Votre avis sur Sète

Signaler
-
 gigi -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

https://www.linternaute.com/ville/sete/ville-34301

Pas sympa, une ville qui se pense très singulière mais si ordinaire. Mentalité étriquée. ils n'aiment pas les autres.... ceux qui sont pas d'ici. c'est pourquoi les arrivants ne connaissent que les arrivants. beaucoup "d'épiciers".. vulgaires et communs. et puis c'est pas si beau... le front de mer moche.... bétonné. on a vu tellement plus beau quand on a voyagé ! j'aime pas... et je dégage. ouf !
Superbe ville MAIS... puanteur par moments (pollution ?), encore très sale. Et pourtant Sètoise de coeur j'espère toujours. Cela pourrait être un paradis...
Je suis à Sète depuis 3 ans, Je ne regrette pas. Les sétois Comme partout des personnes super et d'autres complètement sans intérêts qu'il faut ignorer. Le défaut beaucoup de gens sont sales. un manque d'éducation. Ĺes traditions, les fêtes, les expos très sympas. J'y suis bien.
Sete la poubelle ville de France. Un supermarche a ciel ouvert ..dejections canines masques mouchoirs feintes tags sur les garages et autres poubelles jetées à terre vous avez un grand choix..Seuls le centre ville et la Corniche sont propres. Visitez une ville touristique et familiale et tranquille !!! A bon entendeur
Si t aime pas on te force pas ciao
Si t aime pas on te force pas ciao

Parisienne, j'ai choisi Sète un peu comme ça, les canaux, , agréable , la mer, le Sud , Marseille trop grand. bon, au bout d'un an j'ai le sentiment d'en avoir déjà fait plus que le tour... des 3 ou 4 rues....les gens pas super sympa, f, un peu fermés, heureusement il y a bc p d'artistes mais on ne les rencontre pas. A suivre
Sète est une belle ville,mais les gens sont sales,surtout ceux avec leur toutous qu'ils ne ramassent pas les grottes,la police devrait les verbaliser.
très jolie ville à taille humaine, hélas une énorme pollution vient des usines situées vers Frontignan, parfois de type sévéso, qui envoient gaz nocifs et malodorants.
ville de plus en plus bétonnée et polluée
5 ans a sète je suis content d'en être parti terminé, ils te le disent tes pas sétois, tu ne saura jamais accepté, plus tous les coups par derrière : rétroviseurs cassé, crevaison de pneu et j'en passe oui cette ville est singulièrement trop fermé trop bête trop raciste envers les noirs les arabes et les gens qui ne sont pas de pur sètois alors si tu es touriste va manger du pas frais te faire escroquer ou mieux empoisonner a la marine a bonne entendeur salut
Ancien nordiste je me suis installé à Sète il y a 3 ans. Je ne regrette absolument pas. La région est intéressante, proche de Montpellier mais sans les inconvénients de la grande ville. Arrière pays beau et vite sauvage. Plages immenses. Bien sûr beaucoup de monde en été mais c'est normal. Tournage de 2 séries télévisées dans la ville. Ce n'est certainement pas pour rien. Le climat ? Pas trop chaud en été ( vous n'aurez JAMAIS plus de 35 degrés à Sète !), pas trop froid en hiver. Vent un peu trop fréquent il est vrai mais on s'y fait !
CATASTROPHIQUE.....du jamais vu pour moi ,ville invivable,ville très très sale,déjections canines partout,délinquances,taxes foncière exorbitante pour le rendu...trois ans qui j'y suis et je vais vite partir...juste bon pour les touristes qui veulent ce faire arnaqué...trois ans que certains commerces sont en penne d'appareil à carte bancaire...bref juste bon les touristes qui veulent ce faire arnaqué...un conseil fuyez il n'y a rien voir à Séte...
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 13 août 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
13 août 2018

Un port qui vit toute l'année et pas une station balnéaire. Sète n'est pas une carte postale. On y travaille, on y gueule, on y crée, il y a des embouteillages et des crottes de chien, nos façades sont ce qu'elles sont. De grâce, qu'on ne transforme pas Sète en ville proprette pour les photographes, nous ne vivons pas dans un musée et nous ne souhaitons pas devenir un musée !
Messages postés
2
Date d'inscription
lundi 13 août 2018
Statut
Membre
Dernière intervention
13 août 2018

Un port qui vit toute l'année et pas une station balnéaire. Sète n'est pas une carte postale. On y travaille, on y gueule, on y crée, il y a des embouteillages et des crottes de chien, nos façades sont ce qu'elles sont. De grâce, qu'on ne transforme pas Sète en ville proprette pour les photographes, nous ne vivons pas dans un musée et nous ne souhaitons pas devenir un musée !
Ville que j'habite depuis 8 mois ici pas de chichi ..Ville de pêcheur .pas la côte d'Azur .je m'y sent très bien
Bonjour,il manque un grand cinéma car le cinéma actuel est très vieux.j'aime sète.
Je viens depuis 1981 en vacances à Sete__et j’apprécie vraiment cette ville car à n’importe quel moment de l’année on n’a pas l’impression d’etre dans une station balnéaire on s’y sent__bien à déambuler dans les ruelles.__Les points négatifs : manque de WC publics,__restaurants au bord du canal indignes d’un port__de pêche et dernier point qui me tient vraiment__a coeur c’est la tombe de Georges Brassens__qui mériterait d’etre entretenue régulièrement __par la municipalité qui devrait être fière__d’avoir vu naître un tel homme qui apporte__autant de touristes encore de nos jours...__Personnellement chaque fois que je viens à Sete __je lave et fleuri la tombe de ce grand homme.__Marie Rose.
Que fait la ville au sujet des déjections des Golands
Toutes les critiques négatives sur Sète n'ont rien compris à cette ville "singulière", très typique et très attachante. C'est pas Monaco ici, c'est pas non plus une station balnéaire bétonnée qui ne vit que l'été. C'est tout d'abord le plus gros port de peche de Méditerranée donc ça vit, ça salit peut etre mais un port c'est pas un laboratoire. De plus la ville a lancé de grands travaux de rénovations et d'aménagement ainsi que de nettoyage mais Rome ne s'est pas faite en un jour.
