Votre avis sur Nîmes

- - Dernière réponse :  CB - 3 juin 2018 à 13:13
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/nimes/ville-30189

Afficher la suite 
Je suis né a Nîmes, je vis à Nîmes, je travaille à Nîmes et je mourrai sans doute ici. Ville magnifique de par son architecture, quoi de plus merveilleux que de siroter son cocktail à la terrasse d'un café au pied de la maison carrée ? Quoi de plus festif que la féria autour des arènes bi-millénaires, le boulevard ombragé, les commerces en pleine expansion? Vraiment, une ville à vivre, à 30mn de la mer et 1h de la montagne....
Nîmes la romaine, cité magnifique pas assez mise en relief, grande ville pas assez développée, ville multi-ethnique, réseaux urbains pas assez développés, universités qui méritent d'être développées et indépendantes de l'emprise de Montpellier! Cependant Nîmes et une ville avec une âme et surtout avec un accent culturel important (tauromachique, folklorique...) avec sa Féria et ses arènes les plus connus de France!!! Il existe de bon groupe folklorique qui respire la tradition provençale. En bref, Nîmes et une ville en évolution qui grandit dans le c?ur de ses habitants.
Je pense qu'il n'y a pas assez de crèches sur Nîmes, c'est difficile d'avoir une place. Il y a beaucoup d'enfants sur liste d'attente et pas assez de places.
Une ville endormie sur son passé, dommage!
J'habite depuis un an dans cette ville dont j'apprécie tous les jours la beauté, le climat, la taille "humaine", il y fait bon vivre. Ni trop grande, ni trop petite mais surtout avec une personnalité, un charme et un caractère unique.
Elle tente de lutter contre l'attraction de Montpellier mais il est difficile de garder les jeunes dans une ville si fade et si calme pour les étudiants.
C'est une ville dont le développement pourrait être un axe majeur si on redore l'image du centre ville.
Je vis à Nîmes depuis 1967 et vraiment, c'est une ville sale et qui n'est pas très engageante. Problèmes de stationnements permanents, pas beaucoup de verdure. Ce n'est pas une ville très agréable, malgré le climat. J'y reste pour raison professionnelle.
Ce que j'aime à Nîmes : La proximité de la mer et le soleil.
Nimes : La belle endormie ! Ce que j'aime à Nîmes : C'est ma ville! Ce que je n'aime pas à Nîmes : Un peu trop calme, un peu trop endormie.
Ville unique : Une magnifique ville riche culturellement et par son architecture. Ce que j'aime à Nîmes : La feria et le centre ville. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Le manque de travail.
Ce que j'aime à Nîmes : La qualité de vie, la proximité de la nature. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Le manque d'espace des jeux pour les enfants. Le manque de propreté dans les rues. Le problème de place de stationnement et de son prix en centre ville.
Lorsque l'on vient en séjour, c'est sympa car cela paraît accueillant et le soleil souvent présent fait rêver les gens, mais lorsque l'on vit y au quotidien, c'est à la limite du supportable. Ce que j'aime à Nîmes : L'architecture, les monuments. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Les rues trop étroites qui restent en double sens pour la circulation, les crottes de chien sur les trottoirs, les ronds point trop nombreux et tant d'autres choses encore malheureusement !
Ce que j'aime à Nîmes : J'aime l'architecture (maison carré, arènes, tour magne, carré d'art). J'aime le mélange de l'architecture moderne et ancienne. J'aime la mentalité des gens !
Allez Nîmes : C'est ma ville, elle m'a accueilli il y a bien longtemps et je l'en remercie. Ce que j'aime à Nîmes : Ses boulevards et ses monuments.
Regrets : Ville triste. Personne dans les rues après 19h. Ce que j'aime à Nîmes : Le SOLEIL. Les plages à proximité. Le pont du GARD. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Le stationnement. La saleté des trottoirs. Le manque de respect de jeunes.
Dommage : Cela fait bientôt 6 ans que je vis à Nîmes et c'est toujours pareil, vous ne pouvez pas compter sur les gens dans tout, loisir, travail... Ce que j'aime à Nîmes : La tranquillité de ma résidence avec les pins et les écureuils... Ce que je n'aime pas à Nîmes : Le soleil se paie vraiment très cher.
VILLE MOYENNE EN TOUT : Depuis 35 ans à Nîmes, je ne changerai pas. Ce que j'aime à Nîmes : Le soleil, la qualité de vie, le plaisir d'être en short 5 mois par an. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Les impôts et les deux "Zones à urbanisation prioritaire".
Bof : Je ne suis pas originaire d'ici, alors peut-être que mon jugement est faussé. Mais il est vrai que je n'aime pas vraiment vivre ici. Ce que j'aime à Nîmes : Le climat, la vieille ville. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Le stationnement difficile, la pollution, les monuments peu entretenus.
La ville avec un accent : Aucune ville en France ne peut être comparée à elle. Nîmes la Romaine, Nîmes l'Andalouse, Nîmes la Camarguaise, la Cévenole et la Provençale ! Nîmes la Protestante, Nîmes la "rébroussière" (jamais d'accord !). Ce que j'aime à Nîmes : Sa spécificité culturelle, sa personnalité liée à l'histoire, aux religions, à la tauromachie. Son dynamisme sportif (Hand, Foot, Rugby, champions de tennis, tir à l'arc, escrime). L'ambiance générale et la simplicité de ses habitants (comparés aux Avignonnais qui se la jouent un peu !). Ce que je n'aime pas à Nîmes : La désertification commerciale du centre ville au profit des zones commerciales. Les ZUP. L'absence de vraie ligne TGV. L'invasion estivale !
Très belle ville : La bonne ambiance. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Le stationnement payant.
Nîmes la bien-heureuse : J'ai adoré l'ambiance qu'il y a dans cette ville, un bien-être nous a envahi au point de ne pas vouloir repartir - le beau temps, l'accueil des commerçants, les jeudis de Nîmes nous ont fait passé un agréable moment ! Ce que j'aime à Nîmes : A découvrir le jeudi soir en août, ambiance assurée ! Stationnement facile, les nombreuses places à vivre en Centre Ville, l'architecture et l'histoire de cette ville... Ce que je n'aime pas à Nîmes : Signalétique pour les directions des autres villes insuffisantes dans le Centre, les boutiques du Centre étaient fermées de bonne heure.
Sans commentaire : Une ville extraordinaire. Depuis que j'y habite, je n'ai de cesse d'essayer d'en partir. Ce que j'aime à Nîmes : La proverbiale propreté de cette ville et la simplicité de sa politique en ce domaine: il est tellement plus facile de laisser ses ordures traîner devant sa porte, pourquoi s'embêter avec des concepts comme le tri sélectif ? La curiosité et l'ouverture d'esprit de ses habitants: à partir du moment où le "nord" (à partir d'Avignon), comme tout le monde le sait, est une entité brumeuse et hostile, alors pourquoi s'y intéresser ? Le dynamisme culturel: trois fois par an la féria et... la féria ?
Une ville pauvre et d'un ennui mortel : Une ville ensoleillée et populaire dans le mauvais sens du terme, qui allie manque de dynamisme, vide culturel, saleté et insécurité. Ce que j'aime à Nîmes : La lumière dorée sur la pierre, le centre ville même s'il est trop petit, les arènes et la maison carrée, et surtout le cinéma Sémaphore, seule oasis culturelle dans le désert gardois. Ce que je n'aime pas à Nîmes : La saleté des rues dès qu'on sort de l'hyper-centre: crottes de chien, sacs poubelles dans les rues, immeubles délabrés (surtout quartier de la Placette). La pauvreté culturelle: à part la culture locale qui se résume à la tauromachie et à la féria (peut-on parler de culture...?), il n'y a rien à faire dans cette ville: très peu de concerts, pas de festivals, très peu de spectacles de danse, pas de théâtre de rue, deux cinémas sur trois sont "impraticables" (pas moyen de voir un film dans le calme, salles délabrées et taguées et fauteuils déchirés au Forum). L'absence de bars sympas pour sortir boire un pot. L'insécurité dès qu'on s'écarte un peu de l'hyper-centre (voitures fracturées, cassées, volées, beaucoup de bandes, qui cherchent à nuire par des comportements agressifs et machistes). Les gens, peu ouverts et peu accueillants. Enfin, la politique de la ville : pas de tri sélectif, même pas de bennes à ordures, pas de pistes cyclables, presqu'aucune manifestation culturelle.
Nimes : C'est une ville où je vis depuis plus de 40 ans par obligation professionnelle. Ce que j'aime à Nîmes : Les monuments. Ce que je n'aime pas à Nîmes : La saleté des sites en particulier, la tour Magne et ses fientes de pigeons. La circulation de plus en plus compliquée, pour éviter la pollution, on fait 3 km pour aller de l'autre côté de la rue.
Ce que j'aime à Nîmes : Sa Féria, 3 fois par ans, qui permet d'échanger, de faire la fête, de dynamiser la ville. Son centre ville piétonnier plein de petites boutiques où l'on trouve toujours son bonheur. Son climat, beaucoup de soleil, des cigales qui chantent, les balades des jeudis soirs du mois d'août dans le centre ville, ses vieux monuments et ses décors de garrigue tellement calmes et reposants. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Une ville pas très dynamique surtout lorsqu'on y est étudiant, pas grand chose à faire le soir mais il ne faut pas oublier que Montpellier, ville étudiante et dynamique, n'est qu'à 30 minutes... Certains quartiers sont à proscrire mais c'est malheureusement comme partout ailleurs...
Sympa mais cher... : Ville très agréable. Ni trop grande ni trop petite. On y trouve tout sans les inconvénients des grandes agglomérations. De gros efforts ont été faits pour la réhabilitation du centre ville. Ce que j'aime à Nîmes : Patrimoine historique, environnement. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Taxes d'habitation très chères.
Nîmes, une ville ? Non, un bourg : C'est une ville de 140 000 habitants qui ne veut pas évoluer. Son urbanisme est resté en l'état du 19° siècle mais avec les contraintes du 21° et ses habitants, en général, sont braillards. La ville ne respire pas la sérénité, peut-être le soleil ? Ce que j'aime à Nîmes : Les monuments, mais une fois vus, visités, explorés que faire ?
Nîmes, ville d'apparences : De très belles vieilles pierres (héritées). Très beau jardin de la fontaine, malheureusement unique. Potentiel touristique énorme et oublié : la garrigue. Climat méditerranéen agréable, doux et parfois excessif : mistral, fortes chaleurs et inondations. Peu de travail et d'un niveau assez bas. Niveau scolaire moyen (mais tout est lié). Le tout voiture démontre ses limites. Ce que j'aime à Nîmes : La couleur du ciel. Le centre ville (sans les voitures). La garrigue aux portes de la ville : unique au monde ! Ce que je n'aime pas à Nîmes : Politiques culturelle et de l'emploi "étroites". Insécurité due aux bandes de jeunes des quartiers périphériques. Fiscalité locale élevée et "décalée" par rapport aux services rendus. Le manque de civisme. Aucune culture de développement durable.
Dommage : Architecture sympathique, espace de vie bien organisé, un centre rénové avec beaucoup de cachet. Un jardin public somptueux. Mais ce n'est pas un endroit intéressant à vivre. J'y suis depuis six ans. Je compte en partir. Cette ville est trop hermétique ou vide. Je n'ai jamais eu la réponse. Ce que j'aime à Nîmes : Le jardin de la fontaine et les quais trop méconnus. Le cinéma d'art et essai joliment rénové. Les façades des bâtiments du centre historique. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Le travail est inexistant. Les Nîmois s'agglutinent dans des zones commerciales atroces tous les week-ends. La circulation est un vrai cauchemar, essayez de vous infiltrer dans la circulation avec un clignotant. Les prix sont de plus en plus chers, notamment au niveau des loyers. Concernant les sorties, oubliez. Je ne serai pas mécontent d'en partir. Ce qui est en cours.
Petite ville sympathique : Petite ville mais sympathique. Ce que j'aime à Nîmes : La douceur de vivre même si les embouteillages sont plus qu'embêtant. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Ville où il n'y a strictement rien à faire. Montpellier est trop loin. A une heure de voiture... Mieux vaut opter pour Montpellier ou plus généralement une ville de l'Hérault.
Ville authentique : Elle possède un charme indéfinissable que l'on découvre progressivement. Un peu d'Italie pour les paysages urbanistiques et la campagne qui l'environne. Un peu d'Espagne dans sa culture festive. C'est une ville du Sud mais l'ambiance de la Ville est plutôt à la retenue (due au protestantisme peut-être), qui peut la faire passer pour austère voire ennuyeuse. Ce que j'aime à Nîmes : Ses perspectives et son cadre urbain. La proximité de la nature. Ses façades superbes (enfin rénovées !). Ses nombreux commerces et ses cafés très bien décorés. Elle ne se "la joue pas" comme ses voisines. Depuis quelques années, à part le lyrique, on a bien développé l'offre culturelle, notamment théâtrale et cinématographique. Dommage que les Nîmois rechignent toujours en disant qu'il ne se passe rien. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Ses entrées enlaidies par les publicités et les entrepôts. L'indiscipline de ses habitants en matière de circulation automobile et de gestion des déchets. Le manque de salle de concerts. L'auto-flagellation des nîmois et leur complexe vis à vis de Montpellier.
Une belle ville : Nîmes est une charmante ville du Sud de la France, entre le Languedoc et la Provence. Elle possède une identité forte ce qui la rend très différente de sa voisine montpellieraine. Ce que j'aime à Nîmes : Son architecture, son histoire romaine, les gens chaleureux et souriants. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Le manque d'animation, obligé d'aller à Montpellier pour des grosses soirées.
Avec un accent : Nîmes ville qui manque profondément de dynamisme ! Pourtant elle reste très attachante par sa qualité de vie ! Ce que j'aime à Nîmes : L'architecture, la mentalité, le sport, les musées. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Le réseau routier catastrophique ainsi que le plan de circulation et le stationnement, le peu d'animation nocturne hors feria.
Elle me manque ! : Une ville sublime par son architecture, son histoire partout présente. Je l'ai quittée voilà 7 ans pour raison professionnelle mais dès que je peux je retourne y vivre !!! Ce que j'aime à Nîmes : Le soleil, manger une fougasse en terrasse de café le matin en sirotant son café, les restos en terrasses fermées, les rues piétonnes, la mer et les Cévennes à proximité... Ce que je n'aime pas à Nîmes : La circulation terrible, le manque d'animation culturelle.
La mal connue : On compare à tort Nîmes et Montpellier. Nîmes a bien plus d'atouts que Montpellier mais ne sait pas les exploiter. Ce que j'aime à Nîmes : La qualité de vie, l'architecture, les cafés, les jardins, la qualité des commerçants du centre ville. L'histoire qui, sans bruit s'inscrit dans la modernité... Laissons le bruit aux jeunes étudiants de Montpellier. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Le manque d'animation dans le centre, l'insécurité de la gare.
La grenouille qui voulait... : Une ville qui aurait pu rester simple mais qui cherche à devenir pompeuse, une ville qui avait une âme mais qui est en train de la perdre, une ville qui risque de devenir n'importe quoi. Une ville qu'on maltraite une ville en danger. Ce que j'aime à Nîmes : Ces monuments qui se suffisent à eux-même, son côté village qui est en train de disparaître. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Son "plan" urbain, ses embouteillages, son esprit macho, ses palmiers, ses trottoirs défoncés, son côté "tout voiture", ses promoteurs avides, sa culture saoûleries et ferias taurines, ses taxes excessives, sa destruction organisée, son manque de civisme, l'absence d'écoute. C'est une ville en perte d'identité, c'est vraiment dommage...
Une ville agréable : Une ville agréable, qui a su garder son charme et son identité. A la fois Languedocienne et Provençale, Cévenole et Camarguaise, Espagnole et Italienne. C'est une ville qui possède un riche passé historique et culturel. 1ère ville du Languedoc sur la ligne TGV (moins de 3 heures de Paris) Elle possède la proximité de la mer, de la montagne. Proche de la région d'Uzès (la petite toscane française) et des riches régions de Provence. Une ville en plein développement. Venez la découvrir, elle vaut le détour. Les 250 000 habitants de son agglomération seront heureux de vous accueillir. Son développement économique en font attrait commercial qui ne cesse de se développer et un centre culturel qui prend de l'importance. Ce que j'aime à Nîmes : Ses monuments, ses parcs et jardins. La proximité de la nature, la simplicité de ses habitants. Son centre ville. Son identité propre qu'elle a su garder contrairement à sa voisine Montpellier, qui au profit de son développement démesuré et du béton a abandonné toute son identité languedocienne. J'aime ses petits restos sympa, ses férias, sa joie de vivre. Elle prend le temps de vivre. Son développement économique et démographique est respectueux de ses traditions et de ses habitants afin que son cadre de vire reste aussi bon. Ce que je n'aime pas à Nîmes : La circulation, le stationnement, la propreté, mais qui est le lot quotidien de toutes les grandes villes françaises. Le manque d'animation culturelle, mais qui est en plein développement. Le caractère des Nîmois qui dénigrent leur ville, et qui sont de principe hostiles à tous changements (même en bien).
Un passé, un present, et pas de futur : Ville du Sud, du soleil, elle pourrait tout avoir d'une grande. Ce que j'aime à Nîmes : Son passé, ses monuments, son coté hispanique lors des férias, sa taille. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Son coté province hors des férias, sa fiscalité, ses élites qui se pensent de droit monarchique, voire divin, son manque de dynamisme et d'ambition.
