Votre avis sur Vienne

Signaler
-
Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 15 mars 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2019
-
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/vienne/ville-38544

Messages postés
2
Date d'inscription
vendredi 15 mars 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
15 mars 2019

Une ville sans aucune activité , aucune possibilité d’intégration et discrimination surtout par les services publics ( pôle-emploi et la CAF ) surtout si on est homme célibataire, divorcé et en plus d’origine étranger. Ville à éviter en plus d'avoir un maire incompétent.
Cette ville est devenue morte les commerces ferment les uns après les autres, les cafés et restaurants sont vides, aucune animation, cela fait peur

Ghohdlhekege
Vienne est une ville très agréable, qui a fait ces derniers temps des progrès suffisamment remarquables en matière de propreté pour être qualifiée de très propre aujourd'hui. C'est important pour une ville qui est le cœur commercial du nord du département de l'Isère, et qui accueille aussi des touristes nombreux. Les commerces de bouche y sont de très bonnes qualité. Les commerces d'habillement présentent toutes les gammes, on trouve aussi (non exhaustif) une excellente librairie, des commerces spécialisés (BD, jeux / jouets, fournitures, décoration, running / randonnée), une quincaillerie très achalandée et les enseignes du commerce de proximité, un cinéma, un théâtre (programmation éclectique, de qualité), une médiathèque, un excellent club de judo, etc. Les commerçants sont pour la majorité très accueillants. La mairie a engagé des travaux de rénovation du centre ville, c'est donc une ville entretenue. Le marché du samedi est une merveille : produits de qualité, ambiance familiale. Les prix de l'immobilier sont abordables, des immeubles anciens dans le centre ville. C'est une ville ou l'on peut vivre bien même avec des revenus moyens. Nous y faisons la plupart de nos achats.
Les services de la mairie sont réactifs, à l'écoute.
Environnement agréable avec les bords du Rhône, une fois passée la jolie passerelle piétonne qui fait face à la cathédrale. Idéal pour prendre l'air, courir, faire du vélo (via rhona).. Le Pilat n'est pas très loin, et Lyon tout près, en voiture ou train. Vienne change en mieux.
Évidemment, tout n'est pas parfait, mais je veux retenir une tendance très positive.
Aux viennois qui lisent cet avis : il nous revient à tous de contribuer à une ville positive.
je suis restée 4 ans dans cette ville où rien ne se passe. Beaucoup de gens au chômage et qui n'ont aucune ambition. Le maire une catastrophe un arriviste qui n'a rien fait hormis changer les horodateurs. A fuir

Je n'ai qu'un avis négatif sur Vienne.Ville qui ne possède pas de service de nettoyage ou alors complètement inexistant!!!! Pipis cacas chewing-gum et crachats!!!!! Un vrai "repousse touristes" le dimanche matin papiers gras et serviettes par terre! Mégots etc...etc.... Si vous chutez,désinfectez vous bien!!! Le nouveau maire aura t-il le courage de prendre ce problème crucial à bras le corps??? Il en va de la survie des touristes!!!!

Je crois que Vienne est la ville la plus sale de France!!!! Les pisses et crottes de chiens . Rue ponsard les arcades sont répugnantes! Un jet d'eau serait bien nécessaire!!! Pourquoi les bars ne sont-ils pas obligés de balayer les terrasses tous les jours pour enlever les mégots??? Lorsqu'ils le font ils mettent tout dans le caniveau. Papiers et serviettes sales dans la rue....bref, les touristes ne viennent probablement qu'une fois! Présence policière tout à fait nulle,aucune sécurité!
bientôt la fibre ,trop cool!
Habitant au centre ville de Vienne, je trouve qu'il y a beaucoup de commerces: on peut tout faire à pied et c'est très agréable.
Un gros point noir c'est la circulation effroyable matin et soir sur les quais notamment à cause des feux ce la place St Louis... (Je pense qu'il faut revoir les feux et la circulation des bus à cet endroit).
Autre très gros point négatif: c'est la délinquance...
En 5 ans j'ai du changer 4 rétroviseurs (tous vandalisés la nuit coté trottoir), un phare avant et un pare-brise!!! Et plus grave j'ai été victime d'un car jacking avec violence un mardi soir à 22h juste devant chez moi en plein centre ville...
