Votre avis sur Villiers-le-Bel

- - Dernière réponse :  Dede - 20 déc. 2017 à 17:54
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/villiers-le-bel/ville-95680

Afficher la suite 
Ce que j'aime à Villiers-le-Bel : Les quartiers en rénovation (la gare notamment), les routes refaites et sécurisées, les espaces verts bien présents et entretenus (terrains de foot, bois, parcs). Ce que je n'aime pas à Villiers-le-Bel : Le bruit régulier des avions 24h sur 24... Pas de vrai centre commercial, pas de cinéma.
Ce que j'aime à Villiers-le-Bel : Une ville avec toutes les commodités, transport et desserte satisfaisante, proximité d'espaces naturels. Ce que je n'aime pas à Villiers-le-Bel : Les nouvelles constructions, qui sont trop sur les trottoirs (rue des Lierres par exemple). L'état de propreté du centre ancien, la fuite des commerces de qualité en centre-ville (caviste, etc.). Le manque de mise en valeur des atouts de la commune (espace boisé du MontGriffart, l'église, le centre ancien et la qualité architecturale des maisons rurales).
Difficile à y vivre : Ca pourrait être une belle ville mais les habitants n'ont aucun respect pour l'environnement, ni pour les voisins. Ce que j'aime à Villiers-le-Bel : Depuis 25 ans, j'essaye de l'aimer. Je n'espère pas finir mes jours à Villiers le Bel, à moins qu'il y ait un grand changement. Ce que je n'aime pas à Villiers-le-Bel : Je n'aime pas l'insécurité, le vandalisme car on n'est pas sûr de retrouver sa voiture en bon état.
Tout à bien changé : Joli petit village, place de l'église, les écoles à proximité, les bars, la population agréable, l'ambiance village. Mais, tout ceci c'était il y a 20 ans. A l'heure actuelle la ville de Villiers- Le-Bel est très critiquée hélas!!
Ce que je n'aime pas à Villiers-le-Bel : Le quartier de la gare, c'est une honte, tous les commerçants ont désertés cet endroit, ce secteur est devenu sale, dangereux, où est cette gare, où il était sympa de venir au marché le dimanche matin.
Bien vivre : Une ville bien exposée au soleil et agréable par sa population et ses couleurs. Ce que j'aime à Villiers-le-Bel : Rester à proximité de tout. Sentir l'odeur des champs et écouter encore les oiseaux sauvages. Faire des promenades au parc des sports et dans les champs. Découvrir la ville et ses habitants. Le silence de campagne restant toujours dans la ville. Ce que je n'aime pas à Villiers-le-Bel : La mauvaise publicité que certaines personnes ont passé dernièrement de Villiers Bel. De ne pas avoir un cinéma. Les bouchons qui continuent dans la grande avenue. Le manque d'un centre commercial.
Petite ville assez tranquille. : J'ai 32 ans et j'habite Villiers-le-Bel depuis 16 ans, je trouve que c'est une tranquille petite ville, presque un petit village à certains endroit. Personnellement, j'aime beaucoup les cité pavillonnaire non loin de la cité des Carreaux, il y a beaucoup de fleurs au printemps, les chats s'y promènent de jardins en jardins. Non loin, les petits commerces ne se font pas rares, les espaces verts sont presque tous naturel, amenagés avec quelques bancs pour les promeneurs rêveurs aux beaux jours, des espaces de jeux pour les enfants et des installations pour y cuire des grillades et des merguez entre amis ou en famille. Pour tout vous dire, j'aime le calme, la nature, les beaux paysages et je touve que Villiers le Bel a cette petite touche de campagne pour une ville urbaine. Ce que j'aime à Villiers-le-Bel : Les espaces verts, les jolies cités pavillonnaires fleuries, la proximité des petits commerces, son calme à certains endroits, la beauté de son église, le site géothermique, l'avenue de le gare et le marché. Ce que je n'aime pas à Villiers-le-Bel : Le manque d'emplois pour les habitants, le manque de documentation sur la ville.
De pire en pire : Une ville qui avait tout pour plaire il y a 25 ans mais qui se dégrade d'années en années... le socialisme a encore frappé ! Ce que j'aime à Villiers-le-Bel : La nature à 15 min de Paris par le rer D, le vieux Villiers le bel vers l'église à l'écart de la ville. Ce que je n'aime pas à Villiers-le-Bel : La population de plus en plus précaire, de plus en plus communautariste... Les jeunes de plus en plus irrespectueux, les cambriolages, règlements de compte, moto qui font du bruit, RER problématique par sa délinquance et ses retards, embouteillage pour aller à la gare, je suis éc?uré... il y a 15 ans ce n'était pas bien, maintenant c'est pire... c'est digne du 93.
villiers le bel la lanterne rouge du val de france : A éviter pour y vivre, idéal pour louer car proche des zones roissy. Ce que j'aime à Villiers-le-Bel : Proche de pas mal de commerces pour les zones vers l'église, pour la zone les sorbiers, les cascades et les bureteaux idéal pour couple avec enfant en bas âge, beaucoup d'inégalité pour les jeunes de villiers le bel voulant s'insérer sur des lycées, sur du travail. Ce que je n'aime pas à Villiers-le-Bel : Sa population irrespectueuse de l'environnement et de tous en général.