La ville qui perd de sa superbe : Rares sont les villes qui ressemblent à un grand village, posée sur un contexte géographique idéal, recèlent de traces du passé (levez la tête), on peut ainsi aisément imaginer la vie que pouvait avoir nos ancêtres dans la région... Ce que j'aime à Nîmes : Son patrimoine historique rare et somptueux (mal mis en valeur...) chaque coin de la ville possède son caractère. C'est une ville simple où la vie se passe lentement. Le vrai nîmois se reconnaîtra par sa générosité, son respect et son ouverture, un peu rustre, il cache un c?ur d'or. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Ces gens qui se croient les rois du monde, la circulation malfaite, des gens qui ne respectent pas les autres, et l'insécurité, l'incivilité incroyablement présentes. On s'ennuie facilement dans cette ville malgré son potentiel. La ville se déchire et meurt un peu plus tous les jours...
Nîmes, la belle Romaine : A Nîmes depuis toujours ou presque... Le passé et le présent se confondent. Ce que j'aime à Nîmes : J'aime tout : le soleil, le climat, les gens, manger sur une terrasse, me promener dans les rues, sur les places, au Jardin de la Fontaine. J'aime passer devant les Monuments sans les regarder mais en sachant qu'ils sont là, qu'ils font partie de ma vie. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Ce que je déteste : la corrida.
Ce que j'aime à Nîmes : Cette ville est belle et reposante. Un fabuleux témoignage du passé et de l'époque Gallo-Romaine et donc une grande ville de par son histoire. Une ville qui est préfecture de son département et qui donc quoi que l'on en dise restera une ville attractive pour la région. De plus, n'oublions pas que Nîmes est la 2ème plus importante ville de la région talonnant de près Montpellier. Ce que je n'aime pas à Nîmes : La mentalité de certaines personnes.
Ah, Nîmes... : Si tu n'aimes pas les taureaux et que tu aimes bouger, va sur Montpellier ! Ce que j'aime à Nîmes : C'est pourtant une belle ville malgré ses horribles ZUP qui se voient à 2000 km à la ronde. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Personne à partir de 22h, ville morte, pas de culture, que du taureau.
Une petite Rome : Nîmes est une ville magnifique mais qui manque un peu de mouvement. Pourtant la municipalité tente de faire un peu bouger les choses mais c'est l'ambiance et la mentalité "village" qui ruine tout. Les monuments sont sublimes, bien mis en valeur et certains quartiers sont très agréables (mais pas tous). Même si j'aime beaucoup cette ville, je pense que je n'y resterai pas éternellement; en tout cas c'est une ville ennuyeuse lorsque l'on est étudiant : on est obligé d'aller à Montpellier pour faire de grosses sorties ou simplement trouver ce qui nous correspond! Et puis il est certain qu'en tant que Parisien cette ville me paraisse minuscule et calme ; ses capacités sont limitées. Mais la féria n'est à rater sous aucun prétexte. Ce que j'aime à Nîmes : Le soleil, les palmiers, le patrimoine, le centre ville historique et son cachet, faire les boutiques, tout avoir sous la main, la beauté de certains quartiers, les collines : les hauteurs de la villes qui me font penser à la côte d'Azur avec toutes ces belles villas, la mer à 30 minutes, les Cévennes, les jardins de la fontaine, les gens que j'y ai rencontrés, la féria et son côté festif, le carré d'art, l'animation estivale... Ce que je n'aime pas à Nîmes : Le plan de circulation atroce et les bouchons : les Nîmois conduisent comme des tarés, les routes sont littéralement défoncées (il vaut mieux avoir un 4x4 si vous tenez à vos amortisseurs), les transports qui poussent au "tout voiture", certains quartiers sont si délabrés et si sales qu'il n'y a aucun intérêt à y circuler, sans parler de l'insécurité qui y règne. Les terrains vagues en friche qui donnent l'impression d'une ville fantôme(cf la place des arènes, le triangle de la gare, etc.), l'esprit de rivalité entre Nîmes et Montpellier, le manque de dynamisme économique et d'emploi, le manque de dynamisme culturel et festif, les taureaux (même s'il est important de garder ces traditions, il n'y a pas que ça dans la vie!).
A vivre sans limite : Plein de choses à vivre. Par contre, c'est sûr qu'il faut se bouger un peu. Personne vient vous chercher par la main. Mais si on veut faire une activité, il y a vraiment de quoi faire : sport, cinéma, restaurant, bar (il ferme un peu tôt quand même : minuit / 1h du matin), espace culture, théâtre et même de nombreux spectacles, concerts, bowling, billard, etc.
Elle me manque : Une fois que l'on y est passé, on ne peut s'en passer. Ce que j'aime à Nîmes : Sa culture, les gens, le soleil, même les embouteillages sont dérisoires, par rapport à d'autres villes.
Ce que j'aime à Nîmes : Tout y est beau, des monuments aux rues piétonnes du centre ville, la proximité de la campagne, le climat merveilleux. Peut-être tout simplement l'atmosphère qui y règne. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Les nouveaux aménagements de la circulation fait en dépit du bon sens, générant depuis 4 ans des engorgements injustifiés compte tenu du faible volume de la circulation. Les responsables en charge de ces dossiers doivent revoir sérieusement leur copie : fantaisiste ne rime pas toujours avec pratique.
Très gros potentiel, investissez ! : Nîmes est une ville en devenir, plutôt agréable qui regorge de trésors architecturaux surtout dans l'écusson. Ce que j'aime à Nîmes : Ville authentique avec des commerces de qualité et un centre ville petit à petit rénové. Un potentiel réellement énorme, une ville pleine de promesses. Développement important d'une ZAC de qualité en périphérie, une super piscine avec fosse pour plongée. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Rénovation bien trop lente du centre, certains immeubles sont lamentablement abandonnés parfois squattés et participent à la sensation d'insalubrité du centre ancien, mais que font les acteurs concernés ? Des comportements souvent sales, insécurité omniprésente. Sensation de laxisme des autorités face à la délinquance... Manque d'hôtels dignes de ce nom, circulation difficile mais police du stationnement payant zélée. Centre un peu étouffant.
Ce que j'aime à Nîmes : Son histoire, patrimoine, ambiance générale. Ce que je n'aime pas à Nîmes : La pollution, non propreté des rues, bouchons de circulation en fin d'après-midi, l'irrespect des automobilistes.
Depuis 35 ans : Nîmes la ville qui a l'accent ! Ce que j'aime à Nîmes : Son histoire riche, sa culture, son jardin extraordinaire... ses traditions, son soleil ! Ce que je n'aime pas à Nîmes : La sécurité est très mal assurée, par contre pour les pv...
Nîmes, quel dommage : Nîmes est une jolie petite ville, mais elle est très mal fréquentée. Ce que j'aime à Nîmes : La ville. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Il est très difficile de circuler à Nîmes. Il n'y a que de très peu de place gratuite. Vaux mieux ne pas traîner en ville à partir d'une certaine heure. Il n'y a pas d'emploi pour les jeunes... obligés de partir sur l'extérieur.
Ce que j'aime à Nîmes : Belle ville, logements abordables. La conduite en ville. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Il manque une salle de concert avec des groupes comme à Montpellier !
Nîmes, une ville d'avenir : Une ville superbe mais encore un peu endormie... Ce que j'aime à Nîmes : De grandes qualités architecturales, patrimoine très riche conférant un cadre de vie particulièrement privilégié, un centre ville à dimension humaine. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Circulation de plus en plus problématique et encore un manque de dynamisme général. Potentiels très importants mais pas assez exploités encore.
Nimes, dans la lignée de Marseille : Je suis heureux de partir à Montpellier. Ce que j'aime à Nîmes : Les concerts aux arènes une fois par an, le calme des Jardins de la Fontaine. Ce que je n'aime pas à Nîmes : L'insécurité, les taxes excessives par rapport aux prestations, le communautarisme, les embouteillages, le manque de propreté de la ville.
La belle se réveille enfin ? : Sur Nîmes depuis 1 an, je suis étonné comme une belle peut traîner une réputation aussi mauvaise. Originaire d'une très grande ville (dont je tairais le noms pour ne pas influencer mon avis), j'avais une vision de Nîmes catastrophique : ville de torpeur, sale, "Beauf"... Je dois reconnaître être agréablement surpris ! Certes pour un jeune actif les "after work" sont limités... Mais il y en a, et puis honnêtement Montpellier en voiture c'est 30 min max... Cette ville ne mérite vraiment pas les horribles maux qu'on lui prête ! Allez à ARLES vous verrez ce que c'est une ville touchée par la torpeur... Ce que j'aime à Nîmes : Une réelle ambition métropolitaine ! alors les Nîmois : encore un effort ! La culture est présente, le frime aussi... mais moins qu'à Marseille ! Ce que je n'aime pas à Nîmes : Un petit coup de fouet pour accélérer le réveil de la belle ! C'est LONG quand même, et pourtant vu le potentiel...
Nimes : Ville qui s'embellit. Ce que j'aime à Nîmes : L'architecture, des balades sympa à faire. Les travaux en cours sont extra et en huit ans de présence j'ai pu apprécier le chemin effectué. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Le stationnement catastrophique et très cher, les rue sales, la circulation dur dur, pas de présence policière donc on voit de tout. Incivisme. Les transports en commun commencent trop tard et finissent trop tôt, et pour les village faisant partis de l'agglomération inexistants.
Ville qui m'est chère : Belle ville, dont le potentiel n'est pas tout exploité. Les boulevards ne sont pas mis en valeur. Ce que j'aime à Nîmes : Les vieilles maisons toutes magnifiques, façades et fers forgés uniques. La luminosité incomparable. La parole facile des gens et leur flegme. Ce que je n'aime pas à Nîmes : On ressent pas mal d'insécurité même en plein jour et en plein centre. Dommage, j'ai l'impression que cela fait fuir, même les touristes. Qui s'en préoccupe ?
Nimes en mouvement... : C'est une ville qui commence à bouger. Ce que j'aime à Nîmes : Ses balades aux Jardins de la Fontaine, ses monuments romains. Ce que je n'aime pas à Nîmes : L'insécurité encore bien présente.
Nîmes la rome française : Nîmes est une ville magnifique avec des monuments romain exceptionnels. Le soleil est présent toute l'année. Ce que j'aime à Nîmes : Les arènes, le soleil, les jardins de la fontaine. Contrairement à ce qu'on dit, c'est une ville agréable pour les jeunes avec une université qui se développe et de nombreux lieux de divertissements. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Les personnes qui disent que Montpellier est mieux que Nîmes.
Ce que j'aime à Nîmes : - de jolis bâtiments- une âme- les gros peupliers Ce que je n'aime pas à Nîmes : - Vraiment vraiment pas assez de fréquence de bus, indigne pour une ville de cette taille à comparer. A Angers, Mulhouse, le Mans, Caen, St Étienne, Clermont Ferrand, qui ont une taille similaire et un véritable réseau de transport en commun digne de ce nom, avec tramway et haute fréquence de bus.- des ronds-points à feu rouge (si ça existe)- pas de restaurants sympathiques et pas chers dans le secteur de la gare- pas assez de jeunes, d'étudiants, d'intelligence ?- une politique culturelle qui s'arrête à la féria et au taureaux qui n'intéressent pas tout le monde d'ailleurs.
Moindre qualité de vie : Très mauvais accueil, pas d'infrastructures pour l'accueil des touristes, ville morte en été, le soir après 18 h et le week-end. Ce que j'aime à Nîmes : Le soleil, pas d'hiver... Peu de pluies, proximité mer et montagne, la gare tgv... Ce que je n'aime pas à Nîmes : La saleté, le manque d'espaces verts frais, de wc en ville, les trottoirs impraticables (crottes de chiens, panneaux de pub, terrasses, vélos, containers etc...), le mauvais entretien de tout ce qui est public, l'insécurité et l'agressivité, les corridas...
Mauvais élève ! : Jolie ville avec beaux bâtiments. Ce que j'aime à Nîmes : Les monuments historiques et le jardin de la fontaine. Ce que je n'aime pas à Nîmes : La circulation sans civisme, le sens des rues illogiques qui font faire de grands tours pour aller d'une rue a l'autre, le manque de sourires à Nîmes, les restaurants sans service gracieux, la saleté dans les rues, le manque de placettes arborées, pas de jardins verts, nombre très insuffisant de taxis, ou absent, manque de lignes de bus.
Mouais : Une ville avec un gros potentiel. Pas très propre mais comparez-y la propreté à Arles ou Avignon par exemple... Ce que j'aime à Nîmes : Les espaces verts (jardin de la fontaine et bois des espèces), les magasins, la coupole, les gens sympathiques, la proximité de la nature, les collines environnantes (qui ne la protège cependant pas du mistral), la proximité de la nature. Ce que je n'aime pas à Nîmes : L'insécurité, le manque d'emploi (moins qu'à Alès quand même) les embouteillages. Le climat : les étés sont très chauds et les hivers, contrairement à ce que l'on dit, peuvent être très froids, surtout quand le mistral souffle à 90 km/h à -5 degrés !
Sur la bonne voie : Nîmes depuis quelques années retrouve du dynamisme. Et cela devrait se confirmer : en effet d'ici 5 ans la ville aura une ligne de transport en commun en site propre axe Nord-Sud (tcsp), une avenue Jean Jaurès complètement rénovée, une immense place reliant les arènes à la gare (projet aef en plein centre ville) et un quartier universitaire en ville tout neuf. L'ensemble de ces projets devraient redynamiser le centre ville, même si certains problèmes subsistent : le stationnement en centre ville est très problématique et très cher et l'ensemble des projets lancés par la mairie prennent systématiquement du retard pour multitudes de raisons (fouilles archéologiques comprises) même si les projets vont dans le bon sens. A noter que la ville est très endetté ce qui réduit les marges de man?uvre et que le taux de chômage persiste à des valeurs très élevées. Ce que j'aime à Nîmes : Avant tout la Féria et les arènes de Nîmes avec ses concerts l'été... Magique. Le climat chaud et la mer et les Cévennes proche. Le centre historique, la maison carré, les jardins de la fontaine, la garrigue. L'identité Nîmoise est forte et la majorité des Nîmois sont fiers d'être Nîmois, de plus la mentalité commence à évoluer la ville veut aller de l'avant. La périphérie sud de la ville est particulièrement dynamique notamment via l'offre commerciale qui devient de plus en plus importante. L'offre en santé est importante avec de nombreuses cliniques et un chu indépendant de Montpellier. Le rapprochement entre les agglomérations de Nîmes, Alès et Montpellier est encourageant pour l'avenir. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Il manque des étudiants, des chercheurs, des secteurs économiques de haute technologie... Il y a bien quelques entreprises en biotechnologies mais il faut encore dynamiser le tissu économique et l'emploi en général (taux de chômage très élevé à Nîmes). De plus la ville n'est pas assez animé le soir, il manque des boîtes de nuit des bars musicaux et des lieux pour sortir, même si la situation c'est pas mal améliorée grâce notamment au cinéma Kinépolis. Les transports en commun à Nîmes ne sont pas assez développés, le soir il n'y a plus rien ! En fait l'ensemble est lié, si l'université Nîmoise récemment indépendante arrive à se développer on peut espérer du mieux. C'est ce que je souhaite en tout cas.
Gens froids : Impossible de circuler dans la ville, de plus les gens ne respectent pas du tout le code de la route et font à leur tête, il y fait trop chaud en été. Ce que j'aime à Nîmes : Les jardins de la fontaine.
Bof Bof ! : Ville assez calme et tranquille surtout les jardins de la fontaine. Ce que j'aime à Nîmes : Sa féria, ces bars (qui ferme un peu trop tôt), son architecture et son soleil. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Le manque de culture, de salle de concert, d'animation et les travaux qui ne donne jamais l'impression d'être fini. Sa zup qui est la première image de Nîmes en arrivant de l'autoroute. Ces habitants trop frimeurs. La circulation en dehors et dans le centre ville (ronds points à feu, et les feux tous les 200 m sur le périph).
Nimes, belle et fragile : Nîmes est une ville avec un patrimoine culturel que peu de ville en France possède. Si vous venez avec un appareil photo, vous aurez de quoi remplir votre pellicule. Ce que j'aime à Nîmes : Le climat, la féria, l'esprit sportif, le club de foot, les nombreux vestiges romains, la plage à 50 km, les Cévennes à 60 km, station de ski 200 km, l'Espagne proche, l'Italie pas trop loin. Ce que je n'aime pas à Nîmes : La ville qui souffre d'un chômage conséquent, et entraîne de plus en plus de délinquance, d'insécurité, et d'incivisme.
Mlle : Je vis à Nîmes depuis 1976 et je l'ai vue évoluer ! C'est une belle ville mais qui manque d'innovation, par exemple au niveau musical : rien de concret, rien de fait pour les musiciens, pas de salles, trop peu de concerts etc... A améliorer ! On peut également dire que Nîmes n'est pas loin de tout (mer, Espagne...), nous avons la rivière qui est magnifique aussi à visiter (Pont du Gard), ville baignée par le soleil, bonne température, on a pas à se plaindre quand même ! Seul points négatifs : l'emploi et et le logement ! La aussi, pour nos municipaux : accélérez le mouvement ! Ce que j'aime à Nîmes : Son soleil, la féria, les marchés ouverts comme fermés (La Halle et le Jean-Jaurès), ses monuments en parfaits états de conservation, sa proximité de tout autre lieu aussi sympa à visiter comme Uzès, la mer bien sur et tout ce qui a trait à Nîmes (musées, vieilles rues comme on en fait plus). Ce que je n'aime pas à Nîmes : La zup qui dénature le paysage, les jeunes qui font les beaux dans des voitures haut de gamme (comment font-ils ?) et qui n'ont pas le sous pour sortir, le prix excessif des logements (souvent vraiment mal entretenus), l'impossibilité de circuler en voiture et la galère pour trouver une place pour se garer et pour finir, le manque total de travail pour les jeunes comme et surtout pour les moins jeunes !