C'est une ville d'artistes aussi (faites le circuit musée en plein air sur le Street Art ! A moins que vous ne trouviez ça trop "sale" !!) d'ailleurs les plus connus viennent même s'y installer c'est que ça ne doit pas etre aussi horrible d'y vivre que vous le pensez...
La circulation et les parking posent problème car c'est une "île" avec de nombreuses rues très étroites qui ne sont pas conçues pour la voiture : il faut savoir l'accepter !
Installée depuis quelques temps ici après avoir vécu dans de nombreuses villes dont d'autres villes de la région, il n'y a pas photo : Sète est bien singulière et c'est ça qui fait tout son charme ! Encore faut il le comprendre et l'accepter mais quand on l'a compris, on adore y vivre !
Au port des Quilles ravalement obligatoire tous les dix ans quand on vois le centre ville on se demande pourquoi pas pour eux c ' est sale décrépi.
J'ai une résidence secondaire à Sete. sur le mont St Clair.Nous avons 3000 euros de foncier alors qu'il n'y pas de tout à l'égout,, que notre accès ne garantit pas la sécurité, que les poubelles ne sont pas ramassées tous les jours( manque d'hygiène l'été )qu'il n'y a pas ou peu de stationnement ( abheration du nouveau marquage chemin des Pierres Blances. J'ajoute que le caractère tres insulaire des Setois les rendent peu affables.
Le mont st-clair est agréable, c'est le seul point positif. Le centre-ville qui a un certain charme semble laissé à l'abandon, aucun aménagement des quais par les pouvoirs publics, que fait donc le sénateur-maire depuis 15 ans ??? ville sale ,crottesde chien en abondance,facades non entretenues, nombreux sdf avec chiens. n'allez pas à la plage de Castellas, un samedi entre 14 et 15 h, votre voiture pourrait être visitée par de voleurs après bris de vitre. Cela nous est arrivé le 5/11/2016, pour un préjudice de 1000 euros.Que fait la police, elle est consciente et semble ne pas faire de ronde;
Prenez- la comme elle est; bien sur la propreté est primordiale! Sete est une ville de "travailleurs" au départ; si non allez a monaco!
Au bout de 30minutes de visite nous avons été agressés gratuitement pour un regard.pour une ville dite sympa à découvrir
Sale sale sale cette ville est sale... On ne peut pas circuler, pas se garer les parkings sont plein et le comble on ne peut plus se garer dans la GRD rue Mario Roustant... Cette ville est mal gérée... De plus, payer le parking à la plage c'est une honte... Je ne félicite pas le maire de cette ville qui pourrait être si belle....
Bonjour, Je souhaitais m'installer à sète et je suis horrifiée par les impots fonciers et d'habitation, une maison ancienne sur 3 etages, 30m2 par etage subit une taxe foncière de 3000€+2900€ d'impots locaux. près de 6000€ pour habiter 90m2, je trouvais que c'était du vol. On fait tout pour éliminer la classe moyenne, je ne comprend pas la logique des responsable communaux
J'aime beaucoup Sète, petite ville charmante, pas très animée mais .... de belles architectures, levez le nez en l'air. Restaurants sympas, pas sur les quais, mais dans les petites rues excentrées, notamment un restaurant indien qui ne paie pas de mine extérieurement mais la nourriture est délicieuse. Un gros bémol cependant, l'état des rues (goudron) est déplorable, en dehors des voies "touristiques", c'est lamentable, trous, ornières, poubelles sur la voie ....., attention à vos voitures. En dehors de cela, promenez vous, c'est agréable.
D'accord avec les précédents commentaires sur l'abaissement volontaire social du niveau de la ville, 22% de chômage, des impôts locaux et fonciers explosifs (55E le m2), des logements sociaux imposés dans des résidences privées sans prévenir, entrainant une baisse de 20% au moins du prix de vente des appartements, et encore quand les agences acceptent!
Appauvris par ces impôts et marre de payer pour des profiteurs, on s'en va! dommage de détruire une si belle ville avec autant de potentialité.
Je n'ai pas aimé le restaurant "le lagon bleu"...je n'ai jamais mangé aussi mal de toute ma vie
Sète est et restera un espèce de bazar pour marginaux sauf si la mairie adopte une politique sérieuse d'embellissement de la ville, soit imposer aux citoyens un civisme minimal et harmonieux, bref un vivre ensemble. Autrement la ville est sale, parfois saturée de paumés qui sont mal éduqués et sans désir de reconnaître l'autre. Trop souvent soutenu pas des associations clientélistes.

Dommage, ville à fort potentiel. Relever le prix des loyers et les prix permettrait de favoriser un public plus enthousiaste avec un sens certains du civisme.
Nous aimons cette ville pour sa plage spacieuse, ses marchés, ville avec bcp de charme, mais sale. Nous sommes dans le quartier des Quilles, depuis fin juin nous subissons le désagrément des travaux de la voirie "changement de lampadaires ...."début des travaux 7h30 le matin sans interruption jusqu'à 16h, sympa pour un quartier touristique! Ça donne envie de revenir en vacances à Sete
sympathique sans plus,perd son âme les kébabs fleurissent à tout les coins de rue et les épiceries de nuit aussi ,les sdf et les dealers également.les restaurants de la marine avec du congelé et les voitures à un mètre,pas de boulot ,le maire fc embauche les personnes de famille nombreuses issues des quartiers pour parfaire son électorat.le centre ville est à l'abandon les rues puent alors oui le saint clair,la corniche etc enfin les trucs à touristes pour le fric et pour les Sétois? Trop de social à sète on se croirait au bled...
Avis touristique sur Sète
Posté par : abjarn le 01-09-2014 à 09h46

Le positif : de grandes plages avec des accès très bien aménagés, une agréable visite d' exposition au crac ( centre d'art contemporain ) avec un accueil professionnel, le mont saint Clair avec un très beau panorama et relativement bien aménagé, l'exposition Miro au musée Paul Valéry ( un bâtiment digne de recevoir de belles expositions), le marché couvert à découvrir

Le négatif : un manque de civilité notoire de la part de certains habitants, exemple : lors d'une visite familiale d'une exposition de peinture au théâtre de la mer où nous nous sommes fait recevoir comme des mécréants par un jeune homme affalé sur sa chaise , au réveil plutot difficile vu la grande agressivité gratuite dont il a fait preuve, dommage pour l'artiste exposant et pour ce lieu, nous n'y reviendrons pas ( du personnel de la ville placé au mauvais endroit, j'imagine) très mauvaise expérience.