A cela on ajoute le festival du jazz ou nos rues se transforment en parking sauvages...
Trop c'est trop... je compte quitter cette ville et m'installer dans un village plus au calme..
de l'Avis de Steph , a part les monuments Romain fuir cette Ville
Lechatjulie, ce que vous dîtes est absolument faux, il y a d'autres animations hormis le Festival de Jazz, il y a la Foire de Vienne, les Médiévales, les Journées Gallo-Romaines, la Fête de la musique, le Festival Sang d'encre et différents salons tout au long de l'année. D'après ce que je lu vous ne valez pas mieux que ces ''cas sociaux'', peut-être que certaines personnes sont comme ça et alors ? c'est partout pareil dans les villes rhonalpines :D. De plus vous insinuez que les supermarchés sont ''vieillots'', je mettrai ma main à coupé qu'ils sont plus récents que vous :p . Pour finir pourquoi cracher sur le maire, il vient de se faire élire -_-, laissez-lui le temps d'agir (il a encore 5 ans...)
Ville où je vis depuis 2 ans aucune animation hormis le Festival de Jazz, ville de cas sociaux, la mentalité viennoise très faux cul et fermée, les commerces très limités, les supermarchés vieillots, depuis le changement de maire une catastrophe, ville à fuir surtout si vous avez des enfants!!
30/04/2015
ville vivante, nombreux commerces, bonnes écoles, un magnifique festival de jazz et une taille humaine
que du bonheur
Je reviens sur Vienne après 10 ans passés en région parisienne, les "grognons" des précédents commentaires devraient voyager un peu...
La ville est jolie, animée de très nombreux commerces, j'ai trouvé le stationnement super ( gratuit les 20 1ere minutes) les administrations sont accessibles, très peu d'attente et les gens sont comme dans toute la région rhone-alpes, un peu distant, puis sympa quand le contact se fait.
Ravie de vivre içi!
toutes les mauvaises impressions sur Vienne sont bien ressenties par le avis des internautes!Vienne devrait se redresser d'urgence avant que les touristes ne se detournent d'une ville aussi sale et mal "frequentee"!
Rapide passage a Vienne : Nous avons eu l occasion de passer une journée et avons pu apprécier votre ville et ses nombreux monuments historiques. Ce que j'aime à Vienne : Le stationnement gratuit au mois d'août, la beauté des monuments. Ce que je n'aime pas à Vienne : Les nuisances insupportables et incontrôlées des deux roues. Ce qui m'a fait dire a des amis de cassis que je n'y retournerai pas !
Vienne : Vienne est la ville en france que j ai connu et passer 1 mois de vacance chez un ami qui habitait la rue de la table ronde ! Du coté de l église ! Ce que j'aime à Vienne : En 1978 que j ai connu vienne, j ai beaucoup aimé la ville en elle meme, son theatre antique ou j ai eu le bonheur de voir coluche et les boney m ! J ai gardé un tres bon souvenir de mr et mme matra qui géraient le café bar de la gare ! Mr labro chef de gare de vienne ! Les rues de vienne, le marché du samedi ! Son église, ses gens qui etaient tres sympatiques, le restaurant le luculus, je ne sais pas sil éxiste encore ! Un ami a moi de la ville de vienne m a fait visiter une maison médiévale restée telle quelle j etais émerveillé par tout ce éxiste comme choses médiales, et surtout le grand jardin fleuri merveilleux ! Pour finir je souhaite un jour revenir sur les lieux avant de... Le mr francais s appelait roger duffroid.