Deux Nîmes en une... : Une bien jolie ville, riche d'Histoire, de monuments, une architecture qui meurt au profit de la périphérie "tous commerces, ville active" à l'américaine... Ce que j'aime à Nîmes : Une superbe ville : la Tour Magne, les jardins de la fontaine, le canal de la fontaine, le Centre Ville et ses ruelles médiévales, les Arènes, les grandes maisons avec leurs cours intérieures... Entre Méditerranée et Cévennes... Ce que je n'aime pas à Nîmes : Une police municipale désagréable... L'absence de culture à part celle des corridas (et il y a que 2 férias dans l'année, alors ça fait léger...), l'incivilité omniprésente, la circulation infernale qui asphyxie le centre ville et une urbanisation mal faite qui favorise la périphérie avec les méga centres commerciaux et ses résidences sécurisées et la "ghettoisation" des zup avec leurs immeubles style Bronx...
Nouvel arrivant : Je viens d'arriver de Paris, en 3 mois, je ne peux pas encore juger, mais apporter certaines impressions. Ce que j'aime à Nîmes : Le jardin de la fontaine, le climat , les boutiques ! Les ballades en vélo, la proximité de la montagne et de la mer. Les vieilles rues de Nîmes en pavé. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Les racistes, l'insécurité, le bordel pour se garer , Nîmes olympique ! Manque d'emploi.
Ville de caractère : Nîmes est une ville qui se mérite, elle ne livre pas ses secrets comme ça. En arrivant de mon Toulouse natal, j'ai découvert aussi le sud-est... Ce que j'aime à Nîmes : Ses ferias, ses corridas, le marché des halles, le carré d'art, le théâtre, le sémaphore, le centre ville en général. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Le marché de l'emploi précaire, ses zup délabrées.
Nîmes : Une ville agréable qui sait se développer harmonieusement. C'est vrai qu'il manque des équipements culturels mais ce vide va prochaine être comblé par les projets en cours que sont la smac et la salle de spectacle/palais des congrès. Plusieurs théâtres avec de belle programmation, plusieurs musées dont un dans les cartons (celui de la romanité). Une ville qui se dynamise aussi bien culturellement qu'économiquement ou commercialement, un centre historique agréable des monuments magnifiques... Une Ville qui attire (250 000 habitant dans l'agglo) et près de 50 000 habitant de plus dans les prochaines années. De plus de nombreux parcs et jardins, des espaces verts qui permettent des balades en nature tous proche du centre. De nombreux projets qui sont en train de prendre forme pour embellir notre ville et dynamiser notre région au niveau de son rayonnement économique et culturel. Il y aurait tant à dire pour inviter à découvrir cette ville. Ce que j'aime à Nîmes : J'oubliais aussi le soleil, la plage et la montagne pas loin, une belle région à découvrir pas plus de 20 min en voiture de d'Uzès, Pont du Gard, Arles, Camargue, Littoral, et Cévennes. Ses Férias, ses restaurant sympa, ses places, ses jardins, ses petit quartiers des 7 collines, ses garrigues... Ce que je n'aime pas à Nîmes : La saleté des boulevard de l'écusson mais qui vont être réaménagés avec l'arrivée du tcsp (sorte de tram sur pneu), la circulation, la caractère des Nîmois qui dénigrent souvent leur ville (peut-être pour ne pas trop la dévoiler aux autres). On s'y sent si bien. Même si l'incivilité reste un problème à améliorer.
Nimes la douce : Ville encore provinciale même si elle veut se la jouer commerciale avec sa nouvelle zone Carré Sud sans âme. Heureusement le centre-ville, les monuments de pierre blonde, les vieilles ruelles ombragées, les hôtels particuliers rénovés, les petits resto sympas et la proximité du jardin de la Fontaine, me font oublier tout ces nouvelles zones, verrues commerciales de Nîmes la douce.. Ce que j'aime à Nîmes : Toute l'empreinte du passé et ses vestiges, cette douceur de vivre et couleur du ciel, la bonhommie des commerçants si prompts à vous raconter leur ville, les déjeuners en terrasse au soleil, la folie des férias et concerts dans ce cadre inouï des arènes, les retours au calme et à la nature dans les jardins de la fontaine ou, à deux pas, au bois des Espeisses, la mer si proche, les Cévennes pas loin... Ce que je n'aime pas à Nîmes : Les mauvais plans de circulation, le périphérique qui n'en est plus un. Les embouteillages et les parkings payants, le mistral et les moustiques (quoique il y en a moins).
Grand Potentiel mais peu d'effort : Une ville plutôt typique du sud qui s'étend d'Ouest en Est. Nîmes a de très beaux environs, au nord les routes serpentent entre gorges et falaises de calcaires. Garrigues à gogo, entre mer et montagne. Du centre-ville jusqu'en périphérie, l'évolution de la ville au fil des siècles et très marquante : des plus vieux monument romains au centre jusqu'aux vastes zones commerciales et hôtelières ultra-moderne du sud de la ville. Ce que j'aime à Nîmes : - Le c.Cial de la Coupole très sympathique, sans être le plus grand et important de la ville, c'est de loin le plus beau et le plus agréable de tout Nîmes-Métropole.- L'esplanade C. De Gaulle (Actuellement en rénovation) mais un endroit magnifique très animé d'où on peut voir le somptueux palais de justice, les arènes, ...- Ville active et Carré sud, deux quartiers modernes bien dessinés où on trouve tout ce que l'on cherche- Le chu, ultra-moderne et bénéficie d'un cadre splendide- Les Palmiers de l'avenue Pompidou - L'incroyable cimetière protestant, très beau, très authentique- Le bois des Especes - Beaucoup de grands Projets : Grandes salles de concerts, TrolleyBus, rénovation urbaine ... Ce que je n'aime pas à Nîmes : Un certain nombre de choses malheureusement, comme toutes les villes je suppose.- Les transports en commun : Bien qu'il y a de grands projets en matière de transport en commun, le réseau de bus n'est vraiment pas terrible. Les lignes sont bien tracées mais la majorité des bus sont assez vétustes. Les quartiers des collines-nord (les plus aisés) bénéficient de bus tout neufs en excellent état, alors que beaucoup d'autres quartiers moins riches sont désservis par des épaves. Les horaires sont scandaleux ! L'ensemble des transports s'arrête à 21H00 ! Pour une ville de cette taille c'est honteux !- Une autoroute payante ! Nîmes est une ville qui s'étire en réseau plutôt linéaire d'Est en Ouest, et la portion d'autoroute en l'échangeur Nîmes-Est et Nîmes-Ouest est payante ! C'est du grand n'importe quoi, à Montpellier la portion d'autoroute qui longe le sud de la ville est gratuite, et ici non, Pourquoi ?! Cela pourrait permettre de désengorger le trafic au centre-ville qui est un enfer, surtout aux heures de pointes.
Nostalgie : Nîmes était une ville superbe avec plein de petits commerces sympathiques dans les petites rues qui entouraient les halles. La ville meurt petit à petit ; plus de petits commerces, les rues sont sales et dangereuses pour le promeneur. C'est honteux pour les nîmois. Je suis nîmoise et cela me donne envie de pleurer ; ne parlons pas des transports qui sont déplorables, quelle image de marque ! Et par dessus le marché, les taxes sont hors de prix, les chaussées pleines de trous. Ce que j'aime à Nîmes : Les monuments superbes, les jardins de la fontaine jusqu'à la Tourmagne, les petites rues avec leurs hôtels particuliers magnifiques ; son histoire et les gens qui l'aiment. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Mes commentaires disent tout ce que je n'aime pas.
Une cité qui s'endort sur ses lauriers : J'ai connu Nîmes dans les années 1999/2000 et j'y suis repassé cet été sur la route des Stes Maries après quelques heures à Uzès (la prochaine fois ça sera d'ailleurs plusieurs jours à Uzès !) et, à part les travaux effectués à la gare, je n'ai pas remarqué beaucoup de changements dans la ville et j'ai même eu l'impression d'une ville endormie mis à part les bouchons sur les boulevards circulaires. Ce que j'aime à Nîmes : Une ville qui a des atouts énormes et bénéficie d'un environnement exceptionnel mais qui l'exploite très mal. J'aime flâner dans les ruelles commerçantes de la ville et m'attabler dans les restaurants bénéficiant de jolies cours (aussi comme à Arles). Ce que je n'aime pas à Nîmes : En comparaison, je suis originaire de Douai, ancienne cité flamande de 45 000 H située dans le département du Nord, qui a su valoriser son patrimoine et son environnement de façon extraordinaire depuis 20 ans. Son défaut est sans doute d'être dans le Nord, ville et région ignorée des touristes et surtout de beaucoup de sudistes !
Ville morte : Petite bourgade vraiment endormie. Ce que j'aime à Nîmes : Pas d'embouteillages monstres, c'est pratique. Proximité de l'autoroute pour fuir, vite. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Royaume du "tout auto", aucune piste cyclable, qualité de vie limité aux quartiers nord où la classe aisée réside.
Endormie : Belle ville mais qui ne bouge pas. Ce que j'aime à Nîmes : Les monuments, le soleil. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Ouvre tard, se couche de bonheur.
Génial : Si je n'avais pas déménagé au vert pour mes enfants j'y habiterais encore. Ce que j'aime à Nîmes : C'est une ville avec tous les avantages : animations (férias, jeudis de Nîmes, marché de Noël...), commerces et boutiques ; mais qui a su rester populaire et à dimensions humaines. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Les bouchons aux heures de pointe, comme dans n'importe quelle autre ville.
Au secours! : Les gens sont antipathiques, les rues sales et peu sûres. Ce que j'aime à Nîmes : La gare ! Pour en partir. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Tout.
Ce que j'aime à Nîmes : Ville agréable à vivre - accueil des commerçants - passé historique et monuments. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Racisme ambiant - saleté de la ville.
Une ville où le malaise social grandit : Même au soleil, la crise existe et ses effets se font sentir. La beauté des monuments n'y change rien. Nîmes est une ville pauvre, où l'incivilité est ravageuse. Beaucoup de pauvreté, de la misère aussi. Et autour de tout cela, une spéculation immobilière éhontée. Ce que j'aime à Nîmes : De moins en moins de choses en fait. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Le centre ville de plus en plus déplaisant, avec ses boutiques à quatre sous de fringues immettables si on a plus de 14 ans, la migration massive des commerces classiques vers les zones urbaines, les transports en commun inutilisables, la police omniprésente pour les pv et absente pour la lutte contre les incivilités (tags, vandalisme tapage nocturne et j'en passe) l'absence de mobilier urbain pour s'asseoir (les vieux et les amoureux n'ont qu'à rester chez eux) bref, à Nîmes, il y a surtout des cactus, aïe !
Mon boulet de Nîmes : Cela fera bientôt 6 ans que je suis arrivé sur Nîmes, je voulais pas forcément rester mais j'ai trouvé un travail (cas très rare) correct donc je reste attaché à mon boulet, c'est la seule chose qui me retient. J'ai rencontré plein de gens ici mais tous n'ont qu'une seule idée : partir ! Ce que j'aime à Nîmes : Le jardin de la fontaine : mon chien adore ! La garrigue à 10mn du centre ville, belle situation géographique entre la mer et les Cévennes. Ce que je n'aime pas à Nîmes : L'insécurité, la délinquance ; la nuit je déconseille d'être seul, j'ai testé et pas approuvé ! Le communautarisme : chaque ethnie se renferme sur elle même. Une ville vraiment sale (à part les quartiers très riches qui se cachent dans les hauts de Nîmes). Une ville morte, les loyers chers pas justifiés (appartement le plus souvent insalubres) le tri sélectif douteux, les gens peu accueillants (ce n'est pas une règle générale heureusement).
Triste ! ! ! : Ville ancienne, population très renfermée sur elle-même. Insécurité présente. Réseau routier à revoir. Ce que j'aime à Nîmes : Les monuments et le climat. Situation géographique idéale (entre la mer et la montagne). Ce que je n'aime pas à Nîmes : Les Nîmois qui demeurent très sectaires. L'insécurité, la pauvreté culturelle des Nimois. Ville-dortoir.
Insécurité : Je trouve le centre ville de plus en plus sympathique, on rénove des quartiers, des boulevards, cela ressemble enfin à quelque chose de cohérent. Ce que j'aime à Nîmes : Les quais de la fontaine. Les quartiers piétons. La nature à deux pas, la garrigue. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Le bétonnage des communes limitrophes. Et surtout l'ahurissante insécurité à n'importe quelle heure du jour et de la nuit. J'ai été agressé plusieurs fois pour un regard, une clope, bref pour rien. Trop de sentiment d'impunité, la police n'est pas présente !
Trop bobos : Montpellier a gagné par ko, première ville sportive et tournée vers l'avenir et la jeunesse les facs, pour moi une des meilleures villes de France en qualité de vie. Ce que j'aime à Nîmes : J'adore Ce que je n'aime pas à Nîmes : Je tairai les qualificatifs négatifs.
24 ans de trop... : De belles visites et promenades à faire, j'y ai même mes quartiers aux jardins de la fontaine qui est en quelque sorte le berceau de mon enfance (je suis natif de Marseille...). Dommage que ce soit la seule raison de s'y sentir chez soi. En 24 ans, j'ai hélas assisté à une dégradation qui n'a pas passée inaperçue : saleté, insécurité, déplacements galères, emploi... Le tout en "technicolor" et en "3d" ! Je vis quelque part en Rhône-Alpes - où ça ? Je ne vous le dirai pas ! - depuis 2004 grâce à une mutation professionnelle. Je peux dire que cela a même changé ma vie, ce n'est rien de le dire. Ce que j'aime à Nîmes : Son patrimoine et ses quelques quartiers relativement tranquilles (autour des jardins de la fontaine et les mas...). La médiathèque du carré d'art où j'aimais bien bouquiner des heures durant (personnel sympa aussi dans l'ensemble...). Dommage que la réputation de la plupart des habitants fait que Nîmes en a pris un coup pour son image. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Là, ça risque d'être très long alors je me lance... La mentalité d'une majorité de gens se caractérise par un "sans-gêne" où l'on se plaît à écraser l'autre, la frime (c'est bon, j'ai ma piscine alors je suis riche et je n'ai que des amis ou bien j'achète une bmw histoire de faire baver ma voisine et mes potes...). La notion de "faux ami" est vraiment la règle ici. Irrespect total de la vie privée et intolérance voire esprit de "clocher" sonnant. C'est même un art de vivre chez cette majorité d'individus. Vous vous êtes fait voler ou agresser ? On viendra mais sans toutefois se déplacer ! Vous avez commis une infraction au code ? Ne vous en faites pas, on ne va pas vous manquer pour l'amende ! Les transports, la question qui fâche ! La qualité du service s'est sérieusement dégradée depuis nombre d'années : retards à répétition (la circulation en est la principale cause...) réseau peu évolutif (on parle enfin d'un projet de bus en site propre, hourra !...) et certains conducteurs désagréables voire insultants où l'on se demande pourquoi il y a tant d'agressions à leur encontre. Les grèves sont devenues une institution à part entière. Ne parlons pas de la propreté de la ville qui restera encore longtemps un champ d'ordures, même en plein centre-ville. On en installe des poubelles mais on se demande bien pourquoi elles sont là... Les "tags" et le vandalisme (sur les voitures entre autres...) font à tort partie du paysage nîmois. L'emploi durable manque est semble-t-il n'être réservé qu'à un club fermé, on peut être motivé et compétent mais qu'est ce qu'on en a à faire... Si l'on a pas de "piston", on peut toujours se rabattre sur des emplois plutôt "dépannage" sans évolution possible ni salaire conséquent ce qui est une de mes raisons de ne plus vouloir revenir à Nîmes. Ville à fuir absolument et sans se retourner !
Ville deprimante ! : Une jolie ville au côté historique intéressant mais après avoir vu ça, on s'y ennuie, il n'y a pas de culture. C'est une ville ou j'étouffe par le manque d'intelligence de ses habitant ! Pas dynamique pour un sou, ville fantôme et pauvre intellectuellement mais surtout au niveau précarité, la lutte des classe se fait de plus en plus ressentir, et crée ce pot pourri. Ce que j'aime à Nîmes : Les monuments c'est tout ! Le fait d'en partir définitivement cet été ! Ce que je n'aime pas à Nîmes : Sa bêtise grandissante, un manque de passion qui fait que ça meurt à petit feu. Ville à repenser d'urgence au niveau occupation. Car ça déborde d'ennui ! Ouvrez les yeux pour y penser !
Retraite : Originaire de Nîmes, je reconnais depuis l'ère "bousquet" Nîmes a perdu sa vie sociale. Maintenant je me suis fait une raison c'est une ville pas chère et bien située géographiquement prés d'Arles, Avignon, de Montpellier qui offrent des plaisirs inconnus des austères nîmois de plus à 1,50 ? les déplacements ne sont pas couteux. Ce que j'aime à Nîmes : Les monuments romains mais c'est d'un autre temps et Nîmes ne fait rien pour mettre ce passé en valeur, la romanité il faut aller en Arles...
