Votre avis sur Saint-Malo

- - Dernière réponse :  Nicnic - 23 juil. 2019 à 17:30
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

http://www.linternaute.com/ville/saint-malo/ville-35288

Ville très agréable, très riche en histoire marine, centre d'escapades à pied, en bateau, de visites de musées intéressants, j'y reviendrai !
peewaii
Messages postés
1
Date d'inscription
mercredi 22 mai 2019
Statut
Membre
Dernière intervention
22 mai 2019
-
La <a href="https://queignec-photographe.fr/mariage-bretagne/" target="_blank"><strong>° Bretagne</strong></a> est une région magnifique et Saint-Malo en est un des joyaux!
La mer, j'adore. Les malouins trop chauvins :manque de modestie chez les jeunes comme les moins jeunes . Trop de forces de l'ordre : la ville de la police chouette. Trop de trafic de drogues ce qui explique la surveillance exacerbée ressentie sur les parkings. Etant une personne de couleur... bien sûr malheureusement les mentalités n'ont pas changés concernant es forces de l'ordre...beaucoup surveillée pour une couleur de peau? génial
moi j'ai vécu 40 ans àDinan(sans T ou on est en Belgique!!!)les étés sont très chauds,orages en aout comme partout en France. Et pas d'inondations!!!! Oh ké oui il pleut ,il pleut,il pleut.......???
Venus pour le W_End route du rhum , aucun bus pour rentrer avec un enfant bas age (bus 2 et 1 )pas de taxis en gare , aucune organisation correcte , par contre prendre les touristes pour des pompes à fric ça vous savez faire . Il serait bon de revoir votre copie car je ne vais pas vous faire de pub !!! N'oubliez pas que le tourisme c'est ce qui vous fait vivre alors cesser d'etre méprisant .
Une ville charmante ! pour ceux qui mettent des commentaires négatifs sur la météo, il ne faut pas venir s'installer à Saint Malo pour y trouver le soleil car ils ne doivent pas savoir lire une carte. Quand au sud ? d'accord pour le soleil mais il ne brille que dehors mais pas dans le cœur de ces gens, vous n'aurez pas d'amis locaux, vous les invitez, ils arrivent toujours en retard (quand ils n'arrivent pas du tout car ils ont trouvé une autre invitation où il y a plus à boire et à manger..) tu es tout de suite leur "ami" et dès qu'il y a un souci il y a plus personne ! sur la route c'est rock and roll, ils sont prêt à se battre avec toi parce que tu les a doublé, les marchés de Provence ? le savon de Marseille vient de chine, la tapenade de Turquie...je ne comprends pas pourquoi les gens y sont si agressifs alors que le soleil brille toute l'année !? il vaut mieux être avec des amis sous la pluie que seul sous le soleil...
Très belle ville très propre nous venons souvent à Saint-Malo.
Ne surtout pas dire que cette ville est propre la nuit du 8 au 9 juillet à courtoisville a été épouvantable. Dans l abri bus plusieurs photos ont été prises de poubelles cassées et bris de verres partout que fait la voirie ? La gendarmerie est pourtant avertie des départs en boite jusque 2 h 30 du matin à nouveau nous allons alerter la presse
En réponse à Marco. Dans le sud depuis trois mois maintenant, je constate que j'ai eu plus de soleil qu'en vingt deux mois de présence passés à St Malo. C'est autre chose.C'est quand même plus de 300 jours de plein soleil par an, et petit plus, dans mon coin pas un souffle de mistral. Pour ce qui est du rapport avec les locaux, rien à redire. Très bon accueil, contact facile. Les gens dans la rue, jeunes ou moins jeunes vous saluent facilement. C'est autre chose que les gens du nord ouest. Donc je n'ai aucun regrets. En plus, les villages sont magnifiques. Plein de couleurs, de senteurs. Les marchés de Provence sont très typiques. Dans notre secteur nous avons quatre villages classés plus beaux villages de France, pas par France 2. Et que dire des gorges de l'Ardèche et autres sites classés remarquable. Avec la luminosité du coin c'est magnifique. Vraiment pas de regrets. Le seul c'est d'avoir vécu dans un pays quelque fois beau mais avec une certaine tristesse de part son climat, le caractère de ces habitants, la grisaille de ses paysages. Je pense avoir vécu assez longtemps en Bretagne pour avoir un avis sérieux. Ici, quand on parle de la Bretagne, on est pris pour des martiens. Il fait savoir que le nord commence à Lyon, alors vous pensez bien la Bretagne. J'ai rencontré des gens qui ont fait que visiter et qui m'ont dit: plus jamais. Sur une semaine de visite nous avons eu cinq jours de mauvais temps. Vraiment sans regrets. J'y suis venu, j'ai vu, ils m'ont vaincu.
bien mais raciste !
Enfin c'est le départ, le bon. Nous quittons la région définitivement et sans retour. Comme à l'armée, nous décomptons les jours.
Petit récapitulatif: la côte Bretonne est très belle, les marées sur St Malo sont à voir, la ville (intramuros) est à voir également, quoi que trop minérale, pas ou peu de verdure. La côte du mont st Michel au cap Fréhel est superbe. Je parle de la côte car l'intérieur des terres est très quelconque, sauf Dinant qui est à visiter.
