Votre avis sur Villennes-sur-Seine

Signaler
-
 NADINE -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/villennes-sur-seine/ville-78672

Charmant village : où il fait bon vivre. Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Son Eglise du xi i eme siècle, son Centre ville, sa Gare, son Ile et ses bords de seine, la sécurité grâce à la présence active de la Police Municipale et de sa vidéo-surveillance.J y ai travaillé c'est sécurisant surtout quand on travaille avec des Enfants - Ses infrastructures sportives (tennis, foot, golf, basket, dojo, aviron, skate j 'ai accompagné les enfants aux Activités - La Bilbiothèque aussi superbe ! J apprécie sa proximité avec CHAMBOURCY centre commercial et proximité A13 ! Donc parfait
Pourquoi Villennes est un des villages les plus prisés des Yvelines ? Très joli centre avec de nombreux commerces autour de l’eglise XIe siècle, bonnes écoles et proximité de bons lycées et collèges, activités culturelles et festives fréquentes, idéal pour le sport, très jolis bords de Seine... train à 21 minutes de Paris, futur RER Eole, autoroute A14 donnant accès à La Défense. en 20 minutes. Bref un très joli village où on se dit bonjour, tout près de Paris. Travaillant à La Défense, j’y ai élevé mes 3 enfants depuis 15 ans et si c’était à refaire ce serait sans hésiter

SOPHIE
Villennes fut un charmant village. AUjourd'hui ce n'est plus rien du tout ! les écoles sont mauvaises, les commerçants sont mauvais à l'exeption des deux coiffeurs historiques, l'ancien maire Mr gourdon a essayé de protéger ce village de 5 km2 mais aujourd'hui nous avons en face de nous des incapables qui ont tout de même permis la construction d'immeuble dans une zone résidentielle prévue à l'habitat individuel. Bien sûre aucune communication, panneau de permis de construire caché... Bref passez votre chemin. Rien à voir à Villennes rien à faire à Villennes même plus sur l'ile de Villennes qui va être touchée par un immonde port. Ajoutez à celà les immeubles qui vont être construits un peu partout... Bref si vous avez un peu d'argent et quelques exigences de vie ne choisissez oas Villennes c'est devenu très banlieue ajoutez le bruit des avions, de l'autoroute et du train...Pas un quartier n'est épargné. J'ajouterai que la compagne est arrosée avec les pesticide de Mr Caffin (hé oui celui qui est aux côté de Madame Pécresse) et que nos enfants deviennent asthmatiques.... Merci Mr le Maire (qui ne possede qu'un studio à Villennes donc qui se fiche de ce que villennes deviendra )de casser tout notre travail de ses 24 dernières années. Nos enfants vous remercient.
L'urbanisation déplaît aux propriétaires qui ne veulent pas de Sociaux dans leur ville.

Il faut pourtant partager car n'y-a-'il pas un bastion Lions' club à Villennes qui prône les valeurs de l' Humanisme (je cite) partage, aide aux plus démunis, respect de l'Homme ?
Alors, il faudra bien ouvrir la commune aux démunis.

Mais les Villenois soumis au bruit doivent faire des efforts pour supporter même à plus de 80 décibels ! Ils doivent laisser ceux qui aiment le bruit car cela donne de la vie dit-on mais les médecins affirment que cela cause des morts cardio-vasculaires...
Un bruit de 80 décibels est-il mauvais ? Qui peut nous le dire ?

Il faudrait une réunion de mairie avec les habitants pour connaître le nombre de décibels à ne pas dépasser et les textes municipaux de lutte ? Où cela est-il écrit ?
Apparemment pas mal de Villenois doivent supporter des nuisances sonores dues aux voisins et professionnels ? Mais le maire n'est-il pas la première personne à devoir y remédier ?

Ces habitants ne parviennent pas à supporter du bruit toute une matinée ou journée ? Alors comment vivent-ils ? Dans les décibels chez eux ?

Terrible ! Il faut partir vite fait car le bruit est très nuisible à la santé.

Portrait de Villennes, le paradis ou parfois l'enfer ? : L'avis des internautes diffèrent sur leurs perceptions de certaines nuisances mais cela dépend de leur vie personnelle et présence à villennes en journée ou non et de la position de leurs maisons ou s'ils vivent en appart etc... Ville où certains vantent le boulanger ? Chacun fait son expérience là-aussi et il faut tester et comparer. Peu de commerces en fait, il faut prendre la voiture... Ville esthétique tout de même... Fermée sur elle-même... Mais des cambriolages parfois, incivilités diverses... Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : La proximité de poissy, commune à laquelle est adossé villennes. On dit qu'elle est contre st-germain ? Mais non ! Elle est contre poissy dont le rer profite aux villennois et excellents commerçants : particulièrement les pâtisseries boulangeries etc... Ensuite il y a la forêt domaniale mais pas contre villennes du tout et orgeval puis chambourcy et enfin cette magnifique ville de st-germain-en-laye. Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : On ne peut nier le problème de bruit aérien qui est perceptible sur cette commune résidentielle, en vent d'est, venant du nord aussi et les atterrissages commencent à ce moment-là... Mais si des villennois disent ne pas entendre ces sifflements infernaux alors la dgac doit se marrer et pouvoir préparer plus de trafic sur notre ville placée sur un axe immuable depuis une dizaine d'années. La dgac fournit le nombre de survols en atterrissages sur orgeval villennes -sur-seine et carrières-sous-poissy et achères ensuite puis le parc de maisons-laffitte et direction le département du val d'oise sinistré.