Belle vlle, mais sale ! : Une ville qui a su préserver son patrimoine : les arènes, la maison carrée, le jardin de fontaine). L'architecture est très belle. Nîmes est très bien située entre montagne et mer, et la nature est très proche, même en ville on en trouve : le bois des espèces. Montpellier est effectivement plus dynamique, mais cette ville a une âme de frimeur. Et puis Montpellier n'a pas une super feria comme à Nîmes ! Montpellier est encore plus sale (si c'est possible). Ce que j'aime à Nîmes : Tout est dit. Ce que je n'aime pas à Nîmes : J'habite à Nîmes depuis 21 ans et j'ai honte... Une ville sale, tellement sale... Pas de grosse fêtes à part la feria. Pas assez de fac compétentes. Et vraiment, la délinquance est omniprésente, les embouteillages encore plus. Mais surtout : arrêtez de dire que climat est agréable. En hiver et jusqu'en en mai, il est très rare que le mistral extrêmement fort et affreusement froid ne souffle pas. Les étés sont terriblement caniculaires. Et l'automne n'est pas sec.
Une nimoise par intermittence : Native de cette jolie ville, riche historiquement, architecturalement, étant obligée de venir pour des raisons familiales sporadiquement, ayant été victime à plusieurs reprise d'agressions, de vol et à chaque fois lors d'un passage à Nîmes, je pense que le grand banditisme marseillais ne lui arrive pas à sa cheville. Le manque de loisirs ou des loisirs incitants à la violence... Sans parler de la restauration des monuments immeubles en tout genre... Ce que j'aime à Nîmes : Le palais de justice le retard européen de développement et les décideurs sans trop de budget. Ce que je n'aime pas à Nîmes : La politique concernant les transports (urbanisme), la pollution et qualité de l'air et les agressions verbales des septuagénaires. Les délinquants en tout genre.
Une ville Agréable à vivre : Après lecture des différents commentaires je crois que les gens sont peut-être jaloux de cette ville, ou alors se sont des gens qui ne la connaissent pas car je ne reconnaît pas ma ville dans ces commentaires. Ce que j'aime à Nîmes : C'est une ville calme et paisible qui possède un riche passé. Des monuments historiques magnifiques, un centre ville agréable à découvrir à pied. Pour celui qui s'intéresse un peu à cette ville il y a de quoi faire tant au point de vue culturel que sportif. De plus la nature est proche y compris en plein centre (de nombreux parcs et jardins et de grand domaines naturels à 5min du centre. Un projets de transport en commun efficace (tram, bus, tram bus, train-tram...) qui devrait voir le jour dans les prochaines années. Une ville qui arrive à se développer harmonieusement en respectant son univers, sa culture, son passé, son identité. Une ville qui à des projets plein la tête (palais des congrès, smac, musée de la romanité, rénovation et aménagements urbains de grande ampleurs, némolac, zone urbaine de la porte nord, transport en commun... Pour rendre cette ville encore plus agréable qu'elle ne l'est. Elle se situe au carrefour culturel et naturel et touristique important (Uzès à 20 km, la Camargue guère plus loin, le pont du Gard aussi, les Cévennes, la mer et la montagne). Ce que je n'aime pas à Nîmes : Le développent économique à du mal à faire un bon en avant comme dans l'ensemble du Languedoc Roussillon (région la plus pauvre de France). L'incivilité de nombreux nîmois. Elle doit se bouger pour mener à bien tous ses projets qui lui tiennent à c?ur pour entrer de plein pied et rapidement dans le 21ème siècle. Le manque de finance lui fait défaut, il faut dire que sont plan de protection des inondations englouti de grosses sommes d'argents chaque année. Les "réboussiers" (une espèce en voie d'extinction nous l'espérons), qui est une espèce d'être humain qui empêche tous projet et qui ne veut pas se projeter dans l'avenir, souvent composé de gens qui n'ont rien d'autre à faire de vouloir moins de tous (moins de féria, moins de resto, moins de jeunes, moins de développement économique, moins de commerce, moins de modernité, moins de tramway, moins de voiture mais plus de parking et de voie circulation en ville, moins de concerts, mais beaucoup de truc et d'animation pour les vieux). C'est vrai que l'été foisonne d'activité en tout genre pour un hivers un peu rigoureux sur ce plan. Mais je ne crois pas que d'autre ville font mieux.
Une ville en strand-by : Nîmes est une jolie ville du sud, au centre d'un territoire riche en beaux paysages, et au croisement de grandes voies de communications. Il y a une liste interminable de facteurs qui font que cette ville a un énorme potentiel d'attrait et de développement... Malheureusement cette liste est complètement ignorée des élus ; en conséquence Nîmes ne bouge pas. Ce que j'aime à Nîmes : Le territoire environnant, les collines et les guarrigues. J'apprécie également ses nombreux espaces verts et ses jardins. Enfin même si elle est infime, Nîmes compte quand même une certaine activité étudiante au regard de sa petite université. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Romanité et corrida ! Ça peut en choquer certains, mais Nîmes est une ville qui a un énorme potentiel à tous les niveaux... Mais en dépit de çà, toute son activité se résume à ces deux domaines : mise en valeur et surexposition de ses vieilles pierres romaines (si splendides soient-elles pour les touristes, mais si monotones pour les habitants) et centralisation des activités culturels et loisirs sur la corrida et la féria. Ce sont ainsi ces deux domaines qui sont toujours mis en avant et que les élus surexposent continuellement pour attirer toujours plus de touristes et également pour satisfaire une élite minoritaire attachée à ces vieilles valeurs. L'activité nîmoise n'est ainsi pas du tout diversifiée et reste très limitée, c'est pour cela qu'on s'y ennuie vite. A Nîmes on met tout en ?uvre pour séduire touristes et amateurs de féria/beuverie... Mais à part çà rien d'autre. Nemolac, Smac, tramway,... Tous les grands projets peinent à voir le jour, et font de Nîmes une ville très en retard à beaucoup de niveaux.
Description de Nîmes : Ville de bobos, de gens qui aiment voir sans regarder, un manque d'originalité au niveau des commerces (à part kebabs et autres cochonneries)... Peu de présence policière sauf pour mettre une prune, insécurité, bouchon, absence de vie, une ville de jeux vidéos, virtuelle, banques et agences immobilières... Ce que j'aime à Nîmes : Son histoire. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Ville sale, insécurité, absence d'effectifs policiers. Des commerçants, des artisans qui quittent la région trop d'impôts, de taxes, impossible de se garer... Une ville morte...
Nîmes vu par un Nancéen : Je trouve beaucoup de commentaire assez déplaisants sur cette charmante petite ville où j'habite depuis 3 ans... Effectivement l'herbe peut sembler toujours plus verte ailleurs (Montpellier, Marseille...) mais j'ai trouvé en m'installant ici un endroit chaleureux, où il fait bon vivre même si la communauté maghrébine est très présente. Ce que j'aime à Nîmes : Histoire, monuments, tranquillité, l'ambiance "sud" et surtout son grand dynamisme économique. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Connaissant bien Vérone (ville jumelle de Nîmes) il serait souhaitable que les responsables politique s'en inspire davantage...
Une ville entre deux : Ayant habité dans beaucoup d'autres villes, dont les plus marquantes auront été Montpellier, Angoulême et Paris, je trouve que Nîmes ne possède aucune des qualités que j'attends d'une ville. Elle est petite, mais pas sûre ou jolie pour autant. En conséquence, sa qualité de services est loin d'être au niveau des grandes villes (réseau routier, transports en commun, équipements sportifs)... Ce que j'aime à Nîmes : - les arènes, le carré d'art, la maison carrée, les jardins de la fontaine.- certains restaurants sympas. Ce que je n'aime pas à Nîmes : - les férias, excuses aux musiques de mauvais goût et aux beuveries de beaufs.- la sécurité routière incroyable. J'ai été témoin d'un nombre incalculable de constats ou d'accidents depuis que j'habite ici. La mentalité des conducteurs de Nîmes est vraiment effrayante.- la sécurité.
Décevante : Je vis à Nîmes depuis 4 ans avec mon mari et mes 3 enfants (15, 12, 10 ans) après avoir vécu à Marseille, Aix et Paris. La ville est jolie et le climat agréable, mais... Ce que j'aime à Nîmes : Les vieilles pierres, le soleil, le gardon pour faire du canoë le week-end. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Insécurité. Tout est dit. Nous pensons sérieusement à partir. De 7 à 77 ans, il ne fait pas bon vivre à Nîmes. Vols, agressions, insultes. De la gare Feuchères à l'écusson (quartier des halles), mieux vaut baisser les yeux et éviter les groupes de jeunes... La ville est à eux !
Ce que j'aime à Nîmes : Les monuments romains, le jardin de la fontaine. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Avant tout, je tiens à dire que je suis née dans cette ville et que j'ai 51 ans. J'habite toujours dans cette ville et avec mon mari (qui n'est pas d'ici) nous comptons partir d'ici deux ans ! Nous voulons retrouver une vie paisible et surtout nos "racines" car vivre à Nîmes actuellement n'est plus possible dans ce sens ! Je peux donc objectivement vous dire que ma "ville", je ne la reconnais plus. Outre les bons côtés de la ville romaine avec ses monuments et jardin de la fontaine, flâner dans les rues de Nîmes n'inspire pas un sentiment de sérénité ! Depuis vingt ans, l'insécurité y est grandissante et le racisme ambiant est virulent ! Cette violence gratuite va tellement vite que c'est très effrayant ! J'imagine que c'est le lot de toutes les grandes villes mais à Nîmes il y a une particularité, c'est qu'elle devient le "ramassis" de toutes "hordes sociales, de traîne savates, etc.". Ici, ce qui est flagrant c'est que la ville se "gangrène" et que certains quartiers ou places n'engagent plus à s'y aventurer ! D'ailleurs il est courant de voir que dans la journée la fin de semaine on voit promener des touristes et des parents avec leurs enfants mais dès que la nuit arrive, on ne rencontre plus que des bandes.Bref, si vous voulez connaître l'insécurité à tous les niveaux, bienvenue à Nîmes !
Nimes gard : Nîmes est une villes encaissée avec de beaux monuments où, l'été, le climat est ensoleillé. Ce que j'aime à Nîmes : J'aime à Nîmes son architecture puis son climat ensoleillé, chaud. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Nîmes est dans une cuvette et c'est une ville assez souvent inondée, le risque d'inondations est trop fréquent. Donc c'est bien pour visiter, flâner, être de passage mais c'est tout.
Nîmes - Entre passé et... : Installé depuis 2 ans à Nîmes, je dois reconnaître que la greffe est un échec. Voici une ville souffrant cruellement de la proximité pour ce qui est de son développement économique et festif ainsi que pour la partie culturelle. Bref, à part les 3 monuments : rien à voir, rien à faire ! Ce que j'aime à Nîmes : Les 2. Le climat. Le jardin de la fontaine. La maison carré. Emplacement géographique et desserte. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Un taux de délinquance dépassant le sommet ! Une insalubrité tout simplement surréaliste. Une circulation automobile anarchique dans une cité étriquée et parsemée de chantiers simultanés. Un réseau de bus sans service de nuit. Des impôts locaux dans le top10 français ! Et il n'y a vraiment pas de quoi... Un périphérique limité à 70 km/h et ponctué d'innombrables feux et rond-points (en moyenne 3 feux par rond-point). Une traverse autoroutière payante. Les arènes sont dans un état indescriptible et certaines ruines des tours de l'enceinte romaine ont été volontairement ensevelies... Des bars qui ferment à 1h00... Et très peu de discothèques en ville. Une morosité ambiante juste rompues par les 2. Des prétentieux et fier de que la ville a pu être sans se dire qu'aujourd'hui, elle est ruine. Un accent typique et très désagréable. Des loyers démesurément élevés pour un dortoir géant ! La brandade de morue, les sandwiches à la brandade, les à la brandade, les pizzas à la brandade, la soupe à la brandade... . Et non, pour, les punks à ne sont pas tous morts il en reste ici !
Depuis toujours ... : C'est une ville bien commode, on peut y habiter, y travailler et faire ses courses sans jamais y aller...! Ce que j'aime à Nîmes : Pour moi une situation géographique polyvalente où en moins d'une heure on se retrouve au pays des champignons ou en bord de mer ou encore dans une autre grande ville. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Pour moi qui ne pratique presque pas le centre ville et peu de périphérie, je me dis que si tout le monde fait comme moi, la ville n'est pas prête d'être vivante ! À chacun son ghetto !
J'aime ma ville : C'est une ville agréable à vivre malgré toutes ces critiques, je pense que le point fort des français est la critique. J'ai lu les commentaires des villes les mieux classées et on retrouve toujours les mêmes points négatifs qui sont l'insécurité, la saleté, l'incivilité... Ce sont des problèmes d'ordre national, pas une ville n'y échappe... En ce qui concerne Nîmes et toutes ces critiques, mon métier me permet de me déplacer partout en France et il n'y a pas besoin d'aller très loin pour trouver plus sale ou plus craignos : Avignon, Montpellier, Béziers et Perpignan pour rester dans la région sont largement pires... Nous avons un retards c'est certain, un gros manque culturel et peu d'endroits dédiés aux jeunes mais il faut reconnaitre que beaucoup de transformations et de rénovations en cours vont améliorer notre ville et notre vie. Soyons patients, il y a pire que nous, croyez-moi... Ce que j'aime à Nîmes : Notre cadre de vie, notre climat, la dimension humaine de la ville, le centre ville, nos monuments, la proximités de la mer, de la montagne et des grandes villes... Et puis c'est chez moi... Ce que je n'aime pas à Nîmes : La lenteur des travaux, l'image tauromachique de la ville, on dirait qu'il n y a que ça... Les transports en commun, la communication de la ville, le peu d'intérêt pour nos clubs de sport de haut niveau, la mauvaise exploitation du tourisme...
Ville agréable : Nîmes est une ville agréable mais sans plus. La ville est assez petite à mon goût. Ce que j'aime à Nîmes : Le soleil, proximité de la mer, beauté du centre ville et les alentours agréables. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Ville un peu petite, trop sale, pas assez de centres commerciaux, pas assez de dynamisme et insécurité ambiante.
La ville de Nimes : C'est une ville qui est à l'abandon excepté pendant la période de la feria là c'est autre chose, autrement à Nîmes rien n'est fait pour qu'on n'y reste bien au contraire, les trottoirs sont cabossés, les routes n'en parlons pas. Il n'y a rien pour la jeunesse, pour les handicapés, pour les personnes âgées, les loisirs, la culture queudal. Bref Nîmes est une ville où il ne fait pas bon vivre c'est moche comparé à nos voisins, Montpellier... Ce que j'aime à Nîmes : Je sais pas peut être heu... Je réfléchis... Qui a-t-il à Nîmes de positif ? Ah oui quelques beaux monuments mais une fois fait le tour c'est terminé. Alors je sais pas c'est nul... Ici heureusement qu'on est à quelques km de Montpellier et pas très loin de la mer et des montagnes autrement il n'y a rien ici ou peut-être si la délinquance... Ce que je n'aime pas à Nîmes : Belle ville mais malheureusement elle n'est pas mise en valeur donc je n'aime pas le délaissement de cette ville et pas la ville en elle-même.
Peur sur la ville : Ville de plus en plus dangereuse, agressions et dégradations de plus en plus fréquentes et une police de plus en plus absente. Résultat : ne pas sortir trop tôt le matin ou rentrer trop tard le soir. A part ça, tout va bien. Ce que j'aime à Nîmes : Les travaux, l'ambiance, l?insécurité, la propreté.
En venant de la Lorraine : Bonjour, je viens d'une petite ville de lorraine et j'envisage de m'installer à Nîmes courant septembre 2011 et d'y chercher un emploi. Y a t-il des infos pratiques dont je devrais être au courant ? Ce que j'aime à Nîmes : L'aimerais-je ? Ce que je n'aime pas à Nîmes : Pourquoi ne l'aimerais-je pas ?
Nimois D'importation : Ville d'histoire deux fois millénaire... Et qui y est demeurée. Ce que j'aime à Nîmes : Proximité des grands centres métropolitains du sud. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Le car-jacking (plusieurs agressions par jour route d'alès sans réactions des autorités) les insultes, les corridas, les dégradations d'habitats, les zones de non-droit de plus en plus nombreuses (palerme à côté est un havre de paix) le bruit la nuit. C'est bien une ville du sud.
Reflexion sur Nimes : Très belle ville qui ne se prend pas au sérieux, ni pour le nombril du monde. Ce que j'aime à Nîmes : Ville très aérée, beaucoup d'arbres, de superbes monuments, de nombreuses façades qui ont été restaurées, ville à taille humaine. Ce que je n'aime pas à Nîmes : L'insécurité, la mentalité de certains nimois rétrogrades, qui sont contre tout, et se croient encore au 20°siècle.
Nimes, toute une histoire : La ville a gardé ses habitants, farouche défenseurs de la tauromachie et des ruines romaines. D'ailleurs depuis le temps rien n'a évolué, ils sont tellement absorbé à siphonner les comptes publics et défendre le sport du village qu'ils ont oublié de s'occuper des manants. Ce que j'aime à Nîmes : La position géographique, l'histoire, l'architecture. Voir des travaux en cours pour un faux tramway. Ça avance à l'allure nimoise. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Mmh... Les romains de souche qui vivent pour la feria, les bioux, le pastaga. C'est insupportable. La génération de gladiateurs qui volent frappent en toute impunité. Ne pas pouvoir sortir le soir. Le retard considérable au niveau culturel, services, développement durable, internet, innovation, infrastructure des voiries...