Vienne une charmante ville : Vienne est une petite ville situé dans un mauvais département il faudrait que l'arrondissement de vienne passent dans le département du rhône car grenoble est trop loin (90 km) même saint-etienne (50 km) et valence (50 km) sont plus prêts de vienne que grenoble. En plus, les administrations (employeurs principaux) tribunal, sécurité sociale, allocations familiales, impôts etc. Partent peu à peu ailleurs. Ce que j'aime à Vienne : Ce que j'aime à vienne c'est les monuments, les espaces verts, le rhône, les musées, le ciné, la nouvelle médiatèque, les rues, les archives... Ce que je n'aime pas à Vienne : Ce à que je n'aime pas vienne c'est la mentalité de certaines personnes (total foufou) même si tout le monde n'est pas comme ça ; et le stationnement qui est un peu pourri car le centre ville est envahi par les voitures il faudrait qu'il devienne piétons, construire plus de parkings au portes du centre-ville ou dans les autres quartiers, favoriser les transports en commun (bus, vélo, bac en bateau par le rhône) du centre-ville à des parkings relais gratuits par les résidants, les commerçants et les touristes et refaire la voirie.
Vienne, une moyenne ville : Vienne est une petite ville situé dans un mauvais département il faudrait que l'arrondissement de vienne passent dans le département du rhône car grenoble est trop loin (90 km) même saint-etienne (50 km) et valence (50 km) sont plus prêts de vienne que grenoble. En plus, les administrations (employeurs principaux) tribunal, sécurité sociale, allocations familiales, impôts etc. Partent peu à peu ailleurs. Ce que j'aime à Vienne : Ce que j'aime à vienne c'est les monuments, les espaces verts, le rhône, les musées, le ciné, la nouvelle médiatèque, les rues, les archives... Ce que je n'aime pas à Vienne : Ce à que je n'aime pas vienne c'est la mentalité de certaines personnes (total foufou) même si tout le monde n'est pas comme ça ; et le stationnement qui est un peu pourri car le centre ville est envahi par les voitures il faudrait qu'il devienne piétons, construire plus de parkings au portes du centre-ville ou dans les autres quartiers, favoriser les transports en commun (bus, vélo, bac en bateau par le rhône) du centre-ville à des parkings relais gratuits par les résidants, les commerçants et les touristes et refaire la voirie.
Décevante et si peu accueuillante ! : J'ai habité 3 ans dans le centre ville de vienne en ayant déménagé pour raisons professionnelles. Intégration très difficile, aucune chaleur, aucun contact (à part avec la boulangère !). Résultat : vente de l'appart et installation "à la campagne " de l'autre côté du Rhône pour retrouver de la sérénité ! Ce que j'aime à Vienne : Le plus intéressant à mon avis est la présence du Rhône, qui donne envie de sud et d'évasion, balade sympa sur les berges jusqu?à l'ile barlet... Et le "jardin de ville " agréable et très fleuri aux beaux jours. Ce que je n'aime pas à Vienne : La mentalité des viennois (distants avec ce je ne sais quoi de fausse bourgeoisie !). La circulation qui asphyxie la ville, ville sale (crottes de chien...), absence absolue de "vie" le soir, pas de bibliothèque., d'animation (à part le jazz !). Une ville jouant sur son passé romain pour attraper les touristes (étrangers pour la plupart et se faisant "assommer "dans les restos !). Sans oublier l?insécurité (un cambriolage et deux fois les pneus crevés en plein centre ville ! En 3 ans !).
Une jolie petite ville : Vienne est une ville très agréable à taille humaine. On peut s'y promener à pied facilement. Le Rhône est là pour nous permettre de rêver et de voir tous les touristes dès le printemps qui débarquent et parlent différentes langues. Ce que j'aime à Vienne : Ses ruelles qui montent et qui descendent. Les quais avec les pistes cyclables qui nous emmènent un peu de partout. Le festival de jazz avec tous les petits concerts gratuits dans les rues... C'est très animé. Ce que je n'aime pas à Vienne : Il devient difficile de circuler en voiture et c'est vrai que le stationnement est payant presque de partout. Et la nouvelle gare est un scandale, il n'y a aucune place pour attendre les gens. On ne peut que les déposer au "dépose seconde" !
Une ville atypique : Ma ville presque natale (sainte colombe), une ville qui demande à être connue, plus qu'un nom sur l'autoroute du soleil. Les routes et autoroutes ont lézardé la ville (surtout la voie sur berge). La mairie devrait la rebaptiser vienne-la-romaine cela mettrait plus en avant son passé. Ce que j'aime à Vienne : Ses ruelles, ses monuments, pipet et la vue sur le pilat. Les nombreux monuments historiques. La proximité de Lyon. Ce que je n'aime pas à Vienne : L'hégémonie de la voiture. Les rives du Rhône devraient être plus mises en valeur. Ville ignorée par les élus du département : Grenoble est trop loin alors que Lyon se situe à proximité.