Annulation du projet de port industriel face à Villennes : Suite à l'enquête publique où des citoyens consciencieux, élus attentifs à la protection de l'environnement (il y en a ! Villennes n'aura pas à supporter un horrible site de déchets et port industriel et nuisances sonores et poussières. Annulé. La lutte a été dure et des villennois courageux ont aidé à cette annulation. Le port de plaisance la marina restera. Les habitants seront tranquilles en face, à villennes. Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Il peut y avoir des avancées grâce à des arrêtés bien faits pour protéger les habitants, leur tranquillité et environnement mais il faut être vigilant et veiller à ce que ces dispositions soient bien respectées par les fauteurs de nuisances à villennes. Il faut faire appliquer la loi. Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Des villennois protègent leur propre propriété sans se soucier des voisins, utilisent des pesticides, négligent l'environnement, font n'importe quoi au-dessus des lois ! Protégés ? Suffisance et manque de civilité... Etonnant pour des gens se pensant bien éduqués... On constate un mépris pour l'environnement de la part de ces nantis ! Affligeant...
Le bon compromis : Villennes sur seine est pour moi le meilleur compromis des yvelines pour ceux qui recherchent une ville calme avec beaucoup de cachet, proche de la nature, des bords de seine agréables et les accès à paris via sa gare en 25mn et l'accès a13/a14 qui met paris à 15mn et deauville à moins de 1h45. Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Le charme du centre ville, son église magnifique, les bords de seine. Les hauts de villennes présentent de beaux espaces verts, des près avec des chevaux, c'est idyllique pour ceux qui aiment les loisirs de plein air (randonnée, course à pieds, vtt, etc. ). Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Les prix du m² en particulier pour les maisons. Côté nuisance sonore je n'en vois aucune, je ne comprends pas du tout les avis précédents. Nous vivons à villennes sur seine depuis 2007, et nous n'avons jamais constaté ce type de désagrément. Ayant vécu pendant 20 ans dans le val d'oise près d'enghien les bains je peux vous dire que villennes est un lieu sans nuisance sonore.
Agnès : Un endroit magnifique, très reposant avec de la nature tout près. Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : La tranquilitée. Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : La privatisation d'une partie de la seine avec accès privé uniquement à un certains nombre d'habitants. La nature appartient à nous tous ! Je me pose la question suivante : pourquoi la police à villennes sur seine, ne prend pas des plaintes. Est-ce qu'ils veulent garder l'image de cette ville toute innocente avec 0 de plaintes portes dans cette ville ? Par contre ils sont très volontaires afin qu'on aille à poissy porter la plainte... Ce n'est pas très honête tout cela... Surtout en venant de la police qui est censé montrer l'exemple, non ?
Où en sont les nuisances aéroportuaires sur la commune ? : Où en est le trafic aéroportuaire de roissy sur villennes ? Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : On ne ressent pas les relèvements d'altitude ni aucune amélioration de tranquillité : pourquoi notre commune est-elle survolée impunément ? Que fait le gouvernement ump ? Rien ? Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Les nuisances du trafic de roissy et bourget.
Port industriel en développement face Villennes : Horrible port industriel qui va faire dégager le port de plaisance situé en face des rives de seine de villennes. Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : La paix si on peut encore en avoir en la protégeant comme un trésor et qu'on ne se fiche pas des habitants. Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Les pollutions, l'inertie des élus en matière environnementale et l'intégration dans une communauté d'agglomérations véreuse qui promet des lendemains douloureux.
Villennes : un charmant village : Un village à flan de colline en bord de seine où il fait bon vivre. Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Son église du xi i eme siècle, son centre ville, sa gare, son ile et ses bords de seine, la sécurité grâce à la présence active de la police municipale et de sa vidéo-surveillance. Ses infrastructures sportives (tennis, foot, golf, basket, dojo, aviron, skate park). Sa proximité avec les commerces de la n13 et du chu de poissy, la qualité de ses écoles, sa richesse associative. Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Des commerçants pouvant améliorer la qualité de leurs services.