Une ville qui craint un max : Jolie ville du sud, les arènes, la maison carré, les halles, les jardin de la fontaine, la tour magne, et puis c tout, après c cambriolage a gogo, agressions, même quand t'es chez toi les gens rentre pour te voler un sac sur la table qui ont repérer en passant devant ton portail, le centre ville est a l?agonie, je ne vais pas refaire le monde, mais cette ville ne bouge pas, pas d?industrie, la consommation est très fragile,. Ce que j'aime à Nîmes : A vrais dire rien, je repart prochainement d?où je viens j'ai fait un essai, je suis venu, j'ai vue, je repart. Ce que je n'aime pas à Nîmes : L?insécurité, la circulation, les travaux qui n'avance pas, je te fait un trou, je te le bouche, et je le refait une semaine plus tard,.
Ancien legionnaire : Boff. Ce que j'aime à Nîmes : Le costieres de nimes rouge rosé. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Faite venir la famille corléone et tout rentrera dans l'ordre.
Vivement que je sorte de là ! : Je fuis enfin cette ville qui est ma ville de naissance dans 3 mois, et compte bien y remettre les pieds le moins possible ( si ça ne tenait qu'à moi se serait jamais ). Malheureusement, les préjugés sur cette ville n'en sont pas, la violence et la délinquance sont une réalité. Ce que j'aime à Nîmes : Certes, il y a une richesse culturelle indéniable : la maison carrée ( quand elle n'est pas en cours de rénovation, entourée par des échafaudages, ce qui est rare... ). Les arènes de nîmes. Les jardins de la fontaine avec la tour magne entre autre. Cela peut intéresser les touristes, mais quand on les croise depuis toujours, cela n'est plus intéressant. L'université a un bon potentiel, qui serait exploitable si elle était dans une autre ville... Ce que je n'aime pas à Nîmes : Rien. - l'ennui. Une ville où il n'y a rien à faire, un centre ville mort. En ce qui concerne les boutiques, c'est la pauvreté absolue. Quand on voit pourtant tout ce qu'il y a à avignon, montpellier, marseille et j'en passe qui ne sont pas très loin. - mentalite. Une mentalité, ou plutôt "des" mentalités particulières. Une partie minime de la population qui se la joue bobo parisien ( ou plutôt tente d'y ressembler sans succès ) arborant les 3-4 terrasses de bar potables de la ville. Une majorité de ressortissants "étrangers" sur qui il vaut mieux éviter de poser les yeux au risque de se faire importuner " parce qu'on est raciste ", qui ont depuis 3 ans envahie centre ville et fait de la gare un endroit infréquentable à toute heure de la journée. Par contre, je ne dirai pas que la ville fonctionne en "clans" comme certains ont tendance à le dire, il est facile de s'intégrer, mais encore faut il en avoir envie, car il faut savoir qu'ici on se rappelle des gens quand on en a besoin, sinon on les oublie vite, très vite. Il se crée rarement de vrais liens. - insecurite. Le point principal à mon sens. Il n'est pas possible de passer toute une journée dans la ville sans assister à plusieurs bagarres, ou actes de vandalisme. Et si vous êtes dans les parages mieux vaut ne pas s'y attarder au risque d'être pris à témoin. Pour les filles, mieux vaut éviter de s'habiller trop court, bien que cela n'empêche pas à 100% de se faire interpeller à divers coins de rue. Je n'ose pas prendre trop d'objet de valeur sur moi, parfois même sortir mon portable dans le bus ou la rue, car bien que le risque 0 n'existe nulle part, ici c'est encore + le cas. Je me sens même bien plus en sécurité dans les rues de marseille où on ne m'a jamais importuné quelque soit ma tenue. - ligne de bus pitoyables. Les bus ne sont jamais à l'heure, où bien souvent ne passent pas du tout sans prévenir. De nombreuses lignes sont souvent interrompues à cause d'"incivisme envers un chauffeur" comme tango ne se gène pas de vous en informer par sms alors que êtes déjà en train d'attendre votre bus depuis 15 minutes. A cela s'ajoutent les travaux interminables pour le faux tramway ( dont beaucoup d'habitants essayent encore de comprendre l'utilité sachant que la superficie de la ville ne le justifie vraiment pas ) en plus des travaux qui ont lieu en tous coins de la ville, qui ont dévasté la ville. - la feria. Ce qui était avant le moment le plus attendu de l'année pour moi et tombé dans l'indifférence avec l'insécurité qui explose. Je tiens à ma vie. Sans oublier le chômage et l'endettement particulièrement élevés, caractérisés par la région...
Jamais contents, les nimois... : C'est une ville qui mérite certainement des commentaires plus positifs ! Ce que j'aime à Nîmes : Les monuments, une ville à taille humaine, un centre ville petit mais agréable, les commerçants vraiment sympas. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Les nimois qui râlent tout le temps et ne sont jamais contents. Ont-ils habité ailleurs ? Souvent, non. Oui, c'est une ville bruyante, mais comme beaucoup de villes du sud. Et parlons de l'insécurité. Certes, pas mal de cambriolages, mais je n'ai jamais ressenti ce fameux sentiment d'insécurité tel qu'il est décrit précédemment. Allez voire ailleurs, et vous comprendrez ce qu'est vraiment l'insécurité !... C'est loin d'être le bronx, croyiez moi ! On m'avait dit :" tu verras, après 17h, il ne faut plus sortir à cause des bandes qui zonent en ville..." ? J'en ai toujours pas vu, ou peut-être que je n'y prête tellement pas attention que je n'en vois pas ? On dit que la ville est sale ? J'habite en centre ville et peux vous dire que les rues sont nettoyées tous les jours sans exception... Bref, arrêtons de râler et apprenons à aimer la ville ou nous habitons, sinon, et bien, on s'en va !...
-
Créve Coeur : Nè dans cette ville il y a bientôt 57 ans c'est avec douleur que je la vois depuis quelques années s'enfoncer lentement mais surement. Insécurité galopante et grandissante, absence et même regression de développement économique. L'emploi n'y a jamais été trés facile mais il faisait bon y vivre. Aujourd'hui ce n'est vraiment plus le cas. Aucun de mes 3 enfants malgré leur qualification 'na pu y trouver du travail. Ils sont donc comme nombre de leurs amis partis. Je me prépare à les suivre non sans regrets. Ce que j'aime à Nîmes : Il y reste un fond de mentalitè de "gros village" qui a su en faire son charme et elle fut "belle". Ce que je n'aime pas à Nîmes : Ce qui en a été fait ces derniéres années par des élus qui ne savent pas regarder plus loin que le bout de leur nez tentant de jouer sur un développement économique qui serait "décrété" mais que leurs technocrates sont incapables d'assumer.
Ballade touristique bucolique à Nîmes : Je viens d'aménager à nîmes depuis un an et vous délivre sans langue de bois mes sensations sur cette ville. Je vous propose un petit circuit touristique de visite qui vous donnera les impressions les plus vraies sur la cité. Je vous conseille de commencer votre ballade par la rue de la république, de silloner le boulevard gambetta, de traverser la rue de l'aspic en plein samedi après midi et de terminer par la rue nationale (rue agau) le bouquet final ! Cet itinéraire donnera aux novices les impressions réelles de ce qu'est cette ville qui décrépite au fil des mois ! Au programme de cet itinéraire, on hésite entre les taxis phones, les snacks "exotiques"..., les autres devantures d'épiceries et magasins de bric à brac qui sont un "écran de fumée" à... On ne sait quel trafic ? Restent sur le trottoir de nombreux commerces fermés ; par nécessité ou par obligation ? Même les restaurateurs semblent quitter ces "zones" devenues sensibles ! Je vais donc suivre le mouvement comme beaucoup et abandonner la ville à ceux qui continuent à garder leurs oeillères et faire semblant de ne rien voir et comprendre. Je leur souhaite bonne chance pour l'avenir. Ce que j'aime à Nîmes : La proximité de la gare pour s'en aller vite ! Ce que je n'aime pas à Nîmes : Les nouveaux gladiateurs qui investissent sournoisement localement l'économie de la ville et la "nouvelle mode vestimentaire" des femmes ! Effrayant.
Ce que j'aime à Nîmes : Les jardins de la fontaine et autres patrimoines historiques. La localisation géographique. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Tout. Le fait qu'on ne puisse se garer nulle part à moins de payer 3? l'heure de stationnement, qu'on ne puisse pas non plus circuler à cause des travaux, que le centre ville soit mort, pour ces memes raisons ! Les centre commerciaux sont tous au même endroit : sud/sud est de la ville, alors qu'au nord/nord-est, il n'y a rien, obligé de traverser le périf (comptez environ 30minutes pour le faire) pour aller faire des courses, au cinéma, etc... L'agressivité des gens, le fait qu'étant une femme, on ne puisse pas traverser la ville le soir après 21heures (parce qu'on a cherché les places gratuites et qu'il faut marcher) sans se faire siffler... La feria, et cette beuverie municipale, qui met la ville sans dessus dessous. Ok pour des festivités... Mais toujours les mêmes, c'est lassant. Les bus, rarement à l'heure... La mentalité des gens : aigris, qui partent en critique dès qu'on ne leur ressemble pas. Les projets, dans le fond intéressants (tram, ou autres organisations : jeudis de nimes, marché de noel) mais qui d'année en année disparaissent ou ne sont jamais aboutis... Dommage !
La ville avec un accent! : Très belle ville, une riche culture, une région magnifique, douceur de vivre. Une urbanisation intelligente qui préserve un site unique au monde. L'urbaisation de montpellier est chaotique, celle de nîmes est reflechi, il est temps de vivre la ville differement. Elle est sur la bonne voie. Ce que j'aime à Nîmes : Sa romanité, sa tranquillité, sa taille, son potentiel.Avez vous visiter le merveilleux musée du pont du gard ?Avez vous visité les arrieres cours ?Avez vous appris à aimer cette ville ? Il faut donner avant de recevoir. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Ceux qui critiquent passivement, ceux qui ne s'impliquent pas. Ces gens font du tord à la ville, elle n'en a pas besoin. Sur la sécurité, aidez vous, ne fuyez pas.
Un potentiel mal exploité : J'y est vécu 2 ans et c'est avec beaucoup de regret que j'ai quitter nîmes pour montpellier (et je ne m'y plais pas) pour le travail. Gros potentiel pour cette ville qui est très agréable à vivre à mon sens, certes il y a des problèmes (délinquance) mais qui se trouvent dans toutes les villes de plus de 30 000 habitants. Sincèrement je n'ai jamais eu aucun problème d'agression (pourtant je sors le soir et prend le bus) et m'y suis toujours senti en sécurité. Dès que j'arrive à nîmes je me sens bien, en paix avec moi même. Ce que j'aime à Nîmes : Les monument bien sur (c'est un régal de côtoyer au quotidien des monuments si ancien ) le marché sur le bvd jean jaurès, la taille de la ville, les transports et les services, les concerts l'été dans les arènes. J'y est trouvée tous les avantages d'une grande ville sans les inconvénients. L'âme de la ville. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Le gaspillage fait par la municipalité notamment avec le fiasco du trambus qui aurait mieux fait d?investir cette argent ds la rénovation du tour de ville et l'emploi, les bus sont largement suffisant vu la taille de nîmes, preuve que certains souffre d'un complexe d?infériorité vis à vis de montpellier. Le marché de l'emploi qui est très mal en point et qui oblige hélas à devoir quitter nîmes.
Hate de partir et de retourner à Montpellier! : Je ne trouve rien d'attractif à faire dans cette ville. Même au centre ville et ça c'est très pesant en tant que jeune étudiante. Je ne nie en aucun cas la richesse culturelle que posséde nîmes, mais elle doit vraiment proposer des loisirs pour les jeunes étudiants. Les habitants devraient aussi ouvrir un peu leurs esprits... Ce que j'aime à Nîmes : Le patrimoine culturel. Les arènes, la maison carrée, le carrée d'art, le jardin de la fontaine. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Le non dynamisme de cette ville ! Les problèmes d'insécurité qui y régnent, c'est vraiment pire que montpellier, c'est grave ! Mais surtout ces travaux qui commencent et qui s'arrêtent, pour finalement reprendre... (quelle idée ?. Le fait que le transport soit mal développé ou mal étudié, voire inexistant pour certains quartiers. Cet aspect un peu "village" pas très ouvert d'esprit et lent...
Un lecteur : Ville agréable où il fait bon vivre. Tous les avantages d'une grande, la douceur de vivre en plus. Ce que j'aime à Nîmes : Son patrimoine exceptionnel, son écusson riche et vivant, voilà une ville qui commence à revivre. Elle développe ses transports, se rénove, se modernise, même si le travail à accomplir est encore long. Une quantité d'espace vert et de parc en ville et hors de la ville exceptionnel (mas d'escatte, clos gaillard, bois des espesses et bien sur les magnifiques jardins de la fontaine). Proche de la mer, de la camargue et des cévennes, elle à un riche passé culturel, qui n'est pourtant pas toujours mis en valeur. Si ses détracteurs trouve qu'on y fait rien, moi je dit que c'est faux, je ne mis suis jamais ennuyée, si l'on prend la peine de la découvrir. Nîmes n'est pas une ville qui s'offre facilement, mais quand on la connaît bien, ça vaut le coût de la connaître et d'y vivre. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Encore peu d'attrait économique même si son développement s'accroit. Son insécurité (ou sentiment d'insécurité) propre malheureusement à toutes les grandes agglomération. Les travaux actuels (mais c'est un mal pour un bien, on ne peut malheureusement pas embellir la ville et la rendre plus agréable sans aucune gêne) il faut parfois savoir souffrir pour être belle !. Les comités de quartiers et association de riverains rempli de vieux grincheux appelé ici "reboussier" qui ne veulent surtout pas que la ville se développe et devienne un village de campagne mort et sans intérêt.
Nimes, une ville à éviter. : Ayant vécu plus de 8 ans dans cette ville, je suis heureux de l'avoir quittée, tout comme ce département et cette région, que l'on dit si attractive alors qu'en faite on s'ennuie à mourir ! Nimes manque de dynamisme, ville très sale, gens pas très aimables ( mentalité du sud en générale ) je suis originaire de bordeaux, j'ai vécu à lille et maintenant sur nantes, nimes est de loin la ville que je déteste le plus... Ce que j'aime à Nîmes : Les concerts aux arenes durant l'été, sa proximité avec la mer, mes années lycées ( montaury dont je garde de très bons souvenirs)les jardins de la fontaine ! Quelle tristesse pour le reste. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Le temps= inondation, chaleur étouffante en été et pourtant j'adore le soleil, les nimois très chauvins, très fiers de leur ' culture' en carton, si on vient d'une autres régions, on est mal vu ! On s'ennuie vite, a part la coupole (et encore) le centre ville est nul, carré sud qui veut nous faire croire que nimes devient une grande ville est ridicule, la saleté dans les rues, les mendiants de plus en plus présents, l'etat de la ville apres la féria qui met plus d'un mois à s'en remettre ! La délinquance, qui touchait seulement les quartiers, maintenant est présente en centre ville ! Bref plus jamais j'y retournerai.
Intolerable : A nîmes la circulation est devenue infernale, à tel point que je ne mets plus les pieds en ville croyez moi je ne suis pas la seule. Si je dois le faire c?est dans les heures creuses pour éviter les embouteillages. Je reste toutefois compréhensive lorsque ces derniers sont occasionnés par les travaux qui traînent un peu trop à mon goût, mais comme on dit c?est pour la bonne cause. Par contre je suis très en colère lorsque je constate que ces bouchons sont engendrés par l?incompétence des têtes pensantes au service circulation de la mairie. Il y a plusieurs points noirs que l?on pourrait résoudre facilement. Le premier c?est celui de la route de sauve, au niveau du feu rouge des trois piliers. En élargissant le trottoirs où très peu de personnes les empruntent, ils ont réduit les deux files de voitures, l?une va tout droit l?autre tourne à gauche, est c?est là que le problème se trouve, c?est que beaucoup de voitures se mettent sur la première pour tourner à gauche et bloquent complètement la file qui va droit. Il suffirait d?alterner les feux afin d?écouler la file qui monte et qui tourne et ensuite faire passer la file qui descend au centre ville. Tous les soirs c?est le vrai « bordel » excuser cette expression et c?est encore pire à la sortie des messes. Il y a aussi un autre gros problème beaucoup de voitures descendant de la route de sauve qui vont vers l?ancienne route d?alès, empruntent la petite route derrière l?église afin d?éviter les feux rouges de la rue de sauve et de l?avenue pompidou. Comme ils ont la priorité à droite ils bloquent complètement les voitures qui descendent de la route d?alès devant le cimetière protestant et de nombreux bouchons sont occasionnés aux heures de pointe, en plus c?est super dangereux car ils sortent comme des fous en refusant aussi la priorité à ceux qui remontent cette même route. Paraît il que le comité de quartier s?oppose qu?un stop soit placer, mais il suffirait d?en mettre un seulement à ceux qui tournent à gauche, les riverains qui descendent vers le centre n?en aurait pas, mais eux ne coupent pas la route. Idem au feux rouge au niveau du quartier d?espagne, lorsque les voitures qui remontent la route d?alès tournent pour rentrer au quartier d?espagne toute la file est bloquée alors que des feux alternés résoudraient ce problème. Ce que j'aime à Nîmes : Ses jardins. Ce que je n'aime pas à Nîmes : La circulation.
