Votre avis sur L'Isle-d'Abeau

Signaler
-
 ozhalide33@orange.fr -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/l-isle-d-abeau/ville-38193


Ma soeur est née : Liliane GIROLET !
Ville qui craint.
J aimais vivre ici il y a 20ans, maintenant tout a changé.... Construction sur construction, s est devenu une ville social, les écoles je préfère même pas en parler, j ai dû enlever ma fille du public pour du privé et j en ai pas les moyens
Ville sale, où l'incivilité règne en maîtreVous payez une fortune pour resider dans une maison avec terrain pour au final vous retrouver au milieu des cas sociaux venus de la banlieue lyonnaise qui vivent d'aides sociales et vous pourrissent la vie! Je déteste cette ville, nous sommes à 200 m de la déchetterie et pourtant, mes voisins préfèrent metttre leurs encombrants dans les locaux à poubelle, c'est plus pratique!

arrivé dans cette commune en 2015 l'urbanisation c'est accélérer cette année ! le moindre bout de terre va etre urbanisé defigurant cette commune qui était trés attractive je vais peut etre partir
Des policiers municipaux incompétent, qui ont osez tuer un animal sans défense, honteux cette ville ne me verra jamais chez elle, j'aurais peur de me faire tirer dessus par un policier si je leurs demander mon chemin, dessus !
L'Isle d'abeau n'est plus ce qu'il était de petit village agréable, fleuri, très conviviale on est passé à une ville froide, non sécurisée, ou tous les espaces verts sont rognés petit à petit pour faire place à des habitations ou commerces, sans concertation de la population comme avant. Beaucoup d'agressivité, dû à une surpopulation mal contrôlé, beaucoup de bâtiment tel que l'IUT délabré ainsi que le patrimoine, ville dortoir ou plus rien ne se passe. Ville pas propre du tout, dans certains quartiers l'insalubrité des routes des espaces verts, rien n'y est fait pour que l'on puisse s'y plaise.
Les impots sont exorbitants pour le tiers des contributeurs effectifs: entre 3000 et 5000 euros pour TA. + TF aux trois vallons par exemple. On est Zone de securite prioritaire quelle chance. On n'en a plus Pour notre argent . À fuir des qu'on peut compte tenu des énormes projets de béton alors qu'on est déjà à 55 % de logements sociaux.
Ville qui se dégrade gens pas agréable qui doute la merde peu de transport loyer assez chère point positif moins de monde que les grande ville

c dla merde ste ville ya le diable laba
J'habite L'Isle d'Abeau depuis plus d'un an. Ancien Parisien. Cette ville est vraiment agréable à vivre. Je suis du côté des 3 Vallons. Parfaite vie en famille avec nos enfants. Il y a tout à proximité. Commerces, bricolage, pubs, restaurants, cinéma pas loin grâce à la ville de Bourgoin. Avec l'autoroute nous sommes très rapidement sur Lyon (mpins de 30 min les weekend). Nous ne regrettons pas notre installation et venons même d'acheter. Je ne comprend pas les commentaires concernant la délinquance. Venant de Paris croyez moi c'est le jour et la nuit.
J'habite au village depuis 4 ans, la région est trés agréable, les gens tres aimables, j'adore ma ville, à ceux qui parlent de délinquences allez donc voir à Lyon...et vous reviendrez à l'isle d'abeau
La ville de l'isle d'abeau : L'isle d'abeau est une ville assez agréable il y'a tout les commerces a proximité, de nombreuses écoles dont 2 colléges et 1 lycée ! Cependant un beaucoup de délinquance et de bruit la nuit surtout dans la cité du triforium. Meme si depuis peu il y'a eu un renforcement d'effectif de la police dans ce quartier... Ce que j'aime à l'Isle-d'Abeau : La proximité de tout les comerces, une divérsité de la population. Nous sommes pret des grandes aglomération donc lyon et grenoble. Ce que je n'aime pas à l'Isle-d'Abeau : La delinquance, beaucoup de vole et d'agréssion, quel que fois des voitures brulées et meme des commerces incendié. Les trafics de drogue sont fréquent et meme sous nos yeux ! Il y'a deux quartiers a évité (les fonbonniére et le triforuim) sinon le reste de la ville est tré agréable...
