Votre avis sur Angoulême

Signaler
-
 maude -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/angouleme/ville-16015

La bd.....ha y a la bd.....la bd....ca suffit avec ce genre de dialogue sur cette ville ou rien ne se passe,ou il n,y a pas de travail,où les charentais ne parlent pas,ne disent rien,regardent en coin.....ha....y a la bd......ville à fuir, les charentais ne sont pas fait pour sortir d,ici,normal,ils restent par pauvreté ou mamy a donné un bien,sinon les autres ont fui il y a des lustres.ca sent le smic a plein nez.et les loyers chers avec des proprios véreux . saleté de département,
Je suis né à Angoulême , j'ai vécu à Angoulême , les charentais ne sont en aucuns cas sinistres , incorrectes , etc etc ... ni de tous les noms et surnoms dont ont les affable . Ce n'est pas parce que vous passez par Angoulême et vous arrêtez pour quelques heures ou quelques jours , que vous connaissez les charentais ou la Charente . Je n'aime pas les gens qui critiquent sans savoir ni connaitre.
Angoulême est une ville très agréable, très animée de surcroît. les Angoumoisins (sines) sont des personnes très accueillantes, trés souriantes. Je vois par rapport aux commentaires ci-dessus, que les gens qui jugent ne sont pas natifs d'Angoulême, ils oublient de citer la multitude de festivals, (BD, Piano en Valois, FESTIVALdu FILM FRANCOPHONE, Circuit des Remparts, Musiques Métisses, Les Gastronomades et j'en passe... En outre la ville n'est pas en reste de restaus, de bars très animés, certe c'est une petite ville, mais qu'est ce qu'elle bouge !!! Evidemment l'hiver elle est un peu plus morte, mais quelle ville ne l'est pas en hiver ??? Bref revoyez votre copie mesdames et messieurs les juges ! A bon entendeur salut !
Messages postés
9
Date d'inscription
samedi 8 février 2014
Statut
Membre
Dernière intervention
23 janvier 2019

Roman sur des faits réels de l'assistance de la Seine du doyenné d’Angoulême avec des placements plus proche du chaos que de la tendresse dans les villages environnants. Où seule l'église d'Obezine, était le phare extérieur de Denis qu'il voyait d'une fenêtre pour sortir de ces murs austères de ce doyenné. http://pupilleddass16.monsite-orange.fr/
Afficher les 55 commentaires