Votre avis sur Guénange

- - Dernière réponse :  Claudia - 8 déc. 2016 à 12:16
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/guenange/ville-57269

J'habite à Guénange depuis 1956, j'ai connu bien des évènements, je sais qu'il ne faut pas pas stagner, mais j'ai l'impression que nous régressons. En effet, avant, les élus pensaient aux citoyens de leur ville, maintenant, ils pensent à eux d'abord. Je m'explique : étant de 1949, j'attendais un geste des élus pour la fin d'année, c'est-à-dire un minuscule colis, depuis mes 65 ans. Aujourd'hui toujours rien ! Nos élus socialistes font des économies, eh oui ! pas sur leur salaire, non, sur leurs citoyens. Et quand je leur ai posé la question il y a maintenant 3 semaines, je n'ai toujours pas de réponse, il faut croire que Guénange est plus surchargée de travail que l'Elysée de qui j'avais eu une réponse du temps de l'ancien président. Et qu'on ne me taxe pas de droite ou de gauche, j'ai beaucoup travaillé pour la commune en tant que bénévole tout en restant "apolitique". Je crois en la politique et non aux politiciens. Ce que j'aime à Guénange, sa situation. Ce que je n'aime pas à Guénange, on est invisible dès lors que nous sortons de la vie active.
Ville de plusieurs milliers d'habitants en pleine expansion démographique mais malheureusement gérée comme un village. Le strict minimum est fait en matière de vie culturel, associative, d'éducation.. J'ai rarement vu une équipe municipale répondre aussi peu aux attentes de ses concitoyens... Nombre d' agents municipaux au stricte minimum et cela se ressent sur la qualité de vie dans la ville. Tant sur la propreté en générale, que sur les espaces verts, les voiries, la sécurité et j'en passe! De part son emplacement géographique, la richesse de ses habitants sur le point de la mixité, l'arrivé de nouvelles familles actives...Guénange devrait être selon moi bien au dessus de ce qu'elle est actuellement. En tout cas bien mieux géré...Je le sais la critique est facile mais l'immobilisme l'est tout autant!
Guénange : Je suis arrivé à guénange en 1953 j'étais jeune j'ai passée une belle jeunesse avec copains et copines tout en s'amusant sans dégrader comme aujourd'hui c'est bien dommage guénange est une belle ville. Ce que j'aime à Guénange : Tous est à proximatif nous sommes bien déservis en médecins kiné et autres commercants. Ce que je n'aime pas à Guénange : Les dégats faits les bruits des motos sans cesse et surtout le trafic qui se passe.
Ma ville C sure! : Guenange il y fait bon vivre il y a eut quelques degradations ces derniereres annees avec de nouveaux arrivants, mais de la a dire que c un ghettho faut pas exagerer ! Voila plusieur annee que je suis installee a marseille... Je peux vous dire que guenange c du luxe a coter ! Ce que j'aime à Guénange : La courtoisie des gens et les place pour se garer gratuite lollol. Ce que je n'aime pas à Guénange : La ville n'evolue pas assez vite a mon gout, culturellement entre autres.
Je vais être nouvelle : J'ai un coup de c?ur pour cette ville, où je voudrais me faire des connaissances. Ce que j'aime à Guénange : Les services de proximité. Ce que je n'aime pas à Guénange : Je ne sais pas.
Une ville agréable : Je viens d'emménager au mont Cassin, c'est calme et agréable. Ce que j'aime à Guénange : Les services de proximités, commerces, écoles, halte garderie pour mes enfants, l'accès autoroute vers le lux, la forêt le dimanche et les pistes cyclables.
-
C'était chez moi : J'ai vécu à Guenange de 1956 à1970. Ensuite de par mon mariage avec un gardois, je suis venue vivre dans le sud, mais c'était mieux à guenange. Je suis née dans l'Aube mais j'ai beaucoup aimé vivre en Moselle. Ce que j'aime à Guénange : Guenange c'est ma jeunesse, les copines, l'école, ma maman. Une cité bien sympa sans gros problème, pas de pollution comme ici, une bonne ambiance, une cité claire, ouverte, arboré. Ce que je n'aime pas à Guénange : Le reproche : être trop loin d'où je vis aujourd'hui.
