce que je n'aime pas à Lille : Le temps, la saleté, le manque de culture, les gens qui sont trop fiers d'eux, les transports inadaptés : 2 lignes de métro très longues et rien autour, le tgv qui relie théoriquement très vite Lille à Brussels mais qui en réalité met plus d'une heure (avec les formalités d'enregistrement).
Vivre à lille : Lille est une belle ville où l'on y trouve loisirs (magasins, restaurants...), travail... En revanche les logements ne sont pas assez entretenus, sales ou en mauvais état. Les loyer sont chers. C'est une ville idéal et accueillante, pour des étudiants mais pas pour les salariés... Ce que j'aime à Lille : Les loisirs, magasins, zoo, restaurants, se balader dans le vieux Lille la proximité de tout, l'animation (braderie, foire) on y trouve facilement du travail quand on est motivé. Ce que je n'aime pas à Lille : Le bruit de nuit (à cause des fêtards, les gens ne respectent pas leurs voisins ils font la fête tant pis pour les autres qui veulent dormir...), les bouchons dû au trafic routier dense (ça peut même provoquer un stress tous les jours), les problèmes liés au logement( peu entretenus et chers), le manque de toilettes gratuits (les hommes urinent n'importe où du coup).
On arrive en ... On part en ... : On y arrive en pleurant on y part en pleurant : de dépit si on pense aux habitants généralement chaleureux (pas tous), de rire si on pense au temps, à la tristesse des environs. Ce que j'aime à Lille : La chaleur des habitants même s'il est difficile de généraliser. Le parc Vauban en raison de son caractère "naturel". La proximité de la mer (quand le temps le permet ! Le charme du vieux Lille la proximité de Paris et des villes d'Europe du nord. Ce que je n'aime pas à Lille : Le climat épouvantable. Des années entières sans véritable été - ciel gris, ville grise. Les alentours, banlieues miséreuses, campagne réduite à l'agriculture intensive entre des zones industrielles ; pistes cyclables réduites à quasi rien et serpentant entre les friches industrielles, 2 quartiers intéressants (vieux Lille et Wazemmes) le reste sans intérêt. Pour les amateurs d'expo : rien ou si peu, aucune expo d'envergure nationale. Les pseudo évènements culturels d'une pauvreté de moyens affligeante, l'agressivité et l'incivilité d'une partie de la population (cf ; vivre une séance à l'ugc). La distance au soleil.
Ville qui gagne à être connue! : Cadre de vie agréable,... Quand il fait beau ! Ce que j'aime à Lille : Les monuments, l'ambiance, la bonne humeur des passants et des commerçants. La vie de marchés et la diversité des commerces. C'est une des villes de France où on se sent le plus en sécurité, même quand on est une femme seule et qu'on est parfois dehors un peu tard le soir... Ce que je n'aime pas à Lille : ... La pluie et la longueur des hivers. Mais on est dans ch'nord !
Une ville qui empire après s'être améliorée : Venu à Lille pour mes études, j'avais trouvé une ville en pleine rénovation. Aujourd'hui c'est plutôt en pleine dégradation... Ce que j'aime à Lille : Des perles d'architecture, les petits commerçants de Gambetta, Wazemmes et autres quartiers, le dynamisme culturel, la braderie, la proximité avec la Belgique, la mer et paris, sa météo tempérée (moins chaude que le sud, moins pluvieuse que la Normandie) la région nord pas de calais qui l'entoure (Flandre, côte d'Opale, Avesnois, la chaîne des terrils...). Ce que je n'aime pas à Lille : Un centre ville qui n'est plus qu'une immense galerie marchande avec les mêmes marques que partout dans le monde, la mendicité, la pseudo culture type lille 2004, 3000 et cie, le vieux-Lille boboisé, la saleté des rues...
Mon avis sur cette ville : Une ville sympathique mais manque de sécurité. Ce que j'aime à Lille : Le centre ville assez grand et le réseau Transpole qui nous permet de nous déplacer sans véhicule. Ce que je n'aime pas à Lille : L'insécurité, on ne se sent pas en sécurité lorsque l'on se ballade à Lille... Il y a trop de "taxeur" que ce soit d'argent, de cigarette ou autre... Les jeunes de maintenant agresseraient n'importe qui pour un rien.
Ville européenne : Les commentaires sur la ville de Lille me choquent, Lille n'est pas parfaite, mais il ne faut pas exagérer... Lille est pleine d'atouts, quand je lis que les gens sont désagréables, que le temps est pourri et que c'est une ville nulle j'hallucine, c'est incroyable de voir ça ! J'ai jamais vu  des gens descendre une ville comme ça ! La mentalité française devient terrible. Ce que j'aime à Lille : C'est la ville où je suis né ! C'est un très belle ville (opéra, cci, gare, Euralille, grand pace, Lille sud qui devient agréable, les hôpitaux très performants, Gambetta Wazemme avec toutes les cultures j'adore, transport de bonne qualité...). L'esplanade est le beau poumon vert de Lille. Kinepolis, le grand multiplexe (le plus grand de France). Ce que je n'aime pas à Lille : Les gens qui descendent leur ragion au lieu de l'améliorer.
Ville sympa dynalique et jeune : Je ne suis pas originaire de Lille mais j'y travaille depuis quelques temps. Cette ville ne mérite vraiment pas l'image de marque négative qui lui colle à la peau. C'est une ville jeune et dynamique sur tous les plans. Les gens y sont sympathiques, niveau culturel il n'y a pas grand chose à dire depuis Lille 2004 c'est top, les infrastructures routières et le transport en général sont également un point positif. Quant au climat, il n'est vraiment pas pire que dans beaucoup d'autres villes (Brest, Paris, Strasbourg, Nancy... pour ne citer qu'elles). J'aurais vraiment beaucoup de mal à quitter Lille pour une autre ville. Ce que j'aime à Lille : Ville chaleureuse à taille humaine d'un dynamisme qui peut en faire pâlir beaucoup. Proximité des grandes capitales européennes. Ce que je n'aime pas à Lille : Un peu plus d'espaces verts ne serait pas du luxe !
On devrait la rayer de la carte : Je la déteste mais au plus au point. Ce que j'aime à Lille : Rien. Ce que je n'aime pas à Lille : Tout, les gens sont cons, irrespectueux, c'est sale, la vie, ça craint ici on se sent en sécurité nul part, c'est trop simple pour les touristes de trouver ça jolie car on fait tout pour mais vous avez pas vu les quartiers de merde qui y a autour du centre... Ça on leur montre pas... Les gens sont trop sales, mal élevés, y a trop de fumeurs, trop de bar... Trop de personnes inutiles... Le pire c'est là où ils ont mis la fac de droit... C'est honteux... Cette ville m'a détruite moi qui suis pas originaire de Lille, le choc fut énorme après un an vécu ici dans le mal être le plus grand qu'il soit... Ici c'est chacun pour soi, les gens font ce qu'ils veulent quand ils veulent, ils ont aucune impunité, c'est l'anarchie... Le je m'en foutisme général... Y a aucun respect... Moi je suis choquée de cette ville, je ne la supporte pas je vis pas ici par choix mais par contrainte, je regrette sincèrement d'être venue ici pour mes études et pour en partie un mec avec lequel je ne suis plus aujourd'hui... Sincèrement je pense que l'on ne peut pas vivre à Lille si on est comme moi, on ne peut que survivre... Voilà mon coup de gueule la ville la plus détestable que j'ai connue jusqu'à maintenant...
Contrasté : Ville agréable en centre et zone "touristique", beaucoup moins ailleurs. Les gens ne sont pas plus aimables qu'ailleurs et la fierté de la nouvelle "chti culture" deviens vraiment lourde. Ce que j'aime à Lille : Le centre et le vieux Lille. La proximité de tout, médecin, école, pharmacie, ciné, magasin... Bref on peux vivre sans voiture ! La citadelle atypique, boisée, tortueuse et secrète. Ce que je n'aime pas à Lille : On se fais taxer partout, tout le temps (gare, métro, resto, rue.). Le temps pas terrible, la saleté des rues. La délinquance dans certains quartiers, l'incivilité des conducteurs et le snobisme des piétons !
Ah sebastien : Sébastien ne pas confondre un peu tout, c'est pas par ce que une minorités crée beaucoup de richesse que sa fait qu'il n'y a pas de pauvres en grande majorités et c'est malheureusement le cas avec Lille, de plus la pauvreté pour le Nord Pas de Calais n'est pas que dans la population, ben oui malgré ce qu'ont dit sur le nord ben la régions c'est crée un clichés "positive" de région accueillante qui est faux !C'est pas mieux ni pire (sauf peut-être le paysage) que d'autre régions ! Ce que j'aime à Lille : Tout. Ce que je n'aime pas à Lille : Tout.
Lille : Ville agréable dans laquelle il fait bon vivre malgré l'importance du nombre de fauteur de troubles. Ce que j'aime à Lille : L'accueil des habitants. L'animation qui y règne tout au long de la semaine et plus particulièrement le weekend ! La qualité de vie (coin nature, proximité des infrastructure ). Ce que je n'aime pas à Lille : Les agressions a répétition par certaine minorités. Le manque de discernement des forces de l'ordre. Le manque de fluidité du trafic par moment. La météo souvent capricieuse ( mais pas plus qu'a Paris).
Arrêtons avec les clichés ! : Quand je lis encore des commentaires qualifiant la ville de "pauvre" je cris au secours ! Savez-vous au moins que la région nord pas de calais se situe au 4ème rang des régions les plus riches de France ? Alors certes la bourgeoisie ici se fait plus discrète, certainement moins snobinarde que dans des villes comme Aix en Provence où il faut à tout prix montrer qu'on a de l'argent même si on en a pas... C'est aussi ce que j'aime dans cette ville à savoir la mixité culturelle, sociale, ethnique qui est une grande richesse. Lillois de naissance j'ai eu l'occasion de vivre dans beaucoup de communes mais si aujourd'hui je ne devais en garder qu'une ça serait Lille ou Paris. Sans hésitation mes deux villes préférées de France. Pour rester objectif je reconnais que Lille peut encore apporter beaucoup de choses pour être améliorée. En tout cas un gros potentiel. Ce que j'aime à Lille : La ville qui est à dimension humaine et en même temps très dynamique. On ne s'ennuie pas et les nuits lilloises durant le weekend sont très actives. La situation géographique qui est un atout indéniable pour s'évader le temps d'un weekend (paris, Bruxelles, Londres, Amsterdam, Cologne, côte d'Opale et côtes belges). Si on ajoute les communes de la proche Belgique, Lille devient alors une grande métropole. Le shopping est idéal (de plus en plus de touristes viennent à Lille pour y faire du shopping). On y trouve toutes les gammes et presque toutes les marques de produits dans un circuit réalisable à pied si on a pas peur de marcher un peu (du luxe au plus bas de gamme). L'ambiance lilloise pour moi vraiment unique. Les transports en commun (métro, bus, tram) efficaces pour se déplacer dans la métropole. Ce que je n'aime pas à Lille : Le point noir : le temps ! Même si pour moi il n'y a pas vraiment de différence avec le climat de paris vu la proximité des 2 villes (mais qui n'est pas une référence non plus en terme d'ensoleillement). La délinquance qui reste présente mais comme dans beaucoup de grandes villes de France. Il s'agit plus d'un problème national. Certains quartiers délaissés au profit du centre ville et du vieux Lille (on a parfois l'impression de ne plus être dans la même ville). La situation géographique qui parfois devient un handicap due à la trop grande proximité de paris et Bruxelles. Lille devient alors la "délaissée". Pas d'aéroport international comme marseille par exemple car pas vraiment d'intérêt : en 50 mns de tgv vous êtes à charles de gaule. Le reste de la métropole lilloise parfois glauque. Je pense notamment aux communes de Roubaix et Tourcoing et leurs périphéries. Un gros travail à faire sur ces villes mais du potentiel.
Du + et du - : Je suis parti de Lille après quasi 4 ans de vie sur place. Un grand choc de manque d'espace vert dans un premier temps (et pourtant je suis venu de Paris). Les briques sont partout, trop urbanisé. Et les gens, qui sont rarement indisponibles à être potes, à être sympa. Ce que j'aime à Lille : Les gens sympa rattrapent souvent ce temps pourri, (généralement...) en faisant preuve d'une grande gentillesse. Sincère ou pas, c'est le "nord way of life". Endroit assez original, presque trop branché. Les pays pas loin pour changer d'air sont un atout. La ville est très pratique, et maniable. Ce que je n'aime pas à Lille : Beaucoup de fauteur de trouble... Et temps trop pourri... Pire qu'à Paris. Sujet tabou ! De toute façon les gens locaux vous diront qu'il y a tout dans cette région qu'elle est unique et rien n'est mieux. Très très fiers. Et l'auto-pub est partout ! Gonflant. Et étouffant finalement. Mais on s'adapte...
Je hais Lille : Ville pauvre et sale au climat encore moins appréciable. Ce que j'aime à Lille : Les gens sont relativement sympathiques. Les filles sont jolies. Ce que je n'aime pas à Lille : Ville prétendument culturelle, mais qui est en fait relativement peu dotées en terme d'expositions ou d'évènements culturels (vampirisée par le proche Paris). Les loyers assez chers pour ce que c'est. La mendicité et la pauvreté crasse qui gangrène la ville en dehors du vieux Lille. Les déjections et les ordures qui constellent les rues. La tristesse globale qui se dégage, en particulier l'hiver.
Très bien vue Fred : Ville plutôt charmante mais je trouve au vue de certains "médias" la ville pas si extraordinaire dans sa géneralité ! Sinon fred je trouve votre proposition très intéressante et c'est vrai que ça aide pour la compréhension de certains commentaires ! Ce que j'aime à Lille : Le faite que malheureusement c'est la seule ville attractive du nord pas de calais ! Ce que je n'aime pas à Lille : Sa fausse pub qu'ont donne à cette ville à travers le pays, les transports, trop de concentrée sur euralille qui délaisse les quartier "populaire" et cette culture bobo de plus en plus présente !
Valable pour toutes et tous. : Sur Lille, Brest et un peu ailleurs. Je trouve que chaque personne devrait indiquer son "statut", sa profession ou si elle est étudiante : car ce petit fait - qu'on tentera de rendre anodin - est primordial pour que le lecteur sache de quel point de vue parle la personne qui écrit... Indication que j'adresse au tentants du site. Rien à voir avec de la "discrimination" latente ; mais avec le fait que nous connaissons tous, que, pour Lille comme ailleurs, il est plus facile d'avoir un point de vue positif sur une chose quand on en jouit, plutôt que lorsqu'on se trouve en "survivance". Merci. Ce que j'aime à Lille : Ville à échelle humaine, lorsqu'on est jeune et qu'on peut marcher, donc. J'ai vu par contre des mamies tirant leur sac à roulettes au sortir du métro et s'engouffrant dans euralille... (la grande distribution domine). La vie étudiante, et les étudiants étrangers surtout, offrent un enrichissement non chiffrable intéressant. La politique culturelle donne des choses à voir : mais ce n'est pas le tout de n'avoir que des choses à voir... Ça peut même être très frustrant. Ce que je n'aime pas à Lille : Autrement, c'est vrai que les transports en commun, alors subis, sont chers : on peut y passer 70min par jour, allégrement (vivre à Tourcoing et travailler à Lille, sans voiture). Ville légèrement "virtuelle" : du fait du "dynamisme étudiant" : eux, ne sont que de passage, à priori, et impliquent un rythme-de-ville que les autres subissent (les bas salaires) c'est ambiguë et je ne vois pas de solution miracle, lors même que le bastion de gauche même ne sait l'éradiquer ; lorsqu'il ne le motive pas (copinages). Phénomène "bobos" observable : il faut avoir de l'argent et un emploi pas prenant pour s'y sentir au mieux ; sinon, développer sa conscience politique (l'immobilier est cher : les moins chanceux (ou "méritants") sont rejetés à la périphérie, et là, "c'est vachement moins fun". Un drôle de partage se fait, de Lille, la Madeleine, vers Roubaix, Tourcoing... Qui rend difficilement lisible certaines frontières peut-être sociologiques. Là comme ailleurs, l'argent et les apparences peuvent primer. On peut s'y sentir très isolé - ce fut mon cas - si l'on ne fait parti d'aucun réseau pré-constitué...