Voila pour le positif. Pour le négatif, c'est autre chose. Le temps, c'est toujours l'automne, pas de chaleur donc pas ou très peu de soleil, toujours du vent de nord qui contrairement au mistral du sud, ne dégage pas les nuages mais au contraire les fait venir. Donc un temps couvert à longueur d'année. Et en plus, un taux d'humidité très important. Je viens de passer une semaine dans le sud, c'est autre chose. Ça vit, ça bouge, il y a beaucoup de soleil, le matin on ne se précipite pas à sa fenêtre,on est sûr d'avoir un beau ciel bleu. Quand je suis rentré de mon voyage, la maison qui n'avait pas été ouverte depuis seulement 5 jours, sentait l'humidité.
Bref, beaucoup de déceptions: du temps, du paysage, de ses habitants( trop chauvins) comme le temps et les toits des maisons: toujours gris.
Deux années passées en Bretagne m'ont convaincu de ne plus y revenir, même pas pour des vacances, on est pas sur d'avoir du soleil. D'après les locaux, août serait le meilleur mois pour y séjourner. Pour le reste du temps, il faut aimer le temps très incertain. Petit conseil: se munir en toutes occasion d'un habit de pluie et de petites laines. On dit qu'il fait beau plusieurs fois par jour dans la région. Le soleil se montre souvent le soir quand on a eu une journée bien moche. C'est quelque fois désespérant.
Kenavo la Bretagne et les Bretons et sans regrets ni envie de retour.
> Babar -
Voilà une opinion bien exagérée. Vous dites avoir passé 2 ans en Bretagne et à vous croire presque sans un seul jour de soleil !! Vous faites du Donald Trump dans le texte ! Allez donc dans le Sud, nous non plus on ne vous regrettera pas !
Ville originale avec son quartier intramuros. La côte est magnifique du mont St Michel au cap Fréhel.
Nous sommes arrivés en Bretagne fin 2014 et moins d'un an plus tard nous mettions en place le projet de vendre notre maison. Avril 2016 c'est fait,maison est en vente et nous nous préparons à quitter la région. Nous avons procédé de la façon suivante: nous avons passé en revue tous les côtés positifs et négatifs de notre vie en Bretagne. Un seul positif, le littoral est beau. Ensuite que du négatif: le climat détestable, trop d'humidité, pas ou peu de soleil, la dureté des habitants (le maloin est maloin avant d'être breton), les contacts avec les gens du coin très dur, les maisons aux toits gris, l'indifférence des habitants, le chauvinisme très fort. Venir en vacance ne permet pas de se rendre compte de ce qui se passe vraiment, y résider quand on est pas de la région c'est autre chose. Et en plus comme touristes nous ne sommes guère appréciés. Notre expérience nous a fortement déçus mais nous a confortés de partir loin d'ici au soleil et au chaud. Nous pensions que notre retraite allait être formidable en Bretagne mais elle tourne au mauvais rêve. Nous quittons la région sans regrets.
Bonjour j habite st malo depuis 30ans je ne possède pas de véhicule je me déplace en bus ce qui manque à st malo l hiver ce sont des bus nocturnes pour pouvoir profiter de l intra muros du casino ou tout simplement des remparts car quand on habite extra muros se n est pas toujours faciles de ce déplacer en taxi
-
Ville incroyable pour son histoire, la beauté de ses paysages : magnifiques balades sur la côte pour admirer la nature ou sur le Sillon pour regarder d'un côté les majestueuses villas et de l'autre la mer.
La lumière de Saint-Malo est unique et la ville change de visage en fonction des saisons et des heures.
La qualité de vie ? Parfaite à tout moment de la vie : enfants pour les goûters sur la plage après l'école, ados pour la liberté de surfer sur les vagues entre potes, adultes pour le bonheur de respirer en dehors des heures de travail, et retraités pour vivre paisiblement au bord de la mer et accueillir avec plaisir les jeunes qui débutent leur carrière à Paris et viennent se ressourcer chez eux.
La météo ? il fait beau plusieurs fois par jour :-) et il ne gèle jamais ici !
Le travail ? c'est clair on est moins bien payé qu'à Paris quand on a la chance d'avoir un travail et la mairie ne favorise que les grands groupes dont certains gros pollueurs... ou promoteurs immobiliers...
La pollution ? Franchement, on ne sait pas plus qu'ailleurs, a priori pas de pollution aux micro particules dans l'air mais gros doutes de plus en plus importants concernant les gros industriels Malouins qui font du chantage à l'emploi... (cf article de l'Express).
En tout cas, Saint-Malo est un endroit magnifique, certes pas une destination pour faire la fête jusqu'au petit matin mais super pour vraiment se ressourcer et revivre. Nous avons choisi cette ville pour y poser nos valises, nous avons rencontré des Malouins intelligents, ouverts et sympas.
Ville sympathique, dommage beaucoup de racistes, mais la situation est particulière à la BRETAGNE en générale, Rennes n'est pas mal dans le domaine du racisme, en terme d'hypocrisie ils font fort.