Un Pont de l'Ascension 2011 abrutissant de survols aériens de Roissy et du Bourget : Pont de l'ascension à villennes -sur-seine : horrible ! Bruit, bruit aérien et survols, atterrissages et décollages en fin de week-end : impossibilité de rester à l'extérieur : que d'avions bas ! On a vu passer toutes les compagnies : easy jet, af et autres boeing ou airbus de compagnies étrangères. Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Mon jardin entretenu sans nuisances pour autrui et de façon naturelle. Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Ce trafic qui envahit notre ciel et espace et détruit la tranquillité des villennois.
Villennes et le déni des problèmes pour certains Villennois : Une commune paisible ? Avec des nuisances sonores ferroviaires du matin au soir ? Un boucan lorsque vous êtes attablés aux terrasses des restaurants à proximité et ne parlons pas des maisons subissant ces bruits infernaux... Une autoroute dont le bruit envahit les hauteurs, quartiers, les jardins lors du vent su sud, du sud-ouest... Des atterrissages en vent d'est et sifflements intensifs mais moins perceptibles dans le centre du village, pour certains quartiers heureusement... Mais ne les nions pas tout de même car la dgac elle-même vous fournit les preuves de ces survols à basse altitude... L'aérodrome : on supporte les survols, rien n'y fait malgré que la commune soit interdite de survols de ces petits avions des mureaux, rien n'est verbalisé, villennes restera survolé. Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : L'accueil chaleureux de la mairie ; les belles expositions ; la courage de certains élus pour améliorer les problèmes environnementaux ; la prise de conscience de ma voisine de ne plus utiliser des pesticides et fongicides n'importe comment dans son jardin et de se mettre au bio ! Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : La mentalité de repli et déni des dysfonctionnements et mépris de certains propriétaires, imbus d'eux-mêmes...

Villennes, quel bonheur ! : Une commune si charmante et paisible, en bords de seine, une commune où il fait bon vivre, elle porte bien le slogan de l'équipe municipale : villennes village ! Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Ses bords de seine, le centre ville, ses espaces verts, la richesse de ses associations. Ses écoles primaires, les anciennes maisons du centre ville. Sa proximité avec Paris et donc ses moyens de transport : ligne sncf st lazare, a13, a14, sa proximité de 2 aéroports internationaux. Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : L'intolérance de certain villennois face à certaines nuisances, à mon goût tout à fait acceptable voir discrètes, à lire certain commentaire je croirai entendre des critiques des habitants de roissy ! Nous avons une chance d'être à moins de 45 min d'un aéroport international et de pouvoir être à moins de 8h de porte à porte de new york, c'est quand même appréciable quand on sait qu'un citadin de rennes est obligé de commencer son vol international par une étape parisienne !
Plaintes contre nuisances sonores à laquelle participe Villennes-Sur-Seine 78 : Statistiques des plaintes bilan : c'est le sud-est des yvelines, donc notre secteur qui est le plus peuplé et envoie le plus de plaintes ! Etat des plaintes fin 2010en 2007, adp (aéroports de paris) a déclaré avoir reçu moins de 200 plaintes. Depuis mai 2008, grâce à notre site internet, plus de 9 000 plaintes leur ont été transmises. Les données statistiques publiées ci-après sont issues des plaintes déposés directement sur le site de l'advocnar et également établies à partir des réponses faites par l'adp aux plaignants. Elles recouvrent une période allant de : mai 2008 à fin décembre 2010 pour ce qui concerne les plaintes. L'année 2010 pour ce qui concerne les réponses par adp. Analyse des plaintes déposées de mai 2008 à fin décembre 2010 les trois quarts des plaintes sont directement liées au bruit des avions : la zone sud-ouest qui génère le plus grand nombre de plaintes est aussi la plus peuplée. D'une manière générale, le nombre de plaintes par quadran est en corrélation avec la répartition des populations. Voir la carte analyse des réponses aux plaintes fournies par adp - année 2010adp assure un niveau d'information purement factuel à tout type de requête (le type d'aéronef, sa trajectoire, son altitude ou hauteur de vol et sa référence horaire pour l'essentiel). Adp s'engage à répondre aux sollicitations écrites (essentiellement par courriel) dans un délai inférieur ou égal à 20 jours. Les éléments de réponses que vous recevez sont issus de l'outil interactif vitrail*. Sur l'année 2010, on dénombre 3781 réponses d'adp : 513 réponse concernent le bourget et 3268 concernent roissy cdg. Sur cette même période il y a eu 5598 plaintes émises, soit un ratio de 67% seulement de réponses. Sur les 3268 réponses concernant roissy charles de gaulle, on constate un certain nombre d'écarts par rapport aux altitudes théoriques de survol à l'atterrissage ou au décollage en un lieu donné. Les écarts donnés s'entendent en termes de déficit d'altitude. Il faut savoir qu'actuellement, de tels déficits d'altitude ne sont pas sanctionnés par l'acnusa.* l'outil interactif vitrail permet de visualiser le bruit et les trajectoires des avions. L'analyse des plaintes est un moyen de montrer aux pouvoirs publics la réalité des nuisances subies par les populations survolées. A titre d'exemple, lors d'une réunion le 7 décembre 2010 \"acnusa - cce de roissy cdg\", une analyse des plaintes des riverains de roissy cdg présentée par l'acnusa a fait un buzz parmi les membres du lobby aérien : la montée en flèche des plaintes depuis 2008 interpelle nos interlocuteurs. Plaintes roissy cdg cce - acnusa - 07. 12. 2010vos efforts commencent à porter leurs fruits, continuons ensemble ! N'hésitez pas à vous plaindre et à faire connaître le système de dépôt de plaintes du site advocnar autour de vous. Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Nous attendons la fin des nuisances sonores aériennes nous ne voulons pas d'aggravation des nuisances et de plus de trajectoires nous voulons la suppression des trajectoires, le trafic nocturne. Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Le bruit et autres nuisances de toutes sortes.