Déçue : C'est une ville très riche sur le plan culturel (Lille Europe, Lille 3000) + de nombreuses expositions intéressantes, à la gare St sauveur et dans les maisons folies. C'est une ville à taille humaine qui se parcourt facilement à pied lorsqu'on a un peu de temps. Ce que j'aime à Lille : Les évènements culturels, la grand place que je trouve très jolie, la proximité avec la Belgique et l'Angleterre la gratuité du zoo Vauban, les transports en commun, la gastronomie (de très bonnes bières) et j'en oublie sûrement ! Ce que je n'aime pas à Lille : La mentalité ! Moi qui viens du sud (Aix-en-Provence) je suis habituée à papoter facilement avec des inconnus dans la rue, les commerces, pour le simple plaisir d'échanger ! Et bien à Lille, je trouve que c'est quasi mission impossible. De plus, je conduis depuis 10 ans, dans des régions différentes notamment en Bretagne et je décerne la palme de l'impolitesse aux conducteurs. Bref, on entend beaucoup de compliments sur la mentalité des chtis. Je pense que ce ne sont que des préjugés, non conformes à la réalité. Finalement après 1 an passé dans le nord, la seule affirmation qui reste vraie (pour moi) c'est que le climat n'est vraiment pas top. Mes propos n'ont pas pour objectif de blesser, j'essaie d'être honnête et de donner le point de vue d'une personne habituée au soleil et aux contacts faciles.
La ville a beaucoup de points positifs mais elle ne sait pas les mettre en valeur : Arrivé depuis quelques mois sur Lille je souhaite en repartir le plus rapidement possible... Lille ne faillit pas à sa réputation : on y rencontre bien les gens les plus sympathiques du pays mais on y rencontre aussi un nombre incalculables de gens tout à fait désagréables et insociables ! Tous les jours des gens m'abordent pour me demander une cigarette ou 20 centimes en m'appelant "mon frère" ou "cousin" et en me tutoyant... Sinon le climat n'est pas des plus plaisants mais on s'y fait vite. Mon avis ne donnera pas une vision très positive de la ville mais en ce qui me concerne. Ce que j'aime à Lille : La ville en elle-même n'est pas exceptionnelle, cependant on peut noter sa proximité avec les autres pays européens comme l'Angleterre, la Hollande et surtout la Belgique... Ce qui en fait un point de départ touristique très intéressant ! Concernant les transports en communs j'utilise très peu le bus mais je dois bien avouer que le métro automatique est de toute évidence très performant en terme de fréquence et de rapidité. J'ai d'ailleurs abandonné ma voiture au profit du métro. Ce que je n'aime pas à Lille : Les briques rouges à perte de vue, les fenêtres disproportionnées qui font penser à des meurtrières, les étages des maisons qui mesurent 4 mètres de haut et qui empêchent un chauffage efficace, l'administration désastreuse, la saleté (beaucoup de gens jettent leur journaux, leurs mouchoirs et leurs détritus par terre ou sur les sièges du métro) les gens qui veulent à tout prix rentrer dans le métro et qui vous empêchent d'en sortir, le bruit dans les rues le soir et la nuit (éclats de voix, klaxons, mégaphones) la délinquance qui se fait aux yeux de tous dans certains quartiers, l'insécurité permanente (mes amies n'osent pas venir chez moi non-accompagnées) l'absence de périphérique qui fait qu'on passe un temps considérable dans sa voiture quand les transports en communs n'assurent pas le service (la nuit notamment).
A fuir désormais : Une ville qui a été très attractive mais désormais c'est du chacun pour soi et moi et ma famille faisons tout pour fuir cette "métropole" pourrie par l'argent. Ce que j'aime à Lille : La grand place, les restaurants très bon. Ce que je n'aime pas à Lille : Avant cela était super mais maintenant, je n'aime pas le mentalités des gens qui n'accueillent plus comme quand je suis arrivé sur Lille il y a 15 ans.
Lille : La ville où on ne s'ennuie jamais ! : Lille est magnifique et très dynamique. Ville étudiante et vivante. Il y a toujours quelque chose à faire à Lille, entre les bons restos, les bars... De plus tout est possible pour les étudiants entre la fac de médecine, de droit, les écoles... Il est vraiment impossible de s'ennuyer à Lille ! Ce que j'aime à Lille : Les marchés, le centre ville, le zénith... Tout en fait ! Ce que je n'aime pas à Lille : Certains diront "la pluie" mais si Lille était au soleil ce ne serait plus Lille ! Je n'apprécie pas que certaines personnes considèrent les habitants du nord comme incultes et vulgaires...
" lille a beaucoup de chance" : Ma ville d'adoption depuis octobre 1991, je m'y sens très bien. Au début, je l'avoue, je trouvais tous les bâtiments rouges (en brique rouge) et les lillois moches...Tout dépend dans quelle condition on investit sa venue dans une nouvelle cité ! Ce que j'aime à Lille : Tout - tout,Pourtant, j'habite un quartier pauvre mais cela me m'empêche pas d'ouvrir mes yeux, mes oreilles et mon coeur à toute la beauté et la gentillesse de cette ville et de ses habitants. Région durement frappée par le chômage qui essaie de se sortir de cette ornière, Lille subit comme la majorité des villes de France, une transformation et une mutation tant dans le domaine de l'emploi et de l'environnement. Pour citer certains endroits : la grand place avec son bassin, l'opéra, la chambre du commerce, la gare lille flandres, le marché de wazemmes, la cidelle, le prato, lille st sauveur, la rue de béthune, la rue de la monnaie, le métro et le tram... Et la liste est longue... Lille a une chance inouï d'être au carrefour de l'europe, cette chance que nous envie la plupart des pays limitrophes et européens. A Lille, vous pouvez vous déplacer sans voiture, les transports en communs sont nombreux (métro-tram-bus- et train pour sortir de la ville à la ville suivante, si il y a une gare) - vous avez la possibilité de vous faire véhiculer par un cyclo touriste (vélo avec un petit pousse-pouce) ou marcher en flânant devant les kilomètres de vitrines et faire chauffer votre carte bleue pour relancer l'économie... Ce que je n'aime pas à Lille : Les gens qui jugent sans connaître, sans y avoir mis un pied.Oui, il y a de la pluie et de la grisaille mais assez de pluie à mon avis, les nappes phréatiques comme dans beaucoup de régions ne débordent pas ! J'ai lu un grand nombre des commentaires sur Lille, et, je m'aperçois que les lillois, rarement les visiteurs déplorent "les crottes de chien". Si vous rencontrez ce genre de désagrément, vous avez la possibilité de téléphoner à la marie et le signaler. Revenez à Lille avec un autre oeil et participez une nouvelle fois à cette contribution, je suis certaine que votre prose aura changé.
Qualité de vie : meilleure ailleurs dans la région ? : J'habite Lille depuis un peu plus de 10 ans et je trouve que cette ville perd un peu de son identité (se parisiannise beaucoup) et devient de fait un peu trop superficielle. Je me demande même si la qualité de vie n'est pas meilleure dans d'autres villes de la région qui ont aussi un beau patrimoine et un cadre de vie ne leur donnant rien à envier à Lille (même si elles paraissent un peu trop tranquilles), par ex. À 1/2 H il y a Douai, Arras et 1 H 1/2 Boulogne, Le Touquet etc. Ce que j'aime à Lille : Centre historique impressionnant, notamment dans le vieux Lille, choix foisonnant de types de magasins, grandes marques existant uniquement à Lille et nulle part ailleurs dans la région. Choix de spectacles, de concerts,... Ce que je n'aime pas à Lille : L'impression parfois d'étouffer un peu, manque une rivière ou la mer peut-être, d'où l'envie d'aller me balader le week-end soit à Douai -qui est bizarrement pas très connue malgré son charme- une journée (les berges de la Scarpe sont super agréable pour se balader ou faire du jogging et la ville est aussi longée par un canal fluvial avec un gros trafic de péniches) soit sur la côte d'Opale un week-end complet pour aller respirer (!).
Un potentiel incroyable : Lille est une ville au potentiel incroyable qui malheureusement pendant des années n'était pas mise en valeur, les maires successifs dormant sur leurs lauriers. Heureusement elle s'est réveillée. Lille est incroyablement bien placée, que ce soit au niveau des villes ou capitales qui l'entourent, que de son accès à la mer, Dunkerque et la côté d'opale à même pas une heure. Cette ville a un potentiel incroyable, inégalable en France, honnêtement, elle devrait devenir la capitale de par sa position stratégique incroyable. Et elle possède une chose qu'aucun autre français ne possède : le courage des gens du Nord. Ce que j'aime à Lille : C'est le Nord avec toute son ambiance si accueillante. A Lille, il y a tout ce qu'il faut et même des crottes de chien comme ailleurs :-)La braderie bien sûr.Et le Furet du Nord. Pourrais y passer des heures !Le vieux ville pour son architecture.Les bâtiments : vieille bourse, beffroi, opéra, et j'en passe.La cuisine !Et j'en passe. Ce que je n'aime pas à Lille : Le vieux Lille devenant trop bobo à mon goût, et qui du coup devient plus monotone. Certains quartiers qui se développent encore trop lentement.
Kool : Ville agréable calme. Ce que j'aime à Lille : Grande ville calme. Ce que je n'aime pas à Lille : La pluie.
Lille toujours Lilloise? : Voilà 10 ans que j'ai quitté Lille. J'y reviens au moins une fois par an. Ce que j'aime à Lille : Les activités culturelles et le développement urbain de Lille. Les avantages d'une grande métropole qui reste aux dimensions humaines. Ce que je n'aime pas à Lille : Le parisiannisme s'accentue et c'est bien dommage...
Heureux d'être près de Lille : Superbe ville avec une architecture exceptionnelle surtout dans le vieux Lille . Très bon dynasmisme depuis la création d'Euralille . Ville très jeune avec les divers pôles étudiants. Ce que j'aime à Lille : L'accueil, la possibilité de sortir sans prendre sa voiture, la rue de Béthunes ainsi que ses nombreux commerces. Ce que je n'aime pas à Lille : Un certain manque de propreté dans certains quartiers.
Les atouts d'une capitale régionale : Grande cité très belle qui a toutes les qualités d'une capitale régionale très vivante et culturellement très riche. Ce que j'aime à Lille : Très vivante, très étudiante, beaucoup d'animations culturelles. Ce que je n'aime pas à Lille : Population un peu trop "parisienne". On se demande où sont les vrais Chtis. Inconvénients d'une trop grande ville. Depuis Lille, j'ai fait un petit saut à Douai, et là j'ai était séduit, notamment par les berges de Scarpe et ses aspects bucoliques. Cette ville avec son très joli beffroi me séduit plus et est à taille plus humaine.
Lille ma medina : Lille ma ville ou plutôt ma région pour toujours. Région à l'histoire difficile mais qui se relève petit à petit et qui mérite une certaine fierté... Certes il reste beaucoup à faire et tout faire pour donner à ses habitants une qualité de vie à faire pâlir les villes du sud... Ce que j'aime à Lille : L'ambiance qui est bien plus franche qu'à certains endroits. Les bon plans "pas cher". La proximité des autres grandes villes : Paris, Bruxelles, Londre et Amsterdam dans une moindre mesure. Ce que je n'aime pas à Lille : Le temps, bien que j'y suis habitué je ne m'empêche pas de penser que si Lille était dans le sud... Peut-être que parfois y'a trop d'ambiance... Et que ça craint pour certains.
J'aime bien Lille : Lille est la capitale régionale du Nord-Pas-de-Calais et c'est une ville dynamique et bien située géographiquement et beaucoup de chose à faire. Ce que j'aime à Lille : Le vieux Lille, le centre ville, l'architecture, le centre commercial, la mentalité des gens. Ce que je n'aime pas à Lille : On peut pas dire que j'ai quelque chose que j'aime vraiment pas à Lille.
Peut mieux faire : Si l'architecture de la ville est agréable, les transports en commun efficace mais cher, c'est tout. Hormis le centre ville ou tous les efforts sont concentrés, la commune est sale. La sécurité s'est amélioré début 7 ou 8 ans mais je ne sort toujours pas après dix heures à Wazemmes ou Moulin. Ce que j'aime à Lille : Il n'y a pas d'inondations, pas de feux de forêt, ni autres catastrophes. Ce que je n'aime pas à Lille : Le manque d'autorité sur certaines populations, notamment les jeunes qui ne respectent rien. Les motards sans casques ni assurances qui font les imbéciles toutes la journée, dès qu'il fait beau rue des Postes sont devenus intolérable pour les riverains. Les autorités regardent faire.
Peut-être l'une des pires villes pour habiter : Le prix de l'immobilier, à l'heure ou j'écris, et malgré la crise est affolant. Plus personne n'achète ou n'achètera dans Lille à moins d'être fortuné. Les gens qui travaillent sur Lille font des cohortes de voitures géantes sur les voies rapides le matin du fait d'habiter au plus loin du centre de la cité, où sont les emplois. Le centre-ville déserté par les familles est offert à la location aux étudiants exclusivement. La ville est offerte aux dégradations et aux nuisances de cette jeunesse oisive qui fait une première année de deug à Lille 3 pour les bourses d'études et les fêtes d'étudiants. On appelle ça l'année (ou les années) sabatique des bacheliers... En gros, sur les extérieurs, les familles cherchent des maisons loin d'où elles travaillent, et au centre de la ville, des étudiants et des commerces se partagent le jour et le nuit, sur l'espace libre que leurs laissent les mendiants... Ce que j'aime à Lille : L'idée d'en partir. Ce que je n'aime pas à Lille : Tout le reste.
Chtiland : Une ville centrale au coeur de ce coin d'Europe riche en grandes agglomérations et qui vaut bien d'autres villes françaises (sinon mieux). Ce que j'aime à Lille : Le vieux Lille, le centre ville, l'importante communauté étudiante, les efforts bienvenus côté culture, les gens, les filles (plus de blondes qu'ailleurs, Normandie et Est excepté) et bien d'autres choses. Ce que je n'aime pas à Lille : Le centre commercial entre les 2 gares, une évidente paupérisation selon les coins, la sncf incapable de vendre des billets pour la Belgique. Mais même le temps ne m'est pas désagréable : les nuages bien jolis parfois, servant aussi à décorer le ciel.
Lille la douce : Dans une de ses centuries, Nostradamus parlait déjà de Lille la douce... C'est une ville où il fait bon vivre. Une ville au centre de beaucoup de destinations touristiques (Paris, Bruxelles, Londres...) Une ville à 70 km du littoral avec ses plages de sable blond à perte de vue (nos plages non rien à envier à celle de Cuba Varadéro) hormis les 30 ° de la mer des Caraibes). Dans toutes les grandes villes de France, l'insécurité existe, les crottes de chiens aussi, la misère et ceux qui font la quête également... Alors arrêtons de critiquer. Côté climat : pas de catastrophe naturelle, un crachin de temps en temps, oui et alors mais aussi un ciel bleu turquoise, comme aujourd'hui d'ailleurs, et comme hier et avant-hier... Des transports en commun (bus, métro, tramway) une citadelle de Vauban et un parc gigantesque, un opéra, un centre ville exceptionnel, un grand musée... Et la braderie de septembre, hein ! Les moules, les frites et la bonne bière, hein ! La convivialité du Ch'ti, hein !Il fait bon vivre à Lille la douce... Ce que j'aime à Lille : Tout ! Ce que je n'aime pas à Lille : Rien !
Une ville où il fait bon vivre ! : On ne s'ennuie jamais à Lille : même les dimanches et jours fériés, il y a de quoi faire, sans compter la Fête de la soupe, de la musique et un tas d'autres animations. La population est jeune, agréable et dynamique. Ce que j'aime à Lille : L'architecture flamande, les sites naturels, les animations... Ce que je n'aime pas à Lille : Les crottes de chien (malgré les efforts de la ville pour endiguer ce problème), mais surtout le coût de l'immobilier.
La pauvreté : Cela fait 10 ans que j'habite sur Lille, et je constate que la ville se dégrade... En effet, il y a de plus en plus de misère à chaque coin de rue, avec des gens qui quémandent non-stop, qui squattent, qui dégradent... Certains quartiers se dévalorisent clairement... Ce que j'aime à Lille : Son architecture... Ce que je n'aime pas à Lille : Parfois mal menée...
Propreté : La ville est magnifique mais il faut trop souvent regarder au sol pour ne pas marcher dans les crottes de chien.Vous devriez mettre des agents en civil. Ce que j'aime à Lille : Les transports et l'architecture. Ce que je n'aime pas à Lille : Les crottes de chien.