Ville dynamique, pas ennuyante, il y a beaucoup de chose à faire lorsqu'on a moins de 50 ans . Je ne regrette pas d'être venue vivre ici....
Ville morte, ennuyante, il n'y a rien a faire lorsqu'on a moins de 50 ans. Je regrette d'être venue vivre ici ....
Air pur : Bonjour à toutes et à tous. Une simple problématique : comment peut on venter l'air marin de saint- malo, sa "thalasso de luxe", sachant que l'air est quotidiennement ( 24h/ 24h et 7j/7) ultra pollué par les deux pôles d ' industrie chimique ? Ce que j'aime à Saint-Malo : Son architecture, le reste c'est bon pour les touristes- tirelires. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : La pollution de l'air. Etonnant d'ailleurs qu'aucune autorité sanitaire ne s'inquiète de ce problème. Pour ma part je n'y mets plus les pieds et je laisserai les internautes de passage là-bas observer les jolis nuages noirs ou grisâtres dans le ciel. Bon tourisme à tous.
Y vivre plus jamais pour moi : Saint malo pour les vacances oui ! Mes certainement pas pour y habitez ! Je le deconseille fortement ! Je suis venu y vivre et je suis rester seulement 6 mois ! Attention la police n'hesite pas a te dire que tu n'est pas le bienvenu en voyant ton immatriculation de ton vehicule hors departement reflextion que l'on se prend " monsieur pour etre acceter il faut avoir la nationnaliter bretonne " ! Plus jamais la bretagne pour moi. Ce que j'aime à Saint-Malo : La plage intras muros le beau paysage. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Les habitants, ville de population bourgeoise, mettre de coter les non breton, les friterie partout ville plage sa gache le paysage de la mer.
Pourquoi vivre a saint-malo : La vie a saint-malo est surtout réservée pour la population qui y travaille qui a une maison et des amis. Ce que j'aime à Saint-Malo : Le micro climat et les changements brusques de temps dans une journée, les balades et l'histoire de la ville. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Trop de différence sur le nombre de personnes entre la haute saison et la basse. L'incohérence de la propreté des rues et avenues de la vieille ville avec les autres quartiers. Trop de favoritisme pour la vieille ville.
Plage anti fumeur ridicule : Dommage que la mairie a uniquement se probleme de fumeur sur la plage ridicule liberté égalité fraternité n'oublions pas quand meme ! Ce que j'aime à Saint-Malo : Maintenant ca nous a degouter d'etre obliger de fumer en nous cachant sur la plage partont dans une ville plus sérieuse. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Manque de jeunes la mairie et ces règle ridicule enlever aussi l alcool les discothèque les pub comme ca plus de jeunes du tout.
-
Rien a redire sur beaucoup de commentaires... : Ville agréable quand ont sais où allez se promener pour être tranquille, après pour le bain de foule attendez le wek-end ou l'été... Ce que j'aime à Saint-Malo : Les plages, les marées, les vieux pavés pas encore volés, les dalles de st-cast quand elles ne finissent pas dans les jardins des privilégiés, les promenades sur les rempart, l'histoire de la ville, le coin des fainéants, le coin des menteurs,les touristes qui se plaignent de se faire détrousser dans la rue de la bouffe c'est toujours drôle quand ont les voient ne pas sentir le graillon avant de rentrer dans un restaurant...J'aime bien les alcooliques qui mettent la pression au vieux pour qu'ils dégagent ont viens pas se reposer dans une ville ou un quartier touristique y'as les campagnes pour ça en faite si je devais dire ce que j'aime a saint-malo il faudrait le vivre pour mieux le comprendre c'est tout j'ai grandi dans les mûr longue tradition familiale maintenant je laisse la place aux autres de toute façon vu ce qu'ils en font... Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Alors passons a ça : les pseudos malouins qui gueulent sur les touristes alors que c'est leurs sources de revenus, la rue jacques cartier qui embaume la ville de sa ravissante et très saillante odeur de frites grasses et de graillons, la politique de profits, la fermeture de mon ancien collège pour loger des parisiens privilégié, le pillage du site pavés qui disparaissent ont ne sait où pour du goudron les vierges volés sur les maisons, les patrons qui nous prennent pour des singes et nous payent des cacahuètes alors qu'ils volent impunément les touristes, le manque d'animation, la ville qui se meure, les collets-monté, les chiens interdit de plages alors qu'ils sont plus propres que les gens (d'ailleurs la ville perd de son âmes les chiens du guets n'ont jamais eu de soucis) les pecheur qui draguent les côtes a moins de 3 miles et dégradent les fonds marins, ne plus pouvoir courir sur les rochers sans glisser (algues verte ) payer pour visiter le petit-bé alors la n'importe quoi ! Et j'en passe et des meilleurs messieurs dames avant de venir a saint-malo ne soyez pas pingres car vous risquez de passer des vacances à payer le parking et rogner votre budget jusqu'a vous payer un pauvre moules frites venue d?espagne et allez essayez de vous entasser sur 2 m² de sable en espérant avoir le beau temps au rendez-vous.