Pas mal du tout : Ça fait 5 ans que je suis là, j'arrive de lyon ; j'y suis très bien ; on peut s'intégrer, il suffit de se bouger et ne pas tout attendre... Ce que j'aime à l'Isle-d'Abeau : Ville très jeune, beaucoup de gamins, avec bcp d'actions envers eux ; on peut s'intégrer à une vie sociale : parents d'élèves, gym d'abeau, médiathèque, piscine ; du coté des hauts de pierre louve, on est bien, voisinage sympa ; le groupe scolaire la peupleraie, super ! Centre bourg sympa ; villes alentours (communauté agglo, la capi) complémentaires pour commerces, services,... Ce que je n'aime pas à l'Isle-d'Abeau : Adsl nul, indigne, pas moyen d'avoir la tv orange... Pour une ville nouvelle ! Le cirque à la mairie, c'est déplorable ; la vie est dure pour pas mal demonde avec conséquences sur l'ambiance, petite délinquance...
Banlieue 13 light... : On va essayer d'être objectif, mais ce qui ressort de prime abord n'est pas flatteur pour ida. L'isle d'abeau (ou ida en abrégé) de petit village du nord isére (897 habitants en 1975) on est passé à une ville (15000 hbts en 2010) dortoire remplie d'immeubles moches et de maisons en lotissements, dilués dans des espaces verts qui nous rapelle qu'on est malgré tout à la campagne. La population est composée en majorité d'exilé des tours détruites de vénissieux les minguettes ou bron les essarts et aussi de proprios n'ayant pas 400k? pour habiter en maison plus proche de lyon. Beaucoup de logements sociaux en conséquences, conflits de voisinages sur fond de banlieue 13 ou presque. Ne cherchez pas la bonne éducation à ida, les gens sont sales et les rues aussi. Les lampadaires et les abri-bus régulièrement pétés, violence à l'école (mieux vaut scolariser votre enfant en privée) tags et de temps en temps des voitures brulées. Aucun charme dans cette ville où le béton est partout, les ralentisseurs de route sont présents tous les 100 m coté bd st hubert, triforium, centre historique etc... De nombreux petits commerces hallals tiennent le haut du pavé, on aime ou pas. Impôts fonciers exorbitants, de l'ordre des 1200 euros pour une maison de lotissement avec un bout de terrain. Ce que j'aime à l'Isle-d'Abeau : On aime..., la proximité de Lyon 35 km et Grenoble 60 kms, un compromis pas mal du tout. Pour peu qu'on soit sur le plateau ou coté des 3 vallons (plus huppé et plus cher) pas de bruits d'autoroute, contrairement à ce que pense les gens. Malgré les nuisances citées, il est tout à fait possible d'être au calme à l'isle d'abeau, à condition de bien choisir son quartier et son voisinage. Autoroute a43 toute proche facilitant les déplacements, proximité d'une grande zone commerciale, on y trouve de tout et si ça ne suffit pas bourgoin jallieu est tout proche et il y a encore de nombreuses enseignes. La médiathèque est très agréable, toute neuve et bien pourvue. Présence de l'iut services et réseaux de communication qui peut être un plus. Ce que je n'aime pas à l'Isle-d'Abeau : On aime pas... Tout ce que j'ai cité au dessus, une cité dortoir où règnent les incivilités, le désordre, la saleté, les délits en tout genre et j'allais oublier... Exaspérant au possible... Il y a un cirque (différent à chaque fois) qui \"squatte\" coté médiathèque tous les 2 mois... Usant à la longue de devoir expliquer aux enfants que 1 fois ok mais pas tout le temps ! Je ne parle même pas des conflits de voisinage, c'est ce qui à mon avis reste le plus pénible. Quartier à éviter : le triforium, fondbonnière coté piscine et vers le rond point.