Le centre ville, un peu trop dans son jus, n'invite guère à flâner.
Je viens d'y passer 1 semaine de vacance.En outre la location qui etait top, j'ai regretté le manque de civilité, les gens de la region ne sont pas du tout accueuillants ni agreable, ils ne savent pas conduire, trop de racailles, sales ,dommage .Ce que j'ai aimé ; le restaurant la rosa d'antonio ,les palmiers, la plage ,le mont saint clair et la corniche . Sete= Bagdad
Une si belle ville si négligée : Quel gâchis, un tel trésor qui n'intéresse personne. Ce que j'aime à Sète : Le musée brassens, ces festivals, ces restaurants de poissons, mais pas tous. Ce que je n'aime pas à Sète : Ville sale, malodorante, envahie par les voitures, absence de convivialité.
Sète Marseille : Je connais bien sète une petite ville qui pourrait être fort sympathique, il y a des gens qui se plaignent "eau froide", bah oui bcp d'endroits sur la cote languedocienne, des courants les sétois n'y peuvent rien. Ce que j'aime à Sète : Du potentiel, un paysage un charme fou cette presqu?ile, une configuration qui ne plaira pas à tous surtout les automobilistes (rire) . Ce que je n'aime pas à Sète : Alors là... Bcp à dire, je réside à marseille depuis 3 ans et je suis tjs dégoûté comme à sète du manque de civisme des gens, sale, mal entretenue, grande gueule savent pas parler/tél sans hurler, sète accueille un festival photo en mai (dans les fameux hangars gris) il y n'y a pas de com presque pas de pub, la ville ne participe pas ou peu, comme le reste d'ailleurs une ville qui se meure dommage, perpignan sa voisine est bien plus propre, vivante et coquette.
Mes vacances écourtée a sete : Une jolie petit coin pleins de poésie avec une certaine richesse culturelle. Ce que j'aime à Sète : J'aime le cite les paysages la douceur de la mer, les lever et coucher de soleil auxquels ont peux assistée du debut a la fin si ont a un bon emplacement. Je me suis mise a l'ecart du centre ville qui a mon sens n'est pas accueillant. Ce que je n'aime pas à Sète : Se que je n'ai pas aimé c'est d'avoir été prise pour une imbécile a plusieurs reprise et se, par les commerçants. Je demande a chargé mon portable dans un bar pendant se temps je prend plusieurs consommations et en partant je n'oublie pas de laisser un pourboire genereux, confiante, se n'est que plus loin que je me suis redu compte que le tel n'a jamais été branché. Des comme celle-là j'en ai pleins d'autres. Le cirque a durée 8 jours. Il nous reste 2 semaines de vacances mais aujourd'hui c'est plus jamais a sète.
Ohlala... :( : Mais quelle déception ! On me l avait décrite comme la venise du sud, l endroit romantique et beau par excellence ! Plus jamais j'y mettrai les pieds ! Ce que j'aime à Sète : Heu... Rien. Ce que je n'aime pas à Sète : L arrivée à sete avec tous ces entrepôts gris, ces usines, ces bâtiments en ruines. On a l impression d arriver dans une ville abandonnée. La ville elle même : un potentiel énorme qui n est absolument pas mis en valeur. Il est très difficile de trouver un angle ou avoir une belle vue. Tout le centre ville est gâché par des façades décrépies, des traces de rouille partout ou il peut y en avoir, des bâtiments aux vitres cassées, des rues qui puent, en un mot : sale ! On se croirait dans les pires quartiers de marseille, un mélange entre martiales version dégueulasse et fos sur mer pour les usines. J emmènerais bien le maire de sete faire un stage à cassis pour lui montrer ce qu on peut faire avec un tel potentiel. Repeignez les façades, réparez celles qui tombent en ruines, piétonisez le côté ou il y a les restos le long du canal, nettoyez vos rues et limitez l installation de kebabs et de "restaurants" snacks pourris et vous obtiendrez une belle ville !
Juste pour les vacances : Un potentiel inexploité, du charme terni par la saleté, les sdf, et le non respect et la vulgarité, et l'insécurité grandissante. Dommage sète a tout pour être un petit paradis... Ce que j'aime à Sète : Le quartier de la corniche, le saint clair, les plages, le climat. Ce que je n'aime pas à Sète : La saleté, le manque de civisme, l'agressivité des habitants pour beaucoup adulte et parents mais avec un comportement adolescent, aucun respect des lois. Le tourisme est privilégié au détriment des habitants (la mendicité est interdite seulement l'été pour ne pas dérangé les estivants)bref une ville toute en superficialité.
Ce que j'aime à Sète : Ce que j'aime, la beauté du paysage, les couleurs si celles ci étaient remise en valeur, l'animation du port etc. Ce que je n'aime pas à Sète : Ce que je n'aime pas, la saleté, parfois de mauvaises odeurs dans certains coins, les crottes de chien, mais que fait mr le maire, dommage que les façades ne soient pas restaurées, et le non respect des gens, pas de politesse... Pas de pardon lorsqu'on vous bouscule etc... Bien regrettable pour cette ville,.
Vacances à sète : Très bonnes vacances, à refaire ! Ce que j'aime à Sète : Ses plages peu bondées, les vues panoramiques, les restaurants, les marchés. Ce que je n'aime pas à Sète : L'eau froide, l'école de plongée (arnaque) certains commerciaux.
Très très sale mais au soleil : Plus de + que de - mais quand même !... Ce que j'aime à Sète : La corniche, le mont st clair, le marché, les huitres, les moules, le pti vin blanc et le muscat, le soleil, la mer. Ce que je n'aime pas à Sète : Des rues très très très sales, malodorantes, a la limite de l'infection bactérienne, un coup de karcher pour mélanger le tout et la mairie pense que c'est propre ? Beaucoup de sdf avec des chiens qui chient partout, quelques sétois nettoient le caca de leur chien mais pas les autres, hélas,.
Ce que j'aime à Sète : Le dynamisme est surprenant pour une ville portuaire de cette envergure, grand choix de commerces et d'activités, bons réseaux de transports urbains et suburbains surtout pour aller vers les plages, facilités d'accès par le tgv. Même l'autoroute passe à proximité. Population autochtone très sympathique et serviable à mon goût. La tielle sétoise est un plat incontournable, le spectacle des joutes est une institution à part entière qu'il ne faut pas négliger. Ce que je n'aime pas à Sète : Les bouchons à cause des gens qui traversent la ville les soirs d'été en revenant de la plage, ce qui oblige à une circulation réglementée sur l'ancienne route nationale 112. Quelques actions de la part de la police seraient les bienvenues pour calmer l'ardeur de certains jeunes se baladant presque nu dans la rue, importunant gratuitement les passants en les insultant et en les menaçant.
Ville désagréable : Ville extremement salle. Beaucoup de délinquance(trafics en tout genre). Dommage ! Ce que j'aime à Sète : Mont st clair. La corniche. Ce que je n'aime pas à Sète : Les sétois qui sont sales, irrespectueux et prétentieux. La saleté.
De retour à Sète : Je suis retournée cet été à sète après l'avoir évitée durant trois ans, à cause de sa saleté... Son laisser faire, son côté crade. Ca a change, oui. Au bout de deux jours je me suis faite la réflexion, plus de crottes ou presque, plus de papiers ou presque... Sète est en train de devenir un ville jolie du sud... Ce que j'aime à Sète : Son climat, ses habitants qui restent dans l'ensemble agréables et accueillants. Son quartier haut, encore populaire et ses maisons de pêcheur et ses "tielles" spécialité sétoise aux calamars. Ce que je n'aime pas à Sète : Encore des efforts à faire pour restaurer un minimum les façades avec des jolies couleurs, encore quelques efforts de propreté et tout sera bien.
Sète : Belle ville en générale et agréable. Ce que j'aime à Sète : Le climat, la convivialité (relative cependant) les plages et les activités estivales avec les nombreux festivals. Le développement de la ville par rapport à ce qu'elle était. Ce que je n'aime pas à Sète : La saleté des rues et surtout les taxes et impôts locaux exorbitants malgré le développement de la propriété (côté ouest). Certainement la ville où il y a le plus d'employés municipaux (en fonction du nombre d'habitants). Faiblesse de transports en commun ; la gare pas assez desservie (surtout le soir !.
Avis sur la ville de sete : Tres belle ville ! Mais helas tres sale ! Crottes de chien partout ! Le long des chemins ! Bords de mer ! Ectttt. Ce que j'aime à Sète : Ville et ses environt ! Ce que je n'aime pas à Sète : Le manque d'hygiene ! Trottoires mal entretenue(sales crottes de chiens megots de cigarettes ! Pas assez de poubelles)plages mal entretenues ! Bouteilles ; megots ! Preservatifs detruitus de toutes sortes)une honte !
Une ville aux potentiels gachés : Sète est une belle ville en général. Cependant le manque de travail et les rues sales gâchent ce plaisir. La mentalité est vraiment est vraiment déplorable, ça se voit que c'est des sudistes. Ce que j'aime à Sète : Le soleil, les plages, le mont st-clair et sa vue imprenable sur le bassin de thau, le panoramique des pierres blanches. Ce que je n'aime pas à Sète : Le laxisme des gens sur la propreté des rues : il y a des crottes tous les 10 cm, les canaux ne sont pas forcément clairs, le manque d'emplois : il faut être pistonné être pêcheurs et travailler dans la mairie. Le manque d'activité (en été c'est le top, surtout pour le touriste), en hiver dans cette ville : tout est mort.
Sète ou l'ennui : Jolie ville de loin. Ce que j'aime à Sète : Ses quais, ses plages, le mont st clair. Ce que je n'aime pas à Sète : Ses rues sales, son manque d'animations, le cancan des habitants.
Pauvre sète : J'y suis né il y a 63 ans et j'y ai vécu jusqu'à l'âge de 15 ans. Depuis j'y suis retourné très souvent ; mais malheureusement je suis déçu ; que de potentiel gâché, ma belle ville est en train de prendre l'eau. Ce que j'aime à Sète : Le soleil - les canaux - le mont saint clair - le marché - la saint louis. Ce que je n'aime pas à Sète : Ces odeurs d'urine et autres - la saleté des rues et trottoirs les crottes de chiens.
Décevant : Un potentiel inexploité. Ce que j'aime à Sète : Les canaux, le mont Saint-Clair, la proximité de la mer. Ce que je n'aime pas à Sète : Les gens y sont fermés, autocentrés, pensent que leur ville est le centre du monde, que personne n'a le droit de donner son opinion dessus s'il n'est pas sètois... En gros c'est "si tu n'es pas sètois, tu peux pas comprendre", à force c'est lassant. C'est aussi "Sète tu l'aimes ou tu la quittes." Dommage pour eux, je préfère en partir pour plusieurs raisons : la ville est sale et malodorante dans tous ses recoins, son potentiel pourtant grand est inexploité (car Sète "on y touche pas") la ville est morte en hiver (exode des jeunes) rien n'est mis en valeur, impossible de boire un café en terrasse sans avoir une route à moins de trois mètres, très peu de commerces et donc d'animations, même les week-ends... Bref, c'est pas la panacée !
Tristesse : Les journées passées à Sète ont été les plus belle de ma vie nous partions sillonner les rues de Sète la mer le mont St Clair cher à mon c?ur tous les jours je n'oublierai jamais cet endroit magique. Ce que j'aime à Sète : La mer, les gens tout simplement, tout ce qui me permettait, de tourner, la page du nord, je souhaite de tout c?ur, pouvoir y revenir un jour, savourer ce comte de fée, que je lisais chaque jour sur les lignes, de la liberté de la mer à Sète avec mon apple, je restais des heures entières, à contempler cette magnificence qu'est Sète dans mon c?ur. Ce que je n'aime pas à Sète : Tout est cher à mon c?ur je t'oublierai, jamais toi qui m'a permis, d'être enfin, libre de pouvoir encore rêver et de trouver mon bonheur tout simplement.