Manque de jeunes : Je vais souvent à saint-malo pour les vacances d'été mais aussi l'hiver ou.À l'automne car j'ai de la famille qui y habite. La ville est assez.Agréable et y aller hors-saison permet de se promener tranquillement dans.La vieille-ville sans être entouré par les bataillons de touristes. Ce que j'aime à Saint-Malo : La mer, la plage, l'intra-muros, les crêperies. C'est le bon endroit pour.Se détendre. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : C'est incontestable, la population de la ville est en grande partie.Constituée de retraités et on voit très peu de jeunes. Il suffit d'y aller.Hors-saison touristique pour s'en rendre compte. Je n'ai pas l'impression.Que beaucoup de choses soient faites pour attirer les jeunes et inciter.Ces derniers à s'installer dans la ville.
Pourquoi il y a plus d'animations : Si il y a plus d'animation c'est a cause des retraités qui se sont plains du bruit qu'il y a l'été soit disant qu'ils viennent pour se reposé tranquillement. C'est également pour cela que la population est de plus en plus vieille car rien n'est fait pour les jeunes et aussi parce que cela devient de plus en plus difficile de trouvé du travail et un logement décent qui ne soit pas trop cher. J'y vis depuis ma naissances. Ce que j'aime à Saint-Malo : La plage, l'esprit de partage, couché de soleil sur la mer. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Trop de touriste pour pouvoir profité de la plage l'été, manque d'intérêt de la municipalité pour les jeunes actifs.
Une des plus belles villes de France : Habitant paris, je suis déjà venu passer mes vacances d'été 4 fois à saint malo et je vais y retourner. D'ailleurs, j'envisage d'y acheter soit une maison hyper-proche de l'intra-muros, soit un appartement dans l'intra-muros. Ce que j'aime à Saint-Malo : L'intra-muros et ses remparts. La plate du sillon. Les belles villa malouines sur le sillon et sur l'avenue charles de gaulle. L'histoire de la ville. L'esprit malouin. La stabilité des températures, qui sont légèrement fraiches. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Rien pour le moment.
Saint-Malo : Saint-malo j'y vis depuis 18 ans et depuis 18 ans je ne m'en lasse pas pour profiter de saint-malo il ne faut pas venir en été lorsque la ville est rempli de touriste, il faut venir lorsqu'il ne sont plus là, c'est là que se révèle la beauté de saint-malo... Le dédales de rues d'intra-murosle couché de soleil sur la plage bon secour une balade matinale sur la digue su sillonrien n'est plus beau que cela. Ce que j'aime à Saint-Malo : Le cadre, l'histoire, la vie. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : La vieillesse de la population, les touristes.
Ville sans vie, restaurants et bistrots vides, ... : Qu'avez-vous fait du grand saint-malo festif d'antan ? J'ai jamais vu une ville aussi triste en pleine saison touristique ! Avez-vous créé une association de commerçants ? Si c'est le cas il va falloir urgemment renouveller et rajeunir toute l'équipe car laisser une ville aussi belle sans vie, sans animations c'est lamentable. Après 18h c'est le coucher des poules dans la vieille ville, tout le monde dort ! Quel gachi ! Je suppose que vous êtes géré par une municipalité de droite pour que l'ambiance soit aussi froide. Ce que j'aime à Saint-Malo : Le site exceptionnel dans son ensemble (extérieur et intérieur). Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Ou est la jeunesse ? L'animation : musique, spectacles de rues, sons et lumières ? Ou est la vie ? Les rues sont envahies de terrasses avec des baches en plastiques à moitié vides pour creperies sandwicheries moules kebab.
Sympas mais... : Magnifique ville, malheureusement qui ne vit que sur ses acquis. Son patrimoine historique ! Mauvaise politique et mauvaise gestion de la ville, depuis 20 ans... Le tourisme prime, on s'occupe peu des malouins et de leurs problème. Résultats, population ultra vieillissante, fuite incessante, des 25-30 ans. Saint malo, est devenu une maison de retraite à ciel ouvert ! Une situation ultra préoccupante... Ce que j'aime à Saint-Malo : La mer, la plage, les remparts, les embruns, les restaurants, la cote sauvage... Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Le tout tourisme...
Excellent ! : Ville de bonne taille située sur la plus belle partie des côtes françaises. Eaux fraiches mais turquoise beaucoup plus attrayante que les eaux des charentes maritimes, marrons. Multiplicité des quartiers et des ambiances en y intégrant en plus dinard à 2 pas. Véritable passé historique. C'est tout l'opposé des villes de bord du mer du sud, superficielles, polluées, aux aléas climatiques. Ce que j'aime à Saint-Malo : Vraie ville sur la mer, climat beaucoup plus doux qu'on ne le dit. Beauté incomparable de la côte, calme et vivante à la fois, ambiance sereine et maritime, nombreux festivals. Potentiel énorme à exploiter encore. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Intramuros un peu trop touristique ! Apprenez à découvrir st servan et paramé... Manque de pistes cyclables. Manque d'un véritable pôle ciné- théâtre.
