Votre avis sur Valréas

Signaler
-
 Jeanpierre -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/valreas/ville-84138

Ville fleurie aux endroits stratégiques : mairie . __points honteux : en été , odeur irrespirable d urines et d excrément de chiens dans toutes les rues. Bizarrement , cela ne dérange personne . cela doit faire partie du patrimoine
voila je voudrais habiter sur valreas car on m'a dit plein de bonne chose sur cette ville par contre je voulais avoir des avis sur la residence la gaillarde car c est la ou je serai muté merci
Jan Marie 4 mars 2017
Valréas: parler de fermeture de commerces, de chômage, de jeunes désoeuvrés à Valréas, c'est en fait parler de la France, ni plus ni moins.
Nous avons quitté la région parisienne pour prendre notre retraite dans le sud, et nous sommes arrivés par hasard dans cette jolie ville, capitale de l'enclave des papes.
Cette ville mérite d'être connue, on y trouve tous les commerces et beaucoup d'activités; un climat très agréable, même si le mistral peut parfois être gênant, mais au moins il nous amène un beau ciel bleu! la campagne est superbe, l'arrière pays magnifique, l'autoroute à 20 mn, l'aéroport international à 1h15, la mer à 1h30, le ski à 1h30...et surtout, le prix de l'immobilier y est nettement plus attractif que dans des villes voisines, Vaison, Grignan, Nyons, Orange...
Ce que je n'aime pas: Je n'arrive pas à comprendre pourquoi cette ville n'a pas développé le tourisme en jouant sur sa particularité unique en France, d'être une enclave ( du Vaucluse dans la Drôme), mais bon, peut-être est-ce voulu pour maintenir le prix de l'immobilier assez bas.
J'habite pas très loin de Valréas, j'ai visité cette ville, et m'y déplace de temps en temps. Dommage, cette ville a des atouts, comme la vieille ville qui n'est pas entretenue, et pas très propre. Ses jeunes désoeuvrés, ses commerces qui souffrent. Cette ville présente toutes les caractéristiques d'une ville pauvre, je pense dû à son isolement géographique (enclave). C'est vrai que le chômage y est particulièrement élevé
Ce que j'aime à Valréas : Les paysages, le soleil, faire du vélo, la provence, la proximité de tous les services essentiels. Ce que je n'aime pas à Valréas : La provence pourrait être davantage mise en valeur dans la ville, dans son marché.
Valréas : J'adore valréas, c'est trés belle ville malgrés le peu de commerce, c'est une ville où il y a beaucoup jeunes, c'est ça qui est bien. Ce que j'aime à Valréas : Ce que j'aime a valréas, c'est qu'il y a 2 lycée pro, 2 collège, 2 maternelle et 2 primaire, il y a beaucoup de bâtiment pour les jeunes c'est cela qui est bien. Ce que je n'aime pas à Valréas : Rien.
Sur valreas : Ayant vecu a valreas je sais de quoi je parle. Malheuresement pour elle le.Taux de chomage augmente, manque de creations d emploi. Cela est tres.Dommage pour elle car c est une ville de 10000 habitants qui est.Touristique, qui a dut patrimoine et encore quelques industries notamment.Ervaf qui resiste. Au niveau de l. Ce que j'aime à Valréas : Sa richesse de patrimoine, son education ( 4 ecoles, 3 maternelles, 2college.Et un lycee pro)son envirronement ex : lance puis l espace pied vaurias (le parc). Ce que je n'aime pas à Valréas : Son chomage ainsi que la facon de crtiquer les gens et le manque de.Commerces.
Comment reveiller valreas : Valreas est une ville riche par sa beauté, son passé, son petit périphérique original, ses monuments, son climat qui est un privilége avec les cultures diverses et variées. Ce que j'aime à Valréas : Etant valreasssienne depuis 45ans, j'ai vu notre ville en pleine exploitation industrielle et commercial aujourd'hui, c'est la mort lente, la désertification dû, au manque de travail, d'usine et commerce. Je demande que chacun se motive, se sente concerné pour redonner de la vie à notre chére valréas. Il ne s'agit pas de critiquer ceci ou cela, mais on est tous responsable de notre ville. A nous d'agir pour la propretée de nos rues, le respect pour autrui et s'intérresser à ce qui se passe afin de participer. C'est les petits ruisseaux qui font les grandes riviéres... Ce que je n'aime pas à Valréas : Le chacun pour soi, l'indifférence, la critique gratuite et spécifique à valréas. Quand on voit toutes caméras dans la ville, on déplace seulement le probléme de la délinquance, il suffit de changer le matériel par des etres humains (éducateurs de rues) des vrais, spécialisés dans le social, ce qui apportera un autre regard pour ces jeunes en souffrances et manque de travail. Développer plus, pour motiver la jeunesse.
Dommage ! : Dommage car c'est une ville qui pourrait être attractive si les bonnes personnes s'y mettaient. Ce que j'aime à Valréas : Rien. Ce que je n'aime pas à Valréas : Le chômage grandissant, les rues sales, le manque d'activité pour les jeunes, les magasins vides et les rues désertes, l'incivilité des gens, etc.
