Votre avis sur Firminy

Signaler
-
 Naviworld -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

https://www.linternaute.com/ville/firminy/ville-42095

Le positif : Ce que Firminy présente de meilleur, mon optimisme l'ignore, peut-être devrais-je faire un effort ?

Le négatif : Connaissez-vous le village de Yonville dans Madame Bovary ? Et bien Firminy lui ressemble en tous points, dans toute sa médiocrité.

Située au fin fond de nulle part, cette fantasque ville repousse chaque année des dizaines d'habitants. Les causes en sont multiples tant et si bien que je n'en exposerai que les plus grandes.

Pour commencer, le paysage est appauvri (si tant est qu'il fut une fois « riche »), les immeubles délabrés, les commerces pour la plupart fermés, les espaces verts périmés et les publics détériorés. Les affiches rappelant qu'il faut ramasser les déjections canines de nos amis à quatre pattes et ne pas jeter de déchets par terre (sous peine d'amende) gardent pour moi un caractère cynique et sarcastique, voire même utopique.

Et c'est sans parler de l'aspect fondamental de cette ville : l'ennui. Dans la somptueuse ville de Firminy, il n'y a rien, rien que des crottes de chien. Les commerces, désespérés de la lassitude des habitants, sont contraints de fermer, les uns après les autres.

Le centre-ville explique à lui seul le dynamisme de cette ville de plus de 20 000 habitants. Tantôt désert, tantôt déserté, il constitue un lieu idéal pour les chats et les oiseaux en tous genres qui semblent profiter gaiement de leur promenade quotidienne.

Souvent, pour amuser l'étrange voisinage, j'aime à pousser un cri, provoquer un écho, pour voir soudainement m'espionner en cachette des paysans discrets que je croyais inertes.

Et la population ? Elle n'est qu'un châtiment supplémentaire. Délaissant la culture (une seule librairie minuscule, bibliothèque vide à longueur de journée, cinéma non fréquenté) au profit des habits de « marque » et de ses escapades à Lyon (où il fait bon vivre, dit-on), elle semble persévérer dans une dynamique de débauche tout à fait médiocre. La langue parlée est tout à son image. Sorte de mélange entre le français « moderne », l'arabe « non littéraire » et le verlan, elle nécessite, à elle toute seule, des livres de grammaire pour mieux l'appréhender.

Si j'ai mis autant de points sur la sécurité c'est parce que je ne pouvais pas faire autrement... Firminy peut compter sur son inaction sans faille, sa monotonie indéfectible et sa population mort-vivante pour assurer, à tout un chacun, la tranquillité qu'il désire sans doute.

Firminy ! Ô ville épouvantable ! Après deux ans passés à tes côtés, je te quitte, dans l'optique de ne te revoir plus !
ce que j aime a firminy : ses petites rues tranquilles pour s y balader avec ses enfants pas loin de Lyon et de St Etienne , ville bien situee geographiquement , les petites enseignes de mode femme et enfants et les centres commerciaux assez nombreux je trouve . ce que je n aime pas a Firminy : ville ou les gens y sont tres fermés et assez anthipathiques , ville socialement nulle et insecurite en tres net augmentation de part le fait d acceuillir de nombreux cas sociaux
ville sensible
Plutôt bien quand on la compare à d'autres villes.
Afficher les 19 commentaires