Ville populaire, sans standing. : Beauté de la côte et du large. Ce que j'aime à Saint-Malo : La plage du sillon pour les promenades et les thermes marins pour l'hébergement, les soins, la restauration légère et le piano bar en soirée. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : L'intérieur de la citadelle à éviter : ville moules frites bières avec la clientèle qui va avec.
Ma Bro ! : Saint Malo est une belle ville historique, qui a une sacrée histoire ! Construite par deux saints breton et gallois, elle fut une république, un repère de corsaires,... Elle fut détruire, incendiée puis reconstruite à l'identique. Saint Servan, juste à côté donne un style tout à fait différent avec ses allures commerçantes. Un lieu sympa à vivre autant qu'à visiter, assurément ! Ce que j'aime à Saint-Malo : Les remparts, les soirées, les plages, le port. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : La population intra muros vieillissante, le manque de dynamisme en hiver, le casino.
Désertique : Nous devions passer 10 jours de vacances ici, nous sommes partis beaucoup plus tôt. Direction l'île de ré. Ce que j'aime à Saint-Malo : Le château, la côte d'émeraude. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Rues et restaurants vides en période de vacances ! Pas de centre ville ? Boutiques ringardes à souvenirs made in china, boutiques de boites à biscuits et boites à conserves industrielles, croustillons, etc.
Grande déception, Saint Malo change dans le mauvais sens. : Cite devenue mont st michel bis pour touristes mangeurs de moules sandwichs kebabs gaufres et glaces préfère largement saint briac saint-lunaire et dinard beaucoup plus classe. Ce que j'aime à Saint-Malo : Les incontournables : les délicieuses glaces, les pâtisseries fines haut de gamme et les excellentes galettes d'une crêperie bretonne authentique et raffinée dans la région malouine. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Odeurs de graillons dans certaines rues ville non accueillante, péages des parkings jusqu'à 2 euros de l'heure !
Ville agréable à visiter en 2 jours maxi, mais ennuyeuse pour y vivre selon moi. : Magnifique site touristique. Détours incontournable pour un week-end ou vacances de très courte durée car la ville est très ennuyeuse, particulièrement l'intra muros. Ce que j'aime à Saint-Malo : La beauté des remparts et la vue magnifique sur la mer et ses alentours. Idéal pour une population de plus de 40 ans afin se reposer une journée ou deux, car ne comptez pas vous éclater, peu d'animations. Sentiment de tristesse dans la ville, manque de jeunesse et donc de vie, les habitants n'aiment pas le bruit parait t-il. Propreté remarquable de la ville. L'aquarium est à visiter, avec vos enfants. Accès vers les iles proches ou lointaines par différentes compagnies maritimes. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : L'accueil froid, l'impression de déranger sauf quand on ouvre le portefeuille. Le manque d'animations. Le monopole de certains commerces de proximité, donc prix en conséquence, mieux vaut faire ses courses de produits frais dans les supermarchés a l'entrée de la ville. Les parkings payants.
Ville à évitr : Saint malo est une ville pour les touristes. Il ne s'y passe rien. Il n'y a rien. La vielle ville est constituée de bars pour touristes (peu animés) et de restos pour touristes (escrocs). La population est faites de retraités et de kékés slim/rap/tektonik (oui oui, trois en un), comme la vielle ville est suffisante pour attirer les touristes avec la réputation de ses vieux murs, il n'existe rien d'autre. La vraie ville, en dehors des remparts, est comme une grande résidence faite de hlm et de maisons bourgeoises sans place, sans animation, sans rien. Ce que j'aime à Saint-Malo : Voir les remparts, une fois ou deux dans l'année. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : L'inactivité générale d'une ville vitrine qui ne vit que du tourisme.
Ville magnifique ! : La cité corsaire a certes été reconstruite après la 2ème guerre mondiale mais, et c'est unique en son genre, a l'identique par les habitants ! Et elle est chouette cette zone, ultra vivante. A saint malo, les plages bordent le centre ville, le climat est doux, les paysages magnifiques et les loisirs nombreux. Les habitants sont sympa et les prix corrects. Le mot qui caractérise le mieux cette ville : authenticité ! Ce que j'aime à Saint-Malo : Le centre ville, les plages de sable fin, la mer comme spectacle, le climat, les restos, les habitants très sympa, tgv qui mettra la ville à 2h de paris ! Saint servan et paramé/saint ideuc, les beaux quartiers. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Attention pour les nouveaux arrivants : des zones situées en dessous de la mer seront classées en zones rouges d'ici 3 ans. L effet xynthia... Renseignez-vous avant d'acheter.
Pour la retraite ou les vacances : Ville dont le passé prestigieux marque le présent, malheureusement des surcouf et chateaubriand il n'y en a plus. Les malouins de 2010 devraient sourire un peu plus à leurs clients, je parle du tourisme, car au niveau de l'industrie, les entreprises malouines sont pour certaines extrêmement performantes. Ce que j'aime à Saint-Malo : Les brasseries de la place chateaubriand, le restaurant la duchesse Anne, l'aviso, et la baie qui est magnifique. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Le prix totalement prohibitif du stationnement, de l'eau, des services en général exaspèrent bon nombre de résidents, mais ce n'est pas négociable...