Nimes c'est bien : Nimes c'est bien. Ce que j'aime à Nîmes : Les costiere, les monuments. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Rien.
Amoureux de la ville de nimes : J habite la region parisienne je suis chauffeur poids lourd marier 3 enfants je vais a nimes pour les vacances je trouve cette ville agreable a vivre et me sent bien j aimerai y demenager mais quand je vois les commentaires je pense pas qu il y est pire que paris ile de france au niveau bouchon salete agression etc. Ce que j'aime à Nîmes : Ce que j aime a nimes la ville ainsi que sa zone commerciale mais pour nous ses l accessibilite en toutes saisons les lac la mer et l hiver les station de ski j ai l impression d etre en vacance toutes l annees. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Les gens medisants qui critique mais qu en tu viens d une region ou on vie vraiment l un sur l autre et je pense qu il ya des bonnes et mauvaise personnes mais comme je dis je ne vie pas pour les autres repondez moi merci.
Nîmes une super ville : Ville qui à une âme contrairement à montpellier, odeur, ambiance, etc... Le centre ville et ses monuments une merveille. En ce qui concerne la delinquance ce n'est pas pire que les autres grande villes de france. D'ailleurs ayant habité montpellier, je peu vous dire que cette ville est beaucoup plus dangereuse (record d'agression, cambriolage etc...) impossible de sortir le soir sur la place de la comedie sans se faire agressé 1 fois sur 2. Ce que j'aime à Nîmes : Tout, cette ville est magnifique. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Les gens qui râlent sur cette ville, qu'ils aillent ailleurs, et ils verront qu'il ya bien pire... Ils ne ce rendent pas compte de la chance qu'ils ont.
Visite de Nîmes : Déception. Ce que j'aime à Nîmes : Rien de particulier. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Tout ce qui a gâché ma visite : la saleté des rues, les poubelles qui jonchent la ville un samedi soir le bruit des machines qui "nettoient "les rues le" dimanche matin " alors qu'on est venu 2 jours pour se reposer le manque de mise en valeur de la ville. Pas de fleurs, des mégots de cigarette partout. Du goudron dans les arènes.
Nîmes après y avoir vécu 18 ans : Nîmes a une grande histoire et de nombreux monuments (arènes, maison carrée, carré d'art, jardin de la fontaine). Mais le gros point noir de nîmes c'est l'activité. Où sont les emplois ? Résultat : chômage et délinquance envahissante. Je suis la quatrième génération de nîmois de ma famille et aucun de nous n'a jamais pensé rester vivre à nîmes à l'avenir, c'est dire ! Pour résumer :- pour sortir il n'y a pratiquement rien à nîmes : une seule boite sur nîmes minuscule et les jeunes font toujours un même trajet pathétique entre le bar "fox taverne" et la boite "la comédie". On peut bien sûr aller au jardin de la fontaine et... Aller au jardin de la fontaine, il n'y a pratiquement rien d'autre. Si on veut aller à la plage il faut 45 minutes en voiture ou prend un train qui craint.- au sujet de la violence : nîmes craint, c'est statistique. Le problème c'est que, comparée à d'autres villes, nîmes craint partout et à toute heure. (j'ai vécu à annecy qui n'est pas du tout pareil ! Les filles ne peuvent pas toujours se balader dans la tenue qu'elles veulent sans se faire agresser verbalement. Cependant il y a aussi une diabolisation de la ville et les gens deviennent parano. Mais cependant, tout le monde connaît quelqu'un qui a eu des problèmes (racket, menace au couteau, jets de pierre ou de bouteille) et c'est un des principaux sujet de discussion. Il n'y a pas de fumée sans feu.- en ce qui concerne la météo : en automne il faut être préparé au vent et aux inondations. L'hiver est froid à cause du vent (quand il n'y en a pas il fait chaud, j'ai déjà bronzé début février). Le printemps est très bien et l'été beaucoup trop chaud. Le 35°c à l'ombre est régulier. À cette température on transpire sans même bouger et quand on finit de se doucher on ne sait pas s'il l'on est encore mouillé de la douche ou si l'on commence déjà à transpirer.- l'éducation : le pire lycée de france est à nîmes (il y a même un mirador dans la cour) mais il y a aussi de très bon établissement même si la tendance générale est à la dégradation.- les études : des classes préparatoires moyennes et la plus petite université de france. Autant dire que nîmes n'est pas une ville étudiante. Même une ville comme annecy qui a 3 fois moins d'habitants bouge plus.- la féria : moment sympathique jusqu'à grand maximum 4h du matin où ça commence à être trop dangereux. Mais les amateurs de rosé/pastis et corrida seront ravis. C'est vraiment une grande fête et les nîmois se rencontrent tous là-bas.- les commerces : très nombreux dans le sud de la ville et complets. En centre ville ils dépérissent à cause de travaux qui durent trop longtemps et d'une politique de la ville qui ne fait pas forcément de projets avec les petits commerçants. Mais le centre ville, devenu piéton, est plutôt agréable.- les quartiers : le nord et nord-ouest de nîmes sont les quartiers riches (grandes villas avec piscine et mur en pierre sèches). Certaines partie du centre ville sont à éviter (boulevard gambetta au nord, nord-est de "l'écusson") et les cités hlm qu'on appelle zup. Habiter entre le centre-ville et le périphérique sud est une assez bonne solution (entre le centre-ville et les commerces du sud)nîmes aujourd'hui est en grand travaux et s'améliore réellement. Et ce, même si, sud oblige, des magouilles sont faîtes par la mairie (travaux sans autorisations...). Nîmes va peut-être enfin devenir la ville touristique qu'elle devrait être. Cependant il me semble que nîmes est très chère au niveau des impôts. (à cause des travaux). Ce que j'aime à Nîmes : - le soleil quotidien (sauf en automne avec les inondations, nîmes ne fait pas dans la demi-mesure)- la féria (avant 3~4h du matin)- quelques établissement scolaire de qualités (plus en centre ville et vers le nord, nord-ouest de nîmes)- la mer qui n'est pas loin (mais des villes comme montpellier sont beaucoup plus proches donc à relativiser)- les grands centres commerciaux du sud de la ville- le festival dans les arènes de nîmes avec toujours de très grande tête d'affiche.- le jardin de la fontaine qui est magnifique. Ce que je n'aime pas à Nîmes : - la délinquance massive.- sa vie nocturne inexistante (peut-être est-ce lié ?- pas ou peu d'étudiants.- le manque de dynamisme pour l'emploi.
Insécurités : Beaux monuments, architectures, balades jardins et espaces vert bien agréable, centre ville triste et force de l'ordre à ras des pâquerettes je vous conseille aller vers un tour vers le mas de mingue aller constater la délinquance... La conduite des jeunes... Ou est la police ! On se fait voler et agressé de flingue cool. La police vous écoute mais qui doit porter la culotte ! Ce que j'aime à Nîmes : Monuments jardins villes à proximité de la mer et paysages autour agréable. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Centre ville triste, délinquance, le nombre impressionnant de mendiants, étrangers, école pont de la justice.
Ma visite à Nîmes : Nous sommes allé à nîmes le 29 juillet 2012 pour visiter cette ville. Nous sommes arrivé de montpellier. Dès notre arrivé nous nous sommes rendu compte que nous avions changé de décor voir de pays. On dirai le caire. Tout est délabré les immeubles, rues... C'est vraiment hallucinant de voir une ville avec un tel patrimoine historique dans un tel état. Pas de fleurs, impression de saleté, façade de magasin triste... Aucun attrait... Mais que fait la commune ? Où part l'argent qu'il touche... Mr le maire que faites vous ? C'est hallicinant. Les terrasses sont déserte... Incroyable en été au mois d'aout...Du coup on ne sait pas arrêter et nous sommes retourné sur montpellier. Ce que j'aime à Nîmes : Rien. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Tout.
J'aime : Je suis né à nîmes en 73. Mes grand-parents maternelles ont toujours vécu à nîmes. Je n'ai pas vécu longtemps dans cette ville, mais du fait de ma famille, je suis souvent venu à nîmes et j'y ai habité durant un an (2002/2003). Aujourd'hui pour raison pro, je suis sur paris (xxème arr. Durant 8 ans) et le kremlin bicêtre depuis 1 an (touche paris, au sud). Franchement lorsque je lis ce que les personnes pensent sur nîmes... Je suis atterré ! La ville a-t'elle autant changée en 10 ans ? Pour ma part je n'y crois pas, car j'y suis retourné depuis, durant certains étés. Lorsque je dis que je suis atterré c'est sur le sentiment d'insécurité et délinquance. Je crois que toute les villes d'une certaine importance ont un taux de délinquance plus ou moins important. Mais je pense que certaines personnes ont le "trouillomètre" très élevées ! Et je leur conseille de ne pas venir sur paris ! Parcequ'à les lire, je ne vois pas comment ils pourraient prendre le métro ? Je ne parle même pas du rer en direction de grande banlieu !. Certe pissevin, valdegour, chemin bas d'avigon, sont des quartiers dit "qui craignent", mais nîmes dans son ensemble n'est pas une ville qui "craint"! Que diriez-vous si vous aviez dû arpenter certains quartiers de paris dans le 19ème, ou la goutte d'or dans le 18ème ou la courneuve-les 4000 ! Pour vous ça serait le bronx puissance 10 ! Vous dites que nîmes est sale ? Mais venez voir ces quartiers que j'ai cité ! Lorsque je lis, que certain passé 21h rentrent chez eux ! On crois rêver. Comment ferait-il à paris ? Dans le métro ? Avec les clodos, les mendians, les tziganes/roumains, les bandes dite de banlieu ! Je crois que vous ne vivriez tout simplement pas sur paris ! A ceux et celles qui lisent tous ces commentaires sur nîmes négatifs, allez juger par vous-même. Nîmes est une belle ville ! Oui ! Une belle ville ! Qui peut critiquer le vieux nîmes ? Tout a été refait dans les années 2000 (je parle du centre !. Nîmes a énormément changé durant ces années là ! Elle est bien plus active que ce qu'elle a pu être dans les années 70/80 ! Alors, certe aujourd'hui il y a ces travaux de tram, puis tr'am/bus. Certe c'est dommageable. Mais avez-vous mis les pieds dans montpellier (pour ceux qui comparent) lorsqu'il y avais les travaux des différentes lignes de tram ? C'était aussi un grand b... Del ! Nb : j'ai vécu à montpellier durant 8 ans, et durant la première tranche du t1). Toutes les villes qui ont votées des travaux de tramway, ont connu des périodes de grand b... Del ! Nantes, strasbourg,...) mais une fois fini, alors là, tout le monde se réjouï ! Et la ville active, certe elle est au sud, comme à montpellier. Cette ville active de nîme a le mérite d'exister. Il n'y avait rien il y a 20 ans en arrière (ou un peu plus). Pour finir, surtout sur la délinquance, des chiffres trouvable sur ce même site : nîmes : 1, 9/5 en matière de sécurité, montpellier 1, 6 paris xxème arr (où j'ai habité) 2, 5, le kremlin bicètre (où j'habite actuellement) 0, 9/5 ! Oui vous lisez bien ! Et je peux vous dire que je ne me sens absoluement pas en insécurité ! Alors je dis au futur(e)s nîmois, venez en paix. Non vous ne vous ferez pas couper la gorge en plein jour, ni après 17h ou 21h. Parcontre vous serez dans une ville qui offre tout, avec un parc locatif très abordable (comparé à paris, c'est bizance nîmes avec le même revenu) un prix au m² qui est lui aussi attractif. Géographiquement la ville est très bien située. Je pense que c'est une ville où il existe de belles opportunitées d'achats, qui n'existeront plus dans qq petites années. Ce que j'aime à Nîmes : La ville romaine : le vieu nîmes est tout refait, la pierre y est blanche. Une ville, encore, à taille humaine, la verdure et la culture. Les concerts de très grands groupes aux arènes (muse, red hot, metallica, rammstein,...) des spectacles, la féria, les nombreuses activités sportives, le prix des loyers (640 euros vous avez un quatre pièces, à paris c'est un studio d'à peine 20m² et selon les quartiers ! Le prix au m² à l'achat. Idéalement situé géographiquement : à 20 min d'uzes et pont du gard, 40min du grau du roi, de montpellier et à 2h30 de grenoble. Le taux d'ensoleillement. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Certe p-être un "esprit" nîmois... Comme il doit y avoir un esprit marseillai, ou parisien (les tjs pressés/malaimables) mais bon, l'intégration se fait aussi en allant vers les autochtones et en apprenant et découvrant leurs us-et-coutumes. On peut ne pas aimer la corrida, la course libre, par exemple, mais on peut au moins essayer de comprendre (origines, pourquoi, qui sont ces toros etc...). C'est sûr, qu'il faut aussi connaître certaines expressions et pas dénigrer les nîmois, comme si ils étaient des attardés provincials ! Ex : le mot "dévarier" que personne ne connaît à paris et qui est un mot patoi). Perso ce que je n'aime pas trop à nîmes c'est ce que j'appelle les "pichous" ou "pichasses ("pichettes" pour les filles ou "pichasses" aussi !.
Nîmes la belle : Superbe ville, elle possede tout, transport, centre commercial, monuments, un vrai plaisir de ce balader dans nîmes. Ce que j'aime à Nîmes : Les monuments romain, l'ambiance, les fontaines, le tram, et beaucoup d'autres choses.(manifico). Ce que je n'aime pas à Nîmes : Les gens qui font que raler, ils ne s'imagine pas la chance qu'ils ont de vivre dans cette ville.
Ville de vieux râleur ! : J'aime ma ville et fier de l'aimait, nous avons les plus belle arènes de france, le plus beau temple le mieux conservé du monde, l'un des plus beaux jardin de la ville le jardin de la fontaine, avec sa culture taurine camarguaise et autres. Une ville qui grandis doucement mais surement, est avec sa plus grande fèrias de pentecôte l'une des plus grande de france. Etc ! Ce que j'aime à Nîmes : Le soleil l'été, le printemps, les abrivados durant les fèrias, le nîmes olympique, la zone commerciale carré sud et cap costières la ville, les monuments romains, sa cultures, ville actives, le centre ville ! Etc... Ce que je n'aime pas à Nîmes : Les vieux reboussiers de nîmes qui ne veulent pas que la ville évolue qui veulent garder leur habitude, les quartiers chaud style zup, chemain bas, mas de mingue, pissevin etc... Les gens qui ne sont pas fier de leur ville même si on na un maire imconpétant, la corrida mais je vais pas embêter les gens qui l'aime on fait se qu'on veut, et qui et pas asser de course camarguaise dans les arènes de nîmes ! Et le délinquance comme partout !
Slalom touristique : Jepropose des visites guidées (insolites) de nîmes et en matièred'insolite c'est souvent la malpropreté de notre ville qui nousaccompagne ! Sur un parcours touristique entre les remparts médiévauxet les remparts antiques, dès qu'ils abordent les quartierspopulaires les visiteurs (venant de nîmes, avignon, marseille, montpellier) doivent slalomer entre les déchets et les crottes dechiens ! Cene sont pas vraiment les vestiges qu'ils espèrent ! Enmatière de nettoyage urbain, on ne peut pas se glorifier que lesmesures prises le soient en proportion. Pourquoi gâcher autant d'eauavec des karchers très chers qui ne font que gaspiller des tonnesd'eau pour déplacer des détritus d'un point à un autre ? Alorsqu'avec leur concours on pourrait par exemple nettoyer les statuesdes quatre saisons du jardin de la fontaine qui noircies par lapollution ont pris le deuil... Pourquoine pas mettre en valeur les monuments historiques qui le méritentcomme le «réservoir d'eau de la porte d'alès» qui depuisdes années n'est utilisé que par les toutous ? Pourquoine pas pénaliser les habitants qui sortent leurs poubelles avant lesoir, utilisent les trottoirs comme des crottoirs ou lesencombrent de machines à laver hors d'usage ? Que penser des«citoyens» qui vident la pub de leurs boîte à lettredirectement au sol comptant sur le mistral pour s'en débarrasser ? Noussommes loin du temps des romains. La civilité n'est pas nîmoise, ilfaut donc un service de nettoyage à la hauteur de ce déshonneur. Ce que j'aime à Nîmes : Les monuments, les anecdotes, les vieilles pierres... Ce que je n'aime pas à Nîmes : La mentalité nîmoise fermée, le manque d'ouverture culturelle, les impôts locaux (les plus chers de france)...
