Votre avis sur Nantes

Créer une discussion Jean-Marc - Dernière réponse le 13 juin 2017 à 05:17 par Iko
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/nantes/ville-44109

Afficher la suite 
Lea- 16 févr. 2017 à 17:09
Ville aérée et agreable, a taille humaine et avec une population très diversifiée. Idéale avec des enfants en bas âge.
Répondre
liliane- 18 févr. 2017 à 22:25
ville où la dépression te guette, les gens sont froids et distant car tu n'es pas des leurs, ou comme eux, oui je rejoins un autre avis: effectivement des campagnards en ville qui se sont embourgeoisés on ne sait comment. tres conservateurs également, et intolérants. cela fait 4 ans que j ai suivi mon époux pour cause de mutation, je ne trouve toujours pas de travail, et pourtant c'est dans le domaine touristique, quand on voit toute la com' sur leur pauvre "voyage à nantes" on se dit qu'il y a du boulot, eh bien NON. il faut avoir un réseau...je cite mon ex conseillere pole emploi, elle a osé me dire ouvertement qu'il faut se faire pistonner à nantes pour avoir un travail! c'est une honte! je me casse!
Répondre
Cyr44- 9 mars 2017 à 14:29
10 ans de vie à Nantes ; j'ai donc suffisamment de reculs pour poster un avis le plus objectif possible.

Les points positifs : Les bords de l'Erdre, les bords de Loire, le chateau des Ducs de Bretagne.
Mis à part ça, rien...enfin...plus rien !

Les points négatifs : où sont passés les lieux qui ont fait la renommée de Nantes ?
Ville devenant remplie à vitesse grand V de bobos avec des gauchos et des parichiens qui veulent t'apprendre la vie.
Évidemment, les nouveaux arrivants trouveront la ville fantastique surtout quand ils ont galéré pendant 10 ans justement.
Or, la présence des dites personnes trouvant la ville fantastique, modifie rien que par leur présence le côté authentique de la ville de Nantes.
Ils sont juste là pour profiter du wifi gratuit façon Wifilib et de la culture se résumant à un morceau de ferraille (éléphant) qui ne s'exporte désormais plus à l'international sauf en y mettant les sous (nos impôts bien entendu).
Vous ne trouvez pas de travail sur Nantes ? Sachez que Nantes a la particularité de fonctionner sur du piston (90% des emplois pourvus) quand vous parvenez à vous faire des amis qui ne sont issus ni d'une grande famille de la noblesse ni issus de Paris : autant dire qu'il ne reste plus grand monde dans le cercle.
Une fois avoir trouvé du travail, il vous reste les transports en commun et le logement ; les transports en commun utilisent tout leur potentiel pour fonctionner de façon optimale mais sont victimes de leur succès avec la saturation du Busway et surtout de la ligne 1 (faites attention si vous avez un train à prendre le vendredi soir...).
Le logement : avec une politique orientée sur le tourisme, la spéculation va bon train entre les propriétaires de 4 ou 5 logements loués sur des sites façon Airbnb et les nombreux locataires étudiants la plupart du temps, il ne reste plus de places pour les jeunes travailleurs ou les cadres qui recherchent un pied à terre.
Les rares maisons sont rasées pour installer des immeubles de 10 à 15 mètres de haut.
Résultat : ils s'installent en périphérie et font grimper la fréquence des bus et trams bondés en permanence, des routes.
Les sorties : finies les restaurants authentiques du centre ville, pour des animations, le hangar à bananes reste le seul et unique bon plan.
Les bars authentiques du centre ville sont peu à peu remplacés par des bars à thème sans âme, des boulangeries bio sans gluten quand ce n'est pas un magasin type Kébab.
Ce phénomène s'est accéléré avec la piétonnisation des rues du centre ville ce qui inévitablement a aussi engendré une hausse de plus de 150% du taux de la délinquance notamment avec le trafic de drogue et les viols en pleine rue.
Les étudiants no border et les antifas feraient mieux d'aller jouer les esclaves modernes au lieu d'imposer un monde dont eux mêmes se contrefichent ; résultat : certains quartiers sont devenus des zones de non droit où il est même interdit à la police d'aller comme à la Bottière il y a quelques semaines.
La mairie capitule face aux antifas, aux ZADistes, aux dealers et autres soi disant œuvrant pour le "bien" de tous !
Des faits inimaginables il y a plus de 10 ans dans cette ville !
La ville se meurt à une vitesse élevée et le saccage continue : les espaces verts de l'Ile de Nantes ne vont plus exister, construction d'un parking dans le centre ville pour ajouter des bouchons aux bouchons, construction d'un nouveau centre commercial alors que le Carré Feydeau n'attire pas (sauf quelques grandes enseignes).
Je ne me sens plus chez moi et tente de quitter cette ville par tous les moyens !
Répondre
tuticuenti- 24 avril 2017 à 11:14
c cool nantes
Répondre
Iko- 13 juin 2017 à 05:17
En accord total avec le post de Sylx, beaucoup ici ferait effectivement bien de partir et d'aller voir ailleurs. Voyager est une bonne idée pour essayer de garder l'esprit ouvert... Ah ces français...
Répondre
Donnez votre avis

Les membres obtiennent plus de réponses que les utilisateurs anonymes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir un suivi détaillé de vos demandes.

Le fait d'être membre vous permet d'avoir des options supplémentaires.

Vous n'êtes pas encore membre ?

inscrivez-vous, c'est gratuit et ça prend moins d'une minute !