Ce que j'aime à Lille : L'architecture magnifique et exceptionnelle, la culture, sa proximité avec la Belgique, l'Angleterre et Paris. Les balades près de la Deûle. La grand braderie malgré qu'elle ait perdu un peu de son identité! Ce que je n'aime pas à Lille : Le gris du ciel est omniprésent, l'été est à peine chaud.La ville et surtout les loyers sont très chers pour une ville si petite. Tout ça car c'est à 1 heure de Paris!Ah, et j'oubliais toutes les crottes de chien que les propriétaires ne ramassent jamais !
Dans le nord depuis 12 ans : "lille est une ville où il ne manque de rien excepté le soleil". Ce que j'aime à Lille : Le centre ville, le vieux lille, le cinéma de lomme, le dynamisme emploi. Ce que je n'aime pas à Lille : Certains quartiers, la tristesse du nord, le loyer, l'architecture des maisons.
Des rêves : Une ville magnifique, pleine de charme... Ce que j'aime à Lille : Vieux-Lille, les pubs, rue Massena, marché de Wazemmes, Printemps, parc Vauban, les centres commerciaux, les fêtes de rues très récurrentes, la pluie, la mer à côté, Belgique à 30 min, Paris à 50... Ce que je n'aime pas à Lille : Hm ... Le fait que j'y sois parti...
Ville belle et solidaire : Belle ville, dynamique au niveau culturelle et sportive. Beaucoup de touristes du nord de l'Europe. Ce que j'aime à Lille : La vieille ville, la citadelle, les transports, la proximité avec la belgique les musées extraordinaires.
Ville très sympa : Ville dynamique, vivante. Lille est au carrefour des grandes métropoles du nord de l'Europe (Paris, Londres et Bruxelles). Le pôle universitaire attire des étudiants du monde entier qui contribuent à l'ambiance de la ville. Sa mauvaise réputation est très largement exagérée. Ce que j'aime à Lille : La liste serait beaucoup trop longue tellement il y a d'opportunités de se distraire dans le coin. Il y en a pour tout les goûts (culturel, sportif, festif). Ce que je n'aime pas à Lille : Évidemment le climat. Les stratus et brouillards squattent le ciel de la ville.
Lilloise d'adoption, je m'y suis tres vite attachée ! : J'adore cette ville. Certes il ne fait pas très beau, mais l'architecture y est très jolie, c'est une grande ville à échelle humaine. Vivante, dynamique, culturelle. A 1h de Paris, 20min de la Belgique, 2h de Londres, etc. Une ville agréable à vivre ! Ce que j'aime à Lille : Beaucoup de choses. Ce que je n'aime pas à Lille : Son ciel gris... Et ? Son ciel gris !
Lille : J'ai vecu à Lille 3 ans. Ce que j'aime à Lille : La gentillesse et la proximité de la population malgré le million d'habitants. Toujours une bonne ambiance en ville. L'architecture flamande, les friteries, les nombreux restos, le beffroi et sa grande place. Sa grande centralité, il n'y a aucune grande ville en France avec autant d'autres villes grandes ou moins grandes à visiter à 200 kilomètres à la ronde... Et pour ne citez que les plus grande : Paris, Londres, Bruxelles, Anvers, Rotterdam, luxembourg, Liege, Amiens, Gand, Bruges, Brighton... Et presque Amsterdam ! Ville dynamique. Ce que je n'aime pas à Lille : Une certaine pauvreté dans son agglomération malgré la présence de très grandes fortunes... Ville et région chères pour se loger. Météo assez changeante en journée. Manque d'ensoleillement l'été, mais quasiment jamais de gèle, donc pas si froid que ça pour les mauvaises langues...
Lille : capitale des Flandres et des crottes de chiens : Lille donne l'impression d'être une ville abandonnée, livrée à quelques irréductibles pollueurs qui transforment les rues en dépôts d'ordures permanent et en latrines pour la gent canine. Ce que j'aime à Lille : Certains quartiers où habitent les "bobos" sont entretenus de façon correcte. Vous pouvez vous promener autour du square Sainte Catherine, par exemple, et profiter des vitrines ou façades sans crainte de marcher dans la m... Ou de trébucher sur un détritus. Ce que je n'aime pas à Lille : La majorité des autres quartiers sont totalement abandonnés. Lille est un grand dépôt d'ordures de toutes sortes. Les trottoirs, la plupart du temps défoncés, sont couverts d'immondices. Les crottes de chiens se comptent par centaines sur quelques rues. Impossible de laisser les enfants jouer dans les espaces verts transformés en latrines. Les personnes âgées marchent sur les chaussées car les trottoirs sont impraticables. "Y-a-t-il un pilote à la mairie" ? Pour augmenter les taxes locales certainement (les impôts locaux ont augmenté de 60 à 100%, selon les quartiers en 10 ans). Que font les services municipaux ? Ils "sensibilisent".
Banlieue, oui. Lille, non. : Ville sale. Circulation et stationnement impossible. J'évite au maximum d'y aller. Ce que j'aime à Lille : Quelques illuminations de Noël, mais le soir, quand on ne peut voir la saleté. Ce que je n'aime pas à Lille : Trop de choses.
Ce que j'aime à Lille : Ville assez vivante. Ce que je n'aime pas à Lille : Le climat détestable mais personne n'y peut rien, l'une des villes de France où on paie le plus d'impôts locaux pour une région qui n'est pas la plus agréable de France !
Ce que je n'aime pas à Lille : J'en ai assez de devoir slalommer entre les déjections canines et les poubelles. J'habite rue Masséna, une des rues les plus sales de Lille. Est ce parce que c'est aussi une des plus animées ? Ce matin, en sortant de chez moi, j'avais le choix entre marcher sur un tas de frites, un kebab, un tesson de bière ou une crotte de chien. Les odeurs sont insupportables... Rien de tel pour bien commencer la journée. Quand on pense que lorsque l'après midi vient, les bars et restaurants y installent leur terrasse... Peut on m'expliquer pourquoi les poubelles ne sont jamais rentrées chez leurs propriétaires ? Je suis éc?urée par cette puanteur et cette saleté. C'est honteux.
Une belle ville : Très agréable, une ville que l'on regrette beaucoup lorsqu'on doit la quitter (souvent à cause de la pénurie d'emplois). Ce que j'aime à Lille : L'atmosphère conviviale, l'animation d'une ville universitaire, la diversité des activités proposées. Ce que je n'aime pas à Lille : Le manque de propreté de certains quartiers, l'insécurité.
Ma ville d'adoption : Je la voulais, j'y suis... Depuis bientôt sept ans ! Une ville jeune (étudiante !) et dynamique, particulièrement bien située. Le réseau associatif y est dense, le panel d'activités sportives et culturelles également... J'ai des tas de choses à dire sur la métropole lilloise mais je risque d'être un peu trop subjective : que faire ? Ce que j'aime à Lille : Ce que j'aime, moi ? La rue Faidherbe, Lille-Europe le matin, l'auditorium du Musée des Beaux-Arts, l'Université Lille iii (oui, cela peut sembler étrange mais je la trouve extrêmement attachante, cette fac : j'y tiens beaucoup), le marché de Wazemmes, le ccl, les façades des maisons flamandes du côté de Porte des Postes (j'ai oublié le nom de la rue), les rues des alentours de Vauban, si calmes...Les boutiques à bon marché, aussi. Parfois, je rapporte des victuailles et des tissus pour celles et ceux qui habitent ailleurs. Ce que je n'aime pas à Lille : Le manque de reliefs (certes, on a toujours quelques terrils pas trop loin, mais bon), de bouquinistes (et ce n'est pas peu dire). Le vieux-Lille me rend mal à l'aise et je vous étonnerais sans doute si je vous avoue que je ressens comme une certaine misère quand je me rends là-bas. Je n'aime pas trop non plus les terrasses des cafés et le centre administratif proche de la mairie. Ça me rend triste.
Une métropole en croissance : Beaucoup de qualités mais encore des défauts à faire évoluer. Ce que j'aime à Lille : Dimension humaine tout en étant une grande métropole, sympathie des gens, dynamisme économique. Ce que je n'aime pas à Lille : Pas assez d'espace vert et de sécurité.
Lille je t'aime : La ville que j'ai quittée pour aller vivre à Montpellier. Lille, je te regrette mais je te retrouverai un jour, en espérant toujours y voir ton âme, ton dynamisme, ton ouverture d'esprit et tes habitants si sympathiques. Ce que j'aime à Lille : Bienvenue à Lille ! Ici, vous trouverez tout facile. Des commerces à tous les coins de rue. Des artisans et des commerçants qui ont le sourire. Une qualité de vie indéniable. Un dynamisme croissant, la ville a de l'ambition et ça se voit. La réhabilitation des quartiers populaires, cet esprit de fête permanent. Des restaurants aux caves voûtées charmants. Je n'aurai jamais dû te quitter tellement tu me manques. Ce que je n'aime pas à Lille : Tu es trop loin de moi maintenant. Lorsque je viendrai, je t'apporterai le soleil dans le ciel et les gens se rendront compte que tu es formidable.
Lille : Une superbe ville. Ce que j'aime à Lille : Les musées (surtout les beaux arts), les expositions. La vielle ville. Les parcs, citadelle, jean baptiste Lebas, mosaic. Les marchés. La proximité de la Belgique et de la Hollande. Ce que je n'aime pas à Lille : Le stationnement anarchique alors que les parkings souterrains sont vides. La saleté des rues.
Un sudiste qui ne veut vraiment plus partir : Originaire du sud-est au bord de la méditerranée (le rêve comme chacun sait) j'ai migré à Aix en Provence pour commencer mes études... et au bout de 2 ans je décide de finir mes études à Lille et depuis je ne veux plus partir ! A la différence des clichés certes sympathiques du film qu'on ne présente plus je ne retournerais dans le sud (est) que contraint et forcé. Bien sûr tout n'est pas parfait mais quelle ville peut prétendre l'être ? Ce que j'aime à Lille : Une taille humaine, les avantages avec un minimum d'inconvénients d'une grande ville. Une position centrale, très bien desservie, ville jeune et étudiante (certes parfois quelques nuisances... mais bon) qui est globalement dynamique (en tout cas beaucoup plus que bien des villes). J'apprécie aussi l'architecture d'ensemble de la ville, le métro, le furet, le marché de wazemmes (une expérience à vivre... vraiment incontournable), les cafés, les restos, les cinés et tout ce que j'oublie mais qui mériterait d'être cité et enfin pour les amateurs (moi bof...) les boutiques du centre et du vieux-Lille (un peu trop aixois pour moi tout ça). Pour finir la mentalité générale au risque de véhiculer ce qui se veut être un cliché. Il y a des c..s partout certes et j'en suis peut-être un mais j'invite qui le veut à venir découvrir la ville que je considère maintenant comme la mienne (en espérant que les lillois "de souche" ne m'en voudront pas.
J'adore cette ville : L'équipe municipale très compétente et dynamique. Lille est ma ville préférée et je n'habite pas Lille. Ce que j'aime à Lille : Les restaurants, la chaleur des habitants, leur gentillesse. j'aime Lille, la grand place, la place de gaulle... Ce que je n'aime pas à Lille : Difficile de stationner. Les crottes de chiens, les gens sont très sales (bien que les rues soient nettoyées chaque jour) les rues sont très sales... les habitants salissent, dommage.
Une ville en clair-obscur : Il existe un contraste énorme, à Lille, entre l'ambition des projets de développement du grand Lille et le style de vie de la moyenne des gens qui y vivent... La mairie à de grands projets, en dépit des besoins des habitants. Mon quartier (Euralille) a été achevé d'être construit en 2004. Il s'agit d'un ensemble architectural splendide. Une succession de parcs et jardins traverse les construction jusqu'aux portes de Saint-Maurice. Le jour, c'est une cité d'affaire lumineuse, mais à la faveur de la nuit, les jardins se transforment en banlieue. Je ne sais pas si une autre ville avec des prétentions identiques, aurait pu supporter ça. Je trouve cet état des choses à l'image de la ville dans son ensemble... Ce que j'aime à Lille : Le marché de Wazemmes : exceptionnel. Ce que je n'aime pas à Lille : Le lancement prétentieux et sans calcul des grands projets "frime" de la ville et l'abandon des responsabilités qui vont avec dès l'inauguration... Les punks à chiens. Les nombreuses et croissantes incivilités, indignes d'une ville si centralement située. La masse grandissante des gens malheureux dans les rues. Le manque d'intérêt pout tout ça des pouvoirs publics...
Ce que j'aime à Lille : La taille : pas trop grand ni trop petit. La proximité de la Belgique, la Hollande, l'Allemagne et l'Angleterre : facile de s'échapper. La variété des restaurants, ils abondent ! Les bars, un peu moins, même si il y en a quand même un bon nombre. Ce que je n'aime pas à Lille : Trop d'étudiants ! Et finalement, peu de gens qui viennent du Nord, beaucoup de personnes qui y restent 2, 3 ans... Le manque d'espace vert. Les contrastes de richesse frappants entre les quartiers : ce n'est pas une ville homogène ! Les manifestations culturelles : en 2004, Lille florissait, mais depuis, c'est retombé. La situation en plein centre d'une agglomération : l'afflux le week-end des gens de l'agglo, c'est insupportable ! Le prix des loyers et des biens de consommation: une augmentation fulgurante depuis le début des années 2000, pas forcement justifiée...
Ma ville : J'adore cette ville, on y vit vraiment bien. Ce que j'aime à Lille : L'ambiance générale de la ville, les gens sont gentils accueillants. J'adore mon quartier (le vieux-Lille). J'aime m'assoir au tour de la fontaine sur la grand place. J'aime les nombreux restaurants de cuisine inventive et originale, j'aime les couchés de soleil sur les magnifiques façades lilloises... Ce que je n'aime pas à Lille : De plus en plus l'effet de bande qui dérange qui crée un sentiment d'insécurité notament dans les entrées de métro.
Lille terre de passion : Le carrefour de l'Europe a conservé ses attraits médiévaux tant en s'adaptant à la modernité. Hautement attractive, ville d'un très haut dynamisme. N'en déplaise à ses détracteurs, Lille est la synthèse entre convivialité, chaleur humaine, merveille architecturale... Lille je te serai fidèle à jamais. Ce que j'aime à Lille : Le vieux Lille et le centre pour le côté authentique cité du Nord, la citadelle et son parc : le poumon vert de la ville, solférino/wazemme : ses bars, clubs... Ce que je n'aime pas à Lille : Le faubourg de Béthune pour son aspect banlieusard type saint denis. Mais bon... il faut toujours un secteur économiquement plus limité que les autres !
Plus de propreté : Une ville à taille humaine, bien desservie : tgv, métro... Ce que j'aime à Lille : Le centre ville, le vieux lille, l'architecture, les animations. Ce que je n'aime pas à Lille : Les crottes de chiens sur les trottoirs : une vraie calamité, une propreté générale des rues insuffisante (sacs poubelles, papiers, déchets divers, trottoirs en mauvais état).
Rien pour les enfants : J'ai été habituée depuis toute petite à bouger tous les quatre ans (l'oise, Paris, les ardennes...) cela fait 11 ans que je suis dans le nord Valenciennes puis Lille, c'est horrible ! Ce que je n'aime pas à Lille : Il n'y a aucune place en crèche pour ma petite puce, pas d'espaces verts, beaucoup de Marginaux, les gens sont agressifs, les loyers sont très chers je déteste cette ville et malheureusement ne peux en partir à cause du travail.
Une ville où il fait bon vivre... : Cadre de vie agréable dans l'ensemble. Diversité de restos, de bars très sympa... On ne s'y ennuie pas de plus la situation est idéale à proximité de la Belgique, Paris, Londres...

Mise au point : Beaucoup de lillois revendiquent la place de 2ème agglomération de France, je leur signale que j'ai été voir sur un site officiel et que la 2ème agglomération de France c'est Lyon avec 1,4 million d'habitants, Lille avec la partie belge de son agglomération arrive à la 3ème place avec 1,3 million d'habitants... Ce que je n'aime pas à Lille : La revendication non justifiée et mensongère d'être la 2ème agglomération de France.
Peut mieux faire : Manque d'espace verts, circulation complètement congestionnée, aménagements des voies de bus et pistes cyclables en dépit du bon sens, propreté laissant à désirer, impôts locaux prohibitifs.
Lille en 2008 : J'habite dans le vieux-lille depuis 2000 et j'adore l'hyper centre. Tout est à disposition, il faudrait être difficile pour ne pas apprécier. Les gens de Lille et du nord sont vraiment sympha. Ce que j'aime à Lille : Toutes les activités, l'architecture, les touristes et le reste dans le centre. Ce que je n'aime pas à Lille : Rien de particulier, il manque néanmoins un canal, des berges. Bref un peu d'eau qui coule (un comble pour une ville du Nord.