Tellement facile de critiquer ... : Je lis les avis et au delà du fait que je me dois comme tout un chacun de respecter les avis divergents, je trouve quand meme que certains abusent de façon appuyée. Je suis nais à nimes et la vie m'a poussée à quitter cette cité chère à mon coeur. Il est vrai que nimes pendant des années a connu un retard dans les infra structures, les commerces, les tranports, la place de l université, l'animation, etc... Mais en 2012 et pour y etre retourné apres 10 ans, je peux vous dire que nimes evolue et evolue plutot bien, j ai pu decouvrir ou redecouvrir des quartiers rehabilités a 2000%, des travauc en cours impressionants, un reseau de transport en commun transformé, cette ville que j ai laissée derriere moi il y a plus de 15 ans a changée s 'est meme tranformée. Ceux qui en sont encore à penser que nimes se sent inferieure à montpellier se sont eux arretés dans le temps et devraient penser à se pincer pour se reveiller pour se rendre compte combien le temp a passé ! Je pense sincerement que nimes est une ville qui avait un reel besoin de changement, une refonte totale de ses vieux quartiers qui finalement lui portait cette image de ville "morte"... J'ai connu les diferentes municipalités, de bousquet qui certes un peu demago à apporté les premiers changements notables, peut etre trop d'un coup à l epoque où les nimois ne s attendaient pas à ce genre de grands projets pourtant necessaires... Apres nimes a connu une pause avec alain clary qui s'est surtout cantoné dans un role de maire de village sans aucune volonté de devellopement... Enfin est arivée l'equipe de jpaul fournier qui elle a sue faire baisser l'endettement de la ville tout en continuant sur des grands projets qui mine de rien sont en train de transformer nimes... Alors, aux raleurs, aux medisants, je n ai qu un msage pour vous, allez vivre ailleurs puisque vous etes si mal a nimes !. Ce que j'aime à Nîmes : Le climat la ville dans son integralité le centre ville avec ses monuments la richesse culturelle le dynamisme ambiant les infrastructures modernes les projets de cette ville (université etc...). Ce que je n'aime pas à Nîmes : Les médisants.
Belle ville, belle population : C'est une belle ville pour y vivre 4/5ans mais après un raz le bol.S'installe d'autant plus quand on à besoin d'un endroit sécurisé. Ce que j'aime à Nîmes : Beaux monuments, avec les travaux l'avenue feuchere, jean jaures et.L'esplanade font plus propre et donnent plus envie de s'y promener en plus.De la maison carré qui à été rénové. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Les mendiants, la petite racaille qui vous insulte, vous crache dessus, se.Moque de vous et en plus ose vous demander des cigarettes ou de l'argent.Sous peine de vous voler votre sac à mains... La vie nocturne de la ville.Totalement inactive à part en période de feria...
Une ville ensolleillée ! : Ayant habité 25 ans à montpellier, j'ai pris le parti de vivre à nimes n'ayant pas envie de subir les prix astronomiques pour se loger à montpellier. La ville est finalement bien proche de montpellier (25 min par l'autoroute) et est suffisamment grande pour offrir les atouts d'une très grande ville. Nombreux commerces (il ne manque qu'ikéa) centre ville assez étendue et intéressant par son architecture. Par rapport à montpellier la ville semble plus calme. Question insécurité pas plus de problèmes qu'à montpellier, la ville me semble même plus calme aux heures tardives (sans doute moins de fêtards alcoolisés). Sinon la ville se situe à 25 min de la mer, c'est toujours intéressant comme critère. Pour l'instant aucun regrets d'avoir choisi nimes. Il y a beaucoup de choses à faire autour (randos dans les cévennes, la camargue à visiter, bambouseraie... Etc...) a noter pour les afficionados de voitures et motards un des plus beaux circuits de france à 10min de nimes (ledenon). Ce que j'aime à Nîmes : Ville à taille humaine, prix de l'immobilier beaucoup moins chers que dans montpellier, marseille., les vestiges romains uniques. L'évolution de la ville (beaucoup de travaux actuellement pour améliorer la ville). Le climat très ensolleillé et un bel arrière-pays. La mer pas trop loin. Marseille à 1h de route et montpellier à 25 min. Espagne à 2h. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Quelques quartiers biens moches (zup)comme dans toutes grandes villes...).
Belle cité romaine : Nîmes est vraiment une belle ville. On se sent dans une ville qui a un fort potentiel à l'avenir. Le centre ville est bien rénové et agréable, parfois on peut trouver que certains nîmois sont négligeants sur la propreté, mais cela est le cas dans toutes les villes de france. Par rapport à montpellier que je connais bien pour y avoir été étudiant, je trouve qu' à nîmes on respire, les gens sont plus sympathiques, montpellier se donne des airs de capitale, qu'elle n'est pas et qu'elle ne sera jamais. Je préférerai vivre à nîmes qu'à montpellier, mais je suis très bien à béziers qui a également de nombreux atouts, si vous voulez vivre au soleil, à 10 km de la mer et acheter ou louer dans des prix défiants toute concurence ! Ce que j'aime à Nîmes : Le jardin de la fontaine qui est magnifique, les arênes, mais surtout la maison carrée. La campagne environnante. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Peut-être le vent qui souffle un peu trop en hiver.
Fuyez : Saleté inadmissible. Verbalisez les propriétaires de chiens qui ne.Ramassent pas les crottes de leur animal. Trop de centres commerciaux qui.Ont fait fermer les boutiques du centre ville bien plus classe que tous.Ces magasins de beauf que vous vous obstinez à ouvrir, pour des gens qui.N'ont pas les moyens de se nourrir. Des trous creusés pour le tram,rebouchés 6 mois plus tard parce que "oups on avait oublié la féria", aux.Frais des habitants, voilà où vont nos impôts. Un sécurité nulle. On va en.Ville la peur au ventre. Des délinquants qui ont le monopole, on se balade.La main sur le sac, on ose à peine sortir son téléphone dans la rue. Mais.Que fait la police ? Ce que j'aime à Nîmes : Les monuments et les espaces verts. Ce que je n'aime pas à Nîmes : La délinquance trop présente, le laxisme des policiers (plutôt de la.Justice, les pauvres, ils ne peuvent rien faire) le contraste.Contemporain de l'écusson avec l'insalubrité du quartier faubourg (ainsi.Qu'autour de la rue émile jamais).
Ville a evité : Nul. Ce que j'aime à Nîmes : Le costiere rouge et rosé l autoroute pour fuir cette ville. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Trottoir wc pour canidés odeur noseabonde dans certains quartiers comme la rue v. Faita et les alentours les parcmetres chers pas de travail pas d industries pas d usines nimes detient presque la moitier des chomeurs du gard le 15 mai je déménage vers marseille tchao.
Belle ville mais pas très dynamique : Je suis nîmois de naissance, j'ai vécu à nîmes jusqu'à l'année dernière et depuis j'habite à montpellier. Nîmes est une belle ville romaine, le centre ville est très joli, j'adore les monuments romains et les espaces verts. Montpellier c'est pas pareil c'est une ville médiévale, c'est joli aussi mais ce n'est pas le même charme. Nîmes me manque un peu c'est sûr, parcontre faut pas se mentir c'est sûr que montpellier est hyper dynamique, y a tout sur place c'est même étonnant pour une ville quand même si immense alors que nîmes c'est l'opposé total ; nîmes c'est quand même un peu la torpeur et il manque plein de trucs qu'il aurait dans les autres villes de cette taille, souvent obligé d'aller à montpellier pour sortir le soir où aller en ville, nîmes c'est un peu vide pour une ville de 150000 habitants. Ce que j'aime à Nîmes : Les jardins de la fontaine, la maison carrée, les arênes, la porte d'auguste, flâner dans les rues du centre-ville, la feria, la nature sympa avec les collines et les garrigues proches de la ville, le cinéma kinépolis, les ballades en canoës dans le gardon, les villages sympas pas loin, le climat ensoleillé toute l'année, les plages magnifiques de la méditerranée à 30-40 mn. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Il manque tellement pas mal de trucs à nîmes et l'ambiance est en fait pas super vivante ni conviviale. Pour faire la fête nîmes c'est 0 à part la feria c'est vrai où on s'éclate, sinon vraiment à nimes on s'ennuie toute l'année ya rien à faire le soir, il faut toujours aller à montpellier pour pouvoir se défouler et je suis content pour çà d'y habiter maintenant. Même avignon c'est plus dynamique alors qu'il ya à peine 100000 hab. Niveau achat fringues là aussi c'est pas top, dans les 2 seuls centre commerciaux ( la coupole et géant casino ) les rues piétonnes on trouve pas grand chose, là aussi il faut toujours aller à montpellier, et même encore à avignon ! Et il manque vraiment des galleries lafayette ( encore un truc qu'il y a à montpellier et avignon ). Même la fnac de nîmes est bof, ya pas trop de chois et il manque de truc, le personnel est pas super qualifié. Le mistral qui lacère le visage, je crois que je connais rien de plus désagréable, mais çà c'est sûr c'est la faute de personne. Les embouteillages deviennent monstrueux et la délinquance est limite omniprésente même la journée en centre-ville çà craint, mais pour çà parcontre on peut pas se plaindre que ce soit différent ailleurs en france. L'université est pas bonne et est pas nombreuse du tout là encore il faut toujours étudier à montpellier, alors les autres villes françaises de la taille de nîmes ont une plus grande et performante université ! D'ailleurs ya peu d'emplois pour les jeunes, et devinez où il faut encore aller pour en trouver ?
La ville a changer pour ceux a qui sa plait pas ! : Enfin le tram bus fonctionne alors que beaucoup de personnes on mis des bâtons dans les roues de la municipalités, c'est même personnes doivent le prendre le tram bus, le jean jaures qui est magnifique et qui fait changer la ville, l'avenue feucheres aussi qui est tres belle, voila une ville qui grandie étape par étape, nîmes ne se compare pas a nos voisin de l'autre côté du vidourle montpellier qui est une ville d'étudiant alors que nîmes une ville plutôt touristique, avec ces nombreux monument romains, telle que les arènes, la maison carrée, la tour magne, et sans oublier un des plus beau jardin d?europe le jardin de la fontaine. Et au vieux râleurs si vous êtes pas content vous pouvais aller vivre ailleurs. J?espère que nîmes va encore grandir dans les année avenir ! Ce que j'aime à Nîmes : Le soleil les jolie petit nimoise, la culture de la villes, les traditions, son équipe de foot le nîmes olympique, ces centre commerciaux cap costières, carré sud, familly village tous nouveaux, sa fèria de pentecôte et des vendanges etc... Ce que je n'aime pas à Nîmes : Les vieux râleurs qui se plaigne toute la journée qui n'ont que sa a faire, qui a pas assez de présence de force de l'ordre dans les rue pour qu'on se sente en sécurité, qu' on ne change pas le tableau d'affiche au stade des costières qui est moche, les gens qui ne respect rien trop d'incivilité etc...
Ville Sympa mais avec quelques problèmes : Je suis né à nîmes et je vis dans les alentours. J'ai lu de nombreux commentaires critiquant la ville, je veux bien mais il y en a qui exagère. La ville n'est pas parfaite mais faut pas exagérer. Au niveau des transports la ville a fait d'énorme proprets, le réseau tango a mis en places des lignes de bus avec de nombreux horaires. Malgré des retards répétitifs sur certaine ligne, le réseau fonctionne. Le trambus est terminé. Personnellement je suis contre car une ville comme nîmes n'en a pas besoin. Un des gros problèmes de nîmes c'est la délinquance. Personnellement je trouve qu'elle est très présente car quand j'allais au lycée je passais par la gare routière et je voyais la racailles racketter les téléphones des plus jeunes. Et comme ils sont la plupart du temps en bandes on peut rien faire sinon ils nous cassent la gu*. Mais en faisant un minimum attention (surveiller son sac, etc.) ça passe pour une journée, mais quand on va tous les jours c'est lourd de se faire insulter, voler (pas moi mais des amis) traiter de sale français (moi). Les quartiers à éviter son : zup, pissevin, et d'autres trop pour tout citer. Au niveau des commerces de nombreuses grandes enseignes sont présentes (fnac, decathlon, boulanger, cultura, etc.) les centres commerciaux sont très agréables. En centre-ville de nombreux commerces ont fermés le rideau à cause du développement de ces centres commerciaux qui attire tous le monde à cause du problème de stationnement. Autre point noir donc le stationnement, il est cher, très peu de place gratuite et problème de circulation. Cela rend le centre-ville assez vide. Côté dynamisme nîmes c'est pas trop ça. Très peu d'endroit pour les jeunes (discothèques...) après avoir visiter les monuments romains (qui sont magnifiques) on est obliger de sortir de nîmes pour s'occuper. Malgré ces problèmes de dynamismes la ville est sportive : en football le nîmes olympique (ligue 2) en handball masculin l'usam (division 1) en handball féminin le hbc nîmes (division 1) et d'autres clubs performants surtout dans les sports individuelles comme le tir à l'arc. Point négatif aussi la propreté, toutes les villes du sud ne sont pas exemplaires à ce niveau (sauf toulouse) mais dans certaines rue c'est vraiment dégueulasse. Pourtant on voit souvent des agents municipaux en train de nettoyer, voyer le mystère de cette ville. On nettoie mais c'est encore sale. Bref c'est une belle ville à visité absolument, mais pour y vivre il faut être motivé, moi même ayant quitter ma ville de naissance. Ce que j'aime à Nîmes : Les monuments romains (arènes, tour magne, maison carrée) les centres-commerciaux, les clubs de sports, les transports, le climat (le soleil tous le temps). Ce que je n'aime pas à Nîmes : La délinquance, le stationnement, la propreté (à améliorer) le manque d'activité pour les jeunes, l?amabilité de certain commerçant (pas tous mais certains sont très peu vendeur comme par exemple à la fnac) le nombre d'activité dans la ville même.
Ce que je pense de Nîmes étant Lillois est résidant ici : Je travaille dans la musique, tournées d'artistes et me suis fait berner par une brève session a nîmes me faisant croire que lieu idyllique... Ville désagréable a vivre, ou on se sent en insécurité. Je voulais bouger de lille quelques années et j'essaie d'y rentrer au plus tôt. Ce que j'aime à Nîmes : Carré d'art, jardins de la fontaine, quelques ami(e). Ce que je n'aime pas à Nîmes : Ville absolument imbuvable, sale, un taux de criminalité assez fort, incivisme ! Commercants fort peu acceuillants et disant a peine merci, avec une tronche qui vous détaille des pieds a la tête pendant le paiement ! Conduite au volant, du jamais vu avant, machisme du sud ' el toro 'avec leur espagnolades anisées au maximum.
Jolie ville pas facile : Depuis une dizaine d'années, la ville a beaucoup changé grâce à des très belles options esthétiques prises par la municipalité. Ce n'est pas le cas de toutes les villes parfois enlaidies par les choix désastreux des responsables. Les animations culturelles semblent se développer, il faudrait que l'ambiance de la ville s'élève au niveau de ces différentes améliorations, or on constate un hiatus entre les promesses de la ville et le sentiment d'insécurité. Ce que j'aime à Nîmes : Les façades, les platanes, les monuments romains, le carré d'art, les places et rues piétonnes le jour mais la nuit ? Le cinéma le sémaphore. Les jardins de la fontaine, le musée du vieux nîmes, la gare très accessible... Ce que je n'aime pas à Nîmes : Un grand nombre de conducteurs impatients, impolis voire violents verbalement, les coups de klaxons, bref, l'intolérance et tenez vous bien je suis parisienne et habituée à la conduite en ville. Ma remarque est valable pour toutes les routes du gard qui sont extrêmement dangereuses. Autre point noir, si les aménagements sont beaux, gare à vos pieds ! Portez des chaussures de cosmonautes, les nouveaux revêtements de sol sont désastreux ! Question sécurité : je m'inquiète, vais-je m'installer à nîmes ?
Nîmes... Il était une fois une ville magnifique sous le soleil du Midi où il faisait si bon vivre... : Une ville dans laquelle je suis arrivée en 1988, c'était un rêve (malgré les inondations, là c'était un cauchemar) mais lorsque tout a été nettoyé, reconstruit, nous relogés, nous habitions le quartier richelieu en rez de chaussé :/ ) nous avons passé des moments magiques (nous vivions toujours en centre ville). Ecoles, balades, c'était le lieu rêvé. Petit à petit la délinquance s'est accrue et est arrivée au centre ville et hormis les grandes avenues qui entourent la ville (courbet, gambetta, victor hugo) les petites rues adjacentes( surtout à courbet et à gambetta) sont devenues des zones de non droit, donc les habitations ont été désertées peu à peu par les habitants et reloués à tout et n'importe quoi, et les rares personnes qui se sont accrochées, par amour de leur quartier n'y ont plus aucune sécurité. Nous sommes partis en 2006 pour les cévennes car je refusais d'élever ma petite dernière qui avait trois ans à ce moment là dans de telles conditions. Entre temps nous sommes montés à paris, et même ici, en hlm, il fait meilleur à vivre que les dernières années à nîmes (dans le privé). Ce que j'aime à Nîmes : Mon petit bouquiniste sur l'amiral courbet, book'in) qu'est ce qu'il me manque... Si tu lis ces lignes jeff... Tu ne me reconnaîtras pas, mais je te passe un coup de fil un de ces jours... Promis et je t'enverrai une carte postale du bord de seine du 5ème. Dieu sait qu'à paris il y a des rues entières de bouquinistes mais comme toi, aucun... :. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Avant de monter sur paris j'y allais de temps en temps, il y avait toujours des travaux, une fois sur l'autre les directions (sens uniques, sens obligatoires, ronds points sur le périph) changeaient (les seules qui n'ont jamais bougées ce sont le courbet, le gambetta et le victor hugo. Mais le reste, une catastrophe. Même les entrées des parkings souterrains changeaient de place ! Comment trouver encore du plaisir à se rendre à nîmes.
