Votre avis sur Eckbolsheim

- - Dernière réponse :  thlandra - 31 janv. 2017 à 21:56
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/eckbolsheim/ville-67118

Afficher la suite 
Vivre à eckbolsheim : Plutôt agréable. Ce que j'aime à Eckbolsheim : Le cadre. Ce que je n'aime pas à Eckbolsheim : Le passage des avions.
Vivre à Eckbolsheim : Vivre à Eckbolsheim a été une grande découverte pour moi. Un havre de paix à 10 minutes du centre de Strasbourg.  Ce que j'aime à Eckbolsheim : A Eckbo, j'aime le calme, le cadre agréable. Le soir on rentre dans notre nid. Même la plupart des commençants sont sympas. Ici on perd son anonymat. Ce que je n'aime pas à Eckbolsheim : Les voitures et les mobylettes qui font du bruits.
Plan Local d'Urbanisme : DANGER : Eckbolsheim est, pour l'instant encore, un reliquat de campagne à la ville avec environ 6 200 habitants. Ce que j'aime à Eckbolsheim : Vivre et travailler la terre en tant qu'horticulteur dans un cadre exceptionnel, respectant nos origines et en symbiose avec la nature, à proximité de la ville. Ce que je n'aime pas à Eckbolsheim : La volonté de tout urbaniser et de détruire les dernières terres les plus fertiles en prétextant un développement durable respectueux de l'environnement !!!
UN CAVISTE A DECOUVRIR : Cadre sympa, esprit village. Avec l'avantage de la ville. Commerces en grands nombres et associations nombreuses. Ce que j'aime à Eckbolsheim : Mon caviste avec ses multiples services de livraison à domicile. L'entretien des espaces verts. Ce que je n'aime pas à Eckbolsheim : Le grand trafic routier, qui va encore augmenter avec le zénith et le parc des expositions.
Ah Eckbo !!! : LE village par excellence où il fait bon vivre. Ce que j'aime à Eckbolsheim : Eckbolsheim a tous les avantages d'une ville de par ses nombreux commerces tout en ayant encore un esprit de village avec des habitants qui se parlent et se saluent. Cette petite bourgade est entourée de verdure et de trois cours d'eau, dont un totalement sauvage et où il fait bon de taquiner le goujon. Des cigognes viennent y nicher et aussi depuis quelques années, des hérons cendrés.Et lorsque le paysan coupe les herbes pour le foin, il n'est pas rare de voir plus d'une trentaine de cigognes y faire leur "marché". Les associations y sont tout particulièrement actives, qu'elles soient sportives ou religieuse. La piste cyclable le long du canal est énormément fréquentée tant le cadre est idyllique. Ce que je n'aime pas à Eckbolsheim : Outre une circulation incroyablement dense avec des poids lourds qui génèrent une pollution certaine, c'est la fin de la qualité de vie du village qui s'annonce. L'acharnement immobilier va nous conduire à ne faire qu'un avec la banlieue de Strasbourg puisque même la zone tampon matérialisée par une sympathique exploitation horticole, sera amenée à disparaître. La délinquance jusqu'alors quasi absente, est en augmentation. On nous a collé le Zénith ?, et la foire expo est à venir ! Folie des grandeurs quand tu nous tiens !
Eckbo mais que te font-ils ? : Egibold, revient nous et regarde en quoi des personnes peu scrupuleuses transforment ton fief ! Le béton envahira tout, tu ne passeras plus avec ton cheval s'il n'est point ferré. Egibold, mon cher Egibold, reste où tu es, tu pourrais mourir une 2ème fois devant ce massacre qui attend ton village. Même les dernières zones vertes où les paysans travaillaient paisiblement pour nourrir tout le village est sous le feu de la miséricorde urbaine, mais je crois qu'un petit irréductible gaulois est prêt à tout pour protéger un fabuleux héritage des terres les plus fertiles du village. Ce que j'aime à Eckbolsheim : Le passé, un peu moins le présent s'il n'est pas amélioré. Ce que je n'aime pas à Eckbolsheim : Le futur présagé par le Plan Local d'Urbanisme s'il est appliqué tel quel, Eckbolsheim devenu cité dortoir et la disparition de nombreux petits commerces locaux
En déperdition... : J'ai du mal à me sentir à ma place dans une commune où le voyoutisme, la décrépitude politique et le saccagement des derniers espaces verts sont monnaie courante. Ce que j'aime à Eckbolsheim : A part le nom fort bucolique de notre "si beau village", pas grand-chose. Ce que je n'aime pas à Eckbolsheim : Le règne absolu du tout-béton... et ça va aller en s'empirant ! En somme, Eckbolsheim constitue un bon reflet de cette pente descendante vers l'anarchie du progrès à tout va dans laquelle toute la planète est engagée ...
Cessez donc de critiquer : A tous ces gens qui râlent... Ce que j'aime à Eckbolsheim : Très mignonne petite ville qui fait de grands efforts culturels. Ce que je n'aime pas à Eckbolsheim : Tous ces rabat-joie.
Une ville agréable : Eckbolsheim est une ville qui allie les services d'une ville, la proximité de la capitale régionale, la proximité de la zone naturelle de la bruche et la gestion humaine d'un village. Ce que j'aime à Eckbolsheim : Sa localisation géographique, les services urbains qu'elle offre, l'accessibilité qui la caractérise et le souci de l'habitant qui est la marque de sa gestion urbaine, avec une crèche, de très nombreuses associations, des gymnases, une salle des fêtes, une école de musique, une bibliothèque, etc. C'est génial de pouvoir disposer de tout à pas loin de chez soi. En plus, c'est maintenant très pratique pour se déplacer avec une poussette ou faire du vélo. Ce que je n'aime pas à Eckbolsheim : Certains commentaires laissés ici illustrent assez bien ce que je n'aime pas trop. Il s'agit de la poignée de conservateurs pour qui cadre de vie rime avec immobilisme et qui sous prétexte de défense de l'horticulture ou de leur pré carré voudrait que la vie s'arrête. Après avoir construit pour eux-même, à une époque où les chose était plus facile, il leur est aujourd'hui de bon ton de pester contre le béton qui mange les champs ou la création de logements. Ben voyons. Dit autrement, une fois que moi je suis logé, confortablement, les autres peuvent toujours aller voir ailleurs. C'est égoïsme de nanti est parfaitement insupportable et s'exprime trop à eckbolsheim. Rien n'est jamais bien ni ne trouve grâce à leurs yeux, tout était mieux avant. Avant quoi, on l'ignore, mais avant. Heureusement, ils ne sont pas la majorité et cette ville continue à progresser tranquillement, à son rythme, en cohérence avec son temps et ses besoins, en respectant l'essentiel, le vivre ensemble.
ZAC partout et béton partout, bref spéculation foncière à tout va.
On va bien se marrer dans les prochaines années,bon, plus de pelouse à tondre et d'entretien, génial, merci Mr le maire !
C' est un village très agréable avec de nombreux commerces,l'ambiance est sereine avec de nombreuses zones résidentielles!De plus les commerces sont nombreux malgré la proximité de Strasbourg;Pour aller en ville c'est pratique aussi avec les bus 50 et 4 et la station tram des poteries qui amène au centre ville en 20 minutes à peine;