Bienvenue à Lille : Arrivée à Lille en semptembre 2007 et pas déçue ! Les gens sont accueillants, charmants. Il y a plein de bons resto et le Vieux-Lille est très chouette !
Bienvenue chez les Chtis ! : Lille est une ville agréable, belle, dynamique, au plein coeur de l'Europe. Ancienne ville industrielle qui a beaucoup souffert, sa reconversion, qui se poursuit, est une réussite : la ville se montre de plus en plus attirante pour les français. Ce que j'aime à Lille : Son patrimoine culturel. Capitale européenne de la culture en 2004, Lille surprend par son très beau musée, son centre ville superbe et bien entretenu, ses charmantes façades, sa cathédrale... L'opéra, le théâtre, les multiples cinémas ont de quoi occuper... Son encrage dans une communauté dynamique, gros point fort de la ville. Elle s'inscrit dans une communauté urbaine vaste (Lille, Roubaix, Tourcoing, Villeneuve d'Ascq, etc.), Lille est à une heure de Paris, Londres, et à une demi heure de Bruxelles. Le bonheur ! Pour ceux qui aiment les braderies, vous serez servi à Lille, avec un grand nombre de vide greniers par an, sans compter la fameuse braderie de Lille : 2 jours ou la ville est occupée par une braderie géante. Prenez garde, on y prend goût. Son excellent réseau de transport. Son métro automatisé est le premier d'Europe. Assez bien sécurisé, il circule jusqu'à plus de minuit. En plus de ce gros avantage, le réseau de bus est très important, et s'y rajoute un réseau de tramway ! Lille, la ville idéale si vous n'avez pas le permis... Enfin, Lille est une ville jeune, offrant à ce public nombre d'avantages : plusieurs grosses universités (allant de la médecine aux technologies de l'internet, en passant par la psychologie), grandes écoles (journalisme, art...), IUT... Toutes les activités sont bien représentées : nombreux bars ou boites, salles de concert, boutiques de jeu vidéo ou de wargames, grands centres sportifs, FNAC, Furet du Nord, Galeries Lafayette. Sans compter la présence de nombreuses associations. Ce que je n'aime pas à Lille : Evidemment, le constat n'est pas parfait. Premier point noir, le manque d'espaces verts. Malgré de grands pôles verts (la citadelle, la magnifique ville de Lambersart juste à coté...), Lille reste plutôt minérale et peu fleurie, loin de Nantes par exemple... Les eaux de la ville sont indéniablement sous exploitées, même si des projets d'ouverture de canaux sont en cours. Comme toutes les grandes villes, certains coins restent "chauds". Lille et ses environs a gardé un taux de chômage élevé et des quartiers qui, bien qu'en réhabilitation, sont bien peu fréquentables et sales, tout comme certaines villes environnantes. Le contraste est flagrant entre certains quartiers. Les paysages du Nord ne sont pas très engageants. A moins d'aimer les espaces très plats, le constat est assez terne, ce qui peut déprimer, notamment si on est habitué à de splendides panoramas. Evidemment, le temps du Nord est... particulier. Le ciel est très souvent couvert, ce qui surprend vraiment au début. Ne comptez pas bronzer ! Ceux agacés par la canicule trouveront toutefois là un vrai avantage.
Peut mieux faire : Lille est très belle pour les touristes mais quand on y vit... Ce que j'aime à Lille : Le quartier du vieux Lille Ce que je n'aime pas à Lille : Le plan de circulation, les embouteillages journaliers, et le manque de fleurs sur le terrain vague qu'est la place de la République.
Du changement : Je suis originaire du Nord mais je suis réellement arrivé en 1996 pour 2 ans et revenu 2 ans après. Cette ville change mais il ne me semble pas que nos politiciens soient réellement préoccupés par ce qu'attendent les lillois (ça vaut aussi pour les villes autour de Lille comme Villeneuve d'ascq...). Ce que j'aime à Lille : Je ne sais plus ce que j'aime à Lille. Peut-être la proximité des commerces et la beauté des rues lorsqu'elles ont été nettoyées... Ce que je n'aime pas à Lille : Le manque de sécurité car ça en 10 ans je peux vous dire que c'est devenu catastrophique...
De beaux attraits mais des quartiers sales : Je suis lillois depuis 10 ans (et né dans le nord). J'aime beaucoup cette ville. Beaucoup de choses ont été faites pour que cette ville sorte de la crise qu'elle a connu mais il reste encore beaucoup à faire Ce que j'aime à Lille : Une ville animée et vivante, avec un très bon niveau de service général (commerces, musées,etc), le réseau routier dense, la proximité avec d'autres grandes villes : Bruxelles, Londres, Paris... Ce que je n'aime pas à Lille : Je constate une progression de la saleté des rues, de l'incivilité dans certains quartiers (j'habite wazemmes) les rues et les trottoirs sont souvent en très mauvais état, de plus en plus de bandes de marginaux dans les rues, des sdf etc... et en plus, ce superbe parc bd jean baptiste Lebas avec ses hautes grilles rouges ... la classe !
La belle capitale des Flandres : Lille est une ville où il fait bon vivre. Elles se voit revêtir autant de styles architecturaux lui allant décidément parfaitement. Ce que j'aime à Lille : Les transports qui sont accessibles et à proximité de tout, l'architecture variant d'un quartier à l'autre, l'immense tissus commercial qui traverse la ville, la beauté du vieux Lille, son dynamisme culturel. Ce que je n'aime pas à Lille : Une population défavorisées assez présente, les pannes à répétition du métro, l'incivisme des Lillois hurlant sur les boulevards en pleine nuit.
Ville sympa et dynamique ! : En pleine explosion économique, Lille offre tous les avantages d'une capitale régionale en restant à taille humaine ! Ce que j'aime à Lille : Les lillois, l'architecture, le dynamisme économique et culturel. Ce que je n'aime pas à Lille : Ceux qui voudraient en faire un petit Paris et ne la comprennent pas.
Ville que je déteste : Je suis née à Lille, mais je hais cette ville où tout est fait pour le tourisme mais pas pour l'habitant. Ce que j'aime à Lille : L'architecture. Ce que je n'aime pas à Lille : Dans le quartier où je suis, on n'a même plus de médecin, juste un tabac et un boulanger. Pour le reste, il faut aller dans la ville voisine pour banque, magasin, médecin, poste, et je ne parle pas de la saleté de la rue où il faut slalomer entre les crottes de chiens.
Ville où il fait bon vivre... : Selon les quartiers. En constante évolution depuis près de 30 ans, il est vrai que la rénovation de certains quartiers est encore à la traîne, cependant mon coeur y est pour toujours attaché. Ce que j'aime à Lille : L'accueil, l'architecture du centre et du Vieux-Lille ainsi que la modernité d'Euralille (centre administratif, commercial un peu mort la nuit mais ça devrait changer avec l'arrivée d'Euralille 2), la diversité de population et bien d'autres choses. Ce que je n'aime pas à Lille : La dégradation de certains ouvrages et matériels (il y a des gens irrespectueux partout et pas toujours ceux que l'on croit), d'où une impression de saleté dans certains quartiers.
Mon avis : Lille est une ville jeune et dynamique qui devient renommée dans l'Europe entière grâce à sa qualité de vie et d'innovation. Ce que j'aime à Lille : La culture Lilloise dans son intégralité, l'accueil et la chaleur de sa population. L'architecture flamande mélangée à la modernité de certains quartiers. Ce que je n'aime pas à Lille : L'habitat et l'environnement de certains quartiers.
A revoir !!! : Une belle ville effectivement mais... Ce que j'aime à Lille : Les habitants sont accueillants, l'architecture des bâtiments est impressionnante, la 1ère fois que l'on découvre cette ville, il est vrai qu'on a 1 bonne impression mais et qu'on la trouve belle mais... Ce que je n'aime pas à Lille : Je ne suis ici que depuis 5 mois, et je suis surprise de la différence que l'on peut trouver dans certains quartiers par rapport à d'autres. Urine, crottes de chiens, poubelles renversées sur les routes et j'en passe... bonjour l'environnement il y a encore beaucoup de travail à faire !!! Dommage.
Ce que j'aime à Lille : Les gens, les rues piétonnes, les espaces piétonniers, la proximité avec beaucoup de pays européens, les rues animées le soir... Ce que je n'aime pas à Lille : Le temps parfois exécrable !
Ce que j'aime à Lille : Mais j'ai l'impression que c'est LA ville, la région du savoir-vivre, de la simplicité des rapports, où les coeurs sont brûlants comparés à ceux du sud, où je vis, où les gens vous crient dessus s'ils ont tord et aiment railler les autres. Ce sont les quelques personnes de votre région qui m'ont montré le grand contraste nord-sud des mentalités en France...
Lille da chnord' : Une des plus belles villes de France, par contre dans les grandes surfaces : prix aussi chers qu'à Nice ? Ce que j'aime à Lille : Les bars, la fête, l'ouverture des jeunes et d'une certaine tranche d'âge... la facilité de faire des rencontres, la bière qui coule à flot, la braderie. Ce que je n'aime pas à Lille : Le climat, la paranoïa et l'arrierisme de certains vieux... aucun savoir vivre, certaines personnes un peu primaires... avec l'accent...
Dommage : Magnifique ville mais sale. Ce que j'aime à Lille : L'architecture est magnifique et il y règne une ambiance de fête. Ce que je n'aime pas à Lille : La saleté. C'est impressionnant. Des bornes d'apport volontaire qui débordent, des papiers et des déjections canines sur les trottoirs. Du rarement vu.
Style de vie : Lille ville moyenne au coeur d'une eurorégion surpeuplée. Ce que j'aime à Lille : A 1h des premiers coffeeshop néerlandais (90km), à un pas de la Belgique et aussi entourée de tant de villes au patrimoine exceptionnel (près de 100 millions d'habitants dans un rayon de 300km). Ce que je n'aime pas à Lille : Le LOSC.
Lille, ville abandonnée ? : De retour à Lille après 10 ans d'absence, je ne reconnais plus ma ville. Ville dont je vantais les mérites et la beauté elle est devenue une ville sale, très sale. Ses trottoirs défoncés sont encombrés de détritus de toutes sortes et pollués de milliers de crottes de chiens et de rigoles d'urine (bonjour les odeurs cet été). Ne parlons pas des tags, ni des chaussées dignes d'un Paris Dakar.  J'ai regardé mon avis d'imposition locale (multiplée par plus de deux en dix ans).Que fait la municipalité ? Ce que j'aime à Lille : Les Lillois toujours chaleureux et accueillants.
Lille : Ancien du Pas-de-Calais (Arras). J'y vis depuis 2 ans. Ce que j'aime à Lille : Essentiellement les manifestations culturelles, régulières et assez bien organisées. J'aime aussi, le zoo, la citadelle et son espace vert, le charme du vieux-lille, le centre Euralille, les commerces en général. A lille on trouve tout. En dehors de ça, il y existe une chaleur humaine tout comme dans pas mal de commune de notre belle région. Ce que je n'aime pas à Lille : La dénaturisation de certains quartier, en l'occurence, dans mon cas, Wazemmes qui a beaucoup changé en deux ans et dont les prix deviennent de moins en moins accessibles pour de simples smicards. Smicards, chômeur, précaire, qui finiront tous de toute façon en banlieue. Egalement, comme j'ai lu précédemment, l'insécurité qui règne en centre-ville le soir (les gares par exemple, parc Matisse, etc...).
Tout à portée : Je pense que Lille est une excellente ville pour y vivre, car non seulement on peut trouver du travail dans tous les secteurs et à tous les niveaux, mais au niveau extra professionnel, on peut tout avoir relativement facilement et les tarifs sont abordables. Bref c'est une grande ville sans les inconvénients ou en tout cas très peu des grandes villes (la circulation aux heures de pointe n'est pas aisée, il y a pire, mais un effort pourrait être fait) ! Ce que j'aime à Lille : Le développement touristique. Tout à deux pas de chez soi : pouvoir être dans son jardin et une demie heure plus tard être assister à un opéra de renommée internationale par exemple.
Lille : Lille... ville découverte il y a onze ans, par le quartier de Wazemmes et toute son animation d'alors. Les sound system le dimanche matin au marché en terrasse, qu'il neige ou qu'il vente. L'esprit populaire du quartier. Et tout le réseau de petites associations qui commençait à bien faire parler de lui. Ce que j'aime à Lille : L'architecture et la bonté des gens. Ce sourire qu'on peut encore trouver dans certains commerces, et le "s'il vous plaît" des serveurs en restauration. Les discussions qui s'entament dans les bus. Et le fameux "Passe quand tu veux" des vrais Lillois, qui déconnent pas et vous attendent vraiment "quand vous voulez". Ce que je n'aime pas à Lille : Le fait que je n'y trouve plus tout ce que je viens de décrire depuis environ 3 ou 4 ans. Une espèce de dénaturation du quartier Wazemmes. La disparition du "populaire" au profit du "consensuel". Les étudiants de passage qui envahissent les vieux cafés, et font perdre toute l'authenticité du lieu. La faune des jeunes un peu trop attachés à se looker par appartenance à un clan. J'ai le projet de partir de la région rapidement.
Réponse !!! : Les chiffres sont vraiment têtus, car l'accroissement de la population en Nord Pas de Calais et uniquement dû à une augmentation des naissances plus fortes, car la population quitte le Nord et le Pas de Calais, et oui pour aller dans le sud, car comme tout le monde le sais la misère est moins pénible au soleil. J'ai vécu à Toulouse et j'en suis revenu. Ce que j'aime à Lille : La ville tout simplement
Démographie... les faits sont têtus : Remarque liminaire : il ne s'agit pas ici d'ostraciser Lille et sa région mais seulement d'appréhender les dynamiques démographiques (et économiques) en oeuvre à l'échelle de nos régions, une constante démographique depuis 30 ans : l'explosion du "Grand Sud" (selon la définition de l'Insee : Languedoc Roussillon + Midi Pyrénées + Aquitaine) et dans une moindre mesure de "l'Arc Atlantique" (agglo Nantes + agglo St Nazaire + Vendée + Charentes) au détriment du "Grand Nord" (Nord Pas de Calais et limitrophes). Classement par taux de croissance annuelle du nombre d'habitants [Département] + Préfecture entre 1999 à 2005 et Total habitants intra muros des Préfectures fin 2007, tout le reste n'est que conjecture... Rappel : + 0.6% en moyenne sur la période pour la France [Haute Garonne : + 1.7%] TOULOUSE : + 1.8 % pour 459 000 habitants [Hérault : + 1.4 %] MONTPELLIER : + 1.3 % pour 254 000 habitants [Gironde : + 0.9 %] BORDEAUX : + 1.1 % pour 230 000 habitants [Loire Atlantique : + 1.1 %] NANTES : + 0.8 % pour 286 000 hab. [Rhône : + 0.8 %] LYON : + 0.8% pour 472 000 habitants [Bouches du Rhône : + 0.6%] MARSEILLE : + 0.5 % pour 815 000 habitants [Haut-Rhin : + ?%] STRASBOURG : + 0.5 % pour 276 000 habitants [Nord : + 0.1 %] LILLE : + 0.3 % pour 227 000 habitants. Ce que j'aime à Lille : J'irai y faire un tour à Noël 2007... ou en 2008. Ce que je n'aime pas à Lille : Le climat "sur le papier".
Mouais... : Personnellement j'ai beaucoup apprécié Lille pendant les mois où j'y étais, c'est une ville jeune, dynamique et qui a de l'avenir. Je suis confiant. Ceci dit, je dois bien rejoindre certains commentaires précédents, Lille est une ville très sale et effectivement pour ça, elle est tout à fait comparable à des villes du sud comme Montpellier ou Narbonne (quand même pas Marseille n'exagérons rien !). Même la rue Faidherbes en face de la gare Lille Flandre ou encore la rue de Bethune sont perpétuellement jonchées de papiers et autre alors que nous sommes ici en plein c?ur de la ville. Je ne parle donc même pas des quartiers un peu décentrés qui relèvent du dépotoir. Seul le vieux Lille est propre... Je crois que parfois il faut savoir être objectif et Lille à mon sens est ville bien sale. C'est dommage car elle a tant de qualités !
Précision !!! : Lille est peut être sale mais étrangement ce sont toujours les mêmes quartiers qui sont sales... personne ne force la population à être incivile... et pour l'ensoleillement il ne faut pas sortir les stats, car il est courant d'avoir à Lille les 4 saisons sur une journée, et donc cette impression d'avoir plus de soleil qu'à Dijon ou Nancy (au climat plus continental)... Ce que j'aime à Lille : L'ambiance générale et la position de carrefour, la beauté des monuments et des lilloises.