Une belle ville au soleil ! : Jolie ville ayant un beau caractère architectural ! Les jardins de la fontaines, les arènes... Beaucoup de charme d'autant plus que la municipalité embellit la ville (voir l'esplanade). Le climat est un des plus doux de france et contrairement à avignon ou perpignan le vent y est beaucoup moins présent ce qui est agréable. En gros le soleil en quasi-permanence... Venant de bordeaux c'est le jour et la nuit ! Le top ! Habitant nimes-centre et revenant à pied chaque soir du boulot, l'insécurité n'est pas plus importante qu'ailleurs et je n'ai personnellement jamais eu aucun souci en 2 ans. Connaissant montpellier et avignon c'est du pareil au même au niveau de l'insécurité. Comme dans ces 2 villes on évite quelques quartiers... Mais c'est valable partout en france. Ce que j'aime à Nîmes : Le climat, son centre-ville et ses monuments, son côté romain ! Et évidenment la féria ! Ce que je n'aime pas à Nîmes : Quelques quartiers délaissés à réhabiliter.
Une ville Agréable à vivre : Une ville à taille humaine qui sait se transformer. Encore du travail mais tout ce qui est mené depuis 10 ans va dans le bon sens. Un réseau de transport assez efficace avec des améliorations à apporter. Des projets qui vont sortir de terre (tram, musée de la romanité, palais des congrès, etc.). De nombreux parc et jardins, la mer et la montagne à proximité. A 1heure de marseille et de son aéroport international ou de son port de commerce et croisière. Une ville qui a un potentiel énorme avec notamment sa future gare tgv et son étoile férovière unique. Beaucoup d'animation pour les enfants, les personnes agés dans les théâtres, expo, musée... Un monde associatif très développé. Une nouvelle salle de spectacle paloma à taille humaine et qui permet une grande proximité avec les artistes, une piscine olympique pour les grands sportif, un parc aquatique, des espaces verts au centres ville ou a proximité immédiate. Ce que j'aime à Nîmes : Son architecture, son histoire bi milinaire, les arènes, les férias. Ce que je n'aime pas à Nîmes : Manque de sortie pour les jeunes (pas assez de boite de nuit, cinéma, ou de commerces attractifs au centre ville). Une insécurité encore un peu élevé malgré les énormes effort engagé depuis une décennie mais qui portent leur fruits. L'incivilité des français que l'on retrouve ici aussi. Les conducteurs nîmois.
cette ville se delabre d'année en année, l'insécurité atteint des sommet due aux quartiers infestés par lesupportablesalafistes, et autres dealers de coke, l'été la chaleur est insupportable, contrairement à avignon, la rue gambetta reflète le declin de cette triste ville !
en 20 ans cette ville est devenue un enfer, circulation hors la loi, je ne parle meme pas des samedis de mariage, beaucoup de toxicos coke, shit, et les jeunes de quartiers se gavent en roulant dans des audis et mercos qu'ils font admirer rue amiral courbet et bld gambetta, la police est dépassée et ferme les yeux , elle n(intervient qu'en cas de blessés et encore, une ville triste et meme la féria qui etait le prtestige de la ville est devenus un coupe gorges passé minuit !
à fuir !
Nimois avec toute ma famille, je suis parti 20 ans dans le Nord-est, et suis revenu il y 6 ans,
j'avais oublié qu'a nimes sous des sourires éxtrémement chaleureux
la Malhonnétetée et la Calomnie sont le mode de vie,sans parle de l'insécurité..
je requitte la famille et le Gard et repart dans la grisaille ,mais le soleil y est ailleurs...
ville magnifique mais le manque de propreté ainsi que de circulation facile fait de Nîmes une ville moyenne qui devrait plus mettre en valeur sa beauté mais heureusement et voisine avec Alès ! ville pleine de charme cévenole-méditerranéen en fait une merveille ! en conclusion Nîmes est une ville qui a d énorme qualité mais qui ne sais pas les exploités pour en faire une 4 fleur et patrimoine mondial de l unesco !!!
Cette ville s'est beaucoup embellie ces dernières années. Moi qui l'ai quittée pour Marseille il y a 30 ans, je la redécouvre avec tous ces charmes. Architecture, parcs et jardins... façades magnifiquement mises en valeur... et propreté par rapport à Marseille! Les nîmois se plaignent souvent mais ils devraient aller voir ailleurs avant de le faire! Les commerçants sont accueillants et les gens polis en général : on dit bonjour et au revoir dans les bus! Elle fait maintenant partie des villes les plus attractives de France et c'est tant pis pour les grincheux!!
Une jolie architecture, un quartier piéton agréable et... c'est tout...
Un taux de chômage à faire peur, une ville morte en dehors de la féria où les gens saouls hurlent dans les rues. Rien pour sortir, la canicule en été.
J'y suis arrivée par hasard, j'en suis partie pour le travail, je n'y retournerai pas.
Nîmes est une ville agréable. Pas trop grande, mais assez pour qu'on y trouve ce que l'on veut. Bref une ville à taille humaine. De nombreux lieu de promenade et d'espace verts qui sont encore amené à être multiplié dans les futur projet. Un centre ville attractif et des zones commerciales attractives. A 40 minutes de la plage, proche de la montagne. Gare TGV, Aéroport international de Marseille à 1 heures et port de croisière de Marseille. De nombreux projet de rénovation du centre ville en cours. futur musée de la romanité et palais des congrès. De très nombreux resto en ville et à l'extérieur. Il y manque tout de même des activité pour les étudiants. un nombre insuffisant e boite de nuit et bar de nuit. Un patrimoine exceptionnel. A 2 pas des cévennes et de la camargue proche du village d'Uzès du Pont du gard, d'Arles avignon et montpellier et alès. Sa position géographique centrale sur le bassin méditerranéen à 3 heures de l'Italie et de l'Espagne est exceptionnelle. mais cette ville n'arrive pas avec tous ces atouts à attirer encore plus de touriste que ce qu'elle a déjà et n'arrive pas encore à attirer de nombreuses entreprises. Bref son dynamisme économique est encore un peu à la traine. De nombreux musées un patrimoine architectural important est merveilleux. Pour le coté noir : Une circulation abominable (pas du aux bouchais mais à l'incivisme des automobiliste). Une insécurité encore trop importante malgrès les effort considérables qui ont été fait et qui porte aujourd'hui leurs fruits. Une voirie abominable. Parfois dans certaines rues ont se croirait dans un pays du tiers monde (C'est vrai que la ville collectionne les handicaps en matière de voirie : 850 kms de voirie..... à entretenir autant que Paris, Des inondations ou orages à répétition qui endommage régulièrement la voirie et en plus un service voirie avec parfois des idées loufoques). Le caractère des Nîmois jamais content de rien et de leur sort est parfois un peu pénible pour les gens au caractère optimiste. Cela étant cette ville est très agréable à vivre. ni pire Ni mieux qu'une autre Avec un petit supplément qui font d'elle une ville multifacette, a la fois Espagnole et Italienne, cévenole et Camarguaise, Provençale et Languedocienne. A découvrir sans tarder.
Nîmes j'y suis née, j'en suis partie pour les études mais revenue dès que possible, car c'est la ville qui restera à tout jamais mon chez moi. J'ai trouvé Montpellier complètement déshumanisée à côté, emplie de jeunes qui enchainent cours le jour et bars la nuit. L'insécurité dont vous parlez, je n'en ai jamais été victime, et pourtant il m'arrive de sortir tard dans la nuit. J'adore arpenter les rues du centre que je connais par coeur et flâner dans les petites boutiques qui s'y trouvent. Le soleil et la douceur de nos hivers me régalent, nos monuments romains, en pleine rénovation et mise en valeur me sont très chers, et nos élus ne sont pas parfaits mais ils font bouger la ville depuis quelques années. Je ne puis que me réjouir du Tram'bus, de Paloma et du futur musée de la romanité. A deux pas de la mer et de la montagne, 3h de TGV de Paris, nous n'avons que l'embarras du choix pour nous évader quand l'envie s'en fait ressentir.
-
La Camargue pays du taureau, la féria avec beaucoup d'ambiance, le soleil est au rendez-vous, environnement sympathique.
Joli centre historique.
Nîmes c'est une villa ou en se promenant on fait également beaucoup de sport, en effet les sauts sont nécessaire pratiquement tout les 5 mètres a fin d'éviter les crottes de chien, c'est une catastrophe cette ville que pour ça, je me déplace souvent ailleurs et notamment à Paris ou les rues ne sont pas aussi sale.
C'est fort dommage, car elle pourrait être jolie cette ville
Je suis né à Nimes et j'ai toujours vécu dans le gard.
Ce qui est réellement insuportable c'est le manque d'objectivité personnellement j 'aime ma ville mais en partir ne me dérangerai absolument pas.
Comme partout il y'a des points positifs et négatifs en règles générales les chauvin sudiste fier de "leurs" soleil vont vous en parlez de manières a vous faire croire qu'ils ont créer eux memes... Or certes il y fait beau mais au prix l'hiver d'un mistral quasi permanent rendant les journées au ressenti glacial au comparatif des températures annoncées, pas de changement de saison marqués pas de neige en hiver et caniculaire voire éttouffante l'été méme la nuit. Incivilité, insécurité, un centre ville très jolie pas mal de petits restos, de petites boutiques (rue de l'aspics)... le centre ville se meurt néanmmoins au profit et ce n 'est pas le cas qu'ici de zone commerciale moche...
Gros rassemblement lors des ferias préférence pour celles des vendanges plus "locale...
Proximité de la mer 3/4 d heures, montagne 1 heure... Manque cruel de travail ville tres peu attractive pour de grande entreprise très peu industrialisé...
La municipalité fait quand meme bouger la ville creation du trambus, l 'avenue jean jaurés désormais très jolie..
Nimes on peut y vivre comme ailleurs mais on peut aussi en partir car il y'a mieux et pour les gens chauvin qui y vive et qui considére que le nord c'est déjà Avignon et qu'il ne fait beau qu'ici je leur dit d 'aller voir ailleurs.
Certaine personne vont me trouver dur mais je pense etre objectif. VIVE L'AUVERGNE!!!!!
bonjour,
bien moi j'ai grandi sur nimes depuis 38ans c vrai au niveau climat,mer montagne c avantageux et la vie es pas très cher loyer magasin etc...pour les soldes je vous conseil mes le coté négatif pas grand chose pour les jeunes les quartiers abandonné mentalité spécial pas de travail tu t'ennui plus que autre chose pas de sécurité incivilité la ville et très petit pour une population 150milles habitant sur tout le chômage enfin on dit toujours que nimes et une ville retraité donc moi j'ai quitté cette ville pour m'installé sur la région lyonnaise que je trouve très bien pour moi et sur tout pour mes enfants je pense plus a leurs avenir donc aimes je passe juste en été pour la féria et la mer pour 1mois de vacance voila mon point de vue
cette ville est devenue une horreur, mais la faute à qui ? une insécurité qui dépasse marseille en pourcentage, il faudra se promener sans cigarettes ni portables bientot, la nuit les femmes seules prennent beaucoup de risques de sortir, un communautarisme de ouf dans les cités, et l'été cette ville est une étuve, non , vraiment une ville à fuir croyez moi !
jojonimes
Messages postés
1
Date d'inscription
samedi 18 juin 2016
Dernière intervention
18 juin 2016
-
Cette ville s'est beaucoup embellie !!
et ses que le début ,
Sinon point positifs le prix de l'immobilier et les travaux qui vont aidé qu'elle que quartier comme le Gambetta , hoche sernam , sinon elle et de taille correcte et beaucoup moins d’insécurité que Montpellier je les sait bien je suis née a Montpellier comme quoi il en faut pour tous les gouts !!
Et oui 9 ans a Nîmes déjà!! le seule vrai ressenti négatif une trop forte population immigrée , et en plus ils ne sont pas discret .
Pour finir les propriétaire ne font pas assez attention au gens a qui ils loue leur bien et cela causse pas malle de problème dans les copropriété .
C'est vrais que Nimes est une belle ville
On y mange très mal, et l'ambiance y est plutôt moite, il n'y a pas de véritables question de terroir, sur ce qu'est un véritable terroir, les relations peuvent y être rapidement tendues, mais sur les qualités proximité mer, montagne, situation, climat chaud sauf avec le vent, agréable de part son patrimoine culturel, je suis assez d'accord.
Enfin bon les Férias, la plus part des Nîmois disent aussi qu'arrivé à un certains âge, soit il faut être vraiment féru de tauromachie pour y participer, et çà cela ne rime pas avec vivre à Nîmes, ou alors il faut soit se cacher, soit fuir cette ville ces jours là, soit s'arranger pour faire mine de rien... La Féria oui hélas c'est l'alcool et tout ce qui va avec, si ce n'est pas uniquement lié à la tauromachie, il ne faut pas se fier aux clichés des gens qui s'amusent réellement dans les bodegas ces jour là.
Ce bourrer la gueule est plutôt le terme exact.
J y suis née j'y ai grandit, j'en suis partit et énorme erreur je suis revenu !!!! Et je fais tout pour en partir!!! Ville sale, délinquance,insécurité,mentalité olé olé comme leur féria,que les Nimois attendent avec impatience et que je fuis chaque année. C'est pas l'endroit pour élever des enfants. Le jour ou je peu partir je serais la plus heureuse !!!
Depuis très longtemps à Nîmes! Insécurité maximum ( 2 agressions avec violence)
1 cambriolage : Porter plainte ne sert à rien dans cette ville! Des impôts fonciers qui font peur! Dans les rues:pas de trottoir praticable! L'agression verbale y est de rigueur! Certes des efforts depuis quelques années concernant le cadre de vie mais seulement dans certains quartiers!
Nimes s embellit depuis quelques années. De nombreux quartiers se sont transformés comme le boulevard Jean jaunes la gare et tous les boulevards. Nîmes postule à l unesco pour 2018 .Elle a de nombreux atouts historiques. Je espère qu elle reussira !
superbe ville ,une des plus belle de france ,festive ,vivantes il ya tout à Nîmes , j'adore .....
J’aime Nîmes, belle ville et tout et tout,(mais), en dehors de l’écusson c'est un autre Nîmes chaussée défoncée , ainsi que les trottoirs,etc etc, en plus on nage dans les merde de chiens, :::nos impôts ne doivent pas servir que pour l’écusson!!!
Si vous aimez les bus en pagaille avec leurs couloirs qui occasionnent des bouchons aux heures de pointe, les feux rouges tous les 100 mètres certains se trouvant même à l'entrée d'un chemin!! ( c'est pas possible!! On a du faire un rabais au maire! Un acheté, un gratuit!!)Si si c'est vrai!!! Les bouchons matin et soir chaque jour ou vous êtes dans l'obligation de partir longtemps avant votre début de journée de boulot pour être assuré d'être à l'heure!!! Nîmes est faite pour vous.. n'hésitez pas. Lancez vous mais je vous aurez prévenu...
Je suis venue vivre à Nîmes en 2001 à cause de mon job. Mis à part le fait que le centre ville (tout petit) est effectivement joli, la vie n'y est absolument pas agréable.
Tout dépens des goûts de chacun, bien entendu. Je déplore l'absence totale de spectacles de qualité hormis aux arènes en juillet mais l'assise dans les arènes est un peu rude et en plus, j'ai le vertige si je suis trop en hauteur. Théâtre, une catastrophe, je n'aime rien de leur programmation. Mais surtout, ce que je reproche aux actifs de cette ville, c'est leur manque de professionnalisme. Rien n'est jamais parfait, c'est toujours de l'a peu près, que ce soit dans les restau, les acteurs, les musiciens, les ballades pour touristes. Quant aux commerces, dramatique ! Toutes les boutiques qui avaient un tant soit peu de classe ont fermé. Il ne reste que des commerces de fringues pour ados où tout est pareil. Pas de variété, pas de choix. Les restau, très moyens également, certains même mauvais. Si vous espérez pouvoir dîner au restau après 21h (sauf pendant leurs 2 horribles feria), passez votre chemin. Mis à part le Noctambule, rien. Pour une ville de 140 000 habitants environ, qui en plus aimerait attirer le touriste, c'est pas gagné. La population. Ah la population ! Je n'ai pas encore rencontré une personne qui ait une conversation intéressante, qui soit cultivée. C'est vraiment le péquin de base. Alors, en passant, ça va, mais pendant 17 ans, ça fatigue. Par ailleurs, sans parler d'insécurité à proprement parler, la "faune" qui circule un peu partout n'est pas reluisante en terme de politesse, de savoir être et de propreté. Très vite la violence verbale et parfois physique survient. Le climat. Oui, le ciel est souvent bleu et le soleil présent, mais il y a le mistral et surtout la chaleur à en crever qui fait que vous ne sortez pas tellement vous êtes abattu. Bref, rien d'idyllique mais plutôt un cauchemar. Je rêve de partir ailleurs pour ma retraite. Je ne partage absolument rien avec les gens de ce coin. Car, ne vous leurrez pas, que ce soit Nîmes, les villages aux alentours (tous plus horribles les uns que les autres), la mer côté Grau du Roy, Palavas, les Saintes, ... c'est du pareil au même. Moche et bas de gamme.
a part la féria a Nimes il se passe pas grand chose...la fête de la musique était nulle c aberrant on a rien pour s amuser.on Paie des impôts locaux pour rien....j aimerai plus de loisirs pour mieux sortir....des animations pour les jeunes....trop de clochards dans la rue et trop de Roumains ..nous on nous aident pas ..nous qui sommes Nimois...quand on demande des aides et bien on nous crache a la gueule! c scandaleux.....
Nimes, et leur mentalité de gros enculés!!
A part qu'il fait beau et chaud, je ne vois rien de bien, la circulation est une horreure
A 3mn du centre-ville ma rue resemble à un chemin à travers les champs mais les impôt à ceux des Champs Élysées la commune privilégie le centre-ville par rapport aux autres cartier qui qui servent de tiroirs caisse ____
Commenter la réponse de Pierre