Votre avis sur Perpignan

Jean-Pierre - 29 sept. 2004 à 00:00 - Dernière réponse :  Soleillade
- 9 sept. 2017 à 16:25
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/perpignan/ville-66136

Afficher la suite 
Quelle déception !!!!!!! tout à coup j'ai eu le sentiment d'avoir atterri dans un pays sous développé.Quelle saleté partout sans parler de la faune désœuvrés qui traine et vous aborde pour demander une pièce,jamais je ne me suis senti autant en insécurité....
Puis en prenant le bus ctpm,quelle ne fut pas ma surprise de voir tous les jeunes et gamins assis et tous les vieux débouts.Ou est la soi disant fierté Catalane?,,,,,où est l'éducation ,au final,je ne reviendrai jamais dans cette ville en pleine décadence
Un gros zéro. J'ai détesté cette ville sale, répugnante, pleine de SDF et de travailleurs paresseux. Elle ne mérite pas d'exister. Un trou.
nivue ni connue - 6 août 2017 à 08:04
Certains quartier totalement à l'abandon. Particulièrement avenue Ribère ou il n'est tenu aucun compte des doléances des riverains. Insécurité sur parking ribère (payant). Rue Cerdagne sale avec de l'insécurité. Dans ces quartiiers la police municipale, police verte passe très vite sans tenir compte de quoique ce soit. Pourtant , des écoles et lycées à proximité
Je suis désolée de voir des commentaires si négatifs sur Perpignan,elle a le charme d'une ville méditerranéenne près de la mer et de la montagne et une météo agréable
de nouveaux points d'attraits se sont créés depuis peu ,musée H Rigaud,théatre de l'archipel de beaux parcs permettent de se détendre,comme dans toute les villes des quartiers sont difficiles ils ne sont pas à l'image de toute la ville,des nouveaux aménagements sont en cours pour donner plus de loisirs
Bref il faut savoir l'aprécier...
Je suis née à Perpignan et jy ai vécu jusqu'à 23 ans. Pour des raisons familiales, je suis amenée a y revenir régulièrement et je vois cette ville se dégrader d'année en année . J'avais le souhait d'y retourner à ma retraite mais j'y renonce ; trop de saleté, délinquance et insécurité. Une frange marginale de la population est en train de pousser hors de ses murs, des gens qui ne demandent qu'à vivre "normalement ".
Commenter la réponse de Jean-Pierre