Experience en Scandinavie [Résolu]

Signaler
-
 Pacific -
Nous pensons partir pour la Scandinavie (Suède, Finlande et Norvège) fin juin-juillet en camping car. Pouvez vous nous faire partager vos expériences. A quoi faut-il faire attention? Comment sont les campings même les - chers et combien coûte une nuit pour 2 adultes et un emplacement en général? Peut-on aussi parfois rester sur un parking ou autre emplacement sans risquer sa vie? Quels sont les magasins les moins chers, genre ALDI, LIDL?Merci à l´avance

2 réponses


Nous avons mis 2 mois pour monter d'Orléans au Cap Nord et retour : 17.000 km. Hannovre, Copenhague, Malmo, Stockholm, cercle polaire en Finlande, Kirkenès (frontière russe), Cap Nord, et retour par toute la côte de Norvège, le rêve, Oslo, Göteborg. . Conseils : 1) achetez-vous le Michelin ou le Lonely Planet de la Scandinavie et celui de la Finlande + une carte détaillée (ou GPS...). 2) Remplissez votre car de provisions françaises (boîtes, condiments, boissons surtout les boissons ! En Norvège la bière est à... 10 euros !). 3) il existe une multitude de camping avec des hytters (huttes, bungalows) mais nous ne connaissons pas les prix des emplacements, pas beaucoup moins chers que leurs hytters, donc le camping-car, bofff... Avec les taxes de ponts ou de ferry ça va douiller ! . À ne pas faire : le Cap Nord, attrape-touristes hors de prix. Préférez un autre cap après Kirkenes, presque aussi haut !!! Voyage fantastique, les bras du glacier Jostedal et les fjords sont fabuleux ! Lisez bien vos guides pour ne rien rater. .

Je compte partir au mois de mai sur le Danemark puis la Norvège, la Finlande et la Suède.
Je dispose d'un camping car trés confortable pour mon chien et mois comme je n'ai pas de timing, je compte effectué ce voyage en +/- 3 mois. Je connais la côte Norvégienne portuaire
pour avoir effectué par 3 x le trajet Bergen-Kirkenes-Bergen avec la Hurtigruten. Bien en tendu
ne pas perdre de temps au Cap Nord qui franchement n'apporte rien.

Mes voyages d'été en Suède et Norvège remontent aux années 1985-90... donc...je ne peux dire comment cela se passe de nos jours. J'ai fait le parcours en voiture et tente de camping; en Norvège, il y avait des endroits par lesquels les caravanes ne passaient pas. Une fois la route faite, ne pas penser à faire demi-tour, hihi (route nationale = route à deux voies); sinon, il y a beaucoup de campings en Norvège, genre deux étoiles, car tout le monde est de passage, et ne séjourne que très peu. Le prix, je ne sais pas, mais les douches étaient toutes payantes et très courtes. Sur la route, circulation limitée ,tout le monde en rang d'oignon, c'est calme. On peut goûter la nourriture du pays, mais c'est assez cher. Mieux vaut emporter des vivres pour le basique (indigestion de vache-qui-rit ! ). C'est tout de même meilleur qu'en ...Suède.Là, il faut ab-so-lu-ment emporter des vivres (ce que je n'ai pas fait la première fois); toute la nourriture est sucrée, particulièrement inmangeable, les supermarchés sont très américanisés, tout est emballé, ex: de la soupe comme dans un saucisson en plastique, etc; même les rollmops sont infects car trop sucrés. La viande est hors de prix. La Suède est un pays assez uniforme du point de vue paysage . La Norvège est splendide, tant pour le paysage que les curiosités architecturales ( maisons et églises de bois debout). Et puis, en Norvège, ça sert de dire que l'on est normand, ils savent qu'ils ont occupé la Normandie, et les visages se mettent à sourire, ça permet les échanges. Beaucoup de suédois s'expriment facilement en anglais; en Norvège, c'est plus difficile. Enfin , j'espère qu'ils se sont mis à la Carte Bleue Visa depuis longtemps en Suède, car, aller chercher de l'argent dans une banque avec cet objet relevait de l'exploit; ils regardaient ça comme un Ovni, et vous prenaient a priori pour des voleurs. Maintenant, tout peut avoir changé; mais j'ai de loin préféré la Norvège, tant pour le contact avec les gens que la diversité; la Suède me paraît plus uniforme pour tout, les paysages et les habitations compris; bref , c'était ce pays qui me faisait rêver, mais il y a eu peu de contacts avec les suédois, assez distants, alors que les norvégiens paraissent plus ouverts et papotent facilement, même en baragouinant. .