Votre avis sur Saint-Germain-en-Laye

Signaler
-
 Mick -
Cette discussion concerne un article du site. Pour la consulter dans son contexte d'origine, cliquez sur le lien ci-dessous.

https://www.linternaute.com/ville/saint-germain-en-laye/ville-78551

Peu être nous sommes nous croisés, au Fonds st Léger...
J'y était de 1956 à 1975. je résidais au 94.
Je confirme : le charme d'autrefois à disparu.
Mais je ressens toujours un pincement en passant devant la maison de mon enfance...

Mon mari Patrick a vécu au fond st léger de sa naissance.a 20.ans , ben.cetait.une autre ville par rapport à maintenant , nous y sommes retourné , Patrick était déçu, mais tout changé après plusieurs années
Mon mari à vécu au fond st léger 20 années , il me disait que tu bien, mais cette ville à bien changé depuis
une grande ville qui a beaucoup évoluée. j'ai vécu au fonds St Léger il y a bien longtemps... quand je repasse aujourd'hui, j'ai un petit pincement au cœur, beaucoup de choses on changées. Du temps de mon enfance nous nous amusions mes frères et moi a sauter par dessus le ru de Buzot et allions promener nos chiens dans le grand champs où se trouve la ZUP désormais. Nous allions chercher le lait à la ferme du 111, il y avait 2 vaches ! L'épicerie du coin, au 57 (aujourd'hui démoli), était notre rendez vous quotidien. Nous y passions régulièrement et achetions des bonbons, embêtant la vendeuse avec nos 1 francs pour plus d'une bonne trentaine de sucreries, elle perdait du temps à compter toutes nos friandises à mes frères et moi ! il faut dire qu'elle nous voyait parfois plusieurs fois par jour... il y avait des maraîchers. C'était encore un peu la campagne. Aujourd'hui tout à changé, les champs sont remplacés par des HLM. Les petites villas des fonds sont remplacées aussi par des bâtiments à habitat en briques rouges (pas très joli). il est devenu compliqué d'habiter à saint Germain, les prix ont flambés. les gens sont par contre toujours aimables. il est difficile de se garer et de trouver une place sans mettre la main au porte monnaie. Je me sens bien, encore, à me promener dans cette ville, a me remémorer les endroits féeriques où je jouais, a traînasser au parc du château et à me rafraîchir dans une petite buvette . un ancien des Fonds qui rêverai bien y revenir.
Afficher les 45 commentaires