Ville agréable : Saint-Malo est une ville où l'effort culturel est assez remarquable pour une ville de cette taille. On ne peut pas dire que la culture est réservée au touristes, c'est l'affaire de tous... Néanmoins, beaucoup d'activités tournent autour de l'activité touristique, Saint-Malo gagnerait à développer des secteurs qui amèneraient de l'emploi pour tous. Oui l'immobilier est cher à Saint-Malo, c'est partout le cas en France pour les villes qui ont un intérêt économique ou touristique. Ce que j'aime à Saint-Malo : Précisément que c'est une ville qui propose des évènements tout au long de l'année. J'aime la beauté du site, la lumière qui éclaire la grande plage, j'aime aussi les nuages et la pluie, pour résumer j'adore le charme de cette ville où les habitants sont globalement sympas. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : L'invasion de gens qui viennent pour râler, les malouins qui sont grincheux, l'arnaque des parkings, et le manque de perspectives pour les jeunes à commencer par les faibles possibilités d'écoles supérieures après le bac.
Très déçu : J'ai été très déçu par la visite de cette ville. Je ne me doutais pas qu'elle avait été détruite à 80% durant la dernière guerre. Il en résulte une architecture de bâtiments d'habitation reconstruits en "faux ancien" que je n'ai pas du tout appréciés et que je trouve très moches. La cathédrale Saint-Vincent a été épargnée, ainsi que le château et les remparts. Ce que j'aime à Saint-Malo : La situation géographique, les belles plages, les remparts. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Le centre ville reconstruit après guerre qui ne ressemble à rien avec tous les commerces de souvenirs que l'on retrouve dans ce genre de villes touristiques.
La ville : Ville très agréable mais ils sont pénibles les touristes (eh oui comme moi) qui se plaignent tout le temps (ça ce n'est plus moi) et qui maugréent contre le temps (je suis normand donc pour le temps pas de soucis). Ce que j'aime à Saint-Malo : Tout sauf oui un grand sauf les prix ! Je plaint les Malouins. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Les prix et le tout tourisme au détriments des besoins des habitants.
Saint Malo : Idéal pour passer de bonne vacance, ville et plage agréable. Ce que j'aime à Saint-Malo : La plage, la ville. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : R. A. S.
Une ville géniale : J'aime bien cette ville elle est intéressante d'un point de vue économique et touristique. Ce que j'aime à Saint-Malo : Les habitants, la vie, l'intérêt historique, les commerces,... Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Les socialistes de Saint-Malo. Il ne font rien. Ils revendiques toujours sans proposer de solution.
Très moyen : Peut (nettement) mieux faire.
Saint malo ville morte : Ville autrefois agréable, où l'on se sentait chez soi. Ce que j'aime à Saint-Malo : La mer, les plages, l'hiver. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : La politique de la municipalité qui consiste à favoriser le tourisme au détriment des malouins. Les touristes qui râlent parce qu'il ne fait pas assez chaud, parce que les malouins ne sont pas gais. Vivez donc ici, et vous verrez qu'on n'a plus envie de rire à saint malo, car avec la précarité de l'emploi, le stationnement payant toute l'année, l'eau très chère et les prix qui flambent à cause des touristes, eh oui, désolée nous avons perdu notre sourire.
Belle ville, pour les touristes : Très belle ville, c'est très agréable d'y vivre, mais mieux vaut être un touriste. Ce que j'aime à Saint-Malo : La Ville, sa beauté, sa mer, ses plages. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Le tourisme est trop valorisé en dépit des malouins et de leur vie.
Marignane : Marignane est un ville morte ! Ce que j'aime à Saint-Malo : Son aéroport, sa proximité des plages , Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Il n'y a rien pour les jeunes, il n'y a pas de distractions.
Très bien, lorsqu'on est touriste : Très bien, lorsqu'on est touriste. Ce que j'aime à Saint-Malo : Le climat iodé, très doux l'été, l'architecture de l'intra-muros, les animations estivales. Le spectacle occasionné par certaines grandes marées. J'y ai été touriste jusqu'à l'adolescence, chacun de mes séjours demeurent de bons souvenirs. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Le choix professionnel est particulièrement restreint, ce qui peut créer d'énormes galères aux chômeurs et aux non-diplômés. Je parle là aussi de mon expérience.
Saint Malo peut faire mieux : Saint Malo est une belle ville très reconnue pour son cadre de vie mais malheureusement les malouins sont moins gâtés que les touristes ! Ce que j'aime à Saint-Malo : Son cadre de vie, la mer, le sable. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Rue du Poitou il n'y a pas beaucoup de places pour garer son véhicule et ce problème va s'accroitre du fait que la mairie a décidé de mettre des poteaux métalliques afin de limiter le stationnement aux abords des virages qui n'était d'ailleurs pas gênant.
Ma ville que j'aime ! : Saint-Malo c'est une ville où il fait bon vivre malgré le manque d'emploi, etc... c'est ma ville... Ce que j'aime à Saint-Malo : La digue, intra, la cité, la passagère, les corbiéres, la briantais, la varde, venez gentils touristes, vous ne serez pas deçus, faites un tour sur la digue par forte marée, ça vaut la peine ! Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Les touristes qui viennent pour se plaindre qu'il pleut, sinon le manque de boulot...
