Votre avis sur Fumel

Créer une discussion Mickaël - Dernière réponse le 28 janv. 2017 à 18:44 par bicbic
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/fumel/ville-47106

Afficher la suite 
Reg- 3 févr. 2009 à 00:12
Peu mieux faire : Peux mieux faire pour développer le Fumélois, très gros problème au niveau de l'emploi. Ce que j'aime à Fumel : Une certaine culture. Ce que je n'aime pas à Fumel : Ville triste.
Répondre
Eliane- 26 avril 2009 à 16:04
Retour au pays : A beaucoup perdu de sa prestance ! Ce que j'aime à Fumel : Le calme, la sécurité, zone commerciale. Ce que je n'aime pas à Fumel : Pas de fleurs: évoque une grande tristesse, pourtant possibilité de fleurir et d'entretenir de beaux endroits :ex : les ponts, l'Avenue, que faire pour motiver les Fumélois ?
Répondre
Ibrahima- 14 juil. 2009 à 20:26
Re-donnez confiance au dynamisme : Pour y avoir été élévée de la maternelle jusqu'au bep Electronique, pour y avoir été Rapeur, pour y avoir été animateur , pour y avoir été employé, et pour y avoir été chomeur , je trouve que la confiance est un moteur sociale,moteur d'intelligence,un moteur de relationnelle,et un moteur pour le travail. Rassemblons nous devant tant d'oublis des situations d'antan qui nous rappel comment cette ville nous acceuillait tous par milliers construisant travaillant pour une seul ville Fumel . Il faut croire en la consommation des ménages chaque époque et un défi . Il y a bien du bisnesse à monté à Fumel , reste le manque de confiance en soi ou en ns puis la volonté financière qui nous aide à concrétiser et agir . Mais la jeunesse qui arrive à l'air beaucoup plus courageuse et solide donnons lui cette chance d'action que nous avons malheureusement pas eu et arrêtons ce gaspillage . Ce que j'aime à Fumel : Les gens bons ou mauvais. Ils m'ont apporter de la rigueur qui me sert tout les jours dans mon travaille, ma vie de couple, dans la réalisation de mes rêves.J'aime le café de la place de Monsempron Libos,le marché tous les Jeudi avec ces BanaBana sénégalais, les vendeurs de poissons, de pommes, de chaussure et d'habits cette nostalgie en route du collège en vélo sur le chemin 1993 1995 çà me manque. Mr Blanchar Mr Bataille lol Mr Boris Mr Casanova cette nostalgie qu'on a c'est çà fumel le manque qui fait vivre en espoir cette ville . Comme on dit le phénix renait de ces cendres Fumel reviendra comme elle étais la plus belle en fonte et en acier lol. Ce que je n'aime pas à Fumel : Les non dits, l'importance que cette ville à attaché au Rugby et le reste mis au oubliette ,le manque d'effort intellectuelle pour faire existé c'est gens qui ont fait vivre Fumel: le manque de reconnaissance,les combats ratté ou cours circuité,ect..
Répondre
qui fait pschitt- 13 déc. 2015 à 23:22
Devenue fuméloise en 2007, j'ai vu la descente de cette ville triste où tout se meurt.
Les usines ferment....
Les emplois disparaissent....
L'immobilier s'effondre....
Les perspectives d'avenir sont tournées vers la "Silver économie", comme si le 3ème âge était l'avenir !!!
Bref...
Petit village enclavé, loin de tout et replié sur sa communauté des communes, qui traverse les temps durs avec encore plus de difficultés que le reste du territoire national.
Répondre
bicbic- 28 janv. 2017 à 18:44
désertification des médecins, si rien n'est fait pour en faire venir, dans 3 ans il n'y en aura plus....
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !