Votre avis sur Flers

- - Dernière réponse :  Rathkom - 2 nov. 2018 à 17:00
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/flers/ville-61169

trop de kebabs
pollué et sale et moche mais beau
dégeulasse
44LA
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 2 décembre 2015
Statut
Membre
Dernière intervention
2 décembre 2015
-
Une ville qui comporte des atouts (culture, sport, château) mais moderniser et éclaircir un peu l'architecture ne ferait pas de mal. Des expositions au coeur même de la ville donneraient aussi un peu de gaîté
Ville ou les aides sociale y sont donnez gracieusement Une ville tournée sur l'assistanat et sur l'accueil de nouveau arrivant principale préoccupation de la mairie il faut aussi avouer que très peu sont d'origine française, une ville qui pourrais avoir du charme avec beaucoup de commerce mais qui assiste tellement que malheureusement elle ne fait rien d'autre !
Enfance : J'y ai vécu de l'âge de 6 ans à 23. Mes parents y reposent au cimetière. J'ai fait mes études au petit "sem".. Une excellente école quant à l'enseignement et un "bagne" disciplinaire quand on était jeune. La ville était en ruines à mon arrivée. Ce que j'aime à Flers : Le parc de mes premiers amours. La rue schnetz, et la rue du 6 juin. Les cotes dures à vélo. Ce que je n'aime pas à Flers : La mentalité bourgeoise et cléricale à l'époque.
Une ville pratique : Positif, de bon souvenir. Ce que j'aime à Flers : Une petite ville qui concentre tout les besoins, rarement besoin de faire des km pour faire quelque chose. Quand on habite en ville, on peut tout faire à pied quasiment. Il y a une boîte de nuit, quelques bars, quelques magasins. J'y ai habité à 27 ans, habituée aux grandes villes type bordeaux, nos amis n'étaient pas normands, et de notre âge, sans enfants. La ville était si petite qu'ils étaient nos voisins, sortions à pied... Sympa. La campagne alentours est magnifique. J'aime le marché du samedi matin. J'aime le supermarché pratiquement en centre ville, pratique. J'aime tout faire à pied. Ce que je n'aime pas à Flers : Flers est isolé, on n'arrive pas à flers par hasard ! Les boutiques de vêtements ferment de plus en plus. Et remplacées par des marques bas de gamme ou moyenne gamme. Pas ou peu de choix. La ville n'est pas très jolie et la population un peu "beauf". Exemple, il n'y a pas de mode à flers.
Ennui ferme. : Ville de petite taille, perdue en normandie. Ville mal desservie aussi bien en intérieur qu'en extérieur. Ce que j'aime à Flers : Peu de choses, le fait qu'il y ai de l'emploi via un gros équipementier automobile ? Ce que je n'aime pas à Flers : Pour quelqu'un de jeune comme moi, l'inactivité est mon ennemi récurrent à flers. Malgré de bonnes infrastructures sportives et nombreux clubs, on s'ennuie ferme. Habitué au monde des villes moyennes, cela me manque. La ville est toujours calme et vide de monde. Le fait que caen ne soit pas relié via une 2*2 voie et qu'une seule ligne de train y passe.
Ma trentaine sur Flers, puis parti à côté : Ville d'avenir, je pense, Fauréc,ia nouvelles usines, agrandissement de l'hôpital... Ca construit ! Ce que j'aime à Flers : La ruralité, peut être. Le terroir, beaucoup d'autres choses aussi... Ce que je n'aime pas à Flers : Cette ville "neuve", reconstruite après la première guerre mondiale. Une ruralité trop profonde.
Désintégration : Trop de discrimination. Ce que j'aime à Flers : Le caliente, le nouveaux bar bup. Ce que je n'aime pas à Flers : De toujours devoir tous justifier !
Cette bonne vieille ville de Flers : Vivant près de Flers depuis ma naissance (moins maintenant), j'ai un attachement particulier à cette ville. Dynamique par son industrie (merci Faurecia), ce qui apporte un peu de jeunesse à une population fort vieillissante. Bonnes infrastructures sportives, mais pour ce qui est des transports, c'est très moyen. Il manque évidemment un réseau reliant Caen-Laval en 4 voies, et au niveau des transports en commun, la desserte est plutôt mauvaise. Ville nichée aux confins d'une nature magnifique, riche de rivière, bois et collines, qui valent vraiment le détour. Les habitants sont plutôt sympas bien qu'un peu bourrus de premier abord (comme tous Normands qui se respecte). Ce que j'aime à Flers : La médiathèque, le bowling, le parc et le château, la proximité de sites naturels splendides (Roche d'Oëtre, Mont de Cerisy, Vallée de la Vère...), les quelques allumés du coin qu'on croise souvent en ville. Ce que je n'aime pas à Flers : Le clivage entre quartiers, le manque de mixité sociale dont j'ai pu juger de l'ampleur durant mes années scolaires, l'état de saleté de la Vère (considéré comme la poubelle de la ville pour certains), le détachement de la municipalité vis à vis de la jeunesse (une fois le bac en poche, plus de lien social avec la ville).
Flers natal : La petite ville sympa et très riche. Ce que j'aime à Flers : Le château, le parc et évidemment les balançoires de mon enfance ainsi que le petit pont où nous allions contemplés les poissons. Ce que je n'aime pas à Flers : Les attitudes parfois primaires de certains flériens : agressivité et compagnie.
Flers.... que de bon souvenirs ! : Flers est une ville multi-culture, de par ses habitants qui viennent de part et d'autres. Ce que j'aime à Flers : Je trouve que c'est une ville qui a beaucoup de charmes contrairement à certains avis donné, par son histoire riche d'évènement, son château, et son environnement.
Avis d'un ancien Flerien : Ayant toujours vécu à Flers durant ma jeunesse (jusqu?à 21 ans), il est facile pour moi de trouver des bons points à la ville, à ses activités et à son dynamisme. En étant le plus neutre possible, je pense que les gens ont un mauvais regard sur la ville dû aux différents problèmes de délinquance (voitures brûlées, piscines brûlées, bar brûlées) mais il ne faut pas retenir que cela de la ville car l'animation sportive et culturelle est bonne, avec de très bons clubs de sports et dans tous les domaines (foot, hand, volley, basket,...). La ville fait en sorte d?être accueillante pour les visiteurs. Ce que j'aime à Flers : Les clubs de sport, les animations annuelles (feux d?artifices, Téléthon, animations culturelles annuelles (Fête de la Musique, marche de la Saint-Jean), et l?ensemble des choses qui ont été construites depuis quelques années (piscines, stade de rugby, bowling, les différentes zones d?activités,?). Ce que je n'aime pas à Flers : Le problème de cette ville est que vous pouvez être attaqués verbalement comme physiquement à tout moment. Maintenant, quand on connaît les villes et les gens, il n'y a pas de problème mais pour les touristes ou simplement les gens qui ont peur. Je n?aime pas la discrimination qui est faite. Je n aime pas non plus le comportement des forces de l?ordre.
Flers, avec ou sans : Une partie ancienne, des villas bien dissimulées derrière des clôtures imposantes, un parc comme une invitation, une rue principale bien française sous tous rapports, mais pas de véritable âme ou alors bien enfouie... Ce que j'aime à Flers : Son "Petit Sém'" en déclin, son air brumeux en automne, ses petit-bourgeois bien dans leur chair, sa bibliothèque (pardon, médiathèque). Ce que je n'aime pas à Flers : Le clivage "français blancs" et "français immigrés", les centres commerciaux en tôle ondulée où la société de consommation bat son plein et l'humanité se dépouille.
Quand on est jeune et qu'on a des envies plein la tête, c'est difficile d être satisfait à Flers. Ce que j'aime à Flers : Les bars, la ville compte plus de bars que d'habitants!
C'est une ville qui vieillie beaucoup. Ce que j'aime à Flers : Son château et son parc. Ce que je n'aime pas à Flers : La disparition des filatures et de ses tissages.
Ma bonne petite ville de Flers, malgré quelques défauts, il y fait bon vivre...