Ce que j'aime à Saint-Malo : Les paysages, l'environnement. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : La monotonie l'hiver, il n'y a rien à faire l'hiver, pas d'animations !
Ma ville de coeur : Un lieu magique chargé d'histoire, un mythe, un cadre, une manière de vivre des malouins, un patrimoine sauvegardé. Ce que j'aime à Saint-Malo : Le plaisir de flâner en toute saison sur les remparts, que ce soit avec le soleil ou en hiver avec un ciré et les embruns, de jour de nuit, car l'atmosphère y est différente à chaque fois. Jouer avec les vagues lors des marées sur le sillon. Passer de la cité au grand B, se promener dans les rues, écouter les bruits selon le quartier. La qualité des restaurants qui restent abordables et variés. La richesse de ses musées, ses plages malgré le vent sur le sillon. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : La déferlante des touristes l'été, même si j'en suis un, mais j'ai une excuse, une partie de ma famille est malouine et j'ai un ancêtre corsaire. Les parkings payants partout et tout le temps. La destruction du camping municipal (pour ceux qui ont plus de 40 ans) de Rocabey. La disparition du musée Quicq en Groigne Je sais, je suis nostalgique du Saint-Malo de mes 20 ans.
Quand même... quelle chance... : Victime de son succès, surchargée l'été, de nombreux volets fermés l'hiver. On a souvent envie d'en partir, on la déteste parfois et puis on se ravise... quand même, quelle chance d'habiter la cité Corsaire. Ce que j'aime à Saint-Malo : Les recoins d'Intra, que je connais par c?ur. Ses bars, ses pubs. Le Saint-Malo rural. La cité d'Alet. Bon Secour. Les maisons en granit aux joints de chaux et leurs petits jardins. La digue. Sanchez et ses glaces. L'Aviso et ses 300 bières. L'Art Caddy et ses tartes. L'omnibus. Le Centre Allende. La belle saison ici... on ne s'en lasse pas. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : L'hiver, quand quelques estivants propriétaires et privilégiés laissent des centaines de volets fermés et que la ville meurt un peu. Le vide culturel, pour ce qui est du foisonnement... Intra grouillait d'animations et de vie avant. Les petits vieux qui détiennent "les murs" et les commerçants râleurs qui n'en finissent pas de râler. Tous les endroits exploitables qui restent vides. Les grosses machines culturelles qui écrasent les plus petites.
Le Roi René : Saint Malo est une ville mythique avec de très beaux espaces naturels maritimes et côtiers où se mêlent l'histoire et le tourisme. Ce que j'aime à Saint-Malo : Le cadre de vie exceptionnel.
Un aquarium à touristes !!! : Saint-Malo est devenu un aquarium à touristes. Tout y fait pour le satisfaire. Mais le Malouin qui y vit toute l'année, paye les pots cassés. Pas de travail, eau chère, manque d'activité, augmentation des loyers... Malouine, j'ai préférée partir pour m'assurer un avenir ! Ce que j'aime à Saint-Malo : La mer, l'iode, la digue, intra, la tour solidor, la cité d'Aleth, la pointe de la Varde... et puis les malouins. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : La politique de la municipalité, le manque de loisirs pour les plus jeunes surtout, le manque de dynamisme du marché de l'emploi. La population vieillissante.
Une ville à visiter... : Saint-Malo est une superbe ville à visiter, la mer, ses plages, ses remparts, les bords de Rance. Elle mise tout sur le tourisme, mais l'emploi et le dynamisme y est assez rare. Le prix de l?immobilier y est cher, comme toutes les villes du littoral. Après avoir passé toute mon enfance à Saint-Malo, à 34 ans j?ai déménagé fuyant son manque de dynamisme. Hors saison pas grand chose à faire. Une ville à visiter, mais pas à habiter quand on est jeune? L?avenir de Saint-Malo est malheureusement de devenir une maison de retraite à grande échelle. Ce que j'aime à Saint-Malo : La mer, ses remparts, ses plages, les bords de la Rance. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : La politique de la municipalité, son manque de dynamisme. Peu d'endroits pour sortir. Peu d?animations pour les jeunes. Peu d?emploi. Le prix de l?immobilier.
A NE PAS MANQUER ! : Malouine, peut-être un peu chauvine, Saint-Malo est un site à ne pas manquer quand on passe ses vacances en Bretagne. Ce que j'aime à Saint-Malo : L'iode, les remparts, la digue, la cité d'Aleth, intra-muros, St Malo-Cancale par la côte... Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Le manque de discothèque, il n'y a pas grand chose pour les jeunes pour sortir, se divertir.
Je n'y habite pas : Une ville d'histoire, de légendes, que l'on ressent dès que l'on arrive au port... Ce que j'aime à Saint-Malo : Les remparts, les plages, les petits cafés où l'on se serre autour d'une table... Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Les touristes, les râleurs, ceux qui se plaignent du temps alors qu'on ne leur demande pas de venir salir les plages, en voiture pour se plaindre (également) du manque de place ou de la circulation...