Les bourgeois c'est comme les cochons! : Ville à éviter ! A elle seule, c'est une jolie petite ville (voire village) en été. Mais ce qu'elle y contient... Sans commentaire ! Ça n'en vaut pas la peine. Ce que j'aime à Vienne : La lumière (anciens du nord et nord ouest). Ce que je n'aime pas à Vienne : Vous n'êtes pas originaire, vous ne serez pas les bienvenus ! L'été pourrait être agréable si le tourisme était mieux géré, pour le confort des habitants de proximité du festival de jazz (impossible de sortir ou rentrer chez soi, saleté, bruit, bagarres, dernier concert, et les stands sont remballés, racailles, vols, casses). Et encore par chance les sanidogs sont installés (mais uniquement pendant le jazz), le reste du temps on marche dedans. Certaines rues servent à cela, le bourgeois ne ramasse pas, on préfère payer une motocrotte qui passe deux temps à autres (selon le temps et l'envie). Tout est chère, ex : même paire de pompe en vitrine depuis 6 ans au même prix (même en solde 145?). Où sont les soldes ? Tout le monde se connait, et tout le monde sait tout ! Le téléphone arabe fonctionne bien.
Le racket du Stationnement : Ville qui fait tout pour que les gens n'y reviennent plus... Ce que j'aime à Vienne : Certains restaurants, le complexe des cinémas, le jazz off. Ce que je n'aime pas à Vienne : Les stationnements : compliqués, payant et les élus (qui se croient au dessus des simples gens) ne tiennent pas compte des particularités des personnes pour les abonnements. Pour stationner, il faut prendre un abonnement payant, mais pour les élus c'est un "sésame que l'on ne daigne pas vous accorder".
Ce que je n'aime pas à Vienne : Le stationnement je travaille à Vienne et paye tous les mois le stationnement qui est passé de 25 à 30 euros, pas d'autre possibilité sinon c'est P.V. À vienne ils passent 3 voir 4 fois/jour, scandaleux, une augmentation de 5 euros pour payer les nouveaux parkings! Bientôt vienne ville morte à cause de son stationnement.
Meli Melo, architechture saccagée : Une autoroute que passe en travers d une vielle ville, des gens très sympathiques, pas de très grandes surfaces... C'est une horreur de grunge-core industriel, entre l'avenue grise vrombissante devant la station de train, et l'autoroute qui longe un coté du fleuve presque en centre ville. Les alentours sont superbes, il y a un vieux quartier fort paisible et joli, des belles attractions, de bons cinémas. Mais on a l'impression que ciest un globiboulga agglomérat sans continuité, sans espaces contigus, les maisons sont colleés au trottoir dans toute la ville, c'est etroit gris moche et industriel, sauf pour un petit ceur joli. L'autre place principale a maintenant 50 voitures par heure qui passent sur 4 voies devant les cafés et la station. Ce que j'aime à Vienne : Les gens, les rues piétonnes, la vue en haut, la nature aux environs. Ce que je n'aime pas à Vienne : C'est un croisement d'autoroutes et de nationales qui arrivent au centre ville, c'est un peu gris et sans caractère dans les bâtiments, ils ont oublié de garder la ville a part de la grosse route, un endroit paisible. C'est pas mal, mais moche et branlant.
Ma ville de naissance : Vienne est une petite ville qui est en train de mourir et de devenir une ville dortoir pour lyonnais. Les administrations (employeurs principaux) Tribunal, Sécurité Sociale, Allocations Familiales, Impôts etc.. Vont être transférés à L'île d'Abeau sous peu, que va-t-il rester comme emploi à cette magnifique petite ville situé aux portes de la Provence. Ce que j'aime à Vienne : J'aime son écrin de verdure, son sanctuaire de Pipet qui veille sur la ville avec sa vue magnifique sur la ville jusqu'au Pilat, j'aime ses monuments, son festival de jazz, son marché du samedi, ses ruines de son château de la "bâtie" illuminée le soir, le chant des cigales l'été, ses terrasses de café sur le cours Brillier. Ce que je n'aime pas à Vienne : Je n'aime pas à Vienne l'esprit bourgeois d'une grande partie de sa population, généralement commerçante, ses quartiers résidentiels sur les collines Est avec ses 4x4, et la politique de la mairie qui privilégie cette population en favorisant la construction d'immeuble en copropriété en pleine ville dont les appartements sont loués a des prix exorbitants.