Sécurité transport : Ville dortoir, morte surtout pour les ados, peu de moyens de transport surtout lorsque la sncf est en grève (pour se rendre à son travail ou en cours), peu de sécurité (surtout à la gare qui n'est pas surveillée, trafic de drogue et vol, rencontres douteuses le soir) et au triforium (drogue), vol dans les maisons, police municipale non suffisante pour intervenir rapidement et efficacement. L'insécurité est en hausse. Ce que j'aime à l'Isle-d'Abeau : Le calme la verdure, ok pour la construction du collège des trois vallons mais stop aux constructions prévues autour du collège. Ce que je n'aime pas à l'Isle-d'Abeau : Vie très chère, impôts élevés, dans une partie de l'agglomération.
Bof : Nous y habitons depuis 8 mois maintenant, nous nous sommes retrouvés ici "par hasard" et nous n'avons qu'une envie : repartir ! Ce que j'aime à l'Isle-d'Abeau : La proximité de tous les commerces. Ce que je n'aime pas à l'Isle-d'Abeau : C'est mort, aucun charme, en plus nous sommes dans un quartier vraiment pas plaisant malgré la verdure, Fondbonnière, c'est "mal famé", l'entourage est sans intérêt, on s'est fait agresser dès le premier jours parce que notre camion de déménagement était sur le stationnement d'un voisin (aucun stationnement privatif dans la rue pourtant) tout le monde se regarde en se méfiant de tout le monde, les enfants parlent mal, s'agressent, mon ainée a été littéralement rejetée parce qu'elle est nouvelle et qu'elle vient de la campagne. Bref on n'y est pas bien du tout.
Mon avis sur ma commune : Cette ville est sympathique calme mais à la fois dynamique, elle manque tout de même cruellement d'animations pour toutes les différentes tranches d'âge. Ce que j'aime à l'Isle-d'Abeau : Le calme, la détente. Ce que je n'aime pas à l'Isle-d'Abeau : Le manque d'animation, la non proximité du personnel municipal face à la population (on les sent un peu absents depuis les dernières élections!).
... : Une ville agréable à vivre, avec beaucoup d'animations, une population jeune, des centres commerciaux facilement accessibles, idem pour les transports. Ce que j'aime à l'Isle-d'Abeau : Le cadre de vie, les espaces verts, l'expansion de la ville (mediathéque, piscine, zone commerciale). Animations estivales dans le parc Saint Hubert. Ce que je n'aime pas à l'Isle-d'Abeau : La délinquance, les incivilités, aucun city stade dans certains quartiers ( citelle, coteaux de chasse, fondbonniere, Trois vallons) le seul en place au coteaux de chasse est en phase de rénovation certes. Mais la commune voisine de villefontaine a tout fait pour en mettre dans tous les quartiers de la ville. Je pense que ça ferait plaisir aux jeunes de jouer en plein air au lieu de griller dans des gymnases par plus de 35 degrés à l'extérieur.
de gros manques : C'est une ville assez agréable, surtout si l'on a une voiture pour se déplacer. Ce que j'aime à l'Isle-d'Abeau : Le centre commercial, la verdure, les promenades. Ce que je n'aime pas à l'Isle-d'Abeau : Manque de petits commerces de proximité, pas de marché digne de ce nom, pas de ramassage des encombrants, les petites rues sont oubliées des services municipaux. Pas de collecte d'aiguilles usagées comme dans la plupart des communes. Il ne fait pas bon être handicapé, car pas de transports en communs qui desservent les rues annexes.
Vivre à ida : Ville à la campagne proche des grands axes et de toutes les commodités. Ce que j'aime à l'Isle-d'Abeau : Beaucoup d'arbres plantés et d'espaces verts, pas trop d'immeubles. Ce que je n'aime pas à l'Isle-d'Abeau : Trop de ralentisseurs, pas assez de petits commerces.