Les vols et trajectoires aériennes sur Villennes : Le développement exponentiel des aéroports en zone urbanisée est-il encore raisonnable ? Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : La nature dans cette commune enclavée, résidentielle est encore belle. A protéger absolument ! Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Le déni de certains habitants des graves nuisances subies et leur lâcheté. Que feront-ils lorsque Villennes ne sera plus viable ou vivable ?
Des associations se battent pour lutter contre les nuisances aériennes sur Villennes : Décembre 2010 : réunion d'information sur les nuisances sonores aériennes de l'association le cirena 78 assemblée générale du cirena qui se tiendra à conflans salle eugène lecorre, le mardi 7 décembre à 20h30. Informations sur les négociations avec le préfet de région, la dgac, adp, les compagnies aériennes pour obtenir enfin en 2011 de nettes améliorations concernant les nuisances aériennes. Besoin d'un soutien massif et de la présence de tous les habitants yvelinois survolés à cette assemblée générale, pour montrer leur force et faire pencher les décisions du côté de la défense des riverains de roissy. Villennes est aussi survolée par les avions d'affaires et commerciaux du bourget : très problématiques car très bas et bruyants. Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Beaucoup de problèmes environnementaux malgré le cadre naturel mais qu'en sera-t-il dans quelques années si une poignée d'habitants ne se bat pas ou plus ? Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Le repli de certains habitants négligeant les autres et l'environnement et ignorant les règlementations en matière du bruit : qu'ils s'informent auprès du cidb.
Le trafic aérien s'amplifie sur les trajectoires de Villennes/Sur/Seine : Trafic roissy et le bourget sur notre commune, bilan 2002 à 2010 : saturation d'atterrissages aussi bien en configuration de vent d'est procédure obligatoire selon la direction générale de l'aviation civile mais aussi maintenant lors des vents d'ouest : de qui se moque- t-on ? Qui est responsable ? Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Nous voulons que ce trafic cesse au sein de la commune et sauvegarder un cadre de vie de qualité. Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Ce trafic, ces trajectoires infernales inadaptées sur la commune.
Villennes sur seine : envie de s'y installer : Charmant. Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : A la recherche d'une maison, nous avons pensé à villennes sur seine. Je viens de lire les commentaires postés sur ce site afin d'avoir l'avis de ses habitants. La nuisance sonore revient dans (presque) tous les envois. A tel point que cela nous dissuade de venir nous y installer. Dommage que rien ne soit fait pour améliorer ce point car villennes semble vraiment être charmante. Merci pour ces commentaires.
Villennes condamnée au bruit aérien durable : Villennes-Sur-Seine est condamnée au bruit aérien durable. Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Habitants livrés aux nuisances aériennes du Bourget et de Roissy. Le Bourget est très polluant : 80 000 mouvements annuels.
Villennes/Sur/Seine soumise aux nuisances aériennes de Roissy et du Bourget : Chère madame Ragot, vous avez cité les points à améliorer de la commune, évoqué son embellissement, le bruit ferroviaire et celui de l'autoroute que nous percevons dans les hauteurs de la commune, dans les jardins, car il n'y a ni protection phonique contre ce bruit, ni merlons effectivement. Vous avez omis de parler des nuisances sonores aériennes quotidiennes : celles des avions en décollage provenant des deux aéroports et celles des atterrissages émettant beaucoup de bruit sifflant, aigu car altitudes trop basses, peu ou pas de descentes continues : voir l'arrêté du 10 octobre 1957 relatif à la circulation aériennes sur les agglomérations de personnes et de rassemblement d'animaux (oui nous sommes dans le même texte législatif.) et nous devrions être survolés à plus de 1000 m or nous le sommes à moins de 600 m pour certains vols. Villennes est livrée au bruit aérien durable et nous devons être très vigilant pour son avenir car la direction de l'aviation civile l'a mise artificiellement dans l'axe des pistes en 2002 et justifie les survols très bruyants par cette instauration de trajectoires sur cette commune dite résidentielle... Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Le rêve ayant cédé à l'inquiétude d'être survolés impunément de cette façon, nous ne goûtons pas au charme de la commune, loin de là... Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Ces survols aériens sur notre quartier, le bruit de l'autoroute qui s'y ajoute bien sûr et perceptible lors du vent du sud et d'ouest, et qui devrait être solutionné sachant que la plupart des villes ont des murs acoustiques aux alentours.