La cité corsaire : St Malo intra muros est vraiment sublime... le chemin des remparts fabuleux... Ce que j'aime à Saint-Malo : Les marées... surtout basses. La tour Solidor. Les troncs plantés (brises lames) de Paramé. Les rues pavées ! Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : La morosité des malouins : sourire c'est pas si difficile ! Le reste de la ville qui ne ressemble à rien ! Comme tombée dans l'oubli face à l'intra-muros la merveille ! Le pont mobile des sablons ! Le crachin et le gris trop présent partout : murs, toits et ciel !!!
La ville de bord mer ! : La ville intra-muros super sympa, le quartier de St Servan, les bords de Rance, que du bonheur. Ce que j'aime à Saint-Malo : Saint-Servan et le quartier de la Flourie pour des raisons familiales. Les bords de Rance et ses malouinières pleines d'histoires. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Ceux qui nous imposent leurs chiens sur les remparts et ailleurs.
Les Malouins ne connaissent pas leur chance : Pour moi qui suis de la banlieue parisienne, je trouve St Malo extraordinaire, pour son histoire, ses rues dépaysantes (intra-muros), un formidable changement de vie chaque année, pour nos vacances, cela depuis 1983, et sans jamais ce lasser... Ce que j'aime à Saint-Malo : Son climat, l'air iodé, le sable fin, le cri des mouettes dans les remparts, les commerçants en surnombre, la femme statue sur sa colonne à la porte principale, les artisans, les touristes heureux, bref une grosse machine à rêves et à bons souvenirs... Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Les tarifs que les restaurateurs infligent aux touristes (même un kebab est plus cher qu'à Paris !). La circulation automobile dans les remparts pendant l'été... Le tarif des horodateurs !!!  La flambée de l'immobilier (certes générale en France), bref les chasseurs de touristes.
Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Pour une ville qui a comme emblème des dogues, interdire les chiens, même tenus en laisse sur les remparts, c'est un comble !
Peut mieux faire : Une ville agréable à vivre. Ce que j'aime à Saint-Malo : Les bord de mer, la digue, les quartiers de Paramé, St Servan, la cité d'Aleth, les remparts de la cité corsaire, une ville à taille humaine. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Les crottes de chien ! Quel dommage !
Ville touristique : L'Intra Muros, c'est touristes en été et charme en hiver. Ce que j'aime à Saint-Malo : L'histoire de la ville et les vieilles demeures, le bord de mer, les rochers, les marées, la plage du Sillon, Rochebonne, le port de plaisance, la proximité de Rennes. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Un climat humide et venté. Une circulation difficile en été. L'éloignement des golfs (40 min). Le faible trafic de l'aéroport Pleurtuit.
Une jolie ville ! : St Malo est vraiment belle comme ville avec ses remparts, la mer... Ce que j'aime à Saint-Malo : C'est que nous savons que nous allons passer une bonne soirée sur St Malo avec l'intra muros et ses pubs, le casino, le ciné... Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : La mentalité malouine qui n'est pas aimable, le froid dans les murs...
Malouine : Une ville qui possède de vraies richesses grâce à un alentour naturel riche. Ce que j'aime à Saint-Malo : La digue du sillon et sa vue, le coucher de soleil, l'étendue des plages, la route du rhum, les remparts...   Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Le manque de sourire des habitants, la morosité ambiante..., le manque de postes, des salaires bas...     
Une ville d'accueil mais... : Saint-Malo est une ville tournée vers l'extérieur, aux attraits multiples (la mer, la ville fortifiée, l'histoire...). C'est un endroit où il fait bon séjourner... Ce que j'aime à Saint-Malo : Le cadre, la mer, la richesse historique, le rayonnement national et international. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : La vie de la ville s'arrête trop souvent aux remparts et la vie dans les quartiers extérieurs manque singulièrement de chaleur.
Une ville fleurie, une plage salie : La Bretagne à 4 heures de Paris. Ce que j'aime à Saint-Malo : J?aime la côte, la mer qui change toujours de couleur, les rochers, l'intra-muros, son climat variable, son animation inter-saison. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : La saleté de la plage, qui en plein mois d?Août, est laissée à l?abandon.
Un super feu d'artifice du 14 juillet 2006 : Un très beau feu d'artifice sur les remparts du château, je crois que c'est le plus joli que je n'ai jamais vu. J'en ai eu plein les yeux. Une seule question combien étions-nous à profiter de ce spectacle incroyable ? Ce que j'aime à Saint-Malo : Les remparts, la mer, les touristes, l'intra-muros, en gros presque tout ce que j'ai vu. Il faudra que je revienne plus tard. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Pas assez de place pour se garer, un super bouchon pour quitter le feu d'artifice.
Saint Malo ou la tranquillité : Saint-Malo est une ville ni trop grande ni trop petite.Il y a tout ce qui faut : commerces, restaurants, pubs, grande surface, la mer et espaces verts. Ce que j'aime à Saint-Malo : La sécurité, la mer, l'intra-muros avec ses ruelles uniques. Ce que je n'aime pas à Saint-Malo : Les mouettes trop nombreuses. La météo pas toujours clémente.