Lille : Guillaume, je m'étonne de vous voir vous plaindre de la propreté à Lille car Lille globalement est une ville propre. Peut être que votre quartier est sale mais ça n'est pas le cas de toute la ville. Allez dans le sud est de la France et vous verrez ce qu'est la saleté, même Paris est plus sale que Lille. Ce que j'aime à Lille : Lille est une ville qui est souvent sous estimée, Lille est un petit bijou, allez dans le centre ville de Lille et vous comprendrez. Ce que je n'aime pas à Lille : Manque d'ensoleillement, comme le dit très bien Patrick, Lille c'est moins d'ensoleillement que Dijon ou Paris.
LILLE VILLE SALE : Lille est une ville sale. J'habite le quartier Moulins et le quartier n'est vraiment pas soigné : voir le tour des arbres de la place Fernig et les plate-bandes jamais entretenues sans compter les détritus abandonnés par des commerçants ou restaurants peu scrupuleux, les journaux gratuits qui jonchent le sol autour de la porte de Douai, les cacas de chien partout, etc...
Ensoleillement Lille... VS Dijon : Pour illustrer combien notre mémoire peut parfois embellir les faits (cf. la perception d'une précédente intervenante lilloise expatriée à Dijon qui regrettait l'insolation nordiste) : ensoleillement annuel sur la période 1991-2005 ; Dijon : 1840 heures / Lille : 1623 heures... Ce que j'aime à Lille : J'espère un jour y faire un tour...
Avec le temps je ne sais pas trop... : Originaire du Pas de Calais, je n'ai pas aimé venir sur Lille, qui comme toutes les grandes ville a ses problèmes : gens superficiels, stressés, une certaine saturation générale, etc. Et finalement j'ai changé d'avis, maintenant je vois l'inverse ! Comme quoi... Mais bon là n'est pas le sujet. Pour la ville, comme je voyage beaucoup, j'aime beaucoup de personnes, mais attention encore : ce que l'on dit des gens du nord s'applique partout sauf à Lille ! Côté sorties je préfère de loin aller en Belgique où le service, prix et qualité sont bien mieux. Côté assos et sorties, c'est génial. Côté architecture, c'est bien mais on a vite fait le tour et on cherche d'autres choses, il faut donc aller plus loin... Ce que j'aime à Lille : Les gens qui habitent aux alentours, le tissu associatif, les activités sportives. Ce que je n'aime pas à Lille : L'aspect superficiel des Lillois ou citadins, un réseau urbain assez mauvais, bien en retard par rapport aux autres villes, une politique de la ville à la traine, la qualité de service de tout ce qui est restauration, les espaces verts qui sont soit sales soit inexistants...
Ma ville adoptive : Qu'on y vienne pour le tourisme, pour faire du shopping ou pour y vivre on sera satisfait. Contrairement à certaines idées reçues, Lille est une ville très agréable et dynamique... Il n'y fait pas plus froid qu'à Paris et les mines sont fermées depuis longtemps alors ne vous attendez pas à vous retrouver dans une scène de Germinal ! Je suis étudiante à Lille et je suis très satisfaite de ma qualité de vie et du niveau des écoles et des fac. Ce que j'aime à Lille : Les gens, la vie estudiantine, la grande place, les restaurants, le vieux Lille, l'architecture et la manière dont les anciens bâtiments en brique sont conservés et modernisés. Ce que je n'aime pas à Lille : Le manque de beaux espaces verts, bien entretenus et bien fleuris, le manque de propreté de trottoirs et le manque de transport en commun du quartier Vauban (la Catho).
Ce que j'aime à Lille : La mentalité, les magasins, l'architecture, la proximité de Paris, de Londres et de la Belgique. Ce que je n'aime pas à Lille : Pas de grand stade, insécurité, climat, prix de l'immobilier, la pluie...
Lille, troisième agglomération française ! : Lille est la troisième agglomération française avec 1,2 million d'habitants, Lyon en est la seconde avec 1,4 million d'habitants. Les gens se trompent car ils assemblent aussi les villes de la conurbation belge qui comprend les villes de Tournai, Courtrai, Mouscron, etc... qui fait un total de 1,7 million d'habitants donc en clair l'agglomération lilloise comprendrait... 500 000 belges ! C'est absurde. Par contre Lille fait partis des trois villes les plus dynamiques de France grâce à sa position de carrefour (comme Lyon et Paris) en terme économique elle ne pourra sans doute dépasser la rapide évolution du pôle lyonnais, seule ville capable de rivaliser la capitale. Ce que j'aime à Lille : Lille et ses habitants sont accueillants et sa position de carrefour avec la Belgique et le Royaume-Uni (qui d'ailleurs devrait plus avoir de relations avec ces pays là pour gagner dans le dynamisme. Lyon à l'opposé de Lille entretient beaucoup de relations avec la Suisse et l'Italie du nord toute proches). Mais c'est tout. Ce que je n'aime pas à Lille : Le vieux Lille un peu malexploité et détruit dans les anciens temps, le quartier Euralille n'a rien de beau. Les rues sont sales et l'insécurité règne dans pas mal de quartiers. Le chômage est aussi très important.
Loin des yeux, toujours dans mon coeur... : Passons sur la météo et sur les gens... Ville de province qui a tant d'avantages malgré ses inconvénients, Lille ambitionne de devenir carrefour européen mais devrait s'ouvrir vers ses voisins flamands et anglais (ne serait-ce que pour booster l'économie) ! Là est son avenir... Espérons qu'elle ne devienne pas le "Paris du Nord" au détriment des autres villes (Dunkerque, Valenciennes, Lens, Douai...). Ce que j'aime à Lille : Une vie culturelle remarquable ! Une mixité sociale qui existe encore un peu... La vie moins chère qu'à Paris. La proximité des capitales : Paris, Londres, Bruxelles, Amsterdam. Le soleil en été (la campagne toute proche est remarquable 60 jours par an !). Les gens en général. La "tranquillité" qui n'est pas synonyme de désert événementiel. Une vie associative bouillonnante ! Ce que je n'aime pas à Lille : Trop peu d'ouverture vers la Belgique où les grandes villes comme Gand, Anvers, Bruxelles foisonnent de nombreuses d'idées (animation culturelle et sociale, urbanisme, etc). La délinquance, la saleté des rues, les gens qui prennent leur voiture pour aller d'un quartier à un autre (ah, si les transports étaient plus denses et fréquents). La braderie devenue l'ombre d'elle même. Côté urbanisme de la métropole : développez le multicentrisme ! Pourquoi faire un hypercentre quand on peut faire 3 ou 4 centre-villes ? Densifier les villages de banlieue afin de rentabiliser les transports en commun...
Lille oui... mais pas à vie ! : Elle mérite d'être connue. Ce que j'aime à Lille : Ses rues animées même le dimanche - le vieux lille - le choix de restos - l'esprit ouvert - les gens serviables - le bâtiment de l'Opéra - le tramway-proche de Paris. Ce que je n'aime pas à Lille : Une grande partie de sa banlieue - pas beaucoup de villes intéressantes aux alentours - la braderie qui n'est plus ce qu'elle était - insécurité - saleté des rues - les odeurs parfois - les routes d'accès à la mer en mauvais état - le manque de soleil - les briques - la platitude des paysages.
Lille, j'aime beaucoup : Une ville que j'aime tout particulièrement. Ce que j'aime à Lille : Le style flamand, les monuments, le vieux Lille avec ses boutiques de luxe mais surtout la place aux oignons, la cathédrale de Notre Dame de la Treille, la citadelle, bref une ville magnifique. Les constructions dans le centre d'affaire Euralille, vivement la construction d'un nouveau gratte ciel et du casino ! Les festivités comme la braderie, Lille 3000, le carnaval ou encore la fête de la musique. La diversité des bars/boites, il y en a pour tous les goûts. Ce que je n'aime pas à Lille : Une certaine insécurité aux alentours de la gare d'Euralille et dans certains quartiers. Les boites qui ouvrent jusqu'au petit matin. Le prix de l'immobilier surtout dans le vieux Lille. Tous ces automobilistes qui s'arrêtent sur la bande cyclable.
Lille : Lille est une ville discrète, quand on connait un tant soit peu cette ville, on se dit que les Lillois sont vraiment les plus malins, ils évitent de parler de cette magnifique grande ville afin de la garder pour eux seul. Elle est la 2ème ville de France sur bon nombre de point, en 1er lieu la taille de son agglomération qui en fait la seconde de France et son animation qui va avec. Ce que j'aime à Lille : J'aime le centre ville et certains axes bordés d'immeubles en briques riche d'architecture, certaines avenues bordées d'immeubles en briques me font un peu penser à Toulouse mais en plus beau et en plus grand. Lille a été conquise je crois sous Louis XIV, rien que pour cela son surnom de roi Soleil lui est déjà justifié. Ce que je n'aime pas à Lille : Je n'y ai pas séjourné suffisamment pour voir ses défauts, mais ses qualités sautent aux yeux.
Avis plutôt mitigé sur cette jolie ville : Lille est une ville en pleine mutation. Beaucoup de choses s'améliorent, mais il reste encore d'énormes efforts à faire pour rattraper le retard pris sur les autres grandes villes de France, principalement Toulouse, Lyon. Ce que j'aime à Lille : Personnellement, je n'aime pas trop l'hyper centre de Lille (Euralille, Flandres, Faidherbes, Charles de Gaulle). En revanche, le vieux Lille, le quartier de la mairie, et l'avenue Vauban sont plein de charmes insoupçonnés. Lille est une ville dynamique du fait d'une forte présence de jeunes. Ce que je n'aime pas à Lille : Même si les choses s'améliorent, le manque d'activité économique est plus que flagrant. Ensuite, la circulation  automobile est absolument terrible : les bouchons sur l'A1 de bon matin, et même lorsqu'on veut les éviter en passant par les petites villes, on y a droit ! Ville très sale à mon avis, surtout dans l'hyper centre, ce qui est, bizarrement, peu relevé dans les commentaires précédents. De même, beaucoup de jolis monuments ne sont pas entretenus. Enfin, la "banlieue" lilloise est rarement réjouissante, c'est bien dommage. Finalement, je dois bien admettre que j'ai parfois eu du mal à m'adapter à la mentalité spéciale de la région. Eh oui, les Cht'is ne sont pas si ouverts que ça.
Ce que j'aime à Lille : Lille est un exemple de réussite et de mutation, après la crise du bassin minier, celle-ci placée à un carrefour stratégique à mi-chemin entre Paris et Bruxelles a su s'adapter. Ville festive et étudiante, le centre ville est assez bien pensé. Le métro automatique lillois et la braderie de Lille sont de belles réussites ; l?hôtel de ville, l?opéra et la veille bourse sont des joyaux architecturaux lillois. La métropole lilloise (1,8 million d'habitants) est véritablement la seconde de France, en plus les Lillois ne se vantent pas de se statut qui pourtant leur reviens.
Lille : Manque d'espace vert, propreté des rues à revoir, transport en commun cher, stationnement voiture anarchique, plateau piétonnier très limité et beaucoup trop accessible pour les livraisons, politique fiscale. Ce que j'aime à Lille : Zoo gratuit, braderie, zone de chalandise attractive. Ce que je n'aime pas à Lille : Le manque d'arbres, la place qu'occupe la voiture, les pistes cyclables qui servent de zone de déchargement, y compris pour les véhicules de la mairie, le stationnement en double file près des écoles ainsi que dans la rue Gambetta et accepté par la mairie.
Lille belle et grande ville : Lille est une belle ville. Ce que j'aime à Lille : La mentalité ouverte, accueillante et sincère des gens du nord, c'est une ville animée le jour, la nuit, le week-end et de plus, on y trouve de nombreuses activités sportives, culturelles et autres pour pouvoir occuper ses loisirs. Ce que je n'aime pas à Lille : Beaucoup de chômage. Une certaine insécurité le soir dans le métro et dans certains quartiers de la ville.
Un marseillais à Lille : Etant marseillais de père et de mère, lorsqu'à la fin de mes études d'ingénieur (sur Strasbourg), on me proposa un poste sur Lille j'ai longuement hésité mais je me suis dit qu'ayant survécu à l'Alsace je pouvais survivre au Nord... et la surprise pour moi a été de découvrir dans cette région septentrionale une vie latine. Ce que j'aime à Lille : La vie et la ville, une multitude d'activité, l'architecture, cet esprit latin (et pourtant c'est loin de Rome), le vieux lille, Wazemmes, Fives (où je réside et qui lorsque le soleil brille ressemble étrangement à Marseille avec des briques), le quai du Wault, les gens adorables et accueillants et qui en plus si connaissent en football... Ce que je n'aime pas à Lille : Je dois la quitter dans deux mois pour Lyon...

Lille : Là où flambe du haut de sa hampe le drapeau orné du Lion des Flandres, nous ne pouvons nous enorgueillir nous Belges de notre ancienne province. Ce que j'aime à Lille : D'abord sa proximité avec la frontière belge, Mouscron, Menin, Courtrai, Tournai pour ne citer que les plus proches. J'aime sa formidable braderie de la St Louis, sa foire aux moules, son petit zoo sympa (et gratuit), nous nous rendons, mon épouse et moi à Lille toutes les 3 semaines attirés par ses nombreux magasins et galeries pour ne pas citer Euralille, les boulevards qui nous rappellent un peu Paris, la gentillesse des commerçants et cette désinvolte qu'ont les français par rapport au comportement plus stricte des belges. Les bâtiments officiels aux allures bien républicaines, les façades baroques flamandes, le Vieux Lille (non pas le fromage) aux rues plus étroites et pavées (de bonnes intentions) où une foule bigarrée et curieuse s'intéresse aux étalages des magasins chics. Les alentours de la Gare des Flandres entourés de sympathiques petits restaurants vous mènent à vous perdre dans les rues avoisinantes. Ne pas aimer Lille serait de la pure mauvaise foi. Nous espérons ainsi que notre critique "autre côté de la frontière" ajoutera une note positive à la Cité lilloise.
Ma ville : Lille est une ville où j'ai vécu pendant 20 ans et j'en ai 22. Autant dire que j'ai presque toujours vécu là. J'ai dû la quitter il y a deux ans pour aller à Dijon. Lille me manque et j'attends avec impatience de pouvoir y retourner. C'est une très belle ville très dynamique avec des gens merveilleux. Ce que j'aime à Lille : L'architecture, le dynamisme surtout avec les évènements culturels tels que Lille 2004 et Lille 3000, les gens, la multitude de choses qu'il est possible de faire et il fait souvent beau à Lille, plus qu'à Dijon en tout cas ! Ce que je n'aime pas à Lille : Pas grand chose. Tout le mal qu'on dit d'elle n'est pas souvent fondé même si c'est vrai que le chômage n'est pas des meilleurs loin de là.
Lille : Une ville agréable et sympathique. Ce que j'aime à Lille : Le métro automatique Lillois, son centre ville agréable pour la flanerie. Et quelque bijoux d'architecture par ci part là.
Ah le nord, ma terre natale : En fait, j'ai quitté le Nord (Douai) il y a maintenant 15 ans pour m'installer à Paris puis à Orléans où j'habite actuellement et en fait j'aimerais bien revenir dans le nord et m'installer à Lille mais il paraît qu'il y a beaucoup de chômage et que les loyers des studios en location sont plutôt chers, cela me fait un peu hésiter à franchir le cap. Ce que j'aime à Lille : La mentalité des gens du nord, l'animation de la ville qui me rappelle un peu celle de Paris, un vaste choix pour les activités sportives et culturelles, le fait que dans le nord, je me sens chez moi, la proximité de la mer et des villes de Douai et bruxelles. Ce que je n'aime pas à Lille : Le chômage important ? Les loyers des locations de studios assez chers ?
Lille aux portes de Paris et de Bruxelles : Je donne la note de 15/20. Ce que j'aime à Lille : Lille est je pense, agréable à vivre, les gens en général y sont très courtois, idéalement situé avec un énorme potentiel. Ce que je n'aime pas à Lille : Il est vrai qu'un tout petit peu plus d'ensoleillement ne ferait pas de mal, mais bon, la gentillesse et la sincérité sont là, c'est le principal.