Villennes a changé ! : En quarante ans de vie à Villennes, je constate que Villennes a embelli, les structures sont plus importantes, mais il serait plus agréable de retrouver des commerces comme ceux que l'on trouvait autrefois. Epiceries, charcutier, traiteur, quincaillerie, droguerie, mercerie, etc... Maintenant il n'y a plus que des banques et des agences. Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Le site, la proximité de paris par les transports. Les jardins, la verdure. Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : La circulation de transit. Les voitures sur les trottoirs. La marche à pied difficile. De nombreux sentiers oubliés inaccessibles et aucune volonté de qui que ce soit de les rendre à nouveau praticables. Certains habitants pas forcément respectueux de la réglementation sur le bruit (tondeuse, perceuse, fêtes à répétitions, feux de jardin etc...). Dans le bas de Villennes certains sont gênés par les trains, dans le haut, c'est le bruit de l'autoroute (des merlons seraient les bienvenus).
4 nuisances sonores à Villennes/Sur/Seine : Quatre sources sonores dans cette commune qui se dit résidentielle : qui dit mieux ? 1) des descentes d'aéronefs pour le Bourget et Roissy du matin jusqu'après minuit... Ou montée dont les grondements s'éternisent jusqu'après minuit... 2) survols avions de loisirs et bientôt avions ultra-légers ulm, venant de l'aérodrome des Mureaux...3) bruit ferroviaire intensif diurne et nocturne... 4) bruit ininterrompu de l'autoroute car aucun mur antibruit prévu... Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : La motion votée contre les survols interdits des usagers de l'aérodrome des Mureaux... Les chevaux, la nature le calme lorsque le trafic aérien a été interrompu malgré le bruit des moteurs des avions de loisirs venus nous pourrir la vie pour changer... Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Les nuisances et l'omerta lorsqu'on évoque le sujet... Le déni collectif, la fuite sinon quoi ? La prise de conscience de ce qui est gâché, de la tranquillité bafouée ?
Vivre à Villennes/bruit : Un cadre à protéger de toutes nuisances : effectivement gros problème de bruit avec ces fichues souffleuses utilisées par les cantonniers des entreprises de d'entretien des espaces verts locales... Leurs patrons ont-ils le droit d'imposer leur matériel bruyant, de nombreuses heures de bruit, aux autres propriétaires à longueur d'année ? Et la législation contre ces activités sonores ? Où en est-elle ? Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : La sécurité, le cadre champêtre pas bétonné, une éveil à la protection de la tranquillité urbaine... Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Il faut interdire l'usage des souffleuses à feuilles dans les jardins privés durant des heures ! Que fait monsieur notre maire pour stopper ces nuisances qui perturbent la tranquillité de nombreux voisins dans une même rue ? Les jardiniers de la commune utilisent ces engins bruyants mais ils circulent et le bruit ne stagne pas, mais est-il indispensable de les utiliser ? Ne peut-on effectuer le ratissage ou ramassage manuel ? Une souffleuse génère 80dba, 90db a ? Insupportable !
Interdiction souffleuse débroussailleuse : Un cadre à protéger, des problèmes environnementaux à résoudre, des commerces réduits à peau de chagrin, des difficultés de stationnement, et tous payants ! Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : La seine, le village. Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Effectivement des habitants se plaignent des souffleuses et engin pour débroussailler, matériel extrêmement sonores : 90 décibels. Si des habitants ont ce genre de nuisances de la part de voisins, ils peuvent porter plainte auprès du procureur, et demander des indemnités pour le préjudice. Ces outils bruyants sont utilisable dans le long des routes, autoroutes, sur le golf, dans les parcs, mais dans les jardins, c'est intolérable : il faudrait un arrêté d'interdiction de ces engins dans les lotissements, les lieux urbanisés.
La tranquillité se défend et n'est pas garantie à Villennes : 50 000 mouvements prévus aérodrome avec u l m bruyants qui survoleront votre commune car aucune surveillance du tracé. Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Les rares moments de calme, si appréciables. Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Les abus de l'utilisation des souffleuses par le maire qui devrait prendre un arrêté contre ce fléau que sont les souffleuses. Ce qui est valable le long d'une autoroute, dans un grand parc municipal l'est-il dans une commune urbanisée ? Et ces survols d'avions légers dont tout le monde se plaint. Des habitants de la commune heureusement se mobilisent, se battent, afin que cette commune ne soit pas survolée impunément (il y a le circuit-type et les règlements de la d a c -n).