Ma ville : Vienne est une très jolie ville, à taille humaine, chargée d'histoire, avec de nombreux monuments de toutes époques. On sent aussi l'influence du Sud avec les toits en tuiles romaines, des façades colorées et le climat relativement doux. Ce que j'aime à Vienne : - La richesse extraordinaire du patrimoine viennois (romains et médiéval) - L'éclairage- Le marché le samedi matin (2ème de France)- La taille humaine- Le climat doux (porte du Sud)- Jazz à Vienne + concerts au théâtre antique- Le panorama du mont Pipet. Ce que je n'aime pas à Vienne : - Plus de place de parking gratuite- Un peu trop de racailles à mon goût- Les policiers municipaux qui se prennent pour des cowboys (malheureusement c'est un peu partout pareil...)- Les bourges de mon quartier (Tupinières) avec leur 4X4- La circulation...- La disparition des commerces de proximité au profit des banques, assurances, agence immobilières et j'en passe...- Les soirs c'est mort (en dehors des animations)- Le vent qui souffle fort (vallée du Rhône)- La mauvaise gestion du patrimoine : le deuxième odéon romain des Gaules (avec celui de Lyon) tombe en ruine et est à la merci de tous.
Vienne bientôt ma ville... : Moi aussi je suis sous le charme de la ville, la lumière, les monuments incroyables pour une petite ville, ce grand fleuve qui la traverse. Bref moi qui vis à Lyon, je reviens toujours de Vienne conquise, en me disant que peut-être bientôt Vienne sera ma ville. Ce que j'aime à Vienne : J'aime vienne d'abord parce que c'est une petite ville, jolie et lumineuse en été. Le Rhône, ses collines. Et puis certains quartiers mériteraient qu'on s'y intéresse (anciens quartiers industriels le long du Gère), j'aime aussi sentir que les gens sont bien dans leur ville, c'est ce que je ressens ici. Ce que je n'aime pas à Vienne : Et bien je ne sais pas encore. La perspective de ne pas trouver de travail.
Pas terrible : J'ai travaillé 3 ans sur Vienne et personnellement je trouve que cette ville rassemble les inconvénients d'une grande ville (loyer cher, problème de circulation...) sans en offrir les avantages (vie nocturne inexistante, offre culturelle service minimum...). Elle a tout de même pour elle la beauté de quelques monuments. Ce que j'aime à Vienne : Le théâtre antique, les concerts l'été. Ce que je n'aime pas à Vienne : Le fait que ce soit une "banlieue dortoir" de Lyon.
Du gris au bleu : Une ville qui demande à être découverte puis redécouverte et enfin adoptée... c'est ce que j'ai fait depuis 15 ans et ma foi je ne regrette pas. Ce que j'aime à Vienne : Sa dimension "humaine", ses petites rues piétonnes où l'amateur de vieilles pierres se fait plaisir, la possibilité de trouver tout à proximité. Sa position de cité au carrefour des voies d'accès pour le ski, la mer et la campagne avec un parc du Pilat aux possibilités énormes. Beaucoup d'activités sportives et culturelles si on veut bien s'en donner la peine (il n'y a pas que Lyon pour écouter de la musique, aller au cinéma, ou se lancer dans la création). Demandez aux lyonnais qui descendent à Vienne rien que pour ça. Ce que je n'aime pas à Vienne : Peut être un peu trop tendance à pleurer sur un passé révolu, ce qui fait dire que le viennois est coincé, voire arrogant, mais les viennois d'origine sont de moins en moins nombreux et les nouveaux ont tendance à estomper le phénomène.
Complément de mon avis précédent : Le climat n'est vraiment pas top. Ce que je n'aime pas à Vienne : Le temps brumeux, venté (la bise) et pluvieux, pas la joie. Ce n'est pas le sud, la Provence ne commence que 200 km plus bas.