La vie est belle à Villiers le bel : C'est une ville qui a son charme magnifique je la quitterais pour aucune autre ville en banlieue parisienne une ville tout simplement unique en son genre. Les médias ont sali l'image de notre ville en montrant une fausse image pour faire du bourrage de crâne, dommage... Ce que j'aime à Villiers-le-Bel : Les espaces verts, le parc des sports, la diversité de population, le côté ville campagne mais si proche de paris 15 min RER D. Les villes des alentours, bien desservis en transport. De beaux paysages en beaux temps la tranquillité la nuit à certains endroits de la ville avec un beau ciel bien étoilé. Ce que je n'aime pas à Villiers-le-Bel : Les avions, les motos, le manque de commerce, manque de cinéma manque quand même des choses ! Ca occuperait les jeunes...
Mon coeur y est resté : J'y ait vécu toute ma vie, jusqu'à l'âge de 25 ans. J'ai quitté la région parisienne mais une partie de ma famille y est encore et mon coeur et mes beaux souvenirs y sont encore. Ce que j'aime à Villiers-le-Bel : J'aimais la solidarité qu'il y avait dans mon quartier (la zac), toutes ses cultures et religions différentes. Cette facilité de contact les uns envers les autres. Ce que je n'aime pas à Villiers-le-Bel : L'insécurité qui y règne actuellement.
Villiers de plus en plus loin de sa beauté cachée : Ville qui pourrait être agréable si chacun y mettait du sien et que le respect des gens et des choses soient de nouveau en vigueur, cela changerait bien des choses. Ce que j'aime à Villiers-le-Bel : Ce que j'aime à vlb,c'est tout ce qu'elle peut nous offrir par ses espaces verts, ses quartiers, les moyens de transports, ses habitants, son centre ville un peu oublié... Ce que je n'aime pas à Villiers-le-Bel : Ce que je n'aime pas c'est l'insécurité qui y règne depuis quelques temps, le manque de respect de l'environnement et envers les personnes, la disparition des petits commerces que l'on avait au village, bientôt ce sera une "ville morte", la mairie et ses alentours devrait être "la vitrine" de la ville or aujourd'hui cela ressemble plutôt à un quartier sans âme, négligé... Il est bien loin le temps où il faisait bon y vivre...
Invivable : Une ville dans laquelle il n'est pas bon d'y vivre tout simplement, à moins de rester cloitré chez soi, une fois dehors la seule chose que vous verrez sera des gens qui n'ont aucun respect, que soit pour les personnes, le matériel ou l'environnement. L'image collée à villiers-le-bel par les médias et tout à fait le reflet de la réalité ! À l'exception de certains petits quartier tranquilles (plutôt les zones pavillonnaires), tout le reste n'est que désinvolture. Même la gare RER est d'une insécurité incomparable alors que trois villes y investissent ! Ce que j'aime à Villiers-le-Bel : Rien si ce n'est la fréquence de passage des transports en commun, et encore, ils sont toujours chargé au maximum, une fois à l'intérieur vous ne pouvez plus bouger, il y a des odeurs désagréables et des passagers qui ne connaissent pas le respect d'autrui ! Ce que je n'aime pas à Villiers-le-Bel : L'insécurité totale qui y règne, les bandes de jeunes voyous, la dégradation de l'environnement, il y a des trous sur toutes les routes, la mairie ne fait rien pour les reboucher. Globalement je n'aime rien dans cette ville, elle n'a rien pour plaire, même si elle avait certaines choses, croyez-moi que les casseurs se chargeraient de détériorer la qualité du bien et de re-rendre la ville invivable. Vivement le déménagement !
Ce que j'aime à Villiers-le-Bel : J'ai beau hercher... J'ai du mal ! Si ce n'est la solidarité de certains habitants... Et la campagne à proximité. Ce que je n'aime pas à Villiers-le-Bel : L'insécurité, la saleté ! Je suis arrivée à villiers-le-bel il y a 33 ans : le village, c'était la campagne : fêtes western, bal du 14 juillet, bal des pompiers. Nos jeunes allaient faire du sport chez les pompiers, maintenant on les caillasse ! On pouvait sortir à 2h du matin aller en courses tranquilles, maintenant on se fait agresser. On avait des permanences 1 fois par mois avec le maire de la commune, maintenant, il est absent sauf pour les fins d'année (repas de la commune) vous êtes agressé ? La police ne se déplace plus ou très peu.