Bruit des avions de loisir, décollage, des gros porteurs en vent d'est, saturation : Des problèmes environnementaux : nuisances sonores aériennes. Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Qu'il y ait une action contre les survols des petits avions de loisir qui nous empêchent d'être tranquilles. Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Le bruit des avions commerciaux qui sont très bas, en vent d'est : l'horreur ! Les moteurs des avions de loisirs qui dérogent à leur circuit type et n'ont pas le droit de venir sur la commune.
La commune de Villennes/Sur/Seine devrait s'appeler Villennes /Sous/Trajectoires aériennes : Bruit autoroute notamment en vent du sud et ouest. Bruit des avions de loisirs survolant le week-end, toute l'année, nos quartiers. beaucoup de vieux coucous blancs et rouges, des gris sans silencieux bien entendu, cela serait trop cher : devons-nous nous cotiser pour les équiper ? Êtes-vous favorables à l'extension de cet aérodrome ? Prévisions : 50 000 mouvements aériens au lieu de 8000... Un beau projet de nuisances sonores accentuées sur votre commune et autres limitrophes. Bruit des avions commerciaux qui n'échappent à personne : visibles, sonores en configuration de vent d'est, en descente à basse altitude du matin après minuit et demi... Voilà la vérité, la vie ici. Bruit ferroviaire qui abrutit les riverains sauf ceux qui n'entendent pas, ou aiment ce bruit... Oui, cela existe ! Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Nous aimerions avoir la paix c'est tout ce que nous demandons et attendons de cette commune dite résidentielle, mais il y a ces 4 points noirs de nuisances sonores... C'est une ville décevante... Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Ces nuisances sonores intensives lors des survols des avions commerciaux inimaginables si on visite un bien immobilier un jour de vent d'ouest où les gros porteurs sont en montée, on ne peut le savoir, mais il faut visiter un jour de vent d'est, en procédure d'approche : vous ne le croyez pas ? Informez-vous à la direction générale de l'aviation civile des trajectoires sur la commune, des altitudes des avions qui commencent à 500 m, 600 m... Et n'oublions pas le bruit des moteurs des petits avions légers qui ont un circuit de piste mais viennent sur vos maisons sans respecter la réglementation.
Quelle beau ville(age) ! : Même si les prix de l'immobilier sont extrêmement élevés, il faut avouer que tout est parfait là-bas ! Nous qui venons de montrouge (92) nous avons trouvé ce qui ce fait de mieux : calme, commerces, gens sympathiques, commerces et marché très agréable, gare vers paris (qui elle-même est aussi très jolie)... Bref, le bonheur à 25min de paris ! Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Tout ! Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Ses prix ! Il faut être quasi millionnaire pour habiter une maison normale ! Mais on ne peut pas avoir un environnement si parfait et si proche de paris sans payer le prix fort !
Bruit aerien durable A villennes/sur/seine : Bruit aérien durable : des centaines d'aéronefs en configuration de vent d'est du matin au soir : à 500, 600, 800 mètres pour certains... Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Le bruit aérien durable généré par les petits avions légers de l'aérodrome de verneuil les mureaux et les nuisances sonores des aéronefs lors de leurs procédures d'approche : sur cette commune, il y a une sorte de virage névralgique, la commune serait dans l'axe d'une piste depuis 2002 ! Les habitants sont moins considérés que du bétail ! Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Le bruit aérien durable qui entraîne un trouble de la tranquillité, et une dépréciation immobilière pour les habitants.
Survols non stop sur Villennes/Sur/Seine : Que de survols de petits avions d'apprentissage ou de tourisme sur la commune principalement sur les maisons ! Devons-nous payer des taxes, du foncier pour supporter autant de bruit de ces petits avions ? Les pilotes ont un circuit qu'ils doivent respecter, et n'ont pas à survoler cette commune qui n'est pas dans ce circuit. Les pilotes nous survolent en fin de semaine, et aussi et à certains moments en semaine. Ils n'ont pas de silencieux, sont trop bas. Faut-il une faire mobiliser les habitants pour retrouver le calme auquel nous avons droit ? Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Notre commune perd de son charme avec ces nuisances sonores qui perdurent. Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Les survols incessants des petits avions qui sont extrêmement bruyants et bas. A ces survols de petits avions s'ajoute celui des gros porteurs aussi qui descendent dans un bruit sifflant, aigu et surgissent à 6h du matin le dimanche (vent d'est) n'avons-nous pas le droit non plus de dormir le dimanche ?
Medan trop de passage d'avion en basse d'altitude : Depuis les beaux jours, chaque samedi des petits avions de touristes tournent tous les 10 min à une altitude très basse et le bruit devient très gênant car ca n'arrête pas ! Toute l'après midi jusque 19h00. Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Jolie centre ville, agréable.
Bruit aérien durable : une commune où de multiples aéronefs effectuent leur virage impactant les habitants du secteur concernés aux nuisances sonores notamment en vent d'est. Cette situation semble déniée mais c'est une réalité : pour constater venir secteur les Marolles lors du vent d'est, sud -est et observer le ciel : avions bas, bruyants, nombreux, matin et tard dans la nuit.