-
Le temps passe : Bonjour, à tous et à toutes, je suis aujourd'hui âgé de 56 ans et oui "le temps passe". J'ai vécu à Guénange toute ma jeunesse jusqu'aux années 1971- 1972, à cet instant j'ai intégré les rangs de l'armée de l'air, puis Paris, Abidjan (Côte d'Ivoire), Londres, Los Angeles (usa), ensuite le Maroc, la Tunisie. Bref malgré tous ces voyages, je dois bien l'admettre j'ai toujours été très sensibilisé par tout ce qui se passait à Guénange. Aujourd'hui encore je pense souvent à cette ville. J'y habitais au 1 boulevard du Pont, dans une des maisons "castors". Je constate, que cette "petite" ville a bien changé. Parfois en bien, parfois en mal. C'est le lot de toute ville petite ou grande, c'est évolution qui le veut, il faut en accepter l'augure, et accepter cette cohabitation, multiraciale, avec ses avantages et ces inconvénients. Du temps de ma jeunesse j'en ai fait aussi des "bêtises", vacarmes, et autres nuisances. Cela n'a rien de nouveau c'est dans les gènes de la jeunesse. Après jeunesse se passe et l'on construit sa vie. Ce que j'aime à Guénange : Ce que j'aime à Guénange, c'est simple, les souvenirs de ma jeunesse, toutes mes relations d'alors. Ce que je n'aime pas à Guénange : Ce que je n'aime pas à Guénange, c'est simple, les souvenirs de ma jeunesse, toutes mes relations d'alors, dont je n'ai plus de nouvelles, aussi la distance qui me sépare de "Ma Ville".
J'aime Guénange mais ! : Belle ville assez propre et une population d'aspect très civique sauf quelques individus mal éduqués qui ne sont bons que pour faire du bruit et squatter le parking que ce soit en haut de Guénange ou en bas. Ce que j'aime à Guénange : Les gens, la propreté. Ce que je n'aime pas à Guénange : Les mal-éduqués.
Faire taire les mauvaises langues : Une ville en pleine expansion, malgré des personnes qui ont tellement l'habitude de la campagne qu'ils n'arrivent pas à comprendre les jeunes qui font du bruit avec leurs motos, scooteurs, mobylette, mais le comble ceux sont souvent ces mêmes personnes qui achète des pièces pour améliorer le véhicule de leurs enfants. Ce que j'aime à Guénange : Sa diversité. Ce que je n'aime pas à Guénange : Le manque d'écoute.
Une belle ville : Une belle ville si certains petits truands ne gâchaient pas tout avec leurs motos et autres nuisances, ce serait encore mieux. Ce que j'aime à Guénange : Le cadre de vie. Ce que je n'aime pas à Guénange : Les fauteurs de trouble et c'est de pire en pire.
Guenange, le renouveau : C'est une ville sympa avec sa diversité, la proximité de ses commerces, son animation rurale, beaucoup de bénévoles... Le maire et son équipe font du bon travail avec des hauts et des bas comme partout, mais avec plus de haut. Ce que j'aime à Guénange : Son changement, le progression des travaux et des structures de la ville. Ce que je n'aime pas à Guénange : La pollution sonore.
Vie à Guénange : Guénange est agréable surtout le haut, je m'y sens bien et mon quartier est très agréable. Ce que j'aime à Guénange : Vivre dans mon quartier, le club de foot surtout les benjamins. Ce que je n'aime pas à Guénange : Le bas de Guénange et les courses cyclistes qui empêchent de se déplacer car toutes les rues sont bloquées.
Guenange vivement les élections : Guenange belle ville ? Il y a 20 ans oui maintenant c'est un ghetto ou seule une partie de la population a accès aux installations intéressantes. Ce que j'aime à Guénange : Son club de foot, les candidats de l'opposition. Ce que je n'aime pas à Guénange : Le maire et son équipe.
-
Pollution sonore à Guénange : La pollution étant pratiquement inexistante à Guenange, dès qu'une pollution s'installe dans notre ville, elle devient insupportable. Une en particulier,  la pollution sonore. A mon avis je pense que si tout le monde y mettait de la bonne volonté, nous pourrions du moins diminuer cette pollution. Ce que j'aime à Guénange : A part ce désagrément, je me sens très bien à Guenange.