LILLE c'est super : J'ai une vie assez mouvementée. Je suis née à Mulhouse dans le Haut-Rhin. Mais j'ai vécu de 10 ans à 25ans en Guadeloupe parce que ma mère est de là bas. Finalement en réussissant un concours je me suis retrouvé à Nantes. Une superbe ville que je n'imaginais pas quitter. Et puis j'ai trouvé un emploi à Calais, mais je refusais d'y habiter. J'ai donc visité les villes autour et Lille. Ce n'était pas vraiment le coup de foudre au début mais c'était la seule ville qui se rapprochait du style de Nantes. Aujourd'hui je suis en stage au Havre et c'est là que j'ai compris que j'adorais Lille. Elle m'avait conquise à sa façon. Aujourd'hui je bombe le torse et je dis enfin, je baragouine quelque mots en chti. Et comme elle chantait "j'ai 2 amours" pour moi c'est la Guadeloupe et Lille. Ce que j'aime à Lille : Le marché de Wazemme, le vieux lille (là ou j'habite). Me rendre compte que des tas de gens ne parle pas la même langue (l'effet Lille 2004 qui subsiste). Les nombreuses manifestations qui sont gratuites (Bombaysers de lille, lancement du nouveau Nord littoral...) La gran'place, Le centre commercial en plein centre de lille d'être à 1h de Paris. La promenade autour de la citadelle quand il fait beau le dimanche, les gens de la région sont très accessibles, accueillants et prêts à vous aider quand vous êtes perdus etc... Ce que je n'aime pas à Lille : Le fait d'habiter dans le vieux lille est invivable le samedi aux heures d'ouverture des magasins je ressens parfois une certaine insécurité dans certains secteurs de la ville, les différences de situation sociale assez marquées, les transports qui ont des services limités (désolé c'est l'effet Nantes), et pour les voitures je n'en ai pas par soucis écologique avant tout mais parce que les places de parking sont inexistantes, et les rares sont payantes.
Une ville facile, loin de la réalité, presque une drogue... : Pour y avoir vécu une trentaine d'année, autrefois une ville triste mais très humaine et accueillante aujourd'hui tout est facile. Ce que j'aime à Lille : Les façades des bâtiments ont subi un lifting, les gens aussi. Beaucoup d'activités, tout est vu en grand... Ce que je n'aime pas à Lille : Tout n'est qu'apparence. On est complètement décalé de la réalité de la vie. Aucun repère, les différences sociales et professionnelles ne sont pas justifiées. Plus aucune solidarité, c'est du chacun pour soi. Il faut avoir le courage de quitter cette ville si attrayante pour en être désintoxiqué et voir à côté de quoi on passe réellement.
J'adoooooore !!! : J'ai découvert cette adorable ville il y a dix ans environ et bien que je connaisse aussi Bordeaux, Strasbourg, Rennes, Lyon et Grenoble, je n'ai pas eu le coup de coeur pour ces villes comme je l'ai eu pour Lille, je suis tombée sous le charme. Je me suis toujours juré que si je devais quitter Paris un jour, ce serait pour vivre à Lille. Et mon rêve risque de se réaliser bientôt !!! Ce que j'aime à Lille : Quand je me promène dans Lille, j'ai parfois l'impression d'être dans Main Street de Disneyland. Le pastel des façades, les charmantes ruelles, les boutiques adorables, les petits restos, tout y est accessible à pied. L'accueil et la gentillesse des habitants est incomparable !
Lille : Lille n'a pas usurpé son statut de 2ème agglomération de France avec 1,7 millions d'habitants et près de 3 millions dans l'aire urbaine. Ce que j'aime à Lille : Une ville attachante avec une population sympathique et en plus très bien placée aux portes de Paris et de Bruxelles. Le TGV à 1h de Paris.
Lille : Très bonne ville et bien située. Ce que j'aime à Lille : Le centre-ville très actif. Ce que je n'aime pas à Lille : La périphérie (Lille-Moulin, Lille-Sud), ces quartiers sont très dégradés et de nombreux déchets traînent sur le sol.
Lilloise d'adoption depuis 4 ans : Je ne connaissais pas du tout le Nord et je n'avais aucun a priori. Je suis venue ici à ma sortie d'école car j'ai été embauchée. J'ai en fait été surprise en bien à mon arrivée dans le département. Ce que j'aime à Lille : Tous les avantages de la ville (transports en commun, magasins, cinéma, restaurants, culture, associations, etc) mais à dimension humaine. Il est facile de trouver sa place et d'appréhender les nombreuses possibilités offertes par la métropole lilloise. Au-delà de Lille, on vit dans toute la Communauté Urbaine de Lille. Ce que je n'aime pas à Lille : La commune de Lille ne met pas assez en valeur son patrimoine (les remparts, les espaces verts, certains bâtiments) et paradoxalement fait et refait parfois des travaux qui paraissent inutiles (paver et repaver une même zone...).

Le Nord et Lille j'adore : J'adore la région, moi qui vient du Val de Loire, je peux vous dire que la différence saute aux yeux. C'est surement ma région préférée mais bon il existe d'autre coin que je ne connais pas. Ce que j'aime à Lille : L?ambiance générale, c'est à la fois, la campagne et la grande ville très urbanisée. Les gens sont les plus chaleureux que je connaisse et encore lille est une grande ville donc c'est plus froid mais ça reste très bien pour une grande ville c'est le seul endroit en France où j'ai pu discuter dans le métro. A Paris, par exemple, c'est impossible, les gens font tout le temps la tête. Franchement Lille c'est chouette comme région. Ce que je n'aime pas à Lille : Je n'ai aucun reproche sauf que c'est vrai que ce n?est pas pour les paysages que l'on va là bas ni les maisons : c'est moche dans l'ensemble. Dans cette région et je m'adapte très bien à ce type de mentalité.
La braderie de Lille : Nous sommes de Bordeaux-Mérignac et nous allons environ tous les deux ans à la braderie de Lille. J'appartiens à une association et j'aimerais avoir des adresses de petits bistrots biens mais pas touristiques, des petits coins a voir. Ce que j'aime à Lille : L'architecture, la braderie de Lille, la diversité côté vaisselle anglaise, côté antiquité et côté petits chineurs avec la place du champs de Mars, le musée de l'art et de l'industrie, à voir de magnifiques armentières. Ce que je n'aime pas à Lille : Les lignes de transports ne sont pas très explicites pour un non lillois, les offices de tourisme vous donne des endroits très populaires, le manque de parking et le manque de renseignements précis concernant certains parkings : exemple parking de la gare et le tarif à la journée.
Lille, j'adore ! : Lille est une ville belle et très accueillante, avec une vie culturelle riche. Les Lillois sont conviviaux et festifs. C'est une ville bien située par rapport à la mer et aux plages superbes de la Cöte d'Opale. On s'y sent bien. Ce que j'aime à Lille : L'architecture, l'ambiance, la diversité des gens et des opportunités de loisirs. Impossible de s'y ennuyer, avec une vie nocturne aussi active ! Ce que je n'aime pas à Lille : Le visible manque d'enthousiame pour notre métropole, la politique en dépit du bon sens.
Regrets : Il y a 52 ans que je suis née à Lille j'y habite toujours à mon plus grand regret. Ce que j'aime à Lille : L'architecture dans le vieux Lille et les nombreux monuments. Ce que je n'aime pas à Lille : Trop de monde et surtout la saleté que l'on rencontre dans les rues hors du centre ville, le nettoyage de la voierie de ma rue n'existe pas et une très grande insécurité mais la non plus rien n'est fait.
LILLE : J'ai quitté le Nord il y a 33 ans, j'ai vécu dans la banlieue à HELLEMMES jusqu'en 73. Venue la retraite, je me suis retiré dans la banlieue Bordelaise. Mais tous les ans avec mon épouse je "remonte à LILLE" 8 jours en septembre bien sûr pour l'braderie c'est comme une drogue. Je le dis toujours à ceux pour qui le Nord commence rive droite de la Garonne. Ce que j'aime à Lille : Bien que pour certains grincheux LILLE n'est française que depuis Louis XIV, il suffit de compter et de parcourir les cimetières qui jalonnent les routes pour dire qu'elle a payer sa part. Tout me plais pratiquement, c'est une ville vivante que je redécouvre d'année en année, les amis que j'ai pu garder, la bière, la cuisine typique méconnue. L'accueil des gens, les rues piétonnes, les Monuments, le métro, le centre ville, les magasins innombrables où l'on ne vous mets pas dehors parce qu'il va être 19 heures ! Et bien sûr la Braderie qui est unique en Europe. Il faut que je me replonge dans cette ambiance chaleureuse, entendre ce patois qui m'a bercé jusqu'à mon adolescence. Ce que je n'aime pas à Lille : Que l'on ne trouve pas de tee-shirt avec le symbole : BRADERIE DE LILLE. Beaucoup de personnes me demandent "d'en ramener de la haut" (notamment des rouges pour les basques pour les fêtes de Bayonne ou Landais pour Dax) mais je n'en trouve pas même publicitaire.
Encore un petit effort : Très belle ville, il y fait bon vivre, tout est à proximité. Ce que j'aime à Lille : L'architecture, les musées, les vieilles rues et les jolies façades rénovées. Ce que je n'aime pas à Lille : Volonté délibérée de la municipalité de rendre la vie impossible aux automobilistes, et pourtant, la voiture permet de découvrir toutes les belles choses de cette ville. Prenez garde de ne pas décourager les gens qui désirent venir vous voir.
Une ville plutôt sympa : Une ville agréable. On ne vous dit pas dans les commentaires que l'agglomération Lilloise est la quatrième de France avec 1.20 millions d'habitants et que sa population en est une des plus jeunes. Ce que j'aime à Lille : L'architecture et la vie....
Vive le Nord et vive Lille : Ville au patrimoine extraordinaire, et bonne qualité de vie grâce à notre accueil chaleureux et festif. Ce que je n'aime pas à Lille : Le taux de délinquance.
Je n'y suis pas née mais je l'aime. : Une ville chaleureuse où la vie est trépidante et où il fait bon vivre. Toujours en mouvement, elle est de plus en plus cosmopolite. Ses nombreuses facs et écoles en font une ville jeune et dynamique. Ce que j'aime à Lille : Son dynamisme, la mise en valeur de son architecture, la multitude des animations culturelles et artistiques. Le culte de la fête et surtout cet accueil sans pareil de ses habitants toujours prêts à vous inviter chez eux et à vous adopter lorsque vous venez d'une autre région. Ce que je n'aime pas à Lille : Son climat, le plafond bas qui empêche de voir le bleu du ciel et qui vous écrase.
Lille... une ville, une belle ville : Je n'y suis pas née, j'y ai été parachutée mais aucun regret. Je viens du sud où il y a du soleil, mais les bâtiments ne sont pas illuminés comme le sont ceux de la grand place même par temps gris. Ce sont les hommes qui ont façonné cette ville, qui lui ont redonné cet air d'autrefois. Et si le soleil (comme je l'ai beaucoup lu) lui fait défaut paraît-il, est ce de sa faute ? Lille est une ville chaleureuse, riche culturellement et artistiquement qui a le net avantage d'être très proche grâce au TGV de nombreuses villes françaises et européennes. C'est une ville qui a gagné ses galons à force de dynamisme et qui a réussi à vaincre les clichés dépassés d'un autre siècle (à croire que certains en sont restés à la lecture de Zola). Heureusement d'autres les ont oubliés (les clichés). La preuve maintenant quand vous vous baladez en ville vous entendez parler plein de langues différentes, c'est génial ! Ce que j'aime à Lille : La grand place, le vieux Lille, la cathédrale qui a su se métamorphoser (et c'était pas gagné !), le bois de Boulogne, la citadelle, le quartier universitaire Vauban, les rues piétonnes, les estaminets et surtout son musée des Beaux Arts où l'on peut admirer de magnifiques... ciels flamands. Ce que je n'aime pas à Lille : Le manque de parkings aux abords des métros, les bus qui ne sont pas encore assez nombreux et le prix des transports en commun qui est assez cher. Mais ce que je n'aime pas par dessus tout, ce sont les clichés qui ont la vie dure...
Pourquoi Lille ? : J'habite un village de la Vallée de Chevreuse mais j'ai habité et travaillé à Lille et sa région à un moment de ma vie. Venant du sud, je me suis toujours posé la question de savoir pourquoi j'aimais Lille. Avec le recul, je pense que j'aime avant tout les gens du Nord, leur façon d'aborder les choses et leur côté chaleureux. La preuve par trois de mon amour pour Lille : je dis à qui veut m'entendre qu'il y a trois villes où j'aimerais passer ma vie : New-York, Marseille et... Lille bien sûr. Ce que j'aime à Lille : Les gens, les musées, les éclairages, les rues animées, colorées, la mixité, les sourires, le bruit, les boutiques, le Vieux Lille (et pas que le fromage), la rue Faidherbe, le Mongie !
Un week-end à Lille ! : Pour un week-end, je l'ai trouvé très charmante ! Après pour y vivre, je ne sais pas.... Ce que j'aime à Lille : L'ambiance générale ! La beauté du centre, des lieux pittoresques ! Une ville qui bouge ! De bonnes mises en valeur du patrimoine architectural ! Ce que je n'aime pas à Lille : Sur 3 jours, c'est difficile de juger ! On reviendra c'est sûr !

Surprenante ! : J'ai grandi dans "l'Nord", je fus étudiante à Lille mais la couleur de cette époque était le gris. Cette sombre lumière, cette sombre histoire des usines qui ferment et des bistrots qui récupèrent les âmes en peine... et je suis partie vers le soleil pour, un jour... enfin remonter en touriste... Ce que j'aime à Lille : Quelle surprise ! Je ne comprenais pas comment j'avais pu passer si souvent devant des bâtiments aussi splendides sans même les remarquer ! Comment, de cette tristesse d'ensemble avait pu naître autant de dynamisme. Tout bouge, tout est coloré... On ne voit même plus le ciel !!! Quelle joie de voir cette vie emplir des rues immenses qui respirent... et propres... en plus !!! Et que la nuit rende magiques les principaux monuments élève d'avantage le respect qu'on peut avoir de leur présence... Quant aux animations extraordinaires... dommage que je sois si loin... Je vous parle d'une ville magnifique, au soleil généreux, aux senteurs et couleurs multipliées : Avignon... Le soleil ne manque plus à Lille !!! Bravo les Ch?ti !!! Ce que je n'aime pas à Lille : Ha, oui... quelle "tristesse" qu'on ait rasé la résidence universitaire (Georges Lyon) ! Toute une histoire... sniff...
Finalement... : Je suis originaire de Toulouse et j'ai beaucoup voyagé. J'ai habité notamment à Marseille et Lyon, et aujourd'hui j'ai posé mes valises à Paris. Mon amie étant de Lille, j'ai eu l'occasion de découvrir cette ville récemment pendant mes week-ends. Je dois bien admettre qu'au départ, ma réaction était plus que mitigée. Je trouvais la ville froide et fermée, très sale dans certains quartiers. Je passais mon temps à comparer (au fond de moi) avec Toulouse ou Lyon et je me disais que c'était vraiment le jour et la nuit. Puis, sans que je m'en rende compte, la magie a opéré ! Ce que j'aime à Lille : Déjà, l'architecture : atypique pour une ville de France ! Notamment, le vieux Lille qui est un quartier magnifique et surprenant. Ensuite, le côté vivant. Lille, ça bouge et surtout, ça se sent. On est entraîné sans s'en apercevoir. Je pense notamment à Lille 3000 et toutes ces manifestations, c'est génial. Ce que je n'aime pas à Lille : La saleté, mais est-ce pire qu'ailleurs en France ?
Lille, c'est super : J'adore. J'y ai habité pendant une année et c'était magnifique. Je n'y suis allée qu'une fois après. Ah ! Je rêve d'y retourner prochainement. Ce que j'aime à Lille : Tout. Les gens, les rues, les bâtiments, l'ambiance, les cafés... Ce que je n'aime pas à Lille : L'absence de bus la nuit (du moins quand j'étais là-bas).
Bonne évolution mais encore beaucoup à faire... : Une ville qui a très bien évolué depuis 25 ans. Ce que j'aime à Lille : L'animation, les sorties, l'esprit général, la mixité des âges et des classes sociales. Ce que je n'aime pas à Lille : Le manque de verdure, de jardins, d'espaces verts en tous genres, le manque d'AIR, la pollution, la pauvreté sociale.
Lille porte des Flandres : Lille est une ville qui a un énorme potentiel mais qui est réservée à ceux qui y vivent. Quand on vit à la périphérie, l'accès est très difficile, y stationner est très coûteux. Cette ville est de plus en plus réservée à une élite. Heureusement que les touristes la visitent et l'apprécient. Ce que j'aime à Lille : La vie nocturne dans certains quartiers. La beauté de l'architecture. Le passé historique. L'ancien maire et son authenticité. Ce que je n'aime pas à Lille : La circulation et le prix du stationnement. Le manque de concertation du public pour certaines manifestations ou transformations.