Avions commerciaux extrêmement bas sur Villennes/Sur/Seine 78 : Les habitants de Villennes/Sur/Seine souffrent de survols aériens intensifs en vent d'est (E ou N/O) notamment dans les hauts de Villennes (quartier des Marolles, le lieu dit Les sables ...) mais ensuite sur le centre-ville. Les habitants le constatent depuis 2002 mais la situation empire : chers habitants qui aspirez à la tranquillité, êtes-vous favorables à l'augmentation de ces mouvements aériens sur vos habitations ?Cdg et le Bourget se développent malgré la crise et les mouvements qui devaient être à environ 445 000 en 2015 pour cdg, sont déjà à plus de 525 000 en 2009.Des Associations se mobilisent : le cirena (78), advocnar dans le Val d'Oise demandant la rehausse des altitudes, le respect des trajectoires les moins nuisibles pour le populations impactées aux survols. Les aéronefs se rendant au Bourget peuvent nous survoler à 518 mètres ou 800 mètres ! Est-ce compatible avec notre vie, notre tranquillité, notre santé ? Par ailleurs, lorsqu'il y a un peu de calme, de nouveau, nous devons subir le bruit des moteurs des petits avions "légers", de tourisme, baptême de l'air notamment lors es fins de week-end, et cet ajout de nuisances sonores sature à la longue notre espace aérien sur Villennes (n'oublions pas la samaine du Salon du Bourget où nous avons été survolés du matin au soir par des petits avions militaires gris, qui survolaient en cercle notre bucolique commune pour une pseudo surveillance aérienne ... Les Maires de différentes communes limitrophes de Villennes se sont mobilisés et leur action est très méritante et en notre faveur. Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Suppression des trajectoires aérienne ssur Villennes/Sur/Seine commune résidentielle. Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Ces nuisances sonores aériennes insupportables ( "ad aeternam" ?).
20 000 mouvements prévus aérodrome près de Villennes donc survols et nuisances sonores augmentées : Des nuisances sonores des petits avions légers, de pilotage, qui n'ont pas le droit de nous survoler mais le font impunément ! Que pensent les Villennois de l'augmentation des mouvements de l'aérodrome de Verneuil/Les Mureaux qui créeront encore plus de nuisances ? Les mouvements qui sont à 8000 actuellement passeront à 20 000 ! Puis à 50 000 !Les pilotes nous survolent à 200, 300, 400, 500 m ? Est-ce compatible avec les altitudes de certains avions pour le Bourget (les plus bas) qui survolent la commune à partir de 500 m ? (confirmé par la dgac).Le fameux calme de Villennes est une utopie, n'existe plus car il y a ces sources de nuisances quotidiennes, ici, ! Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Les rares habitants qui préservent l'environnement local, respectent leurs voisins, n'utilisent plus d'insecticide, pesticide dans leur jardin. Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Un déni des problèmes environnementaux !
Avions légers perturbant la tranquillité des habitants de Villennes/Sur/Seine : L'aérodrome de Verneuil/les Mureaux va augmenter et passer de 8000 à 20 000 mouvements ! Cela signifie pour les habitants une augmentation des survols des avions légers, de pilotage, avec passage, puis passage de nouveau, et encore un, puis un autre, durant la journée, notamment en fin de semaine. Sur les cartes de la dac d'Athis-Mons, Villennes ne devrait pas être survolée ! Les pilotes ne respectent pas leur circuit autorisé. Si les petits avions n'ont pas le droit de circuler , c'est qu'il y a une raison car ce n'est pas compatible sur le plan sécurité avec les altitudes de 518 mètres, 800 mètres de certains avions d'affaires, commerciaux en direction du Bourget (les plus bas ! ) sachant que les petits avions, eux, nous survolent à 300, 400, 500 mètres ? Le bruit est un fléau non compatible avec la santé, la tranquillité, la qualité de vie. Les Villenois pensent que Verneuil, les Mureaux, sont loin de leur commune résidentielle, mais subiront les conséquences des 20 000 mouvements de cet aérodrome. Ce projet s'inscrit-il dans les 1000 points du Plan de relance gouvernemental ? Non ! Que faire pour protéger l'espace aérien de notre commune ? Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Ces nuisances sonores qui ne sont pas traitées.
Douce france : Beau petit village comme je les aime, propre et qui respecte les traditions environnementales( sans affiches ni autres publicités disgracieuses). Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Les diverses infrastructures pour rejoindre Paris centre ou , la verdure , la , l'environnement dans son ensemble. Les animations culturelles annuelles, le golf. Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Le prix des Taxes , les trottoirs trop par endroits , les voitures mal stationnées surtout aux heures scolaires près de la mairie ! Merci.