Valréas, une ville qui se réveille : Après quelques années de torpeur, Valréas se réveille enfin. Depuis quelque temps des efforts sont faits pour améliorer la propreté, de nouvelles animations sont organisées de nouveaux commerces ouvrent... Il faut que cet élan, ce regain, s'amplifie avec l'aide de tous ceux et toutes celles qui ont envie que cette nouvelle dynamique porte des fruits rapides et qui aiment vivre dans cette petite ville. Ce que j'aime à Valréas : La vieille ville est en réalité très jolie avec beaucoup de monuments anciens qu'il faut prendre la peine de découvrir. Les gens sont aimables, on peut y flâner tranquillement, la vie s'y écoule paisiblement. Ce que je n'aime pas à Valréas : Certains quartiers restent peu agréables et effectivement peu fréquentables, mais c'est une situation que l'on retrouve dans beaucoup de villes de notre pays.
Valréas : Ville morte ces longues rues de magasins fermés et leurs vitrines pleines d'affiches sauvages, les rues sales où je rappelle qu'il y a une loi contre les crachas par terre qui date du temps de la tuberculose. Et tous ces groupes de jeunes dans la ville qui font que l'on n'ose plus faire notre tour de ville les soirs d'été, un autre point aussi : ne pas faire de référendum au sujet du transfert de la mairie de simiane à ancien incarvau je suis contre ! Ça na pas d'utilité et nos impôts vont servir à ça. Ce que j'aime à Valréas : Ces monuments historique qui tombe quelques fois en ruine parce que finalement on s'en fiche et c'est dommage. Ce que je n'aime pas à Valréas : Les crachas, crottes de chiens surtout vers le temple, la délinquance, les feux de véhicule surtout à la gaillarde mais chut ça fait désordre.
Valreas : Ville morte. Ce que j'aime à Valréas : Le climat. Ce que je n'aime pas à Valréas : Manque d'animation pour les jeunes et les moins jeunes. Aucun commerce, obligés de partir sur les autres villes. Et la fermeture de la maternité.
Voila : Jolie ville qui n'exploite pas assez c'est possibilité. Ce que j'aime à Valréas : Le calme et la richesse du patrimoine. Ce que je n'aime pas à Valréas : Peu d'animation et un ambiance tendue dans certain cartiers.
Vivre à Valreas : Arrivée il y a 4 ans à Valreas, j'étais pleine d'enthousiasme. Quelle déception ! Rien ne bouge, pas même les élus dont c'est le rôle. Quand va-t-on voir cette ville profiter des avantages de sa situation géographique (proximité de la Méditerranée, des pistes des Alpes) et de ses atouts touristiques. Le centre de la ville pourrait être plus accueillant s'il était "restauré"... Dommage ! Ce que j'aime à Valréas : Pour l'instant, pas grand chose sinon ma maison et mon jardin. Je suis venue dans la région pour des raisons familiales. Ce que je n'aime pas à Valréas : Les magasins qui ferment les uns après les autres, le manque de dynamisme.
Ville sans grand intérêt : Voilà une ville qui n'est pas attractive, une ville où l'on n'a pas envie de s'arrêter, une ville totalement éclipsée par les villes voisinent beaucoup plus dynamiques. Ce que j'aime à Valréas : Le climat, la région. Ce que je n'aime pas à Valréas : Les gens qui traînent dans la ville sans rien faire, le côté sinistre du centre ville avec tous ces commerces de fermés. Le manque d'accessibilité du centre ville.
J'aime VALREAS... : La Méditerranée est à 1h30, les Alpes à 2h, la nature à la sortie de la ville, ainsi que le calme et le soleil de Provence. Sans compter la pétanque, la pêche, la chasse, les lavandes et les cigales. Rien que d'y penser, mes doigts de pied se mettent en éventail... Ce que j'aime à Valréas : Sa taille humaine (9 500 habitants), et de ce fait, sa convivialité, son monde associatif, son terroir (vins, truffes, etc...) et son patrimoine en font une ville très agréable. Ce que je n'aime pas à Valréas : Un sentiment d'agacement à l'égard de ceux qui pensent à tort que : "l'herbe est toujours plus verte ailleurs..." : Il faut profiter de notre cadre de vie et tous participer à la vie de la cité au lieu de critiquer...
Mon avis sur Valréas : Ville où il ferait très bon vivre si ses élus et ses habitants avaient l'ambition d'en faire une ville accueillante, vivante, à l'image de sa valeur historique, architecturale, culturelle. Ce que j'aime à Valréas : Son emplacement privilégié, son architecture, ses paysages remarquables, sa valeur historique. Ce que je n'aime pas à Valréas : Son immobilisme, sa fracture sociale, son acceptation de cet état de fait.
Vivre à Valreas : Petite ville ou plutôt grand village, la vie y est agréable mais elle pourrait l'être encore plus si chacun le voulait bien. Ce que j'aime à Valréas : Nous avons presque tout à proximité une fois en ville on peut tout trouver à pied. Ce que je n'aime pas à Valréas : L'idée que cela commence à devenir une ville dortoir, que l'on ne mette pas plus en valeur le magnifique patrimoine et que l'on donne trop d'importance à la délinquance.