Vienne : C'est une ville qui a des atouts historiques et un beau site naturel mais des quartiers très moches (vallée de la Gère). Ce que j'aime à Vienne : Les monuments, le Rhône, la belle vue de Pipet. Ce que je n'aime pas à Vienne : L'affreuse vallée de la Gère (rue Lafayette), les bords du Rhône pas mis en valeur, l'absence de valorisation de la Bâtie.
Vienne, ma ville d'adoption : Chti-mi également, Vienne est devenue ma ville d'adoption. C'est la ville aux 7 collines comme à Rome ! Ce que j'aime à Vienne : La ville chamboulée par l'histoire - Montez à Pipet et contemplez le paysage - Vous verrez des vestiges Romains, le moyen-âge, les filatures du 19ème siècle, l'autoroute - J'aime aussi la période juin-juillet avec un peu d'animation dans les rues grâce au jazz. Ce que je n'aime pas à Vienne : C'est très dangereux de faire du vélo et même de marcher le long des voies de circulation - trop de camions - trop vite. Comment faire pour une ville encastrée entre le Rhône et les collines ?
Vision de Vienne par un jeune : Vienne est une très belle ville, l'été, bénéficiant de l'affluence de population durant le jazz. Elle devient alors vivante. Elle souffre de la proximité de Lyon, même si les Lyonnais l'aiment car justement, pour eux, ils descendent à la campagne. Si je devais comparer une ville à peu près similaire, je penserais à Vichy que je connais bien. La vie ici est moins chères, les personnes moins bourgeoises, mais malheureusement beaucoup moins animée sur différents plans tels que le sport ou la culture. Ce que j'aime à Vienne : J'aime ses monuments, ses campagnes environnantes. Ce que je n'aime pas à Vienne : Les problèmes de circulation. Le vendredi soir, il vaut mieux se trouver à Lyon qu'à Vienne.
Vienne, joyau caché : Vienne est une très jolie petite ville à échelle humaine. C'est la porte du "sud" puisqu'en été les cigales s'en donnent à c?ur joie. De plus, nous sommes à 30 mn de Lyon pour ceux qui préfèrent le bruit de la grande ville. Vienne est un lieu de passage depuis la nuit des temps. Cette ville gagnerait à être découverte par ceux qui passent sans y porter attention. Ce que j'aime à Vienne : Vienne est une ville d'histoire avec plus de 40 monuments historiques, pleine de trésors pour celui qui sait les voir. Au niveau culturel, un festival de Jazz de renommée internationale dans un théâtre antique, un théâtre de poche mais très vivant, un cinéma qui suit l'actualité, des conférences pour tous les goûts, tout au long de l'année. Pour les sportifs, nous sommes au pied du Pilât, un massif de montagne moyenne (1500 m) pour les marcheurs et les cyclistes. De plus nous sommes à une heure en voiture de la montagne en hiver et deux heures de la mer en été. Ce que je n'aime pas à Vienne : Habitant au centre, je n'ai pas de problème de circulation ou de parking. Ce que je peux regretter le plus aujourd'hui, c'est l'absence d'une véritable médiathèque mais il paraît que c'est dans les projets de la municipalité.
Un ch'ti à Vienne : dépaysement garanti : Originaire du Nord Pas de Calais, je vis "mon rêve de Sud" ici depuis 6 ans dans le centre ville et j'ai pour l'heure bien du mal à la quitter malgré quelques inconvénients agaçants. Ce que j'aime à Vienne : Un parfum de Sud, surtout quand la ville est ensoleillée ! Situation géographique intéressante (l'A7 à 2 min), patrimoine historique (temple romain, théâtre antique,  musée gallo-romain), beau cadre (Rhône et collines), des ruelles pleines de charme, un marché sympa le samedi, le Jazz à Vienne animé, immobilier intéressant par rapport à Lyon, les promenades et une piscine découverte sur l'autre rive à Sainte Colombe Ce que je n'aime pas à Vienne : Stationnement réellement problématique (peu d'initiatives pour les résidents), des transports en commun insuffisants, le bord du Rhône confisquée aux piétons au profit des voitures, bibliothèque indigne, pas de médiathéque, les zones piétonnes devraient être étendues, pas de vraie salle de concert. Certains viennois "pure souche" sont un peu trop chauvins et méfiants : rien n'existe en dehors de leur ville. Manque de simplicité et de chaleur de certains habitants.