Du changement à l'Isle d'Abeau : Depuis juin 2007, la vie politique s'est "normalisée" et les projets fleurissent ; inauguration du centre nautique, avancée des travaux sur la médiathèque sans fil et réflexion concertée sur le Plan Local d'Urbanisme. Ce que j'aime à l'Isle-d'Abeau : Un cadre agréable et une population jeune et curieuse. A suivre les activités du Millénium et les résidences-ateliers de quatre plasticiens.
Une petite ville très agréable : Une petite ville où l'on trouve de tout, c'est le point fort de L'Isle d'Abeau. C'est avant tout une ville dortoir, bien située près de Lyon, près de l'autoroute, ville très agréable et bien entretenue. Je donne un 8/10. Ce que j'aime à l'Isle-d'Abeau : La proximité des commerces où l'on trouve tout ce que l'on veut. Les écoles sont très biens particulièrement celle des coteaux de chasse. Ville desservie d'une gare et de cars qui circulent un peu partout, dont l'un gratuitement. Ce que je n'aime pas à l'Isle-d'Abeau : Pour une aussi belle ville, le dégroupage total de l'adsl n'est pas au rendez-vous. On ne peut pas dire que ça bouge beaucoup dans le village, il faut trouver certaines associations vers d'autres villes assez proches quand même.
Tout va très bien à l'Isle d'Abeau, mais... : Ville agréable par rapport à l'ensemble de l'agglomération. Ce que j'aime à l'Isle-d'Abeau : En dessous de tout en matière d'équipements de réseaux, aussi bien le téléphone mobile (peu de réception), la télévision hertzienne, que l'internet haut débit, pour une Ville Nouvelle en plein développement... Ce que je n'aime pas à l'Isle-d'Abeau : Dégroupage de l'ADSL haut débit en nord Isère... La situation n'évolue pas malgré la demande croissante et, un sentiment d'oubli et d'abandon commence à gagner les internautes du Nord-Isère. En effet, un réseau fibre optique a été déployé sur la ville nouvelle mais à l'heure actuelle ce dernier ayant coûté plus de 2.8 millions d'euros ne sert strictement à rien. Le dégroupage permettrait ainsi de bénéficier des offres triple-play des opérateurs internet (télévision haute définition, téléphone Voip, Internet très haut débit...). Nombreux sont ceux qui se battent pour cette cause depuis longtemps, sans résultat probant, du fait de l'inertie de certains services en charge du déploiement des réseaux sur les agglomérations du Nord Isère, notamment Bourgoin Jallieu et ses environs, Villefontaine, L'isle-d'Abeau, La Verpillière, etc... Aussi faudrait-il que les acteurs du réseau puissent s'entendre et offrir enfin à ces chers internautes, jeunes, cadres ou retraités, entres autres, d'accéder aux moyens de communications modernes, sous peine de retourner à l'âge de la gravure sur pierre, ou du lâcher de pigeon...
Un changement pour L'Isle-D'Abeau : J'aime cette ville. Ce que j'aime à l'Isle-d'Abeau : Toutes les structures ainsi que l'environnement moitié campagne, moitié ville. Ce que je n'aime pas à l'Isle-d'Abeau : Les taxes.
Une ville agréable à taille humaine : Nous y sommes depuis 6 mois avec ma petite famille, les écoles sont correctes, le village sympa. Nous sommes du coté de Pierre Louve qui est un quartier très calme. Un seul regret : les commerçants sont trop peu nombreux, le centre commercial étouffe le commerce de proximité. Dommage de ne pas trouver un artisan boucher comme dans le temps ! La ville nouvelle prend trop le dessus, certains immeubles sont de piètres constructions ! Ce que j'aime à l'Isle-d'Abeau : j'aime le cadre de vie, la campagne juste derrière, les écoles, les crèches et le bon niveau d'équipements en général. Ce que je n'aime pas à l'Isle-d'Abeau : Au niveau politique, l'image de la ville est ternie par des luttes de pouvoir pour la mairie. C'est assez incroyable et néfaste pour une commune comme la notre. A quand une situation stable sans haine entre les partis ? Certaines zones bétonnées sont vraiment laides alors que nous sommes a la campagne. Pourquoi construire des immeubles de la sorte et qui vieillissent très mal ?