Villennes c'est pas vilain : Intouchable en prix, couloir aérien pile poil au dessus, 400 trains par jour, autoroute bruyante par temps de pluies (vent d'ouest), et pourtant on aime ! Allez savoir pourquoi, c'est sûrement moins bien ailleurs (je confirme)... Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Sa police municipale, ses caméras de surveillance, ses nombreuse places de stationnement, la vie commerciale... Comment ça je déconne ? Non ! Mais non c'est super jolie, calme et plein de charme...
Environnement sonore : Un constat : des problèmes préoccupants de nuisances sonores en vent d'est, du matin à minuit et demi, avec des survols se succédant parfois en moins de quelques secondes ou quelques minutes, dans un bruit de freinage insupportable ! calme ? Beaucoup de points névralgiques : l'autoroute et son bruit qui par voie aérienne émet à plusieurs centaines de mètres, avec des pics certains jours de vent, bruit infernal des trains qui passent à grande vitesse dans un vacarme insoutenable ! Quant aux mouvements aériens, un couloir aérien ayant été instauré en 2001 et renforcé en 2006, la proximité de Germain-En-Laye qui a signé le Plan d'exposition au bruit au lieu de défendre le droit à la tranquillité, la défense de l'environnement dans les , avec son , , agglomération importante, amènent les Contrôleurs à déroger, envoyer des centaines d'avions sur notre commune dite résidentielle mais petite, aux structures immobilières ne pouvant se soustraire aux décibels des avions en descente, structures ne pouvant couvrir le bruit aérien des centaines d'aéronefs journaliers en vent d'est. Comment supporter des centaines de survols par jour de vent d'est, des milliers d'aéronefs en une année sur le secteur se trouvant à proximité du quartier des , en hauteur de la commune, puis en aval, à proximité de Centre, le tout dans des sifflements aigus, forts en décibels, insupportables à la longue, facteurs de stress auditif. En vent d'est, ou selon le trafic, il y a quelques plages d'accalmie mais jamais véritablement de journées sans survols. En vent d'ouest, le sifflement est remplacé par un grondement qui se répercute dans la vallée, mais c'est plus supportable. doit elle être chambre des pistes ? Quelques exemples d'altitudes relevées et confirmées par la à : 518 mètres - 800 mètres... Nous sommes loin des 2000 mètres conseillés pour ne pas gêner les habitants ! Les aéroports de , et du veulent développer leurs mouvements toujours plus, ce qui signifie encore et toujours plus de survols en descente émettant de nuisances sonores pour les , pourront-ils les supporter ? N'est-ce pas un préjudice de santé ? Un préjudice immobilier ? Solution : revoir ce "virage" qui vient juste au-dessus de /Sur/Seine, revoir les procédures de descentes, que les pilotes ne dérogent pas, effectuent leur descente en continu, ne survolent pas trop bas. Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : La verdure, la présence de la Seine. Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Le manque de protection environnemental finalement, ce bruit des avions, précisons-le, lors des descentes des avions pour et le qui perturbent la tranquillité du secteur concerné.
Une commune BCBG : est une commune très agréable à vivre ! Cadre de vie exceptionnel, belles demeures, accès rapide à paris (25 min). C'est un havre de paix où les prix de l'immobilier sont inaccessibles pour le français moyen ! Mais cela ne doit pas vraiment déranger sa population ! En effet selon le classement de des villes où le revenu moyen par ménages est le plus élevé, figure dans le top 20. Bref cette banlieue chic gagne à être connue !!! Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Presque tout. Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Les prix de l'immobilier dur à digérer, si vous souhaitez acquérir une jolie maison sans être non plus exceptionnelle compter 1 million d'euros au moins !
Ville village : Belle ville... Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : La nature, la verdure, la très faible densité urbaine, le coté village aux portes de Paris, la proximité d'un Golf à taille Humaine, une église, une gare, des maisons, un parc... plus que sympa, etc. Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : L'ambiance délétère des élections municipale qui tourne au grotesque et à la bêtise...
Une oasis de convivialité en région parisienne : est une petite bourgade offrant un cadre de vie exceptionnel en région parisienne. Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Cadre de vie très agréable : verdure, calme, convivialité tranquillité, proximité des commerces, des axes routiers et autoroutiers, une gare . Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Avec tous ces atouts, le prix de l'immobilier est forcément élevé.

Un Dysneyland parfait en bord de Seine : Un village parfait à 20 minutes de la Défense, 25 minutes de Saint- en train, un village très préservé où les gens se disent bonjour. Ce que j'aime à Villennes-sur-Seine : Un centre parfait, plein de commerces en toute sécurité, des levers de soleil magnifiques, des écoles de qualité, le calme absolu, les balades parfaites en bord de Seine. Ce que je n'aime pas à Villennes-sur-Seine : Absence de coucher de soleil pour ceux qui habitent au centre, le bruit du train pour ceux qui habitent en bord de Seine.