Ce que j'aime à Sète : La plage et le soleil.
Sète mérite beaucoup mieux ! : Sète est un joyau de beauté qui n'est aucunement mis en valeur. Les touristes ne se rappellent que des rues sales et des poubelles malodorantes. Ce que j'aime à Sète : Mont St Clair, les quais, la Corniche et les plages de sable fin ! Ce que je n'aime pas à Sète : Saleté des rues de la ville, odeur nauséabonde même à proximité des quais, une place de la mairie et un patrimoine à l'abandon non restauré et à l'abandon. Une gestion désastreuse des infrastructures, des clubs de sport et des plages. Une population vieillissante et un chômage en forte hausse. Le quartier ghetto appelé Villeroy ...
Assez partagé! : La ville où je suis né et où je vis. Belle ville mais... Ce que j'aime à Sète : Une cadre magnifique! La mer, le mont saint clair, le port, les bateaux. C'est un cadre qui fait rêver. Le climat est superbe. Les routes sont enfin refaites à neuf. L'été il y a de nombreuses animation. Ce que je n'aime pas à Sète : Cette ville perd son âme. Au début, joli port de pêche typique j'ai l'impression qu'aujourd'hui le but est de rivaliser avec la croisette ! Le bord des plages est défiguré par des constructions de béton. Le centre ville est délaissé. Certaines rues sont dégoûtantes et les façades sont dans des états déplorables ! Beaucoup de bruit aussi pour ceux qui n'ont pas la chance d'habiter le beau Saint Clair. Il y a bien le Sète d'en haut et Sète d'en bas... Peu d'emploi aussi, du saisonnier. De plus en plus d'incivilité et une jeunesse qui a l'air de s'ennuyer. Que de potentiel pourtant !
Sète rebelle mais Sète plus belle... : Petite ville sympathique où il fait tout de même bon vivre malgré l'indiscipline et le non respect des biens publics et d'autrui par une toute petite partie de sa population. C'est dommage ! Ce que j'aime à Sète : Les nombreux aménagements promenades (notamment mont St Clair, lido et corniche) les nombreuses activités, fêtes et manifestations tout au long de l'année ,les efforts fait pour rendre la ville plus agréable : nettoiement ou démolitions de vieilles bâtisses, nombreux parterres fleurs et arbustes, marchés (notamment celui du mercredi), théâtre, musées. Ce que je n'aime pas à Sète : Les difficultés de circulation et de stationnement, le montant excessif des impôts fonciers, les crottes de chiens sur les trottoirs (bien qu'il y ait amélioration par rapport au mandat précédent). Trop de chiens non tenus et sans muselières accompagnant les sdf...
Ce que j'aime à Sète : Belle ville, la mer, les pierres blanches (ce qu'il en reste), les canaux. Ce que je n'aime pas à Sète : Urbanisation massive depuis quelques temps au dépend des espaces verts. Beaucoup est fait pour les touristes ou les riches, peu pour les Setois. Centre ville oublié, squat permanent de jeunes, bruit.
Sète est dans mon coeur : Copropriétaire de résidence secondaire depuis 10 ans, Je me trouve heureuse sur la Plage du Lazaret. Les promenades le long de la Corniche sont vivifiantes. Commerces proches, pas de foule excessive, le bonheur pour des vacances relaxantes et des séjours prolongés. Ce que j'aime à Sète : Le soleil bien sûr, la mer, le paysage : Pierres Blanches, Mont Saint-Clair, le Théâtre de la Mer, l'espace Georges Brassens, les Puces, les marchés... Ce que je n'aime pas à Sète : La saleté sur les trottoirs au Centre Ville, malgré les efforts du Maire pour y remédier, et les chiens de plus en plus nombreux non tenus en laisse sur la promenade du Lido.
Sète, beauté égarée : C'est une petite ville agréable, plutôt jolie, genre à en tomber amoureux mais... Ce que j'aime à Sète : Les bateaux exprimant l'âme du port, les ponts qui se meuvent sous le regard du calme du Mont St Clair, les promenades sur les quais... Et le silence de la beauté des maisons qui ont bercé Brassens et Paul Valéry... Ce que je n'aime pas à Sète : Les lotissements des villas d'architecture laide soutirés aux flots de la méditerranée, l'espace du quai d'Alger blessé par des grilles d'acier, les maudites crottes des chiens qui beurrent les semelles des passants dans la totale indifférence des représentants de la ville, les impôts incompréhensibles qui augmentent encore et encore...
Mes vacances à Sete : Nous possédons un appartement dans la résidence des quilles, ce qui est désagréable ce sont les crottes de chien tous les 100 mètres, il faudrait verbaliser, le manque d'espaces vert dans le quartier du lido, les animations pour les ados le soir, les paillottes c'est très bien, mais très chères pour les étudiants, il y a des animations dans le quartier, mais elles sont destinées aux adultes. Ce que j'aime à Sète : La plage magnifique, la ville dynamique, le théâtre de la mer, les marchés. La promenade du Lido... Ce que je n'aime pas à Sète : Les crottes de chiens, la propreté de la ville, il manque une zone industrielle pour le commerce, il faut aller à Balaruc, le centre commercial auchan est trop petit, et ne parlons pas de parking, l'été c'est infernal pour stationner.
Circulation et stationnement très difficiles : J'aime bien la ville et j'y viens souvent. Ce que j'aime à Sète : J'aime bien le centre ville avec ses boutiques, le soleil et deux ou trois bons restaurants ! Les jours de marché sont bien agréables. Ce que je n'aime pas à Sète : Je supporte très mal l'enfer de la circulation, l'impatience et l'intolérance des automobilistes ; et ce qui me déplaît fortement c'est que si l'on s'arrête cinq minutes en double file pour décharger son véhicule, la police fait son apparition immédiatement, mais quand on est garé dans une case et que d'autres viennent se garer en double file, y restent deux ou trois heures en nous empêchant de sortir, là on ne voit personne et encore on se ferait traiter d'incapable par les voisins ou amis du fautif ! Cela devient vraiment pénible. De plus la ville est sale et on ne peut pas se promener tranquille sans mettre le pied sur une saleté. Sans parler de tous ces restaurants sur la marine qui empiètent les trottoirs et ou deux personnes peuvent à peine se croiser ; et si on a une poussette c'est l'horreur, on ne peut circuler nulle part. Voilà quelques sujets sur lesquels il serait bon de se pencher.
Il y a beaucoup à faire pour rendre la ville propre : Avec son mont St Clair et ses canaux cette ville pourrait être très belle. Elle a beaucoup d'atouts mais ils ne sont pas exploités (Municipalité de droite ou de gauche c'est pareil). Si tout le port consacré aux chalutiers était voué à la plaisance, Sète pourrait recevoir des plaisanciers aisés ce qui enrichirait la ville pour peu que la propreté suive. Ce que j'aime à Sète : Comme dit plus haut, j'aime la colline, l'étang de Thau , les canaux , le port . Ce que je n'aime pas à Sète : La mentalité de gens plutôt "je m'enfoutiste" et voulant , comme disait Brassens "péter plus haut que leur cul". La ville très sale et dont seules les rues fréquentées par les touristes sont nettoyées ; les autres le sont avant des élections !
Ville magique : Natif de SETE, j'ai du m'expatrier sur la région Parisienne pour le travail, mais j'y reviendrai pour ma retraite. Ce que j'aime à Sète : Son port, le Mont Saint Clair et le quartier Haut, le cimetière marin, ses plages. Ce que je n'aime pas à Sète : Pas de travail, il faut être pêcheur ou employé à la Mairie dommage, ville sale.
Une ville pleine de défauts : C'est une ville animée l'été (surtout pour les touristes) et morte en hiver. Ce que j'aime à Sète : Le mont St Clair avec sa vue magnifique et le panoramique des pierres blanches. Ce que je n'aime pas à Sète : Les plages dégueus, la mentalité des automobilistes, les canaux et la mer pas propre (il y a des pneus, des poussettes et j'en passe) c'est cher, les crottes de chiens tout les 10 cm, le manque d'animation (sauf en été), les embouteillages aux heures de pointe, il y a peu de sport, les magasins fermés à 17h (sauf l'été), les travaux qui s'accumulent...
Une mine d'or mal exploitée : Une ville pleine de culture, ou chaque quartier est une perle. Ce que j'aime à Sète : La vie, son rythme, les images, les odeurs, les gens, les joutes. Ce que je n'aime pas à Sète : Des décennies de gestion municipale désastreuse qui n'ont pas su mettre en valeur la ville à l'image qu'elle mérite.
Etre setois : Belle ville, agréable à vivre, mais avec les inconvénients d'une ville du "sud" , trop de négligences civiques de la part de certains habitants (poubelles, déjections canines, etc.) Peut-être pas assez de police municipale ! Ce que je n'aime pas à Sète : Nuisances dues au bruit.
Regarde où tu marches : Cette ville est splendide avec ses canaux, son port attractif, ses vues splendides du mont ST Clair, ses promenades le long de la mer et ses plages si longues, respect du piéton, mais gare où l'on marche ! Ce que j'aime à Sète : Beaucoup de choses me plaisent dans cette belle ville, notées ci dessus, le centre ville est fort agréable, ma fille vient d'y acheter un commerce donc je descends 2 à 3 fois / an, et ce soleil extra ! Ce que je n'aime pas à Sète : Dommage que lorsque l'on se promène, il faut regarder sans cesse où l'on met ses pieds, cela gâche le plaisir d'admirer ce centre ville, et il y a du vent d'accord mais que de détritus dans les rues ! J'habite Beaune - 21200 c'est très touristique, mais les gens font attention à la propreté, rien ne s'envole, les trottoirs sont propres, les propriétaires de chiens n'ont qu'à bien se tenir.
Les impôts à Sète : Ville superbe. Ce que j'aime à Sète : Sète. Ce que je n'aime pas à Sète : Les impôts (taxe d'habitation et taxe locale) sont énormes. Même l'abattement de 15% a été supprimé. Sète est au palmarès des villes les plus chères de France. On ne sait pas à quoi cela sert, pas d'emploi, impossible de circuler, un centre ville dégoûtant, des constructions qui poussent n'importe où, des pêcheurs qui sont les rois du pétrole et squattent des quais, crédit à volonté pour les bateaux, et aucun retour sur la ville (je parle des thoniers)...
C'est beau la mer : Ville très belle et agréable, mais il n'y a pas beaucoup de travail et les Sètois ne sont pas très ouverts vers les gens de l'extérieur, c'est très long pour être accepté. Ce que j'aime à Sète : La mer, la ville et le fait qu'on puisse vivre avec peu d'argent. Ce que je n'aime pas à Sète : Le manque d'ouverture et de culture des habitants et le chômage.
Ce que j'aime à Sète : Sa proximité avec Montpellier, et ses plages. L'accueil des habitants. Les produits de la mer. Ce que je n'aime pas à Sète : Une ville morte le soir à partir de 20h (surtout pour les étudiants !), pas de boîtes et de bars sympa, il faut se déplacer sur Montpellier pour cela. La ville est sale, le patrimoine n'est pas mis en valeur, et la ville manque d'espace vert et de transport en commun. Une certaine insécurité y règne les soirs, surtout vers le quartier de la gare et du théâtre.
Requins et petits poissons... : L'appât du gain se ressent énormément dans le domaine de l'immobilier avec des constructions et des comportements d'une qualité plus que douteuse. Ce que j'aime à Sète : Le farniente qui ne dérange personne, l'ambiance familiale, la cuisine, la courtoisie des automobilistes, le temps... Ce que je n'aime pas à Sète : Le temps (trop de soleil !!!), les grosses voitures à vitres teintées, les promoteurs et autres gestionnaires, des transports en commun insuffisants, un manque de mise en valeur de certains endroits  (Théâtre de la Mer, le canal avec sa vie marine si diverse...), et elle mériterait d'être plus grande, cette ville ! (Pourquoi ne pas annexer Montpellier à Sète ?).
Sète maintenant et peut-être après... : Ville agréable pour son port, ses restaurants sur les quais, ses visites diverses où il est bon de passer une journée... Ce que j'aime à Sète : Sa plage de sable fin de 12 Km jusqu'à Marseillan plage. Ce que je n'aime pas à Sète : Quelques réflexions concernant ce projet bizarre du Lido entre Sète et Marseillan plage... Les plages vont devenir pratiquement inaccessibles. 3 parkings pour recevoir l'ensemble des plagistes... Un à chaque extrémité et un au milieu... Distance entre deux parkings, environ 6 Km... j'imagine les familles, avec gamins et «barda» marcher 2 fois 3 Km pour trouver un endroit disponible... Il en faudrait au moins un tous les 500 mètres pour répartir tous les plagistes... Bien sûr, on peut imiter l'Italie ! Faire tout payer de A à Z ! Le parking et le transport du parking à la plage... Y aura t-il encore des touristes et des marseillanais pour jouer à ce grand jeu là demain ? Les habitants de Marseillan vont-ils pouvoir aller sur leurs plages dans le futur comme actuellement ? Les Marseillanais, qu'en pensent-ils ? Leur a t-on posé la question de savoir s'ils étaient en accord avec la municipalité sur ce projet de Lido tel qu'il est ? Leur a-t-on dit la vérité ? A chacun de réfléchir ! Il est peut-être trop tard !
Sète que nous aimons : Les Sétois sont chez eux et nous les vacanciers sommes chez les Sétois, ils nous le font comprendre. On n'est pas dans n'importe quelle ville de villégiature, on est à Sète : l'île singulière. Ce que j'aime à Sète : Les Joutes, depuis 17 ans je viens à 7h du matin le lundi de la St Louis et n'en loupe pas une miette. J'aime Le canal, les vues du mont Saint Clair, la Corniche, les chalutiers, le port...
Trop d'impôts : La ville est très belle, le cadre est agréable mais les impôts locaux et fonciers sont devenus trop importants pour les petits propriétaires.
Sète a bercé mon enfance : J'aime la vie à Sète et Sète en particulier. Je reviendrai aux sources sûrement ! Ce que j'aime à Sète : J'aime les couleurs de la marine, l'odeur du canal, la Saint Louis et ses joutes, j'aime les gens de Sète.
Sète 2010 : Une ville agréable qui retrouve son dynamisme. Ce que j'aime à Sète : Le milieu culturel, associatif, le dynamisme de l'équipe municipal actuel, etc... Ce que je n'aime pas à Sète : Les friches industriels, l'usine d'engrais, le réseau routier intra-muros, les bâtiments délabrés, le manque de citoyenneté des détenteurs de chiens qui ne sont toujours pas verbalisés.
Un potentiel énorme : Sète, est une île, qui par sa situation géographique et la qualité de son environnement, a des atouts extraordinaires à faire valoir pour son développement économique et pour asseoir un rayonnement régional. Ce que j'aime à Sète : Les couleurs, les ambiances, les restaurants... la qualité de la vie, la mer... Ce que je n'aime pas à Sète : Le centre ville doit être rénové pour une mise en valeur qu'il mérite.
Souvenirs d'enfance : J'y reviens toujours avec plaisir. Ne pas rater les joutes ! Ce que j'aime à Sète : Les bateaux de pêche, les quais, le phare, l'odeur du vin, les cargos, les joutes, les canaux, le marché, la corniche, le mont Saint-Clair, tout ce qui a bercé mon enfance. Ce que je n'aime pas à Sète : Dommage que la petite plage où l'on pouvait aller à pied ait disparu.
Ce que j'aime à Sète : Son emplacement, la beauté, la lumière de l'eau constamment changeante, les canaux, les musées, les quais. Ce que je n'aime pas à Sète : La saleté, le bruit, les incivilités des automobilistes et des propriétaires de chiens, les poubelles sauvages même dans l'eau ! Et bien sûr les gens du coin qui croient que Sète est la plus belle ville !
Sète et environs : Une ville qui vit toute l'année, et pas que du tourisme, ça change un peu du reste du littoral héraultais. On sent qu'il y a une histoire, le passé ouvrier, viticole et maritime n'ont pas entièrement disparu, et c'est bien. Ce que j'aime à Sète : Le cadre, les canaux avec les chalutiers, les joutes, l'ambiance, le métissage de la population, avec des origines italiennes et espagnoles entre autres, la présence de l'esprit de BRASSENS et VALERY, la gastronomie, et la gentillesse des gens, y compris dans les lieux touristiques. Ce que je n'aime pas à Sète : Pas grand chose, sinon les "nouveaux habitants", qui lui font perdre son âme et son identité.
Sète se remet en quatre : Avec des atouts remarquables, mais négligés aux cours des décennies passées, Sète refait face aux réalités : développement réfléchi, tourisme, plaisance, activités tertiaires. La proximité de Montpellier est un atout. Ce que j'aime à Sète : Les canaux, les ponts-levis, les pêcheurs et ostréiculteurs, les spécialités culinaires, la promenade réhabilitée du port aux plages, les plages du lido remodelées sans voiture, le climat. Ce que je n'aime pas à Sète : La propreté du centre, le bruit des trains, l'entrée de ville Nord, les impôts locaux, la circulation transversale Nord-Sud difficile, les bateaux-épaves.
Peut mieux faire : Cela fait deux fois que nous venons passer l'été à Sète, et j'avoue que cette ville me plaît bien. Nous qui venons de Bretagne, le temps est idéal. Et l'accent de la population, j'adore. Ce que j'aime à Sète : Le soleil, la cuisine, l'amabilité des commerçants, la plage et surtout, on peut se baigner à n'importe quelle heure (jour et nuit). Ce que je n'aime pas à Sète : Le nettoyage des plages laisse à désirer, et les odeurs d'urines, les crottes de chien, l'usine d'engrais, et le plus triste, ce sont les bâtiments si noirs.