Ma vision de L'Isle-D'Abeau : La commune est en crise générale, il serait vraiment temps de faire quelque chose... Ce que j'aime à l'Isle-d'Abeau : Les magasins à proximité, la densité des pôles d'accueil à la petite enfance. Ce que je n'aime pas à l'Isle-d'Abeau : Les prix immobiliers, le fait que l'on construit beaucoup trop, le trafic des bus mal orienté (pas assez sur les 3 vallons), le manque d'activité sur la commune...
Les causes de quartiers : L'Isle-D'Abeau est une belle ville mais elle peut encore plus donné d'elle. Ce que j'aime à l'Isle-d'Abeau : Je suis habitant de L'Isle-D'Abeau dans un quartier mal fréquenté "Fondbonnière". Ce n'est pas pour autant que je déteste l'atmosphère de cette ville Ce que je n'aime pas à l'Isle-d'Abeau : Dans mon quartier qui est l'un des quartiers mal fréquentés avec le "Triforium", on ne construit pas de petit centre commercial tel qu'à Saint Hubert ou au Village car fondbonnière est considéré comme une cité, il faudrait des occupations pour éviter que les jeunes dérivent dans le mauvais chemin, si ce n'est pas déjà fait ! A Fondbonnière il y a trop de délinquance. Alors il faut que ça change !
Réponse à Benjamin HENOND : Pour visiter un ville, il faut descendre de voiture et se promener à pied. Si vous venez à L'ISLE D'ABEAU dans ces conditions et que vous vous promenez dans le village, vous verrez qu'il n'est pas si écrasé. Il faut laisser de côté les gens qui ne voient que le négatif. Un pays doit évoluer. Ce que j'aime à l'Isle-d'Abeau : Je pense que les différentes équipes en charge de son aménagement et qui se sont succédées ont fait un travail formidable. Il faut savoir regarder avec son coeur et rester positif. Les aménagements sont vastes et diversifiés et moi qui aime faire du jogging, je me régale car la campagne est là à deux pas pour prendre des bols d'air. Ce que je n'aime pas à l'Isle-d'Abeau : Il est vrai que certaines architectures sont... Mais si les tagueurs n'en rajoutaient pas car certains endroits pourraient rester agréables si les signatures de certains ne venaient pas gâcher tout.
Ma ville à la campagne : Agréable ville, aérée, proche de Lyon mais sans les inconvénients de la grande ville. Ce que j'aime à l'Isle-d'Abeau : Les équipements pour enfants (enseignement, sport), les possibilités : activités culturelles, animations. Les commerces. Ce que je n'aime pas à l'Isle-d'Abeau : L'architecture des premiers immeubles et leur détérioration.
L'Isle d'Abeau, une "ville" atypique. Un grand regret : où est passé le vieux village? Il s'est retrouvé noyé depuis 25 ans dans les constructions modernes. Certains quartiers ne sont pas déplaisants, surtout pour du logement social. En revanche, les constructions d'immeuble de 15 à 10 ans d'âge sont d'une architecture triste et déplorable.La vie culturelle et associative ne manque pas de punch lorsqu'elle s'y met. C'est positif pour une population globalement jeune.En revanche, trouver un emploi est-il plus facile dans cette région? Il faut sérieusement se poser la question en regardant les chiffres officiels (certes de 1999) du taux de chômage. Mais je ne ferai pas ma vie dans une ville telle que l'Isle d'Abeau : c'est une ville nouvelle, il n'y a pas ce charme, ce petit quelque chose qui vous attache à un lieu. A méditer...