J'adore : J'ai appris à aimer cette ville, et pourtant je suis une parisienne convaincue. Ce que j'aime à Lille : Sa jeunesse, Lille est une ville universitaire très importante et cela se sent partout dans la ville. J'aime ses monuments, Lille est une très belle ville qui gagne vraiment a être connue et merci à Lille 2004 d'hier et Lille 3000 d'aujourd'hui. J'aime ses spectacles à l'Opéra, au Théâtre, au cinéma, dans les salles de concert, et ses fêtes dans la rue, fête de la musique, braderie...
Peut mieux faire : Moins accueillante qu'il y a quelques années. Manque de sécurité pas assez d'espaces verts, trop de parkings payants. Ne sait plus se faire apprécier par les touristes. Ce que j'aime à Lille : La beauté des immeubles mais il ne faut pas quitter le centre. La diversité des spectacles proposés. La richesse culturelle. La facilité d'accès. Ce que je n'aime pas à Lille : Son manque de places gratuites pour le stationnement (qu'avez-vous fait de l'esplanade ?). Pourquoi ce manque d'ambition de la ville pour son club de football, le LOSC ? Qui n'a jamais était aussi performant avec si peu de moyens.
Lille de toujours : Quittée il y a 10 ans, je me retrouve à Lille toujours avec plaisir. Je vis en région parisienne depuis et je n'ai jamais retrouvé la chaleur de ma ville (j'y ai vécu 38 ans). L'accueil des lillois et de sa région n'a pas d'équivalent en France. Cette région a beaucoup souffert au cours de nombreuses guerres et n'a jamais oublié. Solidarité et accueil : voilà ce qui qualifie le mieux Lille. Ce que j'aime à Lille : Les restaurants à spécialités locales, la vieille ville et son histoire, la campagne lilloise, l'esprit des lillois. Ce que je n'aime pas à Lille : Ce qu'est devenu le boulevard Jean-Batiste Lebas !
Un centre ville irrespirable : J'y suis née et bien que n'y réside plus, j'apprécie toujours d'y revenir, sorte de pèlerinage dans le centre ville où j'ai travaillé dans les années 80... Ce que j'aime à Lille : A chaque fois que je monte à Lille, c'est la visite obligatoire au Furet et la ballade dans le centre ville... mais... Ce que je n'aime pas à Lille : Ce qui a écourté ma visite lors de mon dernier voyage... c'est la pollution et ce centre ville nauséabond, trop de voitures... C'est vraiment devenu irrespirable... Va-t-on devoir s'y promener avec un masque comme en chine ? Il faut agir... et vite...
Lille que j'aime : Une très belle ville, que j'ai toujours aimée. Ce que j'aime à Lille : J'aime tout à Lille, j'y suis né, mais je n?y habite plus depuis 26 ans. Mais quand j'y reviens, je prends plaisir à m'y promener, à pieds, je suis perdu en voiture. J?y serais pour les fêtes de Noël. Je suis lillois dans mon c?ur et rien ne me fera changer. Je suis maintenant à 700 Km en Auvergne, je n'ai jamais retrouvé ce cadre de vie, n'y cette chaleur des lillois. Et je soutiens de tout c?ur le l'OSC et il est déplorable de la part de la commune de laisser une si grande équipe sans stade. Alors que part le passé, la commune entretenais ses propres équipes en gym, athlétisme, j'ai fais parti du LUC étant gamin et maintenant, il n'y a plus aucun suivis de ses sportifs, jamais nous n'entendons parler d'un lillois dans une épreuve sportive. Il est dommage d?occulter la ville, je le dit est le redit, c'est une belle ville, où il fait bon de vivre.
Les citoyens ne sont pas les décideurs : C'est une très belle ville avec un passé historique et social reconnu. C'est aujourd'hui une autre identité que l'on souhaite lui donné. Le visage des quartiers changent et pas souvent en bien. Seuls quelques secteurs sont privilégiés. Ce que j'aime à Lille : Implantée dans une région magnifique, Lille au centre du département du Nord est à l'image de ses habitants. Chaleureuse, fière avec un sens unique de l'accueil. Ce que je n'aime pas à Lille : Certains espaces verts ne sont plus entretenus. Ceux qui persistent sont aujourd'hui démolis au profit d'un axe pour un bus vide toute la journée. Les lillois ne sont pas avertis des bouleversements aussi importants que la circulation dans leur ville. Le lundi de braderie a été supprimé sans l'avis des lillois. Le stade prés de la citadelle est à l'abandon et coûtera une fortune aux Lillois. Le Nord est un département cruellement touché par le chômage.
Ca a bien changé ! : Il y a 10 ou 20 ans c'était encore une ville à taille humaine. Depuis, avec le TGV et la crise du logement, beaucoup de quartiers montrés du doigt et dits "mal famés" ont été réhabilités. Le prix de l'immobilier a grimpé en flèche : Wazemmes, Vieux-Lille... Les bobos ou "nouveaux riches" ont envahi le Vieux-Lille et autres quartiers. Maintenant, c'est joli mais... Plus le temps de faire un créneau pour te garer, tu es klaxonné, tu es à Paris ? Non à Lille. Ce que j'aime à Lille : Les bâtiments et façades des vieux quartiers : Vieux Lille, Vauban, République et Wazemmes, la Citadelle Vauban, le peu de rues qui restent pavées. L'architecture, l'histoire. La diversité des boutiques dans tous les quartiers. Il y en a pour toutes les bourses à condition de savoir où aller. Sa situation géographique, pas loin de Paris, Bruxelles, Londres. Proches des Universités et Grandes Ecoles. Ce que je n'aime pas à Lille : La circulation infernale. Les travaux d'aménagement inutiles, c'est un éternel recommencement. Cette rue nationale. Maintenant c'est le boulevard de la Liberté. Les rues tantôt en sens unique, tantôt dans les 2 sens tous les 4 matins. Et donc les amendes pour circulation en sens interdit. Les sans-gênes stationnés en double file parce qu'ils n'arrivent pas à faire 50 m à pied. Les 4X4 stationnés sur les espaces verts. Tout a bien changé, mais pas en bien, hélas !
Ville sympa, mais... : Ville sympa, dynamique et accueillante lorsque l'on est étudiant... Bar, boites, sorties culturelles diverses etc... L'entrée dans la vie active fait apparaître la ville sous un autre angle. D'une part, en découvrant les allants-tours de la métropole ou la région en général. Toutes les classes de la population ne partagent pas forcément le même enthousiasme que celui des fils-à-Papa fortunés... On peut constater un clivage certain entre les diverses couches sociales et le mélange n'est généralement pas évident, au premier comme au dernier abord... En dehors de tous les points positifs relatés lors des précédents avis, l?insécurité ne s?arrange pas de manière générale et le climat, humainement parlant semble se détériorer d'année en année, et ce, en dépit des diverses infrastructures et autres améliorations apportées à la ville... Ce que j'aime à Lille : La sympathie des gens en général, dynamisme du centre ville, les resto-bar, les diverses activités culturelles, la citadelle, le parc du Héron... Ce que je n'aime pas à Lille : Un temps comme un relief désespérément plat... Une ambiance générale imprimée d'une pseudo misère type "Germinal" (histoires de familles, alcoolisme, incultisme...) et qui reste encore fortement ancré dans les esprits des gens de certaines couches sociales. La chaleur humaine compensant heureusement l'ensemble...
Reclichés : J'ai visité de nombreuses régions de France et je remarque (comme pour Roubaix) que des tas de non-nordistes se permettent de nous faire passer pour des débiles ! Non, il ne pleut pas toujours dans le Nord : il arrive souvent qu'il pleuve à Paris et pas chez nous ! J'ai de la famille un peu partout en France, je sais de quoi je parle, moi ! Ce que j'aime à Lille : La couleur ! C'est plus coloré que la plupart des villes de France ! Vive les façades flamandes ! La culture : l'aéronef, le Splendid, le Bilplan, le théâtre Sébastopol, les musées. La convivialité : ses rues piétonnes animées (allez y flâner durant la période de Noël, c'est magnifique !), les brasseries, la nourriture. Ce que je n'aime pas à Lille : Ceux qui sont prétentieux et se croient supérieurs en nous gratifiant de leurs remarques déplaisantes et infondées : "les gens sont incultes, c'est gris, gnagnagna". Vous révélez votre snobisme, votre intolérance et votre côté peu agréable : ne soyez donc pas étonnés si les Lillois vous font la gueule, on n'est pas maso non plus !
Que c'est sale ! : Pas mal de choses à faire, pour qui y regarde de près, mais pas plus, voire moins, que dans certaines autres grandes villes. J'ai franchement de plus en plus de mal avec toute cette saleté environnante. Ce que j'aime à Lille : Son architecture. Les rues du Vieux Lille. Le Théâtre Sébasto. Les gens... Mouais, faut voir. Ce que je n'aime pas à Lille : Comme je le souligne dans le commentaire général, Lille est une ville très sale. Pas un espace vert qui ne soit plus ou moins jonché de détritus, de bouteilles de vin et de bière, de papiers en tout genre. Et visiblement, tout le monde s'en fout. Dans d'autres pays, essayez de jeter un papier par terre, vous verrez ce qu'il vous en coûtera ! Ici nada. Allez voir les abords du Palais Rameau... Je cite cet endroit, aussi sale que les autres, car c'est tout de même une personne qui a légué sa fortune à sa mort pour qu'on le construise. Beau respect pour le défunt, c'est un vrai dépotoir tagué, dégueulasse et qui sent l'urine. Fives : sale. Wazemmes : sale. République : sale. Et tout le monde s'en fout. Et dire qu'il y a les cars étrangers qui viennent se garer à deux pas. J'ai honte. Honte de cette crasse. Et on laisse faire... Ah les bancs de la rue Faidherbe... En bois, même pas verni ! Ca boit la crasse, les tags, le gras. Belle réussite ! Euh... au fait, ça a coûté combien ? Euralille : ça ne marche pas assez, surtout au premier étage. Paraît que ce n?est même pas à cause de l'insécurité. Je n?aime pas le musée des Beaux Arts, il est moche et froid. Mais pourquoi diable tout ce béton à l'intérieur ? Les Citadines vides et les embouteillages à côté. On ne pouvait déjà pas se garer, là on ne peut plus rouler. La Citadelle : quand j'y cours et qu'il a plu, c'est partout la gadoue. Ce n?est pas suffisamment aménagé. Vous connaissez le Parc de la Tête d'Or à Lyon... Allez voir la différence. Pas en superficie, bien sûr. En aménagements, et propreté. Il manque cruellement de poubelles à Lille ! Mais après tout, les gens balancent par terre... Les restaurants ? Quelques bonnes adresses. Mais je préfère aller en Belgique, on se fait moins avoir. Je n?aime pas ma facture d'impôts locaux.
Lille : J'ai quitté Lille il y a 6 mois de cela et croyez-moi il y fait plus chaud que dans le sud et ses commerces (prix), ses marchés (Wazemmes), sa diversité 'populations'. Je veux y revenir mais je ne trouve pas de logement. Ce que j'aime à Lille : Tout... ce qu il y a de populaire, ses brocantes, marchés et... fêtes de quartier. Ce que je n'aime pas à Lille : Sa transformation, l'esprit de ses événements, fêtes de la musique, le manque de travail, les loyers en constante augmentation.
Ville à découvrir : Venez visiter, vous serez enchantés. Ce que j'aime à Lille : Son ambiance, ses pubs, ses fêtes, ses animations, la qualité culturelle avec de nombreux musées (la piscine, les Beaux Arts, Arts Moderne), de nombreux petits restaurants, un centre et vieux Lille merveilleux le soir illuminés ! Ce que je n'aime pas à Lille : Le stationnement est réellement un problème.
INACCESSIBLE... : Belle ville, bien refaite. Mais pour y accéder... QUELLE GALERE. Ce que j'aime à Lille : Côté sympa, très étudiant. Ce que je n'aime pas à Lille : L'ACCÈS. Les travaux toujours et encore. Trop de touristes depuis ces dernières années.
La ville du Nord : Ville agréable mais sectorisée. Très gros potentiel pour y vivre mais l'immobilier est trop cher ainsi que les impôts. Ce que j'aime à Lille : L'architecture - les restaurants - le centre ville - la citadelle et la braderie (nostalgie du lundi). Ce que je n'aime pas à Lille : Certains quartiers sont entièrement délaissés - les bouchons quotidiens sur le périphérique. Un espace vert fermé et grillagé ! Une citadelle en danger. Les transports en commun trop longs et coûteux.
Avis d'un voyageur : Ayant toujours habité à Lille, je suis très attaché à nos spécificités septentrionales. La ville est incontestablement dynamique et remplie de restos et bars (j'ai compté jusqu'à 260 restaurants et presque autant de bars et cafés) et présentent une vie de rue comme on en voit plus en Espagne qu'en France. C'est un paradoxe pour cette ville du Nord, mais cela ne l'est seulement si on la compare avec le reste du pays et non avec nos voisins. La Belgique est en effet le pays qui imprime son atmosphère à Lille, avec des gens forts en gueule qui aiment boire, rire et festoyer... Je peux comparer Lille avec beaucoup de ville d'Europe, d'Afrique ou du Mexique ou j'ai passé du temps, mais cela ne servirait pas à grand chose, car ce sont les gens la richesse de Lille et ils sont presque aussi gentils que des Mexicains, ce qui est vraiment un compliment ! Ce que j'aime à Lille : Le baroque flamand unique. Les couleurs... Et oui, Lille est bien plus colorée que la plupart des villes de France. La campagne, que peu de gens qui vivent à Lille sans y avoir grandit connaissent : le Pévèle et Mélantois avec le val de Marque fait une bien jolie campagne boisée qui se poursuit presque jusqu?aux forêts de Marchiennes et Saint-Amand. Il faut se donner la peine de connaître aussi la campagne des collines d'Artois qui n'a rien d'un plat pays et rappelle la Normandie. Il faut parler de nourriture aussi : Carbonnade, Couques du pays Flamand, Lapin aux pruneaux, waterzoï, cuisine à la bière, pâtisserie aux épices (la cannelle est très utilisée) et surtout les myriades de bière qui vous font détester de vivre à Paris (où l?on ne trouve de bonnes bières qu'à des prix exorbitants). J?aime aussi le parc du lac du Héron (j'ai grandit à côté) et certaines banlieues de Lille qui sont très agréables (Grand Boulevard, Parc barbieux, Villeneuve d'Ascq ou les petites villes de campagnes). La côte d'opale qu'on aimerait plus proche (je n'aime pas Bray-dunes !). Pour clore : j'aime qu'il y ait tout le temps du monde partout, que la ville se transforme au premier rayon de soleil et que les gens vivent dehors (plus que dans bien des villes du Sud !). Ce que je n'aime pas à Lille : La gentrification ou Boboïsation (mais quelle ville y échappe ?). Le temps, bien que j'y sois habitué (mais on a quand même souvent de beaux étés, le reste de l'année, par contre...). L'avis des Lillois sur leur ville qui est plus imposée par le reste du pays (vous connaissez les clichés : au Sud tout est formidable, au Nord tout est nul...). Le manque d'espace vert dans le centre (la citadelle c'est très bien mais très isolé des coins les plus fréquentés).
Une réputation qui n'est pas usurpée : Je me doutais que ce n'était pas une ville intéressante et je n'ai pas été déçue : je comprends que les jeunes et les personnes âgées veuillent la quitter à tout prix. Ce que j'aime à Lille : Pas grand chose : à part que ce n'est pas trop loin de la Belgique, de Londres et de Paris. Mais les lillois ne savent pas profiter de cette situation géographique. Ce que je n'aime pas à Lille : Les gens surtout : on ne comprend pas ce qu'ils disent, ils sont super méfiants et colériques, peu causeurs et pas cultivés, pas mal d'alcoolisme, de délinquance. Des rues sales et tristes, une cuisine pas saine du tout, le climat ultra pourri, les routes gelées.
Une ville d'avenir : Une métropole très dynamique, en plein développement. Ce que j'aime à Lille : La diversité architecturale, la convivialité. Ce que je n'aime pas à Lille : Manque un stade de football digne de ce nom, le prix de l'immobilier.