Encore des efforts : Une ville moyenne agréable par son activité portuaire en centre ville. Mais de gros problèmes de circulation et de stationnement, la propreté de la ville doit être rapidement revue, des chantiers importants sont à ouvrir : Quartier de la gare, entrée de ville (Montpellier). La protection du lido doit être poursuivie jusqu'à Marseillan. Ce que j'aime à Sète : Le port, la plage. Ce que je n'aime pas à Sète : Le manque de propreté et les friches industrielles.
Peut mieux faire : Potentiel assez exceptionnel, qui se valorise depuis peu, mais le laisser aller local (crottes de chiens, propreté douteuse tags, odeurs des usines) et surtout les impôts locaux, n'en font pas un paradis. Cela étant elle mérite le détour. Ce que j'aime à Sète : Le site. Ce que je n'aime pas à Sète : La mauvaise éducation des locaux et le laisser aller.
Une ville superbe : Je suis native de Montpellier et mes parents habitent un petit village pas très loin de Sète. Je viens à Sète depuis que je suis toute petite. C'est une ville qui m'a toujours attirée et dans laquelle je me sens bien. Ce que j'aime à Sète : L'ambiance particulière. Le mont St Clair et particulièrement sa vue sur l'étang. Les petites maisons de pêcheurs. Et Bien sûr sa cuisine !
ENCORE DES AMELIORATIONS A FAIRE : Ville singulière où il est difficile de se faire adopter par les sétois. Ce que j'aime à Sète : La plage, les festivités, son ambiance. Ce que je n'aime pas à Sète : Une ville sale, (tags, chiens, friches en ruines), circulation difficile, usine d'engrais aux odeurs nauséabondes, vie chère surtout dans la restauration. Trop de constructions, les infrastructures ne suivent pas.
Assommé par les impôts fonciers : Ville très agréable où je possède une résidence secondaire. Ce que j'aime à Sète : Une ville très vivante. Ses canaux. La présence d'un vaste espace protégé (pour combien de temps ?) aux pierres blanches. Les efforts faits (mais encore insuffisants) pour rendre la ville plus propre et attrayante. Ce que je n'aime pas à Sète : Un taux d'imposition exorbitant (ex : taux communal d'imposition en 2006 sur propriétés bâties = 42,12% ! A titre de comparaison à Chambéry, ville de taille identique = 25,95%).

Sète une ville agréable à vivre : Une amélioration sur cinq ans du cadre de vie à Sète, par de nombreux travaux de voiries. Ce que j'aime à Sète : Les canaux avec les bateaux de tout type et l'amélioration des trottoirs et de l'entrée de ville côté Montpellier. Ce que je n'aime pas à Sète : Les activités sportives pas toujours abordables, et manque d'animations en hiver. Les projets sur le handicap n'ont pas suffisamment d'écoute.
Déçu : Je viens du Pays Basque alors forcément la comparaison va être dure. Ce que j'aime à Sète : Pour qui aime la plage hors saison c'est terrible. Une vue magnifique depuis le Mont Saint Clair et beaucoup d'activités l'été. Ce que je n'aime pas à Sète : La ville n'est pas des plus propres et les loyers exorbitants... qui plus est le vent est une horreur...
Sète : Je suis de l'avis de Monique. Dommage car il y a beaucoup de possibilités, mais peu d'esprit civique. Les chiens polluent la ville malgré les efforts de la municipalité. Il manque de vrais espaces verts en ville et de lieux de détente pour ceux qui habitent le centre ville. Ce que j'aime à Sète : La politique de la ville avec le Lido et la Corniche mais le centre ville doit être rénové (place de la mairie, la rue qui mène au lycée Paul Valéry, la rue de la Peyrade, la rue Roustan, etc.). Ce que je n'aime pas à Sète : Le changement pour l'inscription des enfants aux centres de Loisirs : c'était facile (il suffisait d'amener l'enfant avec son ticket), c'est devenu très bureaucratique et peu facile pour les parents qui travaillent (heures d'ouverture des inscriptions).
Tout à gagner : Ville conviviale à bien des points de vue avec un site particulièrement 'singulier'. Ce que j'aime à Sète : Ambiance générale, bien-être et qualité de vie. Ce que je n'aime pas à Sète : La malpropreté des rues, l'odeur d'une usine de déchets, les tags surtout dans des endroits stratégiques tels que l'arrivée dans Sète en venant de Montpellier alors que ce canal de la Peyrade est attrayant. Les bâtiments industriels dans un état lamentable qui donne une triste image de la ville (Cayenne par exemple).
Sète ? Mouais... : Jolie ville, qui a tendance à devenir de plus en plus ville de touristes, ou propriétaires de résidences secondaires. Dommage, on veut transformer cette ville en petit Cannes, le climat en moins favorable. Ce que j'aime à Sète : Le côté intimiste, simple. Ce que je n'aime pas à Sète : Le manque d'activité hors saison estivale.
Ville de contrastes : Ville agréable à vivre mais dans des conditions difficiles. Prix des loyers et immobilier très élevés bien que de qualité médiocre, peu d'emplois et un taux de chômage record. Ce que j'aime à Sète : Très agréable pour passer des vacances, nombreuses animations touristiques. Ville très animée toute l'année. Nombreux commerces de proximité, et d'accès facile, la plage. Ce que je n'aime pas à Sète : Le manque de propreté, les friches industrielles et l'impression d'abandon de certaines parties de la ville.
Une ville agréable : C'est une ville très agréable et où il fait bon vivre. Ce que j'aime à Sète : Les gens, la beauté de la ville, le cadre, la culture, la gastronomie... Ce que je n'aime pas à Sète : La difficulté de stationnement et de déplacement.
J'adore y venir.
Des progrès à faire : Vivement que cette ville développe son  tourisme. Ce que j'aime à Sète : Les quais et le cadre de vie. Ce que je n'aime pas à Sète : Les espaces verts et la propreté.
Une ville magnifique, très vivante en été mais un peu moins en hiver.
Nouvel habitant de Sète, j'ai choisi cette ville pour sa taille modeste et sa qualité de vie dans un magnifique décor. Malgré de nombreux défauts très visibles aujourd'hui encore j'ai beaucoup d'espoir pour les années à venir.
Une très belle ville.