Votre avis sur Sagelat

Signaler
-
 Pierre -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/sagelat/ville-24360

Dommage : Un bourg fantôme. Ce que j'aime à Sagelat : Son calme; en dehors de l'axe routier. Ce que je n'aime pas à Sagelat : Le découpage territorial, très complexe, qui prive le village de fongauffier d'une harmonie.
Sagelat jouit du privilège d'être une commune enchâssée dans le périmètre du Périgord-noir.Le décor collinaire, manifestement agréable, séduit les visiteurs.Le hasard du découpage cadastral, sous la grande Révolution, a délimité, ici, une géométrie complexe qui, en partageant avec Monplaisant, le bourg mitoyen de Fongauffier ne favorise pas, de nos jours, la synergie et la symbiose nécessaires pour dynamiser l'entité. Notons que la mairie de Sagelat, aujourd'hui, occupe un des vestiges de la vieille abbaye moniale bénédictine de Fongauffier; érigée en 1094/95. Sagelat, dont le socle historique s'articule autour de son église isolée, bâtie sur les fondations d'une villa gallo-romaine, apparaît, pour les non-initiés à cette particularité, quasiment inconnu et manque, à ce niveau, d'une référence identitaire propre pour son chef lieu.Sagelat ponctue, néanmoins, d'une agreste manière bucolique le Val de Nauze.
C'est, de nos jours, un privilège appréciable de se situer dans un val du Périgord-noir ciselé d'une agréable rivière, la Nauze, et de collines superbes. Le point, à mes yeux, négatif, réside dans le subtil découpage géographique ; héritage de la grande Révolution. Sagelat, dont le socle historique, n'est que le site de son édifice cultuel bâti sur les fondations d'une villa gallo-romaine. Les hasards de l'histoire ont déplacé son "épicentre" dans le hameau voisin de Fongauffier. Fongauffier présente l'inconvénient d'être scindé entre Sagelat, pour la partie dominante, et Monplaisant. Ce découpage ne favorise ni la symbiose ni la synergie. Sagelat et Fongauffier ponctuent, néanmoins, d'une élégante manière le Val de Nauze.