Je suis née à villiers le bel : Villiers le bel était une ville agréable, j'y ai vécu 32 ans, nous étions le seul immeuble avant la construction des carreaux de notre fenêtre au 3éme étage on voyait le sacré coeur et la tour eiffel, au 14 juillet on voyait paris s'embraser avec les feux d'artifice, c'était super. Ce que j'aime à Villiers-le-Bel : Les transports pour travailler sur paris, la zone pavillonnaire en bas de mon immeuble, les écoles par rapport à la campagne, la campagne avec le plessit gassot et bouqueval pas trés loin, le marché. Ce que je n'aime pas à Villiers-le-Bel : La population trop dense et l'insécurité pas assez de loisir pour les jeunes, avant il y avait un cinéma prés de la gare.
De Levallois à villiers le bel : Ayant habité une commune riche en tant que locataire, j'ai commencé à faire des recherches. Mon petit garçon de 1 an ayant besoin de bcp d'espaces, nous avons opté pour un pavillon avec un petit jardin. Avec notre maigre budget, le choix n'était pas large, seine saint denis et villes modestes du val d'oise type sarcelle, goussainville, arnouville, gonesse et enfin villiers le bel, nous avons finalement opté pour villiers le bel, sans regret, mais malheureusement nous n'allons pas y rester pour a cause de l'inertie des élus, l'incivilité de beaucoup, en effet les élus ayant déjà leur électorat, ils ne font aucun effort pour attirer les classes moyennes, donc la population ne change pas. Et pourtant celle ville a du potentiel. Mais c'est un peu le cas de beaucoup de villes en idf ; les élus, tant que les élus préservent leur voix pour les élections ne feront rien pour dynamiser/faire changer la ville. Bref je suis à villiers le bel depuis 4 ans et compte partir loin d'ici peu. Ce que j'aime à Villiers-le-Bel : 1/logements notamment pavillons accessibles (aux classes moyennes) mais qui ne viennent pas à cause de la réputation de la ville et préfère s'installer à côté (domont, ezzanville) avec moins de m22/transports, route, accessibilité vers la a1, vers paris3/ piscine, parc des sports, clubs sportifs (judos, foot etc...)4/ l'entraide des voisins5/ proximité de centre commercial "my place"6/ la campagne pas loin7/ les personnes qui travaillent pour la ville et se battent tout les jours pour tenir les piliers de cette ville. Ce que je n'aime pas à Villiers-le-Bel : 1/ la volonté des élus a ne pas attirer les classes moyennes et garder leur electorat ; electorat qui galère de plus en plus2/ villiers le bel est une ville sous perfusion, la mairie ne fait rien pour attirer les entreprises, les classes moyennes et changer le visage de la ville, pourtant ce type de schema existe (ermont, domont, ezzanville etc...)3/ je ne dirais pas insécurité, car il y en a dans bcp de villes mais l'incivilité de certains4/la qualité des écoles se dégradent, ayant parlé aux anciens habitants et enseignants5/ manque de grand ciné, de bon collége, bon lycée 6/ les vols (cambriolage, vol de voiture (celui d'une employée de la creche ou est mon fils, les gens qui rayent les voitures (les miennes et ceux d'autres habitants...).
A fuirr : Une ville jadis paisible et calme mais maintenant l'inverse... Ce que j'aime à Villiers-le-Bel : La gare les écoles le commerces l?hôpital... Ce que je n'aime pas à Villiers-le-Bel : Les voyous, la populations les immeubles.
J'interpelle les responsables de la mairie de Villiers le bel comme je l'ai fait auprès de la mairie d'arnouville. Voici 30 ans que je suis à Villiers le bel .50 ans sur Gonesse/Arnouville/Villiers le bel.
j'en ai assez de la dégradation de cette ville surtout aux alentours du quartier de la gare.
J'en ai assez des incivilites liées aux jets de mégots de cigarettes devant tous les cafés.
J'en ai assez de respirer des nuages de fumées de cigarettes aux abords des cafés.

J'en ai assez de la difficulté ,voir l'impossibilité de se garer!
Si on ose interpeller les individus , on se fait insulter comme cela m'est arrive aujourd'hui avec en prime" j'em..... La F****e" devant le café maxim's d'arnouville justant la BNP.
Vous devez responsabiliser les propriétaires des cafés voir les pénaliser s'ils ne prennent pas part à la propreté des trottoirs attenant à leurs café.
C'est une honte et en plus je paie des taxes locales .
J'ai également manifester ma colère auprès de la municipalité d'arnouville. Ou est passé le Villiers le bel d'avant!
Mme Lea
Commenter la réponse de joe