Toujours quelque chose à voir : Je suis prof et les collègues mutés "dans le grand nord" viennent en traînant les pieds, mais ne veulent plus repartir : pourquoi ? Richesse DES musées, diversité des alentours, convivialité ancestrale des autochtones. Ce que j'aime à Lille : Ville qui s'appuie sur son passé (architecture-industrie-commerce), se projette dans l'avenir (noeud géographique européen), et vit avec bonheur son présent. Ce que je n'aime pas à Lille : Actuellement, prend les problèmes à l'envers comme le parc JB Lebas : prison avec ses hautes grilles, ou bien la A24 : encore une autoroute qui triple l'A1 et l'A36 axe Nord Sud. Et le ferroutage !!! Continuons d'être précurseurs.
Lille pour les études : Lille est une très belle ville où il fait bon étudier... mais y vivre c'est autre chose !!! Ce que j'aime à Lille : J'aime le côté petite ville et grande agglomération à la fois. On rencontre des étudiants du monde entier. La culture étudiante est très forte. On ne peut pas s'ennuyer un jour de la semaine en période universitaire. La vie n'est pas trop chère et les gens sont accueillants. Les transports en commun sont biens et pas trop chers. Ce que je n'aime pas à Lille : Originaire du sud de la france, vous aurez compris : le ciel de traîne. C'est super dur ! Faut éviter de lever les yeux au ciel, de toutes façons on ne le voit pas. Autour il n'y a rien que la campagne. La région fait encore apparaître les séquelles du cataclysme économique. Pour se garer c'est infernal et très cher. Ce que je déteste le plus : la drache !
Lille : Sans grand intérêt. Ce que j'aime à Lille : A vrai dire, pas grand chose. Il y a quelques monuments sympas, surtout vers la Grande Place ou République. Le vieux Lille est pas mal non plus, mais on en fait vite le tour. Ce que je n'aime pas à Lille : La mentalité des gens : froids et repliés sur eux mêmes. Pour être honnête, je trouve le lillois un peu "beaufs". Cette mentalité est certainement liée à l'histoire industrielle de la ville, mais il serait peut être temps d'évoluer et de comprendre qu'on est au 21ème siècle. Les rues sales et pleines de détritus, je pense particulièrement au quartier de Wazemmes. Lille, une ville dynamique ? Avec autant de chômage et de précarité, c'est certainement un des coins de France où il fait le moins bon vivre (c'est dire), mais ça reste une appréciation personnelle. Personnellement, des villes comme Toulouse sont beaucoup plus vivantes et proposent des opportunités plus nombreuses et intéressantes. Le temps : quoiqu'on en dise, les nuages continus sont ultras déprimants...
Lille la belle : Lille est une ville qui bouge dans tout les sens du terme. Ce que j'aime à Lille : J'aime l'architecture et sa mise en valeur. Les gens sont ouverts. Ici, tout est possible. Ce que je n'aime pas à Lille : Les gens de Lille ne savent pas vendre leur ville. Dommage, c'est l'une des plus belles de France. Comparez, vous verrez, je sais de quoi je parle.
Une ville jeune : Lille est une ville qui, comme beaucoup de centres métropolitains de sa taille, attire les jeunes. Traditionnellement ville étudiante, elle peinait à retenir ses diplômés. Désormais, elle attire les diplômés d'ailleurs. Ce que j'aime à Lille : L'ambiance festive, lors de la Braderie entre autres, la mixité sociale, l'imbrication entre quartiers riches et populaires, le métro, les efforts réalisés pour l'image de la ville (culture et tourisme), la vie nocturne, notamment l'entrée gratuite dans beaucoup de boîtes de nuit. Ce que je n'aime pas à Lille : Le manque de supermarchés en ville, le manque traditionnel d'espaces verts, le manque d'équipements sportifs (à commencer par un stade de football...) et l'augmentation du coût de l'immobilier.
Au nord y'a que du bon! : Lille est une ville où tout le monde peut trouver ce qu'il aime : un flot de culture, de genres, de gens, tous cohabitent, se mélangent et marquent leurs différences. Ce que j'aime à Lille : L'identité de la ville. Ce que je n'aime pas à Lille : Le prix des loyers (qui ne concerne pas que Lille de toute façon).
Chaleur humaine : Je n'aurais jamais dû quitter le ch'nord, on ne trouve pas ça ailleurs, parole de nordiste. Ce que j'aime à Lille : Les gens : sympas, agréables, beaucoup de jeunesse, cosmopolites. Ce que je n'aime pas à Lille : Pas beaucoup de boulot.
C'est une ville très chaleureuse. Ce que j'aime à Lille : La gentillesse des gens, elle ne se retrouve nulle part ailleurs. Ce que je n'aime pas à Lille : Le temps.

Ancien nordiste, j'habite la Charente Maritime depuis plus de 20 ans et ce pour raisons professionnelles. Je viens a Lille une fois par an, et je trouve la ville superbe, agréable. C'est une grande ville à l'échelle humaine, modernité associé avec l'ancien. La ville bouge, les gens sont dehors, il y a foule dans les rues à toutes heures, des animations permanentes, une multitude de commerces, des centres commerciaux de toute beauté. Je pense aux centres commerciaux du quartier de la gare de Lille europe. Ce que j'aime à Lille : J'aime à Lille les cafés, les bistrots, les estaminets, la gentillesse des gens du Nord, la convivialité, le contact. Je n'ai trouvé cela dans aucune autre ville de France. Cette ville bouge, remue, les gens assis aux terrasses des cafés, à la sortie des spectacles, du cinéma avec le plus grand complexe cinématographique européen. Venez découvrir Lille, le soleil, il y en a plein dans les coeurs ! Ce que je n'aime pas à Lille : L'ancien clocher de la nouvelle cathédrale, et le parc qui l'entoure.
Ville sympa : Une ville dynamique tournée vers le tertiaire qui s'améliore et qui fait oublier les clichés sur un Nord triste et misérable. Ce que j'aime à Lille : Les efforts de mise en valeur de la ville, son ouverture sur l'Europe. Ce que je n'aime pas à Lille : Le manque d'espace vert.
Belle ville : Belle ville, sale temps. Ce que j'aime à Lille : Les habitants, la ville fantastique. Ce que je n'aime pas à Lille : Le climat.
Lille : Super ville qui restera à jamais dans mon coeur Ce que j'aime à Lille : Les gens sont super accueillants, la vie y est tranquille et il y a bien plus de soleil qu'on veut bien le laisser croire...
Une ville qui en surprendra plus d'un, tant l'image qu'on peut en avoir est loin de la réalité. Un dynamisme global, dans tous les secteurs, et des choses qu'on découvre toujours, pas accessibles au premier coup d'oeil. Ce que j'aime à Lille : Sa population, son dynamisme, son potentiel touristique qui se concrétise enfin (japonais, anglais, allemands, hollandais, espagnols, italiens sont partout le week-end) ! Son originalité : une vieille ville collée à un quartier supra-moderne. Le réseau ferré en centre ville, quartier d'affaires, réalisations architecturales... Ce que je n'aime pas à Lille : Les nouvelles règles de circulation qui engorgent le centre et font donc augmenter la pollution.
Malheureusement il ne faut pas sortir du centre! Ce que j'aime à Lille : Les bistrots et le centre ville. Ce que je n'aime pas à Lille : Le temps, le dimanche, les alentours, le manque de relief.
Dynamisme et ouverture : Une ville économiquement dynamique et culturellement ouverte. Ce que j'aime à Lille : Les animations, les gens. Ce que je n'aime pas à Lille : Le climat.
Vive les chtis ! : Une ville agréable, centre de ville intéressant pour la culture, les restaurants, les musées, et, bien sûr, la braderie de Lille, le premier week-end de septembre, à voir ! Ce que j'aime à Lille : Une ville jeune, agréable pour se promener, découvrir le nord de la France, capitale européenne 2004, les restaurants et bistrots du coin pour bavarder avec la population lilloise et le losc. Ce que je n'aime pas à Lille : Le manque de stationnement pour voiture, toujours payant bien sûr, la propreté des voiries.
Ce que j'aime à Lille : La qualité de l'accueil, la chaleur humaine. Ce que je n'aime pas à Lille : La circulation.
Ce que j'aime à Lille : Lille est une ville animée, la culture y est très présente. A n'importe quelle heure, il est possible de bouger, sortir, rencontrer des gens, il y a toujours du monde dans les rues. Certaines fêtes restent très populaires, ça entraîne une très bonne animation dans les quartiers. Toute la ville a été rénovée pour Lille 2004, donc la ville est très belle, belle architecture. Ce que je n'aime pas à Lille : La circulation est difficile, très peu de place pour se garer.
Voilà maintenant plus d'un an que je suis à Lille et déjà je reconnais que j'aurais beaucoup de mal à vivre dans une autre ville de France. En effet, ayant vécu à Montpellier et ses alentours, je peux faire la différence entre ces 2 villes. Je redoutais mon arrivé dans le nord, j'imaginais la pluie, le froid, la grisaille etc... Rien de tout cela. Certes, il pleut, mais les gens sont tellement gentils, simples, accueillants que vous oubliez bien vite les turpitudes du temps. Un bon conseil, venez découvrir le nord, vous ne serez pas déçu.
La ville de mon quotidien, simple et accessible, elle n'est pas sans être attachante. Etrangement je peux, ici, dans la rue, ou alors dans le métro m'ouvrir au monde. A bas les clichés poussiéreux et venez découvrir Lille la Jeune, la dynamique, la sympathique.
Une ville où j'ai eu le plus grand plaisir à terminer mes études. La meilleure pour le contact humain, les loisirs et la culture !
Je suis venue sur Lille pour mes études et j'y suis restée ! Je m'étais promise de ne pas vivre dans le Nord et pourtant, Lille est une ville qui a beaucoup de charme. Cosmopolite, vivante, à taille humaine, elle a toutes les qualités d'une grande, sans en montrer les défauts ! Un pari réussi dans une région pas facile.
Avantages de Lille :- C'est une métropole millionnaire qui s'est développée autour de plusieurs centres, lui permettant d'échapper, en partie, au schéma d'un centre attractif contre des banlieues. Si la commune de Lille est le centre principal, Roubaix fait preuve d'une réelle capacité d'attraction : la Piscine, la Condition Publique... ou Villeneuve d'Ascq avec le musée d'art moderne !- La métropole et la région ont connu les "délocalisations" industrielles avant les autres permettant une prise de conscience plus avancée sur l'évolution socio-économique de l'Europe. - La situation géographique de la métropole entre les deux mégapoles européennes (Londres et Paris) et la "capitale" européenne (Bruxelles) ; situation qui sera encore améliorée avec l'achèvement des voies rapides vers Rotterdam/Amsterdam et vers Cologne/Ruhr... (1 européen sur 5 à moins de 300 km de Lille.) Les salons et congrès commencent à se développer et la ville entre facilement dans une dynamique européenne plutôt que de subir un simple tourisme de masse saisonnier.Désavantages de Lille :- Paradoxalement sa situation géographique qui lui apporte un climat d'Europe du Nord !- Difficulté à réduire des poches de chômage, héritage de son passé industriel (la région détient un des taux de chômage les plus élevés de France avec le Languedoc-Roussillon et PACA.)En résumé, Lille est faite pour ceux qui aiment le dynamisme urbain et le cosmopolitisme sans l'oppression des grands ensembles mégapolitains.
J'habite à Lille depuis 1 an et je ne peux pas dire que c'est une ville vraiment super agréable contrairement à ce que l'on entend.Mais je n'ai rien à dire de mauvais non plus. Je veux dire seulement qu'il ne faut pas exagérer .
Une ville qui est  globalement agréable à vivre, toujours en mouvance et en rénovation constante.
Lille une ville où il fait bon vivre. Il y a de tout pour tout le monde. La région est la plus peuplée de France et d'Europe. Des dizaines de villes à visiter, des centaines de kilomètres de plage. Des milliers de commerces, la plus grosse concentration de centres commerciaux en France. Le plus long réseau de métro au monde (+ de 100km), du sport de haut niveaux (une dizaine de clubs pro).Les nordistes n'ont rien a envier aux parisiens et autres car ils possèdent un savoir vivre et un sens de la fête hors du commun. Pour rien au monde je quitterais ma région.
Plus belle ville en France.
Ville sympa !
Une ville quittée physiquement à regrets pour raison professionnelle, mais qui reste et restera ma ville dans mon coeur et mon esprit.
Loin des clichés et des stéréotypes fréquents sur le Nord, Lille est une ville agréable à vivre, dynamique et respectueuse de ses habitants qui peuvent tous participer à la vie publique, culturelle et économique de leur ville.Le seul cliché qui se confirme à Lille est celui de l'accueil chaleureux et sincère que vous réserveront ses habitants. Engagez la conversation dans le tramway, à la terrasse d'un café ou au détour d'un sentier pédestre au sein de la citadelle... et vous verrez !
Ca vaut vraiment le déplacement. Dommage qu'il manque un peu de soleil...
Une ville mal connue des parisiens et tout ceux qui, encore, ne distinguent pas le Nord du Pas de Calais, de Lille, de Valenciennes, de Douai, etc.Très facile d'accès par le Thalys ou l'Eurostar, passer une journée à Lille c'est ouvrir les yeux et découvrir non seulement une architecture magnifique, mais aussi se cultiver et découvrir un état d'esprit et une vie nocturne inoubliable !
Nous sommes originaires de Lille et avons vécu 1 an à Paris, 2 ans en Angleterre et 2 ans à Bruxelles pour finalement nous poser à ... Lille. Une métropole parfaite qui allie culture, infrastructures, dynamisme...etc ! Dommage pour le soleil, mais les gens y sont tellement sympathiques, ouverts et chaleureux que pour rien au monde nous n'irions nous installer plus au sud...
Lille est une ville magnifique, pleine de dynamisme, c'est une ville en plein essor !
Une ville que je viens de quitter après 8 ans et que je regrette amèrement : pour sa beauté, le choix des commerces (et leur prix), les pubs, les transports en commun. Que ceux qui y sont encore en profitent pleinement ! Mais je reviendrai ...
Très belle ville j'y suis né et je pense y rester tellement la convivialité des gens est là et l'ambiance est présente ! "Les gens du Nord ont dans le coeur le soleil qui n'est pas dehors"
Lille est une ville très accueillante, dynamique et des fêtes quasi tous les week-ends (Lille 2004). La ville est une ville où l'on découvre plein de choses intéressantes (Musée, L'histoire de la ville très étonnante ...)Les ambiances des bars et restaurants sont excellentes et même parfois il y a de la musique et ça rigole très souvent. Et surtout la bière est très bonne.
Avec ses vieux quartiers magnifiquement restaurés, ses musées, sa citadelle dans un écrin de verdure et bientôt un nouveau parc style jardin du Luxembourg, Lille n'a pas fini d'attirer le monde.
Ville dynamique et bien située entre Paris, Londres et Bruxelles. Le centre est agréable, la périphérie beaucoup moins !
C'est une ville extraordinaire remplie de gens formidablement ouverts et chaleureux. Je ne suis pas une cht'i d'origine mais définitivement d'adoption et je peux vous assurer que cette ville est bien loin de tous les clichés qu'on lui porte. Mais seuls ceux qui veulent se donner la peine de la découvrir vous l'affirmeront.
Pour résumer : tous les avantages de Paris sans les inconvénients.
Super ville, avec des gens super ! Plein de choses à y faire et à voir.
Il fait bon s'y balader, s'y restaurer, s'y cultiver? mais de moins en moins y vivre. Est-ce le tourisme qui rend la ville si peut praticable au quotidien ?
Les avantages d'une ville de taille moyenne qui concentre les activités d'une métropole d'un million d'habitants. Ville délibérément tournée vers l'avenir en termes d'infrastructures. Très bonne mise en valeur du patrimoine historique tel que le Vieux-Lille où il m'arrive encore de découvrir de magnifiques ruelles ou recoins.
Je suis arrivée dans le nord pour mes études il y a 8 ans. Je suis ravie d'avoir découvert cette ville ; les gens y sont chaleureux et ouvrent facilement et naturellement leurs coeurs et leurs portes. Certes, le nuage est monnaie courante ici, mais le vent n'est pas en reste pour le balayer... et puis il ne fait pas que pleuvoir !Maintenant, j'ai du mal à en partir, je ne trouve pas mieux que Lille !
C'est une ville très animée. En tant qu'étudiant, on a l'embarras du choix ! Les activités culturelles sont très diversifiées. Les seuls reproches sont la météo qui est bien trop souvent nuageuse et grise. De plus, il est difficile de trouver des coins tranquilles dans et a proximité de la ville.

Une ville à mieux connaître.