Belle petite ville : Ville très agréable à vivre. Ce que j'aime à Vienne : Les monuments classés et leur mise en valeur, les restaurants, les commerces, point central des axes routiers et autoroutiers, le marché immense le samedi matin. Ce que je n'aime pas à Vienne : Trop gros flux de voitures le long du Rhône, les dégradations les soirs de week-end en centre-ville, le casse-tête du stationnement.
la Ville que j'habite : C'est une belle ville historique avec des monuments et une histoire. J'aime habiter cette ville. L'éclairage des façades est très beau la nuit. La vie du Rhône, son trafic fluvial, sa fête en juin, son festival de jazz bien organisé sont vraiment très agréables. Ce que j'aime à Vienne : Ses terrasses verdoyantes, ses monuments, ses restaurants sympas, Le Rhône qui l'arrose. Ce que je n'aime pas à Vienne : Le caractère hypocrite du Dauphinois et de sa bourgeoisie. Elle se prend pour l'élite alors que son niveau est médiocre en tous points. La circulation et le stationnement sont très difficiles.
Une ville à 2 vitesses ! : J'ai voulu habiter à Vienne car c'était une ville au passé prestigieux qui ressemble sous certains aspects à Lyon (esprit romain). De plus, le Jazz à Vienne est un rendez-vous incontournable pour moi ! Ce que j'aime à Vienne : J'aime Notre Dame de Pipet qui illumine les coteaux de Vienne la nuit, elle veille sur la ville. Le Rhône qui traverse la ville avec force. Le Temple qui reste un de mes monuments favoris, le théâtre antique et la Gère (rivière qui traverse la ville et apporte une touche de nature au milieu des bâtiments (vielles usines qui ne demandent qu'à être transformées en Loft et des HLM). Ce que je n'aime pas à Vienne : Je n'aime pas à Vienne cette population bourgeoise du centre ville, qui déteste tout ce qui ne leur ressemble pas. La politique de la ville qui laisse pour compte toute une partie de sa population. Pourtant, des Lyonnais s'installent sur Vienne mais les possibilités d'extension ne peuvent se faire que sur la partie Nord de la ville et là pas de véritable politique ! Quel dommage !
Vienne : Vienne est une fausse ville sympa. Malgré son cadre naturel (sous-exploité), tout y est cher et rare. La bibliothèque est indigne de la région, les difficultés liées au stationnement sont multiples, les transports sont ridicules et le marché est un grand bazar de l'arnaque, puisque peu de petits producteurs s'y trouvent. Au niveau de la sécurité, c'est nul, je vous déconseille vivement de vivre dans les bas quartiers de la ville car nombreuses sont les altercations et les règlements de compte des petites frappes. Ce que j'aime à Vienne : Le Pilât. Un vrai beau site naturel mal connu et pourtant très beau. Quelques restaurants sont biens et bons, les chocolatiers et les bouchers charcutiers sont les bienvenus et sont de grande qualité. Ce que je n'aime pas à Vienne : Son hypocrisie.
Ce que j'aime à Vienne : Le Rhône, les monuments, les restaurants, la situation géographique (proximité de Lyon et des montagnes). Ce que je n'aime pas à Vienne : Petite ville trop proche de Lyon pour être un centre de culture et d'animation toute l'année.
Ma ville : C'est une ville riche de son patrimoine historique et culturel, avec un dynamisme accrue pendant la période du festival de jazz. Cependant, de grosses réformes seraient bonnes à prévoir au niveau de l'emploi et au niveau du tourisme. C'est un secteur qui pourraient être relativement mieux exploité vu les vestiges antiques qui composent la ville de Vienne. Ce que j'aime à Vienne : Son architecture, le marché. Ce que je n'aime pas à Vienne : Le manque d'animations à partir de 20h (surtout l'hiver), un manque de dynamisme le soir